Les Crises Les Crises
2.mars.20152.3.2015 // Les Crises

Russie, une opposition sous influence

Merci 0
J'envoie

Je vous livre un article intéressant de l’école de guerre économique sur l’opposition russe.

À lire, comme toujours avec recul et esprit critique…

La conclusion est remarquable, en voici une extrait :

“on ne peut qu’être étonné de la propension des journalistes occidentaux à :

ne relayer que les informations et les témoignages de l’opposition, sans trop s’encombrer de la vérification de leur crédibilité7879 ;

à présenter cette opposition comme un bloc, alors que quatre candidats d’opposition étaient en lice et que les manifestations rassemblaient des groupes allant des néonazis aux LGTB (lesbiens, gays, trans- et bisexuels).

à accorder trop de crédit aux témoignages et informations émanant de personnalités et de groupes de l’opposition, nécessairement partisans d’autant que l’utilisation des médias comme caisse de résonnance fait

partie de leurs modes d’action.

à exagérer le nombre de fraudes sur la base de chiffres fournis par des opposants soi-disant indépendants, tout en les limitant au seul parti en place alors qu’elles concernent tous les partis 80;

– à remettre en cause la légitimité d’un président élu démocratiquement au premier tour avec plus de 63 % des voix, et plus de 50 selon les estimations les plus pessimistes 81

à assimiler le peuple russe à une centaine de manifestants urbains dans un pays comptant 140 millions d’âmes ;

à déplorer l’absence de liberté d’expression en Russie, malgré un réseau Internet très développé et en forte hausse, et l’existence de grands journaux d’opposition.

à relayer des vidéos ou des images censées affaiblir l’image des dirigeants russes sans plus d’informations, ou en en ignorant la provenance, aboutissant à des erreurs

à transformer des patronymes, à réaliser des traductions trompeuses, voire à confondre des personnes 82;

à ne jamais relativiser la répression des manifestations par le gouvernement, menée dans un cadre légal pourtant bien moins contraignant que ceux en vigueur en France, par exemple, ou aux États-Unis83 84;

rejoignant le point précédent, et plus largement, à ne jamais reconnaître les failles des pays occidentaux dénoncés en Russie (quid de la répression brutale du mouvement Occupy Wall Street ? quid de l’élection de George Bush en Floride en 2000 ?)

à faire porter la responsabilité de la tension entre les deux pays sur les épaules des seuls Russes, alors que les Américains ont une part si ce n’est plus grande, au moins égale, qui mériterait d’être développée, ou au moins mentionnée.

à appliquer un tel traitement à ces élections sans en avoir fait de même pour d’autres, au moins aussi litigieuses, telles que les élections algériennes de mai 2012, américaines de 2000 ou géorgiennes de 2004 pour n’en citer qu’une infime partie.”

Commentaire recommandé

Alae // 02.03.2015 à 10h41

@Podj
“super! donc il n’y a pas d’opposition en Russie parce que Poutine est trop génial!”

Il y a une opposition crédible en Russie, celle des communistes. Comme ce ne sont pas les chouchous de l’Occident, ils sont inexistants dans nos médias. Pour le reste, les libéraux, ultra-libéraux et autres pro-occidentaux font quelque chose comme 3%, grand maximum. Nemstov, par exemple, faisait 1%. Même pas les chiffres de Boutin ici.

Que voulez-vous, les Russes ne sont PAS des libéraux. Rien dans leur culture ne leur permet de l’être : Ils sont passés du tsarisme au communisme, puis à une courte expérience ultra-libérale qui a failli tuer leur pays. Et retour à ce qu’ils connaissent et surtout, à ce qui marche pour eux, l’étatisme. Etatisme qui, soit dit en passant, a relevé leur pays en un temps record, même si beaucoup de chemin reste à couvrir.
D’où les 85% d’approbation de Poutine.

49 réactions et commentaires

  • LAD // 02.03.2015 à 06h43

    Très bon article.

      +17

    Alerter
    • V_Parlier // 02.03.2015 à 11h27

      Et le résumé du billet sous forme de points principaux énumérés est très bien, lui aussi!
      Tout ceci traduit bien le contenu de ma pensée sur “notre” couverture de l’opposition russe. Si plus de gens savaient cela, l’emprise de la propagande néo-otanesque actuelle serait quasiment inexistante. Seulement, les gens ne savent pas, au point de ne plus vouloir savoir.
      Un petit exemple: La Russie accusée de persécuter les Charlies: http://www.youtube.com/watch?v=guoOiXKYZDk .

        +9

      Alerter
      • ulule // 03.03.2015 à 00h39

        Et pourtant, c’est tellement grossier comme procédé de la part des journalistes français qui au surplus sont subventionnés pour “nous informer” !

        Merci pour cet article très documenté de L’école de guerre économique sur l’opposition russe.

          +1

        Alerter
        • ulule // 03.03.2015 à 01h06

          Commentaire de Kristina Rus :
          “Poutine a-t-il déjoué l’Ouest une fois de plus? Peu importe qui a eu cette idée, mais elle était géniale: ceux qui voulaient rendre hommage à Nemtsov, mais ne voulaient pas être comptés dans le nombre des manifestants anti-Poutine par l’opposition anti-gouvernementale, sont venus avec un drapeau russe et ont collectivement transformé ce qui était programmé pour être le Maïdan russe en un Rassemblement patriotique.”

            +2

          Alerter
    • Chris // 02.03.2015 à 13h55

      Et super bien documenté, ce qui lui donne toute crédibilité.

        +2

      Alerter
  • Lysbethe Levy // 02.03.2015 à 09h38

    Bravo ! Il fallait que ce soit dit ..Gorby a les boules de l’occident et son aventurisme voici ce qu’il dit sur l’affaire Ukrainienne et Poutine : http://rt.com/news/217931-gorbachev-putin-saved-russia/

    Je suis contente de vivre jusque là pour entendre ça de la bouche de Gorby lui qui avait demandé a Poutine de quitter le pouvoir lors des dernières élections, quand l’opposition “sous influence” (agents de l’ouest ou cinquième colonne libérale ) a tenté une “révolution de couleur” dite “de neige” …Nemtsov a payé le prix fort hélas, mais voilà quand on s’acoquine avec des gangsters ?

    Maintenant la Russie sait qui lui veut du mal et qui veut détruire l’autre..Et les Usa ont encore fait le coup de feu contre un malheureux SDF dans leur pays, des vies qui ne comptent pas ou plus sont à éliminer : http://rt.com/usa/236677-lapd-shot-dead-homeless/.

    C’est tendu aux Usa avec les flics en ce moment il semble que la consigne soit de tirer “au moindre danger” surtout quand ce danger est un SDF un “déchet de la société” qui ne consomme pas suffisamment pour avoir le droit de vivre dignement…

    C’est moi qui souligne !

      +25

    Alerter
    • sergeat // 02.03.2015 à 12h53

      Ne pas oublier que le premier parti de l opposition est le parti communiste dont le représentant est Zoiuganov qui attaque surtout le clan libéral du Kremlin :Medvedev.

        +10

      Alerter
      • languedoc 30 // 02.03.2015 à 14h20

        C’est vrai, Ziouganov attaque la politique économique du gouvernement, mais il est aux côtés de Poutine pour sa politique étrangère. Il a approuvé le retour de la Crimée à la Russie ainsi que la ligne suivie dans la guerre en Ukraine. Il trouve que Poutine ne fait pas assez pour la Novorossia, bref, c’est un patriote.

          +9

        Alerter
        • ulule // 03.03.2015 à 01h38

          Pour rappel “Au terme de l’élection présidentielle russe du 4 mars 2012, Vladimir Poutine a été élu dès le premier tour avec 63% des suffrages exprimés, devançant le premier de ses quatre concurrents, Guennadi Ziouganov (Parti Communiste) de 46 points.”

            +0

          Alerter
    • Ray // 02.03.2015 à 14h40

      @ Lysbethe .Le lien mentionné pour le shooting reste sans réponse ( vidéo )
      J’en met un autre.

      http://www.smh.com.au/world/deadly-police-shooting-of-homeless-man-caught-on-video

        +1

      Alerter
      • Lysbethe Levy // 02.03.2015 à 16h59

        Merci bien Ray, encore un coup de Poutine ? Non je plaisante la, mais c’est officiel le département d’état Us, par le réseau la “Voix de l’Amérique” a déclaré que la Russie n’avait rien à gagne a la mort de Boris Nemtsov :

        http://nsnbc.me/2015/03/01/us-state-department-admits-russia-had-nothing-to-gain-from-killing-boris-nemtsov/

        Espérons que tout le monde saura raison garder et ne pas laisser les “warmongers” prendre le dessus, pour entrainer le monde dans un nouveau conflit !….

          +1

        Alerter
      • Roscanvel // 02.03.2015 à 17h11

        @ Ray et Lysbethe, j’apprécie votre contribution en français. Malheureusement, je ne comprends pas l’anglais.
        Je m’adresse au modérateur, celui-ci pourrait-il demander aux participants de faire attention à cet aspect des choses.
        Je sais que le site n’est pas fait pour des ignares. Mais je crains une dérive. Je suis âgé, trop vieux pour apprendre, avec tout simplement le Certificat d’Etudes.

          +7

        Alerter
    • ulule // 03.03.2015 à 00h50

      SDF a qui il est interdit de donner à manger sous peine d’amende (800 dollards environ).

        +1

      Alerter
  • Alae // 02.03.2015 à 10h41

    @Podj
    “super! donc il n’y a pas d’opposition en Russie parce que Poutine est trop génial!”

    Il y a une opposition crédible en Russie, celle des communistes. Comme ce ne sont pas les chouchous de l’Occident, ils sont inexistants dans nos médias. Pour le reste, les libéraux, ultra-libéraux et autres pro-occidentaux font quelque chose comme 3%, grand maximum. Nemstov, par exemple, faisait 1%. Même pas les chiffres de Boutin ici.

    Que voulez-vous, les Russes ne sont PAS des libéraux. Rien dans leur culture ne leur permet de l’être : Ils sont passés du tsarisme au communisme, puis à une courte expérience ultra-libérale qui a failli tuer leur pays. Et retour à ce qu’ils connaissent et surtout, à ce qui marche pour eux, l’étatisme. Etatisme qui, soit dit en passant, a relevé leur pays en un temps record, même si beaucoup de chemin reste à couvrir.
    D’où les 85% d’approbation de Poutine.

      +38

    Alerter
  • Lysbethe Levy // 02.03.2015 à 11h03

    Non il n’est ni génial, ni super, mais la guerre qui s’annonce a bas bruit de notre côté témoigne que ce n’est pas lui l’agresseur comme on tente de le faire croire mais bien les Usa, UE qui ont tenté un coups d’état en Ukraine, le fameux Maidan, après avoir tenté, au Vénézuela, et combien de pays ont été agressé depuis que les Usa existent ?

    La liste est si longue que si je la mets en ligne comme l’a fait Gore Vidal qu’il faudra une demi-page pour ce site. Si les américains eux-même savant que leur pays et un danger pour le monde comment pouvez vous l’ignorer ? Franchement vous avez raté un bout de l’Histoire, Podj .ou alors vous êtes de mauvaise foi.!

    Le problème avec “cette opposition” là c’est que l’occident a a misé sur les mauvais chevaux : des anciens de l’équipe Eltsine, oligarques, déçu que Poutine les ai écarté pour faire le ménage.

    Des banquiers(bandits ou mafieux ) ayant la double ou triple nationalité leur permettant de fuir en Israel ou ailleurs en cas de problèmes avec leurs “crimes de gangsters”..En plus ce sont des néonazis ou ayant des connections avec “l’extrême droite russe”.

    Alexei Navalny est raciste envers les Caucasiens (les culs noirs ) qu’ils appelle des “cafards” à dégager…Avec ce qui se passe en Ukraine je ne suis plus étonné que l’Occident préfère des ultra-nationalistes, racistes, car ils seront les “maitres” une fois au pouvoir.

    Mais le saviez vous ?.

      +16

    Alerter
    • sergeat // 02.03.2015 à 13h00

      Je le répète l opposition n est pas sous influence puisque la seule alternative (en voix) est le parti communiste,c est un peu comme en Ukraine le parti des régions.Nemtsov ne représente rien:(ne representait rien).

        +8

      Alerter
      • Crapaud Rouge // 02.03.2015 à 17h45

        Je vous donne volontiers raison, sergeat, l’opposition sérieuse à Poutine ne doit rien à l’influence occidentale. Mais le texte s’adresse aux Occidentaux qui ne savent rien des communistes en Russie, et qui ne connaissent qu’une opposition : celle dont on leur parle.

          +9

        Alerter
  • arthur78 // 02.03.2015 à 11h11

    pourquoi vouloir a tout prix voir le monde en noir ou en blanc.on veut une opposition en vie qui fasse son boulot.

      +12

    Alerter
  • Vincent // 02.03.2015 à 11h51

    Ce n’est pas parce que l’opposition est sous influence qu’elle est inexistante…
    Ça ne veut pas non plus dire que ses militants ne sont pas de bonne foi ou vendus.
    Ça veut seulement dire que pour avoir un peu d’influence et de financement, quasiment toute structure politique s’opposant à Poutine passe par des allégeances à des forces étrangères.

      +2

    Alerter
    • V_Parlier // 02.03.2015 à 12h30

      Donc çà veut dire que les adhérents russes n’ont pas envie de se cotiser pour ces partis. S’il leur faut des financements d’états étrangers pour vivre c’est qu’ils ne servent à rien, et empêchent à plus forte raison les oppositions constructives d’être prises au sérieux.

        +15

      Alerter
    • koui // 02.03.2015 à 13h28

      @Vincent. La principale force politique d’opposition à Poutine reste, lors des éléctions, le parti Communiste qui ne bénéficie d’aucun financemment étranger, d’aucun soutient des voleurs milliardaires de la bande à Eltsine. Il est donc faux d’écrire “toute structure politique s’opposant à Poutine passe par des allégeances à des forces étrangères.”. En France, Poutou n’est pas le “principal opposant de Francois Hollande” mais il a eu de meilleurs résultats electoraux que Nemtsov en Russie, sans financemment étranger, et sans la notoriété qu’apporte un passé de ministre.

        +9

      Alerter
      • Vincent // 02.03.2015 à 17h53

        @ koui. Ça tombe donc très bien que j’aie dit “quasiment toutes” et non pas “toutes” comme votre citation le sous entend 😉 Du coup est-ce totalement faux ?
        Ceci dit le sens de mon commentaire est un peu altéré : je répondais à un lecteur qui ironisait sur l’article, lui faisant dire qu’il n’y avait aucune d’opposition politique à Poutine. Ce commentaire a depuis été effacé.

          +1

        Alerter
    • Gaïa // 02.03.2015 à 22h51

      Le seul grand parti d’opposition non traître à sa patrie est en effet le parti communiste en Russie. Poutine est encore trop cool. Il devrait interdire tous les ONG et pseudo partis d’opposition financés par des intérêts extérieurs pour déstabiliser le pays. Faut lui envoyer des lettres d’encouragement dans ce sens à mon avis.

        +5

      Alerter
  • step // 02.03.2015 à 11h53

    il est un peu inquiétant de constater que une production issue de ce qui faisait l’armée française il y a quelques années, montre une réflexion bien plus équilibrée que notre suivisme politique actuel….alors que la réflexion devrait être l’apanage des politiques.

      +9

    Alerter
    • V_Parlier // 02.03.2015 à 12h45

      Rien de pire que des politiciens de salon qui envoient les militaires par ci et par là sans leur demander leur avis. C’est le chemin que suit l’Occident actuel.

        +11

      Alerter
    • OFJ // 02.03.2015 à 14h12

      Cela n’est pas étonnant : les militaires vivent souvent au cœur des évènements. Ils perçoivent mieux que quiconque le décalage entre la narrative système, toujours manichéenne, et la réalité du terrain, généralement fort complexe.
      Les témoignages émanant des militaires sont généralement fort instructifs.

        +8

      Alerter
  • step // 02.03.2015 à 12h12

    Poutine a été à l’œuvre pour rétablir un état fonctionnel en russie, à partir des ruines laissées par l’administration Eltsine (sous influence US). La conception d’un état fonctionnel pour un russe n’est pas la conception d’un état fonctionnel pour un occidental. C’est une structure plus directive que dans “nos démocraties”.

    Mais évidemment en partant de l’a priori que ce que l’on voulait faire de la russie était un plan pour faire advenir la paradis terrestre à la mode occidentale, que de toute façon “notre” modèle d’organisation politique est le modèle de référence universel et que toute autre organisation sociale est marquée du sceau de la barbarie, on peut effectivement analyser ce texte en se disant que c’est un plaidoyer pro-poutine et ironiser dessus.

    Mais en faisant cela on indique juste que poutine ne serait pas POUR NOUS un dirigeant acceptable. Il l’est peut être pour les russes, mais cela en tout bon occidental habitué à juger en fonction de l’avis de son nombril, cela ne nous effleure même pas.

    Ce que j’en tire personnellement c’est que visiblement la prolongation du bail de poutine au kremlin n’est pas souhaité par washington, pas tant pour des raisons économiques que politiques inhérentes à la volonté de poutine de conserver la russie comme puissance continentale eurasiatique. Mais bon le peu de goût des US pour la concurrence géopolitique n’est pas nouveau.
    Par contre est bien mis en évidence les réseaux utilisés pour assister une opposition en russie plus docile à une mise sous influence.

    On remarquera par exemple en terme de langage corporel que le président US passe son temps a tapoter les épaules des dirigeants européens mais qu’a ma connaissance il n’a jamais tenté ça sur poutine.

      +15

    Alerter
  • Krystyna Hawrot // 02.03.2015 à 13h02

    Je voulais souligner que questions démocratie on a du ménage à faire en Europe…
    Les élections sont allègrement fraudées en Bulgarie par exemple depuis 15 ans, les manifestants se sont soulevés par centaines de milliers en 2013 contre cela… sauf que nos bons médias n’en ont pas parlé, comme si la Bulgarie était sur la planète Mars et non dans l’UE!

    En Pologne, nous, (opposition de gauche) avons la preuve de graves fraudes électorales répétées dans la ville de Walbrzych, l’une des plus pauvres et les plus corrompue de Pologne.
    Nous avons eu des observateurs de comités citoyens,qui en 2010 l’ont constaté de leur propre yeux et porté plainte devant un tribunal. Et savez vous ce que le tribunal de Walbrzych a statué (la présidente du tribunal est l’épouse d’un des politique…) que certes, il y a eu fraude MAIS QUe CE N’EST PAS DOMMAGEABLE!
    En désespoir de cause, l’opposition citoyenne de Walbrzych essaye d’alerter les députés européens etc. mais tout le monde s’en fout.

    Côté droits de l’homme et liberté d’expression ce n’est guerre brillant non plus: je repense aux centaines de manifestants emprisonnés des années sans jugement et poursuivis pour des faits inventés en Grèce.
    Je peux même vous dire que ca concerne des Français: un Français participant en Grèce à des manifestations de 2011 contre la troika, a été extirpé d’une très grande manifestation sur la place syndagma dans le centre d’Athènes par la police; Il a été en garde à vue 2 semaines (!!) sans voir un avocat. Ils étaient une 20taine de manifestants européens, des Français et des Allemands principalement. Les mineurs étaient détenus avec les majeurs, et ce sans avertir leur parents. Le Français en question a été déféré devant un tribunal sans savoir de quoi il est accusé parce que sans traducteur et bien sur sans avocat. Il n’a été relâché que quand sa famille de France a payé très cher un avocat et après intervention du consulat.

    Et il est accusé de… destruction d’antiquités sur la place Syndagma, alors que chacun sait qu’il n’y a pas d’antiquités sur la place Syndagma! Bref, il risque 10 ans de prison, et tous les 9 mois doit payer un avocat très cher pour le représenter en Grèce dans un procès sans arrêt reporté.

    Nous avons du travail en Europe, en ce qui concerne les droits de l’homme aussi!

      +26

    Alerter
    • step // 02.03.2015 à 13h31

      bah propagande, vu que nous sommes les mètres étalons de la liberté et de la démocratie, tout ceci n’est que foutaises !
      on va leur envoyer jeandurant, il va te les dresser ces barbares ! Voir non ils vont tous s’agenouiller devant sa lumière civilisatrice.

      Non sinon plus sérieusement, à chaque nation de trouver son chemin vers la démocratie. Même si l’on peut concevoir des principes universels à l’appui de ce mode de fonctionnement social, il ne faut pas présumer que le chemin qui y mène sera identique pour les peuples, ni en terme de parcours, ni en terme de timing. Et dans tous les cas, débouler chez un quidam, dollar en pogne et/ou mitraillette au poing en criant “démocratie” ne produit généralement pas l’effet désiré. Bref nettoyons devant nos portes, et laissons faire les vertus de l’exemplarité…. ou pas. Car après tout, c’est leur choix, leur combat et à terme, leur fierté.

        +6

      Alerter
      • JeanDurand // 02.03.2015 à 13h54

        C est interessant comme vous recourrez immediatement aux attaques ad hominem.
        En general, on en arrive la quand on est arrive au bout de son argumentation. Il semblerait que la votre trouve sa fin bien proche de son debut.

          +1

        Alerter
        • step // 02.03.2015 à 17h00

          “C est intéressant comme vous recourrez immédiatement aux attaques ad hominem”.

          Cela s’applique aussi à vous:)

          C’est de l’humour si vous m’en croyiez dépourvu…. je l’avais d’ailleurs signalé comme tel au cas où votre lecture ne décollait pas du premier degré. Mais peut être vous arrange t’il de ne pas lire la suite ?

            +1

          Alerter
    • Crapaud Rouge // 02.03.2015 à 13h33

      Témoignage concret et donc précieux, qui nous rappelle que la “diabolisation” de Poutine ne sert pas seulement à justifier un possible conflit : elle sert aussi à nous faire croire que “chez nous c’est pas comme ça, on est dans une vraie démocratie, et patati et patata”.

        +19

      Alerter
      • Lysbethe Levy // 02.03.2015 à 13h42

        Oui cette diabolisation vise en général a préparer le bon peuple a supporter un conflit en le précédent de “voyez on est bien obligé de faire quelque chose” ou “il est dangereux donc nous devrons consentir tous a faire des efforts pour l’éliminer.” ! Surtout après le grand messe “je suis charlie” tous pour un et un pour tous, pour faire oublier que tous pourris !

        Vous croyez qu’ils font comment quand l’Etat français doit dégommer un “dictateur africain” qui ne plait plus ? Et bien Bokassa qui ne plaisait plus à Chirac ou Giscard est passé dans nos médias pour un “anthropophage” à l’époque .

        .En vérité il était trop gênant et abusait du pouvoir, alors on lui a retaillé un “méchant costume” de mangeurs de “chairs humaines” voilà tout ..Avant une guerre ou un conflit à l’extérieur, l’élite prépare le pays ou “l’opinion publique” par les “moyens médiatiques” et “l’opinion cela se travaille” comme disait quelqu’un …

          +10

        Alerter
      • JeanDurand // 02.03.2015 à 13h55

        La mise hors de cause systematique de la Russie dans ce blog et dans ses commentaires est tout aussi orientee que la propagande qui consiste a tout lui mettre sur le dos.
        Les deux extremes sont tout aussi ridicules les uns que les autres …

          +1

        Alerter
        • Titus // 02.03.2015 à 14h33

          Et encore Jeannot, c’est que la Russie; on écrit aussi parfois du bien de l’Argentine, du Brésil, de la Chine, de la Grèce… Pour la Corée du nord, on est un peu mous, mais en y travaillant bien on va peut-être pouvoir faire quelque chose.

            +17

          Alerter
        • Chris // 02.03.2015 à 14h43

          Sauf que la propagande anti-poutine/russe est de loin celle qui domine les canaux de communication, qui plus est, avec des arguments fallacieux que révèlent maints documents déclassifiés : il faut bien un contre-poids. Les Crises jouent ce rôle.
          Personne ne vous oblige à participer à cette réhabilitation, excepté votre responsabilité d’honnête homme… si cette expression revêt un sens pour vous.

            +21

          Alerter
        • Crapaud Rouge // 02.03.2015 à 20h29

          Les deux extremes sont tout aussi ridicules les uns que les autres …” : sauf que, de ces deux extrêmes, l’un ne recule devant aucun mensonge, tandis que l’autre serait depuis longtemps discrédité s’il en faisant autant. Ce serait très facile d’aller sur un site d’opposition, par exemple de Russie-Libertés, pour y piocher des “preuves” que la liberté d’expression est bafouée au pays de Poutine. Mais les merdias en feront-ils autant en publiant ce qui se passe chez nous ? Sûrement pas. Alors, pourquoi ce site devrait-il offrir des verges pour se faire battre, surtout face à un adversaire qui ne fait pas dans la dentelle ?

          Cela dit, si j’en avais le temps et le courage, je montrerais volontiers que là-bas c’est pas mieux qu’ici, mais j’en tirerais comme conclusion qu’ils sont comme nous. Comme nous jusqu’au trognon, (avec quelques différences quand même, probablement sur le patriotisme), alors que la propagande veut nous faire croire le contraire.

            +10

          Alerter
    • anne jordan // 02.03.2015 à 16h02

      Krystina , bonjour !
      à propos démocratie ne Pologne , avez vous eu vent de ceci :
      http://icppc.pl/index.php/en/polish-farmers-in-protest/598-determined-farmers-keep-up-the-pressure-on-polish-premier.html
      il s’agit de protestations de ” petits ” paysans , spoliés ou menacés par l’installation de grosses firmes de l’agro business .
      merci pour vos commentaires , toujours éclairants

        +4

      Alerter
      • Lysbethe Levy // 02.03.2015 à 16h49

        Oui le grand projet européen de landgrabbing déjà dénoncé partout en Afrique, Asie, Amérique latine et l’Europe de l’est surtout voici le blog viacampesina qui en parle : http://www.farmlandgrab.org/post/view/23970:http://www.viacampesina.org/downloads/pdf/en/landgrabGRAIN-dec2011.pdf les fonds d’investissements des pays les plus riches, vont jeter les paysans et en faire des “sans terre” pour imposer leurs cultures.

        Il s’agit là d’une vraie dékoulakisation que l’on dénoncait en Urss mais qui s’applique au monde entier.

        Et le pire c’est que les OGM vont s’imposer comme en Afrique ou Bill Gates en accord avec d’autres milliardaires “vaccine” mais en échange la terre doit être OGMisée..contre l’avis des peuples bien sur .http://farmlandgrab.org/cat/show/686

        Des vaccinations du philanthrope Bill (et Mélinda) Gates ayant donné lieu à des nombreux accidents et aussi a une possible stérilisation d’une partie de la population, trop nombreuse cause de pauvreté, selon les philanthropes Rockfeller, Gates et autres Turner…http://www.liberterre.fr/liberterres/eugenisme/gates-vaccins.html .

        Si ce n’était pas William Engdhal qui le dit je n’ y croirais pas mais il y a eu des précédents.a au Pérou et en Afrique Centrale…En soi c’est bien de vacciner mais si il y a un prix à payer trop lourd c’est hyper-dangereux et ce n’est plus de la philanthropie mais de l’investissement..

          +5

        Alerter
    • anne jordan // 02.03.2015 à 16h04

      krystina , voyez , je vous prie , ma réponse plus bas ! ( mauvais emplacement ! )

        +0

      Alerter
  • Tunk // 02.03.2015 à 14h15

    Il me semble que la phrase de début d’article est bien claire, non ?
    “À lire, comme toujours avec recul et esprit critique…”

    Mais bon, il semble que vous préférez supposer que la copie d’un article vaut pour validation.

    J’oserais même vous demander, comme à un autre sur un autre billet :
    Si le site ne vous plaît pas, pourquoi venir ?
    Quelqu’un vous paie pour cela ? Ou est ce juste du masochisme ?

      +4

    Alerter
  • Chris // 02.03.2015 à 14h30

    Poutine n’est pas trop génial. Il a juste compris et pris en compte les plans US, qui d’ailleurs n’ont caché leur politique hégémoniste. Sa formation d’analyste KGB le sert incontestablement.
    Pour avoir eu un avant-goût durant la décennie 90, Il ne veut pas que la Fédération de Russie devienne le prochain “Farwest” américain. En fait, ce qui le sauve politiquement, c’est le rappel de cette décennie meurtrière dont les populations se souviennent encore. Les Américains auraient dû attendre encore une quinzaine d’années avant de mettre la main sur l’Ukraine : cette prédation aurait passé comme une lettre à la poste. Une impatience qui ajoutée à une crise économique non résolue, leur sera fatale.

      +13

    Alerter
  • Roscanvel // 02.03.2015 à 16h53

    Un institut russe d’études stratégiques s’est penché sur l’hostilité des médias occidentaux contre la Russie. Aucune surprise, Allemagne et Etats-Unis sont sur le podium. La France n’est pas loin, mais au pied du podium, 4ième. La 3ième étant l’Autriche, vu les réticences de ce pays à appliquer les sanctions, la France, en pleine forme actuellement, devrait vite récupérer le podium.

      +3

    Alerter
    • MinL // 02.03.2015 à 23h46

      Sur le coup j’aurais quand même mis les journaux brittaniques en 1ère place. Pour mémoire : http://www.veteransnewsnow.com/wp-content/uploads/2014/07/ANTI-PUTIN-propaganda-news.jpg

        +1

      Alerter
    • burno // 02.03.2015 à 23h52

      super ! on est sur le podium !
      en tout cas le parisien d habitude plus réservé a fait très fort ce dimanche
      sa une : poutine nargue l occident ! à propos de nemstov bien sûr
      mes félicitations donc à ce quotidien qui rejoint sur le podium le monde et libération !
      et pourtant la concurrence est acharnée …

        +4

      Alerter
      • ulule // 03.03.2015 à 06h48

        L’Index est établi à partir d’un ratio de publications négatives par rapport aux publications neutres. Le ratio de cinq publications négatives pour une neutre indique que le pays mène une guerre de l’information contre la Russie.

        Selon ce ratio, il y a deux pays qui sont actuellement engagés dans une guerre de l’information contre la Russie: l’Allemagne (7,46) et les États-Unis (6,21).
        Les pays qui les suivent de près tout en étant un peu moins agressifs dans leurs attaques médiatiques sont la République Tchèque (4,70), l’Autriche (4,03), la Pologne (3,67), la France (3,65) et le Royaume-Uni (2,45).

          +1

        Alerter
  • Alae // 02.03.2015 à 19h00

    @Roscanvel,
    Ils ont oublié les médias neocons ou libéraux interventionnistes en chef du Royaume-Uni ou ils les considèrent américains ? Ou inexistants ?

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications