Les Crises Les Crises
22.mars.202022.3.2020 // Les Crises

Des morts par centaines à Bergame : 70 véhicules militaires emmènent les cadavres hors de la région

Merci 730
J'envoie

Le coronavirus SRAS-2 du Covid-19 a durement frappé Bergame : du 8 au 16 mars 330 morts, contre 23 morts durant la même période de 2019 (source).

C’est pourquoi l’enjeu de la guerre actuelle contre ce virus est d’empêcher toutes les villes de devenir des Bergame.

#RestezChezVous

Source : FranceInfo,19/03/2020

Coronavirus : des morts par centaines à Bergame, en Italie

L’Europe est devenue l’épicentre de l’épidémie de coronavirus avec un nombre de malades supérieurs à la Chine. En Italie, 475 personnes sont mortes en 24 heures. A Bergame, en Italie, le virus aurait tué plus que pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’hôpital de Bergame est au cœur du drame qui se joue en Italie. Il y a 800 lits en thérapie intensive, tous occupés et les patients sont, chaque jour, plus nombreux avec le même diagnostic. « J’ai des difficultés respiratoires, ils m’ont hospitalisé. J’ai une double pneumonie et le coronavirus« , confie un patient. Le service hospitalier est débordé et obligé de faire des choix entre les patients.

Le Covid-19 s’attaque aux jeunes

Les personnes âgées et fragiles sont mortes les premières. Le virus s’attaque maintenant à des cibles plus jeunes. « Ce sont des patients qui sont tombés malades il y a six ou sept jours, étant plus jeunes ils ont mieux résisté, mais après ça se complique et ils nous arrivent dans des conditions encore plus critiques », explique le Dr Lorini. L’hôpital de Bergame est moderne et bien équipé dans une ville prospère de 120 000 habitants. Les mesures de confinement général ont commencé il y a 10 jours, ce qui est trop tard pour des centaines de personnes. Les corps attendent dans les églises que les funérailles puissent avoir lieu, et quand elles ont lieu, c’est sans la présence des familles.

Source : FranceInfo,19/03/2020


En Italie, l’armée transporte-t-elle les morts du coronavirus faute de place dans les crématoriums ? Par Thomas Deszpot

Source : LCI, Thomas Deszpot, 19-03-2020

À LA LOUPE – Les images d’un convoi militaire italien laissent perplexes de nombreux internautes. Est-il vrai qu’elles montrent l’armée transporter les cercueils de personnes décédées à Bergame vers d’autres villes du pays ?

L’épidémie de coronavirus s’intensifie en France, mais elle continue également de faire des victimes chez nos voisins italiens, où l’on déplore plus de 3.000 morts ce jeudi 19 mars. Dans la ville de Bergame, non loin de Milan et qui figure parmi les plus durement touchées, la situation est si critique qu’elle nécessite l’intervention de l’armée. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs publications sur les réseaux sociaux, expliquant que, faute de place dans les crématoriums, les cercueils sont transportés dans d’autres villes par des véhicules militaires.

Relayée par des journalistes, cette information surprend en France, si bien que certains internautes se demandent s’il ne s’agit pas, dans le contexte actuel, d’une fake news parmi tant d’autres.

Une soixantaine de cercueils évacués en une soirée

Après vérification dans les médias italiens, le doute n’est pas permis : il s’agit en effet de faits avérés, relayés tant pas la presse locale que nationale. Les faits « se sont déroulés dans la soirée du 18 mars », souligne le quotidien L’Eco di Bergamo, ajoutant que les véhicules militaires « ont transporté une soixantaine de cercueils vers d’autres régions, dans les crématoriums de villes qui ont accepté de les accueillir ».

Le journal détaille la liste des villes ayant proposé leur aide, et note qu’une fois les crémations effectuées, « les cendres des défunts seront rapatriées à Bergame ». Ces opérations sont assurées par l’armée, sous l’égide des villes et des préfectures concernées. Le choix de la crémation fait par de nombreuses familles a compliqué la mission des services funéraires ces derniers jours : seuls 25 corps peuvent en effet être pris en charge quotidiennement dans la ville, malgré un fonctionnement 24 heures sur 24. La contamination d’une partie du personnel n’a pas non plus aidé.

Les autorités précisent que le soutien de l’armée n’était que ponctuel, afin de permettre à la ville de palier à l’urgence. De tels convois n’ont donc théoriquement pas vocation à être généralisés. La Repubblica, quotidien national italien, rappelle qu’avant l’intervention des militaires, les cercueils étaient entassés depuis plusieurs jours, faute de pouvoir être pris en charge.

L’ancien Premier ministre italien Matteo Renzi a partagé son émotion jeudi, évoquant une « terrible urgence sanitaire » dans son pays. Le leader de la Ligue du Nord et ancien ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, s’est quant à lui ému de la situation de Bergame, évoquant des images « déchirantes », qui frappent avec « la violence de centaines de coups de poing ».

Les ravages faits dans cette ville par l’épidémie se traduisent par les très nombreuses nécrologies qui paraissent dans les journaux locaux. Comme l’a rapporté Libération mercredi, ce ne sont pas moins de 11 pages qui leur ont été consacrées le 14 mars dans L’Eco di Bergamo, contre deux en temps normal.

Source : LCI, Thomas Deszpot, 19-03-2020



Bergame, il n’y a plus de place : 70 véhicules militaires emmènent les cadavres hors de la région – La Repubblica

Source : Reppublica, Paolo Berizzi, 18-03-2020

BERGAME – Une image de théâtre de guerre : au centre de Bergame. Une longue colonne de véhicules militaires s’arrête dans la Via Borgo Palazzo – à quelques centaines de mètres du cimetière. Il s’agit des fourgons de l’armée utilisés pour transporter les cercueils du cimetière de Bergame vers les crématoires d’autres régions.

La raison, comme on le sait maintenant, est que la morgue de Bergame n’est plus en mesure, pendant des jours, d’accueillir les cercueils des victimes de coronavirus. Il en va de même pour le crématorium (il n’y en a qu’un en ville, il est actif 24 heures sur 24). Depuis que le Covid-19 a commencé à contaminer le Wuhan italien – Bergame reste jusqu’à présent la province la plus touchée du pays – les services de cimetière et les agences funéraires ont été déréglés.

Afin de soulager la morgue du cimetière – qui n’avait plus de place disponible – il avait été nécessaire ces derniers jours d’aligner les cercueils des défunts dans l’église de la Toussaint, à l’intérieur du cimetière. Depuis hier, la solution trouvée pour faire face à l’urgence est l’utilisation des moyens de l’armée. Les victimes du coronavirus sont transportées vers d’autres régions comme l’Émilie-Romagne. Les premiers cercueils ont été envoyés à Modène.

Les photos ci-dessous ont toutes été publiées par le journal national italien La Repubblica

Source : Reppublica, Paolo Berizzi, 18-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

sergeat // 22.03.2020 à 13h05

Comme les autres postes sur l’Italie ont disparu,je réédite mon courier:nous suivons l’exemple de l’Italie avec plus d’une semaine de retard(départ des parisiens en province…..)alors qu’un gouvernement doit prévoir et anticiper au lieu de guérir .Notre gouvernement se cache derrière un « comité scientifique »pour se disculper,suivi d’une accusation des français qui ne suivent pas les conseils contradictoires et arrivant trop tard du gouvernement.
Dans ce « conseil » de Macron il y a ethnologue,sociologue,psychologue,spécialiste de l’ébola…..et Didier Raoult,ce dernier a bien dit que ce « conseil » est politique et non scientifique,aucune de ses recommandations n’a été suivie.
Pour mémoire la chloroquine et l’hydrochloroquine associé à l’azythromycine ont été confirmé sur 24 patients par Raoult,cette étude a été confirmée par des chercheurs Vietnamiens,Australiens…et l’étude chinoise.
Aujourd’hui les US,le Canada ……et le Maroc(Sanofi Casablanca) commandent ces produits,que fait la France?Macron surement attend les recommandations de son « conseil » alors que nos virologues(salle pétière ….la Timone…) dans l’urgence utilisent l’étude de Raoult sans demander l’autorisation.Question pourquoi les « médecins »médiatiques ont fait passer Raoult pour un charlot?

69 réactions et commentaires

  • Fritz // 22.03.2020 à 11h55

    Une page et demie de nécrologie dans l’Écho de Bergame le 9 février, DIX PAGES le 13 mars…
    Siamo tutti Italiani. Coraggio amici Bergamaschi !

      +10

    Alerter
    • Danielle VQ // 22.03.2020 à 12h04

      Nous, population lambda on les soutient mais pas l’UE

        +19

      Alerter
      • Chris // 23.03.2020 à 12h08

        En fait, les pays de l’Ouest, dont notre Peter Pan du trading, ont attendu que la Commission Européenne édicte et coordonne les mesures sanitaires en Europe, face au Covid19… en vain, VDL n’ayant réagi qu’autour du 13 mars.
        Les républiques ex-soviétiques, rompues à l’impéritie centralisatrice, ont pris les devants et fermé leurs frontières 1 à 2 semaines avant que ceux de l’Ouest ne bougent enfin.
        Et savez-vous pourquoi ?
        Parce qu’une directive interdit aux États membres de l’UE (et à ceux qui sont sur le point de rejoindre l’UE) de chercher à acquérir du matériel médical en dehors de l’UE (ainsi qu’à exporter du matériel médical hors du bloc UE-27) ! Source Stratégic Culture.
        Personne n’était prêt. Ce fut sauve-qui peut, chacun pour soi et Dieu pour tous.
        https://lesobservateurs.ch/2020/03/08/coronavirus-lallemagne-a-stoppe-lexportation-de-masques-de-protection-vers-la-suisse/
        Vendredi 20 mars, je me suis étonnée que la Suisse demande des masques à l’UE. Pourquoi diable, l’UE devrait nous fournir des masques alors qu’on peut les commander directement en Chine, producteur principal, m’étonnais-je ? Outre que L’UE bloquait l’exportation de matériel vers des pays de l’AELE comme la Suisse
        https://www.lematin.ch/monde/parmelin-negocie-ue-livraison-masques/story/15992054
        Est-ce que ça coince à cause d’accord-bilatéraux qui nous obligent à passer par l’UE ?
        Tout laisse à penser que si l’Allemagne s’en tire mieux, c’est grâce aux millions de masques dont elle dispose… et garde pour elle depuis le 8 mars.
        Oui Vuvic, la solidarité EUR est un conte de fées

          +4

        Alerter
  • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 13h00

    Simple, très simple rappel.

    Tant que l’Occident ne parvient aucunement, et de loin, à SE MOBILISER COMME en temps de guerre, il est évident que nous ne sommes PAS, nous ne sommes AUCUNEMENT en guerre. Continuer d’affirmer « nous sommes en guerre » n’est alors que pure rhétorique, imposture qui nous empêchent de qualifier pertinemment notre situation collective afin de la mieux saisir, analyser et comprendre, puis d’agir en conséquence et urgemment. C’est en cela emprunter la voie des vaincus.

    « Perte de tous repères », « débordement », « panique », « chaos », « effondrement », «déroute », sont les mots, parmi plusieurs autres semblables, qui seuls nous permettraient de saisir la réalité de notre condition collective présente, et surtout d’en prendre résolument et efficacement le CONTRÔLE.

    Si l’on veut absolument parler en termes guerriers, concluons que l’illustre Soviétique JOUKOV ne vainquit pas la Peste Brune, l’écrasant sur tous les Fronts, par la rhétorique, mais bien plutôt par une présence lucide, pleine et entière, sur chaque Front qu’en connaissance de cause seulement il commanda. Cette leçon aussi mérite que nous l’apprenions sans plus tarder. Faire parader des militaires, c’est après la victoire.

      +14

    Alerter
  • sergeat // 22.03.2020 à 13h05

    Comme les autres postes sur l’Italie ont disparu,je réédite mon courier:nous suivons l’exemple de l’Italie avec plus d’une semaine de retard(départ des parisiens en province…..)alors qu’un gouvernement doit prévoir et anticiper au lieu de guérir .Notre gouvernement se cache derrière un « comité scientifique »pour se disculper,suivi d’une accusation des français qui ne suivent pas les conseils contradictoires et arrivant trop tard du gouvernement.
    Dans ce « conseil » de Macron il y a ethnologue,sociologue,psychologue,spécialiste de l’ébola…..et Didier Raoult,ce dernier a bien dit que ce « conseil » est politique et non scientifique,aucune de ses recommandations n’a été suivie.
    Pour mémoire la chloroquine et l’hydrochloroquine associé à l’azythromycine ont été confirmé sur 24 patients par Raoult,cette étude a été confirmée par des chercheurs Vietnamiens,Australiens…et l’étude chinoise.
    Aujourd’hui les US,le Canada ……et le Maroc(Sanofi Casablanca) commandent ces produits,que fait la France?Macron surement attend les recommandations de son « conseil » alors que nos virologues(salle pétière ….la Timone…) dans l’urgence utilisent l’étude de Raoult sans demander l’autorisation.Question pourquoi les « médecins »médiatiques ont fait passer Raoult pour un charlot?

      +63

    Alerter
    • Alfred // 22.03.2020 à 13h58

      100% d’accord. Sans compter:

      Veran : « Aucun pays ne teste toute sa population. Aujourd’hui, nous avons effectué 5.000 tests. Seule la Corée en a fait plus, et l’Allemagne récemment. L’enjeu aujourd’hui, c’est de faire aboutir la recherche sur des tests très rapides. » (LCI) Ah?

      Pendant que « La Corée du Sud a terminé le développement d’un kit de diagnostic du Covid-19 de 10 minutes et accélère désormais sa production. Ils prévoient d’exporter 300.000 kits de test par semaine. »
      https://twitter.com/vaitor/status/1241337295606657033

      Importer (mon dieu PAYER) des kits coréens ou bien les fabriquer sous licence? Mon dieu vous n’y pensez pas. On est pas à quelques centaines de morts (derniers de cordée) pres et il est plus important que tout que l’argent aille de préférence aux copains (non non il n’y a jamais eu de conflits d’interets dans cette équipe for-mi-dable).

      Tout est à l’avenant. Prison ferme un jour.

        +47

      Alerter
      • sergeat // 22.03.2020 à 15h18

        Je pense que les « premiers de cordée » se rendent compte qu’ils ne sont rien sans les ploucs des « derniers de cordée »,mais j’espère surtout que les derniers de cordée ces illettrés,ces gens qui ne sont rien dans une gare,ces gaulois ,cette peste brune des gilets jaunes……seront donner un très grand coup de ballet.

          +18

        Alerter
        • marc // 22.03.2020 à 19h19

          (sauront et non seront…)
          « Je pense que les « premiers de cordée » se rendent compte qu’ils ne sont rien sans les ploucs des « derniers de cordée » »
          évidemment qu’ils s’en rendent compte, c’est pourquoi ils orientent à leur désastreuse manière l’éducation nationale, les médias et le commerce… ce qui permet d’arriver à des résultats impressionnants, comme par exemple réussir à anesthésier les gilets jaunes

            +10

          Alerter
    • kYK // 22.03.2020 à 13h59

      Didier Raoult fait partie du « comité » scientifique de macron.

        +2

      Alerter
      • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 14h34

        On dirait un marginal (euphémisme) assis près de la porte, voire un étrange étranger (Chinois?) debout dans le corridor…; pour « causer » vraiment français, un « outsider » quoi!

        Invraisemblable non?

        Je l’admire d’avoir, par conscience professionnelle et souci du bien commun, avoir très tôt rencontré la Sérénissime Haute Autorité et lui avoir fait part de ce qu’il savait et recommandait. Le reste, l’histoire est en train de l’écrire…

          +8

        Alerter
      • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 21h46

        Addendum, précisions:

        Pr. Raoult: « Je me fous de ce que pensent les autres. Je ne suis pas un outsider, je suis celui qui est le plus en avance. La vraie question est : comment ce pays est arrivé dans un tel état que l’on préfère écouter les gens qui ne savent pas que plutôt ceux qui savent ? »

        https://www.laprovence.com/article/papier/5940125/pr-didier-raoult-je-ne-suis-pas-un-outsider-je-suis-en-avance.html

          +12

        Alerter
    • Rots // 22.03.2020 à 22h21

      Soyez mesuré avec Raoult.
      Son étude est sur 24 patients, aucun en réa.
      Elle porte sur la charge virale de personne immunocompétente.
      Elle pourrait s »inscrire dans le cadre d’une mesure prophylactique mais de là à l’utiliser en curatif, il manque des preuves.
      De plus, Ils utilisent déjà la chloroquine en Italie, parmi d’autres molécules, pour l’instant (on verra aussi les premiers résultats en France), on a aucun retour, je dis bien aucun.

      Les autres solutions avancées par Raoult ne sont pas de mises vu le taux de pénétration du virus.
      Je n’ai pas dit qu’elles sont mauvaises, j’ai juste dit qu’elles peuvent être pertinentes dans d’autre situation.
      Et surtout ça ne colle pas avec la réalité: pas de test, pas de moyen de protection en nombre suffisant.
      Le labo hollandais qui fournit les réactifs est en rupture de stock, et la technique (RT PCR) commence à montrer des limites: pas mal de faux négatifs (ceux qui ont déjà amplifié des ARNs comprendront).

      Je sais qu’on aime, dans de telle situation, se chercher un sauveur mais la solution sera avant tout collective.
      Soyez mesuré.
      Vous avez qques jours à attendre.

        +6

      Alerter
      • Babar // 23.03.2020 à 08h45

        Les laboratoires de CHU qui sont des laboratoires de recherche comme celui de la Timone et comme la plupart des Labos de recherche au monde n’achètent pas de kits pour pratiquer les PCRs ils achètent les produits concentrés en gros volume et font eux même les réactifs dilués, de même ils font synthétiser les amorces en masse à très bas coût. C’est ce qui a permis à Didier Raoult d’en pratiquer en très grand nombre à faible coût par rapport aux kits commerciaux tout prêts beaucoup plus chers.

          +1

        Alerter
    • Phil // 23.03.2020 à 03h12

      L’l’hydrochloroquine est employée en Iran, pas trop flagrant comme résultats.
      Personnellement j’apprécierai que le professeur Raoult pour qui j’ai le plus grand respect ait raison. Soigner avec du générique, quel pied de nez à bigpharma.
      Oui il y a ce que j’aimerai et il y a la réalité. Ca été testé il n’y a plus qu’à attendre les résultats.

        +6

      Alerter
  • Berrio // 22.03.2020 à 13h14

    J’espère que les soldats italiens ont été mieux protégés que les policiers français. Conception curieuse que celle de M Casterner dans sa lutte contre la pandémie.
    https://vigimi.fr/f/actualites-fr/entry/lettre-ouverte-mise-en-danger-volontaire-des-personnels-de-la-police-nationale-dans-le-cas-du-coronavirus-covid-19

      +1

    Alerter
    • Fritz // 22.03.2020 à 13h17

      Eh oui, l’impunité des flics français ne vaut pas immunité virale.
      S’ils ont des pertes, j’aurai du mal à les plaindre.

        +21

      Alerter
      • Berrio // 22.03.2020 à 13h50

        Für Herr Fritz
        https://citations.ouest-france.fr/citation-proverbe-chinois/quand-sage-montre-lune-imbecile-85959.html
        Quand vous vous ferez contrôler par un pandore covidé 19, vous trouverez ça moins drôle.
        Dans ce cas, puisque vous approuvez qu’un des ministres en charge du confinement organise la propagation du virus, je ne vous plaindrais pas.
        Surtout, ce soir à 20 heure n’oubliez pas de taper comme un singe sur votre casserole

          +8

        Alerter
        • tepavac // 22.03.2020 à 18h08

          Cela vous manques de taper sur les singes, j’ai quelques vidéos sur le personnel soignant dans les rues de la capitale face aux matraques…

          Mais bon, plus URGENT, heureusement qu’on nous dit de ne pas nous inquiéter.
          https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/exclusif-coronavirus-covid19-verifier-vos-assurances-vie-bombe-lancee-groupement-gendarmerie-1804398.html

          La dernière phrase soulignée de jaune est un conseil donné qui a fait frémir plus d’un gendarme.

          « Le GGD, (le groupement de gendarmerie départemental) vous conseille de vérifier vos contrats d’assurance et notamment les bénéficiaires de vos assurances vie ».

          Sur ce groupe fermé Facebook les commentaires effarés ont été tellement nombreux que la publication a été supprimée ce samedi 21 mars au soir, par le modérateur de ce groupe.

            +2

          Alerter
          • Berrio // 22.03.2020 à 18h38

            Ma compagne est infirmière ; nous avons plus d’une manifestations. Certes pas à Paris mais dans notre petite province…
            Je ne suis pas un ami des FO ; je ne leur souhaite pas d’attraper une saleté qu’ilS me refileraient et contribueraient à répandre… au nom du confinement et des précautions à prendre. Y’a comme un petit paradoxe n’est-il pas ?

              +3

            Alerter
            • tepavac // 22.03.2020 à 18h56

              Autant pour moi, et sommes toutes je partages votre opinion. sauf celle de comparer les pauvres hères à des singes, c’est ce qui m’a fait réagir, trop bêtement.
              Meilleures pensées et bon courage à vous

                +1

              Alerter
      • ramanujan // 24.03.2020 à 05h05

        Un jour probablement vous aurez besoin de la police, de la gendarmerie. Sans ces gens et le système de justice nous serions tous armés. Je pense à ces gens qui risquent leur vie, pour vous et les autres, sauveteurs en montagne, GIPN, GIGN, des gens au service de l’état pas des mercenaires.

        De temps en temps je rends grâce au sauveteur CRS qui m’a empêché moi et ma compagne, au risque de sa vie de nous noyer aux Sables-d’Olonne.

        Je ne comprends même pas comment ce site puisse vous laissez publier ceci et comment il peut se trouver 19 individus pour vous approuver.

          +0

        Alerter
        • Le Minotaure // 25.03.2020 à 04h25

          Le jour où vous sentirez une grenade de désencerclement exploser à quelques mètre de vous, au milieu d’un nuage de lacrymo, nassé dans une manif parfaitement autorisée, vous comprendrez peut-être ce genre de commentaires.

            +2

          Alerter
  • sergeat // 22.03.2020 à 13h26

    Heureusement que l’Italie est protégée par les frontières fermée de Schengen demandée par Macron pour « non repli nationaliste »,mais elle vient de remercier la Chine,Cuba,la Russie et semble t il le Venezuela pour son aide,heureusement que ces aides extérieures à Schengen ont pu soulager l’Italie par contre l' »Europe qui nous protège » est aux abonnés absents hors quelques gestes symboliques.
    Merci à l’Europe et à sa démocratie financière.

      +35

    Alerter
    • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 14h39

      De rien, « nous sommes en guerre !»(sic)… Non?

        +3

      Alerter
    • tepavac // 22.03.2020 à 18h30

      Les Russes n’ont pas fait semblant, même sous sanction depuis dix ans, ils attaquent encore l’empire.

      « Neuf avions de transport militaire Il-76 de l’aéroport de Chkalovsky participeront à l’opération. Ils déplaceront près de 100 virologues et épidémiologistes, et huit équipes médicales avec de nombreux équipements pour aider à combiner le coronavirus (COVID-19) vers une base aérienne de l’armée de l’air italienne près de Rome. »

        +16

      Alerter
      • Chris // 23.03.2020 à 12h24

        L’Italie est le seul pays de la SS EU qui réclame depuis 2 à 3 ans haut et fort la fin des sanctions contre la Russie et a opté publiquement pour les routes de la soie.
        On pourrait penser que le Covid19 qui sévit à Bergame est d’origine chinoise vu les échanges entre les deux pays. Et bien non ! C’est une autre souche.

          +0

        Alerter
  • JC // 22.03.2020 à 13h29

    Est-ce que vous allez finir par lire calmement cet article et vous rendre compte que seul l’humain est responsable des morts ? http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html

    Le virus est « prenable », on sait le détecter, on sait le tuer, ça coûte rien en plus. Par contre on ne le fait pas. Et de plus, on le rend responsable de morts multifactorielles alors que 99% des gens allaient mourir de n’importe quel rhume (et d’ailleurs ils sont probablement morts de n’importe quoi d’autres, même si ce virus était présent sur eux parmi d’autres).

      +22

    Alerter
    • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 14h44

      Lu. Voyez et transmettez…

      « Plaquénil contre le coronavirus ? Le témoignage d’une patiente du Docteur Raoult qui est guérie« 

      https://www.lyonne.fr/paris-75000/actualites/plaquenil-contre-le-coronavirus-le-temoignage-d-une-patiente-du-docteur-raoult-qui-est-guerie_13768416/

        +4

      Alerter
    • Yves // 22.03.2020 à 16h05

      J’ai lu ces articles sur le blog cité et je partage mon étonnement dans la persévérance à ne pas diagnostiquer en masse par des tests et à s’obstiner à ne pas utiliser les traitements certes un peu rapidement testés. Mais même si je partage en grande partie les avis de ce monsieur genevois je trouve qu’il y a une forme de relativisation qui ne correspond pas au degré de tragique et d’horreur que vit en ce moment l’Italie du nord et qui fatalement va toucher le reste de Europe comme c’est déjà le cas en Espagne. la situation est réellement préoccupante.

        +4

      Alerter
      • Anouchka // 22.03.2020 à 18h12

        “Une forme de relativisation” NON! Ne cherchez pas à égarer les gens en faisant appel à leur affects (pour ne pas dire sensiblerie).
        Le coupable de ces morts italiennes est LE SYSTÈME de SANTÉ d’un pays qui fait partie de la partie soi-disant la plus développée du monde, Cet occident qui se permet de donner des leçons de savoir-vivre (démocratie) aux autres nations de la terre, qui possède des armes surpuissantes capables d’anéantir la planète (via l’OTAN et ses membres possédant l’arme nucléaire) et qui, infoutu de soigner sa population d’une épidémie due à un pauvre coronavirus se retrouve dans l’obligation d’utiliser des méthodes moyenâgeuses pour entretenir l’illusion au sein du peuple que le gouvernement contrôle la situation.

          +16

        Alerter
    • tepavac // 22.03.2020 à 18h19

      « Le virus est « prenable », on sait le détecter, on sait le tuer, ça coûte rien en plus »

      Oui bah pourquoi rien n’est fait en ce sens ?

      Vous savez ce qu’on dit toujours dans ce type de situation,
      Une mauvaise action c’est une erreur
      Une deuxième, c’est de l’imbécilité,
      A partir de la troisième, c’est une stratégie.

      Si une môme de vingt ans comprend ce genre de chose, alors tous devrait le comprendre aussi.
      https://www.youtube.com/watch?v=APjQoMta8Ic

        +4

      Alerter
  • Tony A // 22.03.2020 à 13h41

    Le chant des carabiniers :

    Nous sommes les carabiniers,
    La sécurité des foyers ;
    Mais, par un malheureux hasard,
    Au secours des particuliers
    Nous arrivons toujours trop tard.

    (Les Brigands d’Offenbach)

      +5

    Alerter
  • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 14h54

    « Coronavirus : premier décès d’un médecin hospitalier en France »

    https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Coronavirus-premier-deces-d-un-medecin-hospitalier-en-France-1679681

    Faut croire que ça n’arrive pas qu’en Chine, même si on en a fait si longtemps un tel plat…

      +6

    Alerter
    • fanfan // 22.03.2020 à 18h45

      M. Véran – Interrogé sur l’incidence de la pénurie de masques pour les personnels de santé, le ministre a déclaré que «ce que nous savons c’est que la plupart des soignants qui vont contracter la maladie ne vont pas la contracter dans le cadre de leur mission hospitalière, mais en dehors».

      Tout en reconnaissant que les soignants «sont par définition ceux qui sont le plus en contact avec les malades», il a relevé qu’il «y a eu plusieurs cas de contamination dans une unité de médecins ou d’infirmières qui bien qu’équipés en masques avaient pu être contaminés».

      «Le matériel de protection est absolument indispensable pour les soignants, mais avec ou sans matériel de protection on peut être malade dans son exercice professionnel, on peut être malade quand on est soignant», a-t-il dit.

        +3

      Alerter
      • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 19h41

        Je crois que plus que jamais il appartient aux « soignants », TOUS, de refuser catégoriquement d’aller au casse-pipe à la demande de ceux qui ont fait en sorte que leur vie soit si grandement menacée ce faisant.

        Témérité déraisonnable n’est ni héroïsme, ni servir la population, seulement pure folie.

          +1

        Alerter
        • Catalina // 22.03.2020 à 20h19

          ah oui, et alors on laisse les gens seuls comme ça ?non mais vous allez bien ? ils sont déjà assez seuls comme ça, des personnes âgées à domicile développent des idées suicidaires, elles ne voient plus personne !

            +2

          Alerter
          • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 22h09

            Non, c’est plus simple que ça… et plus responsable aussi.

            Dans l’émeute, l’insurrection s’il le faut, on exige en urgence du Pouvoir clairement, indubitablement criminel, assassin des citoyens en général et des soignants, on réquisitionne, on saisit… les moyens de ne pas risquer sa vie en vain. Il y a mille moyens d’y parvenir promptement, plutôt que de risquer de mourir bêtement pour rien.

            Sous le choc (Naomie Klein) vous semblez oublier: le soignant a aussi des devoirs envers tous les êtres qui lui sont chers: parents, conjoint, enfants, petits-enfants, autres personnes en perte d’autonomie dont il est responsable, etc. Ces devoirs ne sont pas des détails insignifiants… Ceux qui dépendent de lui ne sont pas des riens. Il y a un faux « héroïsme » qui est irresponsable. Il consiste à répondre à l’appel d’un Pouvoir criminellement irresponsable. Personne n’est moralement, humainement tenu de le faire.

              +7

            Alerter
      • jules // 22.03.2020 à 20h00

        « Nous rappelons que le soldat qui a reçu une rafale de mitraillette ennemie entre les poumons et les reins ne meurt pas de blessures par balles de 5.56 dans l’exercice de sa mission sur le champ de bataille mais d’un manque de globules et d’hémoglobine qu’il a perdus une fois exfiltré et placé en chômage technique en dehors de celui-ci ».

        Olivier V***, expert en expertises pointues et spécialiste en spécialisations particulières. Accessoirement ministre de quelque chose, mais on cherche quoi.

        (Écrit sans rire et avec la rage au cœur.)

          +12

        Alerter
  • Volodia // 22.03.2020 à 15h28

    Le 19 mars j’avais posté un commentaire ici pour partager cette déchirante information. Sachez qu’entre-temps un deuxième convoi militaire a dû être dépêché à Bergamo pour évacuer d’autres cadavres. A hier soir 21 mars le nombre officiel de morts par Covid-19 dans le département (1 million d’habitants) était de 951. Si toute l’Italie (ou la France) avait la même mortalité, cela correspondrait à 57.000 morts. C’est énorme et en réalité ils sont encore plus. Ce matin l’Eco di Bergamo publie les témoignages d’une vingtaine de Maires du département, tous affirmant que les morts dans leurs communes sont bien plus nombreuses que celles annoncées par la Protection Civile. La situation est donc tellement dramatique qu’hier soir le gouvernement italien, pressé notamment par les élus locaux de Lombardie, a décidé l’arrêt immédiat de toute activité productive dans tout le Pays hors secteus indispensables (secours, alimentation, transports…). Cela devait être fait il y a déjà un mois. Cela doit être fait en France le plus tôt possible.
    Merci à Fritz pour son chaleureux SIAMO TUTTI BERGAMASCHI

      +13

    Alerter
    • Anouchka // 22.03.2020 à 18h18

      Comment marcher indéfiniment sur le même râteau et en redemander encore: visiblement le confinement simple CA Ne MARCHE PAS! Pourquoi persister et intensifier ces mesures! Il faut visiblement faire autre chose pour enrayer le cycle infernal
      Mais de qui se moque-t-on? Veut-on détruire profondément ce pays? Pourquoi?

        +2

      Alerter
      • fanfan // 22.03.2020 à 18h47

        18h31 : À Marseille, les équipes du professeur Didier Raoult ont décidé, ce dimanche, d’utiliser la chloroquine pour traiter tous les malades du Covid-19 qui se présenteront à l’Institut Hospitalo-universitaire Marseille infection de La Timone.
        https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/direct-coronavirus-le-point-sur-la-situation-ce-dimanche-1584818273

          +6

        Alerter
        • fanfan // 22.03.2020 à 23h00

          Le Maire de Nice Christian Estrosi, positif au Coronavirus, sous traitement à domicile, prends le traitement à la Chloroquine préconisé par le Dr Didier Raoult et le CHU de Nice
          https://www.dailymotion.com/video/x7ssm72

            +1

          Alerter
      • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 19h49

        Oui, on le veut, et complètement… par soif de pouvoir et de richesses, mais aussi de peur de devoir rendre des comptes au troupeau qui, devenu soudainement lucide et «populiste » (!), oserait l’exiger.

          +3

        Alerter
      • sergeat // 22.03.2020 à 20h19

        « Le slogan « En Marche » du nombrilophile Macron veut dire restez chez vous sous peine d’amende,au lieu de détecter et isoler les personnes qui ont le virus,même la Russie (voir stratpol de Xsavier Moreau) a décidé de suivre les recommendations de Raoult,mais il semblerait que le mari de Buzin monsieur Levi président de l’INSERM a tout fait pour détruire Raoult.
        Et dire que Macron a dit de sa voix de séminariste(je n’ai rien contre eux):Nous sommes en guerre

          +10

        Alerter
      • red2 // 22.03.2020 à 21h06

        Mais arrêtez SVP 🙁 le confinement ca marche mais il faut du temps! Soyez patient SVP, devant une telle urgence, c’est la seule solution de court terme. Vous voulez quoi que les gens arrêtent un confinement déjà insuffisant ? Que le virus continu de circuler alors qu’on va prendre une vague immense qui va submerger notre système de santé ? Dans 3 semaines après la vague on pourra discuter d’une autre stratégie mais a l’heure actuelle et dans les semaines à venir, on est dans le dur, il faut absolument respecter et durcir le confinement de manière à reprendre le contrôle de l’épidémie. Soyez responsable. Après, il faut bien sur préparer la suite et dans ce cadre mettre en production tout le nécessaire a sa mise en place, mais pour l’instant confinons nous!

          +4

        Alerter
        • Catalina // 22.03.2020 à 22h00

          être responsable c’est se renseigner, le confinement général sans test est une ânerie sans nom !!! en Chine, ils ont fait autrement après avoir constaté que plus de 75% de la contamination se faisait à la maison !!! Le mari de ma nièce enceinte est soi-disant infecté, sans test, le toubib n’en sait rien du tout, et il reste chez lui confiné tout près de sa femme enceinte !!!! non mais vous la voyez l’ânerie ou pas ? les femmes enceintes sont dans les sujets à riqsque et on les confine tous les deux ? pas de test ? juste, restez chez vous ?
          ARGHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

            +7

          Alerter
  • mloriot // 22.03.2020 à 16h30

    Lu dans le quotidien italien La Repubblica de ce jour :

    « Alitalia a préparé, en coordination avec le Département de la protection civile, le premier d’une série de vols de fret avec la Chine pour le transport du matériel médical nécessaire à la gestion de l’urgence Covid-19 par les hôpitaux nationaux. Il utilisera un Boeing 777-300ER, la plus grande capacité de charge de la compagnie, qui décollera pour Shanghai mercredi prochain et reviendra à Rome le jeudi 26 mars avec 160 mètres cubes de fournitures médicales, dont environ 3 millions de masques de protection.
    L’arrivée de la délégation de 37 médecins cubains et 15 infirmières pour qui Alitalia a organisé le voyage de La Havane en Italie est attendue dans la soirée à Milan Malpensa, acceptant la demande du Premier ministre et de la Protection civile.
    Alors que les forces aérospatiales russes ont achevé la formation du contingent nécessaire au transport de huit brigades mobiles de médecins militaires, de véhicules spéciaux pour la désinfection et d’autres équipements médicaux en Italie, comme l’a annoncé le président russe Vladimir Poutine au Premier ministre Giuseppe Conte. »

    Où est l’Europe ?

      +18

    Alerter
    • Fritz // 22.03.2020 à 17h03

      Elle va de Rome à Pékin (et Vladivostok). Mieux que l’Europe « de l’Atlantique à l’Oural » …

        +10

      Alerter
    • Catalina // 22.03.2020 à 17h17

      où est l’Union européenne voulez-vous dire !!!!!
      ce truc qui sert juste à emmerder les fabricants de savonnettes !!!! et qui a construit le commerce des copains !!! le fabricant d’interrupteurs qui sont obligatoires en UE ainsi que tous ceux qui en définitive vont contre la loi sur les trust !

        +9

      Alerter
  • mloriot // 22.03.2020 à 16h39

    Départ des médecins et infirmiers cubains à l’aéroport de La Havane, sous les applaudissements des passagers en attente :

    https://video.repubblica.it/dossier/coronavirus-wuhan-2020/cuba-l-applauso-dei-passeggeri-all-aeroporto-ai-medici-in-partenza-per-l-italia/356517/357082?ref=RHPPTP-BH-I251664519-C12-P4-S2.4-F4

      +13

    Alerter
  • De Metz // 22.03.2020 à 16h52

    De Metz (suite du 18 3,Jorion) pour Cyd et Bientôt 78 ans On voit le tour tragique que prend cette catastrophe en Italie et en Espagne aujourd’hui,et sans doute en France dans une dizaine de jours. Vous dites que même les professionnels ont peur et que certains exercent leur droit de retrait. Cela est bien naturel puisque les plus âgés risquent leur vie. Si nos trois pays en viennent à un confinement aussi strict que celui pratiqué en Chine dans la province de Hubei il faudra donc trouver du personnel pour assurer une multitude de tâches (exemple:le portage des repas).Les Chinois ont fait venir énormément d’auxiliaires des autres provinces mais notre pays ne dispose pas d’une telle réserve. J’en reviens donc à l’idée de mobiliser les plus jeunes (volontaires et exempts de fragilité) sortis de leurs familles et acceptant une discipline semblable à celle de l’ancien service militaire (Ah si la conscription existait encore!)

      +5

    Alerter
  • De Metz( suite) // 22.03.2020 à 17h05

    J’ajoute que cela ne (serait) sera possible que lorsque nous disposerons enfin des équipements de protection indispensables et qui nous font actuellement si cruellement défaut. Les tests journaliers et les prises de température permettront d’exclure provisoirement les cas positifs placés alors en retrait (confinement).La fameuse politique d’immunité de groupe pourra alors s’appliquer progressivement dans ces unités. Mais comment susciter cet élan; la réponse va de soi, il faut utiliser les réseaux sociaux que tous ces jeunes aiment tant.

      +4

    Alerter
  • André // 22.03.2020 à 18h53

    Pendant ce temps là, les Hôpitaux se dirigent vers la faillite.

    Plus rien n’est facturé, plus rien ne rentre dans les caisses.
    – L’arrêt des consultations et des opérations non urgentes, qui génèrent leurs revenus.
    + Absence du personnel administratif nécessaire à la facturation.
    + Les lits ont été vidés, en attendant les contaminés au #coronavirus, et ne rapportent rien.
    + Pour les décédé.e.s le paiement de la facture sera faite par le notaire quand il traitera la succession, dans pas mal de mois.
    + . . . . .
    On attend les insultes pour manque de rentabilité de la part de ce gouvernement #EnMarche vers le désastre.

      +6

    Alerter
    • fanfan // 22.03.2020 à 20h46

      3 mars – Invité chez Jean-Jacques Bourdin sur BFM, Olivier Véran déclarait : « Je peux vous annoncer que nous allons débloquer 260 millions d’aides pour les hôpitaux ». Le nouveau ministre de la Santé cherchait ainsi à apparaître comme celui qui agit, qui prend des décisions responsables dans la situation, qui vient en aide aux personnels soignants, pour lesquels l’épidémie est une véritable difficulté supplémentaire. Mais, détail important, ce soutien financier sera pris sur… les « réserves de l’exercice budgétaire 2019 non dépensées » – c’est-à-dire sur le budget de l’hôpital lui-même !

        +7

      Alerter
  • El hiero // 22.03.2020 à 19h15

    On en est en France à 15000 cas déclarés, mais il est probable que des centaines de milliers de personnes soient déjà porteuses du virus, vu qu’aucun test, même statistique, n’est réalisé. Ceci rend un peu illusoire l’espoir de ralentir l’épidémie avec quelque mesure que ce soit.
    Il semble cependant que les cas graves soient finalement assez peu nombreux en proportion du nombre de personnes infectées Si vous faites le rapport de 15000 cas et 500 décès, on arrive à 3 ou 4% c’est effrayant.
    Mais si on suppose un million de porteurs, et l’issue probable de ceux-ci dans les 15 jours on revient vers 0.1% de cas graves. Depuis un mois, des données fiables montrent que le traitement décrit par le Pr Raoult a une excellente efficacité à 5 jours, et les retours publiés par les chinois proposent de dépister les cas déjà déclarés et potentiellement graves avec plusieurs jours d’avance ( plusieurs jours avant de les voir arriver en réa).
    Or, aujourd’hui, la réponse du système de santé français consiste à proposer aux cas déclarés, de rester chez eux … ce qui revient à leur faire prendre un risque de complications 30 à 40 fois supérieur au reste de la population.
    Manquons nous à ce point d’hydroxychloroquine ? Sanofi indiquait aux infos ce midi attendre la demande du gouvernement pour en lancer la production . En sommes nous là ?

      +7

    Alerter
    • red2 // 22.03.2020 à 20h49

      Si on a 1000 000 de cas, dans 15 jours on sera très au dessus des 500 décès…

        +3

      Alerter
  • El hiero // 22.03.2020 à 19h23

    Concernant l’Italie, l’énorme disproportion de gravité avec certains voisins (par exemple Slovenie + Croatie + Serbie = 3 décès) m’interroge.
    Sur certains sites on voit une hypothèse du côté des maladies nosocomiales présentes dans les hopitaux italiens depuis plusieurs années,; d’autres sites ont mis en parallèle les cartes de pics de pollution avec l’impact du coronavirus (les particules aériennes seraient des « moyens de transport » pour le virus en plus de leur toxicité ordinaire).
    Avez-vous des hypothèses moins farfelues ?

      +2

    Alerter
    • El hiero // 24.03.2020 à 10h30

      Selon d’autres infos, des cas de pneumonies étranges touchant des personnes âgées s’étaient multipliés en Italie en Octobre et Novembre 2019 …

        +1

      Alerter
  • Catalina // 22.03.2020 à 19h47

    En Russie : 40 000 respirateurs achetés…..
    https://www.youtube.com/watch?v=vmbWw9LsZvQ&feature=emb_logo
    COVID-19 vs Russie. 22.03.2020
    Stratpol, X.Moreau

      +3

    Alerter
  • fanfan // 22.03.2020 à 20h31

    19h40 : Le Parlement a adopté définitivement dimanche soir, par un ultime vote de l’Assemblée, le projet de loi permettant l’instauration d’un « état d’urgence sanitaire » de deux mois face à l’épidémie du coronavirus. Les députés ont voté à main levée, représentant chacun des membres de leur groupe selon les règles rappelées par le titulaire du perchoir Richard Ferrand, dans un hémicycle quasi vide pour raison sanitaire.

    20h00 : Le Conseil d’État a annoncé dans un communiqué ce dimanche soir rejeter la demande de confinement total demandé par des syndicats de médecins. La plus haute juridiction administrative « enjoint néanmoins au gouvernement de préciser la portée ou de réexaminer certaines dérogations au confinement aujourd’hui en vigueur ».

    20h23 : Un retour des élèves en classe le 4 mai est le « scénario privilégié » mais reste « tributaire de l’évolution de l’épidémie » en France, a indiqué dimanche le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. « Ce n’est pas une annonce car tout sera conditionné à l’évolution du coronavirus et nous appliquons ce que nous dit le ministère de la Santé », a précisé l’entourage du ministre auprès de l’AFP.

    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/direct-coronavirus-le-point-sur-la-situation-ce-dimanche-1584818273

      +2

    Alerter
  • Eyen // 22.03.2020 à 20h32

    Entretien du 20 mars 2020 avec Laurent Thines, neurochirurgien au CHU de Besançon par la radio associative Radio Bip (Emma Audrey) :

    https://youtu.be/WzCQoqopPQo?t=218

    Début de l’entretien : faire défiler la vidéo jusqu’à 3 minute 40 secondes

    Un autre entretien, tout aussi instructif :
    Marc Paulin infirmier service pneumo du CHU de Besançon:
    https://zh-cn.facebook.com/radiobip.fr/videos/680994219384629/?__so__=permalink&__rv__=related_videos

      +0

    Alerter
  • Catalina // 22.03.2020 à 20h32

    http://citoyensdebout.org/2020/03/22/arrogance/
    L’arrogance des minables
    Jean Molliné

      +3

    Alerter
  • fanfan // 22.03.2020 à 23h28

    Lancé dimanche 22 mars, l’essai est baptisé Discovery, mené par l’Inserm. En plus des malades français, 3.200 patients européens sont concernés, pour tester quatre traitements expérimentaux contre le Covid-19.
    Pour l’Inserm, en termes scientifiques: « l’objectif est d’évaluer l’efficacité et la sécurité de 4 stratégies thérapeutiques expérimentales qui pourraient avoir un effet contre le Covid-19 au regard des données scientifiques actuelles. Nous avons analysé les données issues de la littérature scientifique concernant les coronavirus SARS et MERS ainsi que les premières publications sur le SARS-COV2 émanant de la Chine pour aboutir à une liste de molécules antivirales à tester :
    le remdesivir, le lopinavir en combinaison avec le ritonavir, ce dernier traitement étant associé ou non à l’interféron bêta, et l’hyroxychloroquine.
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/coronavirus-covid-19-premiers-essais-cliniques-demarrent-lyon-1804596.html

      +1

    Alerter
  • Phil // 23.03.2020 à 03h56

    Plus de morts que pendant la seconde guerre mondiale. Il y a pas mal de villes où il n’y a pas eu de mort. Bien pour de l’émotionnel comme info mais qui ne veut rien dire.
    On emploie l’armée pour transporter un excès de cadavres, où est le problème?
    60 camions pour 60 cadavres ça fait riche je trouve.
    Au Japon il y a 14 lits de soins intensifs pour 1000 habitants, en Chine il y en a 4,4.
    Avec 2,7 lits en Italie ils ne risquent pas de faire des merveilles en cas d’épidémie. En 1998 malgré une population plus jeune il y en avait 5,4.
    En France c’est pas beaucoup mieux avec 3 lits. Les allemands en ont 6.

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications