Encore une affaire de propagande mensongère des USA. Je rappelle qu’on a déjà eu Nulland expliquant que les USA avaient dépensé 5 Md$ en 20 ans pour “amener la démocratie en Ukraine”, puis la conversation de Nulland montrant (avec une PREUVE) que les USA complotaient pour composer le nouveau gouvernement ukrainien, puis le leak montrant que Ashton avait été informée qu’il y avait des choses troubles sur les morts de Maïdan, puis le chef de la CIA est venu à Kiev, puis le vice-président américain est venu à Kiev, etc.

Et là, encore, un pur mensonge de pure propagande pour justifier des sanctions, façon “armes de destruction massives en Irak”. Lamentable.

“De nouvelles sanctions, annoncées samedi par le G7, visent à “faire comprendre à la Russie que les actes de déstabilisation qui se déroulent en Ukraine doivent cesser“, a expliqué dimanche le président américain Barack Obama (envoyer McCain et Ashton encourager les manifestants place Maidan, ce n’était pas une déstabilisation de l’Ukraine en décembre, NUANCE). “Tant que la Russie suivra la voie des provocations plutôt que d’essayer de résoudre cette question par des moyens pacifiques et (de favoriser) une désescalade, il y aura des conséquences et ces conséquences iront crescendo“, a déclaré le conseiller adjoint américain à la Sécurité nationale Tony Blinken.”

Vous noterez qu’il n’y a à ce jour aucune PREUVE que la Russie soit pour quelque chose dans les troubles à l’Est du pays (et je pense même que personne ne contrôle vraiment ces nationalistes, pas plus que l’UE ne contrôlait les types de Svoboda pro-UE à l’Ouest). Parce que s’il y avait des preuves, vus nos médias, on ne parlerait que de ça. Et comme malgré la NSA, les USA n’ont rien sorti, je pense qu’il n’y a rien. Ce qui ne m’étonne pas, car ce n’est pas l’intérêt stratégique de Poutine de déstabiliser l’Ukraine à ce stade…

Mais ce n’est pas grave, les USA viennent de nouveau de sanctionner la Russie (liste détaillée ici) – qui, face aux humiliations répétées de ces maniaques, va évidemment devoir répondre.

Je me demandais depuis 5 ans comment la crise exploserait : je me dis de plus en plus qu’on a peut-être trouvé la dynamite avec l’Ukraine. À suivre….

P.S. le maire de Kharkov s’est fait tirer dessus hier, mais cela n’a aucune importance. Cela aurait été le maire de Lviv, tous les médias en parleraient en Une – en accusant même Poutine à demi-mots…

L’article du New-York Times du 20/04/2014 : Des photos relient des hommes masqués dans l’Est de l’Ukraine à la Russie

(traduit en exclusivité pour ce blog – source NYT)

Article en UNE

Par ANDREW HIGGINS, MICHAEL R. GORDON and ANDREW E. KRAMER

Pendant deux semaines, les mystérieux insurgés armés et bien équipés, désignés sous le nom d’« hommes en kaki » ont pris le contrôle de sites gouvernementaux ville après ville, déclenchant une vague d’agitation séparatiste dans l’Est de l’Ukraine. Des dénégations énergiques du Kremlin ont suivi de peu chaque accusation par des officiels ukrainiens que le monde était témoin d’une invasion furtivement menée par des troupes russes. 

Des photographies et signalements de l’Est de l’Ukraine, avalisés par l’administration Obama dimanche dernier suggèrent que beaucoup de ces hommes en kaki sont effectivement des membres des forces armées ou du renseignement russe – équipés de la même manière que les forces spéciales russes impliquées dans l’annexion de la Crimée en février. Certains des hommes photographiés en Ukraine ont été identifiés sur des photos de soldats russes clairement prises dans des circonstances différentes. 

De plus, les services de sécurités ukrainiens ont identifié l’un des Russes signalé comme actif parmi les hommes en kaki comme Igor Ivanovitch Strelkov, un opérationnel russe du renseignement militaire, la cinquantaine bien tassée. Il aurait  une longue expérience dans les services clandestins de la Direction générale des renseignements (GRU) de l’État-major des forces armées russes, tout dernièrement en Crimée en février et mars, et maintenant dans la ville de Sovyansk dans l’est de l’Ukraine. 

« Il y avait un large consensus concernant le lien entre la Russie et certains des miliciens armés dans l’est de l’Ukraine, et les photographies présentées par les Ukrainiens la semaine dernière ne font que confirmer cela, c’est pourquoi les officiels des Etats Unis ont continué à défendre ce point de vue, » déclarait Jen Psaki, le porte-parole du Département d’Etat des États-Unis dimanche 20 avril. 

La question du rôle de la Russie dans l’Est de l’Ukraine a un rapport direct sur l’accord obtenu jeudi entre les diplomates russes, ukrainiens, américains et européens pour calmer la crise. Des officiels américains ont dit que la Russie serait tenue responsable de l’évacuation des bâtiments administratifs ukrainiens par les milices pro-russes [sic.], et qu’elle pourrait se voir imposer de nouvelles sanctions si les termes de l’accord n’étaient pas respectés. 

Le Kremlin insiste sur le fait que les forces russes ne sont en aucun cas impliquées, et que M. Strelkov n’existe même pas, du moins, pas en tant qu’agent russe envoyé en Ukraine avec l’ordre de provoquer des troubles. « Cela n’a aucun sens », déclara le président Vladimir Poutine jeudi pendant une session de questions-réponses de 4 heures à la télévision russe. « Il n’y a pas d’unités russes, de forces spéciales, ou d’instructeurs dans l’Est de l’Ukraine. » Les activistes pro-russes qui ont pris le contrôle des bâtiments administratifs nient également recevoir de l’aide de militaires russes ou d’agents du renseignement. 

Mais masquer l’identité de ses forces, et atténuer les chances d’une dénonciation internationale  est un axe central de la stratégie russe, développée au cours d’années de conflit dans l’ancienne sphère soviétique [sic.], disent les officiels ukrainiens et américains. 

John R. Schindler, un ancien officier du contre-espionnage de la NSA (National Security Agency), qui enseigne maintenant à l’Ecole de Guerre Navale (Naval War College), appelle cela une « guerre spéciale » : un mélange d’espionnage, de subversion, et parfois même de terrorisme pour atteindre ses fins politiques sans avoir à mener une guerre conventionnelle. 

Et dans un article de l’année dernière dans lequel il définissait ce terme, M. Schindler faisait remarquer qu’un pays, la Russie, excellait particulièrement dans ce genre de « guerres spéciales »,  comme l’attestait sa première guerre de l’époque post-soviétique pour reprendre le contrôle de la Tchétchénie en rébellion : au cours de celle-ci la Russie envoya une colonne de véhicules blindés transportant des soldats russes se faisant passer pour des Tchétchènes pro-Moscou en 1994. 

Le talent des Russes en matière de « maskirovka » (guerre déguisée) est devenu encore plus évident sous la présidence de M. Poutine, un ancien officier du K.G.B dont les plus proches conseillers sont pour la plupart issus de la même agence de renseignement soviétique. 

Pendant près de deux mois, le nouveau gouvernement ukrainien chancelant a été confronté à des fantômes, d’abord en Crimée, et maintenant dans l’Est de l’Ukraine, où des activistes pro-russes auparavant minoritaires ont vu leur chance tourner grâce à l’arrivée petits groupes d’hommes masqués lourdement armés. 

Dans la ville de Slovyansk, à l’Est du pays, sous le contrôle d’insurgés pro-russes depuis maintenant plus d’une semaine, les hommes en kaki ont travaillé dur pour se mélanger à la population locale, mais en laissant tomber le masque à plusieurs reprises, apparemment pour signaler clairement qu’une tentative de reprendre le contrôle par les forces armées ukrainiennes risquerait de faire s’abattre la colère de l’armée russe sur celles-ci. [sic.] 

Les forces contrôlant cette ville et les autres zones maintenant aux mains des séparatistes rebelles vont de soldats masqués clairement professionnels [NdT : pas autant que Secteur Droit quand même ?] et autres groupes indisciplinés en tenue de camouflage avec fusil en bandoulière, aux adolescents en short, portant des battes de base-ball ou des couteaux de chasse. La plupart du temps, seuls les locaux endurcis sont visibles dans les rues. 

Mais lorsqu’une femme se faufila jusqu’à l’un des insurgés masqués en armes sur la place centrale de la ville la semaine dernière, et lui demanda d’où il venait, elle reçut une réponse qui résumait bien la  dissimulation déroutante et constamment en mouvement de la Russie. L’homme armé répondit initialement qu’il était « de Russie » [NdT : pas très futé le Russe en opération secrète…], mais poussé à donner plus d’explication, ajouta de façon évasive qu’il était « de Nouvelle Russie », un terme depuis longtemps inusité, remontant à l’époque des Tsars, ressuscité la semaine dernière par Poutine pour désigner une grande part de l’Est et du sud de l’Ukraine. 

Lorsque la femme lui demanda ce qui se passerait si l’armée ukrainienne attaquait, il répliqua : « Nous n’avons qu’à tenir 24h pour contenir l’incendie, après cela, une armée d’un million d’hommes sera ici ». [NdT : pas très futé le Russe en opération secrète, bis…], 

Lorsqu’une colonne de blindés ukrainiens approcha de la ville mercredi dernier, et se rendit rapidement, un groupe d’hommes en kaki disciplinés apparut subitement sur la scène, pour monter la garde. Au cours des heures qui suivirent, plusieurs d’entre eux dirent aux spectateurs de la foule qui leur était favorable qu’ils étaient Russes [NdT : pas très futé le etc…]. Ils se firent photographier aux côtés d’eux et conduisirent un véhicule de transport de troupes blindé en cercle pour faire plaisir à la foule. 

« Il est difficile de comprendre comment des groupes d’insurgés armés seraient soudainement apparus au sein de la population de l’Est de l’Ukraine et auraient systématiquement commencé à occuper des bâtiments administratifs » écrivait le Général Philip M. Breedlove, le commandant suprême des forces de l’OTAN, sur un article de blog de la page web de l’alliance. [Ndt : ils ont peut-être regardé EuroMaïdan à la télé ?] 

« C’est difficile à comprendre car c’est tout simplement faux. Ce qui est en train de se passer dans l’Est de l’Ukraine est une opération militaire bien planifiée et bien organisée, et nous estimons qu’elle est exécutée sous la direction de la Russie. » 

Ses arguments, cependant, étaient principalement des présomptions: des insurgés armés pro-russes « exhibant un équipement et un entraînement militaires révélateurs » ; ils manipulent leurs armes tels des soldats professionnels et non comme de nouvelles recrues d’une force spontanée « d’auto-défense » ; ils portent des armes et des équipements qui sont principalement des armes de dotation de l’armée russe, et non de l’équipement que des « civils seraient en mesure d’acquérir en grand nombre. » Le général Breedlove concéda que ces points, pris séparément pouvaient ne pas prouver grand-chose, mais « une fois pris ensemble, l’histoire est claire » 

Le scepticisme montant que rencontrent les dénégations de la Russie est aussi dû à M. Poutine lui-même, qui après avoir nié avoir le moindre lien avec les hommes armés ayant saisi les bâtiments administratifs et mis sous blocus les bases militaires ukrainiennes de Crimée, changea sa version de l’histoire la semaine dernière et dit : « Bien sûr, des soldats russes ont appuyé les forces d’auto-défense de Crimée. » [Ndt : Crimée, base militaire avec 15 000 militaires russes, louée 5 Md$ par an par la Russie à l’Ukraine] 

Des preuves supplémentaires de l’implication de la Russie dans les événements de l’Est de l’Ukraine sont contenues dans un dossier de photographies fournies par l’Ukraine à l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), l’organisation dont le siège est à Vienne supervise maintenant la situation à Donetsk et dans les autres parties du pays. Des photos d’insurgés armés non identifiés prises dans l’Est de l’Ukraine y figurent, ainsi que des photos plus anciennes de ce qui semble être les mêmes hommes apparaissant dans une photo de groupe d’une unité militaire en Russie. 

L’un des jeux de photos montre ce qui semble bien être le même homme en armes, sur des images prises lors de l’annexion de l’Ukraine, et plus récemment à Slovyansk. Sur une autre figure un homme barbu et corpulent photographié à Slovyansk le 14 avril, portant une tenue de camouflage sans insigne. Six ans plus tôt, il avait été photographié lors de l’invasion de la Géorgie par la Russie, avec un blason des forces spéciales sur le bras gauche. 

Un autre personnage important dans l’argumentaire de l’Ukraine contre la Russie est M. Strelkov, l’officier du renseignement militaire présumé dont Kiev dit qu’il aurait pris part à une opération clandestine russe pour préparer l’annexion de la Crimée, et plus récemment, à une action d’insurrection à Slovyansk. 

Aucune photographie de M. Strelkov n’a encore été présentée, mais le Service de Sécurité d’Ukraine, l’organisation héritière de ce qui était auparavant la branche locale du K.G.B en Ukraine a divulgué un dessin de ce qu’elle dit être son visage. [NdT : non, on n’invente rien] 

L’agence de sécurité l’a d’abord identifié publiquement la semaine dernière, après avoir réalisé un enregistrement audio de ce qu’elle dit être une communication interceptée entre des agents russes dans l’Est de l’Ukraine, et leurs supérieurs en Russie. 

Dans l’enregistrement, on peut entendre un homme nommé Strelok – dont les services ukrainiens disent qu’il s’agit de M. Strelkov – et d’autres discuter d’armes, de barrages routiers, et de comment tenir les positions capturées dans et près de Slovyansk avec un supérieur en Russie. 

On peut entendre le supérieur, clairement anxieux de garder secret le rôle de la Russie, donner à ses hommes en Ukraine l’ordre de ne pas s’identifier, et de trouver quelqu’un avec un accent ukrainien qui pourrait donner une interview à une chaîne de télévision russe. Il était très important, dit-il, de déclarer à cette occasion que tout ce que les insurgés pro-russes voulaient étaient la « fédéralisation », ou des modifications constitutionnelles pour donner plus d’autonomie à l’Est de l’Ukraine. 

Des analystes militaires disent que les tactiques russes montrent une finesse troublante indiquant une planification de longue date. 

« Les Russes ont utilisé des forces très spécialisées et très efficaces » dit Jacob W. Kipp, un expert sur l’armée russe et ancien directeur adjoint de l’Ecole des Etudes Militaires Avancées de l’armée américaine (United States Army’s School of Advanced Military Studies ) à Fort Leavenworth, dans le Kansas. 

« Ils ne supposent pas que les civils vont encombrer le champ de bataille, ils supposent qu’ils seront là », dit-il. « Ils sont entraînés à opérer dans ce genre d’environnements. »

(traduit en exclusivité pour ce blog – source NYT)

[Contre-propagande] Les photos de propagande du New York Times sur l’Ukraine sont démasquées

Les photos de propagande publiées dans le New York Times ont été reproduites dans Le Monde, le soi-disant journal de référence français. Lire ci-dessous une analyse du rôle du New York Times.

Un jour seulement après que le New York Times a publié à la Une un rapport prétendant montrer l’implication des Forces spéciales russes dans les manifestations en Ukraine orientale, son reportage intitulé « Des photos établissent un lien entre des hommes masqués en Ukraine orientale et la Russie, » a été démasqué comme étant une pure invention.

Le Times a imprimé des images à basse résolution de combattants, portant soi-disant des insignes russes alors qu’ils se trouvaient en Géorgie, puis, plus tard, en tant que manifestants dans l’Est de l’Ukraine, tout en affirmant qu’il s’agissait des mêmes hommes, et prouvant ainsi l’existence d’une intervention armée russe en Ukraine. Ceci était fondé sur une escroquerie grossière qui a tout d’abord été signalée par un commentateur sur un lien affiché sur Reddit. Les photos publiées dans le Times sont des versions sous-échantillonnées d’images à plus haute résolution qui circulent en ligne, et qui montrent que les hommes figurant sur les différentes images n’étaient en fait pas les mêmes.

Il est très vite devenu évident que les affirmations du Times prétendant prouver que des soldats russes dirigeaient les manifestations en Ukraine orientale contre le régime pro-occidental de Kiev n’avaient aucun sens.

La BBC a comparé les images à haute résolution de deux hommes barbus que le Times prétend faussement être un seul et même combattant. La BBC conclut, « Sur les photos de 2014, la barbe grisonnante de l’homme semble être noire tandis qu’il y a six ans en Géorgie, l’homme plus mince, que l’on voit, a une barbe rousse. »

Elle a aussi fait remarquer que les insignes des Forces spéciales russes figurant sur les uniformes de ces hommes et repérés par le Times comme preuve qu’il s’agit bien de soldats russes, « peuvent s’acheter sur Internet pour moins de 5 dollars. »

A la question de savoir si ces images « prouvent quoi que ce soit, » la BBC conclut : « On ne peut pas affirmer avec certitude qu’on a vraiment affaire à des Forces spéciales russes, comme le soutiennent les Ukrainiens. »

Pour publier ces fausses accusations, le Times a collaboré étroitement avec le gouvernement américain qui avait reçu ces photos du régime pro-américain non élu de Kiev et les avaient « confirmées » avant de faire suivre. Cependant, lors d’un point presse la porte-parole du Département d’Etat américain, Jen Psaki, que le New York Times cite dans son article, a indiqué que le gouvernement était conscient que ces photos ne constituaient pas une preuve de ce qui était affirmé.

Lorsqu’on lui a demandé avec insistance si elle était sûre que les photos montraient des individus liés à la Russie, Psaki a répondu : « Ce que nous voyons sur ces photos qui ont, encore une fois, circulé dans les médias internationaux, sur Twitter et qui sont accessibles au public, c’est qu’il y a des individus qui visiblement semblent avoir un lien avec la Russie. Nous l’avons dit publiquement maintes et maintes fois. Je vous laisse tirer vos propres conclusions quant à savoir s’il s’agit d’individus qui ressemblent ou non à ceux photographiés lors d’autres événements. »

Lors du point presse, un journaliste avait contesté que l’on puisse appeler ceci une « preuve » et demandé, « Pensez-vous que c’est une preuve qui serait valable au tribunal ? »

Psaki a répondu, « Je ne pense pas que ce soit légal, nous ne faisons pas ici un procès devant le tribunal. Nous montrons simplement que c’est une preuve photographique qui indique le lien dont nous parlons, depuis des semaines maintenant. »

Le journaliste a demandé, « Vous pensez que c’est la preuve d’un lien, ou que c’est juste…, ou bien est-ce que présumez simplement que c’est un signe de plus de ce lien ? »

Psaki a répondu, « C’est un signe de plus. »

En fait, le Times a cherché à induire en erreur ses lecteurs, en présentant sans discernement des photos manipulées fournies par ses contacts au Département d’Etat.

Au moment de transmettre les images au Times, Washington savait pertinemment qu’elles ne prouvaient absolument rien, et qu’elles n’étaient rien de plus qu’un nouvel objet de propagande à l’appui de ses accusations, à ce jour infondées, d’une implication russe en Ukraine. Le gouvernement Obama comptait sur le Times pour publier les photos et jeter de l’huile sur le feu de la campagne médiatique visant à dénoncer la Russie, sans prendre la peine de vérifier si le matériel était exact ou s’il prouvait quoi que ce soit.

Il y a une décennie, la journaliste du Times Judith Miller avait été le relais pour la diffusion de mensonges selon lesquels l’Irak disposait d’armes de destruction massive (ADM), ce qui avait déclenché une énorme campagne médiatique qui avait préparé le terrain pour l’invasion américaine de l’Irak.

Aujourd’hui, les mensonges que le Times nous sert comme des informations pourraient provoquer une guerre avec la Russie qui est une puissance nucléaire. En fabriquant les preuves d’une implication de la Russie en Ukraine orientale, le Times est en train de fournir des munitions politiques aux appels, en Ukraine et au sein des puissances impérialistes occidentales, en faveur d’une répression militaire contre les manifestations en Ukraine orientale, région qui abrite une importante population russe. Ceci pourrait entraîner une intervention militaire en Ukraine orientale de la part de Moscou afin de mettre fin à la répression et un affrontement entre la Russie et l’Ukraine qui impliquerait les puissances occidentales.

Les inventions du Times ont aussi servi à occulter le fait que ce conflit est né de la décision prise par Washington et ses alliés européens de renverser, en février dernier, lors d’un coup d’Etat mené par les fascistes le précédent régime ukrainien qui était aligné sur la Russie. Le régime pro-occidental non élu de Kiev se heurte à présent à une opposition populaire considérable dans les régions pro-russes de l’Est de l’Ukraine. C’est cette politique agressive des puissances occidentales qui alimente cette confrontation explosive en Ukraine orientale.

Les employés du Times impliqués dans cet article, comme Judith Miller avant eux, reflètent l’intégration croissante des médias au sein de l’Etat.

Henry Kissinger, secrétaire d’Etat sous le président Richard Nixon, était intervenu personnellement il y a quatre ans pour tenter d’obtenir un visa pour la Chine pour Andrew Higgins, principal auteur de l’article du Times. Higgins n’a plus le droit d’entrer en Chine depuis 1991. En effet après un reportage sur le massacre de la place Tian’anmen, on avait retrouvé dans sa mallette des documents officiels chinois et il avait été expulsé du pays.

Dans la crise actuelle, le reportage de Higgins sur l’Ukraine vise surtout à minimiser les dangers que posent les forces fascistes que Washington et ses alliés européens ont mis en place à Kiev et à diaboliser la Russie. Un article tout particulièrement infect publié le 8 avril et intitulé « Pour les Juifs ukrainiens, le plus gros problème c’est Poutine, pas les pogromes, » attaque l’idée que ces groupes fascistes représenteraient un quelconque danger pour la population juive en Ukraine.

Les milices de Secteur droit et du parti fasciste Svoboda occupent des postes clé au sein du régime non élu de Kiev et glorifient des forces fascistes de l’époque de la Deuxième Guerre mondiale, telle l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN) de Stepan Bandera, qui s’était allié aux nazis durant l’holocauste ukrainien. Et pourtant, selon Higgins, de telles organisations seraient bien moins dangereuses pour le peuple ukrainien que le gouvernement russe.

« Même Secteur droit, une coalition d’organisations ultranationalistes et dans certains cas néo-nazies, a fait un effort pour se distancer de l’antisémitisme, » écrit Higgins. « Fin février, son dirigeant Dmytro Yarosh, a promis durant une réunion avec l’ambassadeur d’Israël à Kiev de combattre toutes les formes de racisme. »

La tentative de Higgins de dissimuler le caractère droitier du régime de Kiev est conforme aux dénonciations actuelles de la Russie, fabriquées de toutes pièces par le Times et soutenant de façon éhontée l’intervention de l’impérialisme occidental en Ukraine.

Par Alex Lantier, wsws.org
23 avril 2014

Les “preuves”

Il y a 3 jeux de photos du New York Times.

Voici le premier jeu – avec le texte  :

L’Ukraine fournit la preuve de la présence de militaires russes dans les troubles civils 

Le gouvernement ukrainien a fourni ces photos la semaine dernières à l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, dont le siège est à Vienne). L’Ukraine déclare que ces photographies attestent que les insurgés armés qui auraient pris le contrôle de bâtiments administratifs dans l’Est de l’Ukraine sont des combattants russes. Le Département d’Etat américain, qui avait également soutenu qu’il y avait une ingérence russe en Ukraine indique que cette preuve est convaincante. [NdT : ce doit être le même service qui s’est occupé de l’Irak en 2003]

  

Légende : Un soldat des forces spéciales, en haut avec une barbe, lors du conflit avec la Géorgie en 2008, et en Ukraine, cette année.

Quand on recherche sur Internet (Google Images est ton ami, cher New York Times !), on retrouve les photos en haute résolution (bah oui pas de bol que ces belles “images convaincantes” soient floues au XXIe siècle où le moindre briquet possède désormais un appareil photo 5 millions de pixels…). Ca donne ceci (ça m’a pris 20 minutes maximum…) :

Je crois que c’est clair : c’est (presque) le même homme (il a une barbe, on vous dit !!!!).

Deuxième jeu de photos du New York Times :

Légende : “Photo de groupe prise en Russie Ces soldats, que l’on voit dans une photo de groupe d’une unité de reconnaissance prise en Russie, ont ensuite été photographiés opérant dans des villes de l’est de l’Ukraine.”

Celui-là est véridique, je dois bien le reconnaitre : le groupe d’hommes qu’on voit à gauche est bien le même qu’on voit à droite.

La preuve sur cette photo prise en Ukraine :

Bon, après, ce n’est pas très surprenant.

Le tout est de trouver l’original de la photo floue du NY Times (rôôô toujours ce flou) :

Ah, tiens, cette fois, on s’aperçoit que le gouvernement ukrainien l’a retaillée fortement, en haut et en bas. Observez surtout comment elle a été coupée en bas, de façon étrange par rapport au type cerclé de jaune qu’on souhaitait mettre en avant dans le NY Times (il perd la moitié de son corps dans la coupe). Ce n’est pas logique de couper aussi court – surtout que l’originale semble encore plus effrayante…

Comparons alors les 2 photos :

Vous voyez le petit souci, la cause de la coupe sauvage ? Le sol ! C’est le même. avec les mêmes arbres ! Les 2 photos ont été prises au même endroit, et donc sans doute le même jour !!

Bref, c’est sûr que les deux groupes sont les mêmes, puisque les deux photos sont les mêmes ! Mais c’est sûr que si le gouvernement ukrainien coupe, floute et dit que la première photo a été prise en Russie (PREUVE ???), on peut démontrer beaucoup de choses comme ça… D’ailleurs, il suffirait même de dire qu’elle a été prise à Bruxelles pour y voir la main de Van Rompuy…

Commode comme méthode…

Troisième jeu de photos du New York Times :

 

                 Forces d’autodéfense du Donbass. // Forces spéciales russes

L’équipement, incluant les casques, utilisés par les forces d’auto-défense du Donbass apparaît comme similaire à celui des forces spéciales russes.

L’Ukraine dit que le même soldat a été identifié en Crimée et à Slovyansk :  Cagoule / Uniforme / Gants / Cartouchières / Pantalon

Bon, là, pas besoin d’en rajouter, l’original se suffit à lui-même… C’est le même soldat parce qu’il a la même cagoule et les mêmes gants sur des photos floues, comment dire… ? Fallait oser…

Voilà donc comment naissent des guerres…

« La première victime d’une guerre, c’est la vérité. » [Hiram Johnson, sénateur américain, 1917]

Épilogue

Bon, ben, ça s’est vu du coup…

Alors le New York Times a dû y revenir – sans présenter d’excuses, bien évidemment…

Mais avec courage, deux jours après, en petit en page 9 (c’était à la Une cette bouse pour mémoire…), 2 des 3 auteurs reconnurent le petit problème.

L’artcile commence très étrangement : “Une collection de photographies dont l’Ukraine indique qu’elles démontrent la présence des forces russes dans la partie orientale du pays, et que les États-Unis a cité comme preuve de l’implication de Russie, a subi un examen approfondi.” Cela fait plaisir – d’ailleurs, un journaliste le fait généralement AVANT de publier les photos, surtout dans un contexte de conflit aussi dangereux…

Mais le mieux, est qu’ils n’indiquent pas clairement que les photos de leur artcile sont toutes du pipeau, et en varient même pas dans la conclusion. Une pépite !
Examen des photos censées relier des unités russes à l’Ukraine

Par MICHAEL R. GORDON et ANDREW E. KRAMER – 22 avril 2014

Une collection de photographies dont l’Ukraine indique qu’elles démontrent la présence des forces russes dans la partie orientale du pays, et que les États-Unis a cité comme preuve de l’implication de Russie, a subi un examen approfondi. 

Certaines des photos ont également été fournies par les autorités américaines au secrétaire d’État John Kerry pour qu’il puisse les montrer quand il a rencontré à Genève jeudi dernier ses homologues de l’Union européenne, de la Russie et de l’Ukraine . 

Une série de photographies illustre ce que l’Ukraine a décrit comme un « soldat des forces spéciales russes identifiés dans Slovyansk et Kramatorsk lors de l’assaut de bâtiments administratifs. » 

Vyachislav Ponomaryov , le maire de facto de Slovyansk , qui a été désigné à ce poste par des militants pro-russes , a reconnu lors d’une conférence de nouvelles mardi que des hommes armés étaient venus dans son village de l’extérieur Ukraine mais a nié avec véhémence qu’ils étaient des forces spéciales russes. 

« Pas un seul militaire de la Fédération de Russie ne se trouve sur le territoire de Slovyansk », a déclaré M. Ponomarev. 

« Nous n’avons aucun contact direct avec les services spéciaux de la Fédération de Russie » dit-il. Toutes les personnes que vous voyez ici dans la milice sont mes amis, mes frères, mes alliés dans la bataille contre le fascisme. Nous avons des bénévoles qui sont venus nous de la Moldavie, de la Russie, de la Biélorussie, du Kazakhstan, du Caucase du Nord. » 

Une autre série de photographies dans la présentation ukrainien montre un homme en uniforme avec une longue barbe qui a été photographié cette année dans Slovyansk et Kramatorsk et qui , affirment les Ukrainiens, a également été photographié lors d’opérations de combat russes en Géorgie en 2008 , portant un patch des forces spéciales .

Interrogé sur le soldat, M. Ponomarev a dit qu’il était un ami proche, mais a ajouté qu’il ne savait pas si l’homme, qu’il a refusé de nommer, avait combattu en Géorgie. 

« Je ne peux pas l’exclure », a-t-il dit dans une interview . « Il a un bon fond. Il est l’un de mes vieux amis. J’ai de bons amis en Ossétie du Sud et à Grozny. » 

Certains observateurs se demandent si l’homme photographié en Géorgie est la même personne photographiée dans l’Est de l’Ukraine. [SIC !] 

Une autre question a été soulevée sur une photo d’un groupe d’hommes en uniforme qui sont identifiés dans la présentation ukrainienne comme un « groupe de sabotage – reconnaissance » qui relève de « l’État-major général des forces armées russes. » 

La présentation ukrainienne à l’OSCE ne permet pas d’identifier où la photo de groupe a été prise, mais affirme qu’un soldat identifié a été impliqué dans des opérations dans l’Est de l’Ukraine. [Re-SIC !] 

Un ensemble de documents d’information américains qui a été préparé pour la réunion de Genève affirme que la photographie a été prise en Russie. Les mêmes hommes sont également présentés sur les photos prises en Ukraine. Leur apparition dans les deux photographies a été présentée comme preuve de l’implication russe dans l’Est de l’Ukraine. L’ensemble a été plus tard fourni par les autorités américaines pour le New York Times, qui comprenait la description de la photo du groupe dans un article et sa légende qui ont été publiés lundi. 

Les allégations occidentales que la Russie est intervenue en Ukraine sont basées sur l’analyse de l’OTAN des tactiques employées par les groupes armés dans l’Est de l’Ukraine ; sur l’’affirmation par l’Ukraine qu’elle a arrêté plusieurs officiers de renseignement russes ; sur les témoignages de résidents locaux et les informations des médias ; et sur des informations secrètes. Mais le différend sur la photo du groupe a jeté un nuage au-dessus d’un élément particulièrement saisissante et très médiatisé de la preuve.                                  

Maxim Dondyuk, un photographe indépendant qui travaillait dans Slovyansk principalement pour le magazine Russian Reporter, a déclaré qu’il avait pris la photo de groupe là-bas et qu’il l’a postée sur son compte Instagram. 

« Elle a été prise à Slovyansk » a-t-il dit dans un entretien téléphonique. « Personne ne m’a demandé la permission d’utiliser cette photo. » 

Jen Psaki, une porte-parole du département d’Etat, a reconnu que l’affirmation selon laquelle la photographie dans les documents d’information américains avaient été prise en Russie était incorrecte. Mais elle a dit que la photo a été incluse dans une « ébauche » d’un paquet d’information et que l’information a été corrigée depuis. Cette photographie, dit-elle, n’était pas parmi celles qui ont été présentées par M. Kerry à Genève. 

Pourtant, Mme Psaki a affirmé qu’il y avait des informations classifiées (secret-défense) et non classifiées considérables [RE-RE-SIC !] qui a conduit les États-Unis et ses alliés occidentaux à « établir une connexion entre les Russes et les militants armés » dans l’Est de l’Ukraine. 

« Nous n’avons pas l’ombre d’un doute à propos de cette connexion », a-t-elle déclaré.

Source : New York Times

Bref, du GRAND journalisme !

Conclusion : continuons à soutenir et croire aveuglément le gouvernement ukrainien – ce sont des gens de CONFIANCE ! (pas comme Poutine…)

113 réponses à [Mensonge] Le (double) scandale des photos du New York Times

  1. Noname Le 29 avril 2014 à 01h19
    Afficher/Masquer

    “Bref, du GRAND journalisme !”

    Cet article là, lui l’est. Une reconversion ? ;p

    Cdt


    • FDS Le 29 avril 2014 à 01h45
      Afficher/Masquer

      plus ça :

      blog de Médiapart, toujours sur Mr Igor Strelkov ( ou Igor Guirkin ? )

      > http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:ZtC_VcgphGQJ:blogs.mediapart.fr/blog/etudes-russes/180414/hier-la-tchetchenie-aujourdhui-lukraine+&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a

      Enfin, puisqu’il y a aussi l’économie à suivre :

      Conférence alléchante de messieurs Stiglitz + Krugman + Piketty

      > http://blogs.mediapart.fr/blog/laurent-mauduit/150414/confrontation-entre-piketty-krugman-et-stiglitz


    • André Le 29 avril 2014 à 07h45
      Afficher/Masquer

      Bjr FDS, ce sont des rpg 26, en production depuis 1985, pas des rpg 30. L’Ukraine en a des tonnes. Désolé , il faut trouver mieux.


      • FDS Le 29 avril 2014 à 09h40
        Afficher/Masquer

        Bonjour Mr,

        1 > connaissez-vous Kostiantyn Pozidhaiev, l’ex chef de police de Donetsk ?

        2 > est-il vivant ou mort, le sait-on ?

        3 > pensez vous que le FSB se désintéresse de ce qui se passe dans la région de Donetsk, en particulier, et qu’ils regardent les bras croisés, sérieusement ?

        4 > ce Mr Igor Strelkov est-il Igor Guirkin ?

        5 > l’article de presse russe, de la Komsomolskaya Pravda, traduit en anglais, reflète-il bien la réalité ( traduction fiable ? origine fiable ? )

        https://storify.com/ystriya/interview-with-gru-officer-igor-strelkov

        6 > si oui, ce que décrit l’article est l’organisation, la planification ,avec des hommes et du matériel, de quoi à votre avis ?

        7 > de simples citoyens, de la région du Dombass, forces d’auto-défense, milices, comme on veut bien les appeler, sont-ils capables de faire tout ce travail ( boulot d’espionnage et de contre espionnage, de s’armer, de se vêtir, de s’entrainer, etc,)

        SEULS ?


        • step Le 29 avril 2014 à 09h59
          Afficher/Masquer

          Bien sûr que non, ils ont le soutien de forces économiques et politiques. On pose les mêmes question sur euromaidan ?

          visiblement il y a bien des intérêts qui cherchent à couvrir dans le sang leurs méfaits économiques.


        • lanQou Le 29 avril 2014 à 11h24
          Afficher/Masquer

          Bonjour,
          Pour vos questions 1,2, je n’en sais strictement rien.

          Votre question 3 est rhétorique: “tout le monde” s’intéresse à cette crise, vous et moi, alors les agences de renseignement ça paraît assez évident et particulièrement le FSB vu qu’il y a des citoyens russes en Ukraine.
          Mais entre s’intéresser et mener des actions militaires dans un pays tiers, il y a un pas à franchir, ce n’est pas exclu, surtout au vu de la grande proximité de l’ancien gouvernement ukrainien et de la Russie, mais il ne suffit pas d’intimes convictions et d’évidence pour l’affirmer.
          Car à ce jeu là, les visites de nombreux officiels américains (dont la CIA) pourraient tout autant nous donner l’intime conviction d’actions de la CIA sur le sol ukrainien non?

          Votre question 4, oui c’est le même homme… selon le nouveau gouvernement de Kiev, quant à moi je ne saurai dire, mais je trouverais alors surprenant qu’un agent de renseignement donne des interviews à visage découvert…

          Si on accorde crédit à cette interview (question 5 je ne saurai répondre ni par oui ni par non) alors vous avez les réponses à vos questions 6 et 7 simplement en lisant l’article dont vous donnez le lien:

          – Les milices pro-russes sont constituées au 2/3 d’ukrainiens (entre les russes et les binationaux, il y a largement assez de russes qui vivent en ukraine pour former le dernier tiers.)
          – leur armement provient des arsenaux ukrainiens et criméen
          – leur formation et expérience vient de leurs participations antérieures aux guerres de tchétchénie et géorgie notamment.

          Par ailleurs, la très grande “proximité” des russes et ukrainiens (culturelle, historique, linguistique) me laisse croire qu’évidemment les pro-russes qui hier combattaient aux côtés de la Russie en Tchétchénie et en Géorgie, ne sont pas très enthousiastes suite à la prise de pouvoir par la violence des pro-ue et de l’extrême droite et n’ont sans doute pas besoin d’ordres de Moscou pour résister de leur propre initiative à ce nouveau gouvernement.

          A mon tour je vais me permettre une question: les russes qui vivent en ukraine et les bi-nationaux ukrainiens-russes sont-ils à vos yeux des non-ukrainiens à la solde de la Russie ou entrevoyez vous la possibilité que ces “russes” soient un tant soit peu concernés par les évènements qui se déroulent dans leur pays?


          • FDS Le 29 avril 2014 à 18h43
            Afficher/Masquer

            Merci pour votre point de vue !
            Il est plus que compliqué de se faire une opinion par les temps qui courent, propagande oblige.
            Le “storify” permet apparemment de “construire” des histoires, bout à bout…

            Quand aux questions que vous posez, je répondrais qu’en tant que bi-national, j’aime assez le concept de multi appartenance ; il n’y a jamais rien de figé, surtout en matière de nationalité ; il suffit de prendre de la distance, 50 , 100, 200 ans, pour que toutes les fondations nationalistes s’ébranlent, ou s’écroulent.
            Un Russe, un Ukrainien, ou les deux à la fois, a sa conscience et son histoire propre qui le guide. Je me garderai bien de lui dire quoi penser.
            Deux peuples frères ( ou un seul et même peuple ), sur un même territoire, divisés par l’histoire, débordés par les agissements et les intérêts des uns et des autres.
            Etre citoyen implique de s’investir quotidiennement ; aujourd’hui, les armes parlent, mais ils seront aux urnes à la fin du mois, peut-être ; laisseront-ils se dérouler les différentes élections et surtout, les “perdants” du scrutin accepteront-ils le verdict ?


            • lanQou Le 30 avril 2014 à 10h23
              Afficher/Masquer

              Comme vous le soulignez, le coeur du problème est bien l’élection, le seul processus qui peut un tant soit peu légitimer un pouvoir dans notre monde d’oligarques, particulièrement caricatural en Ukraine.
              C’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison que les pro-russes contestent le gouvernement installé par la force.

              Je crains que ces élections ne puissent se dérouler sereinement: même si UDAR de Klitschko est arrivé en tête aux dernières législatives, Svoboda n’était qu’à 10% il y a peu et Iatseniouk (Ioulia represent) n’avait atteint qu’un mirifique 7% aux dernières présidentielles.
              De ce fait, il est à craindre que ce trio improbable (un boxeur germanophile, un nazi civilisé et un apprenti oligarque) ne soit pas à même de remporter ces fameuses élections, et je peine à croire que ceux-ci ayant conquis le pouvoir par la violence, ils se laisseraient évincer par les urnes.
              M’est donc avis que tant que le résultat de l’élection ne leur est pas acquis d’avance, celles ci ne se dérouleront pas ou alors nous allons assister à un simulacre d’élection qui n’aura rien à envier au système Ianoukovitch.

              D’ailleurs si les pro-ue avaient pensé pouvoir gagner la prochaine élection présidentielle, ils auraient sans doute sagement attendu et préparé celles de 2015, le fait qu’ils aient profité d’un mouvement populaire pour renverser le dernier président élu (résultat reconnu par l’UE même si elle avait constaté des irrégularités) qui leur avait quand même proposé en Janvier un gouvernement d’union nationale (pour klitschko et iatseniouk, il était hors de question pour lui de pactiser avec les nazis de svoboda, on peut le comprendre) donne plutôt à penser qu’ils se savent sans doute minoritaires dans toutes l’Ukraine.

              D’autant qu’avec la radicalisation entre les extrémistes armés pro-ue et les autres extrémistes armés pro-russie (les seconds répondant aux premiers me semblent donc “relativement” moins condamnables), le gagnant de l’élection a intérêt à franchir le 52% s’il veut espérer gouverner un pays et non arbitrer une guerre civile.


            • Inna Le 03 mai 2014 à 18h47
              Afficher/Masquer

              Bien sur que une partie d’ukrainienne n’acceptetont pas le verdict d’élection car on n’a la laisse pas le choix. Il n’y a pas l’alternative à cette election : tous les candidates sont russophobes, contre la fédéralisât ion de pays et contre donner le statut au moins régional pour la langue russe, et je ne dis pas que plupart entre eux sont très proches à l’idéologie de nazis


      • raloul Le 29 avril 2014 à 13h15
        Afficher/Masquer

        Bonjour!

        Je n’ai pas a priori été aussi catégorique que vous, mais voici un lien qui va dans votre sens concernant ce modèle de rpg (voir en particulier le post de “djoker”:

        http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?236005-Situation-in-the-Ukraine-Crimea-*Photos-Videos*-ONLY/page136

        Si au moins la propagande était bien faite jusque dans les détails… mais là, franchement… peut-être qu’ils s’imaginent que la quantité remplace la qualité 😉

        Donc oui, FDS, c’est bien de la pure propagande ukrainienne mensongère, navré; il y a très peu de doutes…


    • simple citoyen Le 29 avril 2014 à 08h13
      Afficher/Masquer

      Ce que je vois, ce sont des articles qui parlent par exemple des otages de la délégation de l’OSCE.
      Mais il semble que ce ne soit un peu plus compliqué.
      Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la direction de l’OSCE n’a pas confirmé se rendre sur place pour négocier le retour de ses troupes (ce qu’ont affirmé de nombreux médias): ce ne sont pas ses troupes. Les négociations sont menées actuellement par l’armée allemande.
      En effet, ce ne sont pas en fait des observateurs en mission pour l’OSCE bien qu’ils soient des militaires.
      C’est ce que vient de révéler à la télévision autrichienne ORF Claus Neukirch le porte-parole de… l’OSCE. Malaise, non?
      Voici la teneur de ses propos: “Pour être précis, ce ne sont pas des conseillers militaires de l’OSCE, mais des observateurs militaires qui y sont allés alléguant un mandat de l’OSCE”.
      lien pour la vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=mWeU_4UEAq8


    • raloul Le 29 avril 2014 à 08h54
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Je ne suis pas expert, mais sur la photo du premier lien d’euractiv je ne suis pas certain qu’il s’agisse indubitablement d’un rpg-30. En effet sur le rpg-30, il y a un “double tube” sur toute la longueur de l’arme, ce qui ne me semble a priori pas être le cas de la photo présentée. Si vous trouvez la photo en meilleure définition, ou une photo où l’on voit clairement ce “double tube”, ce serait plus simple d’en être sûr.

      De nombreux modèles d’armes de ce type ont été dévelloppées par l’URSS puis la Russie (rpg-26, rpg-27, rshg-1, etc…), et il n’y a rien d’étonnant à trouver des armes russes ou soviétiques en Ukraine…

      P.s.: si un officier du renseignement russe se balade en ukraine avec un passeport numéroté qui donnerait sa véritable identité (soit Igor Gurkin, dont l’adresse privée est désormais bien connue de tous) ça voudrait dire que le terrible KGB de l’affreux Poutine serait une bande de minables éclopés, vous en conviendrez…
      Ca devient carrément drôle, la propagande, c’est une forme d’humour en soi 🙂 Bon, bon, la propagande made in France est au niveau du journalisme français…
      Au moins l’interview permet de laisser la parole pour une fois aux “méchants”


    • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 09h23
      Afficher/Masquer
  2. Ras Le 29 avril 2014 à 01h23
    Afficher/Masquer

    Tous cela me rappel la fameuse affaire des fioles présenté par Collin Powell à l’ONU pour justifier le 2nd guerre en Irak. L’important n’est pas que ce soit vrai, mais que les idiots qui ont le pouvoir de décision y croient.


    • step Le 29 avril 2014 à 10h05
      Afficher/Masquer

      … ou nous font croire qu’ils y croient. La majorité des gens se satisfont de cela, malheureusement.


  3. fc Le 29 avril 2014 à 02h01
    Afficher/Masquer

    “Washington a bloqué plusieurs lancements par le lanceur russe Proton de satellites européens dotés d’équipements américains, écrit lundi le quotidien russe Moskovski Komsomolets.

    D’après l’expert américain Peter de Selding, les sanctions concernent, entre autres, le satellite de télécommunications Astra 2G de la société luxembourgeoise SAS, dont le lancement était prévu en juin depuis le cosmodrome de Baïkonour sur la fusée porteuse Proton M. Le lancement du satellite Inmarsat 5 F2 a également été annulé. Le satellite turc Turksat 4B, qui devait sortir en orbite cet été, a aussi été victime des sanctions.”


    • Kiwixar Le 29 avril 2014 à 08h52
      Afficher/Masquer

      Ces satellites avaient sans doute prévu de retransmettre (l’excellente chaîne télé) Russia Today… 🙂
      Ah, va falloir filtrer le net aussi :
      http://internet-tv.appspot.com/


    • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 10h07
      Afficher/Masquer

      Les Chinois ont fait une déclaration assez ferme hier sur l’inutilité des sanctions

      La Chine appelle toutes les parties à résoudre la crise en Ukraine par le dialogue plutôt que les sanctions, a annoncé lundi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang.

      M. Qin a indiqué lors d’une conférence de presse que la Chine était en contact avec tous les pays concernés, dont les pays du G7, depuis le début de la crise ukrainienne, et qu’elle avait clairement exprimé sa position sur ce dossier.

      La Chine a toujours été opposée aux menaces et aux sanctions dans les relations internationales, a déclaré le porte-parole.

      “Nous sommes convaincus que les sanctions ne sont pas favorables à la résolution des problèmes. Au contraire, elles feront escalader les tensions”, a noté M. Qin.

      Ce n’est dans l’intérêt d’aucune des parties d’imposer des sanctions, a ajouté M. Qin. “Nous appelons toutes les parties concernées à poursuivre le dialogue et les négociations afin de résoudre la crise de manière politique”
      http://french.peopledaily.com.cn/Chine/8612172.html

      La Chine devient l’arbitre …


      • bizbee Le 29 avril 2014 à 11h41
        Afficher/Masquer

        Et quelles sont dans ce cas les marges de manœuvre de la Chine, si elle ne veut pas “imposer de sanction” dans ce dossier?

        La carotte plutôt que le bâton?


        • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 12h40
          Afficher/Masquer

          @bizbee
          Non .. une manière de dire aux Américains qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
          Poutine va en Chine en Mai et sa venue a été soigneusement préparée par Lavrov , qui a été reçu par le Président, contrairement aux autres Ministres des Affaires Etrangères . Dans le “code de communication Chinois” , ce genre de détail a son importance .

          A lire absolument : la fascinante lettre de Pierre Charasse , ancien ambassadeur de France sur la recomposition du Monde . Vous verrez les possibilités de rétorsion des émergents , dont la Chine vis à vis des USA .. et il connait parfaitement son sujet .

          http://www.legrandsoir.info/la-crise-ukrainienne-accelere-la-recomposition-du-monde.html


          • KIMPORTE Le 29 avril 2014 à 14h43
            Afficher/Masquer

            Merci du lien- caro- effectivement , la crise ukrainienne, a accelere la chute des us, contrairement a leur intention


          • bm607 Le 29 avril 2014 à 19h53
            Afficher/Masquer

            Je m’associe aux remerciements, bel article très intéressant, la Russie n’est peut-être pas désarmée devant la rouerie actuelle des USA.
            L’Europe pourrait donc en pâtir, mais elle le cherche bien.
            Il y a d’autres articles intéressants (celui d’Olivier évidement, excellent comme toujours) mais celui-là est en plus réconfortant.


    • Pavlo Le 29 avril 2014 à 19h52
      Afficher/Masquer

      Docn si je comprends bien… les Etats Unis font des sanctions contre la Russie, mais ceux qui en pâtissent sont les européens et les turcs (et pas les russes, qui eux peuvent continuer à lancer comme ils veulent leurs propres satellites).

      C’est du même ordre que les “cunning plans” de la vipère noire (serie humoristique britannique)


  4. winston Le 29 avril 2014 à 03h41
    Afficher/Masquer

    Extrait de Media Part:

    Aujourd’hui, le théoricien du Kremlin Alexandre Douguine, plutôt que de rechercher un ordre à établir fondé sur la coopération, parle en stratège martial fasciné par son polemos : « En géopolitique s’affrontent les puissances thalassocratiques et tellurocratiques. Actuellement, la puissance continentale est la Russie, la puissance maritime les États-Unis. »


    • André Le 29 avril 2014 à 08h01
      Afficher/Masquer

      Vous plaisantez? Douguine est populaire dans certains cercles de l’armée, mais absolument pas le théoricien du Kremlin. Lisez le discours de Poutine à la Douma, février ou mars, je ne me souviens plus et là, vous avez les éléments d’idéologie qui l’animent, mais Douguine, soyons sérieux.


  5. C Balogh Le 29 avril 2014 à 07h26
    Afficher/Masquer

    Il y a quelque chose qui me semble évident pour prouver qu’une grande partie de tout ce bazard est bien dù aux USA et à l’UE;
    Est-ce que les Russes donnent bcp d’argent à nos candidats à l’élection?comme le font lers USA pour être sûr qu’ils mettront le bon idiot en haut de l’état?
    Je ne réussis pas à retourner sur l’article des crises pour le financement des campagnes mais si je me souviens bien, aucun Russe n’investit d’argent dans nos candidats alors que les USA y mettent un sacré paquet de fric.Il est donc très clair, à mon sens, que les USA sont des malades, expansionnistes acharnés alors que le chef d’état de Russie s’occupe, comme c’est son devoir, de ce qui se passe à ses frontières.
    La Russie est riche, comparativement aux USA en ruines, la Russie pourrait investir bcp d’argent pour se payer nos gouvernants pour qui l’argent n’a pas d’odeur…Le fait-elle?


    • simplet Le 29 avril 2014 à 12h14
      Afficher/Masquer

      Sans oublier de citer ceux qui n’apparaissent jamais nulle part: les oligarques déchus par Poutine et dont les capitaux et leur haine sont certainement quelque part du côté occidental. Ils en veulent une seconde couche de l’ère Eltsin, bouffer au ratelier russe bien garni.


  6. ANNA Le 29 avril 2014 à 07h44
    Afficher/Masquer

    Le 2e Colloque Franco-Russe :
    http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-28-avril-2014-Edition-speciale-consacree-au-2e-Colloque-Franco-Russe_v885.html

    Les invités :
    Pascal Boniface, Emmanuel Quidet, Yves-Thibault de Silguy, Jean-Pierre Chevènement, Yves Pozzo di Borgo, Bruno Cotte, Thierry Mariani, etc…


  7. C Balogh Le 29 avril 2014 à 07h51
    Afficher/Masquer

    De grans malades:Dans un discours récent, Obama met en avant la résilience, en fait, il sous-entend qu’un conflit planétaire serait bien utile pour mesurer la capacité des survivants à être résilients!
    Pour ma part, si ces tordus nous amènent à la guerre, il sera nécessaire de les choper tous et de les traduire en justice.Cette fois, il faut qu’ils sachent que eux et leurs proches ne pourront pas resté cachés pendant que nous servirons de chair à canon!!
    Cette fois, il nous faudra vraiment non pas nous jeter les uns contre les autres mais nous occuper sérieusement de ces tarés et faire en sorte qu’ils ne puissent plus nuire à l’humanité.
    Puis, les écarter définitivement de toute élection.
    Aucune personne qui a eut des liens avec cette clique n’aura le droit d’être candidat.
    Il faut nous protéger de ces monstres.Seul le tirage au sort peut nous sortir ce cet enchainement ininterrompu de candidats à la solde de la finance!


    • Kiwixar Le 29 avril 2014 à 08h57
      Afficher/Masquer

      L’hiver nucléaire pour résoudre le réchauffement climatique… 🙂
      La diminution du nombre de têtes pour résoudre le problème de la baisse de l’énergie disponible par tête (peak oil)… 🙂
      Les psychopathes ont leur propre logique…


    • Ardéchoix Le 29 avril 2014 à 09h15
      Afficher/Masquer

      C Balogh : Seul le tirage au sort peut nous sortir ce cet enchainement ininterrompu de candidats à la solde de la finance!
      Il passera du temps avant que ce soit le cas , mais je pense que c’est le seul moyen de désaccoupler le monde financier du monde politique . Notre démocratie est malade , son cancer est la finance.


      • C Balogh Le 29 avril 2014 à 09h38
        Afficher/Masquer

        Oui, la finance est un cancer et notre gouvernement est une partie des métastases, il ne fait rien!jamais je n’aurai cru, avoir, en France, des limaces en lieu et place des plus hauts personnages de l’état!
        Plus jamais de Hollande, Sarko, etc…..la liste est trop longue:ils savent mieux mentir que gouverner!!
        plus jamais un candidat dont la campagne est payée en majorité par les USA!!!


      • yann Le 29 avril 2014 à 09h40
        Afficher/Masquer

        Vous vous faites une illusion en pensant que le tirage au sort changera quoi que ce soit. Si la démocratie est malade, c’est aussi à cause des citoyens qui n’en sont plus. Parlez aux gens, écoutez et observez le comportement de vos compatriotes. Ils consomment et vivent leurs vies sans se poser de question et en se fichant éperdument de ce qui se passe en politique. Le déclin de la démocratie est lié à un déclin du fait collectif et de l’explosion de l’individualisme. La nullité des élites politiques actuelle n’est que le résultat à long terme de cet abandon par les citoyens de la pensée collective. À partir du moment où les citoyens ne font plus leur devoir la tyrannie s’installe. Et cela quel que soit le système politique apparent. Ainsi les médias aux mains des puissances d’argent peuvent-ils manipuler à loisir des populations dépolitisées et désintéressées qui ne feront que croire et répéter ce qu’ont leurs dits, puisque qu’elles ne feront pas l’effort de chercher la vérité ailleurs.


        • C Balogh Le 29 avril 2014 à 10h08
          Afficher/Masquer

          Bonjour,
          J’ai eu affaire à ces citoyens puisque je tracte pour un parti, vous avez raison.Cependant, je pense que les puissants ont bien travaillé à ce désintéressement, à force de mentir, de faire des promesses qu’ils n’ont aucune intention de tenir, c’est sûr, ils ont dégoûté le citoyen(j’ai 51 ans et pour ce qui est des mensonges des chefs d’état, je n(‘ai connu que ça!) mais il y a cependant autre chose qui joue dans ce désinterressement, ce sont les études entreprises par des scientifiques pour anihiler toute remise en question, en effet, le consumérisme s’est donné les moyens d’une lobotomie générale.
          Sur le plan humain, il y a je pense de la peur, l’impression vraie de s’être fait avoir, et aussi la honte!
          Mais d’un certain côté, vous avez tort, quand on voit ce qu’il se passe dans un parti nouvellement créé, on voit que la politique intéresse le citoyen dès lors où son avis est pris en compte!!dès lors où on s’appuie sur son analyse sans le prendre pour un con, dès lors où chacun, sans regarder son statut social, a le goût de participer à son avenir.Les vieilles politiques qui n’apportent rien sauf aux élus, c’est fini!!!
          c’est logique, non? quand votre machine-à-laver est fichue, vous en rachetez une autre.
          Les vieilles politiques n’ont rien à offrir aux peuples.
          De plus, elles ne se démarquent plus du tout, en France, nous avons la droite, et rien de plus!ou presque

          il nous faut un parti ENTIEREMENT NOUVEAU!innovant et dont la refléxion est orientée sur le bien-être social et une réglementation très sevère de la finance.
          Un parti qui n’aime ni coucher avec Merkel, ni coucher avec Obama ou l’UE!et encore moins avec les banques et les multinationales!


        • Ardéchoix Le 29 avril 2014 à 10h11
          Afficher/Masquer

          @ yann
          “les citoyens ne font plus leur devoir” ?
          Vous essayez de me faire comprendre qu’il faut voter pour être citoyen .


        • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 10h15
          Afficher/Masquer

          Totalement d’accord Yann .
          Le niveau de corruption de nos politiques vient aussi du manque de sens civique et de la résignation des citoyens .

          Comme le dit Gayraud dans son dernier livre , la corruption est devenue systémique ..

          La preuve des mensonges que vient de fournir Olivier en est un exemple flagrant .
          Les médias et les politiques devraient s’excuser d’avoir relayé et diffusé de fausses informations mettant en risque la vie de milliers d’Ukrainiens .

          Des sanctions devraient être exigées contre les USA pour les obliger à cesser leurs jeux malsains .. Des sanctions financières par exemple , avec interdiction pour les banques américaines d’exercer sur le territoire Européen , puisque les banques américaines sont le cartel des actionnaires de la FED qui dirige de fait les USA , Obama n’étant qu’une marionnette .

          Comment faire confiance à de pareils gens …


          • Ardéchoix Le 29 avril 2014 à 10h24
            Afficher/Masquer

            @ Caroline Porteu
            Si vous engagées des sanctions contre les banques américaines , comment vont être financer les partis politiques français ?


        • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 11h18
          Afficher/Masquer

          Et yann ,
          J’ajouterais que toute la politique Américaine , ou économique est un gigantesque FAKE .. mensonge si vous préférez .
          En effet , si vous commencez à vous plonger dans les actionnariats croisés des différentes multinationales américaines , de leurs fonds de pension , de leurs banques actionnaires de la FED , vous vous rendrez compte du monstrueux mensonge sur la libre concurrence .

          TOUTE l’économie américaine est dirigée par les mêmes , ce qui devrait d’ailleurs leur interdire toute activité en Europe du fait des atteintes à la concurrence et aux situations de monopoles .

          Mais contrairement aux pays comme la Chine ou la Russie qui ont conservé une industrie sous contrôle étatique , là ce sont des groupes privés qui bénéficient de ces monopoles , pas les contribuables .
          Ils essaient de faire la même chose en Europe avec leur fichu partenariat transatlantique . Nous devons les bloquer par tous les moyens ..

          Pour les liens des actionnariats croisés qui montre le niveau d’imbrication des sociétés américaines , vous avez un très bon article qui a été traduit par réseau international .
          Les USA ne sont rien d’autre qu’une dictature totalement mafieuse , se masquant derrière un simulacre de démocratie .

          http://reseauinternational.net/blog/2014/04/03/les-grandes-familles-gouvernent-monde/

          Ne serait-ce qu’au titre des lois Européennes sur la concurrence , contre les ententes et les monopoles , aucune des sociétés décrites dans cet article ne devrait pouvoir investir dans l’Union Européenne .


          • FDS Le 29 avril 2014 à 12h08
            Afficher/Masquer

            Interconnexions planétaires

            Suite à la publication d’un travail de recherche suisse, le réseau est apparu au grand jour :

            1 > http://www.courrierinternational.com/article/2011/12/01/ces-147-societes-qui-dominent-le-monde

            2 > http://www.pauljorion.com/blog/?p=28360

            3 > http://www.bastamag.net/737-maitres-du-monde-controlent-80

            4 > http://arxiv.org/pdf/1107.5728v2.pdf

            Question : que faire ?


            • FDS Le 29 avril 2014 à 13h46
              Afficher/Masquer
            • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 15h26
              Afficher/Masquer

              Oui les 147 sociétés qui sont en fait beaucoup moins nombreuses si vous lisez l’article dont j’ai indiqué le lien et qui montre en fait que l’économie de marché américaine n’est qu’un gigantesque fake .. Et que tout est centralisé entre quelques mains .. qui tirent toutes les ficelles .

              Russes comme Chinois sont parfaitement au courant de cet état de fait et c’est la raison pour laquelle , l’Ukraine risquant d’accélerer les choses, ils sont en train de mettre un point leur propre système de capitaux et de paiements , indépendant et imperméable aux manipulations américaines.

              Ce qu’il faut faire : sortir de l’euro et de l’UE telle qu’elle existe actuellement et recomposer un groupe cohérent , plus restreint , ce que voulait De Gaulle , avec des pays avec qui nous avons une convergence de points de vue , sur le plan philosophique (je ne parle même pas politique) la solidarité étant pour moi une notion philosophique avant d’être politique .

              Et surtout , nous débarrasser de toutes les influences perverses venues d’outre atlantique qui ne cherchent qu’à corrompre et à imposer leur point de vue pour en tirer profit le plus rapidement possible (voir encore GE et Alstom) en dépeçant la bête au maximum .
              Ou encore le TTIP …


        • C Balogh Le 29 avril 2014 à 12h01
          Afficher/Masquer

          je reste persuadée que le tirage au sort, au contraire, changera tout, couplé à un non-cumul des mandats, ce sera mieux que ce que nous avons et il serait vraiment extraordianaire que les m^mes qui nous cassent les pieds depuis plus de trente ans soient tirés au sort.Avec ce système, fini les dléits d’initiés, etc…les accointances, les prostituions intellectuelles et philosophiques.
          L’argument principal contre le tirage au sort est:et si la personne tirée au sort n’a pas les compétences?
          Mouarff, parce que les guignols tout en haut ont des compétences?Lesquelles?
          Avec une bonne formation, tout citoyen à au moins autant de compétences qu’un valls, scooter, Mosco, etc…..


          • C Balogh Le 29 avril 2014 à 15h47
            Afficher/Masquer

            à Caroline,
            Merci pour tous ces renseignements.
            Je suis d’accord avec vous, sortitr rapidement de l’Euro et de l’UE telle quelle est aujourd’hui.
            Reconstruitre une vraie europe et ne pas laisser les usa s’ingérer dans nos affairesIls ont assez à faire chez eux, qu’ils s’en occupent et nous laissent gérer nos pays comme nous l’entendons.
            J’irai m^me plus loin, interdiction absolue d’avoir à la tête de cette nouvelle Europe des gens sortis des écoles américaines.,interdiction totale et définitive pour les lobbies américains de séjour à visée de négociations ou d’influence sur le continent, interdiction d’accepter un seul dollar pour les campagnes!Si nous sommes une Europe unie, nous pourrons négocier avec ces tarés.
            Fermer une fois pour toute la bourse.réguler la finance, interdire ceux qui vont dans les paradis fiscaux de vendre leur produits sur le marché Européen.
            Sans les USA, nous avons une plus grande marge d’indépendance et de respect des citoyens, en nous alliant avec eux, nous risquons fort de tout perdre:notre identité, nos valeurs et nous risquons d’avoir bientôt dans chaque foyer, une arme pour descendre le voisin en cas de conflit.et ce n’est pas tout, ce sont de dangereux psychopathes donc, on ne négocie pas avec eux, on les envoit se faire m—-e!


          • FDS Le 29 avril 2014 à 19h20
            Afficher/Masquer

            Dommage Caroline Porteu,

            que vous accordiez plus d’importance au lien que vous mentionnez, qu’à la lecture approfondie des quelques infos que je vous transmets.

            Ce n’est pas suffisant pour être crédible que d’affirmer comme vous le faites, les “USA sont un fake”, qu’une poignée de personnes tiennent les rênes.
            On tombe vite sous l’accusation de complotiste.

            Par contre, si vous argumentez avec preuves à l’appui, et sources d’infos, études sérieuses, on peut davantage être pris au sérieux, n’est-ce pas ?

            L’article que vous cité traite bien du même problème, c’est pour ça qu’il m’a semblé intéressant de reprendre ces anciens articles de presse et le rapport complet de l’étude suisse.


  8. Joaquim Defghi Le 29 avril 2014 à 09h46
    Afficher/Masquer

    Autant sur les photos aériennes divulguées par les américains concernant les positions russes ou le document antisémite, la Russie a répliqué rapidement via RT pour dire que c’étaient des faux ; autant dans le cas de ces photos, rien n’a été démenti, ce qui me laisse croire que pour une fois, les russes ont été pris la main dans le sac. Si les Etats-Unis ont été plus agressifs dans cette histoire que la Russie pour des motifs économiques, cela ne signifie pas que la Russie soit “meilleure”. Le discours de Poutine de février 2012 contient des ambitions nationales qui n’ont rien à envier à l’impérialisme américain.
    http://www.actudupouvoir.fr/la-tension-augmente-dun-cran-entre-les-etats-unis-et-la-russie-cetait-ecrit/


    • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 09h59
      Afficher/Masquer

      Le temps joue pour Poutine .
      Dans leur précipitation les américains accumulent les erreurs stratégiques . Ce photo truquage en est une preuve de plus .
      Il est effectivement digne de la Fiole agitée par Colin Powell pour servir de prétexte à l’invasion de l’Irak .

      Les Chinois viennent de faire une déclaration très ferme hier sur les sanctions qu’ils considèrent comme totalement inappropriées .

      “Assieds toi au bord de la Rivière , tu verras passer le corps de ton ennemi ” est un dicton Chinois totalement incompréhensible pour les américains , mais dont Poutine a visiblement saisi la sagesse .


    • C Balogh Le 29 avril 2014 à 10h32
      Afficher/Masquer

      à Joachim
      Je ne partage pas votre avis: extrait:”Pourtant, à y regarder de près, l’attitude de Poutine ressemble comme deux gouttes d’eau à celle d’un américain : il se réserve le droit d’intervenir militairement en cas de mise en danger de ses intérêts économiques”
      Ben, non, ça ne se ressemble pas:les américains ne défendent pas leurs intérêts, ils défendent leurs intérêts futurs et PROFITS ESPERES et déjà calculés alors qu’ils ignorent comment les choses vont tourner alors que la Russie défend ses intérêts réels, ce qui n’est pas du tout la même chose
      Les américains sont des fous qui font des prévisions sur l’avenir comme mon père jouait au tiercé, la différence est que mon père n’a jamais empoisonné les chevaux qu’il voulait voir perdre.


    • Crapaud Rouge Le 29 avril 2014 à 13h40
      Afficher/Masquer

      ambitions nationales qui n’ont rien à envier à l’impérialisme américain” : vous confondez la Russie d’aujourd’hui et l’URSS d’hier. Autant les “ambitions nationales” sont légitimes dans une certaine mesure, car aucun pays n’a envie de finir dépecé par des voisins vautours, autant il est difficile de parler “d’impérialisme” s’agissant d’un pays qui était en ruines dans les années 90. Quand les Russes auront leurs 200 bases disséminées à la surface du globe, on pourra en rediscuter.


    • raloul Le 29 avril 2014 à 13h43
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      “Rien n’a été démenti”. N’importe quoi!!!! :
      http://www.bfmtv.com/international/russie-na-ni-agent-ni-militaire-lest-lukraine-753523.html
      http://fr.ria.ru/world/20140415/200975901.html

      Les démentis de la diplomatie russes comptent peut-être pour beurre à vos yeux. Quand je lis une phrase pareille: “Le gouvernement russe n’a pas répondu directement à l’accusation, reconnaissant indirectement sa véracité. Une accusation qui a permis aux Etats-Unis d’embrayer sur l’annonce d’un nouveau train de sanctions.”, je me dis qu’il ne faut pas prendre vos affabulations pour des réalités, pour rester poli.
      Ne pas répondre à une propagande grossière, rester stoïque malgré l’hystérie otanesque, défendre ses intérêts stratégiques à long terme (qui ne sont pas l’éclatement d’une guerre civile en Ukraine, j’espère que vous en conviendrez…), ça ne signifie en aucun cas RECONNAITRE LA VERACITE de photos de propagande (mal faites en plus…).

      La où vous avez “raison”, c’est dans le fait que n’importe quel prétexte est désormais bon pour les U.S.A. pour justifier leur politique impérialiste que le monde subit depuis plus de 60 ans.


    • step Le 29 avril 2014 à 16h05
      Afficher/Masquer

      je pense surtout que le kremlin ne va pas s’ammuser à démentir des cas individuels. A moins que la barbe soit bionique, ce n’est toujours qu’une personne. De plus il doit bien y avoir des nationalistes russes qui se sont portés en est-ukraine comme volontaires.

      La guerre d’espagne a été gagné en partie par les nationalistes espagnols via une aviation allemande, contre les républicains aidés de miliciens internationaux. Il y a toujours des intérêts étrangers dans une guerre, ne serait-ce que celui de tester des armes.

      Cette ingérence est le symptome des mauvais comportement des puissances voisines de l’ukraine. Pour l’instant ces derniers sont assez symétriques, entre le soutien “occidental” à euromaidan, et le probable soutien russe aux indépendantistes, le second ne faisant d’ailleurs qu’équilibrer les manoeuvres du premier.

      Ces tambours de guerre qu’on entend au travers des médias m’inquietent…


  9. Ztong Le 29 avril 2014 à 10h25
    Afficher/Masquer

    En psychanalyse, la “projection” consiste à imputer sur l’interlocuteur ses propres tares (dont on est conscient, mais sans vraiment se l’avouer).
    Cela permet au malade de se dédouaner de ses propres turpitudes.

    L’Occident présente manifestement tous les signes cliniques de la projection.


    • Crapaud Rouge Le 29 avril 2014 à 11h33
      Afficher/Masquer

      En psychanalyse, la “projection” est un phénomène bien connu, effectivement, mais ça m’étonnerait que les professionnels le décrivent comme vous le faites. Vous confondez psychanalyse et morale de façon grossière et absurde.


      • Ztong Le 30 avril 2014 à 22h54
        Afficher/Masquer

        Si l’on sent tient, ne serait-ce qu’à Wikipedia, cela donne :
        ” Il désigne l’opération mentale (généralement inconsciente) par laquelle une personne place sur quelqu’un d’autre ses propres sentiments, dans le but de se sortir d’une situation émotionnelle vécue comme intolérable par elle. La personne n’a généralement pas conscience d’appliquer ce mécanisme, justement car elle n’accepte pas les sentiments, ou sensations, qu’elle « projette » sur l’autre. Il s’agit donc généralement de sentiments négatifs, ou en tous cas, perçus comme tels”.

        Appliquez cette opération aux principaux acteurs politiques et media occidentaux, et vous aboutissez à la pathologie occidentale que j’évoque.

        Il n’y a aucune morale là-dedans ; juste un constat basé sur l’ambivalence des discours.

        Cela étant, vous soulignez à juste titre une limite de ma métaphore : l’Occident ne trouve pas sa situation intolérable (encore que…!).


  10. izarn Le 29 avril 2014 à 10h41
    Afficher/Masquer

    Le plus remarquable ce sont les armes, toutes differentes, sauf celle du groupe du “barbu”.
    Chez le “barbu” il s’agit visiblement de l’AK 103. (Crosse avec une rainure centrale)
    Distribuée dans ces pays:
    Arabie saoudite
    Libye
    Iran
    Syrie
    Venezuela

    Donc pas du tout typique des forces russes!

    Un photo du NYT indique qu’un soldat porte un fusil d’assaut AK100. Manque de bol l’AK 100 n’existe pas! De plus on reconnait un simple RPK 74, fusil mitrailleur reconnaissable par sa crosse particulière, son chargeur typique et son bipode replié sous le canon.
    Ce RPK n’est que la modernisation du RPK Nord-Coréen utilisé pendant la guerre de Vietnam!
    Bravo Kerry, pour un ancien de cette guerre!
    Il se pourrait qu’il y eu une vague ressemblance au nouveau AK 12, typique de l’armée russe, mais enfin toujours la crosse, puis le chargeur suffisent à faire la difference.
    Les spécialistes US sont des nuls ou des menteurs.


  11. C Balogh Le 29 avril 2014 à 10h42
    Afficher/Masquer

    Puisqu’ils veulent la guerre, le prochain scénario sera l’assassinat d’un chef d’état ou du pape, ou encore d’un représentnat haut perché.
    Comme ça ne marche pas comme ils veulent, ils sortiront cette dernière carte et s’en serviront pour déclencher le conflit.
    ça n’est qu’une hypothèse et je ne suis pas américaine(je n’ai pas de boule de cristal), cependant, pour avoir été éduquée par un homme réfugié politique et major de sa promo en géopolitique, j’ai été avertie des étapes nécessaires pour déclencher un conflit et des derniers outils lorsqu’on ne parvient pas à ses fins.
    L’assassinat d’un notable est l’une des dernières cartes des va t-en guerre!
    Ben, oui, quoi, faut trouver le truc qui fait pleurer, qui est si injuste que seule la sanction peut sauver la face.


  12. Macarel Le 29 avril 2014 à 12h06
    Afficher/Masquer

    Mais peu importe que les informations publiées soient vraies, car Poutine c’est vraiment le méchant à abattre du moment, et tout ce qui peu contribuer à le déstabiliser est bienvenu.

    S’il voulait bien, être aussi docile que le roi d’Arabie Saoudite ou Mikhaïl Khodorkovski, personne ne lui chercherait de noises. Mais il commence à taper sur les nerfs de nos géo-stratèges en contrariant leurs projets de contrôle des zones riches en énergie de l’Eurasie.

    Propagande, contre-propagande, l’on sait depuis longtemps que la vérité est la première victime des temps de guerre.


  13. canfrarus Le 29 avril 2014 à 12h55
    Afficher/Masquer

    Le militaire à la barbe rousse en Géorgie, selon son insigne, est un membre du bataillion Vostok, composé de Tchétchènes (d’où la barbe). Le vilieiilard barbu est un Slave typique.

    Y a pas photo, c’est le cas de le dire.


  14. poleta33 Le 29 avril 2014 à 13h19
    Afficher/Masquer
    • C Balogh Le 29 avril 2014 à 13h31
      Afficher/Masquer

      oh, le nouvel obs est capable de faire aussi bien que les autres….(mettre de fausses photos)vu qu’il a des subventions de l’état, je me permets de douter de l’authenticité de ses articles, et puis, la photo de la manie, ouiaiche, c’est juste une imge pour manipuler comme le font les usa partout;un show à l’américaine, rrien de plus..je ne vois rien qui me dise que ce sont des pro-russes, ça pourrait très bien être l’inverse…..
      ou peut-être voyez-vous des choses que vous êtes le seul à voir un détail qui nous dirait que oui, ce sont des pro-russes.?
      Pour ma part, le nouvel obs n’est pas un journal fiable, c’est un média vendu à la pensée unique comme pas mal d’autres….


    • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 13h38
      Afficher/Masquer

      poleta33
      Par qui vient d’être racheté le Nouvel Obs déjà ???
      Vu le nombre de photos montage , de mensonges , de tru.quages , y compris pour les morts de Maidan dans ce dossier depuis le début .. Je pense qu’il vaut mieux partir du principe que toutes les infos actuellement diffusées par les medias mainstream françaises sur l’Ukraine doivent être prises avec des pincettes quand à leur crédibilité

      en recoupant avec d’autres presses internationales vous arriverez à vous faire une vraie opinion des FAITS .. puisqu’aujourd’hui même les faits sont falsifiés par ceux qui sont théoriquement en charge de les relater .

      La presse allemande change visiblement de ton et devient moins naive (pour ne pas dire autre chose) .. et vous avez une très intéressante lettre de 300 intellectuels allemands qui n’a bien évidemment pas été relayée par nos médias qui vient d’être adressée à Poutine .

      http://www.legrandsoir.info/lettre-de-300-allemands-a-vladimir-poutine-neue-rheinischer-zeitung.html


      • stephp Le 29 avril 2014 à 22h33
        Afficher/Masquer

        Le Nouvel Obs, Le Monde, Le Point, Le Figaro, L’Express, Libé, …
        En gros à peu près toute la presse d’information quoi c’est devenu (ça n’a pas toujours été le cas) propagande et désinformation.
        J’met tout ça dans le même sac à merde direction la poubelle.


    • raloul Le 29 avril 2014 à 14h25
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Rigolo, vous avez écrit “pacifistes russes”. Il ne sont probablement ni l’un ni l’autre (à méditer…). Je pense que votre émoi demeure proportionnel à la lecture des billets de ce blog de la série “on a oublié de vous montrer”:
      http://www.les-crises.fr/tag/oaodvd/

      Je pense que vous considérez également que ce sont des “gentils pacifistes ukrainiens” qui portent pistolet ou fusil de chasse ou cocktail molotov ou hache ou j’en passe et des meilleures, n’est-ce pas? Et vous avez en réserve d’innombrables articles de votre journal favori qui présentent en une les photos qu’on trouve sur ce blog, avec une légende indiquant sans ambages l’obédiance politique des personnes montrées, isn’t it?

      Des nazis qui tabassent et tuent des flics jusqu’à réussir un coup d’état, ça s’appelle “révolution démocratique”. Des abrutis qui bastonnent une manifestation, c’est par contre digne d’un article du N.O.
      J’adore le passage suivant: “Et soudain, en moins de cinq minutes, tout dérape. Ils déboulent, en courant d’un côté et de l’autre de la manif. Dix, cinquante. Plusieurs centaines. En treillis et cagoulés. Armés de bâtons pour certains. Ultra menaçants, ils se ruent sur les manifestants. Et c’est la confusion totale. La panique générale. La foule est cernée. Plusieurs manifestants se retrouver à terre, tabassés. Bousculades. Plusieurs explosions, de l’amplitude d’un gros pétard, retentissent. Puis une autre, énorme. Les manifestants courent en tout sens, tentent de se réfugier dans les rares boutiques qui n’ont pas baissé le rideau.”

      Tremblez, braves citoyens dans vos chaumières, brrrr… Et quel style d’écriture haletant! Ca c’est du sentionnalisme d’une crédibilité à toute épreuve, rendez-vous compte, il y a même eu des explosions de gros pétards!!! A côté de ça les coups de feu du 20 février dernier de la part des “gentils pacifistes” sur les forces de l’ordre, c’est de la gnognotte. Et puis, c’était une “révolution démocratique”, qu’on vous a dit à maintes reprises, vous avez toujours pas pigé? Puisque le N.O. l’a décrété, c’est que ça doit être vrai…

      Bon, assez ri pour aujourd’hui…


    • Chazam Le 29 avril 2014 à 14h44
      Afficher/Masquer

      Oulah, avant de dénigrer des articles sans démonstration factuelle et argumentée, peut-être serait-il bon de lire et prendre note.

      Quitte à démonter le reportage en question une fois sa falsification établie.

      SInon, il se passe simplement une division de l’opinion en 2 camps irréconciliables, qui balancent les faits aux chiottes.


      • remi Le 29 avril 2014 à 20h59
        Afficher/Masquer

        rassurez vous, la division du monde entre les lecteurs du nouvel obs et les autres devrait disparaître aussi vite que ce torchon 🙂


    • Chazam Le 29 avril 2014 à 14h45
      Afficher/Masquer

      Perso j’arrêterais de soutenir “les barbares des deux camps”, pas “certains” d’entre eux…


      • Chazam Le 29 avril 2014 à 15h47
        Afficher/Masquer

        Mmmmh non.

        Aller en Ukraine, c’est s’occuper de nos intérêts pour une raison simple : Poutine oeuvre contre ceux-ci, et pas seulement là bas (le nier serait faire preuve d’une naiveté assez désopilante).

        Après, l’idéal aurait été de le faire bien. Ou du moins, mieux…


        • C Balogh Le 29 avril 2014 à 15h56
          Afficher/Masquer

          à Chazam,
          Poutine oeuvre contre nos intérêts?
          J’attends vos sources.
          Moi, ce que je trouve désopilant c’est cela”Poutine oeuvre contre les intérêts de la France”
          AHAHAHAHAHAHHH!
          Merci, cela fait longtemps que je n’ai pas tant ri!!


        • step Le 29 avril 2014 à 16h10
          Afficher/Masquer

          ah les (forcément) méchants russes, et les (forcéments) gentils américains. Donc soit vous avez accès à des informations de première bourre qu’on se fera un plaisir d’entendre, soit vous venez de vous vautrer dans les clichés les plus navrants.


        • Chazam Le 29 avril 2014 à 17h07
          Afficher/Masquer

          Révisez la façon dont Poutine est arrivé au pouvoir, sa vision de la géopolitique russe, et ce que vous reprochez aux USA vous pouvez le calquer minimum parfaitement à l’identique à la Russie de Poutine, avec l’inconvénient pour la Russie de n’avoir aucun idéal “droit de l’hommiste” affiché.

          Il semble loin le temps où la politique de Poutine en Tchétchénie faisait l’unanimité contre lui, à raison. Et vous croyez quoi? Qu’il a changé de méthodes? Qui, s’amuse en permanence à jouer des barrières douanières, et pas qu’avec l’Ukraine, pour peser sur les politiques internes et externes de ses voisins ? qui entretient des armées dans des régions de pays sensés être indépendants ? Les seuls USA ? Naifs (au minimum). Qui a mené une vrai attaque concertée contre les systèmes internet d’un petit voisin ? Qui a répondu à un journaliste, devant les caméras et ses homologues politiciens qui se sont écrasés comme des merdes, qui lui demandait s’il écraserait les tchétchènes sous les bombes jusqu’à leur génocide (les tchétchènes ont perdu 20% de leur population dans l’histoire), qu’il pouvait venir à Moscou où on lui indiquerait où il pourrait devenir un islamiste et se faire châtrer en conséquence (quelle classe ce Poutine) ?

          Et encore, je résume.

          Comme dirait un poète ukrainien russophone (Hersonski), on peut se désoler de voir que “«Les forces prorusses organisent des rassemblements en faveur d’un référendum pour pouvoir rejoindre un pays où les référendums n’existent pas.»

          Révisez les faits et on en reparle. Clichés dites-vous? Je rirais si ce n’était si affligeant de lire tant de confusion et d’aveuglement.

          PS @Step : je n’ai écrit nulle part que les USA étaient les gentils. Sachez lire.


        • Chazam Le 29 avril 2014 à 18h48
          Afficher/Masquer

          Moui on peut pinailler sur le vocabulaire utilisé par un poète.

          Je suppose que vous avez tout de même bien compris l’esprit de ses propos comme des miens.

          Si non : vous avez la chance de vivre dans un système qui vous permet de le critiquer librement. Vous ne vous trouverez pas en prison pour ça, voire, au pire, assassiné. Après, ça fait rire certains commentateurs ici présents qui trouvent beaucoup de circonstances atténuantes à Poutine. Pourquoi pas…


        • olivier69 Le 29 avril 2014 à 20h09
          Afficher/Masquer

          Bonjour Chazam,
          ce qui est hallucinant, c’est que ceux qui nous ont vendus l’Europe, nous disent qu’il faut choisir entre les US et la Russie ! Elle est belle l’Europe du plus jamais cela….
          Celle qui transpire la corruption afin que les firmes multinationales (et surtout quelques gros actionnaires seulement) s’engraissent sur le dos des populations. Ah ben oui, on comprends mieux le climat avec les élections…..
          Incroyable : “Aller en Ukraine, c’est s’occuper de nos intérêts pour une raison simple ” , simple ? Vous n’êtes pas derrière une “playstation” ou la “wii” !
          Et bien voyons, la population devrait choisir entre un pays ou la liberté d’expression serait limitée (la Russie) et un pays ou l’espérance de vie a chuté dans certains quartiers (jusqu’à 46 ans) mais surtout ou la pauvreté explose avec 1/5 de la population nourrit aux bons alimentaires (les US). Vous avez raison, quelle chance ! Pour ce qui concerne le droit au logement, je n’en parle même pas….
          Pourquoi devrait-on faire un choix ? Qui veut nous imposer cette contradiction ? Car, sinon, il n’est plus question d’Europe mais de se faire absorber par les US !
          ps : le couplet sur les droits de l’homme est d’une poésie remarquable et la fable du respect de l’être humain…Donc pinaillons sur la condition humaine…Pendant ce temps, les inégalités explosent en Europe (chômage, inflation déguisée, perte des acquis,,…).


    • jave Le 29 avril 2014 à 14h55
      Afficher/Masquer

      Ahaha, l’article du nouvel Obs est tordant.

      C’était la manif la plus pacifique, la plus bon enfant, la plus sympa aussi.
      Une petite foule joyeuse et pacifique

      Avec des ultras du Chakhtar Donetsk en tête de cortège ?
      Les hooligans Ukrainiens sont joyeux, bon enfant, pacifiques… sympa quoi. Bin voyons…


      • bm607 Le 29 avril 2014 à 21h59
        Afficher/Masquer

        J’ai eu la même réaction sur l’article du nouvel obs : poilant.

        Comme si dans ce genre d’événements qui consiste à tuer un pays il n’y avait jamais de passions exacerbées, et donc des débordements : quand on a la conclusion il suffit alors de choisir quelques événements parmi les très nombreux du moment, de les présenter de façon partiale, et on a une manipulation (présenter un événement particulier pour que le lecteur en tire de lui-même une conclusion générale à laquelle on veut l’amener),
        Et aller d’un seul cas particulier au général est une absurdité, on ne peut rien tirer de toute façon de ce genre d’article.

        J’attends maintenant qu’ils fassent un article où on voit des manifestants pro-Russe défiler à Kiev et se disperser ensuite, le tout sans aucun incident bien sûr.


  15. BOURDEAUX Le 29 avril 2014 à 14h09
    Afficher/Masquer

    Pourquoi donc s’échiner à nier la présence de forces russes en Ukraine orientale ? D’abord, depuis la « reprise en main » de 1981 en Pologne, les forces russes connaissent suffisamment les règles élémentaires de l’intervention clandestine en territoire « ami » pour qu’il soit inutile de chercher à les identifier.
    Par ailleurs, je ne vois pas en quoi la présence des russes, en ce moment en Ukraine orientale, serait un motif de honte. Car enfin, un gouvernement légitime -quoi que l’on puisse reprocher aux hommes qui en avaient la charge- a été déposé par la force, par les partisans d’options politiques qui divisent violemment le pays et qui sont ouvertement soutenus par l’étranger (USA, UE). Pourquoi, par exemple, accorder toute légitimité à une intervention française au Mali pour débarrasser ce pays d’une menace djihadiste et la refuser à l’armée russe quand elle s’opposerait à un gouvernement fantoche farci de néo-nazis qui s’assument comme tels ?


  16. Nanker Le 29 avril 2014 à 14h27
    Afficher/Masquer

    “Poutine va en Chine en Mai et sa venue a été soigneusement préparée par Lavrov , qui a été reçu par le Président, contrairement aux autres Ministres des Affaires Etrangères . Dans le “code de communication Chinois” , ce genre de détail a son importance”

    Vont-ils appuyer sur le bouton nuclèaire à savoir la mise en route d’échanges commerciaux ne passant pas par le sacro-saint Dollar (1ère menace pour les USA) et gagés d’une façon ou une autre sur la relique barbare cad l’or.

    Hie sur RFI (89.0) j’ai capté une bribe de discours de Poutine dans lequel il évoquait les réserves russes en métal jaune… Comprenne qui pourra (à Washington par ex.) ce n’était pas une coïncidence.


    • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 15h38
      Afficher/Masquer

      @Nanker
      Visiblement cette partie là est déjà décidée :
      Pour le coup , je me méfie un peu du site que j’indique , mais là , je n’ai pas de raison de croire qu’il raconte des histoires .
      Doomed US targets China, Russia
      Russia dropped “a bombshell” this month when it announced that it was going to conduct all its future international trade in the Russian ruble or in other national currencies.
      That decision by Moscow – which the Western media avoided to report – was prompted by Washington’s provocative sanctions towards Russia over the Ukraine crisis.

      by Finian Cunningham
      http://www.veteransnewsnow.com/2014/04/24/405080-doomed-us-targets-china-russia

      Obama vient quasiment de menacer la Chine en réponse , ce qui montre le niveau d’hystérie actuel des dirigeants américains .
      Obama boucle sa tournée par une mise en garde envers Pékin
      (a t s / 29.04.2014 11h03)

      Il faut se méfier d’une telle hystérie . D’ailleurs Moscou vient de s’entourer d’une ceinture de Missiles (Ria Novosti cet Am ) ..
      et le départ de six chasseurs CF-18 vers l’Est de l’Europe a été souligné mardi matin à la base des Forces armées canadiennes de Bagotville, au Saguenay.


  17. jave Le 29 avril 2014 à 14h44
    Afficher/Masquer

    Soirée ‘Ukraine’ à la BELLEVILLOISE (Paris) le 14 mai.
    Au programme :
    – 18h30, échanges autour de l’Ukraine et témoignages
    – 21h, musique avec Les VRP + Million Kopek + Féloche + VV
    Je suis curieux de voir à quoi ça va ressembler.
    http://www.labellevilloise.com/2014/04/ukraine-de-la-nuit/


    • miclav Le 29 avril 2014 à 15h03
      Afficher/Masquer

      “Avec Youry Bilak (www.yourybilak.com),photographe franco-ukrainien, qui témoignera à partir de la projection de photos de Maïdan et la participation d’Anna Jaillard-Chesanovska, journaliste et porte-parole du Collectif Euromaïdan France”

      C’est plié d’avance!


  18. miclav Le 29 avril 2014 à 14h51
    Afficher/Masquer

    Sur le même sujet (1er jeu de photos) le Huffington post conclue “La ressemblance est certaine mais il reste impossible d’établir qu’il s’agit du même homme que celui photographié en Géorgie en 2008” en illustrant avec le barbu aux yeux clairs http://i.huffpost.com/gen/1757368/thumbs/o-RUSSIE-UKRAINE-570.jpg?2 dont on ne voit que 6cm carré du visage… (plus facile de rester dans l’impossibilité d’établir des choses…)

    Dommage que je n’aie ni compte facebook, ni twitter, ni google +, ni AOL, ni yahoo, ni linkedin, ni hotmail, et me retrouvant donc à la porte de la section commentaires, car j’aurais eu 2 mots à leur dire…

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/24/ukraine-russie-soldats-barbu-intervention-russe_n_5205385.html

    si jamais ça en dit certains, munis d’un des sésames, d’aller se défouler…


  19. Observateur antonin Le 29 avril 2014 à 16h02
    Afficher/Masquer

    Ce qui est étonnant en Russie en ce moment les ukrainiens change les passeports pour passeport russe. C’est pour dire que nouvelle gouvernement démocratiquement élu ça aspire confiance.
    Approximativement il y a quatre million 1/2 ukrainiens et pas de Pb avec des russes. Pas différence de comportement. Mais oncle Sam Pence déjà et UE fera le reste.


  20. C Balogh Le 29 avril 2014 à 17h08
    Afficher/Masquer

    Bonjour Observateur Antonin,
    Je suppose que les ukrainiens échangent leurs passeports sous la contrainte des russes, avec un flingue posé sur la tempe, comme pour le référendum?et encerclés de militaires russes de deux mètres et 200 kilos, avec des yeux immenses injectés de sang, et qui se nourrissent de nourissons de moins de six mois?
    ;O)
    (je viens de croiser ma voisine âgée qui est persuadée que Poutine est un fou sanguinaire et qui lit uniquement les journaux français)


    • Observateur anonyme Le 29 avril 2014 à 21h19
      Afficher/Masquer

      C’est incroyable le nombre de Georgiens en Géorgie qui font la queue devant l’ambassade de Suisse pour obtenir leurs passeports russe. Je doute qu’il y est des soldats russes à Tbilissi pour les forcer à obtenir le passeport russe, alors ils sont devenus complètement fous peut-être?


  21. Macarel Le 29 avril 2014 à 17h13
    Afficher/Masquer

    Pour la diversité des points de vues et dans un soucis d’équilibre, voici un éclairage critique de la partie Russe :

    http://www.politis.fr/Ukraine-la-Crimee-livree-a-la,26748.html

    http://www.politis.fr/Ukraine-le-soutien,26573.html

    http://www.politis.fr/Crimee-ces-bonnes-ames-qui,26149.html

    http://www.politis.fr/Et-toujours-l-Ukraine-la-Crimee-la,26003.html

    Un autre article en ligne pour les abonnés commence par cette interrogation :

    Crise ukrainienne : à qui la faute ?

    Après l’annexion de la Crimée, Vladimir Poutine tente d’imposer la fédéralisation de la partie orientale de l’Ukraine. Pour Alain Lipietz, la crise résulte de « l’ambition impériale » du Président russe. Pour Jean Geronimo, elle est la conséquence d’une violence occidentale plus feutrée, qui vise à un encerclement de la Russie.

    En fait les deux explications sont vraies, il y a confrontation d’une “volonté impériale” de Poutine, et d’une stratégie certes “plus feutrée” du camp occidental qui vise à encercler la Russie.

    En attendant c’est le peuple ukrainien qui trinque…


    • Caroline Porteu Le 29 avril 2014 à 17h57
      Afficher/Masquer

      Bzrezinski a avoué …
      Ah non pardon , çà a été écrit par lui en 1997 Donc en fait c’était une vision d’augure !!!

      “Sans l’Ukraine la Russie cesse d’être un empire en Eurasie … L’Ukraine constitue l’enjeu essentiel .. Si l’Occident devait choisir entre une Ukraine démocratique et une Ukraine indépendante ce sont les intérêts stratégiques et non des considérations démocratiques qui devraient déterminer notre position ”

      le Grand Echiquier 1997 – Bayard – page 74 et 160 et la conférence à la John Hopkins University du 23 avril 1998


      • Chazam Le 29 avril 2014 à 19h08
        Afficher/Masquer

        Mais pourquoi donc vouloir à nos portes un empire qui n’aime pas la démocratie, le libre arbitre, les droits de l’homme, et n’a pour alliées que des dictatures ?

        Pourquoi certains veulent croire que, pour ne pas être sous la coupe des USA, il faut tomber sous l’influence d’un autre empire…


        • Surya Le 29 avril 2014 à 20h03
          Afficher/Masquer

          Je ne veux pas à ma porte d’un empire qui n’aime pas la démocratie, le libre arbitre, les droits de l’homme, et n’a pour alliées que des dictatures sauf qu’il est là; c’est un fait et il faut faire avec. En plus c’est notre station service.


        • Wilmotte Karim Le 29 avril 2014 à 22h15
          Afficher/Masquer

          Pinochet… Les amoureux de la démocratie, on repassera.

          Si vous voulez une démocratie, engagez vous dans des mouvements politiques et sociaux. Si vous comptez sur une puissance étrangère (quelque qu’elle soit), votez toujours ce qu’elle défend.

          Et si Pinochet ne vous convainc pas, il y a la Honduras. C’est assez récent.


        • Kiwixar Le 29 avril 2014 à 22h27
          Afficher/Masquer

          Alliés de la Russie : seule la Chine parmi les BRICS n’est pas une démocratie.
          Et la “communauté internationale” c’est l’Otan, organisation dont on se demande pourquoi elle existe encore….


    • Crapaud Rouge Le 29 avril 2014 à 20h10
      Afficher/Masquer

      Vous n’êtes pas le premier à parler d’impérialisme à propos de la Russie. Quand elle aura autant de bases militaires que les US, on pourra en reparler. Pour ce qui est des US, voici une liste non exhaustive : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_bases_militaires_des_%C3%89tats-Unis_dans_le_monde

      Mais bien sûr, les Américains ne sont pas impérialistes, eux, ils ne font que défendre les “valeurs” de la “démocratie”. Israêl, qui ratatine chaque jour un peu plus le territoire palestinien, n’est pas impérialiste, et respecte scrupuleusement le droit international. L’Allemagne, qui a déjà mis l’économie des pays de l’ex-URSS à son service, n’est pas impérialiste. La France, avec toutes ses colonies, n’a jamais été impérialiste. La Chine, qui cherche des noises à tous ses voisins avec sa fameuse “ligne en 9 traits” inscrite sur ses passeports, n’est pas impérialiste.

      Mais qu’on arrête, enfin, d’employer les mots à tort et à travers ! On ne fait que les vider de leur sens !


    • Crapaud Rouge Le 29 avril 2014 à 20h21
      Afficher/Masquer

      Ben mon n’veu… Politis est très décevant. Il m’a suffit de glaner à la volée deux ou trois arguments pour comprendre leur position et en être écœuré. Ça ne mérite pas l’ombre d’une réponse.


    • Macarel Le 29 avril 2014 à 22h43
      Afficher/Masquer

      En fait, lors d’une discussion de café du commerce avec des amis, récemment, je me suis retrouvé,seul, accusé de soutenir le “dictateur Poutine”.
      Tout cela, parce que j’essayais de faire comprendre comment semblait être perçue la situation du côté russe.
      Alors, je me suis posé des questions, je me suis dit que je devais filer du mauvais coton.
      C’est pour cela que j’ai mis des liens sur des textes critiquant le pouvoir russe, si ce n’est les russes.
      Bien sûr, Poutine n’est pas vraiment démocrate, il n’aime pas trop la liberté de la presse, certains journalistes ont d’ailleurs perdu la vie à enquêter où il ne fallait pas. Il a fait enfermer les Pussy Riots, il réprime la contestation envers son pouvoir plutôt fermement, patronne des lois anti-gays,et la sale guerre en Tchétchénie s’est faite sous son commandement. Si l’on ajoute à cela quelques soupçons d’enrichissement personnel…
      Ceci dit, doit-on pour autant faire taire tout esprit critique vis à vis de la corruption de la démocratie -certes jusqu’à présent plus feutrée-, à laquelle nous assistons chez nous.
      Je pense bien sûr que non. Ce n’est pas parce qu’en face ils ne sont pas au dessus de tout soupçon, que nous devons rester apathique face aux dérives anti-démocratiques qui se développent chez nous.
      En fait, c’est le propre de toute situation conflictuelle, que de produire du clivage.
      Par définition chaque camp est le camp du bien, et le camp d’en face est celui du mal.
      C’est ce qu’on appelle le manichéisme : “Si tu n’es pas avec nous, tu es contre nous.”
      C’est comme cela que l’on prépare le terrain à des affrontements plus graves, et aux guerres.
      Les gens qui fomentent des guerres haïssent l’intelligence et le débat honnête, les nazis n’organisaient-ils d’ailleurs pas, des autodafé de livres.

      « Là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes. »

      — Heinrich Heine, Almansor


  22. nouche Le 29 avril 2014 à 18h02
    Afficher/Masquer

    On se souvient du role du New York Times dans les fausses preuves contre Saddam Hussein, exemple
    http://www.nytimes.com/2002/09/08/world/threats-responses-iraqis-us-says-hussein-intensifies-quest-for-bomb-parts.html
    une annee plus tard ils s’en excusaient
    http://www.nytimes.com/2004/05/26/international/middleeast/26FTE_NOTE.html

    tout comme ils ont du s’excuser pour le sarin en Syrie
    http://consortiumnews.com/2013/12/29/nyt-backs-off-its-syria-sarin-analysis/

    bref c’est habituel chez eux


  23. André Le 29 avril 2014 à 19h19
    Afficher/Masquer
  24. André Le 29 avril 2014 à 19h49
    Afficher/Masquer

    @Olivier, je mets les liens intéressants directement!
    http://www.thefullwiki.org/Lviv_pogroms


  25. ig Le 29 avril 2014 à 21h33
    Afficher/Masquer

    “La Russie cherche à modifier l’architecture de la sécurité en Europe de l’Est

    ……..
    Ensemble, nous devons repousser ceux qui veulent essayer de changer par la force les frontières souveraines, a conclu John Kerry devant un parterre de diplomates, experts et journalistes.”

    http://www.romandie.com/news/La-Russie-cherche-a-modifier-larchitecture-de-la-securite-en-Europe_RP/472929.rom

    Des mots très forts: repousser, la force, souveraine…Nous venons de passer dans une étape nouvelle de la rhétorique.


    • nono Le 29 avril 2014 à 22h11
      Afficher/Masquer

      Très bon (comme d’hab’) Pepe Escobar sur Kerry.
      http://rt.com/op-edge/154836-kerry-usa-rt-attack-bullhorns/


      • Kiwixar Le 29 avril 2014 à 22h48
        Afficher/Masquer

        A propos de l’exclusivité médiatique de CNN à l’époque, une anecdote : j’étais pendant 1 semaine en Chine dans un trou paumé de chez paumé en 2000, avec quand même une chaîne étrangère (CNN). Pas de bol : en plein pendant le recomptage des votes de la Floride de l’élection US Bush x Gore… j’ai eu droit à du recomptage 24h/24 non stop, avec RIEN d’autre.
        RIEN.
        Le monde se limitait à l’élection US… A devenir fou.
        Ceci pour dire que pour ces gens-là, concevoir que Russia Today ait une meilleure audience ou que Poutine n’obéisse pas est incompréhensible.
        Ecran bleu, comme avec Windows…


    • olivier69 Le 29 avril 2014 à 22h59
      Afficher/Masquer

      Bonsoir Ig,
      Le maitre Kerry parle au nom de la libre solidarité :
      “Le territoires de l’OTAN” ? avec les multinationales aux commandes. On y est, en effet,…..Il ne manque plus que le régionalisme afin d’anéantir toute contestation interne. Parce qu’une nation, ce n’est pas une région !
      “Inviolable” ? et en prime, lorsque tu y rentres, tu n’en ressorts jamais !
      “plus de 20 ans à travailler..pour intégrer la Russie” ? c’est à dire l’absorber, la dissoudre, la digérer !
      “les frontières souveraines” ? mais d’une Organisation de Traitres Absolus aux Nations : les barbouzes !
      “l’architecture”, ? du grand art, du beau, du vrai.
      Une oeuvre, que dis-je, un chef d’oeuvre : le loisir de la guerre, la culture des marques, la politique de la pauvreté, l’économie de la réflexion, la science de l’argent, la nature de la propagande, la religion de l’imposture,….
      Cdlt


  26. Nicobungy Le 29 avril 2014 à 23h59
    Afficher/Masquer

    Recyclage de rock star en barbouzes.
    Personne n’a encore reconnu Dusty Hill de ZZ TOP sur les photos du NYT !
    Amateur d’armes à feu, il a même réussi, il y a quelques années, a se tirer une balle dans le pied lors d’un accident de tir.
    Sont trop fort ces micains !


  27. Simon Le 30 avril 2014 à 00h12
    Afficher/Masquer

    Je me présente vite fait, je m’appelle Simon, je suis passionné des forces armées russes (police, VV MVD, FSB, VDV etc…) Je suis aussi airsofteur et collectionneur de matériel militaire moderne russe depuis plus de 5ans maintenant. Et ce que j’ai entendu c’est dernier jour m’ont fait bourdonner les oreilles…

    Mensonge concernant le RPG-30 :

    http://www.lesoir.be/sites/default/files/imagecache/cciinlineobjects_600/2014/04/22/962105436_B972545115Z.1_20140422200722_000_G042AVDAF.1-0.png

    On a pu lire ici :
    http://journalmetro.com/monde/483278/joe-biden-en-visite-en-ukraine/

    « On y aperçoit des individus qui sont vêtus de la même façon que les soldats russes et qui sont armés des mêmes lance-roquettes RPG-30. »

    Le RPG-30 est très récent et produit en Russie. Je vais pas rentré dans les détails techniques mais il y a deux tubes :
    – Le premier contient une petite roquette qui permet de leurrer le système de protection active de la cible.
    – Le deuxième contient une roquette principal

    Voir : http://en.wikipedia.org/wiki/RPG-30
    http://i2.guns.ru/forums/icons/forum_pictures/001978/1978784.jpg
    http://www.military-informant.com/images/news/RPG_30.jpg

    Il faut garder dans l’esprit qu’il y a 2 tubes sur ce lance roquette !

    Donc on nous montre cette photo :

    https://pbs.twimg.com/media/BlbEep3CAAAcQwH.jpg

    Toujours en format assez petite avec un peu de flou…

    Mais le net regorge d’infos… Et oh miracle ! en grand on voit les détails…
    https://farm4.staticflickr.com/3706/13875815974_945eb75ce3_o.jpg

    Et voilà on compte que 1 tube… car c’est un RPG-26 !!!!!!

    Photo de la bête :
    https://farm3.staticflickr.com/2819/13888796561_3617ac5efc_o.jpg

    http://en.wikipedia.org/wiki/RPG-26

    Donc développer en URSS donc trouvable en Ukraine !

    Et voici la video qui montre comment ils se sont fourni cette arme. C’est tout simplement en se servant dans un camion de l’armée ukrainienne.
    https://www.youtube.com/watch?v=8Ku-KO3I9iw#t=21

    Mensonge concernant le casque :

    http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/04/nyt-3.jpg
    Ça ne ressemble pas du tout au casque des spetsnaz du SSO… Il n’y a pas de rails latéraux, le montage du support de la vision nocturne n’a rien à voir ! Aller on va quand même admettre que ça peut se démonter… On va donner une chance aux vilains menteurs…

    Photo opérateur du SSO :
    http://img-fotki.yandex.ru/get/9230/167229822.44/0_c0fe2_7640fd23_XL.jpg

    Tiens reprenons la photo de dos du RPG-26
    https://farm4.staticflickr.com/3706/13875815974_945eb75ce3_o.jpg

    On compte 4 trous d’aérations

    Regarder cette vidéo des spetsnaz du SSO et mettre sur pause à 2 min 44
    http://youtu.be/WVWCC8zyW38?t=2m44s

    0 trou…

    Donc le casque est totalement différent !!! cqfd

    J’ai recherché sur les forums russes et je suis tombé sur le casque que porte le monsieur…
    C’est un casque pour faire de l’alpiniste alors autant dire que s’il ne protège pas contre les balles…

    http://prorez.com.ua/goods-183008-snoubordicheskij-shlem-seton-ii-campus.html

    Mensonges concernant les AK 100

    http://www.leparisien.fr/images/2014/04/16/3772519_IDE-Forces-pro-russes.jpg

    Alors déjà d’une les AK 100 n’existe pas, Les AK série 100, c’est une famille regroupant des AK post 1991. Et de 2, il n’y pas que la Russie qui utilise des AK de la série 100. Il y a Chypre, le Venezuela, etc…

    Vidéo du constructeur IZHMASH
    https://www.youtube.com/watch?v=NRooGgc1mnI
    http://fr.wikipedia.org/wiki/AK-10x

    Les AK74M utilisés par les russes sont reconnaissables à leur crosse polymère rétractable sur le coté et à son loquet gris métallisé qui permet de rabattre la crosse.

    http://www.armyrecognition.com/images/stories/east_europe/russia/weapons/ak-74m/pictures/AK-74M_Kalashnikov_automatic_assault_rifle_Russia_Russian_army_001.jpg
    http://www.deactivated-guns.co.uk/images/uploads/0a1ak74m/0a1ak74m-035502_2.jpg

    Si on regarde l’AK de notre pseudo groupe d’élite à la solde de Poutine… Et bien pas d’AK74m mais des AK74 (crosse pleine) ou AK74s (crosse squelette pliante) dites « plum » à cause de la couleur prune de la crosse et du garde main… Sinon on retrouve sur les autres séparatiste l’arsenal basique l’ex-armée rouge…

    Taper dans google image : AK plum

    “The “plum” AK-74 first reached production in 1985. These first year rifles were identical to the laminated wood furniture rifles manufactured in 1984 with the addition of plum handguards and buttstock”

    http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?2418-AK-74-Production-Modifications-Edition-XV

    http://world.guns.ru/assault/rus/ak-74-e.html

    Concernant le matériel professionnel

    Heu… la bonne blague, je suis aussi voir mieux équipé qu’eux pour aller jouer à l’airsoft…
    Bizarrement ils auraient pu dire que leurs uniformes sont russes car c’est vrai ! C’est du camouflage « commercial » Spectre de chez la marque russe SSO (http://sso-mil.ru/catalog/187/6100 / http://sso-mil.ru/usefull/colors/ ) mais la encore ça prouve pas l’implication de Mr Poutine car des uniformes russes j’en ai plein mon armoire !

    Voilà nos petits mensonges démontrés !

    Du coté russe faut faire attention il y a quelques plaisantins qui postent des fakes… j’ai pu voir de beau fake sur VK (facebook version russe)

    http://std3.ru/93/ee/1398681314-93ee948cb8f8c0e4832fde81d54e47d4.jpg
    http://fr.ria.ru/images/20098/61/200986173.jpg

    Penser toujours à utiliser google image et la fonction chercher image similaire ça évite de reprendre des fakes !


    • Simon Le 30 avril 2014 à 09h43
      Afficher/Masquer

      n’hésitez à reprendre ces infos si vous faites un article sur le média-mensonge et la propagande. 😉

      Si vous cherchez des infos ou avez des questions sur tout ce qui touche aux équipements russes et ukrainien (ou autres) n’hésitez surtout pas à me contacter.


      • FDS Le 30 avril 2014 à 09h56
        Afficher/Masquer

        Bonjour Simon,

        comme j’en ai un petit peu marre d’être pris pour un imbécile, et le mot est faible, vu la propagande OFFICIELLE, ce qui me met en rage, avez-vous une opinion, des sources, concernant :

        1 > Kostiantyn Pozydaiev ( ex chef de la police de Donetsk / vido ou fake le montrant en train d’être égorger ! )

        2 > et surtout ce monsieur Igor Strelkov : pour les uns, il est russe et FSB, et pou les russes, c’est un leader ukrainien !!!! ( cf liens plus haut )

        Merci par avance et merci de nous aider à démêler le vrai du faux


    • Spipou Le 01 mai 2014 à 21h08
      Afficher/Masquer

      Remarquable, Simon ! Merci pour ces infos pour le moins éclairantes. Ca mériterait un billet entier dans le dossier sur l’Ukraine !


  28. FDS Le 30 avril 2014 à 00h30
    Afficher/Masquer

    Publication de la liste des personnes sanctionnées par l’Union Européenne, dont Igor Strelkov :

    > http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/29/01003-20140429ARTFIG00127-ukraine-l-ue-implique-directement-des-agents-de-moscou.php

    Il est présenté comme un officier russe :

    > http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/29/01003-20140429ARTFIG00372-le-gru-le-plus-secret-des-services-russes.php

    Tout comme pour le Guardian :

    > http://www.theguardian.com/world/2014/apr/29/ukraine-eu-sanctions-list-whos-who

    > http://www.theguardian.com/world/2014/apr/26/ukraine-separatist-leader-defends-capture-nato-spies

    Sauf que pour les russes, il est un leader ukrainien :

    > http://rt.com/news/155620-eu-japan-sanctions-russia/

    Nous montrera-t-il son ordre de mission, comme sa carte d’identité, pour admettre qu’il est aux ordres de Moscou ?
    Le faut-il d’ailleurs ?
    Alors, est-ce toujours et encore de la propagande ?


    • raloul Le 30 avril 2014 à 17h31
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      En fait, il a été décrit comme un agent russe de la GRU (Direction générale des renseignements) par les services de sécurité ukrainiens. “Information” reprise par le New York Times puis d’autres journaux, dont le guardian et le figaro.

      Bien malin celui qui pourra affirmer avec certitude que les services de renseignement ukrainiens disent vrai, ou que les démentis russes disent vrai. Nous sommes en pleine guerre de l’information et de propagande de toutes parts, c’est bien la seule chose dont je sois, personnellement, sûr et certain…

      La BBC par exemple se montre (comme souvent) plus réservée, et reprend également les positions de certains médias russes, qui affirment que le personnage serait un ancien agent du FSB (Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie):
      http://www.bbc.com/news/world-latin-america-27211501

      Oui il y a certainement des agissements de Russes dans l’est de Ukraine; mais dénoncer la “main de Moscou”, au regard de l’immense travail de propagande, de déstabilisation, de financement d’activités politico-guerrières par le bloc de l’OTAN, c’est une illustration parfaite de la paille et de la poutre… ce n’est que mon humble avis…

      Comme l’a écrit Olivier, je pense que si les U.S.A. et leurs services avaient les preuves indubitables des agissements russes en Ukraine, ils les auraient utilisées médiatiquement depuis longtemps. John Kerry est très ambigü sur la question: “Our intelligence community tells me that Russia’s intelligence and military intelligence services and special operators are playing an active role in destabilizing eastern Ukraine with personnel, weapons, money, operational planning and coordination. The Ukrainians have intercepted and publicized command-and-control conversations from known Russian agents with their separatist clients in Ukraine.”
      Il dit d’abord “nos renseignements m’affirment” blabla… , puis “les ukrainiens” ont intercepté les conversations entre supposés agents russes et séparatistes ukrainiens. (http://www.state.gov/r/pa/prs/dpb/2014/04/225362.htm#DEPARTMENT). Les U.S. font-ils donc confiance aux services ukrainiens qui fabriquent des pseudo-preuves aussi grossières que celles dénoncées ici?

      Enfin, comme l’a écrit “Bourdeaux” ci-dessus, même s’il devenait évident que les Russes agissent dans l’est de l’Ukraine, qu’est-ce qui justifierait rationnellement nos doubles standards?


  29. Simon Le 30 avril 2014 à 00h30
    Afficher/Masquer
  30. PHIL_A Le 30 avril 2014 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Une recherche interessante sur la fabrication de la “revolution”:

    http://readersupportednews.org/opinion2/277-75/22758-meet-the-americans-who-put-together-the-coup-in-kiev


  31. reneegate Le 30 avril 2014 à 20h52
    Afficher/Masquer

    Présentation d’une enquête sur les écoutes téléphoniques sur France3 : il y est fait mention des écoutes Sarkosy pourtant diligentées par un juge d’instruction et aucunement de NSA mais de la Stasi, vous savez il y a 20 ans en URSS. Nous hésitons à parler de propagande mais cela en est et Goebbels était un débutant. La première mesure à appliquer ce n’est pas une constituante, c’est virer tous ceux qui dirigent les médias et reconstruire un ministère de l’information publique indépendant et pluraliste. Justice, parlement, exécutif et information voilà les 4 pouvoirs essentiels pour bâtir une démocratie.


  32. seb Le 30 avril 2014 à 22h09
    Afficher/Masquer

    Concernant la deuxième photo comparant un soldat de Crimée et un de Sloviansk : 1) Sur la photo de sloviansk on ne peut pas prouver que c’est bien à sloviansk, et 2) il y a de la neige sur cette photo et il n’a pas neigé à sloviansk depuis plusieurs mois.


  33. ISTINA Le 31 août 2014 à 15h17
    Afficher/Masquer

    La tentative de Higgins de dissimuler le caractère droitier du régime de Kiev est conforme aux dénonciations actuelles de la Russie, fabriquées de toutes pièces par le Times et soutenant de façon éhontée. L’intervention de l’impérialisme occidental en Ukraine.???????
    *****************************************************************************************************************
    Impérialisme Occidental en Crimée sous Direction de Messire Obama ?
    Les autres de l’Occident, jappent comme des caniches, des Toutous fidèles au Maître de l’Occident, dans l’attente d’un présumé pourboire du radin de la-bas, fauché au billet à moindre de valeur qu’un confetti de Carnaval !

    Quant au caractère Droitier du Régime de KIEV ???????
    Ce Times n’est plus du tout dans le coup ou, bien au contraire, il n’est pas au courant
    de ce qu’est Sa Droite ou sa Gauche !
    Ce journal semble l’ignorer, KIEV sous Gouvernance d’un OLIGARQUE dont ils s’affirmaient
    totalement opposés à Maïdam du Printemps à Kiev, ils sont totalement CHOCOLATS !
    et l’OLIGARQUE et l’autre OLIGARQUE aux cheveux décolorés et aux Tresses blondes
    afin de bien tromper les naïfs persuadés, qu’elle était Slave et non Tchéchène.
    Elle attend que son collègue Président, se dégonfle afin de pouvoir elle; comme une grande foutre une Bombe Atomique sur Moscou et raser la Russie.
    {{ Elle a annoncé personnellement, C’est ce que mérite Poutine }}
    Quant à l’Oligarque, il a viré sous protections de Secteur DROIT qui n’est pas de Droite mais,Nazi qui signifie N.S.D.A.P ou plus exactement Parti des Travailleur ALLEMANDS SOCIALISTES ET NATIONAUX § donc ESSENTIELLEMENT SOCIALISTES.
    Aux temps des Troisième, Quatrième et Cinquième Républiques et, depuis 1917 et les décades suivantes, il n’exista aucun Parti Socialiste qui n’était pas de Gauche car HITLER et STALINE; étaient tous les deux, des SOCIALISTES PURS et DURS.Et ça c’est v rai !


Charte de modérations des commentaires