Je reprends 2 billets de Kiergaard et Sapir sur le Drame d’hier…

Pensée à tous ces morts qui, eux aussi, se mobilisaient pour leur liberté et leur droit à choisir leur destin…

Commentaire des fascistes de Kiev (qui osent tout) :

http://www.aif.ru/politics/world/1161692
« Ce que nous avons vu à Odessa, c’est une provocation du FSB pour éloigner l’attention de l’exécution de l’opération antiterroriste » a dit Sergueï Pachinski, chef par intérim de l’administration présidentielle de l’Ukraine.

Vu cette réaction du gouvernement, encore une bonne raison pour les russophones de lui rester fidèle…

http://lifenews.ru/news/132529
Le candidat à la mairie Alekseï Albou : on a pu s’en tirer parce qu’au lieu de s’échapper vers le toit, on est parti dans les ailes du bâtiment et on a sauté du 2ème étage. Mais on est tombé sur des nazis (« ultradroitiers », littéralement) qui ont commencé à nous battre avec des bâtons et des barres de fer. La police était là, mais ne s’est pratiquement pas impliquée. Ensuite on est parti au commissariat puis à l’hôpital. […] En ce moment on est sorti de l’hôpital parce que c’est dangereux de s’y trouver.

Le drame d’Odessa

Voici la vidéo du crime – beaucoup des types dehors sont de Secteur Droit :

Par Kiergaard

Encore un jour sombre pour l’Ukraine, ce vendredi 2 mai, plusieurs dizaines de personnes, en grande majorité des civils ont perdu la vie à Odessa dans des affrontements entre pro-russes et partisans de Kiev. Récit des événements vécus au travers des directs réalisés sur place coté ukrainien et côté pro-russes.

Récit  (Je vais structurer et compléter le live-tweet que j’avais laborieusement tenu)

En tout début d’après-midi, une manifestation était organisée en faveur de l’unité de l’Ukraine. En marge de cette manifestation des supporters de football nombreux se trouvaient dans la ville. Comme dans d’autres rassemblements similaires ces jours-ci, des activistes pro-russes armés de bâtons et de boucliers sont venus perturber la manifestation. Devant l’absence de réactions des policiers locaux (il est vrai très rapidement débordés par l’extrême violence des premiers affrontements), une vraie bataille de rue s’est organisée. J’ai vu des gens poursuivis jusque dans des ruelles où ils furent battus, des civils frappés indistinctement par des activistes des deux bords et des casseurs.

Dans une seconde phase, la police anti-émeute (lourdement équipée) est intervenue. Elle l’a fait d”une manière à laquelle on pouvait difficilement s’attendre mais qui était logique au vu du déroulement des évènements. Les pro-russes se sont repliés à un carrefour dont toutes les issues ont été barricadées par les forces anti-émeutes, pour empêcher les manifestants partisans de l’Ukraine et les pro-russes de s’affronter directement. On s’est donc retrouvé dans une situation où la police anti-émeute s’est trouvée face aux ukrainiens tandis que les pro-russes jetaient des pavés en réponse aux projectiles lancées par les “pro-ukrainiens”. Juste avant ce moment des hommes armés d’une milice d’autodéfense habillés en militaire et portant les brassards jaunes d’Euromaidan sont venus au volant d’un camion de pompier (!) chargé d’armes non létales (bâtons, battes, pavés etc…) dont des manifestants masqués se sont immédiatement saisis dans le feu de l’action (tout ce que je décris ici je l’ai vu de mes yeux). Le camion s’est placé face à la police anti-émeute, des poubelles furent amenées, des portières, des morceaux de tôles etc… et des barricades improvisées furent dressées. Le drapeau russe flottait derrière les policiers anti-émeute qui faisaient face au drapeau ukrainien dressé sur le camion. S’en est suivi une longue heure de jet de projectiles divers dans une ruelle relativement étroite qui concentrait la majorité des centaines d’activistes actifs des deux côtés sous le regard d’au moins un millier d’habitants.

Durant cette seconde phase, j’avais accès à des directs vidéos placés juste de chaque côté de la ligne de démarcation que constituait la police anti-émeute (qui à ce moment n’était qu’une police anti-affrontement direct…). Voici ce que j’ai vu.

– Côté pro-russes : Il y avait aux environs de 500 personnes à vue d’oeil. Une cinquantaine portait des habits militaires mais tous n’étaient pas armés. J’ai entendu quelques coups de feu (où ce qui semblaient l’être, mais il n’y a pas eu de blessés à ce moment, ou alors des blessures légères) mais les projectiles étaient principalement constitués de pavé. Le cliquetis des pioches sur les pavés était particulièrement fort… Il y avait une majorité de civils armés de bâtons et portant uniquement des masques pour se protéger d’éventuels gaz. Au début, il y avait même un certain nombre de personnes relativement âgées comme on a pu voir dans des manifestations pro-fédéralisation ces derniers jours. Au vu du dernier bilan, je ne peux m’empêcher de revoir un groupe de jeunes femmes vêtues comme pour une journée d’été. Il y avait également plusieurs groupes très jeunes, parfois souriants à la caméra, entrainés dans ces troubles… Je suis quasiment sûrs que les civils et activistes qui ont accompagnés les premiers casseurs ne s’attendaient pas à se retrouver in fine dans cette situation.

– Côté pro-ukrainien. Au début des troubles, la réaction la plus virulente est venue des supporters des clubs de foot ukrainien. Mais ils ont vite été rejoints par une troupe bien organisée d’auto-défense qui est arrivée en une colonne d’environ 100 personnes vêtues de treillis militaires et relativement bien équipés. Cette intervention qui aurait pu apaiser le caractère confus de la situation l’a au contraire fait dégénérer. Ils se sont placés en première ligne et ils semblent avoir organisé l’action des manifestants, puisqu’après 30 minutes dans cette ruelle étroite, ils sont allés parler à la police puis se sont repliés pour mieux attaquer par une ruelle plus large et plus difficilement “défendable” pour les pro-russes et gérable par les autorités qui se contentaient depuis le départ de bloquer la rue. Les manifestants n’en ont été que plus galvanisé et les pro-russes ont relativement perdu pied… Pendant une longue heure, les pavés et cocktails Molotov volaient (préparés par des hommes et des femmes en civils à l’arrière), majoritairement du côté ukrainien, les pro-russes disposant de réserves moindres. Des milliers de pavés et une centaine de cocktails molotovs furent jetés. Un début d’incendie fut maitrisé sur un des bâtiments adjacents.

La troisième phase a débuté après que plusieurs membres de la police anti-émeute furent drainés par les ukrainiens vers l’arrière de leurs lignes et que l’action de la police fut alors moins efficace. Les manifestants ont forcé le barrage de policiers avec le camion. Plusieurs pro-russes furent rejetés dans les bâtiments qui jouxtaient la place. L’un d’eux semble avoir usé d’un revolver, mais la plupart (ceux habillés en militaires) se contentaient de jeter de petits cailloux, dans une scène relativement surréaliste (il n’y avait pas de “terroristes” tirant sur la foule). La police a été débordée et une foule furieuse et excitée s’est lancée à la poursuite des pro-russes. J’ai alors pu assister à certaines scènes de violences, l’une des plus frappante est celle de ce “soldat” pro-russe protégé par une dizaine de policiers (non armés et non équipés) molesté et attaqué par la foule pendant de longues minutes… Je ne peux absolument pas garantir qu’il s’en soit sorti.

La situation est devenue plus confuse après… Il semble que les pro-russes, civils, “militaires” se soient repliés dans le bâtiment d’un syndicat à partir d’une place qu’ils occupaient régulièrement à ce moment, quelques policiers anti-émeutes se trouvaient encore ici et il semble qu’aucun des manifestants entourant le bâtiment n’y soit entré. À ce moment la majorité des habitants se dirigeaient vers le bâtiment, mais les affrontements y duraient depuis quelques minutes. Un important feu brulait à bonne distance du bâtiment. Retranché dans un abri incertain, les pro-russes ont jeté ce qu’ils ont pu (pierres, molotovs et des coups de feu furent échangés). Les pro-Kiev, de manière désorganisée ont répondu. Et un feu s’est déclenché au premier étage du bâtiment… impossible de dire qui a pu l’allumer, toujours est-il que des cocktails Molotov ont été lancé alors même que l’incendie faisait déjà rage au rez-de-chaussée bloquant les portes. Toujours est-il que des cocktails Molotov étaient lancés des deux côtés. 8 personnes sont mortes en se jetant des fenêtres et environ 30 sont mortes intoxiquées par les fumées. À ce moment, 4 personnes étaient déjà mortes et plusieurs dizaines étaient blessées des deux côtés.

Le bâtiment a rapidement été cerné, les pompiers ont mis un certain temps à arriver si j’en juge par le fait que le premier camion que j’ai vu est arrivé dans la pénombre alors qu’il faisait encore relativement jour au moment du déclenchement de l’incendie. Pris au piège, les malheureux prisonniers des flammes et de la fumée en étaient réduits à se jeter des fenêtres, où à se jeter dans les bras de ceux contre qui ils se battaient. Lorsque l’incendie a été maîtrisé, j’ai vu des scènes affreuses de dizaines de personnes, pour la plupart ensanglantées trainées dehors au milieu d’une petite rangée de policiers pour y recevoir des premiers soins. Certains furent frappés pendant qu’ils étaient trainés dehors le visage couvert de sang séché et de suie. La haine avait envahi tous les esprit après ces heures de violence. J’ai vu au moins une dizaine de civils (dont 3 femmes) évacués inconscients du bâtiment par les ambulances qui arrivaient laborieusement sur place. J’ai vu plusieurs personnes lynchées et frappées. La volonté de faire subir à ces personnes ce qu’elles (ou d’autres) avaient pu faire subir à leurs compagnons ou amis était forte, trop forte pour certains esprits. On voyait des échauffourées éclater à droite à gauche, même si la majorité des personnes présentes étaient des habitants de la ville qui ne faisaient rien de mal.

L’organisation du transfert des personnes arrêtées à été délicate, il semble qu’une centaine de personnes ait été emmenées dans les locaux de la police. Un vaste cordon protégeait l’entrée où de lourds camions blindés attendaient de les emporter ailleurs. De l’autre côté du cordon plusieurs centaines de personnes qui voulaient visiblement en découdre avec les activistes pro-russes. Plusieurs rixes ont éclaté, un homme est monté sur l’un des camions, pour frapper un journaliste qui filmait la scène, puis a été jeté dans la foule, en est ressorti blessé à la tête, puis a été jeté dans le fourgon par ce qui semblait être un responsable de la police.

Depuis la situation semble s’être calmée et on voit quelques blessés soignés sur les trottoirs dans les reportages…

Au total, le bilan tournera probablement autour de 50 morts, une dizaine de personnes de nationalité russe étaient présentes parmi les morts d’après le ministère ukrainien de l’intérieur, ce qui ne fait pas d’eux des mercenaires pour autant. 40 pro-russes sont morts, probablement 10 manifestants pro-Kiev.

Voici les faits, tels que je les ai vus ou tels que je les ai vu rapportés.

 

Commentaire :

Regarder en direct ce déchaînement de haine est une expérience très troublante, voici la manière dont je l’ai ressenti et les conclusions que j’en tire.

– Comme dans d’autres villes, les forces de l’ordre étaient initialement débordées et passives face aux évènements… Ce furent des heures de guérilla urbaine opposant deux colères et deux haines s’estimant pareillement légitimées par les évènements actuels ou passés (Maïdan, le nouveau gouvernement, les médias etc…). Les casseurs initiaux, rejoint par la foule ont communiqué cette violence et cette haine… Des renforts arrivèrent côté ukrainien, les cocktails molotov ne sont apparus qu’au bout de 2heures de troubles environ. Les combats opposaient majoritairement des civils, vêtus en civil et armés de pierres. Pas une révolte contre un pouvoir oppressant. Pas une défense contre un envahisseur. “Juste” quelques centaines de personnes qui ont répondu à la violence par la violence en l’absence de toute autorité capable de canaliser cette violence.

– Les forces d’auto-défense ne sont pas pacificatrices, formées à la barricade et au pavé elles n’ont pas vocation à se substituer aux forces de l’ordre, mais à repousser ce qui a été officiellement désigné comme le terroriste russe. Sur le petit millier de personnes du côté pro-russe il devait y avoir 75% d’ukrainiens, et moins de 50% de “séparatistes” (au sens strict du terme), et moins de 10% de “militaires” ou “miliciens” entrainés. Rien qui ne justifiait un tel déchainement de violence… Mais les temps sont troubles et troublés… Le dialogue et rompu au niveau international et au niveau interne.

– L’absence de toute autorité pacificatrice était manifeste. La police s’est juste interposée. Elle n’a pas été attaquée par aucun des camps. Un pro-russe a pu être jeté dans le camion qui le conduira en prison par le même policier qui se dressait entre lui et le sombre destin qui l’attendait si la chasse s’était poursuivie toute la journée.

– On peut craindre que ce scénario ne se reproduise dans d’autres villes. Les forces de l’ordre ne sont pas assez nombreuses pour contenir la foule, mais ne dispose pas non plus d’assez de force pour éviter un carnage si elle prend parti pour l’un ou l’autre camp. D’où cette position d’interposition qui a fonctionné pendant 4h avant de laisser la place à la tragédie que l’on sait actuellement.

– Sans cet incendie, nous aurions pu avoir une réaction de survie des pro-russes cernés dans ce bâtiment et le même bilan avec des pertes partagées.

– Alors même que les ruines sont encore fumantes, la situation est désastreuse dans l’est de l’Ukraine et les responsables occidentaux et russes se renvoient la balle coincés dans leur propre schémas idéologiques. Deux jours après avoir reconnu l’inefficacité de la 1ère opération terroriste, le gouvernement en lance une seconde qui auraient déjà fait plus d’une dizaine de morts à Kramatorsk et Slaviansk. La Russie condamne l’anarchie qui règne en Ukraine, renvoie la balle aux ultra-nationalistes sans réussir cependant à susciter l’adhésion quant à la validité de ses arguments dans un dialogue de sourds avec des américains et européens qui ont leurs intérêts propres dans cette affaire et qui vont bien au delà de leur compréhension limitée du théâtre est-ukrainien. En témoigne cette déclaration remplie d’incompétence crade de Carl Bildt (MAE suédois) : “Horrible avec au moins 38 morts à Odessa. Il semble que cela ait commencé avec la tentative de pro-russes de s’emparer de bâtiments. La violence doit cesser.” Si seulement il avait pu s’abstenir de cette odieuse tranche mensongère entre ses deux morceaux de pain moelleux… Nous allons encore avoir une campagne de communication dissymétrique des deux cotés, chacun va se renvoyer la balle, plus de sanctions, plus de tensions, plus d’idéologie, plus de violences dans un cercle vicieux dont nul ne sait quand il s’arrêtera.

Par Kiergaard  link to points-de-vue-alternatifs.com

La reprise médias

Voici comment nos médias reprennent cette information :

Le Monde :

Le Nouvel Obs :

Libération :

Le Figaro :

que le Figaro complète en Une par l’odieux :

 

Bref, IMPRESSIONNANT : AUCUN n’arrive juste à écrire en Une que 40 anti-Kiev ont grillé à Odessa !

Idem à l’étranger :

“At least 31 die in Odessa after pro-regime rioters set trade union building ablaze”

But with the honorable exception of the UK’s Guardian, that’s not what you’ll read in the news. The Western media avoids telling the truth when it violates the narrative that only the ‘other side’ has bad guys and does bad things. So you’re gonna get faux confusion and ‘both sides equally responsible’ sentences such as the following (apologies for not correcting ‘pro-Russian’ to ‘pro-federalist’ or ‘pro-autonomy’):

CNN: It is unclear how the fire began, but it comes amid ongoing clashes between pro-Kiev and pro-Russian protesters.

Globe & Mail:most caught in a building set on fire after pro-Russian activists and supporters of Ukrainian unity fought running battles across the southern port city.

BBC: At least 31 people have been killed in a fire in an official building amid violence in Odessa in south-west Ukraine, the interior ministry says. The deaths came as pro-Russian protesters clashed with Ukrainian government supporters in the city.

Global Post: At least 30 people died in the port city of Odessa on Friday, most of them from smoke inhalation after a building caught fire amid violent protests.

USA Today: Police in the Black Sea port of Odessa said late Friday that 31 people died when a union hall was set ablaze as pro-Russia demonstrators battled in the streets with Ukrainian loyalists.

Je poursuis :

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/05/03/crise-en-ukraine-la-russie-et-l-occident-s-accusent-mutuellement-d-hypocrisie_4411009_3214.html

“Vendredi, le Royaume-Uni a exprimé sa surprise face à la demande russe de condamnation. « L’étendue de l’hypocrisie de la Russie est stupéfiante, a déclaré l’ambassadeur du Royaume-Uni, Mark Lyall Grant. La Russie soutient résolument, et de fait arme, les régimes les plus répressifs du monde, notamment la Syrie (…). L’indignation sélective de la Russie à propos des actions proportionnées et mesurées de l’Ukraine ne convainc personne. »

Mark Lyall Grant, l’ambassadeur britannique, a évoqué les informations selon lesquelles les séparatistes prorusses avaient utilisé des systèmes de défense antiaérienne pour abattre les hélicoptères. Ce genre d’armement anti-aérien n’est « pas un équipement qu’on trouve sur les marchés de Kharkiv », a renchéri l’ambassadeur de France, Gérard Araud. La Russie, a-t-il dit, « a ouvert la boîte de Pandore » et laissé s’échapper le « démon du nationalisme ».”

=> ?????

http://www.franceinfo.fr/actu/ukraine-trente-huit-morts-apres-des-violences-a-odessa-1405747-2014-05-02

Il s’agit des pires violences depuis la destitution du président VIktor Ianoukovitch, en février dernier. “Aujourd’hui, c’est notre chère Odessa qui est visée. Des manifestants pacifiques ont été attaqués par ceux qui veulent transformer l’Ukraine en une zone de guerre et démanteler le pays“, s’est insurgée Ioulia Timochenko, ex-Première ministre et candidate à la présidentielle prévue le 25 mai.

=>Ceux qui veulent transformer l’Ukraine en une zone de guerre : l’armée ?

http://www.lefigaro.fr/international/2014/05/02/01003-20140502ARTFIG00305-ukraine-la-reconquete-pietine-a-sloviansk.php
“Malgré ces pertes, la garde nationale fanfaronnait vendredi en fin d’après-midi avoir «pris le contrôle de la moitié de la ville» de Sloviansk. Une information encore difficile à vérifier, car les deux adversaires usent et abusent de la désinformation depuis le début du conflit.”
[…]
Kiev se dit soucieux de ne pas faire de victimes civiles. Une tâche très délicate, le soutien d’une partie importante de la population aux rebelles prorusses est irréfutable.

==> Ah QUAND MEME !!!


Mais le Figaro indique : “L’expert Dmitri Tymchuk accuse le maire prorusse de Sloviansk, Vyacheslav Ponomarev, de pousser les civils à former un «bouclier humain»”

=> L’expert accuse qui il veut, le maire en question demande aux civils de rester chez eux :http://www.liveleak.com/view?i=58e_1399041984

http://www.20minutes.fr/monde/1366061-20140502-lukraine-est-elle-encore-nation

“Si la Russie dément téléguider ces troubles, le Kremlin a réagi rapidement ce vendredi, en qualifiant l’opération militaire de «raid de représailles». Pour le gouvernement russe, cet assaut démolit l’accord de Genève, conclu à la mi-avril entre l’Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l’Union européenne. Autrement dit, Moscou remet en cause son engagement dans l’apaisement de la crise ukrainienne.”

==> Autrement dit ??????

Le point de Jacques Sapir

Ukraine: vers la guerre civile?

Les événements dramatiques qui se sont produits dans l’Est de l’Ukraine aujourd’hui, vendredi 2 mai, constituent une accélération indiscutable du processus conduisant à la guerre civile, et à terme à la partition du pays. Comme on le présageait, l’accord de Genève est en train de sombrer, et avec lui le future d’une Ukraine indépendante[1].

À côté du « front » de Slaviansk, où les forces du gouvernement provisoire ont tenté de réduire les insurgés, non sans pertes de part et d’autre (2 hélicoptères des forces de Kiev détruit, et un total de 5 morts), c’est vers Odessa que tous les regards se tournent. Dans cette ville des affrontements entre partisans du gouvernement provisoire et insurgés pro-Russes ont fait au moins 3 morts, tandis qu’un meurtrier incendie, dont on ne sait encore qui l’a provoqué, aurait tué près d’une quarantaine de personnes[2]. D’ores et déjà chacun des deux camps rejette sur l’autre la responsabilité des victimes.

Il y a cependant des faits indiscutables, et qui sont reconnus par la plupart des observateurs :

L’est de l’Ukraine est bien en état d’insurrection. Aux militants partisans d’un rattachement à la Russie se joignent des Ukrainiens qui expriment leur profonde défiance envers le gouvernement de Kiev et ses soutiens. Une partie importante de la population a pris la défense des partisans d’un rattachement à la Russie, tandis qu’une fraction plus ou moins importante selon les endroits des forces de l’ordre (police et armée) a basculé en faveur de ces militants ou se refuse à intervenir contre eux. Le discours officiel que l’on entend que ce soit à Kiev ou dans les capitales européennes selon lequel il ne s’agirait que de quelques dizaines d’agitateurs payés par Moscou devient intenable. Il est moralement indigne.

Dans ces conditions, la volonté du gouvernement provisoire de continuer ce qu’il appelle une « opération anti-terroriste » est devenue la cause principale des violences meurtrières. Il est urgent que ce gouvernement rappelle ses forces car la violence non seulement ne règlera rien, mais elle fait empirer d’heures en heures la situation. Seul un retrait immédiat des forces du gouvernement provisoire est à même de ramener le calme.

Ce gouvernement de fait s’entête dans une attitude suicidaire : il prétend être le seul à pouvoir décider du compromis constitutionnel indispensable à un retour à la stabilité, mais se comporte de telle manière qu’il perd désormais rapidement son autorité et sa légitimité dans les régions de l’est de l’Ukraine. Qui voudra et acceptera de négocier avec un gouvernement qui a désormais du sang sur les mains ? Cela n’est possible que si le gouvernement provisoire change d’attitude. Mais, il sera contraint de faire des concessions importantes après ce qui s’est passé aujourd’hui.

Les gouvernements des pays de l’Union Européenne, mais aussi les Etats-Unis et le FMI sont enfermés dans un déni de réalité qui devient de plus en plus préoccupant. Ils concentrent leur attention sur la Russie, ce qui ne correspond pas à la situation. Redisons-le : on n’est pas en présence de « quelques agitateurs » mais d’un mouvement insurrectionnel. Cette réalité doit être acceptée. Par ailleurs, on tire des plans sur la comète avec un plan de stabilisation financière, alors que le pays est en train de glisser de plus en plus rapidement vers la guerre civile.

Il importe donc, si l’on veut éviter le pire, et en admettant qu’il en soit encore temps, ce dont on peut douter après les événements d’aujourd’hui, de comprendre qu’il n’y a de solution à la situation dramatique de l’Ukraine qu’à trois conditions :

Une déclaration commune des Etats-Unis, des principaux pays de l’Union Européenne et de la Russie sur une future Ukraine indépendante doit stipuler que ce pays n’a pas vocation à rejoindre, ni de près ni de loin l’UE ou l’OTAN. Le corollaire d’une telle déclaration est qu’il convient de cesser le plus rapidement possible la parade des sanctions prises contre la Russie.

Le futur institutionnel de l’Ukraine doit reconnaître la dualité entre Ouest et est du pays. La forme précise, fédéralisme ou confédération, doit être décidée par les seuls Ukrainiens, dans le cadre d’une assemblée constituante ou d’une commission de réconciliation nationale.

Mais, avant tout, il importe de faire cesser les violences et pour cela il faut impérativement que le gouvernement provisoire rappelle toutes les forces, armée et garde nationale, qui sont pour l’heure déployée dans l’est du pays. De son côté, la Russie doit s’engager à ne pas intervenir, directement ou indirectement.

Il est peut être possible d’arrêter l’engrenage infernal de la guerre civile. C’est désormais la responsabilité des pays de l’Union Européenne, que d’agir pour qu’il en soit ainsi. La responsabilité devant l’Histoire de l’UE et de certains des pays qui en sont membres dans la déstabilisation de l’Ukraine leur impose moralement d’agir pour éviter la catastrophe. Mais, il faut agir vite. Il est peut être déjà trop tard.

[1] Sapir J., « Ukraine, après Genève », note publiée sur Russeurope, le 19 avril 2014, URL : http://russeurope.hypotheses.org/2199

[2] http://www.romandie.com/news/Operation-a-Slaviansk-et-incendie-meurtrier-a/474028.rom

Source

101 réponses à [Ukraine] Ce qui s’est passé à Odessa + Sapir

  1. olivier Le 03 mai 2014 à 03h21
    Afficher/Masquer

    Vous n’etes pas objectif, vous risquez d’avoir une image “d’anti-patriote”…


    • Lilian Le 06 mai 2014 à 14h51
      Afficher/Masquer

      Il serait intéressant de développer votre argumentaire sans vous contenter d’une affirmation.

      Je ne vois rien, mais alors rien dans cet article qui peut prêter à confusion ou être mis à l’épreuve des faits.

      N’hésitez pas à me répondre,

      Cordialement.


  2. seb Le 03 mai 2014 à 03h39
    Afficher/Masquer

    Bonsoir Olivier,

    Voilà la vidéo qui ne laisse plus aucun doute sur ce qu’il s’est passé à Odessa. Un pur meurtre de masse. Il est confirmé que les miliciens appartiennent à Right Sector.

    link to youtube.com

    C’est assez dur à regarder.


    • xas Le 03 mai 2014 à 09h34
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      Petite tentative, ce matin, d’envoi de ces infos et de cette vidéo à quelques élus Européens, qui font le viaduc jusqu’au 11 mai prochain.
      Les manipulations de supporters de foot ressemblent beaucoup au début du denier conflit en Yougoslavie.

      link to onthisfootballday.com

      Voir les dernières conneries en date des fafs Lyonnais
      link to foot.lv


    • D4nton Le 03 mai 2014 à 09h47
      Afficher/Masquer

      Ce qui est intéressant, même tres très interressant, c’est que votre vidéo se retrouve dans l’actu en direct du nouvelObs, mais seulement une partie
      Forcément dans la partie qu’ils ont choisi, on ne voit pas arriver les milices anti-pro-russe
      link to tempsreel.nouvelobs.com

      Vers le paragraphe 20h55


    • pascale Le 06 février 2015 à 22h52
      Afficher/Masquer

      Plus sur Serguei Pachinski

      link to reseauinternational.net


  3. Kouyak Le 03 mai 2014 à 06h36
    Afficher/Masquer

    Et le comble avec tout ce qu’on sait, c’est l’envoyé spécial à Odessa de France soir 3 hier. J’ai pensé rêver, ce crétin malhonnête affirmait d’avoir vu plusieurs babouchkas (grandes mères) russes armées des parapluies qui étaient, selon lui les agents de Poutine, ayants pour tâche d’agiter les pro-russes d ‘une manière insidieuse en les poussant à des actions violentes.
    Après les parapluies bulgares, les parapluies des babouchkas russes. Regardez cette énormité à partir de 7:00. Je pense que ça rentrera dans les annales de la mauvaise fois télévisuelle.

    link to francetvinfo.fr


    • jerome Le 03 mai 2014 à 10h45
      Afficher/Masquer

      Ce journal de Soir 3 est surréaliste, la désinformation est totale. Le plus beau étant qu’il parle de liberté de la presse juste après. Alors ou bien on est face à des journalistes totalement pourris ou bien ils sont dramatiquement stupides. Encore une fois il parle d’agent russe (des mamies!) en illustrant leur propos d’images de mouvement pro-kiev.


      • red2 Le 03 mai 2014 à 13h06
        Afficher/Masquer

        Hallucinant ce journal Télévisé:

        Sur les événements d’Odessa, des séparatistes pro-russes ont attaqué des “partisans de l’unité du pays”, incendie d’origine criminelle 30-40 morts… donc on ne dit même pas que les 30 morts sont des pro-russes!

        Sur Slaviansk une partie des armements des pro-russes proviendrait des stock de l’armée ukrainienne mais aussi de l’armée russe! Evidemment aucune une preuve de cette grave accusation faudrait pas en demander trop!

        (Faut pas être con non plus! On est configuration de guerre civile, l’armée elle aussi est divisée. Ils croyaient vraiment que l’armée du Dombass irait joyeusement massacrer sa propre population à Slaviansk ? Ou qu’ellle allait laisser les milices de l’Est faire du nettoyage ethnique dans la zone ? Qu’il y ait des armes russes peut-être mais que ses armes soient ukrainiennes est beaucoup plus probable…)

        et pour finir, le coup des “touristes russes”: des grand-mères soient-disant agents russes excitant la foule avec des parapluies… mais ils iront jusqu’où dans le délire guerrier?

        PS: On notera quand même une image émouvante du peuple de Slaviansk au devant des chars de l’armée, les pauvres ils sentent venir la guerre…

        Il faudra à un moment manifester très fort contre le parti de la guerre pour éviter la catastrophe, ni trop tôt no trop tard la fenêtre de tir sera très étroite et cela devra être massif.


        • Quelqun Le 28 octobre 2014 à 17h50
          Afficher/Masquer

          Sortir de l’OTAN, et vite, avant d’être entraîné à la guerre contre la Russie, “and fuck the US”


      • madake Le 03 mai 2014 à 16h27
        Afficher/Masquer

        Mais non Jérome, tu es de mauvaise foi, bien sur que la Russie a remisé ses redoutables blindés par son Arme Ultime de Destruction Massive : les terrifiantes babouchkas septuagénaires, qui font trembler l’Ukraine sous leurs bottes et impitoyables parapluies!.
        D’ailleurs a suite du journal te rassurera, sur la liberté de notre presse,
        vers 15:50, on y apprend que seulement 14% de la population a accès à une presse libre,
        la Chine et l’Inde étant les pires,
        les Pays-Bas, la Norvège et la Suéde les plus libres…
        selon les données de Freedom House…
        Rien sur la France, mais un saut sur FH, t’apprendra que nous y sommes côtés un point moins bien (le plus bas étant le plus libre, 22) que les USA(21).
        Rassuré?
        Sérieusement, j’ai du mal à m’imaginer, journaliste, expliquer que l’ogre Poutine en est réduit à envoyer ses “agents russes ” ou “touristes russes” incarnées par les babouchkas spetnatz de 70 ans pour déstabiliser l’est de l’Ukraine.
        C’est la guerre totale : 40 000 hommes “massés à la frontière” (dont on attend toujours les photos satellites, pas celles de l’année dernière hein?), et les babouchkas quadrillant les villes, comment dire? Armées jusqu’aux dents prêtes à bondir!
        Biens sur que la Russie suit de près et a du monde sur place, comme les €uropéens et les américains.

        Il serait de la dernière irresponsabilité de ne pas le faire au vu des enjeux.

        Mais entre les photos bidonnées (photos satellites de l’année dernière, forces spéciales barbouzes et barbues), les visions partiales, le soutien au régime discutable, et disputé, non élu, l’envoi de troupes ukrainiennes de l’ouest, que l’on n’ose justifier par l’obéissance incertaine des troupes de l’est,
        se défiant du gouvernement de Kiev, les barrages civils aux convois militaires
        (cf à 4’20” “cet homme semble perdu”)
        Voilà l’image qui me semble la plus fidèle à la situation.
        Lorsque l’armée ukrainienne se retrouve confrontée à une population civile qui résiste pacifiquement.
        Imaginez les effets sur le moral des soldats, lorsqu’ils reviennent.
        C’est ce qui arrive lorsqu’on envoie une armée nationale contre sa population, et heureusement que ça n’a pas dérapé d’avantage dans ce cas.
        Jacques Sapir a raison de prôner le retour au calme.
        Mais en ayant unilatéralement interdit le russe comme langue officielle en Ukraine, difficile d’apaiser la population en attendant des élections.
        Surtout quand les candidats de l’Est préfèrent se retirer pour ne pas passer pour des traitres.

        Cette vidéo publiée ce jour est plus professionnelle, on parle des pro-russes, mais enfin aussi, des gens qui manifestaient pacifiquement depuis 5 mois dans la maison des syndicats :


        • madake Le 03 mai 2014 à 19h19
          Afficher/Masquer

          Le lien vers le reportage plus lucide de francetvinfo n’était pas passé,
          le voila :
          link to francetvinfo.fr


          • Lilian Le 06 mai 2014 à 15h05
            Afficher/Masquer

            Exact.

            Toujours empli de désespoir car le meilleur menteur est celui qui sait dire parfois la vérité, mais ravi d’observer que cette information a su être communiquée de façon plutôt objective.

            En tout cas merci pour le lien.


    • remi Le 03 mai 2014 à 12h00
      Afficher/Masquer

      Incroyable, merci à nos brillants journalistes de transformer n’importe quelle tragédie en farce !


      • Inna Le 03 mai 2014 à 18h01
        Afficher/Masquer

        Je suis bien d’accord avec vous, remi. Tout ce que me gene encore est que on appele les manifestantes d’Odessa et de Sud-Est de l ‘Ukraine pro-russe et les autre sont pro-Kiev ou “les force de l’Etat”? Quel etat? Celle-ci qui est contre pouvoir illegitime nazis a Kiev est exactement pro-russe? Celle-ci qui veut la federalisation de lUkraine est lui exactement pro-russe? Pourquoi ne pas avouer que on existe deux parties des ukrainiens – une qui ne supporte pas ce pouvoir illegitime et nazis et d’autre que la supporte. Im y a encore les gens qui ne supportent pas les nazis mais ne voient pas rien dangereux a ce pouvoir en esperant a l’election qui va surement arranger des choses. Naives? Stupides? Ou seulement tres bien manipules pendants les derniers 10 ans.


  4. ANNA Le 03 mai 2014 à 07h06
    Afficher/Masquer
  5. André Le 03 mai 2014 à 08h06
    Afficher/Masquer

    petit bréviaire de la haine: expo att.@PhilGreaves01 27 Apr 14: “Ukrainians” held a Nazi exhibition “Beware of Russians” (put them in concentration camps) link to youtube.com …ention aux Russes:


  6. R.C. Le 03 mai 2014 à 08h22
    Afficher/Masquer

    @ Kouyak

    En plus, ils n’ont même pas le courage d’assumer leur(s) co….ie(s) : « la vidéo sélectionnée est inexistante », nous répond Fr3…


  7. foxbat Le 03 mai 2014 à 09h20
    Afficher/Masquer

    Faites circuler cet article, par email, a tout vos contacts, partout.
    Ils ne doivent pas avoir été tués pour rien.
    Il est temps que internet remplace le monopole de l’info détenu par les americains


    • Inna Le 03 mai 2014 à 18h16
      Afficher/Masquer

      Oui, faites circuler cet article, s’il vous plait, on est autant fatigués et désespéré au cause de ces chaines officiels qui ne dit que de mensonge. C’est avec leur soutien et les applaudissements nous sommes venus à cette tragédie. Le jeun voisin de mon ami a été tue hier soir par le nazis de Pravyj sector, dans quelques jours il devrait feter son anniversaire de 20 ans 🙁 C’est ma copine d’Odessa qui est restée vivante “par hasard”, grâce à la foule qui l’a repoussé à une autre direction. Sinon, elle se serait trouvée enfermée au bâtiment de la Maison des syndicats avec d’autres victimes et se faisait bruler 🙁


  8. perceval78 Le 03 mai 2014 à 09h43
    Afficher/Masquer

    José Manuel Barroso received the 2014 award for Distinguished International Leadership.
    Regardez ce qu’il dit vers 5m30 et vous comprendrez qu’on est mal barré en ukraine :

    link to youtube.com

    Notez qu’il est soutenu par Angela Merkel :

    link to youtube.com

    On est dans la réalité la …et elle est moche …


    • perceval78 Le 03 mai 2014 à 09h52
      Afficher/Masquer

      Further more : l’hymne ukrainien chanté en présence de Barroso et Merkel , Chuck Hagel , general Breedlove de l’OTAN, premiere ministre lettone a l’atlantic council 2014

      link to youtube.com

      ça date de 2 jour à peine .

      NON a la Guerre , NON a une nouvelle Boucherie ,DEFENDONS la mémoire de nos poilus …


    • D4nton Le 03 mai 2014 à 09h52
      Afficher/Masquer

      Tu pourrais nous traduire le passage stp, pour les non bilingues 🙂
      J’arrive a lire l’anglais, pour ma part, mais à l’écouter j’ai du mal
      Surtout quand le type me donne des boutons lol


      • Surya Le 03 mai 2014 à 11h46
        Afficher/Masquer
      • perceval78 Le 03 mai 2014 à 12h15
        Afficher/Masquer

        les puissantes images de manifestants en Ukraine ,
        agitant des drapeaux européens nous en disent plus
        qu’un long discours .

        Ces gens nous ont montrés qu’ils appartiennent
        émotionnellement , culturellement , politiquement à l’europe

        ils veulent être plus proche de nous et ils ne l’étaient pas
        car quelqu’un avait décidé , au 21e siecle qu’un pays
        ne peut pas décider de sa destinée


    • yt75 Le 03 mai 2014 à 10h36
      Afficher/Masquer

      Merci pour le lien (discours de Barroso), quel bande d’enc#lés ultra cyniques (ou complétement aveuglés par leur bêtise, allez savoir …)


  9. NeverMore Le 03 mai 2014 à 10h30
    Afficher/Masquer

    Rêve (ou cauchemar) d’Obama :
    “Le président Poutine et le ministre Lavrov affirment que la Russie n’a pas l’intention et s’interdit même de recourir à des attaques chimiques ou à des armes de destruction massive.”


  10. André Le 03 mai 2014 à 10h50
    Afficher/Masquer

    .@PhilGreaves01 27 Apr 14: “Ukrainians” held a Nazi exhibition “Beware of Russians” (put them in concentration camps) link to youtube.com
    Au modérateur et Olivier, merci de pas exercer de censure inutile, j’essaie simplement d’élargir les sources d’infos. Ces gens de Lvov respirent la haine de l’autre et il est bon de le montrer. Moskal dans la vidéo = bougnoule, melon, rital…


  11. Crapaud Rouge Le 03 mai 2014 à 11h27
    Afficher/Masquer

    Si la situation est devenue “insurrectionnelle” dans l’Est, c’est parce que les “pro-russes” savent depuis le début qu’on ne peut pas faire confiance à un gouvernement qui comporte plusieurs néonazis déterminés. Ces gens-là ne respectent ni les règles de la démocratie ni leurs adversaires. Ils considèrent que tous les moyens sont bons pour arriver à leurs fins : mensonges, tricheries, pressions occultes, provocations… Pour les russophones de l’Est, haïs par ces nazis, il est tout à fait logique de refuser un tel gouvernement, et même de chercher à l’étouffer dans l’œuf. D’où guerre civile tout à fait prévisible.

    Mais pourquoi les Européens ne veulent-ils pas en tenir compte ? Pourquoi Merkel discute-t-elle avec Obama au lieu de déclarer très officiellement qu’il n’est pas question de soutenir ce gouvernement ? Autant l’on comprend l’intérêt des US, (diviser pour régner, comme beaucoup le disent ici), autant celui des Européens, la création d’un “ennemi commun”, est illusoire.


    • grub Le 03 mai 2014 à 12h29
      Afficher/Masquer

      Peut être parce que nos gouvernements et élites n’ont pas une once de patriotisme qu’il soit nationale ou même européen ? 😉


      • perceval78 Le 03 mai 2014 à 15h45
        Afficher/Masquer

        cf tweet de Michel Barnier :

        Michel Barnier ‏@MBarnierEU May 1
        Être patriote, c’est aussi être européen #sereposerouetrelibre @GG_RMC
        Expand


    • NeverMore Le 03 mai 2014 à 12h55
      Afficher/Masquer

      Pourquoi, pourquoi … Pourquoi la Grèce , pourquoi l’Espagne, pourquoi le Portugal, pourquoi Chypre, l’Irlande, L’Italie et bientôt la France … Pourquoi, oui pourquoi …


    • Incognitototo Le 03 mai 2014 à 12h58
      Afficher/Masquer

      @ Crapaud Rouge,

      Pour répondre à votre question sur Merkel… Vous ne pouvez pas demander à une pompière pyromane d’être l’élément pacifiste de l’histoire… Avec le recul – et en espérant que nous serons toujours là pour le savoir – il y a fort à parier que nous comprendrons un jour que toute cette crise a été provoquée (en grande partie) par les vues et les actes expansionnistes de l’Allemagne, sur les pays de l’Est.
      En l’occurrence s’il y a un pays qui peut arrêter tout ça, c’est bien l’Allemagne (qui a été à l’origine de l’éclatement de l’ex-URSS) et si elle ne l’a pas encore fait, c’est qu’il y a quelque chose qui nous échappe dans les intérêts qu’elle défend, envers et contre tout.


      • Surya Le 03 mai 2014 à 13h08
        Afficher/Masquer

        Peut-être appliquent-ils un équivalent allemand de la doctrine Wolfowitz


      • Le Bigourdan Le 03 mai 2014 à 13h18
        Afficher/Masquer

        L’histoire est un éternel recommencement.
        A lire ” la contreverse de Fisher”

        link to fr.wikipedia.org

        L’explication de l’origine de la guerre 14-18


        • Incognitototo Le 03 mai 2014 à 13h38
          Afficher/Masquer

          Absolument pour tous les deux… mais plus pragmatiquement parlant, je suis quasiment sûr que si nous obtenions la liste des investissements allemands dans les pays de l’Est (et ils sont massifs depuis une dizaine d’années), on comprendrait très vite d’où viennent les problèmes et les réactions russes…
          Comme dans tous les conflits, il faut toujours se demander à qui profite (pécuniairement et politiquement parlant) le “crime”… et pour l’instant à part à l’Allemagne, je n’en vois pas d’autres…


          • gil Le 03 mai 2014 à 14h24
            Afficher/Masquer

            Une dizaine d’années ? Mon pauvre ami !
            déjà en 1992, quand j’y suis allé, on pouvait dans certains pays de l’est payer directement en mark (pas en francs évidement). C’est dire depuis combien de temps ça dure.

            Cordialement


            • Incognitototo Le 03 mai 2014 à 15h06
              Afficher/Masquer

              Bé la colonisation des pays de l’Est par “l’Allemagne” commence avec… Charlemagne (!!!)… Mais là, je vous parle juste des investissements financiers dans des firmes de l’Est qui se sont surmultipliés depuis un peu plus de 10 ans (au détriment d’ailleurs de l’Europe du Sud)…
              Tout ce que Mitterrand craignait et avait voulu éviter (notamment en arrimant l’Allemagne à l’UE de l’époque, avec le traité de Maastricht) semble bien vouloir se réaliser quand même.

              L’élargissement à marche forcée de l’UE (entre 2002 et 2004) a été une erreur historique que nous allons “digérer” (si nous le digérons un jour) dans la douleur. Les bisounours français qui nous gouvernaient à l’époque n’avaient décidément rien compris à l’Allemagne… Comment ont-ils pu s’imaginer qu’en acceptant de laisser rentrer l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie et la Slovénie, les Allemands n’étaient pas en train de réaliser leurs vieux rêves expansionnistes vers l’Est ?… “Imbéciles” aurait sûrement dit Mitterrand… L’absence de vision historique des crétins qui nous gouvernent m’étonnera toujours…


            • ploi Le 03 mai 2014 à 15h51
              Afficher/Masquer

              Et vue la situation de la France (monnaie allemande, contrôle budgétaire made in Germany, déficit commercial énorme avec l’Allemagne), y a pas que leur rêve à l’est qu’ils sont entrain de réaliser.

              Et pendant ce temps-là, on chie sur notre allié traditionnel dans ce genre de situations (résister à la volonté impérialiste allemande), la Russie.


        • perceval78 Le 03 mai 2014 à 17h43
          Afficher/Masquer

          Moi ca m’inquiete un peu quand j’entends un industriel parler de chance pour l’europe ce qui se passe en ukraine:

          http://www.journal-aviation.com/actualites/26633-l-ukraine-pourrait-beneficier-a-l-europe-de-la-defense—enders


  12. romain Le 03 mai 2014 à 11h28
    Afficher/Masquer

    Pas sur que cette information passe dans les journaux mainstream:
    link to paulcraigroberts.org

    Certains pro-maidan seraient payés par l’allemagne et les états unis. Est-ce que c’est vrai? j’en sais rien mais en général les Nobs et consorts ne s’embêtent pas à vérifier quand il s’agit de dénigrer les séparatistes..


    • Surya Le 03 mai 2014 à 12h02
      Afficher/Masquer

      Porochenko avait affirmé avoir participé au financement du mouvement Maidan dans l’émission 60 minutes sur CBS.


  13. yt75 Le 03 mai 2014 à 11h59
    Afficher/Masquer

    Transcript complet de la conférence de presse Obama/Merkel :

    link to blogs.wsj.com

    Pas encore lu en détail, Merkel joue clairement un numéro d’équilibriste …

    WSJ il y a deux jours :
    “BERLIN— Angela Merkel is carrying a clear message from Germany’s business lobby to the White House: No more sanctions. ”
    link to online.wsj.com

    De fait dans la conf de presse le mot “sanction” est beaucoup moins repris par Merkel qu’Obama, mais enfin …

    Et il y a aussi :
    Obama :
    “Partnership, TTIP, which is critical to supporting jobs and boosting exports in both the United States and in Europe. We discussed energy security, including the importance of Europe diversifying its energy sources. The United States has already approved licenses for natural gas exports, which will increase global supply and benefit partners like Europe. And TTIP would make it even easier to get licenses to export gas to Europe.”

    Merkel :
    “Thirdly, TTIP — I think particularly in the overall context of further intensifying our trade relations, of global growth but also in the context of diversification of our energy supply, this is a very important issue. It will be very important for us to bring the negotiations very quickly to a close on TTIP. We are firmly convinced that for the European Union, for Germany and for the United States, this offers a lot of opportunities for the future. And it’s so important for us to bring this agreement to a successful conclusion.”

    “Looking at our dependencies in the next 10 to 15 years on Russian gas supplies, there are six countries that right now in the EU — that depend a hundred percent on gas supplies. We need to improve the reverse flow, as we call it. We need to improve our grid of pipelines. All of the countries need to share supplies. And those are measures that we’re currently discussing in Europe. We’re talking about short term but also medium term and long-term measures, and then the free trade agreement, TTIP, is also gaining more prominence in this respect.”

    Il est vraiment extrêmement important de ne pas oublier que la chansonnette “le gas US pour remplacer le gaz Russe” est une BLAGUE, et cela tout simplement selon les chiffres et projections OFFICIELS de l’agence fédérale US (dont par ailleurs la tradition sur-optimiste est aisément vérifiable), par exemple :
    link to ourfiniteworld.com
    ou :
    link to resilience.org

    Notre époque c’est aussi la “collision” entre la banalité du possible géologique, l’omerta allant avec, et la propagande nécessaire en couverture.

    Même si le discours US à ce sujet a bien sûr très clairement des avantages financiers court termes pour l’industrie extractrice.

    1) Pression de l’industrie extractrice US pour faire remonter le cours du gaz aux US (qui par ailleurs remonte déjà suite au niveau bas record des stocks après l’hiver).
    2) Mais bataille associées avec utilisateurs (chimie/engrais, électricité, chauffage)
    3) Promotion de l’industrie extractrice pour venir fracker en Europe (et Russie)
    4) Maintenir la “hype” vis à vis de wall street, compte tenu de l’endettement massif des entreprises du secteur, et du caractère bullesque de l’affaire.


  14. Kiwixar Le 03 mai 2014 à 12h19
    Afficher/Masquer

    Les Echos donnent le point de vue de Moscou, et parlent de “junte” de Kiev :

    “Ukraine : Moscou accuse Kiev et l’Occident de la tragédie d’Odessa
    DIRECT – Le porte-parole de Vladimir Poutine a accusé la « junte » de Kiev et les pays occidentaux qui ont selon lui approuvé « l’opération punitive » de l’armée ukrainienne à Slaviansk d’être responsables de la mort de 31 personnes dans l’incendie d’un bâtiment à Odessa, vendredi.”

    link to lesechos.fr


  15. Kiwixar Le 03 mai 2014 à 12h24
    Afficher/Masquer

    Hollande paraît traîner les pieds (contrairement à Merkel) pour condamner Moscou.

    Punition : BNP Paribas menacée d’une lourde amende aux US (2 milliards $?)… ??


    • Surya Le 03 mai 2014 à 13h02
      Afficher/Masquer

      Aucun rapport; ce litige était mentionné dans les rapports annuels de BNP depuis 3 ans.


  16. André Le 03 mai 2014 à 13h13
    Afficher/Masquer

    Mea culpa auprès du modérateur, j’ai l’œil fatigué en ce moment! Bonne synthèse:link to russiepolitics.blogspot.ru


  17. Crapaud Rouge Le 03 mai 2014 à 13h36
    Afficher/Masquer

    Soyons honnête, Le Monde est capable de publier des opinions contraires à sa ligne éditoriale. Pour prétendre ensuite à “l’objectivité”, à la “pluralité” et autres rengaines journalistiques. Lire : link to lemonde.fr : “Seule une Ukraine fédérale garantira la paix“, par Edgar Morin. Seul petit hic : la lecture intégrale coûte 2 €, alors que c’est seulement 1,2 € pour un numéro du Canard. L’objectivité n’est pas gratuite au Monde…


  18. Hellebora Le 03 mai 2014 à 14h28
    Afficher/Masquer

    A Kramatorsk, c’est très chaud aussi à en juger par les images de Graham Phillips :
    link to twitter.com


    • jerome Le 03 mai 2014 à 15h40
      Afficher/Masquer

      J’aimerai bien savoir ce qu’il dit le type sur la vidéo trouvée sur ton lien link to twitter.com


  19. Mathias C Le 03 mai 2014 à 14h29
    Afficher/Masquer

    Peut-on vraiment parler de pro-russes ???
    Il me semble qu’à Odessa c’est plutôt des anti-maidan, refusant le coup d’état.


  20. André Le 03 mai 2014 à 15h02
    Afficher/Masquer

    Kramatorsk :link to youtu.be


  21. Hellebora Le 03 mai 2014 à 15h08
    Afficher/Masquer

    @ André
    Que celles/ceux qui comprennent l’ukrainien ou le russe nous fassent bénéficier de leurs lumières 🙂 Dans ces images où il n’est pas tjrs aisé de distinguer qui est qui, ça aide


    • Janna Le 03 mai 2014 à 15h43
      Afficher/Masquer

      Dans cette vidéo, les habitants de la ville de Kramatorsk empêchent les armées de Kiev d’entrer dans la ville.
      Les habitants leur crient de rentrer à Kiev.
      Ils sont prêts à se battre jusqu’à mourir pour leur ville.
      Ils ne reconnaissent pas le nouveau pouvoir non-légitime à Kiev.


    • Perekop Le 03 mai 2014 à 15h57
      Afficher/Masquer

      Pas facile,le son est assez mauvais, beaucoup de paroles indistinctes, mais le sens général est clair.. Ce que j’ai pu distinguer ici ou là : “C’est notre terre” (eto nasha zemlia), “Qu’est-ce que vous faites ?!” (Chto vy delaete), “Fascistes” (id !), “Gloire au Donbass” (Donbassy Slava), mais c’est à peu près tout. Et quelque chose de peu favorable au Pravyi Sektor.


  22. Theoltd Le 03 mai 2014 à 15h20
    Afficher/Masquer

    39 morts (pro russes) et le figaro titre: Obama et Merkel menacent de sanctions Poutine apres les événements d’Odessa.
    Je vais faire des reserves de gaz. Je pense que Poutine doit y aller, et nous debarrasser de cette racaille.


    • Olivier Berruyer Le 03 mai 2014 à 15h53
      Afficher/Masquer

      C’est impressionnant quand même non ?


      • Hamis Le 05 mai 2014 à 00h31
        Afficher/Masquer

        Olivier, super boulot que vous faites!

        Avez-vous déjà vu/eu des infos à ce sujet ?
        Attention les images peuvent choquer!
        Mais il apparaît que beaucoup des victimes d’Odessa (dans le building) ne sont pas mort par le feu, mais on été tué avant que l’on ne brûle juste leur visage et leurs mains: le reste du corps et les vêtements ne sont pas touchés (étrange non?), une femme a l’air d’avoir été violée avant ce “traitement”, d’autres hommes on reçu des balles dans la tête, et la femme enceinte a visiblement été étranglée par un câble électrique…
        HALLU-CINANT !!!
        Mais à part ça les autorités de Kiev ont déjà bouclé “l’enquête, bilan: les pro-Fédéralisation” se sont brûlés tout seuls!?”…

        Lien : link to ruposters.ru


    • yt75 Le 03 mai 2014 à 16h40
      Afficher/Masquer

      On a à mon avis du mal à réaliser à quel point l'”affaire” tient à un fil actuellement en terme d'”image commune” et aussi beaucoup de “conservation de faces” par rapport à la chronologie officielle présentée (ou pas présentée d’ailleurs, l’image d’épouvantail suffit, on se contente de ne rien dire).

      Sans doute pas beaucoup de place pour “remettre les choses à l’endroit”, mais enfin quand même beaucoup d’éléments.

      Ne pas oublier que le coup d’état de 53 contre Mossadegh par exemple a été reconnu officiellement en 2000, pour celui là clairement il est impossible d’attendre aussi longtemps, il y a vraiment urgence.
      (et bien sûr Ianoukovitch rien à voir avec Mossadegh).


    • Vladk Le 03 mai 2014 à 18h57
      Afficher/Masquer

      C’est à nous de nous débarrasser de cette racaille…


  23. Romain Le 03 mai 2014 à 15h47
    Afficher/Masquer

    J’ai entendu qu’à l’extreme ouest de l’Ukraine dans le region Ruthénie (ou Transcarpatie) les populations ruthènes et hongroise ne reconaissaient pas la légitimité du gouvernement et qu’il commençait à y avoir des velléités indépendantistes. Avez vous des informations plus précise?


    • André Le 03 mai 2014 à 16h07
      Afficher/Masquer

      Bjr, il y a eu des manifestations il y a 3 ou 4 jours en faveur de l’indépendance de la Ruthénie, mais la seule vidéo trouvée a disparu du net.Depuis, je ne sais pas ce qui se passe.


    • Perekop Le 03 mai 2014 à 16h20
      Afficher/Masquer

      Pas étonnant… pour les gugusses assassins de Kiev, tout ce qui n’est pas “ukre” (peuple fantasmé qui n’a jamais existé) est à éliminer, de toute manière, race inférieure.
      Par ailleurs, à propos du mot “ruthène”, bien oublié aujourd’hui, je renvoie ceux d’entre vous qui comprennent le russe à un terrifiant documentaire réalisé en 2010, présenté par un certain Alexis Denisov, “Трагедия Галицкой Руси” (la tragédie de la Rus de Galicie). Il a été diffusé sur la chaîne russe Rossiya vers le 25 mars je crois.
      Il raconte avec énormément de détails et de souci historique la persécution, pour ne pas dire ethnocide des dizaines, et même centaines, de milliers de Russes par les Autrichiens, au tout début de la guerre de 1914.
      Pour le regarder, il suffit de taper Rossiya dans Google (par ex), de sélectionner la chaîne télé (pas la compagnie d’aviation homonyme !), puis,quand on est dans le choix de programmes, de taper en copier-coller ТРАГЕДИЯ ГАЛИЦКОЙ РУСИ dans l’espace de recherche en haut à droite (поиск).
      Je vous passe les détails affreux, sauf un : c’est apparemment à l’Autriche-Hongrie, modèle de civilisation, qu’on doit le premier véritable camp de concentration – sur base purement ethnique – à Thalerhof, non loin de Graz. Des descendants de ces Russes, jeunes historiens aujourd’hui, ont participé à la réalisation de ce documentaire.
      Une phrase à retenir : “On nous a baptisés Ruthènes, on nous a imposé l’uniatisme pendant des siècles, mais en vérité, nous sommes toujours restés Russes et orthodoxes dans notre coeur..” A souligner, quand même, c’est dit aussi par quelqu’un, que de nombreux prêtres uniates de l’époque ont été pendus ou sont morts dans ce camp pour avoir été suspectés de sympathie pour l’orthodoxie. Il y a eu des cas de retour en masse d’uniates vers l’orthodoxie, qui se sont terminés par un véritable martyre.
      Un autre détail sinistre : des villages entiers ont préférer partir avec les troupes russes en 1915, quand ces dernières ont dû reculer devant les troupes austro-hongroises, et l’empire russe les a autorisés à s’installer près de Penza. On n’ose imaginer ce qui leur est arrivé en 1917-18…


  24. perceval78 Le 03 mai 2014 à 16h00
    Afficher/Masquer

    Personnellement je suis inquiet quand j’entends ca :

    link to in.reuters.com


  25. Olposoch Le 03 mai 2014 à 16h10
    Afficher/Masquer

    Une telle volonté de falsification, une telle homogénéité dans la présentation d’une perception biaisée d’une réalité en partie occultée…
    Je me demande à quelle occasion la recette a déjà été appliquée…
    Pense, pense…


  26. yoananda Le 03 mai 2014 à 17h03
    Afficher/Masquer

    Est ce quelqu’un sait comment le Chine se positionne ou perçois cette situation ? Je me trompe peut être mais je pense que c’est elle qui fera pencher la balance d’un coté ou de l’autre si elle prend parti.


    • yt75 Le 03 mai 2014 à 17h11
      Afficher/Masquer

      De manière officieuse (et d’après des sources assez sures) la Chine soutient/soutiendra la Russie dans cette affaire, même si elle n’a pas forcément envie d’apparaitre de cette manière (surtout au milieu de négociations clés sur de gros contrats gaziers en particulier).
      Et le cas des “BRICS” en général.
      Le soutien actuel au coup US/UE et la propagande des medias “Français” sent de plus en plus le bon vieux pétainisme je trouve, et plutôt une exception …


  27. Hellebora Le 03 mai 2014 à 17h07
    Afficher/Masquer

    Ce matin, après m’être étranglée en écoutant le journal de 8 h sur France Inter, ce cher Artus de Penguern m’a définitivement terriblement manqué 🙁
    Or doncques D. Astagneau avait au tél cette Marie Mendras qu’il faudrait baillonner.

    Je me suis fait du mal (en me disant qu’il n’y avait pas de raisons que je sois toute seule) et je vous livre quasiment l’entretien. Mes commentaires sont entre [ ]

    -MM – “Tous les hommes armés, cagoulés qui sont en train de mettre le feu dans plusieurs villes d’Ukraine et maintenant aussi à Odessa, ce sont des hommes envoyés d’abord par la Russie.
    Je pense que pour VP, il est + profitable, vu ses calculs qui sont de maintenir l’Ukraine dans une situation de déstabilisation, parce que pour lui il est mieux de ne pas envoyer l’armée régulière et de continuer à noyauter, manipuler et pousser les populations civiles au désordre.
    – DA : “Afin que la prochaine élection présidentielle du 25 mai n’aie pas lieu…”
    -“MM : “Oui, ce qu’essaye de faire Poutine, c’est très clair – et je pense que nous devrions le contrer + sur ce plan – c’est d’essayer de prouver à l’Europe et au monde, que l’Ukraine en fait n’existe pas, que c’est un ensemble morcelé, mal gouverné. La réalité est autre : l’Ukraine existe, elle a effectivement des différenciations très nettes, notamment des villes de l’est [ =?] mais ce n’est pas pour cela que Moscou peut embraser ces villes et empêcher le nouveau gouvernement intérimaire à Kiev, qui est légitime [ben oui, vaut mieux le redire parce que yen a bp qui ne le pensent pas] de conduire des élections, à la fois présidentiales [ça se dit çà ?] et locales le 25 mai.
    – DA : Obama est inquiet de la tournure des événements… [ no comment ]
    – MM : Nous devrions tous l’être. Kiev a été remarquable de retenue [formulation incroyable, non ?] pendant tous ces mois, face à toutes les provocations russes. Il est quand même normal [le côté offusqué ne vous aura pas échappé] que le gouvernement essaie de reconquérir des bâtiments administratifs, des postes de police sur son propre territoire ! C’est extrèmement difficile de le faire sans tomber dans des provocations, sans qu’il y ait des victimes [dommages collatéraux qui se justifient face à la vilénie de l’ennemi ?] donc il me semble que Kiev a besoin de notre soutien. Il est dangereux de laisser ce gouvernement faible, à Kiev, être face à une Russie très décidée, déterminée, et qui de nouveau utilise des moyens de subversion.”
    link to franceinter.fr, de 50’50 à 54’20

    A 13heures, Anne Kekchose a été moins grave, juste absolument inintéressante (genre “attention, c pas bien M. Poutine”) :

    “Les Occidentaux doivent soutenir envers et contre tout les autorités de Kiev et expliquer à M. Putine qu’il fait fausse route parce que la politique russe ne va pas dans le sens de l’intérêt de l’Ukraine et quelle ne va pas dans le sens des interêts de la Russie” [on est bien avancés]

    link to franceinter.fr / de 7’59 à 8’25


    • André Le 03 mai 2014 à 19h59
      Afficher/Masquer

      MM est la fille d’Henri Mendras, elle n’a pas le talent de son père.


  28. albert Le 03 mai 2014 à 19h41
    Afficher/Masquer

    Je me pose quand meme une question: les 2 hélicoptères abatus, ils l’ont été avec des lances-pierres?

    Je comprend qu’on n’aime pas le gournement urkrainien, ni le parti secteur droit, mais de la a dire que les russes n’ont rien a voir dans ce conflit geo-politique, ça me parait bien naïf…


    • hervé06 Le 03 mai 2014 à 19h55
      Afficher/Masquer

      Beaucoup de militaires ukrainiens sont passés dans le camp des opposants à Kiev. Beaucoup d’armements sont sortis des casernes :
      Rien de naîf à en disculper les russes… Les en accuser l’est beaucoup plus !


    • Janna Le 03 mai 2014 à 20h20
      Afficher/Masquer

      Des militaires de l’armée pro-Kiev qui ont décidé d’être du côté des habitants de la ville de Slaviansk. En fin d’Avril, 6 chars avec des militaires de l’armée ukrainienne sont actuellement du côté des habitants. En plus les habitants ont pris des armes qui viennent de la police de la ville .


    • Olivier Berruyer Le 04 mai 2014 à 00h12
      Afficher/Masquer

      Non, avec des lances roquettes. Vous avez que des militaires ont déserté en masse, et sont passé dans le camps des “résistants” à l’Est, avec armes et bagages, dans certaines zones…


      • albert Le 04 mai 2014 à 10h33
        Afficher/Masquer

        Attention, je ne cherche pas à dire qui sont les gentils et les méchant s. Mais les ennemis de mes ennemis (ideologique) ne sont pas mes amis.

        Les militaires n’ont-ils pas déserté pour rejoindre l’armée russe?
        Les russes n’ont-ils pas récupéré une partie de la flotte ukrainienne en Crimée?

        Ça ne vous pose pas de problèmes ?


        • Wilmotte Karim Le 05 mai 2014 à 00h03
          Afficher/Masquer

          Des militaires ont aussi déserter alors qu’ils allaient attaquer les “terroristes” (quand ils ont vu que les terroristes n’en étaient pas).


    • Olivier Berruyer Le 05 mai 2014 à 03h39
      Afficher/Masquer

      il y a un article du NewYork Times, un journaliste a passe une semaine avec des separatistes
      link to nytimes.com
      on voit alors d’anciens/ex soldats, qui se debrouillent avec les moyens du bord : marche noir, materiel recupere.


  29. Nerouiev Le 03 mai 2014 à 21h38
    Afficher/Masquer

    Les jeux sont faits, Merkel partie pour soutenir son industrie très présente en Russie est revenue avec un renforcement des sanctions contre la Russie. Inutile de lutter contre la politique de nos dirigeants élus et plus forts que nous et qui savent ce qu’ils font.

    L’Ukraine sera tôt ou tard le 29ième pays européen et partagera avec nous la plus belle des économies ouvertes à la mode Chicago. Les pro Russes d’Ukraine, vaincus quitteront le pays pour la Russie et la Crimée qui a toujours été russe et le restera. Poutine n’est pas parti pour perdre son énergie dans une guerre qui n’a aucun intérêt pour l’avenir de la Russie. Il regrettera probablement les échanges industriels avec l’Europe, lesquels industriels probablement aussi. Alors, dans un pays somme toute fortement compartimenté, l’Ukraine sera dans les mains d’un équivalent Pinochet pour appliquer sa politique économique dictée par les US et l’UE. Tant pis pour les Ukrainiens. La Russie se tournera vers l’Est et se développera en interne puisqu’elle y a pris goût. L’Europe devra se mettre au pétrorouble et continuer sa lente dégradation avec une rupture sociale s’aggravant rapidement puisque les US auront d’autres chats à fouetter (fuck UE). A l’échelle des nations européennes ce sera la même chose, l’Allemagne continuera son ascension avec quelques pays suiveurs mais les autres s’appauvriront de plus en plus. Alors arrivera un conflit interne en Europe.

    Je regrette qu’on ne pense pas plus à notre équilibre social dans cette aventure. Est-ce de la faiblesse ? Gloire au vainqueur, c’est effectivement comme ça qu’il faut se comporter pour ne pas faire partie des futurs 15% (Actuel aux US) en dessous du seuil de pauvreté. Vive l’Amérique !


    • Phil DeFer Le 03 mai 2014 à 22h59
      Afficher/Masquer

      …sera…partagera…quitteront…restera…regrettera…sera…tournera…développera…devra….auront…sera…continuera…s’appauvriront…arrivera…

      Chaque futur est un conditionnel, et on sait, cher Nerouiev, qu’avec des si on mettrait Kiev dans une bouteille….


    • Olivier Berruyer Le 04 mai 2014 à 00h18
      Afficher/Masquer

      Ohhh, c’est oublier bien vite les populations de l’Est de l’Ukraine là-dedans. Ils ne vont pas se laisser chasser de chez eux sans rien faire…


  30. Hellebora Le 03 mai 2014 à 22h38
    Afficher/Masquer

    Les forces armées de Kiev sont à présent dans Mariupol et Konstantinovka (toujours dans le sud est du pays) ! Malheur de malheur : link to bit.ly

    Et de son côté, l’Otan a créé un groupe de travail sur la communication du gouvernement ukrainien : link to bit.ly
    “L’Alliance est très préoccupée des effets des télévisions russes qui ont réussi à persuader les Ukrainiens et le reste du monde que la « révolution d’EuroMaidan » était en réalité « un coup d’État par des groupes nazis ». L’Otan étudie la possibilité de réactiver certains outils de la Guerre froide ou de créer de nouveaux médias en Ukraine. Les États baltes sont étroitement associés à cette réflexion.”

    Tandis que du côté ambassade de France, aucune info depuis le 26 avril. Rien d’étonnant, en fait. Ils doivent faire le pont, hein ?


  31. Jacques Le 03 mai 2014 à 22h50
    Afficher/Masquer

    Les évènements s’accélèrent. L’idée d’une pétition a été lancée par un commentateur d’un billet précédent. On aurait au moins l’impression de faire quelque chose; on pourrait peut-être fissurer le mur de la propagande.
    En tout cas, ce blog est de plus en plus précieux.


  32. Hellebora Le 03 mai 2014 à 22h57
    Afficher/Masquer

    [Assaut à Mariupol et Konstantinovka]
    Bis repetita (et ce n’est qu’un début sans doute)

    ‏@PaulaSlier_RT 22h48
    #Mariupol – protestors say they’re given few minutes to get out of admin bldg or threats they’ll be shot !
    A 22h38 : Two people reportedly dead in Konstantinovka


  33. Danyves Le 03 mai 2014 à 23h03
    Afficher/Masquer

    link to blogs.mediapart.fr

    Massacre eurofasciste à Odessa : trente morts dans l’incendie criminel de la maison des syndicats

    03 mai 2014 | Par Jean-Claude POTTIER

    Deux textes articles sur le blog de Danielle Bleitrach : DU MASSACRE D’ORADOUR SUR GLANE A CELUI D’ODESSA 03 mai


  34. Hellebora Le 03 mai 2014 à 23h06
    Afficher/Masquer

    @ Jacques

    Je serai pour moi aussi.

    J’ai pensé à une personnalité chère à mon coeur, dont le MACBETH vient de démarrer à la Cartoucherie de Vincennes (2014 : 450 anniversaire de la naissance de Shakespeare), même qu’il faut vite que je réserve des places… Ariane Mnouchkine est d’origine russe par son père. A quoi serait-elle prête pour secouer notre pays et les médias ?

    Question ouverte


  35. Danyves Le 03 mai 2014 à 23h08
    Afficher/Masquer

    link to blogs.mediapart.fr

    j’accuse l’Europe : Boycott des élections , combat contre le fascisme

    03 mai 2014 | Par Jean-Claude POTTIER

    par Danielle Bleitrach :


  36. Danyves Le 03 mai 2014 à 23h17
    Afficher/Masquer

    link to histoireetsociete.wordpress.com

    histoireetsociete
    dieu me pardonne c’est son métier…

    le blog de Danielle Bleitrach


  37. Hellebora Le 03 mai 2014 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Quelques vers de Walt Whitman et beaucoup de tristesse, bp d’ d’angoisse ce soir

    “Ô Étoile de France
    Le rayonnement de ta foi, de ta puissance, de ta gloire,
    Comme quelque orgueilleux vaisseau qui si longtemps mena toute l’escadre,
    Tu es aujourd’hui, désastre poussé par la tourmente, une carcasse démâtée
    Et au milieu de ton équipage affolé, demi-submergé,
    Ni timon, ni timonier…”

    link to bit.ly


  38. Hellebora Le 04 mai 2014 à 00h08
    Afficher/Masquer

    @PaulaSlier_RT à Konstantinovka : des infos selons lesquelles l’armée de Kiev s’est emparée des bâtiments où se trouvent des équipes TV et ont bousillé le matériel de transmissions
    +
    “Kiev says after operation in Donetsk region it is planning similar operations in other regions”

    Le scenario se confirme …On saura demain lesquelles


  39. Janna Le 04 mai 2014 à 00h50
    Afficher/Masquer

    Odessa 02-05-2014 Début massacre (voir à partir de 2 min 30)

    link to youtube.com


  40. Anon Le 04 mai 2014 à 01h12
    Afficher/Masquer

    MULTIPLES INFORMATION COMPLÉMENTAIRES : link to facebook.com


  41. theuric Le 04 mai 2014 à 01h19
    Afficher/Masquer

    Si les allemands suivent les américains, ce que je pensais improbable, c’est qu’il a été promis à Madame Merkel quelques avantages non dénués d’intérêts.
    Maintenant, dites-moi quelle autre possibilité ont les russes que de détruire l’économie-monde.
    Ils ont promis aux russes d’Ukraine de les défendre mais ils savent les américains si désespérés qu’ils peuvent faire n’importe quoi, donc les russes ne bougent pas sauf à vendre et faire vendre leurs bons du trésor.
    Deux choses à surveiller, Wall Street et la flotte américaine en mer Noire.
    Ensuite ne leur restera plus que d’avancer leurs troupes en Ukraine et d’affaiblir l’Allemagne en la contournant par l’est, le sud et l’ouest et en ne lui laissant que ce qui fut les empires centraux, pauvres allemands.
    Les français, maintenant, se taisent et se font discrets et les anglais braillent mais ne font rien, j’ai comme l’impression que ces deux gouvernements commencent confusément à comprendre…


  42. Damien Le 04 mai 2014 à 01h53
    Afficher/Masquer

    Il y a quand même quelque chose de louche, j’ai vraiment l’impression que l’Ukraine est un immense piège dans lequel nos élites se sont engouffrés. J’ai l’impression que Ianoukovitch a essayé de gagner le maximum de temps en faisant miroiter l’adhésion de son pays à l’UE pour ensuite dire non (peut être sur ordre de Moscou). Le fait qu’il n’ait pas employé l’armée, c’est comme si il avait laissé faire, de manière à ce que les plus fanatiques prennent le pouvoir. En faisant çà, çà fini de ruiner la crédibilité de nos médias, de nos élus, des institutions européenne, de l’Otan. C’est le casus Belli qui permet aussi à la Russie de s’affranchir du dollar. J’ai l’impression qu’au final l’Ukraine éclatera en 3 partie, partie Est et Sud russophile qui au final réintégra la Russie, une partie centrale et nord qui retombera dans la sphère d’influence Russe et enfin à l’ouest la Galicie-Volhynie, avec son gouvernement d’extrême droite qui aura pompé un maximum de fric à l’UE avant peût-être de l’envoyer se faire voir, une fois que l’éclatement aura eu lieu et que leur plan de vouloir contrôler l’ensemble du pays aura échoué. Joukov avait été affecté en 1946 à Odessa jusqu’en 1953, il avait bien dû cerner les risques potentiels qui existaient déjà à l’époque et qui attendrait le moment opportun pour ressurgir et établis des plans et des scénarios au cas où… Khroutchev avait donné la crimée aux ukrainiens en 1954… est-ce que l’UE aurait mis autant de hargne à vouloir s’accaparer ce pays si elle ne l’avait pas eu ? L’Ukraine, ressemble un peu à la bataille de Koursk, une carrotte agitée sous le nez des allemands, que les soviétiques leur enfonceront dans le c.. . Cette crise va finir d’achever la crédibilité des médias et des politiques euro-atlantistes. Je suis persuadé que la Russie à un plan patient et méthodique pour « se faire » les USA sans que toute l’humanité y reste, que la fin de l’URSS a été une étape pour faire venir l’adversaire sur son terrain. Le mandat présidentiel en Russie est passé de 4 ans à 6 ans, avec le double mandat cela laisse à Poutine le pouvoir jusqu’à 2024, la crise actuelle n’est qu’une étape qui se clôturera avec la destruction des USA.


    • THIAM Le 04 mai 2014 à 02h38
      Afficher/Masquer

      « la crise actuelle n’est qu’une étape qui se clôturera avec la destruction des USA »

      Ben voilà une nouvelle qu’elle est bonne !
      Je le pense aussi et je l’espère même, pacifiquement mais profondément.
      Amitiés


  43. bul Le 04 mai 2014 à 13h09
    Afficher/Masquer
  44. Hellebora Le 04 mai 2014 à 13h57
    Afficher/Masquer

    “Yes, he can” … et ça fait mal

    link to veooz.com


  45. Hellebora Le 04 mai 2014 à 15h33
    Afficher/Masquer

    La population d’Odessa pleure ses morts et redoute les représailles tandis que plusieurs villes, dont Gdansk, se préparent à l’assaut des forces de Kiev : link to bit.ly


  46. Karl-Groucho Le 04 mai 2014 à 20h42
    Afficher/Masquer

    Des billets passent sur SeenThis (où ce site est connu), et relaient entre autre :
    « Odessa : l’enquête est bouclée, pour la police, ce sont les séparatistes occupant l’immeuble qui y ont mis accidentellement le feu en lançant des cocktails Molotov sur les passants pacifiques… »
    Billet :
    link to seenthis.net
    Info:
    link to kyivpost.com


  47. Nokturnal Le 04 mai 2014 à 23h07
    Afficher/Masquer

    Voici qq photos après l’incendie!

    link to ani-al.livejournal.com


  48. PL Le 05 mai 2014 à 01h53
    Afficher/Masquer

    ATTENTION INFORMATION A FAIRE CIRCULER

    ce soir, la télévision russe a passé un reportage très troublant sur les évènements à Odessa, qui apporte un éclairage nouveau au récit de Kiergaard, mais aussi contredit certains points.

    après les zones d’ombre sur la fusillade du Maidan, on s’achemine vers une nouvelle manipulation potentielle (mais de qui?)

    link to youtube.com

    pour ceux qui ne comprennent pas le russe, les points clés, les images parlent d’elles-mêmes :

    -un certain nombre d’activistes intégrés au sein des “pro-russes” portaient un brassard rouge distinctif
    -un certain nombre de forces spéciales de la police ukrainienne présentes, portaient le même brassard !
    -ces activiste infiltrés sont en discussion, avant et pendant les affrontements, avec des responsables de la police (uniforme différent et tête à découvert) et de la sécurité
    – le rôle de ces pro-russes avec brassard semble être dans un premier temps d’exciter les hooligans
    – on voit certains policiers étrangement laisser passer des activistes dans une ruelle, et les protéger
    – des forces spéciales avec brassard sont armées et tirent vers les hooligans: des morts
    – ensuite des “agitateurs” essaient de convaincre les hooligans de se diriger vers Kulikove pole, là où se trouve le camp des militants pro-fédéralisation
    – parmi ces agitateurs, on reconnait un gars corpulent, parlant au téléphone, que nous avons tous vu et reconnu car il se trouvera plus tard sur las scène du crime en train de tirer au pistolet. il semblait être présent sur maidan
    – la foule excitée arrive sur place (c’est quand même loin du lieu des précédents affrontements)
    – sur place, pas la moindre trace d’activistes pro-russe avec brassard rouge, ou de policiers avec brassard rouge. disparus!

    (IMPRESSION PERSONNELLE): les gens qui ont brulé dans le bâtiment n’ont pas grand chose à voir avec ceux qui se bastonnaient dans l’autre coin de la ville

    à partir de maintenant ça devient moins clair
    – le reportage cite le témoignage de personnes attrapées dans les étages du bâtiment, qui affirment avoir été enfermées de l’intérieur, dans une partie du bâtiment, au troisième étage, et avoir senti à partir de ce moment de la fumée dans la pièce d’à côté
    – on voit apparaitre un drapeau ukrainien à travers une fenêtre
    – un feu semble se déclarer de l’intérieur
    – un témoin interwievé dit que le feu à l’intérieur s’est déclaré après l’arrivée d’agents spéciaux, et accuse Parubiy
    – le gouvernement ukrainien a fait publicité de documents d’identité étrangers retrouvés sur les victimes, mais ceux-ci semblent antidatés (photo prise le 16 avril)

    bien sûr, le gouvernement ukrainien accusera les services russes, et la russie accusera les services ukrainiens.

    en tout cas il semblerait facile de retrouver les deux responsables ukrainiens (chef de la police et membre de la sécurité, que le reportage identifie), qui donnaient des ordres aux “brassard rouges”, ceux-là même qui semblent absents de la scène du crime. Soit il sont coupables de haute trahison, soit ils ont couvert une opération spéciale de quelqu’un au gouvernement.

    link to youtube.com


  49. Slava Ukrainy Le 05 mai 2014 à 12h44
    Afficher/Masquer

    Faut-il croire qu’un reportage de la télévision russe va faire la lumière sur le drame d’Odessa, sachant que la télévision russe est un outil de propagande du gouvernement de Vladimir Poutine ?
    Faut-il faire confiance aux télévisions russes qui n’ont rien d’objectives, faisant du matraquage nationaliste et impérialiste de la Russie ?

    Moi je ne fais confiance qu’à une enquête indépendante internationale dont les prorusses d’Odessa ne veulent visiblement pas étant donné qu’ils ont libéré la plupart des possibles témoins (ou instigateurs) arrêtés par la police cette soirée du drame ?


  50. Nathalie Le 05 mai 2014 à 14h50
    Afficher/Masquer

    Je ne suis ni ukrainienne ni russe ni meme slave, mais je suis triste a cause de tout ce que se passe dans ce pays, car j’ai des amis de tous les deux cotes.
    Ce qui me choque quand meme c’est la methode de la presse occidentale et americaine de presenter les evenements ukrainiens, sa tentative de ne pas voir la verite. Et la verite est que l’ Ukraine aussi que l’Europe est une marionnette dans les mains des Etats- Unis. Et dans tout ce bardaque, ces etats ont trouve le seul coupable- La Russie, car elle avait retourne son territoire. Les representants de l’ONU ont dit que l’Ukraine a le droit de proteger ses citoyens et elle doit resoudre toute seule ses problemes. Mais les russes qui habittent la sont aussi ses citoyens…?
    Une seule question me survient dans ma tete: pourquoi les Etats Unis n’ont pas laisse tous ces pays qu’ils avaient attaque auparavant, resoudre leurs problemes tous seuls, mais en avaient introduit les forces armees pour en etablir la paix. C’est ridicule et degoutant.


Charte de modérations des commentaires