Très fine analyse prémonitoire des Guignols en 2005… RIP.

 

Ben Laden explique la manipulation du terrorisme
=====

Monsieur Sylvestre : Messieurs, bonjour. Davos, c’est bientôt, et je vous apprendrai rien en vous disant que notre situation est fragile. Ça patoche depuis 10 ans, marché saturé, concurrence sauvage des chintoks qui fabriquent mieux et 40 fois moins cher… (depuis les gradins, les représentants du gouvernement chinois le saluent d’un signe de la main)

Monsieur Sylvestre : Ouaih bonjour. Les matières premières qui s’épuisent… (les représentants arabes saluent également)

Monsieur Sylvestre: Salut, ouaih ouaih… Je parle même pas de la pollution et des catastrophes naturelles. Bref, c’est la merde.

Alain Madelin: Pas de panique, les Américains y vont nous sauver !

Monsieur Sylvestre: Ouaih justement, mange-boule, faut plus trop compter sur nous…

Bernadette Chirac, se signant : Jésus-Marie-Benoît !

Bertrand Meheut en aparté (Canal +) : Mon Dieu mais… À qui va-t-on acheter des séries ?

Patrick Le Lay (TF1) : Tu veux un vieux Navarro ?

Monsieur Sylvestre : Eh oh ! C’est grave ce que je dis, là ! On crée de la misère partout, les peuples n’ont plus d’espoir, on est aux limites de notre système. Alors comment faire pour éviter la révolution et garder le pouvoir ? Parce que c’est quand même ce qui nous va le mieux, hein !

Nicolas Sarkozy: Il faut libéraliser les énergies, flexibilité, baisser les impôts…

Monsieur Sylvestre : Eh, Arnold et Willy ! T’as pas entendu ? Ça fait cent ans qu’on fait du libéralisme plein-pot chez nous. Résultat on est à 65 millions de pauvres. On est mal, là !

Ernest-Antoine Seillière (Medef) : Mais, vous êtes loin de la révolution, que diantre ! Pas de grève chez vous !

Monsieur Sylvestre : Justement, t’as mis le doigt dessus : comment garder un pays calme avec des pauvres qui crèvent dedans ?

Bertrand Meheut : Le foot ?

Patrick Le Lay : Star-Academy !

Monsieur Sylvestre : Ouaih, ça joue deux minutes. Non, il faut trouver des partenariats privilégiés. Et notre partenaire privilégié du moment, c’est notre invité de ce soir. Applaudissements s’il-vous-plaît pour Oussama Ben-Laden ! (ce dernier monte sur scène, murmures dans les gradins)

Oussama Ben-Laden : Salam Aleikoum ! Je sais, ça peut choquer. Mais mettons nos émotions de côté et regardons les choses de façon pragmatique.

Bernadette Chirac : Jésus-Marie-Benoît !

Oussama Ben-Laden : Notre implantation aux États-Unis il y a quatre ans a permis de renforcer les pouvoirs de monsieur Bush.

Georges W. Bush : C’est moi !!!

Oussama Ben-Laden : Oui, Georges, merci, oui. Et grâce à nous, grâce à la peur : développements des crédits militaires sans précédent, contrôle des citoyens, Patriot Act…

Monsieur Sylvestre : Guantanamo…

Oussama Ben-Laden : Exactement ! Le pays est tenu. Espagne : nous renversons le cours d’une élection à deux jours du vote. France : vidéo-surveillance en extension, arrestations de terroristes supposés, peur générale comme thème de campagne…

Nicolas Sarkozy : Chut ! Ah non non, faut pas le dire !

Monsieur Sylvestre : Excuse, Arnold et Willy mais je te jure, ça se voit.

Oussama Ben-Laden : Bref, d’une manière ou d’une autre, nous sommes partenaires, mais hélas si fragile… Notre recrutement devient de plus en plus difficile chez vous. Je sais. Pour que notre partenariat fonctionne encore longtemps, je vous demande souplesse et flexibilité.

Nicolas Sarkozy en aparté à Fabius : Ah tu vois, c’est ce qu’on disait !

Laurent Fabius : Non non non, je suis de gauche maintenant.

Nicolas Sarkozy : Sans déconner ?!

Oussama Ben-Laden : Je suis ici pour vous demander : un, d’accentuer l’amalgame entre musulman et terroriste ; deux, de développer la misère ; trois, communiquer sur les actions d’Al-Qaïda. En échange, je vous offre… la peur ! Nos attentats, c’est votre sécurité ! Merci de votre attention. (murmures dans le public, seul Georges W. Bush applaudit quand Oussama Ben-Laden quitte la scène)

Georges W. Bush: Bravo !

Alain Madelin: Pourquoi vous ne l’arrêtez pas ? Il s’en va !

Monsieur Sylvestre : Mange-boule, t’as encore rien compris ! Tu sors ! Les autres, on passe à notre deuxième partie : comment faire entrer Al-Qaïda en bourse sans que ça se voit trop…

43 réponses à [C’étaient les Guignols] LA PEUR (“Nos attentats, c’est votre sécurité”)

Commentaires recommandés

Garibaldi2 Le 26 janvier 2016 à 06h00

Avec la version Bolloré, on n’est pas près de voir une analyse politique aussi impitoyable que ce sketch ! N’oubliez pas que nous sommes là en 2005 ! Visionnaires les gars !

  1. Garibaldi2 Le 26 janvier 2016 à 06h00
    Afficher/Masquer

    Avec la version Bolloré, on n’est pas près de voir une analyse politique aussi impitoyable que ce sketch ! N’oubliez pas que nous sommes là en 2005 ! Visionnaires les gars !


    • williamoff Le 26 janvier 2016 à 11h06
      Afficher/Masquer

      ” Visionnaires les gars ” ! Vraiment ? Ce que disent les guignols en 2005 n’étaient rien d’autre que ce que disaient par exemple, parmi d’autres, le Monde Diplomatique bien avant ça, sans même parler des travaux de Gilles Deleuze dans les années 1970 pendant les “années de Plombs”. Soit vous êtes trop jeune, soit c’est simplement que vous venez de vous réveiller…peut-être grâce à ce blog.


      • Garibaldi2 Le 26 janvier 2016 à 16h50
        Afficher/Masquer

        Cher Williamoff, votre suffisance fait peine à lire ! Non seulement je ne me réveille pas, mais en plus pendant les années de plomb, j’étais déjà assez âgé pour être votre père! Hélas ! Vous voulez aussi me faire un cours sur le Gladio, la loge P2, et plus tard l’attentat de la gare de Bologne ?

        L’invention par les Guignols du personnage de Monsieur Sylvestre est un coup de génie, et la précision et le cynisme de son discours cru, ô combien révélateur de ses intentions, en fait l’un des personnages satiriques les plus remarquables, aussi grand que le Tartuffe.

        Peut-être un jour comprendrez-vous que les Guignols sont arrivés à dégager le brave Oncle Sam qui personnifiait les USA, pour le remplacer désormais par le cynique Monsieur Sylvestre.

        En lieu et place d’un long discours, ce sketch résume de manière fulgurante la situation économico/politique telle qu’il convenait de la développer pour que l’Empire continue sa marche :

        Oussama Ben-Laden : ”Je suis ici pour vous demander : un, d’accentuer l’amalgame entre musulman et terroriste ; deux, de développer la misère ; trois, communiquer sur les actions d’Al-Qaïda. En échange, je vous offre… la peur ! Nos attentats, c’est votre sécurité ! Merci de votre attention.”.

        ”En échange, je vous offre… la peur ! Nos attentats, c’est votre sécurité ! ”

        ”Nos attentats, c’est votre sécurité ! ”

        Si vous arrivez à mieux résumer la situation que le fait cette simple phrase en forme de slogan publicitaire, faites-le moi savoir.

        Pour info, je surfe le net depuis 1995. Et j’utilise la micro informatique depuis 1986 (avec à l’époque un Mac 512).


        • Albert Le 26 janvier 2016 à 22h43
          Afficher/Masquer

          Vous avez mal pris la reflexion de williamoff, c’est compréhensible.
          cependant, il a raison sur un point,
          Que “En lieu et place d’un long discours, ce sketch résume de manière fulgurante la situation [..]” nous sommes bien d’accord, ainsi que sur le génie de l’invention du commandant Sylvestre.

          ça ne fait pas pour autant des guignols des visionnaires, puisque s’appuyant sur des faits maints fois constatés, analysés, voir théorisés par d’autres, qui quoique de portée confidentielle comme le souligne Emery plus bas, n’en reste pas moins antérieurs.
          Il serait d’ailleurs intéressant d’en connaitre toutes les déclinaisons historiques, mais il est facile d’imaginer qu’il s’agisse là d’un procédé vieux comme le monde, peut être résumé par le trop simple “qui veut noyer son chien l’accuse de la rage” et toutes les déclinaisons et variations du mensonge et de la manipulation.

          mais, en revanche, et de la percussion, et de la synthèse et de l’humour, il sont sur ce coup imparables, car à nouveau, d’une situation antérieure, ils collent avec fulgurance à la situation actuelle, et leur message n’a pas vieilli, bien au contraire, il se rend plus clair, puisque NOUS en sommes aujourd’hui, ET les victimes ET les initiateurs :
          d’un attentat horrible, d’une degradation des débats politiques, d’une perte des rapports sociaux, ainsi que d’un flou incroyable sur la vision de notre nation, nous nous trouvons à la veille d’un ‘patriot act’ de circonstance, pris au vol par de petits esprits, nuques raides et fossoyeurs de leurs engagements vis à vis des citoyens, prêts à tout pour leur gamelle, quitte à chausser des bottes de maréchal, le képis bien enfoncé jusqu’à la garde.

          Un souhait :
          faisons que cette vidéo devienne VIRALE !
          Qui sait ..


      • Emery Le 26 janvier 2016 à 17h39
        Afficher/Masquer

        Willamkoff : le MD c’était 15000 lecteurs (je sais pas trop le chiffre exact). Les Guignols c’était….plusieurs millions. ce qui est important ce n’est pas seulement qui est à l’origine des idées mais aussi les agents de leur diffusion.


    • Vigie Le 27 janvier 2016 à 00h36
      Afficher/Masquer

      L’autre qui en dit long, et inimaginable à la télé aujourd’hui, c’est celle là…:
      link to rutube.ru


    • cognominal Le 27 janvier 2016 à 10h05
      Afficher/Masquer

      Canal + était visionnaire, en effet.
      Cette chaîne a amélioré l’industrie du tititainment maillon essentiel de la domination selon Brzeziński.
      Elle a préparé le terrain pour “Touche pas à mon poste”, ironiquement nommé après une opération
      trentenaire de confiscation de parole. Le media qui ne parle plus que du media et de son making off.
      Le soit disant tout-du-monde, solipsisme et néant ultime.

      L’insolence, le clin d’oeil “genre nous ne sommes pas dupes” qui caractérisait C+ et
      qui s’est généralisé dans les media est un substitut passif et facile à la résistance.
      On chambre les hommes politiques, rit de leurs travers mais on ne remet pas vraiment en cause la dangerosité du système et la non légitimité de nos “représentants” marionettes, partie intégrante des media, qui s’agitent pour cacher ce qui se passe dans les coulisses (TAFTA et cie).
      Jamais dans un monde de plus en plus automatisé, on ne discute de la disparition progressive inévitable et souhaitable du travail, de la prolifération de la bureaucratie comme substitut au travail créatif et productif (cf Graeber) et donc de la nécessité d’un autre type d’inviduation pour l’homme, de l’impossibilité matérielle d’une croissance indéfinie dans un monde fini, de la statégie de l’omniprésence de l’identitaire et du sociétal de tous bords (LGBT, Femen, manifestation pour tous) pour ne pas parler du social, c’est à dire des problématiques partagées par l’ensemble des membres de la société au lieu des soucis, qqfois légitimes, souvent pure manipulation, de minorités souvent financées en sous-main (Bergé, Soros).

      Monétiser l’insolence par procuration, occuper le terrain pour ne rien dire de signifiant, et encourager l’indolence, visionnaire en effet.
      On se moque de Mr Sylvestre mais il a le dernier mot.
      Canal+ est paradoxalement moribond car il est devenu omniprésent.


    • Magnum Le 29 janvier 2016 à 13h22
      Afficher/Masquer

      Arrêtez de vous écharper. A l’époque, pour quelqu’un d’informé, ça tient plus de l’analyse que de la prédiction. Il n’y a peut-être que l’amalgame entre musulmans et terroristes qui est récente (en France).


  2. Fabrice Le 26 janvier 2016 à 06h19
    Afficher/Masquer

    Oui ce sketch est sûrement l’un des meilleurs, il m’avait à l’époque profondément marqué et depuis les attentats ils me hante car jamais on ne verra une prévision de ce qui nous arrive aussi proche de la réalité !

    Merci de nous le remettre à disposition car il devient introuvable et je crains que vous ne puissiez le mettre à disposition bien longtemps, si on pouvait le charger cela lui assurerait peut être un peu de pérennité qui sait.


  3. Georges Clounaud Le 26 janvier 2016 à 07h43
    Afficher/Masquer

    J’imagine un quelconque fantaisiste sortant aujourd’hui une telle bouffonnerie :
    Il serait immédiatement traduit par le ministère de la pensée devant un tribunal dirigé par le procureur Patrick Cohen pour fait de complotisme aggravé…


  4. Georges Clounaud Le 26 janvier 2016 à 07h49
    Afficher/Masquer

    Les Guignols époque Gaccio qui a soutenu financièrement jusqu’au bout son ex-beau-père, le professeur Choron réellement dans la mouise à la fin de sa vie (dixit Denis Robert dans son bouquin sur Charlie) : histoire de faire le lien avec le VRAI esprit Charlie…


  5. St3ph4n3 L. Le 26 janvier 2016 à 09h04
    Afficher/Masquer

    L’avantage de pointer du doigt l’autre et de le taxer de terroriste, c’est que ça rend possible les conditions d’une politique de terreur, c’est-à-dire un coupage de tête qui est à prendre non plus au sens premier (c’est heureux !) mais au sens métaphorique de “empêcher la pensée”.

    Malheureusement, à défaut d’avoir du sens frais dans la tête, les révoltes finiront se par se manifester dans l’estomac et par le sang impur dans les sillons.

    Quel désastre !


  6. Eric Le 26 janvier 2016 à 09h46
    Afficher/Masquer

    Compilation complète de sketchs des Guignols de ce type…

    link to puissantsetmiserables.fr

    A noter que le sketch de l’article ridiculise le fait d’évoquer la Théorie du Complot…


    • Fabrice Le 26 janvier 2016 à 09h56
      Afficher/Masquer

      exact Eric mais les auteurs n’imaginaient pas à l’époque que la réalité dépasserait la fiction, que la France serait en Etat d’Urgence.


      • stephp Le 26 janvier 2016 à 20h45
        Afficher/Masquer

        Le Titanic penche sérieusement, il va bientôt se scinder, avant rejoindre le fond… Mais tout va bien, l’orchestre continue de jouer… Et les quelques gueux qui réalisent le désastre sont tenu loin des canaux de sauvetage par la sécurité.
        Canaux (radeaux de la Méduse ?) déjà sur le point d’être mis à l’eau, mais pour les oligarques uniquement :
        link to tempsreel.nouvelobs.com


  7. JacquesJacques Le 26 janvier 2016 à 09h46
    Afficher/Masquer

    Qui donc va pouvoir nous dresser le ” tableau ” actualisé du moment dans les comportements de nos dirigeants ? Et ouvrir sur la vision qui ira au-delà de l’effondrement de ce système condamné d’avance par la mise en scène de la peur. Pour moi, il s’agissait d’une tentative désespérée et diabolique pour maintenir ” l’ordre des choses ” ancien. Le cours de l’histoire avance et s’est accéléré, cela va être rude de chez rude. Êtes-vous prêts à changer ? Je m’y suis préparé, les évènements avancent, et je m’y re-prépare….


  8. sissa Le 26 janvier 2016 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Ce qui est effrayant, c’est que ce sketch n’a que dix ans, et qu’on mesurer à quel point la liberté de parole a reculé dans notre pays. Cet extrait, s’il passait aujourd’hui, subirait les foudres des dénonciateurs obsessionnels de la “théorie du complot”, quand bien même ce complot serait présenté dans un but de satire. Pire même, il est probable que les guignols seraient dénoncés pour avoir minimisé le terrorisme et manqué de respect vis à vis des victimes. De toute façon, un tel humour corrosif(au passage bien plus subversif que celui du Charlie de ces dernières années) n’a plus d’espace pour s’exprimer dans les grands médias.
    Triste France.


  9. Nicolas Anton Le 26 janvier 2016 à 09h53
    Afficher/Masquer

    Vous croyez vraiment que c’est une perte ? Désolé mais je préfère un discours sérieux tenu dans un cadre sérieux. Démontrer l’état terroriste ou la population de pauvres aux U.S de la taille d’un pays comme l’Espagne, ne peut pas se faire en rigolant. Les Guignols c’était “l’humour pour la ménagère cool de moins de 50 ans” à la fin applaudissements : “Allez tout ça c’est pour déconner, business as usual”. Même les enfants en parlaient, c’est dire.

    La fonction des grosses marionnettes était de rendre avec des personnages caricaturés à l’extrême la réalité du prime time parfaitement incroyable, jamais prise au sérieux donc par le français du canapé car à l’évidence l’analyse pertinente des enjeux économiques sociaux et géostratégiques ne pouvait pas se trouver chez eux.. Pour moi il font partie de la soupe du théâtre merdiatique servie depuis 40 ans où avoir sa marionnette était la consécration. Les Guignols.. je me demande qui ce mot là était sensé désigner.


    • SanKuKai Le 26 janvier 2016 à 11h41
      Afficher/Masquer

      “Je préfère un discours sérieux tenu dans un cadre sérieux”
      Avez vous essayé autour de vous? Collègues, repas de famille, etc?

      Je ne détiens surement pas la vérité mais je ne pense pas être le seul ici à avoir essayé d’amener les gens autour de moi à simplement: “se poser des questions”.
      Et à être parfois effaré par la difficulté que cela représente lorsque même les faits ne suffisent pas.

      Les sketch de ce type sont directs, droles et amènent les gens à baisser leur garde. Ils font passer un message qu’on entend jamais et atteignent justement la menagerie de moins de 50 ans et des cibles que vous ne pourrez jamais espérer atteindre tellement la propagande ambiante sonne fort.

      Personnellement, je ne cracherai pas dessus car, bonne ou mauvaise, même à l’époque de Molière, il avait une satire contre le pouvoir et ce qui ne va pas. Sur ma vie j’ai eu droit à Fernand Reynaud, Desproges, Coluche et même le bebête show, tous avant les années 90.
      Aujourd’hui, écoutez juste nos humoristes…cela n’existe plus.


      • Alberto Le 28 janvier 2016 à 11h54
        Afficher/Masquer

        “L’humour est le plus court chemin d’un homme à un autre.”
        Georges Wolinski


  10. luc Le 26 janvier 2016 à 10h14
    Afficher/Masquer

    dans ce sketch, il n’y a qu’une seule chose qui ne corresponde pas à la réalité : la surprise de l’auditoire

    sinon, cela fait partie des derniers moments de liberté des grands médias, lesquels ont progressivement été contrôlés à partir de l’an 2000


  11. Eric83 Le 26 janvier 2016 à 10h22
    Afficher/Masquer

    Merci OB pour ce sketch dont les auteurs se révèlent avoir été, malheureusement, des visionnaires.
    Il mériterait d’être diffusé le plus largement possible car il anéantit la portée de “la théorie du complot”.
    De complot, il n’y a point, les “maîtres” utilisent ce qui leur semble approprié pour conserver le pouvoir et l’étendre et ces fins justifient pour eux tous les moyens.

    Merci Marcus pour ce lien sur les sites dits “conspirationnistes”. Comme “Les Crises” y figure en bonne place, cela démontre bien que le simple fait de s’informer, de s’interroger, de penser et de partager est en soi une conspiration pour les tenants de la pensée unique.


  12. Lysbeth Lévy Le 26 janvier 2016 à 10h56
    Afficher/Masquer

    Excellente idée de la part d’Olivier de mettre ces “infos en live façon 2005” comme de vrais infos, car de fait les Guignols au début étaient très “juste” dans leur analyse” (Sic !) surtout suite au strike du 11 septembre. Mr Sylvestre est impayable alors qu’il est très pragmatique (cruelty) et Ben Laden totalement déjanté..Si vous trouvez les vidéos de toute cette “époque” perdue de liberté d’expression, faite le, vous verrez la différence avec notre époque sous Patriot-Act à la française le fameux “Etat d’Urgence à vie” promis par Mr Valls et cies.


  13. P$ Le 26 janvier 2016 à 13h53
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui, les guignols version Bolloré, ce ne sont plus que des vannes, bonnes une fois sur quatre.
    L’aspect contre-pouvoir a totalement été anéanti. Qui a dit que les Guignols n’ont pas été supprimés ? Ils le sont bel et bien : les Guignols n’ont plus rien à voir avec ceux des années 2000.

    Je lis plus haut que la théorie du complot est fausse : certes, mais il y a incontestablement une alliance objective pouvoir/terroristes.


  14. Nicolas Le 26 janvier 2016 à 13h59
    Afficher/Masquer

    Ca doit être rassurant de vivre dans un monde ou tout est calculé, contrôlé, par une bande de costard cravates dont le but est de maintenir le peuple pauvre et ignorant pour rester maitre du monde. Ce serait beaucoup plus inquiétant d’imaginer un mondé économique comme un véritable monstre sans leviers de contrôles, de réaliser que l’histoire n’est pas terminées et qu’il existe encore des cultures, des peiples, des religions antagonistes, que la prospérité d’un territoire ne dépends pas que de facteurs sociaux économique mais aussi d’une ame et de valeurs communes qui peuvent subir des attaques extérieures et intérieures.

    Les guignols, comme les français en général, et moi le premier, on fait cette erreur de prendre le 11 septembre comme un épiphénomène dont les américains se sont servi, voir ont organisé, pour déclencher des guerres de contrôle de matières premières, parce que dans les années jospin, nous vivions dans l’insouciance ou le paradigme était simple : méchants américains, gentil tiers monde exploité, et nous qui devaient sauvegarder notre modèle social face aux méchants libéraux, où si les gens avaient voté Le Pen c’était de la faute de TF1 et PPDA. Où la plus grande considération après les attentats de Madrid ici c’était “génial du coup Zapaterro est passé au pouvoir”.Je comprends que certains voudraient revenir dans leur paradis perdu, cette insouciance à l’époque où l’altermondialiste était roi idéologique dominant : Mais il est mort.

    Dans le monde d’aprés, l’islamisme est présent en Europe et ravage le moyen orient, les états unis n’ont plus les moyens d’intervenir au sol pou réparer une crise dont ils sont partiellement responsable, le monde économique est au bord de l’implosion, l’état français craque de tous les cotés malgré les rentrées d’argent grâce au pétrole peu cher, des vagues d’immigrés débarquent par milliers chaque jours sans qu’on sache exactement ce qu’on va pouvoir en faire dans un mode touché par le chômage de masse et une intégration déjà en panne, nombre d’état encore structurés quelques années en arriére en afrique et au moyen orient sont en passe de virer à l’anarchie.

    Les guignols fins ? C’est plutôt un témoignage saisissant de la capacité à se raconter des vieux contes d’extrême gauche pour se rassurer et ne pas voir le monde tel qu’il venait alors qui est saisissant. Que vous vous réveillez ou pas, il est maintenant là le monde que vous ne vouliez pas voir. Attachez vos ceintures.


    • stephp Le 26 janvier 2016 à 21h53
      Afficher/Masquer

      “réaliser que l’histoire n’est pas terminées et qu’il existe encore des cultures, des peuples, des religions antagonistes”

      Le choc des civilisations ? c’est ça votre truc ?

      Beurk

      Je vous propose un nouveau mot: “coopération”.
      Une autre info: la Terre n’est pas plate et infinie, va falloir cohabiter pacifiquement sinon on va tous crever…


    • Patrice Le 27 janvier 2016 à 01h32
      Afficher/Masquer

      Ce papier du Diplo link to monde-diplomatique.fr concluait ainsi:
      “Complot ou art du rapport de forces ? La différence peut s’avérer ténue…”


  15. Alae Le 26 janvier 2016 à 15h16
    Afficher/Masquer

    La justesse et la liberté de ton de ce sketch permettent de mesurer à quel point cette société a chuté : aujourd’hui, même pour rire, impossible d’énoncer ce genre de condamnation sur ce type de support média.
    En revanche, depuis, dans toute la zone atlantiste, nous avons gagné une foule de lanceurs d’alerte et de sites de réinformation, dont certains, comme les-crises, d’un très haut niveau de professionnalisme. C’est moins drôle de lire des articles ou de regarder des conférences sur Youtube que de se relaxer devant les Guignols, peut-être, mais aujourd’hui, ne restent ignorants que ceux qui ne veulent réellement rien savoir. Personnellement, je n’ai jamais autant appris de toute ma vie qu’au cours de ces dix dernières années.
    Il semble que toute tentative d’empoisonnement génère ses experts en contre-poisons.


  16. selaborm Le 26 janvier 2016 à 16h06
    Afficher/Masquer

    Sujet par forcément en lien mais pas loin.

    Liste des sites conspirationnismes:

    link to archive.is (archive de link to complosphere.dynu.com )
    Merci au web de pouvoir archiver.

    Ce site étant effacé rapidement cela interpelle .

    Ce site “les-crises.fr” est en 39 éme position sur leur liste .

    Rien de grave mais l’amalgame entre du n’importe quoi et des sites d’informations sérieux comme celui de Mr berruyer est troublante et m’interpelle sur l’avenir (confusion avec l’état d’urgence , “fausse information lol” , terrorisme, etc)

    Le pire à mon sens étant le mélange entre des sites sérieux comme ici et des sites délirants provocant un amalgame terrible aboutissant aux rejets des opinions différentes des “Experts de la télé”.


  17. Chouchou Et Loulou, les flammes jumelles Le 26 janvier 2016 à 16h52
    Afficher/Masquer

    100% d’accord, le terrorisme n’est qu’une gigantesque et grossière manipulation destiné à maintenir les gens endormis, contrôler les masses sous prétexte d’une prétendue et illusoire sécurité.

    Celui qui sacrifie sa liberté au profit de la sécurité, ne mérite ni l’un ni l’autre.

    A qui profite le crime ? A l’élite dirigeante qui investi des milliards pour faire la guerre au profit de la paix, pour écouler le stock d’armes, et faire marché l’économie militaire. Une gigantesque machine à fric qui travaille de paire avec les banquiers, et leur planches à billets…

    C’est vraiment écœurant…


  18. Alae Le 26 janvier 2016 à 17h16
    Afficher/Masquer

    “Le pire à mon sens étant le mélange entre des sites sérieux comme ici et des sites délirants provocant un amalgame terrible aboutissant aux rejets des opinions différentes des “Experts de la télé”.”

    Mettre le vrai et le grotesque dans le même sac pour ensuite accuser tous les dissidents de conspirationnisme (“la preuve, ils ont même des sites sur les ovnis, le fluor dans l’eau et les prédictions du calendrier Maya“) est un vieux truc made in CIA développé au cours de la Guerre froide.
    Après, sachant que c’est une guerre psychologique, à chacun de faire le tri.


    • selaborm Le 26 janvier 2016 à 17h53
      Afficher/Masquer

      Je ne dénie pas vos propos ne le croyez surtout pas !

      Mais parler de CIA cela fait peur d’autant qu’ils y à d’autre moyens plus efficace que vous mentionnez.

      Le soft power(link to fr.wikipedia.org + livres chomsky+ cinéma + etc …) est beaucoup plus efficace.

      Mais à mon humble avis parler d’ovni ou de maya cela décrédibilise tout argument (vrai ou faux).

      Il ne faut pas prendre les gens sur cet angle la sinon= conspi = taré= secte=tout ce que tu veux.

      Si tu as des gens “ouverts” en face parlent leur d’économie de vie de nucléaire mais pas de cia , ovni etc” sinon t’es mort.

      enfin c ‘est mon humble expérience (bon j’ai de la chance on m’as pas brulé ! )


      • Alae Le 26 janvier 2016 à 19h42
        Afficher/Masquer

        Oui, selaborm, la CIA, ça faisait peur : la seule mention du nom pouvait vous faire passer pour un conspirationniste, mais ça, cétait avant.
        Depuis, on a appris qu’à la différence des ovnis, des prophéties mayas ou des “chemtrails”, ça existe. Et on le sait grâce à leur site officiel où une palanquée de dossiers déclassifiés en ligne, accessibles à tous, permettent à chacun de se faire un avis et, précisément, de ne pas dire n’importe quoi.
        Vous ne pouvez pas savoir tout ce qu’on y apprend. 🙂


  19. Charlie Bermude Le 26 janvier 2016 à 17h29
    Afficher/Masquer

    Depuis les Guignols , l’humour a changé . Mais le réel aussi a changé . Les Guignols étaient au second rang , maintenant ils sont aux pouvoirs . Plus besoin de marionnettes on les a en vrai .
    Qu’est ce donc que Hollande , Valls , Sarkhozy , Obama , Clinton , Trump et autres .
    Mais là on rit jaune . L’envie serait plutot de tirer le rideau sauf qu’on peut pas , on est que spectateur , comme c’est du théatre post-moderne , çà évolue vers une participation du spectateur au spectacle , il se fait arroser ou reçoit des oreillers en pleine poire , des boules puantes ou que sais je . Y a encore une solution , qui a mon avis finira par s’imposer , quitter le spectacle , les laisser déconner entre eux et commencer à vivre en vrai et rigoler franchement et sainement .


    • Crapaud Rouge Le 26 janvier 2016 à 23h06
      Afficher/Masquer

      on les a en vrai” : tout à fait d’accord ! De vrais guignols professionnels chèrement payés pour faire les guignols. Sarko qui envoie BHL en Libye, Hollande, l’ennemi de la finance, qui n’en finit pas de caresser “sa courbe du chômage”. On leur demande seulement de “tenir la rampe”, de “gagner du temps” face aux catas qui s’accumulent, car la révélation de la vacance du pouvoir réel aurait un effet catastrophique.


  20. amer Le 26 janvier 2016 à 19h32
    Afficher/Masquer

    Tiens, tiens, on dirait que Atlantico fait dans la “théorie du complot”…

    link to atlantico.fr


  21. Christophe Le 26 janvier 2016 à 19h44
    Afficher/Masquer

    contre la guerre
    Ouverture du meeting contre la guerre du 15 janvier 2016

    par Christine Delphy
    23 janvier 2016

    « Ce serait la guerre, désormais. Auparavant, non ? Et la guerre pour quoi : au nom des droits humains et de la civilisation ? En réalité, la spirale dans laquelle nous entraîne l’Etat pompier pyromane est infernale », peut-on lire dans une tribune « A qui sert leur guerre », parue le 24 novembre dernier. Dans la suite de ce texte, une réunion publique a été tenue à la Bourse du travail à Paris le 15 janvier. En ouverture, Christine Delphy a souligné que le combat contre l’état d’urgence et le combat contre la guerre ne sont qu’un seul et même combat… que nous invitons à rejoindre en manifestant le 30 janvier prochain.

    la suite sur
    link to lmsi.net


  22. Crapaud Rouge Le 26 janvier 2016 à 22h58
    Afficher/Masquer

    J’ai adoré l’incipit : “Il peut se trouver des sites, assez peu, « borderline » pour être considérés pleinement conspirationniste… Cependant, il est indispendable de les mentionner pour rendre compte de l’aspect soluble et poreux du phénomène” : autrement dit : “j’ai mis des sites qui ne sont pas conspis, mais ça montre (“prouve”) que le phénomène est poreux”. Et donc qu’ils sont conspis. Eh bé ! Si les scientifiques pouvaient se permettre ce genre de pirouettes, ils seraient tous prix Nobel !


  23. Bruno Le 26 janvier 2016 à 23h22
    Afficher/Masquer

    J’ai écrit sur Agoravox un article comparant le nombre de morts dus au chomage (14’000) et ceux du au terrorisme (147) en 2015. link to agoravox.fr
    Il m’a valu une volée de bois verts par une partie des lecteurs. Mais a aussi eu un certain succès sur FB (à ma petite échelle). Bref, je pense que la France est anesthésiée par les messages anxiogènes de Valls mais que cela ne va pas durer éternellement. Les gens ne seront pas dupes tout le temps. Petit aparté: les Suisses se sont fait tuer l’ex directeur de la Poste au Burkina Faso, pendant la fusillade à Ouagadougou. Le traitement de l’information fut bien plus sobre que chez nous. Nous avons décidément des médias à la botte…


  24. tepavac Le 26 janvier 2016 à 23h34
    Afficher/Masquer

    Moult merci Doc pour ce lien et tout en raison avec ce billet d’Olivier.

    ça commence bien
    “Il peut se trouver des sites, assez peu, « borderline » pour être considérés pleinement conspirationniste… Cependant, il est indispendable de les mentionner pour rendre compte de l’aspect soluble et poreux du phénomène. Ils sont donc : totalement ou épisodiques, professionnels (par propagande ou vénalité) ou d’adeptes cloisonnés dans une vision irréelle, des chevelus ou des ras, des politisés et des spiritualisés, des remédicalisés et des ré(in)formés.

    L’objectif est de proposer un classement selon la probable influence du site sur la toile. ”

    O.B. cité qu’une fois ,Asselineau une dizaine, mais 39 eme sur 1200, chapeau les crises. Et le numéro un incontesté “rossiya segodnya.
    Un adage dit que l’on connait sa valeur à la puissance de ses ennemis, bah nous voila rassuré.

    Pourtant il manque le roi parmi les rois, la dream-team de la fiole d’eau à L’ONU, le Hollywood de la théorie du complot, le van de Gogh de mince je me suis planté, ils sont pas dans la théorie du complot, mais dans la pratique ceux-là.

    et la liste, hormis quelques “border-Line” ou out-Line, c’est l’opposition à ces comploteurs.

    N’empêche, un fait demeure. cette liste est impressionnante par son étendu et nul doute qu’un jour quelqu’un s’en servira….. ou s’en sert déjà.
    Allez bonne nuit chers amis(es) conspirationistes


  25. Inox Le 26 janvier 2016 à 23h49
    Afficher/Masquer

    Ah la la… La liberté d’expression sans censure sur les chaines, proche des heures de grande écoute… Tout une époque.

    Personnellement je ne regarde plus du tout la télévision, Entre autres car je ne supporte plus les pubs. Ça me fait économiser 4 bons restos en plus.

    R.I.P. les guignols.


  26. rototo Le 27 janvier 2016 à 00h28
    Afficher/Masquer

    l’autre sketch parfait/intemporel des monsieur Sylvestre, c’est celui de la privatisation totale de toute la planète à force de concentration

    “-oh merde, on est devenus des putains de Cocos
    -le communisme ça marche, suffisait de le privatiser”

    (en choeur ; bouhahahahaha)


  27. bluerider Le 27 janvier 2016 à 23h30
    Afficher/Masquer

    les GUIGNOLS du 13 septembre 2001 étaient tout aussi géniaux. voir lien.
    .
    Sur le 11/9/2001 il y a eu une sorte d’ “état de grâce” pendant quelques jours, où des journalistes ont commencé à poser les bonnes questions, et à interroger les bonnes personnes. Puis tout a changé très très vite, alors même que l’administration US préparait son invasion de l’Afghanistan, démarrée le 7 octobre par des frappes massives et cordonnées qui avaient été forcément préparées bien à l’avance, ainsi que la logistique de débarquement massif qui s’est déployée dès le 7 octobre. (idem avec les exercices militaires ROYAL NAVY – MARINE NATIONALE “Southern Mistral” programmés devant les côtes de Libye… au même moment que la vraie guerre votée par nos traitres au droit international). J’arrête ici mes élucubrations que d’aucuns journalistes “sérieux” taxeront bien vite de “complotisme paranoïaque”. Concernant le 11/9, à leur disposition pour égrener des dizaines de questions très factuelles et 100% rationnelles, tout de même, auxquelles ils devraient s’intéresser de très près et non en stigmatisant leurs auteurs sans apporter de réponses autres que “mais enfin, il y a des tonnes de rapports officiels qui nous ont déjà tout expliqué en détails”… Eh bien raté. C’est justement là-dessus que portent pas mal des questions. Plus beaucoup d’autres. Beaucoup.. Bon. Retour aux guignols : régalez-vous (avec M. Bolloré ?) pour ceux qui ne la connaissent pas :
    .


Charte de modérations des commentaires