Les Crises Les Crises
24.janvier.201424.1.2014 // Les Crises

[Reprise] Le consensus de Paris : la France et les règles de la finance mondiale, par Rawi Abdelal

Merci 0
J'envoie

Comme indiqué ici, cet indispensable papier de 2005 n’a rien perdu de sa pertinence…

Abdelal Rawi, « Le consensus de Paris : la France et les règles de la finance mondiale », Critique internationale, 2005/3 no 28, p. 87-115. DOI : 10.3917/crii.028.0087 .Cairn.info

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

8 réactions et commentaires

  • Bonneteau // 24.01.2014 à 03h38

    «Le rapport de ce comité, connu sous le nom de « Rapport Delors », permit de relancer le projet d’union monétaire. De fait, sa rédac-tion allait devenir, sans grandes modifications, le texte même de la partie du 67 traité de Maastricht concernant ce point»

    J’invite ceux qui sont intéressés par ce chapitre à lire mon analyse (anti-thèse) de la thèse de Pisani-Ferry «Les pères de l’euro n’étaient pas naïfs».

    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/les-peres-de-l-euro-n-etaient-pas-146445

      +0

    Alerter
    • Steve.C // 24.01.2014 à 14h22

      Le 19 septembre 2000 (suite à la dé-classification par l’administration américaine de documents classés confidentiels défénse), le dailyTelegraph nous révélait que la CIA avait menée une campagne dans les années cinquante et soixante pour créer une dynamique pour la construction Européenne et qu’elle avait financé et dirigé le mouvement fédéraliste Européen.

      “Une note émanant de la direction Europe du département d’État américain du 11 juin 1965 conseille même au vice-président de la CEE Robert Marjolin de poursuivre de façon subreptice l’objectif d’une union monétaire en recommandant d’empêcher tout débat sur le sujet, jusqu’au moment où l’adoption de telles propositions deviendrait virtuellement inévitable.”

      Voir l’article du DailyTelegraph : Euro-federalists financed by US spy chiefs

      Ce ne sont ni des racontars, ni de la conspiration, mais des documents déclassifiés de l’administration américaine.

        +0

      Alerter
  • Patrick Luder // 24.01.2014 à 04h48

    Il ne faut pas oublier que les années 80 étaient les années dorées des bourses et des systèmes financiers, avec des rendement normaux de plus de 10% ou l’on pouvait doubler sa mise en moins de 5 ans, il aurait été bête de ne pas se lancer dans l’ouverture … Juste accuser la politique c’est manquer de clairvoyance, la politique ne faisait que suivre le mouvement de fond, les coupables sont les ingénieurs financiers qui mettaient au point des produits et des méthodes afin d’accélérer la dynamique des rendements, on prenait sur les futurs rendement, profitant au présent du future, sans se soucier de l’avenir, seul comptait le rendement immédiat. Tant que des élites 😉 s’évertuent à mettre l’économie au service de la finance, nous ne sortirons pas des crises financières !!!

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 24.01.2014 à 11h57

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 24.01.2014 à 16h03

    un article interessant de defensa sur l’etape suivante : une gouvernance mondial
    a noter que dans cet appel apparaissent des noms border systeme , mais qui au final
    pensent comme nos elites systemes

    http://www.dedefensa.org/article-les_mots_pour_dire_la_crise_24_01_2014.html

    qui fait suite a un article de liberation : http://www.liberation.fr/monde/2014/01/21/vers-une-gouvernance-mondiale_974539

      +0

    Alerter
    • Francois // 24.01.2014 à 17h11

      bonjour,

      Les critiques devraient surtout s’adresser à l’électeur crédule dont j’ai fais partie. Puisque nous les avons élu.

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 24.01.2014 à 17h23

    1) ca manque d’activite sur ce site …

    ca s’accelere Moscovici rencontre Blankfein , l’idee c’est d’agir dans les trois mois et tout sera resolu (source Attali) un peu comme le general Nivel en 15.

    http://www.latribune.fr/blogs/inside-davos/20140124trib000811708/la-ligne-moscovici-se-libere-a-davos.html

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications