Comme on nous refuse un référendum démocratique sur l’accord de libre-échange avec l’Ukraine, je vous propose de nous inviter dans le référendum auquel ont droit les Néerlandais, prévu le 6 avril.

Et pour cela, j’ai besoin de vous.

J’ai préparé la traduction de 2 graphiques qui vont drôlement plaire là-bas, je pense. Il s’agit de ceux-ci :



http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2016/02/minimum-loon-europa-1.jpg

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2016/02/minimum-loon-europa-2.jpg

L’idée est de les tweeter en masse, pour qu’ils soient visibles aux Pays-Bas, et finissent par être repris et s’y propager, pour montrer pourquoi il faut voter non…

Mais pour que cela soit visuel et donc efficace, ne vous contentez pas de re-tweeter des tweets existants, créez bien des tweet avec l’image visible que vous téléchargez.

Il ne vous reste qu’à mettre un texte d’accompagnement :

Lonen in Europa. Beste nederlanders : stem goed, Europa rekent op U !

(“Salaires en Europe. Amis Néerlandais, votez bien, les Européens comptent sur vous !)

Voici les comptes Twitter des grands médias néérlandais :

@nrc@Webcare_VK@telegraaf@ADnl@Webcare_Parool@vrij_nederland@HPdeTijdNL@NOS@RTLNL@NUnl

 

On va passer la 1ère couche, on y reviendra 1 ou 2 fois d’ici le 6/4 🙂

Je compte donc sur vous, vu votre nombre, si vous vous mobilisez régulièrement (étalez un peu les tweets sur quelques jours) ça ne devrait pas passer complètement inaperçu….

Courage, on les aura ! 🙂

55 réponses à [Mobilisation] Référendum néerlandais sur l’accord UE/Ukraine

Commentaires recommandés

Kiwixar Le 01 février 2016 à 03h55

Excellente initiative!
Sans reprise en main citoyenne de cette folie qu’est devenue l’UERSS, on va avoir droit à un glissement :
– “Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les Traités européens” (on y est, dixit Junker)
– “Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les décisions du Politburo et des commissaires politiques”
– “Il ne peut y avoir de choix démocratique”
– “Pas besoin de choix”
– “Pas besoin d’électeurs”
– “Pas besoin d’humains”

  1. trombinacoulos Le 01 février 2016 à 03h25
    Afficher/Masquer

    Bon, je me suis inscrit sur “tweeter” spécialement pour cette action, je pense que c’est une bonne idée.


  2. Kiwixar Le 01 février 2016 à 03h55
    Afficher/Masquer

    Excellente initiative!
    Sans reprise en main citoyenne de cette folie qu’est devenue l’UERSS, on va avoir droit à un glissement :
    – “Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les Traités européens” (on y est, dixit Junker)
    – “Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les décisions du Politburo et des commissaires politiques”
    – “Il ne peut y avoir de choix démocratique”
    – “Pas besoin de choix”
    – “Pas besoin d’électeurs”
    – “Pas besoin d’humains”


    • DUGUESCLIN Le 01 février 2016 à 10h43
      Afficher/Masquer

      J’aime bien votre appellation UERSS qui me semble parlante.
      On nous a bassiné pendant des années contre le régime totalitaire de l’Union Soviétique, (l’URSS ). Nous étions le camp de la liberté de la démocratie et patati et patata.
      Maintenant que le régime soviétique n’existe plus, nos atlantico-européistes continuent à vouloir nous faire confondre l’URSS et la Russie. Alors que c’est chez nous ils installent un régime totalitaire digne des soviets à notre nez et notre barbe avec un mépris désarmant.
      A quand la perestroïka chez nous.


      • Kiwixar Le 01 février 2016 à 11h00
        Afficher/Masquer

        L’appellation UERSS n’est pas de moi mais elle est d’ici, et elle est tellement vraie que ça fait mal. J’ai vu que Charles Gave la reprend aussi.


      • Amsterdammer Le 01 février 2016 à 20h06
        Afficher/Masquer

        U€R$$ serait encore plus parlant 🙂

        Ça fait partie des mots-révélateurs qu’il faut utiliser, diffuser et marteler, pour que ça s’imprègne dans les esprits, comme “faucialistes”, “Grosse Commission de Bruxelles”, “JC Juncker, Chancelier Impérial” [Reichkansler], etc


      • Placide Le 02 février 2016 à 15h24
        Afficher/Masquer

        n’oubliez jamais que c’est bien l’anticommunisme – bien ancré dans les subconscient – qui a été le principal carburant de l’Union Européenne.

        Alors UERSS ? c’est une appellation idiote :
        1) UE et UERSS n’avait rien de comparable. Plus de 70% des soviétiques ont voté pour conserver l’URSS, le résultat serait probablement inverse pour l’UE
        2) L’UE c’est l’instrument du pouvoir de l’oligarchie. En URSS, il n’y avait pas d’oligarchie. Il aura justement fallu tous les efforts de l’Axe USA UE pour faire tomber l’URSS et que des oligarques confisquent les richesses et le pouvoir à l’Est…;

        bref, ne nous laissons pas abuser.


    • Amsterdammer Le 01 février 2016 à 19h46
      Afficher/Masquer

      Oui, j’envisageais déjà de faire circuler les graphiques en français, c’est encore mieux comme ça.

      J’ai envoyé les liens de ces graphiques au site Geenpeil.nl, qui est à l’origine de l’initiative de consultation populaire et qui mène la campagne pour le NON.

      Ils devraient en faire bon usage, je pense. 😛


  3. Alex Le 01 février 2016 à 05h00
    Afficher/Masquer

    Pourquoi quel est le but ? Inciter les néerlandais à voter pour l’accord de libre-échange avec l’Ukraine ? Ou au contraire pour voter contre ? J’aurais bien aimé avoir une explication avec les graphiques.


    • bourdeaux Le 01 février 2016 à 09h03
      Afficher/Masquer

      Votre question peut sembler idiote à la première lecture, mais en fait elle ne l’est pas du tout ! Il est vrai que ces graphiques peuvent être interprétés de façon opposée selon ce qui colonise l’esprit de celui qui les lit : la macro ou la micro, le court terme ou le long terme, le consommateur ou le producteur…


      • Olivier Berruyer Le 01 février 2016 à 09h23
        Afficher/Masquer

        je serais intéressé de savoir comment on peut voir du positif à être mis en concurrence avec un salarié payé 46 €…


        • bourdeaux Le 01 février 2016 à 09h38
          Afficher/Masquer

          Vous avez beaucoup de gens qui ne raisonnent qu’en consommateur : “avec un pays comme ça dans l’UE , on va produire moins cher, notre pouvoir d’achat va augmenter, compétitivité, ça va ruisseler, etc…” vous connaissez bien mieux que moi ce type d’analyse madelinesque, comme vous dites. C’est pour cela que je trouve que la réflexion d’alex n’est pas idiote: une petite explication du graphique ne serait peut-être pas aussi superflue que vous semblez le croire.


        • bourdeaux Le 01 février 2016 à 09h46
          Afficher/Masquer

          Je corrige : plutôt qu’une explication, un slogan qui accompagnerait le graph, puisqu’il s’agit de tweeter et que j’imagine qu’un tweet ne peut pas faire dans la longueur !


        • Jean-Luc Mercier Le 01 février 2016 à 12h04
          Afficher/Masquer

          Et bien alors, c’est cela qu’il faut dire, car ceux auxquels on s’adresse ne sont pas nécessairement des gens à qui ce genre de choses économiques sont familières. Donc, pas d’ellipse :

          Voulez-vous être mis en concurrence avec un salarié ukrainien payé 46 € ?
          Voulez-vous être payé 46 € ?


        • natoistan Le 02 février 2016 à 00h37
          Afficher/Masquer

          Désolé en Anglais,mais c’est en rapport direct avec l’article d’OB:

          En résumé malgré ou à cause des salaires si bas,il ne faut pas croire que les multinationales se précipitent en Ukraine au contraire,visiblement tout le monde se casse.Assez logique car quoi leurs vendre?
          Comme les oligarches ont leur pognon hors du pays depuis longtemps,on se demande ce qu’il va rester?Le dernier qui sort ferme la porte merci.

          ”Mass exodus of foreign businesses from the Ukraine.”

          http://thesaker.is/mass-exodus-of-foreign-businesses-from-the-ukraine/?inmoderation

          Y a pas à dire encore un énorme succèssssssssss ce Maidan.

          Et Bobonne ce soir veut encore prolonger les sanctions.Cette femme est un danger public ou alors la NSA a du vraiment lourd de chez lourd pour la faire chanter ce n’est pas possible autrement?

          Angela Merkel : l’UE va prolonger les sanctions contre la Russie.

          https://francais.rt.com/economie/14944-angela-merkel-sanctions-russie


        • smo Le 02 février 2016 à 15h42
          Afficher/Masquer

          Le positif, ce serait que l’Ukrainien gagnerait mieux sa vie. C’est peut-être naïf. Mais les Chinois et tous les ouvriers des pays producteurs ne gagnent-ils pas un tout petit mieux leur vie qu’avant les délocalisations ?


        • Scrib Le 02 février 2016 à 16h25
          Afficher/Masquer

          La patron va le voir le positif… pas de doute


      • jean-marc Le 01 février 2016 à 09h34
        Afficher/Masquer

        Excellente idée O.
        Mais je suis d’accord avec bourdeaux, l’accroche
        “Salaires en Europe. Amis Néerlandais, votez bien, les Européens comptent sur vous !”
        n’est pas assez claire.

        Je propose qchose comme ça :
        “Salaires en UE. Amis néerlandais, votez NON et donnez aux politiciens le signal STOP”
        Par exemple…

        Je propose aussi d’élargir au delà de twitter ; tout forum ou zone commentaires, facebook, etc. Selon les possibilités et goûts de chacun. En anglais ou néerlandais.

        My 2 cents comme on dit.


      • Alae Le 01 février 2016 à 10h11
        Afficher/Masquer

        Vous avez raison, Bourdeaux, la question d’Alex n’est pas si idiote. On lit ce genre d’infos à l’endroit ou à l’envers selon qu’on se situe du côté du travailleur mis en concurrence ou de celui du producteur.
        Et, comme chacun sait, la population des Pays-Bas est entièrement constituée de producteurs qui vont accueillir ce graphique avec le sourire. 🙂


      • Olivier Berruyer Le 01 février 2016 à 10h24
        Afficher/Masquer

        “Salaires en UE. Amis néerlandais, votez NON et donnez aux politiciens le signal STOP”

        Si vous voulez… Quelqu’un peut traduire svp ? Merci 🙂


        • Riri Le 01 février 2016 à 10h40
          Afficher/Masquer

          “Lonen in Europese-Unie. Nederlandse vrienden, stemmen NEE en geven de STOP-signaal aan de politiek”.

          Je suis bruxellois mais … francophone 😀 Ce serait toujours mieux de vérifier 😉


        • Raskolnikov Le 01 février 2016 à 10h44
          Afficher/Masquer

          “Lonen in de EU. Beste nederlanders, stem NEE en geef het STOP signaal aan de politici.”


          • Sangsue-raie Le 01 février 2016 à 20h53
            Afficher/Masquer

            Ce ”référendum” n’en est malheureusement p a s un.
            En effet, le résultat n’est PAS contraignant légalement.

            Il s’agit en fait d’une nouveauté, décaféinée.
            C’est j u s t e et seulement une CONSULTATION.
            Le gouvernement va ”sonder” l’opinion, s a n s plus et n’a aucune obligation légale de la respecter. Aucune.

            Evidemment, cette information factuelle et juridique va embêter tous les conférenciers,les journalistes, les activistes, etc… dont les discours et visibilité dépendent très souvent de la fiction, et sans aucun scrupule pour l’ ”espoir” ”l’émotion” et la fausse idée qu’ils créent, desquels émergent divers poujadismes furibonds.

            Car ils font ainsi de la propagande dite ”grise”
            (Il y en a trois sortes, la noire, la grise et la blanche.
            – La noire =mensonge-total-fiction-paralogique du haut en bas.
            – La grise se basant sur un faux, tronqué, ainsi sa narrative étant totalement déviée bien que logique, dérive de biais cognitifs majeurs en conclusions erronées. Une para-logique en soi.
            – La blanche, édulcorant des faits, fonctions, et parsemant son discours de faux et de biais cognitifs d’opinion)


          • Gégesse Le 01 février 2016 à 23h51
            Afficher/Masquer

            Fait pour ma part sur les comptes mentionnés dans le post.
            Pour le tweet :avec le texte plus explicite proposé dans les commentaires, et le lien raccourci vers l’image n°2 :

            Lonen in Europese-Unie. Nederlandse vrienden, stemmen NEE en geven de STOP-signaal aan de politiek http://bit.ly/1TvK0SK

            Manquerait effectivement un hashtag mais plus assez de caractères possible…


        • Crapaud Rouge Le 01 février 2016 à 21h32
          Afficher/Masquer

          Alex et bourdeaux ont vu quelque chose qui n’était pas facile à voir. Nous, on saisit immédiatement l’ironie du : “votez bien, les Européens comptent sur vous“, mais ceux qui ne sont pas au fait de la culture de ce blog le prendrait pour un appel à voter pour. Cela dit, je préfèrerais un slogan plus percutant, par exemple : “Salaires en UE. Amis néerlandais, votez STOP à la concurrence déloyale des bas salaires” ! Mais bon, c’est juste une proposition. Au demeurant, rien n’oblige à se limiter à un seul titre : on n’est pas (encore) en URSS, et la concurrence a (encore) du bon. 🙂


    • Olivier Berruyer Le 01 février 2016 à 09h20
      Afficher/Masquer

      Vous, il est temps que vous négociiez une diminution de salaire avec votre employeur… 😉


      • Shykro Le 01 février 2016 à 09h59
        Afficher/Masquer

        Et si c’était lui l’employeur? 😉
        Les patrons de chantier vont se rejouir d’avoir de la main d’oeuvre en concurrence directe avec les polonais.


        • lephil Le 01 février 2016 à 14h32
          Afficher/Masquer

          En fait ces une mise en concurrence différente suivant les classes sociales.
          – les actifs pauvre et classe moyenne en concurrence directe pas trop le temps de consommer (gros perdants)
          – les actifs classe bourgeoise pas de concurrence mais consommateur surtout de service à la personne ( gros gagnants)
          – les inactifs classe pauvre et moyenne pas de boulot mais consommateur (légèrement gagnants)
          – les inactifs retraité toute classe confondu consommateur en tout genre(gagnants)
          en résumé vous avez 25 à 30 % de la population qui se fait violemment arnaquer vous pouvez faire autant de référendum que vous voulez c’est plié bizarrement ce sont les mêmes pourcentages que l’on retrouve dans le vote FN CQFD


          • Papagateau Le 01 février 2016 à 18h33
            Afficher/Masquer

            Je retiens l’idée du retraité / allocataire qui n’est pas en concurrence sur le marché de l’emploi , et qui donc, va voter comme un consommateur, donc comme un riche ( un capitaliste ).
            Mais l’artisan, officiellement patron, fait payer sa propre main-d’œuvre, donc il est atteint de la même façon qu’un salarié.
            On retrouve la composition électorale :
            PS : emplois protégés , fonctionnaires, bourgeois, cadres, communicants, bénéficiaire d’une allocations si c’est une autre que le chômage.

            LR : retraités même pauvres s’ils sont propriétaires ou dans un HLM subventionnés, très riches, cadres dirigeants.

            FN : travailleurs, salariés ou artisans, ne gagnant pas assez pour avoir un crédit immobilier. Pas de retraité, pas d’autre allocation que le chômage. Pas d’HLM.
            En bref ceux qui produisent, ceux qui sont qui ne bénéficient pas de la baisse des prix et des salaires.


  4. FifiBrind_acier Le 01 février 2016 à 07h40
    Afficher/Masquer

    “La reprise en main citoyenne” n’est pas pour demain…
    Discours de Benoît Coeuré, membre du Directoire de la BCE- Août 2015.
    “Tirer les bonnes leçons pour la zone euro”
    https://www.ecb.europa.eu/press/key/date/2015/html/sp150827.fr.html

    Tout le texte mérite une lecture attentive par le contenu de ses projets fédéralistes et l’absence totale de référence à l’avis des citoyens.

    Extraits:
    “La zone euro est un projet irréversible. Nous devons nous appuyer sur la confiance dans la monnaie unique (NB: pas sur l’avis des citoyens), pour construire les Institutions qui renforceront la cohésion de notre Union économique et politique” (…)

    Ils nous présenteront, s’ils y pensent, le projet comme “un simple amendement”, “un machin technique “, de toute façon, bien trop compliqué pour que le peuple comprenne.

    Quand on voit le budget de la Grèce sous tutelle de la Troïka, et que Varoufakis n’avait même plus accès aux ordinateurs du Ministère des Finances, il y a de quoi se faire du souci.

    Nos Mamamouchis européens n’envisagent rien de moins que d’enlever aux Etats de la zone euro, le budget, c’est à dire le droit de lever des impôts et de gérer le budget.
    Sans referendum, ni même sans l’avis des Parlements.

    Mais je suppose que le fédéralistes européens vont s’en réjouir…


    • JMDS Le 01 février 2016 à 09h20
      Afficher/Masquer

      Pour faire suite, le pacte budgétaire signé en mars 2012 précise que chaque État signataire devra prévoir qu’un « mécanisme de correction soit enclenché automatiquement ». Le terme “mécanisme” est souvent repris dans d’autres textes.La mise en œuvre de mécanismes automatiques d’ajustements, sans qu’il soit nécessaire de faire appel aux décideurs politiques, apparaît la marque d’une bonne gouvernance. On y voit bien une emprise idéologique pour laquelle les règles fabriquées par les hommes doivent s’inscrire dans la continuité des vrais principes et, pour cela, leur caractère automatique leur confère une valeur parfaite. A l’exemple de l’art aristotélicien : l’art, au sens architectural du mot, ne délibère pas, pas plus que la nature.


    • Crapaud Rouge Le 01 février 2016 à 21h58
      Afficher/Masquer

      “La reprise en main citoyenne” n’est pas pour demain…” : il n’y en aura jamais à l’échelon national. Maintenant que les actionnaires ont repris le pouvoir avec la complicité des entrepreneurs, comment peut-on espérer qu’ils le cèdent ? Et avec les menaces qui pèsent sur l’énergie et le climat, ce n’est pas le moment pour eux de lâcher la barre.


  5. Leneutre Le 01 février 2016 à 08h14
    Afficher/Masquer

    Pour les néerlandophones.

    Projet de crowdfunding aux Pays-Bas visant à financer trois jeunes journalistes néerlandais afin de fournir aux néerlandais une alternative aux médias sous-influence européiste.

    http://www.ftm.nl/advertorial/wat-zijn-de-feiten-en-achtergronden-van-het-eu-associatieakkoord-met-oekraine/

    PS: il ne s’agit pas un vrai référendum, dans le sens où le vote n’a pas force de loi, il n’est que ‘consultatif’, mais le résultat influencera la crédibilité symbolique des autorités politiques néerlandaises et européennes.


  6. Homère d'Allore Le 01 février 2016 à 08h31
    Afficher/Masquer

    Outre Twitter, comme je travaille avec des fournisseurs hollandais, j’ai envoyé derechef le tableau par courriel à tout l’organigramme de la société…

    On les aura !


  7. Barbey Le 01 février 2016 à 08h58
    Afficher/Masquer

    Excellente initiative.
    Par contre, sans être un professionnel de Twitter, pour arriver dans les top Tweet et dans les tendances émergentes, il faut tweeter au même moment (ie mm laps de tps) pour avoir un impact significatif.

    Il faudra donc un minimum de coordination.


    • Ben G Le 01 février 2016 à 09h17
      Afficher/Masquer

      Il me semble indispensable, pour aider à la visibilité des graphiques, de créer un hashtag ou, peut-être mieux, de se rallier à un existant (rapport aux tendances émergentes)


      • Barbey Le 01 février 2016 à 12h42
        Afficher/Masquer

        Vous avez raison sans un hashtag identifiable, il n’y a aucune chance d’avoir un impact sur Tweeter.
        Pour pouvoir émerger seul, il faudrait au moins 100 à 150 comptes uniques qui tweetent en mm tps.


  8. voss Le 01 février 2016 à 09h17
    Afficher/Masquer

    je ne comprends pas toutes ces finasseries et comentaires sybilins :

    – vous etes POUR l adhesion de l Ukraine ?

    – ou etes vous CONTRE ?

    pour ma part je suis contre
    cela va plomber l euro.


    • Kiwixar Le 01 février 2016 à 10h17
      Afficher/Masquer

      “je suis contre ça va plomber l’euro”

      La baisse de l’euro par rapport aux autres devises est bonne pour les exportations donc pour l’emploi. La dissolution de l’euro serait bonne pour l’emploi en France, notamment parce que le franc serait plus bas de 20 à 30% par rapport aux devises des pays d’Europe du nord.


      • voss Le 01 février 2016 à 10h39
        Afficher/Masquer

        merci
        vous confirmez que l adhesion de l Ukraine contribuera
        a l explosion ( la destruction ) de l Euro……..


        • Kiwixar Le 01 février 2016 à 11h08
          Afficher/Masquer

          Aucunement. Un accord de libre-échange n’est pas faire partie de l’UE (avec ses droits devoirs avantages et inconvénients) et encore moins de l’eurozone. La Turquie a un accord douanier avec l’EU depuis 1995. L’Australie et la NZ ont chacune un accord de libre-échange avec la Chine.


  9. Olposoch Le 01 février 2016 à 10h42
    Afficher/Masquer

    Il y a un mot-dièse #ukrainereferendum
    Les graphiques en anglais seraient mieux diffusés…
    Ils parlent tous anglais couramment là-bas…


  10. JacquesJacques Le 01 février 2016 à 12h30
    Afficher/Masquer

    L’idée est excellente.
    Le tableau des salaires parle très clairement à beaucoup de gens. Il ne parlera pas à tout le monde c’est évident. L’habillage avec des slogans peut se travailler ensemble pour en trouver de bien plus percutants. Il y a une autre étape à prévoir qui est une affaire de stratégie cette fois : préparer d’autres éléments pour contrarier la réaction du système qui poussera même malhonnêtement au contraire à l’entrée de l’Ukraine. Pour mener cette action, il faut les envisager et préparer les ripostes.


  11. Lepage Gérard Le 01 février 2016 à 12h50
    Afficher/Masquer
  12. St3ph4n3 L. Le 01 février 2016 à 13h37
    Afficher/Masquer

    On oublie cet autre pilier du néolibéralisme qu’est le tourisme de masse. Imaginons tous les endroits qui pourront être visités avec des gens aussi peu payés !

    De la place Maïdan où on assistera à une reconstitution fidèle des fameux événements qui y ont eu lieu (à deux ou trois détails près et sur une musique d’un grand compositeur ukrainien) en passant par la maison des syndicats où une secte de dangereux individus s’est suicidée collectivement (beaucoup de braves ukrainiens ont bien essayé de les sauver mais ils n’avaient que des bâtons et leurs rangers pour les “éteindre”… comprenez que, dans ces conditions, c’était de l’ordre de l’impossible).

    On n’oubliera pas la visite de Tchernobyl (après tout, quand on a fait le trajet jusque là, ce n’est plus si loin).

    J’en passe et des meilleures.

    PS : c’est du second degré, vous l’aurez compris.


  13. Zevengeur Le 01 février 2016 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Dans son très intéressant dernier livre “Il est temps de dire ce que j’ai vu”, Philippe De Villiers cite Soljenitsyne venu aux Lucs Sur Boulogne en 1993 pour le bicentenaire des massacres de Vendée.

    Ce dernier a déclaré :
    “Aujourd’hui, les dissidents sont à l’est, ils vont passer à l’ouest” (*)

    Aujourd’hui, c’est fait !

    (*) Même si en 1993, les dissidents étaient déjà réhabilités en Russie


    • Crapaud Rouge Le 01 février 2016 à 23h16
      Afficher/Masquer

      J’aimerais bien comprendre pourquoi ce post se fait virer : “Histoire de pondérer un peu l’enthousiasme pour de Villiers : il met l’avortement dans le même sac que tout le reste. Chez moi ça ne passe pas. Progrès et liberté ne sont pas réservés aux mecs, sinon il faut donner raison aux islamistes.” Parce que de Villiers serait en fait un “pro-avortement” convaincu ? Parce que c’est hors sujet ? Mais ce n’est pas moi qui ai mis de Villiers sur le tapis ! De Villiers est impec sur le chapitre de la souveraineté, pour le reste c’est pas ma tasse de thé.


  14. GLEB Le 01 février 2016 à 14h25
    Afficher/Masquer

    Je ne voudrais pas plomber l’ambiance, mais comme le brament nos politiques, le référendum n’est que consultatif ..
    En clair, ils se contre foutent de ce que les néerlandais vont voter, et du soutien des français ou de tout autre plébéien de n’importe quel pays d’Europe ..
    L’Ukraine sera intégrée avec ou sans notre consentement.
    On dit “merci qui ?”


  15. 1Direct Le 01 février 2016 à 14h28
    Afficher/Masquer

    IMPORTANT:
    Une partie de l’accord avec l’Ukraine est déjà en application depuis le 1er janvier

    Cela sans autre formalité.

    De là à comprendre que le référendum est, in fine, malgré la loi néerlandaise, un vaste enfumage il n’y a pas loin pour le penser.

    En résumé même si le non l’emporte, comme d’habitude, tout va continuer comme Junker, Merkel Bruxelles, Berlin, Paris et Cie l’ont décidé.

    Mais rêvons, on ne sait jamais parfois des miracles arrivent.

    PS:
    Pour rappel les hollandais aussi avaient voté NON a Maastricht.
    Comme nous, ils se sont fait avoir.


  16. FifiBrind_acier Le 01 février 2016 à 17h59
    Afficher/Masquer

    En Birmanie, après grèves et manifestations, les salariés ont obtenu 2,47 euros de salaire par jour.
    La mondialisation a réinventé la colonisation et l’esclavage .


    • MinL Le 02 février 2016 à 08h41
      Afficher/Masquer

      Ce qui fait que les Birmans sont maintenant mieux payés que les Ukrainiens … mine de rien !


  17. Bruno Anthoine Le 01 février 2016 à 18h38
    Afficher/Masquer

    On devrait créer un hashtag que tout le monde reprendrait également. Je propose #NederlandseReferendum. Je vais en tout cas tweeter la première fois avec ce mot-clé-ci!


  18. Lepierrot Le 01 février 2016 à 21h06
    Afficher/Masquer

    Après une recherche sur Internet envoi d’un msg avec pj à tous les emails de diverses rédactions néerlandaises 🙂


  19. Aurélien Le 02 février 2016 à 13h30
    Afficher/Masquer

    Taux de conversion :

    En 2007 : 1 Euros = 10 UAH
    Aujourd’hui : 1 Euros = 28 UAH

    Salaire minimum en Ukraine : ~1500 UAH

    La survie du capitalisme, tiens à la production comme il faut toujours produire pour assurer la survie du capital il faut baisser le coût de production, du coup de la main d’œuvre moins chère, quand il y aura plus de pays à bas coût dans le monde à intégrer au libre échange, l’Europe s’effondrera.

    J’espère juste que la France quittera l’Europe bien avant.


  20. Scrib Le 02 février 2016 à 16h41
    Afficher/Masquer

    J’espère que vos graphiques sont blindés !!
    On connait les tatillonneurs …
    “Et en parité d’achat, ils vivent comment en Ukraine avec 50€ par mois ?” (celle la me parait presque la plus pertinente)
    “Et combien de personne touche ce minimum en Ukr ?” (courbe de population, salaire médian etc…)

    Bref, je préfère prévenir, même si je suis bien sur que vous vous attendez à tout un tas de réaction quand cela remontera jusqu’à vous (vous allez surement être taxé d’affreux nationnaliste pro-kremlin-conspirationniste souffrant de désordre mentaux et totalement affabulateur)


  21. Téhèf Le 08 février 2016 à 16h07
    Afficher/Masquer

    L’UE a signé des accords de libre-échange avec des pays d’Afrique et d’Amérique du Sud, il serait pertinent de les rajouter: https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_de_libre-%C3%A9change_de_l%27Union_europ%C3%A9enne

    Salaire minimum mensuel au Chili: 380 USD
    Salaire minimum quotidien au Mexique: 3,8 USD


Charte de modérations des commentaires