Macron aurait-il un compte caché à l’étranger ? Nous n’en savons rien du tout, disons le clairement. C’est une simple question qui n’est pas absurde, car compatible avec les faits connus, mais il est difficile de le savoir si aucun journaliste ne lui demande quelques comptes sur ses comptes, afin de les comprendre et de clarifier les choses… (Et comme il refuse de répondre aux questions du Canard enchaîné, alors qu’il est dans l’ancien ministère de Cahuzac, on devient suspicieux…) Regardez pourquoi.

Notre grand philosophe Emmanuel Macron a donc déclaré : «Vous me faites pas peur avec vos t-shirts. La meilleure façon de se payer un costard est de travailler ».

C’est qu’en effet le travail génère des revenus, dont une partie sert à se constituer de l’épargne et donc un patrimoine.

Eh bien nous allons analyser aujourd’hui celui de notre Ministre de l’économie, Inspecteur général des Finances – et ce n’est pas triste…

Nous disposons en effet grâce à la nouvelle loi sur la transparence de sa déclaration de revenus (Source : HATVParchive) et de patrimoine (Source : HATVParchive).

Comme il a été nommé en août 2014 dans le gouvernement Valls II, ses déclarations (isolées donc) n’ont pas figuré avec celles de ses collègues, qui avaient suscité beaucoup d’articles quelques mois auparavant. Cela va être corrigé.

I. Les revenus d’Emmanuel Macron

Voici sa déclaration d’octobre 2014 :

macron

macron

macron

macron

Comme je vous aime bien, je vous en ai fait une synthèse (avec une estimation prudente de ses revenus depuis l’ENA, entre 2002 et 2008, dont je vous passe le détail, vu qu’ils sont modiques par rapport aux suivants) :

macron

Bilan, environ 3,6 millions d’euros de revenus en 13 ans, (soit 23 000 € par mois) dont 2,5 M€ en 2011 et 2012 chez Rothschild (soit 105 000 euros par mois), avant impôts bien entendu (Source).

macron

C’est donc trèèèèès confortable. Voyons ce que cela a donné au niveau de son patrimoine.

II. Le patrimoine d’Emmanuel Macron

Voici sa déclaration d’octobre 2014 :

macron

macron

(cliquez pour agrandir – comme pour les autres)

Le coeur de son patrimoine est donc, comme souvent, l’immobilier, avec un seul appartement parisien de 83 m², d’une valeur annoncée de 935 000 € au 3T 2014.

Il a été acheté en juin 2007 pour 820 000 € et a nécessité 70 000 € de travaux, soit un coût de 890 000 €

Et c’est là que c’est amusant, car l’Insee nous indique ceci pour l’évolution des prix de l’immobilier des appartements parisiens :

macron

Donc entre le début 2007 et le 3T 2014, les prix ont augmenté de 37,5 % à Paris (EDIT : le Canard enchaîné du 1er juin indique + 33 % pour son quartier).

Pour un appartement rénové de 890 000 €, cela aurait dû le conduire à 1 235 000 €, soit 300 000 euros de plus qu’annoncé par M. Macron.

Comme j’imagine qu’un Inspecteur des finances sait compter et se renseigner, j’imagine qu’il avait en fait acheté son appartement bien trop cher en se faisant avoir, que ses travaux ont été loupés, et qu’il n’a pas entretenu le bien depuis lors, et qu’il n’y a donc aucun problème…

Le Canard indique à ce propos : “‘J’ai acheté cher’ a expliqué [Macron], quand le Canard lui a posé la question. Bien la peine d’être inspecteur des finances et banquier chez Rothschild pour faire de si mauvaises affaires…

(Au passage je ne comprends pas pourquoi la loi ne prévoit pas d’indexer par cet indice les évaluations de biens pour l’ISF plutôt que de laisser les gens décider… Passons.)

La suite :

macron

74 000 € de valeurs en Bourse, plus :

macron

1 action à 20,92 €… Puis :

macron

86 000 € d’assurance vie, ok. Puis :

macron

105 000 € de liquidités… Et :

macron

Une voiture à 6 000 €…

Et c’est tout…

Soit 266 000 € de liquidités en dehors de l’appartement. Pour quelqu’un qui a gagné 2 800 000 € les 4 dernières années…

Mais il y a mieux, car M. Macron… a des dettes ! Et pas qu’un peu, car il doit de l’argent à 3 structures  :

macron

  • 560 000 € à rembourser au titre de son prêt immobilier pour sa résidence principale, ok
  • 295 000 € pour “Travaux résidence secondaire”, ce qui est sympa, car il n’a pas de résidence secondaire dans son patrimoine – c’est en fait la fameuse résidence du Touquet de sa femme (résidence qui doit commencer à être sympa après 350 000 € de travaux… – elle n’a pas légalement à figurer dans cette déclaration)
  • et 200 000 € pour un solde de “prêt entre particuliers”, dont les intérêts n’ont, semble-t-il, pas encore été versés (prêt in fine ?)

Intéressons-nous à ce dernier prêt, de 550 000 € à l’origine, contracté en 2007 pour 10 ans, et qui se terminera en… 2022 (oui, je sais, mais ce n’est pas ma faute, ce n’est pas moi qui ai rempli le document… J’imagine qu’une période d’indigence l’a obligé à rallonger ce prêt…)

Bon, pourquoi en 2007, année de son investissement immobilier de 970 000 avec frais de notaire, a-t-il emprunté 550 000 € à un ami et contracté un prêt immobilier qu’on peut estimer à environ 650 000 € (vu qu’il reste 600 000 € à refinancer en 2011), soit 1 200 000 €, donc 230 000 € de plus, je ne sais pas (pour la résidence secondaire aussi ?)…

Il reste en tous cas à estimer les intérêts à rembourser in fine.

En 2007, les taux à 10 ans étaient à 3,9 %

macron

Et l’inflation entre 1,6 % et 2,1 % les 3 années précédentes :

macron

En considérant qu’il n’a pas bénéficié d’une donation déguisée, on peut estimer à 3 % le taux demandé.

Et les amortissements peuvent être estimés ainsi, pour donner un ordre de grandeur (avec une autre estimation à un taux de 2 %):

macron

Donc environ 159 000 € d’intérêts…

Je m’arrête sur un point : il a des amis vraiment très très sympas, Macron :

“Eh, Manu, tu ne vas quand même pas emprunter à la banque 550 000 € à 4 % ? Je t’en prie, je te les prête moi, à X %, ça te fera une belle économie. Et puis tu me les rends dans 10 ans 15 ans, sans me payer d’intérêts dans l’intervalle… Tu sais, je n’en fais vraiment rien du tout, alors que toi, avec tes enfants ton chien Figaro à charge, tu ne peux pas te permettre ça, je t’en prie, ça me fait plaisir de t’aider, mon ami Manu !”

et donc en 2012 :

“Oh Manu, mon ami Manu, alors je vois que tu viens de gagner 2,4 millions d’euros chez Rothschild ! Oh, tu es un bon, toi ! Mais je t’en prie, ne me rembourse pas le reste de mon prêt, je préfère continuer à ce qu’il me rapporte des clopinettes pendant 5 ans encore, et allez, disons 10 ans même ! Pour moi, ce n’est rien, et pour toi, c’est de quoi t’acheter plein de costards…”

Alors du coup, il semblerait quand même utile de connaître le nom du créancier du Ministre de l’Économie, parce que vu le profil, on imagine aisément que c’est quelqu’un qui doit avoir affaire de temps en temps à ce ministère…. Mais :

Le Canard indique : Qui lui a prêté ? Pour quel objet ? “Cela ne vous regarde pas”, dit encore le ministre.

Bon je vous avoue, à un moment j’ai même pensé que ce prêt pouvait être clean et totalement avouable, genre famille. Mais c’est donc réglé… Allez, 5 contre 1 que c”est un vieil IGF, ancien patron de banque…

En marche ! Mais pas vers la transparence hein…

On aboutit alors à cette situation patrimoniale :

macron

Soit un patrimoine net négatif

(et donc + 150 000 sans cette histoire d’intérêts in fine)

Bon, ce n’est plus le cas s’il a sous-estimé son appartement, et vous me direz, à raison, que c’est un peu biaisé car il y a des emprunts du couple, mais son seul patrimoine, ce qui n’est pas faux.

Bon, après, sa femme n’est pas trader non plus :

macron

Je rappelle que son souci d’ISF concerne cette maison secondaire ré-évaluée de 1,2 à 1,4 million. Certes, on n’a pas le montant des éventuelles dettes personnelles de Madame, ni le reste de son patrimoine, mais enfin, comme le couple ne payait pas l’ISF avec l’estimation à 1,2 M€ et le paie à 1,4 M€, alors que le seuil est de 1,3 M€, on voit bien qu’il ne doit y avoir que peu de dettes du côté de Madame, et donc qu’elle possède la majeure partie du patrimoine net du couple, et Macron pas grand chose…

On aurait pu en savoir plus, si on disposait du rapport de la Haute Autorité, mais le Canard indique :

“L’intéressé ne souhaite pas fournir au Canard le résultat de ces cruelles investigations.”

En marche ! Mais pas vers la transparence hein…

Mais une chose est claire. Oublions ces histoires d’immobiliers sous-évalués ou pas, ces intérêts in fine ou pas.

Macron, c’est plus de 3,3 millions de revenus en 6 ans, aucun achat immobilier dans l’intervalle, et à la fin, 266 000 € de liquidités…

Je vous passe différentes hypothèses, mais, par rapport au niveau de revenus de 2009, ceci doit correspondre à environ 1 200 000 € d’excédents de revenus nets d’impôts sur la période.

À consommation inchangée, et compte tenu de la hausse des liquidités (qui ne partaient pas de zéro) et du remboursement des emprunts, ce sont donc 1 000 000 € nets en 4 ans qui manquent à l’appel.

Bien entendu, cela a pu être consommé. Mais enfin, cela fait quand même la bagatelle d’une consommation, en plus des crédits, et en plus du niveau de vie précédent, d’environ 700 € nets en plus claqués chaque jour pendant 4 ans...

Il joue ou quoi ? S’il a tout donné aux bonnes œuvres, je veux bien revoir un peu mon jugement sur lui… 🙂

Le Canard indique à ce propos : “Où est passé l’argent ? Dépensé ? Voilà un homme qui fait beaucoup pour la relance de la consommation…”

Cela ne sert à rien de mettre en place une transparence si on n’a pas la réponse à ce genre de question – surtout après un scandale Cahuzac…

Un esprit mal intentionné pourrait même le soupçonner d’avoir un compte à l’étranger…

Après, il y a sans doute une bonne explication, parfaitement légale, – surtout que c’est certifié par Macron :

macron

mais c’est dommage qu’il ne la donne pas… (et qu’aucun journaliste ne lui demande…)

En tous cas, M. Macron, vous êtes bien l’homme qui convient à la France !

macron

P.S. Le Canard indique que Macron a vendu son appartement fin 2015, et soldé ses dettes. Nous verrons à la prochaine déclaration le résultat… Mais d’ici là, quelqu’un pourrait-il lui demander combien il a vendu son appartement qu’il estimait à 935 000 € en 2014 ?

P.P.S. :

macron-destabilisation

macron-52

Moi, je dis que, quand on gagne plusieurs millions d’euros, qu’on envisage de faire de la politique, et qu’on n’est pas fichu de payer quelques centaines d’euros d’honoraires à un fiscaliste pour qu’il fasse vos déclarations bien dans les règles, on devrait avoir la morgue et la paranoïa plus limitée – surtout que le patrimoine des élus, c’est juste LE truc qui sort toujours en premier pour leur chercher des noises…

Et il en rajoute le bougre :

macron-54

macron-52

COMPLOTISTE LE GARS EN PLUS !!!

Oups, pardon, un type du système n’est JAMAIS complotiste, c’est vrai…

Après, c’est sûr que comme les types des impôts ont fait la même analyse, ils doivent se poser de sérieuses questions…

Finissons par le prix Orwell :

macron-51

parce qu’en effet, il n’a pas payé à tort l’ISF en 2013 et 2014…

macron-53

71 réponses à Macron : 3,6 millions d’euros de revenus, patrimoine négatif ! Ou un compte caché alors ?

Commentaires recommandés

nicolas Le 03 juin 2016 à 03h08

Bonsoir Olivier.

Je me permets de vous parler directement parce que j’avais moi même lu la déclaration de Macron il y a un moment par curiosité et j’avais bien rigolé sur un point.

Il a déclaré une VW Eos de 2005.

Or l’Eos de chez VW est sortie … en 2006 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Volkswagen_Eos.

C’était juste pour rire un peu comme ça.

Sinon dans le moins drôle et le plus concret , ce n’est pas le premier ni le dernier à truander les impôts tout en faisant la morale à la terre entière sur les illettrés qui veulent pas aller bosser et qui ont le mauvais goût de tutoyer les gens et en t-shirt en plus !

Vous citiez Cahuzac qui a fini jeté comme un bébé avec l’eau – minérale – du bain ( Qué sapélorio cahuzac ) , on peut aussi se pencher sur le cas d’un certain Manu V. , un espagnol un peu énervé qui vient de la ville d’Evry dans le 9-1.

En effet on eu appris dans la presse qu’il avait lui aussi caché ” légalement ” dans sa déclaration qu’il vivait non pas dans un 45m2 à Paris , mais dans un 200 m2.

http://www.atlantico.fr/pepites/effet-trompeur-produit-declaration-patrimoine-manuel-valls-1792983.html

Enfin concluons là dessus à propos de Macron.

Comme on est tous des illettrés sans dents on doit pas bien piger sa déclaration qui doit être forcement honnête comme il est dans le camps du progrès et donc du Bien.

Comme j’avais lu un jour sur le net à propos de cela : normal qu’on comprend pas , c’est de la Macron-économie , c’est au delà de nos capacités cognitives.

J’aurais pu parler aussi de la maison de monsieur Pédalo qui vit à l’Elysée , et dont la valeur estimée dans sa déclaration remet en cause la théorie de la relativité de Einstein , mais bon ma foi on en aurait jusqu’à l’année prochaine là …

  1. Louis Robert Le 03 juin 2016 à 01h33
    Afficher/Masquer

    Allez, les gars! Bossez et fermez-la!! C’est comme ça qu’on devient riche et libre.

    “Arbeit… ”

    Surtout, déclarez tous vos revenus et payez vos impôts, tous vos impôts.

    Bons petits citoyens responsables, va!

    On vous admire… et nous prierons pour vous.

    La France vous salue bien bas!


  2. caliban Le 03 juin 2016 à 02h05
    Afficher/Masquer

    On attache peut-être beaucoup trop d’importance à ce fait divers (Macron est un banquier d’affaire, donc un voleur de profession). Pilonner les personnalités politiques c’est paradoxalement leur assurer leur survie.

    Généralement cela finit par ce réflexe contre-démocratique qui consiste à voter pour le moins pire et contre ses convictions.

    On n’est pas sensé voter pour des personnes mais pour des programmes : toute la campagne politique qui s’ouvre en ce moment va tenter de nous le faire oublier. De piétiner l’intelligence des citoyens.


    • dupontg Le 03 juin 2016 à 04h54
      Afficher/Masquer

      A quoi celà sert de voter pour des programmes (mon ennemi c’est la finance par ex)
      si les candidats n’ont aucune obligation de les respecter..
      voire meme n’eprouvent aucun besoin de se justifier.
      Quand on constate ce que des socialistes arrivent à faire on se demande si il n’y a pas une erreur sur l’etiquette..
      d’ailleurs meme les vrais socialistes ,pour peu qu’il en existe encore, se demarquent de leurs collegues de gôche en se demandant si ils ne se sont pas trompés d’autobus


      • Ari Le 03 juin 2016 à 08h21
        Afficher/Masquer

        “Mon ennemi c’est la finance” n’est pas un programme, c’est juste quelques mots d’un discours !
        D’abord un programme figure par écrit. Ensuite il décrit des actions qui seront menées.
        Hollande avait-il posé par écrit les actions qu’il allait mener pour abattre la finance ?


        • benoi31 Le 03 juin 2016 à 12h08
          Afficher/Masquer

          Quelques exemples tirés de ses 60 engagements pour la France :
          “Faire une distinction entre les bénéfices réinvestis de ceux qui sont distribués aux actionnaires”
          “Une séparation entre les activités bancaires utiles à l’investissement, à l’emploi et les opérations spéculatives”
          “Interdire aux banques d’exercer dans les paradis fiscaux”
          “Supprimer les stock-options et encadrer les bonus”
          “Augmenter de 15% la taxe sur les bénéfices des banques”
          “Proposer une taxe sur toutes les transactions financières”
          “Revenir sur les allègements de l’impôt sur la fortune (ISF) institués en 2011 par la droite”
          “Instaurer un écart de rémunérations d’1 à 20 au maximum dans les entreprises publiques”

          Je m’arrête là mais bon ça devrait suffire comme justification.
          Je vous renvoie vers son site de campagne pour les sources: http://www.luipresident.fr/60-engagements


          • Alter Le 03 juin 2016 à 17h29
            Afficher/Masquer

            Cela mériterait un joli article d’Olivier, pour démêler ce qui a été fait, ce que le lobby bancaire a verrouillé, ce que le gouvernement PS a passé à la trappe.


          • NICOLE DE NICOMAQUE Le 04 juin 2016 à 02h23
            Afficher/Masquer

            Et vous le croyez ?……comme vous avez cru en Hollande et comme bien d’autres (dont moi-même) qui l’ont élu ?

            Ne voyez-vous pas qu’ils sont “sans foi ni loi” ? Qu’une fois élus avec les voix des françaises et des français, ils se torchent avec et qu’ils appliquent la même politique décidée dans les palais feutrés allemand, bruxellois ou strasbourgeois ?

            Après la saison des perdreaux, celle des buses ?


          • Ari Le 04 juin 2016 à 15h30
            Afficher/Masquer

            Je ne sais pas si ces “engagements” étaient à son programme, pour ma part je n’y ai jamais cru.
            Je ne comprends même pas d’ailleurs comment on peut trouver cela crédible, tout en sachant par ailleurs qu’il a toujours prôné de rester dans l’UE.
            Alors même qu’il y a des paradis fiscaux au sein de l’UE !!


            • dupontg Le 04 juin 2016 à 20h33
              Afficher/Masquer

              si on ne peut pas croire les programmes ,ni l’etiquette d’un parti,
              on se demande bien sur quelle base on peut voter dans ce genre de
              democrassie representative…


        • it faisait partie de cette élite. Le 03 juin 2016 à 16h02
          Afficher/Masquer

          Hollande a comme son ami Chirac sorti la grosse ficelle/Qqs mots que les citoyens attendent.
          S’agissant de Chirac c’était contre les élites qu’il en avait lors de la première campagne suivie de son éléction(il y avait aussi la fracture sociale).Il avait préalablement averti son entourage”vous serez surpris de voir combien je peut être démagogue”Lui même sorti de l’ENA suivie d’une carrière de haut fonctionnaire en faisait partie.
          Quant à Hollande,sa harangue sur la finance était accompagnée d’un de ses représentant à la City à Londres les prevenants qu’ils ne devaient se faire aucun soucis.
          [Modéré]


    • tintin Le 03 juin 2016 à 05h11
      Afficher/Masquer

      ça veut dire quoi ce commentaire ?

      “On n’est pas sensé voter pour des personnes mais pour des programmes”

      Les programmes sont établis pour le futur, enfin, s’ils sont réalisés. De plus, Pour Macron, il faudrait qu’ils soient connus (marrant !!! car, à part son libéralisme économique tout azimut, que connaissez vous de son programme ?) ……..qu’importe si ce sont des escrocs qui les élaborent ?
      c’est vrai!!! un bon programme bien ficelé par les Balkany, ça aurait du sens!!

      “Pilonner les personnalités politiques”: Pôôôvre M. Macron. C’est vrai qu’il ne bénéficie d’aucune
      mansuétude dans le monde médiatique, financier ou patronal !!!!!

      “On attache peut-être beaucoup trop d’importance à ce fait divers”: Au contraire, pas assez!! Y-en-a-marre!!!!
      Il ne faudrait rien laisser passer. Macron, à la niche !!!


      • caliban Le 03 juin 2016 à 20h02
        Afficher/Masquer

        Vous avez peut-être mal saisi mon propos.

        On peut se faire plaisir à tirer à vue sur Macron, Valls, Hollande, Le Pen (cas paradigmatique) … Mais c’est à tous les coups en pure perte. Si ce n’est pas Macron ce sera un autre qu’il faudra combattre.

        Et de mon point de vue de manière plus efficace, non pas sur le terrain du fait divers, mais sur celui des idées.

        Même s’il est légitime de se faire “plaisir” à pilonner ces crânes d’oeuf … les dommages collatéraux cela reste nous. Pas eux, qui sont là depuis des décennies.

        Question d’angle d’attaque à mon avis. Et qui évite entre autre de “voter pour le moins pire” : car si aucun candidat n’est en mesure de représenter nos idées, dans ce cas on ne vote pas. Même si les faits divers nous apprennent qu’il est moins pourri que son voisin.


  3. bobob Le 03 juin 2016 à 02h09
    Afficher/Masquer

    Il a peut-être suivi les principes de George Best (philosophe ou joueur de foot je sais plus) : « J’ai claqué beaucoup d’argent dans l’alcool, les filles et les voitures de sport — le reste, je l’ai gaspillé ».

    Et donc sa déclaration de patrimoine ne nous montrerait essentiellement qu’une partie de ce qu’il a gaspillé ?

    On sait donc au moins pour une voiture de sport. L’alcool on ne sait pas (encore que certaines de ses phrases peuvent le laisser penser). Et les femmes… (la sienne ayant 25 ans de plus que lui, je n’exclurais a priori pas cette piste…)

    ps (pour le prêt) : Femmes âgées… Liliane ?

    ps 2 (plus sérieux) : ça ne change pas grand chose mais pour la voiture vous ne devriez pas plutôt pointer qu’il a dépensé 40 000 euros (“valeur d’acquisition”) même si elle ne vaut plus que 6000€ (“valeur actuelle”) ?


  4. Pascal Le 03 juin 2016 à 03h02
    Afficher/Masquer

    Sur le fond entierement d’accord avec l’article.
    Un point marrant c’est qu’en 2007 époque ou il gagne 50k / an, il trouve quelqu’un qui lui prete onze fois plus.


  5. nicolas Le 03 juin 2016 à 03h08
    Afficher/Masquer

    Bonsoir Olivier.

    Je me permets de vous parler directement parce que j’avais moi même lu la déclaration de Macron il y a un moment par curiosité et j’avais bien rigolé sur un point.

    Il a déclaré une VW Eos de 2005.

    Or l’Eos de chez VW est sortie … en 2006 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Volkswagen_Eos.

    C’était juste pour rire un peu comme ça.

    Sinon dans le moins drôle et le plus concret , ce n’est pas le premier ni le dernier à truander les impôts tout en faisant la morale à la terre entière sur les illettrés qui veulent pas aller bosser et qui ont le mauvais goût de tutoyer les gens et en t-shirt en plus !

    Vous citiez Cahuzac qui a fini jeté comme un bébé avec l’eau – minérale – du bain ( Qué sapélorio cahuzac ) , on peut aussi se pencher sur le cas d’un certain Manu V. , un espagnol un peu énervé qui vient de la ville d’Evry dans le 9-1.

    En effet on eu appris dans la presse qu’il avait lui aussi caché ” légalement ” dans sa déclaration qu’il vivait non pas dans un 45m2 à Paris , mais dans un 200 m2.

    http://www.atlantico.fr/pepites/effet-trompeur-produit-declaration-patrimoine-manuel-valls-1792983.html

    Enfin concluons là dessus à propos de Macron.

    Comme on est tous des illettrés sans dents on doit pas bien piger sa déclaration qui doit être forcement honnête comme il est dans le camps du progrès et donc du Bien.

    Comme j’avais lu un jour sur le net à propos de cela : normal qu’on comprend pas , c’est de la Macron-économie , c’est au delà de nos capacités cognitives.

    J’aurais pu parler aussi de la maison de monsieur Pédalo qui vit à l’Elysée , et dont la valeur estimée dans sa déclaration remet en cause la théorie de la relativité de Einstein , mais bon ma foi on en aurait jusqu’à l’année prochaine là …


  6. L'aieuil Le 03 juin 2016 à 03h28
    Afficher/Masquer

    “Monsieur le ministre de l’économie qui vous a donné 500k euros (oui 550k invest initial sur 15 ans à 6% et quelque ça vous fait 1 million, sauf si les copains à Macrons sont eux aussi des spécialistes des très mauvaises affaires)?

    -Cela ne vous regarde pas.”

    Je suis désolé mais savoir qui investi ces sommes sur un ministre de la République plutôt que sur un produit au rendement correct ça regarde non seulement le fisc mais la DGSI et un paquet d’autre juridictions de la République…

    Et très certainement les français.

    Bon après c’est sur que vu l’état de l’économie l’amitié en politique est une valeur refuge comme une autre.

    Hé vous vous rappelez de l’époque ou un premier ministre s’est mis une balle dans la tête de la honte d’avoir reçu un “prêt d’ami” parce qu’il avait parfaitement conscience de l’indécence de la chose?


  7. Cybersapien Le 03 juin 2016 à 04h35
    Afficher/Masquer

    Le gars, il passe de presque1,5 million € par an chez Rothschild à moins de 300 000 € comme ministre.

    Je connais pas beaucoup de gens qui accepteraient une telle baisse de salaire surtout avec une telle précarité.

    Cela laisse présager beaucoup de corruption pendant et après son passage comme ministre…


    • kasper Le 03 juin 2016 à 06h12
      Afficher/Masquer

      Exactement comme les industriels qui investissent des fortunes dans des entreprises de presse qui perdent du pognon. On se demande d’ou vient toute cette abnegation…


    • Kiwixar Le 03 juin 2016 à 08h08
      Afficher/Masquer

      Macron a bien compris que le Pouvoir est plus important que l’argent. A 500,000 euros par an, il faisait partie des petits joueurs (les “3%”, qui remplissent leurs feuilles d’impôts eux-mêmes et lisent eux-mêmes “Le Particulier”). Entrer au gouvernement et devenir ministre, c’est le Pouvoir, et donc la possibilité de gagner “vraiment” du pognon, soit pendant le ministère (illégalement), soit après (légalement), voire encore mieux : que l’argent ne soit pas nécessaire.


      • jolafritebelge Le 03 juin 2016 à 15h28
        Afficher/Masquer

        Tout à fait, il peut faire passer les costards et les frais dentaires par exemple en “frais de représentations” pris en charge par le contribuable, un peu comme… Agnes Saal, oups pardon j’ai glissé, chef.


    • St3ph4n3 L. Le 03 juin 2016 à 08h13
      Afficher/Masquer

      Comme vous dîtes : “et après”. Je parie que, dès le lendemain du second tour des présidentielles 2017, il ira se reposer en retrouvant son poste chez Rotschild, avec augmentation à la clé, ou bien en faisant le tour des haut-lieux de la planète contre somme rondelette.

      N’est-ce pas le sort de tant et tant d’anciens corps rompus par une charge ministérielle ?


    • Jacob Linder Le 03 juin 2016 à 08h46
      Afficher/Masquer

      En février 2015, si je me souviens bien, des parlementaires socialistes fustigeaient les contrats de concessions d’autoroutes, jugés trop favorables. Quelques semaines après, Macron prolongeait les concessions de 2 ans (mais les médias ont plus couvert la fronde des parlementaires que la prolongation des concessions). “Accord gagnant / gagnant” disait-il à l’époque mais je ne crois pas qu’il pensait aux usagers, quand il parlait de gagnant.
      Je serais le PDG de Vinci, je me serais, moi, sentie gagnant en tant que constructeur d’autoroute et gagnant en tant que gestionnaire. Quand je me sens gagnant, personnellement, mais je ne suis pas le PDG de Vinci, j’ai tendance à faire partager mes gains à ceux qui se sont révélés utiles à leurs obtentions.


  8. Alain Le 03 juin 2016 à 07h02
    Afficher/Masquer

    Beau calcul mais il faudrait faire le calcul pour le couple; et alors il y a la maison de son épouse au Touquet qu’il a évalué à 1,2 Mio et que le fisc évalue à 1,4 Mio. Le calcul complet changerait peut-être les conclusions


  9. Philippe30 Le 03 juin 2016 à 08h04
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce calcul qui éclaircit le patrimoine de ce ministre qui va bientôt juré à l’assemblée qu’il na pas de compte à l’étranger.

    Le poste de Bercy est une planque pour les fraudeurs.

    Je voudrais avancé une forme d’explication à la différence constatée

    Avez vous compté le prix du costume de Macron ?

    Un peu d’humour face à la pathétique attitude des voyous en politique

    Philippe


  10. Nicolas Anton Le 03 juin 2016 à 08h55
    Afficher/Masquer

    Connaissant bien évidemment son dossier ils ont décidé de le lâcher aux chiens pour calmer ses ardeurs politiques. Règlement de compte entre ripoux. Comment les français peuvent-ils tolérer une seule seconde cette boue politique.


  11. Bruno Kord Le 03 juin 2016 à 08h56
    Afficher/Masquer

    Intéressant.
    Juste un oubli dans votre calcul. Les revenus dont vous parlez sont des revenus avant impôts et prélèvements sociaux. Il faudrait évaluer ces derniers et les déduire pour voir quels revenus nets restaient à Emanuel Macron.


    • Olivier Berruyer Le 03 juin 2016 à 10h08
      Afficher/Masquer

      c’est bien ce qui est fait à la fin…


  12. bourdeaux Le 03 juin 2016 à 09h25
    Afficher/Masquer

    En pleine phase d’augmentation fulgurante de ses revenus chez Rothschild, ce type va se faire embaucher comme secrétaire général adjoint de l’Elysée, divisant ainsi ses revenus par 10 pour se livrer corps et âme au service de l’état, et vous lui tapez dessus ?!!! Moi je le proposerais bien pour la prochaine cession de la légion d’honneur, au titre de commandeur.
    Je ne sais pas pour vous, mais en lisant juste le parcours de ce type, j’ai un peu l’impression d’être pris pour un gros C…


    • Grognard Le 03 juin 2016 à 23h06
      Afficher/Masquer

      Vous savez ce qu’est une rémunération différée, j’imagine.
      Pour aller dans votre sens cela y ressemble beaucoup.
      Combien cela rapporte-t-il ou peut rapporter de disposer de la bonne information avant tout le monde?
      C’est encore mieux si dans la place vous avez un quidam capable de l’influencer.


      • drazig Le 04 juin 2016 à 09h40
        Afficher/Masquer

        C’est un peu le cas de notre socialiste Glavany actuellement au “comité d’orientation” de
        Bolloré: ça n’est même plus différé.
        Depuis il ne porte que des costumes 3 pièces.


  13. juliette des esprits Le 03 juin 2016 à 09h51
    Afficher/Masquer

    Ce qui me surprend dans cette affaire ce n est pas que E. Macaron ait fraudé le fisc car on sait bien que c est un sport national!!! Et que celui qui n a jamais tenté -où réussi – cette entreprise lui jette la première pierre …non je suis surprise de voir qu un homme qui se lance dans la politique n ai pas compris qu’il fallait être irréprochable , non seulement pour l’exemple, mais aussi par ce que les chiens de garde médiatiques sont toujours embusqués à l’affût d’une affaire qui nourrira l’envie, la jalousie, la rancœur et fera le buzz! Loin de moi l idée d’excuser E. Macaron …c’est encore un petit
    “bleu” en politique… Et ce qui me le rend sympathique , c’est que , contrairement à la gente socialiste…médiatique et politique , il nous évite les leçons de morale!


    • williamoff Le 03 juin 2016 à 12h09
      Afficher/Masquer

      “il nous évite les leçons de morale” : vous vous trompez sur ce point car son discours est en tout point celui d’un moraliste reposant sur toutes les croyances néolibérales du moment qui cherche à faire de nous tous les “hommes nouveau du libéralisme” : l’épiphanie du travail, le mérite des “winners”, le libre arbitre de chacun sans tenir aucun compte des structures sociales qui le prédétermine complètement, l’acceptation, pire la participation même, à son propre laminage au nom de la préservation du système “ce qui est bon pour l’entreprise est bon pour le travailleur” etc…
      Bref il vient encore parfaire le “bourage de crane” (l’aliénation des marxistes) qui commence dès la maternelle (mes enfants parlent à tout bout de champs de leur …”travail” alors qu’il s’agit de simples dessins… !)
      Votre remarque montre donc à quel point le phénomène est profondément ancré en chacun de nous au point que l’on ne s’en aperçoit plus, et que le discours d’un Macron passe pour anodin et même normatif.


    • Astatruc Le 03 juin 2016 à 14h36
      Afficher/Masquer

      il nous évite des leçons de morale sans doute parce qu’il ignore ce que c’est.et ça n’est pour ma part pas suffisant pour je me sente une “sympathie” pour un homme si méprisant envers les vrais travailleurs. et un peu parvenu sur les bords.de plus, je ne pense pas qu’il soit passé de chez Rotschild au gouvernement uniquement par altruisme ou pour “servir les français, bien au contraire., m’est avis qu’il bosse toujours en sous marin pour Rotschild, je pense qu’il est là comme lobbiste des usa pour influencer en faveur du tafta.il sera très bien récompensé quand i-celui sera signé…..


    • Jean Le 03 juin 2016 à 15h07
      Afficher/Masquer

      “Ce qui me surprend dans cette affaire ce n est pas que E. Macaron ait fraudé le fisc car on sait bien que c est un sport national!!! Et que celui qui n a jamais tenté -où réussi – cette entreprise lui jette la première pierre…”

      => Je lui jette la première pierre ! Une amie à moi qui gagne plus de 3500 euros par mois refuse même régulièrement les propositions d’optimisations fiscales parce qu’elle considère qu’il est de sa responsabilité de contribuer en fonction de ses revenus au bien commun. La corruption n’est pas la règle, ni l’argent une valeur supérieure à toutes les autres pour la majorité des citoyens de ce pays, car sinon il y a bien longtemps que celui-ci n’existerait plus.
      Notre principal problème c’est que nous choisissons pour nous représenter les pires d’entre-nous et c’est pour cette raison que le tirage au sort de nos représentants nous permettraient d’être mieux gouverné. L’intégrité n’est pas une légende, éteignez votre télé.


  14. Scrib Le 03 juin 2016 à 09h55
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Lecteur habituel du blog, détestant Macron, je suis cependant en désaccord avec l’analyse du jour.
    C’est pas pour le défendre, mais le raisonnement partant des revenus pour en finir sur le patrimoine ne colle pas…
    Pour résumé :
    Les revenus ne veulent pas dire patrimoine (faut prendre en compte les dépenses, les impôts, le style de vie etc…)
    Les estimations sont des… estimations… faut juste être dans une fourchette acceptable
    Le fameux prêt perso, j’y vois plutot un problème de pression qu’il peux subir plutôt que d’origine des fonds (prêt familiale ?)
    Et le passage de l’estimation du patrimoine à la base fiscale de l’ISF n’est pas automatique (cf abattement 30%)
    Le truc un peu limite, c’est qu’il prenne les prêts à son nom et le patrimoine au nom de madame. Ca fait vase communiquant à son avantage..

    Soyons franc, j’irais pas pleurer sur son cas… à ce pauvre “sans dents”… il a quand même de quoi faire.

    PS: j’avais fait de beau calcul mais c’était trop long 🙁


  15. Furax Le 03 juin 2016 à 10h10
    Afficher/Masquer

    Je vais rester très mesuré …

    Je n’aime pas Macron qui n’est qu’un apparatchik certes très diplômé mais sans aucune expérience de la vraie vie. Ce type n’a rien fait d’autre de sa vie que d’être nommé. Il a été nommé millionnaire chez Rothschild avec l’appui de ses parrains Jouyet et Attali comme les anciens apparatchik soviétiques étaient nommés milliardaires sous Eltsine.

    Mais je désapprouve cet article fait de rapprochements syllogistiques et d’omissions témoignant soit d’ignorance soit de malhonnêteté. Il y a plein de micro marchés immobiliers et l’essentiel est que l’évaluation de l’appartement parisien à 11.000 euros le m2 ne soit pas scandaleuse, contrairement à la maison à Mougins de l’ex-couple Hollande-Royal.

    Macron a certes gagné beaucoup d’argent mais il a payé beaucoup d’impôts sur le revenu. On peut gruger sur l’évaluation du capital. Beaucoup moins sur les salaires.

    Le vrai scandale, c’est d’avoir nommé associé chez Rothschild un jeunot de 31 ans sans la moindre expérience de l’entreprise et des fusions directement associé et de lui avoir confié une fusion à 9 milliards juste pour lui permettre de toucher des millions.


    • K Le 03 juin 2016 à 14h34
      Afficher/Masquer

      On ne lui reproche pas de gagner très bien sa vie. On s’interroge, on se demande comment un type qui a gagné des millions peut se retrouver avec un patrimoine net négatif. Il n’y a que 2 explications possibles :

      – Soit il a tout claqué et dans ce cas cela ne nous regarde pas (comme diraient les inconnus). Chacun fait ce qu’il veut de son argent.

      – Soit il cache sa fortune et dans ce cas ça nous regarde.


      • em69 Le 04 juin 2016 à 21h17
        Afficher/Masquer

        Pour pouvoir ” claquer ” son argent, encore aurait-il fallu avoir le temps. Pensez-vous qu’il travaillait seulement 35 heures par semaines ? D’ailleurs, ne faisait-il jamais de notes de frais (et avec quel traitement fiscal : honnête ou bien combines) ?

        N’ayons aucune inquiétude pour lui : sa perte de revenus en entrant en politique est un placement à long terme des plus rentables.


  16. gracques Le 03 juin 2016 à 10h20
    Afficher/Masquer

    Bien d’accord avec vous , c’est comme les BALKANY , des gens aussi “malins” ne peuvent quêtre profitable a la tête de leur ville !
    Et puis frauder le fisc …. comme on dit a Marseille pour expliquer un comportement bêtement illégal, tout le monde le fait !
    C’est pour ça que cette ville est si agréable a vivre et si en avance sur son temps !


  17. Matt Le 03 juin 2016 à 10h47
    Afficher/Masquer

    Bonjour à tous,
    J’aimerai que quelqu’un m’explique quels capitaux parmi tous ceux déclarés peuvent générer des revenus à hauteur de 290000 et 270000 euros en 2 ans… (2011 et 2012)


    • Scrib Le 03 juin 2016 à 11h39
      Afficher/Masquer

      C’est pas dans ses détentions actuelles qu’il faut chercher mais dans celle de 2011 et 2012.
      Et ce n’est pas indiqué car ce n’est peut-être plus dans son patrimoine au moment de la déclaration.
      La preuve, est qu’il n’y a plus ce genre de revenu de capitaux mobilier les années suivantes.


      • Tony A Le 03 juin 2016 à 15h50
        Afficher/Masquer

        Sachant que le rendement moyen des actions tourne autour de 4 et 6 %, cela correspond à un capital, à la louche, de 5 millions d’euros. S’il a revendu ses titres où sont passées les liquidités ?


        • Scrib Le 03 juin 2016 à 16h16
          Afficher/Masquer

          “rendement moyen des actions tourne autour de 4 et 6 %”
          Aujourd’hui on vois des placements à risque à 20% probable
          En 2011-2012, je serais pas étonné qu’on soit dans les mêmes fourchettes.

          Sans spéculer d’avantage, et en absence d’information, on peux dire tout et son contraire… on peux aussi dire que le prêt perso à servi à financer (en parti) ses placements à risque mais qui rapportent gros etc etc… et encore une fois… il peut également tout claquer comme il veux (ce qui pour un ministre de l’économie serait assez comique)

          Ca sert à rien de spéculer sans faire de “photo” de son patrimoine à une date donnée, et ce régulièrement dans le temps, sur une période donnée (un peu à la façon ISF)

          Je me répète au cas ou… je n’aime absolument pas Macron, mais j’irais pas lui jeter des pierres pour rien, je suis trop honnete (même si ca démange)


  18. AL211015 Le 03 juin 2016 à 11h28
    Afficher/Masquer

    Au vu des éléments, il a contracté 2 prêts sur les années 2011 et 2012, période où précisément ses revenus se sont envolés : il a profité et à raison de cette période où il était particulièrement “bankable” pour avoir plus d’argent à disposition.
    Cela laisse à penser qu’il aurait comme converti en dettes le surplus de ces 2 superbes années, pour le thésauriser quelque part.

    Mystère et boule de gommes, seul le dieu Tracfin connait le fin mot de l’histoire.

    Autre question : pourquoi son prestigieux employeur, Rothschild, ne lui a t-il pas accordé un prêt maison, pourquoi aller pousser la porte du Crédit Mutuel comme un gueux, un vulgaire sans-dents ? Très étrange !


    • Scrib Le 03 juin 2016 à 11h46
      Afficher/Masquer

      Pour le prêt immo : la banque d’affaire Rothschild ne faisait peut être pas de prêt immobilier à cette époque… ou une question de règle interne (on ne prête pas à nos dirigeants – conflits d’intérêts) ? ou autre ?


      • AL211015 Le 03 juin 2016 à 12h03
        Afficher/Masquer

        Oui le Crédit Mutuel pour faire “plus peuple d’en bas” alors que l’on est destiné pour les plus hautes fonctions, à brèves échéances ou que l’on navigue dans les plus hautes sphères de la finance.

        Et il n’a aucun avoir significatif chez son employeur.

        Cela montre bien que même s’il y a eu, dans le meilleur des cas, de la part du législateur une volonté de transparence, elle n’est, dans les faits, que de façade.

        En clair, faute d’un dossier exhaustif, d’un contrôle fiscal en bonne et due forme, les élus pourront prétendre ce qu’ils veulent.
        Circulez il n’y a rien à voir ! Et comme dirait l’autre le changement c’est maintenant !!


  19. Oubli Le 03 juin 2016 à 11h44
    Afficher/Masquer

    Vous n’auriez pas tous oublié l’impôt sur le revenu ? un détail à 1 million d’euros…


    • Bruno Kord Le 03 juin 2016 à 18h08
      Afficher/Masquer

      J’avais fait la remarque un peu plus haut.
      Olivier m’a justement répondu que ça avait été pris en compte dans l’article.
      Effectivement, il évalue le revenu net d’impôt sur la période à 1 200 000€. C’est vers la fin de l’article.


  20. georges glise Le 03 juin 2016 à 12h06
    Afficher/Masquer

    il n’est pas interdit d’avoir un compte à l’étranger, s’il n’y a pas de fraude fiscale sur les revenus de ces comptes, dans ce cas, il n’y a pas de honte à les énoncer dans la déclaration de patrimoine, mais pour macron il y a une entourloupe quelque part: revenu colossal et patrimoine négatif: cherchez l’erreur!


  21. Toff de Aix Le 03 juin 2016 à 12h59
    Afficher/Masquer

    Combien de temps avant que les chiens de garde du système ne montent au créneau pour justifier l’injustifiable ?

    “un ministre, ça mérite le respect ”

    Oui monsieur. Mais pas un fraudeur.


  22. Betty Le 03 juin 2016 à 15h22
    Afficher/Masquer

    Vous notez que: “Le Canard indique que Macron a vendu son appartement fin 2015, et soldé ses dettes.”

    Or la LOI n° 2013-907 du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique, dans son article 4 stipule que: “Durant l’exercice de ses fonctions, un membre du Gouvernement dont la situation patrimoniale ou les intérêts détenus connaissent une modification substantielle en fait, dans le délai d’un mois, déclaration à la Haute Autorité. S’il s’agit d’une modification substantielle des intérêts détenus, il en fait également déclaration au Premier ministre.”

    Depuis Février 2016 M. Macron aurait dû transmettre ces données…sans doute un peu de retard…https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=D6A64634D8C7124579B9E9F4F1E5864F.tpdila13v_2?cidTexte=JORFTEXT000028056315&dateTexte=20160603


  23. Tony A Le 03 juin 2016 à 15h42
    Afficher/Masquer

    Bon, le bonhomme ne connaît pas bien la valeur d’un bien immobilier et il est nul en fiscalité.

    Que Hollande l’ait nommé à Bercy, ça n’étonnera que ceux qui pensent que les ministres sont recrutés sur des critères de compétences.

    Mais ce qui est étonnant, c’est que la banque Rothschild ait jugé bon de multiplier sa rémunération par 7 en… 3 ans !

    Si ce n’est ses compétences en finance, manifestement assez superficielles, qu’est-ce qu’ils ont acheté, les gars ?


  24. BA Le 03 juin 2016 à 15h47
    Afficher/Masquer

    A propos de la guerre des classes :

    26 novembre 2006 :

    Warren Buffett, troisième fortune mondiale, déclare au journal New-York Times :

    « There’s class warfare, all right, Mr. Buffett said, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning. »

    Traduction :

    « La guerre des classes existe, c’est d’accord, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »

    http://www.nytimes.com/2006/11/26/business/yourmoney/26every.html


    • Louis Robert Le 03 juin 2016 à 16h37
      Afficher/Masquer

      @ BA

      Il y a plus brutal que ça!

      Attribué à K. Rove, éminent conseiller de Bush: “Nous sommes un empire, maintenant. Quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et tandis que vous l’étudiez — judicieusement, comme vous le ferez — nous agirons encore et en créerons d’autres, que vous pouvez aussi étudier. Les choses se passeront ainsi. Nous sommes les agents de l’histoire… et vous, vous serez relégués à seulement étudier ce que nous faisons.”

      (“We’re an empire now, and when we act, we create our own reality. And while you’re studying that reality—judiciously, as you will—we’ll act again, creating other new realities, which you can study too, and that’s how things will sort out. We’re history’s actors…and you, all of you, will be left to just study what we do.”)

      Ainsi va notre “démocratie”!


      • Lisbeth Levy Le 03 juin 2016 à 19h33
        Afficher/Masquer

        Il faut dire que l’histoire de l’Amérique a toujours été le lien entre la “finance” et sa rapacité et au pouvoir de la famille Rottschild contre des présidents qui ont tenté de lutter contre eux. Rrésultat le taux le plus élevé d’assassinats de présidents ! Le livre d’un chinois sur l’histoire de la finance aux Usa d’abord et dans le monde entier avec ces conséquences (toutes les guerres !) est très intéressante.

        https://www.fichier-pdf.fr/2014/11/19/2-la-guerre-des-monnaies-hongbing-song/preview/page/93/ D’autre part la Chine et les chinois savent depuis longtemps ou avant la crise de 2008 ce qui peux leur arriver ….


        • Louis Robert Le 03 juin 2016 à 21h15
          Afficher/Masquer

          Puisque vous vous intéressez au point de vue Chinois sur nos affaires, je me permets d’attirer votre attention sur ceci, récent, tout à fait remarquable, unique même:

          Éric. X. Li,

          1. “L’histoire de deux systèmes politiques”

          link to m.youtube.com

          2. “Échec de la démocratie” (Oxford Union Society).

          link to m.youtube.com

          Il s’agit de propos rarement tenus dans nos sociétés, de réflexions sous un nouveau mode.


        • Furax Le 03 juin 2016 à 21h31
          Afficher/Masquer

          Le pouvoir des Rothschild aux USA ????

          Et en Chine aussi peut-être ?

          Si vous voulez parler des Astor, Carnegie, Vanderbilt, Rockefeller, Morgan, Gould, … Etc, soit.


        • Jean Le 04 juin 2016 à 02h21
          Afficher/Masquer

          Réponse au post de Louis Robert Le 03 juin 2016 à 21h15 qui est accepté mais ne s’affiche pas à cette profondeur de l’arborescence.

          => Eric X. Li: L’histoire de deux systèmes politiques
          https://www.youtube.com/watch?v=s0YjL9rZyR0

          Il n’y a pas de différence, autre que cosmétique, entre un système à parti unique et le simulacre démocratique du bipartisme. La propagande médiatique est comparable à celle du parti unique. On vit sans doute mieux avec l’illusion de pouvoir choisir que sans elle, le problème étant qu’aujourd’hui cette illusion s’estompe et qu’il ne reste que deux conceptions différentes du même despotisme éclairé.
          Peut-être que l’efficacité du modèle Chinois s’explique par sa capacité à se remettre en question et à s’adapter, ainsi que par sa meilleur représentativité et par une sélection plus rationnelle de ses élites. Mais une démocratie fonctionnelle dispose naturellement de toutes ces qualités. La réussite du parti unique Chinois vient peut-être alors de ce qu’il est aujourd’hui plus démocratique qu’une ploutocratie qui se déguise en démocratie.


          • Louis Robert Le 04 juin 2016 à 13h09
            Afficher/Masquer

            Merci Jean.

            En bref, je crois que le défi lancé aujourd’hui (avec quel sourire!) à la “démocratie” occidentale, historiquement et essentiellement capitaliste, colonialiste et impérialiste, est de prouver qu’elle peut exister, voire subsister, autrement qu’en pillant l’univers et en détruisant tout ce qui s’y oppose à son hégémonie.


      • williamoff Le 03 juin 2016 à 19h59
        Afficher/Masquer

        Cette citation date d’il y a plus de quinze ans maintenant, et il est intéressant de noter que les néo-conservateurs ont effectivement créé leur réalité et continu à le faire. Mais ce que Karl Rove n’avait pas prévu c’est que leur réalité leur échappe sitôt créé. Il n’y a aucune maîtrise des conséquences de leurs actions, ainsi de plus en plus cette réalité ressemble à une fuite en avant qui semble même accélérer toujours plus le processus d’effondrement de leur hégémonie puisque plus ça “chauffe” plus il agissent, mais plus ils agissent plus ça “chauffe”.


        • Louis Robert Le 03 juin 2016 à 21h03
          Afficher/Masquer

          Je ne crois pas que “leur réalité leur échappe sitôt créée”, williamoff.

          1. Voyez ce qu’ils ont fait de l’Europe!… Je ne vois aucun pays européen qui leur échappe, et surtout pas que la France soit en voie d’y parvenir. Voyez, gisant, le cadavre de la Grèce!

          2. Voyez le chaos qu’ils ont créé au Moyen-Orient, dans les pays arabes et dans le monde musulman, là où l’on n’a de cesse de s’entretuer tandis que des millions de réfugiés dérivent et s’échouent jusque sur nos rives! Cui bono?

          3. Voyez vers où l’Amérique latine s’achemine, à reculons!

          4. Voyez l’assaut mené contre la Russie et la Chine, l’agonie interminable de l’Ukraine néo-nazie!

          5. Et j’en passe!!!…

          “Ça chauffe”, dites-vous? — À qui donc profite, croyez-vous, cette nouvelle glaciation qui est déshumanisation globalisée, abolition mondiale de l’Homme? Le comble est bien que nous considérions le tout comme la dernière forme de “normalité”…


  25. RB83 Le 03 juin 2016 à 20h29
    Afficher/Masquer

    Ces déclarations sont de toute façon une véritable farce. Prenons celle de Valls par exemple. (http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140627.OBS1994/decouvrez-les-declarations-de-patrimoine-des-ministres-du-gouvernement-valls.html). Un compte courant avec moins de 3000 € et 2500 € d’épargne. Une fois que son tiers provisionnel est payé, il ne lui reste donc plus rien… On se demande donc comment il rembourse ses emprunts…
    Les autres ne sont pas mieux.
    Comme ces types sont tout de même assez grassement payés (de 10 à 14 000 € / mois), cela amène à plusieurs possible conclusions:
    – Ils gèrent leur argent aussi mal que les deniers publics qui leur sont imprudemment confiés
    – Ils se foutent de nous
    – Comme les derniers des margoulins, tout est au nom de leur femme, mari ou autre prête-nom
    – ou tout ça à la fois, ce qui est la conclusion que je tire personnellement


  26. sassy2 Le 04 juin 2016 à 12h18
    Afficher/Masquer

    un patrimoine negatif a >> l’isf<<

    ils ontdu mettre l'argent dans une societe outil de travail (au nom de madame?)

    sinon ce qui est drôle est qu'en tant que ministre il est pris a son propre jeu l'isf est un impot debile et injuste :
    il est IMPOSSIBLE d'évaluer scientifiquement sa maison a 200ke près (je connais plus que bien les lieux)
    l'immo étant un bien non standardisable


    • sassy2 Le 04 juin 2016 à 12h33
      Afficher/Masquer

      ce qui est scandaleux et qu’eu égard à sa position politique il ne conteste pas l’evaluation.
      Alors qu’il est primordiale de la contester afin de rendre compte que Bercy est une tyrannie en faillite intellectuelle.

      je viens de relouer une maison la bas il y a 2minutes au telephone,
      je connais tous les agents immo de vue depuis longtemps
      moi seul ai une vision transversale / à l’economie (les agents immo ne s’occupent que d’immo pas de la repression financiere, pas des tx moi oui)

      je peux vous garantir que si j’étais proprio de cette baraque je l’evaluerais à l’isf 800ke et j’irais au proces directement contre l’administration fiscale afin de leur mettre le nez dans leur kk


    • sassy2 Le 04 juin 2016 à 12h38
      Afficher/Masquer

      ce qui est scandaleux aussi est qu’il soit traité comme cahuzac
      alors que je pense que macron est au dessus de tout ca (naif?)

      entre cahuzac et lui il n’y a strictement aucun rapport dans la gravité des faits


      • Olivier Berruyer Le 04 juin 2016 à 23h37
        Afficher/Masquer

        par curiosité, vous pensiez quoi de Cahuzac quand les premières accusations sont sorties, et que les medias sont tombés sur Mediapart ?


  27. bhhell Le 04 juin 2016 à 19h04
    Afficher/Masquer

    Et ben heureusement qu’y a des gens comme Macron qui innovent et sont de la France qui innove, qui bouge et qui avance. Et même que sans les riches qui gagnent beaucoup d’argent comme Monsieur Macron, et ben les pauvres qui sont bien fainéants et qui aiment pas la France qui innove, y auraient pas toutes les aides en trop qui coûtent si chères à L’Etat et empêchent la France d’être un grand pays comme l’allemagne, la grande bretagne, le bengladesh, et même le burundi qui sont super innovants et où y’a pas de chômage, pas de cgtistes qui jamais ils veulent bouger pour avancer.


  28. juliette des esprits Le 04 juin 2016 à 23h50
    Afficher/Masquer

    Je vous rappelé que toutes les œuvres d art échappent à l ISF, comme d’ailleurs aux droits de succession. Il n est pas nécessaire de les déclarer. E. Macaron a peut être investi une grande partie de l argent gagné dans des meubles, tableaux, montres de collection…etc en toute légalité sans que cela apparaisse sur son patrimoine. Pour mémoire il existe par exemple des montres a 500.000 euros et bien plus… Mais nous ne jouons pas dans la même cour!


    • Olivier Berruyer Le 05 juin 2016 à 13h00
      Afficher/Masquer

      c’est à déclarer obligatoirement dans la déclaration non pas ISF mais HATVP… Il y a marqué “néant”…


  29. Nicolas D. Le 05 juin 2016 à 00h24
    Afficher/Masquer

    Voilà le genre (d’excellent) raisonnement qui emm… vraiment les journalistes. 1/ Ils ne sont pas trop capables de maîtriser ces enquêtes. Alors quoi faire ? 2/ Heureusement, c’est sur Les Crises : on peut se permettre d’ignorer l’info ; on connaît pas Berruyer 3/ Mais quand même, c’est embêtant car notre métier serait de vérifier les faits, 4/ Bon, ne faisons rien mais si un confrère sérieux vérifie tout ca et que Macron ne répond pas, et bien on le lynchera tous ensemble comme on sait si bien faire.

    Bravo !


  30. jgldk Le 10 juin 2016 à 21h13
    Afficher/Masquer

    Macron c’est du Brel à l’envers ” Faut pas jouer les pauvres quand on a le sou ”

    Tous ces fumiers sur-diplômés qui nous gouvernent, qui prennent leurs instructions à Bruxelles, dans les banques ou auprès de différents lobbies, sans compter les conflits d’intérêts à tous les étages.
    Ils ne travaillent pas pour notre bien être ni pour l’intérêt général, ils ne sont que des serviteurs au
    service de leurs maitres.

    Ils ne font que sortir des lois, des projets, des impôts et taxes en tout genre qui sont contre le peuple et non pour le peuple. De plus leur mandat sont plus qu’illégitime car ils ne représentent qu’une infime partie de la population.

    le pire c’est que nous continuons à voter pour ces abrutis. Dire que le prochain est Juppé ” le meilleur d’entre nous ” dixit chirac

    Tout ceux qui osent penser différemment dans ce pays sont tout de suite étiquetés de fascho, nazi etc …. C’est le moyen qu’ils ont trouvé pour combattre ceux qui peuvent leur prendre le pouvoir et le plus terrible c’est que ça continue à marcher.


Charte de modérations des commentaires