Documentaire très intéressant tourné en 2005 de Manon Loizeau – toujours d’actualité…

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

80 réponses à [Vidéo] Comment la CIA prépare les révolutions colorées…

  1. Hellebora Le 23 mars 2014 à 05h19
    Afficher/Masquer

    je vous invite à lire sur le site http://www.mondialisation.ca/?p=0, lu cet article intitulé “Ukraine : Harper jette de l’huile sur le feu” (21 mars, Pierre Dubuc)
    “Après le ministre des Affaires étrangères John Baird, qui s’est rendu en Ukraine pour soutenir ouvertement un soulèvement contre un gouvernement élu, celui du premier ministre Ianoukovitch, dont il restait 12 mois au mandat de 5 ans, c’est au tour du premier ministre à se rendre à Kiev le 22 mars prochain. M. Harper est le premier chef d’État du G-7 à annoncer une telle visite.(..). Il faut prendre au sérieux les interventions de Stephen Harper en Ukraine et condamner les ingérences du gouvernement canadien dans les affaires internes de ce pays (..) Il faut prendre au sérieux les interventions de Stephen Harper en Ukraine et condamner les ingérences du gouvernement canadien dans les affaires internes de ce pays.”

    Et chez nous, c’est Le Drian qui s’en va faire des courbettes à son homologue estonien pro-Nazi comme nous en informe François Asselineau – http://www.francoisasselineau.fr/2014/03/lupr-exige-que-le-gouvernement-francais.html – pour, lui aussi, mettre de l’huile sur le feu !


  2. LBSSO Le 23 mars 2014 à 07h42
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    ceux qui veulent comprendre ce que faisait John Mc Cain en Ukraine à haranguer la foule, doivent regarder cette enquête.


  3. catherine Balogh Le 23 mars 2014 à 07h53
    Afficher/Masquer

    Entendez, “le vent de la liberté= le vent de l’ultra-libéralisme”ou le vent de la liberté totale pour les firmes de faire ce qu’elles veulent.
    En tous cas, il est clair que chacun se soucie peu de ses compatriotes, ils sont prêts à les sacrifier, il doit y a avoir bcp d’argent que les USA distribuent, des promesses de postes hauts placés, etc….(200 e pour chaque manifestants en Ukraine)il n’y a plus d’identité d’appartenance à une nation:l’UE a réussit son coup.


    • catherine Balogh Le 23 mars 2014 à 08h08
      Afficher/Masquer

      La srtatégie est simple, en amont, pendant longtemps, les USA rendent dépendants les petits pays, ensuite, les “serfs” n’ont plus qu’à obéir…..DSans compter le conditionnement sur les étudiants qui comme chacun le sait, n’ont pas d’expérience de vie, et sont très facilement manipulables, d’autant plus si on leur promet d’être “riches”.Vous avez vu la montre de l’un deux sur la vidéo?
      La toute puissance économique du dollar joue son rôle et comme elle est aux mains de gens détraqués, nous connaissons la suite…….
      En ce moment, le dolar se casse la figure, les USA craignent de ne plus pouvoir user de cette arme pour renverser les gouvernements(dividendes versées aux “révolutionnaires et à tous les traîtres à leur nation)c’est sans doute pourquoi ils enclenchent la vitesse supérieure.


  4. bertrand Le 23 mars 2014 à 08h01
    Afficher/Masquer

    rappelons qu’à chaque fois que les pays européens ont voulu ce regrouper de gré ou de force çà c’est toujours terminé par une guerre.


  5. catherine Balogh Le 23 mars 2014 à 08h18
    Afficher/Masquer

    tiens, pourquoi les USA ne vont pas en Arabie Saoudite, les saoudiens n’ont pas droit à “leur démocratie”?pourtant, ils sont en bleu, dans la catégorie des pays “pas libres”!!!


  6. Gribouille Le 23 mars 2014 à 08h25
    Afficher/Masquer

    Petite dépêche de Reuter “La crise en Ukraine dope les pourparlers commerciaux USA-UE”. Cela confirme les propos du GEAB dans son dernier numéro. En isolant l’Europe de la Russie avec le conflit en Ukraine, L’UE devient dépendante du gaz américain. Ce qui l’oblige à accélérer les négociations pour le traite de libre échange transatlantique. Dans un tel contexte, il ne fait pas de doute que les négociations Etats-Unis/Europe seront déséquilibrées avec la menace d’une pénurie de gaz en Europe.
    http://www.boursorama.com/actualites/la-crise-en-ukraine-dope-les-pourparlers-commerciaux-usa-ue-063bb818a181e2463416df4614f08072


  7. yt75 Le 23 mars 2014 à 08h41
    Afficher/Masquer

    Anecdote : à propos de l’emblème de la CIA et du “bald eagle” en général comme emblème des USA, à savoir que cet oiseau n’est pas très “noble”: à moitié nécrophage/charognard, et chapardeur, et certains étaient opposés à son choix comme emblème, lui préférant la dinde sauvage.

    Par exemple Benjamin Franklin à ce sujet :

    “Franklin’s Letter to His Daughter (excerpt)

    “For my own part I wish the Bald Eagle had not been chosen the Representative of our Country. He is a Bird of bad moral Character. He does not get his Living honestly. You may have seen him perched on some dead Tree near the River, where, too lazy to fish for himself, he watches the Labour of the Fishing Hawk; and when that diligent Bird has at length taken a Fish, and is bearing it to his Nest for the Support of his Mate and young Ones, the Bald Eagle pursues him and takes it from him.

    “With all this Injustice, he is never in good Case but like those among Men who live by Sharping & Robbing he is generally poor and often very lousy. Besides he is a rank Coward: The little King Bird not bigger than a Sparrow attacks him boldly and drives him out of the District. He is therefore by no means a proper Emblem for the brave and honest Cincinnati of America who have driven all the King birds from our Country…

    “I am on this account not displeased that the Figure is not known as a Bald Eagle, but looks more like a Turkey. For the Truth the Turkey is in Comparison a much more respectable Bird, and withal a true original Native of America… He is besides, though a little vain & silly, a Bird of Courage, and would not hesitate to attack a Grenadier of the British Guards who should presume to invade his Farm Yard with a red Coat on.”

    http://www.greatseal.com/symbols/turkey.html


    • yt75 Le 23 mars 2014 à 09h00
      Afficher/Masquer

      Ou voir à la fin de l’article sur wikipedia fr :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Haliaeetus_leucocephalus


      • fc Le 23 mars 2014 à 09h20
        Afficher/Masquer
        • catherine Balogh Le 23 mars 2014 à 10h20
          Afficher/Masquer

          àfc, un peu d’humour,sourire, merci, ça fait du bien!


      • samuel Le 23 mars 2014 à 23h35
        Afficher/Masquer

        Il n’y a eût toute une interprétation des animaux par les chrétiens (le plus simple c’est de regarder le monde de Narnia, les animaux gentils sont catholiques, les autres sataniques), mais cela a toujours une influence.
        Au niveau économique, l’image du serpent, même simplement monétaire (à l’international, celui qui fût Européen à couler tout seul, vive l’euro) a été critiqué, on lui préféra la notion de fond.
        Au bout d’un moment on ce demande si la réflexion ne serait pas une photo qu’on observerait quelques secondes, on s’arrête au premier plan, tant qu’il est net, tout va bien…


    • perceval78 Le 23 mars 2014 à 12h39
      Afficher/Masquer

      oui l’aigle tient des branches d’olivier dans les serres droites et des fleches dans les serres gauches . Truman changea la direction de la tête en octobre 1945 , pour que l’aigle regarde les branches d’olivier , histoire de bien montrer que l’aigle recherchait la paix . Originellement l’aigle regardait à gauche.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Sceau_du_pr%C3%A9sident_des_%C3%89tats-Unis#cite_note-1


    • madake Le 23 mars 2014 à 20h37
      Afficher/Masquer

      Arf!!
      Benjamin avait de l’esprit!

      voyez le lien :
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-1216709/Pictured-The-plucky-little-kingbird-took-piggyback-predatory-hawk-lived-tell-tale.html

      Et lorsque je vois le petit king bird dont le nom français “tyran de l’ouest”, gros comme un passereau, n’en attaque pas moins hardiment et fait dégager le pygargue à tête blanche, je pense que les noms et les symboles sont parfois bien mals assortis.
      Benjamin Franklin ne m’aurait sans doute pas démenti.

      J’aimerais qu’un nouveau parti US, surgisse pour arguigner l’âne et l’éléphant, et pour leur rappeler des valeurs qu’ils semblent avoir oubliées…
      Ou à défaut qu’un opposant inspiré choisisse cet oiseau pour emblème.

      Ca a un petit côté hunger games, qui me semble fort adéquat et séduisant.

      Je ne souhaite pas aux ukrainiens de passer des oligarques locaux aux multinationales et leurs lobbies européens, qui sauront les essorer aussi efficacement que les précédents.
      Ces rapaces là ont bien le comportement opportuniste et charognard du pygargue.


  8. Patrick-Louis Vincent Le 23 mars 2014 à 09h58
    Afficher/Masquer

    La video date un peu puisque, depuis, la Russie a repris du terrain au détriment des EU. Je voudrais bien connaître l’avis de ce jeune étudiant, enthousiaste dans la video, qui faisait “la révolution” avec les dollars étatsuniens. Au Kirghistan, pays soi-disant libéré, le taux de pauvreté est de 32%. Le pays est archi endetté, les importations sont de loin supérieures aux exportations, la corruption et le trafic de drogue règnent dans le pays. Le pays, dirigé par une coalition socialiste, est au prise avec des irrédentismes locaux et des poussées islamistes (le pays est à 75% musulman). La démocratie, c’est beau sur le papier. Mais, dans les faits, le gouvernement est faible, le pays est plus endetté qu’avant, les EU s’en désintéressent et laissent la Russie et la Chine éponger les dettes.


  9. yt75 Le 23 mars 2014 à 10h12
    Afficher/Masquer

    Hormis le fait que le drapeau est actuellement plus la bannière étoilée que tricolore, quoi de plus actuel que la définition de la démocratie (ou utilisation de l’exportation du message démocratique) selon Rimbaud ?


    Démocratie

    “Le drapeau va au paysage immonde, et notre patois étouffe le tambour.

    “Aux centres nous alimenterons la plus cynique prostitution. Nous massacrerons les révoltes logiques.

    “Aux pays poivrés et détrempés ! – au service des plus monstrueuses exploitations industrielles ou militaires.

    “Au revoir ici, n’importe où. Conscrits du bon vouloir, nous aurons la philosophie féroce ; ignorants pour la science, roués pour le confort ; la crevaison pour le monde qui va. C’est la vraie marche. En avant, route !”


  10. kopenhague Le 23 mars 2014 à 10h25
    Afficher/Masquer

    le journal le monde continue d’accuser la Russie : http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/22/forces-armees-et-civils-prorusses-investissent-des-bases-militaires-ukrainiennes-de-crimee_4387855_3214.html.
    Ça dégénère en conflit de couple chez moi, car mon mari pense que le journal le monde est dans le vrai et refuse de s’informer ailleurs . Ça se passe comment chez vous ?


    • captain flemme Le 23 mars 2014 à 18h00
      Afficher/Masquer

      J’ai arreté d en parler a la maison. C est trop anxiogene.
      Je seme le doute chez tous ceux que je cotoie mais ils le prennent mal en general. J attend que ca pousse … depuis plusieurs mois. 0 retournement … Faut garder le moral :-).
      Il faudrait avoir sur plusieurs sites comme celui ci un parcours de reinformation avec quelques videos, des articles …
      Pas trop lourd pour accrocher mais suffisamment percutant pour que les gens se posent des questions.
      La série sur l’Ukraine est excellente mais ca depasse et de loin la capacite de prise en charge d’un concitoyen moyen qu’il faut convaincre. Ca reste donc des post pour gens convaincus.
      Et dans 1 mois, ils auront glissé au fond de la pile.
      Si vous avez un avis sur la question …


      • Wilmotte Karim Le 23 mars 2014 à 19h40
        Afficher/Masquer

        Le “retournement” se produira au pied du mur.
        Et il sera brutal (et prendra des formes diverses).

        Chaque graine semée est une chance de faire pencher les choses dans le bons sens, pour une sortie par le haut (pas Svodoba, donc).


      • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 01h02
        Afficher/Masquer

        Bonsoir,

        Comme le regretté Raymond Barre s’en flattait : il faut toujours avoir un avis sur tout.

        Mais il faut le partager, accepter d’en discuter librement afin de l’améliorer sans cesse … faute de quoi on tombe dans le dogmatisme … et, quand on veut l’imposer aux autres, dans le totalitarisme.

        Le sérieux de la crise ukrainienne et son issue incertaine est certes anxiogène. La surabondance de nouvelles inquiétantes ou présentées comme telles par beaucoup de médias (et sur des sujets souvent bien autrement mineurs que celui-ci) fait que pour beaucoup la charge psychique devient trop lourde. Stress dans les embouteillages, stress au boulot, re-stress dans les embouteillages, stress pour l’avenir des enfants, stress d’essayer de maintenir son « niveau de vie », stress de voir des JTs déprimants, etc …

        Et en plus voilà qu’il faut désormais encore disséquer ces derniers car leur présentation des faits est partiale voire manipulatrice et grossièrement cousue de fil blanc. Ben cela fait parfois beaucoup (trop) dans une seule journée et il est compréhensible que certains préfèrent quand même pouvoir se raccrocher à quelques certitudes quitte à ce qu’elles soient fausses.

        Ce blog a pour but d’informer (aussi impartialement que possible) le plus grand nombre sur les crises que nous traversons. Pas de briser la paix dans les ménages ou de convaincre à tout prix celles et ceux qui s’y opposent par réflexe (a fortiori s’il est plus d’autoprotection que de paresse intellectuelle).

        Et il ne faut pas se fixer d’objectif/date butoir inatteignables et ne pas non plus en imposer à autrui.

        Chacun doit y aller à son rythme … et même de la sorte il faut se ménager des paliers de décompression. C’est indispensable voire même vital !

        « La série sur l’Ukraine est excellente mais ca depasse et de loin la capacite de prise en charge d’un concitoyen moyen qu’il faut convaincre. Ca reste donc des post pour gens convaincus.
        Et dans 1 mois, ils auront glissé au fond de la pile. »

        Oui une (dés)information en chasse rapidement une autre dans les médias traditionnels (souvent grandes lessiveuses de cerveaux).

        Même la gravité de la crise en Ukraine ne va pas subitement donner à tous un esprit critique aigu.

        Mais il ne faut pas baisser les bras … (malheureusement) pas mal d’autres tensions/conflits vont encore se produire qui finiront par dessiller mêmes les yeux les plus occultés.

        Plus positivement, ce qu’il faut essayer d’atteindre c’est une masse critique suffisante capable d’influencer vers plus de raison ceux qui ont transformé notre planète en casino.

        Le plus efficient me paraît donc de d’abord toucher un public réceptif et « jeune » (et ce n’est évidemment pas par ségrégation mais il ne me paraît pas productif d’aller tourmenter votre brave et respectable grand-mère de 97 ans même si elle a encore l’esprit vif et sensible à ces problématiques 😉 ) plutôt que de passer trop de temps à tenter d’« éduquer » ceux qui y sont (fortement) réfractaires.

        Courage !

        Très cordialement.


    • Dany Le 23 mars 2014 à 19h10
      Afficher/Masquer

      J’ai hélas un peu le même problème, sans vraiment dégénérer en conflit, je vois bien que mon mari est agacé de me voir tant préoccupée de la situation. De plus, il persiste à écouter les journeaux télévisés qui présentent les faits de manière tendancieuse!

      J’essaye d’informer autour de moi, notamment en publiant sur Facebook les articles de ce site, mais je doute qu’on les lise. Ca me démoralise, beaucoup de gens ne s’intéressent qu’à des futilités.


      • Surya Le 23 mars 2014 à 19h44
        Afficher/Masquer

        Rassurez-vous, “les gens” se rendent bien compte qu’on se fout de leur gueule; pourquoi croyez vous que les audiences télé chutent et que les ventes de toute la presse “mainstream” se vautrent ? (Libération, Marianne…)


        • Goldfinger Le 23 mars 2014 à 20h41
          Afficher/Masquer

          […] pourquoi croyez vous que les audiences télé chutent […]

          Bonsoir,

          Je ne connais pas les taux d’audience … mais ce que je constate c’est que si sur le dossier Ukraine/Crimée la désinformation est manifeste … il n’y a pas/plus de matraquage dans le sens où le sujet est à présent à peine traité dans les JTs notamment … et passe derrière la disparition du Boeing de Malaysia Airlines !

          Mais je souhaite faire erreur !

          Très cordialement.


    • V_Parlier Le 24 mars 2014 à 10h13
      Afficher/Masquer

      Je suis français et j’ai une épouse russe. Et je peux dire que nous sommes totalement en phase sur ce sujet! Ce qui me sidère c’est que même des époux/épouses de russes soient sujet à un tel autisme face aux arguments sourcés, ce qui prouve le niveau de contrôle qu’à la presse française sur son peuple. Un américain connu (je ne sais plus qui) a dit à juste titre que la plus grande réussite de la propagande c’est de faire croire qu’elle n’existe plus. Le journal “le monde” en est le parfait exemple (mais loin d’être le seul): un journal d’opinion qui se fait passer pour un journal d’information neutre.

      D’ailleurs, il faut voir à quel point les téléspectateurs boivent distraitement les “oh” et les “ah” d’indignation sans même se souvenir qu’il y a eu un coup d’Etat en Ukraine! (Ma tante croyait même que les berkouts de Kiev étaient des troupes russes envoyées pour envahir l’Ukraine… j’avoue que j’ai eu du mal à garder mon calme!)


      • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 11h52
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        Si votre belle-famille habite toujours en Russie il ne serait pas inutile de leur faire savoir qu’en “Occident” les peuples ne sont pas du tout opposés au peuple russe.
        (Il y a évidemment des différences culturelles qui doivent être respectées mais je pense qu’elles sont beaucoup moins importantes que celles avec les peuples anglo-saxons).

        Bien au contraire.

        Et que nous avons beaucoup de “valeurs communes” … mais “aussi des difficultés communes” avec de part et d’autre une forte propension à nous laisser manipuler par nos médias et à voter plus par résignation que par idéal 🙁

        Je pense humblement que cela sera plus productif que de discuter du sujet avec votre tante 😉 Même si cela est très méritant de votre part.

        Merci pour votre témoignage vivant (la multiplication des mariages mixtes est en fait une opportunité pour tous).

        Très cordialement


  11. Ivan Le 23 mars 2014 à 10h30
    Afficher/Masquer

    Quand l’OTAN et l’UE parlent de liberté il ne s’agit jamais de celle des peuples mais de celle du marché et des multinationales. Cette confusion sémantique trompe cependant toujours les populations condamnées à l’amnésie médiatique…


  12. Dami1 Le 23 mars 2014 à 10h53
    Afficher/Masquer

    Il y a des exemples intéressants aussi dans “une autre histoire de l Amérique” d O.Stone. C est un peu caricatural parfois mais bon il faut ça pour rééquilibrer avec les versions officielles.
    +1 avec Ivan sur la liberté. Belle remarque.


  13. wesson Le 23 mars 2014 à 11h11
    Afficher/Masquer

    Ce que m’inspire cette vidéo, à l’aune des événements actuels, c’est que si dans les années 2000 les Américains s’appuyaient sur des étudiants pour faire leur révolutions, maintenant ils s’appuient sur les mouvements d’extrême droite.

    au moins les choses sont plus claires


    • Goldfinger Le 23 mars 2014 à 14h03
      Afficher/Masquer

      En fait ils s’appuient sur TOUT ce qui est possible sans AUCUN état d’âme.


      • V_Parlier Le 24 mars 2014 à 10h26
        Afficher/Masquer

        Exactement, sur tout ce qui est disponible, sans considération idéologique:
        Islamistes radicaux, fascistes, et en même en 79 pour renverser le Sha d’Iran, à la fois les islamistes et les marxistes (les derniers s’étant fait vite bouffer après la révolution).


  14. Theoltd Le 23 mars 2014 à 13h16
    Afficher/Masquer

    L’histoire du gaz américain qui viendrait en remplacement du gaz russe m’interpelle. Elle est reprise en boucle par les médias et doit donc etre prise avec précautions. Soit c est de l’info, soit c’est de l’intox.
    Si c’est de l’info, alors il faut savoir qu au cout du gaz actuel (environ 4 dollars) il faudra ajouter la cout de la liquéfaction et du transport) ce qui d’apres les spécialistes, l’amènerait a environ 12 dollars, a comparer aux 8 dollars, que l’on paye aux Russes. De plus, pour les quantités considérées, il faudra acheminer des centaines de bateaux, ce qui parait peu réaliste. (pour approvisionner toute l’Europe. (Je ne parle meme pas des productions américaines, proches du déclin d’apres de nombreuses sources)

    Si c’est de l’intox, c’est du story telling pur, qui vise a dire: Nous ne sommes pas des agresseurs, car nous n’avons pas de mobile, puisque nous avons tout le gaz que nous voulons. Nous n avons pas besoin du gaz russe, surtout pas.

    Ma conclusion: L’Occident veut faire main basse sur le gaz russe.


    • azert56 Le 23 mars 2014 à 14h16
      Afficher/Masquer

      ?????
      Avec l’aide des martiens ET des vénusiens?

      On peut aussi envisager la fracturation hydraulique en Europe ce qui économiserait quelques bombes nucléaires. Je déplore cette éventualité bien sûr (cf. études anti-fracturation).


    • yt75 Le 23 mars 2014 à 14h46
      Afficher/Masquer

      Pour le gaz Américain remplaçant le gaz Russe en Europe : de l’intox —COMPLÈTE—.

      Pour les intérêts des multinationales d’extractions américaines :
      – exporter même un peu ferait remonter le prix du gaz aux US
      – et aussi l’aspect extraction de gaz de schiste en Europe.

      Quant à piquer le Gaz russe, oui sans doute l’objectif de faire tomber Poutine et coloniser la Russie en mode “free market et rachat multinationales avec gouvernement compréhensif” existe pour certains (et c’est par ailleurs très clair dans la video de l’article).

      Par contre en attendant, Poutine accélère l’ouverture des Tuyaux vers la Chine (et Asie en général, Japon y compris), voir par exemple :
      http://www.japantimes.co.jp/news/2014/03/22/business/with-sanctions-putin-looks-east/#.Uy7PU17O_zw

      Et sans oublier les aspects Qatar et Iran (par méthaniers ou avec aussi le projet de gazoduc traversant la Syrie et venant du champ commun plus important au monde entre le Qatar et L’Iran).


    • Goldfinger Le 23 mars 2014 à 15h18
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Avant l’affaire ukrainienne, nous n’avions pas besoin du gaz et du pétrole de schiste américain qui est actuellement “gaspillé” à très bas prix pour ne pas dire à perte. Les températures « sibériennes » connues par le Nord-Ouest des USA ont d’ailleurs été un ballon d’oxygène [sic] pour pas mal de producteurs.

      Après l’affaire, il n’est pas impossible que la Russie augmente le prix de son gaz exporté, notamment par mesure de rétorsion (information à vérifier prochainement) … et donc rende le gaz liquéfié américain concurrentiel.

      Il ne vous aura pas échappé que Barack Obama himself clôturera sa tournée européenne de la semaine prochaine par une visite en Arabie Saoudite (Sunnite). Probablement pour s’assurer de son soutien … car depuis l’amélioration des relations de l’Occident avec l’Iran (Chiite) qui dispose de belles ressources pétrolières mais aussi … gazières (tiens ! tiens !), l’Arabie Saoudite était (est encore un peu ? ) contrariée. Je présume qu’Obama ne s’y rendra pas les mains vides (à confirmer).

      Il risque donc pour la Russie d’y avoir une perte de revenus en provenance de l’Occident qui ne pourra peut-être pas être compensée suffisamment rapidement (LE FACTEUR TEMPS EST éVIDEMMENT AUSSI TRèS IMPORTANT … pour ne pas dire « capital » 😉 ) par l’augmentation de ceux venant de ses autres clients existants (et a fortiori des futurs).

      Le peuple russe (avec le retour de la Crimée) est actuellement groupé derrière son Président qui a fait de la restauration de la grandeur de la Russie son « grand œuvre » … mais si la manne gazière venait à diminuer sensiblement (en plus de la perte du grenier à blé que représente l’Ukraine occidentale) le niveau de vie de ses administrés pourrait s’en trouver encore amoindri. En dessous d’un certain seuil, l’opposition interne va s’amplifier … et ce pourrait bien être alors le dernier mandat de Vladimir Poutine.

      La Russie (dont le régime n’est pas démocratique soyons quand même de bon compte … Si Poutine n’est pas Staline, l’actuel Président œuvre néanmoins à ce que “le petit père” soit réhabilité aux yeux de l’Histoire; mais on pourrait aussi désormais beaucoup disserter sur les dérives des démocraties occidentales et l’existence d’une liberté d’expression certes … mais conditionnée/manipulée en amont par de monstrueux « mensonges d’ état » ) est donc encerclée/attaquée simultanément sur plusieurs fronts.

      Bref, le bocal est fort agité et bien malin qui peut en prévoir l’issue. Si le bocal n’explose pas nous y verrons plus clair au fur et à mesure que certains éléments vont décanter. Et d’autres déchanter (le plus grand nombres de personnes qui déchantent ne pouvant toujours se trouver que du côté des citoyens toutes nationalités confondues).

      Une chose est certaine nous ne sommes toujours pas dans la raison d’une logique de coopération qui devrait pourtant prévaloir si l’humanité veut sortir de la plus grave conjonction de crises qu’elle a jamais connu.

      Très cordialement et amicalement.


      • captain flemme Le 23 mars 2014 à 18h12
        Afficher/Masquer

        Il serait malin pour les Russes de remonter le prix du gaz et de laisser la porte ouverte aux exportations US de GNL vers l’Europe. Au moins le temps des investissements en méthanier, port d’exportation, etc … sans doute quelques dizaines de milliards avant de les faire plonger …
        Enfin je dis ca, j’ai rien dis …


        • Patrick-Louis Vincent Le 23 mars 2014 à 18h55
          Afficher/Masquer

          Voici une petite video qui illustre bien le sujet

          http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/ongs-au-service-de-la-guerre-et-de.html


        • Goldfinger Le 23 mars 2014 à 20h55
          Afficher/Masquer

          Bonsoir,

          Nous ne disposons malheureusement pas de tous les éléments d’information et encore moins en temps réel.
          Vu le nombre de variables, c’est plus compliqué qu’un mondial de “jeu d’échecs” 😉 mais les conséquences sont autrement gravissimes 🙁 .

          L’analyse doit être en permanence revue au fur et à mesure que les faits remplacent les hypothèses.

          Très cordialement


      • Prague Le 23 mars 2014 à 20h28
        Afficher/Masquer

        [ Modérateur – Trop de fautes. ]


        • Prague Le 23 mars 2014 à 22h13
          Afficher/Masquer

          Pardon, c etait l inverse, ce sont des ambassadeurs de l Arabie Saudite, de Bahrein, d Emirats arabes unis qui ont fait rappeler leur ambassadeur de Qatar, a cause du soutien du Qatar aux Freres musulmans en Egypte et autres groupes.

          De toute facon il y a une tension entre les sunnites et chiites et se sera interessant de voir la suite…, et ce que Obama va proposer en Arabie saoudite…


      • fc Le 24 mars 2014 à 02h59
        Afficher/Masquer

        Complement d’info concernant le gaz ….(vu du Japon)

        http://www.nikkei.com/article/DGXNASFS1203J_S4A210C1EA2000/
        exportation de gaz us a partir de 2017

        http://www.e-shalegas.net/nippon/
        $17~18/MMBtu plus ou moins ce que nous payons actuellement…
        $14~15/MMBtu ce que nous devrions paye dans un futur proche avec les importations venant des US

        http://www.tokyo-gas.co.jp/kids/genzai/g1_2.html
        les routes et les fournisseurs actuelle

        http://www.jogmec.go.jp/content/300055947.gif
        projection des routes et founisseurs 2011—>2020


      • madake Le 24 mars 2014 à 18h38
        Afficher/Masquer

        A mon sens, lors de son escale saoudienne, Barak discutera du prix du pétrole,
        car même si le coup de l’accord sur la baisse du pétrole qui a coulé l’économie soviétique (cf l’excellente série “l’histoire secrète du pétrole” à voir et revoir…) sous Gorbatchev ne sera pas facile à refaire, aujourd’hui,
        toute chose qui mettra la Russie en difficulté est bonne à prendre en ce moment…

        Reste à savoir si les saoudiens seront aussi complaisants… ?


  15. perceval78 Le 23 mars 2014 à 14h27
    Afficher/Masquer

    quand ca va mal on revient a Emmanuel Todd , toujours un nectar :

    http://www.youtube.com/watch?v=BkrQkH5pA4A

    et comme c’est dimanche , le morceau de musique dont parle Francis Underwood dans la saison 2 de House of Cards :

    http://www.youtube.com/watch?v=BNj2BXW852g


  16. Hellebora Le 23 mars 2014 à 15h19
    Afficher/Masquer

    Merci Perceval. On veut bien le lien vers la morceau de musique 🙂

    Pour en revenir à la vidéo qui avait été diffusée dans Envoyé spécial, il faut noter qu’elle est de Manon Loizeau, une reporter qu’on pourrait qualifier d'”engagée” et que je crois foncièrement honnête intellectuellement. Elle était amie d’Anna Anna Politkovskaïa et elle connait très bien la Russie au sujet de laquelle elle est très critique ( son reportage sur Groszny en 2004 m’avait impressionnée…- cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Manon_Loizeau )
    Elle fait partie de ceux que j’aimerais bien entendre s’exprimer sur le sujet


  17. Macarel Le 23 mars 2014 à 15h38
    Afficher/Masquer

    En fait, si l’on regarde l’évolution des frontières en Europe depuis 1000 ans :

    http://www.youtube.com/watch?v=u8tUHR04xWw

    On se rend compte, qu’il n’y a jamais eu d’Etat Ukrainien, sauf de façon éphémère de 1917 à 1920, et à un époque plus reculée un “Etat cosaque”.

    L’UE – qui s’emploie depuis plus de 50 ans, à essayer de dissoudre les vieux Etats historiques européens dans un grand marché concurrentiel – dans le cas précis de l’Ukraine, reconnaît en fait, un Etat qui n’a jamais existé !

    Allez y comprendre quelque chose !

    Si ce n’est, que le Bloc Occidental Atlantiste, souhaite agrandir son grand marché transatlantique, en empiétant au maximum dans la sphère d’influence historique des russes.


  18. samuel Le 23 mars 2014 à 22h40
    Afficher/Masquer

    Je suis tout cela lointainement.
    Mais l’impérialisme des states (en même temps Eisenhower était ricain) était plus cool (normalement Lula, après avoir nationaliser le pétrole aurait du subir une épidémie de dé-fenestrage, ou une fièvre d’opposant révolutionnaire et un peu fasciste, voir tout simplement une augmentation de la fréquence des accidents ballots), puis vint le 11 septembre et cela redevint plus franc (bada boum)….
    Mais là c’est à ce questionner si l’Europe (au sens de quelques élites “candides” de grands pays Européens qui sont en recherche de leurs “Américan Dream”, afin d’avoir un exutoire à une Grèce fondatrice n’ayant plus rien d’un “Eldorado”) ne conforte pas les states dans leurs bonnes vieilles tactiques de contrôle des ressources (et cela au lieu de ce tourner vers la Chine et de ce satisfaire que le front Russe soit pacifié à la sauce capitalisme).


  19. Theoltd Le 23 mars 2014 à 23h33
    Afficher/Masquer

    Les stocks de gaz US en Chute libre (et c’est sérieux)
    http://www.resilience.org/stories/2014-03-20/the-peak-oil-crisis-our-harsh-winter-continues

    Et ils parlent d’exporter…

    La facon d’agir des médias, a réellement transforme notre facon de penser: Des qu’un mainstream annonce quelque chose, il faut aussitôt songer au contraire de ce qu’ils annoncent, pour avoir une chance de cerner la réalité.


    • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 00h06
      Afficher/Masquer

      Merci pour cette information très intéressante.

      Il semble donc que les USA soient ACTUELLEMENT (à cause d’un hiver 2013-2014 d’une rigueur exceptionnelle) incapables de pouvoir exporter du gaz de schiste pour cause de réserves insuffisantes.
      Au niveau pétrole (conventionnel et non conventionnel) leurs stocks sont par contre en large surplus.

      Une pièce de puzzle en plus pour (essayer) de comprendre 😉


  20. Theoltd Le 23 mars 2014 à 23h36
    Afficher/Masquer

    Peut être Poutine a t il refusé de livrer les US en gaz, pour se les mettre a dos comme cela!
    Je me souviens qu’en 2008, il les avait traité de Parasites de la planète, avec leur dollar.


    • yt75 Le 24 mars 2014 à 00h33
      Afficher/Masquer

      En lisant votre message (celui avant) la première fois, je croyais que vous parliez des actions des boites de shale gas US 🙂

      Mais sinon non, Poutine n’a pas refusé de leur vendre du gaz : les infrastructures gazières sont très longues à mettre en place (pour les terminaux de liquéfaction/déliquéfaction, et construire les méthaniers aussi), c’est pour ça que le marché du gaz est beaucoup moins globalisé que celui du pétrole, et qu’en général il fonctionne sur des contrats de longue durée (plus ou moins indexés sur le pétrole).
      Et à ce sujet il y a quelques années (avant le boom du shale), les projets aux US étaient pour des terminaux portuaires d’import, alors que maintenant c’est plus pour des terminaux d’exports.

      Et de fait, les prix du gaz sont actuellement très différents entre Europe, Asie et Amérique du Nord, et toujours plus bas en Amérique du Nord :
      http://www.washingtonpost.com/world/cheap-natural-gas-lures-eu-to-us-shores/2013/04/01/bd552492-9b25-11e2-9a79-eb5280c81c63_graphic.html

      Avec les stocks (physiques) qui baissent, ils vont certainement remonter, ce qui est très clairement le cas :
      http://www.eia.gov/dnav/ng/hist/rngwhhdm.htm

      Quant à Poutine les traitant de parasites, cela fait a priori référence au $ monnaie de réserve, et à leur capacité associée à vendre des bonds du trésor à n’en plus finir (enfin avec le QE, la FED est maintenant le plus gros client …)


  21. redrock Le 24 mars 2014 à 00h55
    Afficher/Masquer

    la vidéo est excellente car on y voit des responsables politiques US admettant cyniquement et même de bonne foi leur implication dans ces “révolutions”; il serait intéressant d’en sélectionner les morceaux les plus pédagogiques et en faire un montage plus court. Je vais essayer, mais sans garantie car je ne suis pas un expert.

    Cela rejoint complétement les analyses de Z Brzezinski sur la puissance globale américaine
    http://environnement.geopolitique.over-blog.fr/2014/03/analyse-de-la-politique-americaine-par-z-brezinski-l-imperialisme-americain-vu-de-l-interieur.html
    L’analyse du projet de traité transatlantique eurusa montre bien cette volonté d’asseoir la domination américaine sur l’eurasie dans un conglomérat informel UE élargie soumise aux multinationales et politiquement impuissante.LEAP montre bien que la crise ukrainienne vient à point pour jeter à nouveau l’europe dans les bras de l’oncle Sam face au méchant Poutine:
    http://environnement.geopolitique.over-blog.fr/2014/03/le-partenariat-transatlantique-de-commerce-et-d-investissement-ptci-ou-tafta-ou-ttip-ou-comment-s-enchainer-a-l-empire-americain.htm
    Bonsoir


    • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 01h27
      Afficher/Masquer

      Et bien outre toutes les informations que l’on peut y trouver, je trouve rassurant et motivant de voir tous ces blogs se construire, se développer et s’interconnecter.

      Des groupes humains qui se réunissent VOLONTAIREMENT et PACIFIQUEMENT autour d’un but commun c’est déjà les prémices du “monde d’après” même si c’est loin d’être gagné d’avance.

      Merci et courage !!!


  22. dupontg Le 24 mars 2014 à 01h16
    Afficher/Masquer

    Poutine a joué un coup magistral
    -en pérennisant et en agrandissant sans un coup de feu sa position strategique sur la mer noire,un maintien vital de l’acces sur la mediterranée pour faire la liaison avec sa base de Tartus en syrie,
    -la recuperation de la majeure partie des navires de l’ukraine,
    -le controle dans les eaux territoriales crimeennes des ressources en petrole et gaz de la mer noire
    -un sursaut de sa popularite nationale
    -un regain de confiance vis a vis des autres ex republiques russes
    -la mise en evidence de l’impuissance et du ridicule de l’occident

    ……echec et mat


    • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 01h41
      Afficher/Masquer

      Bon résumé des avantages retirés !

      Coup magistral ?

      Bof oui et non car l’occasion lui a été présentée sur un plateau, il aurait eu tort de ne pas se servir. Mais il faut reconnaitre que ce n’est pas un imbécile contrairement à ceux qui portaient le plateau.

      Espérons que l’escalade sera évitée.
      Car il perd malgré tout une partie de son “grenier à blé “http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_de_l’Ukraine et tous les oléoducs dont est truffé le sous-sol.
      Et accessoirement une partie de nazis (mais un perte négative … c’est un gain 😉 )


    • ril Le 24 mars 2014 à 02h08
      Afficher/Masquer

      En clair, Moscou n’a qu’une chose à faire: après une généreuse offensive venant de l’Ouest, attendre que le lâchage programmé de l’Ukraine fasse son effet et reprendre sa portion congrue de territoire.

      Etrangement, cette stratégie rappelle celle mise au point en 1921 par un maître échiquéen légendaire, Alexandre Alexandrovitch Alekhine.

      http://www.slate.fr/tribune/84635/occident-russie-echecs-defense-alekhine


  23. kopenhague Le 24 mars 2014 à 08h18
    Afficher/Masquer
  24. yt75 Le 24 mars 2014 à 08h39
    Afficher/Masquer

    Un autre article sur la propagande “yaka remplacer le gaz et pétrole Russe par le schiste US” :

    http://www.jeremyleggett.net/2014/03/the-oil-and-gas-weapon-wont-work-davis-leggett-on-ukraine/

    Note : je n’avais pas remarqué que même Condoleezza Rice s’était adonnée à ce petit jeu :

    ———–
    “Writing in the Washington Post on March 7, former US Secretary of State Condoleezza Rice captured the essence of many in the US who advocate using oil as a weapon against Russia. She wrote that “soon, North America’s bounty of oil and gas will swamp Moscow’s capacity. Authorizing the Keystone XL pipeline and championing natural gas exports would signal that we intend to do precisely that.” Secretary Rice’s assumptions regarding the state of US tight oil and gas as “bountiful” are common among many opinion leaders in the West. They also happen to be wrong.
    ———-

    Mais enfin le fait qu’elle ramène aussi le Keystone XL (pour amener le brut lourd des sables bitumineux vers les raffineries du Texas capables de le traiter), est assez clair sur les intérêts en jeu.

    Époque vraiment curieuse ou de telles choses peuvent être discutées à longueur d’articles, quand l’accès aux données n’a jamais été aussi facile ….

    ————
    First, consider the following oil production, consumption and import/export numbers reported by British Petroleum for 2012. Russia produced 10.6 million barrels per day (mbd), consumed 3.2 mbd, leaving 7.4 mbd available for export. The United States produced 8.9 mbd, consumed 18.5 mbd, and imported 10.5 mbd.

    All the talk of America “soon overtaking Russia” as the world’s largest oil producer comes with a rather sizeable asterisk: even if that eventually occurs, the US will still be required to import an additional five to six million barrels of oil per day, while Russia would have an additional 7 to 8 mbd to export.
    —————–


    • fc Le 24 mars 2014 à 09h50
      Afficher/Masquer

      Yt 75,

      Sommes nous toujours dans de l’intox pur??
      Je vous avais repondu plus haut, concernant des exportation de gaz Us vers le Japon a partir de 2017…


      • yt75 Le 24 mars 2014 à 10h28
        Afficher/Masquer

        fc,

        Déjà, je ne suis pas un “expert” sur le gaz (ni sur le pétrole), et ne travaille pas dans le domaine, même si je suis ces questions énergétiques de près depuis maintenant plusieurs années.

        Et globalement oui, je pense effectivement que c’est de l’intox dans le sens que dire “les US sont sur le point de devenir un exportateur majeur de gaz” est faux (et encore plus pour le pétrole, les US étant toujours importateur net numéro 1, ou ex aequo avec la Chine, dans ce cas mensonge pur et simple).

        D’ailleurs c’est aussi ce que montrent vos liens (celui projections 2020 par exemple), et même ces projections sont à mon avis très “sur-optimistes”.
        note : dans ce graphique les “batons” représentent des chiffres de réserves ou de flux ?

        Il faut bien voir qu’il y a actuellement aux US une “bataille” interne à ce sujet :
        – sur le principe d’exporter ou pas (bénéfique pour les extracteurs en faisant remonter le prix, mais le contraire pour les industries utilisatrices, électricité comprise).
        – que d’autre part les aspects financiers de l’affaire sont assez “monstrueux” avec beaucoup d’aspects “bullesques” (et divers jeux autour des aspects real estate liés, valeurs des actions en bourse, vente et rachat de boites, etc), cela aussi du au fait que les lois minières US sont un une exception, et qu’il y a énormément d’acteurs sur la chose (et plus “drivé” par des compagnies de taille moyenne que par les majors).
        – qu’en plus il y a eu ces deux dernières années à peu près, une très forte “migration” des équipements de forage, des “plays”(terme employé) gazières vers les “plays” liquides, les liquides étant bien plus avantageux financièrement (et prix mondial) même si la aussi des aspects financiers assez “obscurs”.

        Vous pouvez chercher par exemple sur “arthur berman shale” ou “shalebubble.org” (un rapport orienté technique et géologie, un autre orienté aspects financiers).
        Ou encore “Rune Likvern oildrum”, avec des analyses très détaillées sur la situation de la Bakken(liquides) en particulier, à la fois d’un point de vue production et aspects financiers.

        De fait la situation mondiale actuelle est dramatique en ce qui concerne les carburants fossiles (d’un point de vue économique), et la crise actuelle est aussi si ce n’est avant tout un monstrueux choc pétrolier ne faisant hélas que commencer.
        Ou même un double choc si l’on considère que les montagnes de dettes actuelles ont été accumulées suite aux deux premiers chocs “pour retrouver la croissance d’avant”.

        Qu’en plus l’omerta soit quasi complète à ce sujet (ou la situation recouverte de propagandes diverses et variées), n’est pas la chose la moins inquiétante..

        note : en français sur le sujet il y a aussi le blog “oil man” de Matthieu Auzanneau.


        • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 12h53
          Afficher/Masquer

          Bonjour yt75,
          et bonjour à tous les autres intervenants 🙂

          De fait la situation mondiale actuelle est dramatique en ce qui concerne les carburants fossiles (d’un point de vue économique), […]

          J’avoue ne pas avoir absolument tout suivi car le serveur des Crises tourne à plein régime (ce qui est très bien … même si je me pose souvent la question de savoir comment l’auteur/modérateur peut suivre la cadence).

          Pourquoi précisez-vous “d’un point de vue économique” ?
          N’est-elle pas dramatique tout court ? Sur le plan de l’épuisement de ressources fossiles et aussi celui du réchauffement climatique notamment ?

          Merci d’avance pour votre réponse, même brève.
          … car pour une fois je ne comprend pas (eh oui personne n’a le monopole de la compréhension et il y aura toujours plus d’idées [bonnes et/ou mauvaises] dans plusieurs têtes que dans une) 😉

          Très cordialement


          • yt75 Le 24 mars 2014 à 13h36
            Afficher/Masquer

            @goldfinger

            Oui elle est aussi dramatique d’un point de vue climatique.

            Mais enfin en termes de “communication”, il y a à mon avis, et depuis longtemps, un déficit monstrueux entre les aspects “CO2/climatiques” et ceux liés aux “contraintes ressources finies”.

            Alors que l’on parle de fait de la même chose : du fait que la source d’énergie principale de l’économie ou société actuelle, reste les carburants fossiles à travers les réactions de combustion des hydrocarbures :
            CnHm + O2 (de l’atmosphère) –> Energie + CO2 + H2O

            Tout le monde a entendu parler du CO2, mais je doute que ce soit le cas pour la problématique du pic de production pétrolier (ou gazier).

            Alors qu’à mon avis, on est déjà (et là encore depuis un moment) dans la crise du pic pétrolier.
            Qui est au courant que par exemple :
            -Les US ont passé leur pic en 1970
            -la mer du Nord en 2000
            -le Mexique en 2004
            Ce genre de choses ?
            (avec en plus le fait que le pic US est la cause principale du premier choc pétrolier, bien plus que l'”embargo Arabe”)

            Cela se rejoint dans les scénarios du GIEC : leurs scénarios restent souvent basés sur des “prévisions genre banque mondiale de croissance économique” donc genre 3% par an, et jamais sur le “possible”.

            De fait le message “CO2/climatique” est plus “facile”, typiquement : “tout cela est très bien mais il va falloir faire plus propre” (même si cela ne correspond pas aux baisses d’émissions nécessaires), alors que le message “contraintes ressources finies”, et non seulement plus simple conceptuellement, mais il peut difficilement éviter le fait que “on a un très sérieux problème” (et tout ce qui tourne autour, “energy security”, histoire et guerres récentes liées au pétrole, etc).


            • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 14h11
              Afficher/Masquer

              Merci pour votre réponse détaillée.

              Donc cette crise énergétique est bien globale mais effectivement les médias l’ abordent très majoritairement (pour ne pas dire exclusivement) sous l’angle du réchauffement climatique.

              C’est effectivement un aspect très important mais loin d’être unique.
              Et l’impact de ce réchauffement climatique sur la survie de l’espèce humaine est peut-être UN PEU moins préoccupant/urgent que le fait de se retrouver “brutalement” sans la moindre goutte de pétrole alors qu’il n’y a aucun substitut parfait (par exemple: impossible de fabriquer du plastique à partir d’uranium 🙂 et 🙁 )

              Sans réaction de votre part c’est que j’aurai mieux compris votre pensée 😉

              Bonne journée.

              Très cordialement


        • Herault Le 24 mars 2014 à 16h48
          Afficher/Masquer

          Sur le même sujet de l’énergie voir le site en français de jean-marc Jancovici http://www.manicore.com et les diverses conférences de lui qu’on peut trouver sur youtube, dont certaines commission au sénat ou audition à l’assemblée nationale

          Sénat http://www.youtube.com/watch?v=MULmZYhvXik
          Assemblée Nationale http://www.youtube.com/watch?v=xxbjx6K4xNw


          • madake Le 24 mars 2014 à 18h40
            Afficher/Masquer

            J’abonde dans le sens d’Herault, le site est excellent et mérite des visites régulières pour toute personne intéressée par l’économie, donc l’énergie!!


        • fc Le 24 mars 2014 à 23h44
          Afficher/Masquer

          –>note : dans ce graphique les “batons” représentent des chiffres de réserves ou de flux ?
          cela represente des flux .


  25. Toutatis Le 24 mars 2014 à 09h24
    Afficher/Masquer

    Excellent article de Mike Shedlock

    http://globaleconomicanalysis.blogspot.fr/2014/03/was-russias-annexation-of-crimea.html

    contenant en particulier un lien vers un autre article expliquant la quasi-unanimité de la presse américaine (pour le moment) dans cette affaire. Il se passe apparemment là-bas la même chose que chez nous sur des tas de sujets : toute la presse d’un seul coté, ne reflétant pas du tout l’avis de la population. La principale raison semble être la concentration des organes de presse en très peu de mains très liées aux pouvoirs en place.


  26. madake Le 24 mars 2014 à 10h05
    Afficher/Masquer

    Lorsque l’on regarde un peu l’histoire de l’Ukraine, on y voit trop souvent la patte de l’ours, et on comprend bien la méfiance et la haine qui peuvent en découler.
    Par exemple, la famine organisée de l’Ukraine : l’holodomor.
    On peut difficilement croire que le grenier à blé de l’URSS, n’ait pas été volontairement dépouillé, de 1931 à 1933,
    quand on voit la répartition des morts :
    1.5 à 3 millions de morts russes,
    2.6 à 7 millions d’ukrainiens selon les estimations…
    Lorsque l’on voit le montant du détroussage systématique d’une nation par l’avidité oligarchique,
    qui en croque jusqu’à atteindre le montant du PIB ukrainien, tout celà sous l’oeil patelin d’une Russie complice.
    Et d’une €urope pas moins rapace, si j’en juge la bonne presse de Ianoukovitch jusqu’en Octobre 2013, et… tant qu’il s’apprêtait à signer avec l’€urope.
    Il est vrai que quelques mois après l’€urope, pas bégueule signe avec un gouvernement “nazis inside”, alors pourquoi pas.

    Au regard sur son passé, on comprend la persistance de la haine, et il est bien douloureux de voir l’ouest ukrainien engagé dans l’ornière,
    qui croyant échapper au Carybde russe tombe sur le Scylla nazi, et se jette dans les tentacules du Krak€n…

    On pourrait croire qu’une malédiction divine la punit pour les richesses de sa terre,
    hélas, nul besoin de chercher si haut, la cupidité humaine y suffit bien.

    Et voir l’idéologie nazie relever la tête avec cette belle vigueur
    et avec l’approbation quasi unanime de ceux qui l’ont combattue,
    alors le vertige vous prend au vu des mises, jetées sur la table, des motivations des joueurs,
    et de leur mépris du passé, comme de l’avenir.

    La pensée revient à ces “crises” récurrentes, survenant dans l’amnésie d’un passé,
    qu’un triomphalisme néo-libéral croit balayer dans l’oubli
    sans voir qu’il n’est lui-même qu’un bégaiement de l’histoire.

    Il serait tant de grandir un peu.


    • Toutatis Le 24 mars 2014 à 11h37
      Afficher/Masquer

      Sauf que l’holodomor ne doit pas être attribué aux Russes, mais au système soviétique. Soljenitsyne note dans “L’Archipel du Goulag” que les principales victimes du communisme sont les Russes. Le régime était d’une hostilité radicale à tout ce qui se voulait russe, les traditions, la religion russe. Cela n’a changé qu’après l’invasion allemande, lorsque Staline a eu absolument besoin de mobiliser le peuple russe.


      • madake Le 24 mars 2014 à 12h32
        Afficher/Masquer

        C’est pourquoi je parle bien de l’URSS et pas de la Russie.
        Je me souviens bien de l’Archipel, et des habitants rongeant les linteaux de portes, et des fossiles d’animaux préhistoriques, arrachés par les mineurs au permafrost, pour les dévorer.
        C’est un point commun des révolutions de vouloir faire table rase de l’histoire et de la culture.
        Mais aujourd’hui alors que l’URSS et les soviets appartiennent à l’histoire, ce sont bien sovietskaïa, et autres noms d’oiseaux qui sont utilisés par certains pour conspuer tout ce qui vient de Russie.
        Ca n’est pas un hasard, mais bien l’usage d’un mot qui rappelle cette période.
        C’est conforme à l’idéologie.
        Bien sur que l’holodomor a été l’arme de destruction massive de Staline pour mettre au pas les paysans ukrainiens, et cette arme là n’était pas celles toujours introuvables de Sadam…
        Comment le “petit père des peuples” aurait-il pu laisser les paysans ukrainiens se rebeller dans le coeur historique même de la Russie, vous imaginez le camouflet pour le défenseur des classes laborieuses?
        Cela aurait créé un précédent qui aurait mis en cause la révolution bolchevique et les soviets.
        Depuis Soljenitsyne, différents historiens ont revu les chiffres, c’est bien une fourchette raisonnable, qui en découle, que j’ai essayé de donner, mais peut être qu’un rateau à blé eut été plus indiqué en ce cas.


  27. kopenhague Le 24 mars 2014 à 10h09
    Afficher/Masquer
    • Goldfinger Le 24 mars 2014 à 12h01
      Afficher/Masquer

      Merci pour ce lien vers un site intéressant (un de plus ! )

      Finalement nous ne sommes peut-être minoritaires à penser de façon critique mais il est réconfortant que de plus en plus d’ilots de résistance pacifique voient le jour et s’agrandissent.

      Il y a encore du chemin mais il n’est pas interdit de penser que ces ilots auront le temps de former un nouveau continent.

      Bonne journée
      Très cordialement


  28. catherine Balogh Le 24 mars 2014 à 12h33
    Afficher/Masquer

    “Les fleurs peuvent être coupées, on ne peut pas empêcher le Printemps ”
    Pablo Neruda
    Ceci dit sans lien avec les Printemps de toutes les couleurs qu’on a servit.
    (Sans doute encore une récupération du système,puisque ce terme est employé en majorité par les merdias……)


  29. redrock Le 25 mars 2014 à 01h15
    Afficher/Masquer

    J’ai extrait la fin de la vidéo que je propose sur Youtube sous le titre: “Révolutions de Couleur à la Maison Blanche” http://youtu.be/a2mEImQY8hE a


  30. redrock Le 25 mars 2014 à 01h25
    Afficher/Masquer

    autre tentative pour envoi du lien vers la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=a2mEImQY8hE


  31. yt75 Le 21 avril 2014 à 20h18
    Afficher/Masquer

    Pour info, la video en lien ne fonctionne plus (retirée pour droits d’auteurs).
    Liens qui fonctionnent :
    http://www.dailymotion.com/video/x1d37d8_comment-la-cia-prepare-les-revolutions-colorees_news
    https://www.youtube.com/watch?v=1zUg9NrkcAQ


Charte de modérations des commentaires