Il va sans dire que j’ai longuement hésité à écrire ce billet.

Je m’y suis finalement résolu – me doutant bien des critiques qui me seront faites, du racolage à la non pertinence par rapport à l’objet et la construction de ce blog. Pourtant, faire des graphiques sur le PIB c’est bien, mais réfléchir à la condition humaine, c’est quand même mieux…

Vous aurez noté que cette semaine nos médias ont été bien fournis de reportages (?) sur la naissance de la “princesse héritière de la Présipauté française” (j’ai d’ailleurs une pensée émue pour les journalistes qui ont campé 3 semaines devant la clinique de la Muette – voilà du temps d’investigation bien utilisé en octobre 2011…).

Pourtant, l’évènement qui aura marqué une partie de l’Humanité cette semaine aura plutôt été le décès accidentel de Yue Yue, petite fille chinoise de deux ans.

Cet évènement, qui aura pu en rester à la rubrique “fait divers”, illustre pourtant bien l’égocentrisme, l’individualisme, l’égoïsme de nos sociétés – qui est évidemment une des causes de la perte de sens moral et éthique qui aboutit aussi à la Crise actuelle. Pas de subprimes, pas de crédit Dexia indexé sur le cours roupie / dinar, pas de bonus de millions d’euros, pas de dette gigantesque grevant la génération suivante, pas d’exploitation de travailleurs chinois perdant leur santé pour des cacahuètes à fabriquer des IPhone 70 heures par semaine, quand une société n’est pas déboussolée et garde repères et sens moral.

Finalement, il est assez ironique de voir que la satisfaction de nos besoins vitaux, essentiels, accessoires puis superflus aura entraîné une perte inouïe de solidarité tant avec nos frères de l’autre côté de la planète, que même avec notre propre voisin de palier…

L’histoire de la pauvre Yue Yue illustre parfaitement ceci, et c’est pour cela que j’ai décidé d’en parler, pour qu’au moins cette affreuse mort ait au moins un petit impact sur le cours des choses.

Yue Yue (en réalité Wang Yue) a été écrasée par une camionnette le 13 octobre. Elle a agonisé une semaine et est partie vendredi dernier.

Rien qu’un “banal” accident de la route” dans la ville de Foshan dans la province du Guangdong dans le sud de la Chine, près de Hong Kong.

Wang Yue Yue

Ce qui n’était pas banal, c’est qu’il est survenu devant une caméra de vidéo-surveillance.

Et ce qui justifie ce billet, c’est ce qui est arrivé ensuite – d’ailleurs particulièrement intriguant au pays de l’enfant unique.

Car non seulement le conducteur de la camionnette ne s’est nullement arrêté pour s’occuper d’elle, mais il a pris la fuite après l’avoir écrasée de nouveau pour tenter de l’achever (il a expliqué par la suite que si elle mourrait, l’amende de 10 000 yuans = 1 100 € serait 10 fois moins chère que si elle survivait handicapée – le tout pesé en 2 secondes chrono comme on le voit…) – bref, un joli spécimen de barbare.

En revanche, la chose totalement incroyable, c’est la réaction de la masse des passants qui pour le coup, n’a aucune réaction et passe son chemin comme si de rien n’était, voire l’écrase une troisième fois, – à se demander s’ils n’auraient pas plus réagi pour un chien écrasé…

Et on ne parle pas de 1, 2 ou 3 passants, mais 18 !!!

Les réactions ont été vives en Chine, et une grande partie du pays a vu cette vidéo, qui nous renvoie toute la noirceur dont notre espèce peut être capable.

“Toute la semaine, le sort de Wang Yue (sa vraie identité, Yue Yue étant son surnom) a suscité des réactions indignées, qui ont redoublé avec son décès.

Les puissants réseaux sociaux chinois, caisse de résonance de l’opinion publique, se sont emparés de cette tragique histoire, mais aussi la presse d’Etat.

“Cette société est gravement malade. Même les chiens et les chats ne devraient pas être traités de façon aussi inhumaine”, a ainsi estimé un internaute sur Sina Weibo, l’équivalent chinois de Twitter.

Le drame a été vu comme l’illustration d’une dérive de la société chinoise: beaucoup sont convaincus que le rapide développement économique du pays et l’enrichissement général de la population s’accompagnent d’une montée de l’égoïsme et d’une perte des valeurs collectives de solidarité mises en avant par le passé.

La mort de Yue Yue restait vendredi l’un des principaux sujets de débats sur les sites de microblogs chinois.

“Adieu petite Yue Yue. Il n’y a pas de voitures au paradis”, a écrit un internaute.

Aujourd’hui la Chine ne dispose pas de loi pénalisant la non-assistance à personne en danger, a souligné le quotidien, et le pays est loin d’un consensus sur les bienfaits d’une telle loi.

“Il serait plus approprié d’établir un système récompensant ceux qui aident plutôt que de punir ceux qui ne le font pas”, a-t-il jugé dans un éditorial.” [Libération]

Les mots me manquent à ce stade – beaucoup d’animaux n’auraient pas laissé un petit sans soins, conscients de l’importance de la préservation de l’espèce.

Mais finalement, est-ce si étonnant quand une espèce détruit son propre biotope, ainsi que son système économique…

Je me décide donc à inclure cette vidéo, pour notre édification collective – on n’en sort pas indemne. Je trouve que dans le fond, elle aide à comprendre l’effroyable “banalité du mal”.

ATTENTION, ELLE CONTIENT DES IMAGES TRÈS DURES, ÂMES SENSIBLES S’ABSTENIR.

Un chinois a twitté :

“Adieu, je te souhaite de ne pas renaître en Chine dans une autre vie”

Devra-t-on bientôt lui souhaiter de finalement choisir plutôt une autre planète ?

Wang Yue Yue

“Wang Yue” dite “Yue Yue”, 2009-2011. RIP.

40 réponses à [Vidéo] Yue Yue, ou “L’homo economicus est-il encore un animal” ?

  1. Lutopick Le 24 octobre 2011 à 06h18
    Afficher/Masquer

    Où allons-nous ?

    Yue Yue je te souhaite de ressusciter en chat: http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=O518uMA4rg4&feature=fvwp 


  2. Luc Brunet Le 24 octobre 2011 à 06h50
    Afficher/Masquer

    Habitant depuis 20 ans en Russie, ce cas lamentable me rappelle malheureusement des evenements semblables ici, surtout dans les annees 90. Il me semble que le passage rapide d’une societe egalitaire a une societe ou l’argent est roi exacerbe de maniere dramatique les penchants les plus mesquins des hommes. On assassine pour 10$, on roule sur un petit corps deja blesse pour payer une moindre amende…
    Mais ces penchants ont toujours ete la et le seront toujours j’en ai peur. Les hommes qui ont envoye des enfants dans les camps de la mort, ou qui les vendent a des trafiquants d’organes sont de la meme trempe que le chauffeur de cette camionette.. 
     


  3. MARIE Le 24 octobre 2011 à 07h09
    Afficher/Masquer

    http://www.chauffeurdebuzz.com/chien%20qui%20sauve%20un%20chien%20blesse%20sur%20une%20autoroute-5520

    j’ai lu quelque part qu’un internaute chinois avait souhaité à Yue Yue de ne pas ressusciter en Chine. Paix à cet ange.  


  4. seb1207 Le 24 octobre 2011 à 07h25
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    c’est avec émotion que j’écris ce commentaire, et en tant que père aussi d’une petite fille de 2 ans et demi, et tout bonnement je me suis mis a la place des parents ou de la famille,
    c’est absolument, révoltant, odieux et inhumains, je ne trouve pas de mot assez fort pour qualifier cette barbarie et indifférence.
    Je rejoint le sentiments d’Olivier sur cette indifférence et cette individualisme que notre société à crée, au non de quoi et pour le bien de qui de quoi ?
    Merci Olivier pour ce billet il est justifier.
    Condoléances à la famille et que Yue Yue repose en paix


  5. JPS1827 Le 24 octobre 2011 à 07h28
    Afficher/Masquer

    Un assez bon résumé d’un livre qui aborde ce sujet (au milieu d’autres toutefois, qui ne sont pas équivalents) :
    http://www.contre-feux.com/culture/la-passivite-humaine-ou-la-veritable-source-du-mal.php

    Dans le cas de Yue Yue, contrairement à ce qui peut se passer par ailleurs, les passants ne risquaient absolument rien en choisissant de secourir la petite fille.


  6. petite Le 24 octobre 2011 à 07h53
    Afficher/Masquer

    Je vais peut-être écrire une bêtise énorme mais… les réactions des passants auraient-elles été différentes en France dans une ville industrielle de la fin du 19e ? Rifkin n’a-t-il pas récemment écrit que nous vivons, en occident, une ère de l’empathie ? Une fois un certain développement économique acquis, un confort assuré, il est possible qu’alors une société ait la disponibilité d’esprit nécessaire pour se tourner vers les autres ?
    On ne s’en rend même plus compte mais l’évolution sociale des 40 dernières années a été considérable ne serait-ce qu’en France. On s’est débarrassé des oripeaux de diverses hiérarchies sociales et les faibles ont désormais de la valeur : les enfants sont écoutés, les femmes tendent vers l’égalité, les étrangers et diverses minorités sont protégés par de vastes mouvements associatifs, les SDF,…

    Tout cela est très récent. Sur un tout autre sujet, si l’on regarde la condition féminine, des propos tenus dans les années cinquante feraient ricaner voire révolteraient aujourd’hui tout un chacun.‎
    extrait d’un manuel scolaire d’ECONOMIE DOMESTIQUE pour les femmes, publié en 1960. FAITES EN SORTE QUE LE SOUPER SOIT PRÊT  Préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. SOYEZ PRÊTE Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d’être détendue lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. “ETC , et je crains que cet extrait ne fasse dévier les commentaires vers du hors sujet, amusant et ricanant certes, mais hors sujet !
    Nous sortons à peine (à grand peine…) d’une société de hiérarchie et de soumission, où la valeur est liée exclusivement à la force (le capitalisme sauvage et la force de l’argent en est un succédané). Le souci de l’autre, coupé de toute considération de valeur hiérarchique traditionnelle ou simpliste, n’est-il pas finalement récent en France. Paix à Yue tue, et elle contribuera certainement à l’éveil de l’empathie en Chine et ailleurs. 


  7. kalooni Le 24 octobre 2011 à 08h07
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Papa d’une petite fille du même âge, j’ai évité de regarder cette vidéo qui a pas mal circulé. J’ai fini par le faire. Je suis vraiment sous le choc. Paix à son âme 🙁


  8. Michael Le 24 octobre 2011 à 08h42
    Afficher/Masquer

    J’ai pris le soin il y a quelques jours de faire circuler cette vidéo à tous mes contacts, avec le même instinct qui a poussé les soldats américains à faire visiter les camps nazis aux habitants allemands des villages voisins !!!!
    Voyez de quoi l’espèce humaine est capable !!!! Voyez ce qu’est une société “développée”????
    La question de l’assistance et des ennuis juridiques qu’on risque ne peut même pas se poser dans ce cas!!!! il ne s’agissait que d’un bébé……, c’est l’instinct qui devrait agir !!!! Je suis handicapé, je me déplace avec difficulté, mais j’ai toujours considéré qu’une femme avec un bébé avait priorité sur moi dans la rue.    Si, en France, l’indifférence est forte sur les questions de violence, et par le fait que la loi protège plus l’agresseur que la victime !!! je doute beaucoup d’une indifférence similaire chez nos concitoyens, en pareil cas !!!!!


  9. AlexHanin Le 24 octobre 2011 à 09h06
    Afficher/Masquer

    Pour expliquer le “miracle” économique de la Chine, on évoque souvent la mentalité confucéenne chinoise. Au vu de ces images, on peut se demander si le capitalisme ne consiste pas justement à faire table rase, à effacer (ou en tout cas marginaliser) toute culture autre que celle du pognon, y compris les “règles de comportement de vie en société” (Wikipedia) du confucianisme. (Ce qui me fait penser à “Debt: the first 5,000 years”, de D. Graeber).
    “beaucoup d’animaux n’auraient pas laissé un petit sans soins, conscients de l’importance de la préservation de l’espèce” : ce n’est pas ce que dirait R. Dawkins.


  10. François78 Le 24 octobre 2011 à 09h20
    Afficher/Masquer

    Il ne faut pas juger selon nos normes des réactions d’un peuple lointain. Les réactions après coup des médias chinois montrent qu’ils sont préoccupés comme nous. mais qu’en est t’il des réactions à chaud.

    Je pense que ça n’a rien à voir avec le contexte economique, politique ou quelque chose du même ordre qui favoriserait un égoïsme forcené. C’est plus de l’ordre du savoir quoi faire dans l’instant dans une situation déstabilisante.    

    Ci-après un point de vue qui se défend :

    http://salonretire.wordpress.com/2011/10/22/lindividualisme-mene-a-laltruisme/

     


  11. Bahut02 Le 24 octobre 2011 à 09h29
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Comme seb1207, je suis aussi père d’une petite fille de 2 ans 1/2 et j’ai ressenti une émotion très intense en voyant ces images. Ma première réaction a été une immense tristesse. Je suis aussi absolument certain que si j’avais été témoin de cette scène, plus rien d’autre au monde n’aurait existé que cette petite fille et j’aurais tout fait pour lui porter secours. Je ne saurais imaginer qu’il puisse en être autrement pour aucun autre parent, d’où l’incompréhension et la révolte que suscite la vue du film.
    Mais je sais aussi que l’émotion n’est que de l’émotion, aussi tragique que soit ce qui la provoque. 
    Je sais aussi que chaque jour, des milliers d’enfants souffrent le martyr et meurent de causes non pas accidentelles mais tout à fait identifiées et facilement évitables. 
    Pour paraphraser Jean Ziegler, Le fait que chacun de nous qui s’émeut de ces images et souhaite un monde meilleur et plus juste n’en fasse pas un (le ?) sujet central de sa réflexion, devrait nous amener à réfléchir à nos responsabilités, c’est à dire à ce que chacun peut faire pour rendre l’existence de ces enfants plus digne, juste, supportable, et, pour commencer, simplement possible.
    Dans le cas contraire, c’est accepter déjà la barbarie.


  12. Michael Le 24 octobre 2011 à 09h36
    Afficher/Masquer

    Le miracle économique chinois vient surtout du fait, à mon sens, que la Chine partait d e très bas!!!! en 1911, c’était le moyen age en Chine !!! Ce pays a fait en 100ans,  ce que nous avons faire en 400ans !!!!
    Quand le Japon s’est ouvert  à l’occident en 1868 !!! il a directement été mis en contact avec  le nec plus ultra du “progrès” occidental !!! IL a progressé TRES vite aussi
    Mais dans les deux cas, il y a eu SURCHAUFFE !!!! 
    Cela dit, la situation d’abandon de cette petite ne relève ne aucun cas d’un problème culturel, économique ou social, mais d’humanité !!!!!


  13. Bérouzat Le 24 octobre 2011 à 10h46
    Afficher/Masquer

    Bravo pour ce papier qui non seulement est à sa place mais devrait faire réflechir plus d’un et pas uniquement sur le papier !

    Il faut agir.

    Je me suis permis de le reproduire sur nôtre site osez.eu sauf à ce que vous l’interdisiez auquel cas nous le supprimerons.


  14. Fenril74 Le 24 octobre 2011 à 11h37
    Afficher/Masquer

    D’après un commentaire vu sur un autre site, une personne expliquait qu’en chine les personnes portant secours à une quelqu’un en détresse étaient fréquemment condamnées à indemniser la victime qu’ils aidaient. (plusieurs cas auraient fait la une de journaux). 
    Défaut de justice rapide et arbitraire.


  15. hema Le 24 octobre 2011 à 12h03
    Afficher/Masquer

    Olivier, 
    Cette vidéo a toute sa place ici, j’ai les larmes aux yeux et la nausée.


  16. Olivier Le 24 octobre 2011 à 13h17
    Afficher/Masquer

    Comme de plus en plus d’observateurs du monde qui nous entoure, j’ai le sentiment que notre société perd son âme, si elle ne l’a pas déjà perdue. Il semblerait que l’homme dit “moderne” soit devenu schizophrène, écartelé entre une exploitation subie dans un travail imposant d’être de plus en plus productif, et une consommation frénétique le perdant dans un univers permissif, sans limite et déconnecté de la réalité. Le but de cette consommation étant à la fois de faire tourner la machine économique et financière, mais également de prévenir toute tentative de pensée structurée et désaliénante. Résultat, l’homme moderne n’est plus heureux dans son travail et devient un zombie dans ce qu’il pense être ses loisirs. Doté d’une kyrielle d’outils de communication, ce même homme croit communiquer alors qu’il ne fait que semblant de communiquer sur un mode on ne peut plus dégradé et dégradant. Le courage, l’honnêteté, de droiture, l’altruisme ne sont pas des valeurs cotées à la bourse de notre société si avancée. La société manque de sens et crève sous le joug et le diktat de l’argent roi. Les valeurs ont pris le dessus sur la valeur. A l’image de l’homme mourant prenant enfin conscience des véritables priorités d’une vie, notre société à l’agonie prendra-t-elle dans sa chute la pleine mesure de son égarement et des raisons profondes qui l’ont conduite dans cette impasse ? Une révolution des esprits est plus que jamais souhaitable si l’on souhaite éviter les désastres annoncés et inéluctables.
    Si le fait de diffuser et de faire voir cette vidéo peut faire avancer les prises de conscience, cela donnera à la mort de cette petite fille un sens. Sinon, c’est nier toute humanité à un monde qui ne cesse de reculer spirituellement pour rejoindre les temps d’une barbarie dotée d’un visage humain botoxé et grimaçant.
    La société ne détient aucune solution. Elle est le résultat de nos comportements individuels et collectifs. Je ne pense pas qu’il faille attendre grand chose de ceux qui possède le pouvoir ou croient le détenir. Même s’ils se décidaient à agir, ils n’auraient pas le pouvoir nécessaire et suffisant. Je pense sincèrement que la clé pour sortir du piège dans lequel nous sommes tous tombés est en nous et pas ailleurs. En chacun de nous. La révolution ne pourra être que si chaque cellule – chaque individu – prend conscience de son rôle et de sa force pour rétablir ce corps bancal qu’est devenu notre société. Le paradoxe est là : il faudra des milliards de petits miracles et ne pas compter sur un “grand” miracle salvateur. Et pour une fois admettre que nous sommes bien plus que ce que nous pouvons imaginer !
     


  17. fraanel Le 24 octobre 2011 à 13h35
    Afficher/Masquer

    Je confirme Fenril74.
    Effectivement porté secours en chine implique de risquer de se retrouver obligé de payer pour elle.

    D’ailleurs on voit bien la réaction de la personne qui écarte la petite fille, qui est déchiré entre la peur et l’envie de lui porter secours.
    Le modèle chinois est réellement inhumain sous bien des aspects…
    Etant père de deux petites filles. Et j’ai beau en voir en tant que pompier volontaire, cette vidéo est réellement très choquante au niveau de l’insupportable…
     
    Et hélas ne m’apprend rien que je ne savais déjà.
    J’ai de la famille qui à vécu plusieurs années en chine, et qui m’avait déjà expliqué cette situation ubuesque.

    Par contre vos commentaires du coup s’en retrouve faussé, Car vous faite une corrélation non fondé.
    Il faut penser que l’on est ici dans un contexte spécifique.
    Cependant si vous souhaitez réellement faire un analyse sur l’inhumanité, l’individualisme,  de nos sociétés. Rapprochez vous d’acteurs comme les service d’urgence, de secours, ou associations. Pour qui c’est un quotidien.
    Mais heureusement les conclusions (en tout cas en France) risque d’être beaucoup plus ambivalente.
     


  18. bordilles Le 24 octobre 2011 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Rien à voir avec le confucianisme et la culture chinoise traditionnelle dont les valeurs sont plus que voisines des nôtres. Peu à voir avec le capitalisme même sauvage en dépit de ses effets déstructurants. En revanche, beaucoup à voir avec le maoïsme qui a fait éclater les solidarités traditionnelles très comparables à celles de toutes les sociétés rurales. Le système social [mis en place à partir de 1949 et contre lequel le gouvernement chinois commence seulement à lutter car cela pourrait lui coûter très cher tant en image qu’en finances] conduit l’individu ordinaire à ne surtout pas se mêler de ce qui ne le regarde pas car cela pourrait toujours d’être retenu contre lui. En ne faisant rien, on ne risque rien. 


  19. Michael Le 24 octobre 2011 à 13h49
    Afficher/Masquer

     
    @fraanel
    L’égoisme et l’individualisme sont présent partout !!!! Un ami de Montreal  me disait l’autre jour que même le Québec est gravement contaminé !!!!!
    En France, on risque des ennuis judiciaires sérieux, si on se défend contre un agresseur !!! Les exemples sont nombreux et  la nouvelle loi inique sur les armes à feu, parfaitement inefficace contre la banditisme, mais perturbant pour les tireurs sportifs ou chasseurs  honnêtes, l’illustre !!
    Si on est  témoin d’une agression à Paris  pouvant entrainer  la mort de la victimeet qu’on est parfaitement en situation d’intervenir, au risque de blesser ou tuer l’agresseur , qui le fait ?????
    Dans le cas de la petite yue yue , prendre une caisse et la mettre en travers de la route pour bloquer le passage et protéger le corps, et appeler un service d’urgence était indolore juridiquement, même pour un chinois !!!!


    • fraanel Le 24 octobre 2011 à 14h39
      Afficher/Masquer

      Seulement on est ici dans un choc des cultures.
      En France il parait naturel d’assister quelqu’un en danger.
      Personnellement il ne m’arrive jamais lorsque en intervention, on arrive sur les lieux d’un accident, qu’il n’y ai pas déjà plusieurs personnes qui se sont arrêté pour porter assistance.
      De plus dans un cas similaire, je déconseille fortement a quelqu’un de faire pareil en France. Car il y a de forte chance que des témoins indignés prennent la personne à partie.
      Déjà vu sur des cas d’accident, ou on a du évacué la personne en urgence car la situation devenais clairement explosive. Alors que la personne en question était elle-même en état de choc, et qu’elle n’avait rien pu faire pour éviter l’enfant qui avait déboulé brusquement.
      Non toucher un enfant en France tiens du sacrilège, et heureusement.
      Et je te dirai même, qu’en tant que chef d’agrée que je ne peu te garantir un comportement exemplaire de mon équipage si on arrive sur une situation identique.
      Là où je mettrai bon ordre. (Mais bien malgré moi)


      • fraanel Le 24 octobre 2011 à 15h22
        Afficher/Masquer

         
        J’ai dit le contraire justement 😉

        Sinon tu est géographe donc regarde les conséquences démographiques, auquel a conduit la politique de l’enfant unique en chine.
        Entre autre penche toi sur la question du rapport homme/femme.

        L’histoire des bébés morts dans les caniveaux n’est pas des légendes urbaine…
        Donc imagine les conséquences à terme, sur l’inconscient collectif de ce type comportement.
        De plus on est dans une dictature où on fait peu de cas de la vie d’un individu.

        De plus je le redit on est dans un choc des culture.
        Pour anecdote. 
        C’est l’histoire d’un mère de famille qui s’étant marié récemment n’avait pas fait les modification nécessaire sur sont passeport.
        Du coup sa Nanny en faisant le ménage tombe sur le dit passeport et la dénonce aux autorités.
        La mère de famille se retrouve expulsé de chez elle avec ses enfants sans pouvoir prendre aucune affaire, et a du passé plusieurs heures au poste.
        Sur quoi sont mari est intervenu pour régulariser la situation.
        Au final celle ci était prête à reprendre sa Nanny à la condition que celle ci lui présente des excuses.
        La Nanny à préférer se faire renvoyer plutôt que présenté des excuses, estiment qu’elle n’avait rien à se reprocher. Car en chine la dénonciation est un acte normal.
         
        Oui encore l’histoire de personne qui n’osé plus sortir de chez elle a cause d’un rhume, à l’époque du SRAS. Car à l’ambassade on lui avait signalé qu’au moindre doute il y avait des rafle de famille entière…
        et des comme ça j’en ai des wagons.
         


  20. Grégory Le 24 octobre 2011 à 16h57
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas vu la vidéo et je ne vais pas le faire : après celle que j’ai vu la semaine dernière sur les victimes civiles (du même age que Yue Yue) des bombes achetées par mes impôts à Sirte, j’ai mon quota d’insupportable.

    Deux remarques néanmoins. L’insensibilité des passants : il ne faut pas forcément en tirer de conclusions de l’ordre de la “décadence morale”. En science sociale le phénomène est connu comme Effet du Témoin :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_du_témoin

    Le principe est le suivant : chacun devant l’atrocité s’auto persuade que quelqu’un est en train de faire quelque chose. Ici bien sûr ça n’explique pas tout mais sans avoir la traduction des propos des témoins, je vais quand même supposer qu’aucun ne s’est perçu comme “abandonnant une fillette à la mort”.
    Pourquoi je dis ça ? Parce que la thèse du billet est “la décadence est sur nous, aujourd’hui est pire qu’hier” et que cette thèse s’appuie sur des images neuves.

    Quand les images sont neuves c’est soit qu’elles montrent un évènement neuf, soit qu’il est neuf qu’on le capte, soit qu’il est neuf qu’on le montre. Hors il faut bien admettre que l’évolution d’internet et de la vidéo surveillance peuvent suffire à expliquer ces images nouvelles.
    Pour en revenir à mes images de Sirte, d’une atrocité telle que j’en ai littéralement perdu conscience quelques minutes (je n’exagère pas, je veux partager mon choc de découvrir que des images pouvaient avoir une telle puissance), je sais en l’occurrence qu’elles ne représentent pas une atrocité nouvelle : statistiquement, il y a du y avoir d’autres enfants en bas à la mâchoire arraché par l’éclat de bombe envoyées là parce qu’au fond on aime bien le pétrole. La nouveauté est que quelqu’un avait une caméra, et qu’il a pu la diffuser au monde entier.
    Par contre il y a un contraste énorme entre ces deux images. Yue Yue a fait le tour de la Chine, et du monde.  L’enfant libyen reste perdue à quelques dizaines de milliers de vue sur internet. Bien sur, l’image est tellement atroce que je ne donnerai pas l’URL à mon pire ennemi, mais Yue Yue, là, c’est du même calibre ou pas loin. Et en Chine, pays réputé pour la bonne tenue de son internet, voilà qu’on diffuse, qu’on en parle, PC inclus.

    Je peux comprendre pourquoi l’occident veut cacher son habituel rôle d’ogre planétaire, mais ce que je me demande, c’est pourquoi Yue Yue, qui va concrètement certainement impacter en profondeur la société chinoise, a elle droit de cité. Qu’attend on, dans les cercles du pouvoir chinois, de la petite sacrifiée ?


  21. Kappel Le 24 octobre 2011 à 17h07
    Afficher/Masquer

    La vidéo de la caméra de surveillance est à vomir mais elle prouve au monde entier la boucherie dont est capable l’espèce humaine depuis la nuit des temps !! Evidemment , il n’est pas inpensable qu’un chauffard ( encore que sur la vidéo , le chauffeur n’a pas l’air d’un chauffard , il passe tout naturellement sur la petite YueYue comme si elle n’était pas là …. sauf qu’elle est là ! et qu’il remet ça et qu’il y en a un autre derrière qui a peut être trouvé que le carnage devait durer pour la petite !! est ce que le deuxième chauffeur a été arrêté aussi ??? ) reproduise cette scène en France , mais il est inpensable que personne n’intervienne pour porter secours mais nous sommes dans une société “développée ” à l’opposé de la Chine … mais je ne vais pas parler politique , économie … J’espère que Yue brille au paradis de tous les enfants qui ont subi des violences humaines …. Merci d’en avoir si brillament parlé car ce “fait divers ” n’était pas si divers que ça  ( peut être que l’atrocité de l’évenement a rebuté les médias ) Yue Yue doit être un Exemple pour tous ….


  22. mplokinju Le 24 octobre 2011 à 17h47
    Afficher/Masquer

    Euh. Quand une femme se fait agresser dans le RER/métro en France et que personne ne bouge, pour moi c’est pareil.


  23. Polemistes Le 24 octobre 2011 à 18h39
    Afficher/Masquer

    Révoltant bien sûr, mais ça ne doit pas nous empêcher d’essayer de comprendre. Et puis, est-ce que ça ne peut pas arriver chez nous? Un début de réponse ici :
    http://www.polemistes.com/pour-ou-contre/les-chinois-sont-ils-des-monstres


  24. SACHA Le 24 octobre 2011 à 20h01
    Afficher/Masquer

    Pas besoin d’essayer de comprendre ce genre de situation…

    Quelle honte, quand j’imagine que cette pauvre petite fille a été écrasée à deux reprises et que tous ces gens au volant ou à côté n’ont rien fait ca me donne  envie de gerber!!!


  25. GUY Le 24 octobre 2011 à 20h34
    Afficher/Masquer

    En fait, nous avons là un exemple classique de l’ « effet témoin » appelé également « effet de dilution sociale ». Ce phénomène a fait l’objet de plusieurs recherches en psychologie sociale. En effet, « L’effet temoin » a été étudié par deux psychologues, John Darley et Bibb Latane, après que l’affaire Kitty Genovese ait fait la une des journaux aux USA. L’affaire fut particulièrement troublante. Jugez un peu : en mars 1964, une jeune femme américaine a été agressée, violée puis assassinée dans une rue…devant des fenêtres où 38 témoins assistaient à la scène sans qu’aucun ne fasse le moindre réflexe pour secourir la jeune femme ou n’appelle la police…
    Comment expliquer un tel comportement qui horrifia l’Amérique entière ?

    Deux psychologues vont faire une expérimentation célèbre qui va donner un éclairage scientifique à un tel phénomène.

    Voici l’expérience :
    Soit une fausse victime (un acteur) qui se fait agresser par un comparse des chercheurs dans une rue (un autre acteur). La variable étudiée est le nombre de passant qui circule dans la rue. On remarque alors que plus il y’a de passants, moins de gens interviennent pour secourir la victime…

    Si les acteurs simulent une agression dans une rue où seul un passant circule (les cobayes ignorant évidemment qu’il s’agit d’une expérimentation et que les personnages simulent), le passant intervient statistiquement dans la majorité des cas. Par contre, s‘il y’a foule, il y’a statistiquement peu de chance que quelqu’un agisse…

    Comment expliquer ce phénomène ? La réponse est fort simple : le groupe anesthésie la responsabilité individuelle. Plus on est nombreux, plus on pense inconsciemment que quelqu’un va intervenir à notre place ; et comme tout le monde pense pareillement…personne n’intervient !

    Mais ce n’est pas tout : on a introduit dans l’expérimentation un autre élément : toujours la fausse agression dans laquelle on rajoute un complice (un faux passant) qui va intervenir pour stopper l’agression. On a une foule. Celui qui intervient a des difficultés avec l’agresseur. Que vont faire les vrais passants et vrais cobayes de l’expérience?

    Hé bien, on remarque un phénomène passionnant : les gens vont accourir pour aider notre héros. En un mot, il suffit qu’un seul individu intervienne pour que les autres l’imitent !
    Conclusion : si vous voyez une agression dans une foule, méfiez-vous de ne pas vous-même être victime de « l’effet témoin » (quelqu’un va bien agir à ma place !) et si vous avez peur d’intervenir, sachez que votre exemple va produire un effet boule de neige !


  26. bourdeaux Le 25 octobre 2011 à 11h11
    Afficher/Masquer

    C’est insoutenable. Comme de nombreux commentateurs ici, je pense à ma petite fille en voyant cette scène; les passants pensent-ils à leur enfant ? C’est tellement “confortable” de faire entrer à pleines portes les produits chinois ! C’est pas chez nous qu’on f’rait ça ma bonne dame ! chez nous on respecte la vie …Et pas question bien sûr de taxer la camelote qui va partir de cette camionnette pour atterrir à ORLY. Olivier l’a dit récemment chez DOZE: un peu d’éthique et de morale dans les relations commerciales, de temps à autres cela ne fait pas de mal. J’ai bien de la peine pour cette petite puce et pour ses parents.


  27. william Le 25 octobre 2011 à 17h39
    Afficher/Masquer

    Moi j’avais vu la vidéo. J’ai comme tout le monde reçu le mail d’Olivier sur le sujet. J’ai lu le billet et je n’ai pas relancé la vidéo. Sans stéréotypes, on ne peut que noter les faits : des gens qui ne se connaissent pas ont le même comportement voire la même attitude (ce que l’on pense) face à une situation. Alors, sans stéréotype et uniquement sur les faits, il y a une évidence culturelle dans ce comportement commun. En tant qu’humaniste, je suis choqué et scandalisé : il me parait évident que, plus que pour des problèmes de droits de l’homme, on doit s’interroger, pour ne pas dire plus, sur la Chine. il me parait évident que ce qu’ils décident de faire pour Yu-Yu ; ils feront de même, et dans d’autres domaines, pour nous tous. C’est vraiment une société différente. A intégrer dans le cadre de cette mondialisation.


  28. Moi Le 25 octobre 2011 à 20h40
    Afficher/Masquer

    J’avais entendu parler de ce fait divers et je me garde bien de regarder la vidéo.
    Il me semble que tout ceci est tout de même culturel. En fait, la Chine c’est la mentalité ultra-libérale au summum de sa forme. Voyez ce nouveau cas similaire, toujours en Chine: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2052815/Xiong-Maoke-5-dies-latest-horrific-Chinese-traffic-accident.html
    Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, je résume: un camionneur a écrasé un gamin dans un village et est repassé dessus pour l’achever. Il est en effet moins cher d’indemniser pour un mort que de payer les frais d’hôpitaux. A noter que le camionneur a négocié avec les parents et les villageois l’indemnité à payer (pendant 7 heures!) alors même que, paraît-il, le gamin gisait toujours sous les roues du camion.
    Un conseil si vous allez en Chine: évitez de vous faire blesser par un conducteur, il est à craindre qu’il fera son possible pour vous achever.
    Un autre monde… Peut-être bientôt le nôtre…

    PS: j’oubliais de préciser que d’après ce que j’ai lu, les passants chinois ne vous aideront pas beaucoup, de peur de se faire attaquer en justice et de devoir payer eux les frais d’hospitalisation. Il arrive en effet fréquemment si le coupable s’est envolé que la victime, ou les parents de la victime, se retourne contre celui qui lui a porté secours. Pas de sentiments avec l’argent là-bas.


  29. Marcel Le 26 octobre 2011 à 12h51
    Afficher/Masquer

    Si ce qui s’est passé, nous semble surréaliste, il m’ est difficile d’avoir un point de vue. Je ne vois pas comment gérer 1,3 milliards d’humains sans imposer des règles stricts pour maitriser l’évolution du peuple. Du coup j’ai du mal à comprendre  les effets induits démontrant pas A+B que l’humain n’est qu’un composant insignifiant face à la grandeur des actes faits au nom d’un pays. Ce qui me sidère c’est le point auquel cela est arrivé et l’anéantissement intellectuel que subissent les chinois. Des zombies qui sont sortis de leur torpeur car il a fallu quelque chose de cruel matinée d’indifférence ce produise.
    Cela arrive petit à petit en France…


  30. Laurent Le 26 octobre 2011 à 14h48
    Afficher/Masquer

    Je suis père d’un petit bout de choux de 18 mois et je suis encore boleversé par ces images absolument atroce.
    Au delà des commentaires historiques et philosophiques sur la société d’aujourd’hui, je pense avant tout à cette petite fille que l’on a tué …. et c’est là le mot juste tuer. Autant d’irresponsabilité me dégoûte chinois ou autres nationalité, c’est l’irresponsabilité qui me dégoûte profondément.

    Paix à ton âme jolie petite Yue Yue.
       


  31. Grapperon Le 26 octobre 2011 à 19h12
    Afficher/Masquer

                            Et si les humains se comportaient comme des bêtes ?
    Désolé pour ceux qui arguent du choc des cultures et invoquent le fait que cela se passe à l’autre bout du monde pour prétendre que de tels faits sont impossible à survenir grâce à notre mode de pensée “occidental”. J’ai souvenance de faits semblables (il n’y avait pas d’enfant en cause) s’étant produits dans nos contrées ont été relatés par les médias.
    Ayant vécu plusieurs années dans des pays en voie de développement j’ai pu apprécier l’esprit d’entraide et de solidarité de la plupart des gens (bien sûr, ceux qui ne s’adonnent pas à la guerre).
    Maintenant, retiré, je vis à la campagne. Un jour, depuis mon jardin, j’observe un faucon crécerelle faisant du surplace à une quinzaine de mètres du sol choisissant sa proie parmi les volatiles picorant dans dans la prairie contigüe. Ayant fait son choix, le faucon s’abat sur un pigeon, l’enserre dans ses serres et s’envole avec. A ce moment, comme un seul homme, tous les autres volatiles s’élèvent dans les airs, faisant le plus de bruit possible, criant, battant des ailes et se précipitent sur le faucon, l’entourent et l’empêche de continuer sa course l’obligeant à lâcher sa proie et à s’enfuir poursuivi par un groupe de corneilles (les faucons et les corneilles sont des ennemis intimes). Un autre jour, occupé dans mon potager, j’ai l’attention attirée par une manifestation bruyante de toute ma basse cour groupée en un seul endroit. Je m’approche et je vois qu’une fouine a saigné un lapin de garenne et en l’emportant s’est empêtrée dans les filets protégeant mes groseilliers. Évidemment, à mon arrivée la fouine s’est enfuie abandonnant sa proie et le calme est revenu. Et le lapin ? … Je l’ai mangé.
     


  32. mehdi khodjet el khil Le 11 décembre 2012 à 23h20
    Afficher/Masquer

    j’en ai vu des vidéos et des images d’actes de barbarie commis par les hommes dont nombre d’entre eux se prévalent et s’autoproclament démocrates ou républicains. j’en ai est vu des images de ces barbares de l’otan, de ces enfants soldats en Syrie ou aillleurs et de ces crimes contre non pas l’humanité mais tout simplement la vie et la nature, de ces faux rebelles jihadiste assassins d’al CIAda. Je les ai vu ces politiciens criminelles, chef minable, des nabots de guerre et alliés d’autres criminelles bien pire que eux et qui nt été décorés du prix nobel de la paix (obama et UE).
    J’ai en vu tellement de ces images et vidéos que je me suis cru capable de rester imperméable à cette barbarie, à ces esprit morbides. j’ai me suis cru capable d’affronter la réalité, de la voir de mes yeux pour en prendre vraiment conscience…., mais là! ce n’est plus pareil!.
    L’innocence perdue de Yue Yue est la plus terrible des images que j’ai vu et me hante en faisant ressurgir toutes les autres images d’auparavant. Le miroir est cassé, la vérité est révélée. Je ne peux m’empêcher de pleurer en pensant à Yue Yue, depuis que j’ai vu les images et devant tout le désespoir que représente l’humanité et surtout son elite.
    Avec Yue Yue, c’est l’humanité qui se meurt.
    On a pas le droit de laisser un tel monde à nos enfants , à nos générations futures, On a pas le droit!
    Au revoir Yue Yue, Tu seras à jamais ma propre fille (j’ai trois enfants). Je garderai toujours ton souvenir pour ne pas oublier que la souffrance que je peux endurer un jour, n’est rien comparée à la tienne, à celles de tous les enfants du monde.
    Que la paix, l’amour, la joie, la gaité, les accompagnent à jamais.
    Vive les enfants
    Vive la vie
    Vive la nature
    passionnément
    Mehdi


  33. mehdi khodjet el khil Le 12 décembre 2012 à 03h18
    Afficher/Masquer

    Regardez tous bien ces images dans les yeux et prenez conscience à chaque fois que vous mettez un bulletin de vote dans une urne.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=7GDkoTVsV6o&bpctr=1355280239

    Mais ce qui est arrivé à Yue Yue reste encore pire à mes yeux car c’est bien cette attitude qui consiste à rester indifférents à la souffrance et aux malheurs des autres que l’on provoque qui justifie la haine et explique la profonde nécrose en phase terminale de l’humanité


Charte de modérations des commentaires