Les Crises Les Crises
19.septembre.202219.9.2022 // Les Crises

Nous sommes en guerre, quelle stratégie française ? Général Didier Castres – Thinkerview

Merci 98
Je commente
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 08-09-2022

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Jean // 19.09.2022 à 09h28

Si l’on se réfère à la dernière déclaration de Biden sur la guerre en Ukraine, son pays promet une réponse «conséquente» à Poutine en cas d’utilisation d’armes chimiques.*
Si l’on prend en compte la promptitude avec laquelle les américains ont jusqu’ici reprochés aux autres nations ce qu’ils font déjà en secret ou se préparent à faire ouvertement. Et qu’on y ajoute la façon dont les russes ont menés jusqu’ici leur « opération spéciale », en épargnant autant que possible les civils, ce que n’a jamais fait l’armée américaine…
On peut arriver à la conclusion que les services de renseignement américains préparent une attaque chimique, probablement sous faux-drapeau, pour attiser les braises d’une guerre qui leur est déjà profitable. Ma question est donc la suivante : « Restera-t’il assez de souveraineté dans notre pays, ou à défaut dans le carcan qu’est devenue l’UE, pour refuser la ruine et l’embrasement de l’Europe ? »

* https://www.lefigaro.fr/international/ne-le-faites-pas-biden-met-poutine-en-garde-contre-l-utilisation-d-armes-chimiques-en-ukraine-20220917

11 réactions et commentaires

  • Lev // 19.09.2022 à 09h17

    Je n’ai rien compris. Je croyais qu’il s’agissait d’avoir un éclairage sur le soutien militaire et ses raisons à un régime corrompu. En fait, il était surtout question des ignorances (volontaires et assumées ?) de nos élites militaires qui, après des années et des années d’études et d’expériences, ne connaissaient rien du terrain sur lequel elles posaient les pieds. En est-il de même de nos jours ?…

  • Jean // 19.09.2022 à 09h28

    Si l’on se réfère à la dernière déclaration de Biden sur la guerre en Ukraine, son pays promet une réponse «conséquente» à Poutine en cas d’utilisation d’armes chimiques.*
    Si l’on prend en compte la promptitude avec laquelle les américains ont jusqu’ici reprochés aux autres nations ce qu’ils font déjà en secret ou se préparent à faire ouvertement. Et qu’on y ajoute la façon dont les russes ont menés jusqu’ici leur « opération spéciale », en épargnant autant que possible les civils, ce que n’a jamais fait l’armée américaine…
    On peut arriver à la conclusion que les services de renseignement américains préparent une attaque chimique, probablement sous faux-drapeau, pour attiser les braises d’une guerre qui leur est déjà profitable. Ma question est donc la suivante : « Restera-t’il assez de souveraineté dans notre pays, ou à défaut dans le carcan qu’est devenue l’UE, pour refuser la ruine et l’embrasement de l’Europe ? »

    * https://www.lefigaro.fr/international/ne-le-faites-pas-biden-met-poutine-en-garde-contre-l-utilisation-d-armes-chimiques-en-ukraine-20220917

    • bm607 // 19.09.2022 à 14h30

      Vous l’avez peut-être oublié, mais les Russes ont déclaré en mars dernier avoir trouvé des laboratoires US de recherches d’armes biologiques en Ukraine, situés là pour mieux cibler les populations de type slave (il semble qu’il y ait eu des expériences… mais là c’est bien plus délicat à affirmer ou même à rapporter, donc je m’abstiens de préciser ce que j’ai lu).

      Même le figaro en avait parlé:
      https://www.lefigaro.fr/international/des-armes-biologiques-en-ukraine-tout-comprendre-aux-accusations-de-moscou-a-l-egard-de-kiev-et-washington-20220311
      Les chinois avaient aussi fait part de leur indignation, et rappelé un certain nombre de chiffres glaçants :
      « Chinese Foreign Ministry: « The US has 336 labs in 30 countries under its control, including 26 in Ukraine alone. It should give a full account of its biological military activities at home and abroad and subject itself to multilateral verification. »
      trad : Le Ministère chinois des Affaires étrangères : « Les États-Unis ont 336 laboratoires dans 30 pays sous leur contrôle, dont 26 en Ukraine uniquement. Ils devraient rendre pleinement compte de leurs activités biologiques militaires dans leur pays et à l’étranger et se soumettre à une vérification multilatérale. »

      Donc oui, on peut craindre le pire en lisant les propos du moment de joe l’endormi alors qu’à côté on peut soupçonner les u$A de nombreuses recherches dans ce domaines.
      Même si un défilé de Satan 2 est également possible, vu les inconscients occidentaux qui cherchent à tout prix à envenimer une situation déjà très tendue au lieu de chercher à faire dialoguer les parties (mais « l’uE c’est la guerre », c’est clair maintenant, CF les propos guerriers d’ursula von der l. et de borrell depuis des mois).

      BM

    • Guy Gadebois // 21.09.2022 à 15h46

      « en épargnant autant que possible les civils »
      C’est une blague ?
      Marioupol, Kharkiv, vous connaissez ?
      Tout ce que les Russes ont conquis dans le Donbass à été préalablement bombardé consciencieusement, toutes les villes et villages sont détruits, et les victimes civiles se comptent par centaines.
      Pour ce qui est d’attaques sous faux drapeau, ou est l’intérêt, les russes sont en piètre position.
      Quand à l’embrasement de l’Europe, pour le seul qui a allumé le feu c’est bien Poutine et son invasion impérialiste, notre pays à parfaitement raison d’aider un état démocratique et souverain envahit par son impérialiste de voisin.

    • maurice // 22.09.2022 à 11h56

      J’avoue ma surprise de voir comment un avertissement donné par un président est retourné contre lui pour légitimer ce que pourrait faire le pays à qui c’était adressé… Magnifique !
      Ceci dit il est assez probable que les USA mènent des tests sur les armes chimiques. Il n’y a pas de preuve (c’est « secret » comme mentionné) mais ils seraient assez intelligents, comme d’autres pays de faire ce que font leurs adversaires potentiels, cf la course à la bombe nucléaire, l’espace, les mines, etc. Mais delà à s’en servir contre les ukrainiens pour incriminer les gentils russes qui même en ayant déclenché une guerre « épargnent autant que possible les civils » il y a peut-être un monde.
      Pour rappel, la Russie n’a plus d’opposition sérieuse (les « députés » ayant protesté récemment sont à peu près équivalents pour nous à des maires et Poutine est arrivé au pouvoir grace à des oligarques) et avant l’Ukraine et tous les derniers bombardements, charniers et exactions, il y a eu la Tchétchénie (la seconde guerre a amené un rasage des villes et le massacre d’une population qui souhait initialement son indépendance), la Syrie et avec Wagner on a la Lybie, Madagascar, la Centrafrique, le Mali, …
      Après si vous souhaitez éviter la « ruine et l’embrasement de l’Europe » (pour quelles raisons ?), n’hésitez à aller vous installer en Russie. Vous croiserez tout ceux qui en partent depuis le début de « l’opération spéciale » et plus récemment depuis l’appel à la mobilisation partielle qui sont bien-sûr idiots et manipulés par les forces occidentales… Mais je suppose que vous n’aurez pas ce courage préférant rester au chaud dans le confort douillet de votre logement et dans un pays qui (bien qu’imparfait soyons clair) pense à ses citoyens même quand ils sont ingrats…

  • Michel BEYER // 19.09.2022 à 13h49

    Sorti simple matelot breveté au bout de 5 ans de Marine Nationale ayant , écouter pendant 2h27 un galonné aurait pu
    être une épreuve pour moi. Politiquement je ne partage pas les visions des différents gouvernements de la France depuis des décennies. Mais savoir que des hommes de la qualité du Général CASTRES dirigent des organismes de réflexion comme le CPCO me rassure.
    Sur la démographie de la Chine et la Russie. Le Général nous a dit que c’était deux astres morts. Pour la Russie je ne sais pas, mais pour la Chine, le gouvernement chinois( en fait le PCC) a décidé de revenir sur la mesure de l’enfant unique par couple. Les chinois ont fait le même constat que Didier CASTRES et remédient à ce problème. Est-il déjà trop tard?
    J’aurai aimé que le Général CASTRES nous parle des USA. Ne sont-ils pas un « trou noir », dans lequel s’engouffrent tous les pays occidentaux?
    Ma deuxième réflexion porte sur l’OTAN. Quel pays a décidé l’utilisation des satellites de l’OTAN lors de la récente contre-offensive ukrainienne? L’Ukraine ne possède pas de satellites. Sommes-nous en guerre avec la Russie?

    • Araok // 20.09.2022 à 16h59

      A propos de démographie. Exact, le PCC a décidé de revenir sur l’enfant unique par couple. Mais ça n’a pas inversé la tendance. La faiblesse ou l’absence de protection sociale et de retraite conduisent les chinois à capitaliser en argent plutot qu’en progéniture. Et l’exiguïté des logements n’arrange rien, évidemment.

    • Larousse // 22.09.2022 à 08h32

      Sur la démographie de la Chine.et la Russie … » des astres morts »… si ce général a bien dit cette expression – décortiquez le fond de sa pensée – aucune inquiétude à avoir sur ces puissances – pays, pire un petit mépris « même pas peur » sur leurs concurrences… »leurs déclins respectifs est une question de temps » etc… Et en balancier – que pense-t-il ? de l’Inde, du Pakistan, de l’Occident – une personne plus amère lui dirait – l’Occident ne risque pas d’être un astre mort, puisqu’il compense en permanence par l’immigration….avec humour « il s’africanise même parfois » …mitage de la population d’Europe occidentale « peau de léopard »… les études de géographes « européistes » sont réelles…. C’est un chemin funeste, selon moi, parce que l’avenir de l’Humanité a été la diversité en fonction des zones géographiques et non l’uniformisation dans une masse globale humaine …. vaste débat…. Enfin la démographie – processus lent, complexe donc « astres morts »… ce général affirme et n’en sait rien au fond…

  • Bobby Snoof // 21.09.2022 à 12h40

    La guerre, le rêve de chaque militaire! Mais contre qui? Peut importe, on trouvera bien un ennemi!

    • V_Parlier // 21.09.2022 à 22h40

      Souvent ce sont certains civils (au pouvoir et dans les cercles d’influence) qui en rêvent plus que les militaires.

  • Louis // 22.09.2022 à 16h31

    Notre attention est captivée par l’Ukraine et les bidules mais il se pourrait que nous marchions vers une guerre civile. Les barrières populistes tombent en europe du fait des décisions imbéciles de nos dirigeants..

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications