Honnêtement, je me dis toujours qu’à ce stade, plus rien ne m’&tonnera, mais ça m’étonne toujours…

“La gauche est une salle d’attente pour le fascisme” [Léo Ferré, 1971]


Najat Vallaud-Belkacem : “L’école est en… par LCP

Le 7 janvier dernier, sitôt la stupeur et l’horreur passées, les enseignants de toute la France ont très vite compris que l’école serait en première ligne pour réagir face à ces attentats, pour expliquer aux élèves l’inexplicable, et pour gérer leurs émotions et leurs réactions.

Et dans la foulée je leur ai en effet adressé une lettre leur demandant non seulement de faire respecter la minute de silence le lendemain, mais aussi de créer des espaces d’échanges et de dialogue. Ils l’ont fait, je les en remercie.

Ca ne s’est pas toujours bien passé. Des incidents ont eu lieu, ils sont même nombreux et ils sont graves et aucun d’entre eux ne doit être traité à la légère. Et aucun d’entre eux ne sera traité à la légère.

Vous me demandez combien nous sont remontés ? Je vais vous répondre. S’agissant de la minute de silence elle-même c’est une centaine d’incidents qui nous ont été remontés. Les jours qui ont suivi nous avons demandé la meme vigilance, et c’est une nouvelle centaine d’évènements et d’incidents qui nous ont été remontés.

Donc surement un bon milliers vu que la plupart des profs n’ont pas surement pas voulu les remonter – et encore, quand ils ont vraiment fait la minute de silence…

Parmi eux une quarantaine ont d’ailleurs été transmis aux services de police, de gendarmerie, de justice, parce que pour certains il s’agissait même d’apologie du terrorisme. Nous ne pouvons pas laisser passer cela.

Par des enfants ??? Traités comme une vidéo de recrutement d’Al Quaeda ?

Oui, l’école est en première ligne. L’école est en première ligne, elle sera ferme pour sanctionner, pour créer du dialogue éducatif, y compris avec les parents car les parents sont des acteurs de la coéducation.

Ah ben comme ça, elle va même être de plus en plus en première ligne !!!

L’école est en première ligne aussi pour répondre à une autre question car même là où il n’y a pas eu d’incidents, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves, et nous avons tous entendu les « oui je soutiens Charlie, mais… », Les deux poids deux mesures. Pourquoi défendre la liberté d’expression ici et pas là ?

Ces questions nous sont insupportables,

!!!! arghhh !!! !

surtout lorsqu’on les entend à l’école qui est chargée de transmettre des valeurs.

Mais lesquelles ? Pas l’esprit critique au moins ????

Et il nous faut nous interroger sur notre capacité à le faire, c’est ce que le Premier ministre a fait devant les recteurs hier, c’est la raison pour laquelle je mobilise l’ensemble de la communauté éducative pour que nous ne répondions pas que par des discours mais par des actes forts. Merci.

Source : son site

===============================================================

Comme on y est :

François Hollande, la CIA ou Israël, les véritables responsables de l’attaque contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher de Vincennes ? C’est en tout cas le genre d’explications que des enseignants ont entendu, effarés, dans la bouche de leurs élèves suite aux attentats sanglants de la semaine dernière.

Un conspirationnisme qui explique en grande partie les quelques 200 incidents recensés depuis le 8 janvier dans des classes lors de la minute de silence organisée en hommage aux victimes, selon Najat Vallaud-Belkacem.

Interrogée sur RTL ce jeudi 15 janvier sur ce chiffre (qui n’est “pas exhaustif”), la ministre de l’Education nationale voit dans ce goût pour les théories du complot l’un des défis majeurs de l’enseignement.

Un problème d’autant plus difficile à combattre, selon elle, que les jeunes de 2015 forment d’abord leurs opinions sur la Toile, alors “qu’il y a 20 ou 30 ans, 90 % de ce qu’apprenait un élève venait soit de ses parents, soit de l’école. Aujourd’hui, la proportion s’est inversée“, assure la ministre.

Statistiques bétons du sondeur Nimportnawakos ?

Or que trouvent-ils sur Internet ? Ils trouvent notamment ces théories du complot qui sont en train, vraiment, de miner notre jeunesse.

Un jeune sur cinq aujourd’hui adhère aux théories du complot.

On est bien d’accord pour dire comme ça que “adhérer aux théories du complot”, cela ne veut rien dire du tout ? (beaucoup de théories étant contradictoires par ex). Et c’est la ministre de l’éducation qui parle…

C’est-à-dire la remise en cause des institutions de la République, de la crédibilité des hommes politiques, mais aussi des médias.

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH

 

Face à ce phénomène inquiétant, l’Education nationale a perdu une première manche, admet la ministre :

Ce que nous avons peut-être un peu raté jusqu’à présent à l’école, c’est de réussir à faire le pont entre ce que ce jeune découvre sur Internet, et qu’il ne sait pas trier (…) et ce qu’on doit lui apprendre pour l’aider à y voir plus clair et à se construire en citoyen.

…. soumis, citoyen soumis !

Source : Europe 1

La ministre a dit vouloir “profiter de la présence des médias”, venus au collège Jean Moulin de Pontault-Combault. Entourée d’une vingtaine de collégiens, et en présence du Premier ministre Manuel Valls, la ministre s’est alors interrogée: “Est-ce qu’il ne faudrait pas un journal télévisé d’actualité pour les enfants?”

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH.

On en reparlera justement…

Source : L’express

P.S. au passage, Giacometti a précisé que la ministre avait mal recopié le sondage :

Ce qui dit le sondage

Le sondage Ipsos (commandé par Fleuve Editions) portait sur la croyance dans les Illuminati et pas sur les théories du complot en général. Les résultats principaux ? Un Français sur cinq y croit. Et la croyance augmente chez les jeunes. Un tiers des 18-24 ans estiment que les Illuminati existent.Première remarque, la ministre a sous estimé le pourcentage des jeunes. Un jeune sur trois, c’est quand même inquiétant. Les données intégrales du sondage sont disponibles chez notre éditeur. Il suffit de contacter l’attachée de presse. Deuxième remarque : si la question avait porté sur une défiance envers les médias et les institutions, du genre « croyez-vous qu’on nous cache des choses », le chiffre aurait été beaucoup plus important. Un sondage Opinion way de 2012 révélait que 50 % des Francais se méfiaient de la parole officielle (et particulièrement les Français aux idées politiques… extrémistes).

====================================================

En conclusion, elle a présenté son plan (plus de détails ici, le pdf là – je n’ai pas lu, si vous trouvez des trucs croustillants, mettez les en commentaire merci):



 

131 réponses à [Délation] Quand l’école trouve “insupportable” que les élèves posent des questions, et en dénonce 40 à la police pour leurs propos…

Commentaires recommandés

Kiwixar Le 29 janvier 2015 à 05h54

Je vois toute cette histoire de “Charlie” comme une volonté de diviser les Français, un peu comme le mariage homo, avec des gens farouchement pour, d’autres farouchement contre, même si ça les concerne en fait bien moins que le chômage et l’arnaque 2008-2015 de la privatisation des gains bancaires et de la mutualisation des pertes.

J’ai l’impression qu’avec le CHF, les subprimes du gaz/pétrole de schiste US, le défaut de la Grèce, les pouvoirs politiques s’attendent à ce que la finance et les banques explosent à n’importe quel moment en 2015, et souhaitent s’assurer que les Français seront bien divisés et s’étriperont entre pauvres, au lieu de se tourner vers les 1% responsables de toute cette misère, des rideaux de banques fermés, et de la FAIM.

  1. Serge Le 29 janvier 2015 à 05h32
    Afficher/Masquer

    Voilà où ça mène en effet !
    Ils font semblant de placer la raison au centre de l’école,mais en réalité ,c’est bien l’émotion et les passions qu’ils y mettent …


    • Gaïa Le 29 janvier 2015 à 07h44
      Afficher/Masquer

      Faire appel aux profs pour pratiquer la délation et non l’écoute et le débat voilà un bel objectif pédagogique qui a plutôt des relents de Vichy.


      • achriline Le 29 janvier 2015 à 12h40
        Afficher/Masquer

        Pour abonder dans le sens de Gaïa
        Enorme !!!! comme dirait Olivier, dans l’intervention à RTL à 1’48 “… l’enseignant n’a pas réussi au sein de sa classe à régler le problème et l’a fait remonter au chef d’établissement … les enseignants qui m’écrivent beaucoup donc j’ai aussi un contact direct …”
        Nous avons donc au sein de l’école laïque des dénonciateurs qui rendent compte directement à leur ministre ?
        Manque de confiance envers le chef d’établissement qui pourrait étouffer l’affaire ?
        Espoir d’évolution de carrière rapide ?

        Et ce serait ces gens là qui seraient chargés des cours de morale si ça existait encore ?


      • V_Parlier Le 29 janvier 2015 à 19h16
        Afficher/Masquer

        Le pire est que les membres de cette bobosphère sont si orgueilleux que leurs propos ne les choquent absolument pas. Ils savent qu’eux pensent bien, donc ils peuvent se permettre de dire tout cela et de sanctionner ceux qui pensent mal, ceux qui ne sont pas comme eux naturellement immunisés contre l’extrémisme. Pour des gens comme NVB tout est clair et vous vous posez déjà trop de questions, à cause des vilains blogueurs subversifs sur Internet (hmmm… un truc de plus à surveiller pardi!)


  2. Kiwixar Le 29 janvier 2015 à 05h54
    Afficher/Masquer

    Je vois toute cette histoire de “Charlie” comme une volonté de diviser les Français, un peu comme le mariage homo, avec des gens farouchement pour, d’autres farouchement contre, même si ça les concerne en fait bien moins que le chômage et l’arnaque 2008-2015 de la privatisation des gains bancaires et de la mutualisation des pertes.

    J’ai l’impression qu’avec le CHF, les subprimes du gaz/pétrole de schiste US, le défaut de la Grèce, les pouvoirs politiques s’attendent à ce que la finance et les banques explosent à n’importe quel moment en 2015, et souhaitent s’assurer que les Français seront bien divisés et s’étriperont entre pauvres, au lieu de se tourner vers les 1% responsables de toute cette misère, des rideaux de banques fermés, et de la FAIM.


    • lemoine001 Le 29 janvier 2015 à 10h45
      Afficher/Masquer

      C’est exactement cela. Je pense que vous avez totalement raison.

      Ils se préparent sur tous les plans. Le lien avec le QE parait clair (si j’ai compris quelque chose à cette affaire) : http://lemoine001.com/2015/01/23/ce-que-je-comprends-du-qe/


    • Louve Bleue Le 29 janvier 2015 à 10h49
      Afficher/Masquer

      Vilain complotiste ! (humour)


    • Mélissa Le 29 janvier 2015 à 14h02
      Afficher/Masquer

      @Kiwiksar,

      D’un certain point de vue,j’ai parfois l’impression que sur toute la planète, tout est mis en œuvre pour empêcher la réconciliation entre les Chrétiens (ou assimilés…) et musulmans…Cui Bono?


    • Deres Le 29 janvier 2015 à 15h01
      Afficher/Masquer

      Les politiques se servent de tout événements pour occuper l’espace médiatique. Et si c’est sur des sujets sociaux beaucoup moins compliqué pour eux que l’économie, et sur lesquels il est beaucoup plus difficile de mesurer les effets, cela les arrange largement. Pour le PIB ou le chômage, il y a des métriques objectifs donc les promesses en l’air mène à des retours de bâtons. Les effets de toutes ces mesurettes politiques à l’école sont impossibles à mesurer donc elles sont indispensables et la Ministre pourra se vanter oralement de leur efficacité non vérifiable.


  3. Ovuef2R Le 29 janvier 2015 à 06h53
    Afficher/Masquer

    Quand j’entends le mot “Valeurs” dans la bouche d’un homme politique je sais qu’il va me prendre pour un con.
    C’est un axiome qui fonctionne depuis très longtemps, depuis que la phrase “je défends vos valeurs” est devenu le leitmotiv de ceux de droite ou de gauche qui croient faire de la politique quand ils ne font que du marketing.


    • Deres Le 29 janvier 2015 à 15h03
      Afficher/Masquer

      Ils font n’importe quoi, mais toujours dans la “justice sociale” en tout cas. Les philosophes débattent encore du sens de cette expression. Certains disent que cela veut juste dire que le pognon arrive dans les poches des clients visés …


  4. Beaugrand Le 29 janvier 2015 à 06h56
    Afficher/Masquer

    Le gouvernement aux ordres de la kleptocratie est aux abois. Son délire sécuritaire prouve qu’il ne maitrise plus rien en cette veille de krach généralisé.


  5. Ludo Le 29 janvier 2015 à 07h07
    Afficher/Masquer

    Votre pays part quand même sacrément en couille … ca fait vraiment peur !

    Faut quand même se rendre compte que des gamins qui font pas la minute de silence (rien ne les y oblige) est un problème de niveau national. Y’a vraiment pas d’autre problème, non non.

    Sans déconner, posez vous la question de savoir pourquoi ce genre de truc c’est pas possible en Suisse …. moi je suis en train de me poser la question en tout cas. Sérieusement.

    Votre gouvernement est une mauvaise blague …

    J’sais pas moi, vous comptez attendre que ca aille jusqu’où avant de bouger ? J’sais qu’on sait pas quoi faire, mais la faut commencer à chercher, et pas se dire “jusque la ca va, jusque la ca va …”


    • Kiwixar Le 29 janvier 2015 à 08h42
      Afficher/Masquer

      Je confirme, vu de l’hémisphère sud, la France marche complèment sur la tête.


      • Ardéchoix Le 29 janvier 2015 à 10h17
        Afficher/Masquer

        “on est obligé, sinon avec la pesanteur on tombe.”Thomas THÉVENOUD


    • Louve Bleue Le 29 janvier 2015 à 10h58
      Afficher/Masquer

      Rigolez pas trop. Y’a pas de raison valable pour que l’épidémie du chaos ne parvienne pas en Suisse . Hihihi ! Une voisine franc-comtoise.


      • Ludo Le 29 janvier 2015 à 11h31
        Afficher/Masquer

        Oula, loin de moi l’idée de rire sur ce sujet, bien au contraire.

        Et j’en profite pour faire une précision, quand je dis “votre gouvernement est une mauvaise blague”, je sais très bien que nos politiciens suisses ne valent pas forcément mieux. Mais il faut quand même constater qu’il y a de gros problème dans votre système politique, car chez vous on vous impose des lois liberticide sans que vous ayez votre mot à dire, tandis qu’en Suisse ce n’est tout simplement pas possible. Alors c’est pas parfait c’est sur, mais ca marche quand même pas trop mal.

        Vous n’avez vraiment pas les bons outils pour vous faire entendre, peut-être faut-il commencer par la ?


        • bourdeaux Le 29 janvier 2015 à 11h46
          Afficher/Masquer

          Que voulez-vous, nous avons gardé un certaine affection pour les monarques et la noblesse d’état. On a beau avoir zigouillé les gardes suisses, nous avons conservé notre fonds de sauce monarchique pour nous fabriquer un “absolutisme inefficace”, mais ré-pu-bli-cain ! 🙂


        • O FJ Le 29 janvier 2015 à 13h52
          Afficher/Masquer

          Ajoutons qu’en Suisse, seul l’enseignement supérieur est géré au niveau fédéral. L’enseignement primaire et l’enseignement secondaire relèvent des cantons.
          Alors, comment pourrions nous progresser avec notre mammouth irréformable ?


    • Choupinet Le 29 janvier 2015 à 12h27
      Afficher/Masquer

      @Ludo

      Ca vient de loin : pour dire la chose grossièrement, la France des années 60 était un cauchemar des USA, et Charles de Gaulle le Poutine du XXè siècle (lequel Gaulle qui a empêché le pays de devenir un protectorat administratif états-unien en 1945, ça commençait mal. Oups, non, c’est Poutine qui est le Gaulle du XXIè siècle, en fait)

      Par ex. le Mirage III de Dassaut était une insulte aux avionneurs US : ce petit pays rempli de ploucs sales ose fabriquer des avions meilleurs que les nôtres ? ? ? Fabriquer un sous-marin nucléaire TOUT SEUL alors qu’il flageole encore sur ses ruines de la guerre ? ? ? Puis, plus tard : envoyer une fusée Ariane et un satellite en orbite DU PREMIER COUP ? Ils osent avoir le meilleur système de santé du monde en PARTAGEANT ? ? ?

      Eh oui, la France d’il n’y a pas si longtemps, c’était aussi ça.

      Cette France-là était une anomalie de la réalité qu’il fallait corriger “d’abord, parce que”, et puis aussi car c’était un obstacle concret aux projets et à l’image de supériorité US.

      D’où, intoxiquer le pays sur la durée, autant et chaque fois que c’était possible, pour arriver à l’empoisonnement et au délitement d’aujourd’hui. Un empoisonnement lent et continu.

      Etant donné le rapport de force et la détermination de l’adversaire, la France a offert une belle résistance, mais là maintenant, on dirait bien que l’érosion et ses fissures puissent lui être fatales.

      Combien de pays auraient tenu aussi longtemps face à cette guerre d’usure ? Combien de pays – certains pourtant neutres – ont cédé pour tellement moins que ça ?

      Dites-vous bien que si ce pays flanche – avec aussi tous ses défauts, hein, on ne parle certainement pas d’un pays sympathique, ni parfait – si ce pays flanche, c’est que le reste du monde est drôlement malade.

      La France d’aujourd’hui marche sur la tête, oui, et même, souvent elle rampe. Combien d’autres pays n’osent même plus ça, désormais, ramper ?
      __________

      (et ça maintenant, ce n’est pas pour @Ludo qui a dit les chose vraies. C’est un cri du coeur pour moi et ça fait du bien)

      Merde, à la fin !


      • Choupinet Le 29 janvier 2015 à 12h40
        Afficher/Masquer

        Zut, je n’aurais pas dû dire “certains [pays] pourtant neutres”.

        C’était mesquin, parcellaire et mal informé, chacun construit sa stratégie selon ses moyens, ses circonstances et avec ses informations.

        C’est tout le problème, dans les pays à grande gueule : savoir quand se taire.

        Désolé.


    • Deres Le 29 janvier 2015 à 15h05
      Afficher/Masquer

      La grosse surprise … Cela fait au moins dix ans que l’équipe de France ne chante plus la Marseillaise au complet et que le public la hue souvent dans les tribunes. Et on découvre soudain benoîtement que l'”union nationale ” n’est pas parfaite. C’est le bal des faux-culs …


    • V_Parlier Le 29 janvier 2015 à 19h25
      Afficher/Masquer

      Ludo, je dirais plus qu’une mauvaise blague: C’est un cauchemar dont on ne se réveille pas! Scène de schyzophrénie aïgue où après avoir accordé la quasi-impunité à tous les moins de 18 ans (voire même aux autres) en matière d’agressions graves envers les personnes, on va bientôt incarcérer les gamins de 8 ans qui ne sont pas Charlie. J’avoue qu’en ce moment je dois me contrôler si je suis amené à discuter du sujet. On respire, fff… on se maîtrise…


  6. Nicolas Le 29 janvier 2015 à 07h23
    Afficher/Masquer

    Ainsi donc, tous ceux qui ne s’abandonnent pas à l’injonction républicaine d’émotion…
    Ceux qui voudraient garder la tête froide pour essayer de comprendre les tenants et les aboutissants … seraient des crypto-terroristes?
    On en est là ?


    • bleu ciel Le 29 janvier 2015 à 08h26
      Afficher/Masquer

      12 morts suite a attentats a la kalachnikov, cela justifie bien une dose d’emotion, mm sans “injonction républicaine”, non? Et tenter de comprendre tenants et aboutissants ne devrait conduire ni a excuser, ni a justifier l’injustifiable! Enfin, j’espère que l’on n’en est pas déjà la! ;o))


      • Nicolas Le 29 janvier 2015 à 10h13
        Afficher/Masquer

        Je vais être plus clair.
        Il y a un temps pour l’émotion, et croyez-moi, le soir du 07 Janvier, j’ai été tétanisé, comme
        l’immense majorité de mes concitoyens.
        Et puis, il y a un temps pour la réflexion, afin d’essayer de comprendre quels sont les tenants
        et les aboutissants de cette sordide affaire, et des récupérations tous azimuts qui n’ont pas manqué, et ne manqueront pas d’avoir lieu.
        Bien cordialement.


  7. lemoine001 Le 29 janvier 2015 à 07h49
    Afficher/Masquer

    Au moment où il y avait les attentats de l’OAS, un crétin a cru bon de crier “mort aux cons” devant le général de Gaulle. Personne n’a pensé à le poursuivre ni pour insulte ni pour apologie du terrorisme. Le général a répliqué “VASTE PROGRAMME, Monsieur, VASTE PROGRAMME …. ”

    C’était un autre temps ! D’autres mœurs.


    • mobilisen Le 29 janvier 2015 à 09h00
      Afficher/Masquer

      Wikipedia :
      « Mort aux cons ! » est un slogan du jargon militaire utilisé pour stigmatiser l’ennemi.
      Mort aux cons est aussi le nom d’une Jeep de la 2e division blindée du général Leclerc. Durant la Seconde Guerre mondiale, le capitaine Raymond Dronne des Forces françaises libres (9e compagnie de combat, La Nueve) du régiment de marche du Tchad puis 2e division blindée, baptise sa Jeep « mort aux cons ». Elle fut la première à entrer dans Paris, le 24 août 1944, lors de la bataille pour la libération de la capitale.
      Au sujet de l’inscription, Charles de Gaulle aurait déclaré « Vaste programme » ou « Lourde tâche » en commentaire, mais les formes de l’anecdote varient, proposant d’autres contextes.


      • Alae Le 29 janvier 2015 à 12h33
        Afficher/Masquer

        @ lemoine001

        Comme l’a dit Mobilisen, ce n’était effectivement pas un crétin, mais le capitaine Dronne. Le général Leclerc lui avait ordonné à plusieurs reprises d’effacer son “mort aux cons” de sa Jeep, sans résultat.
        Et c’est comme ça qu’une Jeep marquée “Mort aux cons” a mené la libération de Paris. 🙂


    • Hadria RIVIERE Le 29 janvier 2015 à 09h17
      Afficher/Masquer

      Le Général – Homme d’État n’avait besoin d’aucun subterfuge pour se faire respecter….Puisque gouvernant la France il ne pouvait guère se sentir remis en cause, par une quelconque réflexion = son pouvoir était légitime et reconnu par nombreux français!!!

      Pour désamorcer… une situation tendue…Rien de tel que l’humour…Et, il en avait le Généralissime !!!!

      Aujourd’hui ce gouvernement comme les précédents… Ne gouverne rien… Ils sont aussi paumés que les gamins de banlieues, ils sont complètement déconnectés de la réalité de e que vit la grande majorité des français…

      La Ministre de l’Éducation que sait-elle réellement des problèmes, des difficultés, des douleurs….auxquels sont confrontés les familles de ces jeunes en perdition… problèmes ayant forcément une répercussion sur l’évolution, l’équilibre…. de ces gamins?

      J’ai travaillé pendant 25 ans auprès de jeunes étiquetés “délinquants, dans les prisons, sur les quartiers dits difficiles où l’alcool, la toxicomanie, les anxiolytiques…. font des dégâts considérables…

      Personne ne s’en inquiète…. La répression… Toujours plus de répression… répondre au désespoir par du terrorisme d’État… Je n’ai jamais été convaincue que la solution se trouvait là…Sinon les États Unis avec leur peine de mort, leurs prisons croulant sous le nombre de pensionnaires et de surcroît avec leurs mentalité de cow-boy cherchant à régler tous les problèmes avec un colt… seraient devenus “le pays de OUIOUI” où régnerait paix, douceur, solidarité et empathie…

      Les faits tếtus ont l’air de nous démontrer le contraire… Et, nous pauvres pommes… nous acceptons sans broncher, qu’un gouvernement avec un pourcentage de discrédit hyper important organise l’emprisonnement, embrigadement de nos enfants… sans broncher….

      Y-a pas comme un sérieux problème au pays de Descartes, dans le pays qui a “trucide” son roi et balayer d’une sacrée révolution les privilèges “des sangs bleus” ????

      Nous avons démissionne et avons accepte que les “sang bleu” soient remplacés par une oligarchie qui œuvre, à la destruction de tout ce qui faisait la grandeur de ce pays… D’ailleurs le Général De Gaulle ce n’est guère ni avec compassion, ni avec compréhension qu’il regarderait ce qui actuellement se passe en France.. mais avec effarement.

      Comment pouvons-nous laisser des politiciens qui n’ont jamais rien fait d’intéressant ou de constructif….pour la collectivité poursuivre leur œuvre de destruction massive en s’attaquant au ciment qui constitue notre pays multicolore : le vivre ensemble?

      Pendant des décennies, les politiciens ne sont guère occupe de l’école et encore moins des enfants qui y vivent… Pour ces politiciens l’école était source de dépenses qu’il fallait réduire de manière drastique…. alors pendant des décennies les politiciens ont laissé l’école s’enfoncer dans les méandres de illettrisme, de l’analphabétisme…des échecs scolaires de plus en grand nombreux…. ce qui conduit à l’obscurantisme…

      Pourquoi alors aujourd’hui s’étonner des problèmes ou difficultés qui surgissent?

      Rappelez-moi le nom analphabètes, de sacrifiés de l’école, de sans diplôme… qui sortent chaque année de cette machine infernale qu’est l’Éducation Nationale…. Pour aller grossir les rangs des demandeurs d’emplois?

      A des enfants sans rêves, sans espoir et surtout sans perspectives tangibles, sans projet de vie… Les politiciens veulent imposer l’idéologie dominante… Celle qui consiste à ingurgiter illico presto leurs discours, leurs incantation et celle de l’oligarchie…. De se se moque-t-on????

      Pour ces gamins, pour la plupart des ado en opposition avec le monde des adultes… S’opposer…c’est s’affirmer…
      Et, parce qu’il s’oppose de manière maladroite.. il faudrait tous les mettre en prison…Il faudrait leur imposer une seule et unique versions des faits… Il faudrait les défaire des guenilles qui leur reste… pour mieux les soumettre….

      Qui marche sur la tête? C’est ados paumés… ou les politiciens qui ont perdu tout sens de la mesure????

      En remplissant les prisons, les centres ouverts pour mineurs…. nous ne fabriquons pas des citoyens responsables logiques…Mais simplement soit un troupeau de mouton…soit des contingent entier de futurs mercenaires se proposant au plus offrant pour organiser des massacres… là où leurs commanditaires leurs demanderont de le faire…

      Leur vie et celle des autres… ne valent rien…Pourquoi s’embarrasser de scrupules puisque pour foudre leur vie en l’air… les politiciens avec la complicité du peuple ne se sont guère embarrassé de scrupules pour la détruire????

      Et, la prison ne les rendra pas docile….Au contraire… J’ai vu sortir de ces cages… des adultes révoltés, prêts en découdre…devenus cruels etc….La prison n’est et, ne sera jamais la solution pour davantage de tranquillité… davantage de paix…. pour les jolis bobos des quartiers chic de Paris ou d’ailleurs….Cela est une CERTITUDE!

      Hadria RIVIERE


  8. gracques Le 29 janvier 2015 à 07h50
    Afficher/Masquer

    C’est exactement ça , Poutine en haitie , les djihadistes dans nos banlieues ….
    Comme disait l’autre , meme si je constate les causes , je ne suis pas sur de partager le diagnostic quant a l’envoutement des classes dirigeantes……
    Misère de la gauche de raison.
    Il va rester quoi pour changer tout ça ? les sceances de désenvoutement ( ou des messes tres chrétines.. oups) en haitie et la kala dans le 93 ?


    • ANDCO Le 29 janvier 2015 à 14h26
      Afficher/Masquer

      Non seulement ce n’est pas complètement idiot mais c’est tout à fait ça.
      La naïveté est une qualité magnifique, que nous prenons, nous qui sommes au sommet de la pyramide intellectuelle mondiale (ouf !) pour un trait primitif.
      Les dirigeants occidentaux ONT VENDU leur âme au Diable, en échange d’aménagements luxueux de leur vie personnelle.
      Une vieille histoire quoi …


  9. Vallois Le 29 janvier 2015 à 08h05
    Afficher/Masquer

    Les types qui parlent de théories du complot sont plus versées dans les théories du complot que ceux qui ne pensent pas comme eux supposés être dans la théorie du complot.
    Ainsi est né la théorie de la théorie du complot. Des complotistes contre ceux qui ne pensent pas comme eux.

    Ensuite c’est un outil d’inquisition sophistique redoutable et fasciste pour tuer toute opposition.


    • Choupinet Le 29 janvier 2015 à 11h27
      Afficher/Masquer

      Tsk… il n’y a pas de complot.
      De toute façon, je ne peux rien dire.


      • Deres Le 29 janvier 2015 à 14h54
        Afficher/Masquer

        Il n’y a pas de complot, les hommes sont trop bêtes pour arriver à maîtriser les événements. On le voit bien avec nos gouvernements qui ont beaucoup de pouvoir mais se font toujours surprendre par tout ce qui se produit et arrivent difficilement à planifier sur la semaine suivante …

        Si des extra-terrestres sur-intelligents existent, à la rigueur …

        J’ajoute que je partage à 100% l’avis d’OB sur ces réactions politiciennes :
        AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh !


        • V_Parlier Le 29 janvier 2015 à 19h07
          Afficher/Masquer

          Mis à part le fait que les gouvernants n’ont plus tant de pouvoir (UTILE) que çà, on peut constatern c’est vrai, que même quand il y a eu des complots dans l’histoire vieille ou récente (ou plus pudiquement projets, plans, etc…) ils se sont souvent contrecarrés les uns les autres. (Mais çà ne veut pas dire qu’il n’y a pas tentative).
          Pour revenir à l’histoire des Illuminati, le choix de cette “théorie” me fait sourire car on peut mettre le nom qu’on veut sur des choses qui existent bel et bien. Si on se penche sur les projets d’Adam Weisshaupt (fondateur des illuminés de bavière, c’est bien du concret) on s’aperçoit avec stupeur… qu’il s’agit de quelque chose qui se rapproche très fort du traité transatlantique, de la suppression du pouvoir des Etats au profit d’une caste mondialiste, d’une guerre contre toutes les formes de traditions, le tout emballé dans un folklore ésotérique encore à la mode chez les fr… oups… attention à ce qu’on dit quand même! En tout cas l’illustration du billet d’un dollar laisse penser: qui est la puissance candidate autodésignée pour jouer le rôle des Illuminati contemporains? Juste une question de vocabulaire. Illuminati çà fait plus fantastique et effrayant, alors qu’impérialisme çà ne fait plus son effet.


  10. monique Le 29 janvier 2015 à 08h19
    Afficher/Masquer

    youpi!!les prisons pour djeunes!!!
    les locaux existent :les établissements scolaires……
    les gardiens existent:les profs….il paraît que le gouvernement en”cherche”quelques milliers supplémentaires…..où???dans les égouts??
    des barreaux aux fenêtres gracieusement”moyennant finance”installés par notre bienfaiteur national:bouygues….
    et le tour est joué!!!
    on ne va pas se faire emmerder par de mauvais citoyens….


  11. Gribouille Le 29 janvier 2015 à 08h20
    Afficher/Masquer

    Ce qui est dingue, c’est que nous sommes passés de la liberté d’expression au contrôle de la parole.


  12. tepavac Le 29 janvier 2015 à 08h38
    Afficher/Masquer

    Effectivement Chris, très bien résumé et avec humour.


  13. Lionel Le 29 janvier 2015 à 08h49
    Afficher/Masquer

    Une société qui marche sur la tête, c’est une société qui traite les adultes comme des enfants et les enfants comme des adultes. On y est.


  14. alexg81 Le 29 janvier 2015 à 08h59
    Afficher/Masquer

    La délation c’était bien pendant l’occupation durant la seconde guerre mondiale ? Maintenant on case les gens de façon binaire : les Charlie et les non-Charlie (ou les terroristes selon nos élites bien-pensantes), et toute personne qui dénonce les seconds devient un bon français.

    Lorsqu’on bascule dans ce genre de schéma, ca veut dire que la fin de ce système est proche. Vu qu’il est désormais devenu impossible de le sauver à cause des banquiers et des bureaucrates de Bruxelles qui ont préféré laisser grossir la dette pour maintenir sous pression les pays de l’UE en les forçant à libéraliser leur économie et à mettre le plus de personnes sous le carreau, autant détourner la colère du peuple sur autre chose pour ne pas voir le vrai ennemi de la France. C’est pas les djihadistes, c’est les Etats-Unis comme le disait Mitterrand dans son dernier livre avant la mort.


  15. ReMiNz Le 29 janvier 2015 à 09h01
    Afficher/Masquer

    Concernant le JT pour enfants, il y a déjà cette émission sur france 4

    http://education.francetv.fr/selection-thematique/1-jour-1-question-o35618

    Je n’ai vu que celle sur le djihad (où l’on apprend que l’Arabie Saoudite c’est super !), Poutine, Al Assad, le 11 septembre, le Président de l’Europe….Pas le courage de visionner les autres


    • FileDansLeVent Le 29 janvier 2015 à 11h19
      Afficher/Masquer

      @ReMiNz

      Je viens de visionner la réponse pour le 11 septembre…

      Pauvre de nous. Si j’avais des enfants en âge d’aller à l’école je serais obligé de faire de la ré-in formation.

      Du coup je considérerais probablement la solution de ne pas les mettre à l’école.


    • sg Le 29 janvier 2015 à 21h01
      Afficher/Masquer

      J’allais proposer le lien de ReMiNz.

      Effectivement, j’avais vu l’émission animée “1jour1question” sur France 4 le matin entre deux dessins animés. Cette émission parlait du terrorisme, c’était celle-ci:

      http://1jour1actu.com/info-animee/comment-les-pays-luttent-contre-le-terrorisme/

      Cette émission était sortie bien avant l’attaque sur Charlie Hebdo. Et bien déjà à l’époque, je trouvais que c’était une propagande pleine de manipulation intolérable jouant sur les bons sentiments et les belles valeurs de l’humanisme (“super on aide les syriens en donnant des médicaments et en donnant des armes aux rebelles, c’est comme ça qu’on crée la paix les enfants, c’est normal les armes!” — en gros, donner des armes aux rebelles c’est super et nécessaire et c’est tout aussi bien que de donner des médicaments, comment un enfant peut-il être capable de discerner le juste du mauvais avec ça?).

      Alors après l’attaque de CH, je n’imagine pas ce que d’autres programmes de type “JT pour enfants” pourraient nous proposer…


  16. voronine Le 29 janvier 2015 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Ces gosses que l’on livre à la police et à la justice, on est en train d’en faire des héros et des résistants , dans leur tete , et vis à vis de leur entourage familial , social, scolaire…. en plus, vu leur age, ils ne sont pas condamnables, c’est la double betise …Le résultat sera terrible !


  17. Arnaud Le 29 janvier 2015 à 09h21
    Afficher/Masquer

    lorsque ces enfants arriveront au bac, ils auront au moins les bons arguments pour illustrer ce qu’est un pays fasciste…


  18. venien Le 29 janvier 2015 à 09h27
    Afficher/Masquer

    Ma fille a 7 ans, entre le mercredi 7 et le dimanche 11 janvier 2015, j’ai fait attention à ce qu’elle ne voit pas les infos ( heureusement que Gulli n’a pas interrompu ses programmes ! ) et ce afin de la protéger.
    Mais à l’école, ils leur en ont parlé ( CE1 !!!) , et ma fille en rentrant de me demander :

    Papa, c’est qui Charlie ? il est mort Charlie ? pourquoi il est mort Charlie ?

    Notre Etat est devenu fou, nos dirigeants n’ont plus de sens commun.
    Protéger les enfants devraient être leur mission première par dessus tout le reste, mais ils les impliquent…..


    • Scrib Le 29 janvier 2015 à 11h08
      Afficher/Masquer

      Il l’ont fait en maternelle !!
      Ma fille est rentré en me demandant si je cite : “les méchants qui avaient tués ont été arrété ?”

      Plusieurs jours après, c’était toujours : “On a vu des méchants, ils avaient les mains attachés dans le dos”

      Ils n’ont rien trouvé de mieux pour expliquer pourquoi ils étaient confinés dans l’école pour manger (je suis en IdF à quelques Km de Dammartin en Goele)

      J’avais essayé de la protéger de ça…
      On a misérablement échoué grâce à l’école…
      On a du expliqué en version light “oui y avait des méchants, maintenant c’est finis, ils ont été arrété”

      Ma fille à 5 ans…
      Elle n’a pas a savoir ça, … à 5 ans merde !
      L’école c’est défendu en nous expliquant qu’ils avaient reçus des consignes (ministère / préfecture ? )

      Les maitres et maitresses, ne sont ils pas assez forts pour absorber la pression ?
      Doivent ils transmettre les peurs à des enfants ?

      Je suis scandalisé (de tout : de CH, des attentats, des lois séuritaires, des dérives, …)
      Je ne crois plus en grands choses concernant nos dirigeants


      • FileDansLeVent Le 29 janvier 2015 à 11h23
        Afficher/Masquer

        @Scrib “L’école c’est défendu en nous expliquant qu’ils avaient reçus des consignes (ministère / préfecture ? )”

        Mais comment se fait-il que ces gens ne réfléchissent pas un minimum avant d’accepter d’obeir à des consignes indignes ?


        • petouille Le 29 janvier 2015 à 12h09
          Afficher/Masquer

          Alors là, il y aurait beaucoup à dire, c’est pas un problème de réflexion, c’est une question de lâcheté .


        • Horzabky Le 29 janvier 2015 à 12h55
          Afficher/Masquer

          Parce qu’ils ont des carrières à faire, des crédits à payer et leurs propres enfants à nourrir…


          • FileDansLeVent Le 29 janvier 2015 à 13h31
            Afficher/Masquer

            Evidemment, on en est tous là.

            Mais pour les plus éveillés, ceux qui mesurent la portée de toute cette M…, pourront-ils toujours se regarder dans une glace ?

            Notez bien que je ne prétends pas dire ce que je ferai moi-même.
            Ceci dit je n’obeit pas facilement et je trouve qu’avoir un miroir dans une salle de bain, c’est pratique.


            • FileDansLeVent Le 29 janvier 2015 à 13h40
              Afficher/Masquer

              Correction
              Notez bien que je ne prétends pas dire ce que je ferai moi-même.
              Ceci dit il me semble que je n’obeirait pas facilement à un ordre qui heurterait ma conscience et je trouve qu’avoir un miroir dans une salle de bain, c’est pratique.

              Note au WebMaster du site: Merci de régler le “timeout” du mode edit (celui lorsqu’on a entamé une édition). Je m’y suis repris à plusieurs fois, mais il m’a été impossible de faire mes changement avant que la fenêtre d’édition ne se referme. Merci.


      • bourdeaux Le 29 janvier 2015 à 12h10
        Afficher/Masquer

        Ma fille a 4 ans, je comprends votre indignation. Je crois qu’à ce stade-là, la bêtise crasse est la seule explication rationnelle. En lisant les “mesures” prises par le ministre Vallaut-Belkacem, je me suis récité cet aphorisme de Pascal : “Quand tous vont vers le débordement, nul n’y semble aller. Il suffit que quelqu’un s’arrête pour faire remarquer le débordement des autres, comme un point fixe”. On est en plein débordement, sans aucun doute, et je n’ai quant à moi plus AUCUNE confiance dans l’administration nationale chargée de l’éducation.


  19. Parano Le 29 janvier 2015 à 09h51
    Afficher/Masquer

    Conditionnement…
    Rien de mieux que de miser très tôt sur les enfants…

    Voir l’émission “1 jour, 1 question”.
    Programme destiné aux petits et diffusé le matin entre deux dessins animés…

    Ci-après le site officiel.
    Parcourez et regardez notamment les sujets sociétaux, politiques, etc…
    Il y a de quoi être effaré.
    Bon courage…

    http://education.francetv.fr/selection-thematique/1-jour-1-question-o35618


    • V_Parlier Le 29 janvier 2015 à 19h38
      Afficher/Masquer

      J’ai commencé et le courage m’a vite manqué, en effet.
      Et c’est fait avec notre argent…


  20. soleil Le 29 janvier 2015 à 09h55
    Afficher/Masquer

    la mission de l’école est d’instruire les enfants quel que soit l’origine social, religieux, politique. L’image retransmise à la télé est dure et n’a aucune forme d’instruction. La mission de base de l’école est d’apprendre à lire, écrire et compter pour savoir se débrouiller plus tard.
    La laïcité c’est la séparation de l’église et de l’etat qui a eu lieu le 9 décembre 1905. Il s’agit bien de laïcité française.


    • Drômois Le 29 janvier 2015 à 11h44
      Afficher/Masquer

      La mission de l’Ecole devrait être d’apprendre à réfléchir pas de savoir réciter le code pénal par coeur (nouveaux “programmes” d’instruction civique !)
      Les “valeurs républicaines” n’existent pas : la République c sont seulemnt un ensemble de textes qui varient dan sle temps.
      Il faudrait dire “Valeurs de la 5ème République” mais … la 5éme c’est probablement la pire des républiques. (à cevelopper ..)


      • Pierre Le 29 janvier 2015 à 15h28
        Afficher/Masquer

        Je vous avoue, sans malice, que j’aimerais bien vous voir développer.


        • Drômois Le 29 janvier 2015 à 16h50
          Afficher/Masquer

          Lisons ce que dit Wikipedia du livre “Le Coup d’Etat Permanent d’un certain Miterrand:

          “Selon Mitterrand, le chef de l’État est devenu tout-puissant : il montre la faiblesse du gouvernement et du Parlement, marginalisés par le président de la République. …”
          “François Mitterrand insiste aussi sur les abus en matière de justice et de police, …”

          “Il montre qu’un pouvoir personnel qui entend s’appuyer directement sur le peuple en écartant les corps intermédiaires fait paradoxalement le jeu d’une technocratie rampante qui s’installe au sein de l’administration et confisque en réalité le pouvoir appartenant à la représentation nationale. …”

          http://fr.wikipedia.org/wiki/


      • Sumbawa Le 29 janvier 2015 à 20h02
        Afficher/Masquer

        Que l’école apprennent à nos enfants, la lecture , l’écriture, le calcul. il y a encore du boulot à faire.

        Puis, l’histoire ( très important) , la géographie, les sciences.
        Apprendre à être curieux, passionné de découvrir, bref former des personnes instruites capable de se forger une ou plusieurs opinions par le biais de différentes sources, puis de les remettre en question, se remettre en question.

        Gouverner pour le peuple, par le peuple implique que le peuple soit correctement informés et capable de comprendre et d’analyser les évènements.

        Sinon, nous ne sommes plus en démocratie.


  21. blackhole Le 29 janvier 2015 à 09h59
    Afficher/Masquer

    “We don’t need no education
    We dont need no thought control
    No dark sarcasm in the classroom
    Teachers leave them kids alone
    Hey! Teachers! Leave them kids alone!
    All in all it’s just another brick in the wall.
    All in all you’re just another brick in the wall”

    Roger Waters (Pink Floyd) – Another brick in the wall part II – 1979


    • Léa Le 29 janvier 2015 à 11h03
      Afficher/Masquer

      C’est exactement à quoi j’ai pensé en lisant le début de l’article.

      Il y a du boulot Roger, envoie la basse..


    • Alae Le 29 janvier 2015 à 12h42
      Afficher/Masquer

      Depuis, il est malheureusement tombé dans la marmite du politiquement correct.


      • Léa Le 29 janvier 2015 à 15h35
        Afficher/Masquer

        Euh pas vraiment !

        C ‘est un ardent défenseur de la cause palestinienne.

        “« La souffrance endurée par le peuple palestinien depuis quarante ans d’occupation israélienne est inimaginable pour nous qui vivons à l’ouest et je soutiens leur lutte de libération. J’ai fait changer le lieu du concert, qui aura lieu à Wahat al Salam / Neve Shalom en signe de solidarité avec les voix de la raison, Palestiniennes ou Israéliennes, qui cherchent une voie non-violente pour une paix juste. »ism-suisse.org”


        • Alae Le 29 janvier 2015 à 19h34
          Afficher/Masquer

          @Léa
          La cause palestinienne, ça ne mange pas de pain. Vous connaissez beaucoup de gens contre ?
          Et sur tout le reste, calme plat. 🙂


  22. Rémi Laffitte Le 29 janvier 2015 à 10h04
    Afficher/Masquer

    Voila nous y sommes. A force de compromissions et de corruptions matérielles et morales plus personne ne fait confiance dans les instances dirigeantes administratives, législatives, exécutives, financières, militaires, éducatives ou médiatiques. Bref on y croit plus.

    Mais si nous sommes en démocratie alors la légitimité du pouvoir ne tient que par le consentement mutuel des citoyens qui l’acceptent conformément au pacte républicain. Donc si plus personne ne reconnait cette légitimité, les tenants du pouvoir ne peuvent logiquement le conserver que par le contrôle social et la force. La fabrication du consentement étant entrain de rencontrer ses limites le léger vernis démocratique répandu sur le système s’écaille et laisse apparaître les véritables nature et vocation de ceux qui dirigent et de leurs pantins médiatiques.


  23. Charles Le 29 janvier 2015 à 10h15
    Afficher/Masquer

    Très bon texte d’Alain Gresh, que j’avais lu avec effarement quand il est sorti (le 20 janvier dernier) sur ces propos : http://blog.mondediplo.net/2015-01-19-Charlie-je-ne-veux-voir-depasser-aucune-tete.


  24. lemoine001 Le 29 janvier 2015 à 10h15
    Afficher/Masquer

    J’ai fait une partie de ma scolarité au collège d’enseignement général de Villedieu les Poêles dans la Manche. Ce collège (en internat) avait la particularité d’appliquer à la lettre un règlement qui d’après la direction était celui instauré par Napoléon.
    Ce Napoléon était un sacré sadique. On pouvait se faire taper dessus, se faire tabasser à tomber dans les pommes mais il était impossible de se faire virer.
    Résultat : à la sortie pas mal d’abrutis, quelques gangsters, des anarchistes, des communistes. Mais aucun complètement indemne.
    Ce que je dois à l’école républicaine, je le dois à des professeurs de lycée à l’esprit ouvert et surtout à ceux qui, après avoir compris d’où je sortais, ont choisi de beaucoup laisser passer, de me faire confiance et surtout de me donner confiance. Cela a pris quelques années.


  25. FL Le 29 janvier 2015 à 10h28
    Afficher/Masquer

    Pas besoin d’aller très loin pour comprendre ce qu’il y a à comprendre : – http://www.les-crises.fr/conspirationnisme-lordon/


  26. Alae Le 29 janvier 2015 à 10h31
    Afficher/Masquer

    “Ils croient qu’ils se sont déjà emparé de l’âme de leur président, comme de celle d’Obama et autres leaders américains et européens, qui ne sont plus que des zombies.”

    Pardon, mais ce n’est pas totalement idiot. 🙂
    En tous cas, l’image est irrésistible.


  27. Guadet Le 29 janvier 2015 à 10h32
    Afficher/Masquer

    “Mettre la laïcité et la transmission des valeurs républicaines au coeur de la mobilisation de l’École
    Mesure 1 : Renforcer la transmission des valeurs de la République
    Mesure 2 : Rétablir l’autorité des maîtres et les rites républicains”
    Il existe donc bien une religion officielle obligatoire pour tous les Français, avec ses dogmes et ses rites, et même avec son délit de blasphème, comme on vient de le voir. Les autres religions ne sont que tolérées.

    “Mesure 5 : Mobiliser toutes les ressources des territoires”
    Les régions paieront, pas l’État.

    “Combattre les inégalités et favoriser la mixité sociale pour renforcer le sentiment d’appartenance dans la République”
    Avec internet et tout le progrès de la communication, la mixité n’est plus une solution : les gens se reconstruisent leur ghetto avec leur seul iphone. Quant aux inégalités, le gouvernement a choisi le système économique qui les creuse.

    “Mesure 6 : Engager un chantier prioritaire pour la maîtrise du français”
    Vous remarquerez que c’est sans rajouter une seule heure à son enseignement, mais seulement en mettant encore plus à part les enfants d’immigrés. Il y a donc contradiction avec l’idée de mixité

    “Mobiliser l’Enseignement supérieur et la Recherche”
    C’est à dire lui enlever le peu d’indépendance qui lui reste.

    Les terroristes ont gagné !


  28. Heirani Le 29 janvier 2015 à 10h49
    Afficher/Masquer

    Un ”JT pour enfants”… Non mais d’où il sort celui-lá. Ca fait des années que Bouygues a eu l’idée.


  29. Didier Bous Le 29 janvier 2015 à 10h58
    Afficher/Masquer

    Bon, on savait que la gauche ne tolère d’autre expression que la sienne. Cela s’aggrave puisqu’elle s’en prend à des enfants mais on reste dans la même tendance. Ce qui m’étonne est son agressivité vis-à-vis des jeunes ayant un lien avec l’Islam. Ils sont sensés, avec les autres jeunes de couleur, être ses enfants chéris, elle leur pardonne tout, du moins jusqu’à présent.
    Hollande passe son temps à tuer ou faire tuer des musulmans hors de France. Y-aurai-il un début de cohérence de la part du parti socialiste? La gauche est racialiste, mais jusqu’à présent, elle vénère la différence. Assisterions-nous, de plus en plus, à un retournement? Combiné à l’islamophobie de l’espace jacobin, au racisme allemand et à notre nullité, l’avenir devient de plus en plus angoissant.


  30. BELLEMAIN Le 29 janvier 2015 à 11h17
    Afficher/Masquer

    Ah Najet…a Young leader de la French American Foundation! Suis-je un conspirationniste en rappelant cette vérité jamais contestée? Devrais-je faire, connaissant cette vérité, comme si cette appartenance partagée par nos plus brillantes élites politiques, libérales quelles que soient l’art de la nuance, médiatiques, du monde des affaires,… n’avait aucune conséquence sur leurs actes, et aussi ne disaient rien de qu’ils sont, pour celles et ceux qui font ainsi allégeance à l’Empire? Please, quel numéro du wagon plombé m’a-t-on déjà attribué?


  31. Nomo Le 29 janvier 2015 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Ils ont inventé un nouveau crime moderne en ‘-isme’ façon novlangue : le complotisme ! Quelle horreur, oh mon dieu ! Vous posez des questions ? Mais c’est ignoble, comment osez vous ? Vous n’avalez pas tel quel ce qu’il y a sur les prompteurs de TF1, France 2 et BFMTV ? Mais êtes vous seulement humain ?
    L’esprit critique enseigné à nos enfants dans les école ? Non, “ces questions nous sont insupportables” on vous a dit. Et pour vous irez apprendre les valeurs démocratiques de la liberté… EN GARDE A VUE !

    de TF1 et France 2


  32. Olposoch Le 29 janvier 2015 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Ce serait bien que, dans un futur pas trop lointain, on ait une représentante de la diversité moche, à l’instar des équivalents masculins, pour lesquels la question ne se pose pas.
    Pour la compétence, pourquoi demander plus à une NVB qu’à une Morano…


  33. christian Le 29 janvier 2015 à 11h43
    Afficher/Masquer

    Ridicule, la théorie officielle est aussi une théorie d’un complot yéménito-irako-syrio-isiso-alqaidien à la graisse de hérisson pour leurs explications des faits divers du 7 janvier (les meurtres à charlie et Kasher)


  34. Zarathousthra Le 29 janvier 2015 à 11h47
    Afficher/Masquer

    Même lorsqu’elles sont fausses (et elles ne le sont pas toutes loin de là), les théories du complot expriment toujours une certaine vérité puisque ce ne sont jamais que des mythes moderne par lesquelles la population exprime son malaise grandissant à l’égard des “élites”.


    • Deres Le 29 janvier 2015 à 14h56
      Afficher/Masquer

      Les théories du complot sont une façon rassurante de se dire que le monde est ordonné et contrôlé. Il aurait donc un sens caché et un but. La réalité aléatoire et sans contrôle est trop horrible pour nos petits cerveaux qui aiment l’ordre. C’est la même construction mentale qui a besoin d’un Dieu pour expliquer le monde.


    • V_Parlier Le 29 janvier 2015 à 19h12
      Afficher/Masquer

      Il me semble que vous avez une conception trop sophistiquée du complot. Un plan non clairement expliqué au public et visant à changer la situation quelque part dans le monde est un complot. Vous n’allez pas me dire qu’il n’y en a pas en ce moment? (Allez je vous aide: Irak, Libye, Syrie, Ukraine, opération de communication mondiale “je suis Charlie”, etc… comment appeleriez vous çà?)


  35. lanQou Le 29 janvier 2015 à 11h48
    Afficher/Masquer

    Personnellement, 1/3 des jeunes qui croient à l’existence des Illuminati, quand je compare aux 1/3 des Français croient au paradis après la mort, je trouve cela plutôt rassurant. https://actualitechretienne.wordpress.com/2010/08/14/sondage-59-des-francais-ne-croient-pas-a-lexistence-du-paradis/
    Au moins avec les Illuminati, on a un mythe qui fleurit sur une base rationnelle: des gens en chair et en os qui s’organiseraient discrètement pour promouvoir et protéger leurs intérêts…
    C’est vrai que c’est un peu foufou mais en comparaison de “j’irai danser dans les nuages en compagnie de mes aïeux pour l’éternité”…
    En fin de compte, quitte à fabuler, le complotisme Illuminati repose sur des bases autrement plus tenables et moins branlantes que les vieux monothéismes.


  36. arthur78 Le 29 janvier 2015 à 11h50
    Afficher/Masquer

    bof, je dirais que tout le monde fait semblant, Najat fait semblant, le gouvernement fait semblant, les journalistes font semblant et le peuple je crois qu’il fait un peu semblant aussi … ce qui est complètement fou c’est que le système continu a tourner, mais pendant combien de temps encore ???


  37. Zarathousthra Le 29 janvier 2015 à 12h01
    Afficher/Masquer

    Je suis complotiste.


  38. bm607 Le 29 janvier 2015 à 12h06
    Afficher/Masquer

    “que trouvent-ils sur Internet ? Ils trouvent notamment ces théories du complot qui sont en train, vraiment, de miner notre jeunesse.
    Un jeune sur cinq aujourd’hui adhère aux théories du complot.”
    N V-B

    Il vaut mieux sûrement de son point de vue prendre le contre-pied des sites de ré-information en les fourrant dans le grand fourre-tout du “complotisme”, sinon le matraquage médiatique et la désinformation moutonnière (20heures, journaux mainstream) pourraient perdre une partie de leur efficacité (déjà bien entamée mais ils travaillent -avec l’affaire Charlie et autres désinformation sur l’Ukraine et le moyen orient- à la redorer).
    La théorie du complot concernant l’information, c’est comme les mots fascisme ou racisme pour le politique, c’est censé couper immédiatement tout début de réflexion en ridiculisant au maximum les tentative de pensées intelligentes qui pourraient vouloir démarrer. Et ça y parvient plutôt pas mal je trouve.

    C’est dans la droite ligne du reste du discours, tueur de réflexion, abrutissement demandé pour tous.


    • gerard colin Le 29 janvier 2015 à 22h27
      Afficher/Masquer

      Qui a dit: ” ceux qui voient des complots partout sont des paranoiaques. Ceux qui refusent d’en voir sont des naifs.” ?


      • Homère d'Allore Le 30 janvier 2015 à 14h06
        Afficher/Masquer

        A propos de “théories du complot”, il est assez croustillant de se souvenir que “le Monde”, au lendemain de l’attentat du 18 juillet 2012 qui décima l’état-major syrien, avait émis l’hypothèse que c’était Bachar Al-Assad qui avait fait le coup pour accuser l’opposition et se débarrasser de militaires critiques quant à sa politique.

        Mais, dans ce cas là, le questionnement est légitime, bien sûr…


        • Carabistouille Le 30 janvier 2015 à 16h37
          Afficher/Masquer

          En même temps, je vous rappelle quand même que les théoriciens du complot en France, Taguieff et les néocons du Meilleur des Mondes, sont quand même ceux qui ont essayé de nous vendre en 13 ans:
          -le complot de Saddam Hussein avec ses ADM
          -le complot islamiste mondial contre notre Freedom
          -le complot islamo-gauchiste

          et qui sont entrain de nous vendre le complot de 145 millions de Russes pour asservir les 1.5 milliards d’habitant du BAO.


        • Homère d'Allore Le 30 janvier 2015 à 17h06
          Afficher/Masquer

          Source: le livre que vous avez conseillé.

          “Syrie, Pourquoi l’occident s’est trompé” de Frédéric Pichon
          Page 53 en bas.


        • Homère d'Allore Le 30 janvier 2015 à 17h42
          Afficher/Masquer

          J’ai trouvé ça. Mais l’article relaye une “rumeur folle”.

          http://mobile.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/07/19/le-regime-syrien-frappe-pour-la-premiere-fois-au-c-ur-de-damas_1735789_3218.html

          Pichon a peut-être une version papier plus complète…


  39. mojmo Le 29 janvier 2015 à 12h15
    Afficher/Masquer

    Chut ne le dites pas mais …
    Je crois qu’il y a de nombreux illuminatii et parmi les plus brillants au Ministère de la Rééducation National…e.


  40. MagPie Le 29 janvier 2015 à 12h30
    Afficher/Masquer

    En Chine, il y a quelques decennies, on a eu “les Cents Fleurs”. Mao a encouragé tout le monde à émettre des critiques et des suggestions pour améliorer le système. Comme on leur posait la question, les gens ont répondu – sincèrement, maladroitement, avec virulence etc… Et cela a permis de repérer très efficacement ceux qu’il fallait purger. “Le clou qui dépasse appelle le coup de marteau”.

    Aujourd’hui, le gouvernement Chinois “harmonise” la parole publique. Tout ce qui est susceptible de poser problème se fait “harmoniser”.
    Par ailleurs, par soucis d’éviter le chaos linguistique et social, l’administration nationale de la presse, la publication, la radio, le cinema et la télévision, a demandé à l’automne dernier à ce qu’on veille à ne pas faire de jeux de mots, pour “éviter le chaos culturel et linguistique”.
    http://www.theguardian.com/world/2014/nov/28/china-media-watchdog-bans-wordplay-puns


    • R.-M. Mukarutabana Le 30 janvier 2015 à 13h04
      Afficher/Masquer

      En soi, l’évitement du “chaos linguistique” est une application d’un précepte de Confucius, qui disait que lorsque les choses ne sont plus nommées correctement et avec précision, le monde perd de son sens. Puis, d’un glissement de sens à une autre, le “chaos culturel” s’installe,et à terme, les normes se perdent, et le bien finit par etre confondu avec le mal.
      Je pense que ce David Moser, et le Guardian, ont pris cette recommendation hors de son contexte: il ne peut s’agir d’interdire les jeux de mots.


      • MagPie Le 31 janvier 2015 à 12h25
        Afficher/Masquer

        Si si, les jeux de mots. Et cela n’a rien de confucéen.
        Comme les écrits (en particulier sur internet) sont relativement surveillés, les chinois contournent les wu mao (les personnes payées 50 cts de yuan par commentaire d'”harmonisation”) en remplaçant un caractère par un autre qui lui est proche phonétiquement – et le mandarin est une langue tonale avec des centaines d’homophones, donc on a l’embarras du choix. Ou encore en détournant un dicton en 4 caractères. Dans le contexte, sur les forums, tout le monde comprends le double sens, mais formellement, l’auteur peut plaider l’innocence ou la faute de frappe et ainsi échapper aux ennuis…
        En promulguant ce règlement, l’administration se donne les moyens légaux de réprimer à l’avenir, le cas échéant et à sa discrétion, les médias (presse, radio, tv, cinema, édition) qui reprendraient ces jeux de mots à leur compte et formuleraient ainsi de manière détournée des critiques envers le gouvernement.
        Ce règlement a bien amusé tout le monde en tout cas, parce que les jeux de mots et les associations phonétiques sont à la base de la culture chinoise – et donc vouloir les interdire est complètement anti-chinois ! Bref, on n’a pas fini de rigoler 🙂


  41. L. A. Le 29 janvier 2015 à 12h50
    Afficher/Masquer

    Bonjour M. Berruyer
    Merci de participer à nous éclairer sur tous ces sujets, et d’avoir ce courage de tenir tête sur les différents plateaux auxquels je vous ai vu participer (concernant l’Ukraine principalement, mais pas seulement).
    Pour ce qui est des conséquences des exécutions de janvier, c’est vrai que ces grands rassemblements de ferveur populaire irraisonnée (les mêmes acclamant Clemenceau, puis Pétain, puis De Gaulle, puis aujourd’hui les CRS) font craindre des lendemains inquiétants.
    La foule est une bête dangereuse.
    Et les grands élans d'”unité nationale”, ont rarement conduit à autre chose qu’à des mises en accusation tous azimuts, avec délations, mises à l’index, tribunaux d’exception, mises au pilori, violences publiques et exécutions sommaires, voire levée en masse et départ pour des guerres stupides (mais y en a-t-il d’intelligentes ?).
    Le troupeau écrase tout sur son passage.

    P. S. : cela dit, et en toute simplicité, voici une petite remarque de vocabulaire en passant qui peut être utile à vous et à vos lecteurs (et ce n’est pas du trollisme).
    Je me permets cette intervention parce que ce n’est pas la première fois que vous écrivez (et vous n’êtes pas le seul, loin de là) ce mot étrange : “nimportnawak”. Comme beaucoup, vous faites là une confusion (de confus = mélangé).
    En fait, la forme écrite possible de cette expression, qui est, il faut le souligner, de construction purement orale serait “portenin-oik” ou éventuellement “porteninwak”.
    Le sens semble obscur, mais c’est simplement le verlan, c’est-à-dire la forme phonétiquement inversée, de la locution “n’importe quoi”.
    Démonstration :
    1°) “n’im/porte” donne “porte/n’im” = phonétiquement “port(e)nin” (le (e) reste muet) ;
    2°) “qu/oi” donne “oi/qu” = phonétiquement “oik” (ou “wak”, si on veut) ;
    3°) l’ensemble donne donc “portenin-oik”, parfois élidé par les locuteurs en “nin-oik” et souvent mal compris car entendu “nawak” (dont le sens échappe alors totalement, mais qui est sans doute cause de l’introduction du “wa” en lieu et place du “oi”).
    En souhaitant que ça puisse aider à une meilleure compréhension.
    Cordialement,
    L. A.


  42. Zarathousthra Le 29 janvier 2015 à 12h52
    Afficher/Masquer

    Ce qui m’a le plus effrayé c’est de voir cette pauvre Najat avec la larme à l’œil… Elle y croit vraiment à tout ce qu’elle dit…


    • Rémi Laffitte Le 29 janvier 2015 à 14h44
      Afficher/Masquer

      Eh bé bien sûr qu’elle y croit voyons. Elle a été choisie pour ça comme tous les autres. Ils sont des marionnettes, pas des acteurs.


  43. MASTER T Le 29 janvier 2015 à 12h55
    Afficher/Masquer

    “il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves, et nous avons tous entendu les « oui je soutiens Charlie, mais… », Les deux poids deux mesures. Pourquoi défendre la liberté d’expression ici et pas là ? “… S’interroger ainsi vous ostracisme donc?

    Comment la republique doit elle mener sa lutte contre l’obscurantisme post moderne? …En insufflant une révolution maoiste dite “culturelle” et meme “cultuelle” (“rites républicains”) ?!, c’est à dire, en éliminant ce qui procède du doute et qui alimente l’esprit critique ?.
    “Le 2 poids 2 mesures” qui est reproché aux élèves est pourtant aussi visiblement constatable et démontrable que celui du traitement schizophrénique réservé au sujet de “la liberté d’expression”.. Une liberté de déambuler dans les passages cloutés de la narrative bien séante.

    Le role de la république est de fabriquer du consommateur en série, décervelé, conditionné et packagé par le systeme. Un bon citoyen doit etre, de manière intangible, en phase avec la matrice politico-médiatique et ne point souffrir du doute (psychopathologie propre à la dissidence) quant aux sujets les plus fondamentaux couverts et “pavlovisé” par le clergé. Le doute et la critique s’exercent sur des sujets mineurs dans le droit fil de la narrative- systeme, entretenant par là l’illusion de liberté propice au semi- coma… entre l’état de veille et le reve.

    L’incroyable, finalement, c’est que les gardiens de l’orthodoxie en viennent à croire leurs propres boniments et s’investissent, en retour, de convictions formées sur le tas nauséeux d’une aculturation leur faisant prendre des vessies pour des lanternes.


  44. sadsam Le 29 janvier 2015 à 13h02
    Afficher/Masquer

    Olivier,

    Merci pour tous ces précieux billets sur les suites de l’affaire CH à l’école. Vu de l’étranger, cette folie semble sortie d’un roman de Science Fiction.

    Que de chemin parcouru depuis les “sacs de riz” ! A l’époque il était encore possible de lire dans la presse “mainstream” qu’il y avait plein de riz disponible dans les pays voisins du pays concerné, j’ai oublié lequel, et que l’opération était donc une arnaque totale. Mais il était déjà difficile de se distinguer et délicat de mettre ses enfants dans une situation pénible vis à vis des profs et des autres élèves.

    La ministre ne précise pas que les sites “conspirationnistes” sont lus non seulement par les ados des banlieues mais aussi, certains sites en tous cas et certes avec prudence, par des gens relativement bien informés par ailleurs (diplomates et responsables d’entreprises travaillant à l’étranger par exemple).

    Combien de temps encore internet tel que nous le connaissons existera-t-il ? J’ai bien peur que ce ne soit plus pour très longtemps.


  45. Ysabeau Le 29 janvier 2015 à 13h08
    Afficher/Masquer

    “C’est-à-dire la remise en cause (…) de la crédibilité des hommes politiques.”

    Oh sur ce point, je crois bien qu’ils se savonnent la planche eux-mêmes sans avoir besoin d ‘aide.


  46. Stanlec Le 29 janvier 2015 à 13h21
    Afficher/Masquer

    ça pue le totalitarisme tout ça…


  47. francisco Le 29 janvier 2015 à 14h06
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    C’est bien Olivier ce que vous tentez (avec les moyens disponibles actuels) de faire …Vous dénoncez ad nauseam (= à en vomir) en vous appuyant sur votre magnifique esprit de synthèse (à l’anglaise donc pour avoir un exemple qui parle à l’autre) ce qui heurte votre personnalité unique (ADN, Structure familiale, histoire personnelle) … à la St Just donc (ou à la Keats).
    Vous méritez plus que bien de ce concept, jamais définissable, … la “res publica”
    Merci
    Christian


  48. marvelal Le 29 janvier 2015 à 14h07
    Afficher/Masquer

    L’école Théorie du complot ?
    J’ ai vu (entre autres), comme les enfants, un tas de benêts (ou de gens bien informés) se ruer comme un seul homme dans un endroit que l’on a dit ensuite piégé (mal ou pas du tout, ça n’a pas explosé…) filmés de loin par une caméra ‘pirate’ et un ‘kamikaze’ se jeter sur eux les mains jointes (il faut écarquiller les yeux) et prendre 1 centaine de balles dans le corps… Bizarre !?
    Si on veut éviter ces questions prévisibles, il faut mettre une Go-Pro sur le casque d’un journaliste ’embeded’ indépendant non financé par l’état. Alors on en déduit que non il n’y a pas complot (je pourrais être arrêté en disant cela…) seulement qu’on a pas le droit de voir ni de savoir et encore moins de réfléchir (est-ce un complot contre l’école qui doit apprendre à raisonner ?).


  49. Ouallonsnous ? Le 29 janvier 2015 à 14h23
    Afficher/Masquer

    Je ne comprends pas qu’a la fin de votre article vous fassiez de la publicité pour la démarche démagogique de N V Belkacem, qui met dans son catalogue de mesures tout ce que l’enseignement public laïque obligatoire a dans son programme depuis sa création !

    Cela signifie t’il que ce qui était enseigné n’était pas cela ? Ou ménagez vous la chèvre et le choux, en revendiquant d’abord et vous “couchant” ensuite ?


  50. Bertrand Le 29 janvier 2015 à 14h44
    Afficher/Masquer

    Encore un écran de fumée!

    La carte tirée en ce début d’année: Politisons la réaction de nos enfants!

    Il y a suffisament de problèmes concrets à gérer mais il faut encore en créer de nouveaux, comme toujours!


    • Ouallonsnous ? Le 29 janvier 2015 à 14h59
      Afficher/Masquer

      Apparemment, c’est bien ce qui a été compris sur le blog d’Olivier Berruyer, “Encore un écran de fumée!” .

      Ils en tirent les conséquences !



Charte de modérations des commentaires