J’ai réalisée la semaine passée une vidéo sur l’actualité…

Interview par Franck Zed et Baptiste pour le Cercle des Volontaires. (NB. Merci pour le titre ! 🙂 )

Partie 1 : Pacte de stabilité et TAFTA

Partie 2 : Analyse de la crise ukrainienne

67 réponses à [Vidéo] Le point sur la Crise, TAFTA et l’Ukraine…

  1. Spipou Le 08 mai 2014 à 03h24
    Afficher/Masquer

    HELP !

    De l’avis général, la pétition est trop longue. J’ai vraiment besoin d’aide pour condenser, ou sabrer, supprimer les passages inutiles s’il y en a. J’ai rajouté des choses qu’on m’a suggérées, mais rajouter et raccourcir en même temps, je n’y arrive pas.

    Merci de m’aider (dernière version sous le billet : Et le parti “Patrie” de Tymochenko, c’est ça…)


    • Carole G Le 08 mai 2014 à 11h10
      Afficher/Masquer

      Bonjour Spipou,
      alors…allons y 🙂
      ,


  2. perceval78 Le 08 mai 2014 à 03h38
    Afficher/Masquer

    Du lourd , source J Sapir tweeter

    Les observateurs de l’OSCE prisonniers n’en étaient pas !!!

    http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/les-observateurs-l-osce-n-etaient-ni-des-observateurs-ni-l-osce-28173


    • Kiwixar Le 08 mai 2014 à 04h16
      Afficher/Masquer

      Merci pour le lien, avec cette phrase de Jean Jaurès en conclusion de l’article :
      “Le courage c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques”.

      Les médias français sont vautrés dans la lâcheté, la couardise et la Collaboration.
      Les journalistes français sont frappés d’indignité nationale.
      Puisqu’ils mentent effrontément et qu’ils en répandent les preuves à chaque article, à chaque intervention médiatique, ils ne pourront pas se défendre en disant qu’ils ne savaient pas.


      • perceval78 Le 08 mai 2014 à 08h01
        Afficher/Masquer

        La Justice et la Vérité, même méconnues de tout un peuple, resteront la Justice et la Vérité, c’est-à-dire des choses supérieures aux aberrations d’un jour. Georges Clemenceau


    • Jean Le 08 mai 2014 à 07h27
      Afficher/Masquer

      Merci pour le lien, j’avais entendu parler de cette histoire de militaire il y a quelques jours mais étrangement, aucun média n’a repris l’info


    • perceval78 Le 08 mai 2014 à 10h36
      Afficher/Masquer

      Fil Tweeter du Ministre des Affaires étrangères de la perfide Albion en date du 3 mai :

      William Hague ?@WilliamJHague May 3
      I welcome the release of illegally detained @OSCE inspectors in #Ukraine. All other hostages held by illegal armed groups should be released

      Fabius a été plus fin sur ce coup la …


    • Norton Le 08 mai 2014 à 12h41
      Afficher/Masquer

      @olivier,
      Vous dites,à la 39eme minute de la seconde video ” moi,l’Union Européenne,j’aime bien “…
      Vous ajoutez ” je ne vois pas pourquoi Poutine n’aurait pas le droit de faire la même chose,à condition qu’il ne se dote pas des mêmes institutions que nous”…
      À près avoir critiqué les aléas de l’UE sur le plan de ses institutions et notamment pour ce qui concerne l’absence de démocratie inhérente à ces institutions,vous semblez éprouver de l’intérêt pour la partie économique de cette union,comme pour celle que voudraient créer les Russes avec certaines des ex-républiques de l’URSS…

      En allant au bout de votre logique et pour préserver totalement la démocratie en France et dans tout autre pays,je ne vois pas l’intérêt d’avoir des institutions extra-nationales dotées de pouvoirs économiques,qui régissent les intérêts économiques communs d’une multitude de pays,membres d’une même zone économique,prédéfinie arbitrairement et sacralisée par l’existence d’une autorité économique commune !…Cela va à l’encontre de la démocratie puisque toute autorité extérieure à une nation,la prive inévitablement d’une partie de sa souveraineté populaire.
      Une nation est une nation et rien ne l’empêche,ni ne doit l’empêcher,d’avoir des accords économiques avec qui bon lui semble.Toute autorité extérieure à une nation,fut-elle qualifiée “d’économique” à obligatoirement une incidence politique induite,puisque les décisions qui y sont prises ne sont pas décidées par les peuples…
      Une union économique “démocratique” doit donc rejetter toute institution extérieure aux nations et n’être l’objet que du bon vouloir démocratique de ces nations à s’accorder avec d’autres pays,eux-même dotés de cette même souveraineté…Or,l’idée même d’Union Européenne,sous entend implicitement pour les nations qui la composent,une perte de souveraineté au profit d’une institution extérieure à ces nations…
      Elle impose également un périmètre arbitrairement défini par ses soins, dans lequel certains pays seraient dignes d’exister et d’où certains autre seraient rejettés…
      Ne croyez vous pas qu’il serait désormais bon de considérer l’Europe,uniquement comme une zone géographique,au même titre que l’Afrique ou l’Amérique et de laisser chacun des pays souverains qui s’y trouve,décider démocratiquement et sans la tutelle d’une quelconque autorité extérieure,des accords profitables qu’il pourrait avoir avec les pays de son choix?

      Vous ne pouvez pas aimer l’Union Européenne et la démocratie …,il va falloir faire enfin votre choix…


      • C Balogh Le 08 mai 2014 à 12h56
        Afficher/Masquer

        à Norton, 12h41
        Bonjour,
        Je me permet de rebondir, il me semble que vous ne saisissez pas l’ironie D’Olivier, mais je peux me tromper.
        Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’aimer ou pas l’UE, ce sont des affaires dans lesquelles l’affectivité est absente, ce sont des affaires.
        Il est possible de créer une union préservant les intérêts de tous mais il faut revoir le système., renégocier les traités, etc…
        Regardez comme la taxe Tobin regroupe les pays qui y adhèrent(bien qu’elle soit en ce moment même attaquée de toute part, une fois de plus par les lobbies).
        Pourquoi se mettre devant un choix binaire?Ue ou pas UE, pourquoi ne pas réfléchir ensemble et EN CONCERTATION avec les peuples de l’avenir de cette nouvelle UE?
        Celle qui existe ayant accédé au sommet en piétinant les peuples?Celle qui existe étant plus que dépensière en superficiel, en emplois fictifs et influencée directement par les lobbies.
        Nous n’en voulons pas.Cela est un constat général, il me semble.
        Vous parlez d’Europe géographique et je vous rejoins, je ne sais pas pour les gens nés plus tard que moi(1963) mais il me semble que lorsqu’on parle d’Europe, il est collectivement admis que c’est une sorte de continent.
        Ne pas faire la confusion entre UE et Europe me semble prudent.
        Crlt.


        • Norton Le 08 mai 2014 à 13h40
          Afficher/Masquer

          @ C.Balogh,
          Vous posez beaucoup de questions,”pourquoi ci,pourquoi ça?”,…mais vous semblez oublier que l’UE est irréformable du simple fait de l’obligation d’obtenir l’unanimité des 28 pour changer la moindre virgule à nos traités et que ce sont eux qui nous l’imposent…!

          C’est une histoire de fous!…Quand vous en serez revenue,vous ne poserez plus la question:”pourquoi ne pas réfléchir ensemble et EN CONCERTATION avec les peuples de l’avenir de cette nouvelle UE?”
          François Asselineau et quelques autres y ont déjà réfléchi en connaissance de cause et démontrent depuis 2007 que l’unique moyen pour un pays de l’UE de sortir de cette folie,est de sortir de l’UE par l’article 50 et de rétablir la démocratie,qui,je vous le rappelle,ne se divise pas.
          Aucune décision concernant une nation ne peut se prendre à l’extérieur de cette nation sans mettre en péril sa démocratie et sa souveraineté populaire.
          Soit vous êtes démocrate et vous considérez qu’aucune décision de doit émaner d’une autorité extérieure,soit vous ne l’êtes pas…
          Pour sortir de ce choix binaire qui semble vous déranger,j’ajouterais une troisième possibilité,…soit vous n’avez pas la maturité,l’exigence,le courage,le sens de l’honneur pour votre pays et que sais-je encore,pour considérer que c’est sa souveraineté qui seule peut faire sa grandeur et permettre l’adhésion populaire pour une politique choisie librement et démocratiquement.


          • C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h30
            Afficher/Masquer

            Norton, vous préchez une convaincue.En fait, j’étais à l’étape d’après.Mon propos est souvent ironique, je ne sais si vous l’avez remarqué.En fait je ne dis pas autre chose que vous.
            L’UE est une institution cannibale.
            Ceci dit, pour moi, il est possible de conserver sa souveraineté en ayant des alliances qui sont de toute façon, dans notre monde moderne, indispensables, adapter par exemple une norme commune pour l’Eau.Pour les choses vitales entre plusieurs pays, etc…(ce que j’ai nommé la “nouvelle UE”, et qui vous a fait rebondir))
            Enfin, je n’ai pas votre aisance et j’écris plus avec le coeur sans doute que la raison, ce qui doit rendre mon texte peu construit.
            (j’ai vu toutes les vidéos d’assalineau)
            Crlt


        • Norton Le 08 mai 2014 à 14h44
          Afficher/Masquer

          @C.Balogh (suite)
          Il ne suffit pas de dire “il faudrait ceci ou il faudrait cela”,…il fait aussi prendre en compte ce qu’il est possible de faire au regard du droit européen.
          Nos traités nous imposent ce droit européen pour gérer tout ce qui est en relation avec l’UE,c’est-à-dire,quasiment tout!
          Regardez comment ce commentaire “démonte”,argument après argument,la totalité du programme FN,en prenant appuis sur ce droit.
          Changer l’Europe,vous disiez?

          http://contrelacour.over-blog.fr/article-le-programme-de-marine-le-pen-au-regard-du-droit-de-l-union-europeenne-chronique-presidentielles-20-98200911.html

          Puisque l’article 50 fait partie de ce droit,pourquoi ne pas l’utiliser puisque c’est l’unique moyen légal de sortir de l’aberration de la monnaie unique?
          Il existe une alternative à la légalité pour n’importe quel peuple qui veut se libérer d’une autorité à laquelle il ne veut plus se soumettre,…c’est la révolution!
          Prenez-vous ce risque,avec le cortège de violence et de sang qui accompagne inévitablement ce procédé,ou préférez-vous la méthode légale,digne d’un pays moderne et d’un peuple adulte,qui permettrait d’en finir avec la dictature de l’UE,en toute sérénité ?


          • C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h33
            Afficher/Masquer

            Norton,
            J’étais “jmeransaigne” sur ce blog, à mes débuts sur ce blog et après l’implication d’Olivier sur l’Ukraine, je me suis identifiée. J’ai pris formellement position POUR la sortie de l’UE et de l’EURO;c’est pourquoi, vu que nous disons la m^me chose, je m’arrêterai là sur ce sujet,
            Cordialement.
            PS, c’est toujours bon de lire des arguments intelligents sur ce sujet, merci de votre clarté.


      • Norton Le 08 mai 2014 à 13h54
        Afficher/Masquer

        @Olivier,
        Les traités de libre échange ou d’adoption de normes communes n’ont pas besoin d’organisations supra nationales pour exister.
        Si la France voulait signer un traité de libre échange avec les États Unis ou des pays européens, elle devrait pouvoir le faire sans l’avis d’une autorité extérieure.
        Vous ne démontrez pas l’intérêt de l’UE.
        De nombreux pays signent entre eux des accords commerciaux sans demander l’autorisation à qui que se soit.Il suffit de se conformer aux réglementations internationales.
        C’EST ÇA,LA LIBERTÉ!


        • Norton Le 08 mai 2014 à 15h05
          Afficher/Masquer

          @Olivier,
          Comme ça,d’accord!…,si vous dites ” “je ne veux pas d’organisations supra nationales” et que vous aimez,comme moi,tout ce qui peut favoriser des accords entre les nations et particulièrement,les accords économiques,vous êtes donc contre l’UE telle qu’elle existe,d’autant que vous ajoutez “sans droit de véto de chaque pays “…
          Comme vous ne trouverez aucun moyen légal pour parvenir,de l’état actuel de l’UE,dirigée par une entité supra nationale…, à ce que nous voudrions qu’elle soit,il faut donc d’abord en sortir pour pouvoir renégocier des accords sur une base légale différente.CQFD…


        • Norton Le 08 mai 2014 à 15h18
          Afficher/Masquer

          @Olivier,(suite)
          Pour ce qui est des accords régissant les normes de transport aérien,comme vous,je suis d’accord pour qu’ils soient l’objet d’accords internationaux.
          Pour ce qui concerne le volume des chasses d’eau ou autres imbécilités plus récentes,par lesquelles la Commission et le parlement européen justifient leur propre existence,…vu l’intérêt négligeable et le prix que ça nous coûte en matière de financement de l’UE,je n’ose rêver d’une chasse d’eau suffisamment puissante pour les emporter à jamais…


        • Norton Le 08 mai 2014 à 19h55
          Afficher/Masquer

          Dans ce cas,Olivier,dire “j’aime l’UE” est un lapsus étant donné que “UE” désigne et désignera à tout jamais,l’union historique de 28 états, dépossédés de leur pouvoir par un enchaînement de traités scélérats et dirigée à son profit par une clique politico-financière,apatride et non élue…
          Ce que vous aimez n’est pas l’UE,…mais tout autre chose,…qui,n’ayant pas besoin de structure supra-nationale,n’a pas besoin non plus d’être intitulé ou désigné,sinon comme coopération libre et naturelle entre états souverains…
          Pardonnez-moi,si vous trouvez ma précision excessive,mais vouloir sortir de l’UE n’est pas une banalité,par les temps qui courent…Ceux qui veulent en sortir légalement,par l’article 50 du TUE,sans vouloir imposer autre chose que le retour à la démocratie,ne sont qu’environ 5000 et aucun n’imagine un futur où le titre “Union Européenne” pourrait désigner autre chose qu’un passé enfin révolu…


  3. VladimirK Le 08 mai 2014 à 04h22
    Afficher/Masquer

    Petit ajout tout frais d’aujourd’hui. Une collègue Roumaine a encore de la famille en Roumanie, et d’après ces derniers, la Roumanie rappelle tous les appelés, et se prépare à la guerre.

    Je lui ai expliqué que la Russie n’avait rien à faire de l’Ukraine, et elle est assez d’accord, comme la plupart des roumains… la plupart des roumains, sauf leur gouvernement bien entendu.


    • perceval78 Le 08 mai 2014 à 07h57
      Afficher/Masquer

      A mon avis les forces Breszinskiennes cherchent a provoquer a tout prix un conflit avec la Russie autour de la Transnistrie , à l’ issu du cessez le feu de 1992 russes et moldaves se sont mis d’accord sur un statu quo tant que les moldaves ne réclamaient pas le rattachement à la Roumanie.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_de_Moldavie

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Transnistrie

      Seigneur priez pour nous pauvres pêcheurs , un mal profond atteint nos élites


  4. LesBarniques Le 08 mai 2014 à 04h44
    Afficher/Masquer

    Une info qui a peut-être passé sous le radar de plusieurs.
    Tatjana Ždanoka (Verts / ALE). – “Monsieur le Président, mon discours est sur ​​la violation de la liberté d’expression dans l’UE. Depuis lundi dernier, la transmission de plusieurs chaînes de télévision russes sur le territoire de mon pays, la Lettonie, ainsi que de la Lituanie voisine, a été arrêté pendant trois mois, selon une décision prise par les organes de contrôle compétents. La cause en était le mécontentement à la couverture des événements en Ukraine par ces canaux.

    Cette affaire est une violation manifeste de l’article 11 de la Charte européenne des droits fondamentaux qui stipule: que tout le monde a le droit à la liberté d’expression; que ce droit comprend la liberté d’avoir des opinions et de recevoir et de répandre des informations et des idées sans ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontières; et que la liberté et le pluralisme des médias doivent être respectées. En Lettonie, la décision a été contestée devant la Cour. J’espère vivement que la Cour cesser la violation de notre Constitution et de la Charte. Les estimations des événements en Ukraine différer beaucoup, mais tous les postes ont le droit d’être déclaré et entendu.”
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+CRE+20140414+ITEM-022+DOC+XML+V0//EN&language=en&query=INTERV&detail=1-242-000


    • Hellebora Le 08 mai 2014 à 14h29
      Afficher/Masquer

      Merci @LesBarniques

      C’était le 14 avril à Strasbourg que Tatjana Ždanoka est intervenue au nom de la Lettonie.


  5. burgf Le 08 mai 2014 à 07h14
    Afficher/Masquer

    “Le bon sens près de chez vous” !
    Excellentes videos
    Bravo et merçi à Olivier Berruyer.


  6. mathieu Le 08 mai 2014 à 08h29
    Afficher/Masquer

    merci Olivier,
    C’ est brillant, simplement expliqué et parfaitement équilibré.


  7. Ludmilla Le 08 mai 2014 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Bravo ,et merci beaucoup pour tout votre courageux travail d’analyse .


  8. tchoo Le 08 mai 2014 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Je suis pas d’accord avec le fait que nous soyons prisonniers de notre dette et qu’ils nous ait impossible de nous dégager de ce carcan.
    J’ai cru que vous alliez oublié de mentionner le recours aux arbitrages et aux tribunaux privés dans le cadre du TAFTA et encore je vous trouve très sobre, c’est un des points essentiels et qui là pour le cas nous rendra prisonnier sans possibilité de se dégager des conséquences sans une immense douleurs (cf voir le procès de Chevron envers l’Equateur)


    • dany2 Le 08 mai 2014 à 11h02
      Afficher/Masquer

      Et la banqueroute ? Jean Tulard nous l’a dit …L’histoire se répète et nous ny échapperons pas…Et plus tard , la guerre…
      Les pays qui ont la chance d’avoir le référendum d’initiative populaire ne pourraient-ils pas demander un vote pour que leur gouvernement accepte ou refuse le Traité Atlantique signé par la Commission européenne ? Auquel cas des pays comme la France pourraient se sentir obligés de faire un vote .(?)


    • Hellebora Le 08 mai 2014 à 14h39
      Afficher/Masquer

      D’accord avec @tchoo

      Frédéric VIALE intervient partout pour alerter sur ce qu’ impliquerait le TAFTA (pas seulement déni de souveraineté mais menace de disparition pure et simple de la démocratie). Il parle de plus de 150 cas dans le monde, où des états sont attaqués par ces 4, 5 cabinets. AUCUNE chance de gagner ! Donc, en plus de notre dette, on se mettrait des amendes colossables sur le dos..
      A noter avant qu’Olivier s’attaque au TAFTA – 🙂 ? – le nom de Magalie PERNIN, experte qui permet de suivre le dossier de très près.
      Et ceci pour commencer: http://bit.ly/1mFs75B


  9. Alex Hanin Le 08 mai 2014 à 10h12
    Afficher/Masquer

    Comme toujours, je suis d’accord avec une bonne partie de ce que dit Olivier, mais sa position sur la dette publique est caricaturale.

    Un pays possédant sa propre monnaie et un système monétaire développé n’est pas “esclave de sa dette” et n’est pas à la merci des marchés. Sans même parler des USA (dont on me dira qu’ils bénéficient d’un privilège particulier grâce au dollar), le R.-U. a montré que la banque centrale peut à tout moment racheter le montant souhaité de titres publics et fixer les taux d’intérêt au niveau choisi. Ce qui ne veut pas dire que je suis d’accord avec la politique britannique (que du contraire), mais c’est une autre histoire.


    • barre-de-rire Le 08 mai 2014 à 11h13
      Afficher/Masquer

      caricature ou pas, que tu le veuilles ou non, c’est pas remboursable.

      à a un moment faut être lucide les montants engagés par pays qui n’émettent que du vide pour payer le trou causé par l’intérêt de l’émission de vide précédent… c’est pathétique…

      c’est du crédit revolving étatique en fait. quelqu’un qui plonge ne peut plus en sortir.

      tout s’est joué en 1973. depuis le ” moi j’ai droit, toi t’as pu droit” à partir de ce moment la c’est parti en couille.


      • Alex Hanin Le 08 mai 2014 à 12h01
        Afficher/Masquer

        “C’est pas remboursable”.

        La BC peut créer à tout moment autant d’argent qu’elle le souhaite. Ce n’est évidemment pas ce que je recommande, mais techniquement les dettes sont parfaitement remboursables. La BoE a racheté 300 ou 400 milliards de dette publique dans le cadre des QE et personne n’en est mort. Quoi qu’on en pense, la monnaie n’est plus adossée à des métaux précieux entassés dans des caves.

        Tout déficit public crée un montant équivalent d’actifs financiers privés. Rembourser la dette, c’est détruire ces actifs financiers. Pourquoi le faire alors que le secteur privé hésite à dépenser et que la déflation menace ?

        Cette hystérie générée par la dette publique nous empêche de résoudre des problèmes bcp plus pressants, comme le changement climatique, les inégalités, etc.


        • casper Le 08 mai 2014 à 12h56
          Afficher/Masquer

          “La BC peut créer à tout moment autant d’argent qu’elle le souhaite. […] techniquement les dettes sont parfaitement remboursables.”

          Imprimer des billets pour payer, c’est dans l’effet pas tellement différent que ne pas rembourser. Les gens ne veulent pas être rembourses en billets, ils veulent être rembourses en biens et services pour une valeur équivalente a ces billets.


          • C Balogh Le 08 mai 2014 à 13h06
            Afficher/Masquer

            La dette est remboursable à la condition qu’elle profite d’un taux d’intérêt très bas du style 0,1%, le taux qui a été offert gracieusement aux banques pour ne pas qu’elles fassent faillite.Je crois que c’est environ 51 milliards d’euros que la France paye en intérêts chaque année, c’est du crédit révolving et donc inamortissable.
            C’est du COFIDIS, quoi, à plus grande ampleur.
            Si je me trompe sur les chiffres, merci de me corriger.


  10. Danyves Le 08 mai 2014 à 10h15
    Afficher/Masquer

    UE : les « pères fondateurs » étaient déjà au service des industriels et de la finance
    6 mai, 2014 Posté par Ender sous Argent et politique, Géopolitique
    10 commentaires

    Les « pères fondateurs » de l’Union Européenne, qui sont presque divinisés par l’historiographie officielle, étaient en réalité déjà au service du grand capital et des multinationales. Jean Monnet était administrateur à la banque Lazard, Schuman roulait pour la CIA, Van Zeeland, qui participa à la création de l’OTAN et de la CECA, fonda également le groupe Bilderberg. Bref, le projet, depuis ses origines, se trouve non seulement sous tutelle américaine mais se conçoit également comme un outil au service du capital transnational.

    « “Lobby” c’est encore trop doux : ça suppose que les forces économiques fassent pression, de l’extérieur. Or, elles guident les institutions de l’intérieur. » On a interviouvé Geoffrey Geuens, maître de conférences à l’Université de Liège. Au fil de son récit, on a finalement décidé de raconter une autre histoire de l’Europe : celle des financiers, des administrateurs et des industriels. Avec le CEE, c’est un véritable marché commun pour le capital et une barrière contre le communisme qui est mise en place.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/05/06/ue-les-peres-fondateurs-etaient-deja-au-service-des-industriels-et-de-la-finance/


  11. remi Le 08 mai 2014 à 10h54
    Afficher/Masquer

    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4846278
    “Vladimir Poutine semble vouloir faire baisser la tension en Ukraine. Le président russe appelle les séparatistes à reporter leur projet de référendum et assure que les troupes russes se sont retirées de la frontière ukrainienne. Analyse d’Eric Biegala.”

    –> Comme je le pronostiquais hier, Poutine est en train de lâcher les insurgés russophones (bon courage les mecs). Du coup, on a le droit à une analyse d’Eric Biegala qui nous garantit depuis Paris que tout est en train de rentrer dans l’ordre.
    Question : où est passé le reporter de Radio France sur place qui nous parle quotidiennement de l’Ukraine depuis décembre ? Vous savez celui qui enregistrait des chants d’oiseaux en pleine guerre civile ? Enfin peut on savoir ce qui se passe concrètement sur le terrain en Ukraine ?


    • remi Le 08 mai 2014 à 11h08
      Afficher/Masquer

      http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4846260

      Pardon correctif, à 7h on a retrouvé le reporter philippe randot, qui nous livre sans surprise l’interview d’Oleg, un bon ukrainien pro maïdan (ça alors) lequel est bien content que le référendum séparatiste programmé ce WE ne se fasse pas. Remarquez : si tous les Ukrainiens étaient du même avis que ceux qui sont interrogés par philippe randot, le gouvernement de Kiev pourrait autoriser tous les référendums du monde, ça ne ferait que consolider sa légitimité…


      • Hellebora Le 08 mai 2014 à 14h54
        Afficher/Masquer

        Philippe Randé est peut-etre un bon journaliste mais de toute évidence, il n’a pas le bagage historique ou géopolitique. Ses commentaires vont dans le sens des autres médias suivistes. Et il “alimente” 3 rédactions : F C, F Inter et F Info


    • DOZIER Le 08 mai 2014 à 11h29
      Afficher/Masquer

      @ Remi

      Le but 1er de l’UE & des USA n’est pas de faire de l’Ukraine le 29 ème Etat membre de l’UE mais de faire rentrer l’Ukraine dans l’OTAN et si possible de récupérer la Crimée (pour l’instant c’est loupé).

      L’accord de libre échange avec l’UE, n’est qu’un prétexte (tout le monde sur ce blog l’aura compris).

      “Poutine est en train de lâcher les insurgés russophones (bon courage les mecs)”

      V Poutine n’a guère d’autre choix que de jouer la montre, au delà des intérêts de la communauté russophone, il voit un pays en état de faillite qui ne paie plus sa facture énergétique, avec à sa tête un gouvernement qui ne fera que prendre des mesures propres à attiser les tensions et à s’aliéner la majeure partie de la population.

      La configuration de l’Ukraine est comparable à celle de la Yougoslavie en 1985 avant l’intervention des forces de l’OTAN, celle d’un Etat mûr pour la dislocation.


      • remi Le 08 mai 2014 à 12h01
        Afficher/Masquer

        @Dozier. Je suis d’accord avec vous. Le problème est que du moment que l’oligarque Porochenko fait ce que l’Otan lui dit, il peut s’aliéner sa population comme Ianoukovitch et assassiner ses détracteurs comme Timochenko, on en entendra pas parler…

        Ce qui arrive en Ukraine m’attriste mais dans l’absolu ça ne me touche pas directement. En revanche le traitement médiatique de l’Ukraine me semble la preuve que nous ne vivons pas dans une démocratie.


        • DOZIER Le 08 mai 2014 à 13h07
          Afficher/Masquer

          @ Remi
          “Je suis d’accord avec vous. Le problème est que du moment que l’oligarque Porochenko fait ce que l’Otan lui dit, il peut s’aliéner sa population comme Ianoukovitch et assassiner ses détracteurs comme Timochenko, on en entendra pas parler…”

          L’opinion publique occidentale n’a aucune réelle importance dans le jeux qui se met en place; aux yeux de V Poutine ce n’est qu’un paramètre parmi d’autres.

          Les occidentaux ont fait le choix de ne pas tenir compte de la configuration du pays et donc de passer en force sans se soucier des conséquences pour les Ukrainiens.
          Les Russes n’ont pu qu’en prendre acte et maintenant chacune des parties attend le moment propice pour intervenir militairement.

          A ce sujet, il est intéressant de noter la déclaration du nouveau Commandant suprême des forces de l’OTAN, le Gal Breedlove qui souhaite que des troupes de l’OTAN puissent stationner en permanence, dans les pays membres de l’alliance limitrophes de la Russie, et l’on se doute que l’Ukraine faisait dans son esprit, déjà partie de la liste.


    • David Le 08 mai 2014 à 12h57
      Afficher/Masquer

      Son passage à Valaam ni est probablement pas pas pour rien:
      http://fr.ria.ru/photolents/20110815/190496252.html
      C’est un joueur d’echec, il toujours 2 coups d’avances, il a récupéré l’essentiel, la Crimée, prendre les régions de l’est de l’Ukraine pourrait mal finir pour tous le monde et c’est exactement la que les américains veulent le pousser. Va-t-il sacrifier les russophones de l’est? Possible, a-t-il d’autre option? je ne le crois pas, le bonhomme et ses conseillés on de l’intelligence (en face faut dire qu’il n’y a pas grands chose) il va peut être nous sortir quelque chose. Je pense qu’il va laisser l’Ukraine dans les mains du fmi et de la troika, on sait comment ca va se passer:
      D’un coté l’Europe n’a absolument pas les moyens et la volonté financière d’un plan d’investissement massif de l’Ukraine, de l’autre coté la structure fortement corrompue des instance ukrainienne feront que ce plan ne fonctionnera pas ou peut (pour 1 milliard donné combien arrivera sur le terrain?)
      Le gouvernement russe va attendre et se baisser pour ramasser une Ukraine qui demandera un rattachement ou pour le moins un rapprochement russes, je ne pense pas qu’ils aient d’autres choix.
      Les ukrainiens dans leur ensemble, et les russophones particulièrement, n’ont pas fini de souffrir, à voir se que va donner les élections du 25.
      Que de souffrances, que de gâchis, que de honte pour nos dirigeants… A part un putsh militaire de l’armée ukrainienne, je ne vois pas de porte de sortie positif de ce conflit (pour les ukrainiens dans leur ensemble)


      • DOZIER Le 08 mai 2014 à 15h40
        Afficher/Masquer

        @ David
        “Le gouvernement russe va attendre et se baisser pour ramasser une Ukraine qui demandera un rattachement ou pour le moins un rapprochement russes, je ne pense pas qu’ils aient d’autres choix”

        Il est probable que le gouvernement russe soit condamné à attendre très longtemps avant de voir l’Ukraine demander un rapprochement. Le gouvernement grec s’est il tourné vers la Russie en vu d’obtenir une aide, pourtant les grecs sont d’obédience orthodoxe et entretiennent de bons rapports avec la Russie.

        Une fois que les représentants de la troïka (UE, BCE, FMI) auront débarqués à Kiev, il n’y aura pas de retour en arrière possible mais avant cela, il faut pacifier l’est de l’Ukraine en mettant la communauté russophone au pas et c’est durant cette phase là que tout va se jouer pour V Poutine.


    • fyf Le 08 mai 2014 à 14h03
      Afficher/Masquer

      C’est tout le contraire.

      Les Russes sont des joueurs d’échec.

      En déclarant proche du référendum, qu’il faut l’annuler, ils savent très bien que cela ce fera néanmoins.
      Les russes sont gagnant sur toute la ligne :
      – Les pro-russes d’Ukraine ne sont pas liés à la Russie car ils ne suivent pas les recommandation.
      – Ce non soutien va renforcer les pro-russes dans leur désir de souveraineté.
      – Les pro-eu ne peuvent plus reprocher quoi que ce soient aux Russes.
      – Les Russes retirent, soi disant leurs troupes proche de la frontière. Mais 40 000 hommes cela ne se déplacent pas en un jours. Ils pourront donc intervenir rapidement s’il le faut.
      – Cela laissent aux Russes le temps de signer des accords commerciaux et autres avec les Chinois.
      – Les Russes renvoient une bonne image à la population mondiale car ce sont eux les initiateurs de la désescalade.
      – Les grands malades qui dirigent “illégalement” actuellement l’Ukraine, vont continuer à faire leurs boulettes.
      – …


      • Nicks Le 08 mai 2014 à 18h54
        Afficher/Masquer

        Plutôt d’accord avec cette analyse. D’ailleurs le referendum est maintenu pour le moment et je suppose que malheureusement la garde nationale et les ultra-nationalistes, qui sont un peu la même chose, vont continuer leurs exactions.


  12. maraboo666 Le 08 mai 2014 à 11h06
    Afficher/Masquer

    Beaucoup de grands dirigeants ont cru aux promesses des occidentaux et ont cherché à faire “baisser la tension” eux aussi, en leur temps.
    Souvenez-vous : de Milosevic à Kadhafi…
    Qu’en a-t-il résulté pour leur peuple et pour eux-mêmes?
    Tout signe de faiblesse est interprété par le bloc Euro-atlantique comme une brèche dans laquelle il faut s’engouffrer pour pousser l’avantage un peu plus loin et briser tout rêve de multipolarité…
    C’est la doctrine “Wolfowitz”.
    Après je sais que les russes sont de redoutables joueurs d’échecs, mais pour moi, ce “repli stratégique” (si c’en est un) n’augure rien de bon…


  13. tchoo Le 08 mai 2014 à 11h28
    Afficher/Masquer

    Par contre excellente deuxième partie sur l’Ukraine, à partagez sans restriction


  14. Mina Le 08 mai 2014 à 12h05
    Afficher/Masquer
  15. André Le 08 mai 2014 à 12h10
    Afficher/Masquer

    HRW commence à s’inquiéter des enlèvements en Ukraine:http://www.hrw.org/news/2014/05/07/dispatches-damning-silence-kiev
    Vidéo à voir et diffuser largement sur Pravij Sektor:http://youtu.be/c-NzhHv6AAo


  16. PHIL_A Le 08 mai 2014 à 13h38
    Afficher/Masquer

    http://www.washingtonsblog.com/2014/05/usa-created-terrorist-safe-haven-libya.html

    C’est officiel , la Lybie est de venue un paradis du terrorisme.
    Il est ou le package democratique qu’on leur a vendu ?


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 14h13
      Afficher/Masquer

      le packape démocratique c’est le package de contrats, démocratie =expansion du marché.C’est leur langage coutumier.Par exemple, en Irak, qui reconstruit les bâtiments dégomés pendant la guerre par les USA, entre autres?Une multinationle étasunienne

      “La Commission européenne avait annoncé son intention de scruter tout particulièrement l’octroi d’un énorme contrat de reconstruction en Irak au géant californien de bâtiment et travaux publics Bechtel.”

      AFP (16/05/2003)
      Nous sommes un an après, y a t-il eu des suites?
      Ama, ils dépassent les limites de l’ignoble…..

      http://www.batiactu.com/edito/l-attribution-des-marches-pour-la-reconstruction-d-14865.php


  17. ANNA Le 08 mai 2014 à 13h41
    Afficher/Masquer

    Le gars avec une cassequette et un petit drapeau “jaune-bleu” – est un DÉPUTÉ ukrainien du parti “radical” Oleg Liachko.
    Sur la photo il est en train de maltraiter et torturer un otage capturé :

    https://t.co/wIOp38Tpiw
    https://t.co/wgA8ejbpnp

    Oleg Liachko :
    http://ru.wikipedia.org/wiki/%CB%FF%F8%EA%EE,_%CE%EB%E5%E3_%C2%E0%EB%E5%F0%FC%E5%E2%E8%F7


  18. jjmomo1 Le 08 mai 2014 à 13h53
    Afficher/Masquer

    On ne peut pas décrypter toutes les émissions de propagande anti-poutine mais celle-ci vaut le détour de par son dispositif
    Ackermann, Pasternak, Tertrais vs ?!? C Boutin !
    Pas vraiment documentée Mme Boutin pour endiguer la vague des “Mr poutine va faire ci ça, Mr Poutine a un plan diabolique etc etc”On était supposés expliquer quelquechose sur les évènements d’Ukraine et l’angle d’attaque entretenu par A Ardoin fut toujours “est-ce que Vladimir Poutine va … tous nous massacrer etc ?”
    Avec quelques affirmations de Nathalie Pasternak hystérique qui doivent être vérifiées : 1. Le référendum en crimée aurait un taux de participation de 15% 2. l’immeuble Ukrainia a été brûlé par les Berkut et a fait 150 morts chez les gentils révolutionnaires qui étaient à l’intérieur


  19. quidamm Le 08 mai 2014 à 14h30
    Afficher/Masquer

    des masses d’élèves instrumentalisés à l’école…incroyable :

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=XbEhqrWNhY4


  20. Jean Le 08 mai 2014 à 14h54
    Afficher/Masquer

    Grace à Olivier, je viens de comprendre le jeu de mots mythologique :

    Europa, femme vio… par Zeus ( ZE-US = The US ).


    • Jean Le 08 mai 2014 à 20h01
      Afficher/Masquer

      Merci, le pire c’est que la maison blanche aurait pour nom de code (dans la sécurité/défense nationale) : Olympus.

      Olympus Has Fallen (La Chute de la Maison Blanche) est un film d’action américain sorti en 2013.


      • VladimirK Le 08 mai 2014 à 21h50
        Afficher/Masquer

        Et le film russe sur la crise Géorgienne en 2008 : Olympus Inferno.


      • VladimirK Le 08 mai 2014 à 21h52
        Afficher/Masquer

        Remarquez que le conflit en Ossétie a eu lieu durant les Olympiades de Londres, et le conflit en Ukraine durant celles de Sotchi.

        C’est quand les prochains jeux ?


  21. astap66 Le 08 mai 2014 à 15h03
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour ce remarquable interview qui m’a fait comprendre les enjeux de cette crise.
    C’est tout de même effrayant de constater la mauvaise foi ou l’aveuglement de nos médias et de la majeure partie de la classe politique française.
    Mais j’ai l’impression que petit à petit, même dans les médias mainstream, la vérité commence à percer (voir le dernier article : http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine-la-revolte/20140508.OBS6558/ukraine-mariopol-les-babouchkas-contre-les-forces-speciales.html sur le site du nouvel obs).
    Espérons qu’une réaction des vrais journalistes et reporters de terrain ait lieu avant qu’il ne soit trop tard…


  22. Hellebora Le 08 mai 2014 à 15h10
    Afficher/Masquer

    http://bit.ly/1kOwyWi
    “Le mur de Bruxelles, tentative de L’OTAN de séparer la Russie de l’Europe” in Voix de la Russie” 05 .05.14.
    Le point de vue de Xavier Moreau, ” homme d’affaires français, installé en Russie depuis 14 ans et qui dirige un cabinet de conseil.” Lire, entre autres,ce qu’il pense des médias français
    Auteur de 15 articles sur http://bit.ly/1kOwyWi publiés sur le site d’A.Chauprade (faut le savoir)


  23. VladimirK Le 08 mai 2014 à 17h29
    Afficher/Masquer

    Quand je vais dans mon supermarché du coin (au Canada), et que je vois du jambon de Bayonne fabriqué à Montréal, de la feta produite au Québec, des noix de Grenoble de Californie, du Gouda du Canada, la mozzarella bufflonne canadienne toujours,

    j’ai hâte de trouver les arguments de la commission européenne (tiens, je n’ai jamais vu de bulletin de vote pour ce truc), qui normalement est garante des Appellations en Europe, sur les avantages que procurera le TAFTA en Europe (et oui, les producteurs californiens de noix de Grenoble pourront porter plainte contre la France si cette dernière interdit la vente de noix de Grenoble californiennes).


  24. nd Le 10 mai 2014 à 15h24
    Afficher/Masquer

    Excellente vidéo ! bravo !


Charte de modérations des commentaires