Les Crises Les Crises
21.mars.202021.3.2020 // Les Crises

REUTERS – Le coronavirus peut persister dans l’air pendant des heures et sur les surfaces pendant des jours

Merci 1731
J'envoie

Source : Reuters, Gene Emery, 17-03-2020

(Reuters) – Le nouveau coronavirus hautement contagieux qui a explosé en une pandémie mondiale peut rester vivant et infectieux sous forme de gouttelettes dans l’air pendant des heures et sur des surfaces jusqu’à plusieurs jours, selon une nouvelle étude qui devrait permettre de proposer des conseils afin d’aider les gens à éviter de contracter la maladie respiratoire appelée COVID-19

Les scientifiques de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), qui fait partie des Instituts nationaux de la santé des États-Unis, ont tenté de simuler le comportement du virus déposé par une personne infectée sur les surfaces de la vie de tous les jours dans un foyer ou un hôpital, par exemple en toussant ou en touchant des objets.

Ils ont utilisé un appareil pour répandre un aérosol qui reproduit les gouttelettes microscopiques créées lors d’une toux ou d’un éternuement.

Les chercheurs ont ensuite étudié combien de temps le SRAS CoV-2 est resté infectieux sur ces surfaces, selon l’étude publiée en ligne dans le New England Journal of Medicine mardi – le jour où les cas américains de COVID-19 ont dépassé les 5 200 et où le nombre de décès a approché les 100.

Les tests montrent que lorsque le virus est transporté par les gouttelettes libérées lorsqu’une personne tousse ou éternue, il reste vivant, ou capable d’infecter encore des personnes, dans des aérosols pendant au moins trois heures.

Sur le plastique et l’acier inoxydable, un virus vivant pourrait être détecté au bout de trois jours. Sur le carton, le virus n’était plus viable après 24 heures. Sur le cuivre, il a fallu 4 heures pour que le virus soit inactivé.

En termes de demi-vie, l’équipe de recherche a constaté qu’il faut environ 66 minutes pour que la moitié des particules virales perdent leur activité si elles se trouvent dans une gouttelette d’aérosol.

Cela signifie qu’après une heure et six minutes supplémentaires, les trois quarts des particules virales seront pratiquement inactivées, mais 25 % seront encore viables.

La quantité de virus vivants à la fin de la troisième heure sera réduite à 12,5 %, selon les recherches menées par Neeltje van Doremalen des installations du NIAID dans le Montana, aux laboratoires Rocky Mountain.

Sur l’acier inoxydable, il faut 5 heures 38 minutes pour que la moitié des particules virales deviennent inactives. Les chercheurs ont constaté que la demi-vie sur le plastique est de 6 heures 49 minutes.

PHOTO DU DOSSIER : La morphologie ultrastructurale présentée par le nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV), qui a été identifié comme la cause d’une épidémie de maladie respiratoire détectée pour la première fois à Wuhan, en Chine, est visible dans une illustration publiée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) à Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis, le 29 janvier 2020. Alissa Eckert, MS ; Dan Higgins, MAM/CDC/Handout via REUTERS.

Sur le carton, la demi-vie était d’environ trois heures et demie, mais les chercheurs ont indiqué qu’il y avait beaucoup de variabilité dans ces résultats « nous conseillons donc la prudence » en interprétant ce chiffre.

Le temps de survie le plus court a été enregistré sur le cuivre, où la moitié des virus ont été inactivés en 46 minutes.

Reportage de Gene Emery ; montage de Nancy Lapid, Caroline Humer et Bill Berkrot

Source : Reuters, Gene Emery, 17-03-2020

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

64 réactions et commentaires

  • pseudo // 21.03.2020 à 20h44

    Et alors ? Ce genre d’études ne sert à rien si la comparaison n’est pas faite avec d’autres virus !! Des experts médicaux du centre hospitalier universitaire près de chez moi affirment exactement le contraire. Ce virus ne s’attrapent que par gouttelettes et non par aérosols. Ils ont d’ailleurs allégé les mesures dans les chambres de patients atteints du coronavirus. Il n’y a plus de chambre dépressurisée mais uniquement le masque.

      +12

    Alerter
    • Alfred // 21.03.2020 à 21h07

      1- ça fait plus d’un mois qu’une étude similaire est sortie.
      2- @ pseudo. si justement notre nouveau copain est étudié mais pas seulement lui.
      3- l’étude (en globish) est téléchargeable par tout un chacun (gogole est ton ami).

        +8

      Alerter
      • RV // 22.03.2020 à 09h13

        Bonjour
        Le « canard-canard va » (duckduckgo) aussi peut servir…

          +5

        Alerter
  • Phil // 21.03.2020 à 21h06

    C’est mieux de parler en demie vie, qu’un virus survie 3 jours on s’en fout, il faut une certaine charge en virus.
    On se touche en moyenne 60 fois le visage par heure, du virus qui survie une heure est plus que suffisant pour infecter. Pas la peine qu’il tienne des jours.
    Un ascenseur ne sert pas tout les jours mais tout les 5 à 15 minutes.
    Un caddy ce piège à morve ne sert pas tout les jours mais toutes les heures en moyenne.
    On se lave les mains sans s’inquiéter de la durée de vie, 60 fois par heure qu’on se touche le visage et même parfois avec des gants.

      +6

    Alerter
  • bm607 // 21.03.2020 à 21h26

    Pour ma part je connaissais ces chiffres ; et ils me servent.

    Exemple ? Mon courrier je le prends et le pose sur un carton réservé à cet usage dans mon garage pendant 6-8 h au moins avant de le lire (je me lave les mains après l’avoir pris de la boîte aux lettres). Je déballe les emballages plastiques des imprimés avant celà, d’ailleurs.
    Mes masques FFP3 que je mets pour sortir je les laisse reposer (ou les mets au soleil) 3 jours au moins avant de les réutiliser (je ne vais pas les jeter vu leur rareté).
    Mes gants même combat.
    Etc…

    Paranoïa ? Peut-être, mais ça ne me coûte vraiment pas cher ces mesures, donc je me suis dis « pourquoi pas », tant qu’à rester confiné sans rien faire, ça donne l’impression d’agir un peu dans le bon sens.
    Et surtout, tout comme les masques dont une des utilités est de pas se toucher le visage et de prendre des habitudes en ce sens, ça me fait me méfier dès que je sors, ça fait penser un peu différemment (bon, mon passé dans le nucléaire aide aussi à être prudent envers les dangers invisibles).

    Après, un véritable paranoïaque trouverait mes mesures très légères (comment, je ne me change pas en rentrant de l’extérieur ? En me lavant les mains après m’être déshabillé bien sûr. Pas de lunettes étanches ? Etc…)

      +28

    Alerter
    • Brossa Dante // 22.03.2020 à 00h21

      Vous pouvez compléter le nettoyage de vos masques avec un sèche-cheveux, ca ne sera pas un mal.

        +5

      Alerter
      • Babar // 22.03.2020 à 11h17

        Excellent conseil.
        Les virus enveloppés tels les corona (SRAS) ou les myxo (Grippe) virus sont très sensibles à la déshydratation et la chaleur. La combinaison des deux étant très efficace.
        Ces virus contrairement aux virus « nus » quittent la cellule hôte par bourgeonnement emportant un fragment de la membrane dont ils s’entourent (membrane nucléaire pour les virus ADN et cytoplasmiques pour les virus ARN). Cette membrane qui leur confère l’invasivité d’une nouvelle cellule est stable en milieu humide. La déshydratation réduit donc l’activité virale.

          +3

        Alerter
    • ektin // 22.03.2020 à 00h29

      Paranoïa, non ? Bon sens; je procède de même avec les courses: quarantaine de 24h dans l’entrée, sauf produits frais désinfectés à la lingette avant mise au frigo. lavage des mains après manipulation.
      Par contre les études que j’ai lues parlent de 20 contacts par heure entre les mains et le visage, pas 60; mais c’est déjà énorme.

        +3

      Alerter
  • Pegaz // 21.03.2020 à 21h27

    L’article Reuters cite :

    Titre : New Coronavirus Stable for Hours on Surfaces
    Sous-titre : SARS-CoV-2 Stability Similar to Original SARS Virus
    https://www.niaid.nih.gov/news-events/new-coronavirus-stable-hours-surfaces

    qui a été publié sur The New England Journal of Medicine

    Titre : Aerosol and Surface Stability of SARS-CoV-2 as Compared with SARS-CoV-1
    https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc2004973

    Date de publication des 3 articles 17 mars 2020

      +1

    Alerter
    • Pegaz // 21.03.2020 à 21h43

      Les conclusion de l’article du NIAID correspondent aux principes de précaution en vigueur :
      Éviter les contacts étroits avec les personnes malades.
      Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
      Restez à la maison lorsque vous êtes malade.
      Couvrez votre toux ou éternuez avec un mouchoir en papier, puis jetez le mouchoir à la poubelle.

      Nettoyez et désinfectez les objets et surfaces fréquemment touchés en utilisant un spray ou une lingette de nettoyage ménager ordinaire.  !!!! Mention particulière pour celle-ci !!!

        +1

      Alerter
    • Pegaz // 21.03.2020 à 22h03

      Quelques conseils de compatriotes de l’étranger

      15 mars
      Coronavirus : 11 conseils d’un français en Chine (avec 1 mois de recul)
      https://www.youtube.com/watch?v=slTNcBjjxiQ

      15 mars
      CORONAVIRUS message important d’un français en Corée !
      https://www.youtube.com/watch?v=dq-_FzEBCAQ

      « Propagation par gouttelettes et aérosol… masque indispensable… y’en a pas !
      Rien n’empêche de s’en fabriquer… pas aux normes ! Entre rien couvrant son nez et sa bouche et certaine fabrication maison trouvée sur le net….réflexions….

        +5

      Alerter
      • azuki // 25.03.2020 à 11h17

        Les masques « maison » protègent mal son porteur mais beaucoup mieux les autres si son porteur est contaminé. C’est un peu le principe du masque chirurgical ordinaire qui ont pour objectif de protéger le malade, pas le médecin.

        Donc inutile : Non. Devrait même être porté par les personnes qui ont le moindre rhume comme le font les asiatiques, plutôt que de faire comme ceux qui vous forcent à faire la bise pour dire bonjour, et qu’on entend raconter 5mn plus tard dans une conversation que ça fait 5 jours qu’ils ont une crève dont ils n’arrivent pas à se débarasser… et ça n’est pas qu’un fois !

          +0

        Alerter
  • Bientôt 78 ans // 21.03.2020 à 21h30

    « Selon le chef de file de la Croix-Rouge chinoise en Italie, Sun Shuopeng, les mesures prises par les autorités du pays sont insuffisantes pour stopper la propagation de l’épidémie. »LES GENS NE PORTENT PAS DE MASQUE, et il y a encore trop de gens dehors. Les transports publics continuent de fonctionner », a-t-il constaté. « Les mesures mises en place ne sont pas suffisamment strictes au regard de nos standards », a-t-il ajouté, pointant le « laxisme » des autorités italiennes. Estimant que la situation italienne est comparable à ce qui s’est passé à Wuhan, d’où est partie la pandémie, il a exhorté les autorités du pays à prendre les mesures qui s’imposent, en stoppant toute activité économique et en obligeant les habitants à rester confinés chez eux. « Ce n’est qu’après UN MOIS DE CONFINEMENT COMPLET que les hôpitaux ont pu commencer à traiter vraiment les patients, en diminuer leur nombre et surmonter le pic de l’infection », a-t-il plaidé. »

    https://www.lci.fr/international/coronavirus-en-italie-un-expert-de-la-croix-rouge-chinoise-appelle-a-un-durcissement-des-mesures-de-confinement-2148650.html

    On ignore hélas le jugement porté par Sun Shuopeng sur la situation, véhémentement critiquée en France et qui continue de s’y dégrader, sous le régime réputé ultra-autoritaire d’Emmanuel, réputé pour son idéologie paradoxalement inflexible du laisser-faire.

      +19

    Alerter
    • RV // 21.03.2020 à 22h08

      C’est corroboré par le cri d’alarme de ce médecin français en Chine qui a vécu et vit la pandémie sur place
      https://www.pauljorion.com/blog/page/2/?cn-reloaded=1

        +5

      Alerter
    • Phil // 21.03.2020 à 22h12

      Il y a eu des coupes drastiques dans le budget santé en Italie, depuis 2000 c’est moins 34% de lits avec une population vieillissante.
      Avec un système de santé proche de l’asphyxie en temps normal pas étonnant qu’il y ait autant de victimes.
      14 lits d’hôpital pour 1000 habitants au Japon.
      6,5 en France et 3,7 en Italie.
      Même pour le chinois ça doit faire drôle il y en a 4,4 chez lui.
      Une chance que le coronavirus arrive cette année, Macron aurait bien réussi à rendre le système de santé français moribond aussi.

        +14

      Alerter
      • ektin // 22.03.2020 à 00h34

        Ah parce que vous trouvez que le système de santé français n’était pas moribond avant le covid-19 ? C’est pourtant pas faute d’avoir été averti par les personnels hospitaliers, jusqu’aux grands chefs (fait rare).

          +21

        Alerter
      • RV // 22.03.2020 à 19h40

        La financiarisation de l’économie et la casse du service public dans toute sa splendeur . . .
        entre 1997 et 2014 100 000 lits d’hôpital supprimés en France
        Jacques Chirac (1995-2007) – Nicolas Sarkozy (2007-2012) – François Hollande (2012-2017)

        source NouvelObs
        « Grippe : les hôpitaux en souffrance à cause des lits supprimés par Touraine ? »
        https://www.nouvelobs.com/sante/20170112.OBS3735/grippe-les-hopitaux-en-souffrance-a-cause-des-lits-supprimes-par-touraine.html
        Boris Manenti – publié le 12 janvier 2017

        faudrait compléter avec les années manquantes . . .

          +2

        Alerter
      • azuki // 25.03.2020 à 11h30

        Pour avoir un beau père chef de service retraité, mais encore un peu au jus, il faut être prudent sur le nombre de lits, le nombre de lit livré brut ne signifie pas grand chose, les choses ne sont pas aussi simples et dépendent de plusieurs facteurs.

        L’hopital a aussi le devoir d’être bien géré, mais justement d’être BIEN géré tant sur le plan technique que financier. Bien entendu l’objectif est l’intéret général des malades pris dans la globalité pour avoir une qualité de santé publique optimum avec des moyens raisonnables, ce qui est totalement différent que de tailler dans la bête pour détruire à long terme toutes les structures sociales solidaires. Le cas de Cuba, gros exportateur de santé dans le monde, devrait nous faire réfléchir sur le rapport moyens-coûts-résultat ! C’est clairement pas le «modèle» des USA vénéré par nos libéraux qui est gagnant à cet équilibre, sauf si on met le powerpoint a l’envers !

          +1

        Alerter
    • Alligator427 // 21.03.2020 à 22h56

      Merci Bientôt78 pour votre lien.

      Nos gouvernants en France donnent également l’impression de ne pas avoir compris, eux qui veulent inciter la population à aller travailler et en lui donnant des primes.

      Ou alors, hypothèse pas totalement exclue : ils ont compris, aussi bien que nous. On laisse les gens se contaminer jusqu’à atteindre le seuil d’immunité de groupe et tant pis pour les vieux et les malades, ce sont des dommages collatéraux qui en plus coûtaient chers à la sécu. Une fois le pic passé, on sort les tests de dépistages et, pour ceux qui sont en état de marche, on remet au travail ces « gens qui ne sont rien ».

        +14

      Alerter
      • ektin // 22.03.2020 à 00h40

        Compte tenu de toutes leurs déclarations et de leurs décisions, je ne vois pas comment il en serait autrement de votre hypothèse. C’est pour moi une quasi-certitude chaque jour confirmée. Exemple. les masques qui ont tant tardé, on apprend ces jours-ci qu’il y en avait 110 millions en stock, plus 20 millions en réquisition.

          +7

        Alerter
    • Chris // 22.03.2020 à 13h40

      Le Tessin, canton suisse de langue italienne, est durement touché et concentre plus d’un décès sur deux.
      Dimanche à 12h, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) dénombrait en Suisse 7014 cas d’infections déclarées au coronavirus. C’est 900 de plus que la veille. 60 décès déjà.
      Probablement en réponse aux conseils des experts chinois (9 médecins chinois arrivés avec du matériel médical spécifique) sur place en Italie, les autorités italiennes viennent de prendre des mesures drastiques :
      https://www.lematin.ch/monde/italie-arrete-activite-production-essentielle/story/28147635
      La Russie envoie par avions des véhicules de désinfection, des virologues, du matériel, tandis que 52 médecins et infirmier.e.s cubains débarquent en Lombardie pour prêter mains fortes.
      La solidarité ne semble fonctionner qu’avec les pays communistes !

        +8

      Alerter
      • Bientôt 78 ans // 22.03.2020 à 15h31

        Comme quoi l’ aide extérieure—« foreign aid» (« America First! ») est une chose, lucrativ€ s’il en e$t, … la solidarité s’avérant tout autre chose, qui atteste de la grandeur de l’âme humaine, compatissante même envers ses adversaires, voire ses ennemis déclarés.

          +4

        Alerter
      • RV // 22.03.2020 à 19h45

        « La Russie un pays communiste !  »
        signé : la Belle au Bois dormant soudainement réveillée au XXIe siècle . . .

          +4

        Alerter
        • azuki // 25.03.2020 à 11h50

          … mais effectivement considéré comme telle en 2020 par les condors US dans le PQ, pardon les journaux, et dans la boite-à-crétins télévisée, jusqu’à sur l’oiseau bleu et Fesse Bouc.

            +0

          Alerter
  • tepavac // 21.03.2020 à 22h16

    C’est un échange entre médecins en visioconférence au sujet des mesures de sécurité, du spectre létal de la pandémie et surtout de sa charge dans les jours à venir. C’est ce dernier paramètre qui les inquiète le plus. Mais c’est aussi ce que nous avions déjà compris sur le blog.
    La transmission du virus est au alentour de 2,7
    Le taux de morbidité pour les infectés, c’est à dire les cas nécessitant une prise en charge lourde, se situe , toutes catégories confondues entre 2 et 2.5%.
    Cependant la catégorie au dessus de 50 ans passe à 30%.
    Pour l’instant, seul les patients au dessus de 80 ans , faute d’appareillage sont exclus des soins intensifs….
    Mais la sélection dans le choix des survivants dépendra de l’afflux des infectés.
    Le virus par lui même est classé dans la catégorie des épidémies bénignes, mais du fait que les autorités ont tarder à mettre le confinement en place et le manque matériel de soin et de protection, font que ce virus à l’origine bénin, soit aujourd’hui un vrai problème de sécurité nationale.
    La Province du Hubei en Chine est toujours sous quarantaine.

    https://www.youtube.com/watch?v=WTJmjc0W1es

    infographie utilisée par les médecins

    http://bit.ly/2Tyulrk

      +6

    Alerter
    • Bats0 // 21.03.2020 à 23h21

      Commence-t-on à faire le « tri » en France ?
      J’ai un ami qui vient de m’apprendre le décès de la fille d’un ami commun dû à une hémorragie.
      Et oui, certains on fait le choix de mettre des priorités là où elles n’étaient pas indispensables…

        +1

      Alerter
      • Bats0 // 21.03.2020 à 23h36

        Pardon, les priorités que je mentionnais étaient celles des plus-values des sociétés du SBF 120, et donc des dividendes des actionnaires de ces sociétés…

          +6

        Alerter
    • RV // 22.03.2020 à 19h48

      merci LEMEDIA !
      « Pandémie catastrophique mais ne soyons pas catastrophiste » dit ce médecin.

        +0

      Alerter
  • Cherchieur // 21.03.2020 à 22h20

    Sur les surfaces ce n’est pas nouveau. Le titre est volontairement alarmiste pour rien.

    Dans l’air c’est critiqué, et certainement critiquable : https://www.letelegramme.fr/coronavirus/infox-rumeurs-fact-checking/vrai-ou-faux-peut-on-etre-contamine-par-le-coronavirus-dans-l-air-ambiant-18-03-2020-12528695.php
    Les aérosols finissent par retomber au sol ou se coller à d’autres objets.

    En gros, on apprend rien de nouveau : évitez les contacts par le toucher et respectez les distances de précaution. Dans tous les cas, limitez les sorties.

      +11

    Alerter
  • Leterrible // 21.03.2020 à 22h55

    Chez les belges , ce soir ….

    https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus/detail_quel-traitement-pour-le-coronavirus?id=10458329

    Et aussi : La contagion par l’ « air » liée au taux de certaines particules fines…. d’où la gigantesque contamination dans la plaine ultra-polluée du Pô en Italie….
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-coronavirus-pourrait-rester-plusieurs-heures-dans-l-air-a-cause-de-la-pollution-atmospherique?id=10464049

      +3

    Alerter
  • Alligator427 // 21.03.2020 à 23h12

    Merci Leterrible pour vos liens.

    C’est à peine croyable. Si la pollution contribue réellement à la propagation de l’épidémie, on boucle la boucle. L’auto-intoxication.

    Pour les auteurs de SF, c’est la réalité qui dépasse la fiction … Gaïa fait le ménage.

      +1

    Alerter
  • catherine // 21.03.2020 à 23h55

    Je vais sembler un peu revêche, mais tout de même, quand on sait la formidable technicité nécessaire pour isoler un virus dans le tissu vivant, son milieu naturel, avec des microscopes électroniques d’une puissance inouïe (je rappelle que le VIH a été isolé des années après l’apparition de la maladie), je me demande bien comment on arrive après des heures à retrouver le SARS-CoV-2 sur le carton, le cuivre, le plastique, l’acier etc.

    Je n’y crois pas.

      +4

    Alerter
    • Bats0 // 22.03.2020 à 00h05

      En fait, les données révélées dans ce billet sont incomplètes; il manque des éléments essentielles, tels les taux d’humidité et les températures dans lesquels ont été effectués ces tests.

        +11

      Alerter
      • azuki // 25.03.2020 à 11h57

        Dans les billets et les articles de presse, c’est toujours incomplet, incomplet étant le meilleur statut parce que c’est souvent bullshit avec 3 diagrammes qui peuvent vouloir dire n’importe quoi sans les sources pour faire vulgarisation et «information».

        Le mieux est toujours quand on peu accéder a l’étude originale sans payer un requin en eaux profondes genre Servier… mais il faut aussi s’attendre a trouver un truc lourd a digérer.

          +0

        Alerter
    • Séraphim // 22.03.2020 à 01h00

      Moi je veux bien y croire mais ça n’a aucun intérêt. Encore une recherche partielle dépourvue de sens. Ce qui nous intéresse, ce n’est pas la « présence » de virus, mais la capacité d’infection si transmis. La charge virale effective qui n’est pas seulement comptable par la « demie-vie ». Le virus ce n’est pas la marque du diable: tiens, je le touche je suis mort! C’est combien il y en a par ml et avec quelle efficacité contagieuse. Une personne infectée peut en contaminer 11 autres (cas prouvé en Chine dans le bus, non bondé, entre places assises réf. https://mp.weixin.qq.com/s/_Yidh4vCHBMzB07PiK6djg) quand une autre dans les mêmes conditions, n’infectera personne.
      En revanche ils ne disent pas que quelques secondes à 70°C suffisent à tuer le Virus. Ce qui rend par exemple les masques parfaitement réutilisables ; inutile de les jeter toutes les 4 heures comme diraient Sibeth et Cymès…

        +5

      Alerter
      • Azuki // 25.03.2020 à 11h58

        La demi-vie… un truc sans aucun sens sorti tout droit du lobbying nucléaire pour faire accepter des choses inacceptables…

          +0

        Alerter
  • F Ch // 22.03.2020 à 00h37

    Ces donnés sont à prendre en compte mais il faut savoir que ces études ont été faite avec un matériel comportant de très gros doses de virus ce qui n’est pas le cas dans la réalité cf l’émission de Nicolas Martin la méthode scientifique sur France culture

      +5

    Alerter
  • raloul // 22.03.2020 à 07h27

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire.
    C’est ce qui arrive quand les-crises commence à prendre Reuters comme source…

      +7

    Alerter
  • Denis // 22.03.2020 à 08h11

    Des virus partout, la vérité nulle part!

    Si on veut se faire peur:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aktion_T4

    En parallèle de l’action des gouvernements qui se suivent et se ressemblent.

    Comme on dit en Auvergne:
    « Le premier argent gagné, c’est l’argent épargné »
    « Tout ce qui coûte me dégoûte »

      +1

    Alerter
  • Fred // 22.03.2020 à 08h13

    Rien à voir mais ils sont marrants les spécialistes des bais cognitifs qui nous expliquent à longueur de journée comment prendre de bonnes décisions mais qui se sont plantés sur le coronavirus en disant que c’était qu’une grippe. Je pense à Cass sunstein, l’expert du nudge

      +4

    Alerter
  • calal // 22.03.2020 à 08h21

    couper les cheveux en quatre pour faire regarder le doigt a la place de la lune est la base du travail des avocats et des publicitaires.
    Quand il y a du flou,il y a des loups.

    Les querelles d’experts et de chiffres,on les aura: les mecs sont payes pour cela,pour baratiner afin de dedouaner les dominants de leurs responsabilites.

      +2

    Alerter
  • Bassou // 22.03.2020 à 08h43

    Si le virus et lié à une gouttelette d’eau, il ne peut pas rester en suspens dans l’air pendant trois heures sous l’effet de gravité .

      +5

    Alerter
    • joe billy // 22.03.2020 à 10h18

      Mais sacrédidiou ça fait des semaines qu’on vous dit que des études chinoises, japonaises et maintenant américaines prouvent que le virus est également « aerosol ». et plus précisément dans l’air environnant pour au moins 3h en espace confiné (d’où l’intérêt d’aérer les intérieurs en appart, lieu de travail… voiture également)
      Nier la réalité vous rassurera peut-être mais en aucun cas ne vous protégera. Et fabriquez-vous un masque (utile que si vous devez intéragir avec des gens ext. à votre lieu de confinement)

        +2

      Alerter
      • Azuki // 25.03.2020 à 12h02

        … Donc la promenade à vélo est ce qu’il y a de plus sain, et le confinement pas sans risque… j’ai bon là, bande de ploutocrates en mal de super-pouvoirs ?

          +0

        Alerter
    • jp // 22.03.2020 à 11h14

      Une microgouttelette d’eau finit certes un jour par tomber ou s’évaporer mais tout engin volant dans l’air suit aussi ses mouvements de convection ce qui peut allonger considérablement sa trajectoire newtonienne..
      A noter que du sable du Sahara africain se retrouve en Amérique du Sud.
      Plus généralement une particule subit les interactions avec le milieu qu’elle traverse.

        +3

      Alerter
    • PB // 22.03.2020 à 20h11

      Le brouillard et les nuages sont non pas du gaz mais de l’eau liquide en gouttelettes microscopiques.
      Alors le brouillard et les nuages ne durent que quelques minutes ?
      Les pollens retombent quelques mètres à côté des plantes ?
      La poussière ne vole pas et retombe tout de suite ?
      Il se passe quelque chose avec les particules suffisamment petites que je ne sais pas expliquer, mais c’est un fait qu’elles peuvent rester en l’air pendant des heures, elles ne tombent pas comme la pomme de Newton.

        +0

      Alerter
  • joe billy // 22.03.2020 à 10h02

    Cette polémique est ridicule, demandez aux pays asiatiques ce qu’ils en pensent, gardez la tête froide et fabriquez-vous un masque de fortune lorsque vous devez sortir pour faire des courses ! C’EST MIEUX QUE RIEN !!! Vous éviterez ainsi de projeter vos miasmes dans les voies respiratoires des gens avec qui vous allez intéragir et dans une moindre mesure vous en éviterez leurs projections. CAPICHI ? Les rois de la machine à coudre, allez-y il y a plein de patrons dispo. sur le net.
    J’ai de la famille qui vit au Japon et dès le début de la crise tout le monde en confectionnait artisanalement en attendant que les usines japonaises en produisent en nombre suffisant et de meilleur qualité.
    Au lieu de polémiquer et de gesticuler offrez des masques de fortune aux caissières des supermarchés et aux livreurs qui n’en portent pas.

      +5

    Alerter
  • Catalina // 22.03.2020 à 11h16

    « Mais sacrédidiou ça fait des semaines qu’on vous dit que des études chinoises, japonaises et maintenant américaines prouvent que le virus est également « aerosol » »
    ah bon, j’ai lu des centaines d’heures sur le sujet mais absolument rien qui va dans ce sens, éternuements, oui, toux oui, manu-portage oui mais présence dans l’air comme ça ? euhhhh ???????si tel était le cas, comment 2400 personnes sur un bateau n’ont pas été infectées, dont une majorité de personnes âgées à risque ? y avait du vent anti-viral ?
    (les derniers aérosols que j’ai vu c’est la milice du régime qui à bout portant gazait des gens inoffensifs, parfois simplement assis par terre)
    Parler d’aérosol à ce sujet est irresponsable, la panique est déjà forte, hier, en allant chercher de quoi manger j’ai croisé une demoiselle qui m’a jeté un regard de haine totale et a ensuite tourné son visage de l’autre côté, elle était à trois mètres et c’est moi, son aînée qui a du quitter le trottoir pour la laisser passer parce que elle faisait mine de me foncer dessus… comme c’est moche d’en arriver à ce genre de comportement complètement aberrant, et les médias n’aident pas….au contraire, comme d’hab, ils en rajoutent, rajoutent.Après la crise, Olivier nous fera bien une analyse d’auto-défense intellectuelle sur la manière qu’a eu la presse de relayer la terreur…ou pas.
    PS, si quelqu’un a des liens sérieux, je suis preneuse, y a que les cons qui changent pas d’avis

      +7

    Alerter
    • joe billy // 22.03.2020 à 11h58

      Fabriquez-vous un masque de fortune (pour les sorties provisions) et arrêtez de paniquer. Pour les liens, je vous laisse les chercher ils sont légions maintenant. En attendant des vrais bons masques ffp2, offrez-en autour de vous, notamment aux caissières que vous croiserez.

        +0

      Alerter
      • joe billy // 22.03.2020 à 12h27

        j’oubliais: prenez soin de placer vos créations sous plastique (scellé serait idéal) ou dans une enveloppe fermée avant de les offrir. Encore une fois, ça coûte rien.

          +0

        Alerter
  • Babar // 22.03.2020 à 11h33

    Je voudrais tempérer un peu cette publication anxiogène. Il s’agit de conditions expérimentales qui diffèrent notablement des conditions naturelles.
    Je citerai 2 paramètres:
    1) Le virus de l’expérimentation est suspendu dans un milieu dit DMEM qui est un liquide « idéal » pour le virus avec la composition inonique, osmotique, le pH, le tampon (stabilisant le pH) et du sérum de veau foetal qui est un remarquable protecteur tout cela parfait pour la survie du virus. S’il était dans de l’eau distillée ou physiologique son inactivation serait infiniment plus rapide. Les sécétions rhino pharyngées qui l’abritent dans la nature seraient intermédiaire au plan de la protection
    2) La détection et mesure quantitative du virus restant se fait sur monoculture de cellules sensibles. Dans la nature nos muqueuses qui sont la cible sont protégées par des cellules phagocytaires professionnelles polynucléaires, macrophages etc qui parviennent plus ou moins à détruire une partie des virus. De fait l’article indique que la quantité de virus décroit rapidement avant de disparaitre or une charge virale importante est nécessaire pour déborder cette défens initiale des muqueuses

      +10

    Alerter
  • chr bernard // 22.03.2020 à 11h41

    D’accord avec vous MrTh !
    Dans le même esprit, je trouve indigne de ce site, le bandeau sur la page d’accueil, barré de « #mediaenguerre- Edition spéciale Coronavirus ».

    Je déplore que la presse mainstream traite tout événement comme une arrivée du Tour de France (avec titre tape-à-l’oeil, ‘fil d’info’ en continu, envoyé spécial, micro-trottoirs et glose à l’infini) et il ne faudrait pas que « Les Crises » perde son âme aussi..

    Qui bene amat, bene castigat 😉

      +5

    Alerter
    • Séraphim // 22.03.2020 à 13h16

      Il y a belle lurette que « l’âme » s’est envolée…à vouloir hurler avec les loups, ne plus voir l’intérêt éclairant de la dissidence, même légère comme celle de Didier Raoult, qui méritait que l’on creusât la question dès début février, tout esprit d’approfondissement a disparu. Il ne reste qu’une passion, celle des chiffres. Chiffres assez rudimentaires qui plus est, triturés au doigt mouillé et justifiés par de sacro-saint pourcentages. Des discussions interminables pour savoir si la « létalité » est bien comme ci ou comme ça, si on n’a pas laissé des nombres dans la cave, ce dont on se moque comme de l’an 40, tout ça pour ne rien dire d’autre que Reuters ou le Nouvel Obs. Même « Le Monde », ce parangon du politiquement correct se fend -enfin!- d’un article remettant en cause la religion anti-masque du gouvernement, c’est dire! https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/21/le-denigrement-du-masque-en-europe-suscite-la-consternation-en-asie_6033926_3210.html

        +0

      Alerter
  • lutzray // 23.03.2020 à 02h10

    Bon, je fais écho à certains commentaires ici qui affirment que cette dépêche de Reuters est erronée, sinon tendancieuse…

    Les chercheurs de l’article mentionné par Reuters (10.1056/NEJMc2004973) ont utilisé des gouttelettes aqueuses de 5 μm pour leur étude mais ils négligent de préciser qu’à cette taille elles mettent moins d’une seconde à s’évaporer! Même avec une humidité relative de 90%! (Source: 10.1016/j.jaerosci.2017.10.009)

    C’est complètement irresponsable de suggérer que le SARS-COV-2 soit ‘airborne’ comme la variole! Si on ne vous tousse pas dans la face, vous êtes OK (tenez-vous toujours à une distance de 2m). Vous n’êtes ni du personnel soignant ni malade (pas de symptôme) ni immunodépressif? Ne portez pas de masque, c’est inutile et même plus risqué: les gens masqués ont tendance à se toucher plus souvent le restant du visage.

    Pour les surfaces d’acier et de plastique exposées, par contre, ils ont raison! Prenez garde: si vous touchez quelque surface exposée au grand publique de ces matériaux, lavez-vous les mains immédiatement! Préférablement avec du savon, because virus enveloppé…

    PS: les numéros entre parenthèse sont des identifiants pour la littérature scientifique (appelés DOI), vous pouvez consultez les articles via le site sci-hub.tw

      +1

    Alerter
    • joe billy // 23.03.2020 à 10h37

      Demandez aux gens de ne pas porter de masque avec la fausse bonne raison qu’on se touche plus le visage lorsqu’on n’est pas prévenus est simplement, comment dire… dommage. Sachez que les gens ne sont pas des enfants irresponsables, dites-leur simplement de ne pas se toucher le visage lorsqu’ils portent un masque. Voilà tout.

      Les masques même fait-mains sont toujours préférables à aucun masque lorsqu’on fait ses courses. Il s’agit d’une précaution supplémentaire qui si elle était inutile n’en serait pas pour autant dangereuse -pour peu qu’on prévienne les gens de pas se toucher le visage! comme on leur dit ausi de se laver les mains-. Et puis comment s’y prendre pour payer a 2m du vendeur lorsque vous n’avez pas de moyen de paiement à distance ?!!

      Je me demande qui est irresponsable ici… ne serait-ce pas celui qui dit qu’il ne faut pas de digue du tout sous prétexte qu’elle pourrait être submergée ?

        +0

      Alerter
      • lutzray // 23.03.2020 à 14h01

        « les gens ne sont pas des enfants irresponsables, dites-leur simplement de ne pas se toucher le visage lorsqu’ils portent un masque. » Je préfère leur dire la vérité: les masques sont plus utiles aux soignants qu’aux quidams. Car il en faut BEAUCOUP (et il faut les jeter après 4 heures… tenter de les conserver en les lavant vous expose encore plus).

        « Et puis comment s’y prendre pour payer a 2m du vendeur lorsque vous n’avez pas de moyen de paiement à distance ?!! » 2m est une valeur extrème… les aérosols varient beaucoup en diamètre autour d’un même individu, de 1 μm à 150 μm selon l’activité: respiration normale, locution, toux, éternuement. Si la personne ne tousse pas, elle n’émet que des aérosols qui s’évaporent avant même de parcourir 1 m, gros max… donc ne retenez pas votre respiration au magasin…

        « Je me demande qui est irresponsable ici… ne serait-ce pas celui qui dit qu’il ne faut pas de digue du tout sous prétexte qu’elle pourrait être submergée ? » Le problème c’est que le matériaux de votre digue pourrait servir à quelqu’un d’autre…

          +0

        Alerter
        • joe billy // 23.03.2020 à 14h27

          Vous le faites exprès ?

          Faites des masques artisanaux avec du tissu si vous devez sortir et échanger avec des inconnus peut-être malades, comme vous pourriez l’être aussi. Et offrez-en !

          Personne ne dit qu’il faut priver de masques les soignants!
          Et d’ailleurs qu’avez-vous fait pour les soignants, vous ?

          Moi j’avais une boite de 50 masques ffp2 (reçue du Japon il y a 2 jours) que j’ai donnée à mon généraliste.

          Voici un lien en japonais mais très visuel (pour fabriquer un masque ffp1 de fortune avec un mouchoir ou foulard en tissu)
          https://www.youtube.com/watch?v=qBpMrynfRJg

            +0

          Alerter
          • Azuki // 25.03.2020 à 12h10

            Ce qui fait dire à certain que la pollution par nano-particules (celle qu’on fabrique par millions de tonnes aujourd’hui, en plus de la pollution, pour les déodorants et même jusque dans les biscuits et céréales de enfants) est très fortement soupçonnée d’agraver les épidémies virales.

              +0

            Alerter
  • Alexis // 24.03.2020 à 20h19

    Dans les expériences relatées dans cet article, les virus sont maintenus en aérosol par un cylindre de Goldberg, un procédé qui permet leur suspension dans l’air, sans quoi la gravité les ramènerai vers le sol et ceux-ci se déposeraient alors sur une surface.

    Attention à ne pas dresser de conclusions erronées quand à la transmission du virus dans l’air.

      +0

    Alerter
    • joe billy // 25.03.2020 à 12h56

      Vivi croisez-vous sans masque dans les boulanges et supermarchés, on s’en fiche puisque Sibeth l’a dit. Et que toute l’Asie se demande comment la France pourra lutter sans masque? Allez, on s’en fiche aussi.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications