Les Crises Les Crises
28.novembre.202028.11.2020 // Les Crises

« Si Biden réintègre l’accord nucléaire, il y aura confrontation entre Israël et l’Iran », prévient un Ministre israélien

Merci 180
J'envoie

Source : The Jerusalem Post, Lahav Harkov
Traduit par les lecteurs du site Les Crises

La position de Joe Biden candidat démocrate à la présidence, concernant l’accord avec l’Iran pourrait conduire à une guerre entre Israël et l’Iran, a prévenu mercredi soir le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural en charge des Colonies Tzachi Hanegbi.

« Biden dit ouvertement depuis longtemps qu’il réintègrera l’accord nucléaire, a déclaré Hanegbi. Je vois cela comme quelque chose qui conduira à une confrontation entre Israël et l’Iran. »

Hanegbi a déclaré qu’à bien des égards une probable victoire de Biden ne l’inquiétait pas, même concernant la zone des colonies, mais l’Iran est une exception majeure.

Le ministre a déclaré à Channel 13 News que lui, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la plupart des Israéliens considéraient que l’accord sur l’Iran signé par l’administration Obama en 2015 – connu officiellement sous le nom de Plan d’action global conjoint – était « une erreur – et c’est un euphémisme. »

« Si Biden persiste dans cette voie politique, il y aura, à terme, une confrontation violente entre Israël et l’Iran », a-t-il déclaré.

Hanegbi a déclaré que l’objectif déclaré du président américain Donald Trump concernant la négociation d’un accord avec l’Iran n’est pas le même, car il s’agirait « d’un accord différent qu’il imposerait via des sanctions pour exercer une pression maximale. »

Zvi Hauser (Derech Eretz), président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, a adopté une approche plus optimiste. Hauser a été secrétaire de cabinet pendant une partie du mandat de Biden en tant que vice-président et a déclaré qu’il connaissait les positions de Biden et que celui-ci était un ami sincère d’Israël.

« Je suppose que même si l’accord sur l’Iran est renouvelé… il sera meilleur que le précédent, a-t-il déclaré jeudi à Army Radio (la radio de l’armée). « Il y a un large consensus quand au fait qu’il avait des failles importantes s’agissant des intérêts du monde libre. »

Hauser a déclaré que le Moyen-Orient a changé depuis que Biden a quitté ses fonctions en 2016. « Nous avons un Moyen-Orient dans lequel l’Iran est beaucoup plus dangereux, ses armes et sa technologie sont beaucoup plus précises et beaucoup plus meurtrières… Ceci n’est pas le problème du seul Israël, c’est celui du monde entier».

Bien que Biden et Trump puissent user de moyens différents pour parvenir à un accord avec l’Iran, Hauser a déclaré que le résultat est ce qui est le plus important : « Est-ce qu’il freine l’Iran et l’empêche de se doter d’armes nucléaires ? »

Hauser a fait valoir que « aujourd’hui, tout le monde comprend que l’accord n’était pas suffisant pour empêcher » l’Iran de développer des armes nucléaires, et que « les pays du monde libre savent que c’est leur test » – pour empêcher Téhéran de le faire.

Un Iran nucléaire déclencherait une course aux armements, dans laquelle l’Arabie saoudite, la Turquie et l’Égypte développeraient leurs propres armes nucléaires, a prévenu Hauser.

« Voyant le comportement de l’Iran, alors qu’il crée de l’instabilité au Moyen-Orient, personne ne pense qu’il est juste de le laisser gagner, a-t-il ajouté. Ni les Américains ni Israël n’autoriseront un Iran nucléaire. »

Pendant ce temps, le président de la Knesset, Yariv Levin, a déclaré au Jerusalem Post que si Trump perdait l’élection, cela ne jouerait aucun rôle dans la décision de Nétanyahou de lancer une élection.

« Je ne pense pas que ce serait le facteur à prendre en considération », a déclaré Levin.

Source : The Jerusalem Post, Lahav Harkov, 05-11-2020
Traduit par les lecteurs du site Les Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RGT // 28.11.2020 à 10h55

« s’agissant des intérêts du monde libre »…

De quel « monde libre » parle-t-il ?

De celui qui a la liberté de coloniser ses voisins, de piller ses ressources et de mettre sa population en esclavage ?

L’Iran et sa population ne souhaitent qu’une chose : Qu’on leur foute la paix et qu’on les laisse vivre comme ils l’entendent.

Et les rares fois où ce pays est intervenu chez ses voisins, c’est à la demande des populations de ces pays afin d’éviter que le bordel s’installe à ses frontières et que ce bordel déborde chez eux (vieille tradition occidentale : Foutre la merde chez les « ennemis » qui refusent de se soumettre).

Comme tout état, l’Iran n’est pas au « top » de la démocratie mais il est très loin d’être aussi nuisible que la « communauté internationale bienveillante et éprise de liberté ».

La plus grande crainte des dirigeants et des ploutocrates israéliens, c’est que les iraniens aident les populations colonisées et celles de leurs « voisins amis » (pétromonarchies en tête) à se débarrasser de leurs colonisateurs et de leurs dirigeants cupides, ce qui mettrait Israël en position de devoir rétrocéder TOUTES les terres conquises sur des populations désarmées et contraintes à l’exil.

Et bien sûr de permettre aux palestiniens d’avoir enfin un état (à voir ce qu’il deviendrait) leur permettant au moins de vivre décemment sans devoir se soumettre sans restriction à leur voisin pour le moins « envahissant » (et envahisseur).

Les seuls qui peuvent réellement se défendre contre Tsahal sont les membres du Hezbollah (soutenus par l’Iran) et Israël ne peut tolérer un tel affront.

14 réactions et commentaires

  • koui // 28.11.2020 à 09h30

    Israël attaquera l’Iran si les USA réduisent leur blocus de ce pays. Eh bien, qu’ils le fassent plutôt que de se cacher derrière les USA. Le monde ne devrait pas tolérer les armes de destruction massives israéliennes car cela pousse les états voisins a s’armer de la même manière. Il faut denucleariser le Proche-Orient.

      +22

    Alerter
  • Obermeyer // 28.11.2020 à 09h40

    Biden a prévu de renégocier l’accord , pas de de revenir à celui de 2015 . Entre autre réduire l’influence de l’Iran dans la région , le séparer de ses alliés chiites , et surtout l’empêcher de poursuivre son programme de missiles , qui est pourtant sa seule garantie de survie . Macron avait d’ailleurs déjà fait ces propositions en tentant de ramener Trump dans l’accord . Jamais les iraniens n’accepteront . Israel et le Pakistan ont l’arme nucléaire et sont surarmés , l’Arabie saoudite cherche à se procurer la bombe . Bref , une énorme hypocrisie où nous verrons bientôt nos journalistes pleurer sur les méchants iraniens qui ne veulent même pas signer un nouvel accord avec les gentils Biden et Macron ….. En attendant , la Russie et la Chine , déjà sous sanctions Us , amplifient leur commerce avec l’Iran , pendant que Renault n’y vend plus de bagnoles….

      +19

    Alerter
  • paul // 28.11.2020 à 10h10

    entre le scientifique assassiné et les mouvements de fond pour aider Trump, on comprend un peu mieux la situation

      +11

    Alerter
  • Fernet Branca // 28.11.2020 à 10h13

    Il est temps de rabrouer le dernier état colonial occidental. Depuis 25 ans les likudniks appellent à la guerre contre l’Iran et après se sera contre la Turquie . C’est vrai qu’ils ont fait un pacte avec YHWH contre toutes les autres tribus de la région . Ils devraient ne pas oublier qu’ils proviennent essentiellement de l’Ukraine, de la Biélorussie, de la Pologne.

      +19

    Alerter
    • sergeat // 28.11.2020 à 11h13

      Vous avez oublié de Russie sous Eltsine dont une grande partie n’était pas de cette confession .

        +2

      Alerter
  • RGT // 28.11.2020 à 10h55

    « s’agissant des intérêts du monde libre »…

    De quel « monde libre » parle-t-il ?

    De celui qui a la liberté de coloniser ses voisins, de piller ses ressources et de mettre sa population en esclavage ?

    L’Iran et sa population ne souhaitent qu’une chose : Qu’on leur foute la paix et qu’on les laisse vivre comme ils l’entendent.

    Et les rares fois où ce pays est intervenu chez ses voisins, c’est à la demande des populations de ces pays afin d’éviter que le bordel s’installe à ses frontières et que ce bordel déborde chez eux (vieille tradition occidentale : Foutre la merde chez les « ennemis » qui refusent de se soumettre).

    Comme tout état, l’Iran n’est pas au « top » de la démocratie mais il est très loin d’être aussi nuisible que la « communauté internationale bienveillante et éprise de liberté ».

    La plus grande crainte des dirigeants et des ploutocrates israéliens, c’est que les iraniens aident les populations colonisées et celles de leurs « voisins amis » (pétromonarchies en tête) à se débarrasser de leurs colonisateurs et de leurs dirigeants cupides, ce qui mettrait Israël en position de devoir rétrocéder TOUTES les terres conquises sur des populations désarmées et contraintes à l’exil.

    Et bien sûr de permettre aux palestiniens d’avoir enfin un état (à voir ce qu’il deviendrait) leur permettant au moins de vivre décemment sans devoir se soumettre sans restriction à leur voisin pour le moins « envahissant » (et envahisseur).

    Les seuls qui peuvent réellement se défendre contre Tsahal sont les membres du Hezbollah (soutenus par l’Iran) et Israël ne peut tolérer un tel affront.

      +46

    Alerter
  • Darras // 28.11.2020 à 11h29

    Confrontation Israël Iran? Avec Israël attaquant un pays à plus de mille km?
    En passant par où ?
    Grotesque.
    La chantage de mettre le moyen orient et sa production énergétique à feu et sang est encore plus grotesque qu’inadmissible.
    Et vu la kyrielle de psychopathes néoconservateurs que Biden a choisi, y a pas de risque d’un retour des USA au traité.

      +13

    Alerter
    • eugeniegrandet // 28.11.2020 à 16h16

      Israël enverra peut être quelques avions en Iran sur demande des Etats-Unis. Mais, comme vous dites , faire la guerre à l’Iran (non frontalier; Téhéran à 1500 km) et pays montagneux qui ne sera jamais véritablement menacé, c’est du pipeau.
      Le véritable ennemi de l’Iran n’est pas Israël mais l’Arabie Saoudite (d’où le soutien aux Houthis qui titillent l’AS depuis son arrière cour yéménite, voir les missiles qui ont touché les installations pétrolières d.Abqaiq il y a un an.) : chi’ites contre sunnites, perses contre arabes, civilisation millénaire contre « nouveaux riches », etc…

        +4

      Alerter
    • Fernet Branca // 28.11.2020 à 23h26

      Justement il a besoin des USA . Car à part quelques frappes aériennes ca ne peut pas aller loin. Et l’occupation du Liban a laissé de mauvais souvenirs des 2 côtés. Mais a démontré qu’occuper un pays est une rude affaire. Les USA après le Liban, la Somalie, l’Afghanistan et l’Irak l’ont aussi compris.

        +3

      Alerter
  • Lole // 28.11.2020 à 11h32

    « Il y a un large consensus quand au fait qu’il avait des failles importantes s’agissant des intérêts du monde libre. »
    Le monde libre de qui ? Pour qui ? Par qui ?
    J’adore cette phrase…

      +16

    Alerter
  • LibEgaFra // 28.11.2020 à 11h50

    « Voyant le comportement de l’Iran, alors qu’il crée de l’instabilité au Moyen-Orient, personne ne pense qu’il est juste de le laisser gagner, a-t-il ajouté. Ni les Américains ni Israël n’autoriseront un Iran nucléaire. »

    L’Iran crée l’instabilité au MO?

    Woooooooooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !

    Nous ne sommes pas le premier avril pourtant.

    Pour rétablir la vérité sur ce mensonge (plus c’est gros, plus c’est répété, plus ça passe…):

    https://www.youtube.com/watch?v=TXAgt_nZMx0

      +33

    Alerter
  • Nicole de Nicomaque // 29.11.2020 à 02h33

    Les hostilités ont visiblement déjà commencé, il suffit de lire entre les lignes l’actualité :

    I24 News :  » Les responsables américains et les leaders mondiaux sont restés silencieux sur l’assassinat vendredi d’un scientifique iranien de haut rang travaillant dans le secteur nucléaire  » :

    https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1606551526-elimination-d-un-scientifique-iranien-les-leaders-mondiaux-se-taisent

      +2

    Alerter
  • daniel // 29.11.2020 à 09h32

    Le roquet effrayé aboie, la caravane passe.

    Au mieux, Israel n’attaquera pas l’Iran. N’en a pas les moyens politiques.
    En revanche, actionner et manipuler ces idiots utiles bouffeurs de dindes…

      +2

    Alerter
  • clauzip12 // 04.12.2020 à 23h50

    Israel ne semble pas avoir conscience que,si déclaration de guerre il y avait de la part des USA,les premieres prunes seraient pour lui ,à titre défensif de la part de l’Iran.
    Un État aussi belliqueux qui soumet la paix du monde à ses propres intérêts est dangereux.
    Néanmoins,je ne pense pas que les USA engageront une guerre dans la situation générale où ils se trouvent.
    La disparition de Nétanhaou serait à tout points de vue serait une bénédiction pour ce pays!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications