Source : La Tribune

N.B. : salaire moyen, 230 € par mois…

65 réponses à [No comment] L’Albanie reconnue officiellement candidate à l’Union européenne

  1. STAN Le 30 juin 2014 à 00h21
    Afficher/Masquer

    Pour remplacer Angleterre?


  2. CImballi Le 30 juin 2014 à 00h22
    Afficher/Masquer

    L’Europe devrait très vite devenir compétitive face à la Chine ou à l’Inde avec ses nouveaux membres ! (ironie)


  3. Badaboum Le 30 juin 2014 à 00h25
    Afficher/Masquer

    Ha bah, maintenant que nous pouvons intégrer le trafic de drogue et la prostitution via le trafic d’être humain, l’économie de l’Albanie est devenu tout de suite plus attirante modulo quelques trucs sociétale pas encore réglé.


    • camomille Le 30 juin 2014 à 02h40
      Afficher/Masquer

      Bonsoir, tous.
      Hors sujet : je lis régulièrement les commentaires sur ce blog et je précise tout de suite que je n’ai aucune légitimité de linguiste ou de modératrice du blog pour trouver à redire sur les multiples négligences que je constate à l’égard de la langue française si souvent bien mal traitée, notamment et surtout en termes d’orthographe.
      Ces négligences ne sont pas le fait de tous, mais sont assez récurrentes pour que je m’interroge : malgré la grande qualité de critiques des conduites du monde que j’y trouve, je souffre sur ce blog de ce que ses valeureux contributeurs manquent par trop de soin et de respect de leur langue ; car enfin cette langue française est un trésor, ciselé au cours de ces âges qui nous ont précédés, trésor vulnérable et partant, digne de tous nos soins ; du reste, cette langue précise et complexe ne nous appartient pas en propre, c’est un patrimoine constitué et reçu à la naissance qui nous précède largement, héritage précieux bien au-delà de toute valeur marchande, vieille langue encore “bien vivante”, et comme telle, à conserver et à faire évoluer en phase avec notre temps, ainsi qu’à manier et à transmettre – à pratiquer, donc – avec le plus grand soin – sauf à s’en désintéresser et à la laisser s’éteindre de sa belle mort.
      Si au moins, chacun se relisait avant de laisser son commentaire, elle serait sans doute moins souvent écorchée comme quantité négligeable et on la comprendrait mieux dès la première lecture.
      Je ne vois pas du tout comment on pourrait gagner la bataille des idées en l’instrumentalisant comme un vulgaire outil jetable à volonté (1 de perdu, 10 de retrouvés !). En prendre soin, la respecter, c’est déjà s’engager et entrer en résistance par rapport à ce que d’aucun veulent faire de ce monde et que nous, ici, nous ne voulons pas laisser faire en notre nom ni à notre insu.
      Je sais que mon discours pourra paraître à certains bien peu adapté à l’air du temps ; c’est simplement le reflet d’une tristesse de témoin d’une décadence loin d’être anodine me semble-t-il : elle a une utilité immédiate – ne serait que pour être bien et rapidement compris.
      Mais j’écris cela sans arrogance à l’égard de quiconque, chacun peut bien en penser ce qu’il veut !, et, bien entendu, ma supplique ne s’adresse qu’aux francophones de naissance.
      Pas question de décourager les autres qui se risquent courageusement à s’exprimer ici dans une langue autre que maternelle. Au contraire, merci à eux de se joindre à nous : leur point de vue est un apport irremplaçable !


      • Kiwixar Le 30 juin 2014 à 02h51
        Afficher/Masquer

        Que chacun fasse de son mieux, et un peu de tolérance pour les POR (personnes à orthographie réduite) en leur offrant nos rampes d’accès quand on les lit.


      • odjo Le 30 juin 2014 à 03h25
        Afficher/Masquer

        pour moi l’important est quand meme le message. Je me souviens avoir eu des reflections sur mon ortographe ici au usa lors de manif de paix pour mon message fait maison sans doute par des maitres, la aussi , de l’ortographe . Un peu d’ humilite et de tolerance ca aide aussi , chacun fait ce qu’il peut .


      • Nicodème Le 30 juin 2014 à 08h03
        Afficher/Masquer

        Je suis absolument de votre avis . Et encore , en nous plaignons pas trop , le niveau orthographique de ce blog est très supérieur à beaucoup d’autres , pourtant fréquentés par toutes sortes de brillants bac+5 … J’ajoute qu’il faut comprendre dans le souci orthographique la question de la ponctuation . Les défauts de ponctuation , voire son absence rendent une phrase incompréhensible . Désolé pour les laxistes , l’usage correct de la langue est une condition essentielle de la compréhension .

        J’entends bien que les habitués des fautes d’orthographe ne sont que partiellement responsables . Ils ont en effet été mal instruits par des instits déjà eux-mêmes déficients . On paye là l’inefficacité de la pseudo-“éducation” soi-disant nationale depuis 30 ans au moins . Mais ce qui n’est pas excusable , c’est non seulement de s’en satisfaire , mais en plus de le revendiquer .

        Le combat pour la langue , notre langue , dont nous avons le dépôt , est un combat fondamental pour notre patrie . Nos ennemis , notamment la plupart des journaleux , l’ont bien compris , eux qui n’ont de cesse que de la démolir , la blesser , l’avilir , par toute sorte de dérives sémantiques , et notamment des anglicismes .


        • Christophe Vieren Le 01 juillet 2014 à 15h49
          Afficher/Masquer

          Sur la forme (pour rire) :
          Orthographe : 16/20. Peut mieux faire ! 😉
          Correction : pas d’espace devant un signe de ponctuation composé d’un seul signe. Exemples : la virgule (‘,’), le point (‘). en revanche les caractères composés de 2 ou plus, oui. Exemples : ? : ; ! …
          Une rare règle ne souffrant pas d’exception, profitons en pour la respecter.

          “Les défauts de ponctuation , voire son absence rendent une phrase incompréhensible”
          Correction : manque une virgule après absence.

          “journaleux”, “instits” n’appartiennent pas à la langue française écrite.

          Maintenant sur le fond : l’éducation nationale n’est pas la seule responsable (si tant est qu’elle le soit) du niveau de l’orthographe de nos têtes blondes. Une autre cause probable ? Lire : TV lobotomie. En deux mots : les enfants passent désormais, et depuis quelques décennies déjà, BEAUCOUP plus de temps devant un écran (= images) que devant des livres et leurs instituteurs/professeurs !


      • Nicodème Le 30 juin 2014 à 08h09
        Afficher/Masquer

        Le principe de la correction n’est pas mauvais . Même si on devine sous votre demande une certaine ironie . Mais il est évident qu’on peut et qu’on doit faire preuve d’une grande tolérance à l’égard de nos amis qui ne sont pas francophones de naissance . La maîtrise d’une langue étrangère est chose assez difficile ,et le français est une langue difficile . Nos amis russes nous sont en général très supérieurs dans ce domaine .


      • LeDahu Le 30 juin 2014 à 08h53
        Afficher/Masquer

        OUI

        vous décourager les autres! Le français n’est pas ma langue maternelle. Votre supplique veut rien! Nous essayons d’exprimer nos avis, pas de sortir les Bescherelles chaque minute!

        Merci Kiwixar pour les POR!


      • Suzanne Le 30 juin 2014 à 09h12
        Afficher/Masquer

        Je ne comprends pas comme vous le message de Camomille. Si j’ai bien lu, mais vous l’avez sans doute fait mieux que moi, son argument est que prêter attention à la qualité de l’écriture en français est aussi une manière de résister au monde qui nous est imposé, cette demande n’étant évidemment faite que pour les francophones.
        Prêter attention aussi, tout simplement, c’est faire un monde différent de celui des media.
        Pour l’invitation, vous excluez donc toutes les personnes non invitées, bravo, on ne pourrait mieux faire.
        Et je n’ai pas compris votre dernière phrase, sauf à penser que la connerie est de votre côté : Camomille a posté son message à 2h 40 du matin, une heure où on peut effectivement souhaiter le bonsoir aux gens qui se couchent très tard.
        Mais de toute manière, des francophones peuvent également avoir cinq ou six heures de décalage avec nous en France.
        “Alors, camembert”, je trouve ça d’une vulgarité délicieuse, je le garde pour mon herbier, merci beaucoup….


      • Ratchadamri Le 30 juin 2014 à 10h51
        Afficher/Masquer

        Votre commentaire me surprend pour plusieurs raisons. Tout d’abord, je suis d’accord avec vous qu’il n’y a pas de mal à rappeler aux gens qu’il est important de bien écrire.
        En revanche, j’ai trouvé votre remarque concernant les étrangers un peu condescendante, en tout cas je la ressens comme telle : « Au contraire, merci à eux de se joindre à nous : leur point de vue est un apport irremplaçable ! » Nous … eux… Vous savez, il y a des gens qui vivent ici depuis plus de dix ans, qui ont la nationalité française, qui votent, qui ont un travail, qui paient les impôts et qui auront le droit à la retraite. Nous sommes vous  Par ailleurs, il y a pas mal de français qui maitrisent la langue française encore moins bien que les étrangers qui écrivent sur ce blog. En tout cas, dans ma famille c’est moi qui relis les lettres de motivation de tous les neveux et les nièces de mon mari. La langue française est difficile, et pour bien écrire il faut se relire plusieurs fois où le faire faire par quelqu’un d’autre, car on est capable d’identifier seulement 30% de ses fautes (cela m’a été appris par un formateur de l’École supérieur de journalisme). Et en général on voit mieux les fautes des autres.
        En revanche, je suis entièrement d’accord pour parler des problèmes du système d’éducation et d’enseignement en France, pourquoi pas dans le cadre de ce blog, des systèmes d’évaluation qui changent et qui ne motivent pas les élèves à être bons, de la campagne de la FCPE contre les devoirs à la maison (http://www.fcpe.asso.fr/index.php/nos-campagnes-4/contre-les-devoirs-a-la-maison), et de cet assaut contre la culture d’excellence en France.


      • Jean Sérien Le 30 juin 2014 à 12h39
        Afficher/Masquer

        “D’aucuns” s’écrit systématiquement au pluriel. Comme le dit un vieil adage, “charité bien ordonnée commence par soi-même”. (;-P)


        • harvest02 Le 01 juillet 2014 à 12h59
          Afficher/Masquer

          Enorme éclat de rire.
          Au passage, Olivier, encore une de ces tentatives trollesques de détourner le sujet. La technique est toujours la même: Sous des dehors très “comme il faut”, on interpelle les contributeurs sur un sujet qui n’a rien à voir mais qui va les faire réagir et polluer la discussion.


    • Rémi Laffitte Le 30 juin 2014 à 14h53
      Afficher/Masquer

      Les trafics en tous genres dont la prostitution participent à la croissance. C’est comme le travail des enfants en Inde. Moralement c’est un peu limite mais dans la véritable vraie vie réelle que connaissent parfaitement les économistes et bien ça fait survivre des familles de miséreux qui ont autres choses à faire que de se poser des questions de bobos débiles sur les prétendus méfaits de la mondialisation. Autrement dit un état mafieux dans l’UE ça va le faire grave pour la croissance et donc le bonheur des européens sinon de l’humanité toute entière. Il se pourrait même qu’un tel pays devienne l’exemple à suivre pour aider à déverrouiller les pays jusqu’à présent réputés irréformables (surtout ces feignants de salariés).


    • Andrea Le 30 juin 2014 à 18h12
      Afficher/Masquer

      Oui suivant l’exemple de la Belgique (je suppose connu ici.)

      Anglais, PIB inclus des activités semi – ou – il – légales.

      https://conyac.cc/en/blog/reshares/1387

      Bon the PIB c’est une mesure mauvaise et trafiquée, sur le plan théorique, pour l’améliorer, si c’est même possible, il faudrait tout inclure.


  4. Julien Le 30 juin 2014 à 00h38
    Afficher/Masquer

    Chaud la bataille pro russe et pro ukrainien meme ici ( je parle des commentaires )


    • casper Le 30 juin 2014 à 03h07
      Afficher/Masquer

      C’est quoi un pro-russe et c’est quoi un pro-ukrainien ? Les soit disant “pro-russe” ne sont ils pas ukrainiens ?


      • LeDahu Le 30 juin 2014 à 08h57
        Afficher/Masquer

        Bon les pro-ukrainiens sont ceux qui on une version “intégriste bandera” de leur pays, qui exclue totalement le russe et la Russie. Au début les pro-russes étaient pour le fédéralisme, maintenant ça plus le cas, mais quand même ils ont une version pro-russe.


        • casper Le 30 juin 2014 à 12h12
          Afficher/Masquer

          Si les “pro-russes” étaient pour le fédéralisme, pourquoi on ne les appelle pas “fédéralistes” ? Pourquoi cette insistance a utiliser un néologisme qui ne rend pas compte de leur motivations, a part pour sous entendre avec insistance qu’ils sont sous les ordres de Moscou ?

          De même qu’appeler les banderistes “pro-ukraine” n’a pas de sens, surtout qu’il existe un mot, “nationaliste”, qui décrit très bien la chose. La aussi pourquoi utiliser un néologisme quand on a un mot adéquat a portée de main ? Surtout s’agissant d’une guerre civile.

          Moi ce conflit me fait penser a la guerre de Vendée, avec un gouvernement putschiste a la capitale, et des provinces qui n’ont pas participe au putsch et refusent l’autorité du nouveau gouvernement (attention, je ne dis pas que c’est la même chose, juste que ce point est commun). Mais jamais on appelle les républicains de Paris “pro-français” dans les livres d’histoire, parce que les vendéens étaient tout aussi français.

          Le choix des mots est important, surtout quand ils sont répétés plusieurs fois par jour, jamais remis en question. Appeler un camp “pro-ukraine” et l’autre “pro-russe”, c’est déjà prendre parti.


          • Crapaud Rouge Le 30 juin 2014 à 23h09
            Afficher/Masquer

            Le choix des mots est important” : oui, merci d’avoir insisté ! Il est surtout important pour les propagandistes qui font très attention, eux, à la façon de désigner les camps, car tout le reste en découle “naturellement”. Le terme “pro-Ukraine” annonce/contient déjà une Ukraine “une et indivisible”, de sorte qu’il semble “logique” que ce camp s’impose à l’autre. Et “pro-Russe” laisse entendre un “anti-Ukraine”, donc un “séparatiste” : c’est donc le méchant qui fout le b… parce qu’il ne veut pas rester en Ukraine. Ces noms propres sont des costumes qui déterminent les rôles comme au théâtre.


          • harvest02 Le 01 juillet 2014 à 13h02
            Afficher/Masquer

            Exactement, Casper, ces appellations de “pro-russes” sont un des éléments de la propagande occidentale. Un peu comme “terroristes” ou “anti-sémites”, etc …


  5. bluetonga Le 30 juin 2014 à 02h05
    Afficher/Masquer

    Quand on constate la boulimie d’extensions et d’annexions de l’union européenne, on peut effectivement se demander quelle est la nature du projet européen. Et la réponse est simple : il n’y a pas de projet européen. Il y a un embryon de mondialisation implémenté en Europe, Siegpunkt. Nous tous ensembles, la barque chargée à ras bord, à la remorque de Washington. On est juste un blueprint de ce que l’oligarchie américaine souhaiterait pour l’avenir. Notre modèle social à la trappe, nivellement par le bas, et la finance américaine fait main basse sur les biens européens tant qu’elle a la main et qu’elle peut faire semblant d’être riche, au travers d’accords et de lois scélérates. Normalement, c’est l’ensemble de la planète qui devrait y passer, mais ces crétins de russkofs et de chinetoques, et de brics-la-faim ne collaborent pas vraiment. C’est très ennuyeux, parce que si ça dure trop longtemps, l’économie et la finance américaines pourraient bien se casser la gueule toute seule.

    C’est Stalingrad, pour l’instant. Faut tenir…


    • Louis JULIA Le 30 juin 2014 à 03h45
      Afficher/Masquer

      Entièrement d’accord avec vous.


    • Andrea Le 30 juin 2014 à 18h52
      Afficher/Masquer

      D’accord.

      Le primat économique – socio – culturel prime.

      Pour les USA, c’est compétition, racisme, extraction de resources tous azimuts, le pouvoir aux ‘robber barons’, ceux qui peuvent dominer. Je simplifie grossièrement, bien sur.

      D’autres forces existent mais elles sont minoritaires et existent pour faire adhérer le public, ou agissent un temps dans une direction ou une autre, sans résultat probant.

      C’est un modèle de société qu’ils essayent d’imprimer, d’imposer partout. Pour faire bref, la cooperation et la collaboration n’existent pas (ou seulement de manière factice un temps), c’est soumission ou rien du tout. Avec les armes braqués en prime.

      L’UE (le centre à Bruxelles) perçoit sa survie à travers une extension de territoires, d’influence, de contrôle (donc récup de l’Ukraine p. ex.)

      La croissance est une nécessité, le statut quo n’est pas défendable, if faut une expansion. Car c’est cela, la marque du succès, en termes US.

      Aux bottes de Grands Groupes (Corporations dans le sens USA), de leaders corrompus (Oligarches en Ukraine, en France, mais surtout en Allemagne, etc.) qui confusément perçoivent des profits, des salaires bas, une opportunité pour un nouvel escalvage.


      • bluetonga Le 30 juin 2014 à 21h54
        Afficher/Masquer

        “La croissance est une nécessité, le statut quo n’est pas défendable, if faut une expansion. Car c’est cela, la marque du succès, en termes US.”

        C’est la clef du problème. Le capitalisme américain, ce n’est au fond qu’une vaste partie de monopoly entre oligarques, où ceux qui mènent ont la possibilité de modifier les règles à leur avantage (c’était ça la dérégulation financière). Il n’est pas question pour eux d’être raisonnable, il faut jouer et gagner. A la fin, celui qui a tous les hôtels remporte la partie. C’est la logique même du jeu : il faut s’emparer de tout ce que les autres ont. Manger ou être mangé. La loi de la jungle. Et on ne descend pas en marche.

        Les oligarques occidentaux ne sont pas trop visibles, parce qu’ils sont représentés par des clans, des corporations, qui masquent les individus. Il existe cependant en ce bas monde une élite semblable aux anciens grand féodaux. Une certaine conscience de classe les lie sans les souder, ils pratiquent toutes sortes d’alliances et de mésalliances, se livrent des guerres féroces pour la suprématie, indifférentes au sort des populations, et surtout, ils recrutent parmi la plèbe une pléthore de serviteurs et grand commis, qui dirigent leurs entreprises, qui développent leurs technologies, qui gèrent leur communication, qui administrent les nations à leur place. Nos hommes politiques, nos journalistes trahissent régulièrement leur mission auprès de leurs communautés en épousant la religion des dominants : le néo-libéralisme, qui garantit aux puissants de grandir encore en puissance.

        Nous, les Européens, nous sommes les nouveaux nègres du XXIème siècle. Ils viennent nous apporter leur religion, leur civilisation, et ils achètent nos chefs et nos sorciers avec des babioles et de la verroterie pour se fournir en esclaves qu’ils méprisent et dont ne compte que la valeur marchande. Same old same old, l’Histoire bégaye. Mais la réalité est : il n’y a aucun projet civilisationnel européen derrière l’administration de Bruxelles. C’est juste une clique de technocrates grassement rémunérés pour implémenter le projet des nouveaux maîtres. Ils sont très bien payés pour avoir eux-même l’illusion d’être des seigneurs. Mais la vérité est qu’ils passent et qu’on les remplace. Et plus il y aura de pauvres et de miséreux aux bans de cette galère de Babel qu’est devenue l’union européenne, plus la timonerie sera tranquille pour mener ses petites affaires et grignoter le pouvoir absolu. Exploitants, exploités, serfs et seigneurs, voilà-t-y pas que ça recommence. Et au bout du compte, qu’y aura-t-il de nouveau? Les jacqueries, la Bastille, le Palais d’Hiver…


    • Gérard Lepage Le 02 juillet 2014 à 19h35
      Afficher/Masquer

      Excellente analyse, brève, concise et compréhensible pour tous ! Bravo.


  6. Jay SWD Le 30 juin 2014 à 02h23
    Afficher/Masquer

    Alors il va ètre temps de relire le bouquin de Pierre Péan relatif à la reconnaissance comme état de leurs frères du Kosovo,en gros un pays coupé en trois et géré par trois mafias,dont l’une par le sinistre Hachim Thaci,pour ce qu’en disait Péan,drogue,prostitution,Armes,et Organes humains font partie du lot commun en terme de commerce……………

    Ce qu’en disait la droite décomplexée:

    http://www.atlantico.fr/decryptage/guerre-kosovo-trafics-organes-organises-armee-liberation-pierre-pean-740989.html

    La boutique d’élisabeth Lévy:

    http://www.causeur.fr/kosovo-pierre-pean-22669.html#

    Et enfin le Monde Diplodocus:

    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/09/DERENS/49621

    Là aussi,et il faudra dépoussièrer la chose et la préciser,m’enfin il fut préféré par les sponsors actuels des nazis ukrainiens ce fous furieux de Thaci à Ibrahim Rugova…..qui lui était écrivain!!On a pas idée!!! est-ce qu’on a demandé à Dmitro Iarosh du Praviy Sektor ukrainien de soutenir une thèse avant de le financer,franchement????

    Ultime raffinement,ce sur quoi enquète Péan s’est produit alors que notre KouKouch’national était administrateur national pour le compte de l’ONU…………….


    • leDahu Le 30 juin 2014 à 16h37
      Afficher/Masquer

      bon piqure de rappel la. Merci Si la Bosnie et la Croatie était deja bien suivi par les euros-atlantistes, le Kosovo était encore pire… Tout ça se déroulaient a nos portes.

      et maintenant… Ukraine de plus en plus (si je comprends les infos a propos de quelque chose chimique a été utilisé aujourd’hui).


  7. Sud Le 30 juin 2014 à 06h56
    Afficher/Masquer

    Grâce à OB, nous connaissons le salaire moyen des ukrainiens, le salaire moyen des albanais ; et par ailleurs, d’autres nous apprennent quel est le salaire moyen des grecs, des turcs, des tchèques etc.
    A quand pour toutes ces nationalités, un tableau « moyen » des loyers, des prélèvements sociaux et fiscaux, d’un litre d’essence, d’une baguette moyenne, d’une place de ciné, d’un panier de la ménagère au Kosovo-Carouf local ?…


    • moderato si cantabile Le 30 juin 2014 à 14h36
      Afficher/Masquer

      Le SMIC roumain est de 180 € (800 lei) et il est prévu qu’il soit augmenté cette année…si tout va bien. Je ne connais pas les prix moyens des produits de première nécessité, mais je sais que ce salaire perçu par une majorité de salariés est largement insuffisant pour vivre. Les gens travaillent au noir, après la journée de travail officielle, n’importe quoi, du jardinage à la maçonnerie.
      Beaucoup partent en Occident pour travailler, comme saisonniers, au moins deux-trois mois.
      Par contre il y a un aspect très étonnant, la Roumanie depuis son entrée dans l’UE, a le taux le plus faible d’absorption de fonds européens, à peine 3.5 % en 2012 et en dessous de 10 % depuis.
      Ceci à cause de la bureaucratie et des démarches trop complexes pour les petites entreprises et de l’autre côté, pour les “grosses affaires” à cause des fraudes qui ont été découvertes et qui ont mené à un remboursement des fonds utilisés….par le budget de l’Etat.

      http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1356&PHPSESSID=c1790e42047f408dfa9c81a1dc48119a


  8. LeDahu Le 30 juin 2014 à 09h07
    Afficher/Masquer

    Je connais la république Tchèque..

    pas une science exacte: (euros) et je ne parle pas de Prague:

    une bière en bouteille: 1.5
    lait ( bouteille): 0,75
    cigarettes: 4 / 5
    bus (billet simple 0,75 / 1)
    ‘bageta’ sandwich: 1,5


    • LeDahu Le 30 juin 2014 à 09h15
      Afficher/Masquer

      et voici Beograd aussi: J’affirme que c’est un plus cher (nourriture et loyer) que les villes provinciaux:

      http://www.numbeo.com/cost-of-living/city_result.jsp?country=Serbia&city=Belgrade&displayCurrency=EUR


    • Suzanne Le 30 juin 2014 à 09h17
      Afficher/Masquer

      Merci beaucoup, et vous connaissez le salaire moyen? Effectivement, ce serait très intéressant d’avoir et de diffuser ce tableau des salaires versus prix alimentaires et de besoins courants. Cela montrerait mieux que tout aux gens ce que le système actuel impose aux populations.


      • C Balogh Le 30 juin 2014 à 10h34
        Afficher/Masquer

        Bonjour,
        En 2006 en Hongrie, le salaire moyen était de 350 euros, le prix du litre d’essence:1,12 euros.1kg de tomates 0,63 cts d’euros, une carte postale:pas d’équivalent en euros:-10 cts d’euro?deux places pour tentes et 1 voiture en camping près de Budapest:21 euros.Un resto(touriste) pour quatre de l’apéro au café:14 euros environ.
        Très agréable pays pas envahi par les voitures, comme on peut l’imaginer.
        Cependant, les Hongrois avec qui je me suis entretenue regrettaient le communisme et me disaient que notre “freedom” était la mort des sociétés, des bonnes relations entre personnes du même peuple et l’avènement d’un individualisme mortel.


        • Ludo_T Le 30 juin 2014 à 11h10
          Afficher/Masquer

          J’ai entendu les mêmes propos chez des amis slovènes et polonais. Du moins, ce regret de l’époque passée vient de générations qui l’ont connu. Pour les jeunes, j’en suis moins sûr.

          Autrement, j’étais en Pologne, voilà tout juste un mois, et franchement ils n’ont vraiment pas envie de passer à l’euro… c’est tout dire.


          • C Balogh Le 30 juin 2014 à 12h13
            Afficher/Masquer

            Bonjour,
            Ben, pour les jeunes:chômage, vu que de toute façon ils n’ont pas les moyens de se payer l’essence.Les mêmes personnes avec qui j’ai discuté m’ont dit qu’au final, on les rendait fainéants vu qu’ils perdaient de l’argent(beacoup) en allant bosser:crédit pour la voiture, très souvent revendue après trois mois de crédit.
            Le positif étant que les gens font du tourisme en vélo.

            Ce qui m’a marqué c’est qu’il n’y avait pas de visas pour les Hongrois pour l’UK et les USA, quant à la Croatie à l’époque, visa uniquement pour la Hongrie….
            Nous, les Français, on ne s’en rend pas compte mais nous sommes (encore) très privilégiés.


        • Jub Le 30 juin 2014 à 12h20
          Afficher/Masquer

          Idem pour la Bulgarie, l’american way of live et l’individualisme s’installent à grands pas détruisant tout sur leur passage. C’est à pleurer.

          Pour les retraites, la mère d’un ami touche l’équivalent de 150 euros/mois, au dessus de la moyenne nationale.

          L’entrée dans l’Europe a aggravé l’émigration déjà importante. Les jeunes partent. (les 2 enfants d’un ami sont en Allemagne – Les 2 enfants d’un autre ami sont en France, le fils d’un autre est en Irlande…)

          Le projet southstream est une bonne nouvelle pour la mafia locale qui va s’en mettre encore plus plein les poches que d’habitude.


      • leDahu Le 30 juin 2014 à 16h38
        Afficher/Masquer

        Mon salaire de professionnel la bas était de 480Euros.


  9. jolivet Le 30 juin 2014 à 09h21
    Afficher/Masquer

    Les pays de l’UE sont et seront les pays de l’OTAN
    alors peu importe
    c’est un souhait des US et nos gouvernants le font


  10. Patrick Luder Le 30 juin 2014 à 09h26
    Afficher/Masquer

    Le continent Européen, c’est 45 pays => Albanie / Allemagne / Andorre / Autriche / Belgique / Biélorussie / Bosnie-Herzégovine / Bulgarie / Chypre / Croatie / Danemark / Espagne / Estonie / Finlande / France / Grèce / Hongrie / Irlande / Islande / Italie / Lettonie / Liechtenstein / Lituanie / Luxembourg / Macédoine / Malte / Moldavie / Monaco / Monténégro / Norvège / Pays-Bas / Pologne / Portugal / Roumanie / Royaume-Uni / Russie / Saint-Marin / Serbie / Slovaquie / Slovénie / Suède / Suisse / République tchèque / Ukraine / Vatican


    • Nérouiev Le 30 juin 2014 à 10h29
      Afficher/Masquer

      Très bien de n’avoir pas oublié la Russie. Peut-être bientôt plus avec l’Ecosse, la Catalogne, Venise.


    • Christophe Vieren Le 06 juillet 2014 à 16h39
      Afficher/Masquer

      Et pourquoi s’arrêter à des pays frontaliers ? Pourquoi ne pas avoir des accords bilatéraux avec d’autres pays du Monde. Nous sommes tous du genre humain, non ? Pourquoi les pays frontaliers seraient-ils les déterminants uniques – même si importants bien sûr ? Les capitaux, les biens et même les personnes peuvent presque toujours contourner les pays intermédiaires qui s’y opposeraient par voie fluvial, maritime et aérienne, voire terrestre. Les DOM-TOM ne répondent-ils pas à ces critères non géographiques ?

      Bizarre ce critère purement géographique pour définir un sous-ensemble d’humains partageant un minimum de valeurs et principes. Ce sont ces derniers qui sont importants. Parmi celles-ci et dans un ordre aléatoire : peine de mort abolie, droit à l’avortement, droit des minorités sexuelles, égalité femmes/hommes, droit au travail, minima sociaux, laïcité, liberté de culte, liberté d’expression, langue commune, …. C’est cela qui doit déterminer d’abord à mes yeux la création d’un sous ensemble de l’Humanité, en espérant que par intérêt, la “contagion” finisse par y inclure toute l’Humanité. Même les ricains, soyons utopiste ;-).


  11. wesson Le 30 juin 2014 à 09h46
    Afficher/Masquer

    ben,

    ils y a ceux qui veulent rentrer …

    et il y a ceux qui viennent d’y rentrer et qui font déjà la gueule.

    Exemple: La Croatie http://www.liberation.fr/monde/2014/06/30/un-an-apres-son-adhesion-la-croatie-cancre-de-l-union-europeenne_1053770


  12. Nérouiev Le 30 juin 2014 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Pour renchérir sur Bluetonga, je dirais qu’au moins avec l’Albanie l’Europe va enfin pouvoir s’enrichir grâce au gaz et au pétrole qu’elle va nous apporter, et j’allais oublier les grenouilles.
    L’extension de l’Europe n’est qu’une volonté de dilution de l’Europe initiale qui aurait pu être effectivement une vraie Europe puissante. Cette volonté est bien sûr américaine et correspond à ce qu’elle voudrait pour la planète. Mais après tout, si l’Albanie se joint à l’Europe, il n’y a pas raison de refuser l’Ukraine, la Moldavie et …. la Turquie. Mais attention, trop de pays forcés à vivre ensemble peuvent devenir explosifs et se désintégrer, il y a une limite qui est largement franchie et il me tarde cette désintégration.


    • wesson Le 30 juin 2014 à 10h05
      Afficher/Masquer

      “trop de pays forcés à vivre ensemble peuvent devenir explosifs […]”

      C’est déjà un peu le cas avec l’OTAN. Avec les événements en Irak, nous allons peut-être avoir une preuve intéressante.

      Les Kurdes ont très très envie de prendre leur indépendance, et pourquoi pas de créer un pays sur les ruines de l’Irak. C’est une chose qui plairait énormément aux Israéliens, mais que les Turcs ne sont pas du tout prêt à accepter.


  13. pantocrator Le 30 juin 2014 à 10h24
    Afficher/Masquer

    merci camomille
    beau texte , il est vrai , mais ne pas forcer sur l’infusion ..
    A la relecture , un s à d’aucun n’aurait pas manger de pain ..
    Te absolvo tout en faisant remarquer que je souscris mais regarde d’avantage la valeur de l’argumentaire .
    Je me relus , tirelu !


  14. jolivet Le 30 juin 2014 à 10h44
    Afficher/Masquer

    Voici un extrait de l’article 42 du TUE de l’UE :

    “La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la
    politique de sécurité et de défense de certains États membres, elle respecte les obligations découlant
    du traité de l’Atlantique Nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense
    commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et
    elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre.”

    Ainsi la politique étrangère de l’UE est celle de l’OTAN donc des USA !!


  15. corine Le 30 juin 2014 à 10h51
    Afficher/Masquer

    Bravo pour l’Albanie dans l’UE, même nos europeistes eurolatres forcenés de mon lycée qui sont allés en Albanie récemment disaient que le pays n’était vraiment pas prêts à intégrer le big bazar qu’est l’UE.


  16. Casquette Le 30 juin 2014 à 10h55
    Afficher/Masquer

    La boulimie des dirigeants européens va leur attirer l’hostilité des fédéralistes , qui gouttent peu à cette extension illimitée de l’UE !
    Déjà que certains réclament le démentèlement de l’euro…
    Aux éditorialistes à la gomme : ce sont pas les eurosceptiques ou les nationalistes qui menacent le projet européen mais le libre échange.Quand tous les pays à bas coûts auront été intégrés à l’UE et qu’il n’y aura plus d’économies stables nul part et que les Etats-Providence auront volé en éclats je vous souhaite bonne chance pour la construire , votre “autre Europe”.


  17. canfrarus Le 30 juin 2014 à 12h57
    Afficher/Masquer

    Un autre pays en -nie à charge, cette fois-ci, de l’UE.
    On regrettera presque le plombier polonais.

    Au temps de l’URSS, la Russie (RSFSR) vivait beaucoup moins bien que les républiques baltes et autres pays satellites, mais continuait à les subventionner.


  18. peyo Le 30 juin 2014 à 13h12
    Afficher/Masquer

    Espérons qu’ils ne feront pas les mêmes bêtises qu’avec la Roumanie et la Bulgarie. Entre candidature et entrée il doit se passer beaucoup de temps. Les multinationales rapaces prendront peut être encore les décisions pour délocalisations juteuses et là bonjour les dégâts, mais ils s’en moquent, vive les bénéfices.


    • C Balogh Le 30 juin 2014 à 13h32
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      Mais plus besoin de délocaliser, la main-d’oeuvre la meilleure marché du monde est dans l’ue(Ukraine, mieux que l’Asie!!)!!
      Profit donc sur tous les tableaux pour les rapaces, garder les mêmes bâtiments mais changer le personnel.
      La mise à mort du smic est annoncée.
      La France comme terre de Paix, c’est fini;


  19. Feugnet Le 30 juin 2014 à 13h40
    Afficher/Masquer

    L’Albanie dans l’Europe , en quantité çà compte pour du beurre , mais en qualité çà pose question .
    Ils sont musulmans , parlent une langue plutot turco-altaique ( ou je ne sais quoi ) . On des moeurs et habitudes sociales trés exotiques par rapport aux notres . Maintenant ne pas le faire cela aurait fait une tache sur la carte .
    Une question , puisque Moldavie et Ukraine font partie de l’ Europe , que va t on faire de la Transnistrie , entre Moldavie et Ukraine ? Peuplée de Russes irréductibles dont les Moldaves n’arrivent pas à faire façon ? Bon , on va se consoler , là c’est un confetti , on a qu’ à faire comme s’ils n’existaient pas . Mais les Serbes ? les Bosniaques ? le Kosovo ? En écoutant l’hymne à la joie de Beethoven , ils vont se calmer ? Alors que des siécles de cohabitation n’ont pas suffit ?
    ( Désolé pour l’orthographe , j’ai autre chose à faire ,faudrait peut étre la simplifier , y a autre chose dans la vie , je n’oblige personne à me lire )


    • casper Le 30 juin 2014 à 14h24
      Afficher/Masquer

      Ah tiens oui c’est vrai, “2,5 millions de personnes au sein d’une population totale de 3,1 millions” d’après Wikipedia. Non pas que ça me gêne personnellement. Mais ça va être rigolo de voir tous les ignares qui gueulaient contre l’adhésion de la Turquie parce que c’est un pays musulman ne rien dire contre l’adhésion de l’Albanie 😉


    • mk Le 30 juin 2014 à 18h54
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Je me permets de vous reprendre sur la langue, l’albanais est une langue on ne peut plus indo-européenne, certes un peu exotique. Et si on se base sur ce genre de critère, il faut donner un pays aux basques et les éjecter de l’UE, de même que les hongrois, les finlandais et les estoniens. Par contre il faut penser à intégrer l’Arménie, le Pakistan, l’Iran, l’Inde…

      De même je ne suis pas sûr que la religion soit un problème, ou alors il faut éjecter tous les pays où il y a quelques millions de musulmans… Ca fait du monde !

      Par contre côté culturel, économique et mafiesque, il est clair qu’il y a un gros écart entre l’Albanie et nous, et ce n’est pas en 10 ans qu’ils vont le combler.


      • Christophe Vieren Le 06 juillet 2014 à 16h56
        Afficher/Masquer

        C’est vrai que la mafia calabraise, napolitaine ou sicilienne, a été éradiqué avant l’entrée de l’Italie dans l’UE


    • Jacques Le 30 juin 2014 à 21h26
      Afficher/Masquer

      L’Albanais est une langue indo-européenne (ref.: College Dictionnary, the Random House, 1972), ce qui ne nous la rend pas plus facile à apprendre. En ce qui concerne l’économie, la récente décision de la cour européenne des droits de l’homme de favoriser la gestation pour autrui va ouvrir d’intéressantes perspectives à des mafias déjà réputées dans le trafic d’organes. L’UE devient de plus en plus morale!
      En passant, je signale qu’un traitement de texte banal comme Word comporte un correcteur d’orthographe qui peut être bien utile.


    • inkey Le 06 juillet 2014 à 11h39
      Afficher/Masquer

      Fin musulman, les albanais c’est vite dit…
      Passer par un long moment d’interdiction des religion, c’est un pays pas très croyant justement.

      d’après wikipédia :
      “Cependant, les albanais sont l’une des nations les moins croyantes dans le monde, beaucoup d’albanais considèrent que d’abord ils sont albanais, ensuite ils ont éventuellement une religion”

      “Seulement beaucoup d’albanais se considèrent comme musulmans ou comme chrétiens seulement par leurs origines s’ils ont un nom de famille musulmans ou chrétiens ou s’ils viennent d’une région à majorité musulmane ou chrétienne mais très peu pratiquent leur religion”

      Et pis l’Islam en albanie et Bosnie est très particulier aussi.

      Fin tout ça pour dire qu’au delà du côté xénophobe de ton message que tu raconte n’importe quoi…


    • Christophe Vieren Le 06 juillet 2014 à 16h44
      Afficher/Masquer

      @Feugnet et Inkey :
      La question n’est même pas se savoir de quelles religions “ils” (à partir de quel pourcentage on peut dire “ils” ?) sont. En quoi cela poseraient-il problème à partir du moment où la laïcité et la liberté de culte s’y appliquent.
      L’interdiction de l’avortement ou de son non remboursement, l’interdiction de la consommation privée de cannabis, l’inégalité homme/femme, l’absence de Smic, la pénalisation de l’homosexualité, . . . dans certains pays de l’UE me posent bien plus question que la pratique par des européens du ramadan, du shabat ou du carème.


  20. LAD Le 30 juin 2014 à 18h37
    Afficher/Masquer

    A Bruxelles ils ont vraiment un problème !!!! Pourquoi cette volonté de vouloir s’étendre sans cesse ??? L’Albanie est un pays en développement, qui a une culture, une histoire, des moeurs et des habitudes totalement différentes. 1 personne sur 7 vie en dessous du seuil de pauvreté, l’économie parallèle y est plus qu’importante comme sa soeur “miss Corruption”. C’est déjà un bordel sans nom actuellement avec tous ces incompétents qui nous dirigent …
    A moins que ce ne soit pour les piller et les asservir encore plus qu’ils ne le sont déjà (pétrole, acier …) car leur économie dépend pour beaucoup de l’aide institutionnelle extérieure …
    Voici une adresse avec plus d’infos (chiffres) qui n’est pas mal :
    http://www.expert-comptable-international.info/fr/fiches-pays/albanie/le-contexte-economique-et-politique
    En tout cas, les pauvres albanais, ils ne savent pas dans galère ils s’engagent :/


    • Nérouiev Le 30 juin 2014 à 21h56
      Afficher/Masquer

      C’est une façon américaine d’affaiblir l’Europe afin de la dominer sans crainte et d’en faire ce qu’ils veulent. J’ai dit un peu la même chose plus haut.


  21. casper Le 01 juillet 2014 à 02h09
    Afficher/Masquer

    Sinon, on aura note la photo de foule a drapeau qui accompagne l’article, suggérant un mouvement de liesse populaire a l’annonce de l’entrée dans l’UE.

    Mais une recherche google image (un outil vraiment précieux) en donne toute une autre origine:
    http://fr.radiovaticana.va/news/2014/06/15/le_pape_fran%C3%A7ois_en_albanie_le_21_septembre/fr1-807133

    “Photo : le drapeau albanais, parmi les fidèles réunis place Saint-Pierre lors de l’Angélus de dimanche”


    • harvest02 Le 01 juillet 2014 à 13h10
      Afficher/Masquer

      Bien vu !
      Disons que les Albanais ont réclamé au pape, lors de sa venue, leur entrée dans l’UE. Et comme le type a le bras long …


  22. Nanker Le 01 juillet 2014 à 18h21
    Afficher/Masquer

    Artan Santo lui ne verra pas ce grand jour… Beau pays où l’on se fait flinguer au 1er feu rouge venu. Ca me rappelle Medellin du temps de Pablo Escobar. Vive l’Albanie dans l’UE!
    http://www.balkaneu.com/artan-santo-owner-credins-bank-media-executed-tirana/

    Pardon mais je n’ai pas trouvé UN SEUL lien en Français concernant ce meurtre… « Le Monde » préfère sans doute les articles mettant en avant le boom économique de Tirana et l’ouverture à l’UE de nos « voisins » albanais?


Charte de modérations des commentaires