C’est nouveau, ça vient de sortir : l’OTAN, première alliance défensive qui aide un État non membre de l’alliance – État au bord de la guerre…

Non mais sérieusement, l’OTAN discute avec des putschistes ?

Ca va finir par très mal finir – les Russes, des nazis à la frontière, ça ne les fait pas rire, mais si on les arme, ils vont finir par cogner…

Le 16 mai 2014

Le président intérimaire de l’Ukraine Alexandre Tourtchinov a signé un décret indiquant :

“Andrei Parubiy – le Secrétaire de la Sécurité nationale et de la Défense de l’Ukraine – est nommé président ukrainien du Groupe de travail mixte OTAN-Ukraine sur la réforme de la Défense de haut niveau”.

Andrei Parubiy a été chargé par Alexandre Tourtchinov d’effectuer les tâches suivantes :

– Soumettre des propositions dans les deux semaines sur la composition des membres de la partie ukrainienne du Groupe mixte de travail de l’OTAN-Ukraine sur la réforme de la défense de haut niveau ;

– Elaborer les possibilités d’utilisation du groupe de travail mixte de l’OTAN-Ukraine sur la réforme de la défense pour attirer des conseils d’experts de haut niveau et l’assistance à l’OTAN ou des différents États membres de l’OTAN dans le développement de la sécurité et de la défense de l’Ukraine.

Source : 24TV

Le 19 mai 2014

Parubiy va tranquillement à l’OTAN !!!

Andriy Parubiy et le secrétaire général adjoint de l’OTAN, le General Alexander Vershbow

Le 20 mai 2014

Le Secrétaire du CNDS Andriy Parubiy informé qu’une partie de l’aide fournie par les États membres de l’OTAN à l’Ukraine, est déjà à la frontière ukrainienne.

“Casques, gilets pare-balles, dispositifs de vision de nuit, matériaux de premiers soins et autres équipements d’action non-létale venant des États membres de l’OTAN est partie en direction de la frontière ukrainienne et est prévue pour être reçue par l’armée ukrainienne dans quelques jours,” a déclaré Parubiy.

Selon le secrétaire du CNDS, l’Ukraine exige des réformes de secteur de la Défense.

Parubiy a mentionné que les partenaires de l’OTAN se rendent compte que “Si Poutine ne s’arrête pas ici, en Ukraine, on ne sait pas où ses chars se retrouveront demain.”

[Pour information : 42% des Ukrainiens sont contre l’adhésion à l’OTAN, 36% en faveur: Centre Razumkov]

Source : 24tv

Il a également déclaré :

“Malheureusement, les nouvelles méthodes de guerre que la Russie utilise contre nous, la soi-disant « guerre hybride », dans laquele des groupes subversifs et criminels sont utilisés, et où une guerre de l’information est menée, montrent la nécessité pour le reformatage et la réforme de notre secteur de la Défense. Aujourd’hui, nous en avons parlé avec nos partenaires de l’OTAN et discuté de la question de fournir des experts pour procéder à une inspection du secteur de la sécurité et de la mise en œuvre de ces réformes.”

Selon Parubiy, les Ukrainiens sentent un grand soutien moral de leurs partenaires de l’OTAN.

L’atmosphère est telle que tout le monde comprend que si on ne s’arrête pas Poutine en Ukraine , on ne sait pas où ses chars seront demain. Tout le monde comprend que cette crise n’est pas entre l’Ukraine et la Russie, il s’agit d’une crise de la civilisation mondiale, que nous devons résoudre ensemble pour arrêter Poutine.” , a déclaré le secrétaire du CNDS.

Source : Interfax

Pour mémoire

Comme indiqué dans ce long billet sur Svoboda, Andrei Parubiy a cofondé le parti national-social d’Ukraine en 1991, puis en a dirigé la section paramilitaire néonazie – les Patriotes d’Ukraine :

Il a d’ailleurs rencontré en 1999 Jean-Marie Le Pen (et Samuel Maréchal, son gendre)…

… qui lui a fait une gentille dédicace à lui et à ses patriotes ukrainiens :

Armageddon 2.0 : tout roule !

P.S. : les dernières photos viennent d’un magazine édité par les néonazis. Je me demandais si par hasard quelqu’un en lien avec l’Ukraine aurait moyen de trouver ces images en haute résolution (pas terrible ce qui traine sur Internet). Référence : Орієнтири Львів – 1999 ici (couverture ici)

Ce billet fait partie d'une série sur la situation en Ukraine. Il vise à donner des regards différents de ceux diffusés en masse par les grands médias, afin d'élargir votre champ de réflexion. [Lire plus]. Notre souhait est de sortir des présentations binaires "gentils / méchants", afin de coller de plus près à une réalité complexe. Nous rappelons enfin que par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète (et donc pas le gouvernement russe non plus). Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits.

124 réponses à Parubiy : L’aide de l’OTAN est à la frontière…

  1. C Balogh Le 21 mai 2014 à 17h03
    Afficher/Masquer

    Traduction en français:

    Anne Applebaum s’exprime à l’american Council Think Tank proche de l’OTAN

    link to youtube.com

    link to en.wikipedia.org
    Le Conseil de l’Atlantique a des partisans influents, avec le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen appelant au Conseil un “think tank prééminent”


  2. VladimirK Le 21 mai 2014 à 18h14
    Afficher/Masquer
  3. BOURDEAUX Le 21 mai 2014 à 18h14
    Afficher/Masquer
  4. kinimodo Le 21 mai 2014 à 20h54
    Afficher/Masquer

    Un document texte et photos intéressant sur la milice de Bandera et des pogroms de Lviv de 1941 qui fait malheureusement écho aux évènements actuels.
    Olivier, peut être le connaissiez vous déjà.
    Il s’agit d’une traduction en anglais d’un document publié le 5 mars 2014 sur le site russe « Live journal » comportant de nombreuses photos d’époque.
    Il est mis en relief dans ce doc les origines et méthodes de ces groupes et milices nazi avec ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine.

    http://www.invissin.ru/topics/ukrain_en/the_bandera_militia_and_lviv_pogroms_of_1941/?print=Y


  5. PA.Québec Le 23 mai 2014 à 05h20
    Afficher/Masquer

    Ukraine: les besoins de l’armée (de Kiev) dépassent 1 milliard $

    http://fr.ria.ru/world/20140522/201297487.html



Charte de modérations des commentaires