Le New-York Daily News est des plus grands journaux américains, tirant à 700 000 exemplaires. De positionnement plutôt centriste, a gagné dix prix Pulitzer.

“Bien qu’il soit obligé de suivre ses concurrents dans une certaine forme de sensationnalisme, le journal est toujours respecté au regard de la qualité de ses rédacteurs. On lui reconnaît également une excellente couverture médiatique de tous les événements new-yorkais, et sa rubrique du courrier des lecteurs est un bon indicateur de l’état d’esprit de la ville.” (Wikipédia)

Évidemment, au vu du scandale sur l’implication présumée des Saoudiens dans le 11 Septembre, puis de leur chantage à 750 milliards pour ne pas être poursuivis, le New-York Daily News n’a pas super bien réagi…

Voici sa Une du 17 avril 2016 : ORDURE ROYALE : les familles du 11 Septembre révoltées par le chantage à 750 Md$ de l’Arabie saoudite

ny-daily-news-1

ny-daily-news-4

L’article : L’Arabie Saoudite nous met le révolver sur la tempe, ou C’est une Carabine saoudite

(N.B. jeu de mots intraduisible avec sawed-off shotgun = fusil à canon scié)

Le roi Salman d’Arabie saoudite a menacé le ministre des Affaires étrangères de liquider près de 750 milliards de dollars d’actifs américains, si le Congrès adopte un projet de loi qui permettrait de poursuivre son gouvernement pour le 11 Septembre.

Indignées, les familles des victimes du 11 Septembre ont accusé samedi les représentants de l’Arabie saoudite de faire chanter les Etats-Unis pour dissimuler leur rôle supposé de financiers des terroristes du World Trade Center.

De vives attaques ont suivi une information de samedi selon laquelle les Saoudiens menaçaient de liquider jusqu’à 750 milliards de dollars d’actifs américains, si le Congrès adopte un projet de loi qui permettrait de soumettre leur gouvernement à des poursuites sur le 11 Septembre.

Les familles qui ont perdu des êtres chers dans les attaques terroristes disent que le Président Obama, qui fait activement pression pour faire capoter le projet, selon le New York Times,
est dans l’erreur.

« Je suis furieux. C’est une véritable gifle pour les familles des victimes du 11 Septembre », s’exclame Jim Riches, directeur adjoint à la retraite des pompiers de New York, dont le fils Jimmy, pompier, est mort dans l’écroulement du World Trade Center.

« Qu’ils gardent leur argent. Nous ne voulons pas de leur argent. Il ne vaut pas trois mille vies humaines. On voit clair dans leur jeu. »
Riches a dénoncé Obama quelque cinq mois avant le 15e anniversaire des attaques.

« Comment en toute conscience peut-il faire ça ? » demandait Riches. « En attendant, ils nous bafouent. Nous devons défendre nos principes. »

Terry Strada, dont le mari Thomas était courtier chez Cantor Fitzgerald au 104e étage, se fait porte-parole des autres familles en exhortant l’administration Obama à défendre ses intérêts contre le chantage financier des Saoudiens.

« Pourquoi cèdent-ils au gouvernement saoudien au lieu de protéger le peuple américain ? » a-t-elle demandé. « Ils sont tout simplement en train d’essayer de dissimuler les sales petits secrets des Saoudiens. On ne les croit pas. »

Les membres des familles font actuellement appel d’une décision prise l’an dernier, qui protège l’Arabie saoudite de poursuites contre le pays qui a soutenu les terroristes du 11 Septembre. Quinze des dix-neuf pirates de l’air étaient des citoyens saoudiens.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, lors d’une visite à Washington le mois dernier, a informé les législateurs américains de l’éventualité d’une vente de titres du Trésor et d’autres actifs américains, selon le Times. Une démarche sans doute nécessaire pour éviter un éventuel gel d’actifs à la suite d’une décision d’une cour de justice américaine.

Une démarche qui pourrait se révéler déstabilisante pour le pays. […]

==============================================

Voici la Une du 21 avril 2016 : Le pétrole vous protège, sire. Au centre de la colère à cause de sa protection des Saoudiens contre des poursuites liées au 11 Septembre, Obama fait ami-ami avec le roi.

ny-daily-news-2

Bon, donc, un état d’esprit qui ne mérite apparemment pas un article dans la presse chez nous…

Mais ce n’est pas grave, vu qu’on est chez les fous…

saudiens-119-1

(Bam = Obama)

saudiens-119-1

saudiens-119-1

saudiens-119-1

saudiens-119-1

saudiens-119-1

(ami ou ennemi ?)

saudiens-119-1

saudiens-119-1

saudiens-119-1

saudiens-119-1

saudiens-119-1

59 réponses à La réponse de la presse new-yorkaise aux Saoudiens : Ordures royales !

Commentaires recommandés

bluetonga Le 27 avril 2016 à 00h53

Pauvre Barak. C’est ce qu’on appelle un retour de manivelle. Mais il est injuste qu’il se retrouve tout seul sur la photo. Des échantillons d’ADN prélevés sur les royales fesses saoudiennes révéleraient bien d’autres adeptes des rétro-accolades. Plus quelques trace de rouge à lèvres de candidate présidente.

  1. bluetonga Le 27 avril 2016 à 00h53
    Afficher/Masquer

    Pauvre Barak. C’est ce qu’on appelle un retour de manivelle. Mais il est injuste qu’il se retrouve tout seul sur la photo. Des échantillons d’ADN prélevés sur les royales fesses saoudiennes révéleraient bien d’autres adeptes des rétro-accolades. Plus quelques trace de rouge à lèvres de candidate présidente.


  2. Grégory Le 27 avril 2016 à 01h04
    Afficher/Masquer

    Assez étrange de voir Barrack et pas, surtout, W Bush. Après tout Obama a hérité de la situation, il ne l’a pas crée.


    • atomik_49 Le 27 avril 2016 à 08h22
      Afficher/Masquer

      Pour les pires des néocons, il existe des lignes rouges infranchissables. Les journaux les respectent, même si c’est à contre-cœur. Ce n’est pas les new-yorkais qui parlent, ce sont leurs journaux, nuance !


      • patrick Le 27 avril 2016 à 17h43
        Afficher/Masquer

        en ce moment c’est Obama qui “gère” le problème , c’est bien lui qui fait la tournée de ses amis saoudiens


  3. Spectre Le 27 avril 2016 à 01h12
    Afficher/Masquer

    Pourquoi cèdent-ils au gouvernement saoudien au lieu de protéger le peuple américain ?

    Je dois être devenu un vieux con cynique avant l’heure, mais il y a quand même une forme d’indécrottable naïveté à encore se poser la question. Depuis 15 ans, les familles des victimes ont bien dû piger qu’elles se faisaient balader ! C’est un secret de Polichinelle que l’Arabie Saoudite a les mains sales en ce qui concerne le terrorisme ; or nos gouvernements continuent de leur manger dans la main ; donc il y a fatalement des intérêts très, très bien constitués à cela — pas seulement du pognon, du pétrole ou des débouchés commerciaux, mais aussi quelques cadavres dans les placards…

    M. Riches déclare plus haut : « Qu’ils gardent leur argent. Nous ne voulons pas de leur argent. Il ne vaut pas trois mille vies humaines. » En effet : il vaut bien plus ! Quand un pays “allié” peut se permettre 30x plus de saloperies qu’il n’en faudrait pour que n’importe quel pays non-aligné prenne un un “changement de régime” sauce OTAN dans les dents, ça veut bien dire ce que ça veut dire ! Entre la mémoire de vos proches et l’exceptionnalisme de la nation à la “destinée manifeste”, les maîtres du jeu n’hésiteront pas longtemps…


    • jp Le 27 avril 2016 à 02h30
      Afficher/Masquer

      il y a aussi que l’Arabie songe depuis plusieurs années à se doter de l’arme nucléaire et est sur le point de l’obtenir, du Pakistan.
      https://francais.rt.com/international/15762-medvedev-arabie-saoudite-arme-nucleaire


    • Crapaud Rouge Le 27 avril 2016 à 11h05
      Afficher/Masquer

      Et l’on peut comparer avec la Russie qui a coupé tous les ponts avec la Turquie pour “seulement” un avion militaire, même pas civil avec ses 200 passagers. En un sens, cela donne raison à de Defensa qui s’efforce de mettre en évidence l’impuissance de la superpuissance US : impuissante parce qu’engluée dans les rets d’intérêts contradictoires.


  4. Emmanuel Le 27 avril 2016 à 03h00
    Afficher/Masquer

    J’ai une solution pour apaiser les esprits : au lieu de vendre les 750 milliards de dollars en bons du Trésor, que les Saoudiens n’en vendent que 78,95 % (592 milliards), vu que c’était le pourcentage de leurs compatriotes pirates de l’air. Équitable, non ?


  5. DUGUESCLIN Le 27 avril 2016 à 06h38
    Afficher/Masquer

    L’Arabie Saoudite aurait donc, (selon les rapports encore à moitié secrets), une lourde responsabilité dans les attentats du 11 septembre. Mais quel était le but de ces attentats?
    De telles actions, avec un retentissement mondial d’une telle ampleur, ne peuvent être gratuites. Elles ont un but, une finalité autre qu’un banal règlement de comptes.
    Quel était l’intérêt de l’Arabie Saoudite et de ses complices probables, ou l’inverse, intérêts occultes possibles aux USA avec la complicité de l’Arabie Saoudite?
    Il n’y a pas d’actions gratuites. La destruction de l’Irak, puis de la Libye, puis la tentative en Syrie, et la tentative de mainmise sur le Golfe ont été les réponses aux attentats.
    Les rapaces qui ont partiellement échoué avec la Syrie et l’Iran en viendraient-ils à se déchirer entre eux?
    A qui était censé profiter le crime? Voilà la question.


    • Herve CRUCHANT Le 27 avril 2016 à 11h25
      Afficher/Masquer

      Il est possible que ce soit un deal entre pétroliers de premier rang. Texans et Saoudiens. on se goinfre le pétrole et vous nous rayez de la carte les délinquants extrémistes pseudo musulmans. or, le deal a complètement échoué ! l’Iraq est certes en ruine mais le pétrole plus les affaires marchaient mieux avant le mensonge grossier des armes de destruction massive, la première guerre et ses suites. les deux complices ne s’y retrouvent pas, même si on voit de plus en plus clairement que l’affaire du WTC n’est pas vraiment défavorable aux intérêts US. Toute la donne a changé. les USA se retrouvent avec les aléas d’une politique intérieure dictatoriale -Patriot Acts et Nouvel Ordre Mondial en particulier ont entrainé la montée des idées du Tea Party et du courant républicain Trump. les Saoudiens sont en proie à l’hydre des pseudo islamistes qui leur donne l’attitude d’un qui aurait en main plusieurs patates chaudes.


    • DUGUESCLIN Le 27 avril 2016 à 12h36
      Afficher/Masquer

      En fait la question est de savoir si certains pouvoirs financiers avaient un intérêt dans ces attentats.
      Concernant les wahhabites, il est évident qu’ils veulent détruire l’occident impie, mais un éventuel pouvoir financier avait également intérêt à déclencher des représailles et le chaos dans le Golfe en espérant s’emparer des ressources. Y a-t-il eu complicité, ou utilisation de l’un par l’autre?
      Qui entendait profiter le plus de ce crime?


    • At Dahman Le 27 avril 2016 à 13h24
      Afficher/Masquer

      @DUGESCLIN.
      Le projet de “Grand Moyen-Orient”, concocté par la bande de Neocns États-Uniens (Paul Wolfowitz, Robert Kagan, Richard Perle, etc..) et vendu, via Dick Cheney et Donald Rumsfeld, à George W Bush, avait pour objectif explicite d’empêcher l’émergence au Moyen-Orient de toute puissance régionale qui menacerait la suprématie stratégique d’Israël. C’est, jusqu’à nouvel ordre, la ligne directrice de la Politique des Etats-Unis et de ses alliés dans cette région!


    • Heirani Le 27 avril 2016 à 13h36
      Afficher/Masquer

      Je me pose exactement la même question. Le rapport dont est issu ces fameuses 28 pages date de 2004.
      Donc les Américains savent depuis au moins 2004 que l’Arabie Saoudite a chapeauté les attaques du 9/11. Mais dans le même temps ils ont surfé sur la terreur et la rancœur envers le musulman pour mettre à feu et à sang deux pays, tout en continuant d’entretenir des relations plus que cordiales avec les véritables coupables.
      Il me semble que ce ne sont pas des Wahhabito/Arabico/Pakistano/talibano/benladenique qui dirigent à Washington; la question de la complicité est donc légitime.


      • Sébastien Le 27 avril 2016 à 16h07
        Afficher/Masquer

        Complices ou corrompus, qu’est-ce que ça change? Le terme de complot est donc encore plus justifié, non?


        • patrick Le 27 avril 2016 à 17h48
          Afficher/Masquer

          complot pas forcément , disons qu’il y a un ensemble d’intérêts convergents qui font qu’à un moment ou à un autre on arrive à ces situations de guerre et de destruction.
          Ces intérêts convergents mettent aussi en lumière les divergences d’intérêts dans nos pays occidentaux ( entre pays, entre catégories de populations .. )


    • Ovuef2r Le 27 avril 2016 à 14h36
      Afficher/Masquer

      Ben Laden a bien expliqué que les USA devaient sortir du sol sacré les 300 000 soldats qui le protégeaient du méchant Saddam Hussein.
      L’effet de stupeur provoqué par l’attentat a permis de faire coup double : débarrasser les Saouds d’un de leur pire ennemis (Saddam qui ne les portait pas en haute estime et menait la vie très dure aux salafistes dans son pays), et les débarrasser de la présence impie des soldats “croisés..


    • Sami Le 27 avril 2016 à 23h00
      Afficher/Masquer

      Je trouve étonnant que les wahabo-pakistano etc puissent ne serait-ce qu’une seconde, s’imaginer pouvant détruire l’Occident. Tout de même, leur propre armement, il provient bien de cet Occident honni. Déjà, et rien que de ce fait, l’évidence devrait leur sauter aux yeux : Ils ne peuvent même pas en rêver, de la destruction de l’Occident. En tout cas pas avant 4 ou 5 siècles…
      La Russie, avec ses capacités redoutables, est de fait en position défensive, presqu’aculée, par l’Occident, qui se promène peinard autour de ses frontières. Qui imaginerait les Russes installer des missiles ou des bases au Vénézuela ou à Cuba (ils ont essayé, certes… et on a vu).
      Alors les wahabo-pakistano….
      Oui, ils sont relativement … fous, par moment. Mais pas à ce point …
      Si ?…


  6. Homère d'Allore Le 27 avril 2016 à 08h08
    Afficher/Masquer

    Le dessin de la truie nourrissant ses gorets démontre la méconnaissance crasse de ce dessinateur de ce qui se passe au Moyen-Orient.

    Le Hezbollah n’est sûrement pas financé par les séoudiens… Mais bon, vu de New York, tout ce qui porte un keffieh ou une djellaba, c’est du pareil au même.


    • douarn Le 27 avril 2016 à 08h23
      Afficher/Masquer

      Bonjour H d’A
      Je soupçonnce même l’auteur d’un certains racisme en ayant choisi le porc pour illustrer sa caricature.


      • Zoubisoubisou Le 27 avril 2016 à 10h17
        Afficher/Masquer

        C’est raciste ou bien provocateur, mais illustrer des groupes musulmans avec porc et porcelets est une grave insulte et ça ne peut pas être innocent.

        Un peu comme envoyer des avions-suicide dans des tours, quoi, à 3000 morts près. On y voit mal une erreur maladroite.

        Beaucoup de colère pour en arriver là, probablement, pas forcément du racisme – on n’est pas dans la tête du dessinateur.


    • jp Le 27 avril 2016 à 18h51
      Afficher/Masquer

      “vu de New York, tout ce qui porte un keffieh ou une djellaba, c’est du pareil au même.”
      vu de Paris et Londres et autres pays occidentaux (ex puissances coloniales) aussi car la propagande a fait de l’Orient est un grand fourre-tout, à la fois exotique et dangereux.

      cf “L’Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident” d’Edward Saïd, le livre date de 1978 mais reste essentiel pour comprendre la vision actuelle qu’ont les occidentaux.


  7. Vassili Arkhipov Le 27 avril 2016 à 08h25
    Afficher/Masquer

    Pourquoi le silence de la presse française quand on voit le boucan médiatique de l’autre côté de l’océan? Quand j’essaye de me figurer les raisons possibles, je ne vois que la fait que l’Arabie est en plus que bons termes avec notre gouvernement. Suis-je complotiste docteur? ou y a-t-il une autre explication?


    • Macarel Le 27 avril 2016 à 09h47
      Afficher/Masquer

      C’est simple, depuis qu’il y a de l’eau dans le gaz entre US et les Saouds, nos VRP “socialistes” (les autres feraient pareil, je vous rassure) se bousculent pour vendre notre quincaillerie militaire à ces maniaques du sabre. Il y a une place à prendre, pas de sentiments. Il faut redresser notre balance commerciale, et sauver des emplois.
      Les élections approchent, tout est bon pour pouvoir “redresser la courbe du chômage”.
      L’industrie de mort, est l’une des industries qui nous reste, où nous excellons.
      A preuve, le contrat qui va être conclu avec l’Australie pour la vente de 12 (?), sous-marins d’attaque sur 50 ans. Espérons que la guerre avec la Chine ne sera pas déclarée avant 2065.


    • Macarel Le 27 avril 2016 à 09h48
      Afficher/Masquer

      Un bémol, cependant quelquefois nous renonçons à une vente fructueuse, ce fut avec les Mistrals, destinés aux russes, mais je vous rassure ce n’est pas parce que l’éthique se serait mise à nous étouffer tout à coup. C’est simplement parce que le grand frère Yankee, nous l’a promptement déconseillé, en faisant planer, sans doute, quelque représailles fort “saignantes”, comme l’amende qui a été infligée à l’un de nos fleurons bancaires, la BNP (si je me souviens biens). Alors la “sagesse”, nous a fait vendre ces bateaux spécialement aménagés pour le climat polaire, à l’Egypte du très démocrate Al Sissi. Egypte qui comme chacun sait a un climat très froid, nécessitant des bateaux avec des ponts chauffants. Ceci n’a pas empêché les russes de vendre à la soldatesque égyptienne, leurs hélicoptères adaptés et pour cause à nos Mistrals.
      Elle est pas belle la vie ?


  8. Libraire Le 27 avril 2016 à 09h19
    Afficher/Masquer

    Bien,
    Ce que nous avions intuitivement, a l’analyse des déroulés en politiques intérieures et extérieures des conséquences du 911, à été partiellement dévoilé.
    Restent à déterminer les complicités internes qui ont permit cette alliance entre néocons et wahhabites.
    Notre problème est: comment neutraliser -et le plus vite possible- ces crétins idéologues et/ou dogmatiques qui ont la main mise sur nos avenirs.

    Je frémis à l’idée que des fous qui désirent éradiquer ceux que leur dogme religieux considère comme impur puisent avoir entre les mains l’arme atomique.


  9. Furax Le 27 avril 2016 à 09h28
    Afficher/Masquer

    Oh la bonne grosse intoxication menée par la presse US !!!

    Plus caricatural et malhonnête, difficile à faire. Quant aux vieux routiers de la politique américaine qui étaient déjà dans la place voici 15 ans, leur indignation hypocrite est d’une indécence sans nom.

    Ils n’ignoraient rien du tout.

    Sur ces unes et sur ces photos, il manque tout de même les principales têtes de l’administration Bush fils, les Clinton stipendiés par les saoudiens, les pontes du lobby militaro-industriel et de l’industrie pétrolière qui font partie intégrante du système de pouvoir mafieux réunissant les élites dirigeantes américaines et saoudiennes depuis des décennies.

    Vous savez de quel épisode historique ancien cette situation est l’écho ? De la crise entre Rome et son fidèle client numide Jugurtha qui corrompait les aristos conservateurs affairistes romains pour qu’ils fassent mener à leur république une politique trahissant ses intérêts. Les américains sont au début du processus : leurs corrompus à eux ne sont toujours pas tombés, tout en essayant d’étouffer l’affaire.


    • Crapaud Rouge Le 27 avril 2016 à 11h48
      Afficher/Masquer

      Quant aux vieux routiers de la politique américaine qui étaient déjà dans la place voici 15 ans” : on veut des noms, comme dit le Canard ! Vous oubliez un peu vite à quel point l’enquête a été vitriolée par manque de temps et de moyens, et combien il était impossible, à l’époque, de contester la thèse officielle. En jouant sur l’honneur, la patrie, la “mémoire des victimes”, l’horreur et la barbarie, il était facile de stipendier quiconque ne parlait pas droit. Alors, maintenant, à la faveur de ces “28 pages”, l’on voit ressurgir une indignation légitime du fait que la vérité avait été étouffée.


  10. Sami Le 27 avril 2016 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Passons sur la truie cyniquement “sacrilège”, le Hezbollah pire ennemi de la Saoudie, etc…
    Par contre, il est difficile de faire l’impasse sur le grand absent du dessin : Le “pèquenot red neck” proprio et responsable de la truie…


  11. francois marquet Le 27 avril 2016 à 10h18
    Afficher/Masquer

    Oui , ça va devenir passionnant parce que l’opinion publique US s’en mêle, associations de victimes en tête, et que des têtes devront tomber. Comme les saoudiens et les néocons se tiennent par la barbichette, chacun connaissant les turpitudes de l’autre, ça peu faire du bruit.
    Sans machiavélisme ni conspirationisme aucun, il faut constater que la chute de ces tours a eu quelques mérites:
    -permettre les aventures coloniales US vers l’asie centrale et le moyen-orient (néocons gagnants)
    -stigmatiser les musulmans (Israel et néocons gagnants)
    -se débarrasser de quelques scandales comme celui de l’électricité californienne (archives dans le WTC7, ripoux gagnants)
    -se débarrasser de deux tours extraordinairement chères à désamianter (bénéfice collatéral mais réel, voir les devis sur le net et l’expérience Jussieu, port autonome de NY et Silverstein gagnants)
    Je cherche toujours le bénéfice pour les saoudiens, qui me paraissent plutôt les idiots utiles dans l’affaire…


    • Macarel Le 27 avril 2016 à 11h09
      Afficher/Masquer

      L’intérêt pour les saoudiens, en tout cas pour ceux qui auraient trempé dans l’affaire ?

      Je crois que là il faut sortir, d’une pure logique d’intérêt, et revenir aux fondamentaux de l’intégrisme wahhabite qui est incompatible avec le “mode de vie décadent occidental”.

      Pour ces intégristes, il n’y a aucun doute, notre mode de vie est inspiré par Satan, il faut donc lui porter des coups mortels.


      • Alae Le 27 avril 2016 à 15h32
        Afficher/Masquer

        Je crois que là il faut sortir, d’une pure logique d’intérêt, et revenir aux fondamentaux de l’intégrisme wahhabite qui est incompatible avec le “mode de vie décadent occidental”.
        Pour ces intégristes, il n’y a aucun doute, notre mode de vie est inspiré par Satan, il faut donc lui porter des coups mortels.

        Dans ce cas, il va falloir que ces pieux “ascètes” fondamentalistes expliquent pourquoi ils copient aussi servilement le mode de vie décadent, satanique, toussa, des Occidentaux. Vous avez vu Riyad ? C’est Las Vegas.
        http://www.saudiarabiavisa.net/images/KingdomTower.jpeg
        Et les autres villes des Saoudiens, Qataris, Emiratis, etc (tous les “purs”), c’est pareil : des cauchemars utra-modernistes.


        • Macarel Le 27 avril 2016 à 16h14
          Afficher/Masquer

          Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais !

          Justement,les prêcheurs wahhabites, enragent d’autant plus que les moeurs décadentes occidentales gangrènent celles des descendants des austères bédouins du désert.

          La maison des Saouds n’a fait que passer un accord politique avec le Wahhabisme.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Wahhabisme


  12. Zoubisoubisou Le 27 avril 2016 à 10h45
    Afficher/Masquer

    Intéressante colère new-yorkaise. Ca peut arriver chez nous aussi, puisque l’UE est le chenil des USA, et ses membres les caniches.

    Si la colère ouverte remplace la résignation désabusée face aux dirigeants cyniques, alors leur affaiblissement est profond.

    Possible que chez nous, ça suive là aussi :

    – En France, face au Qatar et à l’Arabie Saoudite
    – En Allemagne, Merkel dégoûte le public sous le chantage turc

    Colère plus générale que liée au terrorisme, même si ça commence là.
    Par exemple, hier, 20h50, TF1, Nikos Aliagas traite 2 fois Merkel de connasse. A propos du TAFTA et sur un ton d’humour, mais il n’empêche : le Grec en lui a parlé.

    Un homme posé, professionnel, conscient de porter l’image de TF1, laisse sortir sa colère. Quelque chose a changé, qui en a marre du gouvernement de l’argent. Notre époque est là : qui vend qui. Peut-être que quelque chose change, à suivre.


    • Homère d'Allore Le 27 avril 2016 à 18h47
      Afficher/Masquer

      Ça peut arriver chez nous…Mouais…

      Des parlementaires qui oseraient critiquer l’alignement de notre politique étrangère sur celle des séoudiens (surtout le Parti Fauxialiste) et des qataris (surtout les Ripoublicains), vous en connaissez beaucoup ?

      Le Maire, certes, a eu une position courageuse.

      http://www.lepoint.fr/politique/le-maire-veut-reviser-les-liens-diplomatiques-avec-des-pays-du-golfe-23-03-2016-2027519_20.php

      Il doit l’un des rares à ne pas en croquer.


      • Zoubisoubisou Le 27 avril 2016 à 20h35
        Afficher/Masquer

        Question de rapport de force.

        Nos parlementaires ont autant d’échine qu’un poireau cuit, ils iront là où le vent souffle. S’il tourne, ils tourneront, poussés par le changement des forces en présence.

        Ce sont les médias, surtout, rigides dans leur suffisance aveugle, qui auraient du mal à négocier le virage, et risqueraient le peu de crédit qui leur reste.

        Ceci dit, on n’y est pas, effectivement.


  13. Abdellatif Le 27 avril 2016 à 11h03
    Afficher/Masquer
  14. Gurney Le 27 avril 2016 à 11h16
    Afficher/Masquer

    Je m’interroge sur le timing de ces révélations.
    Pourquoi est-ce que l’implication des saoudiens dans l’attentat du 11 sept sort maintenant dans la presse? ( le rapport qui contenait les 28 pages date de 2003 )

    Est-ce que la période est plus favorable suite au début d’indépendance énergétique US acquise grâce aux gaz et aux pétroles de schistes?
    Est-ce que cette même industrie n’aurait pas besoin d’un regain de tension et de prix du pétrole plus élevé pour ne pas poser le bilan dans les 2 ans?

    Je vois le mal partout?


    • Lysbeth Lévy Le 27 avril 2016 à 13h20
      Afficher/Masquer

      non non, vous êtes tout a fait normal ! moi je pencherais pour une vengeance personnelle : https://www.youtube.com/watch?v=v-v_vogRrfMla mobylette du mollah Omar n’était pas assez rapide !


    • Pepin Lecourt Le 27 avril 2016 à 13h53
      Afficher/Masquer

      Bonne question, ce débat ne surgit pas par hasard, comme la plupart des débats de ce type d’ailleurs, ils obéissent à un calendrier géopolitique.


      • Gurney Le 27 avril 2016 à 15h06
        Afficher/Masquer

        Pour être plus clair, je ne défendais pas une théorie du complot, plutôt l’idée que cette diffusion pouvait relever d’une décision, et pas nécessairement d’un concours de circonstance.

        D’ailleurs, je ne crois pas aux théories du complot, mais aux intérêts bien compris 🙂

        Je suis impatient d’avoir l’explication.
        Merci pour ton travail, et celui de tous les bénévoles qui t’aident


  15. Prométhée Enchaîné Le 27 avril 2016 à 11h30
    Afficher/Masquer

    It’s a Saud off shotgun = C’est une Carabine saoudite ?


  16. etienne Le 27 avril 2016 à 11h40
    Afficher/Masquer

    Ça fait quand même bal des faux culs cette couverture médiatique.
    Voila 15 ans qu’on se doute très fort que l’ Arabie Saoudite est mouillée jusque au cou – la simple composition de l’équipage est éloquente. Cette compromission, ainsi que les ambivalences du clan Bush, ont déjà été mises sur la place publique de nombreuses fois – Fahrenheit 9/11 en particulier, palme d’or Cannes 2004.

    Nonobstant le bon peuple US a marché comme un seul homme pour aller foutre sur le gueule de “Saddam”. Ils refusent de lutter contre le dérèglement climatique, via en particulier les énergies renouvelables, qui permettraient dans une mesure non négligeable de remodeler les enjeux géo-stratégiques liés au pétrole. Le pays de l’ultra consommation refuse de changer son modèle de consommation.

    Et qu’apprend-t-on dans cette interview : “Qu’ils gardent leur argent. Nous ne voulons pas de leur argent. Il ne vaut pas trois mille vies humaines. On voit clair dans leur jeu.”. Oui par contre ma bagnole dernier cri qui crame du pétrole à gogo, ma TV écran plat et ma montre connectée, ça ça les vaut.

    C’est bien joli de s’énerver contre les saoudiens, mais les responsabilités US (politiciens, guerres tout azimut, quasi asservissement de la planète au nom du dieu Commerce…) ce serait bien de les interroger aussi – ça ne nous exonère pas nous Français d’également balayer devant notre porte


  17. Patrick R Le 27 avril 2016 à 12h07
    Afficher/Masquer

    Comme d’habitude, le chantage au pognon ça ne gène pas les USA de le pratiquer mais pour une fois que la politesse leur est retournée, ils montent sur leur grands chevaux.

    Certes ce n’est pas un chantage commercial ou diplomatique. Il s’agit de l’impunité pour le meurtre de 3000 personnes, ce qui change la perspective.


  18. Arienam Le 27 avril 2016 à 12h40
    Afficher/Masquer

    Être “un porc” est la pire insulte que l’on puisse faire à un musulman, pratiquant ou non.
    Donc, oui, c’est une image particulièrement offensante pour les groupes ciblés.
    Et effectivement, si le Hezbollah ètait financé par l’Arabie Saoudite, pourquoi celle-ci ferait tout pour éliminer le premier ?
    http://geopolis.francetvinfo.fr/l-arabie-saoudite-et-l-iran-durcissent-le-bras-de-fer-au-liban-via-le-hezbollah-97945


  19. Bernie Le 27 avril 2016 à 13h40
    Afficher/Masquer

    De plus en plus incroyable… A la suite des attentats, c’était ben laden, suite à quoi on a bombardé entre autre l’Afghanistan, qui n’était qu’un leurre pour aller en Irak qui avait des armes de destruction massive. Sans compter la Libye et la Syrie. Dernièrement, un juge américain à fait porter le chapeau à l’Iran lui réclamant une fortune pour les victimes et ce coup ci on revient sur l’Arabie saoudite, le tout 15 ans plus tard… Et ça passe toujours ou presque comme une lettre à la poste… Je pense qu’au final, il n’y aura que les vrais responsables qui ne seront pas inquiétés. C’est tout simplement sidérant !!!


    • Anas Le 27 avril 2016 à 15h22
      Afficher/Masquer

      “Ben Laden et Les services secrets pakistanais et saoudiens ont longtemps été très proches…”

      Les services secrets pakistanais/saoudiens et la CIA ont longtemps et toujours été très proches aussi …


    • Ailleret Le 27 avril 2016 à 17h09
      Afficher/Masquer

      « Personne ne dit que Ben Laden n’était pas derrière les attentats… »

      Ancien chef de service à la DGSE, Alain Chouet caractérise Oussama Ben Laden comme « une figure médiatique et sentencieuse ». Si vraiment il est derrière les attentats du 11 septembre, il est curieux qu’il ne les ait jamais revendiqués, vu la gloire qu’il pouvait en tirer dans le monde musulman et bien au-delà.

      Si je ne me trompe, la thèse officielle du complot du 11 septembre désigne plutôt KSM (Khaled Sheikh Mohammed) comme le cerveau de ces attentats.


      • Ailleret Le 28 avril 2016 à 18h55
        Afficher/Masquer

        M. Berruyer,

        merci pour ces deux liens. Toutefois, la cassette diffusée par al-Jazira en septembre 2002 est de provenance bien incertaine, comme Libération l’indique. Quant à la cassette diffusée sur YouTube, cellequi aurait été retrouvée à Jalalabad en novembre 2001, sa traduction anglaise est franchement biaisée : je vous renvoie au livre d”Eric Laurent, La Face cachée du 11 septembre (Plon, 2004), pp. 240-247.

        Je maintiens donc mes dires : Oussama Ben Laden a bien approuvé les attentats du 11 septembre, mais aucun document fiable n’établit qu’il les a commandités ou revendiqués.


  20. Pepin Lecourt Le 27 avril 2016 à 13h52
    Afficher/Masquer

    Ben faut dire que si tous les pays du monde victime de terrorisme induit par les USA lui intentaient un procès, Barak et ses successeurs auraient fort à plaider, mais bon les USA ne sont pas une nation comme les autres n’oublions pas ” l’essentialisme” américain qui lui permet de se hisser au-dessus des lois.


    • Zoubisoubisou Le 27 avril 2016 à 16h03
      Afficher/Masquer

      Les USA n’ont ratifié aucun traité de droit international sur les crimes contre l’humanité, la Cour Pénale Internationale et d’autres.

      Ils ont poussé les autres pays dans une “moralisation” internationale, sans s’y soumettre eux-mêmes.

      Ils ont donc tous les droits puisque légalement, aucun devoir. Alors, ils font la morale et se mêlent de tout, sans rien écouter.

      Se croire au dessus des autres, c’est en abuser, ça ne rate jamais. Et avec les autres, c’est les trois L :

      On lèche, on lâche, on lynche.

      Pareil, ça marche tout le temps.


  21. oscar Le 27 avril 2016 à 14h48
    Afficher/Masquer

    Qui peut réellement croire qu’en 2001 les saoudiens avaient un tel pouvoir de museler médiatiquement (et de tuer politiquement ) quiconque de sensé émettrait des doutes légitimes sur la version hallucinante dite ” officielle ” ? Car ce muselage implacable , c’est bien ce qui s’est passé depuis 15 ans et de façon planétaire . Ces “une” si bien orchestrées et accusatoires contre les saoudiens dans la presse américaine du moment ,corroborent bien mon propos . Les saoudiens n’ont AUCUN pouvoir de pression sur les médias . Donc… ils ne sont que “just a patsy” comme aurait dit Lee Oswald en son temps .
    Si ce blog existe , c’est bien que son animateur et ses lecteurs savent bien ce que signifie concrètement le muselage médiatique et ses outils de dissuasion . Imaginez alors la puissance pour un muselage planétaire . IL faut un sacré moyen de rétorsion pour que ça tienne . non?
    Samson option?


  22. jubaka Le 27 avril 2016 à 15h23
    Afficher/Masquer

    Les américains sont choqués du chantage. Mouais ils ont démontré récemment leur promptitude à bloquer des avoirs et rançonner des entreprises.

    A la place des Saoudiens je commencerais à retirer mes billes des USA.

    S’ils le faisaient ils perdraient sûrement beaucoup mais pas autant que les USA et l’Europe par ricochet.

    Les dettes souveraines détenues par d’autres pays ou par des groupes financiers est une perte d’autonomie et de souveraineté, et pas qu’aux Etats-Unis….


    • patrick Le 27 avril 2016 à 18h16
      Afficher/Masquer

      simple prudence , les saoudiens ont tout intérêt à récupérer leurs billes avant que leur pognon ne soit bloqué.


  23. Sébastien Le 27 avril 2016 à 15h56
    Afficher/Masquer

    Je constate avec soulagement que plusieurs personnes ne sont pas dupe de cette gigantesque (mondiale) psy-op.
    Après les Panama Papers, Les Saoudi-Towers. On dirait des lancements de série télés.
    Vous ne ferez jamais croire que ce ne sont pas des leurres.
    Ah oui, puisque les fait sont têtus, simple petit rappel: Ben Laden n’a jamais été officiellement poursuivi pour les attentats du 11 septembre.
    Si je mens, je vais en enfer…


  24. Naz Le 27 avril 2016 à 21h13
    Afficher/Masquer

    Où en sont-ils de leur demande d’indemnités à l’Iran??
    les nouvelles vont et viennent…


  25. Sami Le 27 avril 2016 à 23h14
    Afficher/Masquer

    Il y a une constante, qui me semble en acier trempé : sans le parapluie US, la maison Ibn Saoud ne tiendrait pas longtemps.
    Les Ibn saoud le savent. C’est chez eux un axiome vital, à la base de leur survie. Alors, que quelques uns d’entre eux, “inconscients ou mal contrôlés”, jouent avec le feu, en outrepassant par moment le cahier de charge constamment tenu à jour par la CIA et consort, c’est possible. Le cas BenLaden étant le plus célèbre.
    Sans oublier qu’aux USA même, il y a des “tendances” parfois en conflit (dernièrement, grosse tension entre les “pour les négociations avec l’iran”, et les “pour la nucléarisation “oblitérante” de ce pays”…), et ces conflits intra USA peuvent avoir des répercussions chaotiques et imprévisibles (on ne fait pas d’omelettes etc.).

    —————

    Cela dit, qui pourrait bien être ce nom connu par “Le spectateur moyen de 60 minutes…”, dont parle John Lehman ? A priori, un Américain, donc ?…….


Charte de modérations des commentaires