Les Crises Les Crises
22.mai.201422.5.2014 // Les Crises

Le Président d’Airbus appelle ses salariés à aller voter dimanche…

Merci 0
J'envoie

Hallucinant… Lettre du PDG d’Airbus à ses 120 000 salariés, le 19 mai…

Tom Enders (PDG d’Airbus)

Chers collègues,

Les élections européennes auront lieu dans quelques jours. Les derniers sondages laissent entendre que moins de 45% des électeurs se rendraient aux urnes. Compte tenu de l’importance du Parlement européen et de sa législation, des enjeux pour l’Europe et pour nous tous, ce chiffre très faible est déprimant.

La crise financière qui mine l’Europe depuis plus de cinq ans n’est pas encore derrière nous. La paix et la stabilité aux frontières de l’Est sont clairement menacées. La cohésion et l’intégration européennes sont plus importantes que jamais. A moins que nous soyons persuadés que nos pays, seuls, soient mieux armés pour faire face aux défis actuels et futurs ?

Notre Groupe est un magnifique exemple de ce que l’intégration européenne a de meilleur à offrir. Où en serions-nous aujourd’hui si quarante ans plus tôt, nos prédécesseurs n’avaient pas décidé d’unir leurs forces pour créer Airbus ? Où en serions-nous si en 1999, nous n’avions pas eu le courage de regrouper plusieurs champions nationaux de l’aérospatial et de la défense pour bâtir EADS ? Nous sommes devenus aujourd’hui un leader du secteur aéronautique et spatial, une entreprise admirée, plus européenne et internationale qu’aucune autre. Croyez-vous que nous y serions parvenus sans l’intégration européenne et le soutien politique actif de nos gouvernements?

Je ne cherche évidemment pas à influencer votre choix électoral, mais je vous encourage tous vivement à aller voter dimanche prochain pour une Europe démocratique, résiliente, forte politiquement, économiquement et militairement.

Bien à vous

tom.enders@airbus.com

T +33-5-81 91 81 10 // F +33-5-81 91 81 17

European Aeronautic Defence and Space Company EADS N.V.

Company limited by shares (naamloze vennootschap)

Registered at the Chamber of Commerce in The Hague under no 24288945

Mendelweg 30, 2333 CS Leiden, The Netherlands


Je passe sur l’idée d’inciter ses salariés à aller voter – ils font bien ce qu’ils veulent – et je m’arrête sur le fond.

Primo, je rappelle que le siège d’Airbus Group est aux Pays-Bas – et ce pour des raisons fiscales (elle est belle “l’Europe”).

Secundo, peut-être que si on écouter le choix des électeurs (et pas comme en 2005), ils iraient voter – de même si les politiques menées amélioraient leur sort. Pour l’ouvrier qui galère, le score de participation dimanche, ils s’en tamponne sévèrement – et ce n’est surement pas ça qui le “déprimera”. Cela ne déprime d’ailleurs que les fanatiques et autres “patrons kérosène”. À 4 M€ de salaire en 2012, on gagne surtout le droit de se faire discret… (‘Notons toutefois que Enders avait été un des rares dirigeants du groupe à ne pas profiter de ses informations pour lever ses stocks-options en 2007)

Mais alors tertio, SURTOUT, son exemple de “où on serions nous si 40 ans plus tôt…” : c’est justement la problème ! Il ne se rend pas compte qu’il est désormais IMPOSSIBLE de créer Airbus avec les règles de Bruxelles et de l’OMC ? J’ai loupé un truc, ou il ne me semble guère possible – alors que c’est indispensable !!! – de créer sur fonds publics européens un concurrent public en Europe à Google et Microsoft ?

Bref, comme les salariés ne lui répondront évidemment pas, ne vous gênez pas pour entamer un débat avec lui (il semble avoir du temps à perdre apparemment)…

53 réactions et commentaires

  • Charles Michael // 22.05.2014 à 03h52

    BBC

    le journaliste Graham W. Phillips a été libéré hier soir vers 21.30

    Il va bien, remercie l’ambassade UK et ceux qui l’ont soutenu.
    pense récupérer camera et phone
    appele à la libération de ses 2 collégues russes toujours détenu par des hommes armés.

      +0

    Alerter
  • casper // 22.05.2014 à 03h58

    Olivier votre titre présente la chose encore trop gentiment. Ce monsieur ne se contente pas de dire a ses électeur d’aller voter – ce qui est déjà intolérable, il se prend pour qui ? – mais la dernière phrase indique clairement pour qui, ou du moins pour quel programme, il entend qu’on aille voter.

    Pour moi qui travaille au Japon, je suis habitué a recevoir a chaque élection la consigne de vote de mon syndicat, qui est, les relations patronat-syndicats étant ce qu’elle sont ici, la consigne de mon patron. A chaque fois je rigolais. Haha, sacrés japonais ! Mais la je m’aperçois que the joke is on us

      +0

    Alerter
    • V_Parlier // 22.05.2014 à 13h59

      “Notre Groupe est un magnifique exemple de ce que l’intégration européenne a de meilleur à offrir.”
      Oui, c’est le magnifique exemple d’une bureaucratie multi-strates insupportable où le travail est organisé de telle manière que les sorties d’avions sur le marché ont deux ans de retard. Pourquoi? Parce-que quand on met tous les bouts ensemble çà ne marche pas, malgré toutes les procédures kafkaïennes de gestion des projets sensées apporter la rigueur. (C’est comme l’histoire des trains trop larges. La grosse industrie européenne d’aujourd’hui et se clients, c’est bel et bien çà).

      Que pouvait-on trouver de mieux pour vanter l’UE, son travail, et son influence sur notre vie !

      Enfin: “La paix et la stabilité aux frontières de l’Est sont clairement menacées”. Ca c’est sûr, elles sont réellement menacées par l’UE. Tous ces europhiles finiront-ils finalement par s’enfoncer eux-mêmes?

        +0

      Alerter
  • jonathan fayard // 22.05.2014 à 04h00

    Dans la même idée, est-ce que Galileo sera financé et arrivera à terme?

      +0

    Alerter
    • Françoise D. // 22.05.2014 à 04h12

      Les Russes ont un système concurrent, si Galileo ne fonctionnait pas…

      http://fr.ria.ru/presse_russe/20140514/201208195.html

        +0

      Alerter
      • V_Parlier // 22.05.2014 à 14h16

        Au début tout le monde s’en moquait, mais finalement aujourd’hui il fonctionne alors que Galileo ne fonctionne toujours pas.

          +0

        Alerter
        • pat_mail // 22.05.2014 à 19h52

          Galileo ne sera pas financé !
          L’Europe est ruinée et n’a pas d’ambition autre que le suivisme atlantiste. Le GPS ricain est là et on s’en contentera !
          Bientôt les chinois et les indiens nous dépasserons dans ce domaine.
          Nos “dirigeants” actuels on oublié pourquoi les français on fait Ariane :
          c’est parce que les ricains ont dit “NO” quand un groupe franco-allemand leur avait demandé de lancer leur 1er satellite commercial…Du scientifique, Yes, tant que vous voulez.Mais un concurrent, “NO” !.
          Nicolas, François et consor : de vrais gros couillons. Le jour où on voudra leur dire non, no , nein (ou un autre truc dans le genre), ils fermeront le robinet.De vrais gros couillons !

            +0

          Alerter
  • Incognitototo // 22.05.2014 à 04h33

    Stupéfiant ! Mais ils fument quoi tous ces gens pour ne voir que le bonheur apporté par l’Europe, j’en veux… d’autant que s’il y a une entreprise qui ne doit rien à l’Europe d’aujourd’hui, c’est bien Airbus… c’est probablement pour ça d’ailleurs que ça a si bien fonctionné… Enfin presque, parce que je me demande jusqu’à quand les salariés d’Airbus pourront se réjouir d’une telle réussite ; car il me paraît assez évident qu’avec 55 000 salariés, et 1 500 fournisseurs situés dans 30 pays hors de l’UE, il va arriver le temps où on n’aura plus besoin de l’UE pour produire…

    Cette pression médiatique ressemble furieusement à celle que nous avons subie en 2005… aussi j’espère que la baffe et si possible le coup de pied au cul en retour seront à la mesure de leur foutage de gueule… et pour atteindre ce but Enders a raison sur ce point, il faut aller voter ! Et pas blanc !

      +0

    Alerter
  • Joui // 22.05.2014 à 08h09

    Les sous traitants sont remplaces par des hindous, ça se passait pas comme ça du temps de l’aérospatiale. On est force de s exprimer en anglais même entre français. A part ça, les actions ont été bradé par l’état à Lagardère qui vend maintenant aux émirs. Ce n’est pas une entreprise européenne mais une multinationale hors sol

      +0

    Alerter
    • V_Parlier // 22.05.2014 à 14h29

      Mais le principal c’est de dire qu’on “exporte”, même si l’exportation en question ne consiste parfois qu’en la “relivraison” au pays client de ce qui a été construit chez lui. Ca c’est le rêve néolibéral absolu: On encaisse et on dit: “La France se porte bien, regardez: On exporte et mes poches sont pleines, vous êtes des extrémistes !”

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 22.05.2014 à 08h21

    Les vidéos ci dessous ont été tournés il y a moins d’ 1 mois . C’est peut être lors de cette soirée que Tom ENDERS a reçu l’ORDRE d’envoyer une lettre à ses employés.

    Le grand président Allemand d’une compagnie Transnational AWARD 2014
    http://www.youtube.com/watch?v=KjngPIJmu6I

    BARROSO un très grand président , qui me fait penser un peu à Bernard Blier , AWARD 2014
    http://www.youtube.com/watch?v=p2cTS4mPlx0

    RUSLANA vive l’ukraine libre , levez vous messieurs Dames , AWARD 2014
    http://www.youtube.com/watch?v=g0D7EcBNRUM

      +0

    Alerter
  • Corto // 22.05.2014 à 08h45

    Bonjour,

    Ayant travaillé 8 ans dans ce groupe :
    – 3 grandes nations ont créé Airbus : GB, FR et DE, nullement l’europe !!!
    – Les Anglais ont quitté le groupe pour se recentrer sur leur champion British Aerospace
    – Les Allemands ont pris le pouvoir dans EADS
    – Tom Enders fait partie des dirigeants mises en causes dans le scandale des stock options revendus avant la mauvaise nouvelle de l’A380

      +0

    Alerter
  • Caroline Porteu // 22.05.2014 à 08h53

    Salonique (Grèce) a organisé le 18 Mai dernier, un référendum pour s’opposer à la privatisation de l’eau décidée par Bruxelles représentés par la Troika .
    Malgré les menaces du Ministère de l’Intérieur sur les organisateurs , la consultation a eu lieu .

    Le résultat a été à 98% Contre la privatisation

    Le gouvernement Samaras a fait savoir que la consultation électorale n’avait aucune valeur légale.

    C’est la conception de la Démocratie de l’Union Européenne .

      +0

    Alerter
    • casper // 22.05.2014 à 09h39

      Avec 98% de gens contre, ils devraient pouvoir organiser une forme de désobéissance civile a l’échelle de la ville. Une telle initiative devrait pouvoir servir de levier, soit pour gagner gain de cause, soit obliger le pouvoir a passer la vitesse supérieure dans la répression, et commettre une bévue, amoindrissant ainsi sa légitimité.

      Le référendum, même sans valeur légale, aurait alors le mérite de signaler au peuple sa propre cohésion sur ce sujet, et permettre la mobilisation nécessaire a une désobéissance générale et efficace.

      Quand le personnel politique ne comprend pas qu’il est la pour servir le peuple, il ne reste plus que le bâton. Comprennent que ça.

        +0

      Alerter
  • Jérôme // 22.05.2014 à 09h08

    j’ai reçu cette email cette semaine, j’ai dans la journée envoyé un email au DP pour demander pour quelle raison, ce monsieur faisais du prosélytisme en utilisant sa fonction.

    je ne m’attends pas à des explications du monsieurs mais ca a “choqué” beaucoup de monde ici.

      +0

    Alerter
  • Vallois // 22.05.2014 à 09h15

    Pour eux le vote, n’est pas un choix mais une façon de faire allégeance à l’oligarchie. Et quand le vote ne leur convient pas il est purement et simplement annulé ou ignoré.
    C’est un malentendu.

      +0

    Alerter
  • P.Lacroix // 22.05.2014 à 09h22

    J’ aime beaucoup le ” Chers collègues, “

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 22.05.2014 à 09h55

    Ben oui je sais conspirationniste , mais c’est quand même pas ma Faute si Thomas Enders est sur la liste Officiel .

    http://www.bilderbergmeetings.org/steering-committee.html

    Bon ben c’est quand même pas ma faute si Trichet est Airbus Like Bilderberg Like aussi :

    http://www.airbus-group.com/airbusgroup/france/fr/le-groupe/notre-gouvernance/conseil-d-administration/membres_nouveaux/trichet.html

      +0

    Alerter
  • FL // 22.05.2014 à 10h10

    Comme Olivier à raison, il faudrait évidement créer un Google et un Microsoft en Europe.

    Malheureusement cette Europe n’est même pas “foutus” de créer un GPS alors que la Russie ou la Chine en ont chacune un depuis longtemps…et une défense sans GPS lui appartenant est à la merci du bon vouloir de celui qui le lui fourni, en occurrence ? les Etats-Unis !
    Vous me direz que l’armée Française est déjà sous Microsoft…alors, un peu plus un peu moins.

      +0

    Alerter
  • FL // 22.05.2014 à 10h20

    Actionnariat d’AIRBUS:
    http://www.zonebourse.com/AIRBUS-GROUP-4637/societe/
    http://www.tradingsat.com/airbus-group-NL0000235190/actionnariat.html
    Mais cela reste bien vague…

    Si une personne bien informée pouvait donner la répartition actuelle de actionnariat de AIRBUS ce serait certainement très intéressant.
    Merci d’avance.

      +0

    Alerter
  • Hugo // 22.05.2014 à 10h51

    “J’ai loupé un truc, ou il ne me semble guère possible – alors que c’est indispensable !!! – de créer sur fonds publics européens un concurrent public en Europe à Google et Microsoft ?”

    => euh, certainement pas. Les grands projets publics sont souvent des grosses blagues mais dans le domaine du numérique encore plus.
    On reparle de Numergy, Cloudwatt par exemple ? Ce serait un beau sujet d’article pour ce blog d’ailleurs, bien dans la thématique des crises.
    On peut créer un environnement qui amène ce type de boîte à émerger, mais on ne crééra pas à coup de gros budget un grand du web public. Parmi les caractéristiques des boites du web d’aujourd’hui, on trouve la prise de risque et l’adaptabilité, loin des caractéristiques des boites issues de l’argent public…

      +0

    Alerter
    • FL // 22.05.2014 à 21h16

      Parce que vous pensez que Microsot ou Google n’on rien à voir avec les Etats-Unis en tant qu’état?
      Le fait que ces entreprises soient privées ou publiques ne change rien à l’affaire, il s’agit de l’hégémonie des états-unis sur les reste monde. Ce sont à la fois des outils de propagandes, de domination culturelle, d’espionage…etc., et c’est beaucoup.

        +0

      Alerter
    • FL // 22.05.2014 à 21h24

      Et si vous pensez que nous pourrions refaire un Airbus aujourd’hui, je crois que vous êtes dans l’erreur.
      Idem pour l’espace, bref les grands projets états-uniens sont, contrairement à ce qui en dit, absolument du ressort de l’état.
      Après, que les firmes privées fassent le boulot, c’est un façon d’organiser les choses et cela revient au même que si elles étaient publiques. Franchement cela ne me gène absolument pas de savoir que Dassault produit nos avions militaires.

        +0

      Alerter
  • MJ // 22.05.2014 à 11h20

    @Hugo,
    Exact,
    La différence avec “il y a 40 ans” c’est qu’à l’époque on était d’une part dans une dynamique de reconstruction-construction soutenue par les politiques “pour la grandeur du pays” et on avait affaire à des passionnés jusqu’au PDG. Donc aucun risque de prendre une décision d’opportuniste.
    AIRBUS c’est Sud Aviation et ce n’étaient que des passionnés.
    Aujourd’hui on aura des passionnés pour faire le boulot et des mercenaires-oligarques-opportunistes pour piloter tout ça. Autrement dit echec assuré avec gavage financier de qque un

      +0

    Alerter
  • Arnould // 22.05.2014 à 11h24

    “La paix et la stabilité aux frontières de l’Est sont clairement menacées.”

    Un Allemand ne devrait pas utiliser les slogans des politiques français des années 1914 et 1939! Il devrait faire preuve d’un peu plus d’originalité, que diable… (désolé, je n’ai pas pu me retenir).

      +0

    Alerter
  • Danyves // 22.05.2014 à 11h30

    EADS et sa filiale Airbus au service du bloc atlantique …
    http://www.mondialisation.ca/eads-et-sa-filiale-airbus-au-service-du…/8384
    Mondialisation.ca, 18 mars 2008 … Thomas Enders, directeur d’Airbus, reçoit Condoleezza Rice à L’Atlantic-Brücke. …. directrice en charge d’Atlantik-Brücke et ancienne chargée aux affaires du très atlantiste German Marshall Fund …

    EADS et sa filiale Airbus au service du bloc atlantique
    Le complexe militaro-industriel euro-US
    Par Pierre Hillard

    http://www.mondialisation.ca/eads-et-sa-filiale-airbus-au-service-du-bloc-atlantique/8384

      +0

    Alerter
  • Casquette // 22.05.2014 à 11h49

    Airbus est un projet franco-allemand , par je ne sais quel truchement il en fait un projet “européen”…
    en fait je pense qu’il est resté bloqué sur l’ancienne définition de la construction européenne et son fameux couple.

      +0

    Alerter
    • chatard // 22.05.2014 à 12h37

      Avec les traités actuels, un projet comme Airbus ne pourrait pas voir le jour actuellement. Donc présenter Airbus comme le symbole de l’ Europe qui réussit, c’est de l’ hypocrisie.

        +0

      Alerter
      • archanonyme // 22.05.2014 à 16h16

        EADS ( dont Airbus ) n’existe plus au sens strict, EADS ( dont Airbus ) n’est plus contrôlé par les états membre ( membre créateur ), mais par des privés ( les part on été rachetée et le groupe à changé plusieurs de ces anciens noms ). renommer en Airbus, donc moin militariste que EADS (European Aeronautic Defence and Space)

          +0

        Alerter
  • yoananda // 22.05.2014 à 11h59

    La peur est en train de changer de camps on dirait !!!

      +0

    Alerter
    • Surya // 22.05.2014 à 15h34

      Oui, vu l’ampleur de la propagande et du bourrage de crane, que là ils sont sérieusement flippés.

        +0

      Alerter
    • FL // 22.05.2014 à 21h32

      Qu’ils commencent à avoir des insomnie n’est pas à exclure. Le problème c’est que ça les rend d’autant plus méchants.

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 22.05.2014 à 12h40

    Cette lettre sent bon la féodalité.
    “Manants, faites ce qu’on vous dit… Pour votre bien…”

      +0

    Alerter
    • V_Parlier // 22.05.2014 à 14h42

      Et oui, il ne faut pas oublier que les oligarques se sentent un peu comme des suzerains en puissance dans une UE sans chefs d’Etats. Ils ne sont pas encore au niveau de Kolomoïsky en Ukraine qui lève son armée, mais qui sait… un jour…

        +0

      Alerter
  • Derek // 22.05.2014 à 13h44

    “de créer sur fonds publics européens un concurrent public en Europe à Google et Microsoft ?”

    Sérieusement Olivier, vous ne préconisez pas de refaire un plan calcul à la de Gaulle à l’échelle de l’Europe ?
    L’incompréhension des mécanismes économiques par les politiques est à son apogée dans le monde de l’IT. N’y ajoutez pas votre voix.
    Vouloir construire from scratch un moteur de recherche sur fonds publics a déjà été tenté en France avec le résultat qu’on pouvait attendre : un fiasco retentissant et de l’argent gaspillé, (certainement pas pour tout le monde, il faudrait vérifier).
    Laissez donc faire le marché. Google gagne parce que sa technologie est des années lumières au dessus de celle des autres, ses investissements particulièrement avisés et intelligents, ses équipes talentueuses. Rien à voir avec des investissements publics.
    Ne laissons pas les états mettre leurs gros doigts là-dedans. L’allocation de capital par les états est tout sauf optimale. Pour une réussite comme Airbus (et encore je demande à voir toutes les données de l’équation), combien d’argent gaspillé dans des initiatives hasardeuses voire stupides (Heuliez, Galiléo, …). Que les états et/ou l’Europe s’efforcent de réduire leurs déficits avant d’investir l’argent des autres.(le nôtre).

      +0

    Alerter
    • V_Parlier // 22.05.2014 à 15h01

      1) “un fiasco retentissant et de l’argent gaspillé, (certainement pas pour tout le monde, il faudrait vérifier)” -> Je suis tout à fait d’accord. De multiples expériences de projets qui réinventent l’eau chaude avec notre argent sont à déplorer. Ils servent souvent à faire un reportage TV pour prétendre qu’il y a du boulot en France. (N’en tirent de l’intérêt que quelques privilégiés, même s’ils ne sont pas forcément méchants ou escrocs dans tous les cas mais ont simplement eu de la chance).

      2) “Laissez donc faire le marché” -> A ce point, non.

      Certes, il est illusoire de s’imaginer qu’on puisse apporter une quelconque prospérité en mettant des entreprises sous perfusion pour les maintenir en vie en situation de libre échange insoutenable, sous le couvert de projets sans demandeurs. Cependant, avoir l’Etat comme gros actionnaire décisionnaire (quand il en avait encore les moyens) dans des entreprises stratégiques, c’est la pratique des pays (hors UE, bien sûr) qui tirent leur épingle du jeu. Ce n’est pas pour rien que les néolibéraux ont appelé à tout privatiser après avoir si “gracieusement” prêté aux Etats naïfs, aujourd’hui bien trop endettés pour tenir tête. Par ailleurs, créer les conditions pour qu’un marché basé sur une économie nationale réelle (plus ou moins libéral, c’est secondaire pour moi) puisse exister, c’est déjà le rôle d’un Etat digne de ce nom. Autrement dit, c’est du protectionnisme. Mais réinventer l’eau chaude avec des deniers publics, j’en conviens, c’est du domaine de l’UMP/PS/UDI, rien de plus.

        +0

      Alerter
  • archanonyme // 22.05.2014 à 16h06

    Bien évidemment on comprend ses intérêts. Le plus gros client c’est l’UE, et tout le complexe militaro-industriel européen (dont il fait partie, il est la pièce maitresse entre main privée)(oui car “complexe militaro-industriel européen” c’est cela l’Europe qu’ils construisent). Sans EU, Airbus reste une faible compagnie civil et spatial, et voué a disparait face aux autres grands groupe militaro-industriel. ( http://www.youtube.com/watch?v=GizWAkMddsg ) A bonne entendeur

      +0

    Alerter
  • john // 22.05.2014 à 17h30

    En tant que sous traitant d’Airbus sur Toulouse (et voyant l’effet de l’absence de nouveaux programmes/l’objectif des 10% et le refus d’investir pour ATR, le nouveau Beluga et une nouvelle version du A380 sur les boites de sous traitances où il va y avoir de gros dégâts prochainement – par contre pour se racheter ses propres actions pour que Lagardère parte avec un cours haut, il n’y avait pas eu de problème….), je vais aller voter mais pour des candidats qui proposent une Europe réaliste (ni fédéraliste ni nationaliste). Quelle dommage que Chirac ait suicidé le gaulliste en adoptant les idées européistes de l’UDF, car De Gaulle avait tout dit : “On ne peut faire une omelette fédérale avec les œufs durs que sont les vieilles nations d’Europe.”
    Le tract du PS est tout de même tordant avec le sketch de l’Europe sociale qu’ils nous ont encore ressortit, ça fait au moins 20 ans que j’entends cette histoire. Et ils vont s’étonner de leur score, dimanche soir. Un seul débat à 22h30 (si il en a eu d’autre je l’ai loupé), ça fait peu, nos élites n’ont pas envie que l’on vote (mais vu que toutes les politiques sont gravé dans le marbre des traités ça ne peux rien changé). La dernière fois ils avaient été plus subtiles en montrant dans les clips les président de la 5e, montrant implicitement que l’exécutif faisait avancer l’Europe et donc à quoi bon pour voter pour le législatif.

    Les médias jouent à un jeu très dangereux, car ils voient des différences entre les fédéralistes qui n’existent pas et présente l’épouvantail du FN comme la seule alternative (pour amener les montons vers les fédéralistes), alors les souverainistes sont une alternative bien plus crédible. Le jour où le fédéralisme aura montré qu’il est impossible à cours terme (comme par exemple le refus d’un pays de payer pour un autre pays de l’Eurozone qui entraînerait l’explosion de l’Euro), tous les partis européistes seront inaudibles et le FN risque fort de rafler la mise et les autres solutions auront du mal à rattraper leur retard médiatique.

      +0

    Alerter
  • Andrea // 22.05.2014 à 19h31

    “Notre Groupe est un magnifique exemple de ce que l’intégration européenne a de meilleur à offrir.” – Enders.

    AIRBUS n’est pas un exemple d’intégration Européene. C’est un ex. de la globalisation, du libre échange, du fait que des grosses corporations comme Airbus peuvent acheter ou sous-traiter n’importe partout dans le monde. Un Airbus (et même une banale petite voiture) est composé de pièces venant de absolument partout. US, Allemagne, Chine, France, Allemagne, etc. etc.

    Voyons Le Ketchup.

    Les composantes – tomates réduites, concentrées, sucre, épices, vinaigre, ajouts (conservateurs) viennent du monde entier.

    Et sont souvent traités loin de leur ‘domicile’, cad. transportés ici et là. Tomates d’Espagne, le premier consommateur de tomates c’est GB. .. Ca c’est pour la sauce.

    Pour le reste, idem. La bouteille en plastique, ou en verre a certes une origine de production, mais utilise des éléments provenant du monde entier. Il se peut que même le contenant et la capsule qui ferme soit produit dans des lieux différents, il faut ensuite les réunir.

    Puis, il y les étiquettes et la fermeture papier / plastique qui offre une garantie de pureté, sécurité. Elle est sous-traitée, car c’est très compliqué, différentes langues, pays, legislation, etc. (Expert, on peut avoir un job hyper bien payé!) Les composantes viennent de partout. Papier, encre, imprimantes, plastique, colorants, colle (les étiquettes doivent durer), etc. etc. Et c’est une dernière étape, qui implique souvent encore des transports.

    Pq comparer Airbus et Ketchup? C’est rigolo 🙂

    Pour montrer qu’un ex. de très bas niveau est super opaque, pour Airbus c’est 100x pire, et tout cela n’a rien à faire avec l’Union Européene. Rien, zéro.

      +0

    Alerter
  • sybille // 22.05.2014 à 23h28

    Dans ma boite, ils ont carrément fait une semaine de promotion Européenne, avec quizz et loteries à la clés pour gagner des Goodies, plus explications de texte, le rôle favorable des lobbies, etc. J’ai Halluciné!

      +0

    Alerter
  • Pascale // 23.05.2014 à 00h54

    Et l’euro fort, ça ne le gêne pas, M. Enders? Je me souviens que Gallois parlait de délocaliser aux EU si l’euro continuait à monter (mais je crois qu’il était à près de 1, 50 USD à l’époque… ) …

      +0

    Alerter
  • HELLEBORA // 23.05.2014 à 01h01

    @ Norton

    “L’industrie française stratégique est en train de nous être volée !”…
    Merci pour ce lien.

      +0

    Alerter
  • HELLEBORA // 23.05.2014 à 01h21

    F. Hollande, vos sanctions contre la Russie font beaucoup de bien à la France; merci !

    Marwan Lahoud (Airbus Group Strategic Director) a déclaré fin avril que ” l’industrie aérospatiale n’est pas encore affectée par la crise en Ukraine mais cette question géopolitique pourrait constituer une menace pour notre approvisionnement en titanium”. La Russie exporte plus de 50 % de la production mondiale de titanium et presque 80% du titanium d’Airbus vient de Russie….

    http://www.france-metallurgie.com/index.php/2014/05/10/marwan-lahoud-russian-ukranian-confilit-threats-

    titanium-sourcing/#more-29672

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications