Les Crises Les Crises
23.mars.202023.3.2020 // Les Crises

La République tchèque a soustrait 680 000 masques et respirateurs destinés à l’Italie

Merci 826
J'envoie

Source : Le Figaro, Bénédicte Lutaud, 22-03-2020

Ce matériel a été saisi par erreur par les douanes tchèques, selon une enquête du quotidien italien La Repubblica. Le pays a reconnu les faits.

Alors que l’Italie a enregistré un nouveau «record» de 800 morts en 24h samedi 22 mars, la nouvelle a du mal à passer. 680.000 masques et respirateurs, envoyés par la Chine à l’Italie pour l’aider à endiguer l’épidémie de coronavirus, ont été, par erreur, récupérés par la République tchèque, selon le quotidien italien La Repubblica, confirmant des informations d’abord révélées par la Rai. C’est un chercheur tchèque, Lukas Lev Cervinka, qui a été le premier lanceur d’alertes en avertissant des ONG. Dimanche, la République tchèque a reconnu son erreur, assurant qu’elle ne connaissait toutefois pas la provenance de ces masques, récupérés par ses douanes.

Mardi dernier, la République tchèque se vantait d’avoir réussi à saisir des masques et des respirateurs qui avaient été «volés à des entreprises tchèques par des criminels sans scrupule qui voulait les vendre à des tarifs majorés sur le marché international», raconte Lukas Lev Cervinka à La Repubblica. Reuters indiquait d’ailleurs le 18 mars que les autorités avaient saisi près de 700.000 masques, dont la provenance n’était pas claire.

Mais le chercheur a alors envoyé des photos et des vidéos à diverses ONG européennes pour faire éclater la vérité : à bord des camions de la police douanière, figurent des cartons estampillés des drapeaux italiens et chinois, avec des écrits en italien et en mandarin ne laissant aucun doute : «aide humanitaire chinoise pour l’Italie».

Le ministère de la santé tchèque a démenti dans un premier temps les informations du lanceur d’alerte, avant que la plupart des médias du pays ne s’emparent de l’histoire et ne diffusent les images. L’ambassade italienne à Prague a dans la foulée diffusé à son tour la version du chercheur, relayée par le très sérieux quotidien économique Hospodarské Noviny.

Le gouvernement tchèque a fini par admettre la vérité, affirmant que ce matériel provenait bien de la cargaison de la Croix-Rouge de la province chinoise du Zhejiang destinée à l’Italie, sans préciser comment elle s’était retrouvée sur le territoire tchèque. Le ministère de l’Intérieur a fait son mea culpa sur Twitter. « Le ministère de l’Intérieur a regretté ce malentendu et est en train de discuter avec la province du Zhejiang pour résoudre le problème », assure le texte, signé par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Jan Hamacek.

Toutefois, assure le chercheur Lukas Lev Cervinka à La Repubblica, pour des «raisons logistiques», l’expéditeur aurait fait savoir à l’ambassade italienne qu’il laissait le matériel séquestré à la disponibilité des autorités tchèques et procéderait à une nouvelle expédition pour l’Italie. Pour l’heure, on ignore si la marchandise a déjà été distribuée aux services de santé tchèques.

«Ce n’est pas du tout un geste de politique européenne, c’est une histoire très honteuse», accuse encore Lukas Lev Cervinka dans le quotidien italien.

Source : Le Figaro, Bénédicte Lutaud, 22-03-2020

 

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Volodia // 23.03.2020 à 17h42

Les Pays qui ont aidé concrètement l’Italie par l’envoi de matériel et de personnel qualifié:
CHINE, CUBA, RUSSIE.

Union Européenne, Etats-Unis…nos alliés (?) : non parvenus, sauf pour piquer les masques.

30 réactions et commentaires

  • Brossa Dante // 23.03.2020 à 15h20

    Une erreur dramatique et honteuse en effet.

    Ca me rappel un truc.

    Les anglais commandent des masques a des entreprises française car leur autorités ont pris la mesure du danger avant nous.
    Exp :
    https://www.franceinter.fr/coronavirus-un-fabricant-de-masques-de-la-loire-croule-sous-les-commandes-et-envisage-50-embauches

    Et la France par decret préempte tout les stocks sur le territoire national. Evidement les commandes pour les anglais…

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041679951&dateTexte=&categorieLien=id

      +33

    Alerter
    • Emile // 23.03.2020 à 15h46

      Cette petite gué-guerre entre voisins va mal tourner. Va-t-on en venir, comme à l’époque de la grande peste, à catapulter les cadavres contaminés sur ses ennemis ?

        +5

      Alerter
    • MS // 23.03.2020 à 16h59

      Mais non voyons, l’Europe a été construite pour promouvoir la paix, la concorde et la coopération entre les états !

        +44

      Alerter
    • Ben // 23.03.2020 à 21h02

      Les anglais qui ont complètement désindustrialisé leur pays, car la finance ça rapporte plus.

      Et bien, dansez maintenant.

        +18

      Alerter
    • Goubliboulga // 25.03.2020 à 07h46

      Lorsqu’ils ont reçu les premières commandes étrangères en février, les fabricants français ont alerté le gouvernement, et faute de réponse ont fini par les honorer.

        +0

      Alerter
  • Bats0 // 23.03.2020 à 15h22

    « Reuters indiquait d’ailleurs le 18 mars que les autorités avaient saisi près de 700.000 masques, dont la provenance n’était pas claire. » Bein voyons !
    Il est où sur les cartons le drapeau de la République tchèque ?
    « Le gouvernement tchèque a fini par admettre la vérité »

      +12

    Alerter
  • BOURDEAUX // 23.03.2020 à 15h22

    Difficile de réprimer nos sanglots devant une manifestation si grandiose de cette hypothèse non-démontrée qu’est la solidarité européenne…

      +25

    Alerter
  • Dieselito // 23.03.2020 à 15h54

    Et pendant ce temps-là, vu le niveau de sûreté intra-UE, le méchant Poutine envoie son aide directement en Italie…:
    https://www.zerohedge.com/health/russia-sends-military-virologists-equipment-italy-after-putin-phone-call

      +43

    Alerter
  • Emmanuel B // 23.03.2020 à 17h24

    Le cas tchèque est curieux. Les autorité ont été parmi les premières en Europe à prendre des mesures sérieuses et cohérentes avec un vrai souci de leur population et en même temps (le en même temps tchèque diffère du en même temps français, vous allez voir) Babis, le premier-ministre milliardaire, n’hésite pas à spéculer éhontément pour se faire de l’argent en profitant de la situation. Et on peut faire un parallèle évident avec la situation économique des dernières années. En Europe, la Tchéquie est un des seuls gagnants de la période récente (25% d’augmentation moyenne des salaires par exemple) et en même temps, Babis est accusé à juste titre d’arnaque à grande échelle aux subventions européennes. Il faut ajouter que l’opposition de la population à ce bandit sans scrupules (qui ne gère pourtant pas si mal son pays) est généralisé et a entrainé les plus grandes manifs jamais vues en Tchéquie mais comme Macron chez nous, c’est un chewing-gum poisseux et prêt à tout, dont ils ne sont pas arrivés à se débarrasser.

      +23

    Alerter
    • Astarté // 24.03.2020 à 16h07

      voleurs et criminels, oui en général ils prospèrent bien. Surtout se voiler la face et ne pas réagir aux actes de ces gens, les laisser prospérer tranquillement car c’est une erreur et elle est humaine non ?

        +0

      Alerter
  • Volodia // 23.03.2020 à 17h42

    Les Pays qui ont aidé concrètement l’Italie par l’envoi de matériel et de personnel qualifié:
    CHINE, CUBA, RUSSIE.

    Union Européenne, Etats-Unis…nos alliés (?) : non parvenus, sauf pour piquer les masques.

      +68

    Alerter
    • Basile // 24.03.2020 à 04h40

      n’est-ce pas un peu comme dans la vrai vie ?
      Ce sont les plus pauvres qui donnent la pièce en passant au mendiant

        +8

      Alerter
    • moshedayan // 24.03.2020 à 09h09

      Volodia vous avez parfaitement raison, que peut-on attendre de bien de la ploutocratie tchèque « biberonnée » aux « aides de l’UE » ? Celle-ci s’est « goinfrée » elle est « corrompue », « affairiste » et elle panique maintenant par son incurie, craignant de devoir rendre des comptes.
      La Serbie candidate à l’UE ! avait commandé depuis longtemps du matériel médical à des pays de l’UE (dans la commande il n’y avait pas plus que d’habitude des kits chirurgicaux… celle-ci a été annulée. Le premier ministre serbe très fâché a fait savoir à ses compatriotes « c’est ça la solidarité de l’UE ! « …)
      Quant à l’aide « internationale » il faut cependant se faire réaliste, elle sera modeste, si les pays avaient eu des politiques d’autarcie stratégique, la situation aurait été meilleure. C’est justement ce qu’ont compris des pays comme Cuba ou la Russie qui maintiennent un niveau indispensable dans la prophylaxie, la pharmaceutique… La Chine n’a pas eu cette question en tête, puisque, comme le « Veau d’Or », les ploutocrates l’ont vouée à « devenir l’usine du monde » on voit le résultat !
      ps. suite à vos médias – il n’y a pas que Sanofi qui est capable de produire de la chloroquine (Teva- Israël, Obnovlenie -Novosibirsk !…)

        +4

      Alerter
    • Vincent // 24.03.2020 à 12h36

      Très bonne remarque. Plusieurs explications à cela :

      1°) Au niveau de l’UE : nous sommes parmi les pays les plus touchés, là où la Russie et la Chine ont réussi à relativement se préserver.

      2°) La mentalité anglo-saxonne, qui a bien infusé au sein de l’UE est celle de la recherche de l’optimum économique, en supprimant tout le « gras » partout où il peut l’être. La politique des flux tendus, qui fait qu’il n’y a pas de « spare » en cas de coup dur. Cuba, la Russie, et la Chine, ont des économies très largement administrées, et pas libérales.

      3°) S’agissant de la Chine, comme c’est elle qui produit les machines, et que les usines sont sans doute à pleine puissance depuis 2 mois, ils ont du stock

      4°) L’aide qu’ils nous fournissent est une forme de coup de pied de l’âne au néolibéralisme, déjà moribond. En offrant leur aide généreusement, ils montrent à quel point le « modèle » libéral ‘n’en est pas un. Gain géopolitique assuré à moyen terme.

        +7

      Alerter
  • martin // 23.03.2020 à 18h23

    J’espère que, confinement aidant, les français vont enfin prendre conscience de ce qu’est réellement l’Union Européenne, à savoir une machine à détruire les salaires, les retraites, la protection sociales et les infrastructures publiques, le tout sous la Divine Loi de la concurrence libre et non faussée. Ah ça! pour écraser le peuple grec, il y a du monde: la Commission, la BCE, et en prime le FMI, qui a d’ailleurs trouvé la purge un peu excessive. Mais pour organiser une solidarité européenne, ou au moins tenir un discours de santé publique à l’échelle du continent, là, plus personne. J’attends une déclaration de Guy Verhofstadt par exemple, à ce sujet. Quelque chose me dit que je vais attendre longtemps, très longtemps.

      +43

    Alerter
    • Macarel // 23.03.2020 à 18h30

      Ah cette arlésienne d’Europe sociale que le PS a fait miroiter aux gogos depuis des décennies.

      C’était une très grande, que dis-je, énorme, « Gross » arnaque, aujourd’hui difficile de ne pas l’admettre !

        +25

      Alerter
    • JEAN DUCHENE // 24.03.2020 à 08h38

      Sauf que ce n’est pas l’ Europe mais le capitalisme le responsable. Sans l’Union européenne le capitalisme a fait et fera les mêmes dégâts. C’est le capitalisme qu’il faut renverser.

        +3

      Alerter
      • Dominique65 // 24.03.2020 à 14h45

        Qu’on lecteur des crises ne sache pas, en 2020, que l’UE IMPOSE le néolibéralisme et qu’il est donc nécessaire de sortir de ce carcan pour s’en libérer me sidère !

          +5

        Alerter
  • Macarel // 23.03.2020 à 18h26

    Le fondement de l’UE c’est la « concurrence libre et non faussée », et pas « la solidarité et l’entraide désintéressée. »

    C’est une « union de pays » qui se la joue chacun pour sa gueule. C’est d’ailleurs la philosophie des néolibéraux, non ?

    Nos chers dirigeants se font tester au moindre symptôme pour savoir s’ils sont positifs au Coronavirus, par contre le pékin moyen n’a pas accès aux tests, ou alors seulement s’il est déjà à l’article de la mort.

    Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres. (George Orwell)

      +39

    Alerter
    • Kiwixar // 24.03.2020 à 00h40

      « C’est une « union de pays » qui se la joue chacun pour sa gueule ».

      Des pays qui se la jouent différemment : les pays de l’Est qui prennent le pognon (tant que ça dure), les Allemands qui désindustrialisent France/Italie, et les cocus (Français) content qui paient pour tout ça, sans aucun bénéfice autre que… ben rien en fait. Ou si : la sensation diffuse d’avoir cloué la main de l’Allemagne sur la table (dixit Mitterand). Elle est bien bonne.

        +14

      Alerter
      • Goubliboulga // 25.03.2020 à 07h54

        « tout ça, sans aucun bénéfice »: un Michel Barnier ou un Thierry Breton seraient très surpris par cette affirmation, tout comme une bonne partie de la classe politique.

          +0

        Alerter
  • Basile // 23.03.2020 à 18h41

    silence gêné de ceux qui critiquent Les Crises, l’accusant de conspirationnisme russophile, en y ajoutant Sputnik au passage, qui avait relayé aussi l’info

    je ne peux mettre le lien, il est rejeté. .

      +8

    Alerter
  • Dorian // 23.03.2020 à 18h42

    L’Union Européenne protège, qu’ils disaient.
    – Nous protège de qui ?
    – De la Chine et de la Russie.
    En vérité c’est la Chine et la Russie qui nous protègent de l’UE ! en tout cas pour ce qui est de l’Italie (on peut ajouter à eux Cuba et le Venezuela).
    J’ai lu il y a deux jours que les Russes, et d’autre part les Chinois, étaient près à aider la France. Apparemment ils n’attendent qu’un mot de Macron. Il serait temps qu’il ravale sa fierté de fanatique européiste et qu’il le dise, ce mot. De plus, ça ouvrirait de nouvelles perspectives de relations internationales pour plus tard…

      +33

    Alerter
  • calal // 23.03.2020 à 18h55

    Profitez bien d’internet et des reseaux sociaux tant que ca dure: les dominants vont bientot comprendre que ces outils sont trop dangereux pour ne pas etre controles bien davantage qu’actuellement…

      +24

    Alerter
    • Basile // 23.03.2020 à 19h01

      ils ont compris depuis longtemps. Faut les entendre aujourd’hui encore parler de fakes news, Qu’il vaut mieux écouter les média officiels.

      Oui, ils disent bien « officiels », et n’osent plus dire vrais journalistes. ça veut tout dire.

        +18

      Alerter
  • Logique // 23.03.2020 à 23h10

    Je suis très impressionné. La Chine et la Russie et Cuba viennent en aide aux pays les plus touché par la pandémie.

    Alors que les pays unis-européens ne s’occupent que d’eux-mêmes. Et pourquoi donc rester dans l’OTAN qui ne fera rien pour venir au secours de ses membres attaqués par le virus? Une nouvelle alliance Chine-Russie-Italie ouvrirait la voie vers moins de guerres et plus de solidarité, pardon en France on dit « fraternité ».

      +14

    Alerter
  • Arcousan09 // 24.03.2020 à 09h37

    C’est à l’image de cette Europe là ….
    Chacun pour soi …
    Même la Russie vient en aide n’en déplaise aux russophobes …

      +2

    Alerter
    • ERIC83 // 24.03.2020 à 12h24

      C’est à l’image de cette Europe là ….Chacun pour soi …

      Vous ne croyez pas si bien dire…

      « La Pologne interdit à l’aide russe se dirigeant vers l’Italie de passer par son espace aérien ».

      « Les avions russes transportant des équipes médicales en Italie pour aider le pays à lutter contre la pandémie ont dû faire un grand détour suite à une interdiction d’entrer dans l’espace aérien polonais. Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a qualifié de bassesse ce geste des autorités polonaises. »

      https://fr.sputniknews.com/russie/202003241043374973-la-pologne-interdit-laide-russe-se-dirigeant-vers-litalie-de-passer-par-son-espace-aerien/

      L’UE va imploser et la Pologne, sans l’UE et ses subsides, risque fortement de regretter sa politique ultra-russophobe.

        +6

      Alerter
  • LibEgaFra // 24.03.2020 à 14h20

    Et maintenant c’est la Pologne qui manifeste sa solidarité vis-à-vis de l’Italie:

    https://fr.sputniknews.com/russie/202003241043374973-la-pologne-interdit-laide-russe-se-dirigeant-vers-litalie-de-passer-par-son-espace-aerien/

    Et voici comment se manifeste la solidarité des plus riches:

    https://fr.sputniknews.com/societe/202003241043373999-iles-et-bunkers-ou-les-hommes-les-plus-riches-se-rendent-ils-pour-fuir-la-pandemie/

    Donc pour confisquer votre travail, pas de problème, c’est légal, mais pour taxer à 75% les plus riches, c’est « confiscatoire » et illégal.

    Malheur aux pauvres! La révolution, c’est pour quand? Ne serait-ce que pour inverser les priorités.

      +4

    Alerter
  • Bertrand // 24.03.2020 à 21h46

    Compte tenu de la pénurie en respirateurs artificiels, il est possible d’utiliser un système d’assistance respiratoire non invasive révolutionnaire, mis au point par le Dr Boussignac au CHU Henri Mondor.
    Ce système, utilisé surtout par les urgentistes car simple et léger, requiert uniquement une alimentation en oxygène. Son utilisation pourrait libérer des machines et du personnel dans les services de réanimation. Voir la vidéo sur le linkedIn du Dr Boussignac :
    https://www.linkedin.com/feed/update/urn%3Ali%3Aactivity%3A6647044709510455297/

    Je ne sais pas pourquoi on parle si peu de ce système, cela semble efficace. Regardez et, si vous êtes convaincu, diffusez autour de vous, cela peut sauver des vies.

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications