“Amusant” : le fond ne me surprend pas, je suis juste étonné que les gens n’aient pas encore compris qu’ils sont écoutés (au moins, ça a un avantage pour nous…)

(passez à la partie 2 si vous êtes pressés, c’est le fait croustillant du mois)

Qui est Ioulia Timochenko ?

C’est l’espèce de princesse Leia que vous avez surement vu une fois, blonde est actuellement en fauteuil roulant (pour hernie discale pas soignée). Petit résumé du parcours…

Diplômée d’économie de la faculté de Dnipropetrovsk (la troisième ville d’Ukraine), Ioulia Timochenko n’a pas mis longtemps à assimiler toutes les subtilités de la finance internationale. Un an après l’indépendance du pays, elle crée à Chypre, le 8 octobre 1992, la société Somolli Enterprises, qui va rapidement accueillir 140 millions de dollars.

La manne provient de United Energy Systems of Ukraine, une compagnie justement dirigée par Ioulia Timochenko qui achète du gaz à la Russie et le distribue dans la région de Dnipropetrovsk. Elle a été placée à ce poste stratégique par Pavel Lazarenko, ministre de l’Énergie, puis Premier ministre de l’Ukraine en 1996-1997. “Dans les demandes d’entraide judiciaire envoyées dès mars 1997 par Kiev à Berne, elle est même présentée comme sa maîtresse”, se souvient un magistrat suisse.

Lazarenko et Timochenko

Ioulia Timochenko, la trentaine, est alors brune, sans ses tresses typiques.

“Elle a été relookée depuis par des conseillers occidentaux, sans doute des Américains, pour jouer les paysannes ukrainiennes”, constate Emilia Nazarenko, correspondante à Genève du quotidien ukrainien Den. Avant de devenir l’égérie de la révolution Orange, Ioulia Timochenko penchait davantage pour le grand voisin russe.

Quant à Pavel Lazarenko, soupçonné de détournements de fonds, en raison d’une réforme dont le principal bénéficiaire (près de 4 milliards de dollars) fut sa compagnie et celle de Timochenko, il préfère prendre la fuite. En décembre 1998, il est arrêté à Bâle (Suisse) en possession d’un passeport… panaméen. Le juge d’instruction genevois Laurent Kasper-Ansermet, en charge du dossier, est contraint de jouer au Petit Poucet pour tenter de localiser les fonds détournés. L’argent part de Chypre vers quatre cantons suisses, Fribourg, Genève, Vaud et Zurich.

L’un des comptes bancaires concernés a été utilisé pour plus de 2 500 opérations ! Les millions se dispersent ensuite en direction de la Pologne, des États-Unis et de la petite île d’Antigua, dans les Caraïbes. Finalement, Pavel Lazarenko devient en 2000 le premier homme politique condamné en Suisse pour “blanchiment” ! Arrêté ensuite aux États-Unis, l’ancien Premier ministre écope de 9 ans de prison en 2006 en Californie, également pour “blanchiment” et “extorsion”. Au départ, Ioulia Timochenko apparaît dans la procédure américaine comme “co-conspiratrice”, mais, fort curieusement, elle est ensuite blanchie.

En 1996, l’ambitieuse femme d’affaires, qui est devenue l’un des premières fortunes d’Ukraine, se lance en politique, fonde bientôt son parti “La Patrie”, qui sera le socle au Parlement de la coalition qu’elle baptisera modestement “le Bloc Timochenko” – une coalition de partis de centre droit. Avec ses robes moulantes, ses mini-jupes et ses talons aiguilles, elle fait sensation dans un monde politique d’hommes en costumes sombres. Rompue aux techniques modernes de communication comme aux bonnes vieilles méthodes de la corruption, elle connait une rapide ascension.

En 1999, elle devient ministre de l’Énergie du président Léonid Koutchma, qui, assailli de toutes parts notamment pour corruption, finira dans les bras de Moscou après avoir fait des œillades à l’Ouest. Elle est congédiée en 2001 par Koutchma en raison de ses ambitions et de son succès, car elle a réussi à reformer le très stratégique secteur énergétique, selon ses partisans. Et parce que l’on a découvert de graves fraudes, selon ses détracteurs.

Accusée de “contrebande et de falsification de documents” pour avoir importé frauduleusement du gaz russe en 1996, lorsqu’elle était présidente des Systèmes énergétiques unis d’Ukraine, elle est arrêtée et, déjà, emprisonnée, 42 jours. Lorsque la fortune politique lui sourira de nouveau, les charges seront abandonnées.

Rejetée par le système, cette femme pourtant originaire de Dnipropetrovsk, une ville russophone et russifiée du sud de l’Ukraine, se lance alors à corps perdu dans l’opposition “nationaliste”, avec la même détermination qu’elle a mis à construire son empire gazier. L’oligarque enrichie dans des conditions douteuses, au féroce appétit de pouvoir et d’argent, compense son manque de légitimité populaire par un vibrant populisme.

Avec sa fortune, elle sait aussi acheter des fidélités. Lors de la révolution Orange de 2004 qui prive (déjà…) Viktor Ianoukovitch de sa victoire au deuxième tour de la présidentielle, elle est aux avant-postes, enflamme les foules par ses discours radicaux et bien balancés. Elle est belle, charismatique, énergique, bonne oratrice et courageuse. La paysanne glamour s’est muée en “Dame de fer”.

Elle devient “la Timochenka”. Nommée Premier ministre après la révolution Orange, “l’ingénieur-économiste” mais de type post-soviétique gère le pays de façon assez désastreuse, menant à la large victoire-revanche de Viktor Ianoukovitch en 2010 dans un pays exsangue.

D’après les télégrammes de l’ambassade américaine à Kiev, révélés par Wikileaks, son bilan se résume alors en ces termes : paralysie politique, gabegie, économie étouffée par la corruption. La guerre intestine pour le pouvoir avec le président Ioutchenko, l’autre “héros” de la révolution Orange, paralyse alors toute réforme.

La corruption fait des ravages, le pays s’endette, la production décline. Les partisans des réformes sont écartés. Comme souvent, Ioulia Timochenko joue double jeu: elle est soutenue en sous-main par les oligarques qu’elle qualifie publiquement de “cancer”. Assoiffée de pouvoir, elle veut tout contrôler mais, à en croire le télégramme de l’ambassade US, “manque de compréhension élémentaire des fondamentaux de l’économie.”

Ses compétences sont gravement mises en causes. Son ascension, sa fortune et celle de son parti doivent beaucoup aux sombres manœuvres plus frauduleuses qui sont le quotidien de la transition post-soviétique.

A la présidentielle de 2010, elle échoue loin derrière Viktor Ianoukovitch.

On note au passage l’incroyable déchirement du pays, un candidat faisant 90 % à un bout du pays, et 10 % à l’autre !

C’est la vendetta. En 2011, elle est jugée et condamnée à sept ans de prison pour “abus de pouvoir“, pour avoir signé comme premier ministre en 2009 un contrat gazier très avantageux pour la Russie.

Accusé d’être pro-russe et corrompu, Ianoukovitch se venge et neutralise son adversaire en l’accusant d’avoir vendu le pays à Moscou. Certains analystes estiment qu’en fait Ianoukovitch, qui passe, à tort, pour un pro-russe sans nuance, a aussi voulu se venger de la lune de miel entre Ioulia Timochenko et Vladimir Poutine.

Car pour la présidentielle de 2010, le Kremlin aurait en fait soutenu Timochenko contre son poulain naturel Ianoukovitch. Comme souvent chez les politiciens ukrainiens ballotés au gré de la crise entre les brutales pressions russes et les promesses d’Européens velléitaires, tout se joue à front renversé.

La “pro-européenne” Timochenko déclare alors que la Russie est un “partenaire stratégique”, tandis que le “pro-russe” Ianoukovitch se prononce désormais pour une adhésion à l’Union européenne… Sous la pression de la Russie, qui n’a pas hésité à couper le gaz en plein hiver, la dame aux tresses, “pro-occidentale” mais qui a fait fortune avec la Russie, a commencé à balancer vers l’Est pour garder le pouvoir.

C’est d’ailleurs à ce moment là que la Premier ministre ukrainienne a vu les poursuites et le mandat d’arrêt international lancés à son encontre par les autorités russes pour corruption, classés sans suite. Quand il le faut, le “Dame de fer” ukrainienne sait aussi plier.

Les Occidentaux vont se mobiliser pour la faire sortir de prison, mais elle attendra EuroMaidan. Cependant sa libération ne doit pas faire illusion. Elle reste toujours très contestée. Fort peu d’Ukrainiens voteraient aujourd’hui pour elle”, assure la journaliste Emilia Nazarenko.

Les ennuis de La princesse du gaz, pour reprendre le titre du livre du journaliste allemand Frank Schumann, paru en 2013, ne sont pas pour autant terminés. Un cabinet d’avocats londonien mène actuellement des investigations, notamment en Suisse et aux États-Unis, pour retrouver les centaines de millions de dollars qu’aurait cachés Ioulia Timochenko.

Timochenko et Thatcher

Je dis ça, je dis rien…

Le 14 décembre 2010, Ioulia Timochenko est assignée à résidence dans le cadre d’une « enquête pour abus de pouvoir aggravé » et a interdiction de quitter Kiev. Elle est accusée de mauvaise gestion des fonds publics : 2,3 milliards de hryvnias (environ 200 M€), issus de la vente de quotas d’émission de CO2 en 2009, auraient été utilisés pour financer le système de retraites.

Son procès pour abus de pouvoir lors de la signature d’un accord gazier avec la Russie jugé préjudiciable à l’Ukraine s’ouvre le 24 juin 2011. Le 11 octobre, elle est condamnée à sept ans de prison ferme.

Dans les jours qui suivent sa condamnation pour abus de pouvoir, quatre nouvelles enquêtes criminelles sont ouvertes contre Ioulia Timochneko pour des délits financiers. Elle est inculpée pour tentative de détournement de 405 millions de dollars, puis à nouveau le 10 novembre pour dissimulation de revenus en devises à hauteur de plus 165 millions de dollars (soit 121 millions d’euros), détournement de fonds budgétaires, et évasion fiscale à hauteur de 47 millions de hryvnias (soit 4,3 millions d’euros). Les faits allégués concernent les activités de son entreprise de distribution de gaz Systèmes énergétiques unis d’Ukraine (uk) entre 1996 et 1998. Ces enquêtes avaient été ouvertes au début des années 2000 et abandonnées en 2005. Elle est formellement arrêtée dans sa cellule de prison le 8 décembre 2011.

En avril 2012, un procès est ouvert pour détournement de fonds publics et fraude fiscale. Elle encourt douze années de prison et l’obligation de rembourser 19,5 millions de hryvnias. L’accusée n’est pas présente lors de l’audience préliminaire en raison de son état de santé. L’Union européenne et les États-Unis contestent un procès qui est selon eux organisé pour des raisons politiques. Le procès est suspendu le 28 avril, le juge estimant qu’il est impossible de juger Ioulia Timochenko en son absence. Sa reprise est plusieurs fois reportée en raison de l’hospitalisation de la prévenue.

En raison de l’absence de corps du délit, l’affaire des spéculations financières au sein du groupe Systèmes énergétiques unis d’Ukraine est close le 28 février 2014 par un tribunal de Kiev.

En juin 2012, le parquet de Kiev annonce que Ioulia Timochenko va être inculpée pour le meurtre du député Evgueni Chtcherban en 1996, sa femme et deux autres personnes, à l’époque où Lazarenko et Timochenko construisaient un système de monopole de l’importation du gaz. Selon le procureur adjoint Renat Kouzmine, la société de la victime était en concurrence avec les Systèmes énergétiques unis d’Ukraine (uk) que dirigeait la prévenue, et il existe suffisamment de preuves pour l’inculper.  Ces allégations sont soutenues par Ruslan, le fils de M. Shcherban, qui a survécu à l’assassinat de ses parents. Dans une conférence de presse, il a déclaré avoir remis des documents au bureau du procureur général impliquant les deux anciens premiers ministres (Lazarenko et Timochenko) dans les meurtres.

La complicité de Timochenko est aussi envisagée dans deux autres assassinats: l’homme d’affaires Alexander Momot (tué en 1996, quelques mois avant Shcherban) et l’ancien gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine, Vadym Hetman (tué en 1998)

Le samedi 22 février 2014, à 12h08, Tourtchinov, le bras droit de Timochenko, est élu président du Parlement ukrainien. Trente minutes plus tard, comme s’il s’agissait de l’affaire la plus urgente à régler dans un pays en pleine insurrection, le parlement vote la libération « immédiate » de Timochenko – mais qui aurait dû être ratifié par le président Viktor Ianoukovytch. À titre de comparaison, ce n’est qu’à 16h19 que ce même parlement votera la destitution de Ianoukovytch

Quelques heures après sa libération, elle refuse de retrouver les fonctions de Premier ministre. Poste qui sera confié à un autre de ses proches Arrseni Iatseniouk…

Rappelons ces beaux propos du Nouvel Obs en 2012 :

Ioulia Timochenko condamnée : un scandale rappelant les pires heures soviétiques
Publié le 31-08-2012

Par Daniel Salvatore Schiffer, Philosophe

Lynchage politique

Car c’est une innocente, jusqu’à preuve du contraire, que le funeste jugement en appel prononcé, ce mercredi 29 août 2012, par la Haute Cour de justice de l’Ukraine, pays prétendant se rapprocher des valeurs prônées par notre Union européenne, vient de condamner définitivement, après une procédure judiciaire aux allures de lynchage politique, à sept ans de prison pour un hypothétique délit de corruption.

La victime de cette scandaleuse parodie de justice, qui n’est pas sans rappeler celui des tristement célèbres procès staliniens de Moscou sous l’obscure ère Vychinski, n’est pas, du reste, n’importe qui : il s’agit, ni plus ni moins, de l’ex-Première ministre Ioulia Timochenko, égérie de l’ancienne “révolution orange” de 2004 et principale opposante à l’actuel président ukrainien Viktor Ianoukovitch, un très peu glorieux mixte, celui-là, de Staline et de Poutine. C’est tout dire !

Et ceux du site Le Monde Juif à la même époque…

En 2012, la Ligue Anti-diffamation (ADL), une des principales organisations juives américaines, a dénoncé l’alliance parlementaire signée par Iulia Timoshenko avec le parti d’extrême-droite Svoboda, bien connu pour ses prises de positions antisémites et antisionistes.

Le président de l’ADL, Abraham H. Foxman, a à l’époque critiqué le cynisme politique de Timochenko, qui en toute connaissance de cause du discours antisémite du Svoboda, a légitimé par cette alliance ce parti d’extrême-droite.

Svoboda, le parti national-socialiste d’Ukraine, fondé en 1991, s’est réinventé une identité en 2004, abandonnant son iconographie nazie dans l’espoir de paraître plus modéré. Toutefois, son discours antisémite et antisioniste reste un pilier majeur de sa politique. Le parti est mené par Oleh Tyahnybok qui affirme régulièrement qu’« une mafia juive moscovite » dirige l’Ukraine.

En 2013, le parti Batkivshchyna (Patrie) de Yulia Timochenko, l’UDAR, le parti du boxeur Vitaly Klitschko et Svoboda se sont associés, entre autres, contre un projet de loi présenté par le Parti des régions (PdR) du président déchu Viktor Ianoukovitch, visant à interdire « les discours haineux et les expressions dégradantes ». Ce projet de loi visait à prohiber des mots très insultants comme « youpin », « sale juif » (zhid en ukrainien) et « Russkof » qui ont la faveur des partisans de Svoboda.

À de nombreuses reprises, Viktor Ianoukovitch a demandé au parti Batkivshchina de Timochenko et à l’UDAR de se dissocier publiquement de Svoboda. En vain.

Eric Hazan – © Le Monde Juif .info

Le leak du 24 mars

Merci à Kiergaard pour la traduction sur son blog, je reprends sa prose :

Dans une conversation fuitée publiée aujourd’hui, Ioulia Timochenko exprime sa rage la plus profonde contre la Russie en des termes qui rendent plus que rassurant son éloignement actuel des instances dirigeantes de l’Ukraine…

La conversation, probablement révélée par les mêmes personnent ayant révélé la teneur des discussions de Victoria Nuland ou de Catherine Ashton, a été authentifiée par l’intéressée elle même dans un tweet dans lequel elle fait “coucou au FSB” (en souriant) (NB. : service d’espionnage russe, comme la NSA américaine) et où elle conteste une phrase (j’y reviendrai). La discussion aurait eu lieu le 18 mars, le jour du discours de Vladimir Poutine après la proclamation des résultats du référendum en Crimée. Le dialogue se tient avec le député du Parti des Régions Nestor Shufrych (qui n’a pas quitté son groupe parlementaire). Certains ukrainiens risquent de ne pas aimer qu’il se présente comme étant “plus qu’un allié” pour Timochenko…
Vidéo sous-titrée anglais :

Vidéo non censurée :

Traduction de la conversation :

Nestor Shufrych : “Concernant tout ce dossier criméen, je te le dis, je suis juste sous le choc. Je parlais à une de nos connaissance aujourd’hui, et il était en larmes. J’ai demandé, qu’est ce que nous allons faire maintenant ?

Ioulia Timochenko :Je suis prête, moi-même, maintenant, à m’emparer d’une mitrailleuse, comprends-tu ?, et aller tirer dans le front de ce salopard de Russe [le terme utilisé est "Katsaps", nom péjoratif des Russes]

N. S. : Alors, hier, j’ai dit que si, Dieu nous en garde, un conflit armé a lieu, moi, je suis un officier de réserve, et mon fils aîné est un officier de réserve ; nous prendrons des armes et irons défendre notre pays.

I.T : (J’approuve à) 100 %. Cela dépasse vraiment toutes les limites. Il est temps de prendre nos armes et d’aller tuer ces maudits russes ainsi que leur leader. (N.S. manifeste son accord). Je regrette de ne pas être la actuellement et de n’avoir pas été en charge du processus. Il n’y aurait eu aucune putain de manière pour qu’ils obtiennent la Crimée.

N.S : J’y pensais également en réalité. Si tu avais été là cela ne serait pas arrivé. Mais de toute manière, nous n’avions aucune force potentielle. Tu sais, la chose la plus offensante c’était ça.

I.T : J’aurais trouvé un moyen de tuer ces connards. J’espère que je serai capable d’impliquer toutes mes relations. Et j’utiliserai tous mes moyens pour faire se soulever le monde entier afin qu’il n’y ait même plus un champ brulé en Russie.

N.S : Bon, je suis plus que ton simple allié ici. Aujourd’hui, nous avons eu une rencontre entre leaders des factions (parlementaires) dans la matinée, après laquelle j’ai parlé à Viktor (probablement Tourchinov). Il a demandé : “Que devrions nous faire maintenant avec les 8 millions de russes qui sont restés en Ukraine ? Ce sont des parias !”

I.T : Ils doivent être détruits avec des armes nucléaires [Cette phrase - et celle là seule est contestée par Timochenko qui y voit un montage]

N.S : Je ne vais pas te contredire ici, parce que ce qui s’est passé est absolument inacceptable. Mais il y a une autre option, certaines de leurs actions violent clairement le droit et nous avons à prendre des mesures à un niveau international.

I.T : Nous allons porter cela devant la Cour Pénale Internationale de La Haye.

Commentaires :

    • Ceux qui croyaient voir en Timochenko une personnalité capable de faire se rapprocher les positions russes et ukrainiennes se sont lourdement trompés.
    • Le langage employé, même dans une conversation privée, est particulièrement mal venu au vu des répercussions que la fuite de cette conversation pourra avoir chez les Russes, qui seront d’autant plus soudés avec leurs leaders, ou les Ukrainiens russophones.
    • Timochenko reconnait avoir tenu cette conversation. Mais elle nie avoir tenu la phrase : “Ils doivent être détruits avec des armes nucléaires” (en parlant des “russes d’Ukraine”, elle prétend avoir dit “Ils sont ukrainiens” (dans ce cas elle leur nierait toute spécificité ethnique ce qui est justement ce que les russophones reprochent aux leaders ukrainiens. Elle ment probablement au vu de la réponse fournie par son interlocuteur – pourquoi répondrait-il ainsi à une telle phrase – et du reste de la conversation. Après avoir affirmé qu’il ne resterait rien de la Russie, exterminer les russes ukrainiens avec des armes nucléaires n’aurait été qu’une injure de plus.

  • Mieux vaudrait y réfléchir à deux fois avant de réhabiliter Ioulia Timochenko.
  • Ses réseaux sont probablement assez actifs chez les responsables européens.
  • La référence à la CPI (Cour Pénale Internationale) n’est pas isolée, le Parlement a voté une résolution pour que Ianoukovitch soit poursuivi (la portée en serait politique et symbolique). Mais bon, qui attaquer ? Poutine ? Les responsables militaires russes ? et pour quoi ? Pour avoir contribué indirectement à l’organisation d’un référendum en Crimée et avoir reconnu ses résultats après que des autorités locales contestées aient pris le pouvoir dans une période de troubles desquels il ne résulte actuellement qu’un mort (c’est déjà trop) dans des circonstances non encore claires. Difficile de faire passer cela pour un crime de guerre ou un crime contre l’humanité. Même l’argument de la garantie donnée à l’UE de l’adhésion aux valeurs démocratiques ne tient pas…
  • Ces déclarations sont dans la lignée des déclarations toutes plus extravagantes les unes que les autres dont est coutumière Timochenko ces derniers jours (“La Russie a perdu l’Ukraine pour toujours”, “La Russie veut s’emparer de toute l’Ukraine”, “L’Ukraine doit entrer dans l’OTAN au plus vite” etc…).
  • Timochenko est une politicienne totalement imprévisible… En une semaine, elle est citée comme probable pont entre Poutine et l’Europe et dénoncée comme “marionnette de Poutine” par la leader des Femen (qui n’est pas une source d’information fiable j’en conviens).
  • Timochenko a bien retourné sa veste depuis l’époque où la Russie avait proposé de l’accueillir lorsqu’elle était emprisonnée ou lorsqu’elle serrait la main de Poutine après la signature des contrats gaziers qui l’ont conduite en prison en 2010 (de manière controversée).
  • L’influence de Timochenko sur diverses factions parlementaires n’est néanmoins plus à prouver. Le Premier Ministre et le Président par intérim sont de son parti (sur le site de son parti sur lequel est toujours mis en avant Timochenko plutôt que Touchinov ou Iatseniouk). Néanmoins sa popularité dans l’opinion stagne toujours…
  • Timochenko a l’air d’avoir tout intérêt à une escalade avec la Russie… Au vu des discours enflammés de certains leaders ukrainiens sur la place Maïdan ou dans les médias (relayés complaisamment pour des raisons géopolitiques par l’OTAN et les États-Unis) elle n’est probablement pas la seule.
  • Quelle incidence du retour de Timochenko à Kiev ?

Le mot de la fin

Laissons la parole à “cette grande européenne”- chacun jugera…

La “petite studette” de Timochenko

 

L’ex-Premier ministre de l’Ukraine, Ioulia Timochenko, estime dans un entretien à la presse allemande que le président russe Vladimir Poutine a voulu dire aux Occidentaux qu’il n’en avait rien à faire d’eux en signant un traité de rattachement de la Crimée à la Russie.

Avec son discours au ton très occidental mardi, il a envoyé le message suivant aux Occidentaux: “Je n’en ai absolument rien à faire de vous”, a-t-elle assuré au quotidien Bild, à paraître mercredi, selon des extraits diffusés mardi soir. La leader pro-occidental, soignée dans un hôpital de Berlin pour des hernies discales, a également dénoncé “la propagande fasciste” du dirigeant russe qui emploie des “méthodes de guerre” pour “détruire le monde”, selon elle. “Plus personne ne peut contester que cet homme a des problèmes psychiques“, a-t-elle ajouté.

Le président russe a signé un traité sur le rattachement de la Crimée à la Russie après un discours marqué par des élans de patriotisme et un ton très antioccidental. L’ancienne icône de la Révolution Orange de 2004 en Ukraine a indirectement comparé ce rattachement à l’”Anschluss“, l’annexion de l’Autriche par Adolf Hitler en 1938. Le monde n’”avait plus entendu de discours comme celui prononcé par Poutine depuis 1938″, selon elle.

Redessiner les cartes du monde par les guerres, les crimes de masse et le sang sont son ‘Mein Kampf’ à lui“, a-t-elle dénoncé en référence au pamphlet idéologique du dirigeant nazi. Elle a également suggéré que si les Ukrainiens étaient reconnaissants aux pays occidentaux pour leur “soutien moral”, ils avaient espéré plus et continuaient d’espérer plus. (Source : Le Figaro)

N.B. je cherchais une tribune assez longue qu’elle avait fait dans la presse mais je ne la retrouve plus… quelqu’un a une idée ?

147 réponses à [É-NO-RME] Leak de Ioulia Timochenko : “Il est temps de prendre nos armes et d’aller tuer ces maudits russes ainsi que leur leader”

  1. Danyves Le 25 mars 2014 à 04h33
    Afficher/Masquer

    A lire un livre explosif sur Timochenko

    link to evene.lefigaro.fr

    La princesse du gaz

    Espions, amours et corruption : enquête sur Ioulia Timochenko, ex-Premier ministre d’Ukraine
    de Frank Schumann, Véronique Grosjean, Elisabeth Guillot


  2. Danyves Le 25 mars 2014 à 04h48
    Afficher/Masquer

    Désinformation :

    link to leplus.nouvelobs.com

    Ioulia Timochenko condamnée : un scandale rappelant les pires heures soviétiques
    Publié le 31-08-2012 à 16h44 – Modifié à 16h13

    48 réactions | 3141 lu

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Philosophe

    Lynchage politique

    Car c’est une innocente, jusqu’à preuve du contraire, que le funeste jugement en appel prononcé, ce mercredi 29 août 2012, par la Haute Cour de justice de l’Ukraine, pays prétendant se rapprocher des valeurs prônées par notre Union européenne, vient de condamner définitivement, après une procédure judiciaire aux allures de lynchage politique, à sept ans de prison pour un hypothétique délit de corruption.

    La victime de cette scandaleuse parodie de justice, qui n’est pas sans rappeler celui des tristement célèbres procès staliniens de Moscou sous l’obscure ère Vychinski, n’est pas, du reste, n’importe qui : il s’agit, ni plus ni moins, de l’ex-Première ministre Ioulia Timochenko, égérie de l’ancienne “révolution orange” de 2004 et principale opposante à l’actuel président ukrainien Viktor Ianoukovitch, un très peu glorieux mixte, celui-là, de Staline et de Poutine. C’est tout dire !


    • Kiwixar Le 25 mars 2014 à 07h09
      Afficher/Masquer

      Ce qui est quand même surprenant, c’est à quel point les medias français sont absolument tous en-dessous de l’abjection la plus vile (je reste poli, c’est mardi), alors que certains medias britanniques et US (qui pourtant doivent recevoir le même genre de pressions financières) parviennent parfois à rester plus ou moins acceptables.
      Est-ce que la seule différence, ce sont les avantages fiscaux des journalistes français?
      Comment Olivier, seul (mais pas que) parvient-il à faire du bien meilleur boulot, et de loin, que les 37,000 journalistes français?


    • casper Le 25 mars 2014 à 08h07
      Afficher/Masquer

      Quelle perle ^^

      “Car c’est une innocente, jusqu’à preuve du contraire, que [...] la Haute Cour de justice de l’Ukraine [...] vient de condamner définitivement”

      Eh ben non justement ^^ Si elle est condamnée, a fortiori en appel, elle n’est plus innocente ou en tout cas faire appel a la présomption d’innocence (“jusqu’à preuve du contraire”) n’a absolument aucun sens. Ou alors toutes les prisons du monde entier sont remplies de présumés innocents…

      Tant qu’a soutenir activement les oligarques corrompues, autant le faire bien et sans écorcher la logique au passage.


    • nouche Le 26 mars 2014 à 15h36
      Afficher/Masquer

      je rappelle que, suite a la publication par wikileak des discussions des ambassades US, on avait decouvert que meme les USA consideraient le gouvernement de Timochenko comme une kleptocratie

      link to lemonde.fr


  3. BA Le 25 mars 2014 à 05h22
    Afficher/Masquer

    Dans le journal anglais “The Independent”, un reportage sur le clan de Ioulia Timochenko :

    Ioulia Timochenko et ses proches ont ouvert 85 comptes bancaires au Royaume-Uni : il s’agirait d’une partie des 200 millions de dollars qu’ils avaient détournés lorsqu’ils dirigeaient l’Ukraine.

    L’enquête de “The Independent” est ici :

    link to independent.co.uk


  4. Noob Le 25 mars 2014 à 08h32
    Afficher/Masquer

    Je me demande s’ils vont en parler au 20h …


  5. cording Le 25 mars 2014 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Avec de tels propos on voit bien le caractère fasciste des putschistes de Kiev. Poutine n’a pas besoin de faire la guerre de son propre chef, il n’a qu’à attendre les fautes politiques que vont encore commettre ces gens-là d’ici l’élection du 25 mai (si elle a lieu). Néanmoins il peut s’y préparer mais surtout pas la déclencher, lorsque le fruit sera mûr il tombera de lui-même. Ce gouvernement “nationaliste” sera le fossoyeur de l’unité de l’Ukraine.


  6. kolibe Le 25 mars 2014 à 08h45
    Afficher/Masquer

    A lire dans news360X: le mobile ?

    link to news360x.fr


  7. gestin Le 25 mars 2014 à 09h14
    Afficher/Masquer

    En 2004 elle a déjà dit qu’ il fallait noyer les habitants d’ Odessa (qui s ‘opposaient à la Révolution Orange) dans la Mer Noire et exploser la région de Donetsk après l’ avoir entourée de fil de fer pour que ses habitants n’ en sortent pas.


    • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 10h06
      Afficher/Masquer

      Vous me trouvez une source sur ça svp ?


      • gestin Le 25 mars 2014 à 15h27
        Afficher/Masquer

        Bonjour, Olivier,
        Je suis d’ Odessa et à l’ époque toute la ville en parlait…
        Je ne sais pas si vous parlez russe…link to rg.ru
        Pourtant, il faut avouer qu’elle refuse avoir prononcé ces paroles link to censor.net.ua, mais bon..; chez nous on dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu et ce qui a été dit lors de la conversation téléphonique du 18 mars nous évoque des souvenirs…


        • gestin Le 25 mars 2014 à 15h47
          Afficher/Masquer

          et voila en français “Une lettre ouverte de l’ écrivain Ukrainien Platon Bessedine aux partisans l’ Euromaidan” où il fait référence à ces menaces.

          link to scoop.it


          • C Balogh Le 25 mars 2014 à 16h26
            Afficher/Masquer

            Merci infiniment Gestin.


          • Causette Le 25 mars 2014 à 17h59
            Afficher/Masquer

            Superbe texte qu’il faudrait envoyer à la g… de certains journalistes pour qu’ils réalisent, enfin, qu’il y a peut-être deux ou trois choses qu’ils n’ont pas comprises dans cette histoire !


      • perceval78 Le 25 mars 2014 à 17h46
        Afficher/Masquer

        N’empêche, les «gens du Donbass» en veulent toujours au reste du pays, à ces intellectuels ou à ces politiques «beaux parleurs de Kiev», qui ne font rien pour stopper le déclin économique de la région et qui les traitent «comme des citoyens de seconde catégorie», bien qu’ils représentent 25 % du PIB de l’Ukraine. Et chacun de se scandaliser des propos prêtés à la blonde Ioulia qui aurait menacé en 2004 d’«encercler le Donbass avec du fil de fer barbelé»…

        source figaro 2010

        link to lefigaro.fr


    • Pong Le 26 mars 2014 à 08h26
      Afficher/Masquer

      Source ?


  8. Paul Le 25 mars 2014 à 09h29
    Afficher/Masquer

    Ma crainte est que du temps où elle était premier ministre qu’elle ait fait mettre de coté quelques missilles Kh-55 ou X-55 à tête nucléaire … Vu ce qu’elle déclare, elle n’utiliserait pas de tels termes si elle ne disposait pas de ce qu’il faut ou si elle n’était pas informé que l’Ukraine en dispose.


  9. yt75 Le 25 mars 2014 à 09h55
    Afficher/Masquer

    ——
    Alexandre Mouzitchko, dit Sachko Le Blanc, chef du mouvement d’extrême droite Pravy Sektor en Ukraine occidentale, a été tué lundi lors d’une fusillade avec les policiers venus l’arrêter à Rivne, dans l’ouest du pays.

    …..

    Mouzitchko, homme massif au physique de baroudeur, s’était fait connaître après avoir mis sur YouTube deux vidéos qui le montraient en train d’apostropher le conseil municipal de Rivne et de frapper un procureur.
    ———
    link to abonnes.lemonde.fr


    • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 10h28
      Afficher/Masquer

      Une grosse perte pour le néonazisme… Au moins il repose désormais en enfer avec Ernst Rohm….


      • Tche Le 25 mars 2014 à 12h14
        Afficher/Masquer

        La traduction de la conversation est exacte.
        L’assassinat de Mouzitchko est bien compréhensible. Il a fait son “boulot” de sniper au Maidan. Maintenant, ils n’ont plus besoin de lui. Il savait trop…et pouvait discréditer la nouvelle coalition.


  10. BA Le 25 mars 2014 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Mardi 25 mars 2014 :

    Ukraine : un chef nationaliste tué par la police à Rivne.

    Un responsable régional du mouvement d’extrême droite ukrainien Pravy Sektor a été tué lundi lors d’une fusillade avec les policiers venus l’arrêter à Rivne, dans l’ouest du pays, a annoncé mardi le ministère de l’Intérieur.

    Olexandre Mouzitchko, dit Sachko Le Blanc, chef de Pravy Sektor en Ukraine occidentale, a le premier ouvert le feu en direction des policiers, a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur Volodymyr Evdokimov, cité par l’agence Interfax-Ukraine.

    Le mouvement paramilitaire ukrainien Pravy Sektor, qui s’est illustré sur les barricades pendant la contestation à Kiev, s’est transformé samedi dernier en parti politique incluant d’autres formations nationalistes.

    Son leader Dmytro Iaroch a l’intention d’être candidat à la présidentielle anticipée du 25 mai en Ukraine.

    link to romandie.com


    • nouche Le 25 mars 2014 à 14h40
      Afficher/Masquer

      sasha blanc etait un heros pour pravy sektor, autant dire que ca va les radicaliser
      ou alors c’est un coup interne pour lisser leur image, maintenant qu’ils sont devenus un parti politique


      • nouche Le 25 mars 2014 à 15h39
        Afficher/Masquer

        il a ete tue par une section speciale dependant du ministre de l’interieur, les “Falcons”.

        Pravy Sektor appelle a la vengeance
        Pravy Sektor avait recemment pose la question du besoin de faire une seconde revolution, car le gouvernement actuel est encore trop corrompu.
        Est on en train d’assister a une guerre interne dans le gouvernement ? les extremistes contre les corrompus ?


        • Piotr Peterovich Le 25 mars 2014 à 20h19
          Afficher/Masquer

          réponse : oui, et l’Europe stupéfaite va voir l’Ukraine s’enfoncer dans le chaos…

          Au passage, si les Russes peuvent planifier un referendum en une semaine, je n’ai toujours pas compris pourquoi il faut attendre le 25 mai pour organiser des élections en Ukraine…


          • C Balogh Le 25 mars 2014 à 20h25
            Afficher/Masquer

            ce n’est pas intéressant pour les “füreurs” que la situation se calme trop vite, elle doit attirer l’attention jusqu’au 25 Mai, l’Ukraine est la diversion du moment.


    • Danyves Le 25 mars 2014 à 16h35
      Afficher/Masquer

      Secteur Droit exige la demission du ministre de l’Interieur

      “Nous ne pouvons pas regarder, en silence, les activités contre-révolutionnaires actifs du ministère de l’Intérieur. En conséquence, nous exigeons la démission immédiate du ministre de l’Intérieur Arsen Avakov, exigeant l’arrestation du commandant des forces spéciales TOC Falcon et par conséquent ceux qui sont coupables de l’assassinat.” – Yarosh, leader de Pravy Sektor, par Interfax


      • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 17h41
        Afficher/Masquer

        Il était lucide le gars…. «Muzychko himself earlier said he believed he could be killed. In a video address recently posted on YouTube he said that the leadership of “the Prosecutor General’s office and the Interior Ministry of Ukraine made a decision to either eliminate me or to capture me and hand me over to Russia, to then blame it all on the Russian intelligence.”»)


      • Prague Le 25 mars 2014 à 22h30
        Afficher/Masquer

        Au fait, “secteur droit” vient d un emplacement dans le stade de Dynamo Kiev, ou etaient places les fans de Dynamo les plus violents et perturbateurs pour les separer des plus moderes et surtout des fans du club adverse…


        • C Balogh Le 26 mars 2014 à 07h43
          Afficher/Masquer

          Bonjour,
          J’aime me cultiver, vous me faites penser à un commentateur qui nous livrait des infos à une vitesse supersonique, on aurait dit qu’il y avait dix mecs autour de lui prêts à sortir l’info la plus “adaptée”, c’était Babartrucmuche.Il y a des gens comme ça qui ont une intelligence incroyable, respect.


  11. redrock Le 25 mars 2014 à 10h22
    Afficher/Masquer

    Je ne vais pas défendre I Timochenko en tant que personnage politique;
    Il faut cependant mettre un bémol sur des conversations privées excessives,
    Les Ukrainiens ont le sang chaud et la parole vive; pour avoir récemment conversé avec un ukrainien de France je vous garantis qu’il n’est pas plus tendre avec les Russes.
    “Je suis prête à m’emparer d’une mitrailleuse et tirer une balle dans la tête de ses fils de p****”"
    J’ai entendu des propos semblables lors d’un lendemain d’élections dans la bouche d’un collègue devenu plus tard député socialiste!
    Il ne faut donc pas prendre ces propos au pied de la lettre.
    Il n’en reste pas moins que toute surenchère est à écarter dans cette histoire mais les plus dangereuses sont les bruits de bottes qu’on commence à entendre chez nous;
    On peut lire ici un éditorial de la fondation R schuman très proche de la Commission européenne:
    Réarmer l’Europe
    link to ouest-france.fr


    • yt75 Le 25 mars 2014 à 10h38
      Afficher/Masquer

      Oui, et pendant ce temps les vrais sujets et intétêts dans toute cette affaire sont évidemment soigneusement passés sous silence.

      Par contre la propagande elle est passée en mode hystérique (ou désespérée).

      Par exemple Condoleezza Rice est capable d’écrire dans dans le Washington post :

      “Soon, North America’s bounty of oil and gas will swamp Moscow’s capacity. Authorizing the Keystone XL pipeline and championing natural gas exports would signal that we intend to do precisely that.”

      link to jeremyleggett.net


    • Norton Le 25 mars 2014 à 11h06
      Afficher/Masquer

      Redrock,

      Ce que votre article oublie de mentionner,c’est que le désarmement de l’Europe et particulièrement de la France,est une conséquence directe de la construction européenne vers laquelle nous ont poussé Schumann et Monnet qui étaient payés par la CIA …
      Notre subordination à l’OTAN fini de nous discréditer sur le plan diplomatique et nous empêche de peser pour sauver la paix,comme il est indiqué dans votre lien.


    • ig Le 25 mars 2014 à 14h05
      Afficher/Masquer

      Je vois que vous minimisez les propos de la blonde sous prétexte qu’ils ont été tenus de la même manière par un ukrainien en France, et que celui ci est ensuite devenu député socialiste!
      Il me semble à moi que nous devons fermement condamner ces propos, qu’ils soient tenus en France ou ailleurs dans le monde, par des ukrainiens ou tout autre, en direction de russes ou tout autre!
      Et je m’inquiète fortement du fait que si c’est un futur député qui le dit, alors il faut fortement minimiser la portée! Je dirais qu’un homme politique, quel qu’il soit, et si celui ci est devenu député c’est qu’il était déjà homme politique à l’époque, doit être définitivement exclu de toute fonction politique avec de tels propos.
      Ou alors, les mots n’ont plus de sens, on dit ce qu’on veut on fait ce qu’on veut, et c’est bien cet exemple qui nous est donné chaque jour par ces politiciens qui nous gouvernent.
      Attention au retour de bâton! Je suis très choquée.


    • Grégory Le 25 mars 2014 à 16h05
      Afficher/Masquer

      Le “Sancho” c’est bien joli, mais on fait quoi quand quelqu’un qui a le sang chaud a finalement balancé le missile nucléaire qu’il avait dit vouloir balancer ? Le “Sancho”, ça veut dire que des fois on parle plus loin que les actes, mais aussi que des fois on agit plus loin qu’on voudrait.

      Bref, si ce n’est pas à prendre comme la promesse d’une bombe H sur la Russie, c’est bel et bien un scandale.


    • nouche Le 25 mars 2014 à 16h10
      Afficher/Masquer

      helas dans un cadre ou on essaie de faire porter le chapeau, dans son entier, aux russes, en deniant toute russophobie du gouvernement actuel, il faut reconnaitre que cela donne raison a Poutine d’officiellement s’inquieter du sort des russes


  12. perceval78 Le 25 mars 2014 à 10h39
    Afficher/Masquer

    tiens on aurait commencé un petit nettoyage a kiev ???

    link to rt.com


    • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 10h49
      Afficher/Masquer

      Une nuit des longues Kalachs ?


      • perceval78 Le 25 mars 2014 à 12h20
        Afficher/Masquer

        l’analyse de defensa sur ces affaires

        link to dedefensa.org


      • jave Le 25 mars 2014 à 12h37
        Afficher/Masquer

        Prions pour que ce soit simplement une petite bavure policière.
        Si c’est un assassinat commandité par des oligarches ou par la Russie, les conséquences pourraient être terribles.
        La mort de Mouzitchko pourrait être l’évènement déclencheur d’une guerre civile et de la partition de l’Ukraine.


        • perceval78 Le 25 mars 2014 à 12h39
          Afficher/Masquer

          l’analyse de sapir


          • jave Le 25 mars 2014 à 13h03
            Afficher/Masquer

            Mais encore ?


        • yt75 Le 25 mars 2014 à 12h54
          Afficher/Masquer

          Ça peut-être aussi un petit nettoyage du fait du nouveau gouvernement, pour faire disparaitre des personnes ayant été utilisées mais à l’image un peu “gênante” compte tenu de la nouvelle situation (ou s’y croyant un peu trop)…


        • nouche Le 25 mars 2014 à 16h13
          Afficher/Masquer

          c’est un assassinat, le recit ne laisse aucune chance a la bavure : il etait dans un cafe pres de chez sa mere, entree d’une unite de forces speciales qui tirent directement, il fuit et se fait abattre.

          vous pouvez suivre les reactions/articles ici :
          link to google.com


          • C Balogh Le 25 mars 2014 à 18h26
            Afficher/Masquer

            je ne pleurerai pas sur cette brute épaisse, je dirai même OUF!!
            j’ai peut-être mal lu mais apparemment, c’est lui qui a ouvert le feu..


            • C Balogh Le 25 mars 2014 à 18h48
              Afficher/Masquer

              et voilà on essaie de créer de l’émotion, “il était dans un café…près de chez sa mére!!!oh, que c’est tristeeeeeeeeeeeeeeeeee!!ben moi, hitler, il aurait pu être “dans les bras de sa mère”, si j’avais pu, je l’aurai zigouillé !


    • step Le 25 mars 2014 à 13h37
      Afficher/Masquer

      j’ai gagné une petite pièce tiens ! accession au pouvoir et renversement d’alliance, elimination des leaders de milices trop indociles, des revendications populaires (aussi) prévisible, classique, ça s’appelle devenir présentable.


      • C Balogh Le 25 mars 2014 à 18h34
        Afficher/Masquer

        j’ai fais mieux, un petit billet(5 euros)
        :O)


  13. V_Parlier Le 25 mars 2014 à 11h08
    Afficher/Masquer

    Et la presse russe n’a certainement pas besoin d’en inventer. Les “combattants” sont fiers et se publient souvent eux-mêmes, dont ici: link to youtube.com , çà laisse imaginer comment tout çà va finir… le Russie aura bon dos, encore une fois!


  14. caroline porteu Le 25 mars 2014 à 11h09
    Afficher/Masquer

    Le pillage de l’Ukraine a commencé
    link to paulcraigroberts.org


    • yt75 Le 25 mars 2014 à 13h43
      Afficher/Masquer

      A propos de “Paul Craig Roberts”, clairement très remonté et direct, mais dans son style assez spécial aussi (“paléoconservateur”).

      Par ailleurs il fait référence dans plusieurs de ses textes au fait que les US aurait changé de “doctrine” en 2010 par rapport à l’usage de l’arme nucléaire,par exemple :

      “The Russians know the United States has changed its war doctrine to include nuclear weapons, which shifted in 2010 to permit pre-emptive first strikes. Well the Russians know this is not directed against Afghanistan or Iraq, but against them. ”

      link to truth-out.org

      quelqu’un sait à quoi il fait référence ?


      • Causette Le 25 mars 2014 à 22h02
        Afficher/Masquer

        Il veut juste dire que les Etats-Unis s’autorisent toutes les possibilités d’agir, même (et d’ailleurs “surtout” ; car cela leur permettra de sortir, encore une fois, un prétexte dont ils ont le secret) à titre préventif, en incluant la possibilité du recours à l’arme atomique. Et bien sûr, les russes savent très bien que c’est eux que l’on vise et personne d’autre. Ce qui se passe est planifié, voulu. Il y a, aux States, une poignée de fous qui ne pensent plus qu’à une seule chose : en finir avec la seule vraie puissance capable de faire de l’ombre à la leur. Une lueur d’espoir, quand même, c’est de s’apercevoir que la population U.S. elle même semble se rendre compte que ses élites déconnent plein pot et constituent une menace de plus en plus perceptible pour les valeurs démocratiques auxquelles tous ont encore envie de croire. A la lecture de leurs blogs et des commentaires, on voit que cela gronde chez eux aussi. Sera-ce suffisant ?


      • redrock Le 26 mars 2014 à 00h31
        Afficher/Masquer

        il peut s’agir d’armes nucléaires tactiques miniaturisées ou de bombes à neutron
        link to fr.wikipedia.org
        ou également de munitions à l’uranium appauvri (UA) avec à la fois forte pénétration puis explosion, soufle et incendie par vaporisation de l’UA
        L’utilisation d’armes nucléaires tactiques a été évoquée par Bush en 2006 contre l’Iran
        link to fr.wikipedia.org
        Chirac l’a envisagée également peu après


        • Goldfinger Le 26 mars 2014 à 11h56
          Afficher/Masquer

          Bonjour,

          Et Barack Obama en a indirectement parlé dans son intervention à La Haye.

          Mais il s’agissait du nucléaire dans le cadre terroriste (link to lalibre.be) :

          “A La Haye, Obama déclare que la Russie est “une puissance régionale” et qu’elle l’inquiète moins que le risque d’un “attentat nucléaire à Manhattan”. ”
          (Extrait de la quotidienne “Time to Sign Off” … bon, d’accord, pas une grand source journalistique … mais finalement nous avons eu l’occasion de constater par ailleurs de quelle désinformation globale ces dernières étaient capables ;-) et :-( ).

          La première partie de la phrase est évidemment tout à fait déplacée et la seconde n’est pas insensée.

          Très cordialement


  15. raloul Le 25 mars 2014 à 11h12
    Afficher/Masquer

    Bonjour!

    Elle fait fort, l’égérie de la révolution orange… Peut-être qu’elle a un fichu caractère et un sens de l’hyperbole et du pathos assez développé… Je me demande s’il faut vraiment prendre ses affirmations au premier degré; personnellement, j’en doute, ce qui ne m’empêche pas d’être atteré par l’attitude de l’UE, des pays qui la composent et de leurs responsables politiques.

    Apparamment, de rares politiciens commencent à monter au créneau pour dénoncer la complaisance européenne avec les extrémistes en Ukraine, comme Gregor Gysi en Allemagne:
    link to histoireetsociete.wordpress.com

    Ou le député Paul Murphy au parlement européen:
    link to youtube.com

    En lisant la transcription écrite, vous noterez la jolie formule utilisée pour décrire la liberté de parole limitée dans le temps accordée aux opinions divergentes au sein du parlement européen: “The President cut off the speaker”
    link to europarl.europa.eu

    Voilà où l’UE en est en matière de “gestion des avis non-conformes” de ses députés.

    Et il faudrait prendre au sérieux les menaces de l’UE contre la méchante Russie qui a soutenu un référendum en Crimée, certes discutable, mais qu’elle était sûre de gagner (d’ailleurs, pour tous ceux qui s’indignent contre la méthode, pensez-vous sérieusement que si le sujet devait être voté à nouveau dans un mois ou deux, avec cette fois tous les observateurs internationaux souhaitables, dans le plus pur respect des processus démocratiques, sans aucun soldat russe dans les parages, etc… le résultat serait très différent et les partisans de l’indépendance feraient moins de 50% des voix? sérieusement?). Au nom de la “démocratie”, les cinglés de l’UE font tout et n’importe quoi. Ils vident ainsi les mots de leurs sens, ce qui est à mon avis le pire aspect. Car à force, plus personne n’accorde aucun crédit à l’idée-même de démocratie, et ceci est profondément gravissime.

    Lasser l’opinion publique en discréditant à dessein les concepts et les valeurs qui sont censément celles partagées par une large majorité d’européens (démocratie, liberté, responsabilité, justice, etc…), saper les bases morales du continent pour pouvoir mieux imposer leur idéologie et leurs visions très impopulaires, faire croire aux citoyens qu’ils sont impuissants. C’est ainsi que je perçois la stratégie globale et à long terme des leaders européens, car je ne trouve aucune explication rationelle à leurs comportements, à part peut-être le conditionnement pro-américain massif et le suivisme intellectuel total. Mais j’ai de la peine à concevoir que des personnes arrivées à un tel degré de responsabilité puissent être aussi inintelligentes et incultes, peut-être que je me trompe? C’est dur de ne pas tomber dans le: “tous pourris”, mais en même temps les faits sont têtus ;-)

    L’UE finit définitivement de se ridiculiser, la question est; comment se débarasser de ce “machin”? Faut-il profiter des infrastructures qui ont été construites, mais changer tout le personnel et transformer les institutions existantes en de vrais outils démocratiques, ou faut-il simplement sortir de l’UE, et la laisser périr voire la démanteler avec vigueur, avant de rebâtir quelque chose qui corresponde aux attentes des peuples européens?


    • Norton Le 25 mars 2014 à 13h50
      Afficher/Masquer

      Rallumer,
      À moins que vous puissiez me dire ce qu’il y aurait encore à sauver dans ce machin,il n’existe qu’une seule solution adulte,légale et inattaquable pour sortir de l’UE,…c’est l’article 50 du TUE.

      La réaction de nos dirigeants concernant les sanctions promises contre Poutine et la Russie prouve que nos dirigeants exploitent à leur avantage le principe auto-bloquant du (non…) fonctionnement de l’UE…

      Le fait qu’ils se refilent la patate chaude pour que personne n’applique aucune sanction contre la Russie,prouve qu’ils connaissent parfaitement l’effet auto-bloquant de la construction européenne.

      L’unanimité des 28 est nécessaire pour la moindre décision…Généralement,cet effet auto-bloquant est plutôt l’instrument de l’incapacité politique de l’UE…Ça leur permet de nous promettre “une autre Europe” à chaque élection sans prendre aucun risque,puisque ils savent d’avance qu’il y aura toujours plusieurs pays qui ne voudront pas de CETTE “autre Europe”, mais plutôt d’une autre,la leur, dont nous-même nous ne voudrions pas…Le futur refus des uns,excuse d’avance les futurs échecs politiques des autres et leurs promesses non tenues…

      Ça commence à faire quelques années qu’ils nous promènent comme ça !!!…

      Mais là,ils en font une excuse minable pour ne pas sanctionner Poutine,car cela reviendrait à se tirer une balle dans le pied tout en avouant avoir perdu une occasion de se taire…

      L’UE est irréformable parce qu’elle est irréformable constitutionnellement !

      Il faut en sortir au plus vite car son impuissance diplomatique structurelle ne réussi pas à nous protéger des risques de guerre.


      • xas Le 25 mars 2014 à 18h17
        Afficher/Masquer

        Lorsque, au mois de mai prochain, les élus du front national feront les jolis coeurs au parlement Européen tout sera pour le mieux.


    • Norton Le 25 mars 2014 à 13h52
      Afficher/Masquer

      Raloul,
      À moins que vous puissiez me dire ce qu’il y aurait encore à sauver dans ce machin,il n’existe qu’une seule solution adulte,légale et inattaquable pour sortir de l’UE,…c’est l’article 50 du TUE.

      La réaction de nos dirigeants concernant les sanctions promises contre Poutine et la Russie prouve que nos dirigeants exploitent à leur avantage le principe auto-bloquant du (non…) fonctionnement de l’UE…

      Le fait qu’ils se refilent la patate chaude pour que personne n’applique aucune sanction contre la Russie,prouve qu’ils connaissent parfaitement l’effet auto-bloquant de la construction européenne.

      L’unanimité des 28 est nécessaire pour la moindre décision…Généralement,cet effet auto-bloquant est plutôt l’instrument de l’incapacité politique de l’UE…Ça leur permet de nous promettre “une autre Europe” à chaque élection sans prendre aucun risque,puisque ils savent d’avance qu’il y aura toujours plusieurs pays qui ne voudront pas de CETTE “autre Europe”, mais plutôt d’une autre,la leur, dont nous-même nous ne voudrions pas…Le futur refus des uns,excuse d’avance les futurs échecs politiques des autres et leurs promesses non tenues…

      Ça commence à faire quelques années qu’ils nous promènent comme ça !!!…

      Mais là,ils en font une excuse minable pour ne pas sanctionner Poutine,car cela reviendrait à se tirer une balle dans le pied tout en avouant avoir perdu une occasion de se taire…

      L’UE est irréformable parce qu’elle est irréformable constitutionnellement !

      Il faut en sortir au plus vite car son impuissance diplomatique structurelle ne réussi pas à nous protéger des risques de guerre.


  16. C Balogh Le 25 mars 2014 à 11h25
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    J’ai écrit à tous nos députés et sénateurs en leur demandant leur position sur l’Ukraine et le Traité Transatlantique,
    je viens de revoir ça :

    Chère Madame,

    Merci de votre message que j’ai lu avec beaucoup d’attention.
    Comme vous le savez, j’appartiens au Mouvement républicain et citoyen fondé par Jean-Pierre Chevènement, qui a réagi aux deux sujets que vous mentionnez. Je me permets donc de vous transmettre ci-dessous les liens vers son blog, lesquels vous permettront de connaître la position de notre mouvement sur ces questions.

    Bien cordialement à vous,

    MF Bechtel

    link to chevenement.fr

    link to chevenement.fr

    Je voulais le partager avec vous.

    “L’ouverture de cette négociation est doublement paradoxale.

    Le premier paradoxe de cette négociation est qu’elle s’engage alors que l’Union européenne réalise en 2012 un excédent commercial qui varie de 55 milliards d’euros selon les estimations américaines à 86 milliards selon les estimations européennes au bénéfice de l’Allemagne pour l’essentiel dont l’excédent sur les Etats-Unis atteint, en 2012, 46 milliards d’euros. Ceux-ci voient clairement dans un futur accord le moyen d’un rééquilibrage favorisant la création d’emplois sur leur sol.

    et “Ils n’ont pas oublié le Kosovo, l’Irak, la Libye, etc. La Russie défend ses intérêts géopolitiques mais elle n’est pas l’URSS. Celle-ci a disparu depuis vingt-trois ans. Il faut accepter que chaque pays évolue à son rythme et choisisse lui-même son destin. Je me réfère toujours à Jacques Berque qui disait que chaque peuple doit trouver en lui-même et dans ses motivations les raisons d’emprunter des concepts qui lui sont de prime abord étrangers, mais qu’on ne peut les lui imposer de force.


    • kinimodo Le 25 mars 2014 à 11h50
      Afficher/Masquer

      Merci pour ces liens.
      C’est rassurant qu’il y ai quelques hommes politiques de cette trempe.
      … Si il pouvait remplacer Fabius !


    • Norton Le 25 mars 2014 à 14h15
      Afficher/Masquer

      @C Balogh,

      Jean-Pierre Chevènement,c’est aussi un de ceux qui veulent une autre Europe et qui n’a pas encore assimilé qu’il est le seul parmi les 28 à vouloir celle-là…,chacun voulant la sienne…

      C’est également celui qui préconise d’aller discuter avec Merkel pour dévaluer l’euro…,alors que les allemands ne changerons jamais une règle qui leur profite tant qu’ils seront en position de force…

      C’est enfin celui qui ne vous dit jamais que pour changer tout ça,il faut l’unanimité des 28 et que cette unanimité représente,en termes de probabilité mathématique, 1 seconde sur 37 milliards de milliards d’années…

      Comme on dit dans le midi,on a le temps de tuer un âne à coups de figues molles …


      • C Balogh Le 25 mars 2014 à 18h28
        Afficher/Masquer

        Son discours est tout de même un discours d’homme politique, et où apparaît de la diplomatie, ça change un peu des autres guignols, Fabius et consorts.
        “Que celui qui n’a pas pêché jette la première pierre”


        • Norton Le 25 mars 2014 à 20h44
          Afficher/Masquer

          @C Balogh,
          Les guignols sont ceux pour lesquels il s’est toujours désisté…
          Mais je le crois encore un homme d’honneur (ovni politique !…),même si contrairement à ce que vous affirmez son discours politique n’apporte pas de solution à la faiblesse de la France.Dire qu’il faut demander aux allemands de changer l’euro en monnaie commune,c’est ne rien dire,vu que les allemands sont très satisfaits de l’actuel euromark et qu’ils seraient stupides pour eux d’en changer…
          L’Europe qu’il propose n’est pas réaliste.
          Oui pour sa mesure et son sens de la diplomatie,non pour son analyse de la situation européenne et donc ses solutions.
          Je rêverais qu’il se rallie à l’UPR après avoir admis que l’UE est irréformable.


    • C Balogh Le 25 mars 2014 à 19h08
      Afficher/Masquer

      enfin, je continue à écrire parce qu’ils sont très très nombreux et hotmail me limite à tant de messages/jour,
      Demain, les sénateurs!


  17. Kiergaard Le 25 mars 2014 à 11h38
    Afficher/Masquer

    Olivier,

    C’est gentil d’avoir repris ma traduction et d’avoir fait le boulot pour présenter Ioulia Timochenko. Je sais que je n’aurais pas du prendre ce pseudo sur un coup de tête mais c’est Kiergaard et pas Kikegaard =D

    Bon boulot, c’est une bonne idée d’intégrer de plus en plus de coupures de presse comme cela.


  18. C Balogh Le 25 mars 2014 à 11h46
    Afficher/Masquer

    Il y a sur ce blog des personnes très instruites de l’histoire, Il me semble qu’il serait interessant de regarder ce qu’il s’est passé lors de la signature des traités les plus importants, ceux qui engagent l’UE envers les USA, il faudrait regarder en amont si des troubles importants ont eu lieu, en effet, je pense que la “carte” diversion est très couramment utilisée, vous me direz:pas j’usqu’à une mini guerre civile….quand même!
    Ben, si, je pense que l’UE et les USA se foutent royalemnt des morts que leur expantionisme crée, c’est leur but et une fois le résultat obtenu ils n’ont aucun scrupule à laisser les gens des pays utilisés s’entretuer.


    • redrock Le 26 mars 2014 à 00h53
      Afficher/Masquer

      En 1979 alors que VGE et Helmut Schmidt commençait une négociation pour une monnaie européenne équilibrant le dollar comme monnaie d’échange internationale pour l’Europe des neuf, le sommet de l’OTAN de décembre 79 décidait l’installation de missiles et fusées Pershing pour répondre aux missiles SS20 soviétiques, lançant la crise des euromissiles qui renvoyait l’Europe sous parapluie US


  19. jacqueline Le 25 mars 2014 à 11h57
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Olivier , vous y êtes allés fort dans cet article bien documenté.

    Connaissant un peu la blonde tressée, ça ne m’étonne pas du tout.

    Et après on s’étonne que Poutine se tient prêt à riposter militairement.


  20. orgent Le 25 mars 2014 à 12h22
    Afficher/Masquer

    N’oubliez pas d’ajouter le tag Ukraine a cette note !


  21. pouic pouic Le 25 mars 2014 à 12h26
    Afficher/Masquer

    [Modéré : Bah, comme tous les média c'est USA TODAY, Russia Today fait une moyenne...]


    • Surya Le 25 mars 2014 à 13h06
      Afficher/Masquer

      Ce n’est pas moins fiable que CNN (rappelons nous la propagande de guerre sur les médias US lors de la campagne Irakienne) ou Al jazeera, c’est la seconde chaine d’info étrangère en terme d’audience aux USA. De plus la principale intéressée a confirmée l’authenticité de cette conversation.

      Et puis chez nous avec TF1, libé, le figaro et consorts on a pas trop de leçons à donner sur la fiabilité des infos diffusées sur les grands médias…


    • raloul Le 25 mars 2014 à 13h22
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Oui Russia Today est au moins autant “n’importe quoi” que CNN, TF1, etc… Vous souhaiteriez que je vous mette les liens vers les émissions traitant des armes de destruction massive irakiennes de l’époque, par exemple, juste pour relativiser?

      Concernant la crédibilité d’Olivier et du blog, je serais d’accord avec vous si les informations présentées par RT n’étaient pas vérifiables, contenaient des mensonges avérés, si les faits étaient malmenés par un montage tendancieux. Or, ici il s’agit d’un enregistrement brut, que Mme. Timoschenko a elle-même authentifié. Et c’est tout concernant le matériel provenant de RT.

      Ou faudrait-il selon vous s’interdire de citer RT par principe? Si oui, au nom de quel principe, pourriez-vous développer?

      Je pense pour ma part qu’il y a assez de sources de propagande otanesque qui nous entourent, et j’apprécie d’avoir un blog qui apporte un point de vue alternatif. Chacun reste libre de juger de la crédibilité des uns et des autres au final.


  22. raloul Le 25 mars 2014 à 12h40
    Afficher/Masquer

    Rebonjour!

    Au moins, en Allemagne, il est encore permis de rire et de se moquer gentiment de cette situation:
    link to youtube.com

    Je ne suis pas sûr qu’une telle satire serait bien tolérée en France (pour autant qu’une telle satire soit jamais produite en France…). Les dirigeants européens et leur total “doublespeak” et doubles standards sont pourtant du pain bénit pour les humoristes…


    • C Balogh Le 25 mars 2014 à 13h14
      Afficher/Masquer

      bonjour, très intéressant cette vidéo, et que ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls à avoir compris le jeu des USA!
      Merci beaucoup.


    • yt75 Le 25 mars 2014 à 14h07
      Afficher/Masquer

      Merci pour le lien (malheureusement je ne parle pas l’allemand, enfin très peu)

      Et clairement si quelqu’un peut dire aux US de se calmer c’est l’Allemagne, et d’ailleurs déjà le cas.

      Mais je vois mal comment on pourra maintenir très longtemps un “entre deux”, c’est à dire sans présenter une opposition diplomatique claire (de, + fr ?, + ??) aux US


      • C Balogh Le 25 mars 2014 à 16h13
        Afficher/Masquer

        à Yt75
        il y a les sous-titres, pas top, mais on comprend l’essentiel,
        Crdt


  23. Sammy Le 25 mars 2014 à 13h17
    Afficher/Masquer

    A propos de l’unique mort en Crimée, Thierry Meyssan mentionne à nouveau la technique du tireur embusqué:
    Fin du 9ème paragraphe link to voltairenet.org
    “Tout cela sans tirer un coup de feu, à l’exception d’un sniper ukrainien pro-Otan qui fut arrêté à Semferopol après avoir tué une personne de chaque bord.”

    Voici quelques éléments débusqués sur la toile et un bel exemple dans le traitement différent d’une même info.

    1) Deux morts, un dans chaque camp:
    - link to telegraph.co.uk
    “A member of a pro-Russian militia was later reported to have been killed during the same gun battle. There was confusion over how the militia man had died and it appeared he may have been accidentally shot by his own side rather than killed by resisting Ukrainian forces.”
    - link to metro.co.uk
    “The Ukrainian officer died from his wounds after being shot in the neck at a military base on the outskirts of the territory’s capital Simferopol. A local defence volunteer who went to the scene to investigate was killed, a second soldier was shot in the neck and a third was beaten with iron bars.”
    - link to dailymail.co.uk
    “A Ukrainian serviceman and a member of a local self-defence brigade were shot dead, and many more were arrested in a Military base in Simferopol as the crisis between Russia and Ukraine escalates closer to all-out war.”

    - Quant aux media francophones, le Monde et le Figaro ne mentionnent que la victime pro-ukrainienne:
    link to lemonde.fr et link to lefigaro.fr
    - France24 et la RTBF donnent plus de détails:
    link to france24.com et link to rtbf.be
    - Sur Francetvinfo, police locale >< communiqué de Kiev:
    link to francetvinfo.fr

    2) Tireur embusqué?
    - La petite douceur en comparant la version anglophone et francophone DE LA MEME DEPECHE sur Euronews:
    link to euronews.com
    "Unconfirmed reports claimed the serviceman, a cartographer, was shot dead by a sniper."

    Dans la version francophone, qui n'est pas une traduction stricte de la version anglophone, la simple mention au tireur embusqué a disparu: link to fr.euronews.com

    - 3 media russes qui parlent clairement d'un tireur embusqué:
    http://en.ria.ru/world/20140318/188552565/Pro-Russian-Forces-Attacked-in-Crimea-One-Dead–Report.html
    link to rt.com
    link to voiceofrussia.com
    En Français link to fr.ria.ru

    Les seules références à un tireur embusqué que j'ai pu trouver en langue française proviennent de sites internet alternatifs qui renvoient le plus souvent vers les principales agences d'infos russes.

    Bonne journée à tous!


  24. maboul Le 25 mars 2014 à 13h24
    Afficher/Masquer

    ce Berruyer est un maboul de première.
    Heureusement qu’on ne voit pas cet hurluberlu sur les médias et qu’il s’en tient à cette feuille de blog malodorante.


    • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 14h52
      Afficher/Masquer

      Merci cher 192.93.161.242. J’imagine que vous êtes symapthisant de Svoboda ?


    • Surya Le 25 mars 2014 à 15h14
      Afficher/Masquer

      Il y a des sympathisants d’extrême droite chez Thales manifestement :)


      • jave Le 25 mars 2014 à 16h13
        Afficher/Masquer

        Ou alors des excités de la bombe au CEA…
        C’était peut-être ironique non ?


        • Surya Le 25 mars 2014 à 18h55
          Afficher/Masquer

          La base du RIPE donne bien Thales à Elancourt ;)


      • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 17h30
        Afficher/Masquer

        “Commissariat a l’Energie Atomique” en fait on dirait bien… :)


    • Rémi Laffitte Le 25 mars 2014 à 15h38
      Afficher/Masquer

      J’ai bien l’impression que l’on doit être un paquet à être mabouls.
      En tout cas il faut remercier les médias de se discréditer si généreusement et sans aucune retenue dans cette affaire. L’opinion sait maintenant à quoi s’en tenir car si les médias mentent aussi affreusement sur la situation en Ukraine il n’y a aucune raison pour qu’ils racontent la vérité le reste du temps.


  25. Goldfinger Le 25 mars 2014 à 13h35
    Afficher/Masquer

    Oui effectivement E-N-O-R-M-E !!!

    Merci pour cette information (et pour toutes les autres !!!)

    Décidemment cette affaire Ukrainienne est non seulement très dangereuse mais elle est aussi incroyablement révélatrice des pratiques “occultes” en cours.

    C’est donc AUSSI une opportunité pédagogique EXTRAORDINAIRE.

    Personnellement j’ai décidé de m’en servir pour ouvrir (pacifiquement, je vous rassure ;-) ) les yeux de certaines personnes que je côtoie.

    J’ai donc fait suivre à la plupart de mes contacts “sensibilisés” (pas de risque inconsidéré par exemple pour votre job SVP) à la nécessité de changer (le plus pacifiquement possible) le monde avec le message suivant:

    Outre une désinformation totale des citoyens par les médias traditionnels, cette crise Ukrainienne révèle les aspects les plus sombres des systèmes actuellement en place car il serait fort naïf de croire que ce cas soit une spécificité locale ukrainienne. Fort malheureusement !

    Quand l’Ukraine aura perdu sont aspect de “buzz” et ne sera plus rentable pour les médias traditionnels, ces derniers passeront rapidement à une autre désinformation.

    Et les sujets de manquent pas car des déstabilisations (dont la partie cachée ne sera jamais révélée au grand public) vont continuer à se succéder à un rythme probablement rarement atteint (sous la pression induite par la pénurie inéluctable des ressources énergétiques, minières … et alimentaires mais sur ce dernier point ce n’est pas une nouveauté pour d’importantes régions du monde).

    Les gens aimant bien l’inédit et l’anecdote plus ou moins croustillante/décoiffante, il serait très utile que vous fassiez suivre ce courriel à (tous) vos contacts sensibilisés à l’avenir de notre planète qui est aussi celle de leurs enfants et petits-enfants …


  26. Nanker Le 25 mars 2014 à 13h49
    Afficher/Masquer

    « Et tout ça ça fait d’excellents Européens! » comme aurait pu le chanter Maurice Chevalier…


  27. perceval78 Le 25 mars 2014 à 14h13
    Afficher/Masquer

    evidemment il y a beaucoup de petrole dans le coin et beaucoup de ports qui l’acheminent

    link to institutidrp.org
    link to lefigaro.fr

    evidemment la mer noire est quasi fermée par le bouchon que constitue les dardanelles
    evidemment pour defendre la syrie il faut passer par ce bouchon

    link to temoignages.re

    donc la politique de l’occident serait de bloquer le bouchon
    donc la politique de la russie est d’occuper les ports et de se doter des moyens de fermer les oleoducs

    voiceofrussia.com/news/2014_03_25/Black-Sea-fleet-base-construction-in-Novorossiysk-to-be-completed-in-2015-Russian-Defense-Minister-3040/

    fr.ria.ru/defense/20140319/200758961.html

    du tres classique tout ca , terriblement ennuyeux pour le pekin moyen (jeu de mots)


  28. samuel Le 25 mars 2014 à 14h20
    Afficher/Masquer

    Et la plupart des médias Occidentaux adorèrent la bête, en disant : qui est semblable à la première bête ou fausse blonde de l’Ukraine, et qui pourra combattre contre elle ?


  29. perceval78 Le 25 mars 2014 à 14h22
    Afficher/Masquer

    excusez moi Ollivier , vous accusez Timochenko d’être une fausse blonde ,
    c’est pas un peu sexiste comme argument ca ???


    • Norton Le 25 mars 2014 à 14h32
      Afficher/Masquer

      C’est vrai,Olivier,en réalité,c’était peut-être une fausse brune…!


    • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 14h55
      Afficher/Masquer

      Non, une fausse démocrate simplement….


      • Norton Le 25 mars 2014 à 15h36
        Afficher/Masquer

        Alors,je comprends mieux pourquoi nos dirigeants ont applaudi sa sortie de prison…

        Elle est des leurs!


        • kinimodo Le 25 mars 2014 à 17h16
          Afficher/Masquer

          Timoshenko est comme sa révolution :

          Orange à l’extérieur et brune à l’intérieur


  30. jeandepannonie Le 25 mars 2014 à 16h25
    Afficher/Masquer
    • ketsa Le 25 mars 2014 à 22h26
      Afficher/Masquer

      Enorme le 3eme lien :

      ” Les mouvements contestataires dans les régions de l’Est de l’Ukraine seront désormais étouffées par la société militaire privée Greystone Limited (Blackwater), a annoncé le Service national de sécurité (SBU).

      Les mercenaires américains vont « remplir les fonctions de police politique et assurer la sécurité nationale ».

      Rien que ça. Au moins c’est clair.

      pour la suite: link to french.ruvr.ru


  31. nouche Le 25 mars 2014 à 16h31
    Afficher/Masquer

    Secteur Droit exige la demission du ministre de l’Interieur

    “Nous ne pouvons pas regarder, en silence, les activités contre-révolutionnaires actifs du ministère de l’Intérieur. En conséquence, nous exigeons la démission immédiate du ministre de l’Intérieur Arsen Avakov, exigeant l’arrestation du commandant des forces spéciales TOC Falcon et par conséquent ceux qui sont coupables de l’assassinat.” – Yarosh, leader de Pravy Sektor, par Interfax


    • nouche Le 25 mars 2014 à 16h44
      Afficher/Masquer

      le Ministre de l’Interieur quand a lui a qualifie de gang et de truands le Secteur Droit, et a dit qu’il etait pret a relever le defi lancer par Yanosh

      Il y a eu des arrestations de membres de secteur droit signalees.


      • nouche Le 25 mars 2014 à 16h51
        Afficher/Masquer

        et le Ministre des Affaires Etrangeres denonce l’antisemitisme, et le fascisme regnant en Ukraine !! Enorme le retournement de situation de la part du parti de Timochenko

        “Malgré les efforts de la partie russe afin de rechercher, et dans certains cas, simplement inventer, des faits au sujet de la violation alléguée des droits de l’homme en Ukraine. Nous ne pouvons pas dénier les faits réels : les manifestations de fascisme, de la xénophobie et de la criminalité, sur des bases ethniques, qui existent maintenant en Ukraine “- a déclaré le directeur de la politique d’information des Affaires étrangères de l’Ukraine,Predrag Eugene, lors d’une conférence le mardi 25 Mars.


      • nouche Le 25 mars 2014 à 17h29
        Afficher/Masquer

        Apparament il y avait un ultimatum en cours qui expirait aujourd’hui : toutes les milices devaient rendre leurs armes.
        Le ministere de l’interieur a donc rappele que toutes les milices armees sont donc maintenant illegales.

        Et d’apres le ministre de l’interieur, Sacha, le leader tue, se serait suicide en fait, les mains attaches il aurait quand meme reussi a se tirer une balle dans le coeur…


      • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 17h37
        Afficher/Masquer

        ça va être intéressant tout ça…


        • nouche Le 25 mars 2014 à 18h36
          Afficher/Masquer

          un rappel : le ministre de l’interieur, qui vient de declarer illegal les milices armees, confirmer la mort du leader de Pravyt Sektor, avait ete hue par le peuple de Maiden quand son nom avait ete cite pour ce poste. Il faut savoir que Arsen Avakov fait parti du top 100 des personnes les plus riches du pays


          • Olivier Berruyer Le 25 mars 2014 à 18h48
            Afficher/Masquer

            Son espérance de vie vient de tomber à 3 mois là…


          • Prague Le 25 mars 2014 à 21h20
            Afficher/Masquer

            Oui, elle aussi a ete huee lors de son salut dans la chaise roulante.

            Olivier, excellente analyse de cette predatrice, svp, il faut aussi se pencher en profondeur sur les autres loups sauvages en UA, link to en.wikipedia.org.

            Comme disait Colluche “un pour tous et tous pourris”, ca leur correspond parfaitement.


  32. jeandepannonie Le 25 mars 2014 à 16h38
    Afficher/Masquer

    Et pendant ce temps là :

    link to french.ruvr.ru


  33. jeandepannonie Le 25 mars 2014 à 16h52
    Afficher/Masquer

    Le président poire ne jouera pas aux jeux vidéo avec ses copains :

    link to lefigaro.fr


    • C Balogh Le 25 mars 2014 à 19h05
      Afficher/Masquer

      ouais, les noms de Valls et Fabius????
      Ben, autant garder Ayraualt parce que les deux là, sont échappés de St Anne.
      Ils cherchent quoi? à nous mettre des mecs de plus en plus incompétents???
      Moi, je sais pas vous, les français, J EN VEUX PAS NI DE VALLS NI DE FABIUS!
      Dehors les imposteurs!


  34. nouche Le 25 mars 2014 à 16h56
    Afficher/Masquer

    A propos de la demission du ministre de la Defense, un membre de Svoboda, on apprend que c’est Klitschko qui a exige sa demission a la Rada, le parlement Ukrainien. On se rappelle que le boxeur Klitschko est le chouchou des allemands.
    Bref le contre coup d’etat, soutenu par les occidentaux, est en marche.


    • nouche Le 25 mars 2014 à 17h48
      Afficher/Masquer

      pour la demission, il aura fallu deux votes pour la faire passer.
      Au premier vote, il manquait tout simplement un nombre de voix suffisants.
      Une pause a ete demandee, et au retour le second vote est passe.
      Koval a ete nomme nouveau ministre de la defense, un general d’origine Russe, autant dire que ca va alimenter l’idee d’un contre coup d’etat de Moscou


  35. nouche Le 25 mars 2014 à 17h37
    Afficher/Masquer

    la situation actuelle serait :
    - toutes les milices armees sont illegales, le ministre de l’interieur a fait tue un leader Pravy Sektor
    - tentative ratee de destituer le ministre de la defense de Svoboda

    ce qui est a suivre :
    - que va faire Svoboda au gouvernement ?
    - que vont faire les militaires sous les ordres de Svoboda ?
    - que va faire Parubuy, fondateur de Svoboda, qui a forme des groupes paramilitaires et est proche de Pravy Sektor, Yarosh etant son bras droit pour le poste de dirigeant de la Garde Nationale, cette garde compte 60 000 fraiches recrues ?


  36. perceval78 Le 25 mars 2014 à 17h49
    Afficher/Masquer

    il est rigolo le Barack :

    « Nous [les Etats-Unis] avons une influence considérable sur nos voisins. Dans l’ensemble, nous n’avons pas besoin de les envahir pour nouer une bonne relation de coopération avec eux», a-t-il affirmé. Il incombe à la Russie d’agir de manière responsable et de montrer de nouveau qu’elle souhaite respecter les règles internationales. Et si elle ne le fait pas, cela aura un coût. »

    link to lemonde.fr


    • Rémi Laffitte Le 25 mars 2014 à 18h39
      Afficher/Masquer

      Il ne doit pas considérer comme voisin le Venezuela ce qui explique les tentatives actuelles de déstabilisation du gouvernement démocratiquement élu de ce pays souverain. Venezuela, pays ou l’on retrouve étrangement des snipers qui tirent sur les 2 camps à la fois.


      • C Balogh Le 25 mars 2014 à 19h19
        Afficher/Masquer

        à quand le Costa-Rica qui est devenu un état où une grosse part du budget est dédiée à l’éducation, la culture, aux services public.
        “En 1948 le Costa Rica sous la présidence de Don Pepe décrète la fin de son armée et la nationalisation des banques. La caserne de Bellavista est transformée en université du Costa Rica. Cette décision avait pour premier objectif d’éviter les putschs d’une armée divisée et en contrepartie de financer l’éducation et la santé. Aujourd’hui le pays a un taux d’alphabétisation de 96 %.”
        Contexte historique :
        le Costa Rica représente l’histoire d’une réussite en Amérique Centrale : depuis la fin du 19e siècle, seulement 2 brèves périodes de violence have entravé son développement démocratique. Bien qu’étant encore un pays largement agricole, il a étendu son économie pour inclure les secteurs de la technologie et du tourisme. Le niveau de vie est relativement élevé. Beaucoup de gens possèdent des terres.mais peut-être qu’il n’est pas interessant pour lres USA, ……pour des raisons que j’ignore, le ruc avec les fous, c’est qu’ils sont prévisibles et….imprévisibles.

        link to studentsoftheworld.info


  37. Suzanne Le 25 mars 2014 à 17h51
    Afficher/Masquer

    Sur rt.com/news, un article très intéressant sur la position de Gregor Gysi en Allemagne. Il n’est décidément pas d’accord avec la position de Merkel, et considère qu’il faut d’urgence en Ukraine un gouvernement non nazi au pouvoir :

    link to rt.com


  38. nouche Le 25 mars 2014 à 18h35
    Afficher/Masquer

    la cour administrative de Kiev a décidé de suspendre la diffusion de quatre chaînes de télévision russes en Ukraine.


  39. C Balogh Le 25 mars 2014 à 18h53
    Afficher/Masquer

    ah, la rumeur……………..Encore un outil bien connu des oufs occidentaux.
    Ils sortent toute “l’artillerie,” arffffffffff
    Mais ce qui cloche chez les machiavéliques est qu’ils pensent que les autres pensent comme eux, ils sont très limités en fait, ils s’attendent à une riposte (celle qu’ils donneraient eux-m^mes) mais ils ne sont pas dans la tête et le coeur des gens parce que par définition, ils en sont totalement dénués.


  40. NeverMore Le 25 mars 2014 à 19h13
    Afficher/Masquer

    Ce qui est à craindre, c’est le manque de solution pacifique à une remilitarisation de l’Ukraine, par des “amis”, au profit des seigneurs de la guerre, avec éventuellement un volet nucléaire.

    C’est ce que je comprends de Timochenko, et elle est loin d’être toute seule à penser comme çà.


    • Prague Le 25 mars 2014 à 21h25
      Afficher/Masquer

      Oui, c est tres inquietant.


  41. C Balogh Le 25 mars 2014 à 19h27
    Afficher/Masquer

    ha, ha??on y vient, les deux grandes causes des USA et de l’UE:l’Ukraine et………….le traité transatlantique!
    link to mediapart.fr

    Ces accords de libre-échange suscitent la méfiance de nombreux élus et groupes représentant la société civile. Ils dénoncent la manière dont sont menées ces différentes négociations commerciales et s’interrogent sur les gains économiques que les Américains sont censés en tirer. Au point que, pour le moment, le Congrès n’a pas accordé à l’administration Obama le mandat officiel lui permettant de négocier !
    Mias il négocie quand même!!

    Le plus important:: Autrement dit, il s’agit d’aligner les réglementations américaine et européenne dans un ensemble de secteurs allant de l’agriculture à l’industrie, en passant par l’énergie, la santé ou encore les procédures d’attribution des marchés publics. Le but est de créer une sorte de grand marché intérieur.


    • C Balogh Le 25 mars 2014 à 19h32
      Afficher/Masquer

      une annexion de l’UE PAR LES USA?commerciale mais pas que……


    • Crapaud Rouge Le 25 mars 2014 à 19h39
      Afficher/Masquer

      « Nous avons tout à gagner à aller vite. Sinon, nous savons bien qu’il y aura une accumulation de peurs, de menaces, de crispations », lâchait François Hollande lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue américain : donc François Hollande a parfaitement conscience qu’on n’en veut pas plus que les OGM, mais, au lieu d’en faire une raison pour hésiter, il fonce ! Son problème, c’est d’avoir les félicitations d’Obama ! A croire que ce sont les Américains qui ont voté pour lui !


  42. C Balogh Le 25 mars 2014 à 19h51
    Afficher/Masquer

    ben, ils ont en grande partie financé sa campagne, ce qui revient au même.
    Mais peut-être tout simplement qu’il a un drône au-dessus de la tête?
    ;O)
    et pis les élections?sûres?la corruption n’est pas l’apanage des autres pays SAUF la France.


    • BA Le 25 mars 2014 à 20h29
      Afficher/Masquer

      Pour former un vassal, que doit faire le suzerain ?

      Pour former un vassal qui sera obéissant, le suzerain doit recruter un vassal jeune, puis le suzerain doit le formater, lui faire suivre des séminaires, lui inculquer ses valeurs, etc.

      Par exemple, les Etats-Unis forment les vassaux qui serviront les intérêts des Etats-Unis : ces vassaux sont appelés les “Young Leaders”.

      Un vassal des Etats-Unis peut être recruté dans les partis politiques de droite, mais il peut aussi être recruté à gauche.

      Young Leaders français recrutés à gauche : Frédérique Bredin, François Hollande, Anne Lauvergeon, Bruno Le Roux, Arnaud Montebourg, Aquilino Morelle, Pierre Moscovici, Alain Richard, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, …

      Young Leaders français recrutés à droite : Nicolas Bazire, Jérôme Chartier, Yves Censi, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Léotard, Emmanuelle Mignon, Eric Raoult, Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, …

      Young Leaders dans les médias : Alexandre Bompard, Hedwige Chevrillon, Jérôme Clément, Annick Cojean, Jean-Marie Colombani, Emmanuel Chain, Matthieu Croissandeau, Louis Dreyfus, David Fontaine, François Dufour, Stéphane Fouks, Bernard Guetta, Sylvie Kauffmann, Yves de Kerdrel, David Kessler, Laurent Joffrin, Philippe Manière, Dominique Nora, Olivier Nora, Christine Ockrent, Denis Olivennes, Pascal Riché, Thierry Pfister, Mathieu Pigasse, …

      Young Leaders économistes : Philippe Askenazy, Guy Sorman, …

      Young Leaders dans la finance : Bertrand Badré, Henri de Castries, Hakim El Karoui, Pierre Mariani, Alain Minc, Mathieu Pigasse, …

      Young Leaders dans l’université : Eric Fassin, Jean-Noël Jeanneney, Yves Lichtenberger, …

      link to fr.scribd.com


  43. C Balogh Le 25 mars 2014 à 20h28
    Afficher/Masquer

    pour info :link to blogs.mediapart.fr
    Olivier, mon intention n’est pas de forcer le hors-sujet, je crois que “ça” et “ça” sont liées.Et tu peux modérer, selon ton bon désir
    Amitiés.
    ce sont les dates des prochaines conférences de R.Jennar sur le traité.


  44. emile Le 25 mars 2014 à 20h35
    Afficher/Masquer

    On pourrait croire qu’avec l’Ukraine la “vérité” se fait jour, les belles tresses blondes sont de pacotilles pour amuser la galerie et ça marche, la petite ukrainienne contre le méchant ours russe…
    Pendant ce temps l’économie Allemande commence à caler, normal quand on exporte à gogo et que ceux qui importent ont été mis à bas, à quelle est belle l”économie allemande de ses belles cylindrées vendues aux riches de la planète, ceux-là même qui détruisent le plus l’écosystème. Voir la qualité de l”économie allemande c’est ne pas vouloir voir la destruction de l’humanité.
    On refait les mêmes erreurs, on repart comme en 29 avec la planche à billet :
    link to latribune.fr
    L’histoire se répète mais cette fois ce sera pire qu’en 39-45…


    • samuel Le 26 mars 2014 à 10h03
      Afficher/Masquer

      “On pourrait croire qu’avec l’Ukraine la “vérité” se fait jour, les belles tresses blondes sont de pacotilles pour amuser la galerie et ça marche, la petite ukrainienne contre le méchant ours russe…”

      Je ne sais si elle a une perruque, mais les perruques à tresses blondes valent 7,99E dans le rayon divertissement et déguisement à gifi, comme si le monde Occidental n’avait pas suffisamment de choses comme ça pour s’oublier.

      link to gifi.fr

      “L’histoire se répète mais cette fois ce sera pire qu’en 39-45…”

      Oui mais lorsque cela commencera la plupart des gens bêtes seront moins à la fête devant la misère galopante …


  45. Theoltd Le 25 mars 2014 à 21h16
    Afficher/Masquer

    Le problème actuel a la (pseudo) tete de l’Ukraine vient sans doute que celle-ci a suivi au pied de la lettre les instructions venant du BAO, et a maintenant perdu la Crimée, ce qui n’était prévu au programme. Les dissensions au sein de ce gouvernement sont maintenant inévitables, les leaders vont chercher entre eux les responsables de ce désastre. Ce sera intéressant a suivre…
    Pour Le BAO, l’Ukraine sans la Crimée est nettement moins intéressante, et on peut espérer que le soufflé finira par retomber.
    Mais jamais je n’oublierai le comportement des Medias et Journalistes. Desormais, j’en sais beaucoup sur mon propre pays.


  46. Theoltd Le 25 mars 2014 à 21h27
    Afficher/Masquer

    Ca n’a rien a voir, mais pourtant
    link to lexpress.fr

    Les montres “Fier d’Etre Russe” de Depardieu.


  47. Theoltd Le 25 mars 2014 à 21h40
    Afficher/Masquer

    Il faut regarder les choses en face: L’Ukraine a tout perdu dans cette histoire:
    1/ La Crimée
    2/ Son armée et sa Flotte
    3/ Ses approvisionnements en energie

    L’Hiver prochain sera rude pour les Ukrainiens. J’espere que Kerry sera la pour leur donner un peu de chaleur humaine. Pour ce qui est des sous, vu que 80 % vont s’évaporer en raison de la corruption, il faudra être très très généreux de notre coté. Pas sur qu’on en ait les moyens.

    Bref, cette campagne d’Ukraine lancée fièrement par les Americains et les Occidentaux, est une véritable BEREZINA.


    • Kiwixar Le 26 mars 2014 à 00h00
      Afficher/Masquer

      “L’Ukraine a tout perdu dans cette histoire”
      Historiquement, c’est généralement ce qui arrive à tout pays qui se retrouve avec un gouvernement d’extrême-droite. D’ailleurs, si on met de côté le bon marketing, les US ne sont-il pas depuis W Bush avec une politique d’extrême-droite, militariste?
      - budget militaire : 1000 milliards $ / an (sans compter le budget des armes nukes qui sont dans un autre budget)
      - Patriot Act, Gulaganamo, assassinats par drones, NSA/Stasi (décomposition/Zersetzung)
      - 50 millions de pauvres qui ne survivent qu’avec des tickets alimentaires
      - justice qui fonctionne par deals (pour ceux qui ont les moyens)
      - impunité totale des banksters
      Triste parcours pour une nation qui nous faisait encore rêver il y a 20 ans…


  48. perceval78 Le 25 mars 2014 à 21h44
    Afficher/Masquer

    ce que dit sapir de la contre revolution

    link to boursorama.com


  49. Jacques Le 25 mars 2014 à 22h44
    Afficher/Masquer

    Encore un billet remarquable sur l’Ukraine, la biographie de cette dame, favorite du journal de référence il y a encore peu d’année, est très instructive; j’apprécie particulièrement d’apprendre qu’elle est une fausse blonde, et que la natte d’allure paysanne n’est venue qu’avec l’ambition politique. Très bien de publier la carte des élections, à rapprocher de la carte linguistique et de celle du revenu: ce pays comporte trois régions opposées à tous égards; il était déjà très fragile, le putsch de février suite des manigances occidentales va le faire exploser.
    Il est passé il y a quelques jours une information comme quoi le chef de l’armée de l’air ukrainienne refusait d’obéir au gouvernement putschiste; qu’en est-il? et y a-t-il des informations sur l’attitude du reste de l’armée? la facilité avec laquelle les forces russes ont pris les bases et les navires en Crimée semble indiquer que l’armée ne soutient pas le putsch. Ce qui voudrait dire que, ayant dissous les forces anti-émeutes Berkout, la junte a très peu de forces avec elle, mis à part les nervis de Svoboda et Pravy Sektor; les suites de l’exécution (assassinat ?) de Muzychko vont être intéressantes à suivre.


  50. nanar Le 26 mars 2014 à 00h11
    Afficher/Masquer

    Remarque article, le plus complet que j’ai pu lire sur Timochenko. C’est vraiment une crapule de la pire espèce.

    Aujourd’hui on note ceci :
    link to french.ruvr.ru
    Les mouvements contestataires dans les régions de l’Est de l’Ukraine seront désormais étouffées par la société militaire privée Greystone Limited, a annoncé le Service national de sécurité (SBU).
    Les mercenaires américains vont « remplir les fonctions de police politique et assurer la sécurité nationale ». (…)


    • yt75 Le 26 mars 2014 à 01h31
      Afficher/Masquer

      En cherchant sur gg news je n’ai trouvé aucune source confirmant cette info côté “occidental”.

      Si c’est le cas c’est vraiment majeur.


      • nanar Le 26 mars 2014 à 11h08
        Afficher/Masquer

        A propos de l’utilisation de Greystone Limited :

        Kiev decides to tame eastern Ukraine by foreign mercenaries
        link to en.itar-tass.com

        La thèse de “la nuit des longs couteaux”
        link to dedefensa.org
        DeDefensa y citant l’article de La voie de la Russie.

        Par ailleurs l’Ukraine n’a du carburant que pour moins d’un mois.
        link to twitter.com
        Zerohedge a plus tard repris l’info :
        link to zerohedge.com

        (Sinon dans mon post précédent, il fallait lire “remarquable article” et non “remarque article”…)


      • Goldfinger Le 26 mars 2014 à 11h22
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        ” SI C’EST LE CAS c’est vraiment majeur. ”

        Il est réconfortant de constater que vous gardez un esprit critique par rapport à TOUTE source d’information ! C’est essentiel.

        En fait si l’on veut réagir “rationnellement” il faut (presque) considérer toute information comme étant fausse tant qu’elle n’est pas matériellement corroborée par d’autres sources (de préférence du “camp adverse” … mais dans ce cas il faudra longtemps pour que nos JTs évoquent ce point :-( )

        Sans cet esprit critique il est vrai que l’on tombe vite dans l’hystérie (qui est d’autant plus grave qu’elle peut devenir collective …)

        Très cordialement


    • Goldfinger Le 26 mars 2014 à 12h02
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Merci pour cette information qui est tout à fait plausible.

      Je souhaiterai cependant qu’elle soit vérifiée et publiée par d’autres canaux que “La voix de la Russie” et ‘RussieUnie.TV” avant de pouvoir la valider comme probablement certaine.

      Très cordialement



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>