Les Crises Les Crises
17.mai.202017.5.2020 // Les Crises

Revue de presse du 17/05/2020

Merci 48
J'envoie

Notamment dans cette revue de presse, un texte de Michaël Paraire (philosophe et éditeur) qui relie/relit Le Petit Prince à/travers la crise du Coronavirus, et dont je vous recommande le blog qui prolonge cette réflexion et replace cette crise dans une perspective plus large pour le futur de l’humanité.
Merci à nos contributeurs, fidèles, comme passagers qui nous font parvenir les articles via le formulaire de contact. Bonne lecture.

EUROPE

Grogne dans l'UE face aux larges dépenses de Berlin pour ses fleurons

"L'Allemagne dépense tous azimuts pour soutenir ses poids lourds industriels plombés par la crise. Mais la grogne monte parmi ses partenaires européens moins solides financièrement, qui s'alarment d'une concurrence faussée au sein de l'UE. «À l'heure actuelle, la moitié des aides d'État accordées aux entreprises européennes l'ont été par l'Allemagne», constatait le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, lors d'une discussion récente avec un groupe de journalistes dont l'AFP. «Les aides sont données par ceux qui peuvent le faire. Si l'un peut en donner plus qu'un autre, nous sommes en train de fausser les conditions de concurrence. Le marché unique sera fortement affecté par la manière dont les aides d'État seront accordées», mettait en garde l'ex-ministre espagnol des Affaires étrangères."

Source : Le Figaro

Notes sur les juges de Karlsruhe, l’UE et Soros

"Il y a beaucoup de dissipation au sein d’institutions et personnalités diverses, qui devraient pourtant être unies dans la fidélité-Système au dogme de notre-UE et de l’européisme. L’on ne sait plus exactement ce qu’est être pro-Système, et ainsi se retrouve-t-on antiSystème sans l’avoir voulu ni y avoir vraiment songé. L’actuelle fureur tourne autour de la décision des juges de la Cour Constitutionnelle allemande de Karlsruhe, il y a une décade, le 5 mai. Cette affaire a fait grand bruit, comme il se doit, et laisse présager des jours bien difficiles pour l’UE puisqu’elle place cette organisation dans le viseur de la plus haute autorité juridique de son principal membre. Pour certains, “la messe est dite”..."

Source : De Defensa

«L’Allemagne pourrait finir par pousser l’Italie hors de la zone euro»

"Le Tribunal constitutionnel allemand a décidé une nouvelle fois de rentrer en conflit avec la Cour de justice de l’Union européenne. Cette guerre des légitimités remet sérieusement en question l’avenir de l’Union européenne, estime l’essayiste Coralie Delaume. D’autant plus, que le leadership allemand en Europe apparaît de plus en plus défaillant."

Source : Figaro Vox

FRANCE

Je ne vous pardonnerai pas

"Julie a perdu sa mère en quelques jours. Après avoir contracté les premiers symptômes du Covid-19, Danielle a été hospitalisée, et à partir de ce moment, dans une violence inouïe et habillée de droit, son corps ne lui appartenait plus."

Source : Lundi matin

« Votre Jean Valjean est une humiliation pour Gavroche »

"Il y a quelques jours, Vincent Lindon a publié sur Mediapart une vidéo dans laquelle il livre son analyse de la situation et fait des propositions pour s’en sortir par le haut, lui qui a vu son espoir en Macron déçu après quelques années de mandat. Nous publions ici une lettre qui entend répondre aux propositions de l’acteur et, plus largement, à la gauche qui s’imagine qu’un État vertueux et des riches plus généreux pourraient représenter une réponse crédible au désastre en cours." [Un autre point de vue]

Source : Lundi matin

Coronavirus : les Français sont les plus sévères d'Europe envers leurs dirigeants

"C'est un désaveu cinglant adressé à l'exécutif. Alors qu'une majorité d'Européens estime que leur gouvernement a été «à la hauteur» de la situation durant la crise du Covid-19, les deux tiers des Français (66%) pensent l'inverse. Seuls 34% d'entre eux ont une opinion favorable de l'action de l'exécutif, selon une étude menée les 5 et 6 mai auprès d'un millier de Français, et du 30 avril au 4 mai auprès de 3005 Européens par Odoxa pour Le Figaro et France Info."

Source : Le Figaro

Accusée de ne rien proposer, la France insoumise réplique… et c’est impressionnant

"Dimanche 10 mai sur le plateau de LCI, le fondateur de Fondapol et candidat aux dernières élections régionales sous l’étiquette des Républicains Dominique Reynié a accusé la France insoumise de n’avoir jamais « fait de propositions au cours de cette crise » et de ne pas avoir « la moindre idée de ce qu’il fallait faire ». Le mouvement lancé par Jean-Luc Mélenchon n’a pas tardé à réagir en publiant une courte vidéo recensant quelques-unes des (très) nombreuses activités du mouvement depuis le début de la crise du coronavirus."

Source : L'insoumission

Agriculture : le flop du recrutement de cueilleurs amateurs

«Ils ont été 20 à postuler, 10 à venir et 3 à finir la semaine.» Ce témoignage d’un fraisiculteur varois le confirme: un mois et demi après l’appel solennel du ministre de l’Agriculture, «l’armée de l’ombre de l’agriculture» n’aura pas déferlé dans les champs. Les 300 000 candidatures se sont soldées par seulement 15 000 missions contractualisées. Manque de productivité, conditions de travail pénibles, contraintes administratives, manque d’assiduité, faible rémunération, ..., les agriculteurs ont eu du mal à recruter."

Source : Figaro via Insolentiae

Madame Belloubet, ministre de la Justice ? Prouvez-le !

"A l’instar de la Santé, la crise sanitaire a mis en lumière l’agonie du service public de la Justice, estime un collectif d'avocats, qui appellent à un plan de redressement de l'institution en concertation avec tous ses acteurs."

Source : Libération

RÉFLEXION

Le Covid-19 et le secret du Petit Prince

"Il y a quelque chose de touchant dans Le Petit Prince de Saint Exupéry. Cela tient-il à la langue, très aérienne, de Saint-Ex, ou bien encore à la légèreté de l’histoire ? Difficile à dire… en le relisant on a le sentiment de revenir en enfance, de retrouver une forme d’émerveillement ou d’étonnement devant le monde. Or l’étonnement a dit Aristote, c’est le début de la philosophie. Qu’y a-t-il donc de philosophique dans ce conte ? Quel est son secret ? Quelle leçon universelle contient-il ? Et puis, pourquoi devrait-il nous donner une leçon ? Après tout, la meilleure de toutes leçons n’est-elle pas qu’il n’y a pas de leçon ? C’est parfois ce que l’on se dit en relisant ce récit si surprenant, un peu absurde en apparence, écrit par un pionnier de l’aéropostale qui avait, semble-t-il, gardé une âme d’enfant."

Source : Un quart d'heure avec le penseur

VUES D’AILLEURS

Face à la crise du pétrole, l’Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA

"L'Arabie saoudite n'avait introduit de TVA qu'au 1er janvier 2018, avec un taux de 5%. Pour compenser la hausse du coût de la vie pour les moins favorisés, elle avait alors créé une allocation universelle, qui représente des milliards de dollars de dépenses chaque année. Le gouvernement estime que Ryad pourrait perdre la moitié de ses recettes fiscales liées au pétrole, lesquelles assurent 70% du total. En conséquence, "Il a été décidé la fin du versement de l'allocation universelle à partir de juin 2020 et que la TVA passerait de 5% à 15% à compter du 1er juillet", a déclaré à l'agence de presse officielle SPA le ministre des Finances Mohammed al-Jadaan. L'Arabie saoudite lance donc un plan d'austérité."

Source : MSN

"Tueuse de coronavirus !" Comment la ministre de la santé du Kerala est devenue une rock star

"K. K. Shailaja est la Ministre de la santé et de la protection sociale au sein du gouvernement communiste du Kerala. Militante au Parti Communiste d'Inde (Marxiste), elle est saluée par la presse internationale pour son leadership dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 au Kerala. Le très sérieux journal d’information britannique The Guardian a fait un article sur sa victoire contre le COVID-19."

Source : The Guardian via Editoweb

Coronavirus : plus de 300 000 morts dans le monde et toujours plus de mesures de déconfinement

" A partir de lundi prochain, Rome va accélérer son déconfinement en autorisant l’ouverture de certains magasins. La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie ont, de leur côté, rouvert leurs frontières communes. La pandémie due au coronavirus a fait au moins 305 424 morts dans le monde, dont plus de 80 % en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles vendredi 15 mai. Plus de 4,5 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie." [Vue du Monde.]

Source : Le Monde

ÉCONOMIE

Retour sur le « retour de l’État »

"Comment reconstruire ? Dans la préface de 1963 de son ouvrage La notion de politique, Carl Schmitt déclarait de façon pour le moins inattendue que « l’ère de l’État [était] à son déclin ». Du point de vue de la France gaullienne et planificatrice, la formule avait de quoi sembler saugrenue. Trente ans plus tard, le juriste Olivier Beaud dans sa thèse de référence sur la Puissance de l’État (1994) soulignait pourtant ex post la justesse du constat. Il fallait se rendre à l’évidence : la question de la « péremption » de l’État était désormais d’actualité. De toutes parts, des voix se bousculaient pour réclamer sa fin et son dépassement. L’État était accusé à la fois d’être « trop » et « pas assez » : trop pour ceux qui défendaient le localisme, le régionalisme ou le communalisme ; pas assez pour ceux qui prophétisaient une nouvelle ère géopolitique globalisée où n’existeraient que des superpuissances."

Source : Institut Rousseau [NB : ça change de Montaigne...]

«Les défenseurs d’une mondialisation sans bornes confondent protectionnisme et autarcie»

"Certains intellectuels et éditorialistes estiment que la mondialisation n’est pas le problème mais bien la solution à cette crise, une analyse que l’économiste Yves Perez conteste. Seul un protectionnisme raisonnable favorise selon lui l’innovation et la croissance. Yves Perez est économiste, professeur émérite et ancien doyen de la faculté de droit de l’Université catholique de l’Ouest à Angers. Il a notamment publié Les vertus du protectionnisme (L’artilleur, 2020)."

Source : Figaro Vox

LVMH et Kering ont bénéficié du chômage partiel en Italie et en Allemagne

"Si LVMH et Kering peuvent se vanter de ne pas avoir bénéficié du dispositif de chômage partiel en France, les deux grands groupes de luxe y auraient eu recours ailleurs en Europe, révèle une enquête de la Süddeutsche Zeitung. “Le travail sur mesure, ça les connaît”, ironise la Süddeutsche Zeitung. Le journal parle de LVMH d’une part, qui “compte dans son portefeuille des grands noms de la mode comme Louis Vuitton, Christian Dior, Fendi et Bulgari” et de Kering qui, “avec Saint Laurent, Gucci ou Balenciaga, détient des marques tout aussi prestigieuses”."

Source : Courrier International

Commentaire recommandé

Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 08h23

L’isolement des contagieux est techniquement difficile. On ne savait pas les détecter pour deux raisons toutes les deux indépassables : primo, s’agissant d’une maladie nouvelle, on ne connaît pas précisément le rapport entre contagiosité et symptômes. Secondo, on n’avait pas de tests pour identifier les asymptomatiques. En revanche, on pouvait faire une hypothèse sur la nature générale de l’épidémie et du processus d’expansion : maladie des centres urbains à forte densité, expansion en lien avec les échanges de personnes à longue distance, et principalement par avion. Il n’était donc pas difficile en théorie de comprendre que la bonne mesure à prendre, et la moins coûteuse à long terme, était de fermer les liaisons aériennes entre grandes capitales, et ceci dès les premiers signalements, c’est à dire à la fin de 2019. C’est d’ailleurs ce que les Chinois ont fait au niveau interne : ils ont isolé les foyers d’infections. Mais cette mesure allait contre l’idéologie mondialiste. On a donc au lieu de cela attendu que le virus prenne pied en Europe (il est d’ailleurs venu essentiellement de New-York), puis on a fermé les bistrots en Auvergne, et envoyé la police avec jumelles et hélicoptères pour surveiller les plages et les sommets, des fois qu’ils le voient arriver… Si nous n’avions pas su que nous étions gouvernés par des cons, la preuve est définitive.

61 réactions et commentaires

  • Jean // 17.05.2020 à 07h37

    Rions un peu en attendant la mort :

    https://www.youtube.com/watch?v=dC2NRORLXkY

    Les raisonnements sont contestables car ce qui est valable pour un pays ne l’est pas forcément pour un autre, mais la question mérite d’être posée : Combien le confinement de tous, plutôt que d’isoler uniquement les contagieux, a t-il fait de victime ?

      +11

    Alerter
    • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 08h23

      L’isolement des contagieux est techniquement difficile. On ne savait pas les détecter pour deux raisons toutes les deux indépassables : primo, s’agissant d’une maladie nouvelle, on ne connaît pas précisément le rapport entre contagiosité et symptômes. Secondo, on n’avait pas de tests pour identifier les asymptomatiques. En revanche, on pouvait faire une hypothèse sur la nature générale de l’épidémie et du processus d’expansion : maladie des centres urbains à forte densité, expansion en lien avec les échanges de personnes à longue distance, et principalement par avion. Il n’était donc pas difficile en théorie de comprendre que la bonne mesure à prendre, et la moins coûteuse à long terme, était de fermer les liaisons aériennes entre grandes capitales, et ceci dès les premiers signalements, c’est à dire à la fin de 2019. C’est d’ailleurs ce que les Chinois ont fait au niveau interne : ils ont isolé les foyers d’infections. Mais cette mesure allait contre l’idéologie mondialiste. On a donc au lieu de cela attendu que le virus prenne pied en Europe (il est d’ailleurs venu essentiellement de New-York), puis on a fermé les bistrots en Auvergne, et envoyé la police avec jumelles et hélicoptères pour surveiller les plages et les sommets, des fois qu’ils le voient arriver… Si nous n’avions pas su que nous étions gouvernés par des cons, la preuve est définitive.

        +100

      Alerter
      • Gévaudan // 17.05.2020 à 08h36

        Dommage que votre synthèse ne soit pas lue par le plus grand nombre. Elle est parfaite. La conclusion aussi, cela va sans dire.
        Et je peux témoigner que le verrouillage de la Lozère aura permis de contenir le monstre dans son terrier : pas un seul randonneur pendant deux mois.
        Et certains osent encore parler de cette vieille lune : l’indiscipline des gaulois.

          +32

        Alerter
        • Narm // 17.05.2020 à 13h18

          je rajouterai qu’en pleine zone rouge, le dépistage c’est juste de la m…. Suite a un décès, afilié au covid……
          pas de test !
          la famille a demandé à être testé : vous avez des symptomes ? non, pas la peine.
          Mais enfin, on est en zone rouge ! 3 jours plus tard, par l’intermédiaire du généraliste, deux recevront les instruction pour aller se faire tester…..
          du n’importe quoi

            +13

          Alerter
      • anatole27 // 17.05.2020 à 09h00

        « …fermer les liaisons aériennes entre grandes capitales »

        Vous n’êtes pas assez dur Jean-Pierre, il eut fallu fermer les frontières, le transport aérien
        les liaisons SNCF et interdire la circulation hors départemental.

        « il est d’ailleurs venu essentiellement de New-York »

        Vous avez une source concernant cette information ou c’est une intuition ?
        Les chercheurs semblent bien moins affirmatifs.

        http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-chine-italie-ou-ailleurs-l-origine-de-l-epidemie-en-france-reste-inconnue-30-04-2020-8308815.php

        « Nos données génomiques révèlent la circulation prédominante d’un clade (un groupe génétique, NDLR) important dans de nombreuses régions françaises, et supposent une circulation locale du virus par des infections non documentées avant la vague de cas de Covid-19 »

          +6

        Alerter
        • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 10h42

          Oui. Je peux préciser. Un camarade à moi qui fait dans la recherche pharmacologique m’a donné l’adresse d’un site interactif remarquable qui vous donne en animation graphique le cheminement de la petite bête. Mis sur une carte, c’est un décalque parfait du schéma des lignes aériennes. Merci Easyjet, merci Ryanair, merci à toutes les autres. Et évidemment, la fréquence des contaminations et contaminations en retour est grosso modo proportionnelle à celle des liaisons. Pour ce qui nous concerne, avec les Américains, le virus fait du ping-pong entre les deux rives de l’Atlantique avec une rare densité. Mais jusqu’aux derniers jours, il n’y avait aucun contrôle sérieux à Roissy ! Etonnant, non ? , aurait dit Pierre Desproges. Si ça vous amuse, tapez :
          https://nextstrain.org/ncov/global?c=num_date&dmin=2020-01-01&l=clock

            +6

          Alerter
  • Jean // 17.05.2020 à 08h02

    Le ministère de l’Education nationale a publié le 4 mai sur son site des recommandations destinées à aider les professeurs à préparer cette rentrée post-confinement. Plusieurs d’entre elles ont provoqué un tollé, particulièrement celles demandant aux enseignants de ficher «les enfants qui tiennent des propos inacceptables». A tel point que le gouvernement a depuis fait machine arrière, modifiant les paragraphes les plus contestés.
    Avant un tel revirement, dans l’une de ces fiches Eduscol, intitulée «Ecouter la parole des élèves en retour de confinement Covid-19», massivement relayée sur internet, il était ainsi énoncé : «Des enfants peuvent tenir des propos manifestement inacceptables. La référence à l’autorité de l’Etat pour permettre la protection de chaque citoyen doit alors être évoquée, sans entrer en discussion polémique. Les parents seront alertés et reçus par l’enseignant, le cas échéant accompagné d’un collègue, et la situation rapportée aux autorités de l’école.»

    Source : https://francais.rt.com/france/75138-covid-19-enseignants-eleves-sont-ils-tenus-pas-critiquer-gouvernement-classe

      +18

    Alerter
    • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 08h39

      En grammairien, je voudrais attirer l’attention du public sur l’usage de la forme passive, qui sert à faire disparaître l’agent de l’action. A la formule « propos inacceptables » il faut réagir par la question : inacceptables pour qui ? Et selon quels critères ? Autrement dit, dans la police du langage, le problème, c’est toujours la personne du censeur, et ce qui fonde son autorité. Dans ce cas particulier, en effet étonnant et qui en dit long sur notre dérive pétainiste, on se demande vraiment quel genre de propos les policiers et censeurs ont en tête. On voudrait des exemples. Seraient-ils du genre « mon papa il dit que Macron s’y est pris comme un manche, que Buzyn est une buse, que Salomon nous enfume avec ses statistiques, que les flics déconnent avec leurs amendes, que Philippe est complètement dépassé, et qu’il va falloir se débarrasser de cette bande de crétins dangereux » ?

        +57

      Alerter
      • Bellot // 17.05.2020 à 09h21

        Précis et explicatif, merci Jean-Pierre Georges-Pichot!

          +10

        Alerter
    • Narm // 17.05.2020 à 08h54

      sous bien des formes, cette expérience covid, nous ramène à la période de l’occupation et de vichy (désolé pour les habitants, la ville ou ceux ci ne sont JAMAIS visé par cet homonyme)

        +12

      Alerter
      • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 10h53

        Laval était de Chateldon. On pourrait parler une fois sur deux de ‘chateldonisme’ : ça reposerait les habitants de Vichy, charmante petite ville par ailleurs, sise dans une région superbe, et qui mériterait une meilleure base de réputation internationale, autrefois assurée par les pastilles.

          +2

        Alerter
      • Lole // 17.05.2020 à 10h59

        Je vous conseille « Veni Vidi Covid’chy »…
        https://www.youtube.com/channel/UCNnUBYDxj-LoSv4ai926ndg

          +2

        Alerter
      • bruno49 // 17.05.2020 à 18h10

        Vichy,Pétain,Laval,toussa toussa…..Comparaison n’est pas raison ,parlons de dérive autoritaire maastrichienne. Tous ces gens au pouvoir n’ont plus que la violence ,le contrôle massif , voire la prison pour étouffer toute contestation.Le confinement de presque toute la population pendant 2 mois est la conséquence de leur impéritie générale qu’ils ont essayer de « masquer » par des mensonges successifs aberrants . Et la menace de 2eme vague évoquée un temps,, permet de menacer de reconfiner si besoin et empêche tout rassemblement.
        Selon leur catéchisme maastrichien les mesures de fermetures des frontières,par exemple, étaient des mesures d’extrême droite (?) donc inenvisageable,par pure idéologie….Ben oui, nous sommes dirigés par des cons.

          +5

        Alerter
        • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 19h56

          Non, je ne suis pas sûr que la référence au pétainisme soit seulement une facilité polémique. Plus on se plonge dans l’histoire de la période, et plus on trouve des analogies intéressantes. Mais il faut préciser : en réalité le pétainisme n’est lui même qu’une adaptation conjoncturelle des tendances séculaires de la gouvernance en France. Je pourrais vous en raconter des volumes sur le sujet mais ce n’est pas le lieu. Je me contenterai donc de faire appel à l’argument d’autorité, et de citer Alain Badiou, qui dit que ‘le pétainisme est le transcendental de la France’. Comprenne qui pourra…

            +3

          Alerter
          • bruno49 // 18.05.2020 à 10h47

            Alain Badiou n’est pas une référence .Il a des tenu des propos problématiques (euphémisme) dans le passé légitimant certaines dérives totalitaires …

              +0

            Alerter
    • Catalina // 17.05.2020 à 08h56

      Jean,
      On se croirait en Ukraine…je dis ça….
      Quand ça va vers les enfants, c’est très grave, on voit là la volonté dictatoriale d’obliger à penser comme le monarque le désire sous peine de « rééducation », l’école n’est pas un camp de prisonniers et ne s’appelle pas Reichenau, il faudrait le rappeler à ce régime.

        +8

      Alerter
    • LibEgaFra // 17.05.2020 à 10h07

      Exemples de propos inacceptables:
      – il n’y a pas assez de masques;
      – les masques sont de mauvaises qualité;
      – il n’y a pas assez de tests;
      – les tests sont de mauvaises qualité;
      – il n’y a pas assez de lits dans les hôpitaux…

      Bref, il n’y a que la vérité qui est inacceptable.

        +24

      Alerter
    • red2 // 17.05.2020 à 13h05

      C »est triste, on s’approche du pire… cette courte courte nouvelle, sur les militaires chiliens qui font écrire des rédactions aux enfants sur leur vie à la maison, m’a toujours beaucoup ému.

      La rédaction, Antonio Skarmeta : http://www.ecoles.cfwb.be/arvise/SECONDAIRE/pedagogie/corona/Mme%20Beauvois/200428/La%20R%C3%A9daction%20texte%20integral.pdf

      Jusqu’où iront-ils ? Le peuple réagira-t-il assez tôt ?

        +3

      Alerter
      • Catalina // 18.05.2020 à 00h05

        red2,
        Je tente de vous répondre ( ;o), modos), c’est émouvant en effet, fille de réfugiés politiques, je peux facilement « y être », merci.

          +0

        Alerter
  • Hannibal GENSERIC // 17.05.2020 à 08h42

    Covid-Arnaque. L’HISTOIRE de la grippe. UNE HISTOIRE IMPORTANTE POUR EN PARLER AUTOUR DE VOUS

    Je recommande aux lecteurs d’utiliser les détails historiques non controversés suivants comme un instrument (plutôt gentil et discret) qui pourrait réveiller ceux qui dorment encore.

    Le mot « influenza » «grippe» est originaire d’Italie. Le premier enregistrement de cette maladie étrange et inexplicable s’est produit vers l’année 1580. Alors que le phénomène se reproduisait, des observateurs perspicaces ont reconnu qu’il avait tendance à «apparaître» simultanément à plusieurs endroits, parfois sur plusieurs continents. Afin d’expliquer ce fait cognitivement dissonant, les «scientifiques» italiens ont examiné les enregistrements des taches solaires et ont remarqué que les épidémies semblaient toujours coïncider avec des pics d’activité des taches solaires.

    Ils ont compris que lorsque la surface du soleil (ou CORONA) était la plus active, il y avait des éjections massives du soleil qui se manifestaient comme des manifestations spectaculaires des aurores boréales dans les climats nordiques et qu’il y avait également des effets magnétiques (ou «ondes magnétiques») du soleil qui frappent la terre avec une intensité inhabituelle à ces moments là.
    Ainsi le mot « INFLUENZA est devenu le nom de cette maladie. »Influenza » étant l’abréviation de « Influenza delle stelle »… INFLUENCE DES ÉTOILES.
    Lire la suite sur :
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2020/05/covid-arnaque-lhistoire-de-la-grippe.html

      +7

    Alerter
    • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 11h19

      C’est intéressant. Petit excursus à prétention philosophique : nos pères soulignaient l’influence des ‘étoiles’ sur notre vie. Notre arrogance moderne y voit de la superstition. C’était en réalité de la sagesse, car cela voulait dire que nous ne savons pas tout, et ne devons pas essayer de tout contrôler. Dans ‘Hamlet’, Shakespeare fait dire à Horatio qu’ « il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre que dans notre pauvre philosophie ». C’était une incitation à la prudence. L’affaire du nouveau virus aura montré de façon éclatante le danger et la tyrannie d’agir au-delà de ce que l’on sait : ce qui n’est pas une attitude scientifique, fondée sur le doute. Rien de moins scientifique que le docteur Salomon, sûr de connaître chaque soir et à l’unité près le nombre des victimes quotidiennes du nouveau coronavirus, dont il déduit l’ampleur du mou qu’il peut donner à la laisse qu’il nous a mise autour du cou.

        +6

      Alerter
  • Narm // 17.05.2020 à 08h51

    ouahou, je suis impressionné, deux articles de lundi matin.
    Ses articles m’ont beaucoup touchés ces derniers temps, ils auraient mérité chacun un billet propre.
    La réponse à Lindon reflète le malaise de certain, l’aveuglement de l’hypocrisie

    Sinon, il faut avoir le coeur bien accroché si l’on perd un proche en ce moment, mais cela permet aussi de remarquer que finalement, tristement, avant ou après le corona, notre vie , ne nous appartient pas.

      +3

    Alerter
  • Narm // 17.05.2020 à 08h59

    la crise de l’hopital a été dénoncé depuis des dizaines d’années et particulièrement en 2017 (pres)

    Alors nos pantins menteurs financiers, c’est normal qu’en france plus personne ne les crois. Ils sont devenus la honte du pays. je reprends un texte :
    Ils ont perdu.

    Car en nous enfermant, ils nous ont obligés à faire face à nos parts d’ombre, à regarder nos démons intérieurs droit dans les yeux, à les soigner et à nous en libérer.

    Ils ont perdu. Car en nous isolant les uns des autres, ils nous ont amenés à nous ré-unir et à renforcer nos liens à travers nos cœurs.

    Ils ont perdu. Car en nous mentant effrontément, ils nous ont poussés à rechercher la vérité par nous-mêmes et à sortir de l’illusion.

    Ils ont perdu. Car en voulant nous faire peur, ils nous ont forcés à lâcher prise, à rester centrés et connectés à notre âme.

    Ils ont perdu. Car en contrôlant nos véhicules physiques, ils nous ont permis d’expanser nos corps subtils et nos consciences.

    Ils ont perdu. Car en voulant nous rendre malades, en réalité ils nous ont donné du temps, du repos et du renouveau.

    Ils ont perdu. Car en voulant nous faire disparaître dans l’obscurité, ils nous ont fait accroître et cultiver notre Lumière interne.

      +7

    Alerter
    • Narm // 17.05.2020 à 09h00

      Ils ont perdu. Car en nous coupant de Mère Nature, nous lui permettons de se nettoyer et de guérir, et nous, de méditer pour elle comme jamais.

      Ils ont perdu. Car en tentant de nous manipuler et de faire de nous des esclaves, ils nous ont rendus souverains de notre Être et de notre Liberté.

      Ils ont perdu. Car ce confinement est une belle allégorie de l’enfermement dans la matrice 3D, qui nous donne encore plus envie de nous en libérer pour passer en 5D.

      Ils ont perdu. Car en voulant nous endormir, ils nous ont réveillés.

      Ils ont perdu. Car en nous infantilisant, ils nous ont fait grandir.

      Ils ont perdu. Car en voulant nous ramollir, ils nous ont renforcés en nous reconnectant à notre part guerrière de Lumière “

      Merci à Mich’Ailes Boitieux et Indigo StarSeed pour ce partage

        +6

      Alerter
  • Narm // 17.05.2020 à 09h05

    et quand à soros et l’allemagne, c’est bien dans l’epreuve qu’on reconnait ses amis et que l’on se découvre au naturel ……

    les Italiens l’ont bien compris , les autres sont apparus au grand jour
    artung

    et je me demande vraiment où ils trouvent les 25% de français qui pensent que notre gouvernement a dit la vérité……

      +10

    Alerter
  • Poisson Pilote // 17.05.2020 à 09h05

    1994 – Albert Jacquard
    “On est en train de sélectionner les gens les plus dangereux”

    Spécialiste de génétique des populations,
    il a été directeur de recherches à l’Institut national d’études démographiques et membre du Comité consultatif national d’éthique.

    https://www.les-crises.fr/albert-jacquard-on-est-en-train-de-selectionner-les-gens-les-plus-dangereux/

      +7

    Alerter
    • Poisson Pilote // 17.05.2020 à 11h07

      2015 – Forum Européen de Bioéthique
      23’40min, Bill Gates :
      « En 2035 il n’y aura plus d’infirmières, elles auront été remplacées par des automates intelligent »

      Laurent Alexandre,
      Transhumaniste, chirurgien-urologue, président de la société DnaVision spécialisée dans le séquençage d’ADN, co-fondateur de sites Medcost et Doctissimo.

      https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=dugGAgXzfbY


      2016 – Transhumanisme
      4 axes
      – Science cognitives (Intel. Artificielle)
      – Puces intégrées RFID
      – Génome dans l’embryon.
      – Bio-chirurgie (Modification ADN)

      https://youtu.be/Gk6r9rQ6Ki8?t=210

        +4

      Alerter
  • Jean-Pierre Georges-Pichot // 17.05.2020 à 09h30

    Olivier Berruyer, merci : je découvre grâce à vous le site ‘dedefensa’, des Belges apparemment (dommage qu’il n’y en ait pas davantage et que le virus en ait encore réduit le nombre ). Mettant plein de pieds dans plein de plats, je note en particulier ici qu’ils n’hésitent pas à décrire l’Allemagne comme le ‘principal membre’ de l’Union européenne. Macron est-il au courant ?

      +6

    Alerter
    • Roger // 17.05.2020 à 10h41

      Sur le site d’analyse https://www.dedefensa.org/, Philippe Grasset a élaboré au fil des ans un appareil conceptuel puissant pour tenter de trouver du sens à « l’information médiatique » réduite à de la « communication » qui produit surtout de l’inconnaissance (Cf http://www.dedefensa.org/section/glossairedde). L’analyse qu’il produit depuis des années sur le « système de l’américanisme » est une des rares qui permette de comprendre notre « contre-civilisation post-moderne », si c’est possible!

        +8

      Alerter
    • Poisson Pilote // 17.05.2020 à 11h08

      Macron 2017
      « Je ne vais pas défendre les Français devant Berlin… »
      https://youtu.be/715doRNXc2g?t=1m52s


      ZAPPING N°1 :
      L’Union Européenne décryptée par des youtubeurs »
      https://youtu.be/6HrjOsQ48sw

      ZAPPING N°2 :
      stop au scepticisme,
      il faut aimer l’Europe ! »

      https://youtu.be/QskZg6cNtFQ

      ZAPPING N°3 :
      UE contre Démocratie…
      On a testé pour vous ! »

      https://youtu.be/HByEtkXbATI

      ZAPPING n°4 :
      le visage des institutions européennes…
      et ses dessous ! »

      https://youtu.be/owi-yE3gzKM

        +2

      Alerter
  • Santerre // 17.05.2020 à 09h31

    Pour le Petit Prince, auquel je suis toujours resté totalement insensible, trouvant ça mièvre et chichiteux, je ne sais pas si j’ai raison mais il constitue, selon moi, un vrai marqueur de la bourgeoisie , même petite, toute petite.
    Je n’ai connu que des gens à éducation bourgeoise, même toute petite, pour aimer cette niannianterie. Généralement, à chaque fois que j’ai demandé l’avis de quelqu’un qui comme moi avait eu une éducation prolo, grosse perplexité du style  » je vois pas trop ce qu’il y a là d’dans ».
    Saint-Ex et sa bienveillance de classe condescendante. Son « Mozart qu’on assassine » était une véritable insulte aux pauvres. Beurk .

      +10

    Alerter
    • Didier // 17.05.2020 à 11h50

      Ouais, ben désolé pour vous.

      J’ai reçu moi aussi une « éducation prolo », et je considère «Le petit Prince» comme un des très grands textes du 20e siècle.

        +6

      Alerter
      • Santerre // 17.05.2020 à 12h24

        Bon, dont acte. Vous êtes le premier prolo que je vois dans ce cas. Perso, je je vois toujours pas ce que ce texte a de grand. Question de goût sûrement. Remarquez, j’ai jamais été sensible non plus à Prévert, alors que je suis sensible à Eluard , Cocteau ou Aragon . Comme en philo, depuis tout jeune, je ne peux m’empêcher de rire aux l’arme aux pâtés de mots et aux élucubrations de Sartre dont la vénération était obligatoire dans les années 70.

          +3

        Alerter
    • lon // 17.05.2020 à 12h27

      Je suis d’éducation bourgeoise et j’ai jamais pu encadrer  » le Petit Prince  » … le dernier qui m’en a parlé avec émerveillement était mon instructeur de judo , un prolo vrai de vrai .
      Il n’y a que les enfants de la bourgeoisie pour savoir ce qu’est la bourgeoisie , et la niannianterie n’est pas en reste chez les prolos, et frappe même jusqu’à l’élite intellectuelle du prolétariat qui croit que du dépérissement de l’état socialiste naîtra enfin la société communiste .

        +1

      Alerter
      • Santerre // 17.05.2020 à 12h38

        C’est pas faux 🙂
        Mais je n’ai jamais dit que TOuS les bourges aimaient ça. D’une part. Et il ne faut jamais sous estimer la duplicité de celui qui dit aimer juste pour faire bien. Je dis ça parce que dans les exceptions que j’ai connu, en grattant un peu, j’ai vu que c’était pipo. Ce qui m’a conforté.
        Mais j’ai effectivement connu des bourges qui ne pouvaient pas blairer non plus. Rare, mais quand même…
        Ensuite, reste la définition de fils de prolo. J’ai connu des fils de profs ou de cadres s’en réclamant. Quand je dis prolo je fis ouvrier, fils ou fille d’ouvriers. Et j’ai connu des bourges(gros) qualifiant de prolo un artisan ou un commerçant prospéres ou un cadre d’entreprise….

          +2

        Alerter
      • RV // 17.05.2020 à 16h25

        …/… du dépérissement de l’état socialiste naîtra enfin la société communiste . …/…
        je ne suis pas prolo, personne n’est parfait, mais je revendique ma niannianterie, si c’est ainsi que vous nommez ce bel idéal.

          +1

        Alerter
    • Owen // 17.05.2020 à 15h25

      C’est vrai que le Petit Prince a l’air terne, voir autiste aux histoires qu’il vit.
      Avec Tom Sawyer, Pinocchio, Alice ou Mowgli, un enfant rentre bien dans l’histoire. La fonction du conte agit: il rassemble le monde intérieur avec celui extérieur, il indique comment donner du sens à son existence et devenir astucieux.

      L’entourloupe du Petit Prince est sans doute qu’il est destiné à l’adulte qui croit que c’est pour un enfant, masquant ainsi mièvrerie des petites leçons de sagesse ou de morale.

        +1

      Alerter
      • Santerre // 17.05.2020 à 19h41

        Bravo, ça fait plus de 40 ans que j’essaye de comprendre ce qui m’insupporte dans ce récit, nonbstant mon immense respect pour l’aviateur et l’aventurier, et paf, en trois mots vous mettez exactrment le doigt dessus. Quant aux autres oeuvres que vous citez, j’ai toujours eu du mal avec Alice. Tout gosse je trouvais ça très malsain et effrayant. Un peu comme l’inconnu qui offre des bonbons contre lequel on me disait de me méfier. Et puis j’etais scandalisé par la facilité de la chute, le reveil. Aujourd’hui, je trouve toujours que le p’tit père Lewis devait pas être trop net dans sa tête.
        Mais franchrment, si y a un truc que j’ai toujours détesté, c’est Peter Pan. Insupportable petit tyran arrogant, prétentieux, vaniteux et égoïste. L’horreur totale.
        Foi de Crochet. 🙂

          +1

        Alerter
        • Owen // 18.05.2020 à 07h18

          Pourtant, on y apprend que le monde des adultes a ses propres stupidités. Les aventures d’Alice mettent en garde les petites filles à leur devenir conformes, bien sages et stupides à leur tour. Et c’est l’époque victorienne, avec ses courts-circuits entre les principes de réalité imposée et de désir qui revient toujours, d’où cet humour burlesque anglais (Monthy-Python, par ex.).

          Deux ouvrages m’ont aidés:
          – Psychanalyse et contes de fées, de Bruno Bettelheim. Il faut cependant passer à travers les obsessions sexuelles freudiennes à la mode, ce crétin ayant même vandalisé la légende d’Oedipe (« nonobstant » sa réelle contribution avec l’inconscient).
          – L’analyse transactionnelle, d’Éric Berne. La lecture m’énervait un peu au début, car il propose des clés de compréhension fonctionnelles du psychisme simples, mais, oui, qui sont très puissantes.

          Dans le Petit Chaperon Rouge, la mère envoie sa fille traverser un bois, sachant qu’il y a un loup, en l’habillant de la couleur la plus attirante. Elle est folle. Si, en plus, c’est une mère immature qui raconte cette histoire à son enfant, elle ne fait que lui fabriquer de l’angoisse, ça devrait être interdit. Eh bien justement: la relation de l’enfant à sa mère est nécessaire, on ne peut pas lui couper ça, mais le conte lui apprend, tout doucement, en fonction de ce qu’il est prêt à comprendre, que sa mère n’est pas la solution à tout et que c’est à lui aussi d’apprendre les pièges de la vie.
          Les contes, légendes et mythes sont très riches d’apprentissage, à différents niveaux disponibles de compréhension.
          Et, oui, le Petit Prince, c’est fade à côté…

            +1

          Alerter
  • Condor // 17.05.2020 à 09h52

    Pour 2019-2020 la France récense 72 morts de la grippe au lieu des 10 à 15 000 attendus chaque année. Comment est-ce possible ? Et dans les autres pays ?
    Sachant que beaucoup de symptômes avec le Covid-19 sont communs et que tous les morts n’ont pas été testés, a-t-on comptabilisé indûment dess décès comme Covid-19 ? Certes le Covid-19 est plus tardif que la grippe mais suivant les années les courbes de décès se chevauche. Donc un certain transfert est possible.

    Si ce n’est pas le cas et que cette année a été exceptionnelle, on peut alors penser qu’une grande partie des décès du Covid-19 sont des rescapés de la grippe qui n’a pas eu lieu. Elles sont mortes quelques semaines plus tard que prévu. (On parle de personnes âgées atteintes d’autres maladies).
    La surmortalité est donc moindre que si on ajoutait simplement les décès du Covid-19.
    (En outre un certain nombre provient d’une mauvaise gestion de crise. Est-ce que le confinement a sauvé des vies la question est en débat).

    Ce n’est pas pour minimiser quoique ce soit, chaque mort est tragique pour la famille et les amis du survivant, mais cela vaut pour tous indépendamment de la cause du décès.

      +10

    Alerter
    • Babar // 17.05.2020 à 12h21

      Oui ce sont les chiffres de l’INVS pour la grippe 2019/2020. Vous aurez d’ailleurs noté que parmi ces 72 décès, 10 sont des enfants. En effet lors des épidémies de grippe et à l’inverse du covid 19, il est habituel de retrouver des décès aux 2 âges extrêmes de la vie. On peut remarquer qu’aucune médiatisation de ce fait ne se produit ni en 2020 ni auparavant, alors même que l’angoisse parentale est très sensible pour le covid 19… Irrationalité quand tu nous tiens!

        +2

      Alerter
    • Poisson Pilote // 17.05.2020 à 13h23

      22/03/2020 – Rapport de l’Académie Nationale de Médecine.
      « Cette évolution de la doctrine d’emploi des masques et de leur stratégie de stockage s’est traduite par une forte diminution des stocks depuis 2010.

      Il est à noter que « la composition et la répartition de ces stocks constituant des données sensibles », le rapporteur spécial de la Commission des finances du
      Sénat s’est limité,
      en 2015, à une analyse de l’évolution de la valeur générale des stocks de l’Etat.
      La valeur de ces stocks est passée de
      982 millions d’Euros fin 2010 à
      416 millions d’Euros en 2015.

      La projection des dépenses pour le
      stock de l’Etat
      concernant la Santé était de

      33 millions d’Euros par an entre
      2016 et 2018. »

      http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2020/03/24.3.19-Avis-ANM-Masques-Covid-19-FINAL-FINAL.pdf

        +1

      Alerter
    • Poisson Pilote // 17.05.2020 à 13h23

      2015 – Forum Européen de Bioéthique
      23’40min, Bill Gates :
      « En 2035 il n’y aura plus d’infirmières, elles auront été remplacées par des automates intelligent »

      Laurent Alexandre,
      Transhumaniste, chirurgien-urologue, président de la société DnaVision spécialisée dans le séquençage d’ADN, co-fondateur de sites Medcost et Doctissimo.

      https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=dugGAgXzfbY


      2016 – Transhumanisme
      4 axes
      – Science cognitives (Intel. Artificielle)
      – Puces intégrées RFID
      – Génome dans l’embryon.
      – Bio-chirurgie (Modification ADN)

      https://youtu.be/Gk6r9rQ6Ki8?t=210

        +2

      Alerter
    • RV // 17.05.2020 à 16h29

      le confinement n’y est sans doute pas pour rien vu que la transmission est de même nature dans les deux cas.

        +1

      Alerter
  • Brigitte // 17.05.2020 à 10h27

    Je partage certaines valeurs avec la critique du discours de Lindon mais avec quelques bémols et même un couac: l’auteur n’a peut-être pas voté Macron comme Lindon mais il n’a pas voté du tout…..reprochant à juste titre à Lindon de se prendre pour jean Valjean mais se prenant lui-même pour un petit Mozart de la politique…prétextant qu’il était préférable d’écouter la musique du silence au bruit des bottes. Je vois mal Philippot, le bras gauche de MLP à l’époque, faire le pas de l’oie…
    Certes les dés étaient pipés mais c’est quand même petit joueur….Il y avait beaucoup d’autres choses à faire, beaucoup plus risquées, mais à la hauteur du risque encouru en ne faisant rien. Boycott des élections avec barrages devant les bureaux de vote, grève de la faim, opérations commandos. Du lourd, quoi!
    Personnellement j’avais choisi une autre action commando, celle de voter au second tour la « tueuse à gage »…..qui s’est avérée être une poule mouillée, une dinde.
    Pourquoi ce choix? Le RN n’est pas un parti de gouvernement, comme chacun sait, donc pour moi, au point où nous en étions, c’était la seule façon de faire sauter les institutions.
    La critique est facile mais l’action difficile…

      +2

    Alerter
    • Patrick // 17.05.2020 à 19h24

      personnellement , au deuxième tour j’avais voté nul pour ne pas choisir entre les deux.
      Mais depuis 40 ans, on nous fait le coup du RN au 2ème tour avec le fameux barrage républicain , « chat perché , t’es obligé de voter pour moi !!  » … il faut arrêter cette mascarade , la prochaine fois qu’on nous fait le coup je vote RN juste pour casser la machine infernale.

        +5

      Alerter
      • gelmad // 17.05.2020 à 20h52

        Vous dites :
         » il faut arrêter cette mascarade , la prochaine fois qu’on nous fait le coup je vote RN juste pour casser la machine infernale. »

        Et bien non, vous remettrez 20 balles dans le juke box pour que la musique continue !!!

        Il faut d’abord et avant tout bien voter au premier tour. EN FONCTION DE SES INTERETS ! Comme le font les riches et non pas voter comme si vous étiez milliardaires!

        Et entre 2 maux , la peste et le choléra, n’en choisir aucun des 2!

          +3

        Alerter
        • Patrick // 17.05.2020 à 21h10

          Je parle du deuxième tour.
          J’ai bien que la dernière fois, je n’ai choisi aucun des deux , mais …
          Si on refait un deuxième tour Macron – LePen ? On recommence ?

            +2

          Alerter
      • Jean // 19.05.2020 à 03h45

        @ Patrick

        Oui et cela permettra aux électeurs du RN de comprendre que ce parti, qui n’est qu’un outils dans les mains de ceux qui les oppriment, ne défendra jamais leurs intérêts.

          +0

        Alerter
      • Narm // 19.05.2020 à 20h26

        trop tard, c’était la dernière fois qu’il fallait le faire

        là vous aurez l’état fachisant avec les bottes cirées et les LBD arméee

          +0

        Alerter
    • Maguy // 18.05.2020 à 02h49

      La nature, les motivations et les buts du RN sont d’extrême droite donc fascisantes faut-il le rappeler ?.
      Manifestement raciste, (malgré quelques rares personnes originaires du continent Africain servant de caution honorable et démocratique sans doute, qui ne savent pas apparemment où ils ont mis les pieds) un parti antisémiste dont le fondateur disait que les camps de concentration n’étaient qu’un accident de l’histoire,
      De plus il n’a pas du tout l’intention de changer quoi que ce soit au système de l’argent Roi corrupteur et anti social et écolo de ce monde.
      Ce n’est pas parce qu’il n’a jamais été au pouvoir que, sous prétexte de soif de changement il faudrait l’essayer sans tenir compte de ces caractéristiques nauséabondes de sinistre mémoire pour notre pays et l’Europe.
      Si la mascarade bien rodée et manigancée du barrage républicain au RN au 2ème tour me fatigue aussi comme Patrick, je ne souhaite pas prendre le risque de tomber de Karybe en Sylla. Par conviction et respect pour mon père mort à Mathausen en 1941 bien que non juif. Le plus significatif dans ce cas est de ne plus voter entre la peste et le choléra.

        +1

      Alerter
  • Eric83 // 17.05.2020 à 11h35

    Grâce à un article paru sur ZH, j’ai appris qu’une BD intitulée « Infected » a été commandée et publiée en 2012 par…la Commission de l’Union Européenne.

    Le scénario de la BD – BD téléchargeable via le lien ci-dessous – est une pandémie mondiale, qui débute en Chine, liée à un virus transmis par un singe à l’homme; pandémie dont les conséquences seront limitées grâce aux européistes/mondialistes et à une réponse unifiée !

    A la fin de la BD, voici ce que l’on trouve :

    « Back to Reality »
    « Ms Chan Wenling and her friend-from-the-future are engaged in an exciting
    adventure to convince people to act together and save the world. While the story
    may be fictional, it is nevertheless intertwined with some factual information. This
    section offers further reference for some of the story’s ‘real life elements’ and
    allows you to discover the scientific facts behind the fiction! ».
    …+ ensuite, exemples de données réelles intégrées dans la BD.

    https://op.europa.eu/en/publication-detail/-/publication/4cc2ea93-d003-417e-9294-1103a6ee877d
    https://agenceurope.eu/fr/bulletin/article/12486/1

      +2

    Alerter
  • Chris // 17.05.2020 à 13h00

    « Agriculture : le flop du recrutement de cueilleurs amateurs »
    Autres pays, autres moeurs…
    En Suisse comme en Allemagne, l’appel a été largement entendu.
    Faut dire que la Suisse n’a pas de suffisance alimentaire, réalité qui influence probablement les mentalités.
    https://www.youtube.com/watch?v=QdIwC5Pjn9c

      +0

    Alerter
    • CHRIS // 17.05.2020 à 18h23

      En france pas de pénurie des cueilleurs , on les faits venir de roumanie et autres pays de l’EST en plein déconfinnement et personne n’en parle. C’est un scandale sanitaire, et social, c’est le monde d’après (toujours en marche).

        +2

      Alerter
      • Patrick // 17.05.2020 à 19h27

        j’ai discuté de tout ça il y a un an ou deux avec un viticulteur. Il fait appel à des polonais pour les vendanges , au moins pas de surprise , pas de problèmes. Les gars viennent comme prévu , et ils bossent correctement. Payés au même tarif que les français.

          +2

        Alerter
        • Jean // 19.05.2020 à 03h33

          @Patrick

          « Payés au même tarif que les français. » sauf pour les cotisations sociales qui sont au tarif polonais alors que ces travailleurs peuvent bénéficier au même titre que les français des prestations sociales. Et après on nous expliquera que notre modèle sociale est en faillite parce que nous sommes trop dépensier. La surprise sera pour ceux qui croient pouvoir éternellement gagner sur tous les tableaux, car il n’y aura pas de paix sociale sans justice sociale.

            +0

          Alerter
  • Chris // 17.05.2020 à 13h14

    Le bloc asiatique a dû affronter plusieurs épidémies depuis 2000. Le Covid19 est la quatrième, après la grippe porcine, la grippe aviaire et le SRAS (H1N1).
    http://www.entelekheia.fr/2020/01/30/coronavirus-la-reponse-de-la-chine-a-ete-fulgurante/
    Mais aussi…
    https://www.sott.net/article/375723-Pentagon-Biological-Weapons-Program-Never-Ended-US-Bio-labs-Around-The-World
    La Chine comme la Russie viennent de demander la fermeture des laboratoires US disséminés dans les ex-républiques soviétiques…

      +4

    Alerter
  • Maguy // 18.05.2020 à 01h48

    C’est vrai que cela m’avait dérangé que Vincent Lindon soit assez naïf pour croire encore à la possibilité de s’amender pour cette minorité de puissants oligarques qui gouvernent la planète
    Et je ne peux qu’être déçue par l’excellent artiste, outrée et d’accord avec l’auteur perspicace de l’article, en particulier quand il dit sans ménagement => « Enfin, croire que rémunérer grassement nos dirigeants serait une garantie pour avoir les hommes les plus intègres, les plus nobles, les plus purs, me paraît tout à fait scandaleux ! Ce processus de séduction est une définition possible de la corruption. C’est une ironie désespérante, que le résultat de vos propositions soit si proche de ce contre quoi elles prétendaient lutter ».
    Pour moi, Vincent Lindon se trompe lourdement, et il n’a rien compris aux racines des plaies de ce monde de brutes et du système qui l’a engendré et qu’il semble critiquer, leurré comme bien d’autres malheureusement, par la rengaine qu’il y aura toujours des riches « méritants »… et des pauvres parce qu’ils le sont moins, sans doute, et qu’il n’y a que ce système d’argent Roi possible, pourtant si manifestement dangereux car stupidement entropique et faiseur de crises de plus en plus graves.

      +0

    Alerter
    • Gilles // 18.05.2020 à 07h19

      Des discours de personnalités, jouissant d’une grande notoriété, et osant s’attaquer aux pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire, et médiatique) sont très rares. Ah, s’ils pouvaient être des dizaines, centaines ou milliers à oser ……

      Vincent Lindon s’est trompé en accordant quelques espoirs en la personne de Sa suffisante majesté Macronavirus . C’est vrai, mais il le reconnaît : il s’est trompé. C’est rare et plutôt courageux.

      Ce papier de Antoine Herbulot que je n’ai pas l’honneur de connaître est d’une affligeante médiocrité. Il se contente de tout critiquer, mais ne propose rien de concret. Rien? Ah, si :

      « Donnons à l’enfant la clé des champs. Plutôt que punir la source, émancipons la rivière. »

      « Jouons avec ceux qui veulent bien jouer avec nous, et non pas contre nous. »

      « Ce qu’il faut, c’est se constituer ensemble des systèmes indépendants de leur argent. Ce qu’il faut, c’est inviter chacun à une émancipation civile. « On se lève et on se barre », ou on se lève pour qu’ils se barrent. »

      Avec un tel programme politique, c’est sur, comme dirait Lordon (ou Me Yoda)
      « Cul des ronces, sorti on n’est pas ….»

      PS:ce jour, 5,5 millions de vues de la video de Lindon, ça donne de l’espoir ….

        +2

      Alerter
  • Jean // 18.05.2020 à 19h02

    « Désinfox » gouvernemental : un tollé justifié… à généraliser

    https://www.acrimed.org/Desinfox-gouvernemental-un-tolle-justifie-a

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications