Il ne faut pas généraliser – mais le silence médiatique est quand même éloquent…

“Alors qu’une gay pride devait avoir lieu ce samedi à Kiev, les autorités ont finalement décidé d’interdire l’événement. En cause, leur impossibilité à garantir la sécurité et la protection des participant.e.s. La veille, le maire Vitali Klitschko avait appelé les militant.e.s LGBT à annuler leur marche.

JAMAIS LE BON MOMENT POUR LES LGBT
«Que le maire dise que “ce n’est pas le bon moment pour une célébration” est une énorme déception, a déclaré Olena Shevchenko, co-présidente du comité organisateur de la Kiev 2014 Pride. Il devrait avoir une meilleure compréhension de ce que qu’est une revendication d’égalité. On ne peut pas faire une hiérarchie entre les droits humains. On dirait que ce n’est jamais vraiment le bon moment pour les droits des LGBT.» Les graves difficultés auxquelles est confrontée la population ukrainienne ne doit en effet pas effacer les revendications de certaines minorités: «Le pays est confronté à plusieurs défis, combattre une guerre à l’est, organiser un nouveau gouvernement, et répondre à l’agression russe, mais la liberté de se réunir pacifiquement ne peut être niée, même en temps de crise», a insisté Brian Dooley de l’organisation Human Rights First.

La toute première marche pour les personnes LGBT avait eu lieu en mai dernier (photo) dans des conditions particulièrement tendues, même si les associations avaient pu cette fois compter sur la présence des forces de police pour empêcher des débordements.”

Source : Yagg

========================================================================

“Un club gay de Kiev, le Pomada Club, a été la cible d’un groupe de néo-nazis dans la nuit du 5 au 6 juillet. Une caméra de vidéo surveillance a capturé des images glaçantes: des client.e.s se précipitent à l’intérieur du lieu, juste avant qu’une quinzaine d’hommes se jettent violemment sur les portes. Parmi eux, certains arborent des t-shirts ornés de croix celtiques. D’après le ministère de l’Intérieur ukrainien, une bombe fumigène et des pétards ont été jetés dans le club.”

La vidéo :

La police aurait ouvert une enquête pour déterminer l’importance des dégâts. Cette attaque survient juste après que la gay pride ait été annulée, faute de protection policière pour les militant.e.s LGBT.

Source : Yagg

16 réponses à Tout roule pour les Gays à Kiev (enfin, presque…)

  1. Surya Le 14 juillet 2014 à 00h40
    Afficher/Masquer

    Allooo ? Caroline Fourest ? Allô ?


    • jules Le 14 juillet 2014 à 00h52
      Afficher/Masquer

      Elle phosphore.


    • V_Parlier Le 14 juillet 2014 à 17h12
      Afficher/Masquer

      Elle est peut-être en train de préparer une explication fumeuse impliquant Poutine dans cette affaire…


      • Surya Le 14 juillet 2014 à 18h47
        Afficher/Masquer

        En fait on a mal vu, des pro russes nous ont crevé les yeux :/


  2. BELLEMAIN Serge Le 14 juillet 2014 à 00h47
    Afficher/Masquer

    Tiens, ils annonçaient la démocratie pourtant…pas pour tous donc? Bon quand il s’agit que l’armée bombarde les populations civiles du Dombass, passe encore, ce sont des sous-hommes comme ils disent, mais la liberté selon la conception occidentale, comme leur démocratie d’ailleurs, devaient faire la nique (excusez!!!) à l’homophobe Poutine! J’attends avec impatience l’article du journal de référence gay-friendly Le Monde, apôtre de la bonne parole de l’Empire. Et de tous les autres médias à la botte. J’ouvre les paris…rien ou presque… comme réaction.


  3. OlegM Le 14 juillet 2014 à 01h06
    Afficher/Masquer

    Encore mieux:
    La première chaîne russe diffuse un témoignage qui mérite bien un billet (en russe):
    https://www.youtube.com/watch?v=r2T_K0P8OfQ

    La bonne femme parle de crucification d’un garçon de 3 ans au centre de Slaviansk qui venait d’être libéré.
    Soit c’est vrai et c’est la TPI, soit c’est un exemple de propagande qui dépasse le niveau du docteur Goebbels.
    Je vous laisse deviner la bonne réponse.


    • Nicodème Le 14 juillet 2014 à 13h52
      Afficher/Masquer

      Ne conviendrait-il pas de mettre “libéré” avec des guillemets ?


  4. Wilmotte Karim Le 14 juillet 2014 à 02h00
    Afficher/Masquer

    Les violences se produisaient bien avant les gay prides.


    • JC Le 14 juillet 2014 à 02h35
      Afficher/Masquer

      Très bien, ben je condamne les deux. La violence physique et la violence morale, la première (immédiate) plus que la seconde (plus long terme).


  5. Kiwixar Le 14 juillet 2014 à 02h23
    Afficher/Masquer

    Pour la tolérance, un bon exemple c’est l’Indonésie.
    Ils ont comme jours de congé, entre autres :
    – naissance du Prophéte
    – nouvel an chinois
    – jour du silence (Balinais, Hindouiste)
    – Good Friday (vendredi avant Pâques)
    – anniversaire de Bouddha
    – ascencion du Prophéte
    – Ascencion (du Christ)
    – Eid al-Fitri
    – nouvel an islamique
    – Noël


    • rototo Le 14 juillet 2014 à 18h43
      Afficher/Masquer

      ahem, il y a quand meme un petit truc qu’ils tolerent pas trop les c’est les communistes et sympathisants par contre, ils en ont zigouillé à la main un million dans les années 60, et tous les tueurs et leurs familles/descendance controlent toujours tous les leviers du pays un demi siecle plus tard…

      devriez jeter un oeil sur “the act of killing” si ca passe pas trop loin de chez vous.
      sinon il y a internet tapez le titre + vostfr


      • p Le 16 juillet 2014 à 09h48
        Afficher/Masquer

        Ce n’est pas hors sujet : le génocide des communistes (1 à 3 millions de personnes) + des millions de déportés et de prisonnier politique dans les années 60 est le résultat de l’intervention directe des impérialismes occidentaux pour faire tomber un gouvernement non aligné de Soekerno et mettre en place leur marionnette Suharto

        A l’image de ce qui se passe en Ukraine.

        L’indonésie ne s’en est toujours pas remise. Voir par exemple le film Act of Killing
        Ou cet article très bien documenté :
        http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/300965-massacre-occulte/


  6. perceval78 Le 14 juillet 2014 à 06h45
    Afficher/Masquer

    THE GAY REPORT ?@GayReportNews Jul 7
    Ukrainian cops ban gay pride march in Kiev… http://greport.us/VxNbyY

    Interview de Olena Semenova activist à ce sujet dans un journal canadien
    =
    http://www.cp24.com/news/cancellation-of-kyiv-pride-one-week-after-worldpride-highlights-challenges-1.1900717
    =


  7. perceval78 Le 14 juillet 2014 à 06h51
    Afficher/Masquer

    Un article de Graham Phillips

    Followed by Johns Hopkins | SAIS and 7 others
    Vostok Cable ‏@VostokCable Jul 11
    Interesting from @GrahamWP_UK on gay rights in Ukraine. http://grahamwphillips.com/2014/07/11/ukraines-big-gay-step-back/ … Worth following up on issues he raises.


  8. wesson Le 14 juillet 2014 à 12h21
    Afficher/Masquer

    Il faudra quand même que un jour la communauté LGBT comprenne à quel point elle est instrumentalisé sur des combats qui objectivement n’est pas le leur et ne les concernent en définitive pas.

    Il me semble qu’il reste encore aux états unis un certain nombre d’état qui ont des législation ouvertement anti-homosexuelles (8 états ont des loi d’ailleurs parfaitement comparable aux lois Russes – De l’Ouest à l’Est, on a l’Utah, l’Arizona, l’Oklahoma, le Texas, la Louisiane, le Mississippi, l’Alabama et la Caroline du Sud – Source http://glsen.org/). En dehors de locaux directement concernés, il est bien rare de voir le sujet évoqué par la communauté LGBT.

    La Lituanie aussi, qui s’est particulièrement illustrée dans la crise Ukrainienne au coté des bellicistes a elle aussi des conceptions assez particulières sur le sujet. Eux aussi sont dotés d’une loi anti-homo comparable à celle de la Russie, mais pas un mot sur le sujet, et malgré les demandes de l’Europe pour abolir ces lois, ça tergiverse encore (source https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_LGBT_en_Lituanie )

    Sans même évoquer les endroits ou l’homosexualité est un crime puni de mort, mais dont on ne parle pas dans les médias (cf: Arabie saoudite, Qatar)

    Après le droit des femmes, le droit des homos est devenu un prétexte bien pratique pour faire accepter des renversement de régimes.


  9. Sébastien Le 14 juillet 2014 à 16h15
    Afficher/Masquer

    Information très drôle. Quand la main droite de Soros attaque sa main gauche, ça fait très théâtre de marionnettes. Gui-gnol! Gui-gnol! Ouaiiiiih !!!!!!
    Pendant ce temps-là, à Gaza….


Charte de modérations des commentaires