Je vous ai infligé beaucoup de billets sur l’Ukraine (et c’est loin d’être fini – mais ça arrive bien tard). Mais je pense que celui-ci est peut être le plus important de tous finalement. Il est assez court (Edit : plus maintenant, désolé 🙂 ), et pas la peine d’en rajouter.

(ATTENTION, IL Y A UNE IMAGE DIFFICILE DEDANS)

Donc, comme expliqué ce matin, crime de guerre à Odessa hier.

Retour sur les évènements :

Les Pro-Kiev (la plupart sont de Secteur Droit) :

(Sympa je trouve, ces démocrates. C’est l’affiche pour le candidat du Parti des Régions qu’il détruisent)

Mais bon, les Ukrainiennes locales aident aussi bien Secteur Droit, par exemple en faisant des cocktails Molotov (des fois que ça serve), comme le 2 mai :

Alors, c’est le Drame :

Pourquoi les gars à l’intérieur ne sont-ils pas sortis sur le moment ? Outre les entrées bloquées, ceci les attendait dehors :

Voilà comment les personnes qui se sont défenestrées ont été achevées :

ATTENTION VIDEO VIOLENTE ET DURE :

Ici, on voit les nervis scander Ukraine en bas de l’immeuble pendant l’incendie….

Et donc au final, on a 42 morts – TOUS d’Odessa, et AUCUNE arme n’a été retrouvée dans le bâtiment (certains anti-Kiev étaient apparemment armés, mais a priori pas ceux ayant été poussés dans l’immeuble)…

Désolé pour l’image dure, mais enfin, on ne peut pas non plus rester tout le temps dans son confort… Et encore, je vous épargne les vidéos à vomir que j’ai vues. Mais pensez bien que les russophones de l’Est et les Russes ont vu tout cela en détail eux… :

[Image difficile, attention]

 

 

 

 

 

 

Les sympathiques Pro-Kiev ont en effet empêché les pompiers d’intervenir rapidement :

Témoignages sur l’excellent blog de la sociologue Danielle Bleitrach HistoireEtSociete (consultez le aussi sur la Crise Ukrainienne ) :

Témoignage d’un rescapé :

“Je n’oublierai jamais l’horreur… le rédacteur en chef de « Antifasciste » a pu s’entretenir au téléphone avec l’un des « kulikovcy » (résistants antifascistes de la Place Koulikovo Pole), qui a miraculeusement survécu à un terrible incendie, alors qu’il était réfugié pour fuir la violence les tueurs de la junte dans la Maison des Syndicats. Officier de réserve de 49 ans, Yuri est encore quelques heures plus tard dans un état de choc, il a remercié Dieu d’être en mesure de revenir de l’enfer.

Selon Youri, au moment de l’altercation avec les radicaux il n’y avait pas plus de 250 personnes. Le total était formé de trois douzaines de service d’ordre, le reste étant composé d’Odessites d’âge moyen ou de personnes âgées, dont beaucoup de femmes. Après les altercations dans la rue Grecque et sur la place de la cathédrale, les fascistes ont lancé une offensive sur le parvis de Koulikouvo. Il y en avait plusieurs milliers. Nos forces étaient inégales, en outre, nous n’avions aucune arme! Nous avons été obligés de battre en retraite et nous avons décidé de nous barricader dans la Maison des Syndicats, qui se trouve juste à côté. Ce qui est arrivé ensuite, “je n’ai toujours pas réalisé, ” dit-il et sa voix tremble.

Selon Youri, ils ont immédiatement fait usage contre lui de matraques et d’ armes à feu. Le gars qui était à mes côté est tombé immédiatement. Ils nous ont poussés dans le bâtiment et coupé toutes les voies de retraite. Je me suis retrouvé dans l’aile droite du 3ème étage, nous étions une douzaine de personnes dans une pièce. Les Pravoseki (Secteur droit) ont commencé à bombarder le bâtiment avec des cocktails Molotov et à tirer sur les fenêtres. Le premier étage était en flammes, puis au-dessus de nous, la fumée s’est propagée dans les couloirs, il était impossible de sortir… Nous avons ouvert les fenêtres et cassé les vitres, mais il n’y avait pas de salut : les fumées de la Place entraient dans la chambre. Des gens sautaient par les fenêtres à l’étage au-dessous, on les achevait en bas. D’en bas, ils criaient “gloire à l’Ukraine” et “mort aux ennemis »C’était l’enfer ! Les Pompiers sont arrivés, ils ont commencé à éteindre l’incendie au rez-de-chaussée » dit le témoin oculaire.

Ensuite, d’après ce témoin qui a survécu par miracle, il ne se souvient que vaguement de ses actes. Autour d’eux tous mouraient étouffés, asphyxiés, certains criaient et demandaient pitié… « Je me souviens avoir arraché mon camouflage, et un camarade habillé « en civil » m’a donné un polo de sport. Et nous nous sommes précipités dans le couloir, en trébuchant sur les cadavres. Il y en avait plein, je ne peux pas dire le nombre exact… Il n’y avait pas de lumière, on entendait des bruits de craquements, comme des zombis, nous sommes parvenus à l’escalier de secours au premier étage. Je ne sais pas comment cela s’est fait. Au rez-de-chaussée l’incendie était déjà éteint. A la sortie Ouest nous avons vu plusieurs pravoseki (les gens de pravy sektor). Nous avons joué les idiots, et à leur interpellation « Halte ! », nous avons répondu « les gars, nous sommes avec vous ! »… Pour une raison quelconque, que j’ignore, ils n’ont pas cherché à en savoir plus, apparemment d’autres tâches les attendaient. Alors nous sommes allés dehors mêlés à la foule… “, se confia-t-il.

“Nous avons perdu cette bataille, parce que ne sont n’étions pas organisées. Mais tous les morts du champ de Koulikov sont des héros. Ils sont allés à une mort certaine. Il s’agit du Khatyn d’Odessa…

et :

“André Brajeski a été assassiné par les néo-nazis. Avec ses camarades de Borotba, il défendait le campement de tentes du Champ de Koulikovo. Avec eux, il s’est retranché dans la Maison des Syndicats sous la pression des forces d’extrême-droite, supérieures en nombre, qui ont attaqué et brûlé les chapiteaux. Ensuite, les ultras ont incendié la Maison des Syndicats avec des cocktails Molotov. Pendant l’incendie, André se trouvait à un des étages supérieurs. Il a dû sauter par la fenêtre pour échapper au feu. Arrivé au sol, il était encore vivant. Les brutes néo-nazies l’ont achevé à coups de pieds et de bâtons…

André était un camarade convaincu, courageux et discipliné. Il travaillait comme informaticien, mais sa véritable vocation était son engagement politique. Communiste convaincu, il consacrait beaucoup de temps à la formation, il lisait les classiques du marxisme et les auteurs de gauche contemporains. A Odessa, tous les gens de gauche se souviennent de lui comme un garçon modeste, intelligent, qui ne manquait aucune occasion de s’engager dans les actions politiques, toujours au premier rang…

Quand les forces néo-nazies sont venues au pouvoir en Ukraine, André s’est inscrit dans la Milice populaire d’Odessa (droujine) pour défendre sa ville contre les bandes fascistes. Malheureusement, ce jour-là, le rapport des forces n’était pas en faveur des défenseurs d’Odessa…”

Il y en a évidemment aussi sur Facebook (merci de valider la traduction) :

“Bonjour, mon nom est Igor Rozovskiy, je suis âgé de 39 ans, je vis dans la ville d’Odessa. Je travaillé depuis 15 ans en tant que médecin dans un service de SAMU.

Hier, comme vous le savez, dans notre ville il y a eu une terrible tragédie, avec des gens en tant d’autres. Brutalement assassinés – brûlés vifs. Pas à cause d’un état d’ébriété, pas pour l’héritage de grand-mère, mais parce qu’ils ne partagent pas les vues politique des nationalistes. Ils ont tout d’abord été sévèrement battu, puis brûlés.

En tant que médecin, je me suis dépêché pour aider ceux qui pouvaient être sauvées, mais j’ai été arrêté par des hommes armés, qui n’ont pas voulu relâcher les blessés. L’un d’eux m’a bousculé, en promettant que bientôt moi et d’autres Juifs d’Odessa nous subirions le même sort.

J’ai vu un gars qui auraient pu être sauvé si j’avais pu l’emmener à l’hôpital, mais après avoir supplié qu’on me donne l’autorisation de l’aider, je me suis pris des coups dans le visage et j’ai perdu mes lunettes.

Pendant 15 ans, j’ai vu beaucoup de choses, mais hier, j’ai eu envie de pleurer. Non pas de douleur et d’humiliation, mais à cause de l’impuissance de ne pas avoir pu faire quelque chose. Dans ma ville il s’est passé des choses qui ne s’étaient même pas passées pendant l’occupation des nazis.

Je me demande pourquoi le monde est silencieux ?”

En retour, commentaire délirant de Kiev, largement repris (c’est un complot des Russes) :

12H15 Kiev accuse l’ex-président Ianoukovitch

Les services de sécurité ukrainiens (SBU) ont accusé samedi des proches du président déchu Viktor Ianoukovitch, qui vit en exil en Russie, d’avoir organisé et financé les troubles qui ont fait une trentaine de morts vendredi à Odessa. Ils ont ajouté que des groupes paramilitaires venant de la région séparatiste moldave de Transnistrie, proche de la ville portuaire du sud de l’Ukraine, avaient été impliqués dans les violences en coordination avec des groupes russes.

Les troubles qui se sont produits le 2 mai à Odessa et qui ont provoqué des affrontements et de nombreuses victimes étaient dus à des ingérences étrangères“, a déclaré une porte-parole du SBU pendant une conférence de presse à Kiev. La porte-parole a nommément mis en cause deux proches de Viktor Ianoukovitch, Serhiy Arbouzov et Oleksander Klimenko, qu’elle a accusés de “se cacher dans un pays voisin”. La police ukrainienne a annoncé samedi que plus de 130 personnes avaient été arrêtées après l’incendie.

=======================

Les services de sécurité ukrainiens (SBU) dénoncent une ingérence “extérieure” dans les violences meurtrières commises la veille à Odessa, selon eux “coordonnées par des groupes de sabotage depuis la Russie“. “Les provocations à Odessa se sont déroulées avec une ingérence extérieure et ont été financées par deux ex-hauts responsables” du régime de l’ancien président Viktor Ianoukovitch, un pro-russe renversé en février. Ces deux hommes “se cachent” en Russie, indique le SBU dans un communiqué. Selon les services ukrainiens, “des milices venues du territoire” de la Transdniestrie, république séparatiste pro-russe moldave situé non loin d’Odessa “ont pris part” aux violences, lesquelles “ont été coordonnées par des groupes de sabotage depuis la Russie”.

(04/05) : C’est confirmé, le gouvernement de Kiev, en plus de donner des photos truquées à l’OSCE, a perdu la boule :

Le drame d’Odessa fait partie d’un plan russe pour détruire l’Ukraine

Odessa (Ukraine) – Les violences à Odessa (sud) qui ont fait une quarantaine de morts vendredi font partie d’un plan russe pour détruire l’Ukraine, a déclaré dimanche le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

Ce qui s’est passé à Odessa fait partie du plan de la Fédération de Russie pour détruire l’Ukraine et son État, a-t-il affirmé au cours d’une conférence de presse à Odessa à l’issue d’une série de rencontres avec des représentants des autorités locales et de la société civile de la ville.

La Russie a envoyé des gens ici pour créer le chaos mais le pays doit s’unir et se réconcilier pour ne pas donner aux terroristes soutenus par Moscou la possibilité de diviser notre peuple, a-t-il poursuivi.

Le but de la Russie était de répéter à Odessa ce qui se passe dans l’Est du pays, a-t-il ajouté. C’est un plan financé et organisé par des professionnels qui ont manipulé des gens ordinaires, mais notre union sera la meilleure réponse à ces terroristes.

Il a annoncé qu’à la suite des événements du 2 mai tous les hauts responsables de la police de la ville avaient été démis de leurs fonctions et allaient être remplacés, pour avoir failli à leur tâche.

En costume et cravate noirs en signe de deuil, Arseni Iatseniouk a présenté ses condoléances aux familles des victimes de cette horrible tragédie et assuré que la justice allait ouvrir des enquêtes pour déterminer qui n’a pas fait son devoir.

(©AFP / 04 mai 2014 13h58)

http://www.romandie.com/news/Le-drame-dOdessa-fait-partie-dun-plan-russe-pour-detruire/474274.rom

Torchon AFP repris, comme d’habitude, partout :

(quelle honte pour la mémoire des victimes, cet article du Nouvel Obs…)

N.B. : on a de la chance d’avoir des Russes mesurés. Si des néonazis cramaient 50 Français à Naples, et que la presse titrait que c’est un “plan français”, j’aurais bien envie d’en découdre…

Il va falloir penser à dissoudre l’Agence Française de Propagande…

Tiens que dit un géopoliticien habitué des médias – François Heisbourg ?

Bon, c’est lui qui avait affirmé dans Le Monde du 10 septembre 2002, au lendemain de la publication par l’IISS du dossier Iraq’s Weapons of Mass Destruction: A Net Assessment5, que « les armes biologiques et chimiques existent bel et bien » – une référence quoi (jamais disqualifiée).

Alors dire que Poutine est responsable des 42 morts, ma foi, plus c’est gros plus ça passe… Et son tweet, ça veut dire quoi ? Qu’on doit bombarder la Russie préventivement ?

Au passage, la presse américaine est fabuleuse. Rien en Une sur le Washington Post, rien en Une sur le New York Times (la Une du NYT, c’est pour les photos truquées des gouvernements ukrainien et américain comme démontré ici) :

(Notez le Top 5 des articles les plus lus à droite : 1 Corée du Nord 2 Archéologie 3 Fait divers à Washington 4 Ukraine, mais c’est sur la guerre avec la Russie 5 FuckFuck à Hollywood)

C’est à se demander pourquoi les journalistes occidentaux sont mal accueillis dans l’Est…

Et quand on en parle,  il s’agit alors de “42 personnes mortes”, souvent “dans des affrontement déclenchés par des pro-russes”. On voit rarement que ce sont des “pro-russes” qui sont morts. Et ils ne sont pas “pro-russes”, ils sont “anti-Kiev”. La grande majorité veut une Ukraine fédérale, et non pas être être intégrés en Russie comme la Crimée. Ils veulent être libres, quoi… Et si possible, pas dirigés par des fascistes…

Gardons Chomsky en mémoire :

Un système de propagande tendra invariablement à présenter les victimes d’exactions dans des pays ennemis comme dignes d’intérêt, tandis que celles auxquelles son propre gouvernement ou celui d’un État client inflige un sort identique, voire pire, seront jugés indignes d’intérêt. Cette différence qualitative se mesure à travers le degré d’attention ou d’indignation.

Bien que ce traitement différencié se produise à grande échelle, cela échappe complètement aux médias, aux intellectuels et au public. Et le ton général reste marqué de rigueur morale et de bonne conscience. Ce qui est la preuve d’un système d’endoctrinement remarquablement efficace. Une comparaison révélatrice est celle de la couverture médiatique du cas de Jerzy Popieluszko (prêtre polonais assassiné par la police de son pays en octobre 1984) avec celle, vers la même période, de l’assassinat de religieux dans la sphère d’influence des États-Unis. Dans notre modèle, le meurtre du père Popieluszko ayant été perpétré en pays ennemi, la victime apparaîtra digne d’intérêt, tandis que les religieux assassinés dans des États clients d’Amérique du Sud ne le seront pas. On peut s’attendre à ce que le premier cas fasse l’objet d’une éruption de propagande médiatique, les autres n’ayant pas droit à une couverture suivie.” [Extrait de Chomsky & Herman, La fabrication du consentement – De la propagande médiatique en Démocratie]

Mais l’objet de ce billet est simple : Svoboda.

Le leader de Svoboda a accusé ce matin “des saboteurs à la solde de Poutine” de réaliser “un nettoyage ethnique”. [sic !!!]

On a déjà parlé ici de Irina Farion, députée du parti fasciste Svoboda (elle doit être dans le Top 5 du mouvement Svoboda, qui occupe donc avec les autres nationalistes un tiers du gouvernement, les 2 autres tiers étant leur alliés politiques) : je reprenais dans mon billet du 13 avril “Tout roule comme prévu” [sic.] cette vidéo où, parlant des manifestants anti-Kiev :

elle disait :

« Pour ma part, j’agirais beaucoup plus sévèrement contre eux : je les fusillerais tout simplement, pardonnez-moi.

Écoutez: l’ennemi se comporte en maître sur notre sol ! Il faut les chasser d’ici comme en 1654 [NdT : Guerre Russo-polonaise].

C’est pourquoi le vote de cette loi est tout à fait justifié, et je pense que l’avenir de l’Occident le vaut.

Nos hommes ont peur pour leur vie, c’est pourquoi les créatures qui s’aventurent dans la voie du séparatisme ne méritent que la mort… »

Voici donc la réaction ce matin 3 mai d’Irina Farion sur Facebook :

Bravo Odessa. Perle de l’esprit ukrainien. Patrie des grands nationalistes Ivan [père du second, homme d’état, médecin, écrivain] et Iouri Lipa [né à Odessa, médecin, poète, publiciste (nationaliste); rejoint l’UPA en 1943, fusillé par le NKVD en 1944]. Que le diable les brûle en enfer. Les meilleurs insurgés sont les fans de football. Bravo.”

Браво, Одеса. Перлина українського Духу. Батьківщина великих націоналістів Івана та Юрія Лип. Нехай горять чорти у пеклі. Найкращі повстанці це футбольні фани. Браво.

Bravo, Odessa. Pearl Ukrainian Spirit. Birthplace of the great nationalist Ivan and Yuri July. Let the devils burn in hell. Top rebels is football fans. Bravo.

“Bravo Odessa. Que le diable les brûle en enfer.”

Finalement, si on ne les fusille pas, mais qu’on les brûle, ça valide, quoi… Notez les 188 personnes en quelques heures qui “Aiment ça”…

Ce que j’aime bien chez les nazis, c’est qu’on peut leur faire confiance pour faire ce qu’ils disent…

Mais bon, une chance que comme l’a dit Laurent Fabius le 11 mars :

Le parti Svoboda est un parti plus à droite que les autres, [mais il n’est pas] d’extrême droite” [Laurent Fabius, 11 mars 2014, France Inter]

(NB : notre ministre n’a d’ailleurs rien à déclarer sur ce massacre : Cf son fil Twitter. Il était plus loquace en février sur Maïdan…)

Sérieusement : la France se met en danger économique voire militaire pour que les Ukrainiens  restent ensemble, sans rien changer au pays ? Sérieusement, on se demande pourquoi les habitants de l’Est se révoltent et ne veulent pas du gouvernement de Kiev ? Sérieusement, à la place des Russes et russophones de l’Est, vous auriez besoin de Vladimir Poutine pour sortir dans la rue, vous ?…

P.S. Trop déprimant pour moi de faire un Live. MAIS je vous recommande très vivement de suivre le compte du journaliste indépendant anglais (il collabore au Guardian) en Ukraine, qui a un regard neutre sur la situation, faisant d’excellentes enquêtes sur place.

https://twitter.com/GrahamWP_UK

Un de ses tweets du jour : “In Kramatorsk just done wildest video of my life, man holds man up at gunpoint, fires gun several times.

À Kramatorsk, je viens de filmer la pire vidéo de ma vie : un homme tient en joue un autre homme, et fait feu plusieurs fois” (exécution par un membre de Secteur Droit)

Et ce soir : “I used to love Ukraine, but after the actions of pro-Ukrainians in Odessa last night, that love is now over. Ukraine – R.I.P.”

J’aimais l’Ukraine, mais après les agissements des pro-Ukrainiens à Odessa hier, cet amour a désormais disparu. Ukraine – Repose en Paix

Je pensait quand même qu’à 50 morts, avec des blindés tirant sur la population, cela fournirait un électrochoc, aux gouvernements et aux médias. Perdu. Peut-être que 500 le feraient, mais on ne le saura jamais, parce que, à ce stade, ce sera la guerre…

P.P.S. J’aime les lecteurs de Libération :

P.P.P.S. Merci au Figaro.fr pour sa saine modération – certains propos sont en effet inacceptables… Diffusez-donc l’info vous-mêmes ! 🙂

138 réponses à [SCOOP – À LIRE] Finalement, Svoboda, c’est ça… (Mis à jour)

  1. Surya Le 03 mai 2014 à 17h06
    Afficher/Masquer

    J’inaugure les commentaires de ce triste post pour reproduire le début de la section “Victimes dignes ou indignes d’intérêt : un prêtre polonais contre une centaine de religieux en Amérique du Sud”

    Extrait de Herman / Chomsky; La fabrication du consentement – de la propagande médiatique en démocratie

    Un système de propagande tendra invariablement à présenter les victimes d’exactions dans des pays ennemis comme dignes d’intérêt, tandis que celles auxquelles son propre gouvernement ou celui d’un État client inflige un sort identique, voire pire, seront jugés indignes d’intérêt. Cette différence qualitative se mesure à travers le degré d’attention ou d’indignation.

    Bien que ce traitement différencié se produise à grande échelle, cela échappe complètement aux médias, aux intellectuels et au public. Et le ton général reste marqué de rigueur morale et de bonne conscience. Ce qui est la preuve d’un système d’endoctrinement remarquablement efficace. Une comparaison révélatrice est celle de la couverture médiatique du cas de Jerzy Popieluszko (prêtre polonais assassiné par la police de son pays en octobre 1984) avec celle, vers la même période, de l’assassinat de religieux dans la sphère d’influence des États-Unis. Dans notre modèle, le meurtre du père Popieluszko ayant été perpétré en pays ennemi, la victime apparaîtra digne d’intérêt, tandis que les religieux assassinés dans des États clients d’Amérique du Sud ne le seront pas. On peut s’attendre à ce que le premier cas fasse l’objet d’une éruption de propagande médiatique, les autres n’ayant pas droit à une couverture suivie.

    On pourra appliquer cela au cas du traitement médiatique de cette affaire Ukrainienne


    • Romain Le 03 mai 2014 à 17h41
      Afficher/Masquer

      Ce livre est excellent et il convient exactement au traitement médiatique des évenements en Ukraine. Le seul bémol c’est qu’il prenait comme exemple des conflits que je n’ai pas pu vivre car je n’etait pas né. Maintenant j’ai la “chance” de voir concrètement et en direct ce que dénonce ce livre.

      Sinon concernant ce billet, comment peut on prétendre vouloir une Ukraine unie et tenir ce genre de propos à propos de “compatriote” ?


  2. Hamis Le 03 mai 2014 à 17h10
    Afficher/Masquer

    Merci pour tous ces posts, hélas hallucinants de folies, attristants et atterrants tant les masses-médias semblent de parti-pris, à la ramasses, lâches ou menteurs: je ne sais lequel choisir!
    Un mince espoir sont les gens comme vous Olivier qui consacrent de leur temps à la droiture et à l’éclatement de la vérité, je vous en prie: il faut continuer!

    Et pour conclure sur une note pas plus joyeuse: un bref exemplaire (désolé si c’est là peut-être un “ré-post”, le traitement infligé à des blessés et des brûlés par les hooligans, ultras-nationalistes “Pravi Sektor” et autres pro-Kiev:

    http://www.youtube.com/watch?v=OEjziCDbTXY à 15s environ

    et

    http://www.youtube.com/watch?v=goQ-i7w3TrM à 39s environ

    Si ça ce n’est pas condamné ….


  3. Hamis Le 03 mai 2014 à 17h20
    Afficher/Masquer

    Et juste en Addendum:
    quasiment la seule voix dissonante et sensée (!) à l’Ouest de l’Atlantique (aux Etats-Unis): Le site de Ron PAUL qui dénonce encore pour ce coup-ci le silence / la complicité des médias dans cette mascarade médiatique et ce massacre bien réel et tente de remettre de la raison dans tout cela…
    Il faudrait avoir le temps de traduire cela: ça en vaut vraiment le coup!

    http://ronpaulinstitute.org/archives/peace-and-prosperity/2014/may/03/us-media-covers-up-mass-murder-in-odessa.aspx


    • Surya Le 03 mai 2014 à 17h29
      Afficher/Masquer

      Il y a Paul Craig Roberts aussi 😉


    • Suzanne Le 03 mai 2014 à 20h40
      Afficher/Masquer

      Voici une traduction :

      Daniel Mcadams

      « Hier à Odessa, Ukraine, plus de 30 protestataires anti-Kiev ont été brûlés vifs lors de l’incendie de l’immeuble syndical dans lequel ils s’étaient réfugiés pour se protéger des groupes pro-Kiev, ceux-là même qui ont provoqué l’incendie. C’est le bilan le plus important de morts en Ukraine depuis le coup d’état de février, appuyé par les Etats-Unis, et c’est sûrement un tournant capital dans la lutte est versus ouest qui lui a succédé.
      Les images de la scène sont atroces : des protestataires tentent désespérément de trouver une voie de sortie, alors qu’ils sont brûlés vifs ; des jeunes filles fabriquent joyeusement les cocktails molotov qui seront lancés dans l’immeuble.
      Encore plus atroce est la couverture américaine de cette sauvage actualité. Alors que la vidéo de 25 minutes montre clairement ce qui est arrivé à Odessa, et qui est responsable de l’incinération de protestataires non armés, les media américains demeurent fidèles à la position du State Department qui a délibérément évité de blâmer en quoi que ce soit les groupes pro-Kiev soutenus par Washington. Cette position est la suivante :
      ‘Les événements d’Odessa qui ont conduit au feu meurtrier de l’immeuble syndical mettent tragiquement en valeur le besoin d’une désescalade des tensions en Ukraine. La violence et les efforts pour déstabiliser le pays doivent prendre fin.’
      On peut comparer cette position à celle, très différente, prise lors des violences de février à Kiev : même alors que les preuves tendaient à accuser de violence les protestataires, les USA ont néanmoins fait porter l’entière responsabilité des troubles sur le gouvernement de Yanoukovitch.
      Deux poids, deux mesures.
      Les media américains ne sont pas loin de la position du State Department.
      Selon le Los Angeles Times :
      « Trente des victimes sont mortes d’étouffement par la fumée après que le feu ait été mis à l’immeuble, où les séparatistes ont, selon des témoins, pris position pour tirer sur les manifestants pro-Unité. »
      Ils affirment donc que brûler plus de 30 personnes vivantes étaient une mesure purement défensive. Mais s’ils étaient tous des snipers, pourquoi ne se sont-ils pas frayés un chemin de sortie ?
      Le NY Daily News dit que :
      « pour des raisons peu claires, un incendie s’est déclaré dans l’immeuble syndical et le bilan des morts s’est mis à grimper. » Alors que dans leur propre article figure une photo d’un manifestant pro-Kiev lançant une bombe dans l’immeuble !
      Comme il fallait s’y attendre, le New York Times a suivi la ligne du State Department consistant à protéger le régime de Kiev soutenu par les Etats-Unis, préférant présenter ces meurtres en masse comme une sorte d’accident tragique : « La précédemment calme ville portuaire d’Odessa, sur la mer Noire, a vécu un accès de violence, des dizaines de personnes sont mortes dans un incendie relié à la lutte entre protestataires d’une marche pour l’unité de l’Ukraine et des activistes pro-russes. »
      D’autres exemples peuvent être cités, trop nombreux pour qu’ils soient tous relatés ici. Mais le journal Kyiv Post, pourtant violemment anti-russe et pro-Kiev, écrit dans son reportage : « Un groupe s’est mis à chanter ‘Gloire à l’Ukraine’ et ‘La Mort pour nos ennemis’ alors que l’immeuble était en train de brûler avec des gens à l’intérieur.
      Il me semble que cela clarifie bien qui mettait le feu et qui mourait. Suite du Kyiv Post : « Des photographies sur facebook et Twitter montrent des manifestants, certains adolescents, en train de mélanger des explosifs dans des vieilles bouteilles de bière avant de les lancer dans l’immeuble ».
      Pourquoi les media américains n’ont-ils pas rapporté ceci ? parce qu’ils ne veulent pas que le public américain voient une autre possibilité que celle que préconise le gouvernement officiel des US, qui est que le gouvernement post coup d’état à Kiev et ses supporters représentent la volonté démocratique et légitime du peuple et que quiconque proteste contre ce gouvernement ou ses soutiens est un agent russe et un terroriste.
      Les media mainstream américains sont en phase totale avec le gouvernement des Etats-Unis, jusqu’au point de couvrir des meurtres de masse. Seules des sources alternatives et des réseaux comme RT et RPI osent contredire cette ligne du Department State. Pas étonnant que celui-ci n’ait déclaré la guerre à RT .


      • FL Le 04 mai 2014 à 08h40
        Afficher/Masquer

        “« Un groupe s’est mis à chanter ‘Gloire à l’Ukraine’ et ‘La Mort pour nos ennemis’ alors que l’immeuble était en train de brûler avec des gens à l’intérieur.”

        Il y eut la nuit de cristal, il y a maintenant, La nuit de lumière.

        Les larmes des crocodiles spécialistes de la Mémoire, nous manquent cruellement en ces jours sombres et malheureusement, fondateurs d’une tragédie.


      • Hamis Le 04 mai 2014 à 11h08
        Afficher/Masquer

        Superbe!
        Joli boulot.
        Merci!


  4. gatsu Le 03 mai 2014 à 17h25
    Afficher/Masquer

    Je ne me rappelle plus qui c’était mais aujourd’hui sur france inter une intervenante representante d’un groupe d’expert geopolitique expliquait qu’en realité la majorité des habitants de l’est de l’ukraine sont contre un rapprochement avec la Russie.


  5. NeverMore Le 03 mai 2014 à 17h37
    Afficher/Masquer

    De mon point de vue, une chose est sûre, la Russie (et Poutine) ne peut pas intervenir directement, tant les pros (russes) et les antis s’équilibrent. Toute intervention provoquerait un déséquilibre (un rassemblement) néfaste pour la Russie.

    La meilleure stratégie est de laisser les autoritées de Kiev s’autodétruire en faisant ce qu’il ne peut pas faire. Et ils sont biens partis pour çà.

    J’espère toujours en une révision constitutionnelle profonde à laquelle serait contrainte Maidan.

    .


  6. Vladk Le 03 mai 2014 à 17h40
    Afficher/Masquer

    J’espère que le BRICS finira par anéantir économiquement les États-Unis et l’UE.

    Dire qu’Obama et l’UE ont reçu le prix Nobel de la paix… il y a de quoi en être dégouté.


  7. yt75 Le 03 mai 2014 à 17h42
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier, je suppose que vous avez des billets (et vidéo ?) en préparation sur la genèse de cette affaire et chronologie, amha le plus important actuellement.
    Et encore merci pour le travail et les informations.


    • Vlad Le 03 mai 2014 à 18h26
      Afficher/Masquer

      Bonsoir Olivier,
      Parmis les post que je vous ai envoyé certains etaient des âneries.
      Mais ce soir, j’ai honte.
      Honte d’être tellement impuissant…
      Nevemore a raison: les pro et les anti-russes sont trop équilibres pour que la Russie intervienne directement. Ça me fait tellement mal de savoir d’avance que des massacres vont encore se répéter et que beaucoup de gens vont mourrir parceque la majorité des gens ne sont que des moutons qui ne regardent que le foot et le fond de leur verre de rouge…
      Et l’ukraine qui offre des passeports aux baltes et aux polonais pour qu’ils aillent faire griller de leurs concitoyens fédéralistes… c’est infâme! L’Amerique et l’europe paieront pour cette monstruosité. Ils ont ouvert la boîte de Pandore uniquement pour du fric!
      À VOMIR!


    • yt75 Le 03 mai 2014 à 18h27
      Afficher/Masquer

      Ça prendra quand même un peu de temps, et certainement beaucoup de gens “à la limite” actuellement.

      Une interview récente de Nuland (29 avril) :
      http://www.state.gov/p/eur/rls/rm/2014/apr/225520.htm
      ——
      Interview With Poul Erik Skammelsen of TV2 News

      Interview
      Victoria Nuland
      Assistant Secretary, Bureau of European and Eurasian Affairs
      Copenhagen, Denmark
      April 29, 2014
      ————

      Où elle repart encore avec les “spetznaz Russes” ou je sais pas quoi genre NYT :

      ————

      Question:When you say it is not an indigenous movement, you blame the Russians, right?

      Assistant Secretary Nuland: We have no doubt that the Russian hand is behind this. That they are providing material support, that they are providing funding, that they are providing weapons, that they are providing coordination and that there are Russians on the ground involved in this.

      Question: Do you have proof?

      Assistant Secretary Nuland: We have high confidence in our assessment of this. And you know, the Ukrainians have themselves put out plenty of evidence in the form of GRU Russian intelligence agents that they have arrested, tapes of operational conversations that we believe are accurate, the kinds of weapons that we have seen on the ground, the actual humans, you know, —-there are individual agents that have shown up in Slaviansk who were also active in Chechnya, who were active in Georgia, who were active in Crimea.—-
      ——————–


      • yt75 Le 03 mai 2014 à 18h31
        Afficher/Masquer

        video de l’interview :

        http://common.tv2.dk/mpx/player.php/guid-pesk222.html

        (ça prend un peu de temps à charger mais ça marche)
        Clairement elle s’accroche aux branches.
        A la question : “mais c le même truc que le NYT ?”
        “we have high condidence whatever whatever”


        • yt75 Le 03 mai 2014 à 18h43
          Afficher/Masquer

          A 11:35 (un peu avant) elle lance carrément la sauce : l’objectif est de faire tomber Poutine.
          (leurs écoles sont nulles, leurs hopitaux sont nuls, les vrais Russes doivent comprendre que l’on est là pour les aider mais qu’ils ont vraiment une mauvaise personne à leurs tête, etc)

          L’ultra cynisme hypocrite neocon apparait vraiment clairement dans ce “machin” (avec bien sur : pour le bonheur de tout le monde, US Europe unis dfans le bonheur etc, vraiment écœurant)


    • yt75 Le 03 mai 2014 à 23h32
      Afficher/Masquer

      A propos de chronologie, voilà le genre de saloperies que l’on trouve sur twitter :

      https://twitter.com/FHeisbourg/status/462639402230247424

      Et cela de François Heisbourg
      @FHeisbourg

      Chairman/Président IISS :

      https://www.iiss.org/en/persons/iiss-s-governance-s-and-s-advisory-s-structure/francois-s-heisbourg


      • Surya Le 03 mai 2014 à 23h42
        Afficher/Masquer

        Dans le cadre de la polémique sur les armes de destruction massive irakiennes, il est critiqué pour avoir affirmé dans Le Monde du 10 septembre 2002, au lendemain de la publication par l’IISS du dossier Iraq’s Weapons of Mass Destruction: A Net Assessment, que « les armes biologiques et chimiques existent bel et bien »

        ça permet tout de suite de situer le personnage.


        • yt75 Le 04 mai 2014 à 01h00
          Afficher/Masquer

          Oui, un certain cv le monsieur, et tout cela pour pousser des petits couinements va-t-en guerre sur twitter “Gravely concerned by this list”.


      • yt75 Le 04 mai 2014 à 08h36
        Afficher/Masquer

        Note : juste pour être précis le tweet de FH est une reprise du tweet avec la table et juste le “gravely concerned” ajouté.

        Sinon une chronologie en chapitre sur le monde que je n’avais pas encore vu (et pa encore lu) :
        http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2014/02/21/ukraine-des-premieres-manifestations-au-compromis-fragile_4371411_3214.html


  8. Suzanne Le 03 mai 2014 à 17h59
    Afficher/Masquer

    Les mots me manquent (mais les larmes, non… Ni la rage).


    • jave Le 04 mai 2014 à 00h02
      Afficher/Masquer

      Oui.
      Olivier a fait de nous des témoins. Je suis traumatisé.


  9. Houille Le 03 mai 2014 à 18h09
    Afficher/Masquer

    Dans les citations minables de la facho-sphère ukrainienne on a aussi la très européistes et atlantiste candidate à la mairie de Kiev avec le partie made in us ong+ fulbright Allinc Democratic, Lecia Orobets, avec un grand et magnifique “Колорадські скопища ліквідовані”
    je ne parle pas ukrainien mais par association avec le russe je traduis grosso modo par:
    “un nid de parasite a été éliminé” ou “un ramassis de doryphore a été liquidé”, un vaut l’autre..

    https://www.facebook.com/lesyaorobets/posts/695405683828680?stream_ref=10

    pour Lecia la page française est comme d’habitude très pauvre un peu plus en anglais:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Lesya_Orobets

    et encore merci pour le boulot sur l”Ukraine !!


  10. Nicks Le 03 mai 2014 à 18h11
    Afficher/Masquer

    L’autre jour, j’ai vu le documentaire sur l’année 1944 en France. On y voyait notamment les nazis (pro-russes bien sûr) et les miliciens (également fan de la grande Russie, c’est bien connu) y faire preuve de leur incontestable compétence en tortures, crimes, et autres exactions. On y voyait aussi la réaction des résistants en réponse et les défoulements à la libération, tout aussi violents et inqualifiables.

    Voilà ce que vont vivre les ukrainiens et qui était inéluctable à l’instant même où l’occident a laissé s’installer les milices ultra-nationalistes dans le mouvement de Maïdan, voire les a appuyé directement ou indirectement, très probablement. L’engrenage de la violence a démarré réellement. Bien sûr Poutine soutient sans doute lui aussi les séparatistes et son humanisme n’est pas sa qualité première. Mais bon, cela se passe sous ses frontières et je vois mal comment n’importe quel chef d’Etat n’aurait pas réagi en tentant de protéger ses intérêts. Les Etats-Unis n’ont rien à lui envier. On peut même les créditer de plus d’hypocrisie et de cynisme. Plus d’inconséquence également car une fois de plus, une situation est en train de leur échapper. Nul doute qu’il se laveront les mains de faire rentrer la garde nationale à la niche…

    Tout cela est navrant et dramatique…


  11. Anonyme Le 03 mai 2014 à 18h18
    Afficher/Masquer

    Je suis depuis plusieurs mois cette crise et je ne comprends plus.
    Les mots me manquent à moi aussi.
    Bientôt les 70 ans du débarquement et le centenaire du début de la 1ère guerre.

    Que dire!!! Qui arrêtera cette folie!!


  12. maraboo666 Le 03 mai 2014 à 18h27
    Afficher/Masquer

    Vous faites un boulot fantastique. Ce qui se passe est terrible, la désinformation volontaire des médias occidentaux (euro-atlantistes) dépasse tout ce qu’on peut imaginer.
    Y’a plus de mots!
    Monsieur Berruyer, vous êtes bien plus qu’un économiste (même très bon)., j’peux pas mieux dire…


  13. Hellebora Le 03 mai 2014 à 18h52
    Afficher/Masquer

    Vous le saviez vous, qu’aujourdhui c’est l’anniversaire de Stepan Banderan, le copain de Hitler ?!
    http://grahamwphillips.com/2014/01/01/stepan-bandera-historys-biggest-loser/
    Difficile de penser que les ultra-nationalistes ne s’en trouvent pas galvanisés dans leurs violences contre ceux qui sont sur leur chemin


  14. Anonyme Le 03 mai 2014 à 19h01
    Afficher/Masquer
  15. yt75 Le 03 mai 2014 à 19h16
    Afficher/Masquer

    La propagande se surpasse encore :

    « Les Européens et les Américains, en apparence, réagissent mollement, mais le temps joue en leur faveur : l’exploitation, désormais accélérée, des ressources énergétiques anciennes et nouvelles, le gaz par fracturation en particulier, et la commercialisation du gaz américain vont faire chuter les cours du gaz russe au-dessous du seuil de survie de Gazprom, le véritable trésor russe. »

    http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2014/05/03/conflit-russo-ukrainien-l-efficacite-des-sanctions-economiques_4411106_3232.html

    L’objectif est bien la guerre et aller piquer ce qu’il reste.

    Rappel : l’extrait ci dessus est une simple contre vérité en ne considérant QUE LES CHIFFRES OFFICIELS US.

    voir par exemple :

    http://ourfiniteworld.com/2014/03/31/the-absurdity-of-us-natural-gas-exports/
    ou :
    http://www.resilience.org/stories/2014-03-27/export-stupidity


    • WhereIsMyMind Le 04 mai 2014 à 11h22
      Afficher/Masquer

      je regarderais plutot les volumes que les prix, qui au final peuvent ne rien dire 😉


      • yt75 Le 04 mai 2014 à 12h44
        Afficher/Masquer

        Oui exactement, d’abord regarder les volumes, après le transport en méthanier est dans tous les cas beaucoup plus cher (avec processus liquéfaction/déliquéfaction), tout comme le processus d’extraction par rapport à du conventionnel, et les terminaux(import ou export, et c’est soit l’un soit l’autre) ne se mettent pas en place en claquant des doigts …
        Le pdg de Chenières (qui doit devenir le premier exportateur US) récemment ds le Financial Times:
        “It’s flattering to be talked about like this, but it’s all nonsense. It’s so much nonsense that I can’t believe anybody really believes it.”
        http://www.zerohedge.com/news/2014-04-11/liberation-europe-gazprom-due-nat-gas-exports-nonsense-cheniere-ceo

        Une autre bonne synthèse à ce sujet :
        http://resourceinsights.blogspot.fr/2014/03/ukraine-russia-and-nonexistent-us-oil.html
        (et ce qu’il y a derrière tout ça, c’est surtout la volonté de l’industrie extractrice US de faire remonter le prix au US, et de “maintenir la hype”(ou bulle) de la part à la fois de l’industrie et de wall street)


  16. Vlad Le 03 mai 2014 à 19h20
    Afficher/Masquer

    En plus, je dois constater que, même si la Russie ne peut pas intervenir directement, elle ne fait RIEN, non-plus pour repondre aux eu-usa: elle livre toujours du gaz et du petrole à l’europe et à l’ukraine.
    Elle fourni toujours la logistique à l’otan en afghanistan. Elle pleure pour quelques lancements de satellites européens perdus. Elle roule les mecaniques, mais au 1er coup de tonerre, elle s’écrase.
    M. Poutine devrait reagir autrement que par des protestations d’innocence et en se tenant toujours sur la défensive, car s’il continue, il va perdre très rapidement le soutien de la population russe, et ÇA, ce serait vraiment une catastrophe pour l’humanité toute entière.
    Et j’ai honte aussi pour la Suisse… je la voyait un peu comme le village d’Astérix qui resiste encore et toujours… Et la Suisse officielle s’allonge elle aussi… Je sais que nous sommes tout petits et isolés au coeur de l’europe et je sais que le rôle des politiques est d’éviter d’engager le pays dans une voie qu’elle ne maitrise pas, mais j’aurais espéré une prise de position plus courageuse…
    Je suis resté un doux rêveur… Quelle HONTE et quel chagrin d’être aussi impuissant!


    • Spipou Le 03 mai 2014 à 21h24
      Afficher/Masquer

      La Suisse… La Suède aussi s’est allongée : elle a ouvert son espace aérien aux avions de l’OTAN.


      • perceval78 Le 03 mai 2014 à 21h36
        Afficher/Masquer

        Mais je croyais que la suède était neutre ????


        • mc Le 03 mai 2014 à 23h16
          Afficher/Masquer

          Plus personne ne peut être neutre.
          Avec les US c’est “avec nous ou contre nous”
          A genoux ou sous les tapis de bombes.

          Les barbares se sont emparés du monde.


          • Spipou Le 04 mai 2014 à 01h46
            Afficher/Masquer

            Pas d’accord, mc. Rien n’obligeait le gouvernement suédois à faire ça. En prenant une telle décision de leur propre initiative, ils ont purement et simplement devancé les desiderata de l’OTAN : les avions pouvait très bien passer au-dessus du Danemark, ça rallongeait juste un peu leur parcours, et que je sache, la Suède n’était menacée d’aucune sanction !

            Pourtant, à l’époque de la Guerre du Vietnam, la Suède a bien défendu sa neutralité : c’était l’un des pays où les déserteurs venaient se réfugier (ils pouvaient aussi se réfugier au Canada ; c’était avant le traité ALENA).

            Mais Carl Bildt m’a tout l’air d’être un russophobe enragé, lui aussi.

            Malheureusement, y a eu des épisodes moins glorieux que celui des déserteurs du Vietnam dans l’histoire de la neutralité suédoise !

            A l’orée de la deuxième guerre mondiale, les Pays Baltes avaient confié à la Suède leurs réserves d’or. Après l’annexion par l’URSS, la Suède a rendu cet or à Staline sans aucune discussion dès sa première demande.

            Ensuite, la Suède a autorisé les trains de troupes allemandes entre le port norvégien occupé de Narvik et la frontière danoise. Un trajet de presque 2000 km, et qui arrangeait bien l’armée allemande : autrement plus facile que par bateaux, et sans aucun risque de se faire attaquer par les sous-marins britanniques. Les soldats étaient théoriquement désarmés dans les trains, mais tout le monde savait qu’il n’y avait aucun contrôle : les employés des chemins de fer suédois étaient simplement chargés de fermer les portes des voitures à l’entrée sur le territoire et de les rouvrir à l’arrivée.

            Après la guerre, de nombreux résistants estoniens anti-soviétiques (pas des nazis, mais des combattants contre l’annexion de leur pays) ont trouvé refuge en Suède. Ils ont été livrés par la Suède à l’URSS à la demande de Staline.

            Les suédois n’aiment pas trop penser à ces épisodes de leur histoire, la plupart en ont honte. Ils parlent de “notre neutralité à géométrie variable”.

            On peut dire la même chose de la Suisse.

            Quantités de juifs allemands cherchant refuge en Suisse ont été refoulés en Allemagne nazie.

            Les banques suisses ont fait leur beurre sur les fortunes déposées par les nazis.

            Le député genevois Jean Ziegler – que pourtant je n’aime pas beaucoup – raconte avoir un soir vu son père rentrer à la maison en pleurant : policier (ou douanier, je ne me souviens plus) chargé de monter la garde auprès d’un train de marchandises déraillé entre l’Allemagne et l’Italie, il avait vu une cargaison d’armes de guerre s’échapper d’un wagon éventré.

            La Suisse vendait à l’Allemagne des canons de DCA marine légers Oerlikon…

            Le seul, en 1940, à avoir sauvé l’honneur du pays, est le général Henri Guisan, avec son discours à l’armée dans la prairie du Grütli, où il a clairement désigné l’Allemagne comme ennemi à combattre s’il lui prenait l’envie d’envahir la Suisse. Il est aujourd’hui considéré comme un héros national en Suisse, tant romande qu’alémanique et tessinoise. Wikipédia : “Ses funérailles ont donné lieu à un cortège suivi par plus de 300 000 personnes et sont en fait à cet honneur le défilé le plus suivi en Suisse.”

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Guisan


            • Spipou Le 04 mai 2014 à 02h08
              Afficher/Masquer

              J’oubliais : les trains de troupes allemandes en Suède allaient aussi de Norvège en Finlande, pour se battre sur le front russo-finlandais. Et là, les suédois savaient parfaitement qu’il y avait des armes dans les trains. Même des mitrailleuses ou des bazookas… Tout ce qui n’était pas trop gros pour rentrer dans une voiture voyageurs.


        • Spipou Le 04 mai 2014 à 00h26
          Afficher/Masquer

          Oui, moi aussi, je croyais.

          Il n’y a pas plus tard que trois ou quatre jours, je célébrais sa fière et jalouse non appartenance à l’OTAN… 🙁


    • Kiwixar Le 03 mai 2014 à 23h47
      Afficher/Masquer

      “La Russie roule les mecaniques, mais au 1er coup de tonerre, elle s’écrase.”

      Vous devriez penser au jeu d’échecs… Avant d’attaquer, il faut positionner ses pièces. C’est lent, laborieux… Si la Russie souhaite intervenir, il lui faut attendre le moment opportun : suffisamment de morts à l’est de l’Ukraine pour que l’armée russe d’intervention soit bien accueillie par la population.


    • Kiwixar Le 03 mai 2014 à 23h49
      Afficher/Masquer

      Suisse : il me semble que pour le moment elle s’est alignée sur les représailles contre des individus russes, obligée par les accords Schenghen. Ce sera une autre histoire si les représailles concernent des sanctions économiques, elle ne sera pas obligée de suivre.


  17. yvan Le 03 mai 2014 à 19h31
    Afficher/Masquer

    Seules choses qui me rassure pour la suite :
    – d’après les vieux tant français qu’allemands dont j’ai pu recueillir les témoignages, les fascistes ont des durées de vie assez courtes.
    – la propagande US semble être de moins en moins prise au sérieux.

    Maintenant, que la guerre d’Ukraine dégénère, peut-être pas forcément. L’UE est aux premières loges…


  18. Jared Le 03 mai 2014 à 19h39
    Afficher/Masquer

    En même temps toute cette désinformation ça me déprime. Moi aussi je zappe les articles sur l’Ukraine, je préfère Emma Stone


  19. Ras Le 03 mai 2014 à 19h54
    Afficher/Masquer

    Je me demande qu’elle est la position des généraux Ukrainien. J’entends dans divers post que l’armée n’est pas super motivé par ces opérations à l’est, voir même très réticente.

    Mais est-il envisageable que la solution puisse venir de l’armée via un coup d’état contre Kiev ? Il est clair que la Russie ne peut intervenir directement, mais elle a certainement des contacts avec des généraux ukrainien anti fasciste, non ?


    • Spipou Le 04 mai 2014 à 02h18
      Afficher/Masquer

      Déjà pendant l’Euromaïdan, des généraux de l’armée ukrainienne s’inquiétaient ouvertement des risques de désintégration du pays, mais apparemment, pas suffisamment pour bouger, jusqu’à maintenant.

      Ceci dit, s’ils sont en train de préparer l’arrestation du gouvernement actuel, ils ne vont pas nous en informer au préalable par communiqué de presse.

      Espérons, il n’y a plus que ça à faire.


  20. madeleine Le 03 mai 2014 à 20h02
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce blog intelligent et informé qui ne joue pas à la hystérie anti-Russe comme tant de médias “mainstream”

    il faut continuer !!


  21. perceval78 Le 03 mai 2014 à 20h06
    Afficher/Masquer

    live antenne 2.on sait pas qui a mis le feu.ceux qui regardaient dehors se sont rendus compte trop tard que ca brulait.peut etre des infiltres russes dans la manif.


  22. burgf Le 03 mai 2014 à 20h41
    Afficher/Masquer

    Surtout ne pas oublier qui a déclenché cela: le chantage du FMI il y a deux jours…
    http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-le-fmi-remaniera-son-aide-en-cas-de-perte-de-controle-de-l-est-01-05-2014-1818321_24.php
    Concernant le planning “grosses mailles”, Martin Armstrong semble tout à fait compétent:
    http://armstrongeconomics.com/2014/05/03/ukraine-moving-into-civil-war-turkey-in-constitutional-crisis/
    …et la suite.


  23. souria Le 03 mai 2014 à 21h13
    Afficher/Masquer

    Les choses se corsent : ” Ukraine : Le Canada envoie des soldats en Pologne pour participer à des exercices militaires ” http://www.journalducanada.com/ukraine-le-canada-envoie-des-soldats-en-pologne-pour-participer-des-exercices-militaires-2241-2014/


  24. canfrarus Le 03 mai 2014 à 21h35
    Afficher/Masquer

    Petite précision de la traduction de la vidéo de Farion du 8 avril 2014: “Il fallait les chasser d’ici dès 1654” .


  25. Spipou Le 03 mai 2014 à 21h44
    Afficher/Masquer

    Dernières nouvelles sur RFI, plus factuelle et plus neutre que Le Monde (vous me direz, c’est pas trop difficile…) :

    http://www.rfi.fr/europe/2min/20140503-ukraine-est-combats-continuent-kiev-kramatorsk-russie-slaviansk-seperatistes-odessa/


  26. enp Le 03 mai 2014 à 21h52
    Afficher/Masquer

    Bravo et merci pour votre bon travail!

    Nos grands démocrates de Maïdan face à leurs détracteurs montrent leur vrai visage

    https://www.youtube.com/watch?v=P21iV4xpsIw


  27. Vlad Le 03 mai 2014 à 22h00
    Afficher/Masquer

    Je fini par penser que nous ne méritons pas la merveilleuse planète que nous avons reçu en héritage. Nous la saccageons, nous la poluons et l’exploitons sans freins et sans limite. Nous sommes collectivement responsables de la disparition d’un nombre d’especes aimales de plus en plus grand.
    Apres tout, on fini tous par mourir un jour, alors, peut-être bien que nous meritons de disparaître nous aussi à jamais dans un éclair de lumière et de chaleur…
    Peut-être sommes-nous une erreur de l’évolution…
    Ce soir, je me sens un gouffre énorme dans la poitrine…
    En tous état de cause, nous ne pouvons reprocher notre destin, ni à Dieu, ni au diable (c’est trop facile!), mais à nous seuls.
    Ce ne sont pas mes trois chats qui ont construit l’armement nucléaire qui, vraisemblablement, provoquera notre fin. Nous seuls l’avons fait!


  28. perceval78 Le 03 mai 2014 à 22h00
    Afficher/Masquer

    On fête demain l’anniversaire de l’ échec de l’offensive de Nivelle au Chemin des Dames.Hommage à nos poilus .

    Messieurs les politiques cette fois ci vous vous battrez tout seuls .Réfléchissez y avant de lancer la grande offensive .

    Monsieur le président , vous y allez en scooter si vous voulez , en falcon si vous voulez , avec votre casque si vous voulez , mais ce sera sans moi .

    ET si demain , on me demande de livrer nos milliardaires pour être tranquille , ça ne me posera aucun problème . le pacte avec la NATION est rompu , réfléchissez y bien …


  29. tchoo Le 03 mai 2014 à 22h11
    Afficher/Masquer

    Paradoxal tout ça et tout aussi déprimant, mais j’ai l’impression que si les russes n’interviennent pas fermement, on s’achemine vers un bain de sang catastrophique pour les peuples (comme toujours)


  30. Nanker Le 03 mai 2014 à 22h16
    Afficher/Masquer

    Bon allez c’est samedi : la semaine a été longue alors je vous propose un petit jeu, celui des 7 ressemblances….

    Voici l’emblème de nos amis de Slovoda :
    https://encrypted.google.com/search?q=svoboda+embl%C3%A8me&sa=X&biw=1497&bih=927&tbm=isch&imgil=dWGCJPamrU2trM%253A%253Bhttps%253A%252F%252Fencrypted-tbn2.gstatic.com%252Fimages%253Fq%253Dtbn%253AANd9GcRcWHNycXMRxzWMWhqjU8aUbizrVo38uec1vICzFJpfe1EUvHfdYw%253B227%253B227%253BZoXO3mrFs95wQM%253Bhttp%25253A%25252F%25252Fwww.michelcollon.info%25252FUkraine-les-neofascistes-entrent.html&source=iu&usg=__xY38H16R3vXCkbfR9tSBTcaRwH4%3D&ei=RU1lU7O2LOKj0QWOvYCIBg&ved=0CCoQ9QEwAQ#facrc=_&imgdii=_&imgrc=mIypLA1CriGTwM%253A%3BxupQmOuSIzVf1M%3Bhttp%253A%252F%252Fwww.elministerio.org.mx%252Fblog%252Fwp-content%252Fuploads%252F2012%252F10%252FLogo-Svoboda-ANN.jpg%3Bhttp%253A%252F%252Fwww.elministerio.org.mx%252Fblog%252F2012%252F10%252Fjudios-alerta-nacionalismo-ucrania-europa%252F%3B425%3B227

    Ici celui de la division “Das Reich” qui s’est “distinguée” à Oradour-Sur-Glanes en 1944 :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/2e_division_SS_Das_Reich#mediaviewer/Fichier:SS-Panzer-Division_symbol.svg

    Si vous arrivez à trouver les 7 ressemblances envoyez-moi un mail vous avez gagné une boite de jeux.

    ““Le parti Svoboda est un parti plus à droite que les autres, [mais il n’est pas] d’extrême droite” [Laurent Fabius]
    Hé Lolo quand-est ce que tu arrêtes de te foutre de nos gueules! Tu as oublié les fosses de Babi Yar?


  31. Nimari Le 03 mai 2014 à 22h17
    Afficher/Masquer

    traduction d’un témoignage d’un rescapé qui était dans le batiment: http://www.communcommune.com/article-ukraine-terreur-fasciste-a-odessa-attention-photos-choquantes-123516698.html

    la photos des pro-européen qui bloquent le camion de pompiers est révoltante


  32. Kiwixar Le 03 mai 2014 à 22h53
    Afficher/Masquer

    Reste à savoir :
    1) est-ce que la junte de Kiev parviendra à reprendre le contrôle de l’est ?
    2) est-ce que les militaires ukrainiens éjecteront la junte au pouvoir ?
    3) les élections du 25 mai seront-elle maintenues ?
    En fonction du résultat de ces 3 incertitudes, Moscou décidera d’intervenir ou pas.

    A mon avis, le moindre des 2 maux pour la Russie c’est d’intervenir, de pacifier l’est et d’en faire un Etat indépendant (contrairement à la Crimée, russe), quelque soient les représailles occidentales (limitées, business oblige). Cela vaut mieux que d’avoir une zone balkanisée juste à la frontière russe, ou une Ukraine hostile, nazifiante, otanisée.

    Opinion de Paul Craig Roberts :
    http://www.paulcraigroberts.org/2014/05/02/washington-intends-russias-demise-paul-craig-roberts/

    La doctrine Wolfowitz : Tout pays suffisamment fort pour rester hors de l’influence de Washington est déclaré “hostile”.


  33. miclav Le 03 mai 2014 à 22h58
    Afficher/Masquer

    Et pour en rajouter un peu à la déprime :
    ” L’un des responsables du Front national a fustigé samedi “le massacre des civils russophones d’Ukraine”, à propos des violences qui ont fait une quarantaine de morts pro-russes et pro-Kiev à Odessa.

    Dans un communiqué, Aymeric Chauprade, tête de liste du FN en Ile-de-France pour les européennes, “dénonce la politique brutale des nouvelles autorités de Kiev contre les populations du sud-est de l’Ukraine”.

    “Il appelle le gouvernement français à condamner fermement le crime de masse commis à Odessa où les milices extrémistes de ‘Secteur Droit’ ont délibérément brûlé vif des civils qui s’étaient réfugiés dans la maison des syndicats, n’hésitant pas à tabasser ceux qui tentaient de fuir l’incendie”, poursuit le communiqué, dans une vision des événements très “pro-russe”.

    Selon le candidat FN, “si rien n’est fait rapidement par l’Union européenne pour faire cesser le massacre des civils russophones d’Ukraine alors, inéluctablement, la Russie sera contrainte d’engager une opération de protection humanitaire”.
    Source nobs


  34. seb Le 03 mai 2014 à 23h01
    Afficher/Masquer

    Bonsoir Olivier,

    Pour ma part je suis cette actualité via le forum militaryphotos.net, un thread y est consacré et un grand nombre de document (vidéo/images) y sont rassemblées. La difficulté avec les événements en Ukraine est que la plupart des documents/vidéos sont intitulé en russe et donc quasi impossible à trouver soit même avec des recherches google …
    Comme le suggère le nom du forum, il y a de nombreux intervenant issu de l’armée, et font souvent par de leur expertise sur les types d’armes utilisés, leur provenance probable, etc …

    http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?236054-Ukraine-discussion-thread-Or-the-original-Butthurt-thread

    Il y a une autre vidéo qui circule cette fois filmée depuis le groupe pro-maidan avançant vers la place. (en fait il y a des centaines de footage c’est vraiment une honte que les médias français fasse semblant de ne rien savoir)
    Un intervenant traduit ce que disent les pro-maidan, si quelqu’un pouvait valider.
    1:44: Burn them! Surround them!
    3:15, when everyone runs: Gas tank, gas tank! Thats not the rifles, its a gas tank.
    https://www.youtube.com/watch?v=rHal5LYnUNU

    Certains médias suggèrent que les pro-russe étaient armés dans le bâtiment, hors le journal kyivpost indique qu’aucune arme n’a été retrouvé dans le batiment.
    De même le régime de Kiev a immédiatement fait croire, honteusement, que les morts étaient des agents russes étrangers. La encore le kyivpost indique que TOUS les morts étaient des locaux d’Odessa.
    Je pense qu’il est bon aussi de préciser que ce campement devant le batiment de la Trade Union était installé là depuis 2 mois, en protestation du coup d’état.


    • Spipou Le 03 mai 2014 à 23h29
      Afficher/Masquer

      Vous pouvez utiliser le moteur de recherches Yandex, et taper vos recherches en caractères latins :

      http://www.yandex.ru/

      Maintenant, pour lire les résultats, il faut comprendre le russe…


      • seb Le 03 mai 2014 à 23h34
        Afficher/Masquer

        Merci pour le lien.
        Pour les traductions je me contente de google translation … Mais la traduction du russe est pour le moins … “approximative” … dirons nous …


        • Spipou Le 03 mai 2014 à 23h49
          Afficher/Masquer

          Je viens de vous poster un lien direct vers le traducteur de Yandex, qui est nettement meilleur que Google Translate pour le russe, mais mon commentaire est en attente de modération. Vous devriez l’avoir d’ici demain matin, plus tôt si Olivier passe une nuit blanche…

          Je vous remettrai bien le lien ici, mais j’ai peur que ça fasse passer à nouveau le commentaire “en attente de modération”. J’ai du mal à comprendre comment fonctionne ce serveur !

          P.S. : “réservoir” dans Google Translate, ça veut dire “char d’assaut” !!!


    • seb Le 03 mai 2014 à 23h29
      Afficher/Masquer

      Il faut signaler aussi qu’il y a beaucoup de réplique d’armes non létale de type “airsoft”, de paintball ou flashball. Certains fusil que vous avez montré en photos sur la place maidan ne laissent aucun doute, en revanche les armes ressemblant à des fusils d’assault sont **probablement** des répliques.
      Cela dit, aux états-unis ces mecs auraient été liquidé par le SWAT, arme factice ou non …


      • mc Le 03 mai 2014 à 23h52
        Afficher/Masquer

        Venir avec ses airsoft dans une manif violente c’est de l’inconscience.


      • FL Le 04 mai 2014 à 09h21
        Afficher/Masquer

        @SEB,
        Le gars qui tire avec une arme de point vers le bâtiment en feu essaie de peindre les personne qui sautent des fenêtres en orange sans doute?
        Ou bien c’est un pistolet à bouchon, rapport à de Prokofiev, Pierre et le Loup, peut être?
        Ou encore ce sont des armes en mie de pain au cas ou il ferai fain…?


    • Spipou Le 03 mai 2014 à 23h46
      Afficher/Masquer

      Je viens d’essayer, en m’aidant de mes quelques mots de russe et de la fonction de traduction de Yandex (Google translate est exécrable pour le russe ; dans Yandex, cliquez sur “Перевод”, puis choisissez vos langues : “Русский” pour “Russe” et “Французский” pour “Français”. Quand vous avez copié/collé votre texte, cliquez sur le bouton jaune “Перевести”. La traduction est à peu près potable. Je vous donne le lien direct pour la traduction russe → français : http://translate.yandex.ru/ )

      Selon l’article que je viens de trouver, la situation a l’air encore bien pire que ce qui est rapporté dans les media occidentaux. A Kramatorsk, il y a 27 blessés et 10 morts.

      La situation devient inquiétante pour l’approvisionnement en vivres et en eau. Les magasins ferment les uns après les autres.

      Les gens attendent du secours de la Russie.

      http://www.kp.ru/daily/26226/3109721/


  35. Spipou Le 03 mai 2014 à 23h13
    Afficher/Masquer

    En suédois :

    – Svenska Dagbladet, l’un des deux plus grands quotidiens suédois :

    http://www.svd.se/nyheter/utrikes/minst-38-dodade-i-ukraina_3523118.svd

    2 mai 2014, 23 h 19, mis à jour : 2 mai 2014 23 h 21

    Les évènements d’Odessa sont décrits à peu près correctement. Le plus intéressant est la conclusion de l’article […selon Jörgen Elfving, ex-lieutenant supérieur et chef des écoles élémentaires de l’armée suédoise] :

    “Un facteur de risque est une escalade des séparatistes par la poursuite de l’occupation des bâtiments administratifs, un autre facteur est la continuation de groupes ukrainiens armés qui échappent au contrôle des autorités :

    – Dans le pire des scénarios, il peut en résulter une situation de nettoyage ethnique, car nous avons une situation véritablement similaire à celle de la Bosnie.”

    ——————————————————————-

    – YLE Nyheter, la radio-télévision publique nationale finlandaise en suédois. (La Finlande n’est pas membre de l’OTAN ; sa population suédophone, environ 600.000 personnes, soit près de 10% de la population du pays, est principalement concentrée dans les îles Åland au milieu de la Mer Baltique, dans la partie sud-ouest du pays et à Helsinki, la capitale ; le suédois est langue officielle du pays au même titre que le finnois, et les suédophones disposent de media importants et dont le sérieux est reconnu) :

    http://svenska.yle.fi/artikel/2014/05/03/ukraina-fortsatter-operationen-mot-separatisterna

    Publié il y a 16 heures. Mis à jour il y a 14 heures. (aujourd’hui, samedi 3 mai)

    “L’Ukraine poursuit ses opérations contre les séparatistes”

    (Photo de haut de page) “Samedi matin après l’incendie dévastateur de vendredi à Odessa.”

    (En-tête de l’article)
    “Les forces gouvernementales ukrainiennes ont déclaré samedi matin poursuivre l’avance contre les séparatistes prorusses dans les parties est du pays. Selon le ministère de l’intérieur, les troupes ont pris le contrôle, entre autres, d’une tour de télévision dans la ville de Kramatorsk.”

    “Selon les informations des media locaux, ce sont des manifestants favorables à Kiev qui ont mis le feu à un bâtiment syndical dans le centre de l’Ukraine, dans lequel se trouvaient des séparatistes prorusses.

    Beaucoup sont morts des émanations de monoxyde de carbone, ou en sautant des fenêtres du bâtiment en flammes.

    Précédemment, des centaines de personnes favorables à la Russie avaient attaqué une manifestation pour une Ukraine unie. Ils avaient lancé des cocktails molotov, des explosifs artisanaux et des pavés sur les manifestants pro-ukrainiens, et au moins quatre personnes sont mortes.”

    (Enfin, dans le diaporama du bas, image n° 3, où l’on voit deux jeunes filles avec le drapeau ukrainien ramasser des pavé) “Des membre du groupe “Une seule Ukraine” récoltent des pavés.”

    (Image n° 4) “Des membre du groupe “Une seule Ukraine” préparent des cocktails molotov.”

    (Dernière photo, n° 5, où je ne vois que des gens aux couleurs ukrainiennes) “Des centaines de manifestants pro-russes mènent une attaque contre une manifestation pour une Ukraine unie à Odessa, le 2 mai 2014”


  36. FreeBee Le 03 mai 2014 à 23h19
    Afficher/Masquer

    A Donetsk, les anti-Kiev ont réussi à pénétrer dans la résidence du nouveau gouverneur de la région de Donetsk Tarouta nommé récemment par la junte au pouvoir à Kiev. Ce sont les bureaux d’Union Industriel de Donbass que Tarouta utilise pour lui-même. Selon les personnes qui les ont visités, les appartements privés ressemblent à un musée avec les meubles rares, les antiquités, des babioles en or et argent, les tapies rares. Il reste espérer que la presse européenne les montrera en détail au monde entier comme c’était pour la résidence de Yaunoukovich. Pour rappel, l’année dernière, le magazine Forbes a classé l’oligarque ukrainien Tarouta comme un homme très riche possédant 600 mln $.
    On comprend mieux pourquoi la junte veut écraser à tout prix le rebelle Donbass. Encore et toujours le fric. Ils partiront sans rien et directement dans la prison pour toujours.
    Olivier, un grand merci pour votre travail sur le dossier ukrainien (et pas seulement).
    Pour ceux qui maitrisent la langue russe
    http://www.vesti.ru/doc.html?id=1543964&tid=105474


    • erka Le 05 mai 2014 à 17h10
      Afficher/Masquer

      Le principal pb de l’Ukraine depuis 20 ans ce sont ces corrompus et l’effondrement continu et complet du pays. C’est la même chose en Russie, a part les copains des autocrates locaux ou nationaux tout le monde vit dans la merde, meurt jeune, se bourre la gueule, et casse du noir et des homos si on a la chance d’en trouver un assez fou pour sortir. Pour avoir voyage bcp en Ukraine au debut du siecle, et quand on voit qu’en 10 ans rien n’a change, faut pas s’etonner qu’on trouve des cingles assez motives pour se comporter comme ca. Et ce que ce soit en Ukraine ou en Russie.
      Poutine, ses potes, et leurs milliards détournés ont certainement des robinets en or comme tous ces dégénérés ukrainiens.


  37. Janna Le 04 mai 2014 à 02h22
    Afficher/Masquer

    Horreur n’est pas terminée pour les victimes Odesse .
    voici ( 4 -5- 2014, 00:54 )

    http://news.mail.ru/politics/18066176/?frommail=1

    (Traduction par Google )

    A Odessa, plusieurs centaines de personnes ont organisé un piquet de grève devant le département de police de la ville, demandant la libération de militants sous d’arrêt qui ont survécu à un incendie dans la Maison des syndicats. Les manifestants, y compris des parents de détenus des photos de leurs proches, dans l’espoir que quelqu’un les trouve ou informer au moins une partie des informations.

    Ils ont dit aux journalistes que la police de la ville dans les cellules contenaient environ 60 militants “Koulikovo terrain”, qui, après ils sont sortis du bâtiment en feu a été sévèrement battu combattants, puis emmenés au paddy de police. Parmi ces 11 femmes, il ya des blessés et brûlés, nécessitant des soins médicaux.

    La police ont tenté de persuader les gens de partir, promettant que les détenus seraient libérés bientôt. Ils ont également signalé que la plupart des détenus sont maintenus dans les postes de police de district dans la région d’Odessa . Pour la dernière journée de la police libérés seul homme grièvement blessé , qui a été transporté à l’hôpital et cinq femmes . L’un d’eux a dit aux manifestants que les prisonniers sont détenus dans des conditions difficiles , ils ne se nourrissent pas , et nombreux sont ceux qui vont le dimanche à envoyer à Kiev .

    Les manifestants ont l’intention de continuer à faire du piquetage à l’extérieur toute la nuit . Ils ont commencé à recueillir les noms et prénoms des personnes qui, après les émeutes d’hier manquant . Cette liste , selon eux , des centaines .


  38. jeanmaire Le 04 mai 2014 à 02h38
    Afficher/Masquer

    J’accuse le gouvernement Hollande d’avoir du sang sur les mains. Du sang des plus de trente brûlés vifs dans la “MAISON DES SYNDICATS”. J’accuse le Ministre Fabuis d’avoir faillis à son devoir, d’avoir trahis les francais en donnant carte blanche au parti SVOBODA d’aller brûler ses compatriotes comme hier on s’en allait brûler des non-aryens. J’ai Honte, oui j’ai Honte en ce jour funeste, Honte à en rougir, rougir comme les flammes de la maison…Honte oui j’ai honte d’avoir fait élire un homme qui se vautre dans une marre de sang. Nous sommes le 10 Juin 1944 à Oradour sur Glane, la division SS das Reich s’en est allé brûlé quelque non-aryen.


  39. seb Le 04 mai 2014 à 03h00
    Afficher/Masquer

    Premier résultats d’autopsie sur les morts d’odessa, identification et cause de la mort. Ca reste à confirmer par d’autre source.
    http://lifenews.ru/news/132562

    Andrei Biryukov , born in 1978 – firearms(reason of death) ,
    Zhulkov Alexander , born in 1968 – firearms,
    Egorsky Nicholas, born in 1976 – firearms ,
    Gennady Petrov , born in 1985 – firearms ,
    Igor Ivanov , born in 1987 – firearms ,
    Brozhevsky Andrew , born in 1987 – the fall ,
    Anatoliy Kalin , born in 1976 – the fall ,
    Nikitenko Maxim , born in 1982 – the fall ,
    Bulakh Victor , born in 1956 – the fall ,
    Varenikaina Anna , born in 1955 – carbon monoxide
    Negadurov Vadim , born in 1959 – burns,
    Vyacheslav Markin was born in 1969 – is unknown.

    Et sinon : séance de remplissage de cocktail molotov par des jeunes filles pro-maidan :
    http://lifenews.ru/static/comments/2014/05/1115447/67c4e179ae772c1376c555052338e9f9__380x.jpg


  40. Patrick Luder Le 04 mai 2014 à 05h00
    Afficher/Masquer

    Il faut bien se mettre en tête que toute manifestation est l’occasion d’exprimer sa colère ou simplement de se défouler …

    Les débordements des manifestations (presque toujours pas assez encadrées) desservent finalement le but initial de la manifestation, même si elle se voulait “pacifique” à ses débuts.


    • Kiwixar Le 04 mai 2014 à 06h20
      Afficher/Masquer

      Les manifestations pacifiques n’aboutissent à rien.
      Bastille-Nation ? … Une soupape.
      Quand les moutons sont énervés, les bergers (syndicats) les changent de paddock.
      Plus efficace : grève générale, blocage des raffineries, blocage des routes.
      Ne pas bloquer à pied (facile à gazer, à matraquer), mais utiliser sa voiture.
      Ne pas se laisser encercler ou mener à un endroit facile à bloquer (Place Bellecour à Lyon, Place de l’Etoile à Paris), car ensuite impossible de sortir.


  41. Rene Le 04 mai 2014 à 05h32
    Afficher/Masquer

    Les militants du NPA en France dans leurs contributions au soi-disant “Forum des marxistes révolutionnaires” ne voient que l’occasion à minimiser le caractère néo-fasciste du gouvernement ukrainien et d’insulter la réputation des ses victimes avec des propos tels : “Qu’il y ait des meurtriers néo-nazis chez les soutiens du gouvernement transitoire ukrainien n’est absolument pas une nouveauté, de là à repeindre en rouge ses adversaires, il y a une sérieuse limite. Il me semble par ailleurs que Borotba n’est pas une organisation très clean”….

    C’est comme si Trotsky déclarait “Qu’il y ait des meurtriers fascistes chez les soutiens du gouvernement franquiste n’est absolument pas une nouveauté, de là à repeindre en rouge ses adversaires, il y a une sérieuse limite. Il me semble par ailleurs que le POUM n’est pas une organisation très clean”…

    Incapables de distinguer entre révolution et contre-révolution, entre révolutionnaires et contre-révolutionnaires, ils sont devenus un soutien de gauche aux politiques de l’OTAN, concentrant leur tir sur les “agressions russes”. Tout comme leurs collègues liquidationistes du Socialist Workers Party aux États-Unis, ayant renoncé au trotskysme, au sandinisme, au kim-il-sungisme et qui mènent aujourd’hui une campagne électorale axée unilatéralement contre l’impérialisme russe et l’agression russe, pour la défense de la souveraineté de l’État ukrainien et de son gouvernement néo-fasciste provisoire, et qui dénonce son propre impérialisme pour manque de solidarité, pour son appui “tiède” et ses contributions financières “minables” au gouvernement ukrainien provisoire…


  42. ANNA Le 04 mai 2014 à 07h57
    Afficher/Masquer

    Bonjour, Olivier

    Le lien vers votre blog, que j’ai envoyé au Figaro dans mon commentaire… est REFUSE !

    http://s020.radikal.ru/i706/1405/93/281d72afe8f7.jpg

    Surement, mon commentaire est trop violant et injurieux…


    • Vlad Le 04 mai 2014 à 08h55
      Afficher/Masquer

      Bonjour Anna,
      J’ai decide de ne plus écrire sur les forums du Figaro. Trop de commentaires sont refusés, ce qui correspond à une manipulation d’opinion.
      Je les ai donc avisé que, la prochaine fois que je tomberai sur un exemplaire du Figaro, du Monde ou du Nouvel observateur, je leur donnerai leur seule vraie utilité: comme P Q.


    • Jean Le 04 mai 2014 à 10h55
      Afficher/Masquer

      Faut ruser et mettre l’adresse incomplète pour que ce ne soit pas détecté comme lien.

      Par exemple pour cette page voilà comment raccourcir l’adresse mais qu’elle soit trouvable facilement par Google :

      les-crises-fr-svoboda-c-est-ca

      Il faut enlever les “h.t.t.p”, les “w.w.w” et remplacer les séparations type “points . ” “slash / ” par des “tirets – “.
      Si la modération est faite par logiciel, alors elle ne détectera pas l’adresse.


      • ANNA Le 04 mai 2014 à 11h21
        Afficher/Masquer

        Jean,
        Détrompez vous, ce n’est pas l’adresse du lien, qui est en cause. J’ai eu des messages refusés avec les liens vers Youtube, mais les autres commentaires, des autres intervenant, mais avec les mêmes liens vers Youtube, je les ai vu passé !
        La modération du Figaro est faite “au pif”, et dépend de quel pied s’est levé ce matin, l’équipe des modérateurs du jour…


        • Jean Le 04 mai 2014 à 12h03
          Afficher/Masquer

          Alors :
          – éteignez la “Box” de votre FAI, 5 minutes ou 1/4 d’heure selon la taille de votre ville ou village. C’est le délai moyen pour avoir une nouvelle adresse IP qui vous identifie de manière nouvelle.
          – rallumez la “Box” de votre FAI.
          – installez un autre navigateur (Firefox, Chrome, Opéra, Safari) pour que les cookies/mouchards qui participent à votre identification soient différents et donc ne participent pas à la modération spéciale que vous subissez.
          – créez un nouveau compte sur le site du Fig… mais avec seulement le nouveau navigateur.

          Ça peut paraître contraignant, mais ça permet de pouvoir s’exprimer sans censure.


          • ANNA Le 04 mai 2014 à 13h13
            Afficher/Masquer

            Non, Jean
            Je pourrais écrire via le proxy, mais pour moi, c’est inutile. J’ai mon “propre” style, avec les fautes d’orthographe bien reconnaissables. 🙂 Je serais vite “démasquée” 🙂 Il y a les jours, ou presque tous mes commentaires passent, et il y a les jours, où même le plus simple et “irréprochable” ne passe pas. Cela dépend du relai de la modé du jour. Regardez, mon autre poste d’aujourd’hui :

            http://s017.radikal.ru/i429/1405/c4/4c577d30198a.jpg


    • ANNA Le 04 mai 2014 à 12h23
      Afficher/Masquer
      • pedrito.calzone Le 04 mai 2014 à 18h02
        Afficher/Masquer

        Tout d’abord, je tiens à féliciter Olivier pour son très bon travail !
        Je vous suis sur la censure du Figaro qui est de plus en plus incroyable quelques soient les sujets (Ukraine, traité transatlantique, liberté d’expression, voir même critique de Copé). J’ai des dizaines de refus alors que mes commentaires suivent leur charte et sont tout à fait respectable. Leur seul défaut est de ne pas suivre la pensée unique.
        Mon problème principal avec cette censure est : Comment faire comprendre aux gens qui lisent tous ces grands médias (en croyant ce qui y est écrit) de ce qu’il se passe réellement et ainsi leur permettre de se renseigner un minimum sur d’autres sites tel que les-crises.fr qui font un vrai travail journalistique sans faire du copier/coller de dépêche AFP car l’heure est très graves sur trop de sujets.


    • seb Le 04 mai 2014 à 16h13
      Afficher/Masquer

      Olivier,

      Du nouveau sur les jeunes filles qui participaient au remplissage des cocktail molotov.
      http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?p=7166295#post7166295

      D’autres liens, un reporter de la BBC qui fait enfin son travail :
      http://www.bbc.com/news/world-europe-27265854

      Ensuite il y a une vidéo très suspecte, lors des premiers affrontement dans la ville entre euromaidan et ce que l’on a qualifié de “pro-russe”. En effet on voit les “pro-russes” se réfugier derrière les bouclier des policiers. Ces derniers ne craignant jamais de recevoir les pierres ou molotov des pro-russe. On distingue également un homme armée d’un AK-74u (factice ou réel) pouvoir librement tirer, à 50cm des policiers sans que ceux-ci cherchent à le désarmer …
      C’est vraiment très très bizarre ce qu’il se passe …
      https://www.youtube.com/watch?v=0rgf5n2HiMw


      • PL Le 05 mai 2014 à 02h50
        Afficher/Masquer

        je me posais également des questions sur cette vidéo, publiée par une tv-web très engagée pendant le maidan.
        vers la fin de la vidéo, on voit des activistes portant des brassards rouges.
        la television russe a montré un reportage ce soir précisément sur ça.
        j’ai posté un commentaire à ce sujet au bas de l’article du 5 mai:
        (odessa) sans commentaires à ce stade


  43. ANNA Le 04 mai 2014 à 08h46
    Afficher/Masquer

    Je demande si quelqu’un pourrait traduire ça en français :

    http://ic.pics.livejournal.com/varjag_2007/14087589/693751/693751_original.jpg

    Moi, j’en est plus la force, j’ai que des larmes…


    • Vlad Le 04 mai 2014 à 09h25
      Afficher/Masquer

      Mon père etait officier de marine à Sebastopol en 1920 à bord du croiseur d’escorte “General Alexeiev”. Ce navire a fait partie de l’escadre de la russie imperiale qui a évacué près de 150 000 personnes de Sebastol, qui fuyient l’avancée et les exactions des bolcheviks en novembre 1920.
      Malheureusement, ma mère est décédée quand j’avais à peine 1an 1/2 et j’ai été élevé dans un orphelinat catholique français, au Maroc. Je ne parle donc pas le russe.
      J’ai fait un sejour de 3 mois à St-Petersbourg il y a queques années pour faire des cours intensifs de russe, mais, n’ayant pas la possibilité de pratiquer, j’ai tout perdu depuis.
      Cela me manque beaucoups, et j’aimerais bien apprendre, mais ça coute très cher et comme je suis malade, je n’ai qu’une petite pension d’invalidité pour vivre…
      Chaque jour qui passe me fait ressentir ce manque de plus en plus cruellement: Je suis incapable de prendre à la source, des renseignements sur des événements graves, dans “ma” langue, qui se produisent dans la région d’où venait mon père… Le décès prématuré de ma mère m’a coupé de ma langue, de mon histoire, de ma culture et de ma religion. Même naturalisé suisse, j’etais, je suis et je resterai pour toujours un apatride. J’ai retrouve mon nom sur une plaque de rue à St-Petersboug et je souffre de ne pas être en mesure de traduire vos textes…


      • ANNA Le 04 mai 2014 à 11h14
        Afficher/Masquer

        Vlad,
        Non, vous n’êtes pas un apatride. Vous avez “une âme slave”, ce qui est une PATRIE en soi !

        🙂


      • anya evd Le 04 mai 2014 à 16h35
        Afficher/Masquer

        vlad, ne soyez pas si mechant avec vous meme, vous êtes pas apatride!! moi je suis russe, je suis nee en Siberie, on est parti de labas quand j avais 7 ans (on a fuit la mafia de l epoque car rien était controlé dans les 1990s), depuis j ai 25 ans, étudiante en master medecine.. et toute ma scolarité je l ai passé ici. Je reste tout de meme russe, quoi qu on dise, la culture et les genes sont en nous… je continue à parler la langue grace à mes parents.. mais vous etes pas seul! le russe est vraiment tres difficile, mais le chinois… 🙂 avec internet, vous pouvez discuter avec des russophones, ukrainiens… pas besoin de payer des cours particuliers!! courage à vous… pour ma part.. nous sommes tous choqués et blessés par ce qui s ets passé à Odessa… j ai des amis en Ukraine, ils sont decouragés… Slaviansk dit que il leur reste 2 jours.. apres ils savent pas ce que l armee va leur faire, car rien est controlé… aucune justice… ils sont livrés à eux memes


    • Janna Le 04 mai 2014 à 12h11
      Afficher/Masquer

      Bonjour à tous , voila la traduction exact :

      Bonjour, mon nom est Igor Rozovskii, je suis âgé de 39 ans, je vis dans la ville d’Odessa.
      Pendant 15 ans, j’ai travaillé en tant que médecin dans le service d’ambulance.
      Hier, comme vous le savez, dans notre ville il y avait une terrible tragédie, des gens qui tuent d’autres. Brutalement assassiné – brûlés vifs.
      Pas en état d’ébriété, pas pour l’héritage de grand-mère, mais parce qu’ils ne partagent pas vues politique des nationalistes. Tout d’abord, sévèrement battu, puis brûlé.
      En tant que médecin, je me suis dépêché pour aider ceux qui pourraient être sauvées, mais
      J’ai été arrêté par des hommes armés, ne pas lâcher les blessés. L’un d’eux m’a poussé à peu près, en promettant , que bientôt moi et d’autres Juifs d’Odessa subiront le même sort.

      J’ai vu un gars qui auraient pu être sauvé si je pouvais l’emmener à l’hôpital,
      mais après avoir supplié l’autorisation pour l’aider ,je me suis pris des coups dans le visage et j’ai perdu mes lunettes .
      Pendant 15 ans, j’ai vu beaucoup de choses, mais hier, j’ai envie de pleurer.
      Non, pas de la douleur et de l’humiliation, mais de l’impuissance de ne pas pouvoir faire quelque chose.
      Dans ma ville il s’est passé des choses qui ne s’étaient même pas passées pendant l’occupation des nazies
      Je me demande pourquoi le monde est silencieux? “


  44. Hellebora Le 04 mai 2014 à 13h07
    Afficher/Masquer

    Totalement poignant, ce message … Bouteille à la mer qui confirme les pires présages et souligne la lâcheté générale des médias.

    Dire qu’hier, c’etait la journée internationale de la liberté de la presse… Nicolas Hennin, ex-otage, déclarait qq chose comme “notre boulot à nous journalistes, c’est d’aller où on ne veut pas qu’on aille”. Soit.

    Etre ESP pendant un conflit, c’est très spécial et risqué (=tautologie). On voit ce qu’il a pu advenir à des gars du Guardian/ de la BBC (cf les confrères de GrahamWPhillips).
    Mais pourquoi ceux qui ont choisi d’y être ne font pas remonter plus de temoignages de cette nature ?! Pendant les événements à Maiden, ils auraient pu le faire aussi, non ? Ben moi, je les ais pas vu passer.
    Je n’arrive pas à me dire qu’ils ont des directives, surtout quand ce sont des journalistes du service public 🙁


  45. Ras Le 04 mai 2014 à 13h07
    Afficher/Masquer

    Énorme article de Libération

    http://www.liberation.fr/monde/2014/05/04/a-odessa-un-cortege-de-supporteurs-a-l-origine-du-drame_1010113

    En résumé, des supporter de foot agressé vont se venger à la Maison des Syndicats. Normal après tous, surtout que les pro-russes (sic) se sont cloitré dans le bâtiment plutôt que de s’enfuir, les idiots. Certe des cocktails Molotov ont été lancé par les supporters déchainés, mais bon, on leur a tiré dessus depuis le bâtiment. Légitime défense donc.

    Du grand n’importe quoi cette article. Difficile de justifier les morts par balles parmi les victimes avec de tels arguments et ce scénario. La conclusion est tout aussi splendide :

    “La responsabilité initiale de l’incendie ne sera sans doute jamais clairement établie”

    Probablement les victimes qui se sont immolées pour manipuler l’opinion public… Ils sont capable de tous les Pro-Russes.


    • PL Le 04 mai 2014 à 18h59
      Afficher/Masquer

      Dégoutant. En plus, des girouettes.

      pas plus tard qu’en novembre 2013, Libération publiait ceci:

      http://www.liberation.fr/sports/2013/11/14/les-hooligans-ukrainiens-sous-haute-surveillance_947015


    • seb Le 04 mai 2014 à 19h00
      Afficher/Masquer

      On retrouve cette explication un peu partout. Comme bien souvent avec les journaux, il s’agit d’un copier coller de l’AFP, qui n’a rien trouvé de mieux que d’aller demander des explications à une haute responsable de Euromaidan, plutôt que parmi des témoins de la scène. C’est devenu un grand classique de l’AFP et de Reuters : ils prennent comme source d’information les déclarations du “clan” qui les arrange. Ce n’est plus du journalisme, mais une agence qui sélectionne méticuleusement la propagande qu’elle juge conforme avec la politique de l’OTAN.
      Ensuite nos journaux reprennent tous en coeur ces “dépêches” et c’est pour cette raison que tous les titres se ressemblent.

      Pour l’opération militaire à l’Est, elle véhicule les déclaration du régime de Kiev comme quoi il y aurait “beaucoup de mort” et que les villes seraient reprises, et que tout serait sous contrôle. Sur le terrain il en est tout autre. Les rebelles tiennent toujours les villes, et certaines brigades aurait délibérément gaspillé leur munition en tirant en l’air afin de ne pas prendre part aux combats (il y a une vidéo sur youtube).
      En fait tout se passe comme si nos journaux nous resortait la propagande irakienne, comme lorsque celle ci affirmait que les américains étaient vaincus et repoussés aux abord de Bagdad … ce qui avait fait rire tout le monde à l’époque …


  46. Hellebora Le 04 mai 2014 à 13h23
    Afficher/Masquer

    @ Ras

    Dans la série ” conservons des vidéos qui vont bizarrement disparaitre”, il me semble en avoir vu une où on voyait clairement un type en bas du batiment, avec une arme, et dès qu’il voyait un type sauter, il tirait dessus…


  47. Hellebora Le 04 mai 2014 à 13h42
    Afficher/Masquer

    Vadim Negaturov, poète ukrainien, brûlé vif par les néo-nazis dans le massacre d’Odessa :
    http://www.veooz.com/photos/PH9dFHg.html


  48. Vlad Le 04 mai 2014 à 14h27
    Afficher/Masquer

    Je viens de voir sur I Tele: Le drame d’Odessa fait partie d’un plan russe pour détruire l’Ukraine…
    C’est infâme! Jusqu’à quand les français vont supporte et admettre ça?
    Laisser dire Ça, c’est brûler une seconde fois les victimes de la maison des syndicats!
    Il n’y a donc personne pour protester?
    Une télé est donc au dessus des lois? Elle peut mentir à ce point sans que PERSONNE ne puisse rien y faire?


    • ANNA Le 04 mai 2014 à 14h33
      Afficher/Masquer

      Absolument Ignoble !


      • Vlad Le 04 mai 2014 à 16h24
        Afficher/Masquer

        Anna, lorsque je duis allé en Russie, je ne savais encore rien des circonstances qui avaient déterminé le fait que je sois né au Maroc avec un nom et un prenom russe.
        Mais à St-Petersbourg, j’avais l’impression que les gens qui entendaient mon nom en savaient plus sur moi et ma famille que je n’en avais jamais su moi-même. Et puis un jour quelqu’un m’a demandé si je savais qu’un rue portait mon nom pas très loin de la forterresse Pierre-et-Paul…
        Aujourd’hui, des gens meurent à Odessa seulement parcequ’ils demandent le droit de garder leur langue, leur culture et leurs racines… et de toute mon âme je comprends ça et ça me bouleverse. Je sais mieux que personne qu’on ne peut pas avancer dans la vie quand on ne sais pas qui on est.


        • ANNA Le 04 mai 2014 à 16h38
          Afficher/Masquer

          Vlad,
          Mon père est russe, ma mère est ukrainienne, une de mes grand-mère est polonaise, l’autre est tatare, un de mes grand-père est allemand, l’autre est russe. En Russie nous sommes tous mélangés. Cela me hérisse les poils, quand on me parle des “nationalistes russes”. Ou que vous êtes né, ou que vous vivez, si vous aimez Tolstoï, Pouchkine, Dostoïevski…Balzac, Maupassant, Hugo, Dumas… ou tout autres… vous avez déjà une Patrie pour vous réfugier.
          🙂


          • HuguesL Le 05 mai 2014 à 11h05
            Afficher/Masquer

            Anna, vous avez tout a fait raison, sur toute la ligne!
            >En Russie nous sommes tous mélangés
            Il n’y a pas qu’en Russie. Pour ma part j’ai du sang des belligerants des deux bords de la seconde guerre mondiale. Ca me fait toujours rire (jaune) quand on parle d’Hilter avec ses discours sur “la race pure”. Comment les gens ont-ils pu gober ces sornettes? Y-a-t’il quelque part au monde un peuple qui ne soit pas melange?


  49. jacqueline73 Le 04 mai 2014 à 15h02
    Afficher/Masquer

    Triste.

    Le premier qui me dit que l’ UE c’est la paix, je lui colle deux mandales :

    Une pour l’ex Yougoslavie et une pour l’ Ukraine.

    Deux guerres civiles en 20 ans.


  50. romain Le 04 mai 2014 à 15h15
    Afficher/Masquer

    Je confirme la modération du figaro qui supprime tout commentaire qui renvoit vers ce site. même en ne mettant simplement les-crises. Mais encore plus fort! j’ai laissé un commentaire “c’est dégueulasse” avec un lien vers la vidéo youtube ou on voit le camion de pompiers retenu par les nazis de maidan: beh refusé aussi!



Charte de modérations des commentaires