Les Crises Les Crises
2.avril.20202.4.2020 // Les Crises

Coronavirus : le conseil scientifique propose un confinement de six semaines

Merci 2
J'envoie

Source : Les Echos, Grégoire Poussielgue, 24-03-2020

Les Français n’en ont pas fini avec le confinement , entré ce 24 mars dans sa deuxième semaine. Dans un avis rendu ce mardi soir, le conseil scientifique – instance mise en place par le gouvernement pour l’aider dans ses choix dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus – plaide pour un confinement de six semaines à partir de sa mise en place. Ce qui signifie que le confinement durerait jusqu’au mardi 28 avril.

Présidé par Jean-François Delfraissy , ce conseil scientifique a déjà rendu plusieurs avis depuis sa mise en place et le début de l’épidémie. Ce mardi, il plaide aussi pour un renforcement de ce confinement. « Il est indispensable de renforcer les conditions dans lesquelles est mis en oeuvre ce confinement », a-t-il précisé. Il propose deux options pour le renforcer : soit « durcir les mesures de confinement en les appliquant à toute la population dans un esprit d’égalité », soit « appliquer strictement le confinement dans ses modalités actuelles sans en modifier les règles en vigueur à l’échelle nationale ».

« Les effets épidémiologiques du confinement ne peuvent être observés qu’à partir d’une durée de deux à trois semaines à partir de sa mise en oeuvre. Trois semaines après le démarrage du confinement sont donc nécessaires pour obtenir une première estimation de son impact. Cela s’explique par le délai de deux à trois semaines entre l’infection d’une personne et son admission éventuelle en réanimation dans les cas les plus graves », précise le comité scientifique dans son avis. Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, l’épidémie a fait 1.100 morts en France, dont 240 pour la seule journée de mardi. 2.516 patients sont en réanimation, soit 434 de plus que lundi.

Interrogé à sa sortie de l’Elysée où Emmanuel Macron a installé cet après-midi le Care – comité analyse recherche et expertise – Olivier Véran, le ministre de la Santé, a rappelé que le comité scientifique ne formulait que des avis et que le délai de six semaines était une « estimation ». « Le confinement a une vocation, protéger les Français. Tant qu’il devra durer, il durera », a déclaré Olivier Véran.

Multiplier les tests

« Lorsque la circulation du virus sera contrôlée, lorsque les hôpitaux auront pu soigner les malades, alors la question de la levée du confinement pourra être abordée », a-t-il déclaré. Le conseil précise pour sa part qu’il formulera une stratégie de sortie du confinement.

Sur la question des tests, Olivier Veran a assuré qu’ils seraient « multipliés » sur le territoire, comme le préconise l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Alors que la pénurie de masques suscite une polémique qui n’en finit pas, le conseil scientifique appelle aussi le gouvernement à être plus clair dans sa communication pour ce qui concerne le matériel médical. « Il semble indispensable pour les pouvoirs publics de faire preuve d’une entière transparence et de plus de clarté, afin de répondre aux questions que se posent les hôpitaux et les soignants quant aux stocks existants et à la manière dont les services seront approvisionnés. L’incertitude augmente considérablement la charge émotionnelle pour les soignants ce qui est préjudiciable à la qualité des soins réalisés », estime-t-il.

Source : Les Echos, Grégoire Poussielgue, 24-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications