Poursuite de la série, pour changer un peu de la crise économique : le point météo…

Bilan mensuel pour novembre 2011, que je commenterai peu, les images parlant d’elles-mêmes… Signalons toutefois les records de température et de sécheresse, surtout en Europe Centrale

En France

Analyse Météo-France pour Novembre 2011
Source : Météo France

Températures

Climat Températures France

Climat Températures France

Les températures ont été exceptionnellement élevées. Moyennée sur la France, la température mensuelle dépasse de 3 °C la moyenne de référence 1971-2000. Novembre 2011 se situe au second rang des mois de novembre les plus chauds depuis le début du XXème siècle, derrière 1994.”

Vent

Climat France

Climat France

“Le vent s’est montré très discret, particulièrement sur les côtes de la Manche et la pointe bretonne où il est habituellement fréquent en cette saison. Un léger autan a soufflé
régulièrement dans son domaine.”

Ensoleillement

Climat France

Climat France

(les données sont en pour-cents, donc rose = “au dessus de la moyenne”)

 

“L’ensoleillement a été lui aussi contrasté en novembre. Sensiblement déficitaire sur les régions méditerranéennes, sur l’extrême Nord-Est et sur la Haute-Normandie, il a été nettement plus généreux partout ailleurs.”

Précipitations

Climat Précipitations France

Climat Précipitations France

(les données sont en pour-cents, donc rose = “en dessous de la moyenne”)

Climat Précipitations France

Climat Précipitations France

“Les précipitations, très contrastées, ont été abondantes sur les Pyrénées et plus encore sur les régions méditerranéennes avec des cumuls de pluie souvent trois à quatre fois supérieurs à la normale. La pluviométrie est extrêmement faible sur le reste du pays, notamment dans le Nord-Est où les déficits ont été souvent supérieurs à 70 %.”

Le bilan sur les 3 mois d’automne est le suivant :

Climat Précipitations France

Climat Précipitations France

En conséquence, on a au niveau des précipitations efficaces (= eau disponible pour l’écoulement et la recharge des nappes) :

Précipitations efficaces France

Précipitations efficaces France
(écart par rapport à la moyenne des précipitations efficaces calculée de 1995 à 2006 sur la même période)

La faible pluviométrie et les fortes chaleurs du mois de septembre et de début octobre sont directement responsables du déficit de précipitations efficaces sur la quasi-totalité du pays. Les excédents observés sur le Languedoc-Roussillon et la Provence sont liés aux fortes pluies de la dernière décade d’octobre.

Eau dans le sol

Eau dans le sol France

Eau dans le sol France

Au 1er novembre 2011, les sols superficiels restent humides en Seine-Maritime, sur les Vosges, le Jura, les Alpes, la région parisienne, l’est de la Provence, du Roussillon au Languedoc et aux Cévennes, ainsi que sur le relief des Hautes-Pyrénées. Partout ailleurs, ils restent globalement secs, notamment en Alsace et sur la Moselle, sur une grande moitié ouest du pays, et surtout sur la Haute-Corse et en Midi-Pyrénées où le déficit dépasse les 80%.

État des nappes

Nappes d'Eau France

Le niveau des nappes au 1er novembre 2011 est hétérogène d’une région à l’autre. Plus des deux tiers des réservoirs (79%) affichent un niveau inférieur à la normale. C’est le cas sur la plus grande partie du Bassin parisien et dans le Sud-Ouest pour plusieurs grands aquifères. On peut citer les nappes de Beauce, du Bas-Dauphiné, du Champigny en Ile-de-France ou encore les nappes du bassin de la Garonne. Cette situation est le résultat de plusieurs années de déficit pluviométrique.

Par rapport dernier bulletin, la proportion de niveaux stables ou en hausse n’a pas fortement évolué (39% des niveaux au 1er novembre pour 33% au 1er septembre). Pour la plus grande partie des régions et notamment pour le Bassin Parisien, la situation n’a pas changé. On note cependant, à l’échelle nationale, qu’un nombre croissant d’indicateur traduit une situation plus stable que précédemment. On se situe, semble-t-il, à la période charnière d’inversion de la tendance d’évolution du niveau des nappes.

La grande majorité des niveaux reste cependant en baisse (62%), en particulier dans les régions où les niveaux sont déjà inférieurs aux normales (majorité du bassin Seine-Normandie et certains secteurs du bassin Adour-Garonne). Pour ces territoires, les rares pluies du début d’automne n’ont pas permis d’inverser la tendance d’évolution à la baisse du niveau des nappes.

En Europe

Températures

Températures moyennes du mois :

Climat Températures Europe

Anomalies de température du mois = différences par rapport à la moyenne historique :

Climat Températures Europe

Températures moyennes des 3 derniers mois :

Climat Températures Europe

Anomalies de température des 3 derniers mois :

Climat Températures Europe

Précipitations

Précipitations moyennes du mois :

Climat Précipitations Europe

Anomalies de précipitations du mois :

Climat Précipitations Europe

Aux États-Unis

Anomalies de température du mois :

Climat Températures États-Unis

NB. : 8°F = 4,4 °C

Dans le Monde

Tout d’abord, voici une synthèse des évènements du mois, par la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration, agence gouvernementale américaine) :

Elle est malheureusement en anglais, mais bon, chez Météo-France, on ne trouve presque aucune donnée pertinente accès libre, alors avant qu’ils s’occupent du Monde… A contrario, mention très spéciale à la NOAA et à son National Climatic Data Center, pour l’immense qualité des informations.

Climat Bilan Monde Planète

À lire sur le bulletin de la NOAA

Températures

Anomalies de température du mois :

Climat Températures Monde Planète

Climat Températures Monde Planète

Climat Températures Monde Planète

Précipitations

Anomalies de précipitations du mois (en mm de précipitations) :

Climat Précipitations Monde Planète

Anomalies de précipitations du mois (en % par rapport à la moyenne):

Climat Précipitations Monde Planète

À suivre le mois prochain ! 🙂

P.S. : Les archives sont ici : point météo mensuel

2 réponses à 1370 Point Météo – Novembre 2011

  1. Sylvie André Le 02 janvier 2012 à 23h30
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    J’ai regardé attentivement toutes vos cartes ; je n’ai pas tout compris mais en gros je retiens que le mois de novembre n’a pas eu suffisamment de précipitations et que la température, en France comme dans le reste de l’Europe a été plus chaude que la normale. J’ai une question : les mois de juillet et d’août ont ils été aussi frais dans le reste de l’Europe qu’en France ?
     


    • Vincent Le 03 janvier 2012 à 10h22
      Afficher/Masquer

      Le mois d’août n’a pas été si frais que ça en France :

      “Les températures ont été supérieures à la normale sur la quasi totalité du pays, plus particulièrement sur la moitié sud, tandis qu’elles sont restées proches des normales vers la Bretagne. Sur l’ensemble du pays, la température est supérieure de 0,5 °C à la normale. Ce constat est principalement dû à l’épisode de fortes chaleurs qui a touché le pays du 20 au 23 août, les températures ayant été plus conformes à la normale le reste du temps. ”
      Source : MeteoFrance http://climat.meteofrance.com/chgt_climat2/bilans_climatiques/archives/2011/bilan_ete?page_id=14925


Charte de modérations des commentaires