Here is the translation of the great interview of Emmanuel Todd given to this website…

We thank Anne Marie for the translation, Philippe for the maps and Philippe for the document.

 

14 réponses à [Translation] Germany’s fast hold on the european continent, by Emmanuel Todd

Commentaires recommandés

Monertov Le 16 novembre 2014 à 17h49

Bonjour 1 Direct,
Contrairement à vous je ne crois pas un seul instant que nos élites soient incompétentes ou autistes,mais au contraire qu’elles appliquent à la perfection le ou les plans de leur véritable maître,qui n’est ,manifestement pas le peuple français ,qui pourtant les a élus .Le changement tant voulu ne viendra pas des urnes ,je le crains .Et sachant qu’ils ne s’en iront pas d’eux mêmes…….

  1. coinfinger Le 16 novembre 2014 à 07h11
    Afficher/Masquer

    çà laiise réveur sur la puissance Allemande . Un détail que j’ai regrétté sur ces cartes et graphes est l’abscence de la Turquie . Est ce parce que la Turquie est formellement hors d’Europe ou hors de sa sphére d’influence ?
    çà m’aurait interressé parce quand méme historiquement les Turcs ont toujours constitué un maillon important dans les relations Russie/Europe , ou/et GB-US/Orient .


    • Alain Le 16 novembre 2014 à 07h34
      Afficher/Masquer

      Je dirais que les Turcs ne se lissent pas manipuler aussi facilement et ont leurs propres objectifs de puissance. Ils ne sont donc pas sous influence car ces cartes expriment bien l’influence – voire la domination – allemande


      • ISTINA Le 17 novembre 2014 à 00h38
        Afficher/Masquer

        D’autant plus que la Turquie appuyée lourdement par les USA.
        pour son entrée dans l’Europe car, elle est le premier Etat
        à avoir été admise par l’OTAN? depuis l’U.R.S.S.
        Elle sait que Washington exigera l’entrée de la Turquie dans l ‘ U.E.

        sanctions = Attrapes couillonsx, ainsi parlent les Marseillais.

        Sauf erreur, Chypre n’est-elle pas membre de l’OTAN ?
        Pourtant les U.S.A très à cheval sur les principes,
        acceptent sans broncher que depuis de longues années, la Turquie a envahi
        la moitié Est de Chypre et l’occupe sans l


    • ril Le 16 novembre 2014 à 09h51
      Afficher/Masquer

      La plus grosse communauté immigrée en Europe est turque et se trouve en Allemagne.


    • barre-de-rire Le 16 novembre 2014 à 23h17
      Afficher/Masquer

      demande à erdogan si il est pour ou contre l’EUSSA suite à la conversation téléphonique avec poutine….

      savent tellement pu quoi faire qu’ils envoient le tiers monde pour mettre la pression maintenant…

      bientot le tadjikistan va faire du conseil en economie pour la france aussi… ceci dit ca ou todd, c’est du meme calibre.


  2. Alain Le 16 novembre 2014 à 07h35
    Afficher/Masquer

    Une petite incohérence, dans les graphes, la Finlande apparaît dans le groupe russophobe (ce qui est tout à fait correct quand on lit les déclarations de ses politiques) mais sur la carte seulement comme dominé de facto


    • Lutfalla Le 16 novembre 2014 à 08h40
      Afficher/Masquer

      Idem avec la Suisse.
      Ne devrait – elle pas être traitée comme la Norvège ?


      • Chris Le 16 novembre 2014 à 12h29
        Afficher/Masquer

        Je ne retrouve pas l’article qui mentionnait que les échanges entre la Suisse et 3 poids jours de l’UE étaient déficitaires et concerne essentiellement l’alimentaire, la part industrielle d’export décroissant à cause de la crise. Normal pour un pays de montagnes de 8,100 millions d’âmes obligée de développer son urbanisation sur les terres agricoles. D’où le blocage actuel de la population suisse qui s’effraie d’une immigration galopante – doublement de sa population en 40 ans.


  3. Jérôme Le 16 novembre 2014 à 11h38
    Afficher/Masquer

    Un travail absolument génial. Je vais enfin pouvoir partager la pensée de Todd avec tous mes amis et collègues britanniques (j’habite à Londres).

    Merci! Merci! Merci!


  4. HELLEBORA Le 16 novembre 2014 à 13h20
    Afficher/Masquer

    [E. TODD] “Y a-t-il encore quelque chose à attendre de l’Europe ?” Entretien Henri Guaino-Emmanuel Todd (16 novembre) sur Atlantico
    La construction européenne fait voir aujourd’hui ses principales failles de conception. (…) l’Europe en tant que garante de la paix n’a pourtant jamais été une formule aussi contestable.
    http://www.atlantico.fr/decryptage/t-encore-quelque-chose-attendre-europe-grand-entretien-henri-guaino-emmanuel-todd-1858087.html#GHuwobSUACqj7uTe.99


  5. 1Direct Le 16 novembre 2014 à 14h29
    Afficher/Masquer

    “La France … soumission volontaire”
    “un peu hors sujet” mais je ne peux m’en empêcher. Désolé.

    Ce qualificatif pour mon pays, je ne le supporte pas, je ne l’admets pas.
    C’est, pour moi, un état de subordination insupportable.
    Cela l’est d’autant plus qu’il montre (prouve) que nos élites, nos politiques “and Co” sont soit d’une totale incompétence (ou autiste) , soit confortablement installés dans leur(s) bulle(s) (d’autiste?) ne préservant que leurs propres intérêts …
    A moins que, pire que tout, même en leurs prêtant deux neurones 😉 , ils sont totalement incompétents au mieux juste bon à recracher des scriptes auxquels personnes ne peux plus croire.

    Entre quitter l’U.E. et l’Euro il faudrait commencer par le début en ayant une (vraie) personne capable de taper du poing sur la table, au sens propre comme au figuré, pour s’imposer et imposer la préservation des intérêts de la France (et d’abord de la France).
    Je dis bien imposer et non pas ânonner, marmonner, une supplique mielleuse (S’il vous plait, s’il vous plait Madame, une petite pièce, une petite place).

    Pour l’intérêt des français, de notre pays, il n’est plus temps de jouer les diplomates, de discourir et tergiverser.

    La véritable catastrophe est, Hélas, que l’état des lieux de M. Todd est vrai !!! (peut-être même un poil sous la vérité)


    • 1Direct Le 16 novembre 2014 à 15h17
      Afficher/Masquer

      Pour vous, pour Olivier …
      Juste une anecdote passée sous silence assourdissant.
      Une anecdote de 4 milliards d’Euro. SI SI !!

      Le avez-vous?
      Pour “garantir” que la France tiendra ses engagements budgétaires l’U.E., sous l’influence de l’Allemagne, histoire de nous mettre au pas, a demandé UNE CAUTION DE 4 MILLIARDS D’EURO!

      Ces derniers ont aussi demandé de refaire notre budget en retirant les 1 milliards trop perçu que l’U.E doit nous rembourser. Le gouvernement, notre gouvernement (sûr? sic!), a répondu:
      “Oui Madame, Monsieur … (tout de suite)”

      La chose est belle, ce dernier acte de l’U.E. en est un bel exemple (de plus).

      On demande à un pays, un peuple, de faire des économies car il y a trop de déficit, mais on lui demande de payer plus cher, de s’appauvrir(Sur ce principe il y a d’autres exemples).

      C’est fort! Non?
      (Note: Niveau budget, l’U.E. coute à la France environ 8 milliards d’euro PAR AN PLUS un milliard d’euro par an -de mémoire- pour les amendes diverses et variées)

      Cela ne rappelle rien?
      La Grèce et pas qu’elle… vendez tout! Quand tout sera vendu, on vous demandera de rembourser! ( je caricature mais à peine)


    • Monertov Le 16 novembre 2014 à 17h49
      Afficher/Masquer

      Bonjour 1 Direct,
      Contrairement à vous je ne crois pas un seul instant que nos élites soient incompétentes ou autistes,mais au contraire qu’elles appliquent à la perfection le ou les plans de leur véritable maître,qui n’est ,manifestement pas le peuple français ,qui pourtant les a élus .Le changement tant voulu ne viendra pas des urnes ,je le crains .Et sachant qu’ils ne s’en iront pas d’eux mêmes…….


Charte de modérations des commentaires