Les Crises Les Crises
17.décembre.201717.12.2017 // Les Crises

Revue de presse du 17/12/2017

Merci 23
J'envoie

ENVIRONNEMENT

Douze nouveaux projets fossiles financés par l’argent public français

"12/12. C’est la date anniversaire de l’adoption de l’Accord de Paris sur le climat, et celle choisie par Emmanuel Macron pour organiser cette année le « One Planet Summit », auquel doivent assister une cinquantaine de personnalités et de chefs d’État. Avec pour slogan officiel « La finance publique et privée au service de l’action climat ». Mais derrière les beaux discours, l’argent public – issu des impôts, de l’épargne et des cotisations retraites de tous ceux qui habitent en France – continue en réalité de financer de nouveaux projets de charbon, de pétrole et de gaz partout dans le monde. Passage en revue de certains des exemples les plus problématiques."

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

One Planet Summit : belle opération de com’, peu de contenu

"L’enjeu était de taille : redynamiser l’Accord de Paris en dégageant des financements publics supplémentaires pour les pays en développement. Las, les Etats se sont contentés de rappeler leurs promesses passées sans s’engager davantage. Seuls Axa et la Banque mondiale ont joué le jeu des nouvelles annonces. Si le « One Planet Summit » s’est achevé avec plus d’une heure de retard, mardi 12 décembre vers 20 h 30, ce n’est certainement pas à cause d’une multiplication d’annonces fracassantes. L’objectif de ce sommet international sur le climat, organisé par la France en partenariat avec la Banque mondiale et l’Organisation des Nations unies (ONU), était de convoquer de nouveaux financements publics et privés pour l’aide au développement et la transition énergétique, au détriment des énergies fossiles. Mais après une journée de travail qui a mobilisé quelque 4.000 visiteurs dont une dizaine de chefs d’Etat, à la Seine musicale à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), les résultats n’étaient pas au rendez-vous."

Source : REPORTERRE

EUROPE

Appel à un impôt européen sur les bénéfices pour le climat

Depuis 2015, la BCE a créé près de 2.500 milliards € à l'adresse des banques commerciales dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif. "Il n'y a que 11% qui va à l'économie réelle, et 89% qui va à la spéculation", a déclaré à l'AFP Pierre Larrouturou, économiste qui, avec le climatologue Jean Jouzel, ont récemment publié leur livre "Pour éviter un chaos climatique et financier". Un collectif de personnalités du monde économique, scientifique ou politique a donc appelé vendredi à un "pacte finance-climat européen" réclamant notamment un impôt européen sur les bénéfices d'environ 5% pour financer la transition énergétique (climat-2020.eu). Il s'agirait, d'une part, de générer ~100 milliards €/an pour dégager "un vrai budget" pour la recherche (stockage de l'énergie, transports...). D'autre part, de donner la priorité de la création monétaire de la BCE à l'économie réelle et aux énergies renouvelables.

Source : Connaissance des énergies

Amnesty International dévoile le rôle de l'UE dans la torture de masse des réfugiés en Libye

"Afin d'empêcher des masses de réfugiés d'arriver en Europe, l'Union européenne (EU) participe à la construction, au financement et à l'équipement d'un vaste réseau de camps où les réfugiés se voient détenus de manière arbitraire, battus, torturés, violés, vendus en esclavage ou assassinés. C'est la conclusion d'un rapport horrifiant d'Amnesty International (AI) sur la Libye, intitulé «Un obscur réseau de complicités.»"

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

EVASION FISCALE

USA vs Europe : l'extension (brutale) du domaine de la lutte fiscale

"La réforme fiscale de Donald Trump, c’est une baisse des impôts de 1400 milliards de dollars sur dix ans. Près 8% du PIB ! Une baisse ciblée sur les personnes les plus riches, sur les entreprises, et notamment la fiscalité du capital."

Source : XERFI CANAL

FRANCE

« Le “macronisme” est une stratégie de consolidation du pouvoir par le vide »

"Harold Bernat s’était déjà fait remarquer en 2006 pour sa critique radicale de la “révolution libertaire” défendue par Michel Onfray et, plus largement, par la culture petite-bourgeoise triomphante – dans « Des-montages : Le poujadisme hédoniste de Michel Onfray » – puis en 2012 par sa condamnation de la flexibilité et de l’adaptabilité à tout-va dans « Vieux réac ! Faut-il s’adapter à tout ? » Nous avons choisi de l’interroger sur son dernier essai, « Le néant et la politique : Critique de l’avènement Macron », dans lequel il s’applique à déconstruire le mythe du “président-philosophe” tout en insistant sur la nécessité d’exercer notre esprit critique sur ce qui est là sous nos yeux, entre mille autres choses."

Source : LE COMPTOIR

56% des aéronefs incapables de voler : l’incroyable talon d’Achille de l’armée française

"Malgré un budget de 4 milliards d’euros par an dédié à la maintenance, plus d’un appareil sur deux n’est pas en état de vol. Florence Parly lance un grand plan de réorganisation, et hausse le ton face aux industriels. Le plan de la dernière chance ? La ministre des armées Florence Parly a présenté lundi 11 décembre, depuis la base aérienne 105 d'Evreux, un grand plan de modernisation des opérations de maintenance des avions et hélicoptères de l'armée, le "MCO aéronautique" en jargon militaire (maintien en condition opérationnelle). Le constat est clair : malgré un budget important (4 milliards d'euros par an, en augmentation de 25% en cinq ans) et des effectifs conséquents (22.000 personnes dans les armées), les chiffres de disponibilité des avions et hélicoptères de l'armée sont catastrophiques. Le taux de disponibilité moyen atteint seulement 44%, contre 55 % en 2000. En clair, 56% des matériels aéronautiques de l'armée ne sont pas en état de voler, alors que les forces françaises restent durement mises à contribution au Sahel et au Levant."

Source : CHALLENGES

GÉOPOLITIQUE

L’axe saoudo-émirati uni contre l’unité du Golfe

"Le groupe de six que l’Arabie saoudite envisageait de former autour d’un consensus dicté par elle-même s’est réduit à un groupe de deux et demi où Mohammed ben Zayed n’est plus un partenaire subalterne de l’Arabie saoudite."

Source : MIDDLE EAST EYE

Poutine en Syrie déclare sa « mission accomplie »

"Le président russe Vladimir Poutine a effectué une visite surprise en Syrie lundi, faisant un discours élogieux aux troupes russes sur la base aérienne de Hmeimim dans la province côtière de Lattaquié et rencontrant son homologue syrien Bachar al-Assad. La Russie est intervenue en Syrie à la demande d’Assad il y a deux ans et demi, fournissant un soutien aérien et d’autres aides qui se sont révélées essentielles pour inverser les avancées des « rebelles » liés à Al-Qaïda armés et financés par la CIA, la Turquie, l’Arabie Saoudite et les monarchies pétrolières sunnites du Golfe."

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

RÉFLEXION

Vers un monde sans usine et sans travail?

"Sommes-nous engagés dans une nouvelle et importante révolution industrielle ? C’est ce que pensent un certain nombre d’auteurs qui prévoient des mutations considérables en matière de manière de produire, de relations au sein des entreprises et, bien sûr, d’emplois."

Source : INVESTIG’ACTION

SOCIETÉ

D’anciens cadres de Facebook expriment leurs remords d’avoir contribué à son succès

"Lors d’une conférence à la Stanford Graduate School of Business, dont la vidéoa été repérée lundi 11 décembre par le site spécialisé The Verge, Chamath Palihapitiya, qui fut chez Facebook vice-président chargé de la croissance de l’audience, exprime ses regrets d’avoir participé au succès de l’entreprise. « Je crois que nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social », avance-t-il, confiant se sentir « immensément coupable ». M. Palihapitiya avait rejoint Facebook en 2007, trois ans après la création du réseau social ; il l’a quitté en 2011 pour créer le fonds Social Capital."

Source : LE MONDE

VUES D’AILLEURS

Honduras: “Nous ne tirerons pas sur le peuple parce que ce sont nos frères”

"Cette semaine, les membres des Forces spéciales de la Police Nationale du Honduras se sont mis en grève par solidarité. Ils déclarent refuser de réprimer le peuple qui est dans la rue pour protester contre la fraude électorale. Dans plusieurs unités de la police anti-émeutes, les Cobras et les Tigres (les unités les plus répressives de la police hondurienne), il y a des assemblées et des concentrations de membres, la plupart cagoulés. Tous sont d’accord pour accuser le Gouvernement d’être corrompu et de les abandonner."

Source : INVESTIG’ACTION

ÉCONOMIE

« Le néolibéralisme est une perversion de l’économie dominante »

"Même ses détracteurs les plus virulents le reconnaissent : il est ardu de définir le néolibéralisme. De façon générale, ce terme suggère une préférence pour les marchés plutôt que pour l’Etat, pour les incitations économiques plutôt que les normes culturelles et pour l’entreprise privée plutôt que pour l’action collective. D’Augusto Pinochet à Margaret Thatcher ou Ronald Reagan, des démocrates américains au nouveau parti travailliste britannique, de l’ouverture économique chinoise à la réforme de l’Etat-providence en Suède ; il a été utilisé pour décrire un éventail très large de situations."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ÉTATS-UNIS

Une démocratie simulacre

"Je n’ai aucun souvenir d’une époque où la culture étasunienne était à ce point compromise par la domination des classes dirigeantes. Hollywood ne cesse de produire, l’un après l’autre, des films et des émissions télévisées chauvines, militaristes et racistes. Les grands médias d’information sont à présent totalement contrôlés par les mêmes forces qui tiennent Hollywood. Nous assistons à la totale capitulation de la classe « progressiste » (liberal class). Et cela n’a pas commencé avec Donald Trump. Assurément dans sa version actuelle cela remonte au moins à Bill Clinton, mais en réalité cela remonte à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La trajectoire idéologique en a été modelée sous les frères Dulles et par le complexe militaro-industriel représentant les intérêts des milieux d’affaires étasuniens et revendiquant une hégémonie mondiale. Mais à partir de l’effondrement de l’URSS, le projet s’est accéléré et intensifié."

Source : LE GENRE ET L’ECRAN

L’ONU examine l’extrême pauvreté aux États-Unis

"41 millions. Il existe officiellement 41 millions de personnes sous le seuil de pauvreté aux États-Unis. Plusieurs millions de ces personnes vivent dans une misère extrême. Philip Alston, le rapporteur spécial sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme de l’ONU, vient de passer deux semaines aux États-Unis pour préparer un rapport. La situation est stupéfiante."

Source : Chroniques Américaines - blog Mediapart

Commentaire recommandé

yack2 // 17.12.2017 à 09h49

Peut-on rappeler qui a foutu le bordel dans la région….Afghanistan,Irak, Libye, Syrie….

44 réactions et commentaires

  • patrickluder // 17.12.2017 à 07h49

    @ “Vers un monde sans usine et sans travail?” …

    L’automation, la robotisation, l’intelligence artificielle et autres crypto-monnaies, ne sont possible qu’avec une dépense énergétique considérable. => Ce transfert technologique risque juste de se casser les dents sur la raréfaction de l’énergie dite “fossile” et des ressources naturelles.
    Qu’on se le tienne pour dit!

     20

    Alerter
    • Kiwixar // 17.12.2017 à 08h40

      Faut pas trop s’inquièter de la raréfaction des énergies fossiles. Nos hydrocarbures sont tranquillement entreposés sous le sol russe. L’Otanie a un plan infaillible grâce aux migrants et à la misère : obtenir des gouvernements nazis partout en UE, puis lancer les sans-dents à l’assaut des russkofs, ce qui permettra de se débarrasser de quelques centaines de millions de pauvres rendus obsolètes par le progrès technique. Financer et encourager les nazis contre les Russes, c’est le plan de la IIe GM qui a « bien » fonctionné.

       23

      Alerter
      • douarn // 17.12.2017 à 09h02

        Bonjour Kiwixar
        “56% des aéronefs incapables de voler : l’incroyable talon d’Achille de l’armée française”
        Mmmh… peut être, mais avant il faudra réparer les navions 😀
        Je trouve que cette info laisse planer un sérieux doute sur l’état des autres matériels (navires, sécurité informatique, …).

         10

        Alerter
        • Kiwixar // 17.12.2017 à 09h21

          Les nazis au pouvoir sont capables de mettre en place quelques années de militarisation intensive. De toute façon, si on ne va pas chercher nos hydrocarbures là-bas nous-mêmes comme des grands, on sera obligés de les payer. Payer, mais avec quoi? Et il reste le problème de nos centaines de millions de pauvres obsolètes. Je doute fort que ça intéresse les Russes. La guerre, ça résoud pas mal de problèmes. Dont la Dette, tiens.

           8

          Alerter
          • calal // 17.12.2017 à 13h47

            “on sera obligés de les payer. Payer, mais avec quoi?”

            je croyais que nos fonks creeaient de la richesse?

             0

            Alerter
            • Alfred // 17.12.2017 à 19h45

              Du fond du caveau vous poursuivrez encore les fonctionnaires de votre vindicte? qu’est ce qui ne va pas?
              (Le praticien hospitalier qui reste dans son service en sous effectif dans une petite ville en perdition, vous lui dites quoi le jour où vous passez sur le billard apres une sortie de route? “Tu sers à rien pov fonk”?)
              ((Moi c’est les mecs qui bossent dans la pub et roulent en grosse bagnole allemande que je trouve inutiles.))

               17

              Alerter
        • RémyB // 17.12.2017 à 11h37

          les turbines (Alsthom) chez GE, la gestion informatique chez Microsoft,
          les ordres du nato, l’armée française est sous la coupelle des amerlocs.
          franchement, on a bonne mine … 🙁

           17

          Alerter
        • Chris // 17.12.2017 à 13h00

          C’est pas mieux aux USA…
          3 nov. 2017 – Communication sur l’opérationnalité de la Navy
          http://www.dedefensa.org/article/lus-navy-par-tres-gros-temps-crisique
          http://fmshooter.com/u-s-navy-crash-incidents-result-hacks/
          14 févr. 2017 – L’armée américaine est en très mauvais état
          http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/the-us-military-really-bad-shape-19446
          – Armée: Sur les 58 équipes de combat de la brigade (le principal bâtiment de combat de l’Armée de terre), seulement trois sont considérées comme prêtes au combat.
          – Navy: La flotte de la Navy est la plus petite depuis près de 100 ans. Cela rend la réparation des navires plus difficile à terminer, car ces navires sont nécessaires sur les voies navigables.
          – Marine Corps: Quatre-vingt pour cent des unités d’aviation maritime n’ont même pas le nombre minimum d’avions dont elles ont besoin pour l’entraînement et les opérations de base.

           3

          Alerter
        • Chris // 17.12.2017 à 13h01

          Suite
          – Air Force: La Force aérienne est la plus petite et, en termes de plusieurs de ses avions, la plus ancienne qu’elle ait jamais été. Le service comptait 8 600 aéronefs en 1991 alors qu’aujourd’hui, il n’en compte que 5 500, et ces avions ont en moyenne 27 ans. Pire encore, moins de la moitié de ces appareils sont prêts à affronter et à vaincre nos adversaires.
          Selon de nombreux rapports , environ les deux tiers des chasseurs / avions d’attaque de la Marine et plus de la moitié de la flotte totale d’avions du Corps des Marines sont incapables de décoller.

           5

          Alerter
        • patrick // 17.12.2017 à 14h53

          ça serait comique si ce n’était pas aussi dramatique :

          Accident de transport de l’armée française : un Antonov piloté par des Moldaves !!
          y’a pas comme un problème ?
          http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/10/14/cote-d-ivoire-crash-mortel-d-un-avion-a-abidjan-quatre-francais-blesses_5201069_3212.html

          On se moquait des Suisses qui sous-traitent la défense de leur espace aérien aux Français et aux Italiens en dehors des heures de bureau, mais quand ils vont voir arriver des vieux Migs avec des pilotes Moldaves , qu’est-ce qu’ils vont dire ? 🙂

           3

          Alerter
          • Chris // 17.12.2017 à 18h40

            Tous aux abris… qui sont très nombreux, car longtemps obligatoires pour toute nouvelle construction !

             0

            Alerter
        • Jean-Luc // 18.12.2017 à 07h54

          Sécurité informatique, sous window$ ?
          C’est un gag !

           0

          Alerter
    • Gaby // 17.12.2017 à 10h47

      À cela il faut ajouter la raréfaction des métaux rares (tiens tiens, on pourra pas dire qu’on était pas prévenu). Comment produirons nous les processeurs, les cartes mémoires, tous le hardware nécessaire à la robotisation ?

      En fait, nous passons une quantité de temps incroyable à débattre au sujet d’un avenir qui n’aura pas lieu. On écrit des pages et des pages sur la robotisation, la conquête de l’espace, le transhumanisme, la disparition de l’emploi… quand notre problème demain sera de bouffer, de se vêtir et de se chauffer. Combien d’énergie, humaine pour le coup, de “jus de cerveau”, gaspillée dans ces spéculations ?

       28

      Alerter
    • Paul // 17.12.2017 à 12h48

      Allons Fritzou soyons magnanimes…, ‘’ NOUS ‘’ la crème de la crème en ce monde d’ignares. Wink wink.
      A la louche, ce patois est tout de même en usage par un tout petit milliard d’êtres Humains .
      Vive les Outres Manchés, leurs cousins ,leur musique, leur langage et leurs horribles petits pois du dimanche !

      Cdlt

       0

      Alerter
    • Lysbeth Levy // 19.12.2017 à 10h55

      Mon cher Patrick, vous oubliez le plus important problème, le scandale des délocalisations vers de pays ou la main d’oeuvre est moins chère, combien d’entreprises ? Combien d’emplois détruits ? des millions en vérité. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMAnalyse?codeAnalyse=1544
      Déjà en 2010 :http://www.lefigaro.fr/emploi/2010/05/27/01010-20100527ARTFIG00719-les-delocalisations-detruisent-36000-emplois-par-an.php
      Depuis la libéralisation de l’économie post-Thatcher-Reagan c’est mondial (Usa, Europe) les emplois sont “ailleurs” d’où le nombre de chômeurs. La critique de ces délocalisation par Eric Laurent : https://www.legrandsoir.info/Eric-Laurent-Le-scandale-des-delocalisations.html c’est monstrueux mais on continue à se démunir complètement vers un futur sans projets ni espoirs pour les jeunes générations.

       0

      Alerter
  • steve // 17.12.2017 à 08h02

    Pourquoi les malheureux réfugiés Syriens ne sont pas pris en charge par leur frère Musulmans, et voisins immédiats, du Quatar, Arabie Saoudite, Iran, Turquie, Egypte, etc ???
    Ils ont une histoire commune, des valeurs et une religion commune, cela semble bien plus naturel que de les envoyer dans une Europe catholique et hostile !!

     18

    Alerter
    • douarn // 17.12.2017 à 08h50

      Bonjour
      L’indonésie, premier pays musulman par ses 200 millions d’adeptes (50% de chiites), s’est insurgée contre les exécutions capitales, les abus physiques, l’esclavage et les violences exercés sur ses ressortissants employés en Arabie Saoudite.
      Je ne suis pas sûr que l’Europe catholique (pour reprendre vos propos) soit moins hostile aux Syriens que les pays de la liste noire indonésienne (Égypte, Qatar, Émirats Arabes Unis, AS).

      http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/05/01003-20150505ARTFIG00454-l-indonesie-ne-veut-plus-envoyer-ses-domestiques-au-moyen-orient.php

       8

      Alerter
      • channy // 17.12.2017 à 12h43

        Bonjour
        Au passage les mêmes problèmes de maltraitance de domestiques Indonésiennes sont récurrents en Malaisie,Singapour, Hong Kong(à un degrés moindre)
        Pour la Malaisie il y avait même eu un moratoire,il y a quelques années.

         4

        Alerter
    • Aquitanis // 17.12.2017 à 09h02

      Ma femme travaille dans une structure qui accueille des réfugiés, où elle y exerce comme traductrice et je peux te certifier que la plupart des syriens qu’ elle rencontre, ce sont des chretiens.

       15

      Alerter
    • yack2 // 17.12.2017 à 09h49

      Peut-on rappeler qui a foutu le bordel dans la région….Afghanistan,Irak, Libye, Syrie….

       29

      Alerter
      • Denis // 17.12.2017 à 16h57

        Je crois que c’est la faute à pas de chance!

        Euh! À moins que…

         0

        Alerter
    • Sergio // 18.12.2017 à 13h24

      Peut être parce que ce ne sont pas eux qui ont bombardé la Libye, l’Irak où l’Afghanistan.

       0

      Alerter
  • patrick // 17.12.2017 à 11h03

    “Appel à un impôt européen sur les bénéfices pour le climat ”

    Ca y est ça se précise , l’objectif du discours sur le changement climatique devient clair :” des impôts, des impôts , des impôts !! ”
    En plus il faut faire vite , imaginez que le peuple prenne conscience qu’on se fout de lui 🙂

     19

    Alerter
  • Fritz // 17.12.2017 à 11h56

    Fraude électorale au Honduras ? État de siège ? Moi qui pensais que le Venezuela était la seule dictature en Amérique latine… France Inter aurait oublié de m’informer ??

     20

    Alerter
  • Fabrice // 17.12.2017 à 13h24

    et pendant ce temps on met fin à l’indépendance du net :

    https://www.silicon.fr/neutralite-internet-prevoir-coup-massue-usa-193731.html?inf_by=5a366181671db828188b4789

    certains se verront avec un débit digne de l’amazone (tient un lapsus involontaire) pendant que d’autres auront un accès limité voir nul surtout si ils déplaisent.

     5

    Alerter
    • patrick // 17.12.2017 à 14h55

      le Net a un coût , celui de ses infrastructures financées par les entreprises de télécom.
      il semble normal que le coût soit réparti en fonction du trafic et que ceux qui consomment beaucoup paient plus.

       1

      Alerter
      • Fabrice // 17.12.2017 à 16h14

        Les entreprises de Télécom se financent déjà par les abonnements, publicité, … Certaines sont assez riches pour créer des banques donc ne vous inquiétez pas elles font des bénéfices déjà.

         7

        Alerter
        • patrick // 17.12.2017 à 16h34

          oui, mais il est normal qu’elles fassent payer en fonction de l’utilisation.
          Je ne suis pas sur que l’infrastructure soit vraiment rentable, la création de banques pourrait justement être un moyen d’essayer de rentabiliser le bastringue.

           1

          Alerter
          • Chris // 17.12.2017 à 18h42

            Pour avoir travaillé dans les télécoms, c’est un des commerces les plus juteux que je connaisse après celui des armes et pharmas.

             5

            Alerter
            • Gaby // 17.12.2017 à 19h20

              Les 5 secteurs les plus juteux sont : télécoms, hydrocarbures, banque,armes et pharmacie

               2

              Alerter
            • K // 18.12.2017 à 20h51

              Ce qui est logique car ce sont 5 activites avec des barrieres a l’entree tres difficiles a franchir.

               1

              Alerter
    • calal // 17.12.2017 à 17h58

      la fin de la neutralite du net c’est amha un signe que internet en tant que secteur economique arrive a maturite. La,les differents acteurs en presence sont en train de se battre pour capter la valeur ajoutee,virer les concurrents et etablir un monopole ou un oligopole. Tant que c’eb est encore la,on peut esperer des prix et des contenus corrects.

      L’etape d’apres comme dans bien d’autres domaines,une fois que le cartel sera mis en place ca sera:
      -prix en hausse ,contenus corrects puis
      – prix encore en hausse, baisse de la qualite des contenus pour finir par
      – prix completement decale par rapport a la merde que seront devenus les contenus…

      l’analogie ce sont les televiseurs et le contenus des programmes: ils essaient de vous refourguer des nouveaux modeles qui n’apportent rien alors que les programmes sont affligeants.

       3

      Alerter
  • Jean // 17.12.2017 à 13h46

    Chronique d’une misère ordinaire :

    https://youtu.be/yoq_Ky_uQ74

     3

    Alerter
    • Chris // 17.12.2017 à 18h50

      Misère ordinaire qui hélas se répand.
      J’avoue chaque fois remercier le ciel de me trouver là où je suis, lorsque je prends une douche hyper chaude pour anesthésier ma fibromyalgie et j’envois une pensée positive aux gens qui n’ont pas cette chance.

       2

      Alerter
  • fanfan // 17.12.2017 à 16h23

    Natural Gas, Methane, and Climate Change after COP21 – Robert Howarth, The David R. Atkinson Professor of Ecology & Environmental Biology, Cornell University : Why Gas is a False Solution ? Conference in Brussels, 26/10/2016 : http://www.rosalux.eu/fileadmin/user_upload/Powerpoints/Howarth-Cornell-Natural-gas-methane-after-cop21.pdf

    New study on gas, Kevin Anderson : Can the climate afford Europe’s gas addiction? Published by Friends of the Earth Europe, November 2017 : http://www.foeeurope.org/sites/default/files/extractive_industries/2017/can_the_climate_afford_europes_gas_addiction_report_november2017.pdf

     0

    Alerter
  • fanfan // 17.12.2017 à 16h24

    Worryingly, the EU is embarking on a massive new gas infrastructure programme, that includes new pipelines and liquefied natural gas (LNG) facilities : https://corporateeurope.org/sites/default/files/the_great_gas_lock_in_english_.pdf
    The gas industry spent more than €100m on lobbying in 2016 alone, and had more than a thousand lobbyists on its payroll.

     0

    Alerter
  • fanfan // 17.12.2017 à 16h35

    Il est consternant que ’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire :
    De l’État actionnaire à la Caisse des dépôts, la finance publique reste tournée vers les énergies fossiles
    Ll’épargne populaire finance le charbon et les parapétrolières
    Des cotisations retraite investies dans des projets qui hypothèquent l’avenir des générations futures
    https://www.bastamag.net/Pendant-que-Macron-organise-son-sommet-climat-l-Etat-continue-de-financer

     0

    Alerter
  • enlisédanslegaz // 17.12.2017 à 19h43

    L’UE enlisée dans le gaz : les lobbies derrière la politique européenne de développement des infrastructures gazières
    mardi 31 octobre 2017, par Attac France, Corporate Europe Observatory, Les Amis de la Terre, Observatoire des multinationales
    https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/l-ue-enlisee-dans-le-gaz-les-lobbies-derrie%CC%80re-la-politique-europeenne-de
    Documents joints : https://france.attac.org/IMG/pdf/the_great_gas_lock_in_french_-vfin-2.pdf 31 octobre – PDF – 6.8 Mo

     0

    Alerter
  • Daniel MENUET // 18.12.2017 à 16h15

    Vers un monde sans usine et sans travail?
    => Le capitalisme est-il compatible avec le progrès technologique ? : Non
    Le dernier paragraphe est excellent, mais la conclusion passe à côté de ce qui se passe en ce moment : “un système qui permettra autant les innovations techniques que les améliorations sociales et environnementales, (…) qui en fera une source d’épanouissement individuel et collectif (…) aidé en cela par les découvertes technologiques.”
    ==> C’est ce que j’appelle les Nouvelles Routes de la Soie !
    L’émission monétaire va au développement physique de la Terre et de l’humanité :
    disparition de la pauvreté en Chine d’ici 3 ans ! Ville écologique ! développement de l’Afrique avec les dernières technologie (et même l’espace)…
    il y a enfin un embryon de vision partagée pour l’humanité où l’homme et la Terre sont au centre des préoccupations cf
    http://www.institutschiller.org/Helga-Zepp-LaRouche-invitee-au-Forum-de-la-Route-de-la-soie-maritime-a.html

     1

    Alerter
  • BA // 23.12.2017 à 07h21

    Jeudi 21 décembre 2017 :

    Pour la seconde année consécutive, l’espérance de vie recule encore aux Etats-Unis.

    L’espérance de vie a reculé une nouvelle fois aux Etats-Unis pour atteindre 78,6 ans.

    Pour la seconde année consécutive, l’espérance de vie a reculé aux Etats-Unis. La multiplication des décès par overdose de drogues et de médicaments est en partie responsable.

    Un bébé né aux Etats-Unis en 2016 peut espérer vivre en moyenne jusqu’à 78,6 ans, soit une baisse de 0,1 % par rapport à l’an dernier.

    Cette légère baisse peut sembler négligeable mais elle confirme une tendance entamée l’année dernière, quand l’espérance de vie avait déjà baissé  de 0,1 % pour atteindre 78,8 ans. Il s’agissait alors d’une première depuis le pic de l’épidémie de sida en 1993.

    https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0301056002137-lesperance-de-vie-recule-encore-aux-etats-unis-2140398.php

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications