Excellente vidéo de Vincent Parlier, qui fait un gros boulot sur des vidéos :

A faire suivre largement…

Par ailleurs, les nervis pro-Kiev ont arrêté (puis finalement relâché) Vladislav, plus connu dans la blogosphère comme “Streamer Vlad”, jeune citoyen de 16 ans à Marioupol. Révolté par ce qu’il voyait se passer dans sa ville, il a décidé, seulement armé de sa caméra, d’informer le monde sur la réalité du conflit ukrainien :

Voici son interrogatoire – tout va bien (alloooo Caroline Fourest ?) :

N’hésitez pas à consulter les vidéos de Vincent Parlier ici, et les informations de Bertrand du Déclin ou de Danielle Bleitrach

Ce billet fait partie d'une série sur la situation en Ukraine. Il vise à donner des regards différents de ceux diffusés en masse par les grands médias, afin d'élargir votre champ de réflexion. [Lire plus]. Notre souhait est de sortir des présentations binaires "gentils / méchants", afin de coller de plus près à une réalité complexe. Nous rappelons enfin que par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète (et donc pas le gouvernement russe non plus). Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits.

106 réponses à [Vidéo] Les “experts” ont parlé : il n’y a pas de nazis en Ukraine !

  1. Photonik Le 01 juillet 2014 à 00h15
    Afficher/Masquer

    Et voilà la trêve est finie et Porochenko a décidé la reprise des combats.

    Le texte de son allocution aujourd’hui: http://www.president.gov.ua/news/30643.html

    Une phrase résume tout: “Nous allons attaquer et libérer notre terre.”

    Des ordres ont été donnés aux unités sur place pour reprendre les combats.


  2. Cyril Le 01 juillet 2014 à 00h30
    Afficher/Masquer

    Je me demande à quel point les “experts” manipulent ou bien sont eux-mêmes manipulés…


    • Jean Le 01 juillet 2014 à 12h49
      Afficher/Masquer

      Que le citoyen de base puisse être manipulé, c’est une chose.

      Mais quand une personne est qualifiée “experte” dans un domaine et ne se rend compte de rien après des mois et des mois, alors que de simples citoyens constatent des incohérences, ce n’est plus de la simple erreur.

      C’est fermer volontairement les yeux par égoïsme carriériste !


      • V_Parlier Le 01 juillet 2014 à 14h05
        Afficher/Masquer

        L’égoïsme à ce point devient même complicité volontaire. Alors que ces “experts” ne sont même pas physiquement menacés par ceux qu’ils servent, l’intérêt probable qu’ils tirent dans ce soutien leur suffit en tant que justification. Pas étonnant qu’il y ait eu des collabos zélés durant l’occupation (bien que de bords politiques initialement très variés).


  3. Sumbawa Le 01 juillet 2014 à 00h57
    Afficher/Masquer

    Maintenant que L’Europe a fait signé son traité à Porochenko, on ferme les yeux et on va regarder ailleurs . on va regarder vers l’Irak , des islamistes, du pétrole , tout ce qu’il faut pour faire oublier l’Ukraine des écrans Média. Svoboda va pouvoir procéder à son épuration ethnique.

    Pour info, Taïwan c’est pour bientôt c’est déjà prévu.


  4. Louis Le 01 juillet 2014 à 01h36
    Afficher/Masquer

    Ces gens là sont malheureusement condamnés à la purge ethnique et à la soumission avec la bénédiction de la soi disant “communauté internationale”. C’est sur le terrain économique que Poutine fait la guerre maintenant. Il va simplement laisser filer l’Ukraine tout en continuant à appeler à la paix, ça coutera à la Russie un peu de croissance mais ça lui permettra d’éviter provisoirement des sanctions internationales trop lourdes.

    A moins d’un éclatement de l’UE le destin de la Russie est aux côtés de la Chine et sans doute de l’Inde maintenant.

    Éclatement de l’UE? Vu que les français ne comprennent rien à ce qu’il se passe et n’auront jamais le cran de voter Marine à un second tour (et ne connaissent pas l’UPR) il est fort probable que la sortie de la France de l’UE ne se fera pas par un processus démocratique mais par une espèce de Mai 68 à l’envers. Dans quoi? 15 ans? 20 ans? Ouuuh je serai presque vieux ! 🙁


    • archanonyme Le 01 juillet 2014 à 14h04
      Afficher/Masquer

      Ou partir de l’Europe 😐


    • OlegM Le 01 juillet 2014 à 14h32
      Afficher/Masquer

      Purge ethnique? Certainement pas. Si vous lisez attentivement cet excellent blog, vous savez que la ligne de séparation Ukraine – les républiques autoproclamées n’a rien à voir avec la carte des ethnies ou de la langue. C’est plutôt la ligne de partage : pro UE vs pro Russie de Poutine, ou pro Ukraine pro USSR. Si on évite, bien sur, de coller l’étiquette “nazi” aux 3/4 de population d’Ukraine.
      Il faut inventer un nouveau terme : “purge …….”.


  5. Olivier Le 01 juillet 2014 à 02h16
    Afficher/Masquer

    Il faut que nous les peuples d’Europe , de France sachions ce qui se passe en Ukraine et surtout dans le Donbass .Il ne faut pas que les discours de nos bien pensants et des euromaïdans nous endorment par leurs mensonges. Il faut réveiller les mentalités montrer le vrais visages de ceux que nos gouvernement soutiennent . Je ne veux pas de Fachos comme voisin et souhaite qu’il ne rentre jamais dans l’EU. Il n’y a pas de réelles informations sur qui sont ses putschiste , sauf dans certains blogs qui font du très bon boulot. L’information doit ce propager à une plus grande échelle mais comment ?


    • Inna Le 03 juillet 2014 à 00h49
      Afficher/Masquer

      Tous ce qui souhaitent exprimer son soutien pour Donbass et désaccord contre les Fachos venez supporter notre manif qui aura lieu 05 juillet a 15h Place de republique à Paris avec la participation Collectif France Russie


  6. Liv Le 01 juillet 2014 à 02h52
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui n’auraient pas écouté le discourt de Sahra Wagenknecht du parti Die Linke voici une adresse où on peut l’entendre . Malheureusement la vidéo est en allemand sous titré en anglais. J’aimerai qu’un de nos députés est un discours similaire .
    http://vimeo.com/98184722


    • raloul Le 01 juillet 2014 à 09h40
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Magnifique discours, en effet. Il existe donc de rares politiques qui ont encore la grandeur qui sied à la fonction. Et l’intelligence et la culture suffisantes pour citer plusieurs sources variées, aller droit au but, synthétiser et dire clairement les choses, sans violence mais avec fermeté. Et oui, une telle qualité de débat manque dans plusieurs pays…
      Malheureusement, je ne pense pas que la chancelière allemande soit pour le moment perméable à un tel discours, et c’est bien dommage. Peut-être que lorsqu’elle mesurera vraiment les risques qu’une position trop axée sur l’OTAN implique à moyen terme aux frontières avec la Russie, il sera trop tard. En tous cas, je pense que les citoyens allemands peuvent être très sensibles et réactifs quant au soutien à un gouvernement partiellement néonazi en Ukraine… Mme Merkel pourrait perdre bien plus que des plumes si elle ne prend pas garde à cette question ultrasensible pour les Allemands…


    • DUGUESGLIN Le 01 juillet 2014 à 10h45
      Afficher/Masquer

      Merci de tout cœur de cette vidéo.
      Madame Sarah Wagenknecht m’a ému par sa clarté et son bon sens.
      Y a des jours comme ça où on est heureux d’entendre parler allemand.
      Sarah, ich liebe dich. (avec respect)


    • bluetonga Le 01 juillet 2014 à 17h06
      Afficher/Masquer

      Très beau discours, très belle intervention. Souvent, la vérité se suffit à elle-même.


      • jacqueline Le 01 juillet 2014 à 17h29
        Afficher/Masquer

        La vérité et le bon sens surtout, ce qui semble faire cruellement défaut à l’oligarchie européenne actuelle..


    • LeDahu Le 01 juillet 2014 à 22h09
      Afficher/Masquer
    • Ratchadamri Le 02 juillet 2014 à 10h08
      Afficher/Masquer

      Merci pour cette video, quel discours ma foi, et en plus elle defend la France.


  7. Eric Le 01 juillet 2014 à 04h01
    Afficher/Masquer

    “C’est quoi ce terme fasciste ? D’abord c’est un terme soviétique.”
    Je ne sais même pas si je dois rire ou pleurer.


    • raloul Le 01 juillet 2014 à 10h10
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Pour info à destination de Mme Cécile Vaissié, directrice du département russe de l’université Rennes-2 (LANGUES!!!), qui a affirmé: “C’est quoi ce terme: fachiste? D’abord, c’est un terme soviétique!”

      Voici donc l’étymologie du mot, d’après le CNRTL:
      “Empr. à l’ital. fascismo, mouvement pol. ital. fondé en 1919 par B. Mussolini, devenu parti pol. en 1921, au pouvoir en Italie d’oct. 1922 à juil. 1943, dér. de fascio « faisceau », pris au sens de « union de forces politiques réunies dans un but commun » (v. Batt.; cf. P. de Quirielle, L’Italie et la guerre ds Le Correspondant, 25 mars 1918, pp. 1107-1108 ds Quem. DDL t. 15 : Fascio di difesa nazionale, « Ligue (faisceau) de défense nationale »), du lat. class. fascis « faisceau » (faix*). ”

      http://www.cnrtl.fr/etymologie/fascisme

      Voilà, comment est-ce possible, un tel degré d’incompétence et d’inculture, venant d’une DIRECTRICE D’UN DEPARTEMENT LINGUISTIQUE DANS UNE UNIVERSITE????

      Une petite erreur anecdotique au coin d’un propos dans une discussion animée et sous la pression du difficile exercice télévisuel, je comprendrais et je pardonnerais, mais là, franchement, c’est grave…


  8. Serge Le 01 juillet 2014 à 04h30
    Afficher/Masquer

    Vu sur N…..presse

    Le nervi camouflé qui crie sur ce jeune de l’est est Kyrylenko Pavlo Veniaminovych,député de Svoboda .

    Le 29 juin à 22h 30, tirs d’obus au phosphore blanc sur Slavkurort par l’armée ukrainienne .(Ces armes sont interdites dans les zones peuplées ,en vertu des conventions de l’ONU ).


  9. DUGUESGLIN Le 01 juillet 2014 à 06h17
    Afficher/Masquer

    Je pense que dans tous les pays d’Europe des gens prennent conscience de ce qui se passe.
    En Allemagne, en France, en Italie, en Russie, en Belgique, en Espagne, en Pologne, dans tous les pays d’Europe, cette prise de conscience prend forme. C’est l’avenir des européens qui est en jeu. C’est à dire notre avenir. Ce qui se passe en Ukraine est l’exemple à échelle réduite de ce qui se passe en Europe. L’UE dans la pratique est anti-européenne, son effondrement sera peut-être le début de la libération des européens.
    Dans de telle circonstance, nous sommes tous des ukrainiens, et nous devons être unis pour dénoncer les manipulations dont nous sommes victimes. L’utilisation de groupes néo-nazis, qui n’ont qu’un petit pois dans la cervelle, pour détruire l’Europe, la diviser, la soumettre, doit être dénoncée. De même que l’utilisation des lobbys ( les pseudo écologistes, les pseudo philosophes, les amis de Caroline Fourest, et tous ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez) utilisés pour détruire l’Europe, pour transformer les peuples d’Europe en matière première exploitable comme une simple mine de charbon. ET A QUEL PRIX? Comme dans le Donbass, nous sommes en légitime défense, alors que nous demandons de vivre en paix.
    L’avenir de l’Europe se joue en Ukraine.


    • jules Le 01 juillet 2014 à 11h48
      Afficher/Masquer

      En tant que telle, la légitime défense est un concept que la loi prévoit sous conditions.

      Dans la réalité qui nous occupe, vous constaterez que l’application du concept n’est pas possible : c’est de droit à l’insurrection qu’il devrait être question.

      Insurrection, pas « révolution ».

      Or, de nouveau, dans la réalité, il apparaît que les gouvernements et autres institutions officielles supranationales se sont donné quatre prérogatives particulières (trois aux USA) :

      1° désarmer les populations ;

      2° militariser les administrations de police ;

      3° considérer les forces armées comme un attribut de l’État (on rappellera ici qu’une « armée de métier », ça n’existe que sous forme de flics ou de « mercenaires à la solde de… ». En fait, il n’y a d’armée que par, pour et avec le peuple ; « armée populaire », c’est un pléonasme) ;

      4° considérer que toute action d’opposition est — soit une « agression d’extrême droite », laquelle justifie la mise en place d’un « cordon sanitaire » ou d’une « union nationale » (ce qui, au vu de ce qui se passe en Ukraine, relève du défi à l’entendement) ; — soit un « acte terroriste », lequel permet la mise en œuvre de législations d’exception, un peu comme le fut, par exemple, la loi sur les sections spéciales organisées par le texte insalubre du 22 (14) août 1941 sous Pétain.

      Le but est évidemment d’empêcher toutes formes d’insurrections possibles en préparant le terrain au cas où les méthodes ordinaires d’intoxication des masses viendraient à ne plus fonctionner avec toute l’efficacité souhaitée.

      En d’autres termes, l’État et les institutions supranationales se sont retournées contre les populations et envisagent ces dernières comme un agglomérat de truands potentiels. Le peuple est devenu l’ennemi à abattre. Stricto sensu. Le pire crime de haute trahison qui soit envisageable. Le plus odieux, surtout.

      Tirez-en les conclusions qui s’imposent !

      J’affirme que nous avons aujourd’hui le DEVOIR de déclarer la guerre à nos gouvernants. Pas aux autres peuples, à nos gouvernants. Leur peau ou la nôtre. Guerre totale.

      Un DEVOIR, pas un « droit ».

      Dialogue rompu. Trahison et collaboration à visage découvert, d’un côté ; résistance et clandestinité, de l’autre. Peu importent les technologies et les moyens.


  10. LA ROQUE Le 01 juillet 2014 à 06h51
    Afficher/Masquer

    Il en dit quoi Mr Hollande le fait qu’un nervis pro kiev ( donc que l’UE soutient ) terrorise un gamin de 16 ans qui a pour seule arme une caméra ?
    Ah oui excusez le, il est occupé il regarde le foot.


  11. aspitoyendefrance Le 01 juillet 2014 à 07h36
    Afficher/Masquer

    Les francais ne comprennent rien mais En tout cas l’opposition se renforce


  12. perceval78 Le 01 juillet 2014 à 07h48
    Afficher/Masquer

    Je pense que les Crises.fr font de nouveau une erreur, les méchants en Ukraine sont Russes, j’en veut pour preuve cette interview publié dans Mediapart.

    Depuis le début Mediapart, journal de référence a un positionnement clair sur l’Ukraine .

    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/300614/ukraine-des-gardes-blancs-russes-dans-le-donbass

    Bon, il est vrai qu’après vérification, l’interviewé travaille au monde diplomatique mais bon c’était un bon journal, dans le temps…


    • Moi Le 01 juillet 2014 à 08h08
      Afficher/Masquer

      Il est surtout Polonais. D’ailleurs, l’article est traduit du polonais et était probablement destiné à un public polonais (donc viscéralement anti-russe).


    • Lt Anderson Le 01 juillet 2014 à 09h10
      Afficher/Masquer

      Mediapart ose publier cela??
      Edwy Plenel cautionne cela???


      • jacqueline Le 01 juillet 2014 à 09h49
        Afficher/Masquer

        Faut pas s’étonner pour Mediapart. Zbigniew Marcin Kowalewski est un trotskyste polonais, de la “quatrième internationale”. C ‘est donc un pote. Dans cet article , il fait sa propagande dépassée.

        Opposant “courageux”, il s’était réfugié en France entre 81 et 83.

        Les propos de Zbigniew Marcin Kowalewski vus par un autre site de gauche.

        http://www.avanti4.be/analyses/article/ukraine-des-gardes-blancs-russes-dans-le

        Ne pas oublier que s’ils ont perdu contre le franquisme, c’est à cause de ces rivalités de cocos de toutes sortes


        • Lt Anderson Le 01 juillet 2014 à 10h50
          Afficher/Masquer

          Depuis Ernest Mendel la “IVe Internationale” est une vaste :
          – fumisterie,
          – mascarade,
          – imposture.
          M. Mendel qui se permettait de traiter la Veuve de Trotsky comme une mal-propre.


      • red2 Le 01 juillet 2014 à 15h11
        Afficher/Masquer

        C’est un article de blog…


    • VladP Le 01 juillet 2014 à 11h26
      Afficher/Masquer

      Bonjour, tout le monde,
      Je n’ai pas eu le courage de lire le déguelis contenu dans cet article de merdiapart après avoir écouté le discours de Mme Sarah Wagenknecht. Même seulement parcourir quelques phrases en diagonal m’a donné le sentiment de recouvrir d’ordures son texte et de la salir, elle, personnellement.
      Je voudrais juste que l’on me dise ce qu’il en est abvenu, après la guerre des journaux collabos et de leurs journalistes et rédacteurs.
      À la lumière de l’Histoire, peut-on espérer que ces crapules seront un jour jugées?
      Ils sont complices et coauteurs des crimes commis en Novorussia, au même titre que Kolomoiski.
      Celui-là, vraiment, j’espère le voir un jour devant un tribunal russe…


      • Charles Michael Le 01 juillet 2014 à 12h38
        Afficher/Masquer

        Ah, ça ferait plaisir c’est sur…

        vous avez un bel article sur le sujet: la presse française à la libération, bibliothèque nationale- trop long pour le copier-coller ou pour le résumer; en très bref:
        certains journaux se sont sabordés, comme l’Intransigeant, d’autres se sont repliés sur la zone libre, d’autres ont collaboré.
        Lucien Amaury proprio (défunt) du Parisien (libéré) a été un des premiers résistants, Gaston Deferre et ses compagnons de maquis sont réputés avoir saisi arme au poing le (petit) Provençal.
        La presse quotidienne est largement issue de la libération et d’une redistribution des Titres saisis.
        Brazillach, Drieu la Rochelle, Céline bien sur ont eut des ennuis, d’autres aussi.

        Il y a une très belle lettre de Léon Blum écrivant de sa prison en 1941, elle décrit assez bien la presse (et autres merdias) d’aujourd’hui.


        • vanderperren Le 02 juillet 2014 à 10h39
          Afficher/Masquer

          Merci pour vos fadaises

          Celine n’a jamais écrit dans un seul journal de collaboration
          Drieu la Rochelle était suicidaire, issu de la bourgeoisie française qu’il détestait et d’ailleurs protégé par ses amis surréaliste qui voulaient le sauver de lui-même.
          Brasillach a payé pour les autres, son homosexualité ayant peut-être plaidé en sa défaveur ( réécouter l’émission l’humeur vagabonde de france inter par exemple).
          Si vous voulez remuer la merde, faites le avec un minimum de connaissance de cette époque. Merci d’avance.


          • tepavac Le 03 juillet 2014 à 21h26
            Afficher/Masquer

            bonjour vanderperren !
            bon d’accord, aussi éclaire nos lanternes par ton savoir….


    • Fabien Le 01 juillet 2014 à 14h21
      Afficher/Masquer

      Sûr que le Diplo n’osera jamais publier cette indigeste bouillie, en tout cas dans son édition française. L’auteur prétend que l’oligarque Akhmetov soutenait l’insurrection. Pas de chance, il a précisément fait allégeance à Kiev. idem sur les nationalisations, les anti-Kiev ont justement décicé de récupérer les entreprises des oligarques pro-Kiev (un peu à la façon, j’imagine, de la France confisquant ses usines au collabo Renault après la guerre).
      Pour le reste, il est parfaitement possible,en effet; qu’il y ait des tendances d’extrême-droite parmi les anti-Kiev. Mais les mouvements de résistance sont rarement monolithiques et idéologiquement homogènes. Du reste, c’est précisément l’argument qu’utilisaient les pro-Kiev pour défendre le Maïdan “il y a peut-être des fascistes, mais pas que”. Et en attendant, les nostalgiques des collabos sont bel et bien dans le camp des pro-Kiev… Mais je comprends que ce constat dérange nos bons esprits “progressistes” et qu’ils fassent tout leur possible pour faire diversion…


      • Nicolas Le 01 juillet 2014 à 15h23
        Afficher/Masquer

        “il est parfaitement possible,en effet; qu’il y ait des tendances d’extrême-droite parmi les anti-Kiev”
        Je pense que chaque communiste d’Ukraine est également contre le pouvoir actuellement en place à Kiev : les Secteur Droit leur font la chasse, et ce n’est pas une figure de style.


      • Ratchadamri Le 02 juillet 2014 à 10h15
        Afficher/Masquer

        Je suis d’accord avec vous, l’édition française du Monde Diplomatique n’aurait pas publié cela. Leurs analyses sont encore (heureusement) du niveau plutôt sérieux.


    • tepavac Le 03 juillet 2014 à 20h34
      Afficher/Masquer

      bonjour Perceval78
      j’ai lu l’ensemble de l’article, heureusement, “les faits sont tétus”, ainsi, après une longue plaidoirie
      pour ;
      1- incriminer poutine et la russie dans les soubresseaux ukrainiens
      2- marginaliser, voir contester l’esprit nazzi qui anime le pouvoivoir actuel
      3- nier la révolte populaire de l’est certes, mais aussi de tout le pays

      Alors une seule réponse, ou question, pourquoi envoyer des tanks, des avions, des hélicos et réclamer l’aide de l’otan (en emporte le vent) pour si peu….
      en tout cas merci perceval, de nous montrer la stratégie des menteurs, assassins et cupides
      bien cordialement


  13. Charles Michael Le 01 juillet 2014 à 07h55
    Afficher/Masquer

    c’est très difficile de commenter ces terribles documents, ces horribles contorsions des “calmeuses “, ces distortions du vrai par nos élites.

    Je ressent un immense chagrin devant le sort que “nous” faisons à ces gens
    Ce chagrin précéde mais génère rapidement une rage totale.

    Il y a outrage, un outrage monstrueux à la vérité,
    un outrage à tout ce que mes parents et les écoles de la république
    m’ont donné comme valeurs
    un outrage contre l’humanité


    • raloul Le 01 juillet 2014 à 08h27
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Moi aussi je ressens une profonde trstesse face à cette violence. Chaque fois que je vois d’authentiques fascistes à l’oeuvre, j’ai un haut-le-coeur. Je ne supporte plus l’inaction de nos politiques, et des gens censés représenter nos peuples, ainsi que la clique des journalistes et autres “experts”. Nous devons urgemment nous réveiller, et lutter contre la bête.

      J’ai prévenu plusieurs politiciens nationaux en Suisse, j’ai fait tout mon possible pour les faire réagir. Sans résultat.
      Je pense qu’il est temps de passer à l’action directe et de dénoncer la complicité avec les fascistes de nos élus, en particulier ceux qui sont en charge de la politique extérieure. Je pense profiter de chaque intervention publique de membres de la commission de politique extérieure pour perturber leur apparition et dénoncer leur silencieuse complicité. Il faut prévoir une bonne documentation de fond (et ici je remercie très chaleureusement les-crises.fr pour la qualité des articles) à donner aux journalistes présents ainsi qu’au public (qui sinon risque de ne rien comprendre), des sifflets, des trucs qui font du bruit, une bonne équipe de gens motivés. Je me demande si l’entartage est une bonne technique de communication politique. C’est peut-être trop humiliant (bien que sûrement jouissif), et la violence de l’acte peut être instrumentalisée, au détriment du message qu’il s’agit de faire passer. S’il y a des volontaires, on se coordonne et on y va! Action!

      Navré si ce message est trop engagé ou trop engageant, c’est juste que je me sens déboussolé et j’en ai ras la patate de la passivité.


      • VladP Le 01 juillet 2014 à 12h07
        Afficher/Masquer

        @raloul,
        À votre texte, je crois comprendre que vous êtes suisse.
        Comme vous le savez, le pouvoir de ces gens vient, principalement, de leur main-mise sur les moyens de la presse et de l’information.
        À ce propos, je voudrais vous dire que j’ai eu une imprimerie à Lausanne durant une dizaine d’années.
        Lorsque, la crise venant, je n’ai plus pu garder mon local commercial à Lausanne, j’ai déménagé mon équipement (1 presse offset A2, une petite machine typo, 1 massicot, 1 stock d’encre, etc.) dans ma maison, j’y ai remis mon matos en marche, j’ai trouvé un emploi comme responsable technique dans une grosse boîte pour m’assurer un salaire fixe. Puis, en dehors de mes heures de travail et le week-end, j’ai traité les commandes de mes clients privés pour remonter mes finances. Peu à peu, je n’ai plus eu de clients privés, et mes machines se sont arrêtées simplement parceque j’ai du privilégier mon salaire fixe plutôt que ma petite boîte. Et puis j’ai dû démonter mon installation électrique suite à un contrôle car elle n’était pas conforme (J’avais démonté l’install de ma boîte à Lausanne et tout raccordé moi-même chez moi; çamarchait bien, mais ça n’etait pas conforme.). Comme je suis malade, je touche une rente AI, alors, je ne travaille plus. MAIS!… Mais mon equipement est toujours là!
        Presse offset, typo, massicot, encres, etc. . J’ai juste donné à un collègue l’appareil pour copier les plaques (le sien était en panne), et comme mon matos n’a pas tourné depuis un certain temps, il serait judicieux de le réviser un peu. De plus, je n’ai pas les moyens de payer un raccordement avec un tableau électrique en ordre. Cependant, avec un peu d’aide, il y a de quoi faire! C’est une machine offset une couleur 46X64 cm ancienne (Heidelberg, pour ceux qui connaissent) mais robuste. Et comme mon matos était en fonds propres, il ne doit rien à personne.
        M. Berruyer a mon mail.. Alors si ça semble interressant, vous pouvez lui demander mon adresse de messagerie et me contacter, et comme durant la guerre (puisqu’on y est de nouveau), on pourrait mettre en fonction une imprimerie clandestine avec des moyens limités, certes, mais présents.
        Et même si je suis malade, je connais toujours mon métier! De A à Z!


        • C Balogh Le 01 juillet 2014 à 13h29
          Afficher/Masquer

          Bonjour,
          à
          VladP et à Raloul,

          Selon où vous vous situez géographiquement, je suis volontaire et bénévole pour passer à l’action.(je suis malheureusement au chômage depuis 6 mois, mon expérience coûtant trop cher, “ils”ne veulent plus de moi…)
          Je dépéris dans mon âme et conscience de voir ce basculement horrible et je suis prête à tout pour passer à l’action plutôt que de rester e témoin immobile de l’homicide volontaire du “mal”sur les valeurs humaines les plus belles.


          • raloul Le 01 juillet 2014 à 13h45
            Afficher/Masquer

            Merci pour vos réponses.

            Oui je suis en Suisse francophone. J’ai crée un mail temporaire, sur lequel vous devriez pouvoir me contacter directement (j’ai jamais essayé auparavant, mais on verra si ça marche, utilisez votre “junk mail” si vous en avez un).
            Voilà l’adresse:
            yk1404214430wxq ( at ) mail-temporaire.fr

            A fond motivé pour constituer un journal de résistance. Et pour d’autres actions politiques, publiques et médiatiques si possible. Réfléchir avant d’agir ok, mais ne jamais agir, ça suffit!


            • C Balogh Le 01 juillet 2014 à 14h13
              Afficher/Masquer

              à Raloul,
              e viens de vous contacter.
              Moi aussi, marre de ne rien faire…..je ne peux supporter d’être le témoin de ces horreurs sans rien faire.


            • Le Russe Le 03 juillet 2014 à 03h31
              Afficher/Masquer

              Bonjour les suisses 🙂

              Vous n’auriez pas vu Kolomoisky des fois ?
              Un petit indice pour trouver sa villa…

              http://www.vesti.ru/doc.html?id=1752788

              “La villa se trouve dans le village, qui s’étend le long du plus grand lac des Alpes Du côté français d’affaires a acheté une autre maison en 2000 pour deux millions de dollars Kolomoiskiy Pour y arriver, nous devons aller de Genève à direction Evian bus régulier ne s’arrête pas dans le règlement Kolomoyskogo. – Autobahn besoin de marcher quelques kilomètres à pied ou en voiture pour aller “- un parcours Oleg Lurie conseille à ceux qui veulent se rendre à la villa Kolomoyskogo du lac Léman.” (Traduction google)

              L’un de vous qui connais le coin peut-il me confirmer l’information visuelle qu’il y a dans le lien ci-dessus ?

              Ce serait du côté Français ?


            • jacqueline Le 03 juillet 2014 à 07h52
              Afficher/Masquer
      • VladP Le 01 juillet 2014 à 19h44
        Afficher/Masquer

        Bonsoir,
        Là, je ne tiens plus debout (ni, d’ailleurs, assis). Donc, je tapote sur ma tablette au plumard et j’arrive pas à aller sur ma messagerie. Je prendrai donc contact demain sur votre mail temporaire.
        Je suis à 100 km de Genf (Genève en suisse-allemand), dans la region Broye-Nord-Vaudois.


      • tepavac Le 03 juillet 2014 à 22h03
        Afficher/Masquer

        bonjour raoul !
        tu sais presques tous les pays, surtout ceux d’europe occidentale possèdent une structure de renseignement. et eux ils ne dorment jamais !
        ils informent le politique en tout temps, cela l’a été en w1 et w2, par conséquent cherche pas,
        je sais c’est triste mais c’est voulu, prémédité et orchestré par des puissances qui dirigent nos élus, nos médias et même, le vois-tu, nos directeurs de recherches “scientifiques”.
        nul besoin de savoir s’il y a ou non des térroristes ou de simples gens dans le dombass, pas besoin de savoir si le gouvernement d’ukraine est nazzi ou faschiste, l’unique chose dont on puisse etre certain, c’est que lorsque un pouvoir utilise des moyens militaire de guerre contre sa propre population, alors nous sommes face à des crimes de masse.
        bien cordialement


  14. DUGUESGLIN Le 01 juillet 2014 à 08h22
    Afficher/Masquer

    Mon commentaire est en attente de modération??
    Pourtant je me suis brossé les dents ce matin.
    Oui Charles Michel, ce qui se passe est bien un outrage.
    Nos valeurs sont bafouées.
    Notre héritage de la Grèce et de Rome, notre héritage chrétien, notre héritage des droits de l’homme, tout cela est balayé.
    La république d’autrefois qui nous enseignait des valeurs de probité, d’honnêteté, d’humanité, de partage, de solidarité tout cela est bafoué en faveur de sombres intérêts qui nous réduisent à l’esclavage.


  15. Nicolas Le 01 juillet 2014 à 09h14
    Afficher/Masquer

    Le joyeux drille démocratique qui discute avec Streamer Vlad a été identifié, c’est un responsable politique local. Tout va bien.


  16. Eric Le 01 juillet 2014 à 10h03
    Afficher/Masquer

    On peut faire confiance à ce dangereux abruti de Fabius, cet éminent spécialiste de l’extrême-droite. Non, Svoboda n’est pas un parti d’extrême-droite. L’extrême-droite, c’est Jacques Sapir par exemple. Au secours !


  17. Nicolas Le 01 juillet 2014 à 10h24
    Afficher/Masquer

    Pas beaucoup de neuf depuis ma mise à jour d’hier, quoique :
    -En tirant au mortier sur la colline Karatchoune, depuis laquelle les kiéviens bombardent la ville, ils ont abattu l’antenne télé (220 m) qui est donc tombé sur le camp kiévien, créant la panique (d’après les conversations radio). Photo de l’antenne http://www.vesti.ru/doc.html?id=1748327 On va espérer qu’elle a détruit un mortier… Cette colline n’est pas très haute (168 m) mais est située à un point stratégique, juste au sud de Slavyansk.
    -les rebelles ont utilisé un tank IS-3 (IS comme Iosif Staline) qui avait servi de monument à la 2ème guerre mondiale pendant plus de 60 ans pour détruire un point de contrôle kiéviens, comme quoi les vieux chars soviétiques restent un bon remède contre la peste brune. Il a été équippé de 2 vieilles mitrailleuse lourdes.
    -La rébellion vient d’annoncer qu’ils ont abattu un avion http://lenta.ru/news/2014/07/01/plane/
    Ça, c’était pour les bonnes nouvelles
    -Le cessez-le-feu ayant pris fin, il y a des combats à peu près partout, surtout autour de Slavyansk, mais également près de Lougansk. Des tanks sont engagés près de Donetsk. Il y a des combats dans la ville de Donetsk. http://lenta.ru/news/2014/07/01/fight/ . Kiev bombarde Kramatorsk, et d’autres village, dans un souci très égalitaire de tuer sans discriminations. Un village sans aucun rebelle est en feu, suite à un bombardement intensif. D’après la carte, c’est un village en cul-de-sac, donc sans aucun intérêt stratégique. Les civils continuent de mourir au nom de la liberté et de la démocratie (4 dans un minibus de Kramatorsk ce matin).
    -Hier, il semble que les rebelles aient perdu la dernière route qui permettait encore d’aller à Slavyansk (entre les obus de mortier). Ils ont annoncé une attaque de leur point de contrôle sur cette route Fgoogle.com/maps/dir/Nykyforivka,+Donetsk+Oblast,+Ukraine/Mykolaivka,+Donetsk+Oblast,+Ukraine/@48.8165492,37.7997069,12z/data=!4m13!4m12!1m5!1m1!1s0x40df8d355f98e2ad:0xa2db46f5409fce30!2m2!1d37.8963889!2d48.7694444!1m5!1m1!1s0x40df8f019eae4509:0xb804e47db90e8820!2m2!1d37.7711543!2d48.8530442F puis plus rien. Si cette route est vraiment coupée, alors la ville est totalement assiégée. Il semble que les combats soient toujours en cours.
    -Il y a depuis quelques semaines de nombreuses explosions pour détruire les voies ferrées, principalement dans la région de Donetsk. Encore 2 morceaux touchés ce matin. Ces explosions semblent essentiellement destinées à nuire à la Russie ou à la DNR (couper leurs exportations vers la Russie). Les régions de Donetsk et Lougansk (surtout Donetsk), c’est environ 20% des exportations de l’ancienne Ukraine. Le commerce extérieur de Lougansk n’est que très légèrement exportateur, mais celui de Donetsk très largement exportateur (balance d’environ +6 milliards de dollars), contre une balance commerciale de -12 milliards de dollars pour l’ensemble de l’Ukraine en 2011.
    -Le bataillon humanitaire Novorossie a 141 points de récoltes de dons, dans toute la Russie, et depuis très peu, à Tallin et Riga. A quand un point de récolte en France ? Le bataillon humanitaire envoie essentiellement de la nourriture, des médicaments et des vêtements. Carte Fmaps.yandex.ru/?um=CFMTnjAfzOJV_PdbCJRfOTtG44jDXZuj&ll=81.622911%2C58.833039&spn=138.867188%2C40.827720&z=4&l=mapF


    • Nicolas Le 01 juillet 2014 à 11h40
      Afficher/Masquer

      Correction (de mon commentaire qui est en attente de modération): il n’y a pas de combat de tanks près de Donetsk. Désolé, la propagande ukrainienne tourne à pleines turbines, et les sites russes se sont laissé prendre.
      Je précise aussi que l’avion abattu est un SU-25 (avion d’assaut)
      Et j’en profite aussi pour annoncer que l’aviation bombarde la banlieue de Lougansk.


      • Lt Anderson Le 01 juillet 2014 à 11h43
        Afficher/Masquer

        Oui, RIA Novosti s’est laissé prendre.


    • Nicolas Le 01 juillet 2014 à 15h39
      Afficher/Masquer

      Bon, je suis toujours en attente de mode et ration. Strelkov annonce que la plupart des infos de ce matins étaient bidon. Heureusement, je ne les avais pas toutes relayées.
      En plus de démentis, Strelkov annonce que des tanks ukropiens (Ukrainiens-européens, Ukrope est le nom que les rebelles donne à leur belliqueux voisin) ont essayés de faire une percée vers l’aéroport de Donetsk (où seraient toujours retranchés des soldats ukropiens). 2 tanks ont été détruits, l’attaque est repoussée. Mais la vraie info est que cette tentative a mis en état de combat 2000 à 5000 rebelles de Donetsk qui jusqu’à présent regardaient les combats sur internet. Si la rebellion gagne ne serait-ce que 1000 combattants réels d’un coup, ça voudrait dire que cette tentative d’assaut aura grandement aidé la rébellion.
      L’attaque sur Slavyansk se prépare.
      Parmi les morts du jours, comme toujours essentiellement des civils, dont surtout 6 personnes, surtout des retraités, morts quand un obus est tombé près d’un bus à Kramatorsk (et 2 blessés). Comme d’habitude, il n’y avait aucun objectif militaire à proximité. Les Ukropiens étaient peut-être en retard sur leur quota de vieux.


  18. Eric Le 01 juillet 2014 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Ces types et ceux qui les cautionnent sont des dégénérés. Quant à extrême-droite, on peut faire confiance à Fabius pour nous aider à l’identifier. Non, Sloboda n’est pas un parti d’extrême-droite, vous pouvez le croire. Il vous l’a d’ailleurs déjà dit, l’extrême-droite c’est Jacques Sapir par exemple. Quelle infinie misère !


  19. Fabien Le 01 juillet 2014 à 12h02
    Afficher/Masquer

    Pauvre gosse! En plus, ces débiles sont fiers d’eux, cons au point de filmer ça sans comprendre que ce genre d’images ne peuvent que galvaniser et renforcer leurs adversaires… Pas danger, en revanche que ça émeuve et fasse réfléchir le bon peuple occidental: on peut compter sur nos médias pour ne pas montrer ce genre d’images. Ne pas toucher aux civils désarmé, ne pas toucher aux enfants: qui, chez nous, conteste qu’il s’agisse de principes fondamentaux? Là, ces fascistes se sont attaqués à un civil désarmé, qui est aussi un enfant. Images symboliques s’il en est. Et ce sont ces gens-là que soutiennent nos gouvernements…


    • Nicolas Le 01 juillet 2014 à 12h53
      Afficher/Masquer

      J’ajoute le lien de l’événement FB de la manif de samedi 5 juillet à Paris: https://www.facebook.com/events/328647903958941
      Cette fois-ci, l’intitulé est beaucoup plus clair: solidarité avec le Donbass et ses partisans.


      • la russe Le 01 juillet 2014 à 15h01
        Afficher/Masquer

        NICOLAS y a t il la possibilité de soutenir l’ événement sans etre présent car je travail le 5 et en plus j’habite en peu loin(entre Toulouse et Bordeaux )


      • Perekop Le 01 juillet 2014 à 19h45
        Afficher/Masquer

        Pourquoi toujours ce maudit facedebouc ? Instrument de pénétration de la “culture” américaine dans les esprits, beurk,je boycotte comme tous les autres du même tonneau. Désolée, mais je ne vais pas entrer dans le piège fcbkeux, quelle que soit la raison.
        Peut-être aurez-vous l’amabilité de nous donner quelques infos lisibles par tout le monde sur cette manif, s’il vous plaît ? Merci d’avance…


    • Lt Anderson Le 01 juillet 2014 à 14h08
      Afficher/Masquer

      “Ils”* ont bien tout filmé à Odessa, ils restent dans leur “stratégie de communication”.

      *Pravy Sektor et ses amis.


  20. Fabien Le 01 juillet 2014 à 12h19
    Afficher/Masquer

    Cela manque un peu de contradiction par ici. Alors par souci démocratique, je vais vous donner la réaction du journaleux pro-Kiev moyen à cette vidéo:

    – il n’est pas si méchant que ça le monsieur cagoulé: la preuve il n’a même pas déshabillé le gamin pour l’humilier, comme cela se fait parfois là-bas!

    – bof, ils l’ont relâché, alors où est le problème?

    – Pourquoi il est cagoulé le mec? Mais pour se protéger, voyons!

    – Ce garçon n’est pas un innocent témoin, c’est un dangereux terroriste, vous n’avez pas vu la kalachnikov qu’on lui a confisqué

    – il n’a pas 16 ans, mais 25, si, si on vous assure, je sais bien qu’il fait jeune!

    – cette vidéo est un mise en scène des méchants séparatistes pour discréditer les gentils ” démocrates pro-occidentaux”: en fait la cagoulé est le grand frère du gamin, ils simulent!

    – quelle vidéo?

    Caricatural? Pas tant que ça, hélas…


  21. Semper Vivens Le 01 juillet 2014 à 12h29
    Afficher/Masquer

    Ils ont beaucoup de courrage pour s’attaquer aux enfants, mais lorsqu’ils affrontent des hommes, ils finissent comme le bataillon Aydar. Comme quoi la gonflette et les tatouages nazis ça ne suffit pas pour faire un bon combattant.


  22. Дмитрий Le 01 juillet 2014 à 12h56
    Afficher/Masquer

    Bonjour chers habitants de la France! Merci de vous que vous vous montrez la vérité ce qui se passe actuellement dans le sud-est de l’Ukraine de l’ancien, ne soyez pas sur les mensonges qui conduisent les médias USA à travers le monde, en plus d’analyser, de nombreuses vidéos de bombardements et d’assassinats de la population locale Донбаса sur youtube!
    Merci et éternelle paix à vous!!!


  23. Vallois Le 01 juillet 2014 à 13h41
    Afficher/Masquer

    J’ai adressé un courrier à mon député (M. Mallé le suppléant de M. Hamon) pour lui faire part de mon indignation. Je ne crois pas que le soutien inconditionnel à des personnes ayant montré des sympathies pour les nazis et leurs modes de pensée figurent dans les textes des institutions européennes et francaise.


  24. Guinness Le 01 juillet 2014 à 13h44
    Afficher/Masquer

    Extrait Du “Le grand échiquier” de Brzezinski écrit en 2011:

    En juillet 1996, le secrétaire d’état américain à la Défense parlait de: l’importance, à ses yeux, inestimable de l’indépendance ukrainienne pour la sécurité et la stabilité en Europe
    En septembre de la même année, le chancelier allemand, en dépit de son soutien marqué au président Boris Elstine, s’est engagé plus en avant en déclarant: << L'Ukraine tient en Europe une place que personne ne peut discuter…

    L'Ukraine est un pivot géopolitique très convoité et nous avons le droit à une "belle" démonstration de gueguerre géopolitique…Merci Lescrises de nous montrer la réalité…même si parfois j'aurais préféré rester dans mon ignorance tellement tout cela me rend triste!


  25. ledebe Le 01 juillet 2014 à 13h59
    Afficher/Masquer

    un commentaire… je pleure, je ressens une souffrance oppressante, une haine s’installe lentement; ce jeune peut être mon fils; il lui ressemble.
    moi aussi je suis en guerre, je ne consomme plus les produits étrangers de pays guerriers, toujours plus, je lis les étiquettes, je regarde les codes barres. c’est notre seul source d’espoir, et ce monsieur chocolat, il faut que ses usines fermes, et les chocolats, les boissons ect… ne doivent plus être consommés, je n’écoute plus la radio, je n’achète plus les journaux, je ne regarde presque plus la tv, je sélectionne; nous pouvons résister.
    les politiques ne s’occupent pas de la masse, seule compte leur feuille de route.
    nous pouvons tous résister selon nos moyens si faibles soient-ils. nous pouvons tous être un maillon de résistance


  26. Julien Le 01 juillet 2014 à 14h11
    Afficher/Masquer

    La dette totale des États-Unis atteint un nouveau record de près de soixante mille milliards de dollars
    Les banques centrales ont investi 29,000 milliards sur le marché des actions. ( Financial Times ) Et Zero Hedge
    http://www.zerohedge.com/news/2014-06-15/cluster-central-banks-have-secretly-invested-29-trillion-market


  27. theuric Le 01 juillet 2014 à 14h33
    Afficher/Masquer

    Je n’ai que trop peu de temps mais, pour faire vite, je vous propose un travail théorique de mon cru pour essayer de rendre compte de la situation présente qui, à première vue, semble bien incohérente
    .
    Je pose ainsi l’idée que ce qu’il se passe en Ukraine, avec cette alliance bizarre de l’U.E. avec un gouvernement nazi/pronazi est, de fait, le même mécanisme psychosocial qui fait du Front-National un allié objectif de tous les zélotes néo-cons de l’Union-Européenne, soit les trois/quatre partis de gouvernement, des verts/P.S. (bien que cela semble évoluer pour la base de ces deux partis) à l’U.M.P. en passant par l’U.D.I..

    La raison en est que l’ensemble des idéologies politiques qui ont structuré ces partis politiques ont la même origine, soit la monté en puissance de la bourgeoisie au XIX° siècle (Adolf Tiers) suivit par le capitalisme, la réaction (réaction de réactif et non pas réactionnaire) à cette monté en puissance (Blanqui et Louise Michel étaient socialistes révolutionnaires) suivit, là encore, par le communisme, puis, pour finir, la réaction à cette réaction que purent être les extrêmes droites (bien que ces mouvements soient plus complexes à définir, le Général Boulanger était plutôt royaliste).

    Mon postulat est que, depuis l’effondrement de l’U.R.S.S., l’ensemble de ces mouvements politiques historiques et leur idéologies ont, de fait, disparu, pour ne plus être représenté que par le seul néolibéralisme qui est un capitalisme perverti.

    J’appelle l’ensemble de ces mouvements anciens et disparus: “économisme dogmatique” parce que tous mettaient, au premier chef, l’économie avant toute réflexion politique.

    Cette théorie, qui ne pourra se révéler comme telle que quand elle montrera son caractère prédictif (toute théorie ne vaut que par son caractère prédictif), montre aussi que capitalisme et démocratie se sont, de fait, développé en même temps, là encore au XIX° siècle, mais ne sont pas du tout de même nature: le premier est un mode de d’établissement économique quand le second concerne une forme de gouvernance régulée.

    Elle permet ainsi d’historiquement scinder démocratie et capitalisme et met en lumière le peu de cas que l’Union-Européenne peut avoir, par exemple, pour toute forme de démocratie (et elle n’est pas la seule) et montre aussi pourquoi tant de régimes totalitaires purent être de fondement bourgeois, capitaliste, libérale et, maintenant, néolibérale.

    Je noterais que trois partis politiques sortent de ce schéma et sont, bien que tous trois ne soient pas encore de nature réellement radicale, soit bonapartiste, l’U.P.R. et D.R., soit républicain, le P.G..

    Ces trois partis et leur chef de fil respectif que sont messieurs Asselineau, Dupont-Aignan et Mélenchon, ne reconnaîtront sûrement pas la nature profonde de leur mouvement et ce dernier ferait bien de se radicaliser bien plus au risque, sinon, d’être supplanté par plus radical que lui.

    J’oubliais de préciser que cette puissance d’argent n’a pu se développer au XVIII°/XIX° siècle qu’en raison de l’affaiblissement progressif des deux ordres de pouvoir passé que sont l’église et le guerrier qui, auparavant, en contrôlaient le dynamisme.

    Il nous est d’un intérêt central de disposer d’un ensemble théorique cohérent pour rendre compte des événements présents, je vous en fourni un rapidement exposé et je suis sûr de sa valeur explicative.

    Il est, là encore, à remarquer qu’un site comme celui de notre hôte, originairement de nature économique tend, progressivement, à penser de plus en plus politique plutôt qu’économie.

    Cela se révèle d’une certaine logique étant entendu que c’est la politique qui fait de la bonne économie et non pas l’inverse, et la géopolitique ainsi que la géostratégie sont de pure nature politique.

    Le point le plus important sur lequel chacun d’entre-vous doit être conscient, c’est que notre monde, avec toutes ses avancées technologique, s’appuie, quoi qu’il en soit, sur des découvertes fondamentales dont la dernière fut faite à l’achèvement de la seconde guerre mondiale: la structure du génome et la découverte des galaxies.

    Depuis lors, ne furent qu’accomplies que des recherches et inventions se basant sur les fondamentaux précédents, il en est ainsi de la physique quantique, mère de nos ordinateurs, dont le formalisme mathématique fut et est toujours puissamment exploré mais dont le principe sous-jacent reste, quoi qu’il en soit, une énigme.

    Cela pour vous dire qu’il est faut de penser notre monde fini, sans bientôt plus d’énergie (toujours mise en place au XIX° siècle) ni de matières premières, que nous ne pouvons voyager plus vite que la vitesse de la lumière…etc…etc…

    En fait, personne n’en sait rien et ceux nous formulant ces piteuses et fumantes idées de décroissance ne font, là encore, que tenter, inconsciemment, de reformuler et faire survivre l’économisme dogmatique, mais croyez-moi, si ceux-là prennent le pouvoir, en comparaison Pol Pot serait un enfant de cœur, nous ne pouvons nourrir ne serait-ce les 65 000 000 de français avec une agriculture d’il y a un siècle.

    Aujourd’hui, soit nous reformulons de nouveaux concepts scientifiques et technologiques en pensant écologie et santé de l’homme et en développant de nouvelles façons de produire de l’énergie et créations de matières, soit nous passerons à moins d’un milliard d’habitant sur Terre.

    Dans les deux décennies qui viennent nous n’avons plus de demies-mesures.

    Messiers-dames, à vos intellects!


  28. D'Artagnan Le 01 juillet 2014 à 15h04
    Afficher/Masquer

    Chers Raloul, VladP et C Balogh

    Je suis des vôtres 🙂

    Qui plus est je ne crois pas être (géographiquement) très éloigné de vous …

    Mon adresse mail est à disposition pour un rdv en terre vaudoise.

    A bientôt j’espère ^^

    NB. Et merci aux crises.fr pour la qualité et la richesse de son contenu.


  29. Toutatis Le 01 juillet 2014 à 15h50
    Afficher/Masquer

    Cette vidéo de Vincent Parlier est très bien, mais j’espère qu’on se rend bien compte que c’est la même chose sur des tas de sujets. Il n’y a pas que sur l’Ukraine que l’information est truquée, remplie de “débats” où tous les intervenants sont du même avis, et soutenue par une foule d’experts bidons.


    • V_Parlier Le 01 juillet 2014 à 20h08
      Afficher/Masquer

      Avec le recul qu’il m’a été permis de prendre sur l’information, ici à cause de l’affaire ukrainienne où il était plus facile pour moi de vérifier les mensonges à la source, je suis en effet sûr que vous avez raison: Qu’est-ce qu’ils ont du nous ballader dans toutes les histoires de conflits et d’interventions depuis un bon bout de temps! J’avais des doutes prononcés, mais à présent ce sont bel et bien des certitudes.


      • Ratchadamri Le 02 juillet 2014 à 10h24
        Afficher/Masquer

        Je profite de votre commentaire pour vous remercier pour le gros boulot que vous avez fait. La video est excellente et le décalage est vraiment choquant. Comment peut-on continuer à nier ?


        • V_Parlier Le 02 juillet 2014 à 13h57
          Afficher/Masquer

          Pour ma part, je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué à diffuser ces vidéos (ainsi que toutes les autres vidéos allant dans le même sens) afin de rendre le travail plus efficace! Et particulièrement Olivier grâce à qui le nombre de vues a fait un bond considérable. 😉 Et oui, en effet, je me demande pendant combien de temps il va être ordonné ne nier officiellement tout çà. Peut-être qu’ils attendent la moindre “faute” russe pour la faire passer comme l’élément déclencheur d’une radicalisation qui n’aurait pas existé (un peu comme avec la Syrie…).


  30. toff Le 01 juillet 2014 à 16h18
    Afficher/Masquer

    tous ces gens sont prêts à en découdre, j’ai bien peur que quoi que nous fassions, ils nous emmènent à la guerre(et ça arrange beaucoup de monde on dirait)


  31. David Le 01 juillet 2014 à 16h38
    Afficher/Masquer

    il n’y a qu’à moi que cette vidéo laisse une drôle d’impression?
    je n’ai pas fait de recherche sur le Web pour savoir qui est qui.
    mais ma première impression et que je le trouve bien gentil le nervi. c’est presque s’il lui caresse la tête.
    le gamin n’a pas l’air traumatisé non plus.
    ça ressemble à une vidéo de propagande dans l’autre sens!
    vidéo pour galvaniser les anti-kiev?
    j’ai un doute la!
    maintenant si certains ont trouvé des preuves de l’identité du cagoulé, je m’incline.


    • Nicolas Le 01 juillet 2014 à 16h49
      Afficher/Masquer

      méchant flic gentil flic. Une fois que le méchant flic a expliqué au gamin, à coups de crosses de fusil dans la tête et dans le dos, qu’il fallait dire “gloire à l’Ukraine”, ya plus besoin de beaucoup le bousculer.
      Ils n’ont pas filmé le tabassage, mais sont suffisamment à la masse pour croire que montrer un gamin terrorisé qui dit “gloire à l’Ukraine” ça va faire passer l’envie de se rebeller.
      J’espère que, comme le dit Strelkov, la rébellion compte aujourd’hui de facto 2000 rebelles de plus qu’hier (si les rebelles de Donetsk sont vraiment entrés en action).
      “pas l’air traumatisé” : Ah bon? Vous avez vu le mouvement instinctif du gamin, au premier mouvement du député encagoulé?


      • Charles Michael Le 01 juillet 2014 à 18h24
        Afficher/Masquer

        Il y a les méthodes d’intimidation diverses, sans aller jusqu’aux ignomies d’AbuGraib en Irak; mais la méthode à la “mode” c’est de laisser le type ou la fille debout, face au mur, les mains menotées dans le dos pendant des heures et des heures (12 h, 16 h sans bouger, se vidant vessie et boyaux dans leur pantalon).


    • Babbelghem Le 01 juillet 2014 à 19h35
      Afficher/Masquer

      Les gens sont bien identifiés.

      https://twitter.com/Pravdiva_pravda/status/482940950189445120 a

      Les russophones qui suivent connaissent bien la voix de ce Kirilenko, député du parti Svoboda.


  32. Le Russe Le 01 juillet 2014 à 16h58
    Afficher/Masquer

    Un bon documentaire sur “Pravi sector” (sous titré français)
    http://vimeo.com/99570936


    • Andrea Le 01 juillet 2014 à 21h20
      Afficher/Masquer

      Merci. Dans le style de ce type de vidéo, pro. Toutes les images (amha) sont justes, cad. montrent / proviennent de / différents événements, archives, etc. mais sans trucage ou confusion.


  33. Nanker Le 01 juillet 2014 à 18h57
    Afficher/Masquer

    “Bon, il est vrai qu’après vérification, l’interviewé travaille au monde diplomatique mais bon c’était un bon journal, dans le temps…”

    Permettez-moi de voler au secours de l’équipe du « Diplo »!
    La personne dont vous parlez est “rédacteur en chef adjoint de l’édition polonaise du Monde diplomatique” donc elle n’a rien à voir avec la valeureuse rédaction de l’édition **française**.
    Le « Diplo » ce n’est pas du Coca Cola : d’un pays à l’autre le goût (cad la ligne éditoriale) peut changer… La prise de position de ce Polonais est lamentable mais elle n’engage que lui.

    Je ne crois pas que Serge Halimi (rédac-chef de la version française) voit d’un bon oeil la déstabilisation US de l’Ukraine, qui doit lui rappeler celle du Chili en 1973.


    • Charles Michael Le 01 juillet 2014 à 21h03
      Afficher/Masquer

      Par le même Pinoschenko ?


    • Lt Anderson Le 02 juillet 2014 à 00h40
      Afficher/Masquer

      “Je ne crois pas que Serge Halimi (rédac-chef de la version française) voit d’un bon oeil la déstabilisation US de l’Ukraine, qui doit lui rappeler celle du Chili en 1973.”
      Certes, mais le dit-il dans le Monde Diplo?


      • Ratchadamri Le 02 juillet 2014 à 10h29
        Afficher/Masquer

        Si si, dans l’une des éditions du printemps il y avait un dossier assez hônnete.


        • Lt Anderson Le 03 juillet 2014 à 09h15
          Afficher/Masquer

          Ah merci, je vais voir ça.


  34. Nérouiev Le 01 juillet 2014 à 19h00
    Afficher/Masquer

    Poroshenko n’a que le pouvoir que lui confèrent les USA. Hors de plus en plus de monde commence à en avoir assez des mensonges et de la politique de Washington. Le dernier discours de Poutine devant les ambassadeurs et représentants de la Russie est on ne peut plus clair et sincère et même beaucoup d’américains commencent à en avoir assez de ce monde unipolaire qui ne mène à rien. Il n’y a pas que l’Ukraine à tomber en déconfiture à cause de Washington. Alors, comme l’Europe ne suivra pas sur les sanctions, les USA vont lâcher Poroshenko qui n’aura plus en face que son rival maître des nazis et le bon sens du peuple qui n’aura rien gagné va enrayer tout ça. La Novarussia émergera sûrement de ce chaos.


  35. jp Le 01 juillet 2014 à 20h01
    Afficher/Masquer

    Bonjour, désolé si mon premier post est incisif, mais je suis comme vous scandalisé par la façon dont “on” nous manipule, mais je suis amusé par votre méthode de coordination pour lutter contre le système qui nous manipule en utilisant FB, qui est soumis au patriot act et autre joyeuseté du système de contrôle que NOUS mettons en place. Heureusement que dans l’histoire nos résistants n’ont pas utilisé la poste allemande pour s’organisé.


  36. Fabrice Le 01 juillet 2014 à 21h57
    Afficher/Masquer

    s’en prendre masqué et à priori pas seul à un gamin est à vomir, et prouve définitivement la lâcheté de ce genre d’individu, je n’arrive même pas à me persuader de regarder la vidéo la première image me suffit, j’ai honte on ne retiendra jamais les leçons du passé.

    Il n’y pas de mots assez dur pour ce genre de salopards que l’Europe soutien c’est le zéro absolu de l’humanisme promu depuis les débuts de ce qui aurait dû être un modèle. 🙁


  37. L Le 01 juillet 2014 à 23h13
    Afficher/Masquer

    Petit détail: au début de la 2ème vidéo, la journaliste (voix off russe) précise que “Vlad Streamer” est un jeune étudiant de 19 ans (et non 16).
    C’est dans la troisième vidéo que le type cagoulé énumère “que vous ayez 16, 20, 25 ou 50 ans…”


  38. L Le 01 juillet 2014 à 23h15
    Afficher/Masquer

    Petit détail: dans la 2ème vidéo, la voix off précise que “Vlad Streamer” est un jeune étudiant de 19 ans (et non 16).


  39. Marin Le 02 juillet 2014 à 00h36
    Afficher/Masquer

    Juste pour info: Jeudi le 3 juillet à 18 h.30 il y aura une présentation du livre “Neonazis & Euromaidan: From Democracy to Dictatorship” écrit par deux auteurs russes, Stanislav Byshok (psychologue) et Alexei Kotchetkov (politologue). C’est à Paris, dans le XVème. Voici l’adresse au cas où quelqu’un est intéressé: 26, rue Peclet (Paris 15ème) métro Vaugirard, en face de la mairie du XVème arrondissement. Je ne connais les auteurs, mais d’après le résumé le livre a l’air intéressant. Il parle de l’évolution des partis d’extrême-droite (Svoboda et Pravy Sektor) depuis 1991


  40. mnemeth Le 02 juillet 2014 à 10h33
    Afficher/Masquer

    rassemblement place de la republique, paris, 15h ce samedi 5 juillet pour manifester sa solidarité aux populations civiles massacrées dans le donbass

    https://twitter.com/southfronteng/status/484240657666834432/photo/1


  41. jacqueline Le 02 juillet 2014 à 17h34
    Afficher/Masquer

    Obama jugé comme le pire président des États-Unis, selon un sondage
    Twitter Facebook Pinterest Google Plus Linkedin email

    Publié le : mercredi 2 juillet
    Mots-clés : États-Unis; International
    Commentaires : 1
    Source : lesoir.be

    Le président Barack Obama, qui fait face à un second mandat difficile, apparaît en tête d’une liste des pires dirigeants américains depuis la Deuxième guerre mondiale, selon un sondage paru mercredi aux États-Unis.

    Environ 33 % des personnes interrogées voient le président démocrate, élu en 2008 et réélu en 2012, comme le pire dirigeant de ces 70 dernières années.

    Quelque 28 % évoquent plutôt son prédécesseur, le républicain George W. Bush (2001-2009), indique une enquête menée par l’institut de sondage de l’Université Quinnipiac.

    À l’inverse 35 % des sondés considèrent le républicain Ronald Reagan, à la Maison Blanche de 1981 à 1989, comme le meilleur dirigeant qu’ait connu le pays depuis 1945, tandis que 18 % optent pour Bill Clinton et 15 % pour le président assassiné John F. Kennedy.

    « En 69 ans d’histoire américaine et 12 présidences, le président Barack Obama se retrouve, avec le président George W. Bush, tout en bas du seuil de popularité », explique Tim Malloy, directeur adjoint des sondages chez Qinnipiac.

    Près de 45 % des personnes interrogées estiment par ailleurs que l’Amérique aurait été en meilleur état si le républicain Mitt Romney avait gagné la présidentielle de 2012 face à M. Obama, quand 38 % jugent que le pays aurait été dans une pire situation.


  42. Le diable Le 03 juillet 2014 à 09h02
    Afficher/Masquer

    Bonjour à toutes et à tous,

    Un peu tard (aïe), je fais circuler l’info : j’ai reçu ça hier mercredi 2 juillet vers 14:00,
    je ne l’avais pas vu passer :

    ” Le Mercredi 2 juillet 2014 14h29, Sergey Fedorov a écrit :

    Bonjour et merci d’être venu au rassemblement pour la paix en Ukraine (22 juin à Paris).

    Vous retrouverez des informations sur le rassemblement et des liens vers les médias qui en ont parlé ici: http://frudialogue.wordpress.com/ (blog en construction) , ici: https://www.facebook.com/groups/arreterlaguerreenUkraine/ et ici: https://www.facebook.com/events/682007078502292/

    Je vous signale également une rencontre avec les auteurs d’un travail récent sur l’extrême droîte ulkrainienne (annonce à la fin de ce message).

    Si vous voulez participer dans les activités de notre collectif né après le rassemblement (Collectif citoyen pour la paix en Ukraine), n’hésitez pas à nous contacter.

    Très cordialement,

    Serguey

    Rencontre JEUDI 3 JUILLET 2014 à 18h30 avec les auteurs de passage à Paris du livre sur le rôle et la place des néonazis dans la “révolution” ukrainienne du Maidan (Précisions sur les auteurs et le livre ci-dessous en russe)

    Lieu 26, rue Peclet (Paris 15ème) métro Vaugirard : en face de la mairie du XVème arrondissement

    Présentation de la version anglaise en attendant la version française. Indispensable pour tous ceux qui veulent avoir une vision complète des événements ukrainiens.

    La conférence aura lieu en russe avec traduction en français. Stanislav Bychok, psychologue ukrainien et analyste politique et Alexis Kotchetkov, politogue.

    Merci aux associations, blogs et facebookers de faire suivre et de diffuser cette annonce.

    Книгу об участии неонацистов в украинской революции 2013-2014 представляют в Париже.

    Российские психолог Станислав Бышок и политолог Алексей Кочетков представляют в Париже книгу “Neonazis & Euromaidan: From Democracy to Dictatorship”, посвящённую истории радикального национализма на Украине с 1991 г. до отстранения от власти президента Януковича.

    В книге рассказывается о развитии украинских радикальных националистических группировок с 1991 г. по настоящее время, основной упор делается на историю «Правого сектора» и партии «Свобода» (до 2004 г. – Социал-национальная партия Украины), рассматриваются идеология, психология и методы политической борьбы данных структур.

    «Любая революция в качестве положительной программы использует господствующие в обществе идеи. В Российской Империи в 1917 г. в тренде были леворадикальные идеологии, в арабских странах во время «Арабской весны» (2010) – радикальный исламизм, а на Украине в 2013-2014 гг. таким трендом стал радикальный национализм, который поглотил изначально продемократическую и проевропейскую повестку Евромайдана», – считают авторы.

    Станислав Бышок, психолог, политический аналитик CIS-EMO:

    «До последнего времени люди в России «на автомате» говорили об Украине как о «братской стране», при этом абсолютно не зная и не интересуясь, что там в действительности происходило с момента обретения независимости. Когда грянул «Евромайдан», многие в России удивились: откуда на Украине взялись неонацисты-бандеровцы? А они там прекрасно себя чувствовали с 1991 г., пропагандировали свои идеи через систему образования, побеждали на выборах, проводили военные лагеря, готовясь к войне с «москалями».

    Алексей Кочетков, политолог, президент фонда «Народная дипломатия»:

    «На выборах в украинский парламент два года назад националистическая партия «Свобода», открыто называющая себя «бандеровской» (движение радикальных украинских националистов в 30-40-х годах ХХ века), набрала 10,5% голосов, а по голосованию на зарубежных участках выиграла выборы, обойдя даже правящую «Партию регионов». Когда мы говорили о том, что данная тенденция, на которую мало кто обратил внимание, в ближайшей перспективе приведёт к расколу страны и гражданской войне, над нами смеялись. Данная книга – попытка проследить, как украинский национализм вместо того, чтобы объединить нацию, как об этом говорят сами его сторонники, её разделил и ввергнул в хаос».

    Книга изначально вышла в России под названием “Евромайдан имени Степана Бандеры: От демократии к диктатуре”. В Париже состоится презентация её англоязычного издания “Neonazis & Euromaidan: From Democracy to Dictatorship”. Ранее английская версия книги была представлена в Бельгии и Греции.”

    Cordialement,

    le diable.


  43. franckmilan Le 03 juillet 2014 à 15h57
    Afficher/Masquer

    Quand même c’est inquiètant toute cette mansuétude pour les néo-nazi de kiev…Todd pense que quelque chose de “maléfique” est en train de se produire la bas…flippant !!


  44. step Le 03 juillet 2014 à 19h21
    Afficher/Masquer

    /mode politco-boulet on :

    “il n’y a pas de néo-nazis en Ukraine, juste des gens auquel on a pas expliqué que montrer les autres du doigt c’est malpoli. comment ça c’est la même chose ? Silence les gens du public ! Bon ok, ils les tabassent aussi un peu quand il les coincent dans un coin, mais bon, là encore c’est un problème de canalisation de l’enthousiasme politique- j’ai aussi connu ça dans mes jeunes années- … et il ripent sur leurs couteaux, un accident est si vite arrivé. Mais avec un peu d’éducation on va les rendre lisse et parfaitement acceptables… regardez moi par exemple, en ce moment même, je suis en train de tirer les conséquences du vote européen en promouvant le fascisme en europe, je suis donc un parfait …. démocrate. Content d’avoir clarifié la situation”.
    /mode politco-boulet off:


  45. Marcus Le 04 juillet 2014 à 09h16
    Afficher/Masquer

    “L’Ukraine se donne un ministre de la Défense combatif ”
    http://www.liberation.fr/monde/2014/07/03/ukraine-un-retour-au-cessez-le-feu-n-est-pas-pour-tout-de-suite_1056405

    Combatif… Va-t-en-guerre serait plus exact :

    «L’Ukraine l’emportera» (…) «Il y aura un défilé de la victoire» et «il se déroulera dans un Sébastopol ukrainien», a-t-il lancé, sous les applaudissements des députés.


  46. collins_ Le 04 juillet 2014 à 22h28
    Afficher/Masquer

    Petite video sympa sur la propagande au sujet de l’ukraine :
    http://www.mondialisation.ca/propagande-et-crise-ukrainienne/5388303


  47. La mouette Le 06 juillet 2014 à 00h24
    Afficher/Masquer

    Vidéo que je viens de poster sur youtube au sujet de la manif à Paris le 22 juin :

    https://www.youtube.com/watch?v=JeF1-genjgY

    (URL envoyée aux organisateurs de la manifestation)


  48. LM Gaz Le 07 juillet 2014 à 13h08
    Afficher/Masquer

    L’homme serait-il stupid à ce point ? Qu’ont-ils retenu du siècle passé ?

    Encore une fois, bravo les médias…

    Il ne reste plus qu’a compter les jours avant que cela ne s’aggrave et que le phénomène se propage..


  49. Pierrot De La Luna Le 21 août 2014 à 23h19
    Afficher/Masquer

    https://www.youtube.com/watch?v=MYrEIePyDRA
    de Vincent PARLIER ****
    Ukraine – Est-ce la Russie qui veut la guerre ?

    Ajoutée le 15 juil. 2014
    C’est l’obsession des médias atlantistes et mondialistes, français en tête: La Russie voudrait à tout prix faire la guerre à l’Ukraine et déstabiliser tous ses pays voisins. On ne sait dans quel but logique, mais tous ces journalistes et leaders en sont apparemment convaincus. D’après eux, la presse russe serait même sensée préparer le peuple russe, réticent à cette guerre, à la soutenir…

    Pour se faire une idée sur la situation réelle, quoi de mieux que de regarder finalement une vidéo pro-Poutine pour connaître au moins ce qui est présenté aux jeunes Russes et si c’est en Russie que la sagesse manque le plus…

    Rappelons que les troubles en Ukraine et la résistance de l’Est (d’abord pacifique) ont commencé immédiatement après le coup d’Etat du 25 février, soutenu ouvertement par l’UE et les USA (représentants officiels) sur place, à Kiev.


Charte de modérations des commentaires