Les Crises Les Crises
24.mars.202024.3.2020 // Les Crises

Voilà à quoi ressemble le coronavirus Covid-19

Merci 60
J'envoie

Source : Le Nouvel Obs, Jean-Paul Fritz, 14-02-2020

Un laboratoire de l’institut américain des maladies infectieuses vient de publier de spectaculaires photos du responsable de l’épidémie.

Le SARS-CoV-2 provenant d’un patient hospitalisé aux Etats-Unis, émergeant d’une surface de cellules cultivées en laboratoire (NIAID-RML) (NIAID-RML)

Ne l’appelez plus 2019-nCoV : le virus a officiellement été baptisé SARS-CoV-2. Ce n’est pas beaucoup plus agréable à écrire ou à prononcer, mais heureusement l’OMS a donné un nom un peu plus facile à la maladie qu’il provoque : Covid-19.

Jusqu’ici, on n’avait de lui qu’un ou deux clichés pas très nets issus de publications scientifiques récentes. Grâce aux Rocky Mountain Laboratories (RML) du NIAID, le département américain de recherche sur les allergies et les maladies infectieuses, nous pouvons aujourd’hui voir à quoi ressemble le monstre microscopique qui fait peur à la planète.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Fritz // 24.03.2020 à 07h39

2019-nCoV SARS-CoV-2, Covid-19…
Jadis, on donnait aux maladies des noms imagés : la jaunisse, la rougeole, la chaudepisse, la vérole… le choléra, la peste, la lèpre, les écrouelles…
Maintenant on leur donne des assemblages de lettres et de chiffes, ça fait plus instruit. C’est scientifique, sans doute, mais cela montre aussi que notre faculté d’invention langagière est épuisée.
O tempora ! O morbi !

PS : je ne suis pas l’auteur de cet article du Nouvel Obs.

23 réactions et commentaires

  • Fritz // 24.03.2020 à 07h39

    2019-nCoV SARS-CoV-2, Covid-19…
    Jadis, on donnait aux maladies des noms imagés : la jaunisse, la rougeole, la chaudepisse, la vérole… le choléra, la peste, la lèpre, les écrouelles…
    Maintenant on leur donne des assemblages de lettres et de chiffes, ça fait plus instruit. C’est scientifique, sans doute, mais cela montre aussi que notre faculté d’invention langagière est épuisée.
    O tempora ! O morbi !

    PS : je ne suis pas l’auteur de cet article du Nouvel Obs.

      +27

    Alerter
    • Morne Butor // 24.03.2020 à 08h26

      Je trouve cela préférable à donner des prénoms à des ouragans. Et puis le nombre entraîne la classification. C’est ainsi que la Grande guerre est devenue la Première guerre mondiale…

        +6

      Alerter
    • Brossa Dante // 24.03.2020 à 10h13

      Aucun épuisement langagier dans cette histoire bien au contraire.
      A monde technique, prisme technique, langage technique.
      C’est une autre façon de modeler le réel.

        +5

      Alerter
    • Anouchka // 24.03.2020 à 11h15

      Oui, cette crise montre que notre société est en passe de prendre un virage hyper-techniciste et ultra-scientiste.
      Jadis on faisait des processions religieuses pour éloigner les épidémies (ce qui avait d’ailleurs des conséquences ravageuses en termes de contamination). Aujourd’hui, notre martial président installe le comité scientifique du Covid-19 à l’Elysée. Tout un symbole. Quand on voit la gueguerre que ce livrent les scientifiques dans cette crise ( certains, dixit Raoult, semblant plus proches de la sorcellerie que de la science), ça fait peur.

        +6

      Alerter
    • VincentL // 24.03.2020 à 12h39

      Les autres aussi doivent avoir un nom scientifique et un numéro.
      C’est à nous de lui trouver un nom.
      On l’appelle comment ?
      La toussotte ou l’étouffette ?
      (ça dépend du nombre de cas)

        +7

      Alerter
    • Marie Pan-Pan // 24.03.2020 à 14h16

      moi je l’appelle Coco-grippe-tout ou encore (Madame) La Marquise.

        +6

      Alerter
  • LBSSO // 24.03.2020 à 07h48

    Dis-moi si tu vois et je te dirai qui tu es.

    « Pour le soldat voir l’ennemi, cela signifie pouvoir ou devoir le tuer. Vieille loi qu’il faut sans doute reformuler avec les télétechnologies. Désormais qui voit, tue : voir c’est vaincre. »
    ( François-Bernard Huyghe,Voir l’ennemi, 29 décembre 2011, http://www.huyghe.fr )

    La guerre est déclarée. Désormais, elle a son chef, ses officiers.Grâce au progrès médical, ils sont mieux armés, informés, conseillés.En principe…
    Au quotidien, les soldats, eux, ne voient pas l’ennemi. Ils ne souhaitent pas davantage de microscopes électroniques.Aveugles, ils réclament de simples lunettes…de protection.Retour de l’ancien monde: vaincre c’est se protéger.

      +3

    Alerter
    • sergeat // 24.03.2020 à 12h39

      Il y a une autre guerre est celle de la loi bioéthique soutenu par Agnes Buzin (ministre démissionnaire)et sur soutenu à l’époque par son mari président de l’INSERM (conflit d’intérêt) :manipulation du génome humain contre l’avis de monsieur Raoult au nom de l’eugénisme inacceptable.
      D’ailleurs monsieur Levy à l’époque a essayé d’avoir le contrôle du laboratoire de Raoult.
      Ce « débat » macroniste a vu la victoire totale de cette loi grace aux représentants « démocratiques » fagocitée par les députés de EM

        +12

      Alerter
  • koui // 24.03.2020 à 08h00

    Les chinois l’auraient peut être coloré en blanc. Mais, comme on dit, des goûts et des couleurs on ne discute pas.

      +4

    Alerter
    • LBSSO // 24.03.2020 à 08h04

      Le blanc, couleur du deuil et de la mort pour les Chinois.
      Bien vu…

        +1

      Alerter
  • Evariste // 24.03.2020 à 08h36

    Je n’y connais rien mais j’ai l’impression que dans la 2è image à partir du haut on voit un virus pénétrer dans la cellule (partie sup de l’image). Un expert aurait-il un avis?

      +1

    Alerter
  • Babar // 24.03.2020 à 10h41

    @evariste
    exact, un virus semble en voie de pénétrer dans la cellule. C’est probablement en effet l’invasion d’un virion à travers la membrane cellulaire car ce sont surement des photos prises sur des cultures de cellules cibles. Alternativement il aurait pu s’agir de la captation d’une particule virale par un phagocyte professionnel comme un macrophage chargé des défenses de l’organisme.

      +1

    Alerter
    • catherine // 24.03.2020 à 14h56

      « Alternativement il aurait pu s’agir de la captation d’une particule virale par un phagocyte professionnel comme un macrophage chargé des défenses de l’organisme. »

      Oui et alternativement il pourrait s’agir de particules inoffensives utiles aux échanges intra et intercellulaires.

      Les photos sont d’une certaine manière des fakes dans la mesure où elles ne rendent pas compte de la réalité, le microcospe électronique reproduisant des images en noir et blanc.

        +1

      Alerter
  • Santerre // 24.03.2020 à 10h57

    Je viens de remarquer quelque chose d’intéressant. Quand on va voir les points quotidiens sur les sites des ARS, dont l’addition donne le résultat national chaque soir à 19h30, dans la colonne « décès « , il y a écrit entre parenthèse: « dans les structures médicales  »
    Cela signifie-il qu’on ne comptabilise pas les morts chez eux ou en EHPAD? 12 à Thize, 20 dans les Vosges. Quelle est la sincérité des chiffres?Quelle est la réalité des chiffres?
    N’est ce pas encore un scandale?

      +5

    Alerter
    • Emile // 24.03.2020 à 15h57

      C’est un point relevé Il y a une dizaine de jours lorsqu’on a constaté 11 morts en quelques jours dans un EHPAD du Doubs. Pas de test, pas classé Covid-19. On ne saura jamais.

        +2

      Alerter
    • Narm // 25.03.2020 à 00h30

      des dizaines de morts non comptabilisés….
      aucun test
      on ne va pas quand même dépasser l’Italie….
      c’est écoeurant
      on ASSASSINE des gens dans les ehpads
      (les personnels n’y sont pour rien)
      l’etat les a abandonné à leur sort dès le début
      pas de masque, pas de prise en charge. confinement juste après le début des contaminations
      et ça n’est pas fini
      [modéré]
      on est-on arrivé là ?

        +2

      Alerter
      • Le Minotaure // 25.03.2020 à 03h44

        L’Italie ne compte pas non plus les morts dans les EPHAD, ou ceux à domicile.

          +1

        Alerter
      • Narm // 25.03.2020 à 08h44

        quoi ? modéré ?
        des assassins, c’est mon opinion politique !
        martin hirsch ce matin à france info, se rend compte de leurs connerieset va pleurer pour pomper les dons ? Escroqueries Nationale ? (oui, oui, on a le droit de le penser et de l’écrire et de demander une enquête)
        cemême martin H qui faisait un appel aux dons pour des vitrines en faisant croire tout au moins au début qu’un hopital avait été pillé !
        https://blogs.mediapart.fr/gazette-debout/blog/190616/la-casse-de-l-hopital-necker-histoire-d-une-manipulation-politique
        2018 https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/martin-hirsch-faites-comme-nicolas-hulot-lappel-a-la-demission-du-patron-de-lap-hp-par-105-medecins-3811757
        2019 https://www.liberation.fr/france/2019/12/06/a-l-hopital-necker-martin-hirsch-mis-sur-la-sellette_1767680

          +1

        Alerter
        • Chris // 25.03.2020 à 09h50

          Oui des assassins , mais pas pour les mêmes raisons que les vôtres . Pour une fois Trump a raison ( Mon dieu dire ça m’écorche la bouche ) , le confinement est une énorme ânerie ( Pour ne pas dire plus ) . On va sauver 5000 personnes déjà quasi en état de mort clinique ( 2 ans d’espérance de vie en EPAHD ) et autant de personnes saines mais avec leur vie derrière elles et en contrepartie massacrer la vie future de millions d’autres . J’ai une fille de 10 ans et une mère de 87 ans , dans un naufrage je sais qui je sauverais surement et qui je sauverai peut être ( Même si ca m’arracherai le cœur ) . Et taper sur nos politiques incompétents c’est facile , on a les dirigeants qu’on méritent . On ne pense plus qu’à l’immédiat le mort de plus ou de moins , au lieu de penser avenir et de laisser un pays en ordre de marche . On en reparle dans 6 mois quand le nombre de chomeurs aura plus que doublé , que les faillites se seront accumulés et que l’on reverra les files à la soupe populaire ( cf les raisins de la colère ) .

            +2

          Alerter
          • jjcoldman // 25.03.2020 à 12h32

            Le choix, cela prouve juste que vous êtes un homo economicus occidental très banal.
            En Orient ou en Afrique, tout le monde vous dira que sa mère, aucune force ne peut la recréer. Tandis qu’un enfant on peut, quitte à adopter.
            Juste une perspective différente, mais difficile à entendre quand nos aînés sont devenus des bouches inutiles pour homo economicus.

              +4

            Alerter
            • Chris // 25.03.2020 à 13h47

              Je ne parle pas de sacrifier les anciens . Il fallait prendre des mesures pour minimiser l’impact sur les personnes fragiles quitte à en perdre quelques uns supplémentaires sans pour autant sacrifier les trois quarts de la population .

                +1

              Alerter
  • Arnaca // 24.03.2020 à 18h34

    Le soft power en marche.
    Pas des statistiques impressionnantes basées sur une plus de 80’000 cas avec toute leur dynamique, en fin d’évolution,
    Mais de belles images, très « glamour », à peine bidouillées, comme il se doit.
    Comprenez : le virus chinois, c’est nous les premiers qui l’avons bien photographié !
    Et nous, qui lisons l’américain dans le texte mais pas le chinois, on se pâme.
    Comment faire autrement ?
    C’est notre monde et c’est pas les autres malfaisants qui vont nous l’apprendre.

      +2

    Alerter
  • ez // 24.03.2020 à 18h50
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications