Les Crises Les Crises
20.novembre.201620.11.2016 // Les Crises

Réseaux Gladio : le documentaire de la BBC de 1992 (1/3 : The Ring Masters)

Merci 0
J'envoie

Suite de notre premier billet sur les Réseaux Gladio.

Je vous propose d’approfondir, en parcourant d’abord cette page Wikipedia dédiée, puis, surtout, en regardant ce très intéressant documentaire de l’excellente série TimeWatch de la BBC de 1992.

En voici la première partie (la deuxième dimanche prochain…), de qualité très médiocre (désolé, mais il n’y a que ça et ce documentaire est exceptionnel, très peu ont été réalisés…), que nous avons sous-titrée pour vous :

(Un grand merci aux traducteurs et sous-titreur)

gladio-1

13 réactions et commentaires

  • –gilles– // 20.11.2016 à 08h00

    Il y a aussi un documentaire en français de 52 mn par France 5 « 1950-1990 Le scandale des armées secrètes de l’OTAN » réalisé par Emmanuel AMARA
    https://www.youtube.com/watch?v=6G-1dDMCgTI

     11

    Alerter
    • Henri Tanson // 20.11.2016 à 08h32

      OB a fait un sujet sur ce documentaire. La semaine dernière…!
      Et dans la page Wikipédia donnée en lien, il y est fait référence.

       5

      Alerter
  • LBSSO // 20.11.2016 à 09h10

    Quand ma mère préparait un excellent plat , elle n’avait pas besoin de nous demander notre avis.Le silence qui accompagnait alors la dégustation n’était interrompu que par le bruit des fourchettes.Gourmands, nous attendions la suite du repas sans nous soucier de la préparation et du travail qui avaient été nécessaires.Nos mines réjouies étaient sa récompense.Nous ne manquions jamais de la féliciter et de la remercier toutefois.

    Assez tôt ce matin ,il y avait peu de commentaires suite à ce document.
    Alors,merci.

    PS:”C’est seulement quand il est assez fort pour utiliser le passé au bénéfice de la vie et pour refaire de l’histoire avec des événements anciens, que l’homme devient homme : trop d’histoire en revanche, tue l’homme, et sans cette enveloppe de non-historicité, jamais il n’aurait commencé ni osé commencer à être. »
    Nietzsche

     12

    Alerter
  • Olposoch // 20.11.2016 à 09h22

    A propos de sous-titrage de vidéos, celle-ci mérite mieux que ces 6000 vues…
    https://www.youtube.com/watch?v=fuAQO-jkjwM
    (Pardon pour le HS mais ça vaut vraiment le coup, et pas le temps de le faire moi-même)

     3

    Alerter
  • Theoltd // 20.11.2016 à 10h58

    Video a regarder absolument. Tout est construit, argumenté, méthodique et imparable. merci pour le lien.

     7

    Alerter
  • scrongneugneu // 20.11.2016 à 11h14

    Bonjour à tous,
    En fait il y a déjà eu pas mal de doc ou débats sur ce sujet depuis très longtemps, ci-dessous quelques liens complémentaires :

    Tout d’abord sur ARTE “Le réseau Gladio : Armée secrète d’Europe – documentaire (2010)” :
    https://www.youtube.com/watch?v=6d1dTo_8seo

    La RTBF avec un “débat sur le réseau Gladio / Brabant Wallon” ( en 6 parties ) :
    http://www.dailymotion.com/video/xgv6v3_debat-sur-le-reseau-gladio-brabant-wallon-1-6_news

    Toujours la RTBF “Réseau “Gladio”: le “patron” des espions s’exprime pour la 1ère fois depuis 1991″ :
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_reseau-gladio-le-patron-des-espions-s-exprime-pour-la-1ere-fois-depuis-1991?id=9128333

    Le doc cité plus haut “Doc 1950-1990 – Le scandale des armées secrètes de l’OTAN” :
    https://www.youtube.com/watch?v=2lJbeODtph4

    …et encore des dizaines de points d’informations sur Gladio…

    Bref, Gladio n’est pas une hypothèse mais un fait…

     11

    Alerter
  • Nanker // 20.11.2016 à 15h01

    Olivier ce documentaire a été réalisé par Allan Francovich qui mériterait un billet à lui tout seul… En plus d’avoir un coin du voile sur “Gladio” il a mené une contre-enquête sur l’attentat de Lockerbie (“The Maltese Double Cross”) mettant hors de cause la Libye. La thèse est controversée mais elle mérite d’être examinée…

    Il est mort d’une crise cardiaque alors qu’il travaillait sur la mort d’Olof Palme officiellement assassiné par un déséquilibré. En fait Palme aurait été liquidé par les réseaux otanesques parce qu’il gênait.
    Alors qu’on réédite à peu près tout et n’importe quoi en DVD il faut noter qu’aucun des documentaires de Francovich n’est disponible officiellement sur ce support.

     10

    Alerter
  • Nanker // 20.11.2016 à 15h01

    Et pour revenir sur ces 3 n°s de “Timeline”, ils ont bien été diffusés chez nous vers 1993… sur France 3 à 9h du matin en semaine (histoire d’être vus par le plus grand nombre sans doute…). C’est Alex Taylor qui les a diffusés au sein de son émission « Continentales ».

    Il est donc possible que quelqu’un ait enregistré ces trois volets sur VHS…

     3

    Alerter
  • Mr K. // 20.11.2016 à 16h46

    On voit dans ce documentaire que c’est l’OSS qui a, avant même la fin de la guerre, commencé à recruter des fascistes, des nazis, des groupes d’extrême droite pour des actions futures.

    Or le responsable de l’OSS pour l’Europe à Berne est Allen Dulles, futur patron de la CIA.

    Celui-ci a pour ami Thomas McKittrick, le président américain de la Banque des règlements internationaux à Bâle, un point clé dans le réseau de l’argent transnational qui a contribué à maintenir l’Allemagne dans les affaires pendant la guerre (wikipedia).

    Allen Dulles fonde en 1948 avec William J. Donovan, le Comité américain pour une Europe unie, un organisme qui fait transiter des fonds privés et gouvernementaux américains vers l’Europe, afin de financer des organismes européens fédéralistes, comme le Mouvement européen (wikipedia).

    Jose Barroso passant directement de président de la commission européenne chez Goldman Sachs, vraiment si étonnant?

    William J. Donovan fut le directeur de l’OSS à sa création en 1942.

    Non, la CIA n’a pas pris le train en marche pour l’opération “Stay behind”, elle est l’OSS sous une autre forme, un autre nom.

     13

    Alerter
  • Frédéric // 20.11.2016 à 19h18

    Ce documentaire est consternant car il montre que le recul démocratique que l’on perçoit maintenant n’est pas aussi grand qu’on le pense, tout simplement parcequ’il ne part pas du tout d’un état de démocratie réel après la deuxième guerre mondiale.

    Après cette guerre, l’Europe s’est retrouvée sous l’accord de Yalta, qui la partageait entre le pouvoir américain et le pouvoir soviétique. En Grèce on en sait quelque chose, quelque chose que les communistes grecs semblaient ignorer à l’époque où se créait Gladio, car ils se sont lancés dans la guerre civile en pensant que les Russes allaient les secourir. Ils ne les ont pas secourus car ils ont respecté le pacte de partage.

    C’est pourquoi Gladio semble être une oeuvre paranoïaque et en tout cas profondément antidémocratique puisque les soviétiques ont prouvé qu’ils respectaient le partage de Yalta. Donc Gladio était destiné à ce que nul pouvoir communiste ne puisse advenir en Europe “américaine” y compris par les urnes, sans être combattu de manière violente, y compris au moyen du terrorisme.

     18

    Alerter
    • sg // 23.11.2016 à 00h09

      Merci Frédéric pour ce parfait résumé concis et informé du projet Gladio et consorts. Vous avez dit l’essentiel en si peu de mots qu’il n’y a rien à y rajouter (surtout votre dernière phrase, qui fait froid dans le dos rien que d’imaginer que certains décideurs politiques ont pu valider cela sans sourciller…).

       1

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications