6
Mai
2012

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

Pendant ce temps là, à la frontière suisse… :

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon
dessin humour cartoon
dessin humour cartoon
dessin humour cartoon

Et en conclusion :

dessin humour cartoon

dessin humour cartoon

44 réponses à Au revoir…

  1. Nejus Le 06 mai 2012 à 22h35
    Afficher/Masquer

    A quand la prison ?
     


  2. Achille Tendon Le 07 mai 2012 à 03h56
    Afficher/Masquer

    De toute façon, la monarchie ne fait que continuer !!!


  3. Helios Le 07 mai 2012 à 04h47
    Afficher/Masquer

    Une autre élection importante a eu lieu, en Grèce. 34% pour le PS et l’UMP locaux (ensemble), ça me parait beaucoup.


    • Okeanos Le 07 mai 2012 à 07h06
      Afficher/Masquer

      Justement non, c’est historiquement bas (-29% pour le PASOK depuis 2009) !

      Les résultats avec 97.74% des votes comptabilisés en nombre de siège : 

      Nouvelle Démocratie 108 (58 + 50 de bonus car 1er),
      SYRIZA (Gauche radicale) 52,
      PASOK 41,
      Grecs indépendants 33,
      KKE (communistes) 26,
      Golden Dawn (“parti” ouvertement néo nazi) 21,
      Gauche démocratique 19.

      En conclusion, ni ND ni le PASOK ne sont en mesure de former un gouvernement. Plus d’info chez okeanews avec le live des législatives.

      Le GROS point négatif, c’est l’entrée de l’aube dorée au parlement, avec ce commentaire à chaud du président du “parti” hier soir :

       Michaloliakos, le président de l’Aube dorée (traduction moins vulgaire que l’original) :
      – “Je félicite tous les grecs nationalistes qui ont voté pour nous. J’accuse formellement les médias grecs qui étaient contre nous. J’accuse toutes les TV qui ne sont que des tv porno de ne pas nous avoir invité. Tous ces médias ont invité des partis qui nous ont pris la moitié de nos votants. En même temps, je félicite tous les jeunes qui portent nos t-shirts. Je veux vous dire que nous continuerons à nous battre pour une Grèce sans mémorandum, pour une Grèce qui n’est pas esclave, pour une Grèce indépendante et fière, pour une Grèce sans cette haute criminalité venue de l’immigration illégale. Je vous assure que nous continuerons ce combat à l’intérieur et hors du parlement. Vous pouvez avoir peur, nous arrivons“.

       


      • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 07h19
        Afficher/Masquer

        Excusez-moi pouvons nous cinq minutes arrêter de regarder pousser le nombril grec, je suis très tolérante, cependant là stop c’est un billet qui fait référence à une autre élection. Je m’excuse par avance, pour mon petit cri de protestation.Merci. 


        • Helios Le 07 mai 2012 à 08h02
          Afficher/Masquer

          @Okeanos
          Non, moi ça me parait beaucoup, étant donné le bilan de ces partis.
          @Venus Etoile du Berger
          Non, c’est tout-à-fait légitime de parler des élections grecques. Parce qu’il y a quelques années la prise de pouvoir par les socialistes a eu lieu en Grèce, que les deux forces qui se partageaient le pouvoir depuis la fin de la dictature (les analogues du PS et de l’UMP) se sont retrouvées unies sous l’autorité du banquier Papademos. Et que tout ça ressemble beaucoup à ce qui se passe en France : Sarkozy et Hollande ont tous les deux dit “oui” au référendum de 2005, et ont trahi ensemble les électeurs en 2008 pour faire passer le “oui” de force.



          • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 08h26
            Afficher/Masquer

            Je suis d’accord avec vous Hélios, c’est légitime, cependant 68% des analyses sont faites sur la « grecque », et de nombreux billets sont consacrés à elle à juste titre d’ailleurs, je trouvais simplement un peu utile de faire une petite parenthèse pour aborder et analyser la situation autrement. Et effectivement cela aide à l’analyse un peu.Encore navrée. Très cordialement.


          • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 08h29
            Afficher/Masquer

            Et à nouveau merci pour vos analyses. Cordialement.


          • Okeanos Le 07 mai 2012 à 08h57
            Afficher/Masquer

             @Helios : certes, le bilan est catastrophique, mais on ne change pas 40 ans d’habitudes électorales et de bipartisme en une seule élection, malgré ce bilan. De plus, le matraquage médiatique en Grèce a été concentré sur une colution unique : la seule solution est l’austérité et le maintien dans a zone euro.

            Pour info : 35% abstention + 19% dans des partis non représentés au parlement (car < 3%) = 54%. 

            Les derniers chiffres montrent qu’il va être très difficile de former un gouvernement. Des nouvelles élections sont probables…

             


    • Okeanos Le 07 mai 2012 à 15h18
      Afficher/Masquer

       Pour résumer la situation, le classement : 
      1. ND obtient, avec 18.9% (-14.6%) les 50 sièges de bonus offerts au premier de la classe (c’est d’ailleurs assez amusant, car c’est le PASOK qui avait voté cette loi de bonification). ND veut rester dans l’euro, souhaite qu’il n’y ai pas de nouvelles mesures d’austérité (position très électoraliste puisque Samaras, le leader, a basé sa campagne sur le fait qu’ils gouverneront tous seul “vous verrez”, et qu’il a appelé à la coalition des les premiers résultats annoncés. Le programme de Samaras est un programme de ping-pong en réaction aux évènements : Non aux mémorandum quand ND n’est pas au gvnmt, et OUI aux derniers votes de 12 février quand il est présent au gvnmt… Assez dur à suivre donc..
      2. Syriza (16.8%), qui regroupe plusieurs petits partis arrive 2ème (d’anciens du KKE et de la gauche, comme son leader Tsipras – l’équivalent du Front de Gauche français sans le parti communiste) sont prêts à faire front et sont contre les memorandums. Ils souhaitent renégocier les plans d’austérité et faire un audit de la dette grecque (c’est je crois, dans un premier temps, le choix le plus sérieux).
      3. Le PASOK, avec 13.2% (-30.7% !) se prend la plus belle claque de son histoire et a une politique, comme ND, de poursuivre la politique actuelle de l’austérité : “pas d’autre choix possible mais nous limiterons la casse sociale”. Ils sont out de toute façon.
      4. ANEL , avec 10.6% (+10.6%)(Grecs indépendants) est un nouveau parti de droite créé par Panos Kammenos, ancien de Nouvelle Démocratie. Le programme est anti-austérité.
      5. Le KKE, avec 8.5% (+0.9%) souhaite sortir de l’euro ET de l’europe et refuse tout compromis (pour l’instant) avec les autres partis anti-austérité . 
      6. l’Aube dorée, “parti” ouvertement néo nazi, avec 7% rentre donc au parlement avec un programme qui se résume a celui que l’on peut attendre de ce type de groupuscule (je m’étonne encore d’ailleurs sur la légalité constitutionnelle de ce genre de parti donc le logo est une croix gammée à la sauce grecque…). Les “adhérents” de l’aube dorée sont adeptes de violences envers les immigrés en pleine rue d’Athènes, sous le regard de la police qui ne réagit pas vraiment… Une vidéo traine encore sur internet ou l’on peut voir un de ses adeptes courir en plein centre d’Athènes avec une … tronçonneuse.. si si… 
      7. DIMAR, la gauche démocratique, avec 6.1%. Nouveau parti créé par Fotis Kouvelis. Il rassemble une partie des députés du PASOK qui les ont rejoint après avoir dit non au memorandum.
      Les verts et le LAOS (le FN grec) n’ont pas rassemblé les 3% mini pour rentrer au parlement.
      Concernant la méthode de construction d’un gouvernement : le pourcentage dépend du nombre de partis représentés au parlement suite à l’election. Par exemple, dans un Parlement de huit partis, le parti leader devra obtenir environ 40,4% du vote populaire.
      La formation d’un gouvernement :
      C’est là que l’histoire se corse. Si un seul parti peut former un gouvernement majoritaire, le processus est assez simple. Comme la circulaire explique, « Dès que le Président du Parlement a annoncé les résultats officiels au Président de la République, celui-ci … nomme le gouvernement … ainsi que le Premier ministre qui est le chef du Parti à la majorité absolue des sièges au Parlement.  »
      Dans le cas présent, le président donne trois jours au leader du parti ayant le plus de votes pour former un gouvernement de coalition avec un ou plusieurs autres partis. Si cela échoue, le chef du deuxième parti reçoit le même mandat, également avec un délai de trois jours. Après cela, le mandat va au la troisième plus grand parti.
      Si aucun des trois n’est capable de former un gouvernement de coalition, le président appelle les dirigeants de tous les partis représentés au Parlement pour tenter une coalition entre les partis. Mais si cela échoue aussi, le président et les chefs de parti sont chargés de bricoler un gouvernement intérimaire qui mènera le pays à de nouvelles élections.
      Si les chefs de parti ne peut même pas s’entendre sur un Premier ministre par intérim (ce qui s’est passé une fois auparavant, en 1989), le président nomme soit le juge en chef de la Cour suprême, de la Cour suprême, ou de la Cour des comptes, pour prendre les rênes et mener le pays à des élections.
      Samaras a déjà rencontré SIRYZA qui refuse toute alliance. Il refuse de rencontrer l’aube dorée (ouf!) donc, c’est déjà mal parti pour que ND puisse former un gouvernement. Sachant de plus que les élections françaises ont un impact direct : les partis sachant que la gauche revient au pouvoir en france peuvent y voir un signe de possible coopération et tenter de briser la droite historique.
      Dans ce cas, même tentative pour SYRIZA. Ce que j’ignore, c’est si SYRIZA obtiendrait les 50 sièges de bonification dans le cas ou KKE, DIMA et ANEL se regroupent (pour un total de 42%). Sachant que SYRIZA est déjà un parti qui regroupe plusieurs partis, la question reste posée et il semble qu’ils planchent déjà sur le sujet dans l’équipe du parti.
      Pour le PASOK, il semble que Venizelos soit pret a proposer une coalition avec SYRIZA et DIMAR.. Mais cela ressemble plus à un vain espoir qu’à une réelle possibilité. Pangalos, cadre du PASOK récemment retraité, à même annoncé : – « Il est clair que le PASOK n’existe plus en tant que force politique ».
      En bref, les résultats semblent aller tout droit vers de nouvelles élections, sauf grosse surprise…
      undefined


      • Fabrice Le 07 mai 2012 à 16h31
        Afficher/Masquer

        Okeanos, le peuple Grec au vu de ses résultats a été jeté vraiment dans le plus grand désarroi 🙁 , je ne me fais pas trop d’illusion sur le nouveau président français mais j’espère qu’il soignera un peu le mépris dont à fait l’objet la Grèce par son prédécesseur.
         
        Une nouvelle approche ne fera pas de mal et pourrait aider à stabiliser un peu la situation au lieu de l’enfoncement presque puéril auquel nous avons pu assister.
         
        Une petite chose que j’ai un peu de mal à comprendre si le PASOK est un des responsable, n’est-ce pas le ND qui avait creusé et caché la dette au peuple grec ? si c’est le cas ne s’en sort-il pas étrangement bien ? (si on peu appeler ça bien )


        • Okeanos Le 07 mai 2012 à 17h01
          Afficher/Masquer

          Effectivement, ND est responsable du désastre pré-troïka (mais en remontant plus loin en arrière, le PASOK aussi, et ND le mandat précédent etc etc etc) . Historiquement, les votes étaient PASOK ou ND. Je suppose que les pro-ND qui espèrent encore obtenir quelque chose de la politique ND ont continué en majorité à voter ND et ont en partie décidé également de rejoindre d’autres couleurs, dont l’aube dorée. Néanmoins, ND fait -14.6% par rapport aux élections précédentes (2009) ou le parti avait fini 2ème : c’est donc une grosse grosse claque ! A noter que ND fait campagne depuis 2009 contre le PASOK, bien aidé d’ailleurs par certains médias (j’ai eu l’occasion de voir les spots de pub sur les tv grecques, 5 spots pour ND pour 1 pour les autres partis : il semble qu’en grèce, les TV n’ont pas d’obligation d’équilibre d’antenne.) ND a sans doute été le parti qui a envoyé le plus de sms aux citoyens (oui, l’achat de liste de N° fonctionne bien ici…)

          Le message à retenir est qu’une grande majorité de grecs a voté contre l’austérité, qu’elle soit avec (SYRIZA/DIMAR/ANEL : 33,5%)  ou sans l’europe (KKE/Aube dorée : 15,5%) alors que l’austérité rassemble 32,1% (PASOK/ND). (sans compter les partis minoritaires)

          Pour rappel des votes 2009 :  ND était à 33.5% et PASOK à 43.9%. Le paysage politique est donc complètement modifié.

          Il semble également que Venizelos soit prêt à participer à un gvnmt de coalition même si celui ci implique une renégociation de l’austérité, tant que le mouvement est pro-européen. Le PASOK cherche donc encore une porte de secours honorable. Il faut dire qu’ils ont livré en pâture un des leurs pour corruption (il est dans la prison de Korydallos) – ancien ministre de la défense, scandale Siemens sur de l’achat d’armement, sociétés écrans, achat d’appartement avec de l’argent sale etc- récemment probablement dans le but de montrer leur lutte contre la corruption et devant les résultats, certains doivent avoir peur de perdre leurs immunités et de suivre la même trajectoire.

          Le thriller grec est LOIN d’être terminé !

           


  4. Yves Le 07 mai 2012 à 05h29
    Afficher/Masquer

    La bonne nouvelle est pour Chirac.
    Copain de Hollande, il évitera encore la prison.
    Sur le pont du Titanic, PS et UMP français dansent, tous satisfaits de leur supériorité sociale.
    Dans les soutes, les ouvriers grecs se noient, dans l’indifférence.
    Perso, Bayrou au 1er tour et je n’ai pas voté le 6 mai et sans regrets.


  5. Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 06h12
    Afficher/Masquer

    Jacques n’est pas l’ami de François, il est en duel contre Nicolas malgré Bernadette…je me demande d’ailleurs si Bernadette n’est pas allée voter pour son Chevalier servant afin d’éviter ce vote, je crois que oui.

    Nous avons vécu trois cohabitations dans l’histoire de la Ve République (1986-1988, 1993-1995,1997-2002).
    Les français vont-ils caresser l’espoir d’une quatrième cohabitation ?


    • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 06h18
      Afficher/Masquer

      François est de retour…il ne faut pas se tromper de François…


    • Patrick-Louis Vincent Le 07 mai 2012 à 07h28
      Afficher/Masquer

      Il n’y aura pas de cohabitation. Le FN sera en mesure de se maintenir dans de très nombreuses circonscriptions, ce qui, selon la règle dite “républicaine” (traduisez : barrage à toute opposition opposée au Nouvel l’Ordre Mondial) donnera des primes aux candidats socialistes. Nous aurons donc une Assemblée Nationale rouge, un Sénat rouge, des régions (sauf l’Alscace) rouges et la croix Lille/Paris/Lyon et Satrabourg/Nantes, également rouge. Cela aura au moins le mérite d’être clair. Les socialo-communistes, n’ayant, face à eux, aucun contre-pouvoir, puisque les syndicats sont aussi de leur côté, n’auront aucune excuse à avancer quand viendra l’heure de leur échec. 

       


      • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 07h34
        Afficher/Masquer

        Merci. L’éventuelle cohabitation a été analysée uniquement si Nicolas triomphait.
        Je vous remercie donc pour toutes ces précisions.


      • Helios Le 07 mai 2012 à 08h04
        Afficher/Masquer

        “Rouges” mais tout à fait dévoués au bancocrates de Bruxelles quand même.
         
         


      • Christophe Vieren Le 07 mai 2012 à 11h15
        Afficher/Masquer

        Hélas le rouge, avec le temps, a viré depuis longtemps au rose, pâle, très pâle !!! C’est un des problèmes de la couleur rouge, hélas !


  6. Patrick-Louis Vincent Le 07 mai 2012 à 08h05
    Afficher/Masquer

    La carte électorale de la France est toujours aussi intéressante (voir sur le site de Libération). Elle montre 2 France. L’une, très fortement ancrée à droite au sud-est, à l’est et une bande allant de l’Alsace à Paris. Une France très à gauche, au centre et à l’Ouest. Chez nous, dans le Var, Sarkozy est largement en tête partout, au dessus de 60%. En revanche, les département du centre ont voté autour de 60% pour Hollande (Lot, Hte Vienne, Corrèze, Creuze, Puy de Dôme). C’est donc un peu la France oubliée, loin des frontières allemandes et italiennes, loin aussi de la modernité, qui a voté massivement pour Hollande. C’est une France encore attachée aux valeurs du passé.

    Détail intéressant, dont aucun media n’a parlé. Mayotte, nouveau département français, peuplé à 95% de musulmans, a donné une courte majorité à Sarkozy (51%). C’est intéressant de le noter alors que l’on a accusé Sarkozy d’extrémisme de droite. A rapprocher du vote des Antillais et des Réunionais, majoritairement catholiques, qui ont plébiscité Hollande. Comme quoi, rien n’est simple au royaume de France.  


    • Zuludawn Le 07 mai 2012 à 08h15
      Afficher/Masquer

      Le fait que la région PACA soit peuplée en grande partie de retraités explique le bon score de Sarkozy. La France attachée au passé me parait être plus celle des retraités que celle des départements que vous citez.


    • Christophe Vieren Le 07 mai 2012 à 11h33
      Afficher/Masquer

      Ou comme quoi, les religions quelles qu’elles soient, ne sont pas ou plus, contrairement à ce que certaines essayent de nous faire croire, des lignes de fracture politique.
      Et cela me réjouit. 


  7. pana Le 07 mai 2012 à 08h10
    Afficher/Masquer

    Au revoir…
    Ce n’est donc pas un Adieu !


  8. Casquette Le 07 mai 2012 à 09h35
    Afficher/Masquer

    Bonjour ,
    sur la sociologie électorale du 2ième tour vous pouvez poster le lien ?
    Il n’y a que la cartographie sur le site de Libé.Merci d’avance.


  9. Casquette Le 07 mai 2012 à 09h39
    Afficher/Masquer

    Si Sarkozy est vraiment l'”Américain” qu’on nous a décrit alors les présidentielles c’est fini pour lui , advitam eternam !


  10. Fabrice Le 07 mai 2012 à 09h59
    Afficher/Masquer

    Bon déjà espérons que le népotisme va se calmer et enfin qu’on va pouvoir enfin travailler ensemble sans qu’on cherche à monter les français les uns contre les autres, pour dissimuler les gros problèmes qui nous attendent.
     
    Ce n’est peut être rien mais ça va peut être nous permettre de nous concentrer sur les problèmes que nous allons rencontrer un peu plus sereinement au lieu de l’hystérie qui montait.
     
    Après on est qu’au début de la tempête, la découverte des difficultés du navire, cachés jusqu’à présent, vont semer pas mal le désarroi reste plus qu’à s’y mettre vu qu’on a plus trop le choix.


  11. Yves Couvreur Le 07 mai 2012 à 10h14
    Afficher/Masquer

    51,8% contre 48,2. Un triomphe contre un candidat haï comme jamais dans une Crise inédite? Visiblement, les Français ont choisi : “encore 5 minutes M. le bourreau”. Les marchés, l’ Allemagne et les législatives vont “voter” aussi, mais à mon avis, plus clairement que les français.


  12. de Cosmi Le 07 mai 2012 à 10h30
    Afficher/Masquer

    Bravo Olivier. très dôle et pas trop méchant…


  13. chris06 Le 07 mai 2012 à 11h28
    Afficher/Masquer

    Les français et les grecs ont hier tué l’hydre Merkozy, ils ont dit NON à l’eurostérité.

    La politique monétaire de la BCE va maintenant pouvoir être remise en question. L’heure du choix historique pour l’Europe a sonné, solidarité ou désintégration?

     


  14. Fabrice Le 07 mai 2012 à 12h37
    Afficher/Masquer

    fichier par département à votre disposition mais manque les deux sèvres non encore alimenté sur le site (cela ne devrait pas tarder) Vénus-Etoile du Berger allez pas donner des mauvaise données sinon je vais craquer là 😉


    • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 13h09
      Afficher/Masquer

      Allez courage plus qu’un pas deux…
      courage(dont 33 cantons pour celui-ci)… 


    • Vénus-Etoile du Berger Le 07 mai 2012 à 13h20
      Afficher/Masquer

      J’ai les smileys qui ne marchent jamais zut alors… 


      • Vénus-Etoile du Berger Le 08 mai 2012 à 01h29
        Afficher/Masquer

        Le mardi 8 mai 2012,
        Lettre à mon grand-père, je n’ai pas eu la chance de le connaître
        Hommage à un soldat de métier mort une semaine avant l’armistice.
        Il a laissé 7 enfants, Pupilles de la nation, dont mes oncles tous militaires de carrière, seul mon père non militaire toutefois tous les matins pour partir à l’école, j’étais réveillée au clairon.
        Hommage à une femme de soldat, elle a éduqué seule 7 enfants, elle a été l’Amour d’un seul homme(La fidélité c’est lorsque l’Amour est plus fort que l’instinct), et c’est très beau, Merci à elle.  
        Alors oui, j’avoue, je suis « Gaulliste » pour ce qu’il en reste (presque plus rien, plus aucune signification, c’est un simple symbole) ou plutôt
        « résistante » (cela me convient mieux et me va même à ravir) et comment voulez-vous qu’il en soit autrement ?
        Vive la Liberté ! 


  15. Ds Le 07 mai 2012 à 16h04
    Afficher/Masquer

    Dans un département encore dynamique économiquement comme l’Isère (FH 52, NS 48), on a exactement le résultat de la stratégie Terranova, Hollande l’emporte dans les villes sur la trilogie fonctionnaire, immigrés, bobos et Sarko dans les campagnes avec leur population faite d’abord d’ouvrier ou d’employé petits propriétaires dans des lotissements neufs ou ayant retapé les maisons anciennes. 
    Faut pas chercher plus loin. 


    • MB Le 08 mai 2012 à 15h27
      Afficher/Masquer

      Quelle analyse à la petite semaine vous faites là !! Vous oubliez 1/3 de la population tellement vous pensez que tout français ne peut être que salarié du privé ou fonctionnaire, vous oubliez tous ceux qui ont crée leur propre emploi et celui de leurs employés (bien peu reconnaissants le plus souvent et bien sûr jamais contents), tous ces tyrans de petits patrons qui travaillent 60 à 70 heures par semaine, qui se débattent comme de beaux diables pour trouver du travail à leurs salariés et pouvoir les payer en fin de mois, et vous croyez qu’ils vont avoir envie de continuer ? Je souhaiterais tellement qu’une fois seulement on inverse les rôles juste pour voir. Les patrons en grève défilant dans les rues, ou en congés sabatique pour retaper leur maison ancienne dans les campagnes car oui vous avez raison beaucoup ont voté Sarkozy car Hollande c’est plus de dépenses donc plus d’impôts pour les Riches qu’il n’Aime Pas, sachant que pour lui on est riche à 4000 euros par mois (soit pour un petit patron à 65H/S  14,20 euros de l’heure) et bien sûr il prévoit d’augmenter le Smic ! L’écoeurement est total.


      • Christophe Vieren Le 09 mai 2012 à 14h13
        Afficher/Masquer

        Une question : tes petits entrepreneurs (que je salue et j’en ai dans ma famille), ils vendent à qui leur produits ou services ? Aux Smicards ou aux personnes dont Hollande veut ramener le taux de prélèvement obligatoires au même niveau que les 96% moins riches qu’eux pour en partie alléger les taxes des petits et moyens entrepreneurs, pouvoyeurs d’emplois sur le territoire national ?
        Sais-tu que les Smicards dépensent la totalité de leurs revenus alors que les 4% concernés en épargne une bonne part, en particulier en bons du trésor (cf. l’article d’Olviier : la perte du triple A :origine et conséquences) que l’on rembourse avec intérêt et principal ? Toi également . . . à moins que tu ne fasses partie de ceux-là !
         


  16. Jaijai Le 07 mai 2012 à 18h54
    Afficher/Masquer

    Très déçu de cette issue…
    Bref, les gens comprendront plus tard qu’il a été un grand président, trop tard….
    Souhaitons tout de même bonne chance au présiflan  


Charte de modérations des commentaires