Les Crises Les Crises
27.décembre.201727.12.2017 // Les Crises

.[Vidéo] Secret-défense : “Complément d’enquête” révèle des images inédites d’un site contaminé à l’uranium

Merci 0
J'envoie

Source : France TV infos, 14-12-2017

Des milliers de tirs avec des matériaux radioactifs ont été réalisés au polygone d’expérimentation de Moronvilliers en Champagne, à 20 kilomètres de Reims. Le lieu était surnommé “l’antichambre du Pacifique” quand les essais nucléaires en Polynésie française y étaient testés… Aujourd’hui, les riverains s’inquiètent de cas de cancer, mais les autorités refusent de lever le voile. “Complément d’enquête” le 14 décembre sur ce site fermé en 2014 et sur le fort de Vaujours en Seine-Saint-Denis, ancienne base secrète du Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Deux sites toujours classés “secret-défense”. Extrait.

Derrière ce grillage, une zone interdite. Le franchir vous expose à un an de prison et 15 000 euros d’amende. Mais un jeune homme qui souhaite rester anonyme a confié au magazine un document exceptionnel. Il y a un an et demi, il est entré sur le terrain du CEA avec une petite caméra. Sur ces 500 hectares à l’abandon, le gibier prolifère. Sur les images, on devine les puits, aujourd’hui bouchés, qui servaient à faire exploser des charges colossales.

Quand le compteur Geiger s’emballe

Le vidéaste amateur a pénétré sous une tente où il a filmé des fûts métalliques. Ils stockeraient des pépites retrouvées sur le site. Au compteur Geiger, 1,85 millisievert par heure, soit treize fois le taux de radioactivité naturelle. Sur des plaques métalliques, le compteur s’emballe, bloqué au niveau maximal de radioactivité. Le taux de radiation est cent fois supérieur à la normale.

Pour faire analyser ces images, le journaliste Thomas Lelong a pris rendez-vous à la Criirad (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité, une association créée après la catastrophe de Tchernobyl) avec un ingénieur en physique nucléaire. Bruno Chareyron travaille depuis quinze ans sur le risque de pollution radioactive au fort de Vaujours et à Moronvilliers. Sa conclusion est claire : “Sans surprise, parmi les déchets radioactifs entreposés dans ce hangar, certains sont très contaminés. Compte tenu des activités militaires qui ont eu lieu à Moronvilliers, des tirs à l’uranium, à l’air libre et en puits, il y a évidemment une contamination des sols et de certains matériaux par cet uranium, qui est radioactif.”

Source : France TV infos, 14-12-2017

Commentaire recommandé

Toff de Aix // 27.12.2017 à 08h35

À quand un vrai contrôle citoyen sur ces sujets ? Je sais que je rêve tout haut, bien sûr que le quidam moyen, qui paie avec ses impôts ce genre d’installation, ne peut pas appréhender correctement tous les enjeux stratégiques qui s’y rattachent… Que valent les gens, leur vie, et quelques cancers de plus par an face à une dissuasion efficace ?

Il est temps que ce système tout entier s’effondre, ça en devient insupportable.

28 réactions et commentaires

  • Toff de Aix // 27.12.2017 à 08h35

    À quand un vrai contrôle citoyen sur ces sujets ? Je sais que je rêve tout haut, bien sûr que le quidam moyen, qui paie avec ses impôts ce genre d’installation, ne peut pas appréhender correctement tous les enjeux stratégiques qui s’y rattachent… Que valent les gens, leur vie, et quelques cancers de plus par an face à une dissuasion efficace ?

    Il est temps que ce système tout entier s’effondre, ça en devient insupportable.

     38

    Alerter
    • calal // 27.12.2017 à 10h03

      plus de dissuasion nucleaire ca veut dire se preparer a une guerre “conventionnelle”.
      donc a priori du petrole pour les chars et les avions. et des stocks strategiques de reserves. Reste t il du petrole pour cela?
      Si plus de petrole, on va vers une guerre encore plus “traditionnelle”: des hommes avec des fusils contre d’autres hommes avec des fusils,mitralleuses,canons. Donc il faudra des hommes. En a t -on?
      La dissuasion nucleaire ne fonctionne pas en cas de guerre civile ou si l’armee ennemie est deja sur notre sol. Il parait que la marine allemande n’aura pas de sous marin disponible en mer suite a des disfonctionnement pendant les 6 prochains mois.
      Beaucoup de gens pensent que la prosperite que nous avons connue perdurera eternellement et sans aucun effort de leur part. Pourvu que ca dure…
      PS: ci vis pacem para bellum

       15

      Alerter
      • Ellilou // 27.12.2017 à 16h39

        Si vis pacem para pacem, me paraît bien plus logique et humain.

         5

        Alerter
        • pitou // 29.12.2017 à 11h19

          J’ai beaucoup réfléchi à la question d’un monde de paix. Comme John Lennon, imaginer que chacun vivra en paix, ça fait du bien, et j’aimerais vraiment que cette utopie puisse se réaliser.

          Malheureusement, j’imagine que ces hommes vivant en paix, et ne préparant pas leur sécurité, n’ayant pas d’armes pour se défendre s’exposeraient rapidement aux fainéants voire aux incapables de subvenir à leurs besoins qui auraient choisi d’aller piller les bonnes choses des gens pacifiques.

          Disons que je crois qu’intellectuellement il m’est impossible de penser un monde pacifique, il me semble qu’on oublie la nature humaine dans cette idée.

          “Si vis pacem para bellum” me semble malheureusement bien plus logique et humain, sans vouloir t’offenser Ellilou.

           2

          Alerter
          • lvzor // 04.01.2018 à 13h48

            “il me semble qu’on oublie la nature humaine dans cette idée”

            C’est sans doute un point commun aux cultures sous influence monothéiste que d’attribuer une de leurs particularités, notamment l’avidité source de leur agressivité guerrière, à “la nature humaine”. Il s’agirait plutôt d’une pseudo nature humaine, rectifiée par l’extermination des civilisations pacifiques…

             0

            Alerter
      • Bobby // 27.12.2017 à 20h40

        La dissuasion nucléaire n’est pas efficace non plus contre la corruption de dirigeants ! Par contre elle est utile aux dirigeants que l’Empire n’a pas pu corrompre, pour rester à leur place, cf. Kim Jong Un, qui survit là où Saddam Hussein et Kadhafi sont passés à la moulinette.

        https://www.les-crises.fr/confessions-dun-assassin-economique-par-john-perkins/

         8

        Alerter
    • lerire // 27.12.2017 à 11h27

      c’est le résultat de la nucléarisation de la planète,ici en France ces sites sont répertoriés,d’autre région du globe cachent aux populations les risques qu’elles encourent
      http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170815-israel-greve-centrale-nucleaire-dimona-inquiete-autorites

       4

      Alerter
      • fanfan // 27.12.2017 à 18h41

        Et à propos de l’enfouissement des déchets nucléaires de ladite centrale (désert de Mauritanie, sur le plateau du Golan occupé dans les tunnels creusés sur le mont Hermon, en Cisjordanie)…
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Dimona#Tirs_de_roquettes_du_Hamas_(2012_et_2014)

         1

        Alerter
      • fanfan // 27.12.2017 à 18h54

        Et à propos des de nombreux défauts dans le cœur vieillissant du réacteur nucléaire de ladite centrale : “1 537 microfissures ont été détectées dans l’enveloppe du réacteur, selon une étude présentée lors d’un forum scientifique organisé à Tel-Aviv. Cette étude a d’autant plus fait l’effet d’une bombe parmi les scientifiques présents que, pour des raisons politiques, scientifiques et économiques, Israël n’a ni la capacité ni la volonté de mettre hors service le vieux réacteur de Dimona.”…
        https://www.courrierinternational.com/article/nucleaire-israel-des-fissures-dans-le-reacteur-de-dimona

         2

        Alerter
        • Caracole // 29.12.2017 à 02h17

          Voila qui serait une bonne méthode pour résoudre le conflit israelo palestien, rendre cette région inhabitable.

           1

          Alerter
    • Stéphane // 27.12.2017 à 15h31

      Bonjour,

      Des associations se battent et se donnent les moyens pour pouvoir effectuer un contrôle citoyen, comme la Criirad ou l’ACRO dont on parle moins ( http://www.acro.eu.org/mesures-radiologiques-au-fort-de-vaujours/ ).
      Mais les temps sont de plus en plus difficiles : http://www.acro.eu.org/appel-a-don-exceptionnel/

      A ma connaissance, il n’existe que trois associations de ce genre dans le monde, c’est à dire doté de chaînes de mesures de la radioactivité de hautes performances : La Criirad, l’Acro, et maintenant Chikurin au japon ( http://chikurin.org/wp/?page_id=2146http://www.acro.eu.org/appel-a-souscription-pour-le-japon/ ).

       5

      Alerter
    • Herve CRUCHANT // 28.12.2017 à 13h39

      Il est temps que ce système tout entier s’effondre, ça en devient insupportable.

      Mais oui !

       0

      Alerter
      • pitou // 29.12.2017 à 11h24

        Ton voeu,”que le système tout entier s’effondre” n’est-il pas celui de souhaiter sa propre mort?

        C’est malheureusement ce système pourri qui nous fait vivre…

         1

        Alerter
    • vlois // 30.12.2017 à 12h50

      La Raison d’Etat n’excuse pas la maltraitance des populations civiles qu’ils négligent, le mal est fait la zone est radioactive et il faut effectivement dédommager et reloger les personnes. Quand on apprends ensuite que Placoplatre va exploiter le gypse de la colline alors que de l’uranium est trouvé, on se pose des questions si ce n’est que raison d’état et non pas se débarrasser du problème à moindre frais pour l’Etat en utilisant un tiers qui utilisent des sous-traitants…

      Mais c’est du populo de banlieue, ici c’est pas Paris Saint-Germain-des-Prés : on voit l’attention que porte le Régime en place pour les plus modestes et les cotisations retraites dont ils ne profiterons pas.

       0

      Alerter
  • Jsword // 27.12.2017 à 09h59

    “Au compteur Geiger, 1,85 millisievert par heure”
    Heu… sur la vidéo l’unité de mesure est en micro (µ) pas en millisievert, il me semble bien.
    Cela change tout…

    Ce qui parait logique si ces déchets contiennent de l’uranium, qui n’est pas un élément très irradiant…

    Après c’est sûre que cela ne fait pas très sérieux un site sans surveillance comme ça avec des trucs posés sur des palettes dans une tente…

     31

    Alerter
    • spectre // 27.12.2017 à 11h13

      Oui comme vous le soulignez cela n’est pas la même chose!

      Soit le journaliste ne connaît pas son sujet, soit il veut, comme Bcp, faire du sensationnel … dans les deux cas cela est domagable car il y a un vrais sujet, et sensible, à traiter et faire connaître au publique.

      Mais traité comme cela … cela va pas aider à alerter !

       9

      Alerter
    • Seraphim // 27.12.2017 à 13h15

      En effet, ridicule! Les vols intercontinentaux génèrent sur les voyageurs (et les pilotes!) 3µsv/heure, alors 1.85, bof! et encore faut avoir le nez dessus!

       9

      Alerter
    • patrick // 27.12.2017 à 17h04

      je me suis fait la même réflexion.
      quand on mesure le bruit de fond en France on et plutôt entre 0,1 et 0,2 microsievert/heure.

       6

      Alerter
      • Seraphim // 28.12.2017 à 02h25

        le but de la manip est clair: entretenir et soutenir l’esprit anti-nucléaire civil par des piqûres régulières de la source de la peur, la radioactivité. Ferait mieux :
        1. de lutter contre les conditions qui favorisent le développement des armes nucléaires.
        2. lire quelques études sérieuses sur l’impact des radiations sur la santé : sur l’examen de 95819 survivants d’Hiroshima, dans un rayon de 1km de l’hypocentre 12087 par million ont développé une leucémie; entre 1 & 1.5km, 3746 par million; entre 1.5 & 2kms, 398 par million; entre 2 & 3 kms, là où la dose était environ de 20mSv, 92 par million; et au delà de 3kms, 293 par million !
        Autrement dit de faibles doses ne sont pas dangereuses, au contraire, ce que confirment les 200000 personnes vivant avec 250mSv/an dans la région de Ramsar en Iran; aucun effet sur la santé. Ou bien les gens du Colorado et du Wyoming qui avec deux fois la dose naturelle de Los Angeles ont….moins de cancers!
        Mais c’est moins médiatiquement porteur, même pour Elise Lucet, hélas!

         5

        Alerter
        • Caracole // 29.12.2017 à 02h34

          A vouloir faire le scientifique, on se prends les pieds dans le tapis.
          200k habitants sur Ramsar, pour une commune de 30k. Impressionant.
          Sur ces 30k, il y a que 2k qui subissent effectivement de hautes doses. Le problème statistique derrière ce petit chiffre est énorme. Il faudra des années d’études pour avoir une population signoficative…
          Quand a vos chiffres sur Hiroshima, je voudrai bien une source, mais ca me semble du meme acabit que vos 200k habitants a Ramsar…

           1

          Alerter
        • Stéphane // 30.12.2017 à 13h28

          Bonjour,

          Voici un petit état des lieux et précisions dans les domaines exposés par @Seraphim, donnés par le Dr Patrick Smeesters, Membre de la délégation belge à l’UNSCEAR (Comité scientifique des Nations Unies sur les effets des radiations atomiques) :

          http://www.dailymotion.com/video/x215hfz
          http://www.dailymotion.com/video/x215a91

          Il me semble que les éléments exposés sont en contradictions avec le message de @Seraphim.

           0

          Alerter
    • Mat // 28.12.2017 à 15h32

      Bien vu la confusion entre les milli évoqué dans le commentaire audio de la vidéo, et les micro présents sur le compteur Geiger… (à 8 minutes 10 dans la vidéo)

      A 1,85 micro Sievert / heure, les risques ne sont pas bien élevés… si vous restez à côté pendant une année entière, cela fera 365*24* 0,00185 mSV soit 16 mSV.

      Un scan des poumons c’est 6-18mSV… soit à peu près la même dose.

      https://www.podcastscience.fm/dossiers/2011/04/14/dossier-la-radiation-pour-les-nuls/

       1

      Alerter
  • agentorange // 27.12.2017 à 10h07

    Dans la même veine, à voir ce très bon documentaire sur les obus/munitions de la première guerre mondiale qui continuent toujours à polluer de nombreuses communes:
    https://www.youtube.com/watch?v=TJQWN0eLRxY

     3

    Alerter
  • woiliwoilou // 27.12.2017 à 12h45

    mais quand est ce qu’on s’occupera des responsables ?!
    par s’occuper d’eux j’entends les mettre à résidence sur ces parcelles contaminées !!

     4

    Alerter
  • Nouréiev // 27.12.2017 à 16h47

    Dans les années 78-79 la Société des plâtres Poliet souhaitait exploiter à ciel ouvert un ancienne carrière dans cette zone de Vaujours car une exploitation en cavernes laisse en place une quantité énorme de gypse constituant les piliers (environ 1/3 de la masse). Au-dessus la zone était interdite à cause des risques de fontis (écroulements entre les piliers) et laissée à l’abandon. Il y a eu une émission “Envoyé Spécial” hautement soutenue par les écologistes contre une exploitation à ciel ouvert, s’opposant donc à la continuation de cette exploitation. L’année d’après la Société a été rachetée par le concurrent Knauf ou Placoplatre (?) présents dans la région. Je vois qu’aujourd’hui Placoplatre semble avoir l’autorisation.
    Je cite ceci de mémoire car je n’ai pas retrouvé l’émission d’Envoyé Spécial, mais surtout je me demande pourquoi un tel sujet, au fond très banal d’un point de vue industriel, par une émission très en vogue sous la houlette des écologistes.

     3

    Alerter
  • thierry44 // 27.12.2017 à 20h06

    Encore un beau documenteur. J’adore Chareyron qu’on voit dans tous ces reportages expliquer avec sérieux la dangerosité des échantillons. Là il est sobre, d’habitude c’est: “ouh là là là là, c’est très radioactif, l’aiguille de mon compteur monte, monte!” On ne sait jamais comment son compteur est échantillonné mais c’est pas grave. Ici la manip est plus grossière car, comme expliqué par jsword, on nous fait prendre des microsieverts pour des millisieverts. Un facteur 1000 on ne va quand même pas s’embêter avec ce genre de considérations. Le mieux c’est quand le compteur est bloqué à fond (maman j’ai peur). Surtout change pas le calibre mon gars! D’habitude les montages dans ce genre de reportages sont mieux faits, ils ne dévoilent pas le pot aux roses par maladresse. Manque de professionnalisme ?
    Sinon pour les cancers autour de Vaujours lire le document de l’ARS ici :
    http://www.seine-et-marne.gouv.fr/content/download/12905/92283/file/Situation%20sanitaire%20des%20populations%20voisines%20du%20Fort%20de%20Vaujours%2001072014-1.pdf

     9

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications