Les Crises Les Crises
7.avril.20207.4.2020 // Les Crises

En Californie, le confinement avive les inégalités sociales

Merci 15
J'envoie

Source : Le Monde, 20-03-2020

L’Etat, siège de la riche et puissante Silicon Valley, a été l’un des premiers aux Etats-Unis à adopter des mesures restrictives sur le modèle européen.

Pour lutter contre le coronavirus et la pandémie de Covid-19, la Californie, l’un des plus riches Etats américains, s’est réveillée confinée, vendredi 20 mars, après la mise en place d’une interdiction générale de sortir sur le modèle de ce qui a été fait en Italie ou en France. Ecoles, magasins non essentiels, restaurants et cafés sont désormais fermés dans tout l’Etat, alors que certains comtés avaient déjà pris des mesures similaires en ordre dispersé ces derniers jours.

Au cœur de la Silicon Valley, à Palo Alto (où siège Facebook) ou Mountain View (où siège Google), la plupart des grandes sociétés d’Internet avaient déjà mis en place un télétravail quasi général depuis une semaine. Certaines ont même pris des mesures exceptionnelles d’aide à leurs salariés et même à leurs sous-traitants, habituellement beaucoup bien moins lotis que les employés des grands groupes. Facebook a ainsi annoncé que ses modérateurs sous-traitants, mis au chômage technique par le confinement, continueraient de percevoir leur salaire.

Mais tous les employés ne sont pas logés à la même enseigne. Plusieurs PDG d’entreprises des nouvelles technologies ont provoqué un scandale, ces derniers jours, en affirmant que le confinement était inutile, voire que la panique autour du Covid-19 était injustifiée, et en forçant leurs salariés à venir au bureau plutôt que de télétravailler.

Elon Musk, le PDG de Tesla, a ainsi écrit à ses salariés pour leur affirmer qu’ils avaient « plus de chances de mourir dans un accident de la route que du coronavirus », après avoir publié un message sur Twitter affirmant que « cette panique autour du coronavirus est débile ». Le bureau du shérif du comté d’Almeda est, finalement, intervenu pour rappeler à l’ordre les usines Tesla, qui demandaient à leurs salariés de continuer à venir sur place.

Lire aussi Coronavirus : le revirement d’Elon Musk

Michael Saylor, le PDG de Microstrategy, une société d’intelligence économique qui compte 2 000 salariés, a envoyé un message à tous ses employés estimant qu’il serait « déprimant et abrutissant d’adopter cette idée de distanciation sociale et d’une hibernation économique », et qu’il était nécessaire de « continuer à travailler depuis nos bureaux pour maintenir notre productivité. »

Licenciements et stars dans leurs manoirs

Pour les salariés précaires, désormais confinés, les licenciements pleuvent dans la Californie du Sud, comme le relate le Los Angeles Times, qui constate que de nombreux employés de cafés et de restaurants se reconvertissent en catastrophe dans les livraisons à domicile, après avoir perdu leur emploi.

Mais les livreurs, chauffeurs Uber et autres employés de la « gig economy » ne sont guère mieux lotis. A San Francisco, où les loyers sont parmi les plus chers des Etats-Unis et où il est courant de partager une colocation même en travaillant à temps plein, les habitants découvrent une ville à l’arrêt, et où même les entreprises de location de trottinettes électriques, qui employaient de nombreux « rechargeurs » itinérants, ont suspendu leurs activités.

La situation des sans-abri, très nombreux à San Francisco, inquiète particulièrement. La mairie a mis en place en urgence des caravanespour confiner les personnes à la rue qui présentent des symptômes du coronavirus. Dans tout l’Etat, des prisons, en partie gérées par des entreprises privées, ont libéré des détenus par anticipation, ou mis en place des procédures de quarantaine d’urgence. L’immense centre de détention de San Quentin, près de San Francisco, a dû placer 1 800 détenus en quarantaine, après une suspicion de plusieurs cas de Covid-19.

La très nombreuse communauté chinoise de San Francisco et des environs s’inquiète aussi fortement ; « Trump continue de parler du virus comme d’un virus chinois, je ne peux pas vous dire à quel point cela est effrayant quand on est américain d’origine asiatique », témoignait il y a trois jours une internaute sur la section « Californie » du gigantesque forum Reddit.

Dans cet Etat qui compte aussi certaines des plus grandes fortunes du pays, les commentaires acides contre l’attitude jugée désinvolte des autorités et de certains millionnaires provoquent aussi beaucoup de ressentiments. Une vidéo de l’acteur et ancien gouverneur républicain de Californie Arnold Schwarzenegger, appelant, cigare à la main et depuis son jacuzzi, les étudiants à rester chez eux, a accumulé des centaines de réponses sarcastiques ou injurieuses.

Plus que la Silicon Valley, c’est Hollywood qui semble concentrer la colère. Une vidéo d’acteurs connus, qui chantent Imagine de John Lennon par visioconférence, figure parmi les contenus les plus commentés, ce 20 mars, sur Reddit, sous le titre : « Des stars en quarantaine chantent un monde sans possessions depuis leur propriété à plusieurs millions de dollars. »

Source : Le Monde, 20-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

2 réactions et commentaires

  • eric51454 // 08.04.2020 à 08h17

    L’homme blanc et riche est décidément irrécupérable ; le tragique est qu’il ne se rend pas compte de ses positions politiques, sociétales, sociales.
    Parfois je me demande si des extraterrestres ne contrôleraient pas leur esprit.😎😎😎😎

      +3

    Alerter
  • Louis de Constance // 11.04.2020 à 11h01

    Hi from DC ❤ ✌ 💙. Thx a lot. Very interesting. Basically, California is ruled by Democrats. Liberals are pretty brilliantly skilled in multiple criticisms over the Conservatives in general, which is understandable, and particularly President Donald Trump, which is pretty obsessional. Still, California despite economic prosperity , embodies a major scandalous messy social inequities in the US, on an underdeveloped countries model. Upon that, 8 years of former President Obama policies didn’t fix it. About Hollywood, this place is known as a ‘dirty clothes basket’ since its birth at the beginning of the ‘Roaring Twenties’ . Here and abroad, Stars are pretty looking like Black Holes.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications