Les Crises Les Crises
22.novembre.201522.11.2015 // Les Crises

[Cadeaux ?] C’est bientôt Noël…

Merci 0
J'envoie

On m’a signalé ça il y a 2 semaines, ce qui m’avait fait sourire sur le moment, un peu moins maintenant…

[Texte édité] Disons qu’il y a des symboles et génération d’envies (la Kalash à 620 €, même si elle ne marche pas comme une vraie 🙂 ) du désir sur laquelle on peut s’interroger, sans faire d’amalgame, évidemment, avec les tireurs sportifs…

En tous cas, je vous laisse réagir en commentaires de ce billet à prendre avec un peu de recul quand même et sans psychose svp… 🙂

Source.

Précision importante, pour acheter, il faut une licence de club de tir, et une autorisation de la préfecture, pas simples en ce moment…

Et les armes ne sont pas automatiques ici : il est bien plus simple d’aller voir des trafiquants pour avoir discrètement du matériel efficace…

Mais je répète, c’est un billet un sur le symbole, sur le désir, sur la pub, pas sur le risque d’une vraie Kalash dans la nature achetée légalement, c’est très peu vraisemblable.

Edit : j’espère avoir été plus clair. Merci pour les commentaires des tireurs, mais vous ne répondez pas finalement à la question qu’on peut se poser : A quoi ça sert de vendre des trucs comme ça ?

Sinon Stock assez étonnant – mais qui n’a rien d’unique, c’est une armurerie, quoi…

C’est possible de payer en 4 fois sans frais ?

Commentaire recommandé

Merle // 23.11.2015 à 21h06

Je sais pas vous, mais je pense qu’on devrait en acheter rapidement. Et du mercurochrome aussi!

83 réactions et commentaires

  • Merle // 23.11.2015 à 21h06

    Je sais pas vous, mais je pense qu’on devrait en acheter rapidement. Et du mercurochrome aussi!

      +17

    Alerter
  • aubrun // 23.11.2015 à 21h10

    Juste une précision…
    Les armes utilisées dans les braquages ou les attentats ne sont jamais achetées légalement…
    Ce serait bête de se faire chopper à cause de ça… Ce n’est pas la meilleure façon de rester discret…!
    Ne mélangeons pas tout, les chasseurs et tireurs ne sont pas des terroristes!!!
    Et les armuriers ne sont pas des trafiquants d’armes…

      +11

    Alerter
  • Eric83 // 23.11.2015 à 21h13

    Ces armes sont autorisées à la vente en France ???

      +3

    Alerter
    • voss // 23.11.2015 à 21h54

      oui
      MAIS il y a beaucoup de filtres :

      Faut etre licencie par un club de tir
      ( donc accord du club : sont pas des fous ) depuis 6 mois minimum…avant
      de demander une detention ( a titre sportif )

      puis passer par une enquete de police
      qui autorise ( pour 3 ans) ou pas,sans justification ni recours

      ces armes sont obligatoirement semi-automatique
      ( c.a.d a chargement automatique et tir au coup par coup )
      pas de tir automatique ( en rafales de 3 ou plus ) donc apparence
      militaire uniquement . Faut pas exagerer !! et il y a encore d autres petits details..

        +13

      Alerter
      • valles // 24.11.2015 à 07h37

        On est en amerique ou quoi? « Club de tir, sont pas des fous ».

          +0

        Alerter
      • PR // 24.11.2015 à 08h28

        5 ans, la détention, désormais. Une semi automatique (civile) est plus précise qu’une automatique (militaire), après le premier coup, ça part en sucettes.

          +0

        Alerter
      • Tatare // 26.11.2015 à 12h13

        D’après mes souvenirs du service militaire, il suffit de limer le mentonnet pour transformer une arme semi-auto en automatique.

          +0

        Alerter
  • Surya // 23.11.2015 à 21h13

    toutes les armes vendues semblent être en semi automatique et pas full auto 😉

      +4

    Alerter
    • Alfred // 23.11.2015 à 21h58

      Pour la dernière on aurait du mal à l’utiliser autrement de toutes façons…

        +3

      Alerter
  • Libor // 23.11.2015 à 21h13

    « une arme de tir peu courante et terriblement fun ». c’est vrai qu’en ce moment ce genre de commentaire fait mouche….

      +4

    Alerter
  • naz // 23.11.2015 à 21h15

    Le net, c’est la caverne d’Ali Baba!!
    Vous prendrez bien un petit pétard pour Noël, pour vous sentir en sécurité?
    Oui, un petit joint ferait du bien!!

      +0

    Alerter
  • lon // 23.11.2015 à 21h21

    Moi ce que je trouve bien c’est les 15 jours pour changer d’avis….

      +4

    Alerter
    • Merle // 23.11.2015 à 21h25

      Ils mettent même des petits commentaires sur l’AK 47 en rupture de stock.

        +1

      Alerter
    • Louis JULIA // 23.11.2015 à 22h27

      « c’est les 15 jours pour changer d’avis…. » oui, à condition d’être encore en vie 🙂

        +3

      Alerter
    • Diablo // 24.11.2015 à 04h42

      Oui, vaut mieux pas se faire sauter…

        +0

      Alerter
  • Perney // 23.11.2015 à 21h26

    Membre d’un club de tir et détenteur de plusieurs armes…

    Avant d’acquérir ce type d’armes de guerres.

    Il faut avoir effectué 3 tirs de contrôles, espacés de 2 mois minimum.
    Selon le club et le président, la durée peut augmenter.

    Ensuite le président enverra une note favorable à une première demande d’acquisition auprès de la préfecture.

    La préfecture délivrera l’autorisation après avoir vérifié que le demandeur:
    – ait un casier judiciaire vide
    – note favorable du président du club de tir
    – une adresse valide et identité « vérifiée » (il faut fournir un liste de 6 documents différents)

    Bref, il faut montrer patte blanche pour acquérir ce type d’arme et cela se fait au bout d’un certain temps.

    Il est autorisé à l’achat un maximum de 1000 munitions par an et par arme.

    En revanche.
    ll est possible avec seulement une licence de tir.
    L’affaire de quelques semaines et environ 200euros (droits d’entrées au club, licence fédérale et visite médicale), d’acheter des armes de catégorie C (Carabine)

    Donc pas si facile de s’en procurer par cette voie là.

    Le plus simple étant de s’approvisionner sur le marché noir.
    C’est comme acheter de la drogue, une voiture volée, du matériel volés ou autres…
    Il suffit de se rendre dans une cité HLM, où la précarité est plus que visible et il n’y a plus qu’à se baisser…
    Mais bon, tout cela est bien entendu permis par nos chers maitres.

      +14

    Alerter
    • antoine // 23.11.2015 à 23h24

      Bonjour,

      Merci de rappeler qu’acquérir une arme semi auto ne se fait pas en un claquement de doigt
      (Je précise que je suis moi même tireur sportif) et que c’est un sacré investissement personnel (temps) et financier ( achat du coffre, achat de l’arme, munitions, rechargement). Et le nombre de justificatifs à produire est élevé. niveau fichage autant se mettre un gyrophare sur la tête .

      Le problème terroriste en France ce ne sont pas les clubs de tir sportifs ( vous seriez d’ailleurs étonné de l’ambiance dans un club, oui des fanas des armes un peu « spéciaux » parfois, mais beaucoup tirent en famille le dimanche dans la rigueur mais aussi la bonne humeur).

      Si l’UE, parce que c’est une initiative de la commission européenne (élue par qui ?), pensent qu’elle va régler le problème des armes illégales en s’attaquant aux détenteurs d’armes légales elle se trompe.

      Le problème ce sont les armes automatiques qui circulent impunément dans l’UE ( merci la libre circulation ) : mais d’où viennent elles ? pour ceux qui lisent le blog régulièrement on entrevoit la réponse : Balkans, lybie, ukraine, syrie, afgha, irak, … bizarrement que des pays en voie de désintégration par les actions US / OTAN / UE (donc ou passe l’armement national)

      Si le pompier veut éteindre le feu, qu’il commence par arrêter d’allumer des incendies.

      Avant de désarmer les tireurs répondons aux questions : qui paye, qui laisse passer, dans quel but ?

      Avant de désarmer les tireurs : pourquoi avoir mis le secret défense sur les armes qui ont servies à Charlie ? ( Opération Essential Harvest?). Je pense qu’on va rigoler le jour où l’info va sortir.

      Par contre bonne remarque sur la carabine à pompe en catégorie C.

      Et re bonne remarque le problème c’est le marché noir. mais que redoute t on de découvrir ? (implication de l’état ? infiltration qui dérape lors des tentatives de démantèlement ?)

      cordialement

        +8

      Alerter
  • bourdeaux // 23.11.2015 à 21h26

    Mais on a le droit de faire du ball-trap à la kalash ??? Bon, du calme, je vais me réveiller…

      +1

    Alerter
    • gilles // 23.11.2015 à 22h12

      Non, d’ailleurs beaucoup d’organisateurs n’autorise pas le fusil à pompe pour cet exercice mais seulement le 2 coup classique ou le semi auto 3 coups!

        +0

      Alerter
      • Gotfried // 23.11.2015 à 22h29

        De toute façon, tout fusil à pompe canon lisse est maintenant en catégorie B. Les seuls armes à pompe en catégorie C sont celles à canon rayé. Faudrait être sacrément bon au trap… (je plaisante : le tir à balle est bien sûr rigoureusement interdit au trap)

          +1

        Alerter
  • scorpion bleu // 23.11.2015 à 21h43

    « Et fuir dans un désert le genre des humains »
    Trop c’est trop.
    Bonne nuit !

      +0

    Alerter
    • TienTien // 23.11.2015 à 21h48

      De mon côté, c’est décidé: ce sera le fin fond de la Patagonie…

        +2

      Alerter
  • Alae // 23.11.2015 à 21h51

    Après les armes en vente libre ou presque, pour offrir ou pour usage personnel (on peut, paraît-il, obtenir les mêmes pour moins sur le marché noir, et sans se faire ficher par le préfecture), nous avons le marketing du djihad : après Twitter et Youtube, les sites online d’al-Qaeda, « Inspire » et de Daesh, « Dabiq ».
    Pour des raisons évidentes de sécurité personnelle (pas envie de voir la police taper à ma porte), je ne suis pas allée sur les sites en question voir s’ils postent leur propagande en plusieurs langues, en plus.
    Mais notez : ces sites de recrutement n’ont pas été fermés.
    Nos « services internationaux » attendent quoi, qu’Anonymous les ferme ?

      +5

    Alerter
  • HELLEBORA // 23.11.2015 à 21h54

    Et voici ce que nous, Français, nous sommes capables de faire dans des circonstances aussi dramatiques : retirer des magasins de jouets toutes les armes factices ! J’en reste pantoise… http://www.lejdd.fr/Societe/Attentats-de-Paris-des-jouets-representant-des-armes-retires-des-magasins-760765 / http://fr.ubergizmo.com/2015/11/23/toys-r-us-armes-jouets-rayons.html etc.

      +6

    Alerter
  • Ced // 23.11.2015 à 21h55

    Quand j’étais petit, j’ai eu une winchester calibre flèche ventouse (à humidifier pour une meilleure adhérence). Mon frère, plus grand de 5 ans, en a reçu quelques unes sur le front. L’erreur de mes parents a été de m’autoriser d’acheter la hache de Conan. Celle de Swarzy. Mon frère (son front) a deviné que j’avais compris qu’elle pouvait servir d’arme de jet. Mes parents lui ont acheté un casque et je suis passé aux attaques chimiques. Il a survécu.

    Aujourd’hui, tout va bien, je suis artificier.

    Mdr…

      +17

    Alerter
  • groucho // 23.11.2015 à 21h57

    Et les enfants ? On ne pense jamais aux enfants, à noël ?
    http://www.crickett.com/crickett_22_LR.php

      +1

    Alerter
    • Louis JULIA // 23.11.2015 à 22h30

      Pour les petits Français (et Françaises), je préconise celle-ci : KSA253 .22LR Red, White & Blue Blued
      KSA253SS .22LR Red, White & Blue Stainless Steel

        +0

      Alerter
  • dupontg // 23.11.2015 à 22h08

    C’est tout de meme limité…..Meme pas de missile buk

      +4

    Alerter
    • Louis JULIA // 23.11.2015 à 22h35

      Si vous voulez de bons missiles, c’est aux Ukrainiens qu’il faut s’adresser. Ils en vendent à l’EI par l’intermédiaire de la Pologne:
      Les Cyber Berkuts (hackers) ont découvert une correspondance prouvant que Kiev a eu des contacts avec les sponsors qataris de l’ISIS pour leur vendre des armes (http://www.cyber-berkut.ru/en/index.php). Il s’agit de systèmes SAM.(21.11.2015 SAMs for Qatar. The Poles supply ISIS militants with Ukrainian weapons). Article en anglais, documents en russe et en ukrainien. Mais les hackers expliquent toute l’affaire

        +6

      Alerter
  • gilles // 23.11.2015 à 22h10

    Ces armes sont toutes en semi automatique! ne sont vendues qu’avec l’avis favorable de votre président de club, de votre médecin , et de votre enquêteur préféré et au bout de 3 séances de tir contrôlées séparées de 2 mois! Vous n’avez le droit de les transporter rendu inutilisable immédiatement qu’entre votre domicile et les clubs et vous ne pouvez acquérir que 1000 cartouches par an! Aucun meurtre ou infraction n’ a été commis par un affilié de la fédération de tir avec des armes détenues légalement; Jusqu’en 1939, la vente et le port des armes étaient libre en France sans que cela se traduise par une épidémie de mort violente ce n’est pas l’outil qui fait le crime mais le criminel! Si vous voulez tuer discrètement votre belle -mère, laissez ces trucs et utilisez du fil de pèche avec des gants de jardin!

      +9

    Alerter
  • Jakorouge // 23.11.2015 à 22h10

    La législation française, totalement remaniée voici 2 ans, est très claire.
    Les armes « tout automatique » (tir par rafales) sont classées en catégorie A, et donc totalement interdites aux civils, y compris les tireurs licenciés.
    Ce qui est présenté dans cette armurerie c’est donc du semi-automatique, que des générations d’appelés du contingent ont connu avec le Fsa Mas 49-56.
    Aucune illégalité à signaler ici.
    Évitons donc de sombrer dans la paranoïa, surtout au moment où surgissent des générations spontanées de « patriotes » chantant à tue-tête « aux armes citoyens »….

      +8

    Alerter
    • bigglop // 24.11.2015 à 01h25

      Bon, arrêtez de vous disputer sur le « tout auto » et le « semi-auto » et autres fariboles.
      L’inconvénient (avec humour) c’est que ces machins tuent quelques soient les calibres, même air comprimé. Chacun doit être responsable de sa pratique
      De la part d’un tireur sportif de 65 balais…

        +4

      Alerter
    • Diablo // 24.11.2015 à 04h43

      Dites-nous Olivier, vous avez acheté laquelle ?

        +0

      Alerter
    • thibault // 24.11.2015 à 07h33

      Pour tout personne qui s’y connait un minimum, le switch qui permet de passer en automatique est: un gadget en trop.
      Les rescapés du bataclan annoncent des tirs en continue pendant une dixaine de minute ! Cela confirme bien la non utilisation de ce gadget foireux correspondant aux films comme Rambo.
      Pour faire simple le mode rafale sur une arme correspond a: une balle dans la cible si pas mauvais et tout le reste a coté (sacré recul sur ces betes la).
      Enfin cela ne change rien au fait. Il est facile d’avoir une arme, il suffit d’etre patient. Apres que cela vienne d’offre legal me parait effectivement douteux, mais c’est surtout le prix legal qui doit interpeller !

        +0

      Alerter
    • Al // 24.11.2015 à 09h20

      Ha, voici revenir La ferme aux animaux (George Orwel).

      Dites moi monsieur Berruyer, considérez vous qu’il soit cohérent de désarmer les citoyens pour les protéger ?

      Qu’il faille les empêcher de pouvoir se défendre lors d’agressions ?

      De leur imposer de ne riposter que de façon proportionnelle a l’agression qu’ils subissent (Monsieur, vous ferez 7 ans de prison pour avoir tiré chez vous sur trois agresseurs armés, en tuant un, alors que vous n’étiez pas encore mort…) ?

      Je rappelle cette phrase du Général de Gaulle : la seule garantie du maintien de la démocratie est la possession des armes a feu par les citoyens.

      Ainsi que ce proverbe Suisse : Un citoyen non armé n’est qu’un contribuable.

      De plus, pour parler de la référence toujours citée a savoir les US, je vous conseille de réaliser un comparatif sur les agressions de toute sorte au sein des états qui autorisent le port d’armes aux citoyens et ceux (New York, etc…) qui l’interdise.

      Je rappelle que la possession d’arme par le citoyen n’a pas été inscrite dans les droits de l’Homme et du Citoyen en 1789 car « allant de soi »…

      On ne parle pas de souveraineté citoyenne si l’on estime que les citoyens sont trop bête pour être armé mais de dictature car seuls ceux qui sont armés choisissent la voie que doivent emprunter les « ressources humaines » (Vous avez dit marchandises ?)

      Grand merci pour votre blog.

        +5

      Alerter
  • Gotfried // 23.11.2015 à 22h20

    Olivier, vous qui critiquez les médias qui ne font pas leur boulot, il serait pertinent d’éviter de raconter des conneries.
    Toutes ces armes sont « au mieux  » en semi-auto, sinon coup par coup (puis de magasin bouché). Tous les chargeurs vendus légalement en France pour ce genre d’arme sont limités à 9 coups de capacité.
    Pour en acheter une légalement, il faut:
    – avoir une licence de tir valide, visée par un médecin (et 18 ans révolus)
    – avoir effectué trois tirs de contrôle en club, chaque « tampon » devant être espacé de deux mois minimum
    – avant l’achat : déposer une demande d’autorisation en préfecture, precisant exactement le modele, le calibre, etc. Cette autorisation ne vaut que pour une seule arme.
    – au moment de la demande d’autorisation, il faut produire une preuve d’achat d’une armoire forte ou dun coffre fort
    – en préfecture, on vérifie que le demandeur n’a pas de passé criminel ni délictueux, et qu’il n’a pas été enfermé pour raison psychiatrique. La police ou la gendarmerie peut aussi faire une enquête de voisinage. Le délais habituel est de deux-trois mois
    – au moment de l’achat : présenter à l’armurier la carte d’identité, la licence, ainsi bien sûr que l’autorisation. L’armurier, de son côté, note toutes les coordonnées et données nécessaires. Il garde trace de la transaction dans son registre, et informe de la vente la préfecture
    – le processus est à renouveler tous les trois ans, car c’est la durée de validité maximale de l’autorisation. Légalement, cette autorisation est une dérogation exceptionnelle, la possession de ces armes étant interdite. Cette autorisation peut être levée à tout moment, et le détenteur a alors quelque joir pour remettre l’arme aux services de police ou chez un armurier.

    Bref, ça n’a rien de facile. Ces armes sont complètement tracées et traçables, et les juges ne rigolent pas du tout avec les infractions à la législation des armes. Attirer l’attention de vos lecteurs, désigner à leur vindicte les armuriers et les tireurs sportifs en conformité avec la loi ne fait qu’accentuer l’esprit de psychose, sans absolument rien régler du problème du trafic d’armes illégales (quel rapport entre les kalash full auto et les chargeurs full capacity des terroristes du Bataclan et ces armes bridées, enregistrées, tracées?).

      +13

    Alerter
    • Fracture // 23.11.2015 à 22h46

      Voila un commentaire sensé, moi même tireur sportif c’est dingue le nombre de co….. qu’on peut entendre sur le sujet.

      Ps : c’est 5 ans maintenant avant renouvellement de l’auto de détention { qui n’ est pas une auto de port d’ arme, rappel pour les novices}

        +2

      Alerter
    • Delta-00 // 23.11.2015 à 22h48

      Effectivement, ce n’est pas clair.
      S’il était une personne que je n’aurais pas soupçonné d’être tentée par le symbolisme outrancier à la mode en ce moment, c’est bien vous !
      Les symboles, et plus généralement la mauvaise politique, on en crève. (oui, c’est fait exprès…)

      Par ailleurs, et j’aurais aimé croire que c’était une évidence pour vous aussi, les terroristes et leurs copains ne s’embêtent pas / ne prennent pas le risque d’acheter ces armes châtrées en montrant patte blanche.

      Pour ce qui est du prix… Ben ouais, une arme, c’est parfois mécaniquement simple et pas cher à produire. Certaines armes tout-à-fait efficaces ont été conçues durant la seconde guerre mondiale pour pouvoir être ensuite produites dans des usines à vélos !

        +1

      Alerter
      • Al // 24.11.2015 à 09h23

        Le seul débat de fond est celui de la souveraineté citoyenne VS l’oligarchie exploitant le bétail humain.

        Non ?

          +2

        Alerter
      • Agroforesterie // 24.11.2015 à 10h48

        Oui, je vous confirme Olivier, ce post n’a rien à faire sur votre site, il n’informe en aucune façon, il n’apporte rien et contrairement à ce que vous dites, génère des amalgames.
        Oui, dans notre société de consommation, les armes aussi sont des produits de consommation (du moins celles autorisées aux particuliers français) et font donc l’objet d’un marketing de vente. Vous croyez qu’il n’y a pas de marketing sur les rafales ? Perso, je préfère un AK47 chez mon voisin qu’un rafale chez un qatari.
        Oui, le tir avec une arme peut procurer autant de « fun » chez les uns que brûler du carburant en 4×4, aller à l’opéra, fumer un cigare chez les autres. Question de goût…
        Enfin, je rappelle qu’on vend aussi des couteaux, des allumettes, de l’eau de Javel, des drones, des voitures, des ordinateurs avec connexion internet, des avions de tourismes,… qu’on a (presque) tous 2 mains et une tête, que certains ont des millions et des milliards et qu’avec ces choses aussi, on peut faire beaucoup de dégâts.
        Ce n’est pas ce que l’on a qui compte, c’est ce que l’on en fait. Et les faits, c’est votre dada. Alors restons-en là, car ce post n’a rien à voir avec les faits.

          +2

        Alerter
        • Old Ohm // 25.11.2015 à 00h44

          Tout à fait, il se prend pour qui ce Olivier. Il se croit chez lui, on dirait.
          Aucun respect.

            +0

          Alerter
    • Gotfried // 23.11.2015 à 22h53

      Oui, la kalash est un symbole. Un symbole qui date, comme son nom l’indique, de 1947. Et un symbole pour les amateurs d’armes: la kalash est juste mythique. Elle a été de quasiment tous les conflits de la seconde moitié du XXe siècle. Elle est passée entre toutes les mains, et partout elle a été approuvée et adoptée. Elle est le symbole des proxy wars de la Guerre Froide. Elle est symbole d’ingéniosité, de robustesse, de fiabilité, et a façonné les clichés sur les russes, leur mentalité pretendue, leur industrie. Elle est le symbole de la globalisation aussi.
      Elle n’a pas attendu une poignée de trouducs un 13 novembre pour devenir un symbole, et les amateurs d’armes le savent.

        +4

      Alerter
    • Fracture // 23.11.2015 à 22h56

      A quoi ça sert de vendre ça ? Eh bien si tu a été sur le site , tu as du voir qu’il y avait aussi des armes avec ces calibres {308, 223,etc} beaucoup plus sobres , au look plus technique.

      Mais les deux modèles sont aussi dangereux si c’est cela qui t’inquiète .

      Donc c’est une histoire de goût.

        +0

      Alerter
      • Delta-00 // 23.11.2015 à 23h03

        Pas que de goût: le tir aux armes réglementaires requiert ce type d’armes (pour info: c’est un peu aux disciplines de tir olympiques ce que le stock-car est à la formule 1. Pas trop élitiste en termes de budget, mais tout le monde à la même enseigne). On peut aussi d’intéresser à l’aspect historique d’un modèle (ca va sans dire, mais ça ne suppose pas l’adhésion aux thèses des concepteurs / utilisateurs initiaux…).

          +0

        Alerter
    • thibault // 24.11.2015 à 07h35

      Et la voler au gars qui a fait toutes ces demarches? Ca demande beaucoup de papier ? 😉

        +2

      Alerter
    • Al // 24.11.2015 à 09h54

      « Communiqué de presse du Comité Guillaume Tell du 24 novembre 2015

      Terrorisme et trafic d’armes: la Commission Européenne se trompe encore de cible

      Le Comité Guillaume Tell approuve la réaction d’extrême fermeté du gouvernement français dans sa lutte contre le terrorisme et soutient le plan national de lutte contre les armes illégalement détenues présenté vendredi dernier par Bernard Cazeneuve.

      A l’inverse, les membres du Comité dénoncent les amalgames que la Commission européenne tente de faire entre terrorisme, criminalité et détention légale d’armes à feu.

      Au lieu de se concentrer sur la lutte contre le terrorisme et les pratiques illégales, la Commission européenne vient de formuler des propositions qui visent à remettre en cause la détention légale d’armes à feu par les chasseurs et les tireurs sportifs, comme si cela pouvait empêcher les terroristes de commettre des atrocités et freiner le commerce des trafiquants d’armes.

      Si les propositions de la Commission européenne étaient appliquées en 2016, ce sont des moyens humains considérables qui seront utilisés pour contrôler les détenteurs légaux d’armes à feu, alors que de toute évidence les forces de police et de gendarmerie seraient plus utiles si elles étaient focalisées sur la lutte contre les terroristes et les trafiquants d’armes.

      Le Comité tient à rappeler qu’il n’existe pas de lien entre la possession légale d’armes à feu civiles pour la chasse et le tir sportif, et les comportements criminels ou terroristes. Il est donc anormal que la Commission européenne profite de cette mobilisation internationale contre le terrorisme pour nuire aux intérêts légitimes des chasseurs, tireurs sportifs et autres utilisateurs légaux d’armes à feu déjà soumis à des procédures lourdes et à des contrôles approfondis garantissant l’absence d’antécédents. Le citoyen européen ne peut être considéré comme un « ennemi intérieur » ou un « 5ème colonne » du seul fait qu’il a accès légalement à des armes légales ! »

      Quand des hommes se font désarmer, c’est la citoyenneté qui leur est enlevé.

      Quand l’État les désarme, que pensez vous que soit leur projet ?

        +5

      Alerter
  • Old Ohm // 23.11.2015 à 22h39

    Ce qui est flippant c’est l’aspect « Toys ‘r’ US » de la présentation.
    Ça manque de greluches pour une présentation plus  » adulte « .

    Sinon, voilà une petite citation issue du Parrain, dédicacée à notre pote du Fanfan du Bourget :
    « La finance est une arme. La politique, c’est de savoir quand il faut tirer. ».
    Bon critère d’évaluation, n’est-il pas ?

      +3

    Alerter
    • Delta-00 // 23.11.2015 à 22h50

      Ca a quoi de flippant ? Ces armes sont vendues à des gens qui les utilisent dans le cadre d’un loisir, justement ! C’est le contraire qui serait flippant…

        +0

      Alerter
      • Old Ohm // 23.11.2015 à 23h02

        Un indice chez vous : une phrase se lit en entier.

          +0

        Alerter
        • Delta-00 // 23.11.2015 à 23h12

          Je m’inquiète plus de ceux qui vous lisent que de ce que vous écriviez.
          Pour info, la commission européenne est précisément en train de tenter de se refaire une virginité sur le dos des tireurs sportifs (full disclosure: dont je suis).
          Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’attend d’elle autre chose que des symboles.
          C’est à dire que comme son temps est limité, je ne souhaite de sa part que des actions concrètes qui visent à résoudre de façon décisive un problème réel.
          Là, c’est une gesticulation qui vise à rassurer les masses décérébrées sans avoir le moindre impact sur notre sécurité.

          Nous (tireurs sportifs) sommes donc « un peu » sur la défensive en ce moment…

            +2

          Alerter
          • Delta-00 // 23.11.2015 à 23h20

            Oui, c’est évident. D’autant que les tireurs sont tirés aussi.
            Raison de plus pour la garder (la raison) et pour se concentrer sur les vrais problèmes, et prendre un peu de recul ?

              +2

            Alerter
          • Old Ohm // 23.11.2015 à 23h33

            Moi je m’inquiète des gens qui votent en fonction de leur intérêt personnel.

              +1

            Alerter
            • Gotfried // 24.11.2015 à 00h46

              Une situation personnelle particulière, minoritaire, en particulier lorsqu’elle est précaire et soumise aux jugements et amalgames, peut parfois forcer à avoir une vue des choses différente, plus riche et complexe sur les aspects qui la concernent que ne peut l’être l’opinion « par défaut » de la majorité (qui est souvent l’opinion de Mr Dassaut, de Mr Lagardère, de Mr Bouygues, etc, sur ce qui est bon pour la majorité d’après eux).

              Certains tireurs sont des gros cons, inutile de le nier. Hélas: beaucoup sont même des gros cons: racistes, réactionnaires, conservateurs. Et malgré ça, les accidents sont plutôt rares, et les crimes rarissimes. Il ne s’agit pas de se foutre la tête dans le sable et de nier la dangerosité intrinsèque de certaines armes même très courantes (un calibre 12 est une arme à la létalité absolument redoutable), mais d’envisager la « big picture », le tableau complet.

              Et au final, la possession légale d’armes à feu, malgré leur dangerosité, ne compromet la sécurité des français qu’à un niveau tout à fait minime. L’eau de javel fait plus de morts et de blessés. En gros: il n’y a pas, en France, de problème avec les tireurs et les chasseurs (même si ceux-là provoquent en moyenne plus d’accidents que les tireurs de loisirs). Taper sur eux ne satisfera que le pouvoir et ses aspirations liberticides, sans avoir le moindre impact sur le trafic d’armes, notamment à des fins terroristes.

              Nos politiciens incompétents ne voudront jamais l’admettre, mais la seule chose qui permet réellement de contrôler le trafic d’armes, et les allers et venues des terroristes, ce sont les douanes aux frontières. Et rétablir les droits de douanes est aussi la solution contre la concurrence déloyale de pays moins-disant socialement, ou carrément sans code du travail. Taper sur les possesseurs d’armes légalement acquises et détenues permet de donner l’impression qu’ils luttent contre le trafic d’armes. La question des douanes n’est ainsi pas posée, et Mrs Gataz, Dassault, Airault, Bouygues, etc, sont content.

                +3

              Alerter
            • Old Ohm // 24.11.2015 à 04h16

              OK. Les Ouin-Ouin. Sachez que posséder un calibre ne rend pas télépathe.
              Quand je lis comment certains tireurs sportifs, ici présent, défendent leur compensateur phallique, j’ai vraiment envie de militer pour faire interdire tout pushka sans distinction. J’y perçois quelques symptômes de la paranoïa. Pour le coup c’est beaucoup, beaucoup plus flippant que le billet en lui-même publié par Olivier.
              Sans Rancune, vous êtes tous invités à mon mariage:https://www.youtube.com/watch?v=Y6AxWgWlthQ

                +0

              Alerter
            • Al // 25.11.2015 à 07h09

              Tiens ?

              C’est marrant, moi ce qui m’inquiète c’est ceux qui votent pour des raisons qu’ils voient comme supérieures a leur intérêt personnel : Dieux, Communautarisme sectaires divers, Craintes entretenues par un système qui met dans la tête des individus qu’ils doivent être protéger d’eux même par des dirigeants gentils qui savent identifier les méchants.

              Paix, souveraineté de l’individu et harmonie sociale sont mes intérêts personnels.

              Pensez vous que ce soit le cas des dirigeants « Français » actuels qui œuvrent à désarmer le peuple ?

                +0

              Alerter
      • Old Ohm // 23.11.2015 à 23h07

        Chez moi, on swingue sans club de golf.

        « Real men use their fists, not guns ».

          +0

        Alerter
  • HELLEBORA // 23.11.2015 à 23h04

    Et pendant ce temps-là, « après les attentats de Paris, les ventes d’armes à feu ont bondi aux USA » : «  »Plus il y a de tueries dans le monde, plus les Américains ont peur, ce qui les pousse à acheter des armes à feu. Suite aux attentats de Paris, les Américains se ruent littéralement sur les magasins d’armes à feu, dont les propriétaires se félicitent des recettes record, rapporte la presse locale, ajoutant qu’au Texas, par exemple, les ventes d’armes ont augmenté de 30% par rapport au mois de novembre 2014.
    En Floride, l’Etat qui compte le plus de personnes armées aux Etats-Unis, les magasins d’armes ont enregistré des ventes record après les attaques terroristes perpétrées dans la capitale française. Les propriétaires des magasins constatent par ailleurs qu’il y a désormais plus de femmes parmi leurs clients. »
    http://fr.sputniknews.com/international/20151123/1019750356/vente-armes-feu-usa.html#ixzz3sM2yRd3g
    Un business pas prêt de décliner au train où vont les choses !

      +0

    Alerter
    • Vincent // 23.11.2015 à 23h15

      Et pourtant le taux de criminalité aux USA est en baisse constante depuis des années.
      Parce qu’il n’y a en realité aucun lien entre le taux d’armes a feu detenues par la population et la volonté de nuire a ses concitoyens.
      Tout comme il ne te vient pas l’envie de poignarder tes convives avec ton couteau a steack lorsque tu partages un bon repas, il ne te vient pas l’envie de tirer sur des gens parce que tu as une arme a feu dans l’armoire.

      Sinon, a quoi ca sert? en pratique, a pas grand chose. mais j’aime le tir, alors j’ai des machins comparable.
      et d’un point de vu politique, si on fait de maniere bete et mechante le compte macabre de « qui tue qui? » On retrouverai en haut de la liste les politiciens et leurs politique trop souvent genocidaire, puis les militaires et leurs guerres sanglantes, et en toute fin de liste, les simple civils qui ont malheuresement tendance a parfois tirer sur autrui.
      si on y reflechit simplement, ce sont les etats qui ne devraient pas avoir d’armes et seuls les civils y seraient autorisés…

        +5

      Alerter
      • Crapaud Rouge // 24.11.2015 à 00h47

        « il ne te vient pas l’envie de tirer sur des gens parce que tu as une arme a feu dans l’armoire » : certes, mais si tu as l’envie ET une arme dans l’armoire, j’imagine qu’il doit être difficile de se retenir…

          +3

        Alerter
  • PAS // 23.11.2015 à 23h30

    A ta question : « a quoi ça sert de vendre ça » ?

    Analyse de la stupidité de la question : « a quoi ça sert de vendre des iphones qui font le café et des voitures qui font 500 chevaux quand c’est limité à 130 ?

    réponse : le plaisir, la passion, la collection, la pratique du tir.

    LES ARMES UTILISES PAR LES TERRORISTES NE SONT PAS ACHETEES DANS LES ARMURERIES

    stop aux amalgames, ce genre d’articles sur les crises est décevant, indigne, c’est de la propagande et de la manipulation. Vous vous passerez de mes visites à l’avenir tant vous êtes tombés bas.

      +1

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 24.11.2015 à 00h51

      « c’est de la propagande et de la manipulation » : vous feriez mieux de lire avec soin au lieu de jeter stupidement l’anathème !!! Faut apprendre à capter le ton, le genre, j’sais pas moi, lire entre les lignes, il paraît que c’est ça l’intelligence. Olivier insiste lourdement sur le côté symbolique de l’histoire, et vous en faites une histoire d’Etat !

        +2

      Alerter
    • Tunkasina // 24.11.2015 à 01h32

      Perso, ça me dérangerais pas que les voiture soient bridée à 130km/h pour un usage normal. Mais alors, pas une demi seconde, vraiment !
      Et pour les Smartphone qui font tout et n’importe quoi au prix de la vie des personnes qui extraient les terres rares & autres joyeuseté nécessaire à leur production, pardonnez moi d’être un homme des cavernes bas du front : J’en aurais un usage gadget (comme la plupart de mes concitoyens en font usage actuellement), et donc, je préfère m’en passer. C’est trop cher pour ce que c’est, même vendu à crédit (et camouflé dans un forfait « un peu » trop cher).

        +5

      Alerter
  • bernard // 23.11.2015 à 23h47

    Il se vend des objets beaucoup plus meurtriers , les voitures , les cigarettes …
    une carabine à plomb peut aussi faire mal et pour du 20 joules , une CI suffit ( j’en ai une ) !

    sinon dans la rubrique humour revoir le légendaire sketch des inconnus sur les chasseurs ou le moins connu sketch de michel muller  » le fusil  » ( il est excellent )

      +2

    Alerter
  • PAS // 24.11.2015 à 00h16

    A parce qu’en plus maintenant les commentaires sont supprimés lorsqu’ils ne vont pas dans le sens de l’article !

    Comme ça on dénonce les politiques mais ça utilise les mêmes méthodes !

      +0

    Alerter
  • Mistral perdant // 24.11.2015 à 01h07

    Pour info, nous avons en France un tireur sportif sacré plusieurs fois (5) champion du monde de Tsv, Tir Sportif de Vitesse, et pas un mot dans les médias… Alors que cela représente une très belle performance individuelle. On sait jamais au cas oú ça puisse tenter les jeunes… Les seules armes à projectiles que l’on aperçoit à la télé c’est pour le biathlon. Je suis archer depuis longtemps, cette discipline nécessite une grande maîtrise de son corps afin de reproduire le même geste et ainsi avoir des résultats réguliers. C’est un combat contre soit même et c’est sensiblement la même chose avec les armes à poudre. Je suis tireur sportif aussi depuis cette année et les personnes que j’y ai rencontrées sont bien loin des stéréotypes que vous avancez…. Perso j’apprécierais tirer avec une « kalash », comme vous dites, car au delà du symbole, la mécanique et l’ingéniosité qu’elle induit me séduisent. Après c’est l’utilisateur de l’outil qui est à blâmer pas l’outil lui même. Moi les seules espèces de la faune que je tue sont les mouches et les moustiques…

      +1

    Alerter
    • Libraire // 24.11.2015 à 08h30

      Conseil de lecture:
      Lire Le Zen dans l’art du tir à l’arc.
      Un moyen de former le mental et même de le mettre en contact avec la réalité ultime.
      J’ai pratiqué quelques sports individuels et collectif, dont le tir.
      C’est ce sport qui exige le plus de concentration sur l’accord physique-mental.
      Si je vous dit que j’ai retrouvé dans des exercices de méditation une proximité avec les sensations connues dans ma jeunesse sur les stand de tir, vous semblerez étonné, mais c’est pourtant vrai.
      Quant aux propos suivants: « Certains tireurs sont des gros cons, inutile de le nier. Hélas: beaucoup sont même des gros cons: racistes, réactionnaires, conservateurs. » Il ne peu s’agir que d’un à priori.
      J’ai trouvé dans le milieu du tir sportif la même proportion de ces gens que partout ailleurs. Du reste, pour ceux qui pensent que ce milieu est conservateur, j’ai trouvé la même répartition des points de vue politique, et des origines sociales que partout ailleurs.
      Ce n’est pas des armes qu’il faut avoir peur, c’est parfois de ceux qui sont du coté de la crosse.
      La seule connaissance ne peu passer que par l’expérience.

        +1

      Alerter
      • Gotfried // 24.11.2015 à 11h31

        Hélas, c’est d’expérience que je tire ce constat. Je suis moi-même tireur sportif licencié depuis plus d’un an, mais même avant ça j’ai eu des contacts avec des chasseurs qui.. n’étaient pas l’honneur de la discipline, pour dire le moins. Après, je reconnais aussi que je vis maintenant en province, et qu’effectivement la part de gros cons possesseurs d’armes à feu est représentative à vu de nez de celle de la population générale. Peut être qu’il en va différemment à proximité des grandes villes, ou dans d’autres endroits.

        Néanmoins, ce que je voulais mettre en exergue, c’est qu’avoir des idées de merde ne rend pas assassin pour autant, et qu’alors même que ces armes ne sont pas entre les mains les plus vertueuses, les accidents restent rares, et les crimes excessivement rares. C’est à dire que malgré que la situation soit a priori et en théorie très loin d’être ideale, objectivement et en pratique ça ne pose pas véritablement de problème.

        En bref: il est légitime et prudent de se faire du souci et de prévoir le pire avec les armes. Cependant l’expérience nous montre que les alarmes et le catastrophisme sont injustifiés. Ça n’empêche pas qu’il faut toujours rester vigilant, aussi bien en tant qu’utilisateur d’arme qu’en tant que citoyen. Personnellement, en tant que tireur, je serais pour que l’accès aux armes (et aux munitions) sot un chouilla plus restrictif: que la première année en club on ne puisse posséder qu’une 22lr, et que pour avoir accès aux autres armes de catégorie C les années suivantes on ait validé trois tirs de contrôle (qui seraient ensuite à renouveler chaque année). Et bordel qu’on repasse les fusils de chasse en catégorie C! Pour une fois qu’on avait une législation aux prémisses logiques et systématiques, il a fallu qu’ils viennent introduire des exceptions et foutre le dawa.

          +0

        Alerter
  • FBH // 24.11.2015 à 01h08

    @OB : [Modéré : vous avez raison, corrigé, mea culpa]

    @Perney et Albé (même commentaire !) : « c’est comme acheter de la drogue, une voiture volée, du matériel volés ou autres…
    Il suffit de se rendre dans une cité HLM, où la précarité est plus que visible et il n’y a plus qu’à se baisser… »

    Éric Zemmour : « Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait. »

    Merci d’entretenir les amalgames.

    Exemple : l’Ardèche, 4e département en terme d’usage régulier de cannabis et 53e en nombre d’interpellations.
    La Seine-Saint-Denis, 42e département en terme d’usage, mais 1er en terme d’interpellations.
    Paris, respectivement 1er et 5e.

    http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/classement-consommation-cannabis/30-departements.shtml

    J’aimerais savoir qui a visité les caves des cités ici, autrement qu’à travers les reportages de TF1 à la gloire de la police et du sentiment d’insécurité.

    Voici mon amalgame : Olivier Berruyer est filmé par et soutient Thinkerview qui est partenaire de Hashtable qui passe son temps à militer pour la vente libre d’armes à feu en France. Olivier Berruyer milite donc pour la vente d’armes à feu libre. CQFD.

      +2

    Alerter
    • Libraire // 24.11.2015 à 08h38

      J’ai visité des caves de cité, en tant qu’éducateur spécialisé, à la recherche d’un deux roues volés à un collègue. Zone de non droit certes, mais j’y ai été respecté en tant qu’individu!
      C’était il y a 28 ans et les médias n’avaient pas encore fait leur travail de sape.

        +0

      Alerter
  • Philippe // 24.11.2015 à 01h12

    En France j’avais des armes et un licence.
    J’adore les calculs, balistique et vibrations, ne serait-ce pour la conception d’un canon et ses essais la licence était obligatoire. Pour la longue distance c’était du gros calibre sinon le 22lr avait ma préférence pour le tir plaisir.
    Pour le tir réglementaire il y a beaucoup plus précis que l’AK, ses avantages, pas chère, solide, tout le monde sait s’en servir rapidement. Son inconvénient, imprécise passé 100-150m mais très efficace en combat de rue. Comme le combat de rue n’est pas du tir sportif, l’AK au catalogue n’est pas trop nécessaire.

    Maintenant je réside dans un pays où les armes c’est très courant, on en voit portées dans la rue.
    Ca remplace un manque de présence dans le slip, « es un pais macho ».
    Je n’ai plus d’arme ni de licence alors que pour avoir une arme c’est une prise de sang et une taxe.

    Ceux qui peuvent acheter légalement les armes ci-dessus ont pour la plupart mon profil. Le stand où j’étais, l’adhésion était sur parrainage, on sent bien si la personne est intéressée par la détention ou le tir.
    Comme la plupart, je ne parrainais pas le profil détention, pour avoir une arme chez soi, « pour se défendre ».

    Olivier d’habitude nous donne des chiffres comme support, il y a des chiffres ici: http://www.cepidc.inserm.fr/inserm/html/pdf/feufin.pdf

    En France il y a 1,1 homicide pour 100.000 habitant et les armes à feu sont employée dans 7% des cas, chez moi il y a 23 homicides/100.000 hab. et les armes à feu représentent 60% des cas.

    Chez moi, il y a un problème avec les armes à feu, c’est culturel. En France il y a un problème avec l’émotionnel, j’espère que ce n’est pas devenu culturel.

      +3

    Alerter
  • chris // 24.11.2015 à 05h59

    Est-ce qu’on peut modifier ces armes pour passer en tir automatique ? Et le tir semi auto signifie quoi exactement ? Qu’on est obligé de réarmer après chaque coup ?

      +0

    Alerter
    • Philippe // 24.11.2015 à 06h26

      Pour certaines armes la modification n’est pas difficile.
      Semi auto, il ne faut pas réarmer, on tir coup par coup, la cadence de tir c’est le doigt.
      En automatique, on tire en rafale, pour certaines armes on peut aussi régler sur 3 coups.
      Tirer en rafales fait perdre beaucoup de précision, c’est la loterie, c’est pour un tir de couverture ou combat rapproché.
      600 coups à la minute, le chargeur est vite vidé (30 coups), le canon chauffe et ça pèse un chargeur.
      Pour les vidéos sur youtube c’est pas mal la rafale.
      En semi auto c’est déjà bien suffisant sur un champ de bataille, il faut viser mais c’est un peu le principe.

        +1

      Alerter
  • couci couça // 24.11.2015 à 07h30

    Ben je suis intéressé .
    Mais déçu : le vendeur n’offre pas quelques chargeurs en prime , ni de garantie…
    PS pour les RG : non je plaisante , inutile de remonter jusqu’à moi .
    Je préfère le glaive romain qui ne s’enraye jamais , ou le canon de 75 dont on trouve quelques obus dans la nature , en zone rouge .
    Sinon encore le chassepot qui a fait des miracles en 1870 .

      +0

    Alerter
  • nulnespropheteensonpays // 24.11.2015 à 08h29

    ca y est ,c’est en vente libre ? je me suis trompé sur ceux qui nous gouvernent alors , ils nous respectent un peu quand meme !

      +0

    Alerter
  • Odibi // 24.11.2015 à 09h39

    Edit : j’espère avoir été plus clair. Merci pour les commentaires des tireurs, mais vous ne répondez pas finalement à la question qu’on peut se poser : A quoi ça sert de vendre ça ?

    La réponse est très simple : parmi les différentes DISCIPLINES (j’insiste sur ce mot, avec tout le poids de son sens étymologique) pratiquées au sein de la Fédération Française de Tir (FFTir) on compte un grand nombre de disciplines : tir aux armes à poudre noire, à air comprimé, tir sportif de vitesse (TSV), à l’arbalète, au pistolet libre (d’une seule main, à 50m), etc. Allez voir sur le site de la fédération, vous aurez la liste complète.

    Concernant l’arme présentée en début d’article (AK47), il s’agit d’une arme ayant été (et c’est encore le cas aujourd’hui) utilisée par les forces armées d’un pays.

    Cette discipline s’appelle le Tir aux Armes Réglementaires (TAR).

    Elle peut être pratiquée avec des armes d’épaules, ou des armes de poings.
    Pour plus d’informations, je vous laisse le soin de vous rendre sur le site de la FFTir (www.fftir.org) afin de consulter les différents règlements concernant chacune des disciplines pratiquées. Les différents calibres autorisés sont détaillés, et certains en sont exclus(non, on ne tire pas au calibre 50 BMG ou au fusil à pompe dans les clubs de tir… et de la même manière, on tire sur des cibles standard, pas sur des canettes, bouteilles, frigos, etc… UNIQUEMENT des cibles comme les C50 ou spécifiques à chaque discipline).

    J’aimerais en outre ajouter aux autres commentaires de tireurs licenciés, que la règlementation est très restrictive, et qu’au-delà des filtrages mis en place par le décret N° 2013-700 du 30 juillet 2013 et les préfectures, les présidents de clubs (ainsi que TOUS les autres membres) sont des gens d’une extrême prudence.
    Si vous souhaitez vous inscrire dans un club, mais que le président ne vous « sent pas », soyez certains qu’il signalera votre candidature aux autres présidents de clubs de la région.
    Ça évite que quelqu’un se voyant refuser l’entrée dans un club ne puisse faire une demande dans un autre club (hé oui, il y a des responsabilités qu’on ne peut pas prendre à la légère…).
    Ne croyez pas que les armes à feu soient si facilement accessibles LÉGALEMENT (pour ce qui est du marché noir et du trafic, c’est tout autre chose, et un peu d’argent suffit…).

    Sinon, concernant la pratique du tir, il faut savoir qu’en plus des règlements de la FFTir, il y a aussi le règlement intérieur de chaque club qu’il faut respecter à la lettre (règles de sécurité, de comportement, etc…) sous peine de se voir exclu sans délai.
    La sécurité de la pratique du tir dans un club est quelque chose que tous ses membres prennent extrêmement au sérieux (pour notre propre sécurité et celle des autres).

    Il est compréhensible qu’en ces temps troublés, ce sport soit un peu effrayant pour les gens qui ne le pratiquent pas ou ignorent complètement son existence, mais gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une discipline sportive, épreuve olympique de surcroit, et le 3ème sport individuel au monde (après le tennis et le golf).

    On est très très très loin des redneck qui tirent sur une épave dans leur jardin avec une kalash’ après un barbecue…

      +1

    Alerter
    • Old Ohm // 25.11.2015 à 00h10

      Odibi : « Si vous souhaitez vous inscrire dans un club, mais que le président ne vous “sent pas”, soyez certains qu’il signalera votre candidature aux autres présidents de clubs de la région. »

      La cooptation à la française, il n’y a que ça de vrai.

      N.B.: Ce message est susceptible de contenir une dose de sarcasme gaulois.
      Attention utiliser votre cerveau peut vous amener à réfléchir.

        +0

      Alerter
  • Old Ohm // 24.11.2015 à 09h49

    Pour se protéger, il y a les boucliers, les gilets pare-balles, etc.
    Un arme ça tue et ça ne fonctionne pas sans abruti.

      +0

    Alerter
    • Delta-00 // 25.11.2015 à 21h18

      Les miennes (d’armes) n’ont jamais tué personne et ne le feront pas.
      Et elles fonctionnent très bien avec moi.

      Vous prétendiez plus tôt être déçu par le comportement « paranoïaque » des défenseurs du droit à la possession d’armes, mais manifestement vous aviez déjà quelques idées préconçues sur nous !
      Tss, tss, tss…

        +0

      Alerter
  • Odibi // 24.11.2015 à 09h53

    Est-ce qu’on peut modifier ces armes pour passer en tir automatique ? Et le tir semi auto signifie quoi exactement ? Qu’on est obligé de réarmer après chaque coup ?

    Je réponds à ces interrogations :

    1 – Non, il est strictement interdit par la loi : de modifier une arme quelle qu’elle soit pour changer sa capacité de tir, sans la faire passer au Banc d’Epreuve de Saint Etienne qui est seul à autoriser ou pas la diffusion d’armes sur le territoire (un peu comme le passage au Mines pour un véhicule). C’est aussi le seul à être autorisé à neutraliser une arme, selon la loi. Réduire en miette une arme la rend inopérante, mais seul une destruction ou une neutralisation opérée par le Banc d’Epreuve de St Etienne est légalement reconnue comme une neutralisation effective.

    2 – Une arme « semi-automatique » est caractérisée par le fait qu’à chaque coup tiré, une (et une seule) munition est insérée dans la chambre de l’arme en vue d’un deuxième tir (pistolet, révolver, carabine) et ce de manière mécanique (chargeur, barillet).
    Il y a d’autres catégories d’armes classées selon les cas en « armes monocoup » (pistolets ou carabines sans chargeurs : il faut introduire manuellement une nouvelle munition pour pouvoir tirer), ou « automatiques » il s’agit là d’armes de catégories A, strictement interdites à la vente et à la détention par les « civils ».

    3 – Non, il s’agirait là d’armes « monocoup » si on parle d’alimentation manuelle, contrairement à une alimentation « automatique » pour une arme semi-automatique.

    Il faut distinguer les armes monocoup et semi-automatiques (légales) des armes automatiques (illégales) qui permettent de tirer en rafale.

      +0

    Alerter
  • antoine // 24.11.2015 à 10h54

    A quoi ça sert de vendre des trucs comme ça ?

    l’armurier est un commerçant « spécial » mais un commerçant quand même.

    S’il propose ces armes c’est qu’une demande existe.

    Être passionné par les armes c’est un peu comme être passionné de voiture (ou autres). vous ne cherchez pas à posséder une clio, vous chercher la mustang ou la voiture ancienne, ou la dernière sortie.

    De la même manière un tireur aux armes réglementaires va rechercher une arme précise et agréable en main, mais aussi et c’est indéniable, une arme historique ou mythique. exemple : un luger, un AK, un mauser, un M16 ou M4. (j’oubliais aussi l’esthétique)

    Il y a presque un côté « collectionneur » en parallèle du côté tireur.

    Je comprends néanmoins que vous vous interrogiez sur ce côté « supermarché » de l’arme. Ne provoque t on pas un désir de « puissance » chez les gens ? un pousse au crime ou à s’armer. Mais si on veut s’attaquer à la symbolique, parlons de cette réclame permanente télévisuelle ( violence armée dans chaque film et chaque série, on en crée pas du symbole ? ).

    J’espère avoir répondu en partie à votre question.

    merci pour votre blog.

    cordialement

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications