Les Crises Les Crises
17.mars.201817.3.2018 // Les Crises

Revue de presse du 17/03/2018

Merci 35
J'envoie

CRISE BANCAIRE

La BNP condamnée pour CONSPIRATION par les américains

"La banque française a reconnu avoir participé, selon le ministère de la Justice (DoJ), à une conspiration entre grandes banques mondiales pour fausser les cours sur le marché des devises, qui voit transiter l'équivalent de 5300 milliards de dollars de transactions par jour, dont 40% via la City de Londres. Toute entorse à la règle porte potentiellement sur des sommes faramineuses."

Source : BFM TV

CRISE DE L’EMPLOI

Travailleurs pauvres en Europe : des chiffres alarmants

"En dépit d'une amélioration de la conjoncture, la paupérisation des travailleurs s'aggrave en Europe et la situation est encore plus préoccupante chez les chômeurs. À l'heure où les populismes gagnent du terrain notamment en Italie, les défis pour l'économie européenne restent immenses."

Source : La Tribune

DÉMOCRATIE

JO 2024 : le CIO fait changer le droit et la langue française

"La France a dû se plier aux exigences du CIO pour obtenir l’organisation des JO 2024. Cela se traduit par quelques adaptations législatives. Une loi passée en première lecture à l’Assemblée nationale à la veille de Noël autorise ainsi plusieurs dérogations en matière d’urbanisme et de publicité. Outre les panneaux 4×3 sur les bâtiments historiques, le texte prévoit de privatiser en faveur du CIO certains mots de la langue française… Un cadeau empoisonné ? L’attribution de l’organisation des JO 2024 à Paris, fin 2017, a été suivie de nombreuses critiques de la part des détracteurs du projet, pointant principalement le coût de l’organisation. Ces critiques ont trouvé un nouvel écho quelques semaines plus tard, avec une proposition de loi, débattue par l’Assemblée nationale le 20 décembre, qui offre au CIO plusieurs dérogations par rapport au droit français. Le but étant de respecter le contrat passé entre la ville hôte et le CIO."

Source : LE LANCEUR

ENVIRONNEMENT

La Sécurité des installations nucléaires

Entretien avec Yannick Rousselet, de Greenpeace. Intéressant quel que soit votre point de vue sur le nucléaire. [Objectivement, jusqu'ici c'est 50 ans d'électricité, pour quel bilan ?..]

Source : France Insoumise via Youtube

FRANCE

X. Hollandts : « La ferme familiale ne sera plus le modèle agricole dominant »

Selon Xavier Hollandts, enseignant-chercheur à la Kedge Business School ayant notamment travaillé sur la gouvernance des coopératives agricoles, la « révolution culturelle » qu’Emmanuel Macron a demandée au secteur agricole pourrait enterrer le modèle agricole familial qui domine en France.

Source : Terre-net

« Au-delà de leur salon, l'agriculture et la ruralité se meurent »

"Agriculteur, maire-adjoint de Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier, et élu régional, Emmanuel Ferrand critique sur son blog la « schizophrénie » des consommateurs et dénonce l’abandon des agriculteurs par les dirigeants européens et français, « alors que le reste du monde réveille son agriculture ». « Le monde rural ressemblera sous peu aux territoires ruraux abandonnés et sinistres de l’Union Soviétique », écrit-il."

Source : Terre-net

La France veut plus de protéine végétale dans ses champs et ses étables

"Lentilles, pois chiches et boeuf sans OGM pour tout le monde: face à l'évolution des moeurs alimentaires, l'agriculture française s'apprête à retrousser ses manches pour modifier son modèle et renforcer son autonomie en protéines, tant pour l'alimentation animale que dans les assiettes."

Source : Sciences et Avenir

Libéralisme : l’heure de payer l’addition

"Un sondage ne fait pas un pays mais celui d’OpinionWay pour le Printemps de l’économie 2018 surprend par la violence qu’il exprime du rejet de la mondialisation par les Français. Avec pour conséquence une forte demande de protectionnisme et un pessimisme qui n’augurent rien de bon. En prônant l’ouverture à tout crin et en refusant d’en traiter les effets anti-redistributifs, le libéralisme économique finit par produire sa propre remise en cause."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Les fonctionnaires sont-ils vraiment si avantagés ?

"Les fonctionnaires semblent sur la sellette sous la présidence Macron : gel du point de la fonction publique, rétablissement du jour de carence, remise en cause du statut des cheminots, volonté affichée d’assouplir le statut de la fonction publique et notamment les modalités de rémunération... Et pour charger la barque, les fonctionnaires restent sous le feu de la réforme des retraites de 2010, qui induit une majoration de 0,27 point du taux de cotisation retraite durant dix ans, pour faire converger leur effort contributif et celui du privé."

Source : XERFI CANAL

Emmanuel Macron a-t-il mis toute la France à vendre ?

"« Liquidation totale » serait-on en droit d’afficher sur la devanture de la France tant elle est depuis trop longtemps démontée pièce par pièce par des dirigeants politiques dont on se demande parfois quels intérêts ils servent."

Source : Le Politique

GÉOPOLITIQUE

L’embarrassant succès des armes made in Germany

"Avec plus de 6 milliards d’euros de ventes à l’étranger, l’Allemagne est devenue le cinquième exportateur mondial d’armes. Ces chiffres suscitent l’émoi, outre-Rhin, au regard de l’histoire du pays."

Source : Le Monde

RÉFLEXION

Jacques Ellul : « Anarchistes et chrétiens de tous les pays, unissez-vous ! »

"Jacques Ellul trouvait certains des arguments de sa vigoureuse critique de la technique dans sa foi protestante. Sa pensée libertaire prenait aussi sa source dans la Bible. Dans « Anarchie et christianisme », publié pour la première fois en 1988, il s’applique à démontrer qu’il y a « une orientation générale qui est commune et parfaitement claire » entre les anarchistes et les chrétiens. Loin de lui l’idée de convaincre les uns de se convertir ou les autres de se radicaliser, Ellul souhaite cependant présenter ce qui lui semble être le moyen imparable de « mise en question et de prise de conscience, [qui est le] premier pas de l’action » sur des sujets de société que devraient logiquement s’approprier les chrétiens au même titre que les anarchistes – entre autres « la croissance de l’État, de la bureaucratie, de la propagande (déguisée tantôt sous le nom de publicité, tantôt d’information), de la conformisation des individus, de la volonté explicite de les transformer en producteurs/consommateurs, etc. »." [Ne voir ici aucun prosélytisme, je trouve Ellul pertinent mais pas la bible ^^.]

Source : LE COMPTOIR

De quoi la classe moyenne est-elle le nom ?

"Il y a quelques semaines, le salaire moyen des Français a été révélé. S’élevant à 2250€ nets mensuels, celui-ci a prestement été utilisé par tout une catégorie de personnes pour appuyer l’argument selon lequel tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles en France, dans un exercice que le Pangloss de Voltaire n’aurait sans doute pas renié. En dépit des fragilités inhérentes à cet indicateur, ces personnes n’ont pas hésité à claironner que ce résultat était la preuve que la classe moyenne se maintenait dans notre pays. Parce que, pour paraphraser Engels et Marx, l’on pourrait dire qu’un spectre hante l’Europe et plus particulièrement la France, celui de la disparition de la classe moyenne. Aussi est-il primordial pour les personnes au pouvoir de faire perdurer ce mythe de la classe moyenne."

Source : BLOG LA PLUME D'UN ENFANT DU SIECLE

VUES D’AILLEURS

Sri Lanka : tensions alarmantes, les Etats-Unis à la manœuvre !

"Les événements tragiques intervenus ces derniers jours à Ampara dans le sud-est du pays et surtout à Kandy, l’ancienne capitale historique de Ceylan, devenu en 1972 une République, puis la république socialiste et démocratique du Sri Lanka sont alarmants à plus d’un titre. Ils ont été marqués par des manifestations violentes et anti-musulmanes. Des magasins et des habitations ont été incendiés, on compte plusieurs morts, des blessés, des centaines d’arrestations, le pays est de nouveau sous tension."

Source : INVESTIG'ACTION

L’Afrique s’endette à nouveau

"En janvier 2017, le Mozambique s’est déclaré en défaut de paiement. Auparavant, son gouvernement avait été contraint, sous la pression du Fonds monétaire international (FMI), de dévoiler l’existence d’une dette cachée de 1,8 milliard d’euros, souscrite par des entreprises parapubliques. Quelques mois plus tard, en août, c’est la dette de la République du Congo qui a été réévaluée à 120 % du produit intérieur brut (PIB) - au lieu de 77 % - par le même FMI, après de semblables dissimulations. Cela préfigure-t-il une dégradation générale de la situation d’endettement des Etats d’Afrique subsaharienne ?"

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ÉCONOMIE

Chine : Les coûts cachés des produits bon marché.

"La preuve qui est dans ce film (2015) et dans le témoignage de Hartmut Idzko, un courageux journaliste, comme nous les aimons. Il nous y révèle qu’une part importante de produits made in China est fabriquée dans des camps de travail…. Le bon marché qui tue chez nous la libre concurrence a une explication comptable simple. La masse salariale y a été ramenée à zéro."

Source : Blog de Liliane Held-Khawam

ÉTATS-UNIS

La prise de contrôle du Parti démocrate par la CIA

"Dans une série de trois articles (en anglais) publié la semaine dernière, le World Socialist Web Site a documenté un afflux sans précédent d’agents des services de renseignement et de l’armée dans le Parti démocrate. Plus de 50 de ces candidats du milieu militaires et du renseignement demandent l’investiture démocrate dans les 102 circonscriptions identifiées par le Comité démocrate de campagne pour le Congrès comme cibles en vue des élections en 2018. Il s’agit à la fois de sièges vacants et ceux où les élus républicains sont considérés comme vulnérables dans l’hypothèse d’un retour d’opinion publique favorable aux démocrates."

Source : WSWS

Google admet collaborer au programme américain illégal d’assassinats par drones

"Dans une autre étape importante de l'intégration de la Silicon Valley au complexe militaire et de renseignement, la société mère de Google, Alphabet, a confirmé qu'elle avait fourni des logiciels pour identifier les cibles utilisées dans le programme illégal d’assassinats par drones du gouvernement américain."

Source : WSWS

Commentaire recommandé

Duracuir // 17.03.2018 à 08h54

C’est quand même génial le capitalisme occidental. 30 ans à peine après avoir pendant des décennies hurlé contre l’inhumanité du collectivisme agricole soviétique destructeur d’agriculture familial, le capitalisme occidental réinvente le kolkhoze.
Le communisme c”est génial quand c’est privatisé.

64 réactions et commentaires

  • Fabrice // 17.03.2018 à 07h32

    Pour la BNP et consort à quand des peines de prison en Europe pour les donneurs d’ordres et ceux qui ne “font pas” leur travail de dirigeants ? les amendes sont des plaisanteries au vues des gains réels, ou au moins un remboursement des gains plus de vraies amendes.

      +14

    Alerter
  • Duracuir // 17.03.2018 à 08h54

    C’est quand même génial le capitalisme occidental. 30 ans à peine après avoir pendant des décennies hurlé contre l’inhumanité du collectivisme agricole soviétique destructeur d’agriculture familial, le capitalisme occidental réinvente le kolkhoze.
    Le communisme c”est génial quand c’est privatisé.

      +65

    Alerter
    • EnMarche // 17.03.2018 à 10h21

      C’est ce que disait Monsieur Sylvestre de la World Company …

        +13

      Alerter
    • Adéchoix // 17.03.2018 à 11h38

      @Duracuir
      “Le communisme c”est génial quand c’est privatisé.” faut mettre un copyright, cette phrase résume tout .
      Le général François Lecointre a assuré ce vendredi que la France avait les moyens de frapper la Syrie “en autonomie” . C’est une vision, mon Général ?

        +12

      Alerter
      • patrick // 17.03.2018 à 11h44

        et de se faire botter le c.. en toute autonomie 🙂

          +19

        Alerter
      • Duracuir // 17.03.2018 à 13h11

        Hélas, si copyright il faut mettre, il appartient au génial Bruno Gaccio, directeur des Guignols de l’époque ou c’était vraiment génial et pas cette daube à peine du niveau de débilité du Bebette Show qui faisait rire les crétins réacs à front de taureau du troisième âge dans les années 80.
        Enmarche a raison, j’ai vu cette expression dans une séquence suréaliste ou les deux Bob et Jo Sylvestre de la World Company achètent la dernière entreprise libre.
        à voir ou revoir absolument

          +12

        Alerter
  • Duracuir // 17.03.2018 à 08h55

    Ceci dit, il n’y a pas que le modèle familial AGRICOLE qui est remis en cause. On peut voir que c’est le modèle familial lui même qui est remis en cause.

      +38

    Alerter
    • Duracuir // 17.03.2018 à 11h14

      Et oui, nos ploutocrates, ne veulent aucune structure gênante et protectrice entre les personnes morales monstrueuses qu’ils contrôlent et l’individu qu’ils rêvent d’asservir: ils font tout pour détruire les états, puis ils font tout pour détruire ou s’approprier les contre-pouvoirs, puis ils détruisent même la famille.
      L’aboutissement du capitalisme, c’est l’esclavage, l’effacement de millénaires de lutte pour la liberté et la dignité. Depuis 14000 ans, la civilisation occidentale(moyen-orientale étendue)a connu deux phases de destruction totale civilisationnelle(-8000, -3000). En cause? La volonté inégalitaire des puissants et la réaction des gueux? Phases de 5 millénaires? On y est alors.

        +17

      Alerter
      • patrick // 17.03.2018 à 17h42

        autre vision des choses !!
        La famille est la base de la solidarité , elle est donc en concurrence directe avec l’état qui veut la supprimer pour que l’individu soit seul face au monde.
        Tu n’as pas besoin de famille , l’état s’occupe de toi, de ta retraite , de tes soins, de tes gosses ( si tu veux vraiment en avoir .. ).
        Et le jour de la faillite, on verra que la vraie solidarité est d’abord au sein de la famille.

          +11

        Alerter
  • calal // 17.03.2018 à 09h01

    Desertification du monde rural:

    Profitez en les gens des villes! y a des terrains et des batiments pas cher a acheter dans les campagnes francaises. Achetez du pas cher avec du terrain surtout. 3 couples qui se mettent ensemble et vous vivrez comme des rois. Un.e qui bosse pour avoir le cash pour l’etat et le combustible ou l’ electricite ( ou une bonne gestion du rsa peut faire l’affaire), un.e qui repare renove, un.e qui produit la bouffe. un.e qui cuisine,un.e qui fait le menage/linge un.e qui s’occupe des gosses et ges grands parents…Et plein de temps libre loin du salariat…. Venez faire des kibboutz dans les campagnes francaises!!!!

      +25

    Alerter
    • Kiwixar // 17.03.2018 à 09h22

      Vos points divisent. Les phrases. Entre autres.

        +14

      Alerter
    • Fritz // 17.03.2018 à 09h31

      @calal : je suppose que votre appel est ironique. Mais je comprends mieux pourquoi les citadins sont favorables au retour du loup, à sa prolifération, à son impunité : c’est pour dégoûter les éleveurs et bergers, désertifier les zones de montagne, et racheter à vil prix fermes et bergeries.

      http://www.nicematin.com/faits-divers/un-troupeau-de-350-moutons-attaque-par-des-loups-25-betes-tuees-et-5-autres-blessees-184711

        +4

      Alerter
      • Francois marquet // 17.03.2018 à 10h37

        Le loup a mauvaise presse mais les chiens errants font beaucoup plus de dégât. Et la population de loups est contenue par abattage.

          +11

        Alerter
      • calal // 17.03.2018 à 14h11

        pourquoi serait il ironique? Pourquoi “les pauvres” ne pourraient ils pas profiter des “manoeuvres” des banques pour faire une bonne affaire (manipulation des taux et des prix des marches)?
        Les ruraux combien de divisions? Il faut se battre si on craint que notre avenir a tous est une concentration des “inutiles” dans des bandes de gazaa facilement multipliables et controlables…

          +6

        Alerter
        • douarn // 17.03.2018 à 17h21

          Bonjour Calal
          Je suis 100% d’accord avec vous. Les urbains sont tous très très très dépendants des flux qui transitent par les infrastructures (route, tuyaux d’eau potable et d’eau usée, fil électriques, …) pour assurer leurs besoins primaires (nourriture, hygiène, eau potable, eau usée, …). A ce titre, les urbains sont très très très contrôlables et ne se rendent peut être pas tous compte que la noria de camions qui les ennuis sur les routes ne sont là que pour assurer leurs subsistances urbaines.

          Il serait donc peut être sage de se libérer au moins un petit peu, de notre addiction aux infrastructures et de se ré-approprier le contrôle de l’assouvissement de nos besoins primaires : un puits, une vieille ferme à retaper, un bout de terrain, de l’entraide, etc.

            +5

          Alerter
          • Fritz // 17.03.2018 à 17h36

            Le retour à la terre, d’accord (en 1940, ce n’était pas seulement une lubie pétainiste, mais une nécessité ; bientôt, ce pourrait être vital). Mais je rappelle aux citadins que les campagnes et montagnes françaises, plus ou moins dépeuplées, ne sont pas « une terre sans peuple pour un peuple sans terre ».

            Cette expression utilisée jadis pour la Palestine n’est pas déplacée : c’est @calal qui a lancé un appel à « faire des kibboutzim dans les campagnes françaises ».

              +4

            Alerter
          • patrick // 17.03.2018 à 17h49

            Tout à fait
            Les villes actuelles sont entièrement dépendantes de tout un réseau logistique extrêmement fragile dépendant complètement de quantités monstrueuses d’énergie et de ressources produites ailleurs, le tout supporté par des montagnes de dettes pour payer tout ce réseau et toutes ces ressources.
            Quelle résilience ?
            Combien de temps avant le chaos en cas de problème majeur ? 3 jours ?

              +3

            Alerter
            • Marc // 18.03.2018 à 16h34

              Si ce réseau logistique était réellement “extrêmement fragile” on aurait déjà vu de nombreuses fois des problèmes importants, or ce n’est pas le cas

              Les voyants sont tous au rouge oui c’est vrai, comme en finance d’ailleurs… mais les voyants sont mal faits…

              Un peu comme ces études sur le bonheur des gens : ils se disent heureux mais c’est faux… selon certaines études les plus heureux sont les scandinaves et les suisses, selon d’autres études plus pertinentes seon moi, les plus heureux habitent dans des iles tropicales…

              Pour ce qui est des crises logistiques qui pourraient avoir un impact humanitaire, tout comme les crises économiques, désolé du ton complotiste, mais elles me semblent déclenchées volontairement par certaines mains puissantes…

                +0

              Alerter
            • patrick // 18.03.2018 à 19h08

              Tout le réseau dépend de bout en bout d’un système bâti sur des dettes l’énergie abondante , la “chaine logistique” comme tout le reste de la société.

              Il y a une crise financière tous les 10 ans et la prochaine risque d’être sanglante ( 233.000 milliards de dollars de dettes au total , cette fois c’est ingérable ), on a donc un fort risque d’effondrement total .
              Qui achètera et transportera la nourriture vers les centres urbains ? Qui la transformera et la stockera ?
              Qui gérera l’approvisionnement en carburant ? ..

                +0

              Alerter
    • Malbrough // 18.03.2018 à 07h39

      Je me sens obligé de mettre en garde : oui il y a des bâtiment pas chers en zone désertifiée ….
      Mais plus beaucoup de services publics , ni santé , et surtout des taxes injustifiées (I.F ,TH,….),sans rapport avec le prix et l’état des bâtiments achetés.

        +2

      Alerter
  • Kubala // 17.03.2018 à 09h05

    Concernant l’ article sur Jacques Ellul :

    ” Ne voir ici aucun prosélytisme, je trouve Ellul pertinent mais pas la bible ^^. ” ….

    Ouf !! j’ ai eu peur, … déjà que certains vous suspecte d’ être “complotiste”, alors si en plus vous êtes croyant ?! ….

    P.S : je sais … mon commentaire sera impitoyablement censuré …mais c’ est pas grave. Sans rancune.

      +8

    Alerter
  • Eric83 // 17.03.2018 à 09h17

    Sri Lanka :
    Merci pour l’article sur le Sri Lanka. Une nouvelle “révolution de couleur” made in USA avec la complicité habituelle des médias pour nous fabriquer la narrative non moins habituelle.

    Elections US de novembre 2018 :
    La CIA et plus généralement l’IS veut prendre le pouvoir officiel aux US dans le camp des “démocrates”. Ce parti, depuis Obama, se révèle surtout comme le parti le plus anti-démocratique des US.
    Il nous reste à espérer que la majorité des ricains se rendent compte du grand danger de faire élire des personnes issues de la CIA et autres services de renseignements.

      +7

    Alerter
    • Chris // 17.03.2018 à 10h24

      Les Ricains sont des hyper-malfaisants ! Avec leurs compères du FMI, ils sèment mort et misère partout telles des nuées de sauterelles !
      J’ai connu le Sri Lanka au début des années 70. Les escarmouches entre Tamouls et Cingalais commençaient. Un pays magnifique, une population majoritairement bouddhiste paisible… quand on ne la chatouille pas.
      Je suis triste de lire qu’ils sont retombés dans les filets des barbares anglo-saxons.

      “Il nous reste à espérer que la majorité des ricains se rendent compte du grand danger de faire élire des personnes issues de la CIA et autres services de renseignements”
      Vu les récentes et prochaines nominations à Washington, je crains que l’emprise de la CIA ne l’emporte, sauf à déclencher une guerre civile.

        +11

      Alerter
      • channy // 18.03.2018 à 11h17

        J’ai peur également que cela ne s’étende à d’autres pays,si certains dirigeants il y a 20 ans ont su envoyer paitre le FMI et les USA, leurs successeurs aujourd’hui sont des clones de Sirisena,
        Dans d’autres pays” les successions politiques ” s’avèrent très délicates, bref une bonne partie de l’Asie du Sud-Est est très fragile politiquement et prête à basculer dans un camps ou dans l’autre

          +0

        Alerter
  • RGT // 17.03.2018 à 09h17

    “La BNP condamnée pour CONSPIRATION par les américains”

    La condamnation de Golman-Sachs est pour quand ?

    Entre nous, la BNP est un petit joueur comparé à cette institution “Grandiose”…

      +20

    Alerter
    • patrick // 17.03.2018 à 12h30

      La BNP n’est pas américaine et n’est pas actionnaire de la FED.
      GS a encore de beux jours devant elle.

        +9

      Alerter
    • V_Parlier // 17.03.2018 à 21h36

      Et les américains seraient-ils adeptes des théories de conspiration? mince alors…

        +0

      Alerter
  • Emmanuel // 17.03.2018 à 09h22

    “Libéralisme, l’heure de payer l’addition” : dressée à la même religion, à travers les systèmes éducatifs de l’élito-cratie et les réseaux de cooptation nationale et internationale aux intérêts économiques bien compris, “la classe dirigeante” (publique ou privée) ayant désigné son parfait DG en la personne du Président actuel, ne semble pas s’apercevoir qu’en accélérant vaillamment les “réformes” (néolibérales), elle mène le pays droit dans le mur. La validation zélée des directives européennes en matière de suppression des services publics est assurément un exemple de cet aveuglement. Dans le secteur des transports et de la SNCF en particulier, quel intérêt réel du point de vue de l’intérêt général et quel est le bilan positif escompté à moyen-long terme ? S’il était avéré, pourquoi, pour une fois, ne pas l’afficher clairement par des objectifs chiffrés : baisse du prix du transport, amélioration de la qualité de service et de l’offre de transport public pour l’ensemble du territoire, diminution globale en matière de dégradation de l’environnement et des GES ? Faut pas rêver !

      +7

    Alerter
    • Chris // 17.03.2018 à 10h27

      Faut bien récompenser les copains en les plaçant dans les futurs entreprises privatisées. Un petit tour de chaises musicales…

        +9

      Alerter
      • patrick // 17.03.2018 à 12h32

        Ils sont déjà bien placés dans les entreprises privées.
        C’est beaucoup plus dangereux pour eux dans une entreprise privatisée , on pourrait leur demander des résultats.

          +6

        Alerter
        • Chris // 17.03.2018 à 14h20

          Faire aussi plonger une entreprise privée ne bride en aucun cas les égos de ces gens : les exemples foisonnent, surtout en France. Quand en cas de danger, je m’aménage contractuellement un parachute doré de quelques millions, j’ai le temps de voir venir.

            +4

          Alerter
  • RGT // 17.03.2018 à 09h28

    “Les fonctionnaires sont-ils vraiment si avantagés ?”

    Si tous les fonctionnaires avaient le même statut que les énarques ce serait scandaleux.

    Par contre Macron ne va surtout pas se tirer une balle dans le pied en s’en prenant au statut de ses “grands amis”.

    Si mon épouse souhaite aller faire une “petite expérience” dans le privé elle a l’assurance de ne plus jamais pouvoir retrouver de poste dans la fonction publique.

    Je trouve “surprenant” que les fonctionnaires les mieux payés (et les mieux protégés) soient en permanence obnubilés par le statut “scandaleux” de leurs sous-fifres corvéables à merci et jetables comme de vulgaires mouchoirs en papier.

    Allez comprendre.

      +20

    Alerter
  • RGT // 17.03.2018 à 09h46

    ” De quoi la classe moyenne est-elle le nom ?”

    Le salaire moyen est une escroquerie…

    Si vous prenez 999 personnes qui gagnent 1€ et une seule personne qui gagne 2 999 001€, le salaire moyen sera de… 3 000€ tout rond !!!

    Si par contre on calcule le salaire médian on trouve … 1€.

    Les statistiques, on leur fait bien raconter ce qu’on veut.

    La moyenne sert uniquement pour que les 0,1% remontent au cric les revenus des 99,9% qui sont dans la misère.

    Si un lecteur peut répondre en indiquant le salaire médian (non trafiqué) j’ai la certitude que de nombreux lecteurs seront scandalisés.

      +30

    Alerter
    • Fred79 // 17.03.2018 à 10h08

      Le salaire net médian mesuré en équivalent temps plein par l’Insee se monte à 1.797€ par mois selon les dernières statistiques disponibles (2015), hors salaire des apprentis et des stagiaires.

        +7

      Alerter
      • Jeanpaulmichel // 17.03.2018 à 10h34

        Le salaire net médian EN ÉQUIVALENT PLEIN TEMPS s’élève à 1797 euros mensuels, cela signifie que toute personne travaillant à temps partiel -quelques heures par jour ou par mois – verra son salaire extrapolé comme si elle travaillait à plein temps. Ceci fausse le niveau médian des revenus reels du travail qui est très inférieur.
        Où peut-on trouver cete donnée ?

          +8

        Alerter
        • Fred79 // 17.03.2018 à 12h00

          Le nombre d’heures travaillées en France d’après l’OCDE est de 1472 heures/an au lieu de 1607 heures légales, soit 8,4% en moins.
          On devrait pouvoir dire que le salaire médian est de 91,60% de 1.797€ soit 1646;05€.
          Mais peut-être me trompe-je.

            +7

          Alerter
          • jeanpaulmichel // 17.03.2018 à 23h00

            Vos interrogations sont légitimes, je n’ai pas la réponse et c’est bien pour cela que toutes ces données méritent d’être lues avec critique.
            Nombreuses sont les personnes qui n’ont que 500/600/900 euros pour vivre car ils n’ont que des petits boulots.
            Statistiquement si l’on raisonne en équivalent plein temps leur salaire THEORIQUE est plus élevé et l’on arrive à un salaire médian équivalent plein temps beaucoup plus élevé mais sans rapport avec le revenu réel de nos concitoyens.

              +2

            Alerter
  • Eric83 // 17.03.2018 à 09h49

    Un article surprenant – dans le WAPO – de John Kiriakou, ex-CIA et est devenu lanceur d’alerte en dénonçant des pratiques d’interrogatoires que la toute nouvelle dirigeante de l’agence promouvait.
    Sa réflexion sur le message envoyé au monde entier sur cette nomination est on ne peut plus sensée.

    https://www.washingtonpost.com/outlook/i-went-to-prison-for-disclosing-the-cias-torture-gina-haspel-helped-cover-it-up/2018/03/15/9507884e-27f8-11e8-874b-d517e912f125_story.html?utm_term=.5ed881c5878e

    Dans un autre domaine mais où le complexe militaro-industriel et les néocons ne sont jamais loin, le scandale de la firme de bio-tech Theranos dont la fondatrice, Elizabeth Holmes, était soi-disant un génie, style Steve Jobs.

    En fait, cette société a été développée sur une monumentale escroquerie avec la complicité du secteur de la Silicon Valley, de financiers et des médias…et ou des administrateurs surprenants siégeaient : Shultz, Kissinger ou encore Mattis.

    https://www.usatoday.com/story/tech/news/2018/03/15/behind-theranos-rise-and-dramatic-fall-powerful-backers-money-tech-and-politics/426364002/

      +10

    Alerter
    • Chris // 17.03.2018 à 10h33

      Des mafieux qui se servent des canaux publics pour assurer leurs propres fortunes.
      L’Irak a été un marché monstrueusement profitable aux gens que vous citez, lesquelles ont fondé des sociétés pour écrémer des marchés obtenus sans appel d’offres internationales.

        +11

      Alerter
    • Lysbeth Levy // 17.03.2018 à 15h45

      Oui après la guerre contre l’ex-Yougoslavie, Serbie et Kosovo, les va t’en guerre se sont servi sur les fameuses mines Tepca très riches de matières premières ..Madeleine Albright, en particulier avec l’aide de son “mignon”, Haçim Taçi, a permit au General Wesley Clark, Soros, de faire quelques affaires..https://www.gatestoneinstitute.org/3516/kosovo-privatization Je crois entendre Madeleine Albright nous dire que cette guerre “en valait la peine” au final quand on voit les profits engrangés ..C’est dire que la guerre ça rapporte bien ..

        +7

      Alerter
  • Matthieu // 17.03.2018 à 10h02

    Je n’ai pas eu le temps de regarder la vidéo sur le nucléaire, mais je ne comprends pas la petite remarque : “[Objectivement, jusqu’ici c’est 50 ans d’électricité, pour quel bilan ?..]”

    On a une des électricités les moins carbonées du monde : en 50 ans on a évité énormément d’émissions de CO2 et de de particules, sauvant au bas mot des milliers de vie.
    Le coût des importations de combustibles pour produire notre électricité est relativement faible, ce qui améliore notre balance commerciale (l’uranium représente une faible part du coût de l’électricité nucléaire contrairement au charbon/gaz/pétrole pour l’électricité issue de ces combustibles) et nous rend plus indépendant. Vous savez peut-être que certains pays sont prêts à faire des guerres pour assurer leur approvisionnement en gaz/pétrole? Ce n’est pas simple non plus pour l’uranium, mais il ne me semble pas que ce soit au même niveau.

    Il y a de vrais sujets de débats sur le nucléaire mais on ne peut pas dire que le bilan est uniquement négatif.

      +12

    Alerter
    • Chris // 17.03.2018 à 10h37

      Savez-vous au moins d’où provient l’uranium nécessaire à nos centrales ?
      Comment la France a “sécurisé” ses approvisionnements ?
      Sa politique de gestion des déchets et démantèlement des usines usagées ?
      Creusez un peu et on en reparle…

        +7

      Alerter
      • Matthieu // 17.03.2018 à 11h01

        Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problème sur le nucléaire et qu’il y a 0 problème pour s’approvisionner en uranium…
        Mais on ne peut parler du nucléaire qu’en comparaison avec les autres moyens de production d’électricité. Dire que le bilan est uniquement négatif cela revient à dire que ça aurait été mieux d’utiliser du charbon du gaz ou du pétrole. Cela est discutable.

          +13

        Alerter
        • Chris // 17.03.2018 à 14h34

          La (bonne) réponse est plutôt dans un changement de modèle économique, mais c’est trop demandé.
          On a choisi la fuite en avant jusqu’à tomber. Et là, quelle chute !
          On continuera à se battre ou sens propre comme au sens figuré pour conquérir toujours plus de territoires (virtuels et réels) jusqu’à mort s’ensuive.
          Ainsi fonctionne l’espèce humaine, comme nous l’avait expliqué Laborit.

            +3

          Alerter
    • Babar // 17.03.2018 à 10h55

      Matthieu,
      Je partage votre commentaire, mais de fait il y a des problèmes:
      1) La sécurité et à cet égard, l’obsession qui en découle conduit à l’EPR qui avec ses redondances devient une usine à gaz telle qu’on se demande s’il fonctionnera, à quel prix et si sa complexité n’entraine pas finalement et paradoxalement un risque sécuritaire?
      2) Les déchets radioactifs et leur gestion, problème qui n’a toujours pas de solution (50 après!) et un coût mal mesuré et probablement très sous estimé.

        +6

      Alerter
      • John V. Doe // 17.03.2018 à 11h34

        Je dirais même sûrement sous-estimé. Et…
        3) la démolition “contrôlée” des réacteurs dont on ne voit pas la fin pour les rares qu’on a déjà commencé à déconstruire.
        4) les cibles que constituent les centrales en cas de conflit.
        5) la vulnérabilité des zones de stockage de déchets vis-à-vis du terrorisme imbécile.
        … on continue ?

          +5

        Alerter
        • douarn // 17.03.2018 à 17h29

          Permettez moi de rajouter un 6e point
          6) Besoin en uranium en 2030 (source AIEA et AIE) : 95 000t/an à 145 000t/an (fonction du développement des centrales en particulier en Chine). Résultats de la modélisation issus des travaux de M. Dittmar (institut de physique des particule de Zurich) : environ 35 000t/an (!!!).

          Environ 35 000t/an d’un côté, environ 100 000t/an de l’autre, je crains que l’EPR ne se vende pas à la mesure des espérances de son promoteur et qu’il faille passer au plus vite à la 4e génération (neutron rapide).

            +1

          Alerter
        • madake // 22.03.2018 à 02h29

          @Jon V. Doe
          une info qu’il faut quand même ajouter sur le démantèlement.
          J’entends en permanence l’argument qu’on ne sait pas comment démanteler, et qu’on ne sait pas comment faire, que personne ne l’a jamais fait…
          Les rares qui se risquent à dire que si, se font taxer de menteurs.

          On peut être pour ou contre le nucléaire, mais il ne faut pas dire n’importe quoi:

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Maine_Yankee

          https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mant%C3%A8lement_nucl%C3%A9aire

          Après, on peut bien ironiser sur la ressource en uranium, qui s’épuise, mais il faut quand même bien comprendre que les hydrocarbures ne sont “que 98% de l’énergie du transport dans le monde”. Et sans logistique, pas de commerce, pas de nourriture transportée, ni de guerre moderne… adieu les livraisons amazon…
          Et puisqu’on ne parle, du pétrole ou du gaz, nous n’en avons pas, sauf non conventionnels, ou en Guyane, tous difficiles d’accès, et à faible EROI.

          Donc ce qui décide de notre avenir, que ça nous plaise ou non, c’est d’abord de d’assurer un minimum de souveraineté. Sans souveraineté énergétique nous serons pieds et poings liés.
          Pour l’électricité, les renouvelables DOIVENT obligatoirement être soutenues par du gaz ou du fuel, entre 5 à 10 fois la capacité du parc nucléaire à suppléer, car les faibles rendement de l’éolien et du solaire, sont aussi à ce prix.

            +0

          Alerter
          • madake // 22.03.2018 à 02h57

            La sécurité nucléaire doit être une affaire TRES sérieuse.

            Les nuisances aériennes, avec les particules fines, sont un sujet dont on parle beaucoup.
            Il faut bien comprendre, et accepter, que pour assurer la fourniture électrique aux familles, usines, écoles, hopitaux, trains, etc, l’équivalent de 5 à 10 fois le parc nucléaire actuel doivent être construit en énergies renouvelables.

            ET pour palier aux jours et nuits, où le soleil ne brille pas plus que le vent ne souffle, il faut construire EN PLUS l’équivalent du nucléaire, en gaz ou fuel, le charbon est trop lent.

            Et nous ne disposons d’aucun des 3.
            Car il y a des jours et des nuits où le soleil ne brille, pas plus que le vent ne souffle.
            Ca implique coté CO² et/ou pollutions atmosphériques qui ont des conséquences en santé publique et émissions de GES, toute l’année.
            La vie est fragile, sensible à quantité de nuisances, que ce soit l’irradiation, ou une flasque de botuline dans un réservoir, ou la pollution atmosphérique…
            C’est pourquoi il me semble bien peu prévoyant de fermer toutes les centrales.
            Sinon à accepter les dictats de toute puissance mieux dotée que nous.

            On définit la paix, comme la période qui sépare deux guerres, et même la paix éternelle n’est pas toujours souhaitable…

            Rappelons que les centrales à sels fondus MESR et/ou Thorium LFTR, pouvant fonctionner en surgénération, apportent une solution pérenne à l’élimination des déchets, ou ogives militaires, et à la baisse de ressource en uranium.
            Vous n’espériez pas qu’une transition énergétique peu sanglante soit gratuit?

              +0

            Alerter
    • Dominique // 17.03.2018 à 11h56

      « on ne peut pas dire que le bilan est uniquement négatif. »
      C’est pour ça qu’Olivier ne l’a pas dit. tu projette là tes propres fantasmes. Il a simplement invité à faire le bilan :
      « pour quel bilan ? »

        +2

      Alerter
    • RV // 17.03.2018 à 21h21

      Très intéressante vidéo de Yannick Rousselet tant que ça reste sur les sujets de sureté des installations nucléaires et de leur sécurité.

      Mais quand j’entends à propos du renouvelable :
      ” …/… il y a un investissement au moment où on le met en place mais après c’est gratuit …/… ”
      je me demande pourquoi on ne considère pas aussi que le pétrole (le gaz, le charbon) est gratuit. On fait un trou, on le raffine et on le transporte etc. ça c’est l’investissement, mais le pétrole, (le gaz, le charbon) il est bien là gratuitement sous nos pieds, personne n’a jamais fabriqué une goutte de pétrole.
      Et ce que ne dit pas non plus cette sentence sur la gratuité du renouvelable c’est que l’investissement a une durée de vie et qu’il doit donc être renouvelé tous les x dizaines d’années.

      Toujours à propos du renouvelable et à propos de son intermittence quand il la compare aux
      ” …/… résultats de disponibilité des réacteurs …/… ”
      là c’est carrément de la mauvaise foi.
      L’intermittence est un phénomène totalement imprévisible et c’est bien cette imprévisibilité qui pose problème, alors que les arrêts de réacteurs, quelles qu’en soit les causes ne peuvent qu’être programmées . . .
      Donc il évacue d’un revers de main un des problèmes majeurs du solaire et de l’éolien.
      …/… l’intermittence c’est quelque chose qui est gérable, intégrable …/…

      Pour quelqu’un qui se dit pragmatique et non dogmatique c’est un peu fort de café.

      Le couplet sur le pouvoir local, est un choix politique, qui se discute,
      pour ma part je suis pour le monopole des industries en réseau, elec, train, eau gaz etc.

        +4

      Alerter
      • RV // 18.03.2018 à 14h02

        à propos du monopole d’Etat,

        lire le texte de LÉON WALRAS ( 1834-1910)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Walras

        “L’ÉTAT ET LES CHEMINS DE FER”
        https://taieb.net/auteurs/Walras/etat_cdf.html

          +0

        Alerter
      • madake // 22.03.2018 à 03h51

        Le problème de la suppléance du nucléaire par des énergies intermittentes, dont le rendement moyen est bien moindre, il faut bien le comprendre:

        On ne parle pas simplement de remplacer 63 GW de nucléaire par juste 63 GW d’éolien ou de solaire.

        Par leur faible rendement, ça implique de surdimensionner 5 à 10 fois le parc nucléaire par des renouvelables => c’est donc entre 315 à 630 GW qu’il s’agit de construire.
        ET
        il faut y ajouter un parc de pilotables qui sont du gaz ou du fuel, en capacité quasi EQUIVALENTE au parc nucléaire à remplacer => 63 GW

        On va donc remplacer 63 GW de nucléaire par qlq chose entre 378 et 693 GW de mix renouvelables + fossiles.
        Coût en CO², PV et batteries?
        Penser au renouvellement des éoliennes tous les 25 à 30 ans, et du solaire, entre 20 et 50 ans selon les PV. Un peu comme les centrales nucléaires.

        Sinon, on accepte les blackouts et que les foyers, les écoles, usines, hopitaux n’aient plus d’électricité, et que les trains s’arrêtent (même si les cheminots sont d’accord pour rouler).
        Qui parle de “prendre la population en otage”??

        Il faut accepter aussi le pilotage à l’échelle nationale de ce grid, coûteux complexe et risqué, de multiples intermittentes à interconnecter et équilibrer.

        Ca a un impact énorme sur notre vie, notre économie, notre politique.
        Voilà pourquoi l’Allemagne se cramponne à son lignite si polluant.

          +1

        Alerter
        • RV // 25.03.2018 à 17h01

          Vous avez raison pour les capacités à installer, merci pour ces précisions.
          En ce qui concerne l’Allemagne les données disponibles sur sa production montrent qu’elle n’a pas augmenté sa production à base de lignite contrairement à une rumeur tenace que l’on retrouve encore un peu partout sur la toile.

            +1

          Alerter
  • christian gedeon // 17.03.2018 à 11h25

    Anarchistes et chrétiens unissez vous?! Mdr! Mais qu’est ce que c’est que cette billevesée? Nous unir à des gens qui ont pour devise ni Dieu ,ni Maître? Il est fou ce mec. Nous avons Dieu et Jésus est notre Maître,au sens d’Enseignant,Fils de Dieu et de même nature que le Père. On l’accepte ou pas,chacun est libre.Mais faut arrêter de déconner là. Nous n’avons rien de commun avec les anarchistes et autres libertariens,pas plus qu’avec les ultralibéraux,qu’on se le dise et se le répète. ET je rappelle qu’à travers le monde,et j’utilise le terme exprès,le secours catholique,sous toutes ses formes,reste le premier et de loin organismes de charité(au sens chrétien du terme. J’étais nu et tu m’as vêtu,j’avais faim et tu m’as donné à manger,j’étais prisonnier et tu m’as visité…foin de mélange. Le moteur des actions chrétiennes n’est pas “le social”,terme inhumain,mais l’amour du prochain,que n’ont en aucun cas les anarchistes. Le terme Charité dérange? Prenez la peine de le comprendre étymologiquement. Rien de plus beau et de plus gratuit.

      +1

    Alerter
    • RGT // 17.03.2018 à 20h17

      “Nous n’avons rien de commun avec les anarchistes et autres libertariens,pas plus qu’avec les ultralibéraux”

      – 1/ Les anarchistes n’ont STRICTEMENT rien à voir avec les libertariens, les ultralibéraux. Ni avec les satanistes pendant qu’on y est.
      – 2/ Par contre de nombreux “chrétiens” sont tout à fait séduits par les ultralibéraux.

      Ma mère, catholique très croyante, du haut de ses 80 ans ++ (on ne dit pas l’âge d’une Dame), a de tous temps respecté les anarchistes qui ont, selon elle, pour modèle la véritable charité chrétienne et partagent avec les vrais chrétiens le respect des plus démunis.

      “Ni Dieu ni maître”, elle s’en moque. Ce qui compte pour elle est le respect des autres et les efforts pour lutter contre la pauvreté et les inégalités.

      C’est pour ça qu’elle en ma pas répudié quand j’ai choisi de devenir anarchiste.
      Et je m’entends très bien avec les VRAIS chrétiens qui ne placent pas le profit au dessus de tout.

      Par contre j’ai une haine féroce des hypocrites qui se cachent derrière la “foi” pour faire avancer leurs désirs égoïstes.

      Et qu’on ne vienne pas me bassiner avec les “crimes anarchistes” contre les religieuses en Espagne…
      C’était les communistes, pour nuire à leurs concurrents sur ordre de Staline…

        +9

      Alerter
  • ThierryC // 17.03.2018 à 11h28

    Concernant [Objectivement, jusqu’ici c’est 50 ans d’électricité, pour quel bilan ?..] :

    Le bilan, c’est
    – une des plus faibles émissions de CO2 de tous les pays développés.
    – Une faible mortalité liée à la production et la combustion du charbon (entre 200 000 et 1 million de morts par an)
    – Une relative faible dépendance au gas et au pétrole importé pour la production d”électricité

      +7

    Alerter
    • Papagateau // 17.03.2018 à 14h34

      Dans le bilan : Une indépendance stratégique.

      Si on cumule tout l’uranium (chaud et froid) et le plutonium présent en France , nous avons pour 20 ans d’électricité.

      Pour les hydrocarbures … 3 mois. Pareil pour le charbon si utile à nos voisins pour produire l’électricité.

        +8

      Alerter
      • Chris // 17.03.2018 à 14h36

        Je propose qu’on restaure et ressorte les bicyclettes et patins à roulettes ! LOL

          +2

        Alerter
  • Dominique // 17.03.2018 à 12h04

    A propos des JO, on peut lire dans l’article qui lui est consacré :

    « le texte amendé par le Sénat prévoit aussi de simplifier les procédures. Notamment en matière d’accaparement des terrains nécessaires à leur réalisation. Le “Code de l’expropriation pour cause d’utilité publique peut être appliqué en vue de la prise de possession immédiate des terrains, par le bénéficiaire de la déclaration d’utilité publique, de tous immeubles non bâtis ou bâtis dont l’acquisition est nécessaire à la réalisation du village olympique et paralympique”, dispose l’article 9. Outre cet ouvrage, situé en Seine-Saint-Denis, le pôle médias mais aussi l’ensemble des ouvrages “nécessaires aux compétitions des Jeux olympiques et paralympiques de 2024” bénéficieront de cette dérogation. »

    Je me rappelle avoir vu un reportage sur Arte dénonçant l’horrible Poutine (L’État Russe, c’est Poutine) qui agissait exactement de la sorte. A quand un reportage sur les JO en France ?

      +18

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 17.03.2018 à 15h25

    Ah quand même ça existe les “conspirations” (ou ententes illégales, complots) des banques ou autres entreprises, il était temps de le dire car en ce moment hein..pas trop selon des spécialistes auto-proclammés. Et si le modo était gentil il faut savoir tout ceux qui bossent pour nous expliquer que “les complots” ça n’existe “pas tant que ça” en rapport avec les “oligarchies, banques, lobbies industriels, pharmaceutiques, la collaboration entre les membres du Decodex et hoaxbuster et des “quasi militaires” existent elle aussi : http://www.ionis-group.com/actualites/2017/04/epita-tic-geopolitique-2017-retour/
    Voilà donc pour ceux qui pensent de la bonne fois que certains organismes sont d’utilité publique, Hoaxbuster, et bien raté.

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications