Les Crises Les Crises
3.mars.20153.3.2015 // Les Crises

Mais qui a tué Boris Nemtsov ?

Merci 1
J'envoie

Un article classique de l’Obs, prétendant faire le tour du sujet, et omettant bien entendu plusieurs pistes…

Différentes théories émergent pour expliquer le meurtre de l’opposant russe et ancien vice-Premier ministre vendredi au coeur de Moscou.

Les gens allument des bougies à la mémoire de Boris Nemtsov, au monument des prisonniers politiques "Solovetsky Stone", à Saint-Pétersbourg, le 28 février 2015 (Dmitry Lovetsky/AP/SIPA).
Les gens allument des bougies à la mémoire de Boris Nemtsov, au monument des prisonniers politiques “Solovetsky Stone”, à Saint-Pétersbourg, le 28 février 2015

Qui a tué l’opposant Boris Nemtsov, abattu vendredi de plusieurs balles dans le dos, à deux pas du Kremlin ?

Anna Douritskaya, mannequin ukrainienne de 23 ans, en couple depuis 2 ans et demi avec l’opposant [OB : tiens, c’est juste “l’opposant” maintenant… 55 ans au passage], a pris la parole lundi 2 mars dans la presse. La compagne de l’ancien vice-Premier ministre, qui se trouvait avec lui sur un pont situé à deux pas du Kremlin lorsque ce dernier a été assassiné vendredi soir, dit ne pas avoir vu l’assassin : “Je ne sais pas comment l’assassin s’est approché, il était derrière moi”, a-t-elle déclaré. Elle s’est refusée à évoquer les hypothèses entourant le meurtre : “Je ne pense rien (…) je ne sais pas qui a fait ça”.

De fait, depuis ce week-end, différentes théories émergent pour expliquer le meurtre de Boris Nemtsov. “L’Obs” fait le point.

Un meurtre politique orchestré par Poutine ?

L’hypothèse privilégiée par l’opposition russe et l’Occident est celle d’un meurtre politique orchestré par Vladimir Poutine contre un critique radical du Kremlin qui dénonçait la corruption du pouvoir et l’implication de la Russie dans la guerre en Ukraine.

Quelques heures avant d’être assassiné, Boris Nemtsov avait appelé à la radio à manifester dimanche dans la capitale russe contre “l’agression de Vladimir Poutine” en Ukraine.

Plusieurs opposants ont été tués ces dernières années en Russie. Parmi eux, la militante des droits de l’homme Natalia Estemirova en Tchétchénie, l’avocat Stanislav Markelov et la journaliste Anastasia Babourova à Moscou, de même que la journaliste Anna Politkovskaïa. Les exécutants ont parfois été arrêtés et condamnés, mais pas les commanditaires.

Hmmm, oui, hélas, c’est un pays violent la Russie, avec une mafia, des oligarques, etc.

Les dirigeants occidentaux, dont le président américain Barack Obama, ont demandé une enquête efficace.

La main des services secrets occidentaux ou de Kiev ?

Les alliés du Kremlin, eux, voient dans cet assassinat la main des services secrets occidentaux ou celle de Kiev.

“Il ne fait aucun doute que le meurtre de Nemtsov a été organisé par les services secrets occidentaux pour provoquer un conflit intérieur en Russie”, a déclaré le leader de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, dont les propos ont été largement repris par les médias pro-Kremlin.

C’est à dire que, parmi les milliers de réactions et de commentaires en Russie, ils vont juste prendre l’excité de Tchétchénie ?

“C’est leur façon de faire : d’abord on prend quelqu’un sous son aile, on l’appelle ‘ami des Etats-Unis et de l’Europe’ et puis on le sacrifie pour accuser les autorités locales. La condamnation à mort (de Nemtsov) prononcée dans une capitale occidentale a très bien pu être exécutée par les services secrets ukrainiens”, selon Ramzan Kadyrov.

“C’est une opération dans laquelle on voit bien la main des services secrets occidentaux”, a également déclaré Guennadi Seleznev, ancien responsable communiste et ex-président de la Douma (chambre basse du Parlement), sur la chaîne d’informations en continu Rossia 24, l’un des principaux relais pro-Kremlin dans l’opinion publique.

“Guerre de l’information contre la Russie”

Le politologue Alexeï Martynov, qui intervenait après Seleznev dans la même émission, est lui allé plus loin dans la théorie du complot occidental : ” Je voudrais attirer votre attention sur le fait que les Américains ont réagi avec une rapidité suspecte (au meurtre de Nemtsov). Le texte était manifestement déjà prêt. “. ” Tout cela s’inscrit dans la guerre de l’information que mènent les Etats-Unis et l’Europe contre Poutine et la Russie “, renchérit l’ancien chef du FSB (services secrets) et député du parti du Kremlin Russie Unie, Nikolaï Kovalev.

“Théorie du complot” : nom féminin. Théorie tendant à innocenter la Russie ou Vladimir Poutine. Contraire : “Vérité” – même pour des accusations de complot où Poutine ou Saddam Hussein tiendrait les ficelles.

Face à ses accusations, l’ancien ambassadeur américain à Moscou, Michael McFaul, a de son côté déclaré sur Twitter recevoir “des centaines si ce n’est des milliers de tweets disant que ce sont les Etats-Unis qui ont tué Nemtsov.” Ce qui lui fait dire que “c’est manifestement une campagne payée”.

Chapeau, ça c’est un article d’enquête sérieux, destiné à augmenter la conscience populaire ! A reprendre dans les écoles de journalisme.

Source : L’Obs, 2/3/2015


L’amie de Nemtsov se plaint d’être retenue

Par LeFigaro.fr avec AFP, 02/03/2015

La compagne ukrainienne de l’opposant russe Boris Nemtsov, tué par balles à Moscou, s’est plainte aujourd’hui d’être retenue en Russie, sa mère ayant de son côté appelé à l’aide les autorités de Kiev craignant pour la sécurité de sa fille.

C’est dommage qu’ils n’aient pas pensé plus tôt à la sécurité de leur fille…

Anna Duritskaya, mannequin ukrainienne de 23 ans habitant à Bila Tserkva, à 70 kilomètres de Kiev, se trouvait avec Boris Nemtsov sur un pont à deux pas du Kremlin lorsque ce dernier a été assassiné par balles vendredi.

La compagne de 23 ans du “leader de l’opposition russe” de 55 ans…

Une précédente amie du “leader de l’opposition russe”. Bien entendu, on n’évoquera même pas de pistes éventuelles de maris jaloux / proches ulcérés…

(il a 4 enfants : un avec sa femme (avec qui il est toujours marié), deux avec une journaliste, un autre avec sa secrétaire…)

Bref…

“Les enquêteurs m’interrogent et ne me disent pas quand je serai libérée et pourquoi ils me retiennent ici. On m’explique que c’est pour des raisons de sécurité”, a déclaré la jeune femme dans une interview à la chaîne d’opposition russe Dojd. La jeune femme, qui affirme se trouver “dans l’appartement d’un ami à Moscou”, a par ailleurs reconnu être “dans un état psychologique très difficile” et “se sentir mal”.

C’est vrai, on se demande pourquoi ils retiennent ce témoin clé…

Elle s’est refusée à évoquer les hypothèses à propos du meurtre: “Je ne pense rien (…) je ne sais pas qui a fait ça”. “Je ne sais pas comment l’assassin s’est approché, il était derrière moi”, a-t-elle dit. “Je veux rentrer à la maison, chez ma mère, mais je suis sous protection et on ne m’autorise pas à sortir”.

“J’ai le droit de quitter la Russie, je ne suis pas un suspect. Je suis témoin et j’ai donné toutes les informations que j’avais, j’ai tout fait pour aider l’enquête”, a-t-elle assuré. Interrogée par la télévision ukrainienne, la mère d’Anna, Inna, a de son côté dit craindre pour la sécurité de sa fille.


Poutine, Nemtsov : pourquoi nous ne comprenons rien à la Russie, par Irina de Chikoff

FIGAROVOX/HUMEUR- Quand une ancienne correspondante à Moscou s’étonne de voir les Français s’étonner de ce que la Russie de Vladimir Poutine ne ressemble pas aux démocraties occidentales.

Irina de Chikoff est journaliste et écrivain. Elle a été correspondante à Moscou pour Le Figaro. Elle est notamment l’auteur d’»Adrien ou le songe Russe» aux éditions de Fallois.

Faut-il en rire ou en pleurer? Après l’assassinat à Moscou de Boris Nemtsov dont presque personne ne connaissait le nom, les titres les plus racoleurs ont fleuri dans la presse: «Poutine m’a tuer». «Je suis Nemtsov». Et le visage de ce vieux jeune homme de 55 ans dont les boucles brunes étaient devenues grises, passe, en boucle, sur les écrans des télévisions. Tous les commentateurs, après un rapide clic sur Wikipédia, chantent les louanges de l’ancien gouverneur de Nijni Novgorod qui fut vice premier ministre chargé du secteur énergétique sous Boris Eltsine. Juste avant le grand krach de 1998 qui a sonné la fin de la récréation pseudo démocratique de la Russie.

Toute une génération, celle de Boris Nemtsov mais aussi de Egor Gaïdar, Irina Khakamada, Grigori Iavlinski ou encore Serguei Kirilienko, considéré comme un Wunderkind, fut balayée par ce tsunami. Que celui qui ne s’est jamais trompé, leur lance la première pierre.

Pris en tenaille entre les barons rouges reconvertis dans les affaires, les truands des bas-fonds soviétiques et les anciens copains du Komsomol (jeunesses communistes) qui avaient estimé plus judicieux de s’emparer des richesses du pays plutôt que de pavaner sur les estrades, les démocrates se sont volatilisés tel un essaim de moineaux tandis que Vladimir Poutine, tout d’abord à la tête du FSB (ex KGB) puis nommé Premier ministre, était appelé à la rescousse d’un pays en faillite. Près de 48 % de la population ne recevait plus de salaire ou bien sous la forme de boîtes d’allumettes.

Longtemps les Russes ont tenu rigueur à cette génération de jeunes apprentis sorciers qui les avait conduits, après tant de larmes, à un nouveau désastre. Beaucoup, aujourd’hui encore, ne leur ont pas pardonné. Et si les Russes, au grand étonnement des Occidentaux, développent une forme d’eczéma quand on leur vante les mérites de la démocratie, c’est qu’ils se souviennent qu’elle s’est achevée par un gigantesque «bardak». (bordel).

Les Russes ont de la mémoire. De la compassion aussi. Ils ont rendu hommage à l’ancien gouverneur de Nijni Novgorod, comme ils s’inclinent toujours devant les morts. Mais les bons sentiments étalés comme de la confiture les laissent indifférents. Quant aux leçons de morale… Pauvres médias occidentaux! Ils ont avec la Russie bien du mal à faire prendre la bouture. C’est que la Russie est une terre dure! Glacée! Impitoyable aux siens. Et dans la toundra, dans la taïga, quand vous marchez, ca fait: crac! crac! Parce que ce sont des millions d’ossements que vos bottes piétinent!

Faut- il en rire ou en pleurer? «Poutine m’a tuer». «Je suis Nemstov». Toute la futilité des médias occidentaux, leur inculture, leur mépris même pour l’histoire tragique d’un pays, sont résumés par ces «Unes» dérisoires.

La presse a oublié que dans les belles années de la démocratie triomphante, à l’époque des Nemtsov, des Gaïdar, des Iavlinski, des Khakamada ou des Kirilienko, des dizaines de banquiers, de députés, de journalistes ou d’hommes d’affaires ont été assassinés. La méthode était presque toujours la même. Une ou plusieurs balles dans le dos. Et en ces temps-là les tueurs à gages, débordés, banquetaient joyeusement dans les plus somptueux restaurants qui avaient ouverts leurs portes. Le champagne coulait à flot. Les filles étaient belles. L’argent facile. Fouette cocher!

Au milieu de ce brouhaha, un ami russe, ivre mort me disait: «Tu vois, ma petite colombe, nous sommes en progrès. Il n’y a pas si longtemps, on comptait nos morts par millions, aujourd’hui, ce n’est plus que par dizaines. Il ne faut pas, il ne faut jamais désespérer de la Russie. Et à défaut de la comprendre, il faut l’aimer».

Irina de Chikoff, leFigaro.fr, 2/3/2015

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Archinov // 03.03.2015 à 00h32

Nouvelle bronca des médias: la petite amie de Nemtsov séquestrée par le pouvoir en Russie…
Ca semble pourtant logique de ne pas laisser le témoin n°1 d’un meurtre s’esquiver à l’étranger surtout compte-tenu du contexte.
On demande des comptes au pouvoir sur la diligence qu’ils mettront à retrouver les auteurs du meurtre et on s’émeut que la police assigne le témoin à résidence… Le temps de l’enquête, compte-tenu des pressions internationales (les USA notamment qui somment le Kremlin de solutionner l’affaire au plus vite et dixit de manière crédible), je n’arrive pas à voir ce qui cloche… Libé, L’Obs, le Monde, si…
Pas de bol pour les agités de l’édito tapageur, le temps de faire tourner l’info à grands renforts de sous-entendus malveillants et de se lancer dans de nouvelles élucubrations, l’hirondelle s’est finalement envolée vers Kiev “relâchée” par les enquêteurs…

84 réactions et commentaires

  • Juan // 03.03.2015 à 00h23

    je vous informe d’un cas flagrant de désinformation de la RTS (Radio Télévision Suisse) concernant l’assassinat de Nemtsov.
    je vous laisse juger sur pièce mon statut (posté sur ma page FB ici https://www.facebook.com/jchernandezphoto/posts/1029321277082592?pnref=story ) mais je recopie ici bas pour ceux qui n’auraient pas FB :

    “Dans cette dépêche de la RTS (radio et TV suisse publique) mise en ligne ce soir, il est caché une info importante ..
    La compagne de ‪#‎Nemtsov‬ a affirmé à une chaîne câblée russe (interview difusée prar Euronews ici : https://www.youtube.com/watch?v=smcJvRnIopE ) que Nemtsov n’avait pas reçu de menaces politiques
    Il semble que la RTS a jugé plus important, pour bien conditionner son audience à un futur Maïdan russe ?, de coller à son article un sujet sur la “longue liste des opposants tués, emprisonnés ou éxilés …

    voici la dépêche de la RTS en collaboration avec l’AFP avec un passage ou vous noterez un ” (…) ”

    http://www.rts.ch/info/monde/6584950-la-compagne-de-boris-nemtsov-temoin-de-son-meurtre-retenue-en-russie.html

    Marre de payer ma redevance pour recevoir de l’info militante. “

      +26

    Alerter
    • purefrancophone // 03.03.2015 à 00h53

      Juan ;
      L’A.F.P. cette agence d’info qui annonce le décès d’une personne vivante ? Il est évident qu’elle détient la vérité sur ce meurtre

        +18

      Alerter
      • Juan // 03.03.2015 à 00h56

        non.. ce n’est pas l’AFP, elle ne fait que relayer .. la source est une télé câblée russe. Euronews a diffusé l’interview. J’ai mis tous les liens dans mon post
        C’est dommage de réagir à brûle-pourpoint sans même lire et voir la vidéo qui dure moins de 2 minutes

          +5

        Alerter
        • purefrancophone // 03.03.2015 à 01h04

          Juan ;
          Justement , relayée par l’A.F.P. qui ne semble pas avoir été prise au sérieux par les médias qui ne reprennent pas cette info .Est-ce suite aux déconvenue de l’info AFP sur le faux décès ? Pas impossible que du coup nos médias soient occupés à recouper l’information .

            +3

          Alerter
      • Juan // 03.03.2015 à 00h59

        donc sa compagne a “tenu à dire que Nemtsov n’avait pas reçu de menaces politiques”. N’est-ce pas important ?
        C’est en tous cas important que la RTS fasse le choix de ne pas en parler
        Et il semble que l’ensemble de la presse française n’a pas relayé non plus cette info.
        Pourtant la source est la même pour tout le monde.
        A savoir cette interview donnée à une chaîne câblée russe par sa compagne

          +12

        Alerter
    • bluetonga // 03.03.2015 à 08h54

      Dans la traduction de l’interview télévisée, la jeune femme dit que c’est sa mère (malade) qui est dans une situation psychologique difficile. Dans l’article du figaro, c’est l’intéressée elle-même qui serait dans cette détresse psychologique. Mauvaise traduction ou glissement volontaire – ou involontaire – des journalistes vers le pathos et le trait caricatural? Mauvais boulot en tout cas…

      Je m’étonne qu’il n’y ait pas plus de journalistes pour essayer de redresser un tant soit peu la barre. Il est de plus en plus évident que leur propagande fait pschittt et qu’ils perdent leur crédibilité. A quoi bon s’enfoncer la tête dans le sac comme ils le font, avec leurs gros sabots? De plus en plus, j’ai l’impression que journaliste, c’est la carrière que l’on embrasse quand on a pas le physique pour faire prostitué(e).

        +27

      Alerter
      • ulule // 03.03.2015 à 12h29

        Saluons tout de même l’article d’Irina de Chikoff du FIGAROVOX !

          +17

        Alerter
      • jacques beaudry // 03.03.2015 à 15h18

        mais ils aiment la presstituée.

          +0

        Alerter
    • boduos // 03.03.2015 à 23h18

      vu la vie dissolue de Nemtsov,le FSB avait suffisamment de dossiers glauques pour le discréditer et le marginaliser un peu plus.
      encore un pétard contre Poutine qui fera pschitt dans 10 jours.

        +5

      Alerter
  • Archinov // 03.03.2015 à 00h32

    Nouvelle bronca des médias: la petite amie de Nemtsov séquestrée par le pouvoir en Russie…
    Ca semble pourtant logique de ne pas laisser le témoin n°1 d’un meurtre s’esquiver à l’étranger surtout compte-tenu du contexte.
    On demande des comptes au pouvoir sur la diligence qu’ils mettront à retrouver les auteurs du meurtre et on s’émeut que la police assigne le témoin à résidence… Le temps de l’enquête, compte-tenu des pressions internationales (les USA notamment qui somment le Kremlin de solutionner l’affaire au plus vite et dixit de manière crédible), je n’arrive pas à voir ce qui cloche… Libé, L’Obs, le Monde, si…
    Pas de bol pour les agités de l’édito tapageur, le temps de faire tourner l’info à grands renforts de sous-entendus malveillants et de se lancer dans de nouvelles élucubrations, l’hirondelle s’est finalement envolée vers Kiev “relâchée” par les enquêteurs…

      +41

    Alerter
    • Grégoire // 03.03.2015 à 18h06

      Effectivement ils sont moins bavard quand il s’agit des innocents torturés de Guantanamo…

        +15

      Alerter
  • Yves.jm // 03.03.2015 à 00h37

    A qui profite le crime ? Je doute que ce soit à Poutine qui a une côte de popularité à faire pleurer les dirigeants occidentaux. De plus cet “opposant”, dans une ville comme Moscou, a peiné à rassembler quelques dizaines de milliers de personnes à ses manifs ou même à ses obsèques.

      +18

    Alerter
  • Yves.jm // 03.03.2015 à 00h41

    En tout cas j’adore la photo qui illustre l’article ! J’ai franchement bien rigolé, que du bonheur…

      +20

    Alerter
  • purefrancophone // 03.03.2015 à 00h48

    Un article dans le figaro.fr expliquait que Anna Douritskaya était empêchée de quitter Moscou pour Kiev , qu’elle se plaignait d’être interrogée sur l’assassinat de Boris Nemtsov .Ayant dit tout ce qu’elle savait , c’est à dire rien , elle s’insurgeait de ne pas pouvoir rentrer chez sa mère !
    Les commentaires des lecteurs valaient le coup d’être lu !
    Trop évident que cet article était d’un non sens , vu qu’il semble normal qu’un témoin soit entendu par la police dans une affaire de meurtre , ce journal a retirer son article .Peur du ridicule ? A la lecture des commentaires des lecteurs , certainement .
    Maintenant à savoir qui et pourquoi ce meurtre , il faut attendre .
    Mais j’aimerai que cette enquête ne soit pas secrète comme pour le vol MH17 et que la vérité voit le jour . Sinon , on pourra tout supposer !

      +15

    Alerter
    • Juan // 03.03.2015 à 00h52

      rien à dire ? voir mon commentaire .. c’était le premier. En tous cas, rien qui n’ait été relayé .. sauf par Euronews

        +1

      Alerter
      • Juan // 03.03.2015 à 00h55

        non.. ce n’est pas l’AFP .. la source est une télé câblée russe. Euronews a diffusé l’interview. J’ai mis tous les liens dans mon post

          +1

        Alerter
      • purefrancophone // 03.03.2015 à 00h58

        Juan ;
        Rien à dire , c’est ce que le figaro rapportait .
        Par contre , si elle a dit quelque chose à la police Russe , je doute que les médias en aient la teneur .
        Lorsqu’elle aura posé les pieds à Kiev , elle pourra lâcher ses commentaires .Vrai ou faux , c’est une autre histoire , et la presse s’en régalera .

          +4

        Alerter
  • xénia Swinzow // 03.03.2015 à 00h57

    De deux choses l’une – ou bien il a été dégommé d’une manière crapuleuse pour des histoires de fric et donc un “contrat” a été passé sur lui ou bien les oligarques ukrainiens se sont choisis la victime idéal pour créer une confusion ou provocation politique avec l’espoir d’une déstabilisation du Kremlin.
    Quant à la presse occidentale, qui au demeurant découvre un nom et un visage qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam, cela lui offre une carte supplémentaire pour taper sur l’ogre Poutine en brodant sur les dépêches de l’AFP !!!

      +26

    Alerter
    • SD Nocontent // 03.03.2015 à 10h55

      Ce qui est troublant est qu’il devait participer à la marche prévue par l’opposition pour la manifestation “Vesna” (Printemps) ce dimanche 1er Mars son assassinat a eu lieu le 27 février, et comme par hasard jusqu’au 1er mars il n’y a qu’une journée qui peut s’avérer très utile pour décider de la direction à suivre au vu de la mort tragique de Nemtsov pour agir, je pense que son assassinat n’est pas une coïncidence, il devait servir à allumer la mèche pour faire exploser le baril de poudre qui n’est resté qu’un pétard, ce genre de scénario est signé.

        +11

      Alerter
  • 123soleil // 03.03.2015 à 00h57

    remarqué sur un autre site, la page wikipédia de Nemstov est devenue bien plus complète après son assassinat. cf les différences entre la version du 27 février et celle d’aujourd’hui : http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Boris_Nemtsov&diff=cur&oldid=112269986

      +3

    Alerter
  • dissy // 03.03.2015 à 01h10

    Un bon article(neutre pour une fois) dans le Figaro:

    Poutine, Nemtsov : pourquoi nous ne comprenons rien à la Russie

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2015/03/02/31002-20150302ARTFIG00371-poutine-nemtsov-pourquoi-nous-ne-comprenons-rien-a-la-russie.php

    Le dernier R Parry

    Playing Chicken with Nuclear War
    https://consortiumnews.com/2015/03/02/playing-chicken-with-nuclear-war/

      +6

    Alerter
    • purefrancophone // 03.03.2015 à 01h34

      dissy;
      Très bel article qui donne envie de lire l’ouvrage de cet auteur
      Une autre vision de la situation ; à chacun de voir ce qu’il en pense , je trouve cette analyse plus que curieuse
      A partir de 8’50 (ne vous arrêtez pas sur les réflexions stupide du commentateur journaliste !)
      http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-0203-bourdin-direct-7h-8h-167101.html

        +2

      Alerter
      • languedoc 30 // 03.03.2015 à 18h48

        Anne Nivat c’est pareil que Galia ackerman, Marie Mendras, Annie Daubenton, Nathalie Pasternak et j’en passe. Elles ont toutes en commun une grande détestation de Poutine et de la Russie, qui rend peu crédible tout ce qu’elles racontent. Personne ne sait rien, mais chacune est persuadée que sa petite version de l’assassinat est la bonne. Ces soi-disant spécialistes de la Russie me donnent de l’urticaire, je ne les supporte plus.

          +9

        Alerter
    • Serge // 03.03.2015 à 02h34

      Pas mal en effet cet article d’Irina de Chikoff ds le Figaro ,ça change un peu de ce qu’on lit d’habitude …Même si je pense que la Russie,ce n’est pas seulement cela .

        +8

      Alerter
  • boduos // 03.03.2015 à 01h12

    Vu de l’extérieur, ce Nemtsov,visiblement en voie de marginalisation (1 à 2 % de l’opinion ) et dans le climat d’agression actuel perçu par les russes était a contre courant à 99%.
    tout au plus excédait-il des nationalistes extrémistes mais en aucun cas cas Poutine qui doit surement préférer des opposants aussi caricaturaux.
    l’opinion européenne ne marche plus dans ces récupérations et les dirigeants européens en ont soupé des snipers et ou ça les a amenés.
    l’empire ne doit même pas être à l’origine d’une manip aussi grossière.

      +5

    Alerter
  • Rcool // 03.03.2015 à 02h29

    Poutine l’avait senti venir! Dans cette vidéo datant d’il y a exactement trois ans (29 février 2012), Vladimir Poutine prédisait que des attaques sous faux drapeau pourraient être menées depuis l’étranger pour nuire à la Russie.

    https://www.youtube.com/watch?v=SaAY2ENG0Zw

      +11

    Alerter
  • Serge // 03.03.2015 à 02h46

    “Mais qui a tué Harry ?” .J’apprécie le clin d’oeil au grand Alfred .C’est un de mes “hicthecote” préféré.
    Comme dans le film ,on nous égare sur les possibles coupables,sauf que là ,c’est beaucoup moins drôle .

      +2

    Alerter
  • ch. besner // 03.03.2015 à 03h50

    pourquoi écrire “poutine m’a tuer” avec la faute, deux fois?

      +3

    Alerter
  • coinfinger // 03.03.2015 à 04h44

    Nos médias se sont vite émus de la situation de cette petite . Sont préssés de la libérer . Je soupçonne qu’elle en sait plus qu’elle n’en dit , peut étre à son insu . Si j’étais du fsb , j’attendrai encore avant de m’en désinterresser . Ou alors juste pour la suivre .

      +5

    Alerter
  • dissy // 03.03.2015 à 05h55

    Dudayev Battalion militants suspected in Nemtsov murder

    Translated from Russian by J.Hawk

    http://fortruss.blogspot.be/2015/03/suspects-named-in-nemtsovs-murder.html

    The Nemtsov murder investigation has focused on the theory that the crime was organized by a Chechen militant commander Adam Osmayev, of the Dzhokhar Dudayev battalion, who also was named in the case concerning the attempt to assassinate Vladimir Putin. Investigators are allowing for the possibility that the militants, who fought against DPR and LPR, operated at the behest of Ukrainian secret services, since the murder of the opposition leader would have discredited the Russian leadership and destabilize the political situation.

    Aux dernières nouvelles,Colombo et Maigret arrivent demain à Moscou.Un vrai polar ce truc…

      +7

    Alerter
  • Kiwixar // 03.03.2015 à 06h50

    Le blog reprend souvent des articles de 2 trucs parmi le Top 10 des choses qui me font gerber dans le monde : BHL, et les journalistes du NouvelObs. Si l’histoire se répète (la première fois en tragédie, la deuxième fois en farce), ces bouffons de journalopes se répètent aussi ad nauseam, et la première fois était déjà grotesque.

      +16

    Alerter
    • Homère d’Allore // 03.03.2015 à 17h15

      Tiens, c’est curieux ! Moi aussi BHL et le Nouvel Obs sont dans mon top ten. Mais Libération y a fait une entrée tonitruante depuis Maïdan !

        +8

      Alerter
  • sergeat // 03.03.2015 à 08h13

    Un commentaire critique :OB pourquoi insistez vous sur la différence d age de Nemtsov et de sa maîtresse cela n a rien à voir avec les événements
    Avec cette histoire on ne parlera pas des 6000 civiles tues dans le Dombass,ni du M17,ni du désastre économique de l Ukraine,ni du pillage de l Ukraine DEMOCRATIQUE par les oligarques et la finance occidentale…..Et peut être comme le dit Zakharachenko :poroshenko prépare une nouvelle offensive pour le printemps avec l aide des gentils usa. De plus la seule opposition crédible, actuellement est le parti communiste ,la mort de Nemtsov memme si elle est honteuse est un épiphénomène dans cette guerre civilisationnelle. .

      +15

    Alerter
    • ulule // 03.03.2015 à 20h26

      Du côté de Consortiumnews…

      The Rise of a ‘Democratic’ Fascism. By John Pilger – March 2, 2015
      Traditional fascism is defined as a right-wing political system run by a dictator who prohibits dissent and relies on repression. But some analysts believe a new form of fascism has arisen that has a democratic façade and is based on relentless propaganda and endless war.
      https://consortiumnews.com/2015/03/02/the-rise-of-a-democratic-fascism/

      Playing Chicken with Nuclear War. By Robert Parry – March 2, 2015
      Ukraine crisis was always relatively simple to resolve but U.S.-Russian tensions keep escalating – now surrounding the murder of Russian opposition figure Boris Nemtsov – yet almost no one on the American side seems to worry about the possibility that the tough-guy rhetoric and proxy war in Ukraine might risk a nuclear conflagration. (…) In other words, it makes good sense to avoid a replay of the Cuban Missile Crisis in reverse by edging U.S. nuclear weapons up against Russia’s borders, especially when U.S. politicians and commentators are engaging in Cold War-style Russia-bashing. Baiting the Russian bear may seem like great fun to the tough-talking politicians in Washington or the editors of the New York Times and Washington Post
      https://consortiumnews.com/2015/03/02/playing-chicken-with-nuclear-war/

      Saudis Said to Aid Israeli Plan to Bomb Iran. – By Robert Parry – February 25, 2015
      As the Obama administration is rushing to complete a nuclear agreement with Iran and reduce regional tensions, the Israeli media is reporting on a deal with Saudi Arabia to let Israeli warplanes transit Saudi airspace en route to bombing Iran.
      https://consortiumnews.com/2015/02/25/saudis-said-to-aid-israeli-plan-to-bomb-iran/

        +2

      Alerter
    • Anne // 06.03.2015 à 19h23

      C’est un épiphénomène qui fait pourtant lourdement partie de la guerre, il faut maintenir et renforcer chez les européens et zuniens la propagande anti russe, et maintenir une détestable image du Pdt Poutine,

      L’ampleur de la désinformation donne à réfléchir sur tout ce que l’on a pu nous raconter comme faits historiques.

      Lorsque l’on croise le gens dans le bus, ou autres transports en commun, ou autres lieux publics, en France on est frappé de l’air inquiet des gens, qui d’ailleurs dès que l’occasion se présente et sentent une oreille attentive prête à les écouter, ont besoin d’exprimer leurs inquiétudes et leurs doutes, cela est frappant…
      Constatation…

        +0

      Alerter
  • sadsam // 03.03.2015 à 08h19

    Quel plaisirs de lire l’article d’Irina de Chikoff.

    Elle est l’une des dernières correspondantes françaises à Moscou dont je lisais toujours les articles avec plaisir et intérêt. Merci Olivier.

    Je vais acheter son livre.

      +12

    Alerter
  • Nerouiev // 03.03.2015 à 09h27

    Juste une remarque. La télé Russe dit qu’il a été abattu par des tirs venant d’un véhicule, alors que la jeune témoin et compagne de Nemtsov dit que ça venait de quelqu’un derrière.
    Soit c’est un tir groupé (4 à 8 balles, selon), soit un peu plus diqpersé et la nana l’a échappé belle.
    https://www.youtube.com/watch?v=NDikmilCmJ0

      +2

    Alerter
    • achriline // 03.03.2015 à 16h21

      Dans son article Jacques Sapir parle de 8 coups de feu dont 4 ont atteint leur cible.
      D’après celui d’Irina de Chikoff l’exécution de 2 balles dans le dos était la signature des tueurs à gages à la belle époque de la démocratie.

        +3

      Alerter
  • Nerouiev // 03.03.2015 à 09h38

    Obama, comme pour le MH17, rajoute son grain de sel “Meurtre de Nemtsov: Obama déplore la dégradation des libertés en Russie”. On dirait que ça va donc dans le sens de la provocation.
    http://fr.sputniknews.com/international/20150303/1014979528.html

      +15

    Alerter
    • Iskander Zakhar // 03.03.2015 à 11h51

      Il est gonflé l’oncle Barack : ses flics ont encore assassiné un SDF au sol, hier (ou avant hier). Il ferait bien de faire respecter la loi dans son propre pays…
      Par ailleurs, ces hyènes, si rapides à réagir aujourd’hui, sont restées étonamment silencieuses il y a un an, suite à la tuerie de Maïdan, ou lors du massacre du 02 mai à Odessa !
      L’OTANesque Stoltenberg y est même allé de son couplet suite à sa visite à Normal 1er. En quoi l’organisation est -elle habilité à demander à la Russie une enquête sur un crime survenu sur le sol russe, contre un citoyen russe ?
      HALLUCINANT !

        +26

      Alerter
    • Caramba! // 03.03.2015 à 13h11

      ouais, Obama sait que chez lui on tire à vue sur des noirs, pour lui, la perte de civilité doit juste être que l’assassiné était blanc…..

        +10

      Alerter
  • Louve Bleue // 03.03.2015 à 09h59

    Obama oublie qu’il a déclaré que les USA s’autorisaient à assassiner quiconque sans jugement, s’ils le jugent utile ?

      +22

    Alerter
    • languedoc 30 // 03.03.2015 à 20h37

      Ils l’ont toujours fait. Les EU ont supprimé, partout dans le monde, les hommes politiques qui ne leur convenaient pas. “Accidents” d’avions, virus, soulèvements, révolutions etc.. Ils ont essayé 638 fois de trucider Fidel Castro, sans résultat.
      On ne leur a jamais demandé de comptes, puisqu’ils sont les plus forts, que c’était pour la défense de la démocratie et des droits de l’homme.
      Mais c’est bizarre, pour une fois, je ne crois pas que ce soit eux. Ce crime 4 balles dans le dos, ressemble à un crime de mafieux, c’est probablement dans la pègre qu’il faut chercher.
      Nemtsov était un homme d’affaires, de quelles affaires s’occupait-il? Etaient elles florissantes, ou au contraire avait-il des difficultés? Devait-il de l’argent et à qui?Avaient-ils des associés? Je n’ai rien lu là dessus.

        +4

      Alerter
  • Alae // 03.03.2015 à 10h24

    “L’hypothèse privilégiée par l’opposition russe et l’Occident est celle d’un meurtre politique orchestré par Vladimir Poutine.”

    Faux.

    Que ce soit l’Aberration, l’Immonde ou le Nouvel Obscène, c’est toujours la même chose, la même désinformation, les mêmes lacunes cognitives et le même boulot bâclé.

    Mise au point :
    L’opposition russe libérale, pour cette fois, n’a précisément pas attribué ce meurtre à Poutine, mais à une provocation de l’Occident. Même les plus féroces anti-Poutine russes ont très bien compris que cet assassinat dessert le Kremlin, alors qu’il sert l’Occident.
    http://www.dedefensa.org/article-un_assassinat_pour_notre_temps_de_crise_02_03_2015.html

    Quant aux articles du Figaro qui pleurnichent sur le fait qu’on garde un témoin-clé à des fins, justement, de témoignage, c’est direction la poubelle.
    Comment a-t-on pu tomber assez bas pour mériter une propagande aussi ridicule, c’est vraiment à se poser de sérieuses questions.

      +27

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 03.03.2015 à 11h36

    Les événements sont si rapides qu’il faut avec seulement quelques jours de recul, tenter de voir clair concernant l’exécution de Nemtsov.
    Le choix du lieu, la précision de l’action, les caméras qui ne donnent rien, la mise en scène, le contournement des services de renseignement, tout cela laisse penser à une préparation minutieuse qui n’est pas à la portée d’un fanatique de passage.
    a priori ce meurtre commandité, pourrait avoir comme but de choquer l’opinion russe contre Poutine. Si cela est bien le but c’est un fiasco. En Europe occidentale, l’événement risque d’être vite oublié malgré la campagne énorme des médias. La aussi on peut penser à un manque de succès.
    Mais est-il possible qu’il y ait un autre but? Un message? Dans ce cas, cela pourrait être un avertissement à Poutine lui-même pour lui faire comprendre qu’il n’est pas physiquement à l’abri d’un attentat. Une façon de dire: “où tu changes ta politique, où tu seras le prochain”.
    La question est de savoir s’il s’agit d’un message de menace contre Poutine.
    Une sorte d’avertissement avant exécution?
    Faudra-t-il “améliorer” et sécuriser les services secrets russes?

      +7

    Alerter
    • Theoltd // 03.03.2015 à 13h24

      En Russie on parle beaucoup d’autre meurtres a venir, histoire de bien charger Poutine et de le faire passer pour le Staline des temps modernes, avec les purges.
      Donc tout le Monde est prêt pour la suite en quelque sorte.
      Bien peu probable que cela ait beaucoup d’influence. Les Russes ont vu la ficelle, qui est trop grosse.

        +6

      Alerter
  • joelim // 03.03.2015 à 11h52

    Selon le journal Le Matin : Nemtsov avait les «preuves» de l’implication russe en Ukraine. Selon son ami Ilia Iachine, l’opposant russe, assassiné vendredi à Moscou, allait publier des «preuves» de la présence de soldats russes en Ukraine.

    http://www.lematin.ch/monde/nemtsov-preuves-implication-russe-ukraine/story/11040092

    Mais bien sûr, tout s’explique, pourquoi n’y avoir pas pensé plus tôt…

      +10

    Alerter
    • hdfc // 03.03.2015 à 20h42

      Bon sang mais c’est bien sûr. Et en plus au sujet de ces preuves, personne d’autre que lui ne sait ce quelles sont ni où elles sont cachées. Quelle malchance!

        +5

      Alerter
  • le Prolo du Biolo // 03.03.2015 à 12h16

    “Boris Nemtsov avait accumulé des “preuves” de la présence de soldats russes en Ukraine qu’il était sur le point de publier, a affirmé lundi son ami Ilia Iachine.”

    Est-ce que cela signifie que les autres, eux, ne les ont pas ces preuves ? Et que lorsque Obama, Merkel, Hollande, etc … nous disent qu’ils les ont ils nous mentent ?

    J’ose à peine le croire … (parce-que je suis bien élevé)

      +16

    Alerter
    • Yann // 03.03.2015 à 13h13

      @le Prolo du Biolo,
      Bien dit !
      Attention à Obama, Merkel, Hollande, Porochenko, ils ont aussi des preuves ils prennent donc beaucoup de risques les pauvres… vite montrez vos preuves !

        +7

      Alerter
    • Titus // 03.03.2015 à 15h49

      Juste une question sincère : quelqu’un peut-il me confirmer si Hollande a oui ou non lui aussi dénoncé la présence de troupes russes en Ukraine? A t’il parlé de preuves? (Je l’avais trouvé très modéré (le seul d’ailleurs) lors du crash du Boeing en aout 2014)

        +3

      Alerter
      • josephine // 03.03.2015 à 17h59

        Il me semble, mais à vérifier, qu’à une de ses dernières interventions, Hollande a dit grosso modo qu’il ne pouvait ni confirmer ni infirmer la présence de troupes russes en Ukraine.

          +3

        Alerter
  • Macarel // 03.03.2015 à 12h26

    Paul Craig Roberts a inventé un néologisme pour la presse occidentale : “presstitutes”.

    Je trouve que ça leur va bien à nos médias “en bas résilles”, à la botte de ceux qui les paient. 🙂

      +22

    Alerter
    • Guillaume // 03.03.2015 à 16h44

      Entre “presstitutes” et “politricks” même combat 🙂

        +2

      Alerter
    • burno // 03.03.2015 à 22h04

      le problème avec ces presstituées , c est qu il n y en a pas une pour relever l autre ; à priori , elles tapinent toutes au même tarif …

        +5

      Alerter
  • philbrasov // 03.03.2015 à 13h03

    je ne connais pas les tenants et les aboutissants de ces crimes “d;etat” mais pour ce qui concerne l’assassinat de l’avocat Stanislav Markelov et la journaliste Anastasia Babourova à Moscou, on connait et les executants et le commenditaire….Youri boudanov ex colonel ayant servie en tchetchenie
    http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/01/20/1288-in-memoriam-stanislav-markelov

    mais tous les journaux ont imputes ces deux assassinats a poutine et son “régime” ( vous noterez au passage que lorsqu’un gouvernement ne plait pas a l’administration us et ses valets ces gouvernements sont taxes de “regimes”… le regime de F Hollande,,,,, ca le fait?)

    . alors qu’il s;agit d’une affaire sordide, n;ayant AUCUN lien avec le Kremlin.

      +12

    Alerter
    • Bruno // 04.03.2015 à 11h39

      Regime.

      On a aussi “Maitre de Moscou”.
      “Maitre de Paris” ca le fait aussi ?

      On apprend dans le Monde que l’immobilier de luxe du centre de Londres est une gigantesque usine a blanchir l’argent. Ca devrait donner lieu, en toute logique, a des commentaires du type :

      “Le régime britannique organise un formidable centre de blanchissement d’argent sale sur son territoire.
      Le maitre de Londres, n’a souhaité faire aucun commentaire sur cette affaire. Pas de réactions non plus de la part des oligarques dirigeants les pays européens satellites (des USA). Le maitre de Paris, le maitre de Berlin et le maitre de Rome ont gardé le silence.”

        +3

      Alerter
  • lm bernard // 03.03.2015 à 13h50

    Il est bien évident que la majorité des russes souhaitent un retour aux années Eltsine,une décennie de mise en pièces du tissu économique bradée aux lois du marché,de paupérisation…les russes en ont la nostalgie…
    Nemtsov,Poro même combat,des maffieux au service d’un capitalisme prédateur.

      +18

    Alerter
  • V_Parlier // 03.03.2015 à 14h14

    Si Margerie n’avait pas été pro-russe, il est clair que les allusions vaseuses auraient fusé de toutes parts lors de son accident.

      +17

    Alerter
    • Theoltd // 03.03.2015 à 21h02

      S’il n’avait pas été pro russe, il ne serait pas DCD.

        +6

      Alerter
  • Feuille de Mars // 03.03.2015 à 17h46

    Sur les photos où on le voit en compagnie de sa compagne (bis repetita) Nemtsov a un petit air de B.H.L. je trouve…la chemise blanche peut-être.

      +5

    Alerter
  • lanQou // 03.03.2015 à 17h57

    Pas très classe les photos de Nemtsov. D’accord la propagande de l'”opposant” nous sort par les narines, d’accord la belle histoire profonde (dixit la mère de l’intéressée) qu’il entretenait avec une berlusco-girl ukrainienne qui n’a pas attendu les obsèques de son cher et tendre pour s’en retourner vite fait vers l’autre pays des droits de l’homme (l’Ukraine)… mais quand même, c’est un peu se mettre au niveau de la médiocre presse qu’on abhorre.

      +4

    Alerter
    • Theoltd // 03.03.2015 à 19h37

      Oui, mais avec des photos comme ca, ca va être plus dur a en faire un symbole a montrer dans les écoles. Et nos amis les tueurs n’auront pas atteint le but recherché. Donc photos a diffuser sans moderation selon moi.

        +10

      Alerter
    • Serge // 03.03.2015 à 22h06

      Bien sûr qu’il faut montrer ces photos .Ce n’est ni O.B ,ni nous qui ont voulu en faire un saint …Dont acte !

        +3

      Alerter
      • Serge // 03.03.2015 à 23h25

        Je suis bien d’accord avec vous ,voir plus bas .

          +0

        Alerter
    • Bruno // 04.03.2015 à 11h52

      Mais puisqu’on qu’on vous dit que c’était sa compagne !!!

      Là encore, si un “oligarque russe” “à la solde”, du “maitre du Kremlin” avait été assassiné, on aura eu droit à des tirades sur la prostituée d’Europe de l’est, la victime étant décrite comme “ayant des habitudes pédophiles”.

      Mais point de cela en l’espèce. C’est sa compagne donc.

        +0

      Alerter
  • FileDansLeVent // 03.03.2015 à 20h14
  • Dmitry // 03.03.2015 à 21h52

    Eltsine, Gaidar, Berezovsky, Nemtsov s’echauffent déjà à l’Enfer. Le prochain tour sera sans doute réservé à leurs congénères. Quoi qu’on ne disent les médias, les traîtres finissent toujours mal. Ils n’avaient pas de respect lors de leur vie, aussi bien pas de regret après la mort.

      +5

    Alerter
  • burno // 03.03.2015 à 22h01

    trop drôle ; et en plus , il était le seul évidemment à savoir où il avait planqué ses preuves ; vraiment pas de bol , encore une fois
    caramba , encore râté …

      +5

    Alerter
    • languedoc 30 // 04.03.2015 à 00h14

      Des preuves, quelles preuves, à la Porochenko, à la Colin Powell ? Les américains avec leurs satellites ultra performants, qui voient tout, qui espionnent tout et tout le monde, l’OTAN qui campe aux frontières de la Russie, ne sont pas arrivés à les fournir ces preuves. A mon avis c’est du flan.

        +1

      Alerter
  • Pierre // 03.03.2015 à 22h05

    Irina de Chikoff : son analyse est excellente. Elle confirme mon impression de l’époque “Eltsine” et lorsqu’on fait l’effort de s’améliorer en langue russe et de parler avec tous les milieux les plus divers, on apprend mieux sur le fond d’un peuple… que des analyses artificielles de propagande, spécialité de nombreux journaleux “parisiens”

      +8

    Alerter
    • burno // 03.03.2015 à 22h15

      oui , mais elle a vécu en Russie ; elle parle russe ; son avis est donc basé sur du vécu ; ce qui n est évidemment pas le cas des correspondants de la presse aux ordres …

        +5

      Alerter
  • ulule // 03.03.2015 à 22h08

    Par Bertrand Du Donbass

    Ukraine Inferno (vidéo 18+ S/T Ang.) un documentaire sur la guerre dans le Donbass, depuis ses débuts sur la place Maidan jusqu’à Février 2015.
    ATTENTION IMAGES DURES (18+)
    http://gaideclin.blogspot.fr/2015/03/ukraine-inferno-video-18-st-ang.html

      +4

    Alerter
  • Serge // 03.03.2015 à 22h16

    Quant à Anna Duritskaya qui accompagnait notre amateur de “jeunettes” au moment de son assassinat ,elle a dù aussi perdre la mémoire sur le lien qu’elle aurait eu avec Yuri Bereza ,commandant du bataillon répressif ukrainien “Dnepr-1” financé par Kolomoïski.
    Mais comme on dit,tout ça ne nous regarde pas ,et ça n’a aucun rapport …
    Le lien n’est pas traduit :
    http://vgil.ru/2015/03/02/anna-durickaya-okazalas-lyubovnicej-i-nemcova-i-komandira-polka-dnepr-1-yuriya-berezy/

      +6

    Alerter
    • sadsam // 04.03.2015 à 00h20

      @Serge, Merci

      C’est la deuxième nouvelle renversante de la journée (avec la création de “l’Agence pour la modernisation de l’Ukraine” par des oligarques ukrainiens (Pintchouk, Akhmetov et Firtach) et avec des “conseillers” anciens dirigeants politiques occidentaux. Pour ces derniers je vous laisse le plaisir de la surprise.

      Des journaux russes assez sérieux d’habitude avaient relaté un récent voyage de la jeune femme en Suisse …. mais sans citer le nom de Berioza.

        +1

      Alerter
  • David D // 03.03.2015 à 22h48

    Résumons

    Nemtsov était l’opposant à Poutine dont celui-ci n’avait jamais imaginé l’idéale incarnation même en rêve !
    Nemtsov était un vrai boulet pour l’opposition, il soutenait les ukrainiens à se faire détester des russes ! Il est allé en juin à Odessa soutenir l’Ukraine sur les corps calcinés encore chauds des victimes, c’est comme soutenir les allemands à Oradour-sur-Glane le mois suivant la tragédie ! Il est impressionnant, le Nemtsov ! Du coup, l’hypothèse Poutine ne tient pas au plan du motif ! En plus, Poutine aurait tout fait dans la mise en scène pour être ainsi accusable à merci ! C’est tellement gros, mais les ricains nous diront que c’est parce que c’est tellement gros que ça peut être lui, mais bon Poutine n’a pas de motif, au contraire il a perdu le plus merveilleux des faire-valoir !
    Il reste deux pistes !

    1) Nemtsov a pu être liquidé par les libéraux de l’opposition, c’est-à-dire son propre camp, mais un camp de milliardaires mafieux qui le butant devant le Kremlin quasi compte apprendre à filer droit aux autres, et montrer encore que ce camp n’a peur de rien : Nemtsov organisait la manif contre Poutine, mais il était une mauvaise pub d’office pour l’opposition!

    2) Un nationaliste russe excédé ! Mais ainsi devant le Kremlin avec un tel degré de provocation et préparation ?

    Enfin, Nemtsov s’épaissira-t-il en mystère autant qu’un Kennedy ?

      +3

    Alerter
  • chios // 04.03.2015 à 06h45

    http://fortruss.blogspot.be/2015/03/nemtsov-spent-last-day-under-close.html

    “investigation was able to reconstruct the full picture of the murder”
    reconstruction du meurtre.

    Pendant toute la journée, Nemtsov a été suivi par des voitures.

    Le meurtrier aurait croisé le couple et puis aurait tiré en se retournant sur eux.
    etc.
    Pour ceux qui aiment des “faits”.

      +0

    Alerter
  • Franz S. // 06.03.2015 à 17h34

    Il y a une histoire sur Nemstov-s-apprêtait-á-publier-un-rapport.
    Est-ce un truc du genre le coup de l’autisme, qqun anti Poutine lance une connerie pour que tous les médias la reprennent et tous les medias la reprennent.
    Ou est-ce vrai?

      +0

    Alerter
  • Nicolas // 08.03.2015 à 09h11

    “(il a 4 enfants : un avec sa femme (avec qui il est toujours marié), deux avec une journaliste, un autre avec sa secrétaire…)”
    Attention, il me semble que Nemtsov n’était pas marié. Il peut y avoir une confusion parce qu’en russe on parle d'”épouse civile” pour parler d’une femme avec qui on vit (ya pas de PACS…)

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications