Texte abject, que je reprends… et commente (attention “persiflage inside”…)

Version originale

Jusqu’ici l’Union européenne n’avait pas d’ennemi. C’était sa singularité et sa fierté.

A l’intérieur, peu à peu, les opinions ont accepté le pari fou des Pères fondateurs de l’Europe, qui a instauré la paix, reconstruit un continent ravagé et retrouvé une vraie prospérité. A l’extérieur, son Soft Power apprécié n’a pas cessé de renforcer son attirance. La crise économique et la diplomatie russe ont changé la donne: l’Europe a désormais des ennemis et ils chassent en meute.

A l’intérieur, les extrêmes surfent sur les difficultés économiques qu’entraine un mouvement de mondialisation sans précédent pour tenter de rendre l’Union responsable d’échecs d’abord dus à de piteuses politiques nationales. On rêve d’Europe à l’extérieur alors qu’on voudrait nous en désespérer à l’intérieur. Car, dans l’Europe et avec l’Euro, n’y-a-t-il pas des pays qui marchent et d’autres qui ne marchent pas ?

Poutine et la diplomatie russe ont pris tardivement conscience qu’ils étaient voisins de la première puissance économique et commerciale du monde, d’un espace de libertés et de justice, d’un véritable Etat de droit conforme aux souhaits profonds des peuples, où les solidarités sont organisées comme nulle part ailleurs dans le monde. Ils ont pris peur quand ils ont compris que, malgré leurs divergences, les Européens étaient capables, ensemble, de tendre la main à ceux qui les regardent avec envie et qu’il devenait de moins en moins facile de les diviser pour les manipuler. Il n’est ainsi pas étonnant qu’ils fassent tout pour démembrer l’Ukraine et au passage discréditer l’Europe; et que leurs alliés, à l’intérieur de l’Union, se recrutent parmi les extrémistes de droite et de gauche, mais aussi parfois aux franges de certains grands partis de gouvernement. Entre eux existe une commune haine de l’Union européenne, un nationalisme des plus dangereux, une communauté de pensée qui flirte souvent avec le racisme et la xénophobie et toujours avec le protectionnisme, les peurs, les égoïsmes et le repli frileux. Entre eux se sont aussi établis des liens étroits. Marine Le Pen a fait le voyage de Moscou, s’est fait applaudir à la Douma, où siègent de véritable extrémistes et a pris fait et cause pour la Russie dans son différend avec l’Ukraine. Elle a même envoyé en Crimée sa tête de liste d’île de France aux élections européennes comme observateur pour le simulacre de référendum du 16 mars dernier, non reconnu et dénoncé par la communauté internationale. Son représentant y était d’ailleurs en bonne compagnie avec 135 émissaires des pires partis européens d’extrême-droite et de néo-nazis avérés. A ceux qui en douteraient, il faut recommander de regarder http://www.prorussia.tv , télévision Internet financée par Moscou, qui s’occupe même d’élections locales en Europe!

Cette « cinquième colonne » disposera peut-être d’un groupe au Parlement européen et la Russie de Poutine gagnera alors une voix officielle dans l’hémicycle de Strasbourg.

Il n’y avait pratiquement pas d’extrême droite en Ukraine avant l’agression russe, ni problème avec aucune communauté religieuse ou ethnique. Il va désormais y en avoir, comme au sein de l’Union européenne où des activistes s’efforcent d’en créer. La collusion est patente et les eurosceptiques, qu’ils soient conservateurs britanniques, ou dissidents UMP français devraient y regarder à deux fois avant de leur faire la courte échelle.

Les Européens ont désormais de vrais ennemis qu’ils doivent combattre.

A l’intérieur par l’engagement européen enfin assumé des responsables politiques, par le débat, les convictions, la pédagogie, en appelant à la raison et à l’intérêt général que les citoyens savent, chez nous, reconnaître.

A l’extérieur, par la détermination pour stopper les dangereuses menées d’un pays qui n’hésite pas à renier tous les traités multilatéraux et bilatéraux qu’il a signés, à user de la force et de la menace pour remettre en cause la stabilité du continent.

Cela exige que l’Europe cesse de désarmer, de privilégier la conviction et de ne penser qu’au dialogue. « Montrer les dents » face aux agresseurs est souvent la meilleure façon de garantir la paix. Car ces ennemis poursuivent le même objectif: affaiblir et, si possible, détruire la construction européenne.

Ce bel hommage rendu à sa réalité par les adversaires les moins fréquentables, est un défi majeur qu’il nous appartient de relever. C’est aussi l’un des principaux enjeux des prochaines élections européennes.

Par Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman
Cette Fondation, centre de recherche de référence, œuvre en faveur de la construction européenne.

Source

Cette fondation est bien connu pour ses liens avec les USA – gage d’indépendance pour l’Europe j’imagine…

Pour mémoire, Robert Schuman, ancien ministre de Pétain à Vichy, lui ayant voté les plein pouvoirs, ce qui lui a valu d’être frappé d’indignité nationale à la Libération… Je vous conseille de lire ce dossier sur lui ici.

Version commentée

Jusqu’ici l’Union européenne n’avait pas d’ennemi. C’était sa singularité et sa fierté.

Vouii, on n’avait que des zamis, pleins, partout, parce qu’on est LE BIEN.

Et sinon, on a un ennemi quelque part là ? On veut s’en construire un avec la Russie ? Le méchant Poutine a attaqué l’UE – ça m’avait échappé ? Il faut vite se réfugier dans les bras des USA mourants ? Ah que la soupe doit être bonne…

A l’intérieur, peu à peu, les opinions ont accepté le pari fou des Pères fondateurs de l’Europe,

Oui, FOU, c’est le bon mot. Et je ne fréquente pas les fous, moi…

On a vu en 2005 comme les opinions ont accepté, d’ailleurs il y a des référendums non-stop depuis.

qui a instauré la paix,

Ah, je pensais que c’était d’abord les 11 millions de soldats soviétiques morts (respect) puis la bombe atomique. J’imagine que l’UE est aussi responsable de la paix au Japon et en Asie.

reconstruit un continent ravagé

oui, l’UE a reconstruit l’Europe entre 1945 et 1955 !! Conseil : http://www.academie-en-ligne.fr rubrique “Histoire”

et retrouvé une vraie prospérité. A l’extérieur, son Soft Power apprécié n’a pas cessé de renforcer son attirance.

http://www.drogues.gouv.fr/

La crise économique et la diplomatie russe ont changé la donne : l’Europe a désormais des ennemis et ils chassent en meute.

http://www.drogues.gouv.fr/

Lamentable…

A l’intérieur, les extrêmes surfent sur les difficultés économiques qu’entraine un mouvement de mondialisation sans précédent

Ah, ça s’est bien de le dire. Bonne idée de l’avoir lancé du coup….

pour tenter de rendre l’Union responsable d’échecs d’abord dus à de piteuses politiques nationales.

Ben l’UE, ça fait des choses ou ça ne fait rien ? Il faut savoir….

On rêve d’Europe à l’extérieur

Non, on y rêve de liberté et de prospérité. Personne ne rêve d’Herman Van Rompuy ni de la Grèce, promis…

alors qu’on voudrait nous en désespérer à l’intérieur.

Un “On” complotiste qui fleure bon les heures sombres…

Car, dans l’Europe et avec l’Euro, n’y-a-t-il pas des pays qui marchent et d’autres qui ne marchent pas ?

Oui !
Les pays qui marchent : Allemagne
Les pays qui en crèvent : l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Poutine et la diplomatie russe ont pris tardivement conscience qu’ils étaient voisins de la première puissance économique et commerciale du monde, d’un espace de libertés et de justice, d’un véritable Etat de droit conforme aux souhaits profonds des peuples,

où la Démocratie règne, où tous les partis sont représentés équitablement au Parlement, où les dirigeants font ce qu’ils promettent, où les peuples sont entendus….

où les solidarités sont organisées comme nulle part ailleurs dans le monde.

Et se renforcent tous les jours grâce à l’UE qui ne cherche pas à liquider l’héritage des conquêtes issues de la guerre!

Ils ont pris peur quand ils ont compris que, malgré leurs divergences, les Européens étaient capables, ensemble, de tendre la main à ceux qui les regardent avec envie et qu’il devenait de moins en moins facile de les diviser pour les manipuler.

AHAHAHAAAAAAAAAAAAAAA

Il n’est ainsi pas étonnant qu’ils fassent tout pour démembrer l’Ukraine

La Tchécoslovaquie s’est démembrée : cela pose un problème ? C’était grave ? Et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ?

et au passage discréditer l’Europe

AHAHAHAAAAAAAAAAAAAAA

et que leurs alliés, à l’intérieur de l’Union, se recrutent parmi les extrémistes de droite et de gauche, mais aussi parfois aux franges de certains grands partis de gouvernement.

“les alliés des forces sombres”. Sacré complotiste ce type….

Entre eux existe une commune haine de l’Union européenne,

Aucune haine. Ca ne marche pas ce bidule, c’est de plus en plus dangereux, il faut arrêter d’urgence.

un nationalisme des plus dangereux,

Non, les seuls nationalistes, ce sont les tristes sires de ce genre, qui sont des “Nationalistes européens“, il n’y a qu’à lire la fange de ce texte pour le voir suinter dans chaque phrase. Et pire, c’est un nationalisme pour une Nation imaginaire, qui n’a jamais existé, et n’existera jamais…

une communauté de pensée qui flirte souvent avec le racisme et la xénophobie et toujours avec le protectionnisme, les peurs, les égoïsmes et le repli frileux.

Bien sûr… D’ailleurs ce texte est un texte d’amour qui ne joue pas sur la peur…

Entre eux se sont aussi établis des liens étroits. Marine Le Pen a fait le voyage de Moscou, s’est fait applaudir à la Douma, où siègent de véritable extrémistes et a pris fait et cause pour la Russie dans son différend avec l’Ukraine.

Et alors ? Si elle va aux USA applaudir Obama, on se fâche avec ? J’aimerais bie avoir la réponse… Je rappelle que Jean Marie Le Pen est allé serrer la main de Reagan par le passé…

Elle a même envoyé en Crimée sa tête de liste d’île de France aux élections européennes comme observateur pour le simulacre de référendum du 16 mars dernier, non reconnu et dénoncé par la communauté internationale.

85% de participation, sacré simulacre. Alors que le beau référendum dans le reste de l’Ukraine, on l’attend toujours….

Rappel : “communauté internationale” = “USA+UE”

Son représentant y était d’ailleurs en bonne compagnie avec 135 émissaires des pires partis européens d’extrême-droite et de néo-nazis avérés. A ceux qui en douteraient, il faut recommander de regarder http://www.prorussia.tv , télévision Internet financée par Moscou, qui s’occupe même d’élections locales en Europe!

Ces fous ces Russes qui essaient de nous comprendre… Heureusement il nous reste France Inter, Radio financée par Paris, où on n’apprendra jamais rien sur des élections locales en Russie.

Cette « cinquième colonne » disposera peut-être d’un groupe au Parlement européen

On vomit où ?

et la Russie de Poutine gagnera alors une voix officielle dans l’hémicycle de Strasbourg.

Il n’y avait pratiquement pas d’extrême droite en Ukraine avant l’agression russe,

Près de 40 % dans l’Ouest pour l’ancien “Parti National Social d’Ukraine”, c’est en effet “pratiquement rien”

ni problème avec aucune communauté religieuse ou ethnique.

Il va désormais y en avoir, comme au sein de l’Union européenne où des activistes s’efforcent d’en créer. La collusion est patente et les eurosceptiques, qu’ils soient conservateurs britanniques, ou dissidents UMP français devraient y regarder à deux fois avant de leur faire la courte échelle.

Bah oui, il n’y a pas d’alternative on vous dit !!!

Les Européens ont désormais de vrais ennemis qu’ils doivent combattre.

Tuer même, à ce stade – parlons franchement…

A l’intérieur par l’engagement européen enfin assumé des responsables politiques,

J’adore ce “enfin”, qu’on entend souvent. “Enfin” se réformer, “enfin” diminuer les dépenses publiques, etc

par le débat, les convictions, la pédagogie, en appelant à la raison et à l’intérêt général que les citoyens savent, chez nous, reconnaître.

OH OUI. La preuve, ils ont élu De Gaulle qui a un temps stoppé ces manoeuvres….

Rappel : pédagogie = “propagande des médias”

A l’extérieur, par la détermination pour stopper les dangereuses menées d’un pays qui n’hésite pas à renier tous les traités multilatéraux et bilatéraux qu’il a signés, à user de la force et de la menace pour remettre en cause la stabilité du continent.

QUEL HUMOUR !!!

On n’a pas signé la charte de l’ONU qui parle dans son article 1 du Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ? Et qui condamne les ingérences extérieures ?

Cela exige que l’Europe cesse de désarmer,

OH OUI, DES ARMES, VITE !!!! Pour la Paix !!!!

(Cela exige que l’Europe cesse) de privilégier la conviction et de ne penser qu’au dialogue.

PLUS DE DIALOGUE, DES COUPS !

« Montrer les dents » face aux agresseurs est souvent la meilleure façon de garantir la paix.

Ou la guerre, ça dépend…

Car ces ennemis

“ennemis” !!!!!!! ?????

poursuivent le même objectif: affaiblir et, si possible, détruire la construction européenne.

Purée, s’ils pouvaient y arriver qu’on retrouve un peu de Démocratie !

Ce bel hommage rendu à sa réalité par les adversaires les moins fréquentables,

“les adversaires les moins fréquentables” Mais de qui il parle là ? Mais ils nous ont fait quoi les Russes ? Ils sont fréquentables les types de Svoboda qui réinhument des SS avec les honneurs et en costume d’époque en 2013 ????

Et 500 000 morts en Irak, c’est fréquentable ? Ou détenir des gens sans procès à Guantanamo depuis 15 ans ? Ou mettre en place des législations anti-gays, tiens… (lire ici ou ) ? Ou torturer des condamnés à mort ?

est un défi majeur qu’il nous appartient de relever. C’est aussi l’un des principaux enjeux des prochaines élections européennes.

Par Jean-Dominique Giuliani

Épilogue

Désolé pour l’énervement…

L’UE, ça a été comme le père Noël pour moi. J’y ai longtemps cru, je l’ai défendue, et puis petit à petit, j’ai compris qu’on se foutait bien de ma gueule en 4 mètres par 3.

J’en suis donc arrivé à la conclusion que plus vite cette plaisanterie de fanatiques qui détruit la Démocratie et notre avenir économique finirait par mourir, mieux ce serait…

Et l’affaire ukrainienne a largement renforcé ma conviction, car ils ne jouent plus qu’avec nos emplois ou salaires, mais désormais aussi avec notre sécurité et notre avenir. Je vous recommande vivement de lire la petite série sur le rôle de l”UE dans la crise ukrainienne la semaine prochaine…

Ceci étant, comme, hélas, nous vivons en Non-Démocratie (mais heureusement pas en Dictature), cela ne changera probablement pas tranquillement par le vote, mais, plus certainement, par une implosion vu l’état de délabrement avancé et d’âneries féroces réalisées.

Après – car il est hors de question de dresser des murs à nos frontières, mais plutôt de trouver les façons intelligentes de coopérer au XXIe siècle -, il faudrait sans doute en revenir à une zone de libre-échange d’Europe de l’Ouest à 8/10 pays, et des coopérations renforcées interétatiques négociées au cas par cas entre les gouvernements qui le souhaiteront. Et SURTOUT, refuser tout caractère supranational (et surtout refuser tout Parlement « européen »…).

Mais nous verrons bien la suite de l’Histoire…

123 réponses à [AutoDéfense intellectuelle] Qui sont vraiment les ennemis de l’Europe ? par Jean-Dominique Giuliani – ou la face noire du nationalisme européiste

  1. fevil Le 01 mai 2014 à 00h29
    Afficher/Masquer

    Toujours pas de billet économique ?


    • Tycer Le 01 mai 2014 à 08h26
      Afficher/Masquer

      Les événements en Ukraine sont plus importants et toucheront forcément l’économie si cela s’emballe.

      En outre, il s’agit de problèmes assez similaires dans le déroulement.
      Une elite voire un pays entier, fait n’importe quoi pour son propre intérêt.
      Les peuples en souffrent et tout le système risque de plonger.
      Nos médias nous abreuvent de propagandes et de bêtises.

      La c’est une guerre diplomatique.
      Parfois la guerre économique.


    • Surya Le 01 mai 2014 à 09h18
      Afficher/Masquer

      Vous aurez sûrement plein de billets sur l’économie de l’Ukraine bientôt 😉 Sinon il ne vous aura pas échappé que l’actualité économique est morne depuis plusieurs semaines. Le seule news digne d’intérêt de ces dernières semaines étant le PIB US sur T2014 tombée hier…


      • LA ROQUE Le 01 mai 2014 à 10h37
        Afficher/Masquer

        Croissance du PIB de seulement 0.1%, c’est normal il a beaucoup neigé !!!


    • Piotr Peterovich Le 01 mai 2014 à 10h49
      Afficher/Masquer

      Normal, la crise est désormais entrée dans sa phase pré-militaire… On se muscle, on se chauffe, on se prépare à l’inévitable : aller en découdre avec les cocos en Ukraine. On va aller casser du bolchevik !


  2. Gérard Lepage Le 01 mai 2014 à 00h51
    Afficher/Masquer

    « La pire douleur qui soit au monde, c’est bien d’y voir clair et d’être sans pouvoir »
    Hérodote
    Courage Mr Berruyer et merci encore pour tous vos efforts qui, croyez moi, ne sont pas vains. Votre blog d’information est un phare qui nous éclaire et nous guide, nous les pitoyables naufragés surnageant avec peine dans l’océan glauque et putride de la désinformation médiatique généralisé. Courage Mr Berruyer, bientôt, grâce à vous et à d’autres éclairés, l’aube viendra…


  3. emusua Le 01 mai 2014 à 00h54
    Afficher/Masquer

    Robert Schuman,un ancien collabo. Avec une fondation qui porte son nom. Le texte est à la hauteur du personnage.


  4. vérité2014 Le 01 mai 2014 à 01h18
    Afficher/Masquer

    Le pire c’est qu’il doit y croire ce type.Je pense sincèrement que ce système qui ne marche à aucun point de vue,véritable filiale aux ordres des USA(ils ne le cachent même plus),n’a produit que misère,chômage de masse,régression sociale…Union Européenne vraiment?Désunion au mieux voire destruction plutôt que construction.
    Idem pour l’Euro son arme de destruction sociale massive.C’est par contre un grand succès(pour le moment attendons la chute)pour la finance,les multinationales le MEDEF et son racket de pirate permanent.
    Les pseudo élites au pouvoir depuis cette catastrophe(gauche,droite,centre,ecolo)ont trahi,menti,manipulé et continuent d’ailleur de plus belle.
    Internet est arrivé,Seghuin nous a malheureusement quitté,le peuple qui veut vraiment connaitre les dessous peu reluisants de cette presque dictature qui s’installe et va se renforcer avec le TAFTA,il peut s’informer.De plus en plus de gens ne sont pas dupes et le plan Valls qui n’est que le premier d’une longue série,commence à faire peur même aux séniors jusqu’alors pas touchés.
    Ces gens nous ont déclaré une guerre sociale et économique(en espérant qu’on ne passe pas en phase guerre tout court ce qui n’est même plus impossible).
    Nous sommes en légitime défense.
    Perso je partage et réinforme le plus possible,je n’achète plus le moindre journal ou magazine et ce jusqu’à la fin de ma vie.On finirait par souhaiter leur disparition.Pas besoin d’une presse de propagande aux ordres subsidiées avec nos taxes en plus.

    Finalement ce texte est assez pathétique,ça sent le sapin,ils paniquent ils voient bien que leur créature de frankenstein va leur échapper.

    Les eurosceptiques sont ce soir dans un sondage en tête dans 7 pays,dont en UK.
    L’UE va se prendre sa plus grande baffe le 25 mai et le tout avec un abstention évaluée entre 60 et 75% selon les pays.
    Donc même les élus le seront avec un très faible pourcentage de population en âge de voter.

    Ce soir Barroso parade dansun Atlantic Conseil pour dire de grosses conneries.

    Pour Barroso, le but de Poutine est le “contrôle total” de l’Ukraine.

    http://www.lalibre.be/actu/international/pour-barroso-le-but-de-poutine-est-le-controle-total-de-l-ukraine-53612f4c357061b5339ed68c

    Ces gens ont perdu tout contrôle avec le monde réel ils se moquent de nous..

    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_europeennes-en-grande-bretagne-l-ukip-europhobe-caracole-dans-les-sondages?id=8259018

    Van Rompuy sur l’austérité: “Pour sauvegarder la prospérité et l’emploi”.

    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_van-rompuy-sur-l-austerite-pour-sauvegarder-la-prosperite-et-l-emploi?id=8258489

    Deux scandales accentuent l’idée d’une UE antidémocratique

    http://leblogalupus.com/2014/04/30/deux-scandales-accentuent-lidee-dune-ue-antidemocratique/

    Pour comprendrre ce qui fonde cet impérieux besoin de quitter l’UE, et pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu ou entendu, il faut impérativement prendre le temps d’écouter ce discours fleuve de Philippe Séguin. Parfois technique, parfois éloigné de ma vision de gauche mais flamboyant et combien visionnaire. Tout est là, tout est contenu dans cette incroyable allocution à l’Assemblée Nationale, au tout début de l’année 1992 :

    https://www.youtube.com/watch?v=_oN-DxnGPZQ
    La mauvaise foi des partisans de l’euro
    De plus en plus d’intellectuels prennent position contre l’euro : journalistes de l’Express et l’Expansion, pas moins de neuf « prix Nobel d’économie », d’innombrables économistes. Mais il reste encore quelques partisans à la monnaie unique européenne. Leur argumentation n’est vraiment pas solide

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-mauvaise-foi-des-partisans-de-l-151365


    • C Balogh Le 01 mai 2014 à 07h47
      Afficher/Masquer

      à Vérité2014, 01.25

      Bonjour,
      Cela est-il lié à la taxe Tobin qui devrait être mise en place au cours de 2014?
      Londres ainsi que l’industrie financière sont contre cette taxe.
      Mais quel est le rapport avec le billet d’Olivier?
      Crlt


  5. Spipou Le 01 mai 2014 à 02h04
    Afficher/Masquer

    Heureusement que ce Giuliani a des contradicteurs plutôt acerbes dans le site où il publie sa prose !

    http://www.espritcorsaire.com/?ID=315/Franck_Bulinge/L_Europe,_c_est_la_guerre_

    http://www.espritcorsaire.com/?ID=308/Gabriel_Galice/Lunettes_am%C3%A9ricaines_sur_l_Ukraine

    Sinon, plutôt inquiétant, le gouvernement suédois a décidé aujourd’hui (30 mars) d’ouvrir son espace aérien à l’OTAN du 8 mai au 31 mai, dans le cadre du plan AWACS (Airborne Warning and Control System) pour les avions allant de Norvège en Pologne :

    http://www.sydsvenskan.se/sverige/nato-far-flyga-genom-svenskt-luftrum/

    Moi qui insistait il y a quelques jours sur le fait que la Suède ne faisait pas partie de l’OTAN ! Il n’ont pas été longs à s’y rallier…

    Dans le même journal, gros titre sur l’attentat contre le maire de Kharkov :

    http://www.sydsvenskan.se/varlden/ukraina-prorysk-borgmastare-skjuten/


    • Spipou Le 01 mai 2014 à 02h39
      Afficher/Masquer

      Ah zut ! Aujourd’hui 30 avril, pas 30 mars ! Désolé…


  6. casper Le 01 mai 2014 à 02h56
    Afficher/Masquer

    “Car, dans l’Europe et avec l’Euro, n’y-a-t-il pas des pays qui marchent et d’autres qui ne marchent pas ?”

    Oui. L’ancien régime aussi, c’était pas mal après tout, car pour les nobles ça marchait bien. Les autres avaient qu’a mieux travailler a l’école…


  7. Kiwixar Le 01 mai 2014 à 03h15
    Afficher/Masquer

    Excellent article (d’un fou?), et commentaires!
    Des aveugles menés par des fous…. ça va mal finir.
    D’accord avec vous, l’Europe on y a cru, et on se retrouve en UERSS…
    Les 30 Glorieuses c’était des nations qui échangeaient des marchandises… on aurait pu faire Erasmus en 1950…. pas besoin de Politburo et d’une armée d’eurocrates apatrides et lobbyisés pour ça.
    Et maintenant des “ennemis”…. Oceania x Eurasia (1984)… !!!
    Il faut tirer la chasse!


    • Kiwixar Le 01 mai 2014 à 03h29
      Afficher/Masquer

      “L’ennemi, c’est l’Eurasia”.
      – Big Brother, 1984


    • eBry Le 01 mai 2014 à 15h48
      Afficher/Masquer

      La carte et des infos en anglais car la version française est anémique dans Wikipédia: http://en.wikipedia.org/wiki/Nations_of_Nineteen_Eighty-Four

      Donc actuellement les U.S. tentent d’empêcher la création d’Eurasia et les zones disputées sont à moitié mangées par Eastasia (la Chine).

      Comme quoi on peut prévoir un siècle à l’avance une dystrophie (récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur) et ne pas empêcher son avènement, même plus grave: ne pas empêcher l’avènement de pire que la dystopie en question…


  8. Alexandre Le 01 mai 2014 à 03h49
    Afficher/Masquer

    C’est sûr qu’après le TCE, on est bien placé pour donner des leçons sur l’organisation des référendums.


  9. grub Le 01 mai 2014 à 03h52
    Afficher/Masquer

    Ce texte est avant tout très mal écrit, dans un français vraiment laborieux.

    Quand on brode des concepts et des idées aussi vagues et insipides, il vaut mieux avoir une belle plume pour enrober sa vacuité.

    Et l’auteur est président d’une fondation, lamentable.

    Franchement Olivier, vous vous fatiguez pour rien, en critiquant ce machin. 🙂


    • grub Le 01 mai 2014 à 13h14
      Afficher/Masquer

      Comme quoi c’est vraiment bien de ne pas avoir de télé et de ne plus lire les journaux. 😉


    • franck Le 01 mai 2014 à 13h59
      Afficher/Masquer

      oui c’est vrai : ce texte est tellement débile que j’ai eu honte de l’avoir lu….


  10. Erstam Le 01 mai 2014 à 03h57
    Afficher/Masquer

    Il faut prendre ce texte comme ce qu’il est: un outil de propagande utilisé pour solliciter la peur chez les gens et les pousser à décider de manière instinctive plutôt que rationnelle.
    Ce genre de texte mérite d’être froidement disséqué et neutralisé point par point, histoire de ramener les lecteurs sur un point de vue rationnel.

    Mais je vous comprends, ça fait quand même mal de savoir que des gens vont lire cette horreur et souhaiter une guerre. Je connais trop de personnes qui sont persuadées que la crise Ukranienne est entièrement la faute à la Russie. 🙁


  11. Alain Le 01 mai 2014 à 05h56
    Afficher/Masquer

    On pourrait aussi mettre en avant la protestation de Kerry contre la violation de l’espace aérien ukrainien par les Russes (accusation sans preuve et non réitérée depuis). De la part d’un pays qui viole sans cesse l’espace aérien de tous les pays de la planète avec ses avions espions et ses drones, qui effectuent des attaques aériennes chez plusieurs d’entre eux sans soucis de la population civile, c’est vachement gonflé !


  12. lorsi Le 01 mai 2014 à 06h51
    Afficher/Masquer

    guliani est souvent invite sur c a dire ,c ds l air ou il utilise le meme discours


    • samuel Le 01 mai 2014 à 12h08
      Afficher/Masquer

      C’est sur qu’on risque pas d’inviter un Xavier Dupret pour évoquer la “tiers-mondialisation” des pays du Sud de l’Europe et une stratégie de sortie de l’Euro.
      (il a une conférence intéressante en vidéo, qu’on soit nationaliste, qu’on soit alter-mondialiste ou qu’on conçoive l’Europe plutôt par son cheminement, au lieu de ce borner à la fin du voyage)


  13. C Balogh Le 01 mai 2014 à 06h56
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    De bonne heure en lisant ce texte, j’ai cru que c’était un texte humoristique et satirique tellement il contient d’énormités!
    Au final, j’en reviens même pas qu’un mec ait le droit d’écrire autant d’insanités et être publié.Mais bon, ça va dans le sens de la pensée inique, euh, unique.
    Leur essai de créer “leur réalité” marche malheureusement très bien puisque les gens ne se rendent pas compte à quel point ils sont manipulés de tous les cotés pour chanter la messe de l’Europe.
    Cette machination de faire la Russie responsable du bazard est énorme!!Il me semble que malgré que les journaux soient à la solde de l”empire UEUSA, les gens ne peuvent pas ignorer que pour l’Irak, c’était un pur montage, tout le monde le sait comme tout le monde saura à plus ou moins longue échéance que la Russie n’est pas à l’origine des problèmes en Ukraine.
    Faut que les USA et l’Ue arrêtent de nous prendre pour des cons mais c’est pas gagné parce qu’ils nous ont pris pour des cons, nous prennent pour des cons et ont l’intention de nous manipuler comme des cons!!


  14. ANNA Le 01 mai 2014 à 09h05
    Afficher/Masquer

    Et aussi :

    D’anciens Waffen SS lettons défilent à Riga

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/16/97001-20140316FILWWW00118-d-anciens-waffen-ss-lettons-defilent-a-riga.php

    Qu’en pense Mr Giuliani ?


  15. Gribouille Le 01 mai 2014 à 09h10
    Afficher/Masquer

    Je me souviendrai toujours de Giuliani dans un Cdans l’air, il y a quelques années, qui expliquait que les français vivaient au dessus de leurs moyens et qu’ils devraient le payer un jour. Le plus marquant n’était pas les phrases qu’il prononçait mais son visage en le disant. Comme si on devait faire subir une cure de rigueur expiatrice à un peu peuple tout entier pour ses soi-disant pêchés. Giuliani est un extrémiste européen aussi dangereux que certains extrémistes religieux. Dommage que l’on ne puisse pas retrouver ces images, sa colère froide sur le plateau de télévision m’avait glacé le sang à l’époque. En tous les cas, la désignation d’un ennemi extérieur avec Poutine est bien pratique pour faire un amalgame à l’intérieur contre les eurosceptiques qualifiée de “cinquième colonne”. Ce n’est pas sans rappeler les vœux du jour de l’an de notre président de la République qui désignait les partisans de la sortie de l’Euro comme des ennemis de la nation. Cela veut surtout dire qu’on qu’en haut de l’édifice européen on n’exclut plus la violence en dernier recours et qu’on commence à préparer l’opinion publique pour aller dans ce sens.


  16. BA Le 01 mai 2014 à 09h15
    Afficher/Masquer

    A propos de Robert Schuman, de Pétain, de la CIA, etc, lisez cet article :

    ” La face cachée de Robert Schuman ”

    http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/05/UPR-DOSSIER-DE-FOND-LA-FACE-CACHEE-DE-ROBERT-SCHUMAN-octobre-20131.pdf


  17. BA Le 01 mai 2014 à 09h31
    Afficher/Masquer

    Peter Van Ham et le journaliste européiste Jean Quatremer avaient déjà annoncé la couleur en septembre 2008 :

    Puisque les 28 peuples européens aiment de moins en moins l’Union Européenne, il faut maintenant trouver un ennemi commun pour obliger les 28 peuples européens à faire l’Europe.

    C’est le seul moyen qui reste aux européistes pour forcer les 28 peuples européens à faire l’Europe : trouver un ennemi commun, et faire une propagande médiatique contre cet ennemi commun … l’Europe par l’épée en quelque sorte.

    Lisez cet article très inquiétant.

    Cet article est révélateur de l’état d’esprit des européistes en septembre 2008 … et en mai 2014 :

    De «l’Europe par la paix» à «l’Europe par l’épée»

    http://www.liberation.fr/tribune/2008/09/09/de-l-europe-par-la-paix-a-l-europe-par-l-epee_79763


    • Spipou Le 01 mai 2014 à 10h30
      Afficher/Masquer

      La stratégie de Bismarck, quoi… L’histoire se répète.

      Quand on pense aux conséquences de la guerre de 1870, ça fait un peu froid dans le dos.

      (Beaucoup froid dans le dos)


    • Spipou Le 01 mai 2014 à 10h46
      Afficher/Masquer

      Remarquez, l’Europe, c’est son fond de commerce, à Quatremer. Normal qu’il veuille faire la guerre – pardon, nous faire faire la guerre – pour le conserver.

      C’est vrai, faut bien qu’il mange, ce petit.


    • tchoo Le 01 mai 2014 à 14h36
      Afficher/Masquer

      1) Contrairement à l’Europe où les dépenses militaires ont chuté au profit du financement de l’Etat social (les fameux «dividendes de la paix»).
      QUATREMER Jean

      édifiant, le bazzoka plutôt que le RSA, voila la devise de Quatremer (où une seule aurait suffit)


    • André Le 01 mai 2014 à 14h42
      Afficher/Masquer

      Merci pour cet article, Quatremer avait du lire Philippe Contamine la veille.


  18. Sébastien Le 01 mai 2014 à 09h45
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Lien ukrainien (avec Google translate) sur la cérémonie donnée en hommage à 16 Waffen SS de la Division Galicie:
    http://galinfo.com.ua/news/138749.html
    Des partisans d’une certaine Europe.
    Cordialement


  19. Léonard Le 01 mai 2014 à 09h53
    Afficher/Masquer

    Qu’est ce que ces gens ont contre la Russie ?

    Historiquement, la Russie est le pays qui (avec l’Angleterre) a mis fin aux deux dictatures européennes : celle de Napoléon et celle d’Hitler. Parfois, on se demande si ce n’est pas justement ça qu’on leur reproche ?


    • burgf Le 01 mai 2014 à 11h30
      Afficher/Masquer

      Dommage qu’il soit en anglais, mais l’analyse d’Andrei Fursov donne bien les clefs de comprehension de ce qui se passe, et les raisons du “russian bashing” en particulier:
      http://www.zerohedge.com/news/2014-04-30/battleground-ukraine-comprehensive-summary-russian-perspective
      Ca décoiffe!


    • FDS Le 01 mai 2014 à 16h32
      Afficher/Masquer

      Ou peut-être ça plutôt :

      > http://www.slate.fr/story/85633/vladimir-poutine-extreme-droite-europeenne

      Cela ne fait que deux fois aujourd’hui que cet article est “modéré”.

      Mais bon, c’est vrai que les fachistes, les neo nazis ne sont qu’au gouvernement actuel ukrainien, et seuls ceux-là sont critiquables, pas mal quand même !


    • Spipou Le 01 mai 2014 à 20h16
      Afficher/Masquer

      @ Léonard :

      Apparemment, la Russie est encore vue comme un gros ours asiatique…

      Pendant que l’Inde édictait une loi punissant l’homosexualité de 10 ans de prison et que l’Ouganda condamnait à mort les homosexuels, il y avait une intense campagne contre la supposée homophobie de Poutine (la fameuse loi interdisant la propagande en faveur de l’homosexualité, et l’interdiction aux couples homosexuels d’adopter des enfants russes). Même Google s’y est mis en affichant un jour les anneaux olympiques aux couleurs du mouvement LGBT (Lesbien-Gay-Bi-Trans). C’était juste avant le début des évènements en Ukraine.

      Poutine ne se cache pas d’être un conservateur attaché à des valeurs traditionnelles, on peut très bien le critiquer pour ça et pour pas mal d’autres choses d’ailleurs, mais pour une très large part des intellectuels occidentaux, c’est LE péché capital, et ça en fait un nazi.

      Je pense – c’est mon humble opinion, comme on dit en anglais – que ça joue beaucoup en faveur du sentiment antirusse des “élites” occidentales. En plus, la population russe a l’outrecuidance de le soutenir !

      Et pas seulement la population russe, mais la population d’Europe de l’ouest aussi, d’après un récent sondage du Guardian !

      Rappelez-vous il y a peu, le patron de la fondation Mozilla a été contraint de démissionner parce qu’on avait découvert qu’il avait fait un don de 1000 dollars pour une pétition contre le mariage gay en Californie ! Il a eu beau dire et redire qu’il n’avait jamais fait aucune discrimination dans le cadre du travail, ce qui a été confirmé par une employée homosexuelle de la fondation Mozilla, il a finalement dû démissionner.

      Peu importe ce que je pense moi-même du mariage gay ou de l’homosexualité… Le fait est que sur certains sujets, on ne peut pas avoir une opinion divergente sans en subir de très lourdes conséquences. Je crois que le crime de Poutine est là ! Poutine = nazi = Staline (marrant, personne ne critique jamais Lénine, alors qu’il était au moins aussi sanguinaire que Staline, mais le communisme des origines bénéficie encore d’un petit capital d’indulgence !) = tsarisme = servage = Ivan le Terrible = barbares des steppes… Je vous laisse compléter.

      J’ai toujours pensé que la psychologie en politique était au moins aussi importante dans la marche du monde que les raisons géopolitiques “dures” (argent, matières premières, positions stratégiques, etc.). Maintenant, ce n’est que mon opinion…


  20. Casquette Le 01 mai 2014 à 10h48
    Afficher/Masquer

    Il est un peu plus mesuré lors de ses passages TV et radio …son texte devait être envoyé à un politologue , au moment ou les observateurs s’inquiètent de la montée de l’extrême droite , il serait également bon de se pencher sur le supranationalisme européen qui est en train de naître dans la tête de certains , et qui sont aux affaires eux !

    Quand Giuliani parle de 5ième colonne pense t-il vraiment que les eurosceptiques veulent installer Poutine à la Commission et ratacher le Parlement Européen à la Douma ?
    D’ailleurs que vient faire Poutine dans la contestation de l’UE ??
    Sa tribune a été écrite en pleine crise de délire j’ai l’impression…

    Et en ce qui concerne les “chiens” qui chassent en meute , je les vois pas beaucoup dans les médias
    Un Zemmour par ci , une Polony par là ,à comparer avec le nombre de pro UE qui ont la main mise sur le débat public depuis les années 80/90…et encore l’eurosceptissisme reste confiné au rôle d’éditorialistes/chroniqueurs qui leur sont accordés, lorsqu’ils s’agit d’organiser des débats on les invite jamais en tant qu'”experts” comme Mr Giuliani.


  21. Simon Le 01 mai 2014 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Je vous conseil de regarder ceci:
    L’Europe, c’est la paie. Une conférence de François ASSELINEAU (UPR)
    https://www.youtube.com/watch?v=zP6_h5Y42ak


    • gil Le 01 mai 2014 à 17h34
      Afficher/Masquer

      La première explique la deuxième.

      Cordialement


  22. Simon Le 01 mai 2014 à 11h17
    Afficher/Masquer

    L’EUROPE, C’EST LA GUERRE ! – Conférence de François ASSELINEAU (UPR)
    https://www.youtube.com/watch?v=zti4aV2WL5w

    Je me suis trompé de conférence c’est celle-ci que je voulais poster…


  23. LA ROQUE Le 01 mai 2014 à 11h18
    Afficher/Masquer

    Lorsque Giuliani intervenait dans l’émission “c dans l’air ” je bondissais. Ces arguments étaient tellement grotesques.
    Émission qui prône le libéralisme avec des débats complétement déséquilibrés et il en va de même pour les débats concernant l ‘Europe.


  24. Denis Monod-Broca Le 01 mai 2014 à 11h22
    Afficher/Masquer

    L’européisme est un nationalisme, pire : il est nationalisme dédoublé, un nationalisme qui additionne le nationalisme des nations au nationalisme de l’Europe, pire encore : il est un nationalisme voulu, fier, arrogant, cynique, justifiant l’Union par la force qu’elle lui confère…


    • Old Ohm Le 01 mai 2014 à 16h50
      Afficher/Masquer

      Autrement dit L’Impérialisme (c’est la fierté de Baromachin et ses sbires).

      Pourquoi ne pas suggérer son extension jusqu’à la Bérézina, isn’t it ?

      N’ayez pas peur, Soeur Morano prie Saint Schuman pour absoudre de leurs erreurs les brebris égarées.
      http://www.youtube.com/watch?v=APh2EkPHje4


  25. Perekop Le 01 mai 2014 à 11h33
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour ce nouvel effort !
    Une précision importante : les photos de la “réinhumation” des SS ukrainiens de la Division Galitchina ne sont pas légendées. Il serait pourtant judicieux de préciser que le “clergé” impliqué est UNIATE, et non orthodoxe – les apparences sont trompeuses ! C’est bien sur cela qu’a joué le Vatican quand il a inventé l’uniatisme à l’époque de la domination polono-lituanienne en Ukraine : on garde les formes, mais on change le contenu, devenu catholique.


  26. Casquette Le 01 mai 2014 à 12h00
    Afficher/Masquer

    “”Car, dans l’Europe et avec l’Euro, n’y-a-t-il pas des pays qui marchent et d’autres qui ne marchent pas ?””

    Je pense pas qu’il raisonne en terme de pays comme nous le faisons , pour nous ce sont des collectivités territoriales ou le sort de chacun est lié par un ensemble de référents communs de type national : histoire , culture , frontières , impôts , solidarités…
    Chez les fédéralistes européens , qui sont les nouveaux Hans , l’UE est une ligue hanséatique où les grandes villes (dans lesquelles se concentrent le grande majorité des partisans européens) font office de comptoirs.
    Un pays qui marche pour Giulani est une capitale européenne ou une métropole insérée dans la mondialisation , tout ce qu’il y a autour n’exsite pas.


    • franck Le 01 mai 2014 à 15h41
      Afficher/Masquer

      non je ne crois pas : cet énergumène tente de faire croire que ça marche dans plusieurs pays…un peu comme le font les médias lorsqu’il parle de la communauté internationale en espérant faire croire que la communauté internationale représente le monde entier…les mots ont un sens vous savez !!!
      libre à vous de vous laisser berner….


  27. Fool Prophet Le 01 mai 2014 à 12h16
    Afficher/Masquer

    Dans la présentation de l’auteur, vous oubliez ça :
    Il a été nommé au Conseil de Surveillance d’ArteFrance en juin 2009
    http://www.espritcorsaire.com/?ID=321/Jean-Dominique_Giuliani/

    Après il ne faut pas s’étonner de voir la crise ukrainienne traitée aussi misérablement dans nos médias, jusqu’à Arte.


  28. Alain34 Le 01 mai 2014 à 12h35
    Afficher/Masquer

    Merci Olivier (et les autres) pour tout le travail sur l’Ukraine.
    Et belle critique de ce… heu… torchon.

    Oui, BA, un “ennemi commun”… et choisir la Russie, qu’elle belle et grande idée.
    L’Europe qui n’a ni gouvernement, ni diplomatie, ni armée, dont les armées des différents pays ne sont plus que l’ombre d’elles mêmes… L’Europe qui n’est plus capable de fabriquer le moindre armement (ou quoi que ce soit d’autre… de A à Z bien sur), qui dépend des autres pour son énergie, dont aucun ‘enfant’ ne voudrait (fort heureusement) servir de chair a canon est vraiment taillée pour s’attaquer à la Russie…
    Haaa oui.. l’OTAN et les ricains vont nous aider…

    Et la désinformation/propagande tourne a plein tubes.. la crise est fini, l’espagne, l’italie, repartent a fond ! même la Grece a retrouvé les chemins des marchés !!! si c’est pas une preuve que tout va bien.. enfin, sauf chez nous, faut absolument qu’on serre la vis…
    Et le TAFTA n’est pas un problème, une “exception culturelle française” serait prévue, on est sauvé !

    Vive la Mondialisation qui pulvérise nos modes de vie, notre société, nos libertés et qui s’apprête a pulvériser la Paix.

    Profitons bien d’internet tel qu’il est aujourd’hui pour nous tenir réellement informé, pas sur que ca dure bien longtemps… après tout, les jihadistes s’en servent pour recruter … c’est un instrument du Diable ! il faut le surveiller, le filtrer… par contre, les frontières, on laisse bien tout ouvert…
    La presse papier disparait et/ou s’apparente de plus en plus a du voici/closer, les journaux TV sont une blague. Les JT de 20h ressemblent au 13h de JP Pernaud des années 80… en pire. Des que quelqu’un ose vouloir aborder des sujets ‘un peu’ complexe, ou parle chiffres, vite vite, faut le faire taire… “c’est trop compliqué” pour les auditeurs….. il vaut mieux balancer des aneries énormes, non argumentés, avec un ton grave et sérieux, affirmant “c’est la Vérité”… et renvoyer tout contradicteur dans les filets du FN, pas possible, plus besoin d’argumenter après ca. Version ‘média politique grand public’ du point godwin, tous les jours a de nombreuses reprises sur vos petits écran et torchons papier…

    Bref… de gros nuages bien sombres se profilent à l’horizon… mais dormez tranquille, tout va mieux aller…


  29. jave Le 01 mai 2014 à 13h24
    Afficher/Masquer

    Ils ont retrouvé et interviewé le paramilitaire barbu du NYTimes !
    Il était bien Russe !
    http://www.vice.com/fr/vice-news/russian-roulette-invasion-of-ukraine—part-30


    • Fool Prophet Le 01 mai 2014 à 13h37
      Afficher/Masquer

      Ben oui… il y a des gens qui vivent en Ukraine et qui ont un passeport russe… Ce n’est pas une découverte. C’est justement une des particularités de ce pays.
      La question importante était est-ce que CE barbu russe était le même que le barbu russe photographié 6 ans plus tôt en Géorgie comme le prétendent les pièces à conviction américaines… un peu les nouvelles fioles de Colin Powell quoi ! Le sésame pour aller faire la guerre aux arabes… euh pardon aux Slaves !


      • Fool Prophet Le 01 mai 2014 à 13h58
        Afficher/Masquer

        Il fallait lire
        La question importante était : est-ce que CE barbu russe était le même que le barbu russe photographié 6 ans plus tôt en Géorgie comme le prétendent les pièces à conviction américaines…

        C’est ça le fond de l’affaire… Et si ce n’est pas le cas, les pièces à conviction américaines pour justifier leur logique de guerre sont aussi nulles et non avenues que la fiole de Colin Powell à l’ONU qui a quand même tué un million d’irakiens.

        En Crimée ? DE quoi vous parlez ? On parle de Géorgie ici et d’Ukraine.
        ça vous tente tant que ça vous aussi la guerre contre les vilains méchants russes ?


        • FDS Le 01 mai 2014 à 14h14
          Afficher/Masquer

          Désolé, pour moi, le fonds de l’affaire n’est pas celui là.

          On ne peut pas prendre prétexte qu’un élément d’un faisceau de présomption, en l’occurrence les photos manipulées, soit faux et archi faux pour disqualifier l’ensemble des faits (les preuves, comme dit si bien Olivier ).

          Ce barbu serait donc russe ( Cosaque pour Simon ! ), et il est en treillis, armé, dans un pays qui jusqu’à preuve du contraire s’appelle encore l’Ukraine.

          Il y fait quoi, le para militaire, un gentil pique nique ? Il bosse pour qui, aux ordres de qui ?
          Pourquoi persister à nier les activités qui portent le nom de :

          SPETSOPERATSIIA et MASKIROVKA

          “il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir”.


          • Fool Prophet Le 01 mai 2014 à 14h23
            Afficher/Masquer

            Mais faut-il vous renvoyer aux cartes et aux explications données ici sur la nature même de l’Ukraine ? L’Ukraine est multi-ethnique, multi-culturelle.
            On peut être russe et vivre en Ukraine, on être cosaque et trouver dans ces origines précisément un lien avec l’histoire du pays.
            On peut être membre d’une milice armée et pour autant ne pas avoir de liens avec votre ennemi russe.
            L’entrée dans l’arène de milices armées a été “autorisé” à partir du moment où on l’a autorisé et ENCENSÉ dans l’arène de Maidan. Mais étonnamment, ces milices qui défilent sous les insignes nazis des légions Galcian ou Das Reich ont l’air de beaucoup moins vous importuner.
            L’accord de Genève, c’était le désarmement et la disparition de TOUTES ces factions et pas seulement de celles qui vous importunent à l’est et qui sont apparues quand il devenait évident que celles de l’Ouest risquaient de faire peser une menace sur les Russes que Timoschenko veut faire disparaître de sa “douce” Ukraine.


          • tchoo Le 01 mai 2014 à 14h31
            Afficher/Masquer

            C’est cela oui!
            le mec est un infiltré russe pour manipuler les ukrainiens, et la première chose qu’il fait c’est de montrer son passeport russe pour bien montrer que sa mission secrète le reste longtemps
            vous êtes naïf ou vous le faites exprès?


          • ANNA Le 01 mai 2014 à 14h35
            Afficher/Masquer

            FDS,
            Il y avaient des russes qui se battaient en Serbie a coté des serbes en 1991.
            Il y avaient des ukrainiens qui se battaient en Tchétchénie a coté des tchétchènes contre les russes en 1998
            Il y avaient des ukrainiens qui se battaient en Géorgie contre les russes en 2008
            Il y a même des russes, qui se battent en Syrie a coté des djihadistes d’Al Quaida

            Actuellement il n’y a pas de frontières entre la Russie et l’Ukraine. N’importe quel russe ou ukrainien, ou cosaque, peut venir en Ukraine soutenir la cause, qu’il juge juste. Je vous rappelle encore une fois, que les ukrainiens et les russes formaient UN SEUL ET UNIQUE PAYS il y a seulement 20 ans de cela.
            Vous mélangez tous ! Que ce cosaque russe est parti a Donetsk soutenir les pro-russes (avec les quels il a fait en URSS son service militaire) ne constitue une PREUVE, que c’est Poutine, qui lui a donné l’ordre de faire….


            • ANNA Le 01 mai 2014 à 14h38
              Afficher/Masquer

              a lire : ne constitue pas une PREUVE !


          • canfrarus Le 01 mai 2014 à 14h58
            Afficher/Masquer

            Y a “Russe” et “russe”.

            Par exemple, les tchétchènes (cf.photo du barbu du bataillon Vostok en 2008 en Géorgie) sont Russes, pas russes.

            Il existe donc des ukrainiens qui sont Russes et des Ukrainiens qui sont russes.

            Il y a donc des russes en Ukraine qui sont Ukrainiens et/ou Russes (même si la double nationalité n’est pas officiellement autorisée en Ukraine, comme en Espagne ou en Algérie).


          • eBry Le 01 mai 2014 à 16h07
            Afficher/Masquer

            En Belgique, il y a plein de néerlandophones (57%) et de francophones (35%), avec une minorité de germanophones et d’autres minorités marginales.

            Le bon sens aurait voulu que la Belgique n’existe pas mais vu que l’idée était de créer une zone tampon artificielle entre la France, l’Allemagne et les Pays-Bas pour utopiquement empêcher de nouvelles guerres dans cette zone, on n’a pas demandé l’avis de la population qui se débat depuis lors en luttes intestines mesquines facilitées par les clivages culturels.

            Nier les fondamentaux culturels est vain, surtout s’il n’y a pas de point commun ultra solide sur lequel fédérer des cultures différentes…


          • VladimirK Le 01 mai 2014 à 16h14
            Afficher/Masquer

            n’importe qui peut acheter un treillis dans la plupart des magasins de sport ou de chasse dans le monde, ça n’en fait pas nécessairement des Spetsnaz belliqueux.


          • Globule rouge Le 01 mai 2014 à 16h44
            Afficher/Masquer

            Sans dec faut voir le nombre de photos sur lesquels il figure ou il pose, ou comme on peut voir avec vice, le gars repond sans aucuns problemes aux questions, ca m’etonnerait pas qu’il ait un site/un blog….

            Ce gars doit plutot etre une mascotte ou le nouveau participant de pekin express en ukraine… ou c’est peut etre une innovation du FSB en terme d’operation a l’etranger…. ils nous auront bluffer jusqu’au bout les russes !


          • olivier69 Le 01 mai 2014 à 16h46
            Afficher/Masquer

            Bonjour Ebry, Oui,
            merci de nous démontrer simplement par analogie que démocratiquement ou pas, les solutions existent. Bien vu ! 🙂
            D’ailleurs, le reste (la tournure), est une histoire de gros “sous”. Le ruissellement des bénéfices est tellement évident qu’ils sont obligés d’en faire la promo tous les jours ! Il est virtuel avant d’être réel (le crédit)…La guerre est son véhicule ! “guerre et paix” transformait en “Guerre est paix”.
            ps : En psychanalyse “marchande”, nous contestons parce que nous n’aimons pas assez l’argent, nous sommes malades. C’est une récompense, pourtant ? Non ?
            Enfin, vous avez le mot juste, les fondamentaux culturels ! Sachez qu’ils sont religieux, c’est à dire, des revendications morales…..
            L’argent est leur messie…..
            Cdlt.


          • eBry Le 01 mai 2014 à 18h36
            Afficher/Masquer

            Pour rester sur la dimension culturelle, en théorie, si l’on se place au niveau le plus élevé, les groupements de super-puissances suivants sont possibles :
            1) Amériques + Australie + Europe (y compris la Russie)
            2) Afrique du sud et du centre
            3) Afrique du Nord + Moyen-Orient
            4) Asie

            Dans les scénarios les plus follement optimistes, on peut fusionner 1), 2) et 3) si l’on considère que les traces de la colonisation sont suffisamment prégnantes. Ce qui laisse un bloc occidental contre un bloc asiatique.

            Dans les faits, au sein même de la seule malheureuse Belgique, je constate un fossé culturel infranchissable entre les Flamands et les francophones. Le minimum serait d’utiliser une seule et même langue pour commencer à gommer les différences et unir des régions culturellement diversifiées.

            Cette unification linguistique est déjà en cours chez les élites qui utilisent tous peu ou prou l’anglais mais comme langue secondaire. Nous sommes donc encore très loin d’une unité culturelle identitaire entre des peuples de langues et de moeurs diversifiés.

            Ceux qui veulent à tout prix une globalisation des peuples ne tiennent absolument pas compte des fondamentaux humains, pensant pouvoir toujours les manipuler et s’en accommoder pour atteindre leur objectif en quelques années or une homogénéisation de cultures diverses prend dans le meilleur des cas plusieurs générations. On parle de siècles, pas de décennies, sans incident majeur dans l’unification…


          • Spipou Le 01 mai 2014 à 20h31
            Afficher/Masquer

            En l’occurrence, qui essaie de manipuler l’ensemble des faits ? Kerry annonce à grands renforts de trompettes qu’on voit le même homme en Géorgie puis en Ukraine [supposé membre des services secrets russes, sur la base de quoi ?], et au bout d’un peu plus de 24 heures, “l’information” est démontée !

            Il ne s’agit pas de savoir si l’homme en question est gentil, c’est vrai que si je le croisais dans la rue je changerais probablement de trottoir… Mais il s’agit de voir qu’il y a eu une manipulation de propagande d’envergure ! Une de plus.

            J’ai lu un commentaire sur ce blog, malheureusement je ne me souviens plus où, d’un collectionneur d’armements russes, qui démontait point par point les affirmations sur les armes prétendument d’origine russe des séparatistes. C’était édifiant.

            Olivier, je pense même que ce commentaire devrait faire l’objet d’un billet à lui tout seul !


            • Spipou Le 01 mai 2014 à 21h17
              Afficher/Masquer

              Le commentaire sur les armes “russes” est là :

              http://www.les-crises.fr/le-scandale-des-photos-ny/#comment-124994

              Désolé, j’ai été obligé d’écrire un petit commentaire en dessous pour avoir un lien direct, et je n’arrive pas à modifier le numéro de commentaire pour arriver exactement au bon endroit, mais le commentaire est signé Simon, et vous le trouverez à 4 ou 5 commentaires au-dessus du mien. Un long commentaire extrêmement détaillé avec plein de références. Bonne lecture !


            • Spipou Le 01 mai 2014 à 21h41
              Afficher/Masquer

              Toujours au sujet des armements, mais côté pro-gouvernement de Kiev, cette fois-ci, voir le commentaire d’Omoshiro, sous ce billet :

              http://www.les-crises.fr/les-chars-ukrainiens-dans-l-est/

              A peu près au milieu de la page.


    • jave Le 01 mai 2014 à 15h44
      Afficher/Masquer

      Belle ! Je ne pensais pas que FDS tomberait aussi grossièrement dans le panneau.

      L’accroche du reportage est ironique et se moque de la propagande occidentale :

      Cela est la première véritable preuve d’une présence de Russes dans les rangs des séparatistes ukrainiens.

      Ce qui est une tautologie puisqu’il y a 40% de Russes dans l’Oblast de Donetsk (UkrCensus et Berruyer).
      FDS, la conclusion du reporter est claire :

      Cet homme ne fait probablement pas partie des forces spéciales russes.

      Non ?

      Cela étant dit, je ne passerai probablement pas mes vacances avec ce barbu.


    • franck Le 01 mai 2014 à 15h47
      Afficher/Masquer

      @jave et tous les autres..oui ça c’est une infos capital ce barbu…: ha ha ha !! vous avez raison un peu d’humour et de fantaisie quand la situation dérape..merci à tous pour ce moment de détente…


  30. olivier69 Le 01 mai 2014 à 13h27
    Afficher/Masquer

    Nous considérons qu’après un choc nucléaire, chaque individu est plongé dans un état létal et redevient poussière, enclin à suivre une disparition qui dit vouloir le sublimer.
    La stratégie du choc 2 : Friedman la résurrection,


  31. Tant va la cruche à l'eau... Le 01 mai 2014 à 13h30
    Afficher/Masquer

    Les intégristes de l’UE me font de plus en plus penser à des malades mentaux. Ils affirment des contrevérités évidentes et prétendent nous les faire gober de gré ou de force. Ils tordent le sens des mots et celui de l’histoire à leur convenance. Et plus ils paniquent devant le désastre qu’ils ont eux-même provoqué, plus ils sortent des énormités auxquelles même un enfant de trois ans ne croirait pas. Il ne leur manque plus que le doigt menaçant en l’air et la bave au coin des lèvres pour parfaire leur dégaine d’imprécateurs illuminés.
    Ces gens-là sont dangereux, ils sont en train de détruire nos sociétés et entendent poursuivre tranquillement leur Grand Oeuvre jusqu’au bout. Va bien falloir qu’on s’en débarrasse pour de bon.


  32. vanderperren Le 01 mai 2014 à 13h55
    Afficher/Masquer

    Je signale au passage que la scission de la Tchécoslovaquie n’a pas été voulue par les peuples mais bien par des ‘groupes’ qui y trouvaient là une main d’oeuvre bon marché. Aucun referendum malgré une pétition ayant rassemblé plus d’un million de personnes le demandant.
    Encore une preuve que mêmes les personnes ayant un sens critique sont influencés par les mensonges des médias mainstream.


  33. Fool Prophet Le 01 mai 2014 à 14h13
    Afficher/Masquer

    ça serait bien pour demain 2 mai… et ce ne serait pas l’armée, mais les bataillons du patriote Iaroch puisque le gouvernement s’est déclaré impuissant à rétablir l’ordre par l’armée régulière

    http://french.ruvr.ru/news/2014_05_01/Ukraine-est-lassaut-general-fixe-au-2-mai-source-7640/


  34. Crapaud Rouge Le 01 mai 2014 à 15h00
    Afficher/Masquer

    pari fou“, “repli frileux“, “cinquième colonne“, etc. etc. Ce texte collectionne les poncifs. Cela dit, je lui donnerais plutôt raison sur le point central de sa thèse : si un jour l’Europe se disloque, ce ne sera pas tant à cause de ceux qui, à l’extérieur, auraient cherché à la “diviser”, mais à cause de “ses ennemis intérieurs”, c’est-à-dire les peuples européens eux-mêmes qui n’en pourront plus de supporter sa dictature.


  35. VladimirK Le 01 mai 2014 à 15h06
    Afficher/Masquer

    J’ai trouvé ce texte assez drôle, ça fleure bon le second degré façon South Park… si c’était du second degré.

    Comme vous, j’ai cru en l’Europe : l’idée de pouvoir facilement étudier/travailler dans un autre pays, ne pas se préoccuper des taux de change, se sentir unis (larme)….

    Mais force est de constater que l’Union Européenne, ce n’est plus ça.

    Peut-être que je me trompe, mais l’UE pour moi, ce sont des commissaires censés me représenter (mais que l’on ne m’a jamais proposé d’élire – d’où sortent Barroso, Ashton… ?) dont le travail se résume à rouler en rutilante Audi A8 ou Mercedes Classe S, et décider dans quelle bonne table de Bruxelles déjeuner.

    Je vous invite à lire les médias Finlandais (http://yle.fi/uutiset/news/). Ce pays est assez intéressant car censé neutre pour le moment, mais les appels du pied pour faire partie de l’OTAN sont de plus en plus forts, et la Russie reste un partenaire encore très fort… dilemme.

    J’ai raté ma vocation, j’aurais du faire de la politique au lieu d’ingénieur.


  36. jolivet Le 01 mai 2014 à 15h37
    Afficher/Masquer

    “M Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman
    Cette Fondation, centre de recherche de référence, œuvre en faveur de la construction européenne”

    L’ennemi de l’UE est l’ennemi des USA…….l’ennemi des USA est l’ennemi de l’UE

    Voici l’article 42 du traité de l’union européenne, c’est à lire et à méditer :

    2. La politique de sécurité et de défense commune inclut la définition progressive d’une politique
    de défense commune de l’Union. Elle conduira à une défense commune, dès lors que le Conseil
    européen, statuant à l’unanimité, en aura décidé ainsi. Il recommande, dans ce cas, aux États membres
    d’adopter une décision dans ce sens conformément à leurs règles constitutionnelles respectives.
    La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la
    politique de sécurité et de défense de certains États membres, elle respecte les obligations découlant
    du traité de l’Atlantique Nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense
    commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et
    elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre.

    Voici pourquoi tout membre de l’OTAN doit s’engager et respecter les commandements des USA…

    EUROPE = vassal de USA


    • olivier69 Le 01 mai 2014 à 15h48
      Afficher/Masquer

      Bonjour Jolivet,
      Oui, nos dirigeants ne sont même plus capables de comprendre qu’on nous fabrique un cadre sur mesure ! La dualité à la Shakespeare ! Une arnaque…..”chat qui se perd !” .
      Cdlt.


  37. Benjamin Franklin Le 01 mai 2014 à 15h38
    Afficher/Masquer

    J’arrive pas à y croire, on est vraiment arrivé à un appel au réarmement ?

    Ce que je n’arrive pas encore à comprendre dans cette histoire, ce sont les intérêts de Washington. L’establishment américain espère-t-il réellement gagner quelque chose là dedans, en sachant que les Russes ont la bombe ? Obama est-il réellement un guignol amateur en politique étrangère, comme l’affirme certains experts ? Le pentagone est-il à ce point confiant dans son bouclier antimissile ?

    Mais c’est vrai que si on fait abstraction du risque nucléaire, l’aventure militaire est assez séduisante pour Washington : un bon prétexte pour justifier le complexe militaro-industriel, les violations croissantes des droits civils, le flicage généralisé, et au passage un gros coup de planche à billets histoire de rincer toutes les dettes accumulées, le tout en détournant l’attention de la population des fiascos de la politique intérieure d’Obama.

    Pour nous autres vassaux européens, il faut effectivement penser que la soupe est bonne pour les propagandistes, parce qu’on a tout à perdre : la sécurité, l’accès aux hydrocarbures russes…

    En tous cas merci pour tous les efforts d’information sur la crise ukrainienne.

    Je vais quand même faire quelques critiques (sinon on ne me reconnaîtrait pas) :
    -dans la liste des pays qui crèvent de l’Europe, on peut envisager la Grèce, l’Italie, l’Espagne, par contre pour les autres je ne vois pas trop… Même l’Irlande ne s’est retrouvée dans la m… que parce qu’elle a voulu reflouer ses banques par décision propre. A moins qu’il n’existe quelque part dans le traité de Maastricht un article imposant les bails-out par le contribuable ?
    -11 millions de soldats soviétiques morts, il faut voir ce que l’on respecte exactement là dedans. Si ça avait été des soldats russes plutôt que sovétiques, ils seraient très très très probablement morts en moins grand nombre pour arrêter les nazis. Et on n’est pas dans les hypothèses historiques hasardeuses là, mais plutôt dans ce qu’on sait effectivement du régime stalinien des années 30.


    • eBry Le 01 mai 2014 à 16h29
      Afficher/Masquer

      Il y a des intérêts aujourd’hui comme en 1914.

      Le problème réside dans l’incapacité à considérer correctement les désavantages que l’obtention de ces avantages induit…


    • VladimirK Le 01 mai 2014 à 16h32
      Afficher/Masquer

      “Ce que je n’arrive pas encore à comprendre dans cette histoire, ce sont les intérêts de Washington.”

      De relancer l’industrie (et l’économie) américaine de l’armement, sachant que les russes seront peu enclins à utiliser la bombe.

      Je vous encourage à regarder le film Canadian Bacon de Michael Moore

      http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Bacon


      • eBry Le 01 mai 2014 à 16h38
        Afficher/Masquer

        Cela a très bien fonctionné pour les U.S.A. lors de la seconde Guerre Mondiale mais dans ce cas de figure-là ils ont bénéficié d’un transfert massif d’or physique dans leurs caisses.

        Aujourd’hui ce transfert massif d’or ne peut plus peser dans la balance. Ils le savent donc quel est le nouveau système monétaire que les U.S.A. se préparent à sortir de leur chapeau?


        • VladimirK Le 01 mai 2014 à 16h43
          Afficher/Masquer

          Pétrole ? Gaz ? Autres ressources naturelles ?


          • eBry Le 01 mai 2014 à 16h49
            Afficher/Masquer

            Ca, c’est déjà le coeur du système économique et monétaire actuel.

            Les Etats-Unis ne sont plus auto-suffisants en énergie alors que la Russie l’est largement (ainsi que le Canada).

            Si l’énergie reste au coeur du système monétaire, les Etats-Unis doivent mettre la main sur la Russie, tôt ou tard.

            Pour reprendre les super-états du 1984 de Orwell, Océania (les Amériques + Canada + sud de l’Afrique + Australie) doit absorber Eurasia (Europe + Russie)…


            • eBry Le 01 mai 2014 à 17h03
              Afficher/Masquer

              Le système monétaire actuel est en train de s’écrouler donc il en faut un nouveau pour continuer à faire les achats en question…


            • olivier69 Le 01 mai 2014 à 17h07
              Afficher/Masquer

              Bonjour VladimirK,
              Eteignez tout de suite la TV ! Vous avez cinq sens comme tout le monde…. 🙂
              Cdlt.


            • VladimirK Le 01 mai 2014 à 17h14
              Afficher/Masquer

              Merci du conseil ; la TV ne représente qu’environ 1h30 de ma vie par jour… ce que je sais des États-Unis, je le vois en traversant le pays de Bangor à San Francisco (et parfois Honolulu), pas des médias.


            • VladimirK Le 01 mai 2014 à 17h11
              Afficher/Masquer

              vous m’en demandez trop là… je ne suis qu’un modeste électronicien…

              En revanche, ce que je peux dire de façon sûre, c’est que la frontière US est à 160km de mon pas de porte (et je parle de 160km routiers, avec les feux, les virages, etc. pas de vol d’oiseau), et l’état de ce qu’il y a de l’autre côté n’est pas aussi bon que ce que veut bien nous dire Obama, et les séries américaines.


            • olivier69 Le 01 mai 2014 à 18h17
              Afficher/Masquer

              Oui VladimirK,
              Vous êtes également très proche d’une base de l’OTAN, sans doute ? A la vue du nombre, sur le territoire de l’Europe. Proche des yeux et proche du coeur… Ou devais-je dire de l’estomac !
              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-suis-je-151258
              ps : j’espère que ceci vous fera voyager quelques secondes. 🙂
              Cdlt.


            • VladimirK Le 01 mai 2014 à 19h41
              Afficher/Masquer

              La base de l’OTAN la plus proche de chez moi est à 5 km…
              Avant-hier j’ai vu un C-17 de l’armée Canadienne décoller pour l’Ukraine… quoique les militaires soient en général les fonctionnaires les moins désagréables du Canada, j’aurais eu envie que l’avion reste cloué au sol.

              (vous l’aurez compris, je suis au Canada)


            • olivier69 Le 01 mai 2014 à 20h46
              Afficher/Masquer

              Pardon, on ne vous avez pas prévenu ? L’Europe a envahi les Amériques, il y a 500 ans déjà ! En fait, vous êtes “Européen”……
              A l’époque, nous ne nous appelions pas encore comme cela, c’était une ruse. Son armée, c’est l’OTAN. On se fait financer par vos voisins du Sud sans qu’ils s’en rendent compte….C’est une délégation de principe.
              En France, nous préférons manger, c’est évident. Il ne reste plus qu’à digérer la Russie et la Chine.
              Vive le canada libre !
              ps : je vous taquine. 🙂


            • VladimirK Le 01 mai 2014 à 21h13
              Afficher/Masquer

              Vous ne croyez pas si bien dire, je suis né en France


            • olivier69 Le 01 mai 2014 à 23h02
              Afficher/Masquer

              Pour le coup, le Kamtchatka n’est pas loin, n’est-ce pas ?


    • Benjamin Franklin Le 01 mai 2014 à 16h49
      Afficher/Masquer

      [Modération : oui, obligé]


      • Benjamin Franklin Le 01 mai 2014 à 23h32
        Afficher/Masquer

        @Modération
        Ok, merci pour l’info, et bon courage !


    • step Le 01 mai 2014 à 19h10
      Afficher/Masquer

      “(sinon on ne me reconnaîtrait pas)” … y a ton nom en haut 🙂 Content de te voir passer de temps en temps benj.


      • Benjamin Franklin Le 01 mai 2014 à 23h45
        Afficher/Masquer

        Je ne perds pas de vue mes sources d’infos ! Mais j’ai pas mal à m’occuper en ce moment, dont de la littérature à rédiger (voire de la littérature éco, qui sait ?), je reviendrai te taquiner bientôt rassure-toi ! 😉


    • Kiwixar Le 02 mai 2014 à 07h58
      Afficher/Masquer

      L’intérêt des guerres :
      – les Etats sont obligés de s’endetter (banquiers contents)
      – les avancées sociales ou revendications sociales passent à la trappe (banquiers contents)
      – les hommes se font tuer, plein de femmes partout (banquiers contents)


    • Juju Le 02 mai 2014 à 11h46
      Afficher/Masquer

      Attendons de voir nos chers amis américains nous proposer leur gaz en lieu et place de celui des russes qui passe, pour partie, via l’Urkaine !


  38. R. Zaharia Le 01 mai 2014 à 15h42
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier

    Et… B R A V O ! Je t’ai lu avec grand plaisir:
    “L’UE, ça a été comme le père Noël pour moi. J’y ai longtemps cru, je l’ai défendu, et puis petit à petit, j’ai compris qu’on se foutait bien de ma gueule en 4 mètres par 3.
    J’en suis donc arrivé à la conclusion que plus vite cette plaisanterie de fanatiques qui détruit la Démocratie et notre avenir économique finirait par mourir, mieux ce serait… ”

    C’est tout à fait çà ! Pas étonnant que… pervers ou fanatiques, les euro-béATs, (les euro-béTAs ?), les euro-cyniques… les JD Giulani… J Quatremer… Q. Dickinson…ou B Guetta soient de plus en plus nerveux: après le “Moscovicieux”… depuis un mois, ils sentent… “le Sapin”!


    • Old Ohm Le 02 mai 2014 à 04h08
      Afficher/Masquer

      De Sapin à Sapir. De l’ “R” pour remplacer la “N”


  39. fyf Le 01 mai 2014 à 15h52
    Afficher/Masquer

    Bravo à OB pour ce blog


  40. Kalimero Le 01 mai 2014 à 15h59
    Afficher/Masquer

    Il doit retourner dans son bac à sable ou au 7ème étage avec les blocs de couleur, sinon il faut lui passer la camisole car comme autiste en voilà un exemplaire type dangereux. Combien de fois a-t-il dû violer ses enfants pour n’avoir jamais trouvé le truc pour retenir sa femme de fréquenter des gars plus sains en son absence ou peut-être en sa présence? Pauvres de nous d’avoir à supporter de tels énergumènes comme représentant de notre civilisation (?).


  41. VladimirK Le 01 mai 2014 à 16h20
    Afficher/Masquer

    Un exemple de “les américains sont nos amis”.

    Vous connaissez peut-être le programme JSF-F35 (avion de chasse de 5ème génération). Un des responsables du programme a admis officieusement que le but de cet appareil, qui ne vole pas ou mal, est de détruire l’industrie aéronautique/militaire européenne en la ruinant.

    Pas de doute, ce sont de vrais amis !

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120504trib000697060/le-f-35-grandeur-et-decadence-du-programme-militaire-vedette-americain-.html

    http://portail-aviation.blogspot.ca/2012/05/jsff35-la-fin-de-lindustrie.html


    • Piotr Peterovich Le 01 mai 2014 à 22h35
      Afficher/Masquer

      Vous oubliez de dire que le plan reposait sur le succès commercial du JSF (qui aurait évincé les concurrents) et que, compte tenu de la dérive des coûts, c’est raté…


      • Kiwixar Le 02 mai 2014 à 08h18
        Afficher/Masquer

        Le problème du F35 est bien plus grave que le prix unitaire (200 millions $). Le problème est qu’ils ont fait plein de compromis techniques (dont l’armement/missiles spécifique) pour profiter d’une furtivité basée sur des radars d’il y 20 ans.
        Mais, faisant preuve d’un manque de coopération nous rappelant “les heures les plus sombres de notre histoire”, les Russes et les Chinois ont continué à développer leurs radars, ce qui ne pouvait pas être anticipé par le Pentagone. Un excellent article récent sur le sujet :
        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-guerre-comme-idiotie-10-la-150710


  42. Hellebora Le 01 mai 2014 à 17h26
    Afficher/Masquer

    Ce que Asselineau avait divulgué sur Schumann (et qui m’avait bien choquée quand je l’ai découvert – tout ce qu’on nous avait dit à l’école : des mensonges) est connu de beaucoup des contributeurs du blog, et c’est tant mieux. Faisons le savoir encore + largement !

    Pour ceux que cela intéresse : L’UPR annonce sur sa page Facebook (il y a 10 mn) que “le groupe de militants de l’ UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus “Antifas”. Des milliers de tracts et la table d’information ont été détruits. Plusieurs militants de l’UPR ont été insultés et frappés… ” F. Asselineau dépose plainte, avec d’autres militants, au nom de l’UPR pour menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d’expression et de manifestation”.


  43. millesime Le 01 mai 2014 à 17h41
    Afficher/Masquer

    Robert Schuman…surpris et étonné d’apprendre son parcours si je puis dire et comme je suis de la région je vais m’empresser d’en apprendre bien plus. Je ne manque pas de constituer un dossier, et ce d’autant plus que je suis membre d’une association qui oeuvre avec la fondation Robert Schuman à Moulin les Metz.
    Sa maison à Scy-Chazelles est devenue un site que tous les politiques de passage à Metz sont invités à visiter.


  44. Hellebora Le 01 mai 2014 à 18h56
    Afficher/Masquer

    Ukraine : provocation à la guerre mondiale ?
    “Le danger d’un embrasement est aujourd’hui beaucoup plus grand et possiblement plus imminent que jamais depuis octobre 1962 et la crise des missiles soviétiques prépositionnés sur l’île de Cuba.”
    Analyse de Léon Camus, 28 avril 2014, http://bit.ly/1fBVnaj


  45. V_Parlier Le 01 mai 2014 à 19h16
    Afficher/Masquer

    Heureusement que vous êtes là pour réagir face à cet européisme de guerre qui a le culot de se justifier par un prétendu pacifisme. Nous sommes de plus en plus nombreux mais encore trop peu !


    • VladimirK Le 01 mai 2014 à 19h38
      Afficher/Masquer

      l’Europe, c’est la paix ; la preuve, l’Union Européenne a reçu un prix Nobel de la Paix… et Barack Obama aussi d’ailleurs


  46. step Le 01 mai 2014 à 19h36
    Afficher/Masquer

    “l’Europe c’est la paix, qu’on vous dit !! C’est clair, ou faut qu’on vous mette plus de baffes !”

    vu que cette technique ne fonctionne plus vu la dislocation économique de la zone, voici donc venir la deuxième version….

    “l’Europe est en guerre donc les eurosceptiques, au gnouf, déserteurs, “terroristes” comme on dit. Comme ça on sera “entre gens biens” pour “enfin” avancer vers le meilleur des mondes….”

    On ne lui a jamais appris à ce monsieur que montrer les gens du doigt c’est malpoli ?


  47. Jean-Charles Le 01 mai 2014 à 21h13
    Afficher/Masquer

    Ecoutez le commandant général de l’US European Command de 1997 à 2001 s’exprimer en 2007 à propos des 7 guerres décidées en 2001 : Syrie, Liban, Lybie, Somalie, Soudan et Iran.

    http://www.dailymotion.com/video/xlp2d6_le-plan-us-post-11-9-envahir-7-pays-dont-l-irak-la-lybie-la-syrie-et-l-iran-selon-le-general-us-wesl_news


  48. Perekop Le 01 mai 2014 à 22h03
    Afficher/Masquer

    Cher Olivier, je suis de plus en plus inquiète en constatant que la dissimulation des faits dans les “grands” médias français devient littéralement monstrueuse. Je croyais avoir tout vu, mais là…

    Je parle du fait que ni le Figaro.fr aujourd’hui, ni les journaux TF1 et France2 de ce soir n’ont daigné remarquer l’annonce – pourtant OFFICIELLE – faite aujourd’hui par Kiev (communiqué à 14H32, publié sur RIA Novosti en français) de l’assaut massif qui aura lieu, DEMAIN 2 MAI, contre les populations de Slaviansk et du reste de l’Est ukrainien… Heureusement qu’il y a RIA Novosti (et, pour ceux qui comprennent le russe, RTR Planeta) pour nous tenir au courant ! Je n’aurais jamais cru pouvoir dire ça un jour, mais en voici une nouvelle preuve !

    Chars, canons, forces spéciales surarmées, tout est en marche. Les milices de l’est se préparent sans doute du mieux qu’elles peuvent (???), quant aux simples civils, ils se déclarent prêts à tenter d’arrêter les chars de leurs mains nues, comme ils l’ont déjà fait précédemment. Seulement, cette fois, si ce sont les cinglés du Pravy Sektor qui sont aux manettes, ces derniers les écraseront sans hésiter.
    Les fantoches de Kiev (qui viennent de limoger Arsen Avakov pour le remplacer par… Nalyvaïtchenko lui-même, reprochant au premier son absence de résultats lors des deux tentatives précédentes) osent annoncer qu’ils s’apprêtent à un carnage de civils et personne ne dit RIEN ?! Ils osent annoncer qu’ils vont reprendre la situation en main “A N’IMPORTE QUEL PRIX” (sic) et personne n’entend RIEN ?!

    C’est vraiment à désespérer de la France, et des autres, mais en l’occurrence, c’est la France qui nous concerne au premier chef.
    N’y aura-t-il donc personne pour se lever et crier que ça suffit, ces folies ? Je ne parle pas de vous et des nombreux commentateurs qui vous suivent avec passion, cher Olivier – nous faisons tous ce que nous pouvons, mais nous sommes bien peu, pas assez connus. Je parle des responsables politiques, économiques, syndicaux, des patrons de journaux, de radios, de tous ces fameux “décideurs” qui sont censés voir clair et prévoir les conséquences. Et que dire de nos “grandes consciences”… Quoi, pas un seul capable de prendre ses responsabilités ? Je suis sûre que d’autres suivraient, mais il en faudrait un qui commence… un qui dise “le roi est nu” ! Le roi Otan est complètement nu, la pieuvre est visible, répugnante à souhait. Mais non, rien ne vient, malgré tout ce que nous apprenons jour après jour.


    • Crapaud Rouge Le 01 mai 2014 à 22h20
      Afficher/Masquer

      Effectivement, on trouve sur le site RIA Novosti deux articles alarmants. L’un annonce un “assaut général” (http://fr.ria.ru/world/20140501/201116607.html), l’autre une mise en garde de Moscou (http://fr.ria.ru/world/20140501/201117417.html). Si cet “assaut” est effectivement donné, et s’il est “efficace”, (nombreux morts…), alors l’armée russe franchira la frontière, c’est certain. Et les Occidentaux diront que Poutine a déclenché la guerre…


  49. PHIL_A Le 01 mai 2014 à 22h17
    Afficher/Masquer

    Pour une description detaillée des factions et interets autour de l’ukraine:
    Le tres bon historien et geopolitologue Andrei Fursov:
    https://www.youtube.com/watch?v=GXLUJpqaQpY


  50. Hellebora Le 01 mai 2014 à 23h53
    Afficher/Masquer

    Glaçant ce que vous nous transmettez-là Crapaud Rouge 🙁 …
    De savoir que les hommes de Pravy Sektor & Svoboda vont aller écraser des populations qui ne veulent pas de la clique de Kiev, ça ne dérange pas plus que ça les gouvernements démocratiques de l’UE, hein ?

    Sur RIA Novosti, l’article “Les manifestants de Lougansk proclament l’indépendance” –
    http://bit.ly/1fCCuUL – rappelle que “Les grandes villes de l’Est et du Sud de l’Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent depuis mars une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions. Début avril, les protestataires ont pris l’administration régionale de Donetsk, proclamé la création de la “République populaire de Donetsk” et fixé au 11 mai un référendum sur le statut politique du Donbass (…)

    En cas d'”agression de la part des autorités illégitimes de Kiev, la République populaire souveraine demandera à la Russie d’introduire des pacificateurs sur son sol”, ont annoncé les manifestants.”

    Le piège se refermerait donc ?



Charte de modérations des commentaires