Les Crises Les Crises
23.décembre.201723.12.2017 // Les Crises

Tempête dans un verre d’eau : les réactions sur Twitter

Merci 0
J'envoie

Pour finir sur le billet d’humeur d’hier, je trouve intéressant de vous faire un résumé des réactions sur Twitter (y compris certaines réponses de twittos que je remercie).

Je rappelle que ce précédent est quand même à prendre sur un ton léger, et qu’à part ça, je n’ai rien à reprocher au journaliste en question. J’ai d’ailleurs vu depuis qu’il a fait des articles bien plus intéressants que celui sur RT, et dont je partage totalement la ligne éditoriale :

Il a très bonne réputation sur le point de la déontologie.

Il faut donc bien faire la part des choses.

I. La réaction du journaliste

D’abord la réaction de l’intéressé :

Rappel liminaire :

Suite à ce live-tweet, je me suis fait harceler mercredi toute la journée, sur Twitter et plus encore par mail (à coup de “Traitre payé par Poutine”, j’en passe et des meilleures)

etc.

J’avoue que ma première réaction a été de rédiger une plainte pour saisir le Conseil de Déontologie du Journalisme.

Et puis pas de bol, je me suis rappelé qu’on avait oublié de le créer ! 🙁

Alors du coup, j’ai en effet rédigé un billet qui se voulait avant tout léger et humoristique (un peu à l’image de ce que l’intéressé a voulu faire, j’imagine.)

En revanche pour le :

NON, j’ai été VICTIME d’un harcèlement (assez prévisible). Et je n’appelle évidemment à aucun harcèlement…

J’espère donc que ce journaliste ne sera pas embêté – d’autant qu’il est clairement bien moins critiquable que beaucoup d’autres…

Sinon une autre réaction :

Raisonnement original…

On a aussi les classiques :

II. Des nouvelles du journalisme

C’est là qu’on entre alors dans le corporatisme bien connu de cette profession :

C’est bizarre, on dirait qu’il n’a pas lu mon billet pour dire ça…

 

On a aussi :

C’est amusant comme certains journalistes n’aiment pas quand on leur applique leurs propres méthodes… 😉

Je me demande jusqu’où cela aurait pu aller s’il n’y avait pas eu le contexte actuel de #BalanceTonPorc…

On lui dit que je ne suis pas de RT ou pas ?

Mention spéciale pour l’analyse de mon papier par Eric Mettout, Directeur adjoint de la rédaction de l’Express :

Pour rappel, l’Express, c’est ce journal gloire du journalisme français, qui fut en pointe dans la dénonciation de la torture et de nos crimes en Algérie :

“Des faits terribles qu’il faut connaître”, L’Express, 29 décembre 1955, pp. 8-9.

Donc si à l’époque, il ne me serait pas venu à l’idée de donner des “leçons de journalisme” à ce journal, ça, c’était avant. Maintenant c’est plutôt :

Alors oui, il y a apparemment largement de quoi donner quelques leçons…

A fortiori à un Eric Mettout qui parle “d’adepte de Russia Today” (Une source peut-être ?) avec un ton de sinistre mémoire qu’on espérait voir éradiqué de la presse…

EDIT : ah oui, quand même :

Ceci est une enquête L’Express, qui ne précise pas qu’ils “portent secours” surtout dans les zones tenues par les djihadistes, et qu’ils reçoivent des financement monumentaux des gouvernements occidentaux… Je vous renvoie vers notre article dédié.

III. Des nouvelles de Jean Quatremer

On m’a signalé que l’ineffable Jean Quatremer (du calme M. Quatremer, ce n’est pas une insulte, c’est juste que les mots me manquent) est apparu :

Mais aussi :

1/ oui c’est quand même injuste d’être poursuivi quand tu traites quelqu’un de complotisme alors qu’il ne l’est pas

2/ mais Jean Quatremer sait très bien qu’il est surtout poursuivi par moi pour le mot magique qu’il n’a heureusement pas rappelé dans sa liste…

3/ C’est dommage que Jean Quatremer parle de censure alors qu’on lui applique simplement ses propres principes…

Il a aussi répondu ceci :

Je ne te connais pas, mais merci José… 🙂

Ceci étant, l’étonnante fixette de Jean Quatremer semble montrer une sorte de désir latent et inconscient pour le noble métier d’actuaire. Je le comprends fort bien, on ne fait pas toujours les meilleurs choix à 18 ans :

Meilleur métier : actuaire ; pire métier : journaliste presse écrite – battant de peu bûcheron (Source : fameux classement américain CarreerCast)

Mais bonne nouvelle pour Jean Quatremer, on peut devenir actuaire à tout âge, moyennant un examen ! 🙂

 

Ah sinon, on me dit qu’il continue (Ceci n’est pas une fake news ! C’est ici) :

J’avoue : c’est vrai qu’on dirait moi quand je vois l’état du journalisme français et le manque de réactions des patrons de journaux…

Bref, c’est triste car avec ça les complotistes risquent de le suspecter de vouloir jouer la carte de l’Irresponsabilité pénale pour son procès… (quelqu’un sait s’il a été accepté pour son service militaire ?)

 

 

Mais laissons le mot de la fin au journaliste, qui a cette parole fort juste et que nous devrions tous méditer dans ces ambiances délétères :

Mais surtout, celle-là aussi :

Allez, sans rancune à tous ! 🙂

Commentaire recommandé

Crazydick // 23.12.2017 à 13h25

J’ai été abonné à Télérama pendant une trentaine d’années.
Je me suis désabonné il y a deux ou trois ans, lorsque Télérama a commencé à publier des articles anti-russes, notamment signés par Olivier Pascal-Moussellard.
A peu près au même moment, et pour les mêmes raisons, je me suis désabonné de Politis et de Médiapart, médias que j’avais soutenus dès leur création.
Je me demande toujours quelle est le ressort de ces attaques.
Je suis peut-être naïf, mais j’ai la conviction que beaucoup de journalistes (et d’animateurs de radio et de télé non journalistes, tels le sympathique Laurent Ruquier) reprennent simplement les idées dans l’air : Poutine est méchant, c’est bien connu. On ne peut pas remettre en cause tous les matins ce qui est “bien connu”. Et on n’a pas besoin de faits pour prouver ce qui est communément admis dans le milieu qu’on fréquente.
Curieusement, ces idées reçues rappellent l’antisémitisme ordinaire qu’un grand nombre de braves gens ont entretenu – avant la catastrophe de la Shoah – pendant des siècles. Il y a ainsi des “vérités ” que personne ne conteste.

63 réactions et commentaires

  • nicolas // 23.12.2017 à 12h03

    Bon alors pour répondre à toute cette dispute de chiffonnier je vais vous raconter un truc qui m’est arrivé hier soir.
    C’est vrai de vrai.
    Hier soir on sonne à ma porte , je vais ouvrir en pensant que c’était les calendriers de fin d’année genre pompier , facteur ou autre.
    Pas du tout.
    C’était une jeune femme qui m’a demandé si je lisais la presse et qui m’a proposé un numéro gratuit du Parisien …
    J’ai dit simplement que je n’achetais pas de journaux sans m’expliquer davantage et cela a clos notre échange.
    Donc voilà où en est la presse subventionnée grassement en France fin 2017 : obligée de faire du porte à porte parce que plus personne ne lit ces gens qui vivent en vase clos dans leur microcosme payés par nous les contribuables et détenus par des grands groupes …
    Donc Olivier keep cool face à ces gens , ils ne représentent plus rien et leurs voix plus personne ne les écoute.
    Si tout continue ainsi , en particulier en France , d’ici quelques années tous ces gens vont disparaitre tout simplement parce qu’il n’y aura plus les moyens de les financer et parce qu’ils ne servent plus à rien comme ils ne font plus leur métier et que personne ne les écoute ni ne les lit.

     68

    Alerter
    • Olivier MONTULET // 23.12.2017 à 15h21

      Heureusement le monde diplomatique vis sur ses fons propres, sans quasi de publicité et a des comptes en boni. Pa beaucoup de lecteurs ? Mais qui aime la qualité et qui sont fidèles.

       27

      Alerter
      • nicolas // 23.12.2017 à 16h37

        En général les plus visibles sont les plus subventionnés.

        Le Monde diplomatique n’en fait pas partie.

         18

        Alerter
    • rolland // 24.12.2017 à 13h30

      Votre histoire est assez édifiante cher Nicolas.
      Reste plus qu’à laisser au temps le temps de faire son oeuvre, puis de laisser arriver les nouvelles générations, bien sûr, celles qui iront ou vont déjà chercher l’information par elles mêmes.
      Soyons optimistes car quand on voit les stades de foot à moitié vides et connaissant l’esprit mécontent et grincheux des français, tout espoir reste permis.

       3

      Alerter
      • nicolas // 24.12.2017 à 14h30

        Aux Etats Unis même avec tous leurs défauts , ils ont des années d’avance sur nous.
        Des choses qui se produisent là bas arrivent chez nous des années plus tard.
        Et bien en matière de médias il y a de nombreux médias totalement indépendants financés par des dons qui diffusent sur le net.
        Ce sont de vraies télévisions d’info avec des correspondants , des rédactions , des émissions des journaux etc etc …
        Il y a à New York une très grosse webtv de ce type et une en Floride je crois.
        Je suis sûr que cela va arriver en Europe tôt ou tard.
        On en voit déjà les prémices notamment avec Mélenchon ( je ne fais pas de pub je fais juste un constat ) qui lance sa webtv , et on le voit venir avec de nombreux sites comme celui d’Olivier par exemple.

         3

        Alerter
        • Catalina // 26.12.2017 à 21h38

          bonjour, lesquels ? parce que question manipulation, c’est sûr, les usa ont largement 10 ans d’avance sur nous !

           1

          Alerter
  • Galvan // 23.12.2017 à 12h05

    @l’Express, Le Monde, Télérama, comme disait le regretté Coluche, il suffirait que les gens ne les achètent pas pour que ça ne se vende pas. Personnellement, j’ai mis en pratique cette maxime depuis plusieurs années.
    Alors les gens, pilule rouge ou pilule bleue ? (Matrix)

     47

    Alerter
    • Crazydick // 23.12.2017 à 13h25

      J’ai été abonné à Télérama pendant une trentaine d’années.
      Je me suis désabonné il y a deux ou trois ans, lorsque Télérama a commencé à publier des articles anti-russes, notamment signés par Olivier Pascal-Moussellard.
      A peu près au même moment, et pour les mêmes raisons, je me suis désabonné de Politis et de Médiapart, médias que j’avais soutenus dès leur création.
      Je me demande toujours quelle est le ressort de ces attaques.
      Je suis peut-être naïf, mais j’ai la conviction que beaucoup de journalistes (et d’animateurs de radio et de télé non journalistes, tels le sympathique Laurent Ruquier) reprennent simplement les idées dans l’air : Poutine est méchant, c’est bien connu. On ne peut pas remettre en cause tous les matins ce qui est “bien connu”. Et on n’a pas besoin de faits pour prouver ce qui est communément admis dans le milieu qu’on fréquente.
      Curieusement, ces idées reçues rappellent l’antisémitisme ordinaire qu’un grand nombre de braves gens ont entretenu – avant la catastrophe de la Shoah – pendant des siècles. Il y a ainsi des “vérités ” que personne ne conteste.

       99

      Alerter
      • basile // 23.12.2017 à 14h15

        désabonné aussi de télérama. Qui ne survit qu’à cause de son programme télé moins débile que les autres, mais en profite pour instiller au lecteur confiant une dose de propagande bobo-gaucho-atlantiste

        comme au supermarché donc, qui survit en attirant le chaland par son cœur de métier, de la flotte, des pâtes, et on en profite pour vendre de l’essence. Ou la Poste qui vend des portables.

        Ils reprennent les idées dans l’air, mais uniquement parce qu’elles sont autorisées par les loobies, le PS ou l’état. Faut bien se défouler sur quelque chose, car les têtes de turcs d’antan sont maintenant protégées par les lois Gayssot. Et dans ce métier stressant (ils sont sur un siège éjectable) on se défoule sur ce qu’on peut, comme d’autres se font faire une p**** sous le bureau.

        Les deux soulagent.

         20

        Alerter
        • Gérard du Biolo // 23.12.2017 à 21h23

          Sauf que “gauchiste” et “atlantiste” sont deux concepts incompatibles …

          De vieux réflexes dont vous devriez vous débarrasser que ceux qui consistent à interpréter la réalité uniquement à l’aune de vos ressentiments politiques divers et variés … Cela pourrait vous jouer de mauvais tour dans vos analyses et prises de position.

           3

          Alerter
      • vinel // 23.12.2017 à 20h07

        Comme suite aux commentaires ci dessus et pour ceux qui vont suivre,je rappelle le concept de A .Touraine relatif aux prises de position dans l’air du temps:DID qui se traduit par discours interprétationnel diffus.
        Pour l’avoir vérifié personnellement,je trouve très juste cette analyse et la concrétise personnellement par une résistance ou doute aux idées dans l’air du temps, clefs en main et très communes,par une démarche permanente à structurer,vérifier les éléments menant à mes positions et “croyances”.
        `

         4

        Alerter
    • patrick // 23.12.2017 à 13h31

      ils n’ont pas besoin de lecteurs, ils ont des subventions.

       56

      Alerter
    • zeroudoudou // 23.12.2017 à 13h51

      encore faudrait-il que l’État ne les soutienne pas à coup de centaines de millions d’euros par an 😉

       16

      Alerter
    • Hugo // 24.12.2017 à 04h08

      Ok mais du coup, vous conseillez quoi pour vous tenir informés ?
      Je ne peux pas croire que tous les journaux sont à mettre dans le même panier.

      Ok on peut croiser les sources, mais si toutes ces sources sont ripous ?

       0

      Alerter
  • Adéchoix // 23.12.2017 à 12h15

    Journaliste à Télérama, je comprend qu’il ait la haine .
    Sur wiki ils disent” les limites de cette profession sont floues depuis son origine” je confirme 😎

     12

    Alerter
    • Narm // 23.12.2017 à 12h47

      Journaliste à la Télé qui rame, ça résume souvent tout

       10

      Alerter
  • Surya // 23.12.2017 à 12h25

    Quatremer, Nadia Daam et les autres losers habituels que tout le monde ignore mais qui se pensent importants dans leur petit monde bobo parisiano-centré sur leurs égos respectifs.

     56

    Alerter
  • tepavac // 23.12.2017 à 12h58

    Ouf ! on respire un peu.
    Car quelle plus belle preuve de l’incohérence (in)humaine, que celui qui après avoir agressé, gratuitement par ailleurs, se plaint de la réaction naturel des offensés!

    Mais il est vrais qu’avoir 25000 abonnés suscite bien des jalousies inconscientes….

    Mais traiter 25000 personnes de complotistes, poutinistes, paranoïaques…c’est comment dire,
    donner le bâton pour se faire battre comme un idiot.
    C’est peut-être même du masochisme réfréné?

     9

    Alerter
  • Eric83 // 23.12.2017 à 12h59

    Débauche de temps et d’énergie dans ce qui ressemble de plus en plus à une cour de maternelle.

    Il me semble que vous devriez faire vôtre ” Faire et laisser dire” et vous défendre, comme vous le faites, devant la Justice en cas de besoin.

    Il y des sujets nettement plus importants à l’heure actuelle que le non-sujet du “journaliste” de Télérama et répondre, argumenter et épiloguer sur un tel non-sujet empêche de parler des vrais sujets.

     13

    Alerter
    • Les-crises // 23.12.2017 à 13h36

      Certes.

      Mais le Journalisme est un vrai sujet, vous allez voir…

       38

      Alerter
    • d’Aubrac // 23.12.2017 à 21h16

      Oui quelle débauche d’énergie, et tellement vaine.

      Mais le “microcosme” de twitter en redemande.

      Même ici le narcissisme sévit.

      Je sais. Narcisse 1er est à l’Élysée.

      A plus forte raison : fuyons Mr Twitt et ses maléfices.

       6

      Alerter
    • Kiwixar // 23.12.2017 à 22h43

      L’Otanie en faillite totale n’a qu’une seule issue : la guerre, notamment contre la Russie (« mais que font nos hydrocarbures sous leur sol? »).

      La guerre n’est possible que si les journalistes l’encouragement et la justifient, par un antirussisme similaire à l’antiboschisme d’antan.

      S’attaquer à RT France (et Olivier) n’est pas anodin.

       21

      Alerter
  • max // 23.12.2017 à 13h00

    Les chaines de TV françaises sont facilement captées en Russie que ce soit des analogiques, des numériques, par internet ou un par simple démodulateur a 30€ et pas seulement les françaises mais aussi anglo-saxonnes.
    Des dizaines de chaines occidentales sont en claires en Russie et pour beaucoup gratuites, avec leurs bureaux en Russie. Le point de vue de ces chaines est bien évidement pro-occidentales.
    En France pour une seule Chaine russe, RT-TV, des médias des soi-disant spécialistes veulent l’interdire, que diraient-ils si les responsables russes faisaient de même en Russie.

     48

    Alerter
    • bm607 // 23.12.2017 à 14h09

      Je pense qu’il serait bien de développer ces points intéressants, avec des noms, des chiffres…
      En France, beaucoup sont persuadés d’être presque les meilleurs du Monde (j’ai travaillé à l’international, nous sommes souvent vus comme çà), donc notre presse est la meilleure, fiable, donnant de l’information.

      Quand on discute avec des personnes “moyennes” de ce type, expliquer qu’en France une malheureuse chaîne Russe a du mal non pas à se faire respecter mais simplement à exister alors qu’en Russie il y a [x chaines, dont tant de françaises, tant d’américaines, tant gratuites, …] et alors qu’on peut concevoir que pour eux ce sont aussi des chaînes de propagande, ça peut aider à faire comprendre. En insistant bien sur le fait qu’on n’est pas obligé de les regarder… mais quand il n’y en a pas on ne peut que pas les regarder.

      En rappelant bien sur le fait que de nombreuses dictatures, voire toutes peut-être, ont fait de la pensée unique un moyen de leur maintien donc qu’on est par certains aspects en “dictature de la pensée” mais que, comme on est dedans, pas facile de le voir, plus facile de voir dans le pays d’à côté. Et même si le contraire n’est pas démontré (une vraie démocratie peut ne pas avoir de pluralité de presse… mais c’est plus rare)

       19

      Alerter
    • s // 23.12.2017 à 18h10

      Sur la TV d’Orange, deux chaînes en russe : 478 : RTR Planeta et.479 : la première chaîne.

       5

      Alerter
      • franck-y // 24.12.2017 à 05h46

        Sur Free il y a aussi RT USA et RT Espagne. Ce qu’ils ne veulent pas c’est un RT en français.

         5

        Alerter
  • Perso // 23.12.2017 à 13h01

    Quand on est un loser de Telerama ou l’Express, maintenus hors de l’eau par l’Etat et le grand capital car plus personne a part leur microcosme moribond ne les lit, comment l’aigreur de leur condition refoulée ne peut-elle rejaillir quand on leur met le nez dans le caca?

     28

    Alerter
  • Fabrice // 23.12.2017 à 13h17

    Franchement ces polémiques sont saoûlantes c’est franchement digne d’une cour de maternelle et encore, ce qui me désole c’est qu’ils vous attirent sur ce terrain Olivier. Il serait tellement beau de pouvoir se conformer à mon poème favori : https://legissa.ovh/tu-seras-un-homme-mon-fils.html dont je tire cet extrait :

    “Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre ;

    Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
    Sans mentir toi-même d’un mot ; “

     29

    Alerter
  • Duracuir // 23.12.2017 à 13h43

    Ainsi un soudoyé de Pigasse se lie avec un autre de Drahi et encore un autre du prince du Qatar pour donner des leçons d’intégrité et de démocratie.
    Cette basse cléricature périra de gangrène à force de se tirer des balles dans le pied

     25

    Alerter
  • bm607 // 23.12.2017 à 13h45

    Il est quand même phénoménal de lire sous la plume de types comme quatremer donc réputés être journalistes des textes qu’on voit habituellement plutôt dans les commentaires de certains abonnés ou lecteurs sur le net qui postent sous le coup de l’émotion, c’est à dire sans aucune recul ou sans aucune hauteur.

    Du verbiage racoleur et des photos sans intérêt (la photo avec “Berruyer l’innommable” c’est quand même du niveau cour de récré, ou “l’actuaire qui attaque en diffamation”, ben oui être actuaire et oser s’attaquer à la presse quand il y a diffamation, c’est risible non ? Non ? Ah bon !) alors qu’on s’attend normalement à un certaine niveau d’analyse, des arguments et un raisonnement logiques, qui peuvent se trouver pourtant (RT est pro-Russie, donc une certaine dérive des textes en ce sens, disons à l’identique de chez nous la presse qui est presque entièrement pro-Jupiter).

    Donc que ces “journalistes” ne s’étonnent pas quand même qu’on fuit leur prose et qu’on se dirige vers internet où les remarques de lecteurs sont parfois plus intelligemment construites, ou du moins pour les plus mauvaises du même niveau que ce qu’ils écrivent ici dans leurs tweets.

     28

    Alerter
    • vinel // 23.12.2017 à 20h20

      Le grand problème est que les cours de récré,on le sait maintenant officiellement sont souvent le siège ou les lieux ou se développent des barbaries et chantages.
      Tout ne peut être ignoré notamment quand il s’agit des mots ,comportements qui visent à salir publiquement et qui conduisent à dégrader les vecteurs majeurs d’information et de réflexion libres.
      par ailleurs,le journalisme,acteur majeur de l’information se décrédibilise et conduit au dépérissement constant de la démocratie.
      L

       8

      Alerter
  • CHLéO // 23.12.2017 à 14h40

    Ce qui frappe en premier lieu dans tout ce fatras, c’est la bassesse, la vulgarité de ces gens qui s’auto-proclament “élite”. Faut-il être à court d’arguments et de bon sens pour s’abaisser au niveau d’un quatremer.

    Ils ont atteint le fond, mais ne peuvent s’empêcher de continuer à creuser… peut-être finiront-ils ensevelis sous leurs propres déchets ?

     18

    Alerter
  • Itshould // 23.12.2017 à 14h50

    Que faisons nous tous, assis dans nos fauteuils devant nos écrans… nous pleurnichons en postant des mails indignés… Au moins Olivier Berruyer est dans l’action et ose relever la tête, pour nous tous… et ose dire la vérité
    Je n’approuve pas forcément ces jeux de cours de récréation… mais je comprends parfaitement la réaction de riposte d’Olivier… face à des attaques ad hominem, conduites par des gens qui agissent en meute
    Ceux qui brandissent des principes de sagesse feraient mieux, plutôt que de voir la paille dans l’oeil du voisin, de regarder la poutre dans leur propre oeil… et de se demander s’ils auraient eux-mêmes la sagesse de garder leur calme

     11

    Alerter
  • Canal de Provence // 23.12.2017 à 15h29

    « Les gens du Monde » (https://youtu.be/Fo7OLfYEF9M) d’Yves Jeuland est un reportage d’immersion dans les locaux du journal Le Monde durant la présidentielle de 2012. Il est intéressant d’y voir, malgré l’incidence inévitable de la présence des caméras, ce qu’est devenu le journalisme aujourd’hui dans l’ex quotidien de référence, la collusion avec le politique (à l’occasion d’un passage d’Hollande dans les locaux), la médiocrité des échanges, la vacuité de la pensée, l’usage frénétique de Tweeter. Neil Postman, dans « Distraire à en mourir » (1985) démontre l’incidence historique de la technologie du média dans la forme du discours : parole, imprimerie (journaux), télégraphe, radio, télévision ; au plus la diffusion de l’information accélère, au plus sa qualité diminue. Tweeter me semble son actuel aboutissement, donnant libre cours au narcissisme des importants qui jouissent de la prolifération instantanée de leur pensée. Gérard Filoche vient d’en faire les frais.

     9

    Alerter
    • d’Aubrac // 24.12.2017 à 09h08

      Si seulement ce que vous dites pouvait être entendu !

      Vous touchez le cœur du naufrage de l'”information”.

      Ce naufrage porte un nom : tweeter.

      Je m’étonne qu’ici même on fasse une fois la semaine la part belle à cette mise en camisole de la pensée.

       3

      Alerter
    • Julien // 26.12.2017 à 18h40

      Merci pour ce reportage intéressant.
      A chaque passage de S. Laurent devant la caméra, il est scotché à son portable. Déjà en 2012 !

       0

      Alerter
  • Olivier MONTULET // 23.12.2017 à 15h31

    Douguine, prophète du Kremlin: “Tout est fake news. Il faut éliminer le journalisme”

    Une interview de Douguine fort intéressante dans laquelle le journaliste se montre incapable de le comprendre tant il est lobotomisé par l’idéologie obscurantiste (néo)libérale. Pour ce Journaliste Dougine ne peut être qu”un ennemi de la démocratie puisqu’il ne condamne pas Poutine (ce qui en fait d’ailleurs son maître à penser).

    http://www.levif.be/actualite/international/douguine-prophete-du-kremlin-tout-est-fake-news-il-faut-eliminer-le-journalisme/article-normal-771331.html

     5

    Alerter
  • Joseph // 23.12.2017 à 15h33

    Pas un mauvais bougre, c’est vite dit ; un “journaliste” qui va à une soirée de lancement d’une nouvelle chaîne TV, étrangère, russe même, et qui n’a rien d’autre à dire que quelques tweets moisis, ça en dit long sur l’éthique du personnage.
    Alors oui, il a peut-être abordé des sujets qui valent la coup ; un pilote qui fait atterrir son avion une fois sur deux mérite-il d’être félicité ? Et un médecin qui ne guérit qu’une fraction de sa clientèle ? Si le journalisme en est arrivé au point où n’importe quelle ébauche d’article sur un sujet problématique semble mériter un prix Nobel, c’est qu’il est décidément bien bas.
    Quand à cette poignée d’ e-simiesques, ils ont de la chance que l’hypocrisie ne tue pas. Mais dans quels cercles faut-il donc vivre pour avoir leur vision aveugle du monde ?

     37

    Alerter
    • Subotai // 23.12.2017 à 21h25

      N’allez pas si loin. 🙂
      En service commandé, il nous arrive tous de prendre un plaisir sadique et malsain à jouer à être plus con que nature…
      Le “problème” c’est que les moyens de communication d’aujourd’hui (instantanéité et permanence) rendent dangereux ce qui ne serait qu’une soupape de frustration sans conséquence. Olivier cède parfois au même comportement.
      Le comportement social de humain ne s’est pas encore(?) adapté aux prothèses communicationnelles qu’il a lui même inventé. (A ce demander d’ailleurs l’objectif de ces inventions : https://www.les-crises.fr/recommande-comment-les-entreprises-surveillent-notre-quotidien-par-framablog/ ??? 🙂 ) D’autre part, notons que ça ne concerne au final que les 30% de Todd, ce qui n’en fait que la conclusion de l’article: Tempête dans un verre d’eau. 🙂

       8

      Alerter
  • Ives // 23.12.2017 à 15h35

    Ah si les duels pour laver son honneur étaient autorisés…
    1 : moins de tweet??
    2 : limitation de la population mondiale 😉
    Peut-être une idée à creuser.

     9

    Alerter
  • Touriste // 23.12.2017 à 15h43

    Bonjour,
    Je ne vois pas bien l’intérêt de la majorité de ces passes d’armes twittesques.
    Ce faire traiter de complotiste paranoïaque par des psychorigides schizophrènes sur des réseaux sociaux n’est pas bien grave.
    Car :
    1° Une part importante (et croissante) de la population éprouve de la défiance (et c’est peu dire) envers les possesseurs de carte de presse et autres éditorialistes qui s’acharnent (pour bon nombre d’entre eux) à vouloir nous faire penser de la façon désirée par leurs employeurs (possesseurs ?)
    2° Se battre pied-à-pied avec ceux que je qualifie de “malhonnêtes de la pensée” (pour ne pas utiliser un nom plus direct et plus court) est une entreprise harassante et vaine, à mon avis
    3° En ce qui me concerne j’estime Twitter (l’outil dévoyé de communication pour manifestants à l’origine), Facebook “regarde ma vie est moins nulle que la tienne” et autres ne sont que des caisses de résonance pour têtes vides, mis à part quelques rares fulgurances

    Je juge plus efficient de se placer dos au mur lorsque l’adversaire charge et de faire un pas de côté au dernier moment.
    Les archives INA et Youtube (entre autres) recèlent de véritables pépites démontrant la veulerie, la fausseté, la crétinerie et la malveillance de certains donneurs de leçon ayant bon teint et pignon-sur-rue. Cependant, il faut bien avouer que patienter et ressortir les meilleures preuves au meilleur moment pour terrasser la bête d’un coup est un art délicat et difficile…

    Je vous souhaite d’agréables fêtes de fin d’année.

     16

    Alerter
  • Olivier MONTULET // 23.12.2017 à 15h48

    Quatremer [modéré] vit largement en Belgique et fréquente l’entre-soi des nantis des administrations de l’UE. Ce qui ne l’a pas empêché de critiquer de façon méprisante la ville de Bruxelles (et donc ses habitants) à de nombreuses reprises (la qualifiant de la plus laide notamment). Je lui ai fait remarqué qu’il manquait de nuance et de décence. Môsieur l’a très mal pris. Je n’en ai guère été étonné.

     9

    Alerter
    • Fritz // 23.12.2017 à 16h04

      Quatre quoi ? A-t-il vraiment trouvé nuls ses propres dires attribués à autrui ?
      ¨Pauvre Belgique” disait Baudelaire, mais au moins il avait du talent, lui.
      Pauvre France, qui se croit au-dessus des autres et qui pète de nullité suffisante…

       7

      Alerter
  • olivier // 23.12.2017 à 16h09

    l’express vient d’ailleurs de sortir un article grandiose sur les pauvres casques blanc pris pour cible par les trolls du Kremlin, risible.

    Les Casques blancs syriens sous le feu des trolls pro-Russes
    LExpress.fr
    L’Express.fr23 décembre 2017

     8

    Alerter
    • Fritz // 23.12.2017 à 16h17

      Voici le lien avec cet article de pur journalisme (gommette vert fluo du Décodex) :
      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/les-casques-blancs-syriens-sous-le-feu-des-trolls-pro-russes_1971408.html
      Petite déception, l’article ne cite pas le blog moscoutaire d’un actuaire innommable…

       7

      Alerter
      • basile // 23.12.2017 à 17h32

        je me suis arrêté dès le premier paragraphe, après avoir lu de « simples citoyens ».

        si simples qu’ils sont reçus à l’Elysée, et qu’on leur fourni « ambulances, véhicules d’incendie et d’extraction..»

        curieux, c’est publié 2 jours après la naissance de RT. C’est pour alimenter la pétition de demande de fermeture ?

         10

        Alerter
      • Homère d’Allore // 23.12.2017 à 17h39

        Petite digression sur les Casques Blancs.

        Je ne connaissais pas ce James Le Mesurier. Il mérite pourtant une certaine réputation.

        http://www.mintpressnews.com/james-le-mesurier-british-ex-military-mercenary-founded-white-helmets/230320/

         8

        Alerter
    • Julien // 26.12.2017 à 10h33

      Suite à un article scandaleux du Guardian écrit par une scribouillarde basée à New-York, n’ayant jamais foulé le sol syrien, une levée de bouclier s’est opérée sur Twitter, d’où l’écriture de cet article. Mise devant ses contradictions et sa médiocrité, elle fut contrainte de bloquer son compte twitter et ainsi éviter tout débat.

       0

      Alerter
  • Denis // 23.12.2017 à 16h30

    Est ce qu’on parle de moi sur Tweeter?
    Là est la question!

    Un peu de recul ne peut nuire.

    Je n’emploie pas ce truc dont l’utilité reste à démontrer.
    ( À part: y’a plus de p.q. dans les chiottes)

    Quant à ceux qui déblatèrent ici ou là, ils n’amusent que leur tout petit public, rien.
    Ils ne sont rien et on ne le leur a pas dit! Voilà, c’est fait!

    C’était mon quart d’heure de bénévolat.

    Bonjour chez vous.

     7

    Alerter
  • Cédric // 23.12.2017 à 16h31

    tous ces gens-là sont payés par nos impôts, et c’est bien ça le plus triste ….

     5

    Alerter
  • PaleFace // 23.12.2017 à 16h32

    Bonjour Olivier,

    L’essentiel de ce que je souhaite vous dire, en quelques lignes:

    – Comme beaucoup je vous lis depuis assez longtemps pour connaître la probité de votre action et l’importance des valeurs que vous défendez

    – Vous avez consenti à sacrifier votre anonymat et avez le courage d’affronter la vindicte du prétendu “camp du bien” pourtant si prompt à étendre le champ de la diffamation par le nombreux relais bien huilés à sa disposition

    – Vous êtes suffisamment honorable pour ne pas tout amalgamer, mais vous avez suffisamment de respect pour vous même pour ne pas tendre la joue gauche inutilement

    Pour résumer, vous avez tout mon soutien.

    Et j’en profite pour vous souhaitez d’excellentes fêtes de Noël et de fin d’année.

     32

    Alerter
  • Frédéric // 23.12.2017 à 17h59

    Pour ne pas en rajouter aux félicitations ci-dessus, je remarque seulement qu’Oliver Berruyer est devenu célèbre dans l’Anti-Occident grâce aux aboyeurs pro-Américains. Cela prouve bien leur qualité d’aboyeur et non de penseur car chercher systématiquement le moindre mouvement de contestation et le dénoncer c’est lui faire la publicité, un peu comme avec le décodex. C’est très bien.

     15

    Alerter
    • moshedayan // 24.12.2017 à 10h15

      Je confirme votre avis.
      Ce qui m’inquiète dans toutes ces polémiques, c’est le manque de recul (que je peux avoir d’ailleurs moi-même) et la crainte que vraiment en Occident – avec un grand O-, il y ait des gens et des politiques prêts à faire le “coup de feu” avec la Russie.
      Si les choses ne se calment pas, il est clair que des Français “timbrés” (la modération jugera) seront prêts à faire le coup d’un corps expéditionnaire français ou d’une “unité de volontaires” pour “rétablir” la démocratie en Russie ou la “vitrifier” . Suivez mon regard pour l’Ukraine – un précédent ? ou vers les pays baltes (avec des nostalgiques d’une “Grande Europe” version Deutschland uber alles, “Enfin, nous réalisons notre rêve !” la Russie étant l’obstacle à la “réussite de l’UE” (comme le pensaient Napoléon ou Hitler…)

       4

      Alerter
  • Kiwixar // 23.12.2017 à 20h38

    Le classement 2013 des meilleurs métiers est excellent. Un « 1er » tenant tête à deux cent « 200e », ah ah, ça énerve la meute qui jappe de frustration.

    Sinon : l’actuaire est payé par les banques et les assurances pour leur donner une vision précise du réel (risques). Le journaliste est payé par les banques et autres oligarques pour donner aux gueux une vision déformée de la réalité, une narrative infantilisante.

    C’est ce delta d’appréhension de la réalité par rapport aux gueux qui donne à l’oligarchie son pouvoir et ses moyens financiers pour se payer à la fois l’actuaire (privé) et le journaliste (public).

     13

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 23.12.2017 à 22h26

    Mention spéciale Eric Mettout est un néocon “aux ordres” selon le site qui leur est dédié :https://anticons.wordpress.com/2016/05/19/medias-francais-cinq-cas-de-journalistes-acquis-a-la-doctrine-neoconservatrice/ Donc pas grand chose a attendre de ce valet de bureaux ..Pascal Riché ? Bah lui aussi un spécialiste du lynchage, comme bien des pseudo-journalistes French american young Leader dit la FAF : http://philip.dru-administrateur.nwo.over-blog.com/article-liste-des-young-leaders-fran-ais-depuis-1981-105102778.html journalistes eux ? Non bien sur aboyeur, lyncheur, re-tailleurs de vestes et chasseurs de sorcières en tout temps. Eux par contre ont des salaires pour atlantisme béat, agents des Usa et donc traitres au peuple français et dire qu’ils prétendent que “nous toucherions” des “salaires” de la Russie ? A mourir de rire quand on voit de quel côté ils sont passés du début..Des collaborateurs hein..

     13

    Alerter
  • Nanker // 24.12.2017 à 14h04

    Je pense que tous ces gens sont furieux car ils pensaient qu’ils allaient pouvoir remettre Olivier à sa place dès la 1èr joute intellectuelle.
    Un peu comme au XVIIème lorsqu’un habitué de Versailles emperruqué pouvait corriger d’un coup d’éventail un manant en sabots qui lui aurait manqué de respect. Malgré leur usage de Twitter les Quatremer et autres ont une mentalité qui date du Grand Siècle : étant proches du pouvoir/du Roi ils se croient tous supérieurs à la pléble, à ce sale peuple qu’ils détestent tant.

    Manque de pot : après essuyé un soufflet de Sire Jean de Quatremer le “manant” actuaire Berruyer a décidé de ne pas se laisser faire… Le procès va être marrant : je suis sûr que Sire Jean sera dans ses petits souliers, bien moins à l’aise que derrière son clavier ou devant un micro.

     10

    Alerter
  • Le Joker // 25.12.2017 à 12h27

    En tout cas moi j’ai bien rigolé !

    PS : A propos de la presse française, je ne vois vraiment pas l’utilité de la subventionner avec mes impôts maintenant qu’on n’a plus le droit d’emballer le poisson avec sur les marchés.

     3

    Alerter
  • Julien // 26.12.2017 à 10h35

    Nadia Daam ou l’éloge du vide intersidéral.

     0

    Alerter
  • Catalina // 26.12.2017 à 21h51

    je pense qu’à l’heure actuelle, vu le niveau de ces “pseudos-journalistes” affublés d’une carte de presse, les robots les remplaceraient très avantageusement et on pourrait allouer les subventions à des choses utilses et bien moins nuisibles.

    ;O)

    Les journalistes seront-ils bientôt remplacés par des robots ?
    https://www.jobat.be/fr/articles/les-journalistes-seront-ils-bientot-remplaces-par-des-robots/

     1

    Alerter
  • HENRY DICKSON DOUTEUR // 30.12.2017 à 05h05

    VENDREDI 29 DÉCEMBRE 2017 – WHAT NEWS-WRITING BOTS MEAN FOR THE FUTURE OF JOURNALISM – AI-powered journalism. The News in Crisis.
    https://www.wired.com/2017/02/robots-wrote-this-story/

    DANS UN AUTRE ARTICLE SUR UN HOMME D’AFFAIRE OFFRANT CE SERVICE AUX MÉDIAS – ON APPREND QUE A.I./I.A. INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DÉJÀ UTILISÉ POUR «FAIRE» DES TEXTES SPÉCIALISÉS ET ENNUYANTS/SÉRIEUX SUR LE SPORT (STATISTIQUES DE BASEBALL) BOURSE MÉTÉO – DE LA POÉSIE EN ALEXANDRIN – DES NOUVELLES POLICIÈRES ET BIENTÔT DES ROMANS – TOUT TEXTE AVEC STRUCTURES RIGIDES ET DES CLICHÉS –

    IL RACONTAIT AU JOURNALISTE DE WIRE – QUE CELUI-CI ÉTAIT JUSQU’ALORS LE SEUL VENU LE VOIR – MALGRÉ QUE 10 ARTICLES AIENT DÉJÀ PARU SUR LUI ET SON ENTREPRISE DANS 10 PUBLICATIONS – TOUS ÉTANT DES COPIÉS/COLLÉS DES MÊMES RACONTARS – À LA QUESTION DU JOURNALISTE DE WIRE SUR L’AVENIR DE SA PROFESSION – L’AUTRE RÉPONDIT QUE TOUS LES JOURNALISTES SERONT REMPLACÉS PAR DES A.I. – ROBOTS/BOTS – CAR C’EST-CE QU’ILS SONT DÉJÀ – SI LES PATRONS DE PRESSE SE RENDENT COMPTE QUE LES NEWS-WRITING BOTS/ AUTOMATED CONTENT-GENERATING SYSTEMS – FONT AUSSI BIEN OU MAL QUE LEURS EMPLOYÉS HUMAINS POUR MOINS CHER – LES HUMAINS DEVIENDRAIENT INSTANTANÉMENT DES CHÔMEURS

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications