Une excellente vidéo de Vincent Parlier sur les évènements dans et devant le Parlement ukrainien le 14/10.

Les députés devaient voter le statut d’ancien combattant aux membres survivants de l’UPA – l’armée des partisans nationalistes ukrainiens durant la guerre -, c’est une forte revendication des nationalistes, Svoboda en tête.

Mais pas que, le Président s’y est mis aussi comme on l’a vu dans ce billet :

Bien évidemment, si ce n’est toujours pas fait plus de 70 ans après les faits, c’est qu’il y a une raison…

On ne va pas aller bien loin, tout est dans Wikipedia :

80 000 civils massacrés par les “héros” de l’UPA…

Cf. le billet [U3-6] L’UPA en action et les Massacres de la Volhynie

Et voici le commandant de l’UPA Roman Choukhevytch :

Roman Choukhevytch dans le bataillon Nachtigall de la Wehrmacht en 1941 (en bas 2e à gauche)

Roman Choukhevytch en habit de la Wehrmacht en 1941

Les militants de l”UPA ayant en grande partie accompagné la Wehrmacht en juin 1941 dans l’invasion de l’URSS, avant de prendre le maquis plus tard, surtout contre les Soviétiques.

Bref, des “héros”, mais principalement dans l’idéologie des fascistes ukrainiens…

Voici donc la vidéo d’avant hier. Problème : dans la Constitution ukrainienne, il y a encore un peu de Démocratie (absente chez nous en l’espèce). Pour ce genre de lois, il faut avoir l’accord de la moitié des députés inscrits – et non pas simplement de la moitié des députés présents. Ce qui donne ceci (une bonne partie de l’opposition ne se risquant pas à venir pour ce genre de vote) :

Vous reconnaissez le Président du Parlement, proche de Timochenko, qui a été Président par intérim de l’Ukraine pendant 3 mois.

On sent le grand démocrate, avec une certaine idée du rôle du Président du Parlement…

Bah oui, Poutine tremble de la réhabilitation de 150 nonagénaires fascistes… Je pense que c’est même sa préoccupation en ce moment – tout comme ces députés dans un pays ne guerre civile et ruine économique. Cela en dit long…

Devant le parlement, pendant ce temps (cela ne vous rappelle rien ?) :

Tiens quelques balles ont été tirées dans les vitres du Parlement – normal quoi…

P.S. bien entendu, vous en avez entendu parler sur TF1 ou France Culture ?

68 réponses à Maïdan 2.0 ? Ca se passe comme ça au parlement à Kiev…

  1. DUGUESGLIN Le 16 octobre 2014 à 05h21
    Afficher/Masquer

    Il n’y a pas de prescription concernant les crimes contre l’humanité.
    Les nazis coupables de ces crimes peuvent indéfiniment être poursuivis.
    Qu’en est-il pour les criminels nazis ukrainiens?
    OHCHR, droit de l’homme, ONU ont un devoir de poursuite pour les faits passés, en cours, les incitations aux crimes et apologie du nazisme.


    • Bruno Le 16 octobre 2014 à 14h18
      Afficher/Masquer

      Evidemment que le “droit international” n’existe pas…! C’est une vue de l’esprit.

      Seule compte la loi du plus fort, qu’elle soit juste ou non.

      L’ONU et autres cours pénales internationales sont aux ordres des politiques dominants (USA surtout et aussi un tout petit peu Europe) et ils ne lèveront pas le petit doigt tant qu’on ne les aura pas autorisé à le faire.

      Pour le moment, pour parodier une expression celebre, “les ukrainiens sont des nazis, mais ce sont NOS nazis”. Donc c’est bien.


      • GLEB Le 16 octobre 2014 à 17h19
        Afficher/Masquer

        @ Bruno
        Tu ne peux pas mieux dire, “nos NAZIS à nous”.
        Voici comment l’UE les finance. 11 Milliards d’euros et nous avons du mal à boucler les budgets en France …

        http://europa.eu/newsroom/files/pdf/ukraine_fr.pdf

        Regardez aussi les facilités que nous allons faire aux ukrainiens pour rentrer dans l’espace schengen. Les français étaient opposés à la constitution Européenne, ils sont opposés à l’élargissement de l’Europe vers l’Est, mais l’Ukraine rentre (ou rentrera) dans l’UE

        Merci qui ?


    • Popy Le 16 octobre 2014 à 17h18
      Afficher/Masquer

      Cec étant dit, je suppose que l’URSS a déjà du s’occuper de faire un peu de ménage à ce niveau.


    • LAURENT Le 16 octobre 2014 à 22h05
      Afficher/Masquer

      Oui, bien sur, mais ceux là ce sont des amis de bhl, ils ne risquent rien, ils sont à l’abri


  2. pucciarelli Le 16 octobre 2014 à 05h57
    Afficher/Masquer

    Bonjour. Hier, France culture (Les Matins) a invité une Mme Appelbaum, “grande journaliste” américaine qui vient de sortir un bouquin sur les horreurs commises du temps de l’URSS. Pourquoi pas? Mais cela a été l’occasion d’un cirage de pompes extraordinaire de la part des Français, et un moment de propagande atlantiste et anti russe parfaitement huilé, puisque, évidemment, la Russie est en fait comme l’URSS, mêmes pratiques du mensonge, mêmes ambitions territoriales, etc… . A croire que cette dame émarge à la CIA! Quand des journalistes laissent parler une collègue étrangère qui, représentant le “bien”, dit tout le mal qu’elle pense de M. Poutine au nom de la “démocratie” sans être un peu bousculée par ses interviewers (il y a pas mal à dire sur la politique internationale des Etats Unis…), on peut se poser des questions quant à leur déontologie. La colonisation des esprits ne peut aller plus loin. Un syndrome américain en quelque sorte.


    • sempervivens Le 16 octobre 2014 à 08h19
      Afficher/Masquer

      Anne Applebaum est directrice d’un think tank néocon et militariste britannique, le Legatum institute. Elle est l’épouse du ministre des AE polonais Radislaw Sikorski, qui fut directeur de la New Atlantic Initiative.

      Mme Applebaum a signé un article dans lequel elle affirme que c’est de nationalisme dont l’Ukraine a le plus besoin en ce moment.

      références biographiques sur ce lien :

      http://rightweb.irc-online.org/profile/applebaum_anne


      • kenny Le 16 octobre 2014 à 10h07
        Afficher/Masquer

        petite precision sur Sikorski
        1 il n’est plus ministre des affaires etrangeres depuis peu (ca ne change rien au propos ceci dit) depuis que Tusk est chef du conseil europeen, il y a eu remaniment en Pologne
        2 IL est effecitvement marie avec Anne Appelbaum, mais paradoxalement il est bien consicent que la Pologne a trop cire les pompes des americains et la politique Polonaise est doucement mais surement en train de prendre conscience de ces exces (apres je ne sais pas si les actes suvient). IL y a eu un scandale d’ecoutes en Pologne recemment, ou les ministres etc avaient ete enregistres a leur insu, dans des restaurants etc ou ils se croyaient en prive. Et visiblement ce qui est sorti c’est que Sikorski disait dans des termes super crus que c’etait fini de “faire des blowjobs aux americains”, quelque chose comme ca.

        Ca n’enleve rien au propos general mais je trouvais interessant de le preciser


        • sadsam Le 16 octobre 2014 à 19h33
          Afficher/Masquer

          @kenny

          Voici les infos de la BBC en juin quant à ces déclarations de Sikorski qui dataient de plusieurs mois :
          http://www.bbc.com/news/world-europe-27973473

          Les récents articles de Mme Appelbaum dans la presse française en relation avec la publication de la traduction de son dernier livre doivent être lus de près. Ils font froid dans le dos. Notamment celui sur la “guerre totale'” (mis hier sur le site).


          • kenny Le 17 octobre 2014 à 10h41
            Afficher/Masquer

            merci pour le lien
            tout ca a quelque chose de paradoxal, Sikorski est conscient de tout ca, alors que sa femme a l’air assez faucon.

            A noter, pour ceux qui voient les polonais comme des mechants anti-russes de facon hyper caricaturale, que si c’etait le PiS de Kazcinski au pouvoir, ce serait autre chose… (comme ca l’etait il y a quelques annees)


      • sadsam Le 16 octobre 2014 à 20h12
        Afficher/Masquer

        @supervivens

        “Legatum Institute”, une découverte pour moi, “helping people lead more prosperous lives”, dit la page de garde.

        Pour ceux qui seront à Londres le 30 octobre, une conférence annoncée, avec la participation de AA et de M. Pyatt, l’ambassadeur US à Kiev :
        http://www.li.com/events/the-menace-of-unreality-combatting-russian-disinformation-in-the-21st-century


    • Iskander Zakhar Le 16 octobre 2014 à 10h22
      Afficher/Masquer

      Malheureusement, cela fait bien longtemps que les méthodes du plus sombre totalitarisme sont pratiquées dans nos me(r)dia !
      J’ai frisé l’apoplexie un soir en écoutant sur France Inter une chercheuse au CNRS nous expliquer main sur le cœur que tout ce qui se passait du côté de Kiev était le plus parfait reflet d’une démocratie vierge de tout soupçon, alors que l’œuvre dévastatrice des expansionnistes néo-soviétiques était à l’œuvre dans le Donbass. L’auditeur moyen (heureusement ils sont peu nombreux) qui écoute un tel flot de mensonges propagandistes a le cerveau lavé par de telles salades, d’autant plus qu’elles proviennent de gens à qui l’on donne pignon-sur-rue !
      Pauvres-de-nous !


      • V_Parlier Le 17 octobre 2014 à 16h42
        Afficher/Masquer

        Moi qui pensais naïvement que nos médias la mettaient en veilleuse car ils se sentaient gênés! Il faut dire que je n’écoute jamais France Inter et que j’espère aussi que nombreux sont ceux qui sont dans mon cas.


    • vodolei Le 16 octobre 2014 à 11h04
      Afficher/Masquer

      j’ai moi même encore une fois été choqué par la partialité de cette émission et ai demandé au médiateur s’il existait sur France culture un droit de réponse et bien entendu pas de réponse!
      cette émission, les matins est devenue inécoutable depuis que marc Voinchet la dirige avec son inamovible acolyte Brice Couturier , cette émission , autre fois sous la direction de Jean Lebrun offrait aux auditeurs une diversité d’ opinion avec Alexandre Adler, Alain Gérard Slama, olivier Duhamel , Clémentine Autin …et autres , c’est devenu la voix de la pensée unique !


  3. CLAUDE Le 16 octobre 2014 à 06h41
    Afficher/Masquer

    comme disait Roosevelt : “en politique, rien n’est un hasard ; si une évènement se produit on peut être certain qu’il était prévu pour se dérouler ainsi”

    tout est dit.

    tout cela a été décidé il y a longtemps. Pour quel résultat ? Nous le verrons dans quelques mois, 1 an voir 2 mais rapidement en tout cas.

    l’histoire se répète car nous n’en tirons jamais les leçons.


  4. Judabrutus Le 16 octobre 2014 à 07h01
    Afficher/Masquer

    J’avoue que j’attends avec gourmandise le résultat des prochaines élections. Si l’hémicycle se remplit, ne fût-ce que d’un tiers, de ces tristes sires, ils ne résisteront pas longtemps à l’envie de faire parler d’eux comme le firent , en leur temps, ceux dont ils font aujourd’hui des héros. Il sera alors réellement savoureux de voir les contorsions intellectuelles du Monde, du Nobs et de l’inénarrable Libé pour nous expliquer que ces jeunes gens et leurs chefs de meute ne sont que des exaltés, galvaudés par la bien compréhensible haine du Russe. qu’au fond, la démocratie ukrainienne est en pleine crise d’adolescence. Peut-être se fendra-t-on d’une tournée des popotes de tous nos experts en géopolitique et geostratégie qui viendront nous rassurer sur les grands médias audio-visuels : “ils sont un peu bruts de décoffrage, nazillons sur les bords mais ils ne feraient pas de mal à un juif ( un Russe encore ….?)” En attendant ce grand moment de vérité où la démocratie otanesque va voir de quel bébé elle a accouché, régalons-nous de ce délicieux spectacle d’une mise aux enchères de la Loi dans l’enceinte d’une Rada qui ne ressemble déjà que d’assez loin à ce que nous avons l’habitude d’appeler un parlement.


  5. Louis Le 16 octobre 2014 à 08h21
    Afficher/Masquer

    Hier, à propos d’un article de Libé qui vantait le ‘succès” de Kerry (le titre était “Kerry annonce le retrait des troupes russes”), j’ai posté ceci: “Il a dû y avoir de la bagarre à Libé, car hier soir on a eu droit au même article avec deux titres différents: l’un titrait “Kerry confime etc…’, l’autre titrait “Kerry annonce…”
    On ne pouvait en attendre moins de Libé: c’est le titre le plus mensonger qui a prévalu. Je dis ‘mensonger’, car il met en scène Kerry (le Bon) comme l’auteur triomphant d’une victoire qu’il aurait arrachée au Méchant, Poutine. Ce qui est faux puisque l’ordre de retrait a été donné par celui-ci il y a deux jours déjà.”
    Et puis j’ai mis également un long texte avec plein de liens sur les bagarres que vous mentionnez, sur la manif des gardes nationaux devant la banque nationale, réclamant d’être payés (avec un lien vers un article ukrainien)+
    L’article a vite disparu de la page d’accueil.
    Maios évidemment, dans l’édition papier, il reste.


  6. tocquelin Le 16 octobre 2014 à 08h30
    Afficher/Masquer

    regardons sur Wikipédia les origines ethniques des fondateurs et dirigeants de l ‘URSS ;LENINE TROTSKY STALINE BREJNEV ZINOVIEV KAMENIEV SVERDLOV BERIA PODGORNY MIKOYAN ETC combien de Russes ?? Ukrainiens, Géorgiens, Kazaks etc ! Le peuple russe a souffert au moins autant que d’autres de ces individus dont certains ont été des ennemis du genre humain en général et des Russes Orthodoxes en particulier
    Cessons d’accuser les Russes des crimes de l URSS Qui à aidé et financé Lenine en 1917 ?
    les Allemands et des banques américaines (dont certaines bien connues)


    • Nerouiev Le 16 octobre 2014 à 09h14
      Afficher/Masquer

      Bien vu, et qui a aidé l’économie allemande avant la deuxième guerre mondiale ?


    • Lt Anderson Le 16 octobre 2014 à 10h21
      Afficher/Masquer

      “Cessons d’accuser les Russes des crimes de l URSS Qui à aidé et financé Lenine en 1917 ?
      les Allemands…”.
      Je pense que dans ce cas précis vous faites référence aux “Documents Sisson” ou “Sisson Documents” :
      http://en.wikipedia.org/wiki/Sisson_Documents
      De plus John Reed a aussi écrit un excellent ouvrage démontant cette manipulation.
      Étrange que personne n’ait relevé ce fait connu et reconnu.


    • kenny Le 16 octobre 2014 à 10h22
      Afficher/Masquer

      Ca m’enerve ce genre de commentaires. C’est vrai ca, la Russie qui avait une si grande tradition democratique avant que les “…..” ne viennent s’en meler.

      Bien evidemment que le peuple russe a ete une des premieres victimes des Soviets, mais ton commentaire est plus que supsicieux… on voit qui tu vises.. ce sont soit des juifs, soit des Georgiens, c’est ca? Des agents de l’etranger? Pas des cytoyens russes? on va commencer a comparer les merites respectifs des peuples… c’est tres dangereux ce genre de commentaires.

      Et d’ailleurs, je me trompe ou en Russie il y a beaucoup de nostalgiques de cette epoque, de Staline?


    • Lysbethe Levy Le 16 octobre 2014 à 13h45
      Afficher/Masquer

      Attention aussi a ne pas verser dans le “racisme-antisémitisme” car souvent je lis ces “noms” sous entendu : “se sont pas de vrais russes mais des juifs, ou des non slaves, voulant la chute de la Russie tsariste”.

      .Et que je sache les banquiers allemands, auraient versés une somme d’argent avec dans le “wagon plombé” Lénine et ses amis, est sans doute une ruse de guerre aussi un moyen de faire chuter l’Empire Russe face pour être libre à l’ouest .Sinon on sait que la révolution s’est financé avec des attaques de banques (Staline en avait fait sa spécialité) .

      Il faut voir que toute guerres est d’abord une guerre entre “capitalismes” comme aujourd’hui .Le contrôle des matières premières, les financements juteux aux armées par les initiés souvent les banquiers et leurs “amis” en affaires. En voulant faire chuter l’Empire russe l’empire allemand a relâchés ces révolutionnaires avec une aide financière en vue de faire basculer le conflit ..

      N’oublions pas que “ces gens” voient et font des projets à courte-vue sans en mesurer les conséquences…Et c’est ce qui semble être arrivé, Les révolutionnaires ont conclu un accord a brest -livtock” pour permettre aux deux parties de stopper un conflit couteux en vies humaines et argent…

      Toutefois il y a un soutient infaillible d’une personne peu connue Armand Hammer d’origine russe mais juif, qui a soutenu financièrement la révolution russe, notamment pour éviter la famine en 1920 car ces parents avaient fuit les progroms russes sous le tzar.

      .Et il n’a jamais cessé après que son grand-père se soit exilé aux Usa avant la 1 ère guerre mondiale. voir son histoire fabuleuse, Eric Laurent a écrit un livre sur lui ..http://en.wikipedia.org/wiki/Armand_Hammer c’est par reconnaissance envers révolutionnaires ou de nombreux juifs se sont engagés las des persécutions du Tzar. De là a leur imputer des horreurs il y a souvent qu’un pas ..C’est en tant que citoyens qu’ils sont engagés et contre le servage toujours en vigueur en Russie à cette époque…


      • Perekop Le 16 octobre 2014 à 16h47
        Afficher/Masquer

        Ohé ho !!! “Le servage toujours en vigueur” en 1917 ???!!! Faudrait tout de même faire un peu attention à la vérité historique, Madame, le servage a été aboli en Russie en 1861 par le tsar Alexandre II, dit Le Libérateur, justement.


        • Lysbethe Levy Le 16 octobre 2014 à 18h19
          Afficher/Masquer

          Oops ..oui je pensais à date fatidique de 1917 celle qui a bouleversé le monde …Donc rendons au tsar Alexandre II, ce qu’il lui est du en 1861 !


          • Anne Le 16 octobre 2014 à 21h10
            Afficher/Masquer

            @ Lysbethe Lévy
            Je ne crois pas que Hammer soit le grand bienfaiteur de l’humanité dont vous nous faites un portrait émouvant.

            C’est une drôle de présentation des faits que vous faites lâ, et heureusement Perekop a rectifié votre grosse erreur à propos du servage, en Russie qui a duré bien trop longtemps et dont malheureusement Alexandre II le tsar émancipateur fut assassiné.

            Ensuite les famines, et le véritable génocide des populations paysannes en Russie ont été organisées délibérément par les amis de M Hammer….M.Kaganovitch en particulier pour les paysans d’Ukraine. des millions de morts innocents ce n’est pas rien.
            M Hammer était un trés gros négociant et pas un bienfaiteur de l’humanité.

            Sans aucun racisme ni antisémitisme, j’exprime ma profonde perplexité sur le fait que dans la Russie prérévolutionnaire, les Juifs qui étaient à l’avant garde des mouvements révolutionnaires, se sont surtout préoccupés de leurs revendications personnelles, ils. ne se sont pas préoccupés du sort des paysans.
            D’ailleurs ils n’ont été pour rien dans l’émancipation des serfs, dont ils se fichaient royalement, et c’est bien malheureux…


            • Lysbethe Levy Le 16 octobre 2014 à 22h22
              Afficher/Masquer

              “Ensuite les famines, et le véritable génocide des populations paysannes en Russie ont été organisées délibérément par les amis de M Hammer….M.Kaganovitch en particulier pour les paysans d’Ukraine. des millions de morts innocents ce n’est pas rien.
              M Hammer était un trés gros négociant et pas un bienfaiteur de l’humanité”

              Bien sur un marchand ou banquier “fait des affaires ” mais c’est de l’histoire et vrai que ce monsieur Hammer a bien joué son rôle ..

              Grossière erreur cette version de l’Histoire ré écrite par les américains dont le magnat de la presse Hearst pro-nazi et “ami des nazis”, ce sont sur la base de ces mensonges “antisémites” et repris par Reagan, l’universitaire T. Snyder dans le révisionnisme historique actuel .

              .Des historiens juifs de l’est pays baltes, ukraine veulent rétablir la vérité .Ils luttent contre la réhabilitation du nazisme par l’UE et les Usa et aussi racontent une autre histoire qui fait des “juifs” des coupables idéals.: http://defendinghistory.com/..

              Ces personnalités ont même été menacés dans leur travail ..Efraim Zuroff a plusieurs été attaqué et intervient contre la réécriture de l’histoire et la réhabilitation des nazis et bandera, Hitler : l’holodomor a été crée par des révisionnistes proche de Reagan et c’est lui qui a voté au Congrès l’acte de “Holodomor day” .comme mythe fondateur de la nouvelle ukraine. et la haine des nouvelles générations prouve q que la ré écriture de l’histoire prépare les esprits.

              Or celui ci a été inventé purement faire hair les communistes, les juifs ou non ukrainiens comme des responsables du prétendu Holodomor tout en disculpant les banderistes des crimes contre les russes et juifs. Cette histoire a été débunké par d’autres historiens indépendants..
              .
              On citera notamment les travaux de Douglas Tottle, Fraud, Famine and Fascism. The Ukrainian Genocide Myth from Hitler to Harvard, Toronto, Progress Book,1987 (photographe de formation qui a démontré, entre autres, que la campagne de presse germanique des années trente sur « la famine en Ukraine » a été alimentée par les photographies de celle de 1921-1922), et, plus récemment, ceux de spécialistes d’histoire sociale : Mark B. Tauger dont la plupart des articles et ouvrages sont téléchargeables (http://www.as.wvu.edu/history/Faculty/Tauger/soviet.htm) et R.W. Davies and S.G. Wheatcroft, The Years of Hunger: Soviet Agriculture, 1931-1933, New York, Palgrave Macmillan, 2004 ..

              .Annie Lacroix Riz par exemple explique cela même si elle est attaquée car elle dénonce le révisionnisme actuel ..


  7. Franck Le 16 octobre 2014 à 08h50
    Afficher/Masquer

    En 2000 on a eu la bulle internet, avec des marchés dopés par des sites en ligne, qui proposaient aux particuliers de jouer à la bourse. Mais comme ils n’y connaissaient rien, ils ont créé un crack…
    En 2007, il y a eu la crise des CDS, avec plusieurs défauts de paiements de pays qui ont mis en grave danger le plus gros fournisseur d’assurance au monde.
    En 2008, il y a eu la crise des Subprimes, qui a lessivé la Lehman Brothers et quelques autres banques d’affaires importantes. On nous a également caché l’impact énorme de l’affaire Maddoff sur la confiance des investisseurs. Les agences de notation n’étaient plus crédible, et encore moins le gendarme de la bourse américaine, convaincu d’avoir joué un rôle non négligeable dans toutes ces affaires.
    En 2014, nous sommes devant le mur de la bulle des dettes souveraines, avec la FED et la BOJ qui impriment à tout vents de la fausse monnaie, et qui rachètent nos entreprises à tour de bras, qui ont fait monter artificiellement les marchés pour leur apporter de la croissance alors que nous sommes tous en récession.
    Les USA et l’OTAN ont mis le feu au moyen orient, et Israël est maintenant clairement menacé.
    Les USA et l’OTAN ont essayé de mettre la main sur l’Ukraine, qui fabriquait des armes pour la Russie, notamment à destination de la Syrie. Mais il y avait en prime le gaz de schiste présent piles sous les pieds des habitants de Donbass.
    Et puis il y a le Japon, qui est dans une impasse majeure, au bord de l’hyperinflation…
    Le monde est maintenant hors de contrôle, et le résultat de l’immigration massive aux USA, qui a d’abord été vu comme une manne pour faire pression à la baisse sur les salaires par une poignée de fous, fait remonter les conflits ethniques et communautaristes. Car les USA, c’est le royaume du diviser pour mieux régner. La fin des USA passera par son implosion, par la révolte de ces soit disant minorité et communauté qui représentent en réalité bien plus que la majorité.
    Et puis il y a eu cette erreur stratégique incompréhensible du mariage pour tous, ou tous les pays soumis à l’OTAN se sont mis de concert à voter des lois iniques pour marier les homosexuels, quasiment partout en même temps, montrant ainsi leur soumission au grand roi US…
    Mais quel est donc ce nouvel ordre mondial, cette idée que l’on nous a implanté insidieusement dans la tête à grand renfort de BHL et d’ATTALI ? Est ce la victoire des USA sur le reste du monde, du pire sur le meilleur ? N’est ce pas pure folie que de croire que ces derniers feront le poids contre les BRICS, armés jusqu’aux dents, et largement surpeuplés ?
    Et puis il y a cette guerre en Ukraine, a deux pas de chez nous, ou l’on a donné le pouvoir à de pur nazis, ce qui n’a pas manqué d’interroger le reste du monde sur un retour à 1933. Certains ici ont le souvenir du soutien moral et financier d’HITLER par le parti sionniste Allemand, et par de très riches américains, aujourd’hui suspectés d’être des illuminés…
    Comment comprendre le soutien inconditionnel des pays de l’OTAN à un pays quasiment ruiné, en faillite totale, afin de le faire entrer un jour en Europe, déjà en grande difficulté financière ?
    N’y avait il pas quelque part un calcul politique, pour envoyer au front nos nationalistes les plus dangereux, en les incitant à rejoindre les bataillons de la mort Ukrainiens ?
    D’autant que le silence des antifascistes a été plus qu’assourdissant ! Ou sont donc les communistes et l’utra gauche, traditionnellement pro russes ? Je me souviens des interventions de Nathalie PASTERNAK, nous affirmant à grand renforts de médias, que SVOBODA et PRAVY SEKTOR n’étaient pas des nazis, que c’était une droite modérée.
    Je me suis même dit à un moment que si les pro russes remportaient autant de victoires, c’était volontaire de la part des Ukrainiens. Quel le but était clairement que ces nazillons du Maïdan se fassent éliminer massivement avec leurs collègues nationalistes de toute l’Europe, dans le Donbass. Que l’on les avaient tout simplement envoyé à une mort certaine, pour s’en débarrasser. Qui peut croire qu’à 10 contre un, même avec une armée considérablement désorganisée, les indépendantistes ont pu tailler dans la masse, sans subir eux même de lourdes pertes ?
    Sauf que voilà, ces nationalistes ne sont pas que des idiots. Si la plupart sont parfaitement lobotomisés, de purs montons de Panurge, leurs dirigeants eux, ont senti le vent tourner, ont compris qu’ils allaient au casse pipe, et qu’on était en train de les sacrifier. Ces cons ont refusé de mourir rapidement, sur le champ de bataille. Et du coup, les Ukrainiens ne pouvaient plus continuer leur offensive. Car eux même n’envisageaient pas plus que les Américains et les Européens avoir à les inviter à leur table, avoir à composer avec ces esprits bien malades…
    Alors, la question qui me taraude aujourd’hui est la suivante : POROSHENKO, c’est le nouveau HITLER ?


    • Micmac Le 16 octobre 2014 à 14h34
      Afficher/Masquer

      Globalement d’accord avec vous, mais au sujet du mariage homosexuel (dont personnellement je me contrefout), je pense que vous allez chercher un peu loin…

      Il s’agit simplement pour des mouvements politiques, qui se disent plutôt à gauche, de se donner une image progressiste, alors qu’ils ne le sont plus du tout.

      De même pour la dénonciation des soit-disant persécutions des homosexuels en Russie : voyez comme ce pays n’est pas démocratique? Se poser la question de savoir s’il est réellement démocratique, et si ces persécutions sont réelles, devient secondaire…

      Je n’aime pas trop non plus cette histoire de “nouvel ordre mondial” que l’on voudrait nous imposer… Encore une fois, c’est masquer derrière une formule un peu flou des forces qui agiraient de façon occulte. Alors que non : il s’agit simplement des intérêts d’une classe dominante, et ces forces agissent au grand jour, pour peu que l’on regarde le monde avec la bonne grille d’analyse :

      La révolution conservatrice leur à fait gagner beaucoup, beaucoup de pognon, et ils veulent le garder, et ils ont beaucoup de moyens. Ce ne sont ni des juifs, ni des FM, ni quoi que ce soit d’autres (bien que certains appartiennent à l’une ou l’autre de ces catégories, ça n’a rien de déterminant dans leur comportement). Ce sont juste des gens qui veulent que rien ne change, et en ont les moyens.


      • Van Le 17 octobre 2014 à 01h50
        Afficher/Masquer

        ce nest pas une question pour nos politique de se donner une image progressiste avec des lois sociétale absurde (ca fait belle lurette quils s’en contrefiche de leur images vis a vis des français ) cest un marchandage des politiques et une braderie de ce que veux les lobbies de nos société , le cynisme de l’économie du marché est sans limite tout est prétexte pour gagner de l’argent ( alimentation , meurs , santé ) ,la volonté de créer un nouveau mariage , nouvelle famille , nouvelle meurs, nouvelle habitude alimentaire n’est pas par souci de progressisme mais pour la création de nouveaux consommateurs avec de nouveaux produits . l’économie du marché arrive a tuer des centaines de millier d’innocent pour vendre des tomawak et f22 , et chaque pays stable a leur yeux est un marché potentiel pour leur bizness .
        les mouvement neo nazi servent seulement a détourner le regard des fascistes du bizness , comme les societes d’armement qui pour le conflit ukrainien ont voulu faire payer leur armes aux européens a cause du risque soviétique a leur porte .
        pour comprendre les crises simple mais insoluble dans monde il faut regarder a travers le prisme de l’économie du marché et tout devient limpide .


  8. ioniosis Le 16 octobre 2014 à 09h06
    Afficher/Masquer

    Mais quelle conscience politique ont-ils en Ukraine ?

    Adeptes du fascisme et du nazisme ,théories plus que grossières et meurtrières Du siècle dernier ,pays satellite manipulé par une théorie
    Aussi grossière que l’hégémonie américaine qui entretient chez eux
    L’illusion d’appartenir et de servir les intérêts des Etats-Unis et de l’otan,
    Dédaignant le reste du monde , et en particulier la russie et la chine.
    Cette manipulation de propagande mortifère du pseudo monde libre ,
    Nous expose les objectifs réels de ceux qui l’ont conçue , les USA.


  9. pierre9459 Le 16 octobre 2014 à 09h22
    Afficher/Masquer

    Ce qui se passe en Ukraine n’est que précurseur de ce qui risque de se passer un peu partout en Europe et y compris chez nous je pense. C’est un retournement des choses évident : le IV Reich qui s’installe ! Cette Union Européenne est là pour ça, c’est absolument certain !!
    Ca peut très bien arriver jusque chez nous, ne vous y trompez pas ! Il n’est qu’à voir en ce moment sur la toile les résurgences , les mises en avant de toutes ces thèses puantes avec lesquelles on a été bien trop gentils !
    Demain, les victimes se retourneront dans leurs tombes, d’autres les rejoindront et on entendra encore dire ….”je ne savais pas….”


    • le Prolo du Biolo Le 16 octobre 2014 à 22h22
      Afficher/Masquer

      C’est contagieux ?

      En Belgique les “libéraux” viennent de s’emparer du pouvoir fédéral en s’alliant avec les néo-nazis belges :

      http://blogs.mediapart.fr/blog/daniel-salvatore-schiffer/151014/belgique-le-spectre-du-fascisme


      • Wilmotte Karim Le 17 octobre 2014 à 18h54
        Afficher/Masquer

        Oui, ‘fin, il y a des proximité entre la NV-A et certains courants collabos (qui ont une histoire particulière avec le mouvement flamand).

        Mais la NV-A en tant que tel n’est pas un parti néo-nazi.


  10. Astrolabe Le 16 octobre 2014 à 09h29
    Afficher/Masquer

    En plus de tout cela, il faut se poser une question: qu’est-ce que les Polonais espèrent tirer de ce chaos nationaliste ? Car les différents mouvements nationalistes ukrainiens (ou même – historiquement- pré-ukrainiens) s’en sont toujours et d’abord pris aux Polonais (exemple l’UPA) et à la communauté juive, avant même de s’en prendre aux Russes.


    • Micmac Le 16 octobre 2014 à 14h40
      Afficher/Masquer

      Je crois qu’au sujet des Polonais, la réponse est assez simple :

      S’il y a une tradition bien établie dans ce pays, c’est celle d’une politique étrangère complètement débile, qui a réussi l’exploit de faire disparaître ce pays plusieurs fois.

      Se poser le question des intérêts de la Pologne est une très bonne question, mais il semble qu’elle ne fasse pas partie des questions que se posent traditionnellement la diplomatie polonaise.


  11. ErJiEff Le 16 octobre 2014 à 09h32
    Afficher/Masquer

    Parfait, à Kiev les ordures s’entre-déchirent.

    De l’autre côté de la frontière il se passe ceci
    http://www.dedefensa.org/article-chine_et_russie_pourraient_faire_antimissiles_commun_15_10_2014.html

    ou encore cela
    http://www.leap2020.eu/GEAB-N-88-est-disponible–Crise-systemique-globale-2015-Le-monde-passe-a-l-est_a17003.html

    Ces minables brutes creusent leur tombe


  12. arthur78 Le 16 octobre 2014 à 11h32
    Afficher/Masquer

    ce qu’on sait de source officiel (source archives americaines) c’est que l’UPA a travaillé pour les américains et que Bandera était considéré officiellement comme un criminel de guerre
    =
    http://www.archives.gov/press/press-releases/2011/nr11-24.html
    =
    cf p73
    =
    http://www.archives.gov/iwg/reports/hitlers-shadow.pdf
    =
    https://en.wikipedia.org/wiki/Ratlines_%28World_War_II_aftermath%29
    =

    Cryptonyms and Terms in Declassified CIA Files
    Nazi War Crimes and Japanese Imperial Government Records Disclosure Acts
    =
    http://www.archives.gov/iwg/declassified-records/rg-263-cia-records/second-release-lexicon.pdf
    =
    AECAVATINA-1
    Cryptonym for Stefan Bandera.

    AECAVATINA
    Cryptonym for either Organization of Ukrainian Nationalists (OUN) or Foreign
    Section of Organization of Ukrainian Nationalists (Zch/OUN).


  13. BA Le 16 octobre 2014 à 11h39
    Afficher/Masquer

    Jeudi 16 octobre 2014 :

    ALERTE – Emission obligataire : l’Espagne place moins qu’espéré sur 10 et 15 ans.

    http://www.romandie.com/news/ALERTE–Emission-obligataire-lEspagne-place-moins-quespere-sur/527917.rom


    • Chris Le 16 octobre 2014 à 12h50
      Afficher/Masquer

      Outre le fait que l’Italie est en faillite, le regain des taux sur la dette est probablement lié à cet article :
      “les grandes banques ont accepté d’abandonner le principe du débouclage automatique (« close out ») des contrats si une institution financière se trouve en difficulté, a indiqué dans un communiqué l’ISDA et cet accord entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2015. »
      Les banques auxquelles va s’appliquer cet accord sont : Bank of America, Bank of Tokyo-Mitsubishi, Barclays, BNP Paribas, Crédit Agricole, Crédit Suisse, Citigroup, Deutsche Bank, Goldman Sachs, JPMorgan Chase, HSBC, Mizuho Financial Group, Morgan Stanley, Nomura, Royal Bank of Scotland (RBS), Société Générale, UBS, Sumitomo Mitsui et UFJ. Il y en aura sans doute d’autres dans les prochains mois qui se joindront à la liste.
      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/10/12/97002-20141012FILWWW00031-accord-bancaire-pour-securiser-la-finance.php
      Depuis la parution de cet accord, les marchés dévissent. Les “investisseurs” doivent se rabattre sur d’autres produits que les dérivés…
      Si les investisseurs chinois n’interviennent pas en Europe, un nouveau krach survient très vite.


  14. Jacques Le 16 octobre 2014 à 12h38
    Afficher/Masquer

    Le Frankenstein occidental est en train de fabriquer une nouvelle créature qui va lui échapper, comme en Syrie “l’Etat islamique” alias DAESH, c’est-à-dire les coupeurs de têtes. Et pourtant, les références au nazisme devraient alerter. Dans les mois qui viennent, les développements au pays de Tchernobil, qui dispose de la plus grande centrale nucléaire d’Europe, vont être intéressants à suivre!


  15. Nerouiev Le 16 octobre 2014 à 13h03
    Afficher/Masquer

    Après tout, ce vote n’est-il pas une façon de se faire apprécier par Bruxelles, en faisant un peu pareil ?


  16. Cassandre Le 16 octobre 2014 à 14h06
    Afficher/Masquer

    Il faut quand même se rendre à l’évidence. Pourquoi ceci ? Les ressources vont manquer. C’est donc d’abord une course à la tésorisation des réserves. Et ensuite. .. Comme souvent on fini par regarder dans l’assiette de l’autre. C’est là que la suite s’annonce mal. Car le leader, les US, est de part sa culture et ses élites dominantes une entité très vindicative. C’est nécessaire car ils sont aussi le bras armé d’autres états beaucoup plus petit mais pas moins puissant. Est-ce que les autres, tous, accepteront de mourir sans rien dire ?


  17. cnr.sans.s Le 16 octobre 2014 à 14h10
    Afficher/Masquer

    Comme on dit souvent depuis des décennies: à l’ouest (de la Russie) rien de nouveau 😀 !


  18. vodolei Le 16 octobre 2014 à 14h28
    Afficher/Masquer

    merci pour toute ces précisions
    c’est intéressant de comparer la version de France info. sur le sujet http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/video-ukraine-des-milliers-d-hommes-masques-affrontent-la-police-devant-le-parlement-de-kiev_719555.html
    sans commentaires !


    • V_Parlier Le 16 octobre 2014 à 14h47
      Afficher/Masquer

      J’ai surtout aimé: ” Les manifestants, interrogés par Reuters, n’ont pas voulu dire de quelle force politique ils se réclamaient, ni quelles étaient leurs revendications”.

      Mais chez Reuters et France Info, ils ne connaissent pas encore les drapeaux de Svoboda…


  19. V_Parlier Le 16 octobre 2014 à 14h43
    Afficher/Masquer

    A propos de la vidéo, je voulais simplement préciser que même s’il n’y a pas d’aperçu dans la fenêtre du “player”, la lecture fonctionne quand même. Cette anomalie est indépendante de ma volonté et résulte probablement d’un bug de Youtube présent au moment de la mise en ligne. (De nombreuses vidéos postées au même moment par d’autres ont été aussi touchées par ce “phénomène”. Je pense que même si ce bug à la mise en ligne est corrigé depuis, les vidéos “victimes” resteront avec ce défaut…).

    Aussi, pour ce qui est de l’attitude de Porochenko, on se demande si il fait le dos rond par peur, pour garder sa place et limiter la casse (ce qui ne l’excuse pas pour autant de sa participation à l’établissement de ce chaos), ou s’il est vraiment un admirateur de l’UPA…


  20. Micmac Le 16 octobre 2014 à 14h44
    Afficher/Masquer

    Faire voter plusieurs fois jusqu’à ce que le résultat du vote soit le résultat désiré…

    Il faut que ces gens adhèrent : ils ont parfaitement compris comment fonctionne la démocratie telle que la conçoit l’Union Européenne.


    • V_Parlier Le 16 octobre 2014 à 23h23
      Afficher/Masquer

      Ils sont même en avance sur l’Union Européenne car ils procèdent ainsi même pour les votes de lois au parlement et pas seulement pour les referendums. Ah, c’est un modèle pour nous, c’est clair !


  21. kinimodo Le 16 octobre 2014 à 14h45
    Afficher/Masquer

    Le vote atteint 220 voix quand même, et cette loi serait passée avec 226 voix, la moitié requise.

    On peut donc considérer, au travers du vote de cette loi, n’en déplaise à Laurent Fabius, que près de la moitié des députés de la Rada soutiennent les fascistes en Ukraine.

    Que ces députés ne soient pas tous de purs fascistes ou qu’ils subissent des pressions pour qu’ils votent cette loi n’a pas vraiment d’importance dans ce cas. C’est leurs votes pour cette loi ou pour d’autres qui viendront, qui détermineront l’orientation politique en Ukraine… Ce n’est pas rassurant et on comprend encore mieux le sentiment des russophones à l’égard de cette Ukraine dont l’avenir semble bien noir.


    • V_Parlier Le 16 octobre 2014 à 14h52
      Afficher/Masquer

      Exactement. Si minorité il y a, c’est néanmoins elle qui gouverne. Dans les forces armées, et par pression sur le gouvernement tout entier. Quelque soit la vitrine, cette “minorité” fasciste est donc de fait au pouvoir.


  22. Bertrand Le 16 octobre 2014 à 14h51
    Afficher/Masquer

    Merci pour ces infos et l’excellente vidéo de Vincent Parlier (comme toujours). Pour compléter voici quelques morceaux choisis du discours de la célèbre passionaria nationaliste Irina Farion qui rêve de “détruire Moscou” : http://gaideclin.blogspot.fr/2014/10/ukraine-irina-farion-nous-sommes-nes.html

    Enjoy!


    • V_Parlier Le 17 octobre 2014 à 00h03
      Afficher/Masquer

      Bonne trouvaille! J’en ai profité pour sous-titrer aussi ce discours en vidéo. Certes, question image il ne se passe pas grand chose (l’interêt n’est pas là) mais les linguistes sceptiques pourront ainsi vérifier les paroles de la bouche même de l’intéressée. Il y a par ailleurs quelques petits passages supplémentaires du discours dans les extraits de la vidéo. ( http://www.youtube.com/watch?v=2O5ny9OS6v0 ). C’est difficile de traduire “партачі життя”. L’inventeuse probable de cette expression, Олена Теліга, l’utilisait apparemment de façon méprisante pour désigner ceux qu’elle considérait comme des opportunistes. Il faut donc imaginer quelque chose qui se situerait finalement entre “déchet” et “retourneur de veste”. Si on regarde le passé de Farion, çà fait sourire.


  23. DUGUESGLIN Le 16 octobre 2014 à 15h31
    Afficher/Masquer

    Mais à quoi sert le CPI ? Quelle est la valeur de la loi Gayssot?
    Se réclamer du nazisme et faire l’apologie des criminels de guerre?
    Existe-t-il des gentils nazis non condamnables et des méchants nazis qui méritent la prison?
    Un nazi est un nazi, point.
    Que dirait-on si en Allemagne on votait une loi pour reconnaître l’héroïsme des soldats SS et la réhabilitation des tortionnaires nazis avec défilé devant la bundeswehr? Bandera est un nazi, qui a combattu au côté des SS, il est condamnable.
    Dieudonné avec sa quenelle est-il plus dangereux que les bandéristes, ou va-t-on?
    Mais où va-t-on?


  24. Andrea Le 16 octobre 2014 à 19h24
    Afficher/Masquer

    Poroshenko et Yats font tout pour apaiser les neo-Nazis ou ultranationalistes. Ils sont nombreux, les gars. Cela serait intéressant d’ailleurs d’essayer de faire une estimation des actants sur le terrain.

    OK, c’est vrai aussi qu’ils ont du pouvoir, même sans grand nombre, car ils sont extremistes, violents, déterminés. Ils peuvent tout re-foutre en l’air, mais ce n’est amha pas dans leur intérêt actuellement.

    Pour l’instant, ils ont plein de cartes en main et peuvent manipuler. Si je me souviens bien, le dernier truc c’était de faire libérer des leurs arretés pour crimes (enlèvement, tabassage en public, etc.) en menacant de ‘marcher sur Kiev’, ce qui a réussi, si mes souvenirs sont bons.

    La demande en cause ici est symbolique (absolument dégoutante mais c’est un autre sujet) — elle est donc une demande que les dirigeants peuvent satisfaire (enfin, cela était très difficile au niveau des députés), car cela n’a que peu d’impact sur le Gvmt, la finance, l’économie, etc.

    Du coté des ultras-nationalistes cela représente une victoire ‘fastoche’ qui permet de ‘motiver’ les troupes – nous sommes en train de gagner sur tous les points, il faut continuer à lutter, nous sommes forts, invicibles! etc. En avant pour plus de victoires! Vu d’un oeil cynique, c’était un truc parfait pour resserer les adhérents.

    Svoboda et consorts se sont aussi opposés à la ‘privatisation’ partielle du secteur gaz (demandé par le FMI, et/ou UE, ou 49% la partie transport et autres serait ouverte au secteur privé), ce qui est logique dans une optique nationaliste. Cette histoire est ancienne: Yanukovitch allait céder ‘une partie’ à… Gazprom.

    mai 2013

    http://www.euractiv.com/europes-east/push-privatize-ukraine-naftohaz-analysis-519653

    Le programme de Svoboda, pour ne prendre qu’eux, car ils sont visibles et actifs (anglais) contient bien des surprises, bonnes et mauvaises, bon ce n’est qu’un prog. couché sur papier pour faire ‘bien’ cela ne veut pas dire grand chose sur ce qui se passe sur le terrain dans la situation actuelle. Comme toutes les déclarations contradictoires de Poroshenko!

    http://en.svoboda.org.ua/about/program/

    11. Adopt a law on strategic companies and strategic industries. Disallow the privatization of strategic enterprises and return to state ownership ones that were privatized earlier. Ensure state control over natural monopolies.

    => Interdire la privatisation d’entreprises stratégiques, retourner à l’Etat ceux privatisés avant. Garantir le controle de l’Etat sur les ‘monoples naturels’, cad. sur les ressources naturelles du pays.

    D’autres articles vont dans le même sens, et l’article 13 prone la participation, détention de parts, gestion collaborative, des employés dans ces grandes compagnies. Il faut lire le tout pour comprendre la teneur. Un article, p. ex., propose un controle du temps de parole dans les grands médias (partis politiques, etc.) avant életions, comme en France. Encore: D’annuler l’immunité criminelle des parlementaires. Rendre public TOUTES les décisions de la Justice. (Pas le cas actuellement.) Bcp d’articles sont ‘verts’, concernent p. ex. l’érosion du sol, qui doit être stoppé. Et ainsi de suite. Il y a aussi une limite de dépenses militaires à 5% du PIB du pays. (Même la Suisse n’a pas osé…)

    Mais sur cette question de privatisation de Naftogaz, malgré des demonstrations hard (etc.) ils ont perdu, voir p. ex. (1e sur google, pas spécial..)

    In other voting, the Rada also adopted a law that allows the creation of an operator that will lease Ukraine’s gas transportation system (GTS) and an operator that will lease gas storage facilities (GSF) from the state. Up to 49% of the interest in the GTS and GSF operators can be sold to the companies controlled by EU or U.S. residents.

    => La privatisation de 49% est acceptée par la Rada.

    Cela aussi a été très difficile à faire passer (députés) et Yats était en colère hysterique. —C’est à cause de cela qu’il a démissioné pour un moment avant de revenir…c’était une condition sine qua non du FMI…

    http://tinyurl.com/llnfkj3

    L’impossibilité d’avoir un effet percutant, réel, efficace sur la politique générale et économique repousse les ultra-nationalistes, Neo-nazis, dans des retranchements sectaires, symboliques, violents ou ils peuvent avoir un impact. Et cela va durer…!

    J’espère qu’il est compris que je n’ai pas de parti pris, je ne suis pas fan de Svoboda, et que tout cela est super compliqué. De l’extérieur on a tendance à simplifier.


  25. Lage Le 16 octobre 2014 à 20h34
    Afficher/Masquer

    Pour mémoire, je me suis permis de traduire quelques extraits de la conclusion de “The Ukrainian Insurgent Army and the Holocaust”, 41-ième congrès de American Association for the Advencement of Slavic Studies, par John Paul Himka, Université de Alberta, disponible sur academia.edu:

    (page 26) ” Comme cette article permet de le conclure, l’UPA a activement participé à la destruction de la population juive de l’Ukraine de l’Ouest. L’UPA avait ses propres motifs de tuer les juifs, et le firent même dans leurs moments de révolte ouverte contre les allemands.”

    (page 28)
    ” Au printemps 43, moment où l’UPA émergea, la plupart des juifs de Galicie étaient déjà morts. Les juifs tués par l’UPA faisaient donc partie des rares survivants. Le nombre de juifs tués par l’UPA (sans compter ceux tués par des formations policières dans lesquelles bien des membres de l’UPA avaient auparavant servis) est peut-être seulement de l’ordre de quelques milliers, mais un nombre bien plus élevé n’est pas impossible. Quoiqu’il en soit, l’UPA fit de la vie des survivants une expérience plus infernale encore. ”

    Tout est dit, non ?


  26. Negrello Le 16 octobre 2014 à 21h35
    Afficher/Masquer

    A priori, le 1er Maidan n’a pas fait son effet final. La Russie n’est pas rentrée en guerre, peut être parce qu’il n’y a pas eu l’épuration ethnique voulue à l’est.
    On est allé loin mais pas à la rupture. Ils ont testé la Russie (BRICS) et la Russie a joué avec retenue et intelligence.
    Mais on sait que les américains vont remettre le couvert.

    Alors les ricains et leurs vassaux sont allée faire mumuse ailleurs un temps et en ont profité pour jouer avec la Chine (BRICS) et rejouer avec la Syrie.
    Pendant ce temps, nous avons oublié l’Ukraine mais je pense que c’était pour mieux y revenir et cette fois avec plus lourd.

    L’objectif reste la Russie et toucher les BRICS par là même.

    Il ne faut pas être surpris qu’il puisse y avoir un Maidan 2. Cela en est peut être le début. A voir dans les prochains jours.
    Porochenko a toute “légitimité” pour faire cette demande et être appuyé par l’OTAN.
    Et certainement, il va continuer l’épuration ethnique à l’est pour encore plus chatouiller les Russes.

    C”est un peu comme les magiciens qui attirent votre regard à gauche et travaillent avec l’autre main . Ni vu ni connu, vous êtes embrouillés
    Avec les ricains, c’est un peu ça.


    • V_Parlier Le 16 octobre 2014 à 23h39
      Afficher/Masquer

      Je pense comme vous à propos de l’attitude des USA, mais si un maïdan 2 se produisait vraiment, je ne suis pas sûr que çà les arrangerait. Car le contrôle de l’Ukraine ne serait plus garanti. Je pense qu’ils s’imaginaient que les bandéristes leur seraient utiles un temps, puis se feraient plus ou moins oublier au gouvernement tant qu’on les laissait commettre leurs exactions dans le Donbass. Mais en cas de véritable coup d’Etat, même si Tiahnibok marchait en douce avec les USA, je ne sais pas comment il parviendrait à raccrocher tous les bouts (ses idées proclamées, chères à ses disciples, par rapport aux projets “économiques” US). Et peut-être aussi que soutenir un deuxième coup d’Etat après un premier totalement soutenu, çà ferait désordre, question communication. (Mais vous me direz, çà on l’a déjà vu plus ou moins, mais pas en si peu de temps).


      • Andrea Le 18 octobre 2014 à 01h16
        Afficher/Masquer

        Absolument. Les USA feront tout pour éviter un 2e Maidan. Ils ont intrumentalisés les ultras, Pravy Sektor et co., pour servir, mais pas question que ceux-cis prennent de l’autonomie et décident pour eux-mêmes.

        Jeu dangereux, mais bien calculé, dans le sens que ces neo-nazi ou ultras ne sont, en général, pas terriblement riches, mal organisés, et très soumis à l’autorité des Kapos qui eux marchent en fonction d’ordres qui viennent d’ailleurs – oligarches en premier, puissances étrangères, politiciens bien assis, banquiers, etc.


  27. lon Le 16 octobre 2014 à 22h03
    Afficher/Masquer

    Le type sur la vidéo qui frappe les flics à grands coups de chaine…et les flics ne font RIEN .

    Cela pue la prise de pouvoir façon nazis en 32-33 . Les députés communistes interdits, agressés. Les démonstrations de force devant le Reichstag. Chantage et menaces dans le Reichstag .

    Quand ils se seront refait une santé militaire, ils repartiront sur le Donbass. Et là les russes devront intervenir sinon Poutine saute . Il y a des capitulations qu’on ne peut accepter qu’au prix de son âme et il doit s’en trouver pas mal dans le commandement russe qui ne sont pas prêts à la brader .


  28. tchoo Le 16 octobre 2014 à 23h17
    Afficher/Masquer
  29. Serge Le 17 octobre 2014 à 02h01
    Afficher/Masquer

    Ce qui m’inquiète également pour ceux qui se battent pour Novorussia ,c’est l’absence de commandement unifié, les dissensions au sein du mouvement ,apparues à propos des accords de Minsk,et surtout tout ce qu’on ne sait pas à l’intérieur même du pouvoir russe ,et à propos de ceux ,qui ayant des grands intérêts personnels économiques ,sont influents et jouent peut-être un jeu trouble .
    Qu’on le veuille ou non ,l’issue des combats et l’avenir du Donbass dépend largement de l’aide reçue de Russie .
    Mardi dernier,le leader séparatiste Pavel Gubarev hostile aux accords de Minsk, a subi un attentat :alors que sa voiture roulait entre Rostov sur le Don et Donetsk ,des individus l’ont mitraillée ,elle a percuté un pilier en béton .Son chauffeur est indemne ,mais lui a un traumatisme crânien.
    Je doute fort que l’on puisse attribué cela aux nazillons,j’y verrais plutôt un règlement de compte venant de Russie .
    Les derniers propos de Strelkov que j’ai lu sur le site gaideclin m’ont troublé .De même que les accords de Minsk ,au moment où je pensais que les FAN étaient sur le point de prendre Marioupol .
    Bref sur tous ces enjeux qui peuvent diverger,ces intrigues ,je trouve que nous ne savons pas tout .
    Seul le courage et la bravoure de ceux qui combattent en mettant leur vie en jeu est une certitude.
    J’espère qu’ils ne font pas avoir par des intérêts gigantesques qui les dépassent .


  30. Serge Le 17 octobre 2014 à 02h48
    Afficher/Masquer

    Je viens de lire un article sur l’agriculture ukrainienne qui m’a vraiment interpellé.
    L’auteur est Alexis Nemiroff ,et il est publié sur le site créé par Chauprade .

    Sil dit vrai,hé ben nos agriculteurs qui souffrent déjà de la concurrence allemande et polonaise,n’ont pas finit de voir leur avenir devenir rude .
    Deuxièmement ,on comprend mieux les enjeux financiers des accords UE-Ukraine signés par Poroshenko .Et l’Ukraine a un sérieux atout économique avec son agriculture ,malgré tout le reste qui va de plus en plus mal .
    Je mets le lien ,malgré que je vais encore me faire censurer ,c’est bien dommage car je pense que cet article est intéressant ,et le problème important .
    Maintenant ,c’est vous qui voyez ,mais j’aurais aimé savoir qu’en penser …

    http://www.realpolitik.tv/2014/10/chronique-des-temps-presents-lagriculture-ukrainienne/


    • Andrea Le 18 octobre 2014 à 01h48
      Afficher/Masquer

      Serge, c’est hyper important, je suis 100% d’accord, et il y a des dizaines de points à discuter:

      – les OGM, Monsanto — brevets, etc. (OGM non permis en gros en Europe mais en Ukraine les Mega-Cos. etc. vont les imposer.)

      – privatisation, c’est un terme à la mode, mais occulte la question, qui est propriétaire, qui a quel droit(s), quel est le rôle du Gvmt? Comment les fermiers sont financés? Quelles garanties (pour eux)? Transport p. ex?

      – les *abeilles* (et oui, petit sujet mais qui préoccupe) voir lien (anglais)

      http://rocksolidpolitics.blogspot.ch/2014/06/ukraine-bee-war.html

      – et encore …


    • Caramba! Le 18 octobre 2014 à 09h10
      Afficher/Masquer

      “Cette dernière est en fait d’une importance géopolitique capitale tant les problèmes d’indépendance alimentaire sont devenus aujourd’hui incontournables à travers le monde.

      Les terres agricoles du pays – 41 millions d’hectares – représentent 70% du territoire ukrainien dont 32 millions d’hectares de terres arables et 9 millions d’hectares de pâturages.”

      Je pense pour ma part que les USA visent l’expansion de l’industrie des agro-carburants:maïs, blé, colza…..
      Ils s’en foutent de la faim, dailleurs, ils l’organisent mondialement(Jean Ziegler:Géoplolique de la destruction, la faim, une arme comme une autre…):(


  31. Slavyanka Le 17 octobre 2014 à 02h49
    Afficher/Masquer

    Quel cauchemar et dire que Kiev était une magnifique ville très paisible et prospère à l’époque soviétique ! J’ai du mal à croire mes yeux en regardant ces images violentes car j’ai bien connu Kiev à la fin des années 80 pour y avoir vécu pendant quelques temps et ma fille est née dans cette ville où désormais je n’ai plus envie de me rendre ni d’ailleurs dans le reste de l’Ukraine où je ne mettrai plus jamais les pieds tant que cette folie continue…

    Je crois que les Ukrainiens ont besoin d’un gros choc pour réaliser à quel point on leur a lavé le cerveau en les montant contre les Russes et en les incitant de renoncer à tout ce qui est le meilleur en eux, c’est-à-dire à l’appartenance au monde russe, à notre culture et l’histoire commune. Le réveil risque d’être douloureux pour eux… J’en viens presque à souhaiter que l’hiver soit rude et que toute cette vermine du genre Farion soit gelée et détruite à jamais !


  32. dvd Le 17 octobre 2014 à 09h27
    Afficher/Masquer

    Soutien des islamistes pour garder la main sur le pétrole et le gaz, soutien des nazis ou assimilés pour s’attaquer à la Russie.

    On voit l’utilité de stigmatiser les “complotistes” ou “théoriciens du complot”…
    Pour ceux qui ont suivi de près “l’affaire Dieudonné”, il est intéressant de noter que nombre de personnes qui l’ont attaqué parlaient de l’antisémitisme ET de la “dangerosité des théoriciens du complot”.

    On voit qu’on arrive au bout du bout du système : une phase où les problèmes vont exponentiels et où les restrictions de liberté suivent pour masquer, comme la dette pour masquer l’affaissement économique occidental.

    Je conseille le DVD docu d’ARTE Editions “CIA Guerres secrètes” (disponible sur une grande plateforme de vente en ligne que je ne citerai pas…) à tous ceux qui commencent à s’interroger sur nos “gentils amis américains”. Ce docu a été pour moi le révélateur de la cupidité et du cynisme de la quête de la dominance au niveau des nations.


  33. Cassandre Le 17 octobre 2014 à 10h28
    Afficher/Masquer

    Je lis ci et là que les ukrainiens seraient devenus de farouches anti russes. Ceci est encore une belle réussite de la propagande. Beaucoup se considèrent comme de véritables cousins. C’est juste qu’on a donné la parole ET le porte-voix aux autres. Mon père qui a connu 39/45 me disait que les ukrainiens qui servaient sous les drapeaux nazis étaient pire que les nazis eux-mêmes. Il les a vu à l’oeuvre. On aurait pu croire qu’il n’y avait plus de nation pour les accueillir en 2014… hélas leur descendants s’en sont vu remettre les clefs d’une part les US en personne. Tout ça parce que la Chine avait acheté 400.000 hectares arables en Ukraine et qu’elle s’apprêtait à doubler la mise ?


    • V_Parlier Le 17 octobre 2014 à 16h56
      Afficher/Masquer

      Les Ukrainiens qui exercent une pression sur le pouvoir et l’armée et que l’UE soutient sont, eux, de farouches anti-russes. Les autres n’ont pas droit à la parole mais on se doute bien qu’ils existent! Et ils sont bombardés chaque jour par une propagande calomnieuse des plus infâmes qui leur explique que tous leurs malheurs sont causés par les Russes depuis la nuit des temps. C’est plutot cela qu’on tente de décrire ci et là.


Charte de modérations des commentaires