Les Crises Les Crises
10.juin.202210.6.2022 // Les Crises

La science-fiction prédit la guerre ? August Cole – Thinkerview

Merci 1047
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 02-06-2022

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

BlackJason78 // 10.06.2022 à 15h53

Quand j’ai fini cette interview, je suis allé me payer un drapeau américain tellement ce pays est celui de dieu et du bien. Non mais quand même, c’est une sacrée interview, il esquive les questions, il est dans sa vision américain-centré, mais la Master class, c’est quand il a dit: « Snowden, c’est une opération russe. »
Faut vraiment qu’on m’explique pourquoi les ricains sont aussi borné sur eux-mêmes.

5 réactions et commentaires

  • olivier // 10.06.2022 à 13h52

    Prédire, science et fiction ne peuvent pas s’associer et espérer donner du sens.
    De plus il ne s’agit pas de science-fiction, Il s’agit ici d’anticipation, avec une volonté de réalisme.
    Et pour terminer le tableau de la présentation : Ghost Fleet est une oeuvre de PW Singer, avec Auguste Cole comme co-auteur. Probleme, Singer est présenté comme un simple consultant alors qu’il est clairement un auteur a part entière en atteste sa bibliographie et son premier livre primé.

      +0

    Alerter
  • BlackJason78 // 10.06.2022 à 15h53

    Quand j’ai fini cette interview, je suis allé me payer un drapeau américain tellement ce pays est celui de dieu et du bien. Non mais quand même, c’est une sacrée interview, il esquive les questions, il est dans sa vision américain-centré, mais la Master class, c’est quand il a dit: « Snowden, c’est une opération russe. »
    Faut vraiment qu’on m’explique pourquoi les ricains sont aussi borné sur eux-mêmes.

      +20

    Alerter
  • Larousse // 11.06.2022 à 14h07

    Une interview remarquable « je ne comprends pas votre réponse » … C’est évident … il n’a pas répondu et quand il reprend la parole ce n’est pas pour y répondre puisqu’il poursuit sur l’Afghanistan.. C’est remarquable….J’adore les Américains… peu importe ce qu’on leur demande …. ils répondent pas directement, ils répondent ce qu’ils veulent… c’est clair… Je crois que la France de Macron a de ce fait tout intérêt à suivre les Américains sans se poser de question inutile.. Les Américains savent ce qu’ils veulent et pour notre bien en plus, génial !

      +1

    Alerter
  • Cévéyanh // 12.06.2022 à 18h38

    Sky a parlé des expatriés qui se retrouveraient entre eulles et comment iels pouvaient comprendre le pays dans lequel iels vivent. Pour aller plus loin, quel proportion d’habitants et d’habitantes des Etats-Unis (à part ceulles qui ont une culture d’autres origines) qui communiquent, voyages hors du pays, lisent des livres étrangères, regardent des films/séries étrangères etc ?

    De plus, beaucoup de films (série(s)?) étrangères ne sont pas diffusés tel quel mais refait à « la sauce du pays » pretextant que cela ne plairait pas au grand public. Par exemple, le film français « Intouchable » qui a son remake états-unien « Upside ». N’étant pas un film d’action, avait-il besoin réellement d’un remake pour plaire ? Par contre, le contraire, c’est possible pour les peuples habitants en Europe (même si modification possible de certaines expressions). A ma connaissance, il n’y a pas de remake de film états-unien en Europe. D’un côté, nous pouvons comprendre que cela permet au récit d’être plus compréhensif. D’un autre côté, cela ne montre pas un autre monde vu par un autre peuple à ce peuple (villes, personnes, manière de parler…).

    N’y a t-il pas, pour une certaine population de ce pays, un enfermement et non une ouverture sur les autres pays ? En Europe, l’acculturation états-unienne est devenue importante et date de plusieurs décennies. Avoir d’autres récits du monde (et ou de citations, de pensées) des étrangers permet aussi de voir différemment notre même monde et apprendre d’autres cultures. (1/2)

      +0

    Alerter
  • Cévéyanh // 12.06.2022 à 18h49

    August Cole n’arrive pas à « imaginer » une prospective, en ayant comme supposition son pays dans le mauvais camps.

    Il serait intéressant d’avoir deux autres interviews (avec les mêmes questions) de deux autres personnes : une européenne et une non occidental et ayant un peu près le même profil. Ainsi, nous pourrions comparer leurs réponses avec celles d’August Cole. Spécialement celles concernant les trois points importants (je ne me rappelle plus du terme exacte) pour la Russie, la Chine, Les Etats-Unis et l’Europe. (2/2)

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications