N.B. désolé pour les lenteurs du blog, il y aura environ 100 000 visiteurs ce jour – le serveur n’est pas fait pour 2 visites par seconde…

Extrait de la présentation et du débat Europe 1 :

“Et ce qui est aussi frappant, dans la préparation de l’entretien, c’est que, autant ils ont été très regardants sur le nombre de minutes, le fait qu’ils ne voulaient pas que les réponses soient coupées – Poutine est très exigeant là-dessus, il ne veut qu’aucune réponse soit coupée, il ne veut aucun montage, il ne veut pas qu’on travestisse ses propos -, en revanche, quand on lui a dit “nous journalistes français, habitués à dire ‘Pour les thèmes, voilà comment on imagine les choses’…”, on nous a dit “Pas de problème pour les thèmes, apprenez vos dossiers, parce que lui, il les connait, donc pas la peine de nous donner les questions à l’avance, de toute façon, il saura y répondre. Ca aussi, ça nous a beaucoup étonné, par rapport à ce qu’on pouvait attendre de lui, à ce qu’on pouvait imaginer.” [Fabien Namias, Directeur général d’Europe 1]

“L’imagination” est un peu succincte en l’espèce : Poutine, depuis qu’il est président, a répondu à plus de 800 questions direct à la télévision aux questions des Russes (Emission Ligne directe)…

Bon, après, c’est vrai qu’ils ont respecté la lettre de la consigne – il n’y a pas eu de coupes à l’intérieur des propos de Poutine – mais quand à l’esprit de la consigne… J’imagine que Poutine ne pensait pas qu’on supprimerait tous ses propos sur la Crimée quand même…

Sinon, voici le débat Europe 1 en entier, avec des perles :

Edit : Les extraits amusants :

À 1:06 :25

Guigou – Mais il faut d’abord qu’il y ait un dialogue direct entre M. Poutine et M. Porotchenko [sic], si ça peut se faire dans les deux jours qui viennent, ça ce serait formidable.  […]

Elkabbach – Je vais simplement poser à Élizabeth Guigou et à Bernard Kouchner la question suivante : il a dit, il reconnaît le vote du peuple, des Ukrainiens, le 25 mai…

Kouchner (?) – Encore heureux, oui ! […]

Elkabbach – …ce mai 25, il reconnaît le vote des Ukrainiens. Il reconnaît M. Porochenko qui était depuis longtemps […]

Guigou (à 1 :09 :30) – Non, mais, ce que je ne comprends pas c’est pourquoi vous venez de nous dire, Jean-Pierre Elkabbach, qu’il [Poutine] vous a dit sur ses bonnes volontés, etc. Pourquoi il ne l’a pas dit dans l’interview ?

Elkabbach – mais il l’a dit dans l’interview ! Peut-être que vous ne l’avez pas entendu ?

Guigou – Il a dit…

Elkabbach – Il a dit Po…

Guigou – Non…

Elkabbach – Il reçoit, il reconnaît Porochenko… Il veut voir Porochenko. Il veut reconnaître la souveraineté à condition, et là on vous rejoint, l’indépendance de l’Ukraine et sa neutralité entre l’Est et l’Ouest, comme un pont entre l’Est et l’Ouest…

Guigou – Il n’a pas dit cela exactement, vous interprétez.

Extrait coupé pertinent (il n’y a dans l’entretien diffusé qu’une seule autre brèeve mention à Porochenko qui doit engager le dialogue) :

[Question (Bouleau) — Le nouveau président ukrainien a été élu le 25 mai par un vote démocratique. Considérez-vous M. Porochenko comme un président légitime ?

Vladimir Poutine — Je vous ai déjà dit et le répète : nous respecterons le choix du peuple ukrainien et nous coopérerons avec les autorités ukrainiennes. Question (Bouleau)

– En d’autres termes, si vous le rencontrez le 6 juin sur les plages de Normandie, et si le président Hollande contribue à rendre possible cette rencontre, vous lui serrerez la main ? Lui parlerez-vous ?

Vladimir Poutine – Vous savez, je n’ai pas l’intention d’éviter quiconque. Le président Hollande m’a gentiment invité à participer à cette commémoration en tant que représentant de la Russie, même si l’événement commémoré fut tragique. C’est avec joie que j’ai accepté son invitation et je suis reconnaissant au Président de m’avoir invité. Il y aura d’autres invités, et je n’en éviterai aucun. Je suis prêt à parler avec chacun d’eux.

Question (Elkabbach) – Mais allez-vous rencontrer M. Porochenko ? Vous avez dit que vous ne travailleriez avec lui qu’à la condition qu’il ne soumette pas totalement à l’influence américaine.

Vladimir Poutine — Je n’ai pas dit qu’il ne doit pas céder à l’influence américaine. Il est libre d’accepter l’influence qu’il désire. Les Ukrainiens l’ont élu et il est libre d’adopter une politique qui lui est propre. S’il choisit d’accepter la forte influence d’un pays tiers, libre à lui.Mais je ne le ferais pas… ]

À 1:02:32 des 1:21:36 de l’émission d’Europe 1 :

Kouchner – Au fond, et j’ai toujours pensé qu’il ne voulait pas aller plus loin d’ailleurs, il voulait prendre la Crimée – on n’a pas dit le mot Crimée dans tout cette affaire, n’est-ce pas ?

Elkabbach (interrompant) – On a posé la question.

Kouchner – Oui, ben.

Elkabbach – On a posé la question. Il est peut-être que… Il est possible que le montage ne l’ait pas gardé, mais il disait : “La Crimée, on ne l’a pas annexée, elle est à nous. Elle est à la Russie historiquement”. Avec tout le rappel historique, etc. Mais dans ce que vous avez… Je peux dire moi un mot ?

Kouchner – Je finis ma phrase. Il voulait la Crimée, il l’a obtenue et vous le confirmez, Jean-Pierre Elkabbach. Bon. Le reste était amusement de la galerie, malheureusement très coûteux. Les morts ne l’intéressent pas beaucoup. » [Note : Surtout l’absence de morts en Crimée sans doute…]

44 réponses à [Juste pour rire] Namias “Poutine n’a demandé qu’une chose pour son interview : aucune coupe !” (+ Europe 1)

  1. Balou Le 06 juin 2014 à 13h35
    Afficher/Masquer

    Guigou…. sa récation démontre bien que NOS politiques EUX NE connaissent pas leur dossiers avant de donner leur avis !!!


  2. CHRETIEN Le 06 juin 2014 à 13h48
    Afficher/Masquer

    http://www.youtube.com/watch?v=YEI9PIHanXI

    Déjà là à titre perso, j’avais plus de sympathie devant le pragmatisme de Poutine que devant Hollande le conquérant .
    La Géopolitique n’est pas simple, il faut avoir énormément de connaissances pour en parler.

    Après cela reste mon avis et mon impression .


  3. obermeyer Le 06 juin 2014 à 13h49
    Afficher/Masquer

    Aucune coupe, la demande n’était quand même pas extraordinaire et pourtant nos braves médias s’essuient les pieds sur la volonté légitime d’un des grands homme d’état actuel : bravo ! Mais pas étonnant de la part de cette caste qui se croit au dessus de tout.


  4. Dreian Le 06 juin 2014 à 14h02
    Afficher/Masquer

    A la limite de l incorrection votre interlocuteur M. Namias???? Mais put… c est qui ces journaleux?!? Parce qu il les a fait attendre? Moi j dis ca mais… que ce soit pour des reunions avec un consul, avec des DG, et memes avec des artistes (je precise je travaille dans les relations publiques) … ca m est arrive d attendre 2-3h sans aucune explication voir meme des rencontres ajournees et aucunes excuses ou autre geste de compensation. Je doute que ce soit la premiere fois qu un “journaliste” doive attendre son interviewe…. qui plus est quand on parle d un chef d etat qui a certainement ses occupations et dont l emploi du temps ( et c est legitime) peut changer a tout moment en fonction des evenements de la scene internationale et nationale. Pitoyable comportement. Quand on est communicant, on se plie bien souvent au calendrier et a la disponibilite de son interlocuteur, en la fermant, en gardant son code de la bienseance et en remerciant la personne d avoir pu nous donnner ce qui avait ete promi, et ce quel que soit le delai d attente.


  5. eBry Le 06 juin 2014 à 14h09
    Afficher/Masquer

    Pénible. J’ai craqué après une trentaine de minutes. Des inepties, une pauvreté d’analyse abyssale…


  6. LA ROQUE Le 06 juin 2014 à 14h29
    Afficher/Masquer

    Puisse votre énorme travail fasse évoluer les mentalités,prendre conscience de la réalité des faits.
    Avec 100 000 visiteurs on peut avoir bon espoir.
    Merci.


  7. chris Le 06 juin 2014 à 14h47
    Afficher/Masquer

    C’est incroyable de voir ces deux minables apostropher de la sorte le président russe ! Je suis sur qu’ils auraient été docile avec Obama, l’aurait flatté ! Poutine a su rester calme devant un tel acharnement et une stupidité crasse.
    Un grand homme !!!
    Ps: j’ai bien aimé quand il a parlé de de Gaulle et de Mitterand ! (prend ça dans ta gueule flamby !)


  8. gonetoufar Le 06 juin 2014 à 14h54
    Afficher/Masquer

    100 000 visiteurs ….Enfin une bonne nouvelle !
    100 000 merci !


  9. Baratribord Le 06 juin 2014 à 15h11
    Afficher/Masquer

    Bravo à vous et la satisfaction que vous devez avoir avec autant de visiteurs. Combien aviez-vous de visiteurs par exemple en 2012 ?


  10. V_Parlier Le 06 juin 2014 à 15h13
    Afficher/Masquer

    Il y a un stade où on va encore plus loin que la partialité dissimulée. C’est quand on en vient à la déviation de propos et d’événements. Pourquoi, par exemple, les habitants de Donetsk, Slaviansk, Lougansk et Marioupol ne supportent-ils plus la vue d’un journaliste occidental mainstream? Parce-qu’ils ont vu le travail en ce qui les concernait, une fois diffusé.


  11. Dreian Le 06 juin 2014 à 15h25
    Afficher/Masquer

    Emouvante video du 05/06 avec les populations civiles de Slaviansk qui evacuent leurs enfants sous le bruit de la canonade…

    http://ria.ru/world/20140605/1010840742.html


  12. Carole G Le 06 juin 2014 à 15h27
    Afficher/Masquer

    🙂 M Berruyer,
    100 000 visiteurs: BRAVO!
    Vous allez devenir un incontournable du PAF


  13. Verlaine Le 06 juin 2014 à 15h39
    Afficher/Masquer

    Merci Mr berruyer
    , via le site de fawke.j’ai connu le votre , J’ai suivi, l’Ukraine, par épisode, mais difficile, d’en faire une synthèse, non pas faute aux autres sites, mais l’actualité est trop dense , les vérités explosent, et chacun veut en donner un max.
    Là , j’ai bien compris les enjeux et le déroulement, merci à vous .


  14. Nicolas Le 06 juin 2014 à 16h02
    Afficher/Masquer

    Pendant ce temps la guerre continue http://www.vesti.ru/doc.html?id=1658721
    -L’artillerie continue des bombarder la nuit
    -Les troupes kiéviennes s’en prennent à toute l’infrastructure, les problèmes d’approvisionnement en eau s’empirent (2/3 de Slaviansk sans eau)
    -Semyonovka est détruite
    -une usine chimique a été détruite
    -Les troupes kiéviennes veulent mettre hors d’état une centrale électrique, ce qui priverait une grande partie du Donbass d’électricité.
    -Le journaliste estime que le nombre de combattants résistants augmente, et signale que des résistants ont réussi à mettre en état de marche un tank de la deuxième guerre mondiale.


  15. PA.Québec Le 06 juin 2014 à 16h42
    Afficher/Masquer

    À 1:02:32 des 1:21:36 de l’émission d’Europe 1 (ci-dessus),

    Kouchner – Au fond, et j’ai toujours pensé qu’il ne voulait pas aller plus loin d’ailleurs, il voulait prendre la Crimée – on n’a pas dit le mot Crimée dans tout cette affaire, n’est-ce pas ?

    Elkabbach (interrompant) – On a posé la question.

    Kouchner – Oui, ben.

    Elkabbach – On a posé la question. Il est peut-être que… Il est possible que le montage ne l’ait pas gardé, mais il disait : « La Crimée, on ne l’a pas annexée, elle est à nous. Elle est à la Russie historiquement, etc. Avec tout le rappel historique, etc. Mais dans ce que vous avez… Je peux dire moi un mot ?

    Kouchner – Je finis ma phrase. Il voulait la Crimée, il l’a obtenue et vous le confirmez, Jean-Pierre Elkabbach. Bon. Le reste était amusement de la galerie, malheureusement très coûteux. Les morts ne l’intéressent pas beaucoup. » [Surtout l’absence de morts en Crimée sans doute…]


    • PA.Québec Le 06 juin 2014 à 18h19
      Afficher/Masquer

      Coquille : enlever le guillemet fermant à la toute fin. Peut-être le mettre après “historiquement, etc.”

      –>

      mais il disait : « La Crimée, on ne l’a pas annexée, elle est à nous. Elle est à la Russie historiquement, etc. » Avec tout le rappel historique, etc. Mais dans ce que vous avez… Je peux dire, moi, un mot ?


  16. bourhis.nicole Le 06 juin 2014 à 17h25
    Afficher/Masquer

    bravo


  17. Virgile Le 06 juin 2014 à 17h29
    Afficher/Masquer

    Face à Poutine, concis et pragmatique, les interviewers ont démontré leur infantilisme, reprenant des phrases toutes faites assénées quotidiennement par les médias europeens. Par exemple les atrocités ” perpétrées par Bashar Al Assad qui doit s’arreter de massacrer son peuple”! quelle analyse stupide quand on sait que presque la moitié des morts de cette guerre sont des soldats de l’armée syrienne tués par l’opposition supposément ‘pacifique’ qui est soutenue par l’argent de pays très “démocratiques’ tel que le Qatar et l’Arabie Saoudite qui ne veulent que du bien à la Syrie!.
    Bravo aux interviewers, ils ont réussi à montrer Poutine comme il est, un véritable homme d’état, poli, mesuré et effficace.


  18. PA.Québec Le 06 juin 2014 à 17h38
    Afficher/Masquer

    À 1:06 :25

    Guigou – Mais il faut d’abord qu’il y ait un dialogue direct entre M. Poutine et M. Porotchenko [sic], si ça peut se faire dans les deux jours qui viennent, ça ce serait formidable.

    […]

    Elkabbach – Je vais simplement poser à Élizabeth Guigou et à Bernard Kouchner la question suivante : il a dit, il reconnaît le vote du peuple, des Ukrainiens, le 25 mai…

    Kouchner (?) – Encore heureux, oui !

    […]

    Elkabbach – …ce mai 25, il reconnaît le vote des Ukrainiens. Il reconnaît M. Porochenko qui était depuis longtemps

    […]

    Guigou (à 1 :09 :30) – Non, mais, ce que je ne comprends pas c’est pourquoi vous venez de nous dire, Jean-Pierre Elkabbach, qu’il [Poutine] vous a dit sur ses bonnes volontés, etc. Pourquoi il ne l’a pas dit dans l’interview ?

    Elkabbach – mais il l’a dit dans l’interview ! Peut-être que vous ne l’avez pas entendu ?

    Guigou – Il a dit…

    Elkabbach – Il a dit Po…

    Guigou – Non…

    Elkabbach – Il reçoit, il reconnaît Porochenko… Il veut voir Porochenko. Il veut reconnaître la souveraineté à condition, et là on vous rejoint, l’indépendance de l’Ukraine et sa neutralité entre l’Est et l’Ouest, comme un pont entre l’Est et l’Ouest…

    Guigou – Il n’a pas dit cela exactement, vous interprétez.

    Extrait coupé pertinent (il n’y a dans l’entretien diffusé qu’une seule autre brèeve mention à Porochenko qui doit engager le dialogue) :

    [Question (Bouleau) — Le nouveau président ukrainien a été élu le 25 mai par un vote démocratique. Considérez-vous M. Porochenko comme un président légitime ?
    Vladimir Poutine — Je vous ai déjà dit et le répète : nous respecterons le choix du peuple ukrainien et nous coopérerons avec les autorités ukrainiennes.
    Question (Bouleau) – En d’autres termes, si vous le rencontrez le 6 juin sur les plages de Normandie, et si le président Hollande contribue à rendre possible cette rencontre, vous lui serrerez la main ? Lui parlerez-vous ?
    Vladimir Poutine – Vous savez, je n’ai pas l’intention d’éviter quiconque. Le président Hollande m’a gentiment invité à participer à cette commémoration en tant que représentant de la Russie, même si l’événement commémoré fut tragique. C’est avec joie que j’ai accepté son invitation et je suis reconnaissant au Président de m’avoir invité. Il y aura d’autres invités, et je n’en éviterai aucun. Je suis prêt à parler avec chacun d’eux.
    Question (Elkabbach) – Mais allez-vous rencontrer M. Porochenko ? Vous avez dit que vous ne travailleriez avec lui qu’à la condition qu’il ne soumette pas totalement à l’influence américaine.
    Vladimir Poutine — Je n’ai pas dit qu’il ne doit pas céder à l’influence américaine. Il est libre d’accepter l’influence qu’il désire. Les Ukrainiens l’ont élu et il est libre d’adopter une politique qui lui est propre. S’il choisit d’accepter la forte influence d’un pays tiers, libre à lui.Mais je ne le ferais pas…
    ]


    • Olivier Berruyer Le 06 juin 2014 à 17h46
      Afficher/Masquer

      Quelu’un pourrait reprendre au début, vers5’00 quand Namias donne (sur n otn paranoiaque) la vision de Poutine sur les USA, qui, en pleine chue, essaieraient de relancer une guerre froide ? Merci


      • moderato si cantabile Le 06 juin 2014 à 20h06
        Afficher/Masquer

        Namias : C’est clairement et vous pouvez l’entendre tout à l’heure et même dans les propos qu’on a pu avoir autour de l’entretien il défend évidemment sa politique en Ukraine, il justifie à nouveau sa position sur la Syrie, il le fait avec ses convictions et ses explications à lui, vous les entendrez, mais…mais on sent vraiment que son obsession en permanence sont les Etats Unis, sa dénonciation permanente ce sont les Etats Unis, il est dans une logique qui veut : les Etats Unis ont perdu de leur influence économique, ont perdu de leur influence culturelle et il ne leur reste plus qu’à restaurer la Guerre Froide pour se repositionner au centre du jeu. Il est obsessionnel avec les Etats Unis et par conséquent, en collatéral, avec l’Europe qu’il accuse, on le sait mais il insiste beaucoup là-dessus, ça revient à plusieurs reprises, d’être à la botte américaine.


  19. Fool Prophet Le 06 juin 2014 à 18h00
    Afficher/Masquer

    N.B. désolé pour les lenteurs du blog, il y aura environ 100 000 visiteurs ce jour – le serveur n’est pas fait pour 2 visites par seconde…

    100 000 ?!

    Mais ça c’est en comptant les 95 000 clics rageurs de Caroline Fourest ???

    Non sans blague bravo… on pardonnera aisément les lenteurs.

    Pour le débat, difficile de mener un débat sur un interview tronquée en même temps. Si certains parlent de la fausse intégrale et que d’autres répondent sur la foi de la vraie… C’est le bins quand même.


  20. Nérouiev Le 06 juin 2014 à 18h22
    Afficher/Masquer

    J’avoue être un peu sidéré par le peu de connaissances, ou de logique des personnes commentant cette interview. Par exemple voir une dualité de poutine dans son comportement vis à vis de la Crimée et son “retrait” vis à vis des régions pro Russes de l’Ukraine. Justement, il fallait bien faire la différence entre une Crimée qui a toujours été Russe et les autres régions. Vouloir donner des intentions de reconquête de l’Ukraine par la Russie c’est encore ignorer que les affaires allaient bon train entre les deux pays puisque ce qui intéressait la Russie était la location du port de Sébastopol et que c’était reconduit pour au moins 3 décennies. De plus, la Russie s’était engagée à renflouer l’Ukraine par un prêt de 15 milliard de dollars dont 3 avaient été versé, en faisant fi de la dette du gaz et pour un prix avantageux de ce dernier. Poutine n’a jamais été agresseur dans cette affaire, il a répondu en étant plus malin avec la Crimée qui a fait 1.5 millions de gens heureux ; on n’a pas vu le même enthousiasme près la “victoire” de Maïdan.


  21. Bruno Le 06 juin 2014 à 18h51
    Afficher/Masquer

    Monsieur Elkabbach remonte subitement dans mon estime.

    Monsieur Kouchner est un abruti. Il n’a pas vu les nazis en Ukraine. Meme aveuglement que le pere BHL.
    Madame Guigou est au raz des paquerettes. Comme d’hab’. Elle croit encore que Poutine va rendre la Crimee ! C’est pathetique.

    Merci Olivier en tout cas pour tout votre travail.


    • FL Le 07 juin 2014 à 10h17
      Afficher/Masquer

      Dr Kouchner et BHL (= pseudonyme de Bernard-Henri LATARTE, je crois savoir!) n’ignorent certainement pas l’existence du blogue “Les-Crises.fr”?
      Le monde des médias ne leur est pas étranger et il est impossible qu’il n’est pas été “informés” de l’existence de ce blog.

      Bravo et encore merci à Olivier Berruyer pour ce chiffre inimaginable il y a encore 5 mois, de 100.000 visiteurs.
      Ces derniers temps, j’avais bien remarqué la lenteur du site et me disait que nous devions être au moins 20 ou 30.000 à nous tasser ici tous les jours, en tous cas sûrement pas 100.000.

      C’est dire à quelle point la “Vérité” est un besoin essentielle à notre santé de citoyen.
      Particulièrement sous cette forme d’expression non conventionnelle qui se rapproche beaucoup plus du journalisme de combat, celui d’avant les écoles de journalisme (quelle rang à la sortie, soldat!).


  22. LeDahu Le 06 juin 2014 à 19h45
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui suivent ce qui se passe en Ukraine, je viens de mettre un sitrep de “Juan”, (The Vineyard of the Saker) .. à l’arrache.

    http://lepontduhadu.blogspot.fr/


  23. bl7469 Le 06 juin 2014 à 20h08
    Afficher/Masquer

    Effectivement, 100 000 c’est très bien. Puisse t’il y en avoir encore beaucoup plus.
    Merci pour le travail effectué.

    Et c’est vrai que Poutine en ITW, c’est autre chose que nos politicards…


  24. Nicole Tanné Le 06 juin 2014 à 20h51
    Afficher/Masquer

    Bravo et merci Olivier pour ce boulot fantastique . Le nombre de visites prouve que votre blog est compris , apprécié, et attendu par des lecteurs de plus en plus nombreux et de plus en plus passionnés .
    Vous êtes d’une grande importance pour tous ceux qui vous suivent et vous soutiennent.
    Bon courage.
    Encore merci !
    A bientôt .
    Nicole


  25. kinimodo Le 06 juin 2014 à 20h58
    Afficher/Masquer

    Chronique de Daniel Schneidermann.
    Débarquement : recadrages mémoriels

    Insupportable Olivier Berruyer !
    Il ne lui suffisait donc pas de révéler que le site de TF1
    , “faute de temps”, avait caviardé l’interview de Poutine pourtant présentée comme “intégrale” sur le site de la chaîne, voici le blogueur qui saute en parachute sur les plages du débarquement, avec cette infographie sacrilège : On peut évidemment pinailler ce spectaculaire schéma. On peut rappeler, par exemple, qu’à la différence de celui des USA, le territoire de l’URSS avait été envahi par les Allemands…

    Par Daniel Schneidermann le 06/06/2014
    http://www.arretsurimages.net/chroniques/2014-06-06/Debarquement-recadrages-memoriels-id6824

    ———–

    Insupportable et… incontournable !


  26. languedoc 30 Le 06 juin 2014 à 21h04
    Afficher/Masquer

    Je ne supporte plus les débats de ces soit-disant spécialistes de la Russie, qui vous affirment les pires stupidités sur ce pays et son président. Cette suffisance, cette méchanceté gratuite, cette envie de rabaisser, cette ignorance crasse, j’en peux plus. Il faut dire que les débats sur l’Ukraine, depuis 7 mois que ça dure, que ce soit à la radio ou à la TV c’est l’overdose, à croire qu’il ne se passe absolument rien ailleurs sur cette planète.


    • LutterPourLaPaix Le 06 juin 2014 à 21h20
      Afficher/Masquer

      Faites comme moi, j’ai sauté le pas depuis le début de l’affaire Ukrainienne :

      Je n’écoute plus France Inter, ni France Culture, … Que j’ai remplacé par les stations de musique pure…

      J’ai laissé tombé TF1 (sauf l’interview de Poutine), France 2, France 3 et surtout pas ARTE (qui est un nid de propagande grotesque).

      J’écoute les chaînes étrangères du câble en particulier Russia today mais d’autres aussi… On y est beaucoup mieux informé et ainsi je m’épargne la haine quotidienne de nos journalistes et je garde le moral et un bon état d’esprit. D’ailleurs je veux des infos mais pas d’opinion or les chaînes françaises me disent trop ce que je dois penser…

      Si tout le monde fait ainsi, leur chute d’audience va les faire flipper sans compter qu’ils n’auront plus aucune possibilité d’atteindre les consciences…


      • éric Le 06 juin 2014 à 23h30
        Afficher/Masquer

        Au com.de 21h20 : ne pas oublier aussi de zapper “C dans l’air” de Calvi qui nous enfume depuis des années avec ses “experts” …


        • SophieB Le 09 juin 2014 à 14h30
          Afficher/Masquer

          Pourvu que la baisse d’audience soit sensible. Moi aussi, je regardais C dans l’air, mais sur le sujet de la Russie et de l’Ukraine, ils m’ont prouvé qu’ils connaissent mal leurs sujets, à moins d’être acteurs conscients de propagande. Plus de télévision française pour nous non plus…plus du tout!


  27. jjmomo1 Le 06 juin 2014 à 22h47
    Afficher/Masquer

    Emmanuel Todd disait : “Hollande sera un géant ou un nain”. Il est grand temps de se mettre à grandir et de plaquer la horde des incompétents qui bavardent autour. Et je me souviens de l’interpellation de Todd à Hollande dans “ce soir ou jamais” lui disant “mais vous avez à défendre l’intérêt de votre pays d’abord (ou àpeu près ceci) !
    Le seul qui ait vraiment l’air d’un chef d’Etat dans cet aréopage c’est V Poutine. Et la sérénité dans l’interview est poignante


  28. Piotr Peterovich Le 06 juin 2014 à 23h19
    Afficher/Masquer
  29. Patrick Luder Le 07 juin 2014 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Le journalisme dans toute sa décadence …
    ne fait que confirmer la grandeur de Poutine.


  30. Jean Le 07 juin 2014 à 10h33
    Afficher/Masquer

    J’ai fait ma “B.A.” en mettant un lien vers ici à 11h00 et le site était indisponible dans la foulé… 😀


  31. Exvil Le 07 juin 2014 à 11h01
    Afficher/Masquer

    Quand Hollande dit : ” …Mon rôle est de …..” (Dans un de ses derniers discours). J’ai été stupéfait d’entendre cela. Hollande se considère donc comme un acteur ! Ce qui est implique qu’il exécute un scénario écrit par une tierce autorité ! Sa conception de sa mission se réduit donc à un rôle ! Il avoue n’avoir aucune vision sur les évènements et encore moins de maîtrise sur ceux-ci! C’est bien ce qui fait la perte de la France : l’absence d’un leader ! Quel contraste avec un Poutine de qui émane une vision et projet pour son pays et son peuple.


  32. Charles Michael Le 07 juin 2014 à 11h20
    Afficher/Masquer

    D’abord bravo pour le score d’audience et je pense que Olivier pourrait penser à faire un peu de relation publique à ce sujet.

    Guigou nulle et déformant les propos de Poutine comme ça l’arrange pour son radotage (e.g. Putin n’a jamai dit qu’il n’y avait pas d’armes russes, en fait à peu près toutes les armes et armements des deux cotés sont Russes)
    procédé identique du sieur Kouchner (BK règne dans les premiers rangs de mon top-ten des répugnants depuis plus de 10 ans) jouant la surprise incréduel: j’ai appris qu’il ny avait pas de pro-russes dans le Dombass, Putin parlait de présence Russe.

    D’insignifiants personnages agaçants dans leur conformisme pro-Système.


  33. Fool Prophet Le 07 juin 2014 à 13h31
    Afficher/Masquer

    A propos de l’élection de Porochenko à plus de 50%… sont forts les ukrainiens en bourrage d’urnes !!!

    http://reseauinternational.net/ukraine-loccident-parlait-farce-electorale-en-syrie/


  34. LeDahu Le 07 juin 2014 à 15h36
    Afficher/Masquer

    http://lepontduhadu.blogspot.fr/2014/06/sitrep-7-juin-combat-sitrep-par-juan.html

    nouvelle sitrep de Donbas

    <<Nous avons juste écouté le discours de l’inauguration de Poroshenko et il s'agit essentiellement d'une déclaration de guerre contre la Novorossiya. Il a l'intention de terminer « le nettoyage de Donetsk et Lougansk » etc. Aucun fédéralisation, aucune négociation. Poutine a eu sa réponse…


    • Ghosties Le 07 juin 2014 à 17h54
      Afficher/Masquer

      et oui, Porochenko n’aime pas les Doryphores…(au moins ça lui fait un point commun avec la princesse Leia … ça lui évitera peut être un 3ème Maidan).


  35. Charlotte Le 07 juin 2014 à 16h49
    Afficher/Masquer

    Tout simplement merci Olivier !


Charte de modérations des commentaires