Les Crises Les Crises
28.janvier.201528.1.2015 // Les Crises

“Surveiller tout comportement suspect”, par Jacques Attali

Merci 0
J'envoie

La BCE et le terrrorisme

Le 19 janvier 2015 | par Jacques Attali

A priori, rien ne relie les tragiques événements que nous vivons en Europe, (depuis l’arrivée massive et incontrôlée en Italie de migrants fuyant la folie terroriste au Moyen-Orient, pour la retrouver dans les rues de Paris et Bruxelles, après Toulouse), avec la décision que la Banque Centrale Européenne annoncera jeudi 22 janvier après-midi, rachetant pour la première fois, sur les marchés, des bons du trésor des pays membres de la zone euro.

Cette décision apparemment purement technique, qui vise à relancer la croissance et l’inflation européenne est très bienvenue ; elle donne à l’Europe un formidable ballon d’oxygène. Mais elle n’aura pas d’effet durable si les États européens ne prennent pas le relais en réformant leurs économies, pour s’adapter à la modernité d’une façon socialement juste, et en finançant des projets communs par des bons du trésor communs, des euros bonds.

Seulement il n’existe pour cela aucune structure : à la différence des États-Unis, par exemple, qui ont un Trésorerie et des bons du trésor, il n’y a ni budget de la zone euro, ni administration d’un trésor européen et donc pas d’euro bonds.

C’est le moment de se souvenir de la façon dont sont nés les bons du Trésor américains : De fait, les États-Unis sont vraiment nés en tant que nation, non pas 4 juillet 1776 avec la déclaration d’indépendance, ni même le 17 septembre 1787 avec l’adoption de la constitution, mais quand, à la suite d’un dîner mémorable, à New York, le 20 juin 1790 entre Hamilton, Madison et Jefferson, le président Washington lança la première émission de bons du trésor, pour financer en urgence l’achat d’armes et l’équipement des troupes face au retour des troupes britanniques, encouragés par le départ des troupes françaises, rappelées par la révolution française.

C’est la menace qui créa les États-Unis d’Amérique. C’est elle qui peut aussi créer l’Europe politique.

Aujourd’hui, en Europe, les gouvernements n’arrivent pas à se mettre d’accord sur des projets à financer en commun ni à en trouver le financement, comme le montre le plan Juncker. Et pourtant ils existent : les plus urgents, ceux qui s’imposeraient le plus aujourd’hui, portent sur les moyens de sécurité, de surveillance, et de défense. Comme aux États-Unis, leur financement est urgent et sera populaire : comme toujours, c’est la défense qui crée l’urgence.

Aussi, au moment où l’internet des objets va permettre de tout savoir des comportements de chacun, pour nous aider à nous repérer, nous soigner, nous distraire, choisir un restaurant ou un magasin, il serait parfaitement possible de disposer de moyens technologiques pour surveiller tout comportement suspect, sans pour autant avoir à déployer des moyens démesurés de surveillance physique, et dans le respect des libertés publiques et de la vie privée des honnêtes gens. Pour y parvenir, il faudrait déployer des réseaux, des logiciels et des outils dont nos services de police et nos armées ne disposent pas pour l’instant, alors qu’ils existent dans d’autres pays menacés par le terrorisme.

C’est ensemble que les Européens doivent concerter leurs défenses et organiser leur sécurité, avec les moyens les plus modernes. Et en particulier les pays en première ligne : France, Allemagne, Italie, Belgique, Pays bas. Qui se trouvent être, justement les premiers pays signataires du traité de Rome.

Il suffirait pour cela que, sans attendre que d’autres drames les y contraignent, les dirigeants de ces pays aient le même courage, la même lucidité, la même capacité d’anticipation, face à une menace, que Jefferson, Madison, Hamilton, et Washington.

Et si ces dirigeants, en particulier en France et en Allemagne n’ont ni ce courage, ni cette imagination, ni cette audace, il faudra en changer.

Source : blog L’Express

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

purefrancophone // 28.01.2015 à 00h19

“tout comportement suspect”
Qu’est-ce qu’un comportement suspect?
Qui décide de ce qui est suspect?
Suivant la décision politique , le simple fait de chercher des infos sur le Donbass peut être suspect ; Idem pour des recherches sur des médecines alternatives qui peuvent être considérées comme une résistance aux laboratoires pharmaceutiques .Et des exemples il y en a des milliers
Où est la limite , qui décide , qui sanctionne ????
C’est grave de tenir des propos comme ceux de Attali !! C’est la description de la dictature !
Rendre la population suspecte

84 réactions et commentaires

  • arkantz // 28.01.2015 à 00h14

    Encore un appel du pied vers le tout technologique. Ce sont les citoyens honnêtes ou les apprentis terroristes maladroits qui seront surveillés. Dans la guerre secrète, on aura recours aux anciennes méthodes de communication ou aux techniques les plus indecelables. Plus les protections se renforcent plus les contournements deviennent pointus.

      +14

    Alerter
    • Gaïa // 28.01.2015 à 01h23

      Ce scénario à la James Bond finira par nous engloutir…

      Certes la plupart des religions ont donné jadis leur taux de massacres assez sanglants lors de leurs conquêtes territoriales. Mais pour des questions de survie, les sociétés humaines ont dû se trouver ensuite des moyens politiques pour que coexistent pacifiquement les différents groupes en leur sein.

      Actuellement nous assistons à un essor du religieux important parce que dans certains pays l’État ne joue plus son rôle de redistribution et de services auprès de sa population et des réseaux religieux s’y sont substitués massivement comme en Égypte. D’autre part les puissances dominantes européennes ont depuis longtemps joué sur les différences ethniques et religieuses dans les pays conquis ce qui a entretenu méfiances et ressentiments interreligieux et interethniques en permanence. Facile ensuite, l’expérience aidant, pour ces mêmes puissances incluant les USA de continuer sur le même registre diviseur pour étendre et briser les États qui lui tiendraient tête et menaceraient leurs intérêts géopolitiques et économiques. Créer des milices excitées à leur service et bien payées étaient un jeu qu’ils pensaient facile à jouer avec Ben Laden, en lutte contre un gouvernement Afghan pourtant progressiste à l’époque, mais soutenu par l’Union-Soviétique. Ainsi les forces intégristes étaient lancées qui n’arrêteront pas de grandir suite aux destructions orchestrées par les USA en Irak, puis par avec les Européens en Libye et Syrie.

      Si nous n’arrêtons pas cette politique guerrière absurde et si nous nous ne changeons pas nos politiques inégalitaires ce n’est pas une prison ou un service de sécurité maximum qui évitera les retours de violence à notre violence et diminuera le chaos de réfugiés que nous provoquons . Sans parler du chômage et des laissés-pour-compte qui ajoutent d’autres tensions dans notre société. Ceux qui ne pensent qu’à des solutions policières ou militaires de haute technologie sont des inconscients.

        +16

      Alerter
    • Alain // 28.01.2015 à 07h06

      Le citoyen ne voulant pas être dans un bocal va retourner à la bonne vieille lettre qui n’est plus surveillée car non électronique et réclamant une lecture humaine, pas un robot cherchant des mots clé. Un marché à prendre pour la poste !

        +14

      Alerter
      • NoMoreWar // 28.01.2015 à 07h34

        Acheter un timbre deviendra suspect en soit lorsque toutes les communications et les paiements seront électroniques.
        Les unités responsable de la surveillance des comportements déviants n’auront pas forcément besoin de moyens démesurés une fois que le tout électronique sera en place.

          +11

        Alerter
      • Phypsi // 28.01.2015 à 14h19

        Il ne sert à rien de retourner à la lettre écrite car les moyens de protéger sa vie privée existent. Par exemple, le cryptage des mails par OpenPgP couplé à thunderbird, sans vouloir faire de publicité (en même temps c’est du opensource). C’est à la portée de tous.

        Arrêter d’utiliser par exemple gmail pour sa messagerie personnelle. Des services de messagerie sont accessibles pour 0.99€ TTC à l’année chez un hébergeur français en 3 lettres.

        Si tout le monde prenait le temps de se pencher un peu sur la confidentialité de sa vie privée, ce serait déjà pas mal.

        Le problème de fond, c’est le traditionnel “je m’en fous je n’ai rien à cacher”… Et tant que cette manière de penser perdurera, le flicage facile aura de beaux jours devant lui.

          +9

        Alerter
        • RGT // 28.01.2015 à 20h50

          Pourquoi aller chez un hébergeur quand on peut le faire soi-même ?

          Il suffit d’avoir un “moteur” Linux et d’installer Dovecot et Postfix… IMAP, POP3, SMTP.

          En plus, avec Fetchmail vous pouvez relever toutes les boîtes à lettres de vos différents hébergeurs et toutes les envoyer dans une seule boîte locale…

          Un vrai bonheur.

          Ensuite, si vous avez une IP fixe, vous pouvez acheter un nom de domaine, ça coûte pas cher du tout (allez chez OVH ou Gandi).
          Si vous êtes radin, allez chez no-ip (il faut juste réactiver tous les mois). Avant, dyndns offrait ce service gratuitement mais désormais c’est payant, et beaucoup plus cher qu’un nom de domaine.

          Ça fait bientôt 15 ans que j’ai mon propre serveur de mails… Et que je suis certain que personne ne vient farfouiller dans mon courrier.

          Concernant GPG (openPGP), ne vous en faites pas, la NSA sait déchiffrer les messages. Par contre, ça prend un peu de temps (générez des clés 2048 bits minimum, “plus c’est long, plus c’est bon”). si par contre TOUT le monde chiffre son courrier les serveurs de la NSA explosent (cf “Jam Echelon Day” le 21 octobre 2001 – j’avais participé)…

          Mon employeur, dans sa grande innocence et suivant les conseil du nouvel IT (ancien de Micro$oft) a externalisé son serveur de mail interne chez… Office365 (Micro$oft bien sûr…).

          C’est sympa, tous nos concurrents US savent à la seconde près tout ce qui se passe dans la boîte. Normal, c’est Micro$oft qui détient les mots de passe et les clés de décryptage. La NSA n’a strictement RIEN A FAIRE !!!

          Ensuite les dirigeants vont venir pleurer parce qu’ils perdent des marchés… C’est largement plus grave que que les courriers de la grand’mère qui souhaite la bonne année !!!

          Ils feraient mieux de s’entourer de collaborateurs compétents et non pas de “taupes” au service des concurrents.

          Le plus beau tient au fait que cet d’IT a totalement verrouillé les machines et a strictement interdit l’utilisation de logiciels libres, sous prétexte qu’il y a des risques importants pour la… sécurité de l’entreprise !!!

          Avec des gugusses comme ça, pas besoin d’avoir des concurrents performants, ils plombent l’entreprise de l’intérieur.

          Donc, pour résumer : OS libres, serveurs libres, logiciels libres, chiffrage libre (à condition que TOUT LE MONDE CHIFFRE sinon ça ne sert à RIEN).

          Et jetez vos OS et logiciels Micro$oft (ou Apple) à la poubelle, ce sont des VIRUS NUISIBLES.
          Si vous ne le faites pas, ne venez pas vous plaindre si vos informations personnelles circulent partout sur la planète.

          Quand on veut préserver un peu sa vie privée il faut s’en donner les moyens.

            +7

          Alerter
    • jackadit // 28.01.2015 à 17h25

      Rassure-toi Jacques, nous aussi on te surveille… Et tu n’es pas le seul à l’être.

        +3

      Alerter
  • vérité2015 // 28.01.2015 à 00h16

    Les ”réformes”(+1),les eurobonds,le budget commun,le trésor..mon dieu sur quelle planète vit donc cet homme si déconnecté de la réalité?

      +10

    Alerter
    • Gaïa // 28.01.2015 à 01h37

      Le titre aurait dû être: Surveillons tout comportement suspect de Jacques Attali.

        +40

      Alerter
    • Renaud 2 // 28.01.2015 à 06h26

      Dans son discours au mémorial de la Shoah hier, François Hollande, après avoir rappelé la dangerosité d’Internet et des théories du complot, a promis un projet de loi cohérent et efficace pour fin février. Affaire à suivre donc, sachant qu’un pas contre la liberté avait déjà été franchi fin 2014 avec le projet de loi antiterroriste.
      Autre info : le président honoraire du Council of Foreign Relations tire la sonnette d’alarme concernant l’équipe Obama, a priori pas assez va-t’en-guerre. Il propose de virer quatre personnes et en propose une dizaine d’autres, dont nos bien aimés John McCain et Zbigniew Brzezinski.

        +10

      Alerter
  • purefrancophone // 28.01.2015 à 00h19

    “tout comportement suspect”
    Qu’est-ce qu’un comportement suspect?
    Qui décide de ce qui est suspect?
    Suivant la décision politique , le simple fait de chercher des infos sur le Donbass peut être suspect ; Idem pour des recherches sur des médecines alternatives qui peuvent être considérées comme une résistance aux laboratoires pharmaceutiques .Et des exemples il y en a des milliers
    Où est la limite , qui décide , qui sanctionne ????
    C’est grave de tenir des propos comme ceux de Attali !! C’est la description de la dictature !
    Rendre la population suspecte

      +62

    Alerter
    • SD Nocontent // 28.01.2015 à 05h17

      Dans mon post le jour de l’assassinat des caricaturistes de C.H , j’avais expliqué pourquoi je ne croyais pas à l’implication des USA, d’Israël, de L’Arabie Saoudite, mais ce jour là avait surgit dans mes pensées un scénario pour un conte maléfique, que je vous livre en grande ligne maintenant.
      Début l’histoire ( politique fiction )
      Dans mon histoire LF est un personnage imaginaire , Il y a quelques semaines dans un pays imaginaire un certain LF déclarait, il y aurait 500 djihadistes F en S. «On peut considérer qu’ils sont les collaborateurs occasionnels de la diplomatie F puisqu’ils poursuivent le même but», la chute de B el A. (j’ai repris la phrase prononcée par l’un de nos hommes politique pour les besoins du scénario ) en effet qu’elle est l’utilité de dire un truc pareil ex: on est tous de la même famille djihadiste compris, la nation unie est avec vous, un peu léger pour rassembler , mais c’est mieux comme encouragement au départ .
      Alors de quoi s’agissait-il! LF peut-il appartenir à un réseau occulte, en serait-il un maillon important et dans qu’elle but ! ou a-t-il été influencé à son insu par FH voir MV ou…..
      Dans mon scénario, on a une mafia qui a décidée de dominer le monde, le NOM ( Nouvelle Ordre Mafieux) qui ont des hommes importants aux postes clés pour faire avancer leur main-mise internationale il serait peut-être un de ces hommes qui déclenche un signal consistant a envoyer un maximum de types dans un pays en guerre tout en supputant qu’un certain nombre d’entre eux après avoir subit un lavage de cerveau religieux reviendrait en F commettre des attentats, une aubaine pour faire voter des lois supprimant les dernières libertés individuelles , particulièrement celles du net, dernier espace d’expression libre, tellement facile de manipuler les gens quant-ils ont peurs

      .
      Comme il était prévisible l’attentat eut lieu, et dans une émotion compréhensible , une multitude de personnes compatissantes se réunirent autour du mot d’ordre ”nous sommes des lemmings” tandis
      que sur le net était dénoncée ce qui allait advenir, des lois restreignant nos libertés, devant une tel levée de boucliers ont eu droits à quelques mesures, l’effet escompté n’étant pas au rendez-vous
      il leur suffit d’attiser la braise pour relancer le feu, d’où un deuxième jet bien obscène en espérant qu’un ou deux illuminées viendraient venger l’offense, pour enfin, faire passer ces foutues lois dans l’urgence ( sondages truquées, peurs entretenues …..) pour atteindre le Graal, le contrôle absolu de la liberté d’expression et de l’individu, je précise que mon scénario peut s’étendre à toute l’UE dans laquelle les agents de NOM foisonnent.
      Le but , si on peut déclencher des révolutions par l’intermédiaire des réseaux sociaux, on peut aussi les éteindre si on les contrôles, en F ce cas de figure arriverait si on ne trouvait plus à manger ce qui surprendrait beaucoup, ou plus sûrement si on touchait à l’ épargne ou en cas d’effondrement économique.
      Dans mon scénario il n’est pas nécessaire que FH et MV soient de la partie , comme pour le lancement pour le rassemblement ”nous sommes des lemmings” suggéré à une personnes occupant une position stratégique est suffisant pour déclencher un effet exponentiel.
      J’espère que mon histoire n’est pas trop abracadabrante et pour lever toute équivoque LF s’appelle dans mon histoire Laurent Fumier , FH François Handicape, MV Manuel versatile, Le pays Faillite ( la) et ses Habitants les fatalistes, l’UE Union Extravagante.

        +10

      Alerter
    • jmdest62 // 28.01.2015 à 07h38

      “Qu’est-ce qu’un comportement suspect?”

      Par exemple : se déplacer en Arabie saoudite pour exprimer sa sympathie à la famille du défunt roi , plus que soupçonné de financement de groupe reconnus comme terroristes….
      ça pourrait même être qualifié ” d’apologie du terrorisme” Non !

      voilà voilà

      @+

        +30

      Alerter
      • Bruno // 28.01.2015 à 07h45

        “Qu’est-ce qu’un comportement suspect?”

        Georges BUSH l’a tres bien defini en 2001 : Etre suspect, c’est ne pas etre avec nous.

          +23

        Alerter
    • Leechee // 28.01.2015 à 15h40

      Et les honnêtes gens… C’est qui les honnêtes gens ? J’ai comme un doute, je suis pris d’une angoisse passagère…. Ah bon ! C’était le but ? Bon, alors tout va bien…

        +0

      Alerter
    • chris06 // 28.01.2015 à 21h48

      @purefrancophone,

      on a déjà la notion de “comportement suspect” aujourd”hui : par exemple si quelqu’un entre dans un grand magasin avec une bombe dans son sac, il n’a encore tué personne pourtant vous serez sans doute d’accord pour le remettre dans les mains de la justice et qu’il finisse en prison, non?

      La véritable dictaure c’est celle qui veut faire croire aux gens que les libertés sont sans limites.

      Quelques grands prinicpes lockiens (ou voltairiens si vous préferrez) vous permettront d’aaiver à determiner ces limites:

      1. la liberté des uns s’arrette là où commence celle des autres
      2. primauté de la personne : nul n’a le droit de nuir à la personne (par ext; aux groupes de personnes) ni de démontrer qu’il a sciemment l’intention de le faire.
      3. La personne ainsi protégée inclue exclusivement sa vie, ses libertés, sa santé, ses biens. (on notera que cela n’inclue pas car sinon cela contre dirait les autres principes, ses croyances, qu’elles soient d’origine religieuse ou non ce qui explique pourquoi il n’y a plus de délit de blasphème mais qu’il y a délit de diffamation).
      4. les biens des personnes sont ainsi protégés (ce qui peut parraitre étrange à ceux qui se demandent pourquoi les biens et pas les croyances religieuses) mais c’est exactement pour cela que les gens entrent en société dans un Etat de droit!

      Idem pour des recherches sur des médecines alternatives qui peuvent être considérées comme une résistance aux laboratoires pharmaceutiques .Et des exemples il y en a des milliers

      je pense les faits vous contre diront et qu’iil ya des milliers de personnes dans ce pays qui l’ont fait sans jamais avoir été jugé coupables de comportement suspect, non?

        +0

      Alerter
  • georges dubuis // 28.01.2015 à 00h20

    Je refuse, pour commencer, d’acheter les détecteurs de fumés obligatoires en Mars . / Fumeur mais pas enfumé.

      +7

    Alerter
    • Louve Bleue // 28.01.2015 à 10h56

      Je vous conseille pour ne pas vous faire remarquer, d’en placer un quand même. La plupart fonctionnent mal et rien ne vous oblige à mettre des piles…

        +4

      Alerter
    • Yann // 28.01.2015 à 12h00

      Euh, vous êtes conscient que ça n’a rien à voir? Un détecteur de fumée basique, c’est juste un truc qui sonne très fort quand il détecte de la fumée. Ça n’est connecté à rien du tout, ça ne peut envoyer aucune info sur vous. Il doit bien en exister des plus sophistiqués, qui sont connectés afin, par exemple, d’alerter automatiquement les pompiers, mais la loi n’oblige en rien à installer ce type là (le mien précise bien qu’il n’a aucune connectivité radio). Vous pouvez refuser d’installer un détecteur de fumée si vous êtes vraiment allergique à la loi, mais n’imaginez pas que c’est une manière de combattre la société de surveillance.

        +3

      Alerter
    • gigi // 28.01.2015 à 14h46

      c’est pas cher, pas compliqué à poser et… ça m’a sauvé la vie
      rien à foutre d’Attali j’ai pas attendu sa tronche pour en poser un, et si votre vie et celle de vos proches vous importe, ne pensez qu’à vous, posez un détecteur qui fonctionne. Meilleurs vœux 😉

        +2

      Alerter
      • georges dubuis // 29.01.2015 à 01h24

        Et bien, non, je ne veux pas m’habituer à …………parier sur des risques, c’est une sale habitude, très commune, comme le téléphone portable…. au cas où, comme ils disent. J’ai bcp de chance et du réseau, c’est çà la richesse et l’assurance, et çà, çà se cultive.
        Les pôvres n’ont qu’un portable, c’est même leur premier budget, qui leur assure une liberté d’exprimer n’importe quoi, n’importe où, par pur pouvoir de le faire, des consommateurs de communications.

          +2

        Alerter
    • anne jordan // 29.01.2015 à 18h37

      Aucune sanction n’est actuellement prévue par la réglementation en cas de non installation du dispositif. ( site officiel )
      alors , hein , pas d’affolement !

        +1

      Alerter
  • Bordron Georges // 28.01.2015 à 00h30

    Jaques Attali sait tout, il a des idées sur tout, il est le grand gourou pour tout. Mais en l’occurence, dans cet article il n’invente rien.
    Il se contente de suggérer de reprendre l’idée qu’a mis en place Bismarck pour réaliser l’unité des principautés allemandes: se trouver un ennemi pour rassembler le peuples allemands sous l’autorité du roi de Prusse, et faire la guerre. Ce fut la France qui est tombée droit dans le piège de la dépêche d’Ems.

      +25

    Alerter
    • purefrancophone // 28.01.2015 à 00h42

      Bordron Georges;
      Oui et tellement certain de détenir la vérité qu’il n’a jamais osé se présenter à aucune élection .Un peu louche non?

        +7

      Alerter
  • visiteur // 28.01.2015 à 00h35

    “les plus urgents, ceux qui s’imposeraient le plus aujourd’hui, portent sur les moyens de sécurité, de surveillance, et de défense.”

    Visiblement, pour M. Attali l’énergie, l’environnement, les infrastructures de transport pan-européennes, tout cela est d’une importance négligeable comparée à la “sécurité”.

    “il faudrait déployer des réseaux, des logiciels et des outils dont nos services de police et nos armées ne disposent pas pour l’instant”

    Comme ces réseaux, logiciels et outils sont majoritairement conçus, développés et fabriqués dans des pays tels que les USA et Israel, cela ne fera que renforcer la dépendance économique et technologique de l’Europe vis à vis d’autres pays.

    Et ces derniers ne profiteront pas seulement des places de travail et des sous générés par les emplettes des Européens : gageons que ces fournisseurs étrangers ménageront des accès dérobés réservés aux services secrets de leur pays…”pour surveiller tout comportement suspect” ou ce qui bon leur plaira, à l’insu de “nos services de police et nos armées”.

    Y-a-t-il vraiment des gens qui prennent M. Attali au sérieux ?

      +15

    Alerter
    • Old Ohm // 28.01.2015 à 01h25

      «Y-a-t-il vraiment des gens qui prennent M. Attali au sérieux ?»

      Ses commanditaires ? Sinon, je vois pas.

        +11

      Alerter
    • Horzabky // 28.01.2015 à 12h14

      “Y-a-t-il vraiment des gens qui prennent M. Attali au sérieux ?”

      Hélas oui… François Hollande par exemple, dont il fut le mentor en politique et dont il est toujours l’un des conseillers, occulte mais très écouté. Attendons-nous à voir les idées de M. Attali dans la prochaine loi sur la sécurité…

      Jacques Attali est aussi très écouté par Nicolas Sarkozy, qui lui avait demandé un rapport sur la relance de l’économie.

        +5

      Alerter
  • dany 2 // 28.01.2015 à 00h40

    Attali dort 4 heures par nuit…Vite, une cure de sommeil…et je vais lire le dernier article d Orlov: http://reseauinternational.net/le-coup-du-lapin/

      +5

    Alerter
  • Chris // 28.01.2015 à 00h47

    Hallucinant. J’ai l’impression de lire des éditoriaux allemands des années 25-30 !

      +23

    Alerter
  • Cédric // 28.01.2015 à 00h48

    les pions sont avancés, un par un …

      +16

    Alerter
  • Old Ohm // 28.01.2015 à 01h21

    Ronflay, Bécherel, Attila: c’est la tournée des grands ducs.
    Attention au mélange, vous aurez la gueule de bois avant l’ivresse.
    Rien qu’à l’odeur, j’en ai la nausée.
    Le temps n’y fera rien, aucune possibilité de bonification à de si hauts degrés d’éthers frelatés.
    Vidons la cave de ses mauvaises essences sans les consommer.

      +4

    Alerter
  • Tatsuya // 28.01.2015 à 01h47

    Avant de mettre en avant l’informatisation pour contrôler “le bas peuple”, on peut tout de suite s’attaquer au secret bancaire.

    Ça rapportera beaucoup plus et on pourra l’accompagner de l’interdiction des transactions vers les paradis fiscaux et variantes.

    Ah l’informatique! chacun son imaginaire qui en découle…

      +11

    Alerter
    • Vasco // 28.01.2015 à 09h39

      C’est une bonne chose que la création d’autres “SWIFT” et “Google” alternatifs.

        +2

      Alerter
  • Anne // 28.01.2015 à 01h54

    ” Ivresse du succès ” Attila plane, tous ces Charlies défilant lui sont monté à la tête…
    Sauf que…les Charlies n’ont pas tous défilé pour faire plaisir à Hollande and co….

    Mais Attali porté sur la divine surprise des sondages faisant croire que le peuple de France est prêt à tout abdiquer, en suivant Hollande, pour se sauver du terrorisme…
    Attali le présomptueux, se gaussant de la naïveté et de la bêtise du peuple, veut battre le fer tant qu’il est chaud…, mais a t il pensé que les français sont un vieux peuple indiscipliné, qui peut réserver encore quelques surprises une fois le soufflé des sondages retombé…. (avec les points gagnés souvent sur d’ineptes questions…).

    Espérons que les services chargés de notre sécurité nationale ne vont pas encore laisser des pieds nikelés multirécidivistes et multifichés par les services antiterroristes du monde entier, récidiver et tuer…dans nos villes et nos rues.

    Espérons que les services gouvernementaux vont faire preuve de diligence, sinon il risquerait d’y avoir là une grosse colère de nos concitoyens, qui risquent d’avoir une tout autre réaction, et cette fois de demander des comptes….
    De ne plus défiler avec leurs petites pancartes et leur émotion..mais de défiler en hurlant leur indignation.

      +4

    Alerter
  • David // 28.01.2015 à 02h05

    Bah moi je dit qu’il faudrait commencer par surveiller le comportement suspect de tout ses Franc maçons qui nous gouvernent .
    Finit le culte du secret , ils ont quoi a cacher ?
    Qu’ont leur balance des commissions d’enquêtes indépendantes dans leur loges qu’ont rigole un peut .

      +8

    Alerter
  • Louis Robert // 28.01.2015 à 03h17

    “Il ne courait plus ni n’applaudissait plus. Il était de retour au ministère de l’Amour. Tout était pardonné et son âme était blanche comme neige. Il se voyait au banc des prévenus. Il confessait tout, il accusait tout le monde. Il longeait le couloir carrelé de blanc, avec l’impression de marcher au soleil, un garde armé derrière lui. La balle longtemps attendue lui entrait dans la nuque.

    Il regarda l’énorme face. Il lui avait fallu quarante ans pour savoir quelle sorte de sourire se cachait sous la moustache noire. O cruelle, inutile incompréhension! Obstiné! volontairement exilé de la poitrine aimante! Deux larmes empestées de gin lui coulèrent de chaque côté du nez. Mais il allait bien, tout allait bien.

    LA LUTTE ÉTAIT TERMINÉE.
    IL AVAIT REMPORTÉ LA VICTOIRE SUR LUI-MÊME.
    IL AIMAIT BIG BROTHER.”

    (George Orwell, “1984”)

      +11

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 28.01.2015 à 05h07

    Comme Jorion, il rêve tout haut à des eurobonds, et néglige le poids de l’Histoire qui nous distingue des Américains. Mais le motif !… Une hyper-cyber-surveillance !… Hallucinant ! Outre qu’il néglige aussi les facteurs humains et la démocratie, il montre par cette idée qu’il surestime le pouvoir du “tout technologique”. C’est bien la voie prise par le monde moderne, mais elle pose plus de problèmes qu’elle n’apporte de solutions.

      +6

    Alerter
    • georges dubuis // 28.01.2015 à 12h37

      Je te salue Crapaud Rouge, moi ex simplesanstête chez Jorion, çà prend un certain pour que les crapules du cinéma se révèlent, mais il est vrai que le cinéma attire bcp de monde, c’est d’ailleurs tout l’objet des religions qui relient au moins çà: représentations et projections, très longs métrages et infinis sous titres.

        +0

      Alerter
  • arthur78 // 28.01.2015 à 06h21

    je le redis encore une fois il faut mettre sous surveillance 3.0 nos élites 1.0

      +2

    Alerter
  • noel // 28.01.2015 à 07h13

    L’internationale Nazie se révèle au grand jour après ça soit disant disparition ! Manipulation et contrôle mental ont toujours été à l’ordre du jour mai s’affinent de mieux en mieux.

      +5

    Alerter
  • Pravda // 28.01.2015 à 07h22

    L’URSS l’a révé, l’occident l’a fait !

      +6

    Alerter
  • Irribarria Franck // 28.01.2015 à 07h39

    Bonjour,

    Effectivement, nous, c’est à dire le peuple, les gueux, nous ferions bien de surveiller d’un peu plus près les agissement, les objectifs réels de notre personnels politiques, ou je devrais plutôt dire, de leurs gourous, ou bien d’un des sbires des marionnettistes…. 🙂

    https://m.youtube.com/watch?v=wr_yHoUTMEo

    https://m.youtube.com/watch?v=AU2HcbMcc_4

    Cordialement

    Franck

      +3

    Alerter
  • Bruno // 28.01.2015 à 07h40

    Les francais sont d’accord avec Attali. Les francais veulent de la securite a tout prix.

    Lu dans Le Monde : http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/28/securite-politique-islam-comment-reagissent-les-francais-apres-les-attentats_4564681_3224.html

    Citation:
    Contre l’extrémisme religieux : la sécurité, au détriment de la liberté
    ….. « Généraliser les écoutes téléphoniques sans accord préalable d’un magistrat » ? 71 % des personnes interrogées y sont favorables. « Pouvoir perquisitionner des domiciles sans accord préalable d’un magistrat » ? 67 % approuvent. « Pouvoir mener des interrogatoires de suspects sans l’assistance d’un avocat » ? D’accord à 61 %. Sur ces trois mesures, les sympathisants de gauche sont respectivement 60 %, 58 % et 46 % à se dire favorables à leur mise en œuvre.

    Concernant ces points, c’est comme si l’on avait demande: “vivre sous un regime fasciste pour plus de securite ?”. D’accord a 72%.

    On est mur les gars !

      +10

    Alerter
    • Bruno // 28.01.2015 à 07h49

      Il manque une question dans le sondage du Monde. « Êtes-vous favorable à des méthodes d’interrogatoire non conventionnelles (1) en cas de menace terroriste ? ». Réponse oui à 75%.

      (1) ie. torture.

        +3

      Alerter
    • le basque // 28.01.2015 à 08h29

      C’est bien joli les sondages mais conclure qu’un échantillon de 10 000 personnes voir moins est représentatif des 65 000 0000 de Français est juste une bêtise sans nom. C’est pour cela que l’on peut leur faire dire tout et leur contraire.

      Alors en tirer des conclusions du style “c’est ce que les Français veulent”, je passe mon tour d’autant plus que les questions peuvent facilement être orientées.

      Il s’agit simplement d’un outils de fabrication du consentement misant sur le caractère moutonnier mais me refuse de croire à de tels résultats.

        +6

      Alerter
      • step // 28.01.2015 à 17h07

        je ne peux pas parler de ce sondage en particulier, mais pour gérer en partie des élections on peut avoir un panel très représentatif à bien moins que cela. Une fois les 10% de dépouillement fait (dépouillement aléatoire sur la zone géographique) on sait déjà qui a gagné. Autant te dire que dans les méthode d’échantillonnage on sait mieux faire que le bête aléatoire.

          +0

        Alerter
    • bourdeaux // 28.01.2015 à 11h01

      Mais à quand la question suivante dans un sondage :
      Seriez-vous favorable à ce que l’on change notre politique étrangère si cela permettait de faire diminuer le nombre de nos ennemis dans le monde ?

        +5

      Alerter
    • step // 28.01.2015 à 17h08

      non lui il a “oublié” de faire une journée spéciale avec agitation frénétique comme sur les autres chaines. on en est même pas là. Il a juste pas suivi la meute de journaliste qui courrait dans tous les sens comme des poulets sans tête. Ce n’est même pas volontaire si cela se trouve.

        +0

      Alerter
    • anne jordan // 29.01.2015 à 17h22

      avec Agnès Molinier à la tête de la baraque ?
      ça promet !
      cette charmante dame spécialiste du Moyen Orient nous sauvera sans doute des griffes des djihadistes !

        +1

      Alerter
  • alexg81 // 28.01.2015 à 08h10

    Ca devient inquiétant, cette folie sécuritaire prise par nos élites socialistes : Attali nous dresse un plan avec la multiplication de caméras de sécurité, et peut être des puces électroniques pour observer la population… ou plutôt la traiter comme du bétail.
    En fait ca ressemble pas mal à la série américaine Person Of Interest avec le système samaritain : un système informatique à l’échelle mondiale qui collecte les informations de toutes les personnes (pas que les données administratives, mais aussi les cafés, les sites internet visités, les goûts et hobbies…), puis on neutralise les personnes dites dangereuses. Etant moi même informaticien, le marketing des données numériques et la surveillance technologique commencent à devenir inquiétants.

      +5

    Alerter
  • Eric // 28.01.2015 à 08h27

    “Il suffirait pour cela que, sans attendre que d’autres drames les y contraignent … ”
    Cela me rappelle étrangement les annonces d’attentats futurs sur la France proférées par Netanyahu en personne. Un personnage plutôt bien renseigné a priori.
    On ne peut pas totalement reprocher à Attali de trouver certains comportements suspects. Personne n’échappe à ce genre de sentiment. Ainsi, moi-même je trouve ce genre de macabre personnage possiblement dangereux et donc suspect 🙂

      +3

    Alerter
    • Renaud 2 // 28.01.2015 à 08h41

      Bien vu de reprendre la phrase : “sans attendre que d’autres drames les y contraignent”. Tout ça fait un peu froid dans le dos…

        +2

      Alerter
  • Baby // 28.01.2015 à 08h42

    Ben voyons, entrons dans leur jeu et adieu la LIBERTE.

      +0

    Alerter
  • valles // 28.01.2015 à 08h42

    Quand on veut se debarasser de son chien devenu encombrant on dit qu’il a la rage.
    Quand on veut se debarasser d’un citoyen devenu trop lucide on dit que c’est un terroriste.
    Quand on veut se debarrasser d’un Berruyer on dit que c’est un économiste qui a mal tourné.
    Le sophisme a encore de beaux jours devant lui.

      +2

    Alerter
  • Carabistouille // 28.01.2015 à 08h58

    1984 avec Minority Report.

      +2

    Alerter
  • Emmanuel // 28.01.2015 à 09h11

    Grosse habileté quand même pour passer du QE à la surveillance généralisée en faisant croire à l’existence d’un lien logique. Le tout pour justifier la seconde, visiblement l’idée du moment à promouvoir, en partant de quelque chose de prétendûment inattaquable : le QE, les réformes néo-libérales, un projet européen… qui finalement devient juste sécuritaire.
    Mais comment fait-il ? Facile : Polytechnique, Mines, Sciences Po, ENA ^^. Bref la super élite, la vraie. Tout ça pour ça.

      +3

    Alerter
    • kèsse // 28.01.2015 à 09h40

      Oui, j’ai failli vomir en lisant ça. Deux idées apposées et rattachées par un lien ténu se confèrent leur qualité l’une l’autre:

      Le tout sécuritaire est raisonnable pour faire progresser politiquement l’Europe-Le QE n’est pas une mesure économique qui arrive trop tardivement, mais le faire de lance couillu de toutes les innovations européennes …

      Et l’on attribue, au mec qui pond ça, un grand esprit de synthèse!

      “Chérie, va chercher les serviettes, Jacques Attali a encore fait sous lui …”

        +3

      Alerter
  • Patrick Luder // 28.01.2015 à 09h28

    La discussion et les échanges humains sont devenus électroniques …
    cette déviance est et reste une déviance, avec toutes ses propres déviances.
    Quand je suis sur le net au lieu d’échanger en direct avec mes proches,
    ne suis-je pas en plein dans cette déviance ?

    La mémoire remplace la connaissance,
    Les logiciels remplacent le savoir faire,
    L’artificiel remplace le naturel,
    Les amis ne sont plus des amis,
    Finalement l’électronique remplace la vie.

    Alors laissons l’électronique pour ce qu’elle est, avec tous ses défauts,
    une déviance du monde dans les rapports humains,
    une perte de notre contact avec la création.

      +4

    Alerter
    • lili 2b // 28.01.2015 à 16h52

      Sauf pour les vieux totalement isolés en milieu rural, c’est pas mal internet, des fois…

        +1

      Alerter
  • Demoralisateur // 28.01.2015 à 09h35

    Caramba ! Il a encore perdu une occasion de se taire !!

    Même si un politique des grand travaux, pas forcement en Europe serait plus que bénéfique.
    Par exemple quintupler les financements de recherche. Nous ne pouvons qu’en être gagnants.

      +0

    Alerter
  • Parano // 28.01.2015 à 10h27

    “L’une des toutes premières priorités des dominants, en plus d’abrutir le peuple et de salir les âmes, est de le distraire par tous les moyens. Remplir les têtes d’inepties et de futilités, au cas où elles chercheraient un tant soit peu à se relever.

    C’est la raison pour laquelle le mensonge et la désinformation occupent le devant de la scène, à tous les niveaux, depuis les médias jusqu’au discours politique. Le but n’est pas de parler juste, mais de détourner les gens des vrais questionnements et des vrais problèmes.”

    Mais pour assurer la pérennité du système, il faudra par une surveillance généralisée détecter au plus tôt les singularité .
    Celui qui cherche à comprendre devra en être dissuadé (politiquement correcte, auto-censure, culpabilisation, tabous & terrorisme intellectuel…), celui qui a compris rééduqué, celui qui en parle neutralisé…

      +5

    Alerter
  • David R // 28.01.2015 à 12h43

    Pauvre Jacques ATTALI, il n’a même pas un copain ou un proche pour lui expliquer que le contrôle automatique d’Internet fait bien rigoler les informaticiens. Les effets de ce type de stratégie sont immédiats : encriptage des communications et Internet profond. Par ailleurs, il est toujours amusant de voir des “experts” et autres “sommités” qui font du théatre pour les médias dominants continue de croire que les gens ayant des intentions terroristes sérieuses laissent trainer leurs pièces d’identité ou se donne rendez-vous sur le lieu du crime avec leur téléphone portable.

    Avec de telle approche, une foultitude de société de “sécurité” se font des fortunes grâce à la crédulité des cadres politiques. Comme (heureusement) on l’entend régulièrement à la radio, l’armada sécuritaire des USA dans le cadre du Patriot Act n’a eu aucun effet sur les risques d’attentat.

    La mythologie du contrôle des individus dangeureux par la technologie à la peau dure ! Un petit stage en Afganistan pour ATTALI serait bienvenu pour qu’il comprenne que même les terroristes sont doté d’un cerveau et qu’il ne se balade pas avec des goriphares lorsqu’ils plannifient un méfait.

      +2

    Alerter
    • Benoit // 28.01.2015 à 16h55

      M. ATTALI n’est pas naïf. sa cible n’est pas les terroristes, idiots utiles justifiant le système de surveillance généralisé qu’il appelle des ses voeux. il faut juste ne pas confondre les causes et les conséquences, dans la stratégie du Problème Réaction Solution.

        +4

      Alerter
  • openmind // 28.01.2015 à 13h44

    Incontestablement, il faudra soit accepter cette fatalité sans broncher comme des bons petits moutons au nom d’un évènement type ” je suis bidule” ou bien réveiller les consciences endormies en alertant sur les dangers d’un monde orwellien. Bref 1984 à relire en urgence partout dans le métro, le bus, les salles d’attentes, au boulot, chez vous, en famille…me parait être un acte de ce type: militer contre Big Brother ( on peut encore…)
    Voter intelligent aussi ( pas facile avec les brouilleurs d’info et les propagandes actuelles)….
    Bonne chance à tous.

      +1

    Alerter
  • Valentin // 28.01.2015 à 13h56

    Petit complément en guise d’illustration

    https://www.youtube.com/watch?v=mqUInAOfBWI

    ou, un point sur l’état de la cyber-surveillance.

      +1

    Alerter
  • Vallois // 28.01.2015 à 14h12

    Cela revient à considérer la majeure partie de l’humanité comme du bétail et étiqueté comme telle : la société panoptique des Bentham. C’est quand même la continuation des idéologies qui ont contaminées l’Europe au XXème siècle et qui ont échouées partout sauf aux US d’où elles nous reviennent. Attali l’identifie sûrement à la fin de l’histoire, un gouvernement mondial et son messianisme rampant.

      +3

    Alerter
  • Jeanne L. // 28.01.2015 à 14h44

    “Surveiller tout comportement suspect… dans les pays signataires du traité de Rome…”.

    Erri De Luca, l’écrivain italien (“En haut à gauche”, “Toi et moi “…) alpiniste confirmé, qui s’oppose à la ligne de train à grande vitesse TAV à travers les vallées alpines et qui avait employé le mot “saboter” dans une entrevue comparait pour cela dans un procès qui s’est ouvert à Turin.
    Dans la salle des panonceaux en français “Je suis Erri” ont surgi.

    Les comportements suspects, la réduction des acceptions des mots à celles que la langue des politiques et des journalistes officialise deviennent déjà chefs d’inculpation dans des procès ouverts aujourd’hui.
    De Luca se défend en disant que le sens de “saboter” dans la langue italienne est équivalent à “entraver” et qu’il n’a pas employé cette expression comme un appel au délit matériel.
    Effectivement la “surveillance” et même plus la répression sont à l’oeuvre en UE, Attali n’est en rien original, il reprend la pratique et la langue déjà en usage.
    http://torino.repubblica.it/cronaca/2015/01/28/news/no_tav_tocca_a_de_luca_parte_il_processo_per_istigazione_al_sabotaggio-105960819/?ref=HREC1-9
    http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/28/erri-luca-tribunal-quel-sens-donner-mot-saboter-257365

      +3

    Alerter
  • Morris // 28.01.2015 à 16h28

    Attali est (devenu) fou.

    Dois je craindre d’écrire ces quelques mots sur ce blog ?

      +0

    Alerter
  • Benoit // 28.01.2015 à 16h45

    Ainsi, M. ATTALI nous explique qu’une menace a déjà été par le passé (exemple des USA en 1790), et pourrait devenir dans le futur, le catalyseur permettant un politique de surveillance généralisée.
    A rapprocher à tout hasard de ce qui était écrit en p 52 de “Rebuilding America’s Defenses”, une note du Project For a New American Century (PNAC) rédigée en septembre 2000, qui affirmait, concernant la possibilité de maintenir les USA en tant que puissance prééminente au 21e s., et du processus de transformation que cela nécessitait au préalable : “En outre, le processus de transformation, même si il apporte des changements révolutionnaires, est susceptible d’être long, en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor “. Cela a été écrit en Septembre 2000, et l’on sait ce qu’il est advenu peu de temps après. Mais on sait aussi qu’un immeuble ne s’effondre pas uniformément suivant une accélération égale à celle de la gravité sur les 30 premiers m (WTC n°7, David Chandler), sans que ses fondations n’aient été uniformément sapées (car le béton et l’acier intacts ont une certaine résistance), et qu’un Boeing 767 ne vole pas non plus à 510 noeuds à 200 m d’altitude, où la densité de l’air est beaucoup plus élevée qu’à 10 000 m, en effectuant des manoeuvres montrant qu’il reste parfaitement contrôlable. Ce ne sont pas des hurluberlus qui affirment cela, mais des physiciens, des ingénieurs et des pilotes (des ingénieurs et architectes, et entre autres M. Russ Wittemberg, pilote en retraite, qui se trouve avoir pilotés 2 des appareils utilisés le 11 septembre. Tout ceci est facilement vérifiable. Je pense donc qu’on devrait prendre très au sérieux l’avertissement de M. ATTALI.

      +2

    Alerter
  • aspikbardamu // 28.01.2015 à 17h16

    Attali est une des personnes les plus dangereuses de l’hyper classe,
    Il est le relais médiatique de ce que ces bons messieurs du haut veulent bien faire savoir à leurs esclaves,
    C’est un peu comme la machine hollywoodienne,
    On a des films vaguement subversifs,
    Qui décrivent un futur très proche et vraisemblable assez horrible d’un monde à deux vitesses (ce qui est déjà le cas mais le sera encore plus avec le transhumanisme),
    Ca a un effet psychologique pervers ou l’esclave voit ce qu’il adviendra de lui-même ou de sa descendance et permet à ce qu’il se prépare mentalement à cela,
    A l’acceptation passive de sa condition future.
    Il se rebellera d’autant moins qu’il a le temps de se préparer à cela psychologiquement.
    Attali est un film hollywoodien pour intellectuel ou personne disons plus sensible que la masse,
    Il annonce le pire pour qu’on accepte notre condition.

    C’est le BHL du mondialisme, son alter ego économique et sécuritaire,
    Des monstres qui marchent à chaque concept sur la vie des gens du monde d’en bas,
    Qui meurent ou mourront sous leurs injonctions.

    Le mal incarné…

      +6

    Alerter
  • step // 28.01.2015 à 17h21

    une nation qui se construit par la peur et la menace est aussi qui société paranoïaque… mais bon ce genre de “détails” n’arrête pas certains constructeurs de nations hors sol visiblement….

    Quelques psychoses sur les axes du mal, les ennemis de l’intérieur, de l’extérieur – y compris ceux qu’on fabrique quand on en manque – et quelques centaines de milliers de morts plus tard….effectivement tous en rang derrière cette vision de notre avenir !!!

      +0

    Alerter
  • 4head // 28.01.2015 à 18h31

    Imagination au pouvoir :
    Monsieur attali veut surveiller tout le monde, il évoque des critères comportementaux comme causes de déclenchement de la suspicion.
    Pour optimiser l’espionnite et ne pas dépenser l’argent qu’il n’a pas il évoque le recours aux technologie de l’information.
    Audace et resucée  :
    monsieur attali oublie que des mesures de surveillance 2.0 sont déjà prises (avant les attentats , amplifiées après le 11/01
    Courage et complotisme :
    monsieur Attali veut une uniformisation européenne sinon des têtes tomberont.A bon entendeur…..
    Commentaire
    monsieur Attali bug et commence à faire du Iatseniouk
    Peut être est-ce l’émotion….

    AUCUN LIENS de cause à effet
    Monsieur Attali déplore le sort des réfugiés qui retrouvent en France le terrorisme qu’ils ont fuit. Il devrait en parler à monsieur Fabius qui déclare qu’Al Nostra a fait du bon travail.
    Arrêter la guerre commencée en Libye pour tarir la demande importante d’asile, assécher le terreau du terrorisme et se désendetter ne semble jamais envisagé à l’OTAN.
    Il est inquiétant d’entendre un conseiller du prince considérer
    qu’une population menacée serait plus encline à créer l’Europe politique (qui serait en fait un espace bi continental TAFTA) alors qu’elle préférerait réinvestir son home originel.
    Les pratiques discrètes de négociation (tafta et autre traités) pourraient amener des observateurs à supposer l’éventualité de manœuvres ou de forcing politique opéré lors de trauma subit par la population.

      +1

    Alerter
  • stefdel // 28.01.2015 à 20h15

    Ces societes de la surveillance integrale existe deja. Je vous conseille de regarder sur youtube les interventions de fabrice Epelboin. Vous en apprendrez beaucoup sur ce qui nous attends. Tchao les amis.

      +0

    Alerter
  • Yannick // 28.01.2015 à 21h29

    Je suis tombé sur cette vidéo des Guignols de l’Info:
    http://www.dailymotion.com/video/xiwm1i_les-guignols-de-l-info-et-la-theorie-du-complot_fun

    “Nos attentats, c’est votre sécurité”… C’est tellement vrai…

      +0

    Alerter
  • master t // 28.01.2015 à 21h33

    Attali c’est la “pythie de Delphes” de l’oligarchie, il prophétise à l’encan sur le terrain boueux de l’Histoire, s’adresse aux serfs du haut de son infeste suffisance et nous montre au travers de son opportunisme le logiciel d’action de ses maitres, leurs désirs de toute puissance auquel s’indexe l’hybris… hybris qui est doublé d’une intelligence comportementale foudroyante, ce qui rend ces etres, dans leur narcissique perversité, dangereux et mortifère pour les populations soumises et dissidentes.

    Le systeme qui est en pleine dissolution révèle toute l’ampleur du mal en cours, et, son apparente complexité croissante laisse présager un proximal point catastrophe… Un “après” ou la part d’inpensable le dispute au probable.

      +2

    Alerter
  • Béchamel // 28.01.2015 à 23h11

    Ça commence à sentir mauvais ici… Mais où partir ? J’ai l’impression d’être dans les années 37 38…
    Nous nous sommes fait voler la République voilà tout…

      +1

    Alerter
  • Horzabky // 29.01.2015 à 11h49

    Le dernier paragraphe ressemble à un avertissement pour François Hollande. On peut le comprendre ainsi : “Si vous ne prenez pas les mesures que je recommande, je soutiendrai quelqu’un d’autre pour les prochaines présidentielles.”

    L’avertissement vise aussi Angela Merkel. Encore un élément de plus qui renforce ma suspicion. Je pense que le gouvernement américain, et sans doute aussi le gouvernement israélien (les Israéliens ont leurs taupes partout aux USA) doivent savoir des choses embarrassantes sur Merkel, concernant sa vie privée par exemple, ce qui expliquerait l’alignement constant de cette dame sur les USA et Israël, et la façon émotionnelle, inhabituelle chez elle, avec laquelle elle a réagi lorsqu’elle a appris que son téléphone portable était piraté par la NSA.

    Il y a quelques mois, Poutine a dit dans un discours que des dirigeants occidentaux faisaient l’objet de chantages par les États-Unis. C’est possible. De toute façon, il leur suffit d’acheter les anciens dirigeants occidentaux, tout simplement en les faisant payer après coup cent ou deux cent mille dollars pour des conférences bidon, comme Blair ou Sarkozy.

    L’article de Jacques Attali révèle sa peur du terrorisme. À lire ce qu’il écrit, on sent bien qu’il a peur qu’à l’effondrement économique (on sera fixé entre l’été 2015 et 2020 au plus tard) s’ajoute l’implosion politique et sociale. L’un n’ira pas sans l’autre.

    L’article, avec sa référence aux Pères Fondateurs de la constitution américaine, aurait pu être écrit par un Américain. À la troisième lecture, je me suis dit que Jacques Attali propose tout bonnement de profiter du terrorisme pour faire de l’Europe un État sur le modèle américain, avec une armée commune et une police disposant de pouvoirs étendus.

    Il ne manquerait plus qu’un système bi-partite à l’américaine pour marginaliser durablement toute contestation : Aux États-Unis, les lois empêchent en pratique le développement de tout parti en dehors des Démocrates et des Républicains. Comme si en France on n’avait que le PS et l’UMP… et n’oublions pas qu’Attali est un conseiller à la fois de François Hollande et de Nicolas Sarkozy…

      +1

    Alerter
  • christian // 29.01.2015 à 12h17

    Nous ne sommes pas menacés mais nous menaçons, il ne s’agit là pas de défense mais d’agression. Le moteur n’est pas la défense mais la peur infligée au bon peuple par ses élites. La menace venant de nos propres dirigeants, il est vain de faire appels à eux pour nous protéger. Pas de comparaison possible avec la création des bons du trésor américain.
    Quant à la surveillance globale qu’attali préconise, et qui fait autrement peur qu’une poignée de soi-disants jihadistes, il le fait en lobbyiste du complexe militaro-industriel.
    En démocratie, l’état se doit d’être transparent et le peuple a le droit à l’opacité, appelée vie privée.
    En occident c’est de plus en plus le contraire, un état sécuritaire opaque et des citoyens devant rester totalement transparents, jusqu’à dans leurs chambres à coucher selon le sinistre attali.

      +2

    Alerter
  • Ouallonsnous ? // 29.01.2015 à 13h07

    Mr Attali dit ceci, dit cela, mais jamais son contraire, toujours dans le sens du vent des puissants au contraire des autres girouettes du monde politique qui tentent de faire croire qu’ils agissent pour les peuples !
    Comme quoi il est bien à sa place en tant que “Kissinger” ou “Brezinski” de l’Empire.

    Seulement l’Empire est en cours de “liquéfaction”, Mrs Attali, Cohn Bandit, et consort ne sont plus d’actualité, il nous faut des hommes neufs et de penseurs qui ne font pas écrire leurs textes dans les officines des banques et de leur vitrine publique, les gouvernants anglo-yankees et leurs valets de l’UE !

    Donc, exit les “prophètes” de mauvais augures au services de l’oligarchie des 0,01% !

      +3

    Alerter
  • Grognard // 29.01.2015 à 13h18

    Jacques Attali qui a un avis sur tout a, à l’évidence raté une superbe carrière d’oracle.
    Quoi que, par les temps qui courent, un esprit charitable lui déconseillerait Delphes.

      +2

    Alerter
  • Theoltd // 29.01.2015 à 17h29

    J’ai dénoté des comportements suspects en Ukraine. A qui dois je le signaler siouplait?

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications