Les Crises Les Crises
11.décembre.202011.12.2020 // Les Crises

Le Ministère de l’Intérieur muscle les possibilités de fichage politique

Merci 84
J'envoie

Source : NextInpact

Vendredi 4 décembre, trois décrets du ministère de l’Intérieur ont été publiés : l’objectif est de muscler les fichiers du renseignement territorial (PASP et GIPASP qui ont succédé à Edvige) et les enquêtes administratives.

Lire l’article complet sur NextInpact

Parmi les multiples nouveautés, les services pourront recueillir des informations sur l’opinion des personnes surveillées, leurs pseudos Twitter, des données de santé, le tout pour des finalités élargies qui dépassent la sécurité publique.

Le fichage en fonction des opinions et des convictions religieuses

Les trois décrets portent sur les fichiers frères du renseignement territorial de la police (PASP) et la gendarmerie (GIPASP) et celui qui permet les enquêtes administratives (EASP) nécessaires pour la profession de magistrat, policier, surveillant pénitentiaire, policier municipal, agent de sécurité privé ou… de la Hadopi.

Rappelons que le PASP et GIPASP ont un champ plus large que le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) qui vise les personnes radicalisées. En 2017, 43 500 personnes étaient fichées au PASP et 40 500 au GIPASP.

Des fichiers larges qui permettent aux forces de l’ordre de surveiller toute personne présentant une menace à l’ordre public (manifestants violents, hooligans,…). Peuvent accéder au PASP et au GIPASP, les agents des services, mais également tous les policiers et gendarmes, ainsi que les procureurs (une nouveauté des décrets).

Lire la suite de l’article sur NextInpact

Source : NextInpact – 04/12/2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

ez // 11.12.2020 à 11h27

voir aussi

– le décryptage et l’analyse de la Quadrature du Net sur les derniers décrets – parce qu’apparement la loi sur la sécurité globale qui déjà est plus que discutable ne suffit pas au gouvernement – https://www.laquadrature.net/2020/12/08/decrets-pasp-fichage-massif-des-militants-politiques

– l’analyse de l’avocat Régis de Castelnau: https://www.vududroit.com/2020/12/derive-autoritaire-du-macronisme-le-diable-est-dans-les-details

– les observations du Syndicat de la Magistrature devant la commission d’enquête parlementaire: http://www.syndicat-magistrature.org/IMG/pdf/observations_devant_le_commission_d_enque_te_sur_le_maintien_de_l_ordre.pdf

Notez que cela s’ajoute aux précédentes lois et décrets qui déjà autorisaient le fichage de l’ADN, des données de déplacements via les transports publics, de santé, des activités publiques sur les réseaux sociaux. Le qualificatif public ayant désormais disparu dans la formulation des derniers décrets on ne peut qu’en conclure que toute l’activité des réseaux sociaux est désormais surveillée…

39 réactions et commentaires

  • calal // 11.12.2020 à 07h39

    « ainsi que les procureurs »

    Comme ca si un procureur voit apparaitre dans une procedure un nom qui est aussi sur le « mur des cons »,il n’oubliera pas de poursuivre pour persecuter…

      +16

    Alerter
  • sergeat // 11.12.2020 à 08h21

    Qui est exclu de ces fichiers ?:les black blocs,les anti-fa,les passeurs,…..?

      +40

    Alerter
    • Rémi // 11.12.2020 à 09h46

      Pas exclu, classés alliés du Pouvoir.
      La police francaise est rigoureuse.

        +23

      Alerter
    • robess // 11.12.2020 à 09h59

      alliance fo police .rn .betar .crif ldj etc etc

        +10

      Alerter
  • vert-de-taire // 11.12.2020 à 10h54

    quelles différences avec les régimes fascistes ?

      +17

    Alerter
    • Fernet Branca // 12.12.2020 à 12h24

      Les moyens informatiques.
      Avant c’était des fichiers dans des tiroirs de meubles classeurs en bois .contenant des fiches en cartons. Et pour les plus surveillés de gros dossiers avec plein de feuilles en papier.
      Un seul point rassurant la taille des organisations police et gendarmerie. Car l’informatique des grandes entreprises est parfois très foutraque.

        +3

      Alerter
  • Nanann // 11.12.2020 à 10h59

    Pour le criminologue Xavier Raufer, en ce qui concerne les Black Blocs qui sévissent en France, ils sont déjà tous connus du Renseignement , parfaitement identifiés. Et il ne se passe rien. Donc à quoi va servir réellement ce fichage ?

      +11

    Alerter
    • VVR // 11.12.2020 à 11h40

      Ce qui est connu du renseignement, ce sont des notes blanches: tel agent fait remonter que X à entendu que Y à rencontrer Z. ça n’a absolument aucune valeur légale, et une bonne partie peut être du doux délire quand des agents font une fixette (exemple: Affaire de Tarnac).

      Cela sert juste à arrêter et fouiller les bonne voitures, de surveiller les bonnes maisons, mais ne permet pas d’inculper quelqu’un d’assez malin et prudent pour ne pas donner à la police des motifs d’intervention. Par contre, cela peut représenter un avantage quand on fait passer au tribunal une enquête un peu expédiée: c’est le « connu des services de police » qui vous assure la condamnation (ou 10 ans de procès avec un dossier totalement vide), tout en restant extrêmement vague parce que ce qui est dans le fichier ne peut pas servir de preuve et ne peut donc pas être cité.

        +7

      Alerter
      • Alfred // 11.12.2020 à 13h05

        Si vous ecoutez raufer il ne dit pas le contraire. Il dit simplement que par ce biais le gouvernement dispose déjà de tous les moyens nécessaires pour empêcher les black block de pourrir quelque manifestation que ce soit en appliquant une méthode qu’il ne s’est pas prié d’appliquer avec de pacifiques gilets jaunes: arrestation le temps de la manif avant de l’atteindre. Il ne manque que la décision politique. Ou plutot laisser les BB tout pourir a été la décision politique prise.

          +14

        Alerter
        • VVR // 11.12.2020 à 14h55

          J’évite d’écouter Rauffer, comme toute personne qui prétend (je caricature) que la criminalité se resume à la drogue et l’absence de répression, avec une relation trés particuliére aux statistiques.

            +1

          Alerter
          • Alfred // 12.12.2020 à 22h26

            C’est intéressant mais je ne vous comprend pas car je ne connais pas le sujet. Que lui reprochez vous au niveau des statistiques ? De les majorer? De les minorer?

              +0

            Alerter
            • VVR // 13.12.2020 à 21h55

              Ni l’un ni l’autre, c’est plus vicieux que ça: Comme argument sur l’effet d’une loi votée en 2012 et ratifiée en 2014, il sort l’évolution de crimes entre 2016 et 2017, présenté comme argument définitif. C’est tout simplement absurde et décrédibilise totalement ce personnage a mes yeux.

                +0

              Alerter
            • VVR // 13.12.2020 à 22h37

              Pour expliquer un peu mieux le côté absurde, regardons les homicides en france:
              2012-2013 : -9%
              2013-2014 : +7.5%
              2015-2014 : -13%
              2016-2015 : +30%
              A chaque fois de début novembre a fin octobre, ce qui place les attentats de 2015 en 2016 (j’admet, c’est du recyclage de données).

              Le sujet étant que le +7.5% de 2014 ou le -9% de 2013 ne signifient rien en eux même. La criminalité est marginale, des variation de +10% ou -10% n’ont rien d’exceptionnel, même à l’échelle de la France.

              On a besoin d’un regard beaucoups plus large pour voir quoi que ce soit.

              En l’espèce, que les homicides baissent rapidement de 2002 à 2008, avant de se stabiliser (trés légére baisse) et de remonter à partir 2015. Et avant de conclure a l’efficacité de telle ou telle mesure géniale d’un de nos geniaux ministres: la même tendance s’observe un peu partout en Europe.

                +0

              Alerter
  • ez // 11.12.2020 à 11h27

    voir aussi

    – le décryptage et l’analyse de la Quadrature du Net sur les derniers décrets – parce qu’apparement la loi sur la sécurité globale qui déjà est plus que discutable ne suffit pas au gouvernement – https://www.laquadrature.net/2020/12/08/decrets-pasp-fichage-massif-des-militants-politiques

    – l’analyse de l’avocat Régis de Castelnau: https://www.vududroit.com/2020/12/derive-autoritaire-du-macronisme-le-diable-est-dans-les-details

    – les observations du Syndicat de la Magistrature devant la commission d’enquête parlementaire: http://www.syndicat-magistrature.org/IMG/pdf/observations_devant_le_commission_d_enque_te_sur_le_maintien_de_l_ordre.pdf

    Notez que cela s’ajoute aux précédentes lois et décrets qui déjà autorisaient le fichage de l’ADN, des données de déplacements via les transports publics, de santé, des activités publiques sur les réseaux sociaux. Le qualificatif public ayant désormais disparu dans la formulation des derniers décrets on ne peut qu’en conclure que toute l’activité des réseaux sociaux est désormais surveillée…

      +9

    Alerter
  • RGT // 11.12.2020 à 11h36

    « nécessaires pour la profession de magistrat, policier, surveillant pénitentiaire, policier municipal, agent de sécurité privé ou… de la Hadopi. »

    Hadopi => sécurité de l’état ???

    Là on touche le fond.

    Que des ados en pleine poussé d’hormones qui téléchargent des « œuvres artistiques » (à 99,9% du bullshit d’ailleurs) soient placés dans la même catégorie que les djihadistes et autres criminels réellement dangereux pour les personnes physiques montre bien l’état de déliquescence de « nos » institutions.

    Par contre, ces fichiers ne contiennent assurément pas les criminels en col blanc qui détournent des millions d’€uros d’argent public ou par le biais de « l’optimisation fiscale » démontre bien quelles sont les personnes considérées comme « risque pour la sûreté de l’état » par « nos » élites.

    Elle est belle « notre » démocrassie.

    Nota : Ce commentaire me fera immédiatement entrer dans la catégorie des « criminels dangereux pour la sûreté de l’état » et je serai fiché (si ça ne l’était pas déjà) comme personne à surveiller de près pour ses propos séditieux.

      +21

    Alerter
    • VVR // 11.12.2020 à 11h47

      Un amie, avant de prendre son poste au ministère de la défense, à du passer un entretient avec des agents de la DCRI.
      Interrogée sur d’éventuels lien avec de l’activisme politique, elle a répondu qu’elle n’en avait aucun. A ce moment là ils ont sortie une photo la montrant dans un cortège d’une manifestation lycéenne, 7 ans plus tôt.

        +7

      Alerter
      • RGT // 11.12.2020 à 12h19

        Je suis certain que mon dossier à la DCRI doit être bien rempli.

        Si l’on prend en compte mes participations à toutes les manifestations PACIFIQUES (et qui n’ont jamais dégénéré) depuis Saint Valéry concernant (déjà) le démantèlement du système éducatif quand j’étais en fac jusqu’à celui des retraites et des services de santé en passant par la sécurité routière (et oui, j’étais un « motard en colère ») mon dossier doit remplir plusieurs armoires ou disques durs de grande capacité.

        je suis un « danger pour la sûreté de l’état »…
        Tout comme mon grand-père qui s’est battu contre les allemands et la milice de Vichy à son époque.

        La seule différence, c’est que son combat n’a duré que quelques années et qu’il a ensuite connu la paix à la défaite de ces régimes odieux.

        Dans mon cas, bien que la violence des « élites » ait été plus « modérée » je n’ai jamais connu (et ne connaîtrais sans doute jamais) la défaite de ce régime dictatorial qui oppresse plus sournoisement la population.
        « Pour le bien de la population », comme le revendiquaient d’ailleurs les régimes que combattaient mon grand-père.

        Il a quand-même eu la satisfaction de voir s’effondrer de son vivant les « institutions » (ou du moins leurs serviteurs zélés), ce qui ne sera sans doute jamais mon cas.

          +12

        Alerter
    • Eugeniegrandet // 12.12.2020 à 06h09

      J’ai cherché dans les 3 textes concernés et n’ai rien trouvé à propos des lois qui encadrent l’Hadopi.
      Ni dans l’avis de la Quadrature du Net qui pourtant est très mobilisée sur le sujet de l’Hadopi.
      Je ne vois pas d’où Nextinpact sort ça (je n’ai pas accès à son article payant).

        +2

      Alerter
      • RGT // 12.12.2020 à 10h30

        Hadopi = fichage de masse des adresses IP… Par une société privée (TMG) totalement opaque.

        D’ailleurs, la « rentabilité » d’Hadopi (entièrement financée par nos impôts) est si ridicule que s’il s’agissait d’un « service public » normal (genre hôpital) il aurait été fermé depuis bien longtemps.

        Ne vous en faites pas, quand il s’agit de collecter des masses de données et de croiser les fichiers (officiellement ou non, et quelle que soit la « rentabilité » de l’opération) les « élites » ne manquent jamais d’idées surtout quand ce sont les « gueux » qui payent.

        Mollande s’était « engagé » à supprimer l’Hadopi mais elle est toujours bien vivante, bien qu’étant désormais passée au dessous des écrans radar.

        IMPORTANT pour TOUS les lecteurs de ce blog au sujet de l’Hadopi :
        Depuis 2017 les experts en sécurité informatique ont publié les failles de sécurité du WPA2 (très faciles à utiliser même par un enfant).
        Et ces experts ont alerté TOUS les fabricants et tous les fournisseurs d’accès offrant des « box » à leurs clients de remplacer en urgence leurs matériels et de les remplacer avec des dispositifs utilisant le WPA3 plus « robuste » (désormais « craqué » lui aussi depuis plus de deux ans mais c’est plus compliqué).
        L’été dernier, le FAI de ma mère (84 ans) a remplacé sa « box » en panne par un modèle tout neuf… avec une protection en WPA2…

        Ce qui permet à n’importe quel enfant sachant lire et écrire de venir profiter de « son » adresse IP pour télécharger des étrons cinématographiques sans que ses parents ne soient importunés.

        Elle a reçu 2 « courriers » de l’HADOPI depuis indiquant qu’elle avait utilisé µtorrent pour commettre le CRIME de téléchargement illégal.

        Je leur ai répondu que le WPA2 utilisé par son FAI était à l’origine du problème et qu’ils devaient se rapprocher de lui pour qu’il sécurise l’installation, ce matériel lui étant IMPOSÉ et qu’elle n’a AUCUNE possibilité de le sécuriser.

        J’ai eu la gentillesse de répondre en leur fournissant les liens WEB vers les articles qui décrivent le problème…

        Réponse Hadopi : « L’article de loi xxxx impose à l’utilisateur de sécuriser sa connexion Internet…blala ».

        Donc VOUS êtes responsable des failles de sécurité du matériel de votre FAI qui ne sera jamais inquiété alors qu’il est tout à fait informé et conscient du fait que SON matériel est déficient depuis des années.

        Recherchez « Aircrack » sur Internet. Un petit kit « clés en main » pour pirater le wifi du voisin et le mettre dans l’embarras.

        Nota : Si des lecteurs habitent près du siège de l’Hadopi, je leur suggère de cracker leur wifi et de télécharger comme des gorets des dernières merdes industrielles, ils finiront sans doute par comprendre le problème (mais ne seront pas inquiétés car ils ne vont pas s’imposer des amendes à eux-mêmes ni bloquer leur propre accès Internet).

        Pour les faitnéants souhaitant effleurer le sujet, recherchez « crack WPA2 » sur Duckduckgo (Gogol filtre peut-être les résultats)

        Lien : https://duckduckgo.com/?t=lm&q=crack+WPA2&ia=web

        P.S. la faille de sécurité WPA2 permet aussi à des « petits malins » de venir se balader sur TOUS vos équipements raccordés à Internet dans votre habitation.
        Si de vrais hackers s’en foutent et ne le font pas, les ados boutonneux peuvent hélas faire des ravages et des personnes « bienveillantes » peuvent aussi s’immiscer dans vos affaires (voisins aigris, flics zélés, etc…).

        Désactivez votre wifi.
        Ensuite, votre box étant une vraie passoire, mettez un VRAI routeur (avec un OS open source réputé à jour et actualisé fréquemment) entre votre box et votre réseau, et tirez des fils Ethernet dans toute votre habitation.

        C’est ce que je fais depuis une vingtaine d’années et je ne suis pas inquiété pour l’instant.
        Juste un conseil.

          +8

        Alerter
      • VVR // 12.12.2020 à 11h04

        Ce n’est pas ces textes qui change qui peut utiliser les fichiers. Ces fichiers servent entre autre à vérifier la mortalité des postulants à certain métiers, policier ou juge, convoyeur de fonds, ou apparement petite main pour hadopi.

          +0

        Alerter
        • Alfred // 12.12.2020 à 14h04

          Vous qui avez l’air bien informé. Ces fichiers servent ils à sélectionner les ambitieux un peu limités avec le plus de casseroles pour en faire des personnages politiques? C’est une blague bien sûr. Mais il se trouve que nombre de nos puissants semblent justement d’une moralité très douteuse et prêtent le flanc à tout un tas de pressions. Il est quand même stupéfiant de suivre les micros écarts du grand nombre avec une rigueur de scribe et que dans le même temps les écarts majeurs de tout ce qui a le moindre pouvoir de décision disparaissent dans l’éther.

            +5

          Alerter
          • VVR // 12.12.2020 à 21h30

            La moindre tache bloque pas mal de carrières, et pas que dans le publique, mais effectivement pas celles de politique. Nous avons eu deux ministres condamnés dans leur jeunesse à du sursis (pour ne pas penaliser un étudiant d’Assas de bonne famille) pour des faits de detention d’arme, violation de domicile et vol.

            Ce qui est particulièrement cocasse, c’est que ces anciens d’Occident étaient de grands partisants de la tolérance zéro.

              +1

            Alerter
            • Alfred // 12.12.2020 à 22h29

              Je me souviens me semble t il de ces zozos dont un est décédé récemment non?
              Mais franchement vous allez chercher loin en arrière. J’ai l’impression avoir de bien plus spectaculaires énergumènes juste sous les yeux. Vous m’étonnez.

                +0

              Alerter
  • Patrick // 11.12.2020 à 14h34

    heureusement qu’aux dernières élections il y a eu un front républicain contre LePen , vous imaginez sinon ce qui aurait pu se passer ?
    – des flics auraient pu tirer au LBD sur des manifestants
    – il y aurait eu des casseurs dans les rues
    – notre endettement aurait explosé
    – il y aurait eu des tas de lois liberticides et un flicage de tous les citoyens
    _ … ( liste non exhaustive )

    Ah vraiment , on l’a échappé belle 🙂

      +39

    Alerter
    • Véro // 11.12.2020 à 18h49

      Le pire c’est qu’on le lit encore parfois. Mais à la décharge de ces naïfs, il faut dire que si on n’a pas de problème particulier et qu’on se contente des infos TV, on vit au pays des bisounours.

        +1

      Alerter
  • Incognitototo // 11.12.2020 à 14h50

    Si besoin en était, la nature totalitaire et antidémocratique de ce gouvernement se précise.

    Cependant, il est toujours « cocasse » de constater qu’une loi qui ne fait qu’officialiser des pratiques qui existent depuis toujours (et sous tous les gouvernements) devienne « un sujet ». Si le gouvernement le fait sans le dire ça va, mais s’il dit qu’il va le faire, ça ne va plus.

    Bref, nous sommes bien dans la « société du spectacle », celle où la parole est plus importante que les actes ; ce d’autant plus que les GAFAM pratiquent tout également ce genre de fichage sans que ceux qui montent au créneau aujourd’hui ne s’en émeuvent outre mesure.

    Je n’ose imaginer ce que deviendront tous ces fichiers s’ils tombaient un jour dans les mains d’un gouvernement à la Erdogan… et même d’entreprises privées du type assurances, banques, mutuelles et autres…

    Au-delà des abus « au nom de la sécurité », le vrai sujet, c’est donc bien notre système démocratique et la façon dont il est en capacité de se défendre, ou pas, des dérives et tentations totalitaires et arbitraires… et là très clairement nous avons un vrai problème qui malheureusement ne date pas de cette énième loi.

      +5

    Alerter
    • paul // 11.12.2020 à 22h11

      ce fichier servira aussi plus tard à détruire , faire taire ou chanter un opposant, politique ou économique

        +4

      Alerter
  • Subotai // 11.12.2020 à 17h28

    Quand j’ai lu ce truc il y a quelque jours, je me suis dis : « Ont ils bien compris ce qu’ils sont en train de faire? »
    J’explique. 🙂
    Nous, enfin la plupart des gens sont persuadés que le fichage et son utilisation néfaste serait le fait d’un Régime fascisant. Spéculant sur l’uchronie donnant aux Nazi (Godwin +1) un tel outil et ses conséquences.
    Ouais!
    Ce que nos joyeux décideurs ne prennent pas en compte, c’est un outil n’a pas d’idéologie et que mettre à disposition un « fusil d’assaut » ne donne pas le même résultat entre les mains d’un rebelle (pardon d’un terroriste) et les mains d’un militaire d’une armée nationale.
    En d’autre terme, une tel outil dans les mains d’un Régime opposé* à l’idéologie de ceux qui le mettent en place pourrait for bien être utilisé contre eux.
    Et c’est le parie que je prend…

    * PS: Il me vient à l’esprit qu’ils ignorent peut être que les Régimes Politiques ne sont que transitoires.

      +5

    Alerter
    • ez // 12.12.2020 à 10h25

      oui ils le savent parfaitement car ce n’est que la nième tentative après le fichier EDVIGE, le méga-fichier TES… déjà retoqués, il y a donc déjà eu maintes fois débat et rappels aux principes démocratiques édictés dans la Constitution mais on ne sait jamais peut-être que cette fois ça peut passer en toute discrétion sur un malentendu…

        +3

      Alerter
  • fox23 // 11.12.2020 à 18h44

    Black block, non seulement alliés objectifs du pouvoir, mais je les suppose largement infiltrés et télécommandés « à la demande ».
    Depuis Vidocq, les liaison dangereuses entre flics auxiliaires pour raisons politiques est une évidence dont la plus claire manifestation fut plus tard le Reichstag…
    Autre rappel, l’Immonde, fin mai 68 qui parlait de « manifestants » d’âge mûr attaquant les arbres à la tronçonneuse, matériel assez peu courant chez les étudiants lambda pour faire des barricades.

      +6

    Alerter
  • paul // 11.12.2020 à 19h16

    pour ceux qui doutaient encore que nous prenions l’air de vichi

    entre ça et l’internement par le prefet du gard de celui qui a porté plainte pour crime contre l’humanité

    le senat qui confirme que salmon a fait pression pour qu’il n’y ait pas de stock de masque

    le conseil d’état italien qui autorise le médicament controversé, il s’en passe des chose au pays du monde des droits de l’homme

      +4

    Alerter
  • Ernesto // 12.12.2020 à 00h54

    Confirmation éclatante que ce pouvoir macronien dépourvu d’une vraie légitimité, contesté de manière croissante dans tous ses choix, dérive de plus en plus vers un régime de type fascistoïde, vertical, autoritaire, liberticide.

    Ce « cap vers le pire » a été analysé par Frédéric Lordon dans son avant-dernier post au titre éponyme, publié sur le blog « la pompe à phynance », hébergé par le « monde diplo ».

      +2

    Alerter
  • Pierre Robes // 12.12.2020 à 10h27

    A vouloir à tout prix éviter la peste brune on a donné le pouvoir au choléra en col blanc. L’une aurait probablement eu des contre pouvoirs, l’autre n’en a aucun. Faudra mieux réfléchir la prochaine fois. Mais le retour à une vraie république démocratique risque d’être difficile.

      +5

    Alerter
    • Patrick // 12.12.2020 à 11h10

      moi, la dernière fois j’ai voté nul. Je ne voulais d’aucune de ces deux escroqueries.
      La prochaine fois que l’on me fait ce coup là , je me demande si je ne vais pas voter RN , juste pour casser la machine infernale inventée par Mitterrand il y a 40 ans. Sinon à ce rythme , on ne s’en sortira jamais.

        +4

      Alerter
      • Alfred // 12.12.2020 à 14h15

        Comme le plus lambda des gauchistes vous avez juste quelques années de retard. (Je vous taquine vu la teneur de vos commentaires). Entre la peste et le choléra on peut toujours choisir sur des bases objectives (et ne pas choisir est choisir: vous avez choisi de vivre la peste plutôt que le choléra car de toutes manières vous deviez vivre concrètement l’une ou l’autre; vous avez choisi de vous laisser imposer micron). Il est bon de faire ce choix dès que l’alternative se présente car on est pas certain d’y survivre. Vous avez donc grillé deux occurrences de ce choix cornélien avant de comprendre (le père Chirac et la fille Macron). Maintenant vous n’êtes même pas certain que cela se reproduise.
        J’ai voté pour le moins pire au premier tour (le programme de merluchon) et j’ai voté contre le pire au second (contre micron et pour l’épouvantail). Il n’y a pas de pays concret ou existent les lois du vote blanc. Les LBD « non cautionnés » font aussi mal que les autres. Arrêtez de faire les enfants et rappelez vous qu’il faut toujours choisir (et qu’en vérité c’est douloureux pour quasiment tout le monde).

          +5

        Alerter
        • ez // 12.12.2020 à 16h12

          permettez d’être en désaccord, entre les deux il n’y a aucun choix à faire, les deux sont tout autant pourris et dangereux, le seul choix qui vaille dans ces cas là c’est voter blanc ou Mickey et il est temps que vous le compreniez car à chaque fois vous vous ferez avoir

          lorsque plus de 50% du corps électoral fera de même devant les pseudo-choix poisseux imposés par l’oligarchie, alors ces clowns ne pourront plus se prévaloir d’aucune légitimité et alors là on pourra commencer à discuter

          car il faut bien comprendre que tout est organisé pour mener les électeurs dans ce piège, le système électoral et même conçu pour cela, il n’a en réalité rien de démocratique, et cela a été démontré méthodiquement depuis plus de deux siècles, voir https://www.lechoixcommun.fr/content/article/vous-reprendrez-bien-un-peu-de-democratie.html

            +1

          Alerter
          • Alfred // 12.12.2020 à 22h41

            « lorsque plus de 50% du corps électoral fera de même devant les pseudo-choix poisseux imposés » vous comprendrez enfin que c’est vous le naïf. Avec 90% d’abstention ça n’empêchera toujours pas un vainqueur d’être désigné. Surtout avec les nouvelles méthodes de comptage. Et les matraques et LBD illégitimes font tout aussi mal que les légitimes.
            Nous savons tous quel piège nous est tendu. Mais vous allez pas jusqu’au bout du raisonnement et c’est justement en votant blanc ou en allant à la pêche que vous tombez dedans en laissant passer le faux vainqueur du premier tour. Vous ne gênez en rien les oligarques en faisant cela.
            Vous les gêneriez un peu plus en votant pour le repoussoir galleux qui n’est pas en mesure de gouverner.
            L’épouvantail au pouvoir aurait eu contre lui toutes les forces qui ont justement mis le minicaudillo au pouvoir.
            Je suis désolé de vous le dire mais entre deux pseudos choix poisseux il y en a toujours un à prendre au détriment de l’autre. Entre la balle dans la tête et l’égorgement je choisi la balle pour au moins deux bonnes raisons. Je ne dis pas j’en fous faites ce que je vous voulez je ne suis pas d’accord. Bien sûr je ne suis pas d’accord mais j’ai d’excellentes raisons rationnelles de faire un choix plutôt que l’autre.

              +3

            Alerter
  • METZGER // 13.12.2020 à 01h21

    Que de cris d’orfraies alors que tout le monde porte tout à la connaissance des gaffas de l’oncle Sam de son plein gré : Tweetez, Facebookez, Tinderisez, Instagramez, ou seulement ayez un cloud ou commandez sur Amazon, et cela suffit. Pour ma part je ne suis sur aucun réseau « social ». Mon installation domestique est filaire et mon pare-feu se trouve sur un routeur que je contrôle. (pas une box)

    Pour le reste, si l’on est un pays ( ce dont je doute de plus en plus ), c’est à dire des gens parlant la même langue, qui s’entendent sur des lois qui sont nos règles de vie commune, la seule violence légitime déléguée par le peuple est exercée par la police. Autant que cette dernière puisse appuyer son action sur des renseignements sérieux, redondants et recoupés pour traquer les malfaiteurs.

    Je ne vois donc aucun obstacle à la reconnaissance faciale qui est déjà effective chaque fois qu’une photo avec ma trombine circule sur internet injectée par un de ces fanas qui filment des réunions et qui nous mettent entre les mains de groupes privés étrangers. ( Clearview ) Ce qui me semble compter c’est le contrôle de l’action de la police, plutôt que de vouloir la brider. Ce marronnier, avec son reductio ad Hitlerum est complètement dépassé.

    Évidemment, si on communique le fichier à Erdogan, je suis mal…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications