Les Crises Les Crises
29.octobre.201829.10.2018 // Les Crises

revue de presse du 29/10/2018

Merci 46
J'envoie

DÉMOCRATIE

Najah Albukai, la main qui dessine la torture sous Assad

"C’est un matin ensoleillé de juillet, en 2012. Le professeur de dessin Najah Albukai se rend à l’université depuis son domicile, à Jdeidat Artouz, ville de 15 000 habitants à l’ouest de Damas. Devant lui, se présente un barrage routier contrôlé par les soldats de l’armée syrienne. Un militaire sort d’une poche un papier froissé, cherche son nom sur la liste. « Descends, traitre ! », lui crie-t-il, la kalachnikov pointée sur lui. « J’ai toute de suite compris, je devais me préparer au pire », se souvient Albukai."

Source : MIDDLE EAST EYE

France 2 « décrypte » l’Amérique latine… en 2 minutes !

"Ainsi que nous le constatons (trop) régulièrement, l’information internationale est particulièrement maltraitée dans la plupart des médias dominants, et notamment dans les journaux télévisés. Cette fois, c’est le secteur public de l’audiovisuel, en l’occurrence France 2, qui s’emploie à nous en livrer une nouvelle et pathétique illustration. Afin d’expliquer « les multiples crises qui traversent une large partie de l’Amérique latine », la chaîne fait un pari ambitieux : les traiter en 2 minutes !"

Source : ACRIMED

Brésil : Goebbels à l’ère des TIC, préparation d’une fraude massive pour le 2nd tour de l’élection présidentielle

"Dans son édition du 18 octobre, le journal Folha de Sao Paulo a publié un reportage de la journaliste Patricia Campos de Mello annonçant la préparation d’une fraude électorale massive en faveur du candidat fasciste, pour la semaine précédant le second tour le 28 octobre 2018. Ouvrons une parenthèse pour rappeler le soutien ferme et résolu de la Folha de Sao Paulo au golpe parlementaire contre Dilma Rousseff, et à toutes les forfaitures du président usurpateur Temer. Comment ne pas relever, à cet effet, l’immense responsabilité dans la montée en puissance des forces de l’obscurantisme et du fascisme au Brésil de ces apprentis-sorciers, médias PIG, femmes et hommes politiques de droite, et leurs variantes « sociales-libérales », comme le Parti de la sociale démocratie brésilienne, membre de l’Internationale socialiste."

Source : INVESTIG'ACTION

ENVIRONNEMENT

Le secteur agricole, grand absent des politiques de transition écologique

"Contrairement au secteur énergétique, celui de l’agriculture ne bénéficie pas de politiques publiques orientées vers une transition écologique. Or, le bétail est la première source d’émissions de méthane et de protoxyde d’azote en étant responsable d’environ 16,5 % des émissions mondiales. Cela se traduit par une forte contribution de l'agriculture au changement climatique, selon un rapport publié le 16/10/18 par Changing Markets Foundation et Mighty Earth. En cause, les politiques publiques qui encouragent encore et toujours un modèle agricole tourné vers la production de viande et de produits laitiers. Avec 30 milliards d’animaux d’élevage dans le monde (4 fois plus que d’humains), c'est 330 millions de tonnes (MT) de viande et 812 MT de lait sont consommées dans le monde chaque année."

Source : Euractiv

EUROPE

Les causes économiques de la débâcle de la social-démocratie en Europe

"Derrière la montée des populismes à travers l’Europe, il y en creux la débâcle de la sociale démocratie. Avec pour dernier avatar, l’effondrement du SPD aux élections régionales de Bavière, lequel a loupé son repositionnent à gauche et sa tentative de cure d’opposition sous la houlette de Martin Schultz."

Source : XERFI CANAL

Allemagne et France pour instaurer un impôt sur les sociétés minimum

"Selon la presse allemande, l’Allemagne et la France souhaiteraient mettre en œuvre un impôt sur les sociétés minimum. Le Handelsblatt indique ainsi, citant un expert fiscal de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), que le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz plaiderait en faveur d’une telle politique. Objectif affiché : empêcher les entreprises d’abuser de l’optimisation fiscale. Le ministre allemand des Finances proposerait ainsi d’instaurer un montant de taxation minimum des sociétés – valable au niveau mondial – et de restreindre les transferts de fonds vers les paradis fiscaux via des mesures plus restrictives. Il souhaite par ce biais éviter que les compagnies ne puissent échapper à l’impôt à travers ces opérations de transferts et d’optimisation fiscale. Selon le Handelsblatt, Olaf Scholz aurait demandé à l’OCDE d’étudier une proposition allant dans ce sens. Cette dernière aurait été élaborée dans le cadre d’une concertation étroite avec la France."

Source : LE BLOG FINANCE

FRANCE

Le chômage tue entre 10 000 et 20 000 personnes par an en France

"Suicides, maladies cardiaques, etc. Le chômage tuerait "entre 10 000 et 20 000 personnes par an", selon une estimation de Pierre Meneton, auteur d'une étude sur la santé des chômeurs pour l'Institut français pour la santé et la recherche médicale. Entre 1995 et 2007, le scientifique a suivi 6 000 volontaires âgés de 35 à 64 ans pour observer les effets du chômage sur la santé cardiovasculaire et la mortalité globale. Les résultats ont été publiés, en décembre, dans la revue International Archives of Occupational and Environmental Health."

Source : FRANCE INFO

CICE : Pour 110 milliards, t’as (presque) plus rien

"Fallait-il vraiment pérenniser le CICE ? Au vu des sommes engagées et des faibles effets observés, la question se pose. (...) Faute de données disponibles, les deux équipes n’ont pu pour l’instant évaluer cet impact que sur la période 2013-2015 : le LIEPP trouve un effet nul sur l’emploi quand l’équipe TEPP avance un chiffre de 85 000 emplois créés ou sauvegardés dans les entreprises les plus exposées au CICE sur ces trois années1. Dans ses conclusions, France Stratégie fait le choix de retenir cette dernière évaluation, en l’arrondissant à 100 000 emplois sans justifier précisément pourquoi. Même en retenant cette hypothèse, ce résultat paraît dérisoire au vu des sommes engagées."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

Dans le besoin, l’Arabie Saoudite trouve une amie – la Russie

" Loin des réactions à chaud et de l’emballement médiatique, pour en comprendre les enjeux, un regard sur le contexte géopolitique de l’affaire Khashoggi. Les effets catastrophiques potentiels d’une alliance pétrolière russo-saoudienne sur l’économie des USA sont-ils à relier à leur fuite en avant actuelle dans une frénésie de sanctions, voire de menaces nucléaires implicites ? Autre question : comment l’affaire du journaliste du Washington Post assassiné — Jamal Khashoggi, un ennemi de MBS — s’inscrit-elle dans ce rébus ?"

Source : Entelekhai

Toutankhassad

"Si la malédiction de Toutankhamon était plutôt une invention des tabloïds de l'époque, celle d'Assad semble être bien plus réelle. On ne compte plus les thuriféraires de l'empire ou ses affidés qui, ayant hurlé haut et fort leur ritournelle "Assad doit partir", sont partis finalement bien avant : Barack à frites, Flamby, l'Hillarante, Cameron pas Diaz... Certains sont même partis rejoindre leurs amis djihadistes et leurs 72 vierges... Parmi les fanatiques du départ de Bachar, il est un personnage dont on parle beaucoup ces derniers temps, un certain Jamal Khashoggi, assassiné par les services saoudiens au consultat d'Istanbul. Notre propos n'est pas ici d'évoquer les tortures assez insoutenables et finalement le meurtre de Khashoggi par les sbires du régime wahhabite, mais d'en analyser les conséquences internationales."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Une exégèse de la doctrine Primakov par Henry Kissinger

" Nous invitons nos lecteurs à la lecture éclairante de la conférence d'Henry Kissinger au Fonds Gorchakov à Moscou sur les relations Russie/Etats-Unis, publiée le 1er novembre 2017 par le site gegeurope. Nous publions la traduction inédite de la conférence d’Henry Kissinger au Fonds Gorchakov à Moscou sur les relations Russie/Etats-Unis. Cette conférence doit être lue en complément avec la traduction inédite du texte de la conférence prononcée par Primakov, une pièce essentielle pour comprendre la doctrine qui porte son nom."

Source : BOUGER LES LIGNES : BLOG C. GALACTEROS

INEGALITES

Pouvoir d’achat : les gagnants et les perdants

"A qui profite la politique économique du gouvernement ? Il y a un an, Emmanuel Macron s’était vu accoler l’étiquette de « président des riches », suite notamment à la réforme de la fiscalité du capital. Mais si l’on en croit les résultats d’une récente étude de l’Institut des politiques publiques (IPP), qui évalue l’impact des budgets 2018 et 2019 sur le pouvoir d’achat des ménages, c’est plutôt de « président des très riches » dont il faut désormais parler."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

MEDIATHÈQUE

L’école post-keynésienne, une alternative à découvrir

"À l'occasion de la parution de la première grande synthèse en français sur l'école post-keynésienne, entretien avec Virginie Monvoisin, professeure à la Grenoble École de Management, qui a coordonné l'ouvrage, et Dany Lang, maître de conférence à Paris 13 qui y a participé."

Source : YOUTUBE MEDIAPART

RÉFLEXION

Du “citoyen du monde” au “village planétaire” : chronique du capitalisme

"Idéal de vie pour certains, le “citoyen du monde” n’est qu’une figure théorique creuse, bien éloignée de sa définition stoïcienne originelle, à laquelle il manque deux composantes pourtant essentielles : être un citoyen et appartenir à une cité. Vêtu d’un costume trop grand pour lui, le citoyen du monde moderne marche dans une rue trop bondée pour qu’on le distingue et s’arrête devant un bâtiment trop haut pour en voir le sommet. Si ce constat lui offre à la fois une raison de se lamenter – il n’est plus à la hauteur de rien – et une raison de se féliciter – rien n’est plus à sa hauteur non plus –, il révèle surtout le divorce qui a lieu quotidiennement entre le citoyen et la cité, le singulier et le pluriel, le particulier et le général. Bref, entre sa maladie de foie et le réchauffement climatique."

Source : LE COMPTOIR

Keynes et le protectionnisme : retour sur une conversion significative

"Les récentes déclarations de Donald Trump, et sa politique de confrontation tant avec la Chine qu’avec l’Allemagne sur les questions commerciales ont relancé la question de formes modernes de protectionnisme. Il est clair que cette question va occuper une place importante. L’échec des accords commerciaux qui ont pu être proposés ou signés depuis les années 2000, la paralysie qui, aujourd’hui, a gagné l’OMC en sont des signes évidents. Aussi, plutôt que de vouloir s’accrocher à tout prix à ce qui prend de plus en plus l’apparence d’un monde révolu, soit le libre-échange généralisé, il convient de réfléchir à ce que pourrait être un monde au commerce régulé. La compréhension de cette évolution se heurte au dogme du libre-échange, mais aussi à une lecture biaisée, et disons-le tendancieuse, de ce qui survint dans les années 1930."

Source : FACEBOOK : JACQUES SAPIR

ÉTATS-UNIS

"Relique d'une autre époque" : La plupart des gens dans le couloir de la mort en Caroline du Nord ne seraient pas condamnés à mort aujourd'hui

"Au cours de l'été 2001, la Caroline du Nord a exécuté Ronald Wayne Frye, 42 ans, condamné pour avoir poignardé et volé son propriétaire de 70 ans en 1993. Le crime était brutal et il n'était pas question de sa culpabilité. Pourtant, les circonstances du procès et de la condamnation de Frye allaient choquer les membres du public - et même les membres de son propre jury - à l'approche de son exécution. Deux jurés se sont présentés pour dire qu'ils n'auraient pas condamné Frye à la peine de mort s'ils avaient su ce qu'ils avaient appris depuis."

Source : The Intercept

Commentaire recommandé

yack2 // 29.10.2018 à 12h01

Brésil….On reste comme 2 ronds de flan devant la catastrophe…..
Et pourtant le film est écrit depuis longtemps,ça vous dit quelque chose : Tout sauf le front populaire???? Non???

Et pourtant tous les leaders progressistes sont ou ont été soumis à des procédures judiciaires avec des mises en accusations de plus en plus tendancieuses..ça vous dit quelque chose la politisation de la justice et la criminalisation de la politique? Non?

Et pourtant tous les pays progressistes sont soumis à sanctions politiques et économique” de la communauté internationale” ça vous dit quelque chose l’Arabie Séoudite et le Venezuela? Non?

Et pourtant la presse, les Gafa n’ont alerté nulle part de ce danger ,au contraire ils ont relayé l’inverse, il semble même qu’ils puissent faire élire qui ils veulent, ça vous dit quelque chose l’élection de Macron? Non?

Et pourtant une certaine gauche n’a fait que tirer dans le dos du PT, ça vous dit quelque chose le Ps? Toujours pas?

26 réactions et commentaires

  • Pierre Kiroul // 29.10.2018 à 09h15

    Curieux ; j’ai remarqué que les “revues de presse” des Crises étaient toujours très orientées (dans le même sens, s’entend), alors que ce n’est pas le cas des articles. Pourquoi ? c’est dommage.

     4

    Alerter
    • Sandrine // 29.10.2018 à 10h01

      Orienté vers où ?

       2

      Alerter
      • tepavac // 30.10.2018 à 02h02

        Orientées vers les sujets de crises peut-être….

         3

        Alerter
    • Fabrice // 29.10.2018 à 11h42

      Olivier nous propose des articles qui ne sont pas liés à une orientation mais à sa volonté de nous proposer des articles qui nous incitent à y réfléchir, qu’il soit doit d’accord ou pas.

      Ce n’est pas en restant dans ces certitudes en ne lisant que ce qui nous intéresse (et nous conforte dans nos certitudes) que l’on devient indépendant intellectuellement mais en s’intéressant aussi à ce qui nous dérange ;-).

       6

      Alerter
      • Pinouille // 29.10.2018 à 12h11

        Olivier nous propose des articles qui sont dans leur grande majorité liés à une orientation très à gauche.
        Du coup, la grande majorité des commentaires sont tout aussi orientés très à gauche et écrasent tout échange d’idées, débat. Les commentaires d’autres bords ont quasiment tous disparu.
        Voilà voilà.

         6

        Alerter
        • Pinouille // 29.10.2018 à 14h43

          Un petit exemple pour illustrer mon propos:
          L’article “Pouvoir d’achat : les gagnants et les perdants” ci-dessus démontre clairement que la politique de Macron favorise les plus riches. C’est factuel. Et cela alimente UNE vision très orientée à gauche que la politique actuelle est faite POUR les riches, et donc CONTRE les pauvres.
          Soit. Est-ce que cela nous incite à réfléchir? Je n’en suis pas convaincu. Je suis même convaincu du contraire.
          En revanche, mettre un tel article en regard d’un autre comme celui-ci donnerait un éclairage tout à fait différent:
          https://www.breizh-info.com/2017/03/02/63619/millionnaires-exode-france-fiscalite
          Cela ouvrirait des réflexions très intéressantes: quelle est la contribution d’un riche à l’économie d’un pays? Peut-on/doit-on les laisser partir? Existe-t-il d’autres moyens de les retenir? etc, etc, etc…

          Si l’on est contre la propagande, on est contre toutes les propagandes.

           5

          Alerter
          • gracques // 29.10.2018 à 16h44

            Ce genre d’article sur la soit disant fuite des millionnaires , il y en a tous les jours dans tous les journaux et en plus jamais , mais jamais corrobore par un enquête sérieuse .

             6

            Alerter
        • Sandrine // 29.10.2018 à 14h55

          La droite souverainiste n’est pas mal représentée non plus.
          C’est vrai que, en revanche, les libéraux sont sous-représentés, mais vous avouerez qu’ils sont tellement hégémoniques dans la plupart des médias main-stream que cette petite infériorité en nombre peut difficilement s’interptéter comme une forme « d’intimidation symbolique » dont ce blog se ferait le relais… D’autant que les commentateurs du site de tendance libérale existent et sont souvent très actifs et très combatifs (voir le fil de commentaires du billet de ce jour sur le pouvoir de la finance…).
          Mais je compatis, c’est toujours difficile de se sentir en minorité 🙂

           10

          Alerter
          • Pinouille // 29.10.2018 à 15h30

            “Mais je compatis, c’est toujours difficile de se sentir en minorité 🙂”
            Un point pour vous.
            C’est une expérience assez désagréable, mais instructive, au final.
            Ceci dit, je ne reconnais guère de pertinence dans la plupart des discours entendus dans les médias mainstream.
            D’où ma frustration quand j’ai vu le discours de ce blog se radicaliser. Cela n’a pas toujours été ainsi.
            Nostalgie, quand tu nous tient… 🙂

             5

            Alerter
            • Marie // 29.10.2018 à 19h54

              Moi je compatis pour ceux qui ne s’y sentent pas…Hu Hu

               1

              Alerter
            • tepavac // 30.10.2018 à 02h53

              Hum, Pinouille, le discours ne s’est pas radicalisé, ce n’était que la saine réaction face à des situations d’urgence ou d’intérêts général, ou encore de réprobations humaine, avec toute la palette des sensibilités individuelles

               1

              Alerter
        • tepavac // 30.10.2018 à 02h13

          ” Les commentaires d’autres bords ont quasiment tous disparu.”
          Vous vous prenez pour “les tous bords” ?
          Vous êtres sérieux !

          et puis, les crises ne sont ni de droites ni de gauche….

          Najah Albukai, la main qui dessine la torture sous Assad

           0

          Alerter
      • Pierre Kiroul // 30.10.2018 à 11h04

        Étonnante votre réponse :
        Je parle ici de “la revue de presse” des Crises qui est toujours orientée dans le même sens (politique bien sûr). Ce qui n’est pas le cas des articles proposés chaque jour par les Crises. Et je m’en étonne. Je trouve effectivement que l’éventail des opinions au travers des articles est beaucoup plus ouvert que dans la revue de presse. C’est une opinion. Acceptez la critique, pour une fois. Je fais moi-même ma revue de presse journalière à 180°, pendant des heures, et je la trouve plus indépendante intellectuellement que celle d’Olivier, ne vous en déplaise. Ne m’accusez pas d’être dépendant intellectuellement parce que vous ne savez rien de moi, et c’est une réponse infondée, méprisante, partisane et un peu infantile.

         3

        Alerter
      • Marie // 30.10.2018 à 12h43

        Fabrice,
        Très juste.
        C’est pourquoi je ne doute pas un seul instant qu’un militant ou un sympathisant FI
        puisse lire des articles, des bouquins (!) de souverainistes de droite voire de conservateurs de droite, ou jusqu’à se faire quelques frissons, toujours dans un souci d’indépendance intellectuelle, avec de dérangeantes lectures de l’essssssstrême-droite (c’est Halloween!).
        Bien évidemment j’imagine tooouuuut à fait la même chose en sens inverse:)))))

         1

        Alerter
    • Gavrilo Princip // 29.10.2018 à 15h14

      En géopolitique par exemple, elles ne sont pas orientées. Evidemment, il ne faut pas lire que le politico-économique…

       0

      Alerter
  • Dominique65 // 29.10.2018 à 10h31

    Bonjour.
    J’ai lu le discours de Kissinger proposé par ce billet.
    Quel faux-cul !
    Il a le culot de prétendre « Je suis ici pour défendre la possibilité d’un dialogue qui cherche à unir nos futurs plutôt qu’à justifier nos conflits » après avoir affirmé : « Les espoirs naissants qui faisaient de l’étroite coopération contre Al-Qaeda et contre les Talibans en Afghanistan la première étape d’un partenariat approfondi, pâtirent du magma de conflits au Moyen-Orient, avant d’être anéantis par les opérations militaires russes dans le Caucase en 2008, puis en Ukraine en 2014. »

     6

    Alerter
  • yack2 // 29.10.2018 à 12h01

    Brésil….On reste comme 2 ronds de flan devant la catastrophe…..
    Et pourtant le film est écrit depuis longtemps,ça vous dit quelque chose : Tout sauf le front populaire???? Non???

    Et pourtant tous les leaders progressistes sont ou ont été soumis à des procédures judiciaires avec des mises en accusations de plus en plus tendancieuses..ça vous dit quelque chose la politisation de la justice et la criminalisation de la politique? Non?

    Et pourtant tous les pays progressistes sont soumis à sanctions politiques et économique” de la communauté internationale” ça vous dit quelque chose l’Arabie Séoudite et le Venezuela? Non?

    Et pourtant la presse, les Gafa n’ont alerté nulle part de ce danger ,au contraire ils ont relayé l’inverse, il semble même qu’ils puissent faire élire qui ils veulent, ça vous dit quelque chose l’élection de Macron? Non?

    Et pourtant une certaine gauche n’a fait que tirer dans le dos du PT, ça vous dit quelque chose le Ps? Toujours pas?

     19

    Alerter
    • Gavrilo Princip // 29.10.2018 à 15h12

      On croirait un plaidoyer de CNN ou de l’imMonde… Je m’étonne de la faculté de certains lecteurs, soit-disant intellectuellement rebelles, qui se rangent sagement derrière le flon flon du système dès qu’on leur agite certains chiffons rouges (les z’heures les plus sombres…)

      Je préfère largement la courte mais pertinente analyse d’André Bercoff :
      “Les favelas de Rio de Janeiro, mises en coupe réglée par les gangs, ont voté Bolsonaro. Les plus misérables des pauvres ont choisi. Hurlements des bobos gauchos qui hibernent depuis toujours dans leur préservatif de satin, sans se rendre compte qu’il est percé de toutes parts.”

       10

      Alerter
      • yack2 // 29.10.2018 à 17h01

        Pour info…..Temer est au pouvoir depuis 2 ans et demi…..
        Quant aux plaidoyers CNN ou du Monde, il me semble que c’est exactement l’inverse que je signale…..le prochain sur la liste est le Venezuela , car en soutenant l’opposition ….il oublie (malencontreusement) de nous dire qu’ils sont les clones de Bolsonaro…..Pour ce qui est d’intellectuel rebelle….on ne pourra pas vous le reprocher en effet….La capote percée….un souvenir parental?

         6

        Alerter
        • Gavrilo Princip // 30.10.2018 à 15h01

          Si vous ne me laissez pas répondre à ses insultes, ayez au moins l’amabilité de virer son message aussi.
          Merci

           4

          Alerter
          • JLR72 // 31.10.2018 à 20h17

            Pour ma part, je partage largement l’analyse de yack2 et pas du tout celle de Bercoff.
            De nombreuses études démontrent que Haddad a recu un large soutien des pauvres, pas tous certes, mais une grande partie.
            Ne pas évoquer la manipulation de la presse, l’église évangélique, la corruption (de tous bords / Rousseff en revanche pas inquiétée sur ces motifs là et preuves largement discutables dans le cas Lula) et la grande pauvreté qui constitue l’un des meilleurs terraux à la violence; à moins que vous ne considériez que les brésiliens soient naturellement enclins à la violence. On rappellera que 10% des brésiliens (blancs pour l’écrasante majorité) détiennent plus de la moitié des richesses.

            On notera enfin que la bourse brésilienne a ouvert en forte hausse au lendemain de l’élection de Bolsonaro et qu’on évoque une possible nomination de Sergio Moro (pro Bolsonaro) à la cour constitutionnelle ou au ministère de la justice.

             0

            Alerter
    • Patrick // 30.10.2018 à 21h37

      ” comme 2 ronds de flan devant la catastrophe”
      catastrophe ? on verra à l’usage si ce gars est pire que les précédents .Dans l’état où est le pays ça va être compliqué.
      Je n’aime pas trop ce genre de type mais c’est le choix des Brésiliens.

       3

      Alerter
      • JLR72 // 31.10.2018 à 19h55

        Choix des brésiliens, certes, mais largement manipulés par la presse (largement en faveur de la destitution de Rousseff et de l’emprisonnement de Lula et accessoirement pro-Bolsonaro) et l’église évangélique.
        Pour info, au lendemain de l’élection de Bolsonaro, la bourse brésilienne a ouvert en forte hausse. En général si les financiers félicitent le nouvel élu c’est que c’est mal barré pour les plus fragiles.

         0

        Alerter
  • Daniel // 29.10.2018 à 12h01

    dans l’article sur Keynes et le protectionnisme, il y a un sous entendu que c’est lui qui est à la base des accords de Bretton Woods, alors que l’idée de Franklin Delano Roosevelt était de faire ce que fait aujourd’hui la Chine avec l’idée des nouvelles Routes de la Soie: du co-développement des peuples en éliminant les empires cf article “Bretton Woods ou le jour où FDR condamna à mort l’Empire britannique” (et son représentant John Maynard Keynes)
    en voici une citation : Bien qu’on entend souvent dire que l’économiste britannique John Maynard Keynes en fut l’architecte, sa vision mondialiste et son projet d’une monnaie mondiale (le bancor) furent en réalité écarté au profit de la vision du sous-secrétaire au Trésor américain Dexter White qui était l’envoyé de Franklin Delano Roosevelt (FDR).

     1

    Alerter
  • jdautz // 29.10.2018 à 14h51

    « France 2 « décrypte » l’Amérique latine… en 2 minutes ! »

    De pire en pire, ces présentateurs avec une carte de presse, en plus d’être du niveau serpillière de com, sont devenus tellement incompétents qu’ils ne sont même plus capable de lire ni les fiches qu’on leur fournit, et encore moins une carte même en oubliant l’aspect “géographie” élémentaire. Un bac +je-ne-sais quoi, et ils ne maîtrisent toujours pas la lecture et la compréhension du texte que ma fille enseigne en maternelle et primaire…

    En fait l’étude sur la baisse du QI est faussée : Elle inclue ceux qui ont une carte de presse, les “experts”, et les politiques : ça fait drôlement baisser la moyenne générale ! Mais me voilà rassuré.

     6

    Alerter
  • Fabrice // 29.10.2018 à 16h17

    J’ajoute un point dont on entends pas souvent parlé mais qui va je pense impacter le site les crises.fr (ce sera pratique d’ailleurs pour le museler mais je suis sur ce point peut être pessimiste) l’article 13 pourtant sur la loi sur le copyright est passé au parlement européen quand il sera retranscrit dans les législations des différents états cela promet un internet qui risque de frôler l’onde plate quelque liens qui en disent plus (pendant que je le peux encore) :

    https://mrmondialisation.org/articles-11-13-la-liberte-du-web-sacrifiee/
    https://www.laquadrature.net/fr/capitalisme_informationnel

    une vidéo :
    https://youtu.be/OaN8SaMyOw4

     4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications