Source : LeMatin.ch

Hollande et Merkel haussent le ton face à Poutine

Ukraine — Dans une déclaration conjointe, Angela Merkel et François Hollande menacent la Russie en cas d’échec des présidentielles. Ils estiment sans valeur les référendums en préparation dans l’est de l’Ukraine.

“François Hollande et Angela Merkel ont prévenu Moscou samedi qu’ils tireraient les «conséquences appropriées» d’un échec des élections présidentielles prévues le 25 mai en Ukraine. Un scrutin dont l’importance est jugée «capitale» par Paris et Berlin.

«Un échec à la tenue des élections présidentielles internationalement reconnues déstabiliserait encore plus le pays», peut-on lire dans une déclaration commune adoptée lors de la visite du président français dans le fief électoral de la chancelière allemande.

«La France et l’Allemagne estiment que dans ce cas les conséquences appropriées devraient être tirées, comme envisagé par le Conseil européen du 6 mars», écrivent les deux dirigeants. Ceux-ci évoquent ainsi une nouvelle phase de sanctions à l’égard de la Russie.

Les armes illégales doivent être collectées

Pour assurer la bonne tenue des élections, Paris et Berlin demandent que le pouvoir de Kiev et les groupes pro-russes s’abstiennent «d’actes de violence, d’intimidation ou de provocations» et que cesse immédiatement «la détention illégale d’armes».

Ces armes devraient selon eux être collectées à partir du 15 mai sous la surveillance de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Ils plaident en outre pour «l’adoption immédiate d’une loi d’amnistie, qui doit être considérée comme une mesure d’établissement de la confiance».”

et :

“Plusieurs États membres, dont la France, plaident pour que la troisième phase des sanctions, celle des sanctions économiques, soit examinée au Conseil européen.”

et :

Ukraine: Juncker pour durcir les sanctions de l’UE contre Moscou

“L’ex-président de l’Eurogroupe et candidat conservateur à la présidence de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’est dit à Madrid favorable au renforcement des sanctions contre la Russie qui « bafoue le droit international » en Ukraine.

Il a ajouté ne pas voir une entrée de l’Ukraine dans l’Union européenne avant 10 ou 15 ans et « a fortiori » dans l’Otan.

« L’Union européenne doit réagir lorsque le droit international est bafoué comme il est actuellement en Crimée et dans la partie sud-est de l’Ukraine par le président (russe Vladimir) Poutine », a dit l’ex-premier ministre du Luxembourg lors d’une conférence de campagne commune avec le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

« Nous ne pouvions pas ne pas réagir parce que les principes sont bafoués. Comme nous ne voulons pas la guerre, nous devions imposer des sanctions qui évidemment seront renforcées si le pouvoir russe ne change pas de politique », a-t-il ajouté.

Selon lui, l’UE doit s’organiser pour répartir « l’impact des sanctions économiques » dû à d’éventuelles mesures de rétorsion russes.

« Les pays qui ont un volume d’échanges avec la Russie relativement développé seront plus frappés que d’autres. La Finlande exporte 14 % de ses produits vers la Russie, l’Allemagne 2 %, la France 2 % ».

L’Union européenne a décidé d’élargir sa liste des sanctions ciblées en l’absence de désescalade en Ukraine, a annoncé le Conseil.

Treize noms de personnalités russes ou prorusses ont été ajoutés à la liste des 48 personnes déjà visées par une interdiction de visas et un gel de leurs avoirs, de même que deux entreprises ayant tiré profit de l’annexion de la Crimée par la Russie, a-t-on précisé de sources diplomatiques.”

================================================================

Donc en résumé, hein : on soutient un putsch violent et meurtrier. Dès le lendemain, les gussses s’amnistient (j’y reviendrai). Un gouvernement est nommé. Pour simplifier à la française : il est composé de 30 % de Néonazis, 30 % de FN et 30 % d’UMP + 10 % de postes insignifiants pour la société civile (à priori, ils ne sont pas non plus très de gauche ces 2 ministres, de la Santé et de la Culture).

Ca se passe (sans surprise si on a bien compris la phrase précédente) très mal – comme ils veulent un peu casser du compatriote russophone, ceux-ci réagissent, et le pays est déstabilisé.

La situation s’envenime. 50 russophones meurent à Odessa, 100 à 200 dans l’Est, pour 20 pro-Kiev environ.

Et là, nos gouvernants déclarent : si le gouvernement qu’on soutient perd le contrôle de l’Ukraine, on va sanctionner la Russie !

Relisez-bien posément la phrase précédente…

Allez : un gouvernement néonazi arrive au Canada et veut y interdire le français. Ca fout le feu au Québec. Et la Russie dit : Si la Canada ne peut organiser son élection, on va sanctionner la France parce qu’ils parlent français !!! De quoi ???

Je ne veux pas défendre ici mordicus la Russie. Juste : chers gouvernements, ok, merci de donner les preuves irréfutables. Comme vous avez la NSA, ça devrait être très facile. P.S. Cependant, la dernière fois, avec les photos truquées du NYT, ça s’est vu…

Vraiment : de bonne foi cher lecteur, si vous pensez le contraire : quelle preuve décisive avez-vous VU (et non pas qu’un journal essaie de vous vendre depuis 2 mois, ou des “preuves secret-défense” des USA) que Poutine fomente les troubles à l’Est ? (parce que sérieusement, déclencher une guerre civile à sa frontière, avec un pays avec lequel on commerce beaucoup, et que vous voyez comme la source de votre patrie, euhhhh, c’est spécial comme logique…)

Maiiiiiiiiiis c’est qu’ils vont réussir à nous déclencher un vrai conflit ces irresponsables…

74 réponses à Hollande, Merkel, Conseil UE : sérieusement ? !!!

  1. Subotai Le 13 mai 2014 à 03h08
    Afficher/Masquer

    Qu’est qu’ils qualifieraient d’échec des présidentielles?

    L’élection de quelqu’un d’autre que leur champion.
    Une faible participation au scrutin ?
    Un résultat non significatif: ballotage, triangulaire?
    Des irrégularités, genre bourrage des urnes, agressions, fermeture des bureaux de votes?
    Quoi???
    Ils craignent peut être que la Russie empêche, par la force, le scrutin de se tenir?
    Ils prennent vraiment les Russes pour des débiles?


    • C Balogh Le 13 mai 2014 à 08h08
      Afficher/Masquer

      Incroyable!
      Ces gus déclarent ceci et cela illégal mais ça ne les dérange pas que le gouvernement soit issu du coup d’état et en plus, ils vont les amnistier?(un coup d’état, pour zoolande et merkel, c’est LEGAL
      Non, mais, de qui se moque t-on?
      Une élection, ça mérite une campagne!!ça, oui, c’est légal!
      où est la campagne???
      est-il légal d’organiser une élection dans un pays en semi-état de guerre civile?est-il légal que les nazis empêchent les gens de voter???ah, ben, oui, c’est légal, il en rêve le zoolande que nous ne votions pas non pluis; c’est sûr, vu comme il va se faire jeter.J’ai comme une envie irrépressible de bafouer cette tronche de petits oldat avec des tomates bien pourries!!
      ah, mais oui, suis-je bête, ils font “campagne”=ils vont à la campagne dessouder n’immporte qui, enfants, femmes et hommes qui ne sont pas d’accord avec le pourtant si démocratique mouvement Maidan!!

      Tiens, en comparaison avec De Gaulle, c’est pas que le scooter ne lui arrive pas à la cheville, c’est que le scooter, il en est encore à creuser 100 mètres sous terre pour arriver à la surface, et il est pas près d’y arriver, notre président n’est rien, comme chacun a pu le voir, rien qu’un petit monstre à lunettes aux ordres de l’atlantisme nazi.Notre président “éructe”, notre président ne prend la parole que pour se soumettre à merkel et les blaireaux de washington, ce mec me dégoûte au plus au point, j’ai honte pour lui.
      encore une chose, ” et que cesse immédiatement «la détention illégale d’armes».”donc ils savent qu’il y a une détention “illégale” d’armes, ils savent que leurs toutous monstrueux psychopathes dézinguent à tout va et ça n’est que maintenant qu’ils en parlent!!!
      Il faudrait inventer un mot bien spécial pour eux, quoique” collabos” avec des nazis me va assez bien.Apparemment la merkel a oublié son histoire de l’allemagne, elle qui soutient des nazis mais ,bon, ils ne sont plus à une traitrise près.


    • Serge Palestine Le 13 mai 2014 à 18h42
      Afficher/Masquer

      Comment “nos” dirigeants occidentaux(le cirque Obamerkholland) peuvent nous vendre une élection présidentielle “démocratique” en Ukraine le 25 mai,alors qu’aujourd’hui même, le chef de la junte de Kiev,auto-proclamé président Oleksandr Turchinov tente d’interdire le Parti communiste Ukrainien (Autour de 12% à la dernière législative! excusez du peu,sur l’ensemble du territoire!),sans parler de l’interdiction de fait dans 2 oblasts (régions) de l’ouest (Lviv,…)et les agressions physiques graves qui ont eu lieu déjà depuis 3 mois…
      Que fait, tiens à ce propos,je crois que c’est entre autre le rôle qui lui est dévolu,….l’OSCE pour “garantir” la légalité de ce scrutin ?
      Qui menace,qui intimide….. qui a pillé et incendié le siége de ce même parti à Kiev!
      Qui est responsable du massacre d’Odessa,autre moyen criminel d’installer la peur


  2. Grégory Le 13 mai 2014 à 03h21
    Afficher/Masquer

    Vu sur @si, le fait que les régions concernées aient immédiatement demandé le rattachement à la Russie n’aide pas. C’est vrai qu’ici on a souvent considéré que les anti kiev n’étaient pas nécessairement pro russes, et c’était probablement assez vrai avant Odessa, mais comme souvent dans ces cas là c’est la prophétie auto-réalisatrice. Finalement puisqu’ils y tiennent tous tellement, il faut peut être mieux dire ok, c’est pro kiev contre pro russes, de toutes façons sauf à dégager les nazis russophobes très loins (et ça semble totalement impossible dans l’état de faiblesse du gouvernement) il semble difficile de maintenir l’Est en Ukraine.

    Je viens de voir que comme ça semblait logique l’Est ne compte pas organiser la présidentielle. Je me demande comment ça va se passer. Kiev va envoyer des gens avec des urnes ? Il y aura une participation de 20% ou moins ? Où ils se feront tirer dessus ?

    Misère…


    • Alexey, Kiev Le 15 mai 2014 à 13h42
      Afficher/Masquer

      Gregory, c’est bien facile. Ils on adopte une nouvelle lois sur les elections. Si les elections sont rates quelque part, alors ces resultats sont exclus. Point final. On les raie, et on definit le gagnant a partir les autres resultats. C’est difficilement imaginable, “c’est immoral, mais c’est comme ca”, helas.


  3. Kiwixar Le 13 mai 2014 à 04h17
    Afficher/Masquer

    Comme l’a très bien fait remarquer Olivier lors de son interview récente par le Cercle des Volontaires, c’est jouer avec le feu de s’en prendre à la Russie (qui n’abdique pas, ce qui doit interloquer l’intégralité des abdiqués traîtres qui nous dirigent avec veulerie) en les titillant avec des représailles économiques. En effet :
    – nos économies sont en dépression, et il n’y a aucune lueur d’espoir à l’horizon (vieillissement, dette), et c’est pas en continuant à baisser les salaires que ça va s’arranger
    – nos banques sont insolvables
    – la Russie et la Chine ont les moyens financiers de rétorquer
    – l’énergie russe (pétrole/gaz) nous est indispensable

    Alors, quel est le but : créer un écroulement de l’économie européenne pour instaurer la loi martiale et suspendre les libertés fondamentales comme aux US (NDDA, Guantanamo) ?
    Restauration du goulag à Cayenne ? Interdiction de manifester sans autorisation ?


  4. VladimirK Le 13 mai 2014 à 05h44
    Afficher/Masquer

    Ah comme j’aimerais avoir Hollande en face, et lui crier au visage qu’avant, je le prenais pour une c—- molle, et que maintenant je le prends pour un menteur et un lâche.

    Une honte !

    Pour ce qui est du Canada Olivier, je vous enverrai un mail, j’ai fait des découvertes intéressantes sur la participation du Canada à Maïdan (ils sont encore pire que les américains, si si, c’est possible !)


    • Nerouiev Le 14 mai 2014 à 16h21
      Afficher/Masquer

      Moi aussi j’aimerais savoir ce que vous savez à propos du Canada. Curieux qu’ils suivent les américains quand on sait l’énorme blocage qu’ils avaient fait sur les importations de bois canadien, mettant en danger l’économie canadienne.


      • Yvon Le 14 mai 2014 à 16h53
        Afficher/Masquer

        apparemment le canada a déjà signé, ils ont eu droit à des procès où l’état canadien a reculé, sur sa lutte anti-tabac, devant l’industrie américaine du tabac…


  5. Crapaud Rouge Le 13 mai 2014 à 06h40
    Afficher/Masquer

    Il me semble évident que les gens, dans l’Est, n’iront pas voter le 25 mai, parce qu’ils sont en colère contre Kiev comme on peut l’être ici contre l’Europe. Mais l’Ouest ira voter en masse, et sans doute avec enthousiasme… Moralité : Kiev et les Occidentaux sont dans la mouise parce qu’un président élu sur 50% du territoire seulement, c’est très problématique. Ils auraient dû annuler ces élections, ou les remplacer par un référendum sur le fédéralisme, au lieu de quoi ils commencent par accuser les Russes, et c’est encore plus problématique…


    • Lamonette Le 13 mai 2014 à 07h36
      Afficher/Masquer

      Bof, on élit bien en France avec des pourcentages d’abstentions abyssaux et une légitimité à la marge de 45% pour le Président tout juste élu.
      On peut deviner que la situation ukrainienne risque d’occuper les discussions un certain temps bien après le 25 mai….


    • Kiwixar Le 13 mai 2014 à 07h41
      Afficher/Masquer

      Le problème c’est qu’il y a des Australopithèques au pouvoir à Kiev, et qu’ils reçoivent des ordres de l’étranger d’agir de manière contraire aux intérêts de l’Ukraine (comme nous avec nos dirigeants).

      Sans menace extérieure, l’est de l’Ukraine aurait pu vouloir l’indépendance sans rattachement à la Russie. Compte-tenu de la menace militaire de ces fous furieux, ils doivent rapidement se rattacher à la Russie pour assurer leur protection, et aussi être inondés d’aide financière (Poutine avait proposé 15 milliards d’euros à l’Ukraine + 5 milliards de réduction sur le prix du gaz).

      A Noël on risque d’avoir des est-ukrainiens dans le jacuzzi avec les fenêtres ouvertes (plein gaz), pendant que les ouest-ukrainiens casseront leurs meubles pour se chauffer, en maudissant l’UE et les US (des amis qui vous veulent du bien).


      • Steph Le 13 mai 2014 à 11h55
        Afficher/Masquer

        Australopithèques ou junkie(s) ? Je fais référence aux vieilles rumeurs sur l’addiction de Timochenko, relayées encore aujourd’hui dans Strategic Culture et De Defensa (http://www.dedefensa.org/article-la_f_hrerin_timochenko_la_r_volution_ou_la_guerre_13_05_2014.html), qui pourrait expliquer la gestion erratique (du propre point de vue des putschistes) de la répression envers les anti-maidan.
        Ce qui montre encore mieux l’inanité des rodomontades européennes vis-à-vis des anti-maidan et des russes. Poutine doit bien se marrer, en considérant cet attelage de couilles molles, faux-derches, néo-nazis et vieux junks sur le retour…


        • Kiwixar Le 13 mai 2014 à 12h48
          Afficher/Masquer

          On a nous aussi eu un président agité qui se touchait souvent l’aile du nez en public.


          • Tikehau Le 13 mai 2014 à 16h59
            Afficher/Masquer

            … parce qu’il mentait à son auditoire ou qu’il n’était, dans le meilleur des cas, pas convaincu du bien fondé de ces propos.

            La com… ET la manipulation.


            • step Le 13 mai 2014 à 17h13
              Afficher/Masquer

              la programmation neurolinguistique nous dit effectivement que c’est ne pas pouvoir se retenir de parler … “au pif”.


  6. Joanna Le 13 mai 2014 à 06h57
    Afficher/Masquer

    J’écris ici pour la première fois sur les évènements en Ukraine pour exprimer à M. Berruyer toute mon admiration et ma gratitude pour l’excellent travail qu’il fait et est le seul à faire d’une façon aussi fouillée sans jamais se décourager.

    Je suis persuadée que nombreux sont celles et ceux qui pensent comme moi.
    Approuver c’est bien mais pas suffisant. Si nous faisions tous en sorte que ces contributions soient connues d’un plus large public ce serait vraiment faire oeuvre utile pour contrer la propagande mensongère et indécente qui nous matraque ailleurs. Je m’y emploie pour ma part.


  7. Yvon Le 13 mai 2014 à 07h14
    Afficher/Masquer

    Je suis d’accord avec vous, j’admire le travail de M. Berruyer, mais, même si ces lectures sont tout-à-fait intéressantes, nous ne pouvons en rester là.
    Une action collective s’impose, mais laquelle ?
    Personnellement ce qui me débecte le plus c’est le traitement de ces mêmes infos par les chaines publiques, je trouve tout-à-fait intolérable d’avoir à payer 113 € par an pour ces journalistes incompétents et mensongés.


    • Karl-Groucho D. Le 13 mai 2014 à 11h56
      Afficher/Masquer

      À Yvon : alors faites comme moi (& je suis de plus en plus nombreux): jetez votre télé ;-))
      K.-G. D.


    • archanonyme Le 13 mai 2014 à 14h55
      Afficher/Masquer

      Le corps de la démocratie c’est l’information non déformée et juste. après je pense que c’est au peuple d’agir et de prendre les décisions. faut montrer pâte blanche car a moins avis il est ni question de d’ukraine, de russie, d’usa, d’europe. car ils sont a leur niveau tous des prédateurs (des loup) soif que certain d’entre eux le soin moins que d’autre. on est en train de se battre pour la survie de la démocratie car en realité le combat c’est pas l’ukraine c’est la démocratie et le droit des peuples dans le monde entier et en particulier en ce moment en europe (ukraine comprise)


    • archanonyme Le 13 mai 2014 à 14h58
      Afficher/Masquer

      @Yvon a propos des journaux

      Vous devez payer alors qu’ils sont subventionner trouver cela normal ?
      Ici ils nous donner des torchons sans valeur gratuitement et les gens applaudisse,
      “si c’est pas un système communiste” ha ! (j’habite en europe)


  8. Kiwixar Le 13 mai 2014 à 07h25
    Afficher/Masquer

    Parmi les palmes d’or dans la rivalité pour la folie, il y a Fabius qui indique “De toute façon, il est hors de question de faire la guerre à la Russie”.

    C’est comme un vendeur qui indiquerait en début de négociation “De toute façon, je vais vous faire une énorme ristourne”…. le vendeur ressort à poil.
    Ou alors c’est un piège comme celui des US à Saddam Hussein juste avant l’invasion du Koweit : “De toute façon, on n’interviendra pas”…. pour inciter Saddam à faire la connerie, et le latter ensuite.


    • ig Le 13 mai 2014 à 13h13
      Afficher/Masquer

      Oui, et cette phrase de Fabius a tourné en boucle sur les media ( enfin ceux que je survole encore).
      Sachant qu’aujourd’hui la norme est d’annoncer le contraire de ce que l’on a l’intention de faire, il me paraît que cette phrase est là pour que le bon peuple entende le mot guerre prononcé par son gouvernement.

      Cela me fait très peur.


      • remi Le 13 mai 2014 à 13h50
        Afficher/Masquer

        C’est comme pour le smic ou les retraites. Le tout c’est de commencer à en parler : d’abord on est contre, ensuite on ne le souhaite pas et finalement on regrette qu’il n’y ait pas d’autres alternatives.
        De toute façon ce qui est bien avec les guerres c’est qu’on les commence toujours à cause de notre ennemi (ce con qui croit que c’est nous l’ennemi)


  9. Pierrefitte Le 13 mai 2014 à 08h04
    Afficher/Masquer

    Bonjour à tous, comme Joanna, c’est ma première intervention sur ce site que je suis de très prés depuis déjà quelque temps. Pour tout dire, je ne m’informe sur la situation ukrainienne qu’ici, n’ayant pas (et n’en voulant plus!) de téléviseur. Je suis écoeuré de tout cela et de la situation internationale…. Mélange de colère,d’abattement et de révolte face à un système prêt à tout pour imposer une politique d’asservissement des masses, quelqu’en soit le prix à payer.
    Et comme vous Joanna, j’essaie de faire passer le message, mais la “masse laborieuse”a du mal à se réveiller.
    Pensez-vous que élections européennes vont changer quelque chose? Pessimisme… quand tu nous tiens.
    Quoiqu’il en soit, merci Olivier et tous les bénévoles de ce site pour ce beau travail, je ne vous lâche pas!!


  10. PHIL_A Le 13 mai 2014 à 09h12
    Afficher/Masquer

    1) When you have the truth on your side speak the truth.
    2) When you do not have the truth on your side argue the law.
    3) When you do not have the law or the truth on your side bang the table.

    1/Quand on a la vérité , on utilise verité
    2/ quand on n’a pas la vérité on invoque la loi
    3/Quand on n’a aucun des 2 , on tape du poing sur la table.

    avec ces 2 la on pourrait rajouter:
    2/Quand on n’est meme pas capable de taper du poing sur la table avec un peu de (meme fausse ) conviction, on prends un air outré et on chouine .

    Pathetiques….


  11. Lamarck Le 13 mai 2014 à 09h32
    Afficher/Masquer

    Les gesticulations et les sanctions économiques , dont tout le monde sait qu’elles ne servent à rien, ne sont pas destinées à Poutine, mais elles ont pour objectif l’opinion publique occidentale. Elles ont pour but de masquer l’échec cuisant de la stratégie occidentale. ( Crimée et chaos en Ukraine ) Nos dirigeants ne peuvent reconnaître leur bêtise et l’absurdité de leur politique. Alors il leur faut un coupable pour se justifier. C’est logique. Le problème est que nous avons élu pseudo-démocratiquement des crétins et des lâches. Je dis pseudo-démocratiquement , car tellement manipules par les médias le pouvoir est donné au plus menteur à la télévision.


    • jducac Le 13 mai 2014 à 11h43
      Afficher/Masquer

      @ Lamarck Le 13 mai 2014 à 09h32

      Nos dirigeants ne peuvent reconnaître leur bêtise et l’absurdité de leur politique. Alors il leur faut un coupable pour se justifier. C’est logique.

      Au plan économique, tout comme en stratégie et géopolitique, nos dirigeants montrent qu’ils sont dépassés par les évènements. Portés depuis fort longtemps par une idéologie anticapitaliste, ils sont bien obligés de reconnaître que leur inconscience fondée sur une utopie, les a amenés à se fourvoyer. Ils ont entraîné ceux qui leur faisaient confiance dans une voie sans issue, entraînant leurs concitoyens sur le chemin de la misère. Faute de les avoir incités à travailler plus et à consommer moins afin de pouvoir investir dans des moyens d’extraction de richesse, ils les ont amenés, comme tout le pays et tous ceux qui ont intégré l’Union Européenne, à devoir se choisir un protecteur dans un monde qui aura de plus en plus de mal à maintenir le niveau de vie moyen de ses habitants.

      http://www.countercurrents.org/chefurka201109.htm

      On peut voir actuellement trois protecteurs possibles, lorsqu’on se réfère aux réserves d’énergies fossiles et de minerais métalliques détenues par les principaux blocs qui ont su préserver leur capital, et qui le gèrent dorénavant en capitalistes. Il y a encore quelques décennies, ils le géraient selon des principes socialo communistes, notamment en Ex URSS et en Chine, mais ils y ont mis fin lorsqu’ils ont vu que ce mode d’exploitation entraînait un important retard de développement qui les condamnerait à terme.
      Ce sont:
      -le bloc réunissant les Etats du continent américain
      -le bloc constitué des pays de l’Ex URSS
      -la Chine
      L’Europe, surtout au Sud, ne dispose plus de telles ressources. L’Afrique, qui en est mieux pourvue, n’étant pas constituée en bloc, ne peut pas tenir le rôle de protecteur.

      On diabolise la Russie en lui prêtant des intentions guerrières mais on ne voit pas les manœuvres plus subtiles de la Chine qui mène sa guerre économique sous l’uniforme de ses policiers. Ils occupent pacifiquement notre territoire puisque la France accueillante est descendue tellement bas qu’elle n’est même plus capable d’assurer la sécurité des touristes Chinois venant visiter le pays et y faire quelques achats de produits de luxe.
      Quelle honte pour notre pays. Il a perdu tout amour propre !

      Après l’épisode du scooter, la France, avec ce détachement de policiers Chinois va devenir la risée du monde. Tout comme les pays Arabes, elle risque de voir s’étioler son industrie touristique après avoir vu s’effondrer les autres.

      http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/05/12/des-policiers-chinois-a-paris_4415066_3224.html


      • archanonyme Le 13 mai 2014 à 15h08
        Afficher/Masquer

        @ Portés depuis fort longtemps par une idéologie anticapitaliste
        (même avis)


        • Micmac Le 13 mai 2014 à 16h33
          Afficher/Masquer

          “Portés depuis fort longtemps par une idéologie anticapitaliste”

          Euh… Vous êtes sûrs? Perso, je ne perçoit pas vraiment l’idéologie anticapitaliste de Hollande et de son gouvernement dans les décisions qu’ils prennent…


          • archanonyme Le 13 mai 2014 à 17h41
            Afficher/Masquer

            C’est plus sournois (c’est une forme entre le communiste et le capitalisme). c’est fait pour protéger les grand groupe sur le dos des plus faible. un bel exemple est le renflouement des banques. la subvention des journaux. il y a plein de petit exemple qui prouvent qu’il modifier les règle et au final ça ressemble plus a du communisme


          • jducac Le 13 mai 2014 à 20h27
            Afficher/Masquer

            @ Micmac Le 13 mai 2014 à 16h33

            Perso, je ne perçois pas vraiment l’idéologie anticapitaliste de Hollande et de son gouvernement dans les décisions qu’ils prennent…

            Sa stratégie, tout comme celle de F.Mitterrand, a consisté à se faire élire en s’attirant la sympathie des couches populaires qui croyaient et croient souvent encore sincèrement à l’anticapitalisme.

            https://www.youtube.com/watch?v=Ui17eyLcJfk

            Une fois en place, il a bien été obligé d’admettre que c’est le processus capitaliste, c’est-à-dire la mise en action d’un capital matériel et humain, constitué en travaillant beaucoup et en consommant peu, qui fait marcher le monde et évoluer l’humanité.

            C’est ce qu’ont découvert les leaders de l’exURSS et de Chine il y a quelques décennies seulement. Cela les a amenés à lancer des messages sincères et efficaces, à l’opposé de ceux tenus par F. Mitterrand et F. Hollande et leurs associés mis en échec économique peu de temps après avoir accédé au pouvoir.
            Ça n’est pas ce qu’a fait Deng Xiaoping lorsqu’il a dit à ses compatriotes
            « Enrichissez-vous » en décembre 1978, lors de la 11e session plénière du comité central du Parti communiste chinois.
            On voit le chemin parcouru depuis, par ces pragmatiques travailleurs qui cultivent la richesse alors que d’autres qui n’aiment pas les riches, fabriquent des pauvres en ruinant leur pays.

            http://www.courrierinternational.com/article/2012/10/04/chine-du-peril-jaune-au-peril-jeune


            • archanonyme Le 13 mai 2014 à 20h47
              Afficher/Masquer

              Pour ma part je suis convaincu que nous nous trouvons plus dans un système capitaliste. Il ressemble au capitalisme, il a les même aspect, mais en lui même il n’est plus capitaliste. (ça me fait réfléchir)

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Capitalisme

              Première phrase, je cite : “Le capitalisme est un concept à la fois économique, sociologique et politique.”

              je crois que quand un état arrive a renflouer ces banque pour ne pas les laisser mourir (loi du marché) ou subventionner les médias pour ne pas les laisser mourir (loi du marché). On est de loin plus dans une “sociologie et une politique capitaliste”

              J’en suis convaincu. (reste a trouve un nom pour définir ce système)
              Ce système ressemble plus a : privatiser les bénéfices, nationaliser les pertes. donc un système hybride entre capitalisme et communisme


            • jducac Le 14 mai 2014 à 07h33
              Afficher/Masquer

              @ archanonyme Le 13 mai 2014 à 20h47

              Pour ma part je suis convaincu que nous ne nous trouvons plus dans un système capitaliste. Il ressemble au capitalisme, il a les mêmes aspects, mais en lui même il n’est plus capitaliste. (ça me fait réfléchir)

              Vous avez bien raison de réfléchir, de chercher à aller au fond des choses afin de mieux cerner la vérité par vous-même. Se libérer des discours ce ceux qui ne vivent qu’en vendant du vent, est la seule voie qui reste pour tenter de sauver notre civilisation.

              Hélas ça n’est pas en vous appuyant sur ce que dit Wikipédia du capitalisme, que vous y parviendrez. En effet, la définition du capitalisme qui y est donnée, est totalement biaisée. Elle est présentée au travers du prisme déformant du marxisme qui sévit en faisant des ravages depuis 150 ans. Elle a amené une grande partie de la population mondiale (surtout en Europe) à s’auto détruire en luttant contre le capital, contre l’essentiel, contre ce qui, grâce à aux fruits, non consommés, du travail passé, permet d’investir et de travailler pour acquérir la richesse, l’énergie indispensable à l’alimentation et à la perpétuation de la vie.

              Première phrase, je cite : “Le capitalisme est un concept à la fois économique, sociologique et politique.”

              Sortez de cette définition pseudo savante, et accrochez vous à la physique de la vie, la biophysique, qui est accessible à tout le monde et qui fait marcher le monde vivant, dont celui des humains, depuis l’origine. Voici une histoire qui peut vous mettre sur la piste.

              http://www.pauljorion.com/blog/?p=19059#comment-129478

              Bonne réflexion !


    • C Balogh Le 13 mai 2014 à 12h48
      Afficher/Masquer

      et au mieux financé, surtout, par entre autre goldman sacks!


  12. Lamonette Le 13 mai 2014 à 09h36
    Afficher/Masquer

    Allez hop, exit Visa et Master Card, le texte sur le système russe de paiement par carte a été signé hier.
    Gloups…


  13. Dreian Le 13 mai 2014 à 09h41
    Afficher/Masquer

    Premier commentaire pour moi ici… merci pour le travail realise sur ce site et la couverture de la question.

    Voila ou la desinformation en arrive aux states….

    https://petitions.whitehouse.gov/petition/designate-russia-state-sponsor-terrorism/XMjbTltM


    • Kiwixar Le 13 mai 2014 à 12h41
      Afficher/Masquer

      Ils sont en train de complètement perdre les pédales.
      Nuland avoue (video à l’appui) qu’ils ont investi 5 milliards de dollars pour l’ “opération Ukraine”, et ensuite une pétition sur le site web de la Maison Blanche pour qualifier les Russes de “terroristes” à cause d’opérations secrètes pour intimider le gouvernement ukrainien ???


  14. BOURDEAUX Le 13 mai 2014 à 10h01
    Afficher/Masquer

    La diplomatie occidentale fait une erreur majeure d’analyse à 2 étages :
    1 : ils comptent sur un score insignifiant de l’extrême droite le 25 mai pour les tenir éloignés du pouvoir, en croyant que cela suffira. Hors, ils négligent que ces gens-là sont désormais armés, qu’ils ont suffisamment pris goût au pouvoir qu’ils détiennent au gouvernement ET dans la rue pour être tentés de le garder par la force après le 25.
    2 : ils imaginent que la population de l’est se calmera quand les néonazis auront été écartés du gouvernement, alors que si le parti néonazi est certes l’écueil le plus saillant à l’est, il n’est pas le plus profond. Le plus profond, c’est le virage vers l’occident que prépare KIEV et dont la population de l’est ne veut pas, parce qu’elle se sent profondément orientale. C’est comme si, en France, on avait un gouvernement qui décide de tourner le dos à l’Europe pour s’engager dans une coopération renforcée avec l’Afrique du nord ou la Turquie.


  15. Bend Le 13 mai 2014 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Pour ma part, ca fait déja plus de 3 mois que je lis des nouvelles et commentaires tous les jours, et ce que je vois venir depuis qq jours, c’est l’établissement d’un “rideau de fer” entre la Russie et tous les pays qui l’entourent, soit ceux de l’ex URSS, soit de l’Europe occidentale, en vue de préparer le commerce et de laisser le champ libre au Traité Trans-atlantique qui devrait arriver d’ici qq mois.

    On serait donc bien dans le cadre d’une transition actuellement, donc normal que les dirigeants ne cherchent pas la guerre, puisque l’enjeu, actuel et futur, est de préparer les marchés et l’économie pour l’arrivée du business avec les Etats-Unis. Tout ça bien sur pour refermer tout marché potentiel à la Russie et la faire sombrer a petit feu. Beaucoup parlait d’isolement de la Russie, c’est bien le cas. On peut aussi le voir vu que Poutine n’a absolument pas bouger depuis le référendum à Donetsk, même avant. Poutine sait très bien ce que préparent les Européens et pour ça il voulait contrer le traité Trans-atlantique par son union douaniere avec la chine. Sauf que la Chine est pas forcément très enthousiaste pour cette union pour le moment.

    Sinon pour angela et bouffon 1er, les sanctions ne sont pas les leurs, mais celle que Washington leur demande de prendre pour continuer à fermer le marché aux Russes, ce qui montre bien que la France est complètement assouvie désormais, mais peut-être un peu moins l’Allemagne, à cause de leur histoire et leur marché toujours important avec la Russie.


    • step Le 13 mai 2014 à 12h42
      Afficher/Masquer

      ” la France est complètement assouvie désormais”… Bon appétit !


      • Bend Le 13 mai 2014 à 13h35
        Afficher/Masquer

        Haha)) ah oui je suis désolé, je me suis mélangé les pinceaux et ai confondu “assouvir” et “asservir” ! M’enfin au moins ça prouve que vous avez lu (au moins) jusque la)))


    • Daniel Le 13 mai 2014 à 18h00
      Afficher/Masquer

      J’estime que Poutine fais la politique du “wait and see” à ce moment vis-à-vis des manoeuvres d’intimidation de l’Otan et par rapport à l’évolution de la situation à l’est de l’Ukraine.

      Les “EUSA” attendent que Poutine fasse un faux pas pour l’accuser d’envahisseur, ce qui pourrait faire tourner l’opinion publique à leur faveur.

      Un jeu d’échecs entre la Russie et les “EUSA” et que jusqu’à présent c’est la Russie qui mène.


  16. YpLee Le 13 mai 2014 à 10h08
    Afficher/Masquer

    Et aller ça continue … sont vraiment aveugle ou ils ont décidé en toute connaissance de cause de nous précipité vers un conflit majeur ???
    C’est soit pathétique soit criminel :-/

    La grande inconnue reste la position de la Chine qui ne doit pas voir tout ça d’un bon oeil.


    • Caroline Porteu Le 13 mai 2014 à 10h27
      Afficher/Masquer

      Yplee
      La position de la Chine n’est une grande inconnue que pour ceux qui limitent leurs sources d’informations aux médias mainstream français .

      Pour ceux qui sont plus curieux, elle est tout sauf inconnue ..

      La Chine soutient la Russie avec une certaine retenue car elle est par définition contre toute action séparatiste , étant elle même confrontée à des troubles avec les Ouighours .

      Les manoeuvres navales Russo/chinoises conjointes commencent dans quelques jours

      Poutine est attendu en Chine le 20 Mai et la signature de très importants contrats stratégiques , gaziers en particulier seront vraisemblablement actés lors de cette visite .. (dans quelle monnaie ?? )

      Tous les communiqués officiels chinois (Xinhua) mettent en avant la position de la Russie sur la recherche d’une solution politique à la crise , solution incluant des négociations avec tous les partis , ce à quoi Kiev se refuse toujours .

      La seule radio recommandée que vous pouvez trouver sur un site comme le Quotidien du Peuple est la Voix de la Russie (colonne de droite dans le lien ci-dessous) .
      http://french.peopledaily.com.cn/

      Et si vous comparez les commentaires officiels à la suite la visite de Hagel et celle de Lavrov , la question ne se pose même plus .

      Il y a eu récemment des prises de position tout à fait claires de la part de l’OCS (Office de Coopération de Shangai qui est devenu une sorte d’alternative ou plutôt de concurrent de l’Otan) et un désaccord américano chinois sur la lutte contre le terrorisme

      Beaucoup de signaux non ?


      • Nerouiev Le 14 mai 2014 à 16h46
        Afficher/Masquer

        Je ne suis pas féru de géopolitique mais concernant les relations Russie/Chine j’y vois un énorme danger pour l’UE car la Chine n’a pas l’énergie suffisante sur son sol pour accroître son développement à l’ensemble de sa population. Le gaz russe pourrait nous filer sous le nez. Dans le Brics, j’y vois surtout le besoin de la Chine en approvisionnements énergétiques venant d’Amérique du Sud.


    • C Balogh Le 14 mai 2014 à 17h11
      Afficher/Masquer

      à moins-ce qu’elles inversent la vapeur et commercent entièrement dans une autre monnaie, ce que j’appelle de tous mes voeux.Bon, je suis bien consciente que tout s’effondrera mais de toute façon, nos modèles sociaux sont attaqués de tous bords, que le dollar s’effondre et on pourra enfin un peu respirer et mettre en route d’autres projets que de s’allier ou se soumettre à ses cow-boys sanguinaires pour aller bouter le feu à la terre entière.


  17. lanQou Le 13 mai 2014 à 10h22
    Afficher/Masquer

    ^^ Ils commencent à avoir les pétoches nos amis, et après avoir créer les conditions du chaos en faisant tomber un “oligarque mafieux” (Fourest original) accessoirement “président élu”, ils ne souhaitent rien tant que de réinstaller à la présidence…. un oligarque respectable, un certain Mr Porochenko, financier de Maïdan.
    Car sinon quoi?
    Sinon tandis que le soulèvement populaire des régions de l’Est les amènerait à l’autonomie voire carrément à rejoindre la fédération de Russie (en tout cas plus les militaires de Kiev se lâchent à l’Est et plus les insurgés vont demander l’aide de Moscou, c’est assez logique…), l’UE elle va se retrouver à devoir gérer et financer une demi-Ukraine pleine de nazi et d’ultra-nationalistes, tu parles d’un succès géopolitique…


    • step Le 13 mai 2014 à 12h52
      Afficher/Masquer

      depuis le début de cette triste affaire, je pense que c’est une des possibilités envisagées par poutine. Récupérer la partie la plus riche, la plus “raisonnable” de l’Ukraine, et laisser à l’UE les plus pauvres, et ingérables. Qui n’en veut du cadeau !

      On ne joue pas impunément aux échecs géopolitiques face à un russe.


  18. Martine Le 13 mai 2014 à 10h34
    Afficher/Masquer

    Po-si-ti-vons!

    On a tout intérêt à ce que les Russes créent un internet fermé, des outils de traduction, de navigation, et de courriel qui n’appartiennent pas à Google inc. De même, à ce qu’ils organisent mieux leurs échanges, sans appui sur le dollar et sur les institutions internationales qui ont toutes été phagocytées par le P1 (blague des diplomates de l’ONU à propos des 5 puissances ayant le droit de véto au conseil de sécurité, connus sous le sobriquet de P5, mais réduit généralement à un P1, étant donné les pressions bien orchestrées des US).
    J’irai plus loin: l’EU et l’Allemagne ont intérêt à une sortie de l’Allemagne.
    Et l’EU a tout intérêt à la réintroduction des monnaies locales, à côté de l’euro.

    Alors, allons-y!


    • P. Peterovich Le 13 mai 2014 à 10h56
      Afficher/Masquer

      “On a tout intérêt à ce que les Russes créent un internet fermé, des outils de traduction, de navigation, et de courriel qui n’appartiennent pas à Google inc.”

      Ben voyons… C’est clair qu’un internet russe sera à l’abri de tout espionnage. Les Russes n’écoutent pas les communications (non, même pas celles de la baronne Ashton) et ne hackent pas les serveurs officiels (non, même pas ceux du ministère belges des affaires étrangères).


      • Martine Le 13 mai 2014 à 12h15
        Afficher/Masquer

        “Il est clair que les Russes n’écoutent pas…”
        Vous me faites un procès d’intention. Tout le monde écoute tout le monde, mais seuls les Américains agissent directement sur les câbles sous-marins. Ces mêmes câbles qui ont des pannes lors de certains mouvements de capitaux cruciaux, comme cela s’est déjà vu avec les câbles qui aboutissent vers l’Egypte et l’Arabie Saoudite.
        Il faut plus d’acteurs sur la toile, et plus d’outils. Quand Wikipedia et Googlebooks ont le pouvoir d’agir sur des millions de cerveaux, la situation est suffisamment grave pour vouloir un peu de diversité. Idem pour le matériel informatique…. Demander aux Européens un peu de créativités, c’est le minimum.


    • George Abitbol Le 13 mai 2014 à 11h04
      Afficher/Masquer

      Euh… en ce moment j’ai un peu plus confiance en la Russie qu’en l’UE pour améliorer la situation, mais de la à se dire “pour contrer le monopole de la NSA et des USA sur le net, faut le refiler à la Russie”

      Euh… j’sais pas vous, mais perso je pense pas non plus que Poutine soit Jesus hein, si on leur en laisse le temps et les moyens j’suis pas sur que la Russie prendrait pas le même chemin.

      Bordel, arretez de croire que tout les problèmes vont être réglé par la Russie …

      Actuellement la Russie essaie de redorer son blason, Poutine fait un bon boulot je crois (même si tout n’est pas soutenable), mais ca reste quand même un des pays les plus important du monde, ca magouille dans tout les sens au niveau des entreprise, etc etc, c’est pas le paradis et c’est pas des anges sauveurs les russes !!!

      C’est pour ca que j’aime le travail de Olivier, car il est impartial et s’en tient aux faits, y’a pas de “pro-russe” ou “pro-européens”.


      • archanonyme Le 13 mai 2014 à 15h43
        Afficher/Masquer

        A moins avis si il ne défend pas la Russie, c’est l’affaiblissement de la Russie et de sont pouvoir au profits de la gouvernance mondial sur le longue terme. Ce que fait Putin, est logique, il défend l’état nation russe puissant (c’est justement ce qui est reprocher à la Russie *, d’être un état nation puissant qui contre balance avec la gouvernance mondial comme par exemple dans le cas de la Syrie et de l’iran et comme on peut le voir en Ukraine)

        * c’est pourquoi un diplomate américain a dit que la Russie a trahis le nouvelle ordre mondial. car ils était convenu pour tout un chacun que la russie reste un acteur minoritaire et allié au nouvelle ordre mondial


  19. tchoo Le 13 mai 2014 à 14h04
    Afficher/Masquer

    Il va nous rester quoi à faire avec ces pyromanes?
    Plus on avance, plus les solutions se réduisent à deux: soit après avoir vociférer jusqu’a plus soif, fait moultes moulinets avec leurs petits bras, ils finissent par s’écraser lamentablement ridiculisant pour longtemps tous nos pays, et ça face aux Russes c’est pas bon
    soit c’est l’escalade jusqu’au conflit armé dont il semble pour l’instant qu’aucun d’entre eux soit en mesure d’en mesurer les conséquences
    Dont rien de bon ni d’un coté, ni de l’autre
    Il ne nous reste plus, bientôt, que la solution de les éjecter de leurs postes


  20. C Balogh Le 13 mai 2014 à 14h19
    Afficher/Masquer

    Bonjour Tchoo,
    Je dirai pour ma part que tout ça est du flan, les USA et l’UE, surtout n’ayant pas les moyens humains, militaires, économiques pour aller faire la guerre, (c’est la Russie qui avec ses gros porteurs aide la France en Afrique.)et des sanctions, encore moins.
    L’armement des usa n’est pas du tout au point, ils font de la propagande mais le fait est que bcp de leurs inventions n’ont jamais décollé du sol.
    Donc, il doit y avoir une autre raison, au début, je pensais que toutes ces “pantalonnades “étaient destinées à nous cacher la négociation du traité transatlantique, mais, au final, et vu que tout le monde ou presque a entendu parler du traité(grâce à Mr Jennar que je remercie d’ailleurs), je pense qu’il y autre chose, je ne réussis pas à mettte la main dessus.
    Cependant, à regarder les dérives faites par ces malades mentaux et n’y voyant rien d’autre que l’anéantissement des peuples, je me demande, si effectivement, ils ne veulent pas faire un “nettoyage ethnique (pour eux c’est entre les riches et les pauvres)parce que comme tout le monde le sait, les multinationales et firmes américaines, sont des vampires qui n’ont de cesse d’aller bouter le feu partout sur la planète.Perso, je ne serai même pas étonnée que zooland ait signé pour qu’on soit tous assassinés, rayés de la carte:cela laisserait la place à ces co—–s, d’américains corporatistes pour envahir l’europe avec leur arrogance, leur fierté mal placée de meurtriers, leur pauvre vanité, leur saloperie de bouffe, de non-valeurs, leur agronomie pourrie et leurs armes.Je me demande ce qu’ils ont promis à cet homme(et son pauvre gouvernement de collabos) qui déshonore chaque jour davantage la France.


  21. archanonyme Le 13 mai 2014 à 14h37
    Afficher/Masquer

    La démocratie c’est le droit des peuple à l’auto-détermination. Ha oui c’est vrais l’Ukraine comme l’Europe c’est un pays artificiel qu’il faut tenir avec la force. c’est vrais, j’ai oublier que en 2014 la démocratie n’existe plus vraiment


  22. Micmac Le 13 mai 2014 à 16h28
    Afficher/Masquer

    Je lis ici des tas d’analyses géopolitiques très pointues, mais en fait je n’y crois pas trop. Je ne pense pas qu’il faille aller chercher si loin.

    Nos gouvernants sont complètement débiles, n’ont aucun recul, aucune vision, une culture très limitée, et adoptent un comportement très grégaire. Ça vaut aussi pour les journalistes, qui sortent du même moule. Avec cette grille d’analyse, l’interprétation des évènements devient très facile. Pas seulement sur l’Ukraine, sur beaucoup d’autres sujets…

    Prenez Hollande (ou Fabius, ou autres, d’un bord ou de l’autre…). Le gars à passé ça carrière politique (couronnée de succès) en petits compromis minables entre courants du PS. 30 ans de politicailleries. Un talent hors paire dans ce cadre. Il ne sait plus faire rien d’autre. Une absence totale de colonne vertébrale idéologique. J’ai même l’impression que tout ça (la politique, la vraie) l’ennuie profondément.

    Prenez le congrès US : une espèce de pétaudière dans laquelle la corruption est non seulement légale, mais est au cœur même du fonctionnement intrinsèque de tout le système. Les représentants et sénateurs ne sont plus que les représentants de groupes de pression. Ajouter à ça la privatisation massive de l’analyse (think tanks et autres “fondations”)…

    En fait, les politiques au pouvoir aujourd’hui en “Occident” n’ont plus d’idéologie, plus de but, plus de vision. Fukuyama et la fin de l’Histoire, le triomphe du Saint et Divin Marché les a dispensé de réfléchir depuis bien longtemps.

    Je reviens à Hollande (et ça vaut aussi pour son prédécesseur). A quoi pense t-il?

    C’est simple, à rien. Il délègue. La politique économique à la commission européenne, la politique étrangère à l’Otan, voir aux deux, et vogue la galère. Que quelqu’un puisse se poser des questions sur la pertinence des décisions prisent sous cette double tutelle est perçu par lui et ses semblables (nombreux, mais il n’en sont pas tous là…) comme une étrange incongruité, une renaissance du populisme ou pire encore du nationalisme (et c’est un homme de gauche qui conchie le FN qui écrit ici)… La perception de JL Mélenchon par le “journal” Le Monde prend ici tout son sens.

    Défendre les intérêts de ses électeurs? Mais ma bonne dame, vous n’y pensez pas! C’est du populisme… La démocratie? Du populisme… C’est tout.

    De mémoire, Todd disait il y a peu, en parlant de Moscovicci je crois, et en élargissant son propos par un pluriel (en substance) :
    “Je connais ces gens depuis longtemps. On fait parti du même milieu. Et je peux vous affirmer que ça fait bien longtemps qu’ils ne pensent plus.”


    • archanonyme Le 13 mai 2014 à 18h15
      Afficher/Masquer

      Je suis d’accord avec vous, ils, les représentant de nos soit disant pays démocratique (démocratie représentative), sont des incapables, des vendu, des corrompu, des sans but. Par contre les groupe de pression derrière eux, ont une réel idéologie et un réel but mais caché


  23. Fool Prophet Le 13 mai 2014 à 18h01
    Afficher/Masquer

    Politis douteux sur l’Ukraine ces derniers temps… mais Bernard Langlois qui cite Berruyer citant Paul Craig Roberts.

    http://www.politis.fr/Ukraine-Russie,26844.html


  24. Ztong Le 13 mai 2014 à 20h43
    Afficher/Masquer

    Voilà la France et l’Allemagne alignées, et derrière le reste de l’Europe, on dirait bien.
    Nous rejoignons la vocation première de ce blog : l’économie.

    Les USA, au bord de l’effondrement, construisent à marche forcée l’ “Occident too big to fail”.

    L’Allemagne était encore réticente ; manifestement c’est plié.

    Et (hasard ?) on nous annonce un relâchement de la pression fiscale.
    Draghi va-t-il lancer la planche à billets ? Le GEAB considère l’hypothèse plausible.
    L’Europe est devenue le flotteur des USA, les USA le seul horizon de l’Europe.

    L’Ukraine est un catalyseur.


  25. phil Le 14 mai 2014 à 00h13
    Afficher/Masquer

    Pour mon premier commentaire sur ce site,je tenais a feliciter olivier pour son formidable travail ainsi que tous les benevoles partenaires determinés à mettre en lumiere la verité sur les evenements ukrainien.Merci pour votre acharnement a ne rien laisser passer et je vous souhaite de continuer a contrarier cette puante propagande EUSA (via nos tristes medias et journalistes )en
    gardant cette rigueur et honneteté qui vous carecterise..


  26. Lavieva Le 14 mai 2014 à 09h22
    Afficher/Masquer

    États-Unis exige de reporter l’élection en Syrie. C’est en Ukraine, besoin de tenir des élections dès que possible. Besoin d’imposer des sanctions contre les Etats-Unis, si les élections n’ont pas lieu en Syrie. )))))))))))))))


  27. Hellebora Le 14 mai 2014 à 12h25
    Afficher/Masquer

    Ce mercredi 14 mai : entretien de Laurent Fabius avec son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, au Quai d’Orsay.”
    http://www.laurentfabius.fr/agenda


  28. Hellebora Le 14 mai 2014 à 12h43
    Afficher/Masquer

    Frank-Walter Steinmeier qui a rencontré “le président par intérim Oleksandr Tourtchynov, le premier ministre Arseniï Iatseniouk et le ministre des Affaires étrangères Andriï Dechtchytsia” et qui retournera les voir sous peu.
    – Difficile d’attendre qqchose de positif de ces échanges 🙁

    http://www.allemagne.diplo.de/Vertretung/frankreich/fr/__pr/nq/2014-05/2014-05-13-steinmeier-ukraine-pm.html?archive=3521278

    http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Ukraine-l-UE-et-l-OSCE-tentent-une-mediation-2014-05-13-1149351


  29. Nerouiev Le 14 mai 2014 à 19h15
    Afficher/Masquer

    Grâce à ce blog j’ai la chance de pouvoir être informé d’une façon impartiale et documentée par son auteur et aussi par tous les intervenants. Merci à vous tous. J’essaye à mon tour de comprendre le fond non avoué du problème qui a failli se passer en Géorgie mais qui apparaît de façon flagrante en Ukraine. Plusieurs points semblent converger :
    – Une Russie qui développe un capitalisme social à la française d’avant 1990 et qui se développe fortement en tissant doucement sa toile économique avec l’Europe et les Brics.
    – Une Russie relativement peu peuplée, qui a tout pour se développer sur elle-même avec la Biélorussie et le Kazakhstan si besoin était et peu dépendante de la surpopulation mondiale.
    – Une avance militaire conséquente en termes de missiles notamment.
    Bref un concurrent sérieux à la politique américaine qui a besoin d’une expansion continuelle pour se maintenir et qui n’a pas d’équilibre stable à long terme au bout du chemin. La surpopulation actuelle lui profite mais ce n’est pas une finalité en soi. La privatisation extrême ne profite qu’à certains mais creuse des écarts instables à long terme. La vassalisation de l’Europe est un ballon d’oxygène pour les US mais au détriment de l’UE à long terme car elle manque des ressources fondamentales qui lui sont nécessaires. Les échanges économiques entre la Russie et l’UE ont augmenté de façon rapide et importante qui a de quoi inquiéter les US. De mon point de vue les européens devraient se méfier que les US ne sont pas un client fiable, on a eu maintes fois l’occasion de le constater. Se tourner trop franchement vers les US en abandonnant les échanges vers la Russie est un risque à ne pas courir.


  30. ESC Le 14 mai 2014 à 22h34
    Afficher/Masquer

    Pourrait-on imaginer la chose suivante : si les alliés européens ne sanctionnent pas la Russie, les agences de notation (américaines) les dégradent (les arguments seront vite trouvés pour la France) et font resurgir un risque de crise en zone Euro ? Dans les deux cas les USA offrent un sursis au dollar.


    • petit_monstre Le 15 mai 2014 à 11h38
      Afficher/Masquer

      Autre scénario (im)possible :

      La chine décide de bouger ses pions sur l’échiquier mondial… Elle convoque UE et Russie à une table ronde pour mettre fin au conflit et dans la foulée invite tout les pays de la zone Eurasie à créer une zone commune politique et économique (même si ce second point découle du premier)

      Aaaah si seulement la Chine n’était pas capitaliste et l’Europe le toutou des USA


  31. Hellebora Le 16 mai 2014 à 16h25
    Afficher/Masquer

    Angela Merkel huée lors d’un déplacement de la CDU – 14 mai (à Berlin ?)
    http://www.youtube.com/watch?v=BV_COzypDHY&feature=youtu.be

    Les panneaux des manifestants : “stoppt die nazis in Ukraine” “Pas de guerre contre la Russie” “Secteur Droit = fascisme”; “L’europe n’est forte qu’avec la Russie”; “Non à la chasse aux sorcières des médias contre la Russie”…


  32. aller vers page Le 19 mai 2014 à 11h13
    Afficher/Masquer

    Un article finement mené qui ouvre à la réflexion…


Charte de modérations des commentaires