Les Crises Les Crises
27.août.201827.8.2018 // Les Crises

Revue de presse du 27/08/2018

Merci 34
J'envoie

DÉMOCRATIE

Quand France 2 accuse à tort Vladimir Poutine de chasser le tigre

"Dans son JT de 20h du 10 août, France 2 s'est intéressée aux activités de vacances de certains chefs d'Etat. La chaîne publique décerne ainsi «la palme» à Vladimir Poutine, entre autres pour une «chasse au tigre»... qui n'en était pas une. Sur Twitter, ce 13 août, France 2 a plaidé l'«erreur involontaire» à propos d'un commentaire erroné sur un cliché montrant Vladimir Poutine au côté d'un tigre, la chaîne assurant qu'il ne s'agissait pas d'une «fake news».(...) Mais pour épingler la «propagande» de Moscou, France 2 est-elle prête à raconter tout... et n'importe quoi ?"

Source : RT FRANCE

L’esprit des médias de masse : échange de courriels avec un important journaliste en politique étrangère du Washington Post

"C’est sûr, les États-Unis ne jouent pas un rôle incontournable dans les changements de gouvernements étrangers ; ils ne l’ont jamais fait et ne le feront jamais ; même lorsqu’ils offrent des milliards de dollars ; même lorsqu’ils choisissent le nouveau président, ce qui, apparemment, n’est pas la même chose que de choisir un camp. Il convient de noter que M. Birnbaum n’offre pas un seul exemple pour étayer son affirmation extrémiste selon laquelle la RT "relaie constamment des fausses nouvelles et des mensonges terribles". "Constamment", rien de moins ! Il devrait être facile dans ces conditions de donner quelques exemples."

Source : LE GRAND SOIR

ENVIRONNEMENT

Biodiversité : le cynisme jusqu’au bout.

"Alain Bougrain-Dubourg auprès de France-Inter dénonce le « double langage ». « D’un côté on nous invite à préserver la biodiversité et puis de l’autre on assiste un véritable massacre de l’une des espèces les plus affectées actuellement. En France, on tue 66 espèces différentes d’oiseaux, contre une moyenne en Europe de 14 espèces. »"

Source : Blog de Lilian Heldkhawan

FRANCE

Les cessions immobilières de l'Etat rapportent de moins en moins

"L'Etat a tiré 220 millions d'euros de moins l'an passé de la vente de ces biens immobiliers. Le parc qui reste à céder est situé dans des zones moins attractives et est en moins bon état."

Source : Les Echos

Comment Emmanuel Macron appauvrit l’Etat

"Le 2 août dernier, le ministère des Comptes publics a publié la situation du budget de l’Etat à fin juin 2018, autrement dit à la moitié de l’année. Six mois, cela commence à donner une bonne vision de ce que sera l’ensemble de l’année : l’Etat a déjà reçu en particulier plus de la moitié des recettes fiscales qu’il a prévu d’engranger sur 2018. Or ce bilan fait apparaître une situation inquiétante. Selon le ministère des Comptes publics, les recettes fiscales de l’Etat ont reculé de 2,4 % par rapport au premier semestre 2017 à périmètre constant. Compte tenu d’une inflation qui se situe à 2,1 % sur un an en juin dernier, cela signifie en réalité une baisse en volume de 4,5 %. Considérable : cela creuse un trou de 14 milliards d’euros sur l’année, 0,6 point de produit intérieur brut (PIB). Mais le plus inquiétant c’est la façon dont le gouvernement a engendré ce trou dans les rentrées fiscales."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

Pasteur et grandes oreilles

"Les semaines passent, les planètes tournent, une chose demeure : l'inexorable détricotage de l'empire américain. Et ce ne sont pas les événements de ces derniers jours qui montreront le contraire... Dans les tuyaux depuis le putschinho de juillet 2016 et le rapprochement russo-turc subséquent, le divorce entre Ankara et l'Occident US semble chaque jour plus criant. Derrière les murailles du Kremlin, Vlad l'empaleur a manœuvré de main de maître, éloignant la toupie sultanesque du camp atlantique, usant même parfois de stratégies difficiles à avaler - y compris pour votre serviteur - comme la vente des fameux S-400. Mais force est de le constater, le résultat est là : l'OTAN est divisée, le Congrès et le Pentagone sont furieux tandis que les coups de pression de Washington n'ont servi qu'à creuser un peu plus le fossé."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Yémen : accords secrets entre la coalition saoudo-émiratie et al-Qaïda

"La coalition menée par l’Arabie saoudite a conclu des accords secrets avec des éléments d’al-Qaïda au Yémen, payant même des sommes conséquentes à ces combattants, a révélé ce lundi 6 août Associated Press. « La série d’accords secrets conclus par la coalition soutenue par les États-Unis avec al-Qaïda pour se retirer des zones contrôlées par les militants au sud du Yémen se concentrait sur trois zones principales : la ville de Mukalla et les provinces d’Abyan et de Shabwa », précise l’enquête de AP. Les principales dispositions ont ainsi permis aux combattants d'al-Qaïda de se retirer en toute sécurité et de garder armes et argent avec eux. En outre, des centaines de combattants ont été intégrés aux forces de la coalition."

Source : MIDDLE EAST EYE

LIBERTÉS

Désactiver l’historique des positions ne suffit pas à empêcher Google de savoir où vous êtes

"Une enquête d’AP confirme que les applications Google continuent d’enregistrer la position des utilisateurs, à moins qu’ils ne désactivent aussi l’option « activité sur le Web et les applications »."

Source : Le Monde

MATIÈRES PREMIÈRES

Caspia

"Après 21 ans de disputes sur le statut juridique de la Caspienne, un accord sera vraisemblablement signé demain dimanche, entre les cinq pays riverains, lors du sommet du même nom à Aktau. La question est d'importance car, bien plus que les richesses énergétiques à se partager, le point crucial est le passage ou non du pipeline Turkménistan-Azerbaïdjan comme nous l'expliquions il y a deux ans. Surprise, l'accord de demain semblerait - le conditionnel reste de mise - indiquer que les deux gros bras de la Caspienne, Russie et Iran, ont lâché du lest."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

RÉFLEXION

L’Etat souverain est indispensable – surtout dans une économie mondialisée

"De nombreux contemporains ont de la peine à comprendre la notion d’«Etat-nation»: la fidélité envers son propre Etat dans un monde «globalisé» sans frontières est parfois associée à une étroitesse d’esprit, un repli sur soi-même allant jusqu’au rejet d’autres nations et cultures. Une telle définition négative de la notion ne correspond certes pas à la véritable importance de l’Etat-nation. D’ailleurs, nous pouvons également l’appeler «Etat souverain», alors l’aversion de certains cercles devient plus transparente."

Source : ENTELEKHEIA

Notre civilisation touche à sa fin, assure la Nasa

"Et si notre civilisation s'effondrait d'ici quelques décennies ? C'est en tout cas ce qu'assure une étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de la Nasa et relayée par le journal britannique Guardian. Les chercheurs ne manquent pas d'argument pour justifier la fin de la civilisation industrielle."

Source : Le Point

SOCIETÉ

L'épidémie de rougeole prend de l'ampleur en Europe

"L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte les pays européens sur la recrudescence "spectaculaire" de la rougeole, une maladie aux complications potentiellement mortelles, en raison d'une couverture vaccinale devenue insuffisante. Pas moins de 41.000 infections ont ainsi été recensées dans la région Europe de l'OMS qui comprend 53 pays. Le focus est mis sur l'Ukraine qui concentre 23.000 cas."

Source : Sciences et Vie

Italie. Vers l’abandon des vaccins obligatoires ?

"L’an dernier, l’Italie avait rendu obligatoire 10 vaccins pour les enfants avant d’entrer à l’école. Désormais, le gouvernement populiste veut revenir sur cette mesure. Le 2 août, il a reporté d’un an l’application de la loi. Son objectif final : modifier cette disposition controversée instaurée par l’ancien gouvernement de centre gauche."

Source : Ouest France

VUES D’AILLEURS

Venezuela : ce qu’on ne verra pas à la télévision

"Simon de Beer revient d’un voyage de trois semaines au Venezuela. Un séjour surtout touristique qui l’aura notamment poussé à gravir la terrible montage Roraima. Mais, même en vacances, difficile de ne pas ouvrir grand les yeux et les oreilles pour partir à la rencontre de la population dans un pays en pleine mutation, décrié par les médias et menacé de guerre par Trump. Simon nous livre donc un petit compte-rendu “qui ne colle pas tout à fait à ce qu’on voit en général à la télévision”."

Source : INVESTIG'ACTION

Tentative d’assassinat du président Maduro : que se passe-t-il au Venezuela ?

"Au milieu d’une grande activité sur l’avenue Bolívar, dans la ville de Caracas, à l’occasion du 81e anniversaire de la naissance de la Garde nationale bolivarienne (GNB), plusieurs drones chargés de matériel explosif ont exploséprès de la plate-forme présidentielle, alors que le président se préparait à clore son discours devant l’assistance présente. Face à l’ampleur de l’explosion, la retransmission de la chaîne nationale a été suspendue, les troupes présentes ont réagi par des manœuvres de repli et les protocoles de sécurité pour sauvegarder la vie du chef de l’État ont été dûment activés."

Source : ENTELEKHEIA

« L’ère des femmes » en Syrie : la guerre a vidé le pays de ses hommes

"Dans les rues de la capitale syrienne, dans les magasins et les universités, une question à laquelle il est difficile de répondre taraude : où sont les hommes ? Avant les sept années de guerre en Syrie, il était peu courant de voir des femmes conduire des taxis ou servir des boissons dans les cafés, des emplois occupés traditionnellement par des hommes. Mais désormais, les femmes, à l’instar de la conductrice de taxi Jamila Ashkar (40 ans), se retrouvent de plus en plus souvent derrière le volant ou le comptoir, remplissent les couloirs des universités et travaillent dans les champs de Syrie. Les raisons sont nombreuses."

Source : MIDDLE EAST EYE

Commentaire recommandé

yack2 // 27.08.2018 à 08h28

Le cas du Venezuela est, de mon point de vue un cas d’école, pour ce qui est de la désinformation.
Des manifestants pacifiques qui immolent des chavistes, détruisent des centaines de bâtiments publiques (maternités,bus etc), tirent sur la police,attaquent des casernes ….La liste est TRES longue.
Une économie socialisée…à 80% contrôlée par le privé.
Une presse bâillonnée qui occupe 80% de l’audience.
Des élections truquées que tous les observateurs internationaux reconnaissent valides (les autres ne se déplacent pas malgré les invitations de Maduro).
Une monnaie qui ne vaut plus rien , une inflation à 1 million de % alors que le pays est adossé à une richesse incroyable….Imaginez un banquier qui vous déclare en faillite alors que vous avez un capital chiffré en milliards.
Une liste interminable de sujets à éclaircir, qui de mon point de vue mérite un dossier à l’image de celui de l’Ukraine….Pour monter une fois de plus les travers de notre presse de propagande.

74 réactions et commentaires

  • Delespaux // 27.08.2018 à 08h12

    “Notre civilisation touche à sa fin” date de 2014 🙁

     2

    Alerter
    • Bardamu // 27.08.2018 à 12h48

      Rome ne s’est pas (dé)faite en un jour !

       3

      Alerter
  • calal // 27.08.2018 à 08h13

    En France, on tue 66 espèces différentes d’oiseaux, contre une moyenne en Europe de 14 espèces. »

    La population féline (11,41 millions) croit quant à elle à un rythme de 200 000 chats par an.

    Rapport de cause a effets?

     8

    Alerter
    • Bardamu // 27.08.2018 à 08h34

      Dans ce cas précis je ne sais pas trop et cela joue sans doute un rôle même si les chats domestiques sont nourris par l’homme, mais c’est souvent le manque de nourriture qui provoque le déclin d’une espèce. Voir l’exemple des iguanes des Galapagos. Il se peut que la raréfaction des insectes et des habitats soient une cause réelle. Vers chez nous en campagne on voit beaucoup moins d’oiseaux et de chauve souris alors que c’était un festival en fin de journée.

       9

      Alerter
      • Bigtof // 27.08.2018 à 08h49

        Je suis bien d’accord avec vous : les chats sont un bon moyen d’occulter la disparition massive des insectes et donc la première source de nourriture des oiseaux.
        A titre d’exemple, en pleine montagne, où peu de chats sont présents, les oiseaux se font rares. Il faut dire aussi qu’alors que j’étais enfant il était impossible de se promener sans voir des nuées d’insectes, ceux-ci sont vraiment peu nombreux aujourd’hui et vous pouvez faire la sieste dans l’herbe sans qu’une mouche ou un taon ne vienne vous embêter… Les sauterelles ont également diminué, et les papillons ont déjà presque disparu.
        L’épandage dans les champs de foin ou de luzerne pour les animaux, par contre, se porte bien…

         24

        Alerter
        • RGT // 27.08.2018 à 11h12

          Les oiseaux… Mais pas que !!!

          J’avais lu un compte-rendu de recherche d’un médecin de l’OMS au sujet de la maladie de Lyme.
          Cette maladie est causée par la piqûre de tiques qui injectent des bactérie de type Borrelia dans l’organisme des victimes.
          Dans le passé, cette maladie était très rare en Europe, et ce médecin s’est intéressé aux cause de cette soudaine explosion.
          Pour résumer, une tique, à l’état de nymphe (juvénile) infecte un petit animal, particulièrement des petits rongeurs qui pullulent dans les champs et les forêts (musaraignes, souris, rats).
          Ces rongeurs sont le réservoir naturel des bactérie type Borrelia burgdorferi (nom générique d’une grande variété de bactéries de la même famille).
          Ensuite, une fois adultes, les tiques vont piquer de plus gros animaux, particulièrement des mammifères de grande taille ; canidés, félins, ovins, bovins, etc.. et parfois humains. Et les infectent en injectant les bactéries.

          Dans le passé, la population de rongeurs était régulée par leurs prédateurs naturels qui affectionnaient les proies faciles, ce qui entraînait une forte baisse de la population de rongeurs infectés…
          Leur prédateur très utile a été littéralement éradiqué de nos forêts, sous prétexte de son “implication dans la transmission de la rage” : Le renard.
          Hormis le fait que le renard n’est pas le plus gros vecteur de rage (en fait c’est le chat), il est est un prédateur indispensable pour l’équilibre écologique de notre environnement. Même s’il lui arrive de “voler des poules” suite à l’imprudence des humains (mon épouse a oublié de fermer le poulailler et une poule en a fait les frais)…

          Et les “vilains oiseaux sont aussi de très bons prédateurs d’insectes.

          Par contre, les prédateurs naturels ne font pas les affaires de Bayer qui nos vend à la fois les herbicides, les pesticides et les traitements contre la maladie de Lyme…

          Et il ne faut pas trop compter sur notre “sinistre de l’environnement” qui a bâti son “business model” sur les films montrant la “beauté de la vraie nature” réalisés avec des hélicoptères et d’autres dispositifs hautement polluants et nuisibles aux milieux qu’il nous a présentés.
          S’il a rejoint notre “guide spirituel inspiré”, ce n’est pas par conviction écologique, c’est par appât du gain, comme tous ses adorateurs.

           19

          Alerter
          • Bardamu // 27.08.2018 à 12h47

            Je plussoie.
            Le renard n’est plus un vecteur de rage.
            De plus la régulation des populations par la chasse n’a démontré aucune efficacité, les populations se régulant d’elles-mêmes par l’abondance ou pas, on en revient toujours au même point, de la nourriture.
            Pour en savoir plus : http://www.delachauxetniestle.com/ouvrage/le-renard/9782603024515

             4

            Alerter
        • christian gedeon // 27.08.2018 à 19h27

          je ne veux pas vous contrarier pour le plaisir,mais dans le Var,cette année a été une année insectes record,en quelque sorte…de toutes les espèces,de toutes les tailles….jamais on n’en a autant vu…libellules,papillons,fourmis,mouches,hannetons,scarabées,moustiques,taons, araignées,et j’en passe et des meilleures…des myriades,vous dis je… et beaucoup en ville,où se réfugient certains insectes traqués par les round up et autres inventions diaboliques….mais je vis en campagne,à proximité d’une vigne traitée en culture dite raisonnée,et je peux vous garantir que des insectes,ce n’est pas ce qui manque…âs plus que les oiseaux et les chats.

           4

          Alerter
      • Araok // 27.08.2018 à 13h17

        Beaucoup moins de papillons et de mouches, aussi. Tant pis pour les hirondelles ou les chauves-souris. Par contre les goélands (rats volants mais espèce protégée) pullulent et nécessite des alpinistes pour stériliser les œufs sans que les parents s’en aperçoivent (sinon ils en font d’autres).
        Le progrès fait rage.

         5

        Alerter
    • un citoyen // 27.08.2018 à 09h02

      Pour avoir quatre chats vivant en plein air, le constat que j’en fais est que ces animaux rapportent rarement des oiseaux, au plus un voire deux par an en tout pour les quatre.
      Les chats ne savent évidemment pas voler et ne peuvent les attraper que dans de rares occasions. J’ai entendu dire qu’ils détruiraient des nids mais je doute de cette info car il n’y aurait pas de diminution du nombre d’oiseaux dans les milieux semi-naturels comme les forêts (*). La diminution serait plutôt avérée dans des zones d’agriculture intensives (moins d’insectes pour se nourrir) et aussi en milieu urbain.
      (*) https://www.nouvelobs.com/societe/20180320.OBS3883/disparition-des-oiseaux-nos-campagnes-ne-sont-pas-vivables.html (lien donné dans l’article https://lilianeheldkhawam.com/2018/08/14/biodiversite-le-cynisme-jusquau-bout-lhk/ présenté ci-dessus)

       9

      Alerter
      • RGT // 27.08.2018 à 11h34

        Les chats, et particulièrement les chats domestiques bien nourris (et souvent bien dodus) sont de véritables fléaux pour les oiseaux.
        Lors de la couvaison, leur jeu favori consiste à aller piller les nids et “s’amuser” avec les oisillons qu’ils abandonnent ensuite lorsqu’il ne bougent plus (c’est moins drôle).
        Chaque année, nous trouvons de très nombreux oisillons “tombés” au sol, éventrés, démembrés et qui pourrissent une fois abandonnés. et ils ne sont pas tombés tous seuls, ils ont été “aidés” par les matous repus qui viennent “visiter le bac à sable”.
        Lamentable. Le pire, c’est que les mêmes matous viennent ensuite pleurer en jouant les affamés après leurs forfaits.

        La seul moyen de protéger les oisillons consiste à surveiller les parents puis à limiter l’accès des chats en entourant les branches environnantes avec du barbelé le temps que les jeunes soient capables de voler.

        La population excessive de chats est un désastre pour l’environnement.
        Mon épouse a deux chats (je déteste ces animaux mais je ne leur ferai jamais de mal).
        J’ai trouvé une moyen efficace pour limiter leurs instincts : Un harnais avec des grelots qui tintent au moindre de leurs mouvements.
        Et lors de la couvaison ils sont strictement interdits de sortie.
        Je sais, c’est cruel pour ces “pauvres bêtes”, mais au moins les oiseaux sont prévenus de leur arrivée et depuis que j’applique cette technique ils n’ont plus ramené de cadavres pourrissant sur la terrasse.
        Tous les propriétaires de chats devraient faire de même, par respect pour leurs victimes inutiles.
        Le chat partage avec l’homme le même vice pervers : Il ne tue pas pour se nourrir, il le fait par plaisir.
        Et ça me révolte.

         10

        Alerter
        • Kiwixar // 27.08.2018 à 12h27

          A mon avis, il y a peu d’humains qui tuent ou tueraient pour le plaisir (3-5%?). Par contre, les chats… ? Tous?

           3

          Alerter
          • Bardamu // 27.08.2018 à 12h42

            Il est vrai qu’un chat même nourri a tendance à chasser, pas forcément à tuer mais c’est quand même souvent la mort qui attend l’animal chassé.
            Quand à affirmer qu’ils le font par plaisir, c’est faire de l’anthropomorphisme forcené. Ils le font par instinct. Je ne connais que l’humain qui fasse cela par plaisir. Et lorsqu’un renard ou un loup tue plusieurs animaux, il ne le fait que parce qu’il voit dans un troupeau de quoi tenir plusieurs jours, même s’ils sont incapables de récupérer in fine toutes les carcasses.

             5

            Alerter
          • jp // 27.08.2018 à 13h24

            ayant eu plusieurs chats, j’ai constaté que c’est leur agilité qui fait la différence. Une était particulièrement “sportive” et a effectivement tué des oiseaux, était capable de sauter des haies doublées de barbelés de 2m de haut et a rapporté au moins une fois un nid sur notre table de petit déjeuner.
            Comme son prédateur “naturel” de ce genre de chasseur est l’automobile elle n’a sévi qu’un an avant de trépasser sous les roues d’un 4×4
            Les autres chats chassaient plus ou moins mais pas doués, ne rapportaient rien

             4

            Alerter
        • un citoyen // 27.08.2018 à 13h25

          Non en effet, le chat domestique ne tue pas pour se nourrir (du moins dans la plupart des cas) car il est déjà nourri, mais ses instincts de chasseur sont toujours présents.
          Par plaisir ? Je dirais plus précisément par le jeu et par la curiosité. C’est par cet aspect qu’il développe depuis tout petit ses “talents” de chasseurs. Mais des “talents” nécessaires pour sa survie (s’il n’était pas domestique). C’est donc bien un point qu’il faut avoir à l’esprit lorsque l’on vit avec un animal domestique. C’est aussi la même chose avec la plupart des animaux mammifères carnivores ou omnivores (la fouine joue, l’orque joue, …).
          Ce jeu pour chasser nous paraît cruel et à juste titre. Seul l’être humain perçoit cette cruauté, lui aussi d’ailleurs aime jouer (étant omnivore) mais ses instincts sont devenus inconscients et il peut les contrôler s’ils devenaient conscients.

          Ceci étant, je n’ai pas vu mes chats faire ce que vous avez décrit. Si un jour ils le faisaient avec un nid facile d’accès, mon aversion à la cruauté m’obligera à essayer de régler le problème. Ca me rappelle que j’ai dû retirer une échelle ou l’un de mes chats essayait en haut de chopper des chauves-souris de leur sortie de leur tanière sous le toit …

          Mais je le répète, je pense qu’il faut relativiser les quantités. Globalement, je ne pense pas que ce soit les chats qui soient responsables de la diminution du nombre d’oiseaux. Un cadavre d’oiseau par an sur le perron alors qu’il y en a des dizaines ou des centaines qui volent quotidiennement dans les environs, c’est comme les crocodiles qui arrivent à chopper un gnou d’un long troupeau sur une rivière de passage.

           4

          Alerter
          • Pierre C // 27.08.2018 à 18h23

            Le chat est un animal qui a été domestiqué par l’homme. La domestication a conduit à sélectionner des caractères juvéniles. On retrouve cela dans le jeu.

            Un chaton domestique et un chaton sauvage sont identiques : ils jouent pour apprendre à chasser.
            Un chat domestique adulte et un chat sauvage adulte sont différents. Le domestique joue toujours avec ses proies, il est “cruel”, alors que le chat sauvage tue rapidement pour manger.

            Le fait que nos chats soient “cruels” et tuent sans besoin vient uniquement de leur sélection lors de la domestication de l’espèce.

             4

            Alerter
            • un citoyen // 27.08.2018 à 20h18

              Oui c’est fort possible, à ceci près qu’il y a des chats domestiques qui chassent en passant l’étape du jeu (comme ma minette à la fois la plus âgée et la grand-mère du lot).

               1

              Alerter
            • un citoyen // 28.08.2018 à 11h27

              Un autre couac : parmi les félins sauvages, le serval jouerait avec ses proies pendant plusieurs minutes avant de la manger (source https://fr.wikipedia.org/wiki/Serval – §3 nourriture). Certes le serval n’est pas une espèce de chat sauvage, mais si cela est avéré est-on sûr que les chats sauvages ne feraient pas pareil ?

               0

              Alerter
          • R.C. // 28.08.2018 à 08h57

            Encore un anthropomorphisme !
            Le chat n’est pas un animal “cruel”, pas plus qu’un ours blanc, une panthère ou un brochet. C’est un carnassier donc un chasseur. Ce que l’on appelle “jeu” est en réalité une activité des plus sérieuse liée à la survie de l’espèce.
            La disparition des oiseaux n’est en rien liée au nombre de chats domestiques. Le nombre d’oiseaux prélevés par ceux-ci n’a aucune incidence. En tout cas jusqu’à présent.
            En revanche le tas de saloperies toxiques déversées dans la nature (y compris dans les jardins citadins) joue un rôle essentiel dans la disparition de nombreuses espèces (notamment d’oiseaux et d’insectes). Merci Bayer & Co…

             3

            Alerter
            • un citoyen // 28.08.2018 à 12h15

              Pas cruel? C’est pas ce que j’avais ressenti lorsque j’avais vu un chien errant attaquer un de mes chatons de 4 mois sans défense !
              Le chien n’est certes pas un chat, mais il est aussi un animal de chasse de la même famille généalogique que les chats, ours, tigres, épaulards, cachalots, lions, …
              Sinon, le chat n’est -en gros- pas plus cruel que les autres carnassiers, bien d’accord sur ce point.
              Et le pire est que je n’en veux même pas au chien, la nature s’étant construite ainsi ce chien n’y est pour rien. La nature est un autre monde que celui que l’on a construit.

               0

              Alerter
            • un citoyen // 28.08.2018 à 16h02

              Hmm, je crois que j’ai réagi trop vite. La définition du mot ‘cruauté’ est celui-ci :
              “Plaisir que l’on éprouve à faire souffrir ou à voir souffrir.”

              Effectivement, il n’y a pas de malin plaisir pour les carnassiers à chasser. La seule chose que l’on peut retrouver chez eux dans le mot ‘plaisir’ est la satisfaction d’avoir réussi à obtenir de la bouffe. Mais il n’y a pas d’intention à aimer vouloir faire souffrir (et ni l’inverse malheureusement). Donc le mot ‘cruel’ est inadéquat.
              Mea culpa

               0

              Alerter
            • RGT // 29.08.2018 à 09h54

              @ un citoyen:

              Les chiens, par nature, ne sont pas agressifs envers les chats et ont même une tendance naturelle à vouloir jouer avec ces félins.
              Particulièrement quand ils sont juvéniles.

              Un chien “normal” se contentera tout au plus de faire partit un chat de son “territoire” en aboyant et en prenant des postures intimidantes mais sans engager de combat.

              Les seuls chiens qui s’attaquent vraiment aux chats sont les chiens qui, petits, son venus à la rencontre de chats pour jouer et qui se sont fait agresser, et surtout les chiens qui ont été dressés à l’attaque par l’homme et dont les maîtres leur ont désigné les chats comme cibles permanentes.

              J’ai un chien (“nature”, non dressé car je trouve le dressage ignoble) qui passe ses journées à jouer avec les chats de mon épouse sans qu’il n’y ait jamais eu le moindre incident.
              Par contre, quand un “étranger” pénètre dans le jardin les 3 compères se mettent à le faire déguerpir, le chien aboyant pour faire peur à l’envahisseur mais surtout ce dernier se fait sauvagement agresser par les deux matous qui l’attaquent toutes griffes dehors.

              Avant que mon épouse n’adopte des chats, le chien se foutait royalement des félins…
              Ce sont les nouveaux hôtes qui lui ont appris qu’il fallait faire fuir la “concurrence”. et ce sont bien les matous qui sonnent l’hallali, sinon le chien ne bouge pas et s’en fout totalement.

               0

              Alerter
            • un citoyen // 29.08.2018 à 12h53

              RGT, je regrette je ne suis pas d’accord, le chien est un ennemi naturel du chat, tout comme le renard (à quelques exceptions près, par exemple si le chien est trop petit ou si les chiens et les chats ont été élevés ensemble depuis leurs naissances).
              C’est un fait reconnu. Dans le cabinet de mon vétérinaire, on demande toujours aux clients de séparer les chats des chiens dans la salle d’attente pour ne pas stresser les chats.

               0

              Alerter
        • geedorah // 27.08.2018 à 20h48

          j’avais un chat (et ma femme remplissait la gamelle pas de souci la dessus) au moins 1 foi par mois (et à mon avis c’est plus) choppait un oiseau et nous le ramener à la maison (on me disait que c’était un cadeau de remerciement, j’y crois pas trop), ou sinon je retrouvai un corps sans tête dans le jardin
          après, tous les chats ne se ressemblent pas

           2

          Alerter
    • franck-y // 27.08.2018 à 09h03

      13 août 2018 Le chat : sagesse des civilisations ou sauvage destructeur
      (Rediffusion de l’émission du 12 décembre 2016 )

      Quand on le voit s’avancer dans le silence de ses pattes en velours, on sait de suite qu’il faut dire, Monsieur le Chat. Cet acrobate du quotidien passe partout, franchit mille obstacles, grimpe sur les murs et court comme un funambule sur d’improbables filins tendus à 20 mètres du sol. Noir, il provoque des frayeurs irraisonnées et superstitieuses. Et pourtant seigneur de la nuit, ses grands yeux impénétrables savent capter la moindre lueur du jour. Il sait accompagner ses cachotteries quotidiennes de mille déambulations nocturnes et clandestines. Et cependant, ils sont nombreux ceux qui pâtissent de ses errances et notre petit matou si craquant est aujourd’hui désigné comme l’un des plus grands destructeurs écologiques de la planète. Il est vrai qu’à lui seul, compagnon itinérant d’un gardien de phare, il a fait disparaître une rare espèce d’oiseau endémique et il tue chaque jour une impressionnante biodiversité. Car grives, taupes, belettes même, ne lui font jamais peur. Traité comme un intrus indésirable dès qu’il flâne dans la nature, n’est-il pas cependant un invité de marque dans notre monde ? Car il faut reconnaître que à la fois impérial et libertaire, le chat ne livre jamais les clés de ses secrets. Notre matou reste un mystère absolu. Et même son ronronnement semble constituer un secret insondable.
      http://trousnoirs-radio-libertaire.org/sons_sc/37_12dec2016.mp3

       4

      Alerter
      • RGT // 27.08.2018 à 11h48

        Il ne faut pas non plus rétablir une vérité dérangeante : Le plus gros vecteur de rage n’est pas, et de loin, le vilain goupil voleur de poules.
        Celui qui mérite d’être placé sur ce piédestal indétrônable est bien ce cher Raminagrobis qui se moque des barrières impénétrables par son concurrent canin.

        De plus, dans la série “serial killer” de poules, le chat n’est pas en reste mais une fois son forfait accompli il laisse sa victime aux bons soins des mouches et des asticots, préférant de loin les bons plats mijotés par se “maîtres” attendis par ses miaulements implorants.

        Si j’affirme que les chats tuent les poules, c’est parce que j’ai moi-même assisté à la fin d’une mise à mort…
        Le cou d’une poule est tentant pour un matou bien gras, et juste de la bonne taille pour sa gueule grande ouverte.

         1

        Alerter
  • yack2 // 27.08.2018 à 08h28

    Le cas du Venezuela est, de mon point de vue un cas d’école, pour ce qui est de la désinformation.
    Des manifestants pacifiques qui immolent des chavistes, détruisent des centaines de bâtiments publiques (maternités,bus etc), tirent sur la police,attaquent des casernes ….La liste est TRES longue.
    Une économie socialisée…à 80% contrôlée par le privé.
    Une presse bâillonnée qui occupe 80% de l’audience.
    Des élections truquées que tous les observateurs internationaux reconnaissent valides (les autres ne se déplacent pas malgré les invitations de Maduro).
    Une monnaie qui ne vaut plus rien , une inflation à 1 million de % alors que le pays est adossé à une richesse incroyable….Imaginez un banquier qui vous déclare en faillite alors que vous avez un capital chiffré en milliards.
    Une liste interminable de sujets à éclaircir, qui de mon point de vue mérite un dossier à l’image de celui de l’Ukraine….Pour monter une fois de plus les travers de notre presse de propagande.

     67

    Alerter
    • Stephane // 27.08.2018 à 08h51

      Tout à fait d’accord. Cela mériterait un dossier ici.
      Les JT multiplient les sujets tire-larmes avec les images des migrants qui fuient le pays “ravagé” par la politique de Maduro. Du contenu bien putassier comme on l’aime en France avec 100% d’émotion / story telling et 0% d’infos à l’intérieur. Dans ces cas-là, il n’y a pas à creuser bien loin, on essaye de nous enfumer. Comme d’habitude…
      Du coup j’aimerais bien savoir ce qu’il se passe vraiment au Venezuela !

       29

      Alerter
    • yack2 // 27.08.2018 à 09h08

      Veuillez excuser ce retour et cette insistance, Mais le Venezuela me semble un point central et crucial de la vie politique du moment,que cela soit internationalement que nationalement.
      Toutes les élections Sud américaines ou des progressistes étaient en position de gagner ont eu comme argument de fond le célèbre Venezuelaaaaaaaaaaa, et que dire de Mélenchon…
      Si tu votes FI: Venezuelaaaaaaaaaaaaaaaa ( Barbier à C d’en l’air dernièrement).
      C’est pour cela, le démontage de ces mécanismes médiatiques, économiques,politiques me semble central.

       28

      Alerter
    • Patrick // 27.08.2018 à 09h32

      “Une économie socialisée…à 80% contrôlée par le privé. ”
      exemples :
      Les boulangeries sont privées mais quand Chavez avait décidé de bloquer le prix du pain , privées ou pas, les boulangers avaient bien été obligés d’arrêter de produire du pain puisque l’activité n’était plus rentable.
      Il y avait aussi cette usine de PQ qui ne produisait plus rien parce qu’elle ne pouvait plus importer de pâte à papier , faute de devises.

      Les entreprises peuvent être privées , si le gouvernement fait n’importe quoi elles ne peuvent plus produire.

       3

      Alerter
      • guagua // 27.08.2018 à 10h21

        Dans l’article sur le Venezuela on peut lire :
        « Caracas, la capitale, a un métro moderne et… gratuit (une bonne leçon pour ceux qui prétendent que rendre les transports en commun moins chers à Bruxelles est impossible) »

        Mais en fait, selon cet article « la crise des transports publics au Venezuela » https://venezuelablog.org/venezuelas-public-transportation-crisis/ (écrit par un universitaire, pas un journaliste), on lit
        « le Metro est à présent gratuit, le prix nominal de son ticket étant si complètement détaché des réalités (“irrelevant”) qu’on ne prend plus la peine de le collecter »

        Dans la veine de ce qu’écrit Patrick 27.08.2018 à 09h32 on lit dans le même article
        « Toute augmentation des tarifs des bus devant être approuvée par le gouvernement, les tarifs n’ont pas pu suivre le rythme dans un contexte d’hyperinflation. Les propriétaires et les chauffeurs des bus ne sont plus capables de se procurer les pièces de rechange nécessaires au maintien en activité de leur véhicule »

        Notez que je me borne à transmettre des bribes d’information et que je n’émets aucune opinion, ni pour ni contre, sur la politique de Maduro.

         6

        Alerter
        • Chris // 27.08.2018 à 13h51

          Les propriétaires et les chauffeurs des bus ne sont plus capables de se procurer les pièces de rechange nécessaires au maintien en activité de leur véhicule »
          Ils devraient s’inspirer du “génie” cubain qui rafistole le parc roulant depuis 50 ans !

           1

          Alerter
          • Patrick // 27.08.2018 à 16h13

            ça dépend aussi de l’âge du parc roulant.
            Rafistoler une vieille guimbarde c’est toujours possible. Réparer un truc moderne ça l’est beaucoup moins , pensez à vos bagnoles.

             1

            Alerter
      • Demoralisateur // 27.08.2018 à 13h33

        Tout n’est jamais tout noir ou tout blanc.
        La corruption a aussi une grande cause dans les dysfonctionnements.
        Il y a aussi les privés qui causent la pénurie, comme ses sociétés qui planquant une partie de leur production pour créer la pénurie. La police vénézuélienne trouve régulièrement des entrepôts illégaux.
        Ce n’est pas une question d’argent, c’est une question de pouvoir. La classe dominante sait mettre la main à la poche quand il s’agit de garder son pouvoir.
        Elle l’a fait en France en 1789 par exemple, quand les bourgeois ont acheté les moulins autour de Paris et planqué la farine pour faire monter les prix. Ça leur a coûté quelques deniers mais ils ont pris la place du roi.

         8

        Alerter
    • Patrick // 27.08.2018 à 09h40

      “le pays est adossé à une richesse incroyable ” !!
      AAAHH le pétrole , cette richesse maléfique.
      Mal gérée à la façon de Chavez , ce n’est plus une richesse.
      Pour que ce soit une richesse, il faut investir constamment et réutiliser chaque année une partie du fric gagné dans la maintenance et l’exploration

       1

      Alerter
      • Alfred // 27.08.2018 à 11h57

        Parce que le pétrole géré “à l’Américaine” (jusqu’aux sables bitumineux.. pour produire du plastoc et faire tourner des véhicules trop lourds entre autres inepties) c’est mieux?
        Construire des logements c’est pas pire que de construire des golfs je trouve en terme de “saine gestion”. Et investir dans la santé pour tous n’est pas plus inepte que d’investir dans une usine d’extrusion de bidules en plastique. C’est même probablement plus durable.

         13

        Alerter
        • Patrick // 27.08.2018 à 13h04

          je ne dis pas que les sables bitumineux c’est mieux.
          Je dis juste que le Venezuela s’est privé de sa richesse consituée par le pétrole en la gérant mal.
          En l’absence d’investissements réguliers, la production ne peut que baisser au bout de quelques années. Pour la relancer il faudra de gros investissements pour lesquels le Venezuela n’a pas le premier sou.

           1

          Alerter
          • Chris // 27.08.2018 à 14h02

            Gérer la production de pétrole ?
            Que faites-vous des embargos US qui frappent précisément le domaine énergétique vénézuélien ? Aucun hasard.
            http://www.rfi.fr/economie/20170812-venezuela-risque-menae-sanctions-petrole-etats-unis
            Le pétrole représente 96% des revenus d’exportations du Venezuela et la moitié du budget fédéral. Or, les Etats-Unis importent à eux seuls 92% du pétrole …
            https://www.legrandsoir.info/celac-rafael-correa-denonce-la-guerre-economique-contre-le-venezuela-et-l-embargo-contre-cuba.html

             15

            Alerter
            • Patrick // 27.08.2018 à 16h10

              Il est aussi imprudent de n’avoir qu’un seul client que de n’avoir qu’un seul fournisseur.
              Il y a de la demande pour le pétrole , le Venezuela n’aurait eu aucun problème pour trouver d’autres clients, si au moins ils pouvaient continuer à produire.
              Mauvaise gestion , très mauvaise gestion.

               0

              Alerter
            • Yann // 27.08.2018 à 16h16

              Merci Chris de remettre les pendules à l’heure…
              Nous savons pertinemment que les US ont décidés de mettre fin à un état socialisant comme le Venezuela ( et d’ailleurs partout en Amérique du sud, car n’ayant plus la main mise sur le Moyen Orient ils doivent absolument reprendre le leadership sur le continent Sud Américain ).
              Le problème de Chavez est d’avoir fait du Socialisme à l’Européenne, CàD du Social mais garantissant toute liberté d’enrichissement du privé…l’animal se retourne maintenant contre Maduro avec l’appui des US qui ne peuvent pas lâcher une telle occasion.

               6

              Alerter
            • douarn // 27.08.2018 à 19h39

              Bonjour Chris
              Il me semble important d’ajouter que le pétrole lourd manque aux USA et le léger (pétrole de roche mère : 40°-60° API) est surabondant. Or les raffineries US sont prévues pour fonctionner avec un pétrole de densité moyenne (25°-35° API). C’est une situation étrange où le pays importe du lourd et exporte ses surplus de léger.
              Avec ce point en tête, je suis sûr que les USA seront prêt à tous les coups tordus pour se fournir en pétrole lourd, pétrole coûteux à extraire que le Venezuela peine à produire actuellement.

              https://energieetenvironnement.com/2018/04/30/petrole-de-schiste-le-marche-a-atteint-son-point-de-saturation/

               3

              Alerter
    • douarn // 27.08.2018 à 09h49

      Bonjour yack2
      Globalement d’accord avec vous, si ce n’est au sujet de la “richesse incroyable”. J’imagine que vous faite allusion aux réserves pétrolières (les premières au monde). Le problème c’est que ce pétrole est coûteux à exploiter. Donc, tout allait bien dans le Venezuela de Chavez avec un cours à plus de 90-140$/baril. Rien ne va plus dans le Venezuela de Maduro avec un cours de 30-60$/baril.

      Nul doute qu’un Venezuela fragilisé devienne une opportunité pour des forces extérieures au regard de ce qu’il reste dans le sous-sol. De mon point de vue, il est nécessaire qu’au yeux du monde, M. Maduro soit un dictateur et que tous sache combien le peuple vénézuelien est malheureux et ait envie de se révolter.

       7

      Alerter
  • yack2 // 27.08.2018 à 08h38

    La chasse au tigre…..France 2 !!!!!…Y a-t-il un pilote dans l’avion?
    La question n’est pas celle de la propagande russophobe, l’affaire est entendue!
    Mais celle de la qualité de la propagande, comment on-t-il pu imaginer que cela passe?
    On vit une époque formidable.

     13

    Alerter
    • Kiwixar // 27.08.2018 à 09h30

      Comment peuvent-ils imaginer que ça passe? Et bien comme d’habitude : gros titre mensonger ou grosse image/video mensongère (volontaires), et si ils se font prendre, et bien petit erratum invisible quelque part… ou pas du tout. Inculpabilité et infaillibilité comme décrit par Dedefensa.

      Les sommes financières en jeu pour maintenir l’existence d’un ennemi de l’Otan justifient tous les mensonges et toutes les bassesses. Ce qui m’inquiète, c’est les gens qui croient tout ça même après démonstration (déni).

       16

      Alerter
    • Fritz // 27.08.2018 à 15h08

      Le tigre : encore un zentil prédateur, comme le chat (autre félin), l’ours, le loup et le requin.
      Mais alors, que dire quand un tigre tue un autre tigre ?
      https://loeildelaphotographie.com/fr/paris-clemenceau-le-tigre-et-l-asie/
      Et lequel vous semble le plus dangereux :
      http://www.bigmammy.fr/archives/2014/05/06/29808146.html

       1

      Alerter
  • Weilan // 27.08.2018 à 08h46

    “Accords secrets entre la coalition saoudo-émiratie et Al Qaïda” avec la bénédiction de l’Oncle Sam et -à fortiori- de l’OTAN.
    Quelqu’un est surpris ? Si oui, cela voudrait dire que les événements de Syrie n’ont visiblement pas été bien compris. Que ce soit Al Qaïda ou ses nombreuses déclinaisons locales ( Al Nosra, etc…) qui ont fait du si “bon boulot” sont déplacées avec armes et bagages sous l’aimable protection de Washington aka la “communauté internationale”.
    Garder quelques dizaines de milliers de combattants aguerris sous le coude, cela peut toujours servir, non ?

     16

    Alerter
    • RGT // 27.08.2018 à 12h05

      De toutes façons, Al Qaida est une pure émanation du défunt (regretté ???) Zbignew qui l’avait créé de toutes pièces pour foutre le bordel en Afghanistan dirigé par un régime communiste.
      Bien avant l’intervention de l’URSS à la demande du gouvernement de ce pays pour lutter contre ces fouteurs de merde.
      Ce qui n’est jamais rappelé, c’est que l’URSS est allée à reculons aider le gouvernement afghan pour ne pas passer pour des “couilles molles” en sachant pertinemment qu’ils allaient plonger dans un bourbier sans nom.
      C’était bien l’objectif ; Al Qaida a permis aux USA “d’offrir” à l’URSS leur “Vietnam” afin de se venger de leur défaire (récente dans les années 70).

      Pourquoi ne pas tenter d’utiliser la même stratégie contre les chiites et l’Iran ?

      Si par malheur la bête échappe de nouveau à son maître les USA auront un “11 septembre bis” et viendront nous impliquer à nouveau dans leur “guerre contre le terrorisme”.

      Quand on joue avec le feu… Je ne comprends pas pourquoi nos “dirigeants avisés” ne prennent pas leurs distances vis à vis de ces pervers sordides qui feraient mieux de s’occuper de leur propre peuple avant de foutre le bordel sur la planète entière.

      Oh pardon, j’ai encore dit une bêtise… Nos “dirigeants avisés” ne souhaitent que nous protéger de la colère de la “Sainte démocratie” et par là même préserver leur avenir.

       6

      Alerter
      • Eric83 // 27.08.2018 à 13h01

        Quand on constate “l’hommage” scandaleux rendu par Macron, Le Drian et consorts à Mac Cain, un des néocons US les plus radicaux qui a oeuvré durant des décennies à promouvoir des changements de “régimes” dans nombre de pays “ennemis de la démocratie” par la guerre, nos gouvernants démontrent avant tout leur allégeance au parti de la guerre.

        https://francais.rt.com/international/53554-vietnam-irak-syrie-qui-etait-vraiement-john-mccain-heros-regrette-executif-fran%C3%A7ais

         14

        Alerter
        • R.C. // 28.08.2018 à 09h19

          Logique. Le “héros” napalmeur de vietnamiens, néocon, antirusse haineux jusqu’à s’en faire péter le cortex, est forcément une icône du juvénile acteur disruptif de L’Élysée. Le Radin et consorts suivent leur pente naturelle, toujours contraire aux intérêts français…

           5

          Alerter
      • Chris // 27.08.2018 à 14h04

        A propos des “exploits” d’Al Qaïda au Yémen :
        https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/y-men-accords-secrets-entre-la-coalition-saoudienne-miratie-et-al-qa-da-1418082557
        La coalition menée par l’Arabie saoudite a conclu des accords secrets avec des éléments d’al-Qaïda au Yémen, payant même des sommes conséquentes à ces combattants, a révélé ce lundi 6 août Associated Press.
        « La disposition centrale était que la coalition et les drones américains cessent tous les bombardements pour que les éléments d’al-Qaïda puissent se retirer avec leurs armes. Pendant presque une semaine, en mai, les hommes d’AQPA sont partis en camion. Le dernier jour, les combattants restants ont été conviés à un dîner d’adieu à la ferme de l’un des médiateurs. »
        https://www.apnews.com/69aea38d9d604071a8d44efc9962ea1a/Details-of-deals-between-US-backed-coalition,-Yemen-al-Qaida
        Les sources n’ont pas pu fournir le montant total payé, mais Al-Dahboul a déclaré qu’un chiffre élevé de AQAP avait été offert à 100 000 riyals saoudiens (26 000 dollars) et qu’environ 200 membres d’Al-Qaida avaient été payés en vertu de cet accord. Le médiateur a donné des chiffres plus élevés, affirmant que la coalition avait promis 5 millions de dollars au groupe, ainsi que 13 000 dollars pour chaque membre d’Al-Qaida qui a quitté la ville.

         5

        Alerter
  • Eric83 // 27.08.2018 à 10h17

    A l’heure où les médias anti-Trump – c’est presque un pléonasme – se gargarisent des “révélations” embarrassantes de certains de ses proches collaborateurs – paiement pour leur silence à d’anciennes conquêtes féminines – qui pourraient ouvrir à une possible destitution, un site US revient très en détail sur “l’enquête” concernant les mails de Hillary Clinton à partir de son serveur privé.

    On y apprend notamment que contrairement à ce qu’à affirmé l’ancien boss du FBI lors d’auditions, James Comey, seule une infime partie des emails – 3077 sur 694000 !!! dont nombre classifiés – a été étudiée…et c’est sur cette prétendue étude que le FBI a innocenté HRC alors qui quiconque d’autre se serait retrouvé devant un tribunal.

    L’article est certes long mais particulièrement instructif sur la pseudo enquête qui a évité à HRC un scandale retentissant avant les élections US qui aurait anéanti sa candidature.

    Le deux poids deux mesures en ce qui concerne l’acharnement anti-Trump du procureur Mueller n’est est que plus flagrant.

    https://www.realclearinvestigations.com/articles/2018/08/22/despite_comey_assurance_vast_bulk_of_weiner_laptop_emails_never_examined.html

     14

    Alerter
  • douarn // 27.08.2018 à 10h29

    Bonjour
    23 000 cas de rougeole en Ukraine (plus de la moitié des cas pour la zone europe de l’OMS)!! Le retour des maladies sensément être éradiquées ou en passe de l’être (tuberculose, variole, …) sont souvent les marqueurs du retour d’une misère matérielle profonde.

    Encore une victoire éclatante de la “démocratie post-Maïdan” 🙁

     14

    Alerter
    • R.C. // 28.08.2018 à 09h39

      Vous n’avez rien compris. C’est encore un coup de Poutine ! Ou des rouges du Kremlin…

       3

      Alerter
  • zx8118 // 27.08.2018 à 10h33

    La disparition des oiseaux c’est pas à cause des chats francais mais des gros chats russes. Poutine ne tue pas le tigre qui du coup va manger tous les oiseaux francais. CQFD

    Idem pour les fausses infos. Poutine ne tue pas le tigre porteur du virus FN (Fake News) qui du coup pénètre dans la salle de rédaction de RT. Le virus se propage alors a l’international et contamine tous ceux qui regarde RT.
    Heureusement on nous prépare des vaccins obligatoires.

     8

    Alerter
  • christian gedeon // 27.08.2018 à 11h22

    Venezuela…Cher Olivier,et quelles que soient les options politiques de Crises,soyez objectifs…vous vous rappelez peut être(oh zut vous êtes trop jeune) des débuts des Khmers rouges…écoutez bien. Le régime de Maduro est en train de se khmerrougiser sauce sud américaine. Il ne faudrait pas que ,vous,Olivier,soyez amener à dire,je ne savais pas….le pire est à venir,et le pire sera terrible. Maduro est,je le dis sans sourciller,un psychopathe,qui n’a pas le quart du dixième de l’intelligence de Chavez.

     0

    Alerter
    • RGT // 27.08.2018 à 12h26

      Cher Christian,

      Ne croyez-vous pas plutôt que ce soit “l’opposition démocratique®” qui soit en train de se khmerrougiser® en immolant de simples civils qui commettent le crime d’être favorables à un “dictateur” qui améliore leurs conditions de vie.

      Nous sommes bien loin des Augusto Pinochet, Castelo Branco, Jorge Rafael Videla, Carlos Humberto Romero et de tous les autres qui ont tenté de mener de “bénéfiques réformes friedmanniennes” dans les pays d’Amérique latine.

      Un peu de retenue je vous prie…
      Vous êtes sans doute un peu jeune pour vous rappeler du 11 septembre…1973.

      Je tiens AUSSI à vous rappeler que les Khmers Rouges ont été soutenus par les USA car ils étaient pro-chinois, donc opposés à l’URSS, et donc au Vietnam.
      Et qui a libéré le Cambodge de ces malades mentaux ?
      Pas les USA, mais le Vietnam, avec le soutien de “Satan” pendant que les USA continuaient de foutre la merde en Amérique du sud, en Afghanistan et ailleurs…

      Il faudrait arrêter d’aller s’occuper des affaires des autres peuples et de dénoncer leurs “dictateurs” pour masquer le tas de merde qui s’accumoncelle devant notre propre porte.

       18

      Alerter
      • christian gedeon // 27.08.2018 à 19h06

        Un peu jeune? hélas non… et j’ai vu le lamentable opus il pleut sur Santiago.Mon cher ami,je ne méconnais ni les manipulations,ni les expériences(sic) américaines du nord en amérique du sud et centrale. Mais comment dire, puisque vous prenez l’exemple du Chili,allons y. Allende était un brave type,sans aucun doute. Courageux certainement. Honnête,probablement. Un peu con sur les bords,là il n’y a aucun doute. Il s’est laissé déborder sur sa gauche dès les premiers jours de son mandat…et a pris des décisions “sociales “(resic) des plus néfastes,politiquement parlant. Bref,il a largement fait le lit,non du coup d’état,mais de la réussite du coup d’état. En se coupant complètement de la classe moyenne,et en ne séduisant même pas les classes populaires. je ne veux pas briser vos anciens rêves,mais au moment du coup d’état,il n’y a pas eu de résistance populaire de masse. Et quand la casa rosada a été assiégée,bombardée et prise d’assaut,nul mouvement de résistance populaire n’est venu à son aide. çà,c’est la triste vérité. Allende a laissé son entourage essayé de faire du Chili une république “populaire “,ce qui a été une terrible erreur,et à mon sens presqu’un crime politique. Sur le Cambodge,ce que vous racontez est juste hallucinant. Et en plus vous vous emmêlez les pinceaux. Les US s’étaient complètement retirés à ce moment là,et pour cause. Et ce sont bien les vietnamiens qui ont mis fin aux Khmers rouges soutenus par la Chine maoïste,avec un soutien logistique russe sans défaut. La Chine a baissé les bras pour éviter un affrontement avec les soviétiques. ET je sais que çà vous fait mal,mais aujourd’hui,Vietnam et US sont les meilleurs amis du monde…l’histoire a de ces retournements,hein? Alors,je réitère,Maduro est un idiot psychopathe,tout juste bon à mettre en scène un pathétique attentat au drône ,juste au moment où passait sa garde présidentielle dans le défilé. Quel ballet ridiculement réglé. Heureusement que les Colombiens ne sont pas tombés dans le piège de ses provocations à la guerre,cousues de fil blanc…Chavez doit se retourner dans sa tombe.

         2

        Alerter
        • yack2 // 28.08.2018 à 12h04

          Que dire,que dire……Qu’une véritable information et un dossier sur le Venezuela est plus que nécessaire lorsque l’on voit le niveau de votre intervention. Un petit aperçu de ce que cela pourrait être:
          http://www.medelu.org/La-guerre-economique-pour-les-Nuls
          ou https://www.les-crises.fr/video-coup-detat-contre-chavez-la-revolution-ne-sera-pas-televisee/
          ou encore https://blogs.mediapart.fr/pizzicalaluna/blog/010416/venezuela-infos-pizzi-loi-d-amnistie-ou-loi-d-amnesie

          Une fois que vous aurez pris connaissance de ces informations sourcées…peut être que le pathétique changera de camps.
          C’est pas gagné! On peut dire ,en effet ,quasi n’importe quoi sur Maduro,Cuba,ou tous les autres que les USA désigne sans la moindre preuve (Ortega est devenu illégitime et un dictateur après avoir été élu à 70%….par exemple).
          L’inverse est un combat de tous les jours….
          Cerise sur le gâteau….Mac Cain est devenu un humaniste

           12

          Alerter
          • christiangedeon // 29.08.2018 à 15h47

            Ah parce qu’en plus vous soutenez Ortega…..bon,c’est peine perdue alors. Je vous ai déjà dit que je ne méconnais pas les manoeuvres américaines en Amerique du Sud…curieusement,vous ne commentez pas sur le Chili…Regardez ce qui se passe en Bolivie, pays qui a connu une révolution réelle et extraordinaire. Un dirigeant intelligent,non dogmatique,futé comme c’est à peine permis…et tout se passe bien. Pour paraphraser Balavoine,il ne suffit pas d’être marxiste sauce sud américaine pour être honnête!

             0

            Alerter
          • Pinouille // 29.08.2018 à 16h15

            On a d’un côté un article qui indique que la vie d’un village vénézuélien reculé est clame et paisible. De l’autre, on nous montre des cohortes de vénézuéliens qui fuient la misère du pays.
            On a d’un côté le gouvernement qui crie à l’attentat contre Maduro et de l’autre un discours qui explique que c’est le gouvernement qui l’a monté de toutes pièces.
            On a d’un côté un gouvernement qui impute la crise à une volonté déstabilisatrice US, et de l’autre des avis qui indiquent que le gouvernement n’a pas maîtrisé les contre-coups de ses décisions inconsidérées en économie.
            etc…
            On se retrouve avec une pléthore d’info qui disent tout et son contraire. Il appartient alors à chacun de donner du crédit à telle ou telle plutôt qu’à telle autre. Un peu comme un marché où tout est bon à prendre et où on choisit en fonction de ses propres affinités idéologiques. La réalité devient alors très secondaire.

            J’ai personnellement plutôt tendance à croire (j’ai bien dit croire) que le gouvernement a une responsabilité non négligeable dans ce marasme: baser la quasi-exclusivité de son économie sur une seule activité (pétrole) dépendant d’un unique client (USA) tout en jetant dehors les compagnies pétrolières américaines sans prévoir une quelconque réaction de sa part, ni prévoir l’éventualité d’une baisse des cours… De prime abord, ça donne tout de même les signes d’une bêtise sans nom. Ce qui n’exclut en rien les possibles tentatives de déstabilisation (reste à les prouver), ou autres magouilles individuelles ou organisées typiques d’une certaine nature humaine.

             1

            Alerter
  • Alfred // 27.08.2018 à 11h52

     6

    Alerter
  • gracques // 27.08.2018 à 12h06

    Au sujet des insectes , j’ai eu l’occasion de rouler en cantabrique , Asturies et galice (nord ouest de l’espagne) et ce printemps et la première remarque que m’a fait ma femme apres 900 km c’est de constater l’état de notre parebrise constellé de moustiques , alors que nos autoroutes sont “si propres”.
    Alors oui je pense que les chats ont bon dos et que l’absence de nourriture explique beaucoup de chose.

     7

    Alerter
    • RGT // 27.08.2018 à 12h54

      Je partage votre commentaire sur les insectes qui “décorent” les pare-brise.
      Je suis un (très) vieux motard.
      Dans ma jeunesse (années 70) circulait une petite devinette :
      “A quoi reconnaît-on un motard heureux ?”…
      => “aux moucherons collés sur ses dents !!!”
      Il était préférable de ne pas oublier de fermer la visière de son casque quand on circulait à moto, et en cas d’oubli on avait droit à un rappel à l’ordre immédiat.
      Mon dernier déplacement à moto a consisté en un aller-retour de 200 Km (visite familiale), visière grande ouverte…
      Ce qui aurait été impensable jusqu’au milieu des années 90…
      Ce qui pourrait sembler être un vrai bonheur est en fait très inquiétant : Avec tous les pesticides déversés dans les champs il n’y a plus de biodiversité “naturelle locale”.
      Ce qui entraîne la disparition des prédateurs naturels locaux et ouvre en grand les portes aux espèces invasives qui ne peuvent être combattues par la faune locale restante.

      J’habite à Grenoble (la semaine)…
      Nous étions perturbés par des moustiques “indigènes”, source de nourriture pour de nombreux oiseaux et dont la principale nuisance consistait en des vols bruants et nocturnes et des petits boutons aux démangeaisons “taquines”.
      Les moustiques locaux ont été éradiqués… mais ont été rapidement remplacés par une invasion de moustiques tigre bien plus problématiques.
      Bien qu’ils soient beaucoup plus petits, leurs piqûres sont largement plus gênantes (gros boutons qui démangent férocement et qui ensuite éclatent et se transforment en belles croûtes décoratives), attaques féroces et furtives même en plein jour (attention les sorties et les repas en plein air), totalement silencieux la nuit et parvenant à se faufiler partout…

      Et si ce n’était que ça… Ils sont de plus de splendides vecteurs de quelques “gentilles plaisanteries” : chikungunya, dengue, Zika ,et bien d’autres encore…

      On en vient à regretter nos “vieux moustiques d’antan” qui nous faisaient tant pester à l’époque.

       10

      Alerter
      • zx8118 // 27.08.2018 à 15h09

        +1
        Motard (avec un peu moins de km) je constate aussi un changement. Moins besoin de nettoyer la visière. Hélas à la disparition des moustiques a coincidé l’apparition de dangereux prédateurs sur le bord des routes, toujours plus nombreux, puis caché à l’intérieur de voitures. Projetant soudainement l’éclair de 10 000 000 de lucioles sa piqure peut être particulièrement douloureuse.

         7

        Alerter
        • RGT // 29.08.2018 à 10h29

          Particulièrement quand, fuyant un orage dévastateur on prend un peu d’avance sur un tronçon d’autoroute déserte en ne mettant que sa seule existence en danger…

          Bilan : 4 mois de retrait de permis (OUI, je reconnais avoir commis une infraction et je l’ASSUME, mon excuse n’est pas LÉGALEMENT valable).

          Par contre, plus de 6 mois après la date à laquelle j’aurais dû récupérer mon précieux sésame (+ de 10 mois après les faits) je suis toujours puni et je n’ai toujours pas pu récupérer ce document, ce qui fait que j’ai toujours l’interdiction de conduire car il il est STRICTEMENT INTERDIT de le faire si on a pas de précieux document. Même si on devrait théoriquement pouvoir le faire.
          Pour mes déplacements quotidiens ça ne me gêne pas trop (>99% à vélo) mais quand parfois j’ai des impératifs ça devient “compliqué”, ne serait-ce que pour se débarrasser de déchets végétaux.

          Le “responsable” : L’ANTS, cette usine à gaz énarchique qui a coûté une fortune au con-tribuable (mais qui n’a pas été perdue pour tout le monde).

          Je pense aller porter plainte contre l’administration à la rentrée. Si quelqu’un peut me donner quelques tuyaux légaux pour le faire ils seraient les bienvenus. Je pense que la destruction par le tribunal de police de mon ancien permis pourrait être une bonne raison, ce document ayant été détruit AVANT que le nouveau document n’ait été réalisé.

          Nota : Il s’agit de ma première amende depuis plus de 30 ans… Et je n’ai jamais causé le moindre accident de toute ma vie… Même gamin et en vélo.

          Mon comportement de “conducteur dangereux” :
          Je me suis engagé à cesser de conduire le jour où je causerai le moindre incident, même bénin.
          De même je suis opposé aux assurances “tous risques” car je pense qu’elles sont une incitation à la déresponsabilisation. Je suis assuré au minimum pour garantir une indemnisation aux tiers (normal), mais si je fais une connerie de DOIS en assumer les conséquences… Ça calme.

           0

          Alerter
  • douarn // 27.08.2018 à 12h42

    Les néoconservateurs US déplorent la perte d’un des leurs. En effet, après M. Brzeziinski, John Mac Cain vient de décéder des suites d’un cancer du cerveau :
    https://www.zerohedge.com/news/2018-08-25/john-mccain-dead-81

     2

    Alerter
    • Fritz // 27.08.2018 à 15h22

      Plusieurs commentaires ont évoqué John McCain dans le précédent billet, mais ce néocon dangereux mérite un papier sur les-crises, avec les hommages délirants rendus à ce personnage par nos médias et nos dirigeants.

      De même, le traitement médiatique de l’attentat contre le président Maduro mérite un papier. Avez-vous remarqué que notre bonne presse s’est empressée de mettre “attentat” entre guillemets ?

       8

      Alerter
    • jmdest62 // 28.08.2018 à 07h16

      néocons ….cancer du cerveau pléonasme Non ?
      Il serait donc mort de sa néoconnerie ?
      @+

       2

      Alerter
  • Eric83 // 27.08.2018 à 15h01

    Puisque l’actualité conduit à revenir sur la guerre du Vietnam, voici un article pas très glorieux sur la “défonce” dans l’armée US pendant cette guerre et celle de Corée.

    “La guerre du Vietnam a été l’occasion pour les militaires américains d’un véritable festival de la défonce. A fins d’automédication, pour tenir face à l’ennui et aux terribles conditions du terrain et du champs de bataille, ils consomment massivement divers stupéfiants, faciles à se procurer et peu coûteux.”

    D’autre part, la comparaison entre le nombre de morts US “officiel” pendant la guerre au Vietnam et le nombre de morts civils par surdose d’opioïdes en 2016 et 2017 aux US est saisissant.

    https://leblogalupus.com/2018/08/26/rappel-etats-unis-vietnam-une-armee-de-drogues/

     2

    Alerter
  • Macarel // 28.08.2018 à 14h36

    “Breaking news”

    Monsieur Hulot caution écologiste d’un gouvernement qui se contrefout de l’avenir de la biosphère vient enfin de rendre son tablier, suite à une indigestion de couleuvres avalées.

    Ouvrez les yeux bonnes gens : le capitalisme, la mondialisation néo-libérales sont absolument incompatibles avec la sauvegarde d’une Terre habitable pour les générations futures.

    “MakeOurPlanetGreatAgain” c’est de la com démagogique du télévangéliste de la finance nommé Macron !

    La réalité de EM c’est plutôt continuons notre “business as usual”, gavons nous sur le dos des classes moyennes et pauvres, sur le dos de la biosphère, et après nous le déluge !

    Que la Terre devienne une étuve d’ici la fin de ce siècle, l’on n’en à rien à foutre, du moment que l’on aura pu se goinfrer comme des porcs. Nicolat Hulot n’aura été que l’idiot utile de ce gouvernement de dingues et de cyniques.

     4

    Alerter
    • Patrick // 28.08.2018 à 15h54

      On peut supposer que Hulot n’a pas trop mal vécu ces quelques mois au gouvernement et que cela lui assurera une retraite confortable le moment venu. Il pourra continuer à faire le plein de mazout de ses 4*4 et des ses bateaux.

      7 ou 9 milliards d’êtres humains voulant tous vivre à la manière occidentale sont incompatibles avec les ressources de la planète , quelque soit le système politique envisagé.
      Et ce ne sont pas les c… subventionnées ( éoliennes et autres gadgets ) qui vont y changer quoi que ce soit.

       1

      Alerter
  • BA // 30.08.2018 à 00h14

    Un rapport commandé par Bercy et Hulot pour la construction de six réacteurs nucléaires de type EPR.

    Un rapport commandé par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et le désormais ancien ministre de la Transition énergétique, Nicolas Hulot, prône la construction de six réacteurs nucléaires de type EPR à compter de 2025, affirment Les Échos à paraître jeudi.

    Le rapport est le résultat d’une mission lancée par les deux ministres concernant “le maintien des capacités industrielles de la filière nucléaire en vue de potentielles nouvelles constructions de réacteurs”, affirme le quotidien économique, qui cite la lettre de mission à l’origine du rapport mais pas ce dernier.

    Contactés par l’AFP, Bercy n’a pas souhaité commenter ces informations, tout comme l’entourage de l’ex ministre.

    Après avoir dénoncé en juin une “dérive” de la filière nucléaire, Nicolas Hulot a, lors de l’annonce de sa démission mardi, fustigé l’énergie atomique, “cette folie inutile économiquement, techniquement, dans laquelle on s’entête”, alors qu’EDF plaide pour la construction rapide d’un deuxième réacteur de troisième génération (EPR), après celui de Flamanville (Manche).

    Yannick d’Escatha, ancien administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et actuel conseiller du président d’EDF et Laurent Collet-Billon, ex-délégué général à l’armement, étaient chargés respectivement des volets militaire et civil de ce rapport.

    Selon le journal, ce rapport plaide pour la construction d’un premier lot de six nouveaux EPR à partir de la prochaine décennie.

    La construction d’un premier exemplaire démarrerait en 2025 pour une entrée en service en 2035.

    La construction d’un deuxième réacteur serait lancée deux ans après le premier, et ainsi de suite pour construire les six premiers réacteurs.

    https://www.romandie.com/news/Un-rapport-command-par-Bercy-et-Hulot-pour-la-construction-de-six-EPR/949340.rom

     1

    Alerter
  • Paul Atreide // 30.08.2018 à 07h55

    J’ignorais que la Nasa était une antenne de l’internationale communistes

    Bon finalement on a un peu raison les gens de gauches non? Depuis combien de temps on ne cesse de le dire???

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications