Les Crises Les Crises
6.janvier.20246.1.2024 // Les Crises

Israël, Palestine : camoufler un drame par une propagande hallucinante ! – Lex Imperii

Merci 170
J'envoie

« Israël a l’armée la plus morale du monde !« , « La seule démocratie du Moyen-Orient« , « Des bébés massacrés par des animaux humains« … Si vous avez été un tant soit peu exposé à « l’information » ces derniers mois, ces formules ont dû saturer vos tympans. Mais le réel dans tout ça, il nous dit quoi ?

Me suivre sur twitter / X : https://twitter.com/lex_imperii
Me suivre sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100090976955291

Toutes les sources affichées dans la vidéo sont par ordre chronologique sur ce doc :
https://docs.google.com/document/d/1KQ3ApyGS708J5uf3TITwG6_22NHrca84DTEqkQuzQxI/edit?usp=sharing

Commentaire recommandé

Lt Briggs // 06.01.2024 à 18h56

Je salue le gros boulot sur le fond et sur la forme.
J’ajouterais que l’élément le plus grossier de toute propagande, finalement, c’est peut-être l’absence de contextualisation. Depuis le 7 octobre, je n’ai jamais aussi peu entendu parler de l’occupation des territoires palestiniens dans les grands médias. Comme s’il fallait éviter toute compréhension et rester dans l’émotionnel. Ce dernier, inévitable et sans doute même sain suite à un événement d’une telle nature, cède normalement la place à l’envie de comprendre les origines de l’événement, les enjeux, les acteurs, etc. Tout cela afin de se positionner, voire de faire des propositions constructives. Or là rien de tel. Il faut rester au 7 octobre et ne plus en bouger. Jusqu’au prochain bain de sang.
Pareil pour l’attaque de l’Ukraine par la Russie, qui n’est pas « une agression comme on n’en avait pas vu depuis 1945 », mais un mouvement d’échecs des Russes après plusieurs coups successifs des Américains (élargissement de l’OTAN) qui avaient pu profiter de l’affaiblissement russe dans les années 1990.

5 réactions et commentaires

  • Lt Briggs // 06.01.2024 à 18h56

    Je salue le gros boulot sur le fond et sur la forme.
    J’ajouterais que l’élément le plus grossier de toute propagande, finalement, c’est peut-être l’absence de contextualisation. Depuis le 7 octobre, je n’ai jamais aussi peu entendu parler de l’occupation des territoires palestiniens dans les grands médias. Comme s’il fallait éviter toute compréhension et rester dans l’émotionnel. Ce dernier, inévitable et sans doute même sain suite à un événement d’une telle nature, cède normalement la place à l’envie de comprendre les origines de l’événement, les enjeux, les acteurs, etc. Tout cela afin de se positionner, voire de faire des propositions constructives. Or là rien de tel. Il faut rester au 7 octobre et ne plus en bouger. Jusqu’au prochain bain de sang.
    Pareil pour l’attaque de l’Ukraine par la Russie, qui n’est pas « une agression comme on n’en avait pas vu depuis 1945 », mais un mouvement d’échecs des Russes après plusieurs coups successifs des Américains (élargissement de l’OTAN) qui avaient pu profiter de l’affaiblissement russe dans les années 1990.

      +91

    Alerter
  • galafo // 07.01.2024 à 10h34

    Cela fait longtemps que je ne crois plus en « Israël » … Nous avons créé le malheur des Palestiniens en 1948 pour se donner une « bonne conscience » après la « Shoah » … A l’époque c’était encore le temps des « colonies » des Français, des Anglais,des Allemands…etc… sur tous les continents .. Les autochtones n’avaient que peu « d’existence » … L’Occident « imposait » … et les Palestiniens ont dû faire de la place aux « juifs » …. On voit le résultat final … Ils ont perdu leur pays « La Palestine » qui n’a plus d’existence « juridique ».. qu’on leur avait « promis » en 1948 … Ils sont patients… L’Occident n’a pas perdu son esprit « colonisateur »… Si par hasard on découvrait une planète « habitée » … je plains les autochtones si ils ne sont pas « armés » !!!

      +26

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 09.01.2024 à 11h35

      « L’Occident n’a pas perdu son esprit colonisateur. »
      Euh… pas seulement « l’Occident »…
      L’idée d’envahir des territoires par la force armée, aux fins de profiter de ressources naturelles(y compris humaines)supplémentaires, si elle a germé dans l’esprit de la plupart des entités « politiques » (« pays » avec leurs dirigeant-e-s et dirigé-e-s) en capacité de le faire, pendant des siècles, a été obligée de s’adapter aux réalités dramatiques, horriblement destructrices, constatées après la seconde guerre mondiale.
      Certains consensus ont été trouvés et consignés…
      Néanmoins, elle s’est perpétuée sous la forme d’acquisitions plus ou moins « légales » de « parts de Marché », bien souvent camouflées et renforcées par des guerres opportunistes.

      Or, grâce à la diffusion mondiale de l’information, tout un-e chacun-e peut désormais connaître les injustices qui se produisent lors de ces « invasions », qui détruisent non seulement des êtres humains dans leurs sociétés, mais aussi leur biotope indispensable, et s’élever, protester, se bouger, se lever, contre les graves détériorations qui menacent leur avenir et celui de leur progéniture, et choisir de décider de vivre ensemble en instaurant de nouvelles règles dans un consensus plus large et plus juste.

        +0

      Alerter
    • Grd-mère Michelle // 09.01.2024 à 11h43

      Suite: Pas étonnant, donc, que les personnes privilégiées par la situation actuelle aient des réticences à remettre en question la perpétuelle compétition qui fut de tous temps le « modus vivendi » de l’humanité tenaillée par la peur de manquer du nécessaire vital, et propagent des mensonges pour éviter de progresser sur le chemin de la paix et de la conciliation , ce qui, pensent-elles, leur nuirait en réduisant leurs « avoirs » aussi abusifs qu’insatisfaisants.

        +0

      Alerter
  • SEPH // 08.01.2024 à 13h52

    Très intéressante la vidéo De Michel Collon :
    Gaza, Israël et médiamensonges – conférence de Michel Collon https://youtu.be/AV3SIgwOWRE

      +10

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications