Les Crises Les Crises
17.octobre.201417.10.2014 // Les Crises

[C’est encore pire…] Svoboda : “Nous sommes nés pour détruire Moscou !”

Merci 0
J'envoie

Radio Svoboda : back to the 1930’s ?

ATTENTION : la radio Svoboda ukrainienne n’a rien à voir avec le parti du même nom. C’est une radio (“Liberté”) qui est en fait Radio Free Europe, financée par le Congrès des États-Unis

Elle a fait un petit montage en rapport avec Hennadiy Kernes, le maire de Kharkiv, vu comme un anti-Maidan (sans être follement pro-russe non plus).

Petit détail, on lui a tiré une balle dans le dos en avril 2014, auquel il a survecu. Il est retourné dans sa ville fin juin.

Autre détail, il est juif – important pour saisir certains aspects de cette image d’anthologie :

Les évènements du 14 octobre

Je rappelle que le 15 octobre correspondait au 55e anniversaire de l’assassinat de Stepan Bandera par le KGB…

Jolie synthèse de Bertrand sur son site, que je repompe honteusement (en revoyant la traduction), pour compléter le billet d’hier

Irina Farion, Kiev, le 14.10.2014

Certains d’entre vous se souviennent certainement d’Irina Farion, député de la Rada [P1] suprême ukrainienne, numéro trois du parti pas-nazi-selon-béhachelle « Svoboda » et surtout « directrice adjointe de la Commission du conseil sur l’éducation et la science. » Ses multiples déclarations enflammées, ses appels au meurtre ou son obsession particulière pour la dérussification des prénoms d’enfants ukrainiens dans les écoles ont fait d’elle une figure amusante et populaire, véritable passionaria des « patriotes ukrainiens » [l’expression ukrainienne commune pour « nazis »].

Je ne résiste pas au plaisir de vous offrir ici quelques-uns des extraits les plus croustillants de son désormais mémorable discours du 14 octobre dernier à Kiev, devant tout son fan-club réuni pour célébrer « l‘Armée insurrectionnelle d’Ukraine » (UPA) créée en 1942 par Stepan Bandera et qui combattit les Soviétiques (les Russes).

Selon Irina Farion, les Ukrainiens qui crient des slogans nationalistes « Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! » sont les seuls Ukrainiens libres. [P2] Ceux qui ne crient pas ces slogans sont des esclaves.

« Des pharisiens et des hypocrites ont repris ces slogans dans leurs sales bouches, nous devons être prudents, nous devons être sans pitié envers eux. Nous ne devons croire en aucun cas un seul mot de ce qu’ils disent. […] Je prie la Sainte Vierge : bénis nos plumes et nos épées, car seuls les peuples qui ont la Sainte Parole vivent avec dignité dans ce monde[P3] . »

“Dieu et l’Ukraine au-dessus de tout!” (Kramatorsk, le 14 octobre 2014)

De droite à gauche : l’ancien chef de l’UPA dont on parlait hier,
Stepan Bandera et Konovalets (le montage avec Adolf est un faux)

 

« Cette guerre [elle parle de la guerre avec la Russie] était tout à fait inévitable en termes historiques.

Désolée, je ne cite pas volontiers Hitler ici, mais il avait raison quand il disait que les guerres sont gagnées avant le déclenchement des hostilités.

Les guerres sont perdues d’avance quand les enseignants et les prêtres ont déjà perdu. Les enseignants et les prêtres ont été défaits en Crimée, à Lougansk et à Donetsk. Il n’y avait pas de livres ukrainiens, pas de mots ukrainiens, de musique ukrainienne, d’idées ukrainiennes. C’est pourquoi Poutine y règne [P4] aujourd’hui.

Tout dans notre vie dépend de la façon dont nous pensons, des objectifs que nous nous fixons et à quel point nous sommes ukrainiens dans nos âmes. Méfiez-vous de ceux qui portent désormais la ‘vichivanka [chemise nationale ukrainienne, très prisée chez les nationalistes], car ces chemises brodées cachent l’absence d’âme ukrainienne. »

vishivanka matelassée spéciale “hiver post-maidan”

« Nous nous battons non seulement sur le front extérieur contre l’agresseur Poutine, ce qui est absolument inévitable. Une seule issue s’offre à nous : détruire Moscou. C’est pourquoi nous vivons, c’est pourquoi nous sommes venus en ce monde : pour détruire Moscou, ce trou noir dans le système de sécurité européen. Même s’il en va, bien sûr, avant tout de notre sécurité.

Nos plus grands ennemis ne sont pas les Russes qui se tiennent à nos frontières. Nos plus grands ennemis vivent ici, chez nous. Ils portent des noms ukrainiens typiques qui se terminent en « -enko », en « -tchouk », en « -youk », en « -ouk », en «-ichine » [P5] ou en « -iv ». Voilà les janissaires, les voleurs, les lèche-culs, les opportunistes, les corrompus [P6] ! Mon vœu est d’abord que, lors des prochaines élections, nos bulletins de vote les abattent [sic] tous, chacun de ces déchets. D’abord avec nos bulletins de vote. » Puis elle répète : « abattez-les bientôt ! »

Et Irina Farion d’accuser les infortunées personnes affublées de ces patronymes [P7] de tous les maux de l’Ukraine depuis 1917.

Parce que ces opportunistes ont fait échouer l’indépendance ukrainienne en 1917. Ils ont démilitarisé la société ukrainienne. Ils ont renoncé à une armée ukrainienne forte. Ils ont parlé de prétendue « démocratie ». Le brillant Kotchoubinsky a dit à une occasion : « La démocratie est un mot risible, un mot romantique drôle.[P8]

En fait, notre gouvernement doit avoir une forte et puissante conscience militariste. Et c’est notre devoir à nous, l’authentique noyau ukrainien, contrairement à ces répugnantes âmes démo[P9] -libérales de tout acabit. »

« [Je souhaite plus] de pouvoir pour nous, la confiance, la foi, l’offensive, l’amour de soi et la haine de l’ennemi ! Gloire à la nation ! » S’adressant aux néo-nazis ukrainiens, Farion leur dit : « Vous êtes le noyau autour duquel doit tourner l’État ukrainien »[P10] « Vous devez être sans pitié envers l’ennemi… nous devons lutter sur de nombreux fronts… Dans l’esprit et les mains de chacun de nous, il doit y avoir la compréhension que seule la force militaire sera capable de vaincre cette horde étrangère et intérieure. Sommes-nous prêts pour cela ? » [P11] La foule lui répond : « Oui ! »

Farion déclare ensuite que : « Le plus terrible poison, c’est le libéralisme. C’est pourquoi nous devons les [les libéraux] rejeter lors des élections hors de notre Histoire ! »

La foule lui répond : « Mort aux ennemis ! »

[P1]Ou le Conseil suprême (voir l’allemand Rat = conseil, en russe soviet…) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rada_(Ukraine)

[P3]Ou « sont dignes de vivre » (lebenswert) apparemment selon le site allemand une citation de la poétesse ukrainienne Lina Kostenko.

[P4]En allemand plus neutre « est » (Poutine y est aujourd’hui). Mais l’ukrainien à l’audio semble bien ajouter « bottes ».

[P7]Quasiment tous les Ukrainiens ont des noms qui se terminent en –enko, -youk, -iv, etc. Elles visent les « faux » ukrainiens qui ont des dehors ukrainiens (nom de famille, chemise brodée) mais qui sont russes de cœur (esclaves pour elles).

Le discours d’Iryna en V.O. ukrainienne sous-titrée par Vincent Parlier

Les meilleurs moments festifs de la journée à Kiev

81 réactions et commentaires

  • Archanonyme // 17.10.2014 à 02h17

    (Mais qui finance tous ces fanatiques)
    Ont-ils prit le contrôle de la banque central d’Ukraine ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_nationale_d%27Ukraine

      +1

    Alerter
    • R.-M. Mukarutabana // 17.10.2014 à 08h45

      Le projet de loi “The Russian Aggression Prevention Act” prevoit, a l’article 309, d’octroyer $7,5 milliards pour 2014-2017, pour un travail de propagnde anti-russe:
      “Sec. 309. Expanded broadcasting in countries of the former Soviet Union.”
      Le ministere des affaires etrangeres est charge de ce travail de lavage de cerveau.
      https://www.govtrack.us/congress/bills/113/s2277/text

        +1

      Alerter
      • LS 92 // 17.10.2014 à 23h11

        En fait c’est 7,5 millions de dollars par an, soit en tout 22,5 millions de dollars (et non pas 7,5 milliards)

        There is authorized to be appropriated to the Secretary of State $7,500,000 for each of fiscal years 2014 through 2017 to carry out the activities required by subsections (a) through (c)

        Cordialement.

          +1

        Alerter
        • gnatos // 17.10.2014 à 23h21

          Ces croyants qui passent leurs temps à appeler aux meurtres sont wahhabites ?
          Ou est le Pape François?

            +1

          Alerter
    • LAURENT // 17.10.2014 à 23h28

      Financés par Soros et Cie

        +1

      Alerter
  • arthur78 // 17.10.2014 à 03h14

    Radio Free Europe diffuse dans 21 pays en 28 langues

    Ukraine
    =
    http://www.svoboda.org/
    =
    Yougoslavie
    =
    http://www.slobodnaevropa.org/
    =
    Bielorussie
    =
    http://www.svaboda.org/
    =
    Azerbaidjan
    =
    http://www.azadliq.org/
    =
    Arménie
    =
    http://rus.azatutyun.am/
    =
    Liste des 21 pays
    =
    http://www.rferl.org/info/russian/192.html
    =
    Wikipedia
    =
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Radio_Free_Europe
    =
    Quels sont les valeurs portées par radio free europe (tel que décrites sur le site)
    Basé sur la croyance que la première exigence de la démocratie est la prise de conscience des citoyens, sur la base de l’expérience de six décennies de ses activités –

    RFE / RL signale objectif, nouvelles vérifiée, l’analyse des événements et des discussions sur les questions nationales et internationales nécessaires à la réussite des réformes démocratiques dans le marché libre.
    RFE / RL renforce la société civile, en parlant de l’expérience de l’application des valeurs démocratiques dans d’autres pays.
    RFE / RL s’oppose à l’intolérance ethnique, raciale et religieuse, soutient et favorise la compréhension entre les peuples.
    RFE / RL cherche à donner l’exemple de l’objectivité et le professionnalisme des médias locaux, la promotion des compétences d’apprentissage et de développement des journalistes, la formation de leur position indépendante, le développement de partenariats avec les médias locaux.
    RFE / RL encourage le renforcement des relations entre les nations démocratiques du monde et les pays pour lesquels il travaille.

      +1

    Alerter
    • Papagateau // 17.10.2014 à 22h46

      La charte de RFE/RL est très exactement l’inverse de ce qu’ils ont fait en diffusant les discours de la No 3 de Slobada.
      Mais les médias français ont depuis longtemps abandonné toute habitude d’enquête. Ils sont trop habitués à réécrire les communiqués que les institutions leur envoient directement au bureau (dans les faits par l’intermédiaire de l’AFP).

      – Une enquête sur place, c’est une semaine.
      – Des recoupements sur internet , c’est une journée.
      – Broder sur un communiqué , c’est 10 articles en une journée. Soit une rentabilité imbattable.

      On peut même paraphraser 10 fois le même communiqué, et publier les 10 versions, ce qui fait une production de 10 articles pas chers.
      Tout petit problème : on peut chaque jour avoir répéter 10 fois le même mensonge.

      Dans les institutions, j’inscris les ministres de Sloboda, les ONG de la CIA et Barack Obama.

        +1

      Alerter
  • Van // 17.10.2014 à 03h52

    si ils veulent détruire Moscou ils ont qu’a produire des bombes nucléaire et une armée a la pointe de la technologie parce que c’est pas avec leur pancarte qu’ils y arriveront , les usa leur vendront les armes d’ailleurs cest pour cela que c’est néo nazi existe , pour faire tourner demain le bizness comme font tourné le bizness les djihadiste en Syrie .

      +1

    Alerter
  • Tom-Meursault // 17.10.2014 à 04h02

    Affligeant vomme discours, désespérant même.

    Nés poue faire la guerre ? Mais l’homme a horreur de la guerre, d’ailleurs même à l’Ouest de l’Ukraine, en faisant abstraction des forces fascistes (Svoboda + Secteur Droit + Parti Radical), les Ukrainiens sont fatigués de la guerre.

      +1

    Alerter
  • Serge // 17.10.2014 à 05h04

    Voilà la “dame” à l’oeuvre dans les écoles :
    http://www.youtube.com/watch?v=w3R3pMtL3eo

    Que ces cinglé(e)s existent n’est pas le plus problématique tant ils n’ont aucune audience .
    Le problème est :comment en est -on arrivé là ,que les ukrainiens puissent haïr à ce point les russes ?
    Soljenitsyne doit se retourner dans sa tombe…
    En même temps cette galicienne ,ancienne communiste,en quel sens ,en quelle référence,peut-elle se revendiquer ukrainienne ?
    Sa fiche wikipedia:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Iryna_Farion

      +1

    Alerter
    • Archanonyme // 17.10.2014 à 18h57

      Le nationalisme ukrainien est un prétexte (comme fût l’Allemagne ariennes, pour Hitler)(ils cachent leur jeu), ce qu’ils recherchent vraiment c’est le pouvoir et la domination et le contrôle par tout les moyens (même si il faut tuer des millions de personnes)

      (tout cela me fait très peur pour l’avenir)

        +1

      Alerter
  • Micmac // 17.10.2014 à 06h08

    “Non pas Adolphe, mais Konovalets”.

    Vous êtes sûr? Parce que cette banderole fout un peu la trouille, à la limite… Ils ont un sens de l’esthétique assez étrange, quoi qu’il en soi.

    C’est bizarre leur “antirussisme” aussi… Parce que même avec mon russe pourri, je lis bien “Dieu et l’Ukraine au dessus de tout”.

    Il me semble qu’un Russe dirait “nad” (sur) ou “vychié” (au-dessus), plutôt que “ponad” (jamais vu ce mot), mais je ne peux pas être catégorique, je maitrise trop mal la langue… de toutes façons, j’avais compris du premier coup d’œil sans la légende.

    Si c’est pour le dire en russe (ou presque)… Ils devraient adopter l’allemand comme langue officielle, pour être cohérent.

      +1

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 17.10.2014 à 08h36

      Ce qui est certain, c’est que tous les ukrainiens comprennent et parlent la langue russe. Par contre tous les ukrainiens ne comprennent pas et ne parlent pas la “langue” ukrainienne. Sans parler des petites minorités hongroises, polonaises et grecques.
      Si les galiciens ne se sentent pas slaves, mais germains, alors je suis d’accord, ils n’ont qu’à adopter une langue germanique ce qui fera plaisir à Merkel. Et pourquoi pas donner l’indépendance à la Galicie pour qu’elle se rattache à l’empire germanique.
      Tout cela pour dire que cette région minoritaire veut imposer à toute l’Ukraine sa vision contre une majorité qui ne l’approuve pas nécessairement. Surtout avec l’affichage ouvert de leur nazisme.
      Mais ce qui me choque terriblement dans ces videos, c’est la présence d’un prêtre uniate auprès de Irina Farion qui appelle au meurtre. Les uniates sont censés être chrétiens. Ils ont conservé la Liturgie de Saint Jean Chrisostome qui est celle de tous les patriarcats orthodoxes, mais ils se sont rattachés au Vatican.
      Donc ils dépendent du Pape de Rome. Pourtant le Pape ne dénonce pas, à ma connaissance, la présence de ce prêtre auprès de bandéristes qui agissent contre ce que les chrétiens enseignent. Cette question me semble importante et concerne les catholiques qui ne peuvent que s’opposer à des appels à la guerre et au meurtre.

        +1

      Alerter
      • Astrolabe // 17.10.2014 à 09h38

        Duguesglin a raison de soulever le problème de la religion qui a toujours, depuis presque mille ans joué un rôle conflictuel entre cette région et Moscou. Rome, y compris par l’intermédiaire des Allemands du Saint – Empire romain germanique, a toujours “tisonné” pour que: 1) la Pologne ou la Lituanie (au moins la partie catholique de la “Grande Lituanie” ) agressent Moscou (au mieux pour la convertir) 2) ou que, en fonction des circonstances, ils s’allient pour combattre la Suède protestante, 3) ou pour encourager Moscou à combattre les infidèles turcs pendant que les Polonais s’occupent des Suédois. Mais Rome n’a jamais cessé de comploter et d’alimenter les conflits dans cette région; le dernier en date était le soutien du Vatican, avec de l’argent de la mafia italienne, au mouvement polonais Solidarnost. Maintenant on s’attaque systématiquement aux églises orthodoxes (mais aussi aux synagogues). Ce n’est pas fini…

          +1

        Alerter
        • V_Parlier // 17.10.2014 à 10h03

          Je pensais que ces temps de complots entre les grandes églises chrétiennes étaient aujourd’hui révolus, mais hélas aujourd’hui j’ai bien peur qu’on soit à nouveau dans une certaine complicité passive, au minimum. Ce n’est pas la première fois que, comme le remarque Duguesclin, les Uniates se manifestent de la sorte sans que personne ne dénonce ce fait du côté du Vatican. Pourtant, à l’occasion le Pape ne manque pas de s’exprimer sur les problèmes bien matériels du monde, même quand ils ne relèvent pas forcément d’une telle gravité. Quelqu’un d’entre vous reconnaît-il le “prêtre” en question sur les photos?

            +1

          Alerter
        • Micmac // 17.10.2014 à 10h31

          Je crois qu’à ce sujet, il y a un peu de paranoïa popov. J’ai entendu des amis russes me tenir le même discours. C’était très probablement vrai du temps d’Alexandre Niévsky et des chevaliers teutoniques, mais je crois vraiment que ce sont des problèmes dont un peu tout le monde se fout, y compris le Vatican et le Patriarcat, qui ont d’autres chats à fouetter.

          Les chats que le Vatican (et son alter ego oriental) fouettent, ce sont les chats qui quittent le bercail catholique (ou orthodoxe, mais ces mots ayant quelque part le même sens, selon que l’on parle en grec ou en latin). Le même phénomène se produisant dans le contrés orthodoxes, il me semble que :

          1) Le Vatican et le patriarcat de Moscou sont exactement sur la même longueur d’onde sur ce problème (après tout, fondamentalement, une brebis égarée est une brebis égarée pour tout le monde).
          2) Les théologiens (contemporains… Torquemada est mort depuis longtemps) des deux bords, sont des érudits, qui savent très bien que ce qui les sépare n’a même pas l’épaisseur du papier à cigarette. Y en a qui font la messe derrière un paravent, et entre l’assomption ou l’ascension de la Vierge allez y trouver vos petits… Notre bon François préfère garder ses brebis, et n’est pas en situation d’en conquérir d’autres, qui de toutes façons font plus ou moins parti du même troupeau (et c’est pareil en face).

          Par contre, ce qui serait intéressant d’étudier, ce sont les liens qu’auraient certains potentats du Vatican avec la CIA. Je dis ça je dis rien…

            +1

          Alerter
          • DUGUESGLIN // 17.10.2014 à 10h58

            Peut-être. mais il n’empêche que ce prêtre qui affiche la croix dépend du Vatican. Et il s’affiche avec des nazis. Donc c’est au Vatican de dénoncer la confusion possible entre nazis et catholiques et interdire que des prêtres qui dépendent de sa juridiction soutiennent des mouvements nazis qui appellent à la guerre. Il y a déjà eu des soupçons concernant Pie XII, bien que sans doute non justifiés. Mais cette fois c’est l’occasion de marquer clairement une position contre le nazisme.
            Comment un prêtre chrétien peut-il se rendre complice?? C’est contraire à l’enseignement de Jésus non???
            Pourtant on ne s’est pas privé d’attaquer Pie XII concernant la possible complicité du Vatican avec Hitler.
            Mais cette fois en Ukraine les mêmes qui dénonçaient le Pape se font silencieux.
            Silence pesant des ligues antinazis (et aussi anti-chrétiennes) et silence tout aussi pesant du Vatican.
            Que fait l’anti-chrétien et l’anti-nazi BHL?

              +1

            Alerter
            • sempervivens // 17.10.2014 à 14h58

              J’estime une fois de plus nécessaire d’apporter une rectification à ce que vous écrivez concernant Pie XII. Tout le temps de la guerre Pie XII a soutenu les régimes collaborationnistes d’Europe de l’Est. En 1942, au plus fort des massacres de Serbes dans la Croatie de Pavelic il a reçu une importante délégation d’Oustachis en uniforme et a été pris en photo avec ces bouchers. (La photo figure il me semble dans le livre d’Edmond Paris “Genocide in satellite Croatia”) Il n’ignorait rien des massacres de Serbes. Une documentation de plusieurs dizaines de milliers de photographies a été remises par la représentant serbe auprès du Saint Siège afin de tenter d’obtenir une intervention du pape. Il n’y en eut jamais. Il continua jusqu’à la fin de la guerre à recevoir en audience privée les plus sanglants dignitaires oustachis, dont Pavelic auquel il donna sa bénédiction paternelle à plusieurs reprises.

              A la fin de la guerre, le Vatican, toujours avec l’aval de Pie XII, organisa de concert avec les britanniques et les américains, les ratlines, filières d’évasion qui ont permis aux pires criminels de guerre d’Europe de l’Est, qui étaient tout de même des catholiques dévôts d’échapper à la justice et de trouver refuge en Amerique latine.

              Tout celà est bien documenté notamment dans le livre des procureurs John Loftus et Mark Aarons “Des nazis aux Vatican” (trad. française)

                +1

              Alerter
          • V_Parlier // 17.10.2014 à 11h04

            Je rejoins votre conclusion. Mais c’est cela que je nomme la complicité passive.

              +1

            Alerter
          • sempervivens // 17.10.2014 à 14h47

            Je regrette de devoir vous contredire, mais le pape est loin d’être indifférent à l’Ukraine. Dans un article du magazine The Economist il est présenté comme “le pape ukrainien”, ce qui suscite l’inquiétude des confessions orthodoxes en Ukraine (y compris les “schismatiques” du patriarcat de Kiev :

            http://www.economist.com/blogs/easternapproaches/2013/04/ukraines-greek-catholic-church

            Selon un article du magazine de géopolitique italien Limes, l”alliance” ponctuelle forgée entre Poutine et le pape François dans le cadre de la lutte commune pour la défense de la famille a volé en éclat, ce dont les Etats-Unis se réjouissent.

            http://temi.repubblica.it/limes/lucraina-e-i-conti-aperti-tra-obama-e-papa-francesco/59152

              +1

            Alerter
      • sempervivens // 17.10.2014 à 14h37

        Dans la crise ukrainienne, la religion prendra de plus en plus d’importance, car pour réussir la conversion de l’Ukraine en entité antirusse, il est important pour les puissances occidentales de totalement modifier le code culturel des petits russiens.

        La guerre des uniates de Galicie, qui se cachent derrière les parties nationalistes, est passée à la vitesse supérieure avec des appels au meurtre des “prêtres de Moscou” et à l’adoption de “mesures radicales” contre les fidèles qui refusent de passer sous l’autorité du “patriarcat” de Kiev (non reconnu par les autres églises orthodoxes) fondé durant la guerre froide aux Etats-Unis avec la complicité des uniates.

        http://rt.com/news/195692-ukraine-threats-orthodox-church/

        Les églises orthodoxes sont de plus en plus prises pour cible par la soldatesque ukrainienne. Les églises du patriarcat de Moscou sont attaquées et placées sous l’autorité du patriarcat de Kiev. Enfin, il est question de volontaires oustachis qui sont venus prêter main forte contre les orthodoxes.

        Le conflit évolue selon un schéma prévisible. Pour que l’Ukraine devienne un bélier contre Moscou il faut qu’elle perde au plus vite son identité orthodoxe. Dans les conditions d’une dictature nazie, il est problable que les orthodoxes (schismatiques) du patriarcat de Kiev seront contraints de se convertir au catholicisme toujours au motif que l’orthodoxie sert la Russie.

          +1

        Alerter
        • sempervivens // 17.10.2014 à 16h12

          Je profite de cet échange de vue pour remercier Vincent Parlier pour son excellent travail de traduction sur YouTube. Il s’agit de documents historiques à conserver.

            +1

          Alerter
          • V_Parlier // 17.10.2014 à 16h31

            Sempervivens, c’est grâce aux blogs de plusieurs participants présents ici que ces vidéos sont vues! Olivier, Bertrand, et j’en oublie! Chacun d’entre nous tout seul ne toucherait pas autant de lecteurs/visionneurs, même si je pense que nous n’en touchons toujours pas assez.

              +1

            Alerter
    • Nerouiev // 17.10.2014 à 09h31

      Le mot понад existe dans les deux langues même en russe où il veut dire espoir alors qu’en ukrainien il veut dire sur. Les Ukrainiens parlent pratiquement tous le russe. C’est ce qu’il me semble sans être sûr à 100%.
      En fait, comme toujours il est plus facile pour un gouvernement de rejeter sur autrui son incapacité à gérer. Faire aboyer la meute contre un ennemi les empêche de penser à leur triste vie, au moins pendant un certain temps.

        +1

      Alerter
      • Micmac // 17.10.2014 à 09h52

        Espoir, c’est aussi “nadiéjda” en russe, d’où le prénom (si je ne m’abuse, avec mon russe pourri).

        Nad “sur” en russe et ponad “sur” en ukrainien, mais “espoir” en russe, y aurait-il un jeu de mot?

          +1

        Alerter
        • incognito // 17.10.2014 à 14h55

          aucun jeu de mot. L’ukrainien est considéré par certains russes comme un ensemble de variantes dialectales du russe introduites artificiellement pas les polonais (je ne partage pas cet avis).
          Le phénomène est comparable avec le néerlandais officiel et le flamand.
          A noter la correspondance des slogans AVVK en néerlandais qui signifie alles voor Vlaanderen, Vlaanderen voor Christus (tout pour la Flandre, la Flandre pour le Christ).
          L’histoire des langues, leurs instrumentation politique a toujours été un sujet sensible et intéressant à étudier.

            +1

          Alerter
      • Van // 17.10.2014 à 17h00

        cest la politique pervers des frères ennemies rien ne peut pousser deux peuple identique a se battre sauf si ils se font manipuler par l’extérieur , tu trouvera toujours des idiots qui applaudissent et dansent sans comprendre dans quoi ils se font embarquer , le summum de l’idiotie et de la manipulation est au moyen orient ou tout le monde parle arabe et tout le monde se fait la guerre .

          +1

        Alerter
      • Slavyanka // 18.10.2014 à 01h08

        “Понад” ne veut rien dire en russe, 😉 “Над” c’est “sur”.
        “Espoir” se traduit “надежда” en russe et ce mot n’a rien à voir avec “над” ou “понад”.
        Et pourquoi parlez-vous de cela ? Je n’ai pas bien compris.

          +1

        Alerter
  • max // 17.10.2014 à 06h47

    Cet article est très bien mais cette Dame est pathétique.
    Vu la situation actuelle de l’Ukraine, pour avoir une toute petite chance de réaliser ses dires, elle doit mettre l’OTAN a son service.
    Hitler, a la fin de sa vie, ouvertement était prêt à sacrifier le peuple Allemand.
    Cette Dame est prête à sacrifier les citoyens d’Ukraine, simplement par haine, elle est simplement folle.

      +1

    Alerter
  • Emmanuel Florac // 17.10.2014 à 07h55

    Heu, je confirme ce que dit Micmac. C’est bien Hitler sur la photo, pas Konovalets …. Il est même facile de retrouver le portrait de Hitler utilisé, voici un petit montage qui met ceci bien en évidence.

    https://plus.google.com/u/0/115515979434996240979/posts/PzfTyagdxp2?pid=6071044653123251570&oid=115515979434996240979

      +1

    Alerter
    • Alain // 17.10.2014 à 09h21

      C’est malheureusement vrai, regardez bien l’intérieur (le conque) de son oreille.

        +1

      Alerter
    • Micmac // 17.10.2014 à 09h40

      Après, la question que l’on peut se poser : cette photo est-elle authentique? Ce qui est montré est-il bien ce que brandissent les “patriotes ukrainiens”.

      J’ai peu de doutes à ce sujet, ayant appris à connaitre ces tarés, mais il faut anticiper les réponses à d’éventuels contradicteurs (nombreux), comme quoi les nationalistes ukrainiens sont juste un peu nationaliste et un peu nazi, mais c’est pas trop grave, puisqu’ils n’aiment pas les Russes qui sont des sous-hommes, comme toute personne sensée le sait bien… Il y a les bons chasseurs et les mauvais chasseurs, comme il y a les bons nazis et les mauvais nazis.

      Mais bon, c’est pas si grave, parce que puisque les Russes sont effectivement des sous-hommes, les Bandéristes ne sont pas de vrais nazis, pas vrai?

        +1

      Alerter
    • bourdeaux // 17.10.2014 à 16h12

      c’est un fake ( voir commentaire de benjamin plus bas ).

        +1

      Alerter
  • pierre // 17.10.2014 à 08h42

    Bonjour,
    désolé mais j’ai comparé soigneusement avec votre lien et la photo sur la banderole selon moi c’est bien Adolf Hitler et non pas Konovalets.
    bien à vous
    Pierre

      +1

    Alerter
    • Nerouiev // 17.10.2014 à 09h35

      A moins que ce ne soit une banderale et non une banderole.

        +1

      Alerter
  • christian // 17.10.2014 à 08h46

    Elle me fait penser à Hillary…

      +1

    Alerter
  • cording // 17.10.2014 à 09h22

    Je pense que rarement l’adage latin selon lequel Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre n’est aussi juste que dans le cas de ces dirigeants ukrainiens.

      +1

    Alerter
    • chios // 17.10.2014 à 14h34

      Les ukrainiens sont ce qu’ils sont.
      Ils ont leur histoire particulière, entre Hitler et Staline, et plus loin dans le passé, entre des puissances diverses et variées, polonais suédois russes turcs qui traversaient ou asservissaient leur territoires, et contre lesquels ils se révoltaient, une fois l’un, une fois l’autre. et s’alliaient, une fois l’un , une fois l’autre, selon les tactiques du moment et les forces en présence.
      C’est une des régions du monde vouées à la razzia.

      “Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre”
      Je penserais plutôt à une Victoria Nuland…et ceux qu’elle sert, et ceux qui la servent, dont nous sommes.

      Ce qui me désespère, c’est que toute la partie ²”noble” ou “digne”, ou comment le dire, “avec laquelle le bon sens et l’espoir de vivre concorde”, passe à la trappe, dans notre West d’aujourd’hui, c’était, à mon avis son seul avantage.

        +1

      Alerter
  • gerard colin // 17.10.2014 à 09h28

    Voilq ce qui se passe quand des fachos arrivent au pouvoir soutenus par l’etranger. Ils se croient tout permis. Dans le cas precis des fachos ukrainiens, galiciens ou autres, tout est bon a prendre. Ils se doutent que tot ou tard, ils devront retourner dans leur piaule alors ils en profitent.

      +1

    Alerter
  • valles // 17.10.2014 à 09h40

    Bienvenu dans le monde des “Lumiéres”, un monde ou les oliguarques aprés avoir volé les richesses d’un systéme, en viens a le diaboliser grâce aux ressorts les plus sordides de l’ésprit pour y cacher leur illegitimité intrinséque.
    Ici c’était il y a un peus plus de 200 ans, on a coupé la tête du loup sur le dires de soit disant justes,
    alors que la plupart de c’est justes n’en avaient que le verbe, a l’image de Voltaire et Danton qui, pendant que le peuple défilait dans les rues, profitait de la guarde nationalle pour rapatrier les richesses des monarchies executées.
    Depuis lors le procédé ne cesse d’être réinventé a chaque fois que la richesse est digne d’intérêt.
    Considérant que le peuple est un masse informe et sans grande convition a certaines periodes de l’histoire, il suffit que le loup ce déguise en mouton assoiffé de justice pour subtiliser les richesses du troupeau.
    Le pire c’est qu’aprés le formatage idéologique entreprit a grand renfort de pensée unique (ou pensée limitée) il ne fait plus vraiment d’effort pour se déguiser car les moutons sont devenus presque aveugles.
    Heureusement ce n’est pas une cécité définitive et quelques gouttes des-crises.fr peuvent faire des miracles, alors même si je suis un anarchiste chronique, j’ai envie de dire “alléluia ” pour ce blog.

      +1

    Alerter
    • Micmac // 17.10.2014 à 11h08

      Les “lumières” n’ont rien à faire là dedans. Un oligarque est un oligarque. Les Rois de France et leur clique était finalement des oligarques comme les autres.

      Le problème n’est pas les “lumières”, qui nous ont grandement émancipées, mais ceux qui s’en réclame, et qui sont des oligarques.

        +1

      Alerter
  • Nerouiev // 17.10.2014 à 09h43

    Tout à fait vrai, mais les dirigeants de nos pays et de l’Europe font un peu pareil avec les sanctions et leurs discours, mais avec plus de cynisme (Attitude cynique, mépris effronté des convenances et de l’opinion qui pousse à exprimer sans ménagements des principes contraires à la morale, à la norme sociale).

      +1

    Alerter
    • Alain // 17.10.2014 à 13h03

      La morale est toujours au premier plan dans les discours oficiels, mais dans les actes, elle est loin derrière les intérêts économiques et stratégiques.
      La différence flagrante entre les diplomaties russe et étasunienne tient à mon avis surtout au fait que la Russie a intérêt à respecter la règle du jeu (chacun tient compte des intérêts des autres et tout le monde y gagne) alors que les États-Unis sont obligés de dominer les autres pour survivre.
      L’avenir nous dira si l’Europe a bien choisi son camp, mais si elle a commis une erreur, ce n’est qu’une erreur de calcul.

        +1

      Alerter
  • Demoralisateur // 17.10.2014 à 10h20

    Elle souhaite la mort du libéralisme et est soutenu par les américain et l’UE….

    Contradictoire. Sauf si les “(néo) -libéraux” de Bruxelles et de Washington sont en réalité des fascistes. Ce qui ne me surprendrait gère…

      +1

    Alerter
    • sempervivens // 17.10.2014 à 17h41

      Là, à mon avis vous touchez du doigt quelque chose de très important. Voir les liens qui existent par exemple entre l’ultra-libérale société du Mont-Pèlerin, les Chicago Boys, Milton Friedman en tête et les juntes fascistes sud-américaines, dont les représentants siégaient au sein de la World Anti-communist League aux côtés des Ukrainiens de l’OUN, des nazis baltes et des oustachis croates. Naomi Klein a montré qu’il existait une “relation de consanguinité” entre thérapies de choc ultra-libérale et dictatures fascistes.

      Ce sont malheureusement des thèmes peu explorés, car les aborder reviendrait à donner un grand coup de pied dans la fourmilière.

        +1

      Alerter
  • Cassandre // 17.10.2014 à 10h42

    Ça été dit maintes fois par les élites dirigeantes “le nouvel ordre mondial” personne ne pourra s’y opposer. Alors. ..
    Pourquoi s’arrêtaient-ils si personne ne les arrête?

    Ils partent du postulat qu’on ne peux opposer des ogives nucléaires à la gangrène qu’ils répandent chez leurs opposants.

    Mais c’est comme à la cour de récréation. Un jour le gros voyou va se faire mater.

      +1

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 17.10.2014 à 10h43

    J’ai oublié un lien:
    ” Israël refuse une commande d’armes de Kiev”

    http://www.dedefensa.org/article-isra_l_refuse_une_commande_d_armes_de_kiev_17_09_2014.html
    ——————————————————————–

      +1

    Alerter
  • Louve Bleue // 17.10.2014 à 10h56

    Une simple et évidente conclusion : cette femme est folle comme le commente Max. Mais cette folie est une maladie fort répandue et contagieuse chez les humains. Et ça est un gros gros problème . Parce que cette folie là ne se soigne pas. Elle se prévient peut-être , le remède étant l’éducation, le recul de l’ignorance, le recours à une VRAIE spiritualité…

      +1

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 17.10.2014 à 11h12

      C’est bien de cela qu’il s’agit. la dimension spirituelle de l’Homme est réduite à néant. Ce signe de la plus haute civilisation a été extirpé des êtres humains. C’est une forme de mutilation. Limiter l’être humain à sa seule dimension corporelle et “émotionnelle” c’est bien le réduire à l’état d’une simple matière première utilisable et taillable à merci.

        +1

      Alerter
  • Anne // 17.10.2014 à 11h17

    Dire que c’est ça qui est soutenu par les USA et L’UE.!!!!!!!!!!!

    Quelle horreur : que tous les moyens, n’importe quels moyens, soient bons pour nuire à la Russie.

    On jette dans l’arène d’une Ukraine exsangue des nazis criminels et complètement fous, on les finance pour prendre le pouvoir par la force tout ça contre la Russie, sous la houlette des oligarques ukrainiens criminels notoires finançant des bataillons de mercenaires contre les populations de l’Est russophone… Bravo vraiment bravo.

    C’est de la maladie mentale partagée par Obama et Biden qui osent placer la Russie au nombre des fléaux comme Ebola et l’EiL…
    Le premier ministre de la Russie M. Medvedev a d’ailleurs demandé si en disant cela Obama avait toute sa raison….

    Le gouvernement US veut absolument une confrontation entre la Russie et l’Europe et il multiplie dans cette intention les provocations envers les Russes.
    Il s’imaginent que cela ne les touchera pas….illusion…la Russie ne se laissera pas détruire, ni la Chine d’ailleurs et bonjour la guerre nucléaire, les USA en feront les frais comme les autres, ils sont fous de se croire à l’abri, c’est la camisole de force qu’il faut d’urgence pour les neocons.

    Ces néocons zuniens, Nuland en tête s’allient avec ce qu’il y a de plus pourri de plus extrêmiste de plus nazi, c’est une honte…

    Et les néocons veulent pousser dans la guerre l’Union Européenne, en utilisant leurs pions internes à l’UE : c’est à dire les états baltes, Estonie Lituanie Lettonie, et Pologne, qui sont à anti russes par tradition, les néocons attisent les passions les plus négatives les plus meurtrières chez ces peuples, ils soudoient le personnel politique de l’UE venant en particulier de ces états pour faire leur loi à Bruxelles…. et affaiblir l’Europe et même la détruire la raser.

    On peut tirer les conclusions de tout cela : déstabiliser l’Europe, la pousser aussi loin possible dans la confrontation avec la Russie. Ils envoient d’ailleurs des forces armées dans les pays baltes…….

      +1

    Alerter
  • isidore // 17.10.2014 à 11h24

    Tout celà est pur délire , c’est entendu . Celà jette un malaise par son effet sidérant . Il est sidérant que des slaves se réclament d’Hitler , que des uniates ou Catholiques ou Chrétiens au sens large appellent au meutre . Et encore plus généralement que des gens d’une ‘culture’ donnée érigent en valeur le reniement des valeurs .
    Un concept , à mon avis , permet , de le comprendre , la notion de sous-prolétariat . Savoir qu’il peut exister durablement au point de vue démographique , une partie de la population qui n’a pas d’avenir possible , dans des conditions normales . Méme à moyen terme .
    Cette population n’a alors d’autres issues qu’une activité improductive , dans l’armée ou la religion (au sens large : la représsion violent extérieure ou/et intérieure et le conditionnement mental ) , payée par les dominants , pour les plus basses besognes , avec l’espoir pour une minorité de se sortir de son destin .
    Pour cela il faut étre prét à tout pour son ame et son corps . Situation qui existe au moyen orient et dans le sud est de l’Europe , en particulier en Ukraine .

      +1

    Alerter
  • Bertrand // 17.10.2014 à 12h01

    Merci de toutes ces précisions, Olivier. J’avoue que ma traduction faite-avec-les-moyens-du-bord avait besoin d’être un peu affinée, mais je suis content de voir qu’elle retranscrivait assez bien ses propos, finalement.
    A son sujet, c’est un détail mais il parait qu’elle serait même devenue numéro 2 de Svoboda depuis la mort de celui qui occupait le poste (j’ai déjà oublié son nom)…

      +1

    Alerter
  • kenny // 17.10.2014 à 12h15

    Ces mecs ont quand meme un serieux pet au casque……
    J’aimerais savoir combien leurs candidats ont fait aux elections presidentielles, combien ils vont faire aux legislative (j’ai cru comprendre que tres peu) et combien, paradoxalement, ils ont de pouvoir.

    Plus je lis sur le sujet, plus j’ai l’impression que l’ukrainien moyen est quand meme tres ancre a droite.

      +1

    Alerter
  • kenny // 17.10.2014 à 12h18

    J’ajouterais, mais la a mon niveau de connaissance, c’est peut etre de l’analyse de pilier de bar, qu’Israel a enormement evolue (vraiment pas toujours en bien d’ailleurs) depuis la chute du mur, ou la population emigree d’origine russe a explose demographiquement, et a conduit la politique Israelienne vers la droite toute.

    Et pour le cas precis de l’Ukraine, il n’est pas illogique que la position d’Israel s’aligne u peu sur celle de la Russie, sachant cela (ministre des affaires etrangeres: Lieberman – originie russe – un bon gros facho d’ailleurs)

      +1

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 17.10.2014 à 18h20

      De droite ou pas, les Israéliens actuels, y compris au gouvernement, sont nombreux à être nés en Russie et qui ont dû garder des liens en Russie.

        +1

      Alerter
  • tchoo // 17.10.2014 à 12h40

    Vous ne sentez pas ici chez nous, monter la même chose?
    de petits pas en petits, il monte un climat nauséabond, où l’on dénonce l’autre, le basané, comme un péril pour la nation
    manière de détourner le regard de ce pauvre peuple

      +1

    Alerter
    • Michel Roissy // 17.10.2014 à 17h20

      comme disait Léopold Sédar Senghor “un raciste, c’est quelqu’un qui s’est trompé de colère”

        +1

      Alerter
  • languedoc 30 // 17.10.2014 à 13h34

    Les ukrainiens sont tellement mal barrés que j’en viendrais presque à les plaindre.

      +1

    Alerter
  • Benjamin // 17.10.2014 à 13h55

    Attention, l’image sur la banderole est un fake, ce n’était pas Adolf à la base.

    http://intvua.com/uploads/posts/2012-10/1350222472_4.jpg.jpg

    Sinon je me suis fait interviewé par Radio Free Europe pour mes positions sur la Russie, un exemple de journalisme… occidental.

      +1

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 17.10.2014 à 15h23

      Merci Benjamin de cette information.
      Çà atténue un peu mon effroi, mais le fond reste le même.
      Les bandéristes sont bien des adeptes du nazisme, même sans Hitler. de toute façon les juntes punitives envoyées dan le Donbass agissent bien comme des SS et des nazis.

        +1

      Alerter
    • bourdeaux // 17.10.2014 à 16h16

      Merci pour votre vigilance ! Ces fakes sont vraiment le poison du web; à ce rythme-là, les internautes ne se diviseront bientôt plus qu’en deux catégories: ceux qui croiront à tout et ceux qui ne croiront plus rien !

        +1

      Alerter
      • Benjamin // 17.10.2014 à 16h34

        Oui c’est très importer de vérifier pour ne pas perdre une crédibilité si dur à acquérir quand on va contre le vent.

        Pour ça différents outils :
        La recherche par image sur google, qui permet de remonter le cycle de vie d’une photo

        et l’analyse de l’image pour voir les traces de photoshop :
        http://29a.ch/sandbox/2012/imageerrorlevelanalysis/

          +1

        Alerter
    • sempervivens // 17.10.2014 à 17h47

      Oui bonne question ! Pourquoi en rajouter ?

      Ne serais-ce pas pour décridibiliser à l’avenir chaque information relative à l’iconographie fasciste des nationalistes ukrainiens ?

      Bien entendu, ça peut venir du camp russe, qui de temps en temps en rajoute. Après tout, c’est de bonne guerre. Pourquoi éternellement se comporter en gentlemen avec des gens qui sont tout sauf des gentlemen.

        +1

      Alerter
    • Bertrand // 17.10.2014 à 17h55

      Merci, Je me suis fait avoir par ce fake qui circulait abondamment sur les réseaux sociaux russes mais n’avait pas encore été débusqué à ma connaissance. On essaye de les éviter mais ce n’est pas toujours évident. Étant donné les quantités d’images authentiques bien pire qui ont circulé depuis des mois, celle-ci paraissait somme toute presque anodine.

        +1

      Alerter
  • chios // 17.10.2014 à 15h04

    “celui où , précisément, ces fous n’iraient pas au bout de leur folie.”

    C’est ce sur quoi ils comptent.
    Ces gens vont se ranger, se fondre dans notre économie néolibérale, former leur région à eux, et développer quelque niche où pourront s”épanouir quelques élus, qui propageront la bonne parole de nos technocrates, et leur mode de penser.

    Haider en Autriche, le Vlaams Blok en Belgique, qui en parle encore?
    Remarquez, il y a eu une réaction, cordon sanitaire, une sorte de “no pasaran”, qui a réussi.
    En Autriche et en Belgique, c’était dans “l’entre nous”.
    En Ukraine, terre non encore conquise, il s’agit de s’allier certaines factions pour vaincre.

    A mon avis en Ukraine, ils sont tombés sur un os.
    Ils ne vont pas pouvoir se débarrasser de ces alliés pour le moins encombrants. Que vont-ils en faire, ne fût-ce que par rapport à leurs propres extrêmes?

      +1

    Alerter
  • LeDahu // 17.10.2014 à 15h19

    La photo…….. que des jeunes! la nouvelle génération!

      +1

    Alerter
  • V_Parlier // 17.10.2014 à 16h23

    Il faudrait que cette position soit plus clairement et bruyamment exprimée, mais le parrain US veille.

      +1

    Alerter
  • Van // 17.10.2014 à 17h36

    parce que le nationalisme ukrainien est un leurre et que cette bande d’imbéciles peuvent être facilement balayé , ils existe seulement parce quils ont un rôle a jouer , s’accaparer les clés et ouvrir la porte au lobbies ,
    les nationalisme ne représentent aucun danger si ils sont fabriquer de toute pièce , il suffira de les défaire simplement avec la même propagande qui les a faite , cest les formation politique qui traine le plus de casseroles qui sont les plus vulnérable , dou l’intérêt de les choisir .

    Ps : “le portrait d’Hitler dans la rue ne provoque aucune réaction hostile chez eux. Question dérangeante mais légitime : pourquoi ? “
    parcequils sont pas en France ou tu pourrais déchirer cette pancarte et être défendu par la police , au dernier nouvelle en Ukraine un député c’est fait défoncer devant le regard des policier .

      +1

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 17.10.2014 à 18h17

    gedeon,
    Je crois que l’explication tient dans le fait que plusieurs dirigeants israéliens sont nés en Russie. Et que les liens avec l’ex-URSS sont nombreux.

    Israël tient à avoir une politique équilibrée avec Poutine, ce qui n’est pas du goût de la Maison Blanche. Ouvrez les liens que j’ai mis précédemment, c’est assez bien expliqué.

      +1

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 17.10.2014 à 18h31

    Comme nous avons affaire aussi à une guerre de la communication, on ne sait pas si ces infos sont vraies. Si elles le sont ce n’est pas rassurant…
    ” Insignes de la garde nationale d’ Ukraine”

    http://french.ruvr.ru/2014_08_13/Symboles-nazis-des-forces-armees-de-la-Garde-nationale-dUkraine-et-des-bataillons-de-Kiev-3659/

      +1

    Alerter
  • isidore // 17.10.2014 à 19h14

    Parmi les calamités du moment , il y en a une qui est pire que le virus Ebola , et la gangréne fasciste . C’est le gaz de schiste , dans les pays de l’Est . Les Ukrainiens de l’Est sont épargnés , because insurrections , mais ailleurs çà sévit .
    Installés en Roumanie , je vis çà en direct , on prospecte autour de chez moi . Ambiance d’enfer .
    Des dizaines de milliers de gens se voient bafoués tous les jours , leurs souvenirs d’enfance , leur propriétés , leurs projets et réves , anéantis . Indemnités dérisoires . Chantages , écoutes , intimidations , corruptions . On passe des cables sur votre jardin , au milieu de monastéres centenaires , sans méme demander la permission , ni vous avertir ….
    Alors si le gaz et pétrole descent encore de 20 $ durablement , exit le schiste . J’aspire trés vivement à une bonne et forte dépression .

      +1

    Alerter
  • Franck // 19.10.2014 à 16h59

    J’ai eu récemment un petit soucis avec le groupe Facebook “SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS”.

    https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/

    Il y a un des administrateurs du nom d’Erwan CASTEL, qui a un comportement outrancier, assez proche du bon despote fascisant…

    Je m’explique.

    Sur la page, a été publié cette vidéo :

    http://www.wat.tv/video/marine-pen-on-ne-peut-pas-700ub_2exyh_.html

    Je précise qu’officiellement, Erwan CASTEL se dit apolitique, démocrate, et ouvert en ce qui concerne le groupe en question. Ce qui ne l’empêche pas de mettre en avant les propos de Marine le PEN, et d’être un véritable chartrier en MP. Je déteste ces doubles personnalités…

    Ayant suivi un peu le problème avec le Front National, j’ai juste répondu en commentaires cette vidéo :

    https://www.youtube.com/watch?v=HMKXgMm9Rfo

    Cela m’a d’abord valu la censure de mon lien.

    Puis, sans aucune autre espèce de procès, alors que je venais de le reposter, ne comprenant pas sa disparition subite, l’exclusion du groupe…

    Depuis j’ai migré sur un autre groupe de discussion sur VK, et qui compte près de 340.000 membres.

    Je précise que tous les gens qui m’avaient suivi dans ce groupe, et qui m’ont soutenu dans cette échauffourée ont été également exclus du groupe, sans le moindre procès non plus.

    Alors si je n’ai rien à reprocher à Bertrand Du Dombass, avec lequel je suis resté en assez bon termes. J’ai néanmoins des doutes concernant tout ce petit monde…

    Perso, je m’en fiche. Je suis déjà parti voir ailleurs, avec mon lot d’informations quotidiennes, et toutes mes sources d’information. Mais cette dérive reste néanmoins assez révélatrice et inquiétante…

      +1

    Alerter
    • Erwan Castel // 21.10.2014 à 13h47

      Puisque je suis mis en cause par un individu qui se permet à partir d’une vision partielle et donc partiale de me diffamer, je ne m’abaisserai pas à lui répondre personnellement mais invite les personnes intriguées par ces accusations de venir voir le fil des publications du groupe “Soutien à la Rébellion du Donbass” où par souci d’honnêteté nous publions par exemple autant les points de vue de JL Mélénchon que de M Le Pen, à condition qu’ils concernent le sujet mais refusons toute forme de condamnation “ad hominem”, ce qui a valu, après plusieurs avertissements, à cet intolérant qui présentait un document obsolète, son départ du groupe .

      Vous trouverez ci après :

      la charte du groupe : https://www.facebook.com/notes/soutien-a-la-r%C3%A9bellion-du-donbass/charte-du-groupe/1504781253104002

      les analyses politiques publiées (“vu de France”) : https://www.facebook.com/notes/soutien-a-la-r%C3%A9bellion-du-donbass/analyses-geopolitiques/1480940578821403

      Et surtout je vous invite à rejoindre le groupe composé de sans étiquettes, de communistes, de nationalistes, d’anarchistes et que sais-je encore mais qui ont décidé de s’unir pour dénoncer les crimes de Kiev et la stratégie de préemption des USA / UE sur l’Ukraine…

        +1

      Alerter
      • anne jordan // 21.10.2014 à 22h40

        à @Erwan Castel:
        comment fait on lorsque l’on ne dispose pas d’une page Facebook , ( qu’on n’en aura jamais ! ) ???

          +1

        Alerter
  • Claude Petrovic R. // 21.10.2014 à 13h08

    Dans ce point de situation :

    1 – L’ennemi pilonne Dokuchaevsk. Il pourrait s’agir d’une préparation d’artillerie en vue d’un assaut.

    2 – Combats violents et renouvelés autour de la zone aéroportuaire de Donetsk.

    3 – L’ennemi continue de renforcer son saillant de Debalcevo.

    4 – Au nord-est de Lougansk, situation tactique critique pouvant évoluer vers une situation critique au niveau opératif.

    Cartes commentées (vidéo) :

    https://www.youtube.com/watch?v=aJfXhUtVxrU

      +1

    Alerter
  • stmaur // 22.10.2014 à 14h25

    Voir : http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/buzz/2014/10/21/27002-20141021ARTFIG00246-une-fillette-survit-au-bombardement-de-la-donbass-arena-en-ukraine.php

    “Léo Lecomte =LE SCAN SPORT/VIDEO – Habituel stade du Chakhtar Donetsk, la Donbass Arena subit de plein fouet la crise entre la Russie et l’Ukraine. Une caméra de surveillance a pu filmer lors d’un bombardement du stade, la survie miraculeuse d’une fillette passée près du drame.”

    et les commentaires qui suivent…

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications