Suite et fin de notre série de photos sur l’Ukraine… (qui n’a évidemment pas pour but de nier le caractère corrompu de l’ancien gouvernement, ni les légitimes aspirations du peuple à plus de liberté individuelle)

ATTENTION CETTE SÉRIE CONTIENT DES IMAGES CHOQUANTES

Edit : je cherche toujours des gens parlant ukrainien – merci !

 

Conséquences…

Saluons d’abord la mémoire des innocents tombés dans une lutte pour plus de Démocratie et de Liberté…

La vraie question est : “Quels sont les innocents ?” – et on ne peut hélas y répondre simplement…

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

Je rappelle cette conversation (confirmée par l’UE) piratée entre hauts pontes de l’UE :

Ils ne se calment pas, comme ici en Crimée il y a 2 semaines (Source : agence de presse russe)

Des combattants du groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor (Secteur droit) seraient derrière les tirs de snipers qui ont fait mardi deux morts et des blessés à Simferopol, en Crimée, a annoncé jeudi Vladimir Konstantinov, président du parlement criméen.

“Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait de combattants de Pravy Sektor”, a indiqué M.Konstantinov.

Le premier ministre de Crimée Sergueï Aksenov a déclaré jeudi que plusieurs personnes avaient été arrêtées dans le cadre de l’enquête sur les tirs de snipers à Simferopol.

Dmitri Iaroch, chef du groupe ultranationaliste Pravy Sektor, fait objet d’un mandat de recherche internationale lancé par la Russie pour appels publics au terrorisme.

Selon le ministère criméen de l’Intérieur, parmi les victimes des tirs de mardi figurent un combattant des Forces d’autodéfense de Crimée et un militaire. Le ministère a qualifié mercredi les tirs de provocation.

Par ailleurs, on voit ici un enterrement d’un “manifestant” Maidan tué le 18/02 – mais on oublie de dire que c’était un néo nazi (cf. drapeaux et logos). Duc oup, il faudrait savoir ce qui s’est vraiment passé :

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

maidan euromaidan kiev ukraine protester manifestants fascistes néonazis nazis

Bref, voici une petite analyse des trop nombreux morts (merci à Didier pour cet incroyable boulot de synthèse de multiples sources Internet- à priori unique au monde à ce jour).

C’est à prendre avec prudence, mais cela donne des informations intéressantes… Ont été relevés 216 morts civils (enfin, “civils”, beaucoup étaient lourdement armés ; 212 hommes et 4 femmes) + 24 policiers :

On constate qu’au moins une bonne moitié des décès a probablement été causée par les snipers (une centaine), les morts directement attribuables à la police étant limités (une quinzaine).

Le détail des décès est dans ce fichier :

Ils se répartissent ainsi :

  • avant le 18/02 : 5 morts
  • 18/02 : 46 morts
  • 19/02 : 18 morts
  • 20/02 : 108 morts
  • après le 20/02 ou inconnu : 39 morts

RIP

(billet édité)

Ce billet fait partie d'une série sur la situation en Ukraine. Il vise à donner des regards différents de ceux diffusés en masse par les grands médias, afin d'élargir votre champ de réflexion. [Lire plus]. Notre souhait est de sortir des présentations binaires "gentils / méchants", afin de coller de plus près à une réalité complexe. Nous rappelons enfin que par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète (et donc pas le gouvernement russe non plus). Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits.

65 réponses à [Ukraine : on a oublié de vous montrer… 6] Le choc des photos – Les morts

  1. BA Le 28 mars 2014 à 06h23
    Afficher/Masquer

    En Ukraine, les partis politiques fascistes font la une des médias.

    1- Le parti politique Svoboda fait partie du gouvernement ukrainien. Sur un total de 19 ministres, 6 ministres sont des membres de Svoboda.

    2- Pravy Sektor fait la une des médias car ses partisans ont encerclé le Parlement ukrainien jeudi soir. Ils ont cassé des fenêtres, et ils ont menacé d’en forcer l’entrée.

    Jeudi 27 mars 2014, vers 23h30 :

    Ukraine : manifestation des nationalistes de Pravy Sektor contre le ministre de l’Intérieur.

    Un millier de partisans du mouvement nationaliste paramilitaire ukrainien Pravy Sektor ont manifesté jeudi soir à Kiev pour exiger la démission du ministre de l’Intérieur après la mort d’un de leurs responsables lors d’une fusillade avec la police.

    Brandissant des drapeaux noirs et rouges de ce mouvement en première ligne de la contestation de ces derniers mois, les manifestants ont afflué autour du Parlement, dans le centre de la capitale ukrainienne, demandant aux députés de limoger le ministre Arsen Avakov, nommé par les autorités de transition pro-européennes au pouvoir depuis la destitution du président Viktor Ianoukovitch.

    Certains d’entre eux ont cassé des fenêtres de l’imposante bâtisse, menaçant d’en forcer l’entrée, puis la tension est retombée et ils ont décidé de revenir vendredi matin à l’ouverture de la séance du Parlement.

    Pravy Sektor (Secteur droit), mouvement d’extrême droite, s’est transformé samedi dernier en parti politique incluant d’autres formations nationalistes, et son leader Dmytro Iaroch a l’intention d’être candidat à l’élection présidentielle anticipée du 25 mai en Ukraine.

    La formation demande le départ du ministre de l’Intérieur depuis la mort d’Olexandre Mouzitchko, dit Sachko Bilyï (Sachko Le Blanc), chef de Pravy Sektor en Ukraine occidentale, lors d’une fusillade avec des policiers qui venaient l’arrêter à Rivne.

    Les forces de l’ordre ont expliqué que Mouzitchko était recherché pour appartenance à la criminalité organisée. Elles ont affirmé que le suspect avait tiré en premier et qu’il avait été tué par une balle tirée par sa propre arme.

    Selon les agences de presse russes Ria Novosti et Interfax, Mouzitchko faisait l’objet d’un mandat de recherche international lancé par la Russie, qui l’accuse d’avoir participé en 2000 aux combats en Tchétchénie du côté des séparatistes islamistes et d’être responsable de la mort de plus de 20 soldats russes.

    Cet homme massif était connu pour avoir mis sur YouTube deux vidéos qui le montraient en train d’apostropher, armé d’une kalachnikov, le conseil municipal de Rivne, et de frapper un procureur.

    http://www.rtl.be/info/monde/europe/1079492/ukraine-manifestation-des-nationalistes-de-pravy-sektor-contre-le-ministre-de-l-interieur


    • step Le 03 avril 2014 à 10h32
      Afficher/Masquer

      la nuit des longs couteaux ukrainienne que j’avais annoncé approche.


  2. Sammy Le 28 mars 2014 à 06h50
    Afficher/Masquer

    Grand merci donc à Didier!

    Ukrainiens de Kiev et disciples de Stepan Bandera (Nationaliste ukrainien qui finit par collaborer avec Hitler pour mieux combattre Staline) s’entretuent pour chasser l’ennemi “Russkof”, corrompu ou pas. Et finissent par offrir leur pays à la coupe réglée du bienveillant FMI et des traîtres compradores de la “paysanne” Ioulia, dont ils ont déjà oublié le règne infamant d’il y a… 3 ans à peine!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Stepan_Bandera

    Monsieur Berroyer,
    Avez-vous reçu le message envoyé sous le titre “Pour votre collection” avec quelques photos des néo-nazis ukrainiens (notamment Artseniuk)? Je l’ai soumis via la page de contact et j’ai oublié de conserver le texte pour le proposer en commentaire.


  3. perceval78 Le 28 mars 2014 à 07h09
    Afficher/Masquer

    c’est fou ca : 8h apres les manifestations de Pravy Sektor on ne trouve quasiment nulle part l’information .

    belle exemple de desinformation systeme


  4. Alain Le 28 mars 2014 à 07h33
    Afficher/Masquer
  5. Norton Le 28 mars 2014 à 07h49
    Afficher/Masquer

    Les États Unis font leur politique,la Russie fait la sienne…,mais l’Europe qui laisse faire,l’Europe impuissante,l’Europe consentante montre bien que les assassins habitent au “28” rue de l’UE…


    • perceval78 Le 28 mars 2014 à 07h56
      Afficher/Masquer

      l’europe existe t’elle ? quelque chose qui n’a pas d’existence reelle ne peut pas avoir de politique réelle. Mme Guigou a des convictions , mais les convictions suffisent elles a forger une réalité.


      • Jean Le 28 mars 2014 à 08h46
        Afficher/Masquer

        Déjà auparavant cette politicienne n’avait pas été très claire dans une affaire sensible :
        youtube.com/watch?v=z4Y0kLc346Y&t=24m54s


  6. perceval78 Le 28 mars 2014 à 07h54
    Afficher/Masquer

    il semblerait que ca s’agite beaucoup aussi du coté de la turquie

    1) blocage de twitter
    2) destruction d’un avion de chasse syrien
    3) menace de blocage du passage de la flotte russe aux dardanelles
    4) enregistrement malvenus sur youtube
    5) blocage de youtube

    pas de lien avec l’ukraine ??? je pense que si car dans cette affaire ukrainienne
    il y a :

    1) un acharnement reptiliens contre les russes
    2) des histoires de pipe line : permettre a l’otan de controler l’acheminement du petrole en mer noire
    3) cette putain de guerre en syrie qui les rends tous maboules : bloquer l’acces de la flotte russe a la mediterranee


  7. Erstam Le 28 mars 2014 à 08h29
    Afficher/Masquer

    Les USA ont transféré 40 tonnes d’or de la banque centrale de Kiev vers la FED.

    Un député japonais a dénoncé l’affaire devant la diète en accusant les USA d’être les auteurs d’un véritable coup d’état.

    L’article est en japonais, mais le rapport sur le vol de l’or est en anglais:
    http://saigaijyouhou.com/blog-entry-2128.html
    Plusieurs articles du net reprennent l’affaire et approfondissent l’enquête, mais peu de médias officiels ont actuellement rapportés le vol.


    • fc Le 03 avril 2014 à 03h22
      Afficher/Masquer

      Merci pour lien ,pour les lecteurs Francais il faut bien comprendre qu’il y a des bases US au Japon et tous les députés ni sont pas tous favorable (cela coute cher aux contribuables !) de plus il faut être vigilent sur la posture va t’en guerre de l’actuelle majorité !!


  8. BA Le 28 mars 2014 à 08h36
    Afficher/Masquer

    Un millier de partisans du mouvement nationaliste paramilitaire ukrainien Pravy Sektor ont manifesté jeudi soir à Kiev pour exiger la démission du ministre de l’Intérieur après la mort d’un de leurs responsables lors d’une fusillade avec la police.

    Cet article ci-dessus nous apprend que le mouvement nationaliste paramilitaire ukrainien Pravy Sektor s’est transformé en parti politique : il présentera un candidat à l’élection présidentielle du 25 mai 2014.

    Pour l’élection présidentielle, il y aura donc les candidats suivants :

    Chez les fachos : le candidat de Pravy Sektor sera Dmytro Iaroch. Le candidat du parti néo-nazi Svoboda sera Oleg Tyahnybok.

    Chez les pourris : les deux candidats millionnaires et corrompus seront Ioulia Timochenko, et Petro Porochenko.

    Chez les gentils, les bons, les héros, le camp du Bien : le candidat de l’Union Européenne et de l’OTAN sera Arseni Iatseniouk.


    • raloul Le 03 avril 2014 à 10h01
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Il me semble que d’autres candiats vont remplir les conditions, comme M. Oleh Tsariov pour le parti des régions, le communiste M. Petro Symonenko, le “maidanais” M. Zorian Shkiriak, etc… 23 candidats au total, d’après les infos que j’ai pu trouver; le délai pour les candidatures est fixé au 4 avril.
      http://en.interfax.com.ua/news/general/198903.html
      http://en.interfax.com.ua/news/general/198540.html

      A noter que M. Mikhail Dobkin se porte candidat, mais il s’est fait arrêter pour avoir proposé entre autres la fédéralisation de l’Ukraine, le rétablissement de bonnes relations avec la Russie et la signature d’une union douanière avec ses voisins et principaux partenaires économiques (YeEK)… Il risque 5 ans de prison pour avoir notamment appelé en public à changer l’ordre établi par la constitution de l’Ukraine (en résumé).
      Vu les évènements qui ont entouré le changement de constitution opéré les 21-22 février, c’est assez énorme. Apparament, ce genre d’information n’intéresse aucun média européen, ni n’émeut aucun grand “défenseur de la démocratie”, quelle surprise…


      • ISTINA Le 04 avril 2014 à 07h26
        Afficher/Masquer

        Non Monsieur, il ne s’est pas fait arrêter, ce qui implique une participation.
        c’est là une formule utilisée par les MEDIAS AUX ORDRES !!!

        Il a été arrêté par les Factieux !!!!


  9. Jean Le 28 mars 2014 à 08h56
    Afficher/Masquer

    Les ukrainiens vont commencer à comprendre dans quels engrenages ils ont mis leurs doigts :

    “Sous la pression du FMI, le prix du gaz augmente de 50 % en Ukraine”
    Le Monde | 26.03.2014 à 17h05 • Mis à jour le 26.03.2014 à 17h55


    • cording Le 03 avril 2014 à 09h52
      Afficher/Masquer

      Dès le 1er avril la société Gazprom, russe, met fin à la réduction d’1/3 du prix du gaz fourni à l’Ukraine sur les cours mondiaux. C’est le prix à payer pour une émancipation de la Russie et ce n’est qu’un début! Les Ukrainiens vont le regretter amèrement à moins qu’à l’élection présidentielle du 25 mai ils élisent des gens raisonnables c’est-à-dire soucieux de composer avec l’économie et la géopolitique de leur pays.


  10. nono Le 28 mars 2014 à 08h59
    Afficher/Masquer

    La Ligue Arabe dénonce l’occupation de Mayotte par la France…
    “We reaffirm our full concern for the the national unity of the United Comoros Republic and its territorial integrity and national sovereignty, and we we reaffirm the Comoros identity of the Mayotte islands, and our rejection for the French occupation of it. We call on the French government to return the Mayotte island to Comoros sovereignty, and urge donor countries and the Arab and international funding institutions to provide aid to development programs in Comoros.”
    Aucune réaction dans la presse trop occupée à dénoncer le référendum en Crimée…!


  11. Lebowski Le 28 mars 2014 à 09h37
    Afficher/Masquer

    Musique :

    Bonjour tout le monde,

    Je propose la musique “What a wonderful world” de Louis Armstrong.
    https://www.youtube.com/watch?v=m5TwT69i1lU

    Cette musique associée à ces images…. ça aura son petit effet je pense, à vous de juger!

    Je profite de ce message pour vous remercier Olivier pour tout le travail accompli. Un grand bravo à vous!

    Bien cordialement,

    Lebowski


    • samuel Le 03 avril 2014 à 23h20
      Afficher/Masquer

      Mad World (Gary Jules)


      • samuel Le 06 avril 2014 à 01h04
        Afficher/Masquer

        Et pourtant j’aimerai haïr le peuple entourant la city, détruire sa culture, sa musique…
        Mais tout génie a une tare.
        Et toute tare nourrit des process pour la réguler.
        (doit quand même y avoir une corrélation entre Chaplin, no future, Thatcher et Tears for Fears)


  12. fc Le 03 avril 2014 à 03h24
    Afficher/Masquer

    Merci Didier


  13. fc Le 03 avril 2014 à 06h11
    Afficher/Masquer

    @yt75
    Guerre économique et guerre du gaz

    Pourtant, ainsi que nous le disions, « à toute chose malheur est bon » ! L’indéniable défaite diplomatique de Washington que la subtilité d’un Lavrov a permis de maquiller en honorable sortie de crise – un cas analogue à la proposition Russe de neutraliser les armes chimiques syriennes, solution qui permis à Obama de sauver la face en renonçant in extremis à tirer ses missiles de croisière sur Damas – offre une exceptionnelle occasion aux Américains d’inonder le marché européen des sous-produits de leur ultime coqueluche, les gaz de schistes.

    Débordant de gaz de schistes et de pétrole issu des sables bitumineux, la Grande Amérique vend désormais massivement et à vil prix de la houille brute à une Allemagne aspirée par son éprouvante transition énergétique 10. Houille dont les Yankees n’ont plus que faire et qui alimente à présent les centrales à énergie fossile indispensables au fonctionnement de ces « intermittents du spectacle » que sont les parc d’éoliennes… lesquelles ne tournent qu’épisodiquement et le plus souvent pour un rendement passablement aléatoire. Disant cela nous ne mésestimons pas les fluctuations du marché qui viendraient relativiser ce raisonnement. Disons simplement que la réduction drastique – pour utiliser un anglicisme – de la dépendance énergétique de l’Europe à l’égard de la Russie – gaz et houille – se fera à l’avantage de l’Amérique du nord, de ses exportations de charbon et de gaz qu’une flotte de méthaniers se chargera d’acheminer à bon port.

    http://www.geopolintel.fr/article822.html


    • Kiwixar Le 03 avril 2014 à 07h53
      Afficher/Masquer

      Ca pourrait être beaucoup plus tordu que ça (l’arbre du gaz qui cache la forêt du pétrole) :

      1) leurrer les Européens avec le gaz de schiste américain pour qu’ils coupent les ponts avec la Russie (contrats long terme)

      2) pas de boom d’exportation du gaz américain (problème des puits non-rentables qui s’épuisent, problème du transport, isolationnisme des US)
      + austérité européenne par les Goldman Sachs boys
      = énorme crise économique européenne (i.e bien pire que la crise actuelle)
      = forte diminution de la consommation de pétrole européenne (qui a déjà baissé depuis 2006)
      = plus de pétrole pour les autres (US)
      = prix maintenu à 100$ pendant plus longtemps (au lieu du baril à 500$ d’ici 2016-2020)


      • caroline porteu Le 03 avril 2014 à 08h35
        Afficher/Masquer

        Bien vu Kiwixar . D’autant plus qu’il commence à être de notoriété publique que les explorations de gaz de schistes sont déficitaires .

        Couper les ponts avec la Russie , déclencher une Guerre sur le territoire Européen avec la Russie , c’est donner le temps à Israel de compléter ses explorations sur Tamar et Leviathan (gaz et pétrole) , d’en assurer la production et le transports

        Voir mon article : Ukraine Syrie Venézuela , Cherchez le Gaz
        http://fipcarolinep.vraiforum.com/t293-Ukraine-Syrie-V-nezuela-Cherchez-le-gaz.htm

        Les Ukrainiens ont annoncé la mobilisation de 19 000 réservistes .

        Une Europe indépendante , pourrait avoir la sagesse d’empêcher cela . Une Europe inféodée va s’y lancer et ce sera la catastrophe pour tout le monde .


        • gil Le 03 avril 2014 à 13h57
          Afficher/Masquer

          “déclencher une Guerre sur le territoire Européen avec la Russie”

          Exactement ce que je pense depuis un bon moment.


    • Damant Jean-Louis Le 03 avril 2014 à 08h57
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      @fc

      Je trouve votre slogan sur la comparaison entre les “intermittents du spectacle” et “les parcs d’éoliennes… lesquelles ne tournent qu’épisodiquement et le plus souvent pour un rendement passablement aléatoire.”, très bien trouvé, au niveau de la rhétorique, mais complètement déplacé.
      Les discussions qui ont eu lieu entre les partenaires sociaux représentent un déni de démocratie.
      Sachez que “les éoliennes intermittentes” ont proposé un plan visant à des réductions de coûts non négligeables et à une plus grande équité, ces propositions n’ont pas été prises en considération un seul instant.

      En fait, les gens qui n’approfondissent pas la question (manque de temps ou d’envie..), ne se réfèrent qu’à des slogans (même si le votre est très bon, bien que déplacé, j’aime les jeux de mots…). Notez, que ça fonctionne très bien, mais très démagogique et pauvre au niveau intellectuel.

      Un autre son de cloche à titre informatif: http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6935
      et, tiré du lien précédent, expliqué de manière concise, ce que je trouve être l’évidence d’une “crise” avec déni de démocratie:

      “Le Comité de suivi de la réforme de l’intermittence travaille depuis 10 ans sur des contre-propositions justes, adaptées et pérennes. Elles ont été chiffrées et comparées avec le modèle actuel par une expertise indépendante : elles ne sont pas plus coûteuses et entraînent 70% de précarité en moins. Il est pour le moins anti-démocratique de constater que tout ce travail n’a même pas été étudié et que l’accord signé renforcera cette fragilité avec de nombreuses ruptures de droits supplémentaires.”

      Merci de m’avoir lu.


    • nono Le 03 avril 2014 à 09h00
      Afficher/Masquer

      Gaz de schiste : les USA devraient plutôt exporter la stupidité
      http://ilfattoquotidiano.fr/gaz-de-schiste-les-usa-devraient-plutot-exporter-la-stupidite/


      • Theoltd Le 03 avril 2014 à 14h11
        Afficher/Masquer

        Lien intéressant. Mais il ne faut pas croire que la stupidité américaine est inépuisable. C’est plutôt leur diabolisme qui l’est. (D’ailleurs ça s’exporte très bien. Meme nous sommes importateurs 🙂 )

        Annoncer que les Americains vont exporter du gaz, consiste a renvoyer dans leur camp ceux qui trouveraient dans le gaz et le pétrole russes, un mobile pour les combines occidentales.

        Le message est:

        C’est Poutine qui nous agresse, puisque nous n’avons nullement besoin de son pétrole ni de son gaz. Nous en avons trop chez nous. Nous répétons: Nous n’avons nullement intérêt a mener des guerres du pétrole, car nous avons tout le pétrole qu’il nous faut. Nous ne défendons que la démocratie, et les droits des homosexuels.

        Evidement, c’est tout le contraire.

        Chacals!


    • yt75 Le 03 avril 2014 à 13h02
      Afficher/Masquer

      @fc

      Il est vrai que les exportations de charbon US augmentent fortement, même si apparemment inférieures à un maximum en 1980 :
      http://iiscn.files.wordpress.com/2014/04/coal-export.jpg
      De :
      http://www.eia.gov/totalenergy/data/annual/showtext.cfm?t=ptb0705
      (agence fédérale US).

      Par contre pour le gaz et le pétrole, je ne partage pas du tout votre vision “Débordant de gaz de schistes et de pétrole issu des sables bitumineux”.

      Déjà il faut considérer que les sables bitumineux, le gaz de schiste, et le “tight oil”(ou pétrole de schiste, typiquement Bakken dans le Dakota du Nord et Eagle Ford au Texas), cela constitue une sorte de transition dans la loi des rendements décroissants :

      Si au début du pétrole il fallait 1 baril (en équivalent énergie) pour en extraire 100.

      Pour les sables bitumineux c’est du genre 1 pour 3, 4 ou 5 (et concrètement pour les sables bitumineux, cela se traduit par l’utilisation de source de gaz local pour tout le processus de transformation, Total avait même envisagé des centrales nucléaires un temps je crois, et puis le diesel pour les pelleteuses camions, etc).

      Plus ou moins la même chose pour le gaz de schiste ou tight oil.

      En d’autres termes même si le “produit fini” est plus ou moins le même, cela reste beaucoup plus cher à extraire que les champs conventionnels précédent (tous en diminution de prod aux US, Alaska y compris, et gaz aussi).

      Avec en plus le fait qu’il est plus compliqué de mettre en place les pipelines : un stock de camions qui transportent le brut hors des puits ds le Dakota du Nord, et le gaz y est “flared”(torché), car on a pas le temps de mettre en place des tuyaux, et le business sur les liquides suffit à la rentabilité de l’affaire.(voir à ce sujet les images satellites nocturnes rendant le dakota du Nord aussi visible que les grandes villes …)

      En plus cela demande, en particulier pour les sables bitumineux des investissements “up front” très importants, et avec toute l’inertie et délais pour augmenter la prod.
      Pour le gaz ou pétrole de schiste, il faut réaliser que 60% des équipements de forage –mondiaux– opèrent aux US ! (ce qui donne aussi une notion de la “violence” de l’effort)

      Pour le gaz, les capacités à l’export seront inexistantes ou très limitées, voir par exemple ci dessous (basé sur les chiffres et projections officielles de l’EIA) :
      http://ourfiniteworld.com/2014/03/31/the-absurdity-of-us-natural-gas-exports/

      Pour le pétrole même pas la peine d’en parler, les US toujours importateurs net numéro 1 (ou exæquo avec la Chine), et autant du à leur baisse de conso suite à la crise qu’à leur augmentation de prod.

      Si on considère l’Amérique du Nord en entier (US, Canada, Mexique) aussi toujours importatrice nette et de beaucoup :
      http://mazamascience.com/OilExport/output_en/Exports_BP_2013_oil_bbl_MZM_TNA_MZM_NONE_auto_M.png

      Avec certes le Canada en augmentation et exportateur net, mais aussi le Mexique ayant passé son pic vers 2004 et en forte diminution, même si toujours exportateur net.

      Par contre c’est clair, tout cela n’empêche en rien la propagande, un des meilleurs exemple étant sans doute Condoleeza Rice (du métier) dans le Washington Post du 8 mars :

      “”Soon, North America’s bounty of oil and gas will swamp Moscow’s capacity.
      Authorizing the Keystone XL pipeline and championing natural gas exports
      would signal that we intend to do precisely that. ”

      Ce qui amène donc plus au “jeux” géopolitiques, et cela avec les chiffres de réserves et capacités de production en toile de fond.

      Et là clairement, pour le gaz les réserves c’est en Russie et au Moyen Orient (Iran et Qatar en particulier qui d’ailleurs partagent le plus grand champ, mais réserves de la Russie supérieures), pour le pétrole aussi Russie et MO (même si les deux actuellement autour de leur pic(max de prod, de flux) a priori.

      Avec pour le gaz Qatar/Iran les projets de gazoducs, dont un traversant la Syrie et fortement poussé par le Qatar, un autre passant plus au Nord je crois.

      Vis à vis de l’histoire Ukraine/Russie : on peut finir par se demander si l’objectif “long terme” des “neocons” US n’est pas carrément de faire tomber Poutine et mettre un larbin à la place.

      Et vis à vis du MO, compliqué, mais à mon avis la propagande US ci dessus, c’est aussi beaucoup :
      Bon les cocos, nous on a plus besoin du pétrole du MO (ou on en aura bientôt plus besoin), mais on fait actuellement tout le boulot de “sécurisation des approvisionnements pétroliers dans la région”, donc il faudrait que vous pensiez à douiller un peu plus.
      (et cela vis à vis de l’Europe ou ocde en général, mais aussi des grands pays producteurs sous protection, typiquement l’AS)

      Sachant qu’à mon avis il n’ont strictement aucune intention de se désengager du MO, pour raison stratégiques vis à vis de la Chine en particulier, mais aussi du fait que la contre partie de tout ça c’est aussi le marché du pétrole en $, $ monnaie de réserve, “capacité à vendre leurs bons du trésor”(enfin FED plus gros client actuellement a priori).

      Et puis les choses peuvent aussi aller assez vite sans doute, sur plusieurs aspects (par exemple influence Russe au MO), accélération crise économique, etc.

      Mais globalement pour l’énergie les US ne pourront pas séparer l’Europe de la Russie et MO très clairement, par contre que la volonté géopolitique de séparer l’Europe de la Russie soit là oui fort possible (ou faire tomber Poutine avec l’Europe).

      Enfin bref, on se demande aussi parfois si ces gens on vraiment conscience des chiffres et des possibles associés, même si il y en a certainement une partie, mais aussi parfois l’impression d’un basculement vers de l’irrationnel complet, en particulier avec tous les délires financiers derrière.


      • yt75 Le 03 avril 2014 à 15h52
        Afficher/Masquer

        Et sans oublier aussi, qu’en ce qui concerne la Russie, l’Europe n’est pas le seul client existant ou potentiel.
        En particulier bien sûr la Chine (et Asie en général), où le gaz est actuellement à peu près 2 fois plus cher qu’en Europe (pour le Japon en particulier) les tuyaux étant en partie mis en place ou en projet, et les champs principaux (ceux où les gazoducs pour l’Europe démarrent) à peu près à mis chemin.
        Avec peut-être signature de contrats important bientôt :
        http://www.zerohedge.com/news/2014-03-21/petrodollar-alert-isolated-west-putin-prepares-announce-holy-grail-gas-deal-china

        A se demander si les “manœuvres” actuelles ne vont pas accélérer tout ça, en aboutissant plus ou moins pour les US à l’inverse du but recherché (un peu comme le rapprochement Irak, Iran).

        Vraiment temps de dire (ou faire comprendre d’une manière ou d’une autre) aux ricains d’arrêter leurs con.neries …
        Et il est dans tous les cas très tard.


    • fc Le 04 avril 2014 à 02h02
      Afficher/Masquer

      @Kiwixar,Damant Jean-Louis,nono,yt75

      Je vous prie de bien vouloir accepte mes excuses, j’ai oublié de mettre des parenthèses, je ne suis pas l’auteur de cet extrait (http://www.geopolintel.fr/article822.html Léon Camus 31 mars 2014), mais j’ai trouvé dans ce morceau choisi une réflexion intéressante concernant le charbon…je suis d’accord avec l’ensemble de vos commentaires et plus particulièrement avec les points de vue de Yt75, Kiwixar et caroline porteu.

      Merci de m’avoir lu.


  14. Grégory Le 03 avril 2014 à 08h57
    Afficher/Masquer

    Extraordinaire boulot de Didier ! Ca a du lui prendre un moment. Super de filer .xls aussi.


  15. reneegate Le 03 avril 2014 à 09h27
    Afficher/Masquer

    Oui bravo, pour l’information ce fichier excel permet de cerner la violence des actes et des 2 côtés. On voit aussi que les armes dites non létales c’est de la com.
    Le 20 février cette recrudescence de violence due aux tirs de snipers, vous ne dites pas comment et pourquoi un tir est identifié comme provenant d’un sniper.
    Cela crédibiliserai les infos non?


  16. Houille Le 03 avril 2014 à 10h32
    Afficher/Masquer

    Superbe boulot bravo !!

    En ce qui concerne Mikhail Zhisnievsky, le biélorusse d’UNA-UNSO, trois dates s’entremêlent dans l’article et dans le fichier, il fait partie des premières victimes de la place et donc des martyrs portés aux nues pour la liberté et la démocratie et toutes la place a crier gloire aux héros pour ces “manifestants pacifiques”… il est bien décédé le 22/01, par balle, mais non attribué aux forces de l’ordre..
    plus de photo ici
    http://quandcafaithouille.blogspot.fr/2014/01/ces-heros-de-maidan.html
    et pour situer, des amis à lui à sa mémoire:
    http://la-flamme.fr/2014/01/mikhail-mihailovitch-jizdniesvki-militant-nationaliste-bielorusse-assassine/


  17. platcha Le 03 avril 2014 à 10h35
    Afficher/Masquer

    Ceci n’est que le tout début d’un commencement qui n’a que pris trop de temps.
    L’Ukraine était la première étape pour l’ami Poutine, d’autre zones vont suivre.

    http://infocontinue.wordpress.com/2014/04/01/apres-lukraine-la-bielorussie-puis-la-finlande/


    • C Balogh Le 03 avril 2014 à 10h59
      Afficher/Masquer

      Poutine a bien géré ce bazard, il n’a rien à voir avec Maidan, ce sont les USA et l’UE qui ont amené les agitateurs là-bas, pour leurs projets mercantiles.Vous ne pouvez donc pas dire que Poutine a des étapes à franchir.


    • raloul Le 03 avril 2014 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      J’adore ce genre d’article. On y lit que Poutine “revendique” entre autres: les états baltes, la Finlande. Poutine rêverait de l’empire tsariste. Y-a-t-il un seul début de preuve, d’argument, une source à cette “revendication”? non.
      Et vous pensez que le passage d’un seul état balte, membre de l’union européenne, dans le giron russe ne provoquerait aucune réaction européenne et américaine, sérieusement? vous pensez que Poutine est assez inintelligent pour provoquer une troisième guerre mondiale? sérieusement?

      C’est du grand n’importe quoi, et je reste poli. La pire phrase de ce texte débile est celle-ci: “Mais si l’on n’arrête pas Poutine, le problème se posera tôt ou tard.”. Pour votre info, les vingt dernières années ont vu une poussée de l’UE vers l’est, de l’OTAN vers les ex-membres de l’URSS. ET NON PAS l’inverse (qui serait une poussée russe vers l’ouest, je précise à l’intention des manichéens). Il ne faut pas mélanger les causes et les conséquences. Bien sûr, ça ne se résume pas au petit jeu du “c’est qui qu’a commencé?”, mais la métaphore de la paille de de la poutre s’applique parfaitement à ce cas.

      Que dites-vous de “si l’on n’arrête pas l’UE, le problème se posera tôt ou tard.”? ou “si l’on n’arrête pas l’OTAN, le problème se posera tôt ou tard.”?

      Franchement, vous croyez sincèrement à la thèse de la Russie qui annexerait: la Géorgie, l’Ukraine, la Biélorussie, les pays baltes et la Finlande, excusez du peu… Pis quoi encore, la Pologne, la Tchéquie, pendant que vous y êtes!!! Braves gens, craignez le retour du péril rouge, du grand méchant ours russe (qui a heureusement pour nous vaincu l’Allemagne nazie au siècle passé, mais bon je sais qu’il est malvenu pour la bien-pensance européenne de rappeler cette réalité historique), allez-y mobilisez vos images inconscientes des vilains russkofs qui ont abreuvé vos neurones depuis 70 ans de pax americana.


      • platcha Le 03 avril 2014 à 12h29
        Afficher/Masquer

        Raloul,
        Je suis d’avis et d’ailleurs cet article est l’un des rares dont je ne partage pas le contenu avec les auteurs du blog infocontinue.
        La raison est simple, cette situation n’a pas été provoquée par le Russie même si elle profitait de la présence de l’incompétent et le mafieux Ianoukovitch.
        Si la thèse de l’annexion des anciennes républiques soviétiques ne me semble pas du tout délirante, celle de la Finlande est par contre un petit peu poussée.

        Bonne journée à vous.


        • lateo Le 07 avril 2014 à 18h59
          Afficher/Masquer

          La seule thèse non délirante serait celle d’un souhait de (ou du moins de regarder d’un bon œil le) rattachement des provinces russophones à proximité immédiate de la Russie.

          L’ implantation des bases de l’OTAN parle d’elle-même. Le nombre de guerres menées respectivement par les 2 superpuissances dans le monde parle de lui-même (et encore faudrait-il s’intéresser aux “raisons” réelles ou avancées de ces guerres, à la zone géographique concernée, etc.).
          Le reste n’est, du moins aujourd’hui, que délire spéculatif en mode paranoïaque ou manipulateur, selon les thèses et préférences de chacun.


  18. platcha Le 03 avril 2014 à 12h25
    Afficher/Masquer

    Theoltd, il ne s’agit pas mon blog en réalité 🙂
    Je partage cependant les analyses faites en majorité.

    La question de l’annexion de la Crimée par la Russie est aussi grave que celle de l’Ukraine par l’UE et les US, les enjeux géopolitiques, géostratégiques et énergétiques, nous les connaissons. Ceci n’annonce rien de bon pour nous autres qui n’avons rien demandé.


  19. Macarel Le 03 avril 2014 à 12h28
    Afficher/Masquer

    Je reprends une phrase d’Edwy Plenel, qu’il a prononcé l’autre jour, sur je ne sais plus quelle radio :

    “Quand les pauvres se battent, les riches sont tranquilles.”

    Je crois que cela résume tout, j’ai vu l’autre soir le dernier épisode de la série Apocalypse, sur la première guerre mondiale. Jaurès, qui voyait venir l’orage, et qui prônait l’union de prolétariats nationaux contre la guerre, est assassiné par un ultra-nationaliste. Et plus rien, ne s’opposera dès lors, à ce que le terrible carnage de 14-18 puisse avoir lieu.

    https://www.marxists.org/francais/general/jaures/works/1914/07/jaures_19140725.htm

    Lorsque les classes dominantes voient que la situation risque de devenir incontrôlable – sur le plan économique -, qu’elles se voient menacées par une contestation populaire, – qui risque de remettre en question leur domination, leurs intérêts -, elles choisissent toujours de détourner la colère du peuple, vers l’autre, l’étranger, celui qui est différent, et rien de tel que le poison du nationalisme pour atteindre cet objectif. Rien de tel que de diaboliser la partie adverse, pour préparer le terrain à l’holocauste.

    Pour ne pas retomber chaque fois dans le même piège mortel, tendu par les altesses qui nous gouvernent, tout citoyen devrait apprendre dès le plus jeune âge, par coeur, ce poème de Victor-Hugo, plutôt que la Marseillaise :

    http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/depuis_six_mille_ans_la_guerre.html


  20. raloul Le 03 avril 2014 à 13h03
    Afficher/Masquer

    Bonjour!

    Voici un petit lien vers le site de la fondation d’Arseniy Yatsenyuk, open ukraine, mentionnant ses soutiens:
    http://openukraine.org/en/about/partners

    Au moins, ça a le mérite de la clarté. Vous noterez les jolis logos américains et otanesques…

    Qui peut encore croire à la thèse d’une belle et noble révolution populaire en Ukraine qui mettrait fin au méchant règne des oligarques? Pauvre peuple ukrainien, il n’a pas fini de souffrir… et si les illuminés qui nous gouvernent ne cessent pas rapidement leurs conneries, nous risquons de finir par en pâtir, et ce sera bien moche…

    P.s.: le vote a deux mains est un sport populaire au parlement ukrainien, ce qui pourrait peut-être expliquer partiellement l’adoption de lois peu réfléchies:
    http://en.for-ua.com/comments/2006/10/12/123858.html


    • yt75 Le 03 avril 2014 à 14h08
      Afficher/Masquer

      Effectivement, impressionnant.
      Think tank, monde financier, et militaire …


  21. Olposoch Le 03 avril 2014 à 13h13
    Afficher/Masquer

    A la télé québéquoise ce matin, l’info qui tourne en boucle, des images très dures des blessés et morts de Maidan avec ce titre:
    ” lUkraine accuse les milices russes d’avoir tiré sur les manifestants.”


    • Inox Le 03 avril 2014 à 15h16
      Afficher/Masquer

      Ça y est ça vient chez nous aussi, ça commence, l’AFP distribue à tour de bras. Youpiii ! Ça recommence, ça faisait longtemps, on s’ennuyait là. C’est tellement prévisible que ça en devient dramatiquement comique.


      • yt75 Le 03 avril 2014 à 17h54
        Afficher/Masquer

        Jolie salve en effet.
        Et ce qu’il y a de bien avec google/news/actualités , et qu’il est facile de se rendre compte de l’intensité de ces tirs groupés.


  22. Theoltd Le 03 avril 2014 à 13h22
    Afficher/Masquer

    Macarel, je suis d’accord avec vous que la tournure que prennent les événements devient très inquiétante. Inquietants sont les propos tenus l’autre jour sur France inter, disant: La Russie est maintenant devenue une ennemie, avec des soldats qui tuent par plaisir….
    De tels propos, quand on sait que la Russie ne s’est jamais mise en position d’agresseur vis a vis de la France, ne laissent pas d’inquieter sur une radio publique ou rien n’est diffusé par hasard.

    Pour autant, je pense plus pragmatiquement que le but de toute cette opération, consiste a rabaisser le rideau de fer entre Russie et Europe. Susciter la peur des Russes chez les Europeens, pour ôter l’envie de commercer avec eux.

    De nombreux graphiques mettent en illustration les exportations de pétrole et les crises en Russie. A chaque crise, correspond une hausse des exportations.

    Le but serait donc bien de créer un crise économique en Russie, de l’isoler geopolitiquement, et de ne la laisser vivoter que sur ses exportations d’hydrocarbures.

    Qu’elle commerce ou non avec la Chine n’a aucun importance: Ce que la Chine lui achètera en PP, permettra de faire baisser la demande Chinoise par ailleurs.

    Il faut bien comprendre que les pays producteurs arrivent non pas forcement a un Pic Petrolier, mais a un Pic des exportations, puisque dopés par les prix elevés du pétrole, leurs économies florissantes consomment une grande part du pétrole qu’elles produisent, en laissant moins de pétrole disponible pour l’Occident. Et contrairement a ce que l’on lit ici ou la, l’économie Russe se porte bien. Le développement de Moscou est spectaculaire, comme l’est celui des régions, et les JO ont bien montré que la Russie devenait une puissance économique de tout premier plan. Et, paradoxalement, elle exporte de moins en moins:

    http://fr.ria.ru/presse_russe/20130710/198738584.html

    Cette opération vise t elle a seulement ralentir la Russie (pays d’avenir dans un monde en manque de ressources) ou a la renvoyer dans une période glacière. Et dans ce cas, comment la Russie va t elle réagir, c’est toute la question.

    Elle pourrait décréter un embargo sur les produits pétroliers, et ne vivre que sur ses reserves, et nos économies (et la sienne propre) s’ écrouleraient (mais tant qu’a tomber, autant entrainer ceux qui sont la cause de votre malheur). D’autres scenarii sont possibles bien entendu. Qui vivra verra.

    Mais une chose est sure, les agresseurs, les va t en guerre, ce sont nous.


  23. poleta33 Le 03 avril 2014 à 15h27
    Afficher/Masquer

    les russes a l’origine des tueries : http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/04/03/tueries-de-maidan-des-membres-d-une-unite-noire-interpelles_4395156_3214.html

    (pas un seul mot sur ce site sur les titouchki)


  24. theuric Le 03 avril 2014 à 15h39
    Afficher/Masquer

    Avez-vous vu le graphique de Wall Street?

    http://www.abcbourse.com/graphes/eod.aspx?s=DJIAx

    Il bat encore une fois tous les records???

    Franchement, j’ai une trouille bleu.

    Dans cet avenir qui se prépare, la Russie, l’Inde et le Japon sont nos alliés naturels.

    Mais bon, nos décideurs sont dans l’incapacité, la plus totale des incapacités.

    Ils ne peuvent, et je pèse mes mots, ils ne peuvent pas comprendre quoi que ce soit de ce qu’il se passe.

    Ils ne sont plus dans le déni mais dans le délire.

    C’est dans le même temps fascinant et terrifiant.

    Ils ont tellement peur que leur monde se dérobe sous leurs pieds qu’ils peuvent faire n’importe quoi pourvu que cela leur donne le sentiment que ce système néolibéral et leurs maîtres étasuniens perdurent.

    Quand aux Américains, il y a quatre possibilités:

    – Soit ils perpétuent un mécanisme agressif anti-communiste, plus par réflexe que par volonté idéologique et, pour eux, la Russie est par nature communiste, en un retour fantasmé à la guerre froide, c’est stupide mais la stupidité fait l’histoire beaucoup plus que le rare génie;

    -Soit ils ont été piégé dans un jeu qui les dépasse, leur seule idée de départ étant de piquer les quarante tonnes d’or ukrainien mais ont mal calculé leur coup, ils montrent ainsi qu’ils ne savent même plus faire un coup d’état proprement (eux qui n’arrivent même plus à empêcher leurs écoutes secrètes d’être divulguées);

    -Soit la gouvernance américaine est elle-même manipulée par des puissances d’argent pour qui, comme d’autre l’ont suggéré, une guerre de dimension relativement limité serait une manière de refonder l’économie mondialisé;

    -Soit un processus suicidaire, auto-destructeur occidental et néolibéral.

    Mais là ou tout cela devient incompréhensible c’est quand nous prenons en compte la situation réelle actuelle et certains événements:

    -Pourquoi Madame Nuland a-t-elle dit, dans l’esprit, qu’elle prenait du plaisir à mettre l’Europe dans les plus complètes difficultés et de n’avoir rien à faire de ce qui se passera ensuite en Europe;

    -Quand nous savons qu’un accord de libre échange entre l’U.E., les U.S.A. et le Canada va se signer, avec des européens déjà quasiment en ruine qui ne peuvent pas faire une guerre sans aucune armée, ou presque, nous vendre des armes, mais nous n’avons plus de sous;

    -Que les américains nous vendent du gaz et du pétrole de schiste, voire du charbon mais leur production baisse déjà et du charbon, nous en avons, même si rouvrir les mines ne sera pas de tout repos;

    -Donner le sentiment aux russes d’être encerclés, mais cela voudrait dire que la Russie se retrouve dès maintenant dans la nécessité de se débarrasser de ses bons du trésor américain pour ruiner ce pays devenu, pour elle, trop dangereux et la Chine de faire de même pour les mêmes raisons.

    Les incongruités comme celles-là sont légions et ces incohérences nous montrent quelque chose, mais quoi?

    Je ne vois que le délire collectif des élites occidentales, Japon et Israël compris, provenant de leur compréhension inconsciente de la bientôt disparition de leur univers mental.

    Cette rage contre la Russie proviendrait, non pas de l’irrévérence russe de refuser la domination étasunienne, mais de la représentation symbolique que celle-ci représente.

    Elle fut l’U.R.S.S., soit l’exact inverse de ce qu’était le capitalisme d’alors en une sorte de Dieu Janus moderne et sa disparition a montré le coté grimaçant du capitalisme de l’époque.

    Il est remarquable que le néolibéralisme soit apparu peu de temps avant la disparition définitive de l’U.R.S.S., or nous remarquons encore plus chaque jour que ce néolibéralisme est le coté grimaçant du capitalisme.

    J’émets donc l’idée que les élites occidentale et tous leurs affidés médiatiques, économiques et autres projettent leurs propres bassesses et infamies sur les russes, la Russie et Monsieur Vladimir Poutine.

    Ma deuxième idée serait qu’il y a un déplacement de gauche à droite de l’ensemble des idéologies politiques occidentales avec, ces derniers temps, un grave processus d’accentuation, c’est pourquoi nos élites occidentales disent ne pas reconnaître le coté nazi du tiers du gouvernement ukrainien…

    D’où cette projection sur Monsieur Poutine.

    D’où cet aspect suicidaire des occidentaux.

    C’est pourquoi celui-ci doit se montrer prudent…


  25. C Balogh Le 03 avril 2014 à 17h49
    Afficher/Masquer

    Olivier,, je soupçonne fortement l’un de tes modérateurs d’être un troll, les commentaires disparaissent, grosses difficultés à publier……


    • jducac Le 03 avril 2014 à 20h27
      Afficher/Masquer

      @ C Balogh Le 03 avril 2014 à 17h49

      Olivier, je soupçonne fortement l’un de tes modérateurs d’être un troll, les commentaires disparaissent, grosses difficultés à publier…… enfin, je parle pour moi, pour mes coms, mon intempestivité est dérangeante, j’en suis bien consciente, mais l’heure est grave et j’ai peur, je suis en colère d’être aussi impuissante.

      Moi aussi, je m’interroge sur la disparition de certains commentaires concernant des échanges entre C Balogh et jducac. Après avoir été censuré, j’ai remis mon commentaire ici : http://www.les-crises.fr/bfm-31-03-2014/ le 03 avril 2014 à 11h32. Il y est resté. Pourquoi ne faites-vous pas de même ?


    • C Balogh Le 03 avril 2014 à 20h45
      Afficher/Masquer

      Merci de cette réponse claire, je veillerai à ne pas dépasser mon quota!
      ;O)


  26. André Le 03 avril 2014 à 18h26
    Afficher/Masquer

    Je viens de commettre un article sur l’Upa et les racines du nationalisme ukrainien, pour ceux qui sont intéressés: http://pourlasyrie.blogspot.fr/


  27. Wilmotte Karim Le 03 avril 2014 à 19h13
    Afficher/Masquer

    En face aussi (Poutine), une alliance avec l’extrême-droite?

    http://www.resistances.be/eode.html
    “Révélations sur un lobby prorusse dirigé par un Belge

    Le 16 mars dernier, la Crimée, dans le sud de l’Ukraine, par référendum se rattacha à la Russie. Une victoire musclée pour Vladimir Poutine. Avec la complicité de l’Eurasian Observatory Democracy and Elections (EODE). Ce lobby international est dirigé par un Belge, avec la complicité de l’extrême droite flamande. Portait de cette nébuleuse belgo-russe.”

    Article en flamande du Morgen :
    http://www.demorgen.be/dm/nl/983/Nieuws/article/detail/1822333/2014/03/19/Belgisch-dictatorvriendje-brengt-VB-ers-naar-de-Krim.dhtml

    http://www.demorgen.be/dm/nl/983/Nieuws/article/detail/1811008/2014/03/13/Vlaams-Belang-gevraagd-als-waarnemer-op-de-Krim.dhtml

    Mon (pauvre) flamand ne me permet pas de traduire ces articles (De Morgen).


  28. azert56 Le 03 avril 2014 à 22h22
    Afficher/Masquer

    Hier nous rapportions qu’une « Russie furieuse exercera des représailles pour le blocage de paiement par JPMorgan », à laquelle nous avions annoncé que contrairement aux réponses précédentes aux sanctions de l’ouest aux russes (qui ont été en grande partie prises comme une plaisanterie par ces derniers), cette fois l’administration Russe serait furieuse.

    Nous avions dit « nous ne devons certainement pas être les seuls à attendre avec intérêt la perspective de bataille épique qui verra s’affronter “Vlad Shootin Putin” (Vlad “la gâchette Poutine”) contre le JP “La baleine échouée” Morgan. Hélas le combat pour le titre n’aura duré qu’environ une journée, et a été gagné par KO technique durant le premier round par l’ancien espion du KGB lui-même, qui peut maintenant ajouter la baleine-qui-manœuvre-les-marchés à sa collection de trophées qui inclut déjà environ 100 statues de John Kerry écrasé et battu.

    Ainsi après avoir choqué le monde entier avec sa décision unilatérale d’arrêter les ordres de transferts d’argent russes sans ordre direct de l’administration américaine, Reuters signale que JPM s’est rétracté et traitera le dit paiement de l’ambassade de Russie au Kazakhstan à l’agence d’assurance Sogaz, atténuant la tension diplomatique après que Moscou ait accusé la banque États-Unienne de bloquer illégalement la transaction sous le prétexte des sanctions économiques.

    En d’autres termes, Putin 1 – Jamie Dimon 0.

    Reuters :
    La confrontation a menacé de tendre un peu plus les relations entre Washington et Moscou, verrouillées dans la plus mauvaise situation depuis la guerre froide, suite à l’annexion de la Crimée.
    « Après consultation avec nos régulateurs, nous traitons cette transaction » a indiqué JP Morgan dans un rapport.

    Le mois dernier, Washington a appliqué des sanctions, y compris des interdictions de visa et des gels de capitaux, à l’encontre plusieurs Russes proches du Président Vladimir Putin et contre la banque Rossiya, qu’il a indiquée comme étant « la banque personnelle » de certains du cercle des intimes du chef de l’état russe.

    La destination du paiement de l’ambassade était l’agence d’assurance Sogaz, qui est détenue à 48.5 pour cent par Abros, une filiale à part entière de la banque Rossiya.
    Les consultants en matière d’industrie à Moscou disent que les institutions financières sont peu claires au sujet de la façon dont sont appliquées les nouvelles règles dans certaines situations, notamment concernant des filiales des compagnies qui ont été sanctionnées ou qui ont des actionnaires qui ont été punis.

    Plusieurs investisseurs occidentaux et leurs banques sont face à des situations individuelles problématiques.

    Sur le site Web du département du Trésor des États-Unis les directives du bureau des États-Unis du commerce extérieur indique que si plus de 50 pour cent d’une société sont possédés par une personne appartenant à la liste noire sont concernée et conseille une sanction « avec prudence » quand les intérêts de propriété sont de moins de 50 pour cent.

    « Il incombe aux entreprises privées anonymes et aux avocats de discerner qui est sujet à des sanctions, » a dit un avocat basé à Moscou. « Naturellement (une banque des États-Unis) est davantage intimidée par l’administration américaine (que ne le sont des banques russes). »

    Inutile de dire, c’est tout à fait “anticlimatic”
    (Référence à un précédent article du blog qui rapportait les propos de Janet Yellen arguant du mauvais temps de cet hiver sur le continent nord-américain pour expliquer les mauvais résultats économiques des us).

    Nous attendions avec un intérêt non dissimulé la découverte des documents émanant de JPM faisant état de l’annexion imminente de tous les bureaux de JPM en Russie. il semblerait que nous devions attendre encore un peu.
    En attendant, si même Jamie Dimon ne peut pas tenir tête à Poutine…. qui peut ?

    voilà ma mauvaise traduction d’un article de excellent blog zéro-Hedge. Je suis atterré que les médias français laissent passer un truc pareil. Dans certaines situations une telle attitude JPM serait considéré comme un incident diplomatique majeur ce que je pense que c’est effectivement.

    et voilà le lien pour que vous puissiez comprendre mieux.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-04-03/putin-1-dimon-0-jpmorgan-unhalts-russian-money-transfer

    Je ne connais pas de meilleure source d’info à ce jour que ce site caustique et irrévérencieux mais tellement plus engageant que la soupe au navet dont nous abreuve la très grande majorité des journalistes français. A part votre site Mr. Berruyer. (la c’est sûr le modérateur me laissera passer!)


  29. Macarel Le 03 avril 2014 à 22h52
    Afficher/Masquer

    Une petite entorse au suivi de la situation internationale, mais je pense que cela vaut la peine d’écouter cette émission diffusée ce matin sur France Culture :

    Hollande / Mitterrand – La gauche au pouvoir est-elle de droite ?

    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4822920

    Où il est confirmé, que François Hollande a toujours été social-libéral, et non social-démocrate, et sans doute, plus libéral que social. Il n’a pas trahit, il est fidèle à des idées qu’il défend depuis des décennies, il a “tout simplement menti” à ses électeurs pour se faire élire. Mais aujourd’hui, ces mêmes électeurs le lui font payer très cher, et il n’a pas fini de payer, puisqu’il n’entend pas “trahir” ses convictions libérales, et pousser plus loin encore les “réformes” dans ce sens.
    Il se rattache au courant Saint Simonien du 19ième siècle. Donc, pour François Hollande, la modernité en économie et en politique, c’est renouer, avec un courant du 19ième siècle !!!

    extrait vers minute 40:

    “Ludivine Bantigny, vous êtes d’accord avec ce qui vient d’être dit, François Hollande en proposant un Pacte de Responsabilité, trahit-il quelque chose, renoue-t-il avec une autre tradition, devient-il un homme de droite ? ”

    “…Alors, je pense que ce n’est pas véritablement un tournant, si ce n’est, O. Galland a raison de le souligner, du point de vue de la rhétorique, même si le terme de social-démocrate qu’affiche François Hollande est vraiment particulièrement étonnant, parce que ça veut dire que le terme est vidé de son sens historique, alors, on peut tout à fait admettre que les mots évoluent dans l’histoire, mais précisément cela n’a plus rien à voir avec ce qu’était la social-démocratie, y compris telle qu’elle pouvait se dessiner dans les années 70, c’est à dire, un accommodement entre le système capitaliste et un Etat-Providence, très interventionniste et réformiste en vue de réformes sociales. Donc le Pacte de Responsabilité à cet égard n’a rien de social-démocrate, et voilà c’est simplement…”

    “Pourquoi ? Vous pouvez nous le dire en deux mots ?”

    “Pourquoi ? Parce que… Mais en revanche, je pense que ce n’est pas véritablement un tournant , parce que, c’est une logique, c’est la logique d’un processus qui encore une fois s’est amorcé dans les années 80, me semble-t-il. Si je peux me permettre une citation du même François Hollande en Juillet 1985, c’était un texte qu’il écrivait dans le Matin, le journal le Matin , il écrivait qu’il fallait : ‘ respecter les grands équilibres, poursuivre le mouvement de désinflation, accroître les marges des entreprises, dynamiser le marché financier’, quitte, disait-il,au risque de sacrifier l’emploi, il expliquait que c’était très bien qu’il y ait eu des gains de productivité des entreprises, grâce à la désindexation salariale, etc… Et c’était déjà assumé, c’est le moment où Pierre Bérégovoy explique que le marché n’est ni de gauche, ni de droite, ll faut ‘mettre nos montres à l’heure’, pour reprendre l’expression qu’employait Bérégovoy, alors. C’est à dire mettre les montres du parti socialiste à l’heure du marché. Donc à cet égard rien de social-démocrate, au sens où la social démocratie visait précisément à aller dans le sens de réformes sociales, à tempérer, quand même justement, la place du marché, la place de la compétitivité et de la concurrence au profit des salariés. Mais je voudrais revenir, quand même sur cette question très intéressante qu’évoquait également Jean Garrigue, à savoir le Saint Simonisme.
    C’est justement très frappant de voir, que dans les années 80, par exemple sous la plume de Jacques Julliard, qui associe, lui, le thème des entreprises, la dynamique du marché, à la modernité. Jacques Julliard, dit il faut se souvenir de Saint Simon, qui a forgé le beau mot d’entrepreneur, et donc il faut en finir, finalement, avec le terme de travailleur, ces fonctionnaires râleurs, etc… Il faut revenir au beau mot d’entrepreneur, d’industriel, comme le voulait Saint Simon. C’est vrai que c’est un retour au 19ième siècle, à une tradition du 19ième siècle, mais qui vient rompre aussi radicalement avec ce qu’avaient été, et en effet, pas tous les courants de la gauche, mais en tout cas, les courants socialistes et communistes qui entendaient , malgré tout, défendre avant toute chose les salariés, et non pas les industriels ou les entrepreneurs.
    Et la dernière chose c’est sur les nationalisations, parce que je note que Olivier Galland a souligné l’importance des nationalisations , dans une partie de l’opinion favorable à la gauche. Mais précisément les nationalisations de 1982/83, assumées comme telles, notamment par Jacques Delors, visaient à rendre les entreprises françaises, en l’occurrence les entreprises nationalisées très compétitives. Il y a des circulaires très précises qui expliquent quels doivent être les objectifs de ces entreprises, c’est à dire précisément, être extrêmement concurrentielles et se calquer sur les exigences du marché. Donc on a déjà aussi transformé, y compris par rapport au programme des années 70, la vocation et l’objectif des nationalisations.”


  30. Crapaud Rouge Le 03 avril 2014 à 23h16
    Afficher/Masquer

    Sur le site du Monde, recension d’un livre intéressant et qui touche de près la Russie : “Le Temps des humiliés”. Je cite : “Pour lui, l’humiliation de certains Etats faibles par « l’oligarchie » dominée par les Etats-Unis devient un usage toujours plus fréquent. S’il a toujours existé des Etats forts et d’autres faibles, un monde bipolaire contraignait naguère les puissants à courtiser les vulnérables, de peur qu’ils ne choisissent le camp d’en face. La chute de l’Union soviétique a permis aux vainqueurs de s’affranchir de cette obligation.” (http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2014/04/02/l-occident-face-a-la-revanche-des-humilies_4394400_3232.html)


  31. azert56 Le 04 avril 2014 à 01h16
    Afficher/Masquer
  32. Libéral Le 05 avril 2014 à 04h17
    Afficher/Masquer

    Olivier je poste rarement sur ce blog que n apprécie beaucoup sur l
    Économie mais on bouffe de
    L
    Ukraine russie depuis 1 mois avec pour avis perso un avis un peu trop pro russe
    Je lis de moins en moins ce blog a cause de ça merci de vous recentrer sur l eco


  33. Andrea Le 09 avril 2014 à 17h36
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce travail fouillé et précieux, ou sont les médias? les journalistes? les analystes?

    j’ai posté ailleurs et continue à le faire.


  34. Charles Le 11 mai 2014 à 01h46
    Afficher/Masquer

    Pendant longtemps l’UE et les USA ont soutenu financierement les talibans, ils nous arrangeaient bien puisqu’ils derrangeaient les Russes! Peu importait qui etaient reelement ces talibans, les images “derrangeantes” etaient soigneusement ignorees… jusqu’aux evenements du 11 Septembre 2001. Meme histoire avec Saddam Hussein ou Kadhafi, qui ont egalement beneficie de notre soutien financier (et militaire). Meme histoire aujourd’hui avec le gouvernement d’extreme droite Ukrainien.
    Creer le chaos aux portes de la Russie est une “bonne” strategie pour les USA (“bonne” pacequ’elle sert leurs interets… diviser pour mieux regner) mais est-ce une “bonne” strategie pour l’Europe ? Qu’avons nous a gagner a voir se developer un gouvernement nazi a nos portes, et a entrer dans une nouvelle guerre froide avec la Russie?
    Poutine est l’ennemi designe des occidentaux parcequ’il ne sourit pas. Mais comme le montrent les images publiees sur ce site, les gens que nous soutenons sont mille fois moins souriants!
    Neanmoins, merci pour ces images!


Charte de modérations des commentaires